Vous êtes sur la page 1sur 2

Solution

a-L ’équilibre emplois - ressources :


PIB + M = CF + FBCF + VS + X
VAB + TVA + DD = CF + FBCF + VS + X
5600 + 502+11+1408 = 4785 + 1271 + 40 +1425
7521 = 7521
b-Déterminons le PIB selon les approches suivantes :
Selon l’approche produit (valeur ajoutée)
PIB = ∑ VAB + TVA + DD
PIB= 5600 + 502 + 11 = 6113 milliards de francs
Selon l’approche dépenses :
PIB= CF + FBCF +VS +X - M
PIB= 4785 + 1271 + 40 + 1425 - 1408 = 6113 milliards de francs

2.1. Eléments de corrigé


1)

Y C Pm PM P S
d C C m
S
800 6 0.5 0.7 0.5 2
0 5 0
0 0
900 6 0.5 0.7 0.5 2
5 2 5
0 0
1000 7 0.5 0.7 0.5 3
0 0
0 0
1100 7 0.5 0.6 0.5 3
5 8 5
0 0

On a Yd = C + S alors C = Yd – S et S = Yd – C Donc C = 800 – 200 = 600


De même Yd = C + S = 650 + 250 = 900
On a PMC = C / Yd alors PMC = 600 / 800 = 0.75 et PMC = C / Yd = 650 / 900 = 0.72
Pour chercher Yd, on doit tout d’abord chercher PMS ? On a PMS + PMC = 1

donc PMS = 1 – PMC = 1 – 0.7 = 0.3


On a PMS = S / Yd alors Yd = S / PMS ce qui donne Yd = 300 / 0.3 = 1000 On a

C = Yd – S = 1000 – 300 = 700


 Déterminons alors la PmC et PmS:

Pmc = ∆C / ∆Yd = (C2 – C1) / (Y2 – Y1) = (650 – 600) / (900 – 800) = 50 / 100 = 0.5 et on
sait que la propension marginale à consommer est toujours constante, alors pour
tous les niveaux de Yd et de C on aura la même PmC = 0.5
On sait que PmC + PmS = 1 alors, PmS = 1 – PmC = 1 – 0.5 = 0.5 alors PmS = 0.5
 Déterminons alors le dernier niveau de la

consommation (C4) : On sait que Pmc = ∆C / ∆Yd =

(C4 – C3) / (Y4 – Y3) alors


0.5 = (C4 – 700) / (1100 – 100) sig 0.5 * 100 = C4 – 700
Cela donne 50 = C4 – 700 Donc C4 =50+ 700
D’où C4 = 750

D’où S = Yd – C = 1100 – 750 = 350 alors S = 350

Enfin, PMC = C / Yd = 750 / 1100 = 0.68 donc PMC = 0.68

2) La PmC est relative à la propension marginale à consommer qui mesure la


variation de la consommation des ménages conséquente à la variation du
revenu disponible d’une unité. Dans notre cas, la PmC vaut 0.5 ce qui signifie
que l’augmentation du revenu d’une unité conduit à une augmentation des
dépenses de consommation de 0.5. Outre, on peut dire que 50% de
l’augmentation du revenu est consacré à l’augmentation de la consommation.

Vous aimerez peut-être aussi