Vous êtes sur la page 1sur 21

SOMMAIRE

 Charpentier un savoir-faire ancestral

 L’histoire de la charpente

 Les caractéristiques du métier

 Devenir charpentier

 Les débouchés

 Interviews et illustrations
Préface

Bienvenue dans le guide de la mini entreprise Team-Ber-Frame.

Nous sommes cinq apprentis en 2ème année de Brevet


Professionnel de charpente bois (BP).

Dans le cadre de notre formation, nous avons créé une mini


entreprise en partenariat avec l’association « entreprendre pour
apprendre » et le CFA des compagnons du tour de France de St
Thibault des Vignes. Grâce à ce guide vous découvrirez l’art et
l’histoire de la charpente, son évolution à travers le temps et les
âges. Par la suite, vous pourrez lire des témoignages et prendre
connaissance d’illustrations et photos.

Ce livret a été conçu pour toute personne désirant découvrir le


métier de charpentier.
Lire ce livret vous fera entrer dans le monde qui est le nôtre : la
charpente.

Alors, bonne lecture !

CHARPENTIER, UN
SAVOIR-FAIRE

ANCESTRAL

Le métier de charpentier
existe depuis la haute
Antiquité. Les édifices sont
déjà sophistiqués puisque des
plates-formes en bois ont été
recensées tout comme de
nombreuses toitures couvrant
les temples. Dès le 12ème siècle, le charpentier français
développe l'art du trait et bénéficie d’une reconnaissance dans
le monde du bâtiment, car il intervient à tous les niveaux de la
construction. L’autre particularité du métier durant ces siècles :
le vêtement, ample et résistant pour travailler le plus
sereinement possible.

LA CHARPENTE À SON HISTOIRE

La charpente est le squelette de toute construction, elle permet


de structurer, soutenir le
bâtiment et de l’isoler
des intempéries. Les
matériaux les plus
souvent utilisés sont le
bois et le métal, mais
aussi, plus étonnant, le
béton ou le bambou !
Elle connaît des améliorations constantes, depuis toujours elle
est utilisée dans toutes les constructions. Depuis le 19ème siècle,
elle connaît un développement incroyable, en particulier durant
les dernières décennies du 20ème siècle grâce à l'informatique et
à l'utilisation du lamellé collé*. Le métier de charpentier qui
remonte à la nuit des temps a toujours eu besoin de personnes
polyvalentes. Le charpentier français doit être capable de
fabriquer de manière traditionnelle, mais aussi d'évoluer avec
son temps en utilisant les nouvelles technologies.
Le terme « charpentier » voit le jour au XIIIème siècle ; le
métier se divise alors en deux parties, les "petites cognées"
pour de menus travaux désormais réservés aux menuisiers, et
les "grandes cognées" pour de grands travaux sous l’égide des
charpentiers.
De nos jours, le lamellé-collé est devenu le matériau des
grandes charpentes, mais on trouve encore en France
beaucoup de charpentiers qui travaillent en utilisant la
méthode traditionnelle.
Là où se construit un bâtiment, on trouve des charpentiers, et
cela presque partout à travers le monde, avec des techniques
différentes selon l'endroit ou le pays où l’on est.
Les savoirs liés à la charpente sont tellement ancrés dans notre
histoire que plusieurs ouvrages techniques ont été rédigés
entre le 16éme et le 19éme siècle, permettant de transmettre
la connaissance du trait.

"Interview de Robert Deschamps, compagnon charpentier à la retraite"


La charpente a évolué grâce à l’arrivée du lamellé collé, des engins de levage qui ont
facilité la manutention des bois employés et aussi grâce à l’arrivée de l’informatique. La
revalorisation du patrimoine a permis
aux gens de découvrir les châteaux, les
moulins et leurs charpentes
apparentes. Tous ces ouvrages ont
favorisé l’évolution de la charpente.
Pour l’histoire, la Tour Eiffel a été assemblée et levée par des
compagnons charpentiers bois, sous la responsabilité du
compagnon charpentier Eugène Milon. Ce dernier est resté
fidèle à Eiffel, pour lequel il a effectué le levage de plusieurs
autres ouvrages métalliques. Quelle épopée pour le
compagnonnage !

Le pont de Notre Dame, construit en bois en 1413, supporte


65 maisons.
La charpente de la cathédrale Notre Dame de Paris, appelée
la "forêt", mesure 120 mètres de long, 13 mètres de large et 10
mètres de haut, elle supporte une charge de 200 tonnes de
toiture !

La flèche de la cathédrale d’Amiens culmine avec une


charpente en chêne de 112 mètres de haut pour un poids total
de 500 tonnes.
On pourrait citer encore bien d’autres exemples. Le métier de
charpentier va atteindre sa plénitude au XV siècle !

La charpente, tout un art


Charpentier, un métier à dimension artistique ! L’art du trait
français en est la plus belle représentation, il a été classé au
patrimoine culturel immatériel de l’humanité par
l'UNESCO. Les charpentiers se sont appropriés les techniques
de la géométrie descriptive afin de résoudre toutes les
configurations de la charpente. L’art du trait s’est développé au
moment de la construction des cathédrales et a été
constamment amélioré et perfectionné au fil des siècles.
Observez ci-dessous comment la technique, le calcul et la
géométrie peuvent donner vie à de véritables œuvres.

