Vous êtes sur la page 1sur 165

© Droits d'auteur 2016 -Dr.

Feuilles Tim

Tous les droits sont réservés. Ce livre est protégé par les lois sur les droits d'auteur des États-Unis d'Amérique. Ce livre ne peut être
copié ou réimprimé à des fins commerciales ou lucratives. L'utilisation de courtes citations ou la copie occasionnelle de pages pour
l'étude personnelle ou en groupe est autorisée et encouragée. Par mission sera accordé sur demande. Sauf indication contraire, les
citations bibliques sont tirées de la version King James de la Bible. Sont également cités la Bible Amplifiée (AMP): Amplified New
Testament © 1954,
1958, 1987 par The Lock man Foundation; Ancien Testament © 1965, 1987 par The Zondervan Corporation; et Le Nouveau
Testament dans la traduction de Monseigneur Ronald Knox © 1944 par Sheed and Ward, Inc.

Notez que le nom satan et les noms associés ne sont pas en majuscules. Nous choisissons de ne pas le reconnaître, même au point de
violer les règles grammaticales.

Conception de la couverture par Eileen Rockwell


Destiny Image® Publishers, Inc.
Boîte postale 310
Shippensburg, PA 17257-0310
«Promouvoir des vies inspirées»

Édition originale Copyright 1996 ISBN


précédent 1-56043-276-4
Pour plus d'informations sur les distributeurs étrangers, appelez le 717-532-3040
Contactez-nous sur Internet: www.destinyimage.com

ISBN 13 TP: 978-0-7684-1181-2 Ebook:


978-0-7684-1182-9

Pour une distribution mondiale


Imprimé aux USA
Contenu

«La Bible est-elle vraie?» Un

Chapitre 1 modèle sur Terre

Chapitre 2 Le paradis est un lieu réel

chapitre 3 localisant le paradis

Chapitre 4 Votre corps glorifié

Chapitre 5 Votre propre moi

Chapitre 6 L'apparition de Dieu et des anges des choses

Chapitre 7 éternelles

Chapitre 8 Le grand nuage de témoins

Chapitre 9 Bébés, enfants et ciel

Chapitre 10 La Cité de Dieu

Chapitre 11 Plus de la nouvelle Jérusalem Les

Chapitre 12 derniers âges commencent

Chapitre 13 La vie sur la nouvelle terre

Chapitre 14 Récompenses et voir Jésus tel qu'il est


annexe Expériences célestes des gens
«La Bible est-elle vraie?»

Vous pouvez ne pas croire que la Bible est la preuve de quoi que ce soit si les hommes l'ont écrite. Mais
considérez ceci: Si Dieu est Dieu, n'est-il pas assez grand pour faire passer son message, s'il doit utiliser des
hommes ou des ânes?

Si la Bible, ou la Parole de Dieu, n'a aucun mérite, s'il n'y a pas quelque chose de réel et de vivant à son
sujet, alors pourquoi même la présence d'une Bible évoque-t-elle une sorte de réponse passionnée chez la plupart
des gens?

Quelle que soit votre inclination, rendez-vous service et jetez un œil à ce livre. Notez le
contexte des passages bibliques décrits. Voyez si la Parole de Dieu ne prend pas vie pour
vous… et si quelque chose au plus profond de vous ne dit pas: «Dieu merci, est vrai!"
Chapitre 1

Un modèle sur Terre

Il doit y avoir quelque chose de plus au ciel si l'apôtre Paul l'a préféré à la vie sur terre:

Car pour moi… mourir est un gain.

… Être avec Christ… c'est bien mieux.


Philippiens 1: 21,23

Pourtant, la plupart des gens considèrent le paradis comme une sorte de «foyer pour personnes âgées». Ils
considèrent le paradis comme rien de mieux qu'un village de retraite glorifié où vous allez quand vous avez épuisé
tout ce qui est bon dans la vie ou lorsque vous vous mettez sur le chemin de quelqu'un. Vous jouez de la harpe et
vous chantez, mais la vie là-bas devient une mauvaise seconde dans ce monde avec ses richesses, son glamour
et sa vitalité.

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Il est temps que la vérité soit dite. Il est temps que le Ciel
devienne réalité - non pas à partir de l'histoire de quelqu'un d'autre sur une expérience de mort imminente ou du
rêve de quelqu'un - mais directement à partir de la vérité dans la Parole de Dieu!

Un meilleur endroit

La plupart d'entre nous manquent la signification de l'un des plus grands passages de l'Écriture qui
décrivent le Ciel:

Par la foi, Abraham, quand il fut appelé à sortir dans un lieu qu'il recevrait
après avoir reçu en héritage, obéit; et il sortit sans savoir où il allait.
Par la foi, il séjourna au pays de la promesse, comme dans un pays étranger, demeurant dans
des tabernacles avec Isaac et Jacob, héritiers avec lui de la même promesse:

Car il cherchait une ville qui a des fondations, dont le bâtisseur et le créateur est
Dieu.

Par la foi aussi, Sara elle-même reçut la force de concevoir une semence et fut
délivrée d'un enfant quand elle avait dépassé l'âge, parce qu'elle le jugeait fidèle qui
avait promis.

C'est pourquoi il y a même jailli d'un seul, et lui aussi bien que mort, autant que les
étoiles du ciel en multitude, et comme le sable qui est au bord de la mer innombrable.

Ceux-ci sont tous morts dans la foi, n'ayant pas reçu les promesses, mais les ayant
vues de loin, et en ont été persuadées, et les ont embrassées, et ont avoué
qu'elles étaient des étrangers et des pèlerins sur la terre.

Car ceux qui disent de telles choses déclarent clairement qu'ils cherchent un pays.

Et vraiment, s'ils avaient été conscients de ce pays d'où ils sont sortis, ils
auraient peut-être eu l'occasion de revenir.
Mais maintenant, ils désirent un meilleur pays, que est, un céleste:
c'est pourquoi Dieu n'a pas honte d'être appelé leur Dieu, car Il leur a préparé
une ville.
Hébreux 11: 8-16

Nous pensons le plus souvent à ces versets comme une formidable inspiration pour la foi alors que nous
passons en revue les sacrifices que nos ancêtres ont faits pour croire en Dieu.

