Vous êtes sur la page 1sur 6

Introduction :

Le roman de Mary Shelley Frankenstein ou le Prométhée moderne,


paru en 1818, elle a étais adapter en une mini-série Kevin Connor,
il y a 6 acteurs principaux

Développement :
La scène commence part le plan de la vue que voit le monstre donc la vision du
monstre est on peut constater qu’il n’as pas une très grande vision.
en plein après-midi, ou on peut voir le monstre qui se cache d’un ou plusieurs
individus, son visage a l’air d’être effrayer par une voix.
On peut voir au premier abord qu’il a les cheveux long, l’endroit ou il se cache est
très sombre, et ça alaire d’être étroit, car on peut le voir se plier en 4 pour ne pas
que l’on apercevoir, tenant un livre dans ça qui est écrit « VI »,
Ce livre a l’air d’être précieux pour lui car il tient très fort dans ces main pour ne
pas la perdre. Cette séquence étais en mid close up.
Accompagner d’un bruit de fond des différents personnes qui parle est des bruit

La camera bouge en mouvement (pour donner l’impression que l’on bouge avec
lui) on peut constater une jeune fille habiller en robe les cheveux de couleur blond
attacher qui compte les canards dans le lac, par un beau ciel bleu en plein air dans
un jardin, ou on peut entendre les bruits des canards, des oiseux. L’éclairage est
très bien puisque que la scène se passe a l’extérieure donc grâce a la lumière du
jours. Le pan est en long shot.

La musique fait son 1er apparition soudaine pour montrer un effet de peur
d’étonnement, avec l’arriver du monstre qui lui est plutôt habiller de vêtement
long est sombre (qui ne va pas avec ça morphologie en H) cette musique donne
l’effet de frisons du au instruments mais aussi qu ‘elle vienne soudainement ou les
autres scène étaient plutôt calme, le son est régulier avec un son grave au début est
qui deviens aigus a la fin (en boomerang) accompagner du bruit de la nature.

La jeune fille constate alors que il y a une personne qui l’as regarde, la petite ne
montre aucune émotion de peur, au contraire elle a plutôt une création très
inattendu pour un jeune enfant, elle lui propose une fleur.
Le monstre répond oui d’un air déprimer sans âmes, mais aussi triste, alors a ce
moment là il y a un close-up pour que l’on puisse voir ces émotions.

Dans la 2ieme scène l’éclairage est plus sombre car la caméra est dans une pièce
ou la lumière du soleil passe pas.
La caméra film derrière une personne âgée qui joue du violon en étant assis sur
chaise. Le son du violons est plutôt triste car les mouvement sont plus lent.

On peut voir que le personnage est dans la salle a manger ou dans une cuisine car
dans le décor il y a plein ustensiles de cuisine comme des verres, des couverts,
une table, une planche et même de l’ail accrocher en hauteur.
Cette maison pareil ancien car les meubles ne sont pas moderne par rapport à son
époque, mais aussi on peut voir que ces bien meuble sont tous de couleur foncé, il
n’y a pas de couleur clair ni de pastel, ainsi que les murs.
C’est détaille la c’est pour montrer ainsi le décalage de temps avec notre monde
actuel et celle d personnage.

La caméra se décale au moment ou la jeune fille rentre accompagner du monstre,


pour donner l’illusion qu’on se décale avec lui.
On entend toujours le bruit de la nature malgré que les personnages soit a
l’intérieure, donc on peur supposer que il une/des fenêtres ouvertes

Le vieux arrête de jouer du violon quand la porte se claque.


C’est a ce moment là que on constater qu’il a les cheveux gris est il a une
moustache, mais aussi qu’il est aveugle, car il cherche qui est venus l’interrompre.
On peut savoir que la jeune fille la emmener chez son grand-père, ou elle lui offre
à manger, sur un plateau de différente assortiment de fromages.
Le vieux rejoue du violon, le monstre pleure, la fille a l’air impuissante à cette
scène, il y a un close-up sur la fille est c’est là que l’on peut voit qu’elle a de
l’empathie pour lui et à un moment il y a eu elle la voulus se lever pour le
consoler.

La camera zoum sur le vieux, qui entend les bruit de pleure donc il arrête de jouer
de son violon. Donc on peut dire qu’il ressent ça tristesse.
Ils entame une discutions pour savoir la cause de sa tristesse.
Est à ce moment il y a une musique qui donne l’effet de la tristesse est de la
compassion envers le monstre, affin que les personnes qui regarde cette scène ai
les même sentiments, cette musique n’ai pas la même que la première scène, car
les sons de cette musique est plus grave du au instrument de musique utilisé tandis
que l’autre il y avait du grave et des aigus.
Et tout ou long de cette scène la camera a fait extrême close-up afin que l’on
puisse voir ces larme couler. Cette scène montre une rupture entre les autres scène
d’avent. (on peut voir qu’il a une blessure grave parce que il saigne).

