Vous êtes sur la page 1sur 4
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE by CENTRE D'ETUDES DE CHIMIE METALLURGIQUE 15, RUE GEORGES URBAIN, 94400 VITRY-SUR-SEINE TEL, 687-35.93 ‘etx 205085 F CORROSION ET PROTECTION DES METAUxX ET DES ALLIAGES 1- DEFINITION : La corrosion d’un métal consiste en une perte de matiére en surface, d’une fagon uniforme ou localisée, sous l’action d’un milieu agressif. Elle entraine une dégradation des propriété: physiques, mécaniques ov testhétiques* du métal. 2- EXEMPLE 1 corrosion de Ia paroi interne d’une tour d’ acier *18Cr TicMo" (216 Ti) en contact avec une solution chaude de carbonate potassium sous pression de gaz CO/COz Cindustrie chimique) 3- PERTE ECONOMIQUE clobale car an, dde aux dégtts directs et indirects provenant de la corrosion : environ 1,5 & 2% P.N.B (Produit National Brut). Aux Etats-Unis, 1975 + Perte évaluée & 82 Milliards de dollars soit environ 780 Milliards de Francs! ¢ 3388 F var habitant et oar an ) I] - PHENOMENES ET MATERIAUX IMPLIQUES 1- QRIGINE ELECTROCHIMIGUE - Dans un cas de corrosion simple, les réactions se produisant & 1’ interface métal/solution sont: ~ Réaction anodique; Fe > Fe + 2¢ (dissolution du métal) + - ~- Réaction cathodigue: 2H + 260-9 H (consommation d’électron) 2 D‘une facon générale, la corrosion s’accélére lorsque le métal se trouve Aun potentiel électrique plus positif, sauf le cas des métaux oI alliaces passifs , dont la surface est protécée par une couche mince doxyde , le rendant trés résistant @ la corrosion. Pour chaque cas de corrosion, 2 éléments sont & examiner: Matériau corrodé'/ Milieu agressif 2 - MATERIGUX CONCERNES : ~ Fer, fonte, acier (fer~carbone) - Aciers inoxydables Fe-Ni-Cr (Uginox, *18Cr-Eh - Alliages & base de Nickel Ni-Cr-Mo (Inconel, Hastel lay. - Alliages & base d’Aluminium (Duralinox, Fortal...) - Alliages & base de Titane (TAY...) - Différents métaux et leur alliages: Magnésium, Plomb, Cuivre, Zinc, Etain, Cadmium, Molybdéne, Platine, Or etc., ° MILIEUX CORROSIFS : - Eau de mer, saumure, eau douce = Milieux atmosphériques Cindustriel, marin ou rural) = Solutions alcalines (soude, ammoniaque) - Acides minéraux: sulfurique, nitrique chlorhydrique, phosphorique etc... - Acides organiques Cacétique, oxalique ...2 ~ Milieux sous-terrains - Pétrole (impuretés: CO, HS) 2) 2 4 - FACTEL 'S ACTIVANT OU RETARDANT LA CORROSION 1) Facteurs activant 2) Facteur retardant - Nature du milieu et impuretés -Inhibiteurs de corrosion (sulfure, chlorure ...) (chromate, carbonate, nitrate ...) = Nature du matériau et impuretés, - Eléments d’alliage bénéfiques: inclusions (sulfure ...) Cr, Ni, Mo, Tives - Facteurs physiques: Température, vitesse de liquide, contrainte mécanique vs. 5 - DIFFERENTES FORMES DE CORROSION Corrosion uniforme ou généralisée (micro-piles sites anodiques et cathodiques sur le méme matériau) 2 - Corrosion galvanique (entre 2 métaux différents) 3 - Corrosion par piqire (de au icns CIl- ...) 4 - Corrosion par crevasse (pH abaissé dans les interstices ou jonetions) 5 - Corrosion intergranulaire (précipités et défauts dans les joints de grains) $ ~ Erosion-Corrosion (causes: mouvement, turbulence, frottement. 7 ~ Corrosion sous contrainte mécanique (corrosion sous tension) @ - Endonmagement par I’hydrogéne introduit dans le métal (lors d’une réaction de corrosion). Conséquence: fragilisation, ampoule. 11] ~ DIVERS MOYENS DE PREVENTION CONTRE La CORROSION Il est nécessaire de connaitre 1a cause de la corrosion dans chaque cas pour choisir le moyen le plus adéquat, parmi les suivants: = Sélection d’un matériau convenable. - Protection par revétements : métalliques, inorganiques ou organiques: dépots de Ni, de Cr, d’alliage Ni-Sn, matiere plastique, céramique. ~ Modification du milieu (le purifier ou y ajouter un inhibiteur) - Modification de la géonétrie de I’installation - Protection par imposition d’un potentiel convenable, cathodique ou anodique selon le cas, au matériau. IV ~ RECHERCHE AU CNRS Vitry. - = Des études fondamentales et finalisées sont entreprises pour connaitre le comportement & corrosion et les caractéristiques des films passifs, relatifs aux aciers et alliages inoxydables Ni-Cr-Mo et aux alliages base Ti ou base Al dans des milieux aqueux divers. On cherche & préciser dans chaque cas le ou les facteurs responsabies de corrosion et en comprendre le mécanisme de corrosion. - Les recherches visent également les conditions de préparation de revétements d’alliaces électrodéposés résistant & 1a corrosion: Zn-Ni, Ni-Cu, Ni-Mo, Co-W etc... On étudie la cinétique et le mécanisme de dépot, la microstructure, la structure cristalline, les tensions internes et d’autres propriétés. = Techniques de recherche +: - a) Techn. électrochimiques : courbes Intensité-potentiel (voltammétrie), mesure d’impédance , électrode tournante, cellule E,C, travaillant sous pression et & température élevée (20"-200°C), depot sous courant pulsé, sous ultrasons. - b) Techn. chimiques et physiques : analyses chimiques, analyses par absorption atomique ou par radioactivation neutronique, diffraction de rayons X, mesure de tensions internes des dépdts, microscope optique et microscope & balayage, sondes électronique et ionique, spectrométries AUGER, & Décharge luminescente (SDL) et & Emission Ionique Secondaire (SIMS). - Collaborations universitaires et contrats avec des Entreprises Industrielles ou des organismes d’état, entre autres : - P.U.K. ~ S.0.L.L.A.C.- RENAULT - CEA France et Européens - LEFEBVRE-OTOMAT - WALOSERG = D.G.R.S.T. ~ C.CsE. ~ ANAL ~ Chercheurs : E, Chassaing, N. Jallerat, M. Cherkaoui, P. Abécassis, R, Brunet , M. Oulladi, F. Bourelier, K. Yu Quang (0.R.) SUJETS ETUDIES 1.1. CORROSION UNIFORME a - Influence de 1a composition d’alliage et de la température ~ Conditions de validité des mesures de résistance de polarisation b - Inhibition par te chlorure : cet effet existe, sur cetains alliages Fe-Ni-Cr-Mo, dans certaines conditions expérimentales. € - Corrosion o¢néralisée et localisée en milieux qfoloaiques - Alliages base Ni et base Ti, dont I’Hastelloy C4 et Ti-0,2Pd