Pourtant, nous devons comprendre un autre but de ces Écritures. Ce but est de
montrer que notre foi a un objet - et que cet objet est le
récompense d'un vrai lieu appelé le paradis! Cette terre n'est pas notre dernière demeure!

Cela signifie que le but ultime de notre vie est de gagner le ciel. Le but final de notre foi
est d'atteindre le Ciel, la Cité éternelle de Dieu!
Remerciez Dieu pour la foi qui nous permet de vivre maintenant. Remerciez Dieu pour les histoires de ces
hommes et femmes de foi qui ont surmonté toutes les difficultés dans cette vie. Pourtant, la raison ultime de notre
foi n'est pas d'obtenir des louanges ou des gains
ce monde peut offrir. Il ne s'agit pas d'acquérir de la richesse ou même de la santé, bien que nous puissions et
devrions croire pour ces choses.

Le but ultime de notre foi est de nous donner accès à un meilleur endroit, un pays céleste. C'est
pour nous ouvrir une demeure éternelle, le don d'un Sauveur qui a sacrifié sa vie même pour que
nous puissions l'obtenir.

Une substance plus durable

L'apôtre Paul (qui, je crois, a écrit le Livre des Hébreux) a soigneusement adressé ce
passage de l'Écriture aux Hébreux ou au peuple juif de son temps.

Ces gens ont hautement célébré la Jérusalem terrestre comme leur symbole d'espoir. Cette ville était
leur bastion de paix, la «grande ville» de David; leur «Mecque», si vous voulez. Pourtant, Paul leur a dit de
diriger leur foi plus haut, vers une nouvelle Jérusalem - une ville dont le bâtisseur et le créateur est Dieu.

Dans cette ville, rien ne se fane jamais. La récompense et la promesse de cette ville durent pour toujours.
Paul savait que rien de ce que vous pourriez souffrir ou perdre sur cette terre ne serait jamais comparable à ce que
vous recevrez:

Car vous avez eu compassion de moi dans mes liens, et vous avez pris avec joie le
gâchis de vos biens, sachant en vous-mêmes que vous avez au ciel une substance
meilleure et durable.
Hébreux 10:34

D'autres traductions de la Bible sont encore plus claires. La traduction de Weymouth dit qu'au
Ciel, vous aurez «des biens plus précieux qui resteront». Le Nouveau Testament anglais de base dit:
«meilleure propriété - qui se conservera pour toujours».

Le Nouveau Testament de JB Phillips dit: «un système beaucoup plus solide et durable
Trésor." Cela signifie que vous recevrez un héritage qui ne peut être gâté; Le ciel est un lieu
de substance durable où vos biens ne seront jamais perdus ou volés, ni ne subiront de
pourriture.
Cette vraie promesse vaut vraiment la peine d'attendre. Paul a dit:

N'abandonnez donc pas votre confiance, qui a une grande récompense.


Car vous avez besoin de patience, afin qu'après avoir fait la volonté de Dieu, vous puissiez
recevoir la promesse.

Pour encore un peu de temps, et celui qui viendra viendra et ne tardera pas.

Hébreux 10: 35-37

Paul savait aussi que si nous saisissions la promesse et la réalité du Ciel, cela changerait
notre façon de vivre maintenant.

Maintenant, le juste vivra par la foi; mais si quelqu'un recule, mon âme n'aura aucun
plaisir en lui.
Hébreux 10:38

Maintenant, la foi est le substance des choses espérées, des preuves de choses non vues.

Hébreux 11: 1

Le mot grec pour «substance» est hupostase, signifiant «base de soutien, titre de propriété ou
assurance».

Cela signifie que par la foi en Jésus-Christ, vous avez déjà une propriété au Ciel avec votre
nom dessus. Le Seigneur est votre titre de propriété! L'héritage que vous avez là-bas est plus
précieux et durable que tout ce que vous possédez actuellement.

Le fait est que vous ne «traversez» cette terre qu'en tant qu '«étranger» et
«pèlerin» (voir Hébreux 11: 13).
Le mot grec pour «étrangers» est xenos, c'est-à-dire un «étranger» ou un «étranger» qui
«se sent chez lui». Les «pèlerins» sont ceux qui sont en «chemin vers un pays meilleur».

Cela signifie simplement que vous êtes un étranger sur ce sol qui se fait chez lui lors d'un
voyage vers un pays meilleur appelé le paradis!
«Mieux» est le mot grec kreisson, signifiant «supérieur, plus excellent ou plus favorable». Cela
signifie littéralement «la plus haute forme d’excellence».
Il n'y a pas de meilleure description du lieu supérieur auquel nous sommes liés - un lieu que
Jésus lui-même a appelé «le paradis de Dieu» (Apoc. 2: 7).

Une nouvelle perspective


Très probablement, le paradis est très différent de ce que vous pensez qu'il est.

Il est important de laisser tomber nos idées fausses et nos imaginations. En continuant, nous verrons
que nous ne passerons pas tout notre temps à flotter sur un nuage et à chanter. Nous n'allons pas non
plus nous permettre de faire ce que nous aimons le plus sur terre.

Les notions que l'homme a du Ciel sont au mieux pitoyables, principalement parce que nous ne pensons ni
ne voyons les choses comme Dieu le fait (voir Is. 55: 8). Le ciel est bien plus glorieux, mais sa seule description
exacte vient de la propre Parole de Dieu.

La première idée que nous devons dissiper est que si vous êtes «céleste, vous n'êtes pas un bien
terrestre». Ce genre de pensée a en fait privé les chrétiens d'une grande partie de notre joie ici et
maintenant. Nous avons été honteux de notre espérance et des choses mêmes auxquelles Dieu veut que
nous pensions maintenant pour recevoir courage et endurance. Il nous dit de «mettre notre esprit sur les
choses ci-dessus»! (Voir Colossiens 3: 2.)

En fait, plus vous êtes d'esprit céleste, plus vous pouvez être bon sur terre, à condition que vous
compreniez ce qu'est vraiment le paradis. Les bonnes croyances peuvent vous soutenir et vous guider dans la
vie comme le fait une boussole.

Votre vision du paradis peut faire la différence entre une vie frustrante de tourner en rond ou
une vie qui offre une vraie satisfaction et récompense!
Cela vaut certainement la peine d'avoir une perspective précise.

L'Église sur terre

Dieu a mis sous nos yeux un excellent modèle de la vérité du ciel. C'est l'Église
sur terre!
Dieu entend que l'Église, entre autres, modélise le meilleur du ciel pour l'humanité à
présent, à travers son exemple, et ainsi attirer les gens vers le Christ. La partie la plus
importante du Ciel est ses résidents et leurs relations avec Dieu et les uns avec les autres. Tel
est également le cas pour l'Église sur terre.

Littéralement, «église», ou ekklesia, signifie «ceux qui sont appelés». C'est le peuple de Dieu sur
terre qui vit pour lui. Ce n'est pas le bâtiment de l'église lui-même, comme certains le pensent. En fait,
quand nous arriverons au Ciel, il n'y aura pas besoin de «l'Église» telle que nous la connaissons
maintenant, ni de bâtiments d'église. Le ciel sera rempli du peuple de Dieu, et aucune catégorie distincte
ne sera nécessaire:
Et je n'y ai vu aucun temple: car le Seigneur Dieu Tout-Puissant et l'Agneau en sont le
temple.
Révélation 21:22

Jusqu'à ce que nous arrivions au ciel, l'Église sur terre occupe une position extrêmement
importante. Il fournit un lieu de rencontre tangible pour Dieu et son peuple, et c'est le moyen de
partager la réalité de Dieu avec le monde.
Cette institution terrestre modélise de manière significative le Ciel de plusieurs manières.

Tout comme nous servirons Dieu dans le ciel, la même opportunité nous est offerte maintenant à travers
l'Église. Que nous soyons des huissiers, des accueillants, des enseignants de l'école du dimanche, des chanteurs
ou des prédicateurs, nous modélisons au monde cet aspect vital du Ciel.

La manière dont nous modélisons un tel service à Dieu est cruciale. L'Église reflète en fait la
société céleste.
Le simple fait que des millions de personnes prennent le temps d'aller à l'église chaque
dimanche envoie un message au monde. Il dit que Dieu est réel et valable, et qu'ils peuvent le
rencontrer maintenant. Il dit que Dieu est pertinent pour leur vie et leur famille, et que Ses réponses
fonctionnent.
Il donne au monde un témoignage du Ciel qu'il ne peut nier.
Ce n'est pas pour écarter la relation individuelle et le temps que nous passons avec le Père
Dieu seul. C'est essentiel à la vraie foi. Pourtant, cela ne devrait pas remplacer notre
rassemblement en tant qu'Église et servir les desseins qu'Il a établis pour toute l'éternité.

Parce que Dieu s'est proposé de modeler le Ciel à travers l'Église, nous devons aussi nous
rappeler que «l'Église» est selon Ses conditions, pas les nôtres. Dieu a appelé et placé chaque
membre dans le corps comme il lui a plu (voir 1 Cor. 12: 18). Il a formé le ekklesia, les «appelés à
sortir». Par conséquent, c'est Son mandat et son organisation, pas notre option!

Assembler ensemble

Beaucoup de gens sont confus aujourd'hui sur la nécessité d'aller à l'église. Pourtant, nos gains et notre
croissance les plus cruciaux se produisent à travers le véhicule de l'Église sur terre et les relations qui y règnent.

Si nous voulons vraiment comprendre la nature éternelle du Christ, nous devons être attachés à
Jésus, le chef de l'Église. Cependant, il est impossible d'avoir
une relation avec une tête à moins qu'elle ne soit attachée à un corps. Dans ce cas, c'est le Corps du Christ
(voir Eph. 5:23). Tout simplement, le Corps est constitué de membres qui se rassemblent (voir 1 Cor. 12:20).
Toutes les transmissions de la vraie vie nécessitent la jonction des deux!

Les Écritures le disent très clairement:

Et considérons-nous les uns les autres pour provoquer l'amour et les bonnes œuvres:

Ne pas abandonner l'assemblage de nous-mêmes, comme certains le font; mais en s'exhortant


les uns les autres, et à plus forte raison, à mesure que vous voyez le jour approcher.

Hébreux 10: 24-25

La traduction de Knox dit: «ne pas abandonner nos assemblées communes». La version de
Berkeley du Nouveau Testament dit, "ne pas négliger nos propres réunions d'église." La nouvelle
Bible anglaise dit: «ne pas rester à l'écart de nos réunions».

La traduction de JB Phillips dit: «Ne nous tenons pas à l'écart de notre église
réunions. » La traduction de Taylor dit: «Rassemblez-vous davantage alors que vous voyez le jour de
son retour se rapprocher.»

Cela signifie que si nous croyons vraiment que Jésus revient bientôt, nous devrions essayer de nous
rassembler plus, pas moins! Lorsque nous le faisons, nous modélisons au monde ce que nous croyons
vraiment: que le Ciel est un endroit réel, qui vaut la peine d'être déplacé dans nos choix de vie quotidiens; qu'il
vaut bien plus que le dernier film du réseau ou le centre commercial!

Erreur de Laodicée

Vous pouvez être sûr qu'il y aura beaucoup d'opposition pour empêcher les gens de
devenir une partie active du Corps local du Christ - car notre nourriture se trouve là-bas.

Curieusement, l'un des pires ennemis de la façon dont Dieu entend modeler le ciel à travers
l'Église est notre propre sentiment d'autosuffisance.
Nous pouvons voir cette leçon de l'église de Laodicée de l'Apocalypse:
Je connais tes oeuvres, que tu n'es ni froid ni chaud: je voudrais que tu sois froid ou chaud.

Ainsi donc, parce que tu es tiède, et ni froid ni chaud, je te vomirai de ma


bouche.
Parce que tu dis, je suis riche, et augmenté de biens, et n'ai besoin de rien; et
tu ne sais pas que tu es misérable, misérable, pauvre, aveugle et nu:

Je te conseille d'acheter de moi l'or éprouvé au feu, afin que tu sois riche; et des
vêtements blancs, afin que tu sois vêtu, et que la honte de ta nudité n'apparaisse
pas, et oins tes yeux avec un collyre, afin que tu puisses voir.

Autant que j'aime, je réprimande et je châtie: soyez donc zélé et repentez-vous.