Dans la derrière scène deux personnages rentre dans le salon, un homme et une
femme.
La femme est habiller en robe a manche long, avec un foulard rouge autour du
cou, accompagner d’un chapeau bleu, avec des bottes.
L’homme quand à lui est habiller avec un long manteau de couleur rouge avec une
chemise, puis un sac avec un pantalon.
A ce moment la le vieux arrête de jouer du violon. (Et il n’y aura plus de musique)
L’homme prend une chose pour frapper le monstre, car il pense qu’il est méchant
est qui veut faire du mal a sa fille. Son expression montre de la peur, mais aussi de
protection car il protège la femme qui est derrière elle en mettant ça main derrière.
La jeune fille a l’air d’être effrayer par la scène mais elle ne peut rien faire car ça
mère l’en empêche.
Il réussis a partir de la maison, mais l’homme le poursuit, le monstre a un
handicap (car il boite d’une jambe).
Il se retrouve seul dans la forêt en se regardent dans le lac.
Accompagner d’une musique triste qui a contient comme instrument du violon.

Francesca
Germain

Introduction
Mary Shelley's novel Frankenstein or the Modern Prometheus, published in 1818,
was adapted into a mini-series by Kevin Connor, with 6 main actors

Développement
The scene starts with the view that the monster sees, so we can see that he
doesn't have very good vision.
In the middle of the afternoon, where we can see the monster hiding from one
or more people, his face looks as if he is frightened by a voice.
We can see at first sight that he has long hair, the place where he hides is very
dark, and it seems to be narrow, because we can see him bending in 4 to not be
seen, holding a book in that which is written "VI", This book seems to be
precious for him because he holds it very tightly in his hand not to lose it. This
sequence was in mid close up.
Accompanied by a background noise of different people talking is noise

The camera moves in motion (to give the impression that we are moving with
him) we can see a young girl dressed in a dress with blonde hair attached
counting ducks in the lake, by a beautiful blue sky in the open air in a garden,
or we can hear the sounds of ducks, birds. The lighting is very good as the
scene takes place outside, so it's daylight. The pan is in long shot.

The music makes its first sudden appearance to show an effect of fear and
astonishment, with the arrival of the monster who is rather dressed in long and
dark clothes (which does not go with its H-shaped morphology) this music
gives the effect of shivering due to the instruments but also that it comes
suddenly when the other scenes were rather calm, the sound is regular with a
low sound at the beginning which becomes high-pitched at the end (like a
boomerang) accompanied by the noise of nature.

The girl then notices that there is a person looking at her, the little girl shows no
emotion of fear, instead she has a very unexpected creation for a young child,
she offers him a flower.
The monster answers yes with a soulless depressed look, but also sad, so at this
moment there is a close-up so that we can see these emotions.

In the second scene the lighting is darker because the camera is in a room where
there is no sunlight.
The camera moves behind an elderly person who is playing the violin while
sitting on a chair. The sound of the violin is rather sad because the movements
are slower.

We can see that the character is in the dining room or in a kitchen because in the
decor there are plenty of kitchen utensils like glasses, cutlery, a table, a board
and even garlic hanging high up.
This house looks old because the furniture is not modern compared to its time,
but also you can see that the furniture is all dark, there is no light colour or
pastel, as well as the walls.
This detail is to show the time gap with our present
world and the character's world.
The camera shifts when the girl enters with the monster, to give the illusion that
we are shifting with him.
We can still hear the sound of nature despite the fact that the characters are
inside, so we can assume that there is an open window or windows.

The old man stops playing the violin when the door slams shut.
At that moment we notice that he has grey hair and a moustache, but also that
he is blind, because he is looking for who came to interrupt him.
We can see that the girl takes him to her grandfather's house, where she offers
him food, on a tray with a different assortment of cheeses.
The old man is playing the violin, the monster is crying, the girl looks helpless
in this scene, there is a close-up on the girl and it is here that we can see that she
empathises with him and at one point she wants to stand up to console him.

The camera zooms in on the old man, who hears the sound of crying so he stops
playing his violin. So you can tell he's feeling the sadness.
They start a discussion about the cause of his sadness.
At this moment there is a music that gives the effect of sadness and compassion
towards the monster, so that the people who look at this scene have the same
feelings, this music is not the same as the first scene, because the sounds of this
music are more serious because of the musical instrument used while the other
one was low and high.

And throughout this scene the camera has done extreme close-up so that we can
see those tears flowing. This scene shows a break between the other advent
scenes. (You can see that he has a serious wound because he is bleeding).

In the next scene two people enter the living room, a man and a woman.
The woman is dressed in a long-sleeved dress, with a red scarf around her neck,
accompanied by a blue hat and boots.
The man is dressed in a long red coat with a shirt and a bag with trousers.
At this point the old man stops playing the violin. (And there will be no more
music)
The man takes something to hit the monster, because he thinks it is evil and
wants to hurt his daughter. His expression shows fear, but also protection as he
protects the woman behind her by putting his hand behind her.
The girl seems to be frightened by the scene but she can't do anything about it
because her mother is stopping her.
He manages to get out of the house, but the man chases him, the monster has a
handicap (because he has a limp).
He finds himself alone in the forest, looking into the lake.
Accompanied by a sad music which contains as instrument the violin.

Vous aimerez peut-être aussi