QUE

PENSEZ-VOUS DE L'ÉVOLUTION DE LA CHARPENTE ?


- Interview de Cédric Sarrasy, compagnon charpentier sur le tour de France.
L'évolution de notre métier est influencée par la robotisation. Pour répondre au mieux à la
demande et au besoin de rendement, les machines de taille sont souvent d’une haute
technicité. C'est une évolution qui respecte la qualité du travail, mais restreint les postes.
Ces nouvelles méthodes nécessitent moins de main d'œuvre en atelier, mais d’un niveau
plus élevé.

Quand les capacités le permettent, il est donc bien de poursuivre les études au-delà du
CAP.

- Interview de Yann Josse, compagnon charpentier devenu architecte spécialisé dans la


construction bois et le développement durable.
Je pense que le métier de charpentier a beaucoup d’avenir grâce à la maison à ossature
bois, car la clientèle vise de plus en plus un habitat qui se rapproche de l’écologie. Le
métier va aussi se concentrer davantage sur le levage plutôt que dans le tracé et la taille,
qui seront, peu à peu, remplacés par l’informatique et les machines. Je pense d’ailleurs que
l’informatique va faire évoluer le métier, grâce notamment aux logiciels spécialisés dans la
charpente, tels que « cadwork », « autocad » (qui sont, de plus, facilement exploitables).
L’art du trait est donc de plus en plus remplacé par l’informatique. Avec ces nouvelles
technologies, les charpentes seront tracées et taillées beaucoup plus rapidement et avec
plus de précision. Malgré tout, l’informatique et l’automatisation ne remplaceront jamais le
savoir-faire du charpentier ; ainsi, par exemple, une charpente en bois bruts de sciage, avec
des faces non dégauchies pour garder un certain charme, ne peut être réalisée par les
machines.
LES CARACTÉRISTIQUES DU MÉTIER
Nous avons un métier particulier et riche d'un langage, d'un
alphabet et d'une numérotation qui lui sont propres.
Tous ces éléments servent à comprendre et se faire
comprendre de tout charpentier en France et souvent en
Europe.

Nous trouvons cependant en France et à travers le monde de


nombreuses conceptions différentes en fonction du climat, des
techniques locales…  (photos charp. Fr. et autres styles…)

Interview de Mickael Adler, compagnon charpentier, professeur au CFA de St Thibault des


Vignes
Les charpentes sont-elles différentes selon les régions?
Oui, les charpentes sont différentes selon les régions ; ceci est dû au climat, mais aussi aux
matériaux de couverture employés ! Les principales variations concernent les sections de
bois, les pentes des toits et les assemblages.
La composition d'une ferme de charpente
Poinço
nnner Lien
Arbalétrie s
r

Entrait
Echantignol (retrouss
le é)

Gousse
t
Semell
e Esseli
er

Jambe de
force
La construction d’une charpente est caractérisée par l’utilisation
de divers matériaux tel que le bois et le métal. Elle est
constituée d’éléments indispensables à sa bonne tenue et
visant à éviter toute déformation.

LES CONDITIONS DE TRAVAIL

Le charpentier travaille souvent en extérieur, il est donc


confronté aux aléas du climat.

Le charpentier traverse les quatre saisons en se


confrontant aux spécificités de chacune :
• Le printemps où la nature est en éveil,
• L'automne où les arbres prennent de belles
couleurs.
Ces deux premières saisons sont les plus tempérées et
donc agréables.
• L'été, le charpentier profite de l'extérieur au
maximum.
• Et l’hiver, il essaie d'adapter son travail aux
conditions météorologiques. Pour cela, il doit
s’intéresser à la météo afin d’organiser son
planning ainsi que celui de son équipe.

DEVENIR CHARPENTIER

Lycée privé St- Nicolas


92 rue de Vaugirard
75006 Paris 6em Site: http://www.lyceesaintnicolas.com
Tél: 01 42 22 83 60 Mail: ltp.st.nicolas.paris6@wanadoo.fr

Lycée Léonard
20 rue Bourseul
75015 Paris 15em
Tél: 01 53 68 05 25 mail: ce.0754475g@ac-paris.fr
Fax: 01 53 68 05 26 Site: http://www.lyceebois.fr
Lycée François Mansart
25avenue de la Banque
94100 Saint-Maur-des-Fossés site: http://www.lyceemansart.ac-
creteil.fr/cms/
Tél: 01 48 83 48 60 Mail: jean-marc.peraud@ac-
creteil.fr

Lycée professionnel Gustave Eiffel


9 avenue de la République
91300 Massy Site: http://www.lyc-eiffel-
massy.ac-versailles.fr
Tél: 01 69 20 09 43 Mail: 0910623T@ac-versailles.fr

Lycée professionnel Benjamin Franklin


Rue de la Forêt
77000 la Rochette cedex
Tél: 01 64 83 50 77 Mail: ce.0770943g@ac-
creteil.fr/77/franklinlarochette

Lycée Viollet le Duc


1 route de Septeuil
78640 Villiers-Saint-Frédéric Site: http://www.lycee-vld.net
Tél: 01 34 91 71 50 Mail: 0782587n@ac-versailles.fr

Les compagnons du tour de France


CFA de la FCMB ECAPIDF
2 route de Guermantes
77400 Saint- Thibault des Vignes Site: http://www.compagnons.org
Tél: 01 60 35 08 98 Mail: paris@compagnons.org

Interview de Cédric Sarrasy, compagnon charpentier sur le tour de France.


Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui souhaite se lancer dans la charpente?
Charpente rime avec équipe. Le travail en groupe est inévitable, être sociable est donc vital ! Il faut
de la motivation, qualité valable pour d'autres métiers. Il faut savoir se donner du temps et l’utiliser
pour apprendre et comprendre la charpente, et pour acquérir de l'autonomie. Profiter des
expériences acquises sur les chantiers pour favoriser une progression dans le métier. La rigueur, la
volonté et l'amour du métier sont nécessaires pour réussir.
Interview de Mickael Adler compagnon charpentier Professeur au CFA de St Thibault des
Vignes
Quel conseil donneriez-vous à un jeune qui souhaite se lancer dans la charpente ?
Il faut beaucoup de persévérance, et toujours viser plus haut pour être le meilleur!

Interview de Robert Deschamps, compagnon charpentier à la retraite.


Le charpentier est dans sa partie un créateur, il calcule, il trace, il taille et il lève son ouvrage, en ce
qui concerne le levage, il a toujours eu ma préférence, j’aime travailler à l’air libre.

LES DÉBOUCHÉS DE LA CHARPENTE BOIS

Licence Professionnelle

Brevet de Technicien Supérieur (diplôme


de couverture obligatoire pour le BTS)

Brevet Professionnel Bac


Brevet de Maîtrise Professionnel
CAP en BEP en Lycée
alternance professionnel

COLLEGE 3 ème

Après un C.A.P le jeune ouvrier a plusieurs voies qui


s’ouvrent à lui.

Il peut travailler dans une entreprise et ainsi entrer dans le


monde du travail en tant que salarié.

Il peut entreprendre un voyage à travers la France avec


le soutien des compagnons du tour de France. Celui-ci lui
permet de voyager, de découvrir différents ouvrages et de
rencontrer de nombreux professionnels qui lui transmettront de
nombreuses techniques. C’est aussi l’occasion de découvrir un
mode de vie, un état d’esprit et d’adopter une vision du travail
relevant davantage du plaisir que de la contrainte.
Il peut continuer sa formation en préparant un B.P
charpente (Brevet Professionnel équivalent à un niveau
Bac) en apprentissage au sein d’un C.F.A et d’une entreprise
d’accueil. Ainsi, pendant 2 ans, il sera amené à réaliser des
conceptions complexes de charpente, approfondir ses
connaissances en technologie, apprendre la résistance des
matériaux, et d’autres enseignements indispensables liés au
métier.

Après le Brevet Professionnel, le jeune ouvrier diplômé


pourra rejoindre le marché du travail en tant que chef
d’équipe ou chef d’atelier ou bien poursuivre et se perfectionner
dans la voie de l’apprentissage en préparant un BTS (brevet
de technicien supérieur – niveau Bac +2) en filière
matériaux bois.

Durant son BTS, le jeune charpentier pourra approfondir ses


connaissances dans plusieurs domaines : la conception, la
résistance des matériaux, l'utilisation de différentes machines
numériques ; cela lui permettra de devenir un véritable expert
dans de nombreux secteurs de la charpente.

Enfin, pour les charpentiers plus entreprenants et plus engagés,


un ouvrier diplômé d’un BTS peut également passer le BM
(Brevet de Maîtrise) pour accroître ses connaissances en
gestion. Ce dernier diplôme lui permettra, une fois sur le
marché du travail, d’avoir davantage de responsabilités dans
une entreprise, de manager des hommes et de superviser des
chantiers et, pourquoi pas, de reprendre ou de créer sa propre
entreprise.

Interview de Yann Josse, compagnon charpentier devenu architecte spécialisé dans la


construction bois et le développement durable.

Quel cursus scolaire avez-vous parcouru ?

Bac économique et social, apprentissage sur le Tour de France en un an, CAP, CPP, six
années de Tour de France, puis, une fois reçu compagnon, six ans d’école d’architecture.
Glossaire
Remerciements

Nous voulons remercier tout d'abord Jean Paul CHAPELLE, pour


son aide précieuse dans la réalisation de cet ouvrage, ainsi que
Maeva RAUX et l'association « Entreprendre pour Apprendre »,
pour nous avoir guidés dans cette épreuve et soutenus tout au
long de notre projet.

Merci à Marc BOURDAIS et à toute l'équipe pédagogique du CFA


de ST THIBAULT des VIGNES ainsi qu’à la Fédération
Compagnonnique des Métiers du Bâtiment.

Merci à Mickaël ADLER, Yann JOSSE, Cédric SARRAZY, pour le


temps qu'ils nous ont accordé. Nous remercions aussi les
entreprises partenaires.