Voici, je me tiens à la porte et je frappe.Si quelqu'un entend ma voix et ouvre la


porte, j'entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.

A celui qui vaincra, j'accorderai de s'asseoir avec moi sur mon trône, comme moi
aussi j'ai vaincu, et je suis assis avec mon père sur son trône.

Celui qui a une oreille, qu'il entende ce que l'Esprit dit au


des églises.
Révélation 3: 15-22

Ce groupe particulier de croyants se considérait comme très mature. Ils n'avaient pas besoin de l'église…
«Vous savez, nous pouvons étudier par nous-mêmes; nous pouvons étudier ce que nous voulons. Nous prions à la
maison. Nous pouvons le gérer. Vous voyez, nous sommes riches et augmentés de biens. Nous n'avons vraiment
besoin de rien. Notre entreprise est prospère et, franchement, nous sommes occupés. L’église prend du temps. »

Mais Dieu a vu les choses un peu différemment et a dit aux Laodicéens de se repentir! Les
desseins de Dieu à l'époque actuelle sont accomplis dans l'Église. Quand Dieu a quelque chose
à dire, il le dit à l'Église par l'intermédiaire des églises (voir Ap. 3:22). Ne soyez pas un canard
assis pour votre adversaire - mettez-vous à l'abri et encouragez-vous par Son véhicule sur la
terre, Son Église.
Profitez de sa présence alors que vous recevez la direction qui vient à travers les moments de l'assemblée.
Accueillez la guérison émotionnelle, physique et spirituelle qui passe par le Corps du Christ. Vous trouverez
maintenant les réponses de la vie à vos problèmes familiaux, aux besoins de votre entreprise et à ce qui vous
concerne personnellement.

Votre force sera multipliée lorsque vous vous rencontrerez et servirez ensemble. L'Église est la vie
même en présence de Dieu. Il a ordonné cette disposition jusqu'à ce que nous le voyions face à face!

Un modèle du ciel

Parce que Dieu veut que l'Église soit un véritable modèle de la société céleste, elle est également censée
être une bénédiction. Cela signifie qu'une église locale devrait être un modèle de l'amour, de l'attention, de la
préoccupation et de la révélation du Ciel.

Malheureusement, de nombreuses églises modélisent plus fidèlement l'enfer. Si tel est le cas pour votre
église, vous feriez mieux d'en trouver une autre!

Cependant, même le meilleur modèle ne se compare pas à la réalité. Un modèle n'est qu'une
réplique incomplète du réel, un peu comme une maquette en carton d'un nouveau bâtiment. Bien
qu'il ne puisse pas tenir une bougie à la version finale, il vous permet de voir ce que devrait être le
produit fini et de l'attendre avec impatience.

En modelant le ciel à travers l'Église, nous pouvons donner aux autres un aperçu de la réalité. Un
aperçu authentique de la réalité du Ciel pourrait provoquer une personne au salut - ou du moins à
enquêter sur ce que nous savons maintenant être une récompense des plus éternelles!

Considérez comment l'église locale peut modéliser ces réalités célestes:

1. Au Ciel, il y a la présence glorieuse de Dieu et une connaissance toujours


croissante de qui il est et de ce qu'il a créé.

Dans l'Église, il y a la présence glorieuse de Dieu et une connaissance toujours


croissante de qui il est et de ce qu'il a créé. Jésus a dit: «Car là où deux ou trois
sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux» (Mt 18, 20). Dieu a l'intention
que quiconque franchisse la porte ressente la présence et l'amour de Dieu, et
continue à grandir dans la révélation.
2. Au Ciel, il y a une adoration aimante au Seigneur. Il y a du chant, des louanges et de la musique.

Dans l'Église, il y a une adoration aimante au Seigneur. De même, il y a le chant, la louange et la


musique.

3. Au Ciel, il y a un service au Seigneur. Les siens le servent à jamais avec un cœur de


gratitude pour sa bonté.

Dans l'Église, il y a un service au Seigneur. Les croyants le servent en reconnaissant son


grand don de salut et en comprenant que leur vie ne leur appartient plus.

4. Au Ciel, il y a un gouvernement et une structure. Il n'y a pas de chaos. Dieu règne depuis son trône.
Autour de lui, il y a 24 anciens. Il y a des serveurs ou des diacres en abondance. Il y a une
délégation d'autorité dans le ciel.

Dans l'Église, il y a une structure telle que décrite dans la Bible. Il y a des apôtres, des prophètes, des
évangélistes, des pasteurs, des enseignants, des anciens et des diacres. Il existe également des pouvoirs
délégués.

5. Au Ciel, il existe des relations éternelles significatives. Il y a d'abord des relations avec Dieu,
puis avec les autres - et les merveilleuses retrouvailles et restaurations avec tous ceux qui
invoquent son nom.

Dans l'Église, il existe des relations éternelles significatives. Il y a d'abord des relations avec
Dieu, puis avec les autres - et le soin, le confort et la transparence nécessaires pour grandir
ensemble et se renforcer les uns les autres. Ce sera un privilège des croyants pour toute
l'éternité.

6. Au Ciel, il y a le ministère des anges. Au Ciel, les anges servent Dieu.

Dans l'Église, il y a le ministère des anges. Sur la terre, les anges sont envoyés pour servir
le croyant et pour servir l'homme (voir Héb. 1:14, «les esprits au service»).

7. Au Ciel, la Parole de Dieu est déclarée. C'est la loi.


Dans l'Église, la Parole de Dieu est déclarée. C'est la loi!

8. Au Ciel, nous vivons à la manière du Christ. Il y a acceptation de chaque personne pour qui elle est. Nous
vivons la loi de l'amour.

Dans l'Église, nous devons vivre la voie du Christ. Il doit y avoir une acceptation de chaque personne,
quelle que soit sa race, sa culture ou sa couleur. Nous devons modeler le Ciel et vivre la loi de l'amour
maintenant.

9. Au Ciel, votre destin est accompli. Vous atteignez la totalité pour laquelle vous avez été
créé. Bien que le ciel soit finalement le lieu de Dieux
accomplissement et destin, le vôtre vient aussi lorsque vous devenez un avec le Père.

Dans l'Église, votre destin est commencé. La «nouvelle naissance» commence votre destinée éternelle.
Les portes de la compréhension et des opportunités commencent à s'ouvrir
- un processus qui se poursuivra dans le temps.

dix. Dans le ciel, vous trouvez la plénitude d'un lieu de rencontre de Dieu et de son
gens.

Dans l'Église, vous trouvez ce que la Terre peut offrir de mieux comme lieu de rencontre pour Dieu et son
peuple.

Vraiment, nous sommes en pèlerinage vers un pays meilleur. Nous avons une substance meilleure et plus
durable que ce que nous avons maintenant. Le paradis est notre demeure ultime.

Dieu nous a donné sa merveilleuse Église comme modèle de la façon dont le ciel sera. Nous pouvons le
partager de manière tangible avec le monde. Correctement considérée, l'Église change à jamais nos vies et nos
destinées - et nous aide à rencontrer Dieu maintenant!

Pourtant, nous avons encore devant nous le ville dont le constructeur et le créateur est Dieu! De cet endroit,
on peut dire:

… L'œil n'a pas vu, ni l'oreille n'a entendu, ni n'est entré dans le cœur de l'homme,
les choses que Dieu a préparées pour ceux qui l'aiment.

1 Corinthiens 2: 9
Il a fallu à Dieu six jours pour créer l'atmosphère et les étoiles; les planètes, les lacs, les ruisseaux et
les océans; tous les animaux, oiseaux et hommes. Pourtant, Dieu a passé 2000 ans à travailler sur Sa
ville, et Il n'est pas encore terminé!

Voyons ce que Dieu a à dire d'autre sur un si réel lieu ….


Chapitre 2

Le paradis est un vrai lieu

Lorsque Dieu nous donne des informations sur quelque chose, c'est généralement parce qu'il pense que
nous en avons besoin. Il a dû ressentir cela à propos du Ciel.

Le mot Paradis est utilisé au moins 568 fois dans la Bible. En raison de nos idées fausses et
de nos idées préconçues sur le Ciel, nous ne voyons généralement pas ces Écritures sur le Ciel
pour ce qu'elles sont. Nous devons enlever les œillères de notre foi et découvrir ce que Dieu dit
vraiment!
Le mot hébreu pour «ciel» dans l'Ancien Testament est shamayim. Shamayim apparaît
420 fois dans les Écritures.
Le mot grec du Nouveau Testament pour «ciel» est ouranos, et ouranos
est utilisé 148 fois.
Tous les deux shamayim et ouranos signifie exactement la même chose: «élevé» ou «élevé»; «Au-dessus»
ou «le ciel». Ils sont utilisés pour désigner des endroits élevés ou des élévations.

Pourtant, pour vraiment comprendre ce que la Bible dit au sujet du Ciel, ou plus précisément,
«le Ciel de Dieu», nous devons d'abord comprendre qu'il y a
Trois d'eux. C'est vrai; il y a trois cieux, et shamayim et
ouranos sont utilisés pour les trois. L'hébreu et le grec ne font aucune distinction. Il est donc essentiel
que nous comprenions le contexte dans lequel chacun est utilisé et que nous identifions avec précision à
quel ciel un verset se réfère.

Cela en soi clarifiera une grande partie de la confusion. Voici quelques

versets pour nous aider à voir la différence:

Il ne m'est pas opportun sans doute de me glorifier. J'arriverai aux visions et aux révélations
du Seigneur.
J'ai connu un homme en Christ il y a plus de quatorze ans (que ce soit dans le corps, je
ne peux pas le dire; ou si hors du corps, je ne peux pas dire: Dieu sait;) un tel a
rattrapé le troisième ciel.

Et j'ai connu un tel homme, (que ce soit dans le corps ou hors du corps, je ne peux pas
dire: Dieu sait;) comment il a été enlevé au paradis, et entendu des paroles
indescriptibles, qu'il n'est pas légal qu'un homme prononce.

Je me glorifierai d'un tel homme, mais je ne me glorifierai pas de moi-même, mais de mes infirmités.

Car si je désire me glorifier, je ne serai pas un insensé; car je dirai la vérité; mais
maintenant je m'abstiens, de peur que quelqu'un ne pense à moi au-dessus de ce qu'il
voit que je suis, ou qu'il est à moi.
2 Corinthiens 12: 1-6

L'apôtre Paul nous parle dans ce passage de son voyage au Ciel. (C'est probablement une
révélation qu'il a gagnée après avoir été presque lapidé à mort à Lystre.)

Remarquez que Paul mentionne qu'il a été «enlevé au troisième ciel», et qu'il dit que c'était
«le paradis».
«Paradis» en grec est paradeisos, qui signifie «le beau parc de Dieu». Jésus a
utilisé exactement le même mot dans Apocalypse 2: 7b où Il a proclamé: «À celui qui
vaincra, je donnerai à manger de l'arbre de vie, qui est au milieu du paradis de Dieu.»

Paradeisos est le troisième ciel, ou le ciel où Dieu habite. Le Ciel de Dieu est différent
des deux autres.
Les deux autres cieux sont les atmosphérique et le astrologique
cieux. Le paradis atmosphérique est composé des nuages, du vent et de la couche d'ozone. En termes
simples, c'est le ciel au-dessus de nous. Il est souvent appelé dans les Écritures le «firmament» et
signifie simplement l'atmosphère ou le ciel.

Au-dessus des cieux atmosphériques se trouvent les cieux astrologiques. Dans ce paradis, nous
trouvons le soleil, la lune, les étoiles, les planètes, les cornets et la Voie lactée - en d'autres termes,
«l'espace». Plusieurs fois, la Parole de Dieu se réfère à ce ciel, et non au troisième ciel, ou au ciel de Dieu.

Le ciel de Dieu, ou le troisième ciel, se trouve au-dessus du ciel astrologique. C'est


le paradeisos, ou le «beau parc de Dieu», et tous les
merveille qui se rapporte à cela.

L'apôtre Paul a été enlevé au ciel de Dieu. Les Psaumes nous disent que le trône de Dieu
est dans ce Ciel (voir Ps. 11: 4). De cet endroit majestueux, Dieu règne sur l'univers.

Quel paradis?

Il existe plusieurs exemples que nous pouvons citer pour ces contextes. La Genèse parle de
Dieu créant «le ciel et la terre» (Genèse 1: 1). Ce verset ne fait pas référence au ciel de Dieu, mais
plutôt au ciel ou au ciel atmosphérique.
Nous pouvons comprendre cela parce que le ciel de Dieu et le ciel astrologique (planètes,
etc.) existaient déjà depuis des millions d'années au moment où Dieu a créé l'atmosphère de
notre terre (voir Job 38: 4-7). Une preuve est que Lucifer avait été expulsé du ciel de Dieu bien
avant cette époque (voir Lc 10, 18), de sorte que le seul ciel à créer était celui directement
au-dessus de la terre.

Un autre exemple se trouve dans l'Apocalypse où Jean a dit: «Et j'ai vu un nouveau ciel et
une nouvelle terre: car le premier ciel et la première terre ont disparu…» (Apoc. 21: 1).

Encore une fois, ce passage ne pouvait pas faire référence au Ciel de Dieu. Dieu avait rendu la
place de Son trône parfaite et éternelle, et cela n'aurait aucun sens pour Lui de détruire Son Ciel et
de le refaire plus tard.
Donc, à la place, ce verset doit se référer au ciel atmosphérique. Nous comprenons
à travers le livre de l'Apocalypse qu'un jour vient où Dieu détruira le ciel au-dessus de
nous et le refera.
Nous savons pertinemment que notre paradis atmosphérique a été pollué. La couche d'ozone est
actuellement en cours de destruction. Nous avons jeté des millions de tonnes d'ordures dans nos cieux,
et pour qu'elle soit à nouveau parfaite, elle doit être brûlée et rénovée. Dieu promet qu'Il fera exactement
cela!

Nous voyons donc maintenant que le Ciel de Dieu est un endroit séparé et distinct de ce que nous
considérons communément comme les cieux. C'est un endroit réel au-dessus des cieux atmosphériques et
astrologiques que nous pouvons facilement voir.

Ce paradis lointain pourrait-il être une planète quelque part? Le poids des preuves
bibliques semble l'indiquer.
Plus que la Terre

Concevoir le Ciel de Dieu comme une planète peut vous déranger au début, mais la complexité de sa
définition scripturaire nous conduit certainement à cette conclusion.

Ne vous y trompez pas: nous ne parlons pas de quelque chose d'aussi basique que la planète Terre telle
que nous la connaissons. Le ciel et l'environnement de Dieu seraient extrêmement supérieurs. Son habitation
serait une demeure bien plus glorieuse, totalement exempte de tout polluant causé par le péché de l'homme.
Pourtant, les nombreux versets descriptifs qui nous sont donnés à propos de ce paradis semblent indiquer un
lieu créé qui n'est pas trop différent de la terre. En fait, il semble que le ciel pourrait être tout à fait comme la
terre est apparue avant la chute de l'homme.

Cela a du sens quand on considère à quel point Dieu est cohérent dans Ses créations. Si Dieu a
fait l'homme à son image et à sa ressemblance (et il l'a fait), il s'ensuit qu'il placerait l'homme dans un
environnement semblable au sien.
Nous savons que Dieu a créé la terre pour «convenir» à l'homme, et c'est ce qu'il fait
merveilleusement. Nous savons également que Dieu lui-même était tout à fait à l'aise ici! Dieu aimait
marcher avec Adam dans le jardin d'Eden (voir Gen. 3). (En fait, le nom «Jardin d'Eden» signifie aussi le
«beau parc de Dieu».)

Dans un autre parallèle, nous savons qu'Hénoc est allé au ciel sans être jamais mort. C'est un type de
l'Ancien Testament d'un «enlèvement» du Nouveau Testament. Les Écritures nous disent: «Et Hénoc
marcha avec Dieu, et il ne l'était pas; car Dieu l'a pris »(Genèse 5:24). Il est donc évident que l'homme peut
fonctionner au Ciel - car Enoch est toujours vivant!

Élie a également été enlevé au ciel sans jamais être mort (voir 2 Rois 2). Selon les
références dans la Parole de Dieu, cela signifie qu'Hénoc est au Ciel depuis plus de
5150 ans et qu'Élie plus de
3,510. À notre connaissance, ils sont toujours en vie, profitant de la vie sur la planète Ciel. Quelque
chose doit être similaire, bien que supérieur!
Un autre poids de preuve est que le second Adam, Jésus, a été envoyé sur terre pour vivre parmi les
hommes. Cela dénote également une compatibilité. L'occupant du ciel est devenu l'occupant de la terre - et le
Fils de Dieu a bien fait sur terre. La Bible indique clairement que l'inverse peut également se produire.
L'homme racheté, qui reçoit Jésus comme Seigneur, peut occuper la terre maintenant et le ciel plus tard.

Il y a cependant un point important à souligner. Nous devons comprendre que ce ne sont pas nos
besoins humains ou notre état qui nous interdisent de vivre au Paradis; c'est plutôt le péché. De toute
évidence, l'homme pourrait y vivre s'il n'y avait pas
péché. Adam n'aurait eu aucun problème à vivre au Paradis avant la chute. Dieu merci, il a fait un moyen
de prendre soin de nos péchés afin que nous puissions hériter du droit à la vie éternelle dans son ciel!

Une dernière preuve apparaît dans le livre de l'Apocalypse:

Et j'ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre: car le premier ciel et la première terre
avaient disparu; et il n'y avait plus de mer.

Et je John ai vu le ville sainte, nouvelle Jérusalem, descendant du ciel de Dieu, préparée


comme une mariée ornée pour son mari.

Et j'entendis une grande voix du ciel disant: Voici, le tabernacle de Dieu est
avec les hommes, et il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu
lui-même sera avec eux, et sera leur Dieu.

Révélation 21: 1-3

Et il m'a emporté dans l'esprit sur une grande et haute montagne, et m'a montré
que grande ville, la sainte Jérusalem, descendant du ciel de Dieu.

Révélation 21:10

On nous dit qu'il y a un jour à venir où la propre ville sainte de Dieu descendra du ciel sur la
terre. Pour que cette ville trouve sa place sur la «nouvelle» terre, il doit y avoir une sorte de
similitude planétaire! (Dans un chapitre ultérieur, nous regardons le mot Nouveau, qui signifie
«recréé», par opposition à une création entièrement distincte.)

Une ville de taille

Lorsque vous lisez la description de la Nouvelle Jérusalem dans les chapitres 21 et 22 d'Apocalypse, vous
constatez que la ville de Nouvelle Jérusalem mesure 1500 miles de large, 1500 miles de long et 1500 miles de
haut. C'est une assez grande ville! Cela signifie que la planète Ciel doit être au moins aussi grande que la Terre. Il
est fort possible que ce soit beaucoup plus grand.

Lorsque vous considérez que les États-Unis préparent actuellement une station spatiale de
cinq acres pour Mars, serait-il trop difficile pour notre Dieu de préparer, ou d'ailleurs, de
déménager?
Nous ne connaissons peut-être pas tous les détails, mais il y a une chose dont nous pouvons être sûrs:
la Nouvelle Jérusalem est une ville tangible. Il peut être vu et touché. Cela descendra sur une terre tangible -
une terre refaite, mais la terre. Tout cela signifie simplement «Le paradis est réel». Notre ville se prépare
maintenant!

Choses tangibles

À quel genre de choses pouvons-nous nous attendre au Ciel?

Nous voyons que la planète Ciel est un endroit très réel, tout comme la planète Terre est un endroit très
réel. L'apôtre Paul nous donne une grande confirmation lorsqu'il dit: «Les choses invisibles de Dieu dans le
ciel sont comme les choses visibles de la terre» (Rom. 1: 20, traduction de Dake). En termes simples, les
choses dans le ciel sont comme beaucoup de choses que nous voyons sur terre!

Encore une fois, nous voyons la continuité de Dieu. Tout comme la vie de l'Église est le modèle du
Royaume de Dieu sur terre, la terre est le modèle de la vie sur la planète Ciel. De nombreuses similitudes
sont écrites dans la Parole de Dieu. Tout comme sur terre, le ciel a des arbres. Nous aurons la chance de
manger de «l'arbre de vie, qui est au milieu du paradis de Dieu» (Apoc. 2: 7).

De même, il y a rivières dans le ciel (voir Ap 22: 1). Il y a or et toutes sortes de pierres
précieuses ( voir Ap 21: 12-21). Il y a montagnes ( voir Rév.21: 10) et animaux. ( Au moins, il y a les
chevaux, ce qui suggère un certain type de vie animale [voir Ap. 19:11].) S'il y a des animaux,
il doit y avoir
gazon!
Il y a aussi des nuages dans le ciel (voir Apoc.10: 1). Il y a fontaines;
c'est-à-dire qu'il y a des chutes d'eau ou des jets d'eau animés (voir Apocalypse 7: 17). De plus il y a des
rues ( voir Rév.21: 21), feuilles de palmier, ce qui signifie qu'il doit aussi y avoir des palmiers (voir Ap 7: 9), des
fruits ( voir Rév.22: 2), et instruments de musique ( voir Rév.5: 8).

Il est également fait mention de La nourriture, la famiture, des vêtements, des livres, des couronnes, des
arcs-en-ciel, le tonnerre et la foudre, chanson, lampes, montants de porte, murs, portes, et
banquets.
Bref, le paradis est bien réel!
Nous devons à jamais rejeter l'image du Ciel comme une ville fantôme imaginaire couverte de
brume avec des créatures indescriptibles flottant. Nous devons abandonner notre idée que le ciel est
une sorte de néant. Le ciel peut être vu et ressenti. Il est habité à peu près de la même manière que la
terre. Juste parce que nous
ne peut pas le voir maintenant ne signifie pas qu'il n'est pas réel. Nous devons prendre Dieu au mot!

Un lieu réel

La Parole de Dieu est très claire. Dans le livre d'Isaïe, Dieu dit:

Car ainsi dit le Haut et le Haut qui habite l'éternité, dont le nom est Saint;
J'habite dans le haut et le saint lieu ….
Ésaïe 57:15

«Place» en grec est topos, ce qui signifie «un endroit, un lieu ou une maison». Dans ce cas, nous
avons vu que le Ciel de Dieu et la Nouvelle Jérusalem sont en effet un endroit, un lieu ou une maison.
Nous avons vu que notre trésor est d'une «substance meilleure et plus durable». Bref, nous nous
dirigeons vers un véritable lieu de substance meilleure et plus durable!

Jésus lui-même nous le dit en encourageant ses disciples dans le livre de Jean. Ses
disciples sont abattus à la perspective de sa crucifixion et de sa mort imminentes, car ils
croient qu'ils ne le reverront plus.

Que votre cœur ne soit pas troublé: vous croyez en Dieu, soyez aussi en Moi.

Dans la maison de Mon Père, il y a plusieurs demeures: s'il n'en était pas ainsi, je vous l'aurais dit. Je
vais préparer un lieu pour vous.
Jean 14: 1-2

Il prépare une vraie place!


Nous devons changer notre façon de penser et devenir plus à l'aise avec le fait que
la Bible présente le ciel comme plus réel que la terre. Selon la Parole de Dieu, le ciel est
la réalité et notre vie sur terre est l'ombre:

Voici la somme des choses dont nous avons parlé: nous avons un tel souverain
sacrificateur, qui est assis à la droite du trône de la Majesté dans les cieux;

Un ministre du sanctuaire et du vrai tabernacle, que le Seigneur a dressé, et non un


homme. Car chaque grand prêtre est ordonné d'offrir
dons et sacrifices: c'est pourquoi il est nécessaire que cet homme ait aussi quelque chose à
offrir.

Car s'il était sur terre, il ne devrait pas être prêtre, car il y a des prêtres qui
offrent des dons selon la loi:
Qui servent à la exemple et ombre des choses célestes, comme Moïse avait été
averti de Dieu quand il était sur le point de faire le tabernacle: car, voyez, dit-il, que
vous faites toutes choses selon le modèle qui vous a été montré sur la montagne.

Hébreux 8: 1-5

Jésus nous dit qu'il est au ciel en tant que notre vrai prêtre et exemple de ce qui est réel. Le
dernier verset parle d'un modèle; le mot grec tupos là signifie «modèle» ou «statue». On nous dit
que nos rituels et ministres terrestres «servent simplement à l'exemple et à l'ombre des choses
célestes». En termes simples, les choses terrestres sont une ombre de ce qui est réel au Paradis!

La nouvelle version internationale dit: «Ils [les prêtres terrestres] servent dans un sanctuaire qui est une
copie et une ombre de ce qui est dans le ciel» (Héb. 8: 5a). Cela signifie que le temple de l'Ancien
Testament n'est qu'une copie de ce qui est au Ciel.

La Bible amplifiée, qui est parallèle au grec original, déclare que les prêtres terrestres offrent «le
service [simplement] comme un modèle et comme une préfiguration de [ce qui a sa vraie existence et
réalité dans] le sanctuaire céleste »( Heb. 8: 5a).

Cela montre que nous ne nous dirigeons pas vers un endroit irréel, inexistant. En tant que chrétiens, nous
nous dirigeons vers le ciel, le lieu de la vraie réalité!

Vraies réalités

Comprendre que nous sommes entourés de simples modèles ou schémas qui ont leur véritable
existence et réalité dans le Ciel nous donne un aperçu et une raison d'espérer maintenant.

Une grande partie de ce que nous vivons sur terre semble tellement irréel et souvent impossible à
comprendre. Mais nous nous dirigeons vers le lieu de la pleine réalité et de la compréhension totale. Dans le
ciel, il n'y a pas de types, d'ombres ou de choses figuratives:
Car Christ n'est pas entré dans les lieux saints faits de mains, qui sont les chiffres du
vrai; mais dans le ciel même, pour apparaître maintenant en présence de Dieu pour
nous.
Hébreux 9:24

Le mot «figure» dans ce verset est le mot grec antitupon,


signifiant une «forme» ou un «modèle». Les Hébreux utilisaient couramment ce mot pour désigner une sculpture
ou une statue de quelqu'un. Bien qu'une sculpture puisse être une bonne ressemblance, ce n'est pas la vraie
chose. De même, le temple terrestre de Moïse n'était qu'un modèle du vrai temple où le Seigneur lui-même
demeure.

La vraie chose est au paradis! Ce n'est pas le ciel qui est figuratif; c'est la terre.

La triste vérité est que la plupart d’entre nous croient exactement le contraire. Le diable a assez bien
réussi à nous faire imaginer la réalité à l'envers. Nous sommes généralement convaincus que la terre que
nous voyons est tout ce qu'il y a et que le Ciel est figuratif… quand la Parole de Dieu dit que c'est tout le
contraire qui est vrai!

Quand vous y pensez selon les termes de Dieu, pourquoi l'éternel ne devrait-il pas être plus réel que le
temporel? Nous devons arrêter de nous fier à nos sens pour valider nos perceptions. Tout comme notre
identité spirituelle est plus réelle et éternelle que notre chair, notre demeure éternelle invisible est plus réelle
que notre demeure terrestre.

Les dernières pièces

Il est vrai que nous ne connaîtrons pas toute la réalité du Ciel tant que nous n'y arriverons pas. Au mieux,
nous en verrons des ombres ou des aperçus. Mais nous pouvons être assurés: la vraie chose arrive! Le
troisième ciel est tout aussi réel que le ciel atmosphérique que nous voyons maintenant. Quand nous
contemplons la chose réelle, notre existence terrestre disparaîtra de la mémoire comme le modèle ombragé
qu'elle a toujours été censée être.

Pourtant, une telle réalité n'est pas assurée pour ceux qui ne connaissent pas Jésus comme leur Souverain
Sacrificateur et Seigneur. Sans accès à sa vérité, aucun homme ne peut jamais connaître la vraie réalité ou sa
propre destinée éternelle. Une telle personne ne peut vivre que dans les «ombres» de la vie jusqu'à sa mort, date à
laquelle elle entrera dans une éternité de non-accomplissement. Les pièces du puzzle de sa vie resteront à jamais
éparpillées.

Après avoir été chassé de la présence de Dieu lui-même, cela doit être la réalité la plus terrible de
l'enfer. Dieu merci, nous sommes appelés à vivre éternellement avec notre grand Dieu dans un lieu réel
appelé le Ciel.
chapitre 3

Localiser le paradis

Un des buts de la foi est de nous aider à devenir plus à l'aise avec la réalité de ce que nous ne
pouvons ni voir ni comprendre. Pourtant, lorsque les Écritures nous donnent une compréhension plus
spécifique d'une vérité, il est logique de la rechercher. Ensuite, nous pourrons rendre plus pleinement
compte de l'espoir qui est en nous.

Parce que le poids des preuves bibliques indique que le ciel est très probablement une planète, nous
devons rechercher des références qui nous aident à déterminer son emplacement.

C'est là que notre étude devient plus difficile. Il y a un défi très réel chaque fois que l'homme naturel
essaie de décrire les choses de Dieu. Un meilleur, nous ne voyons qu'à travers un «verre, obscurément»
(1 Cor. 13:12).

Néanmoins, la Parole de Dieu a des choses importantes à dire qui nous aident dans
notre quête. Le premier concerne la direction approximative du Ciel.

Tout simplement, le ciel est «en haut» ou «hors» de la terre. C'est important de le dire. Bien que cela
puisse sembler évident, vous seriez surpris de voir combien de personnes l'ont confondu. Le diable a
réussi pendant des milliers d'années à convaincre des millions et des millions de personnes que «c'est
ça». Ils ont acheté le mensonge selon lequel cette terre est le seul paradis qu'ils auront jamais, et que
lorsqu'ils mourront, leurs âmes dorment pour toujours.

Le prochain stratagème de Satan était le faux «espoir» de la réincarnation. D'autres millions ont acheté le
mensonge qu'après cette vie, ils reviendraient sur terre sous une autre forme de vie. L'essentiel de cette
histoire fait également de la terre le seul «paradis».

Le chrétien peut penser que la réincarnation et le «paradis sur terre» sont des croyances insensées,
mais malheureusement, des millions de personnes se multiplient et le croient dans le monde entier. Les
bouddhistes et les hindous le croient et vivent
comme ils le font. Les hindous meurent littéralement de faim plutôt que de tuer une vache et de la manger parce
qu'ils craignent que ce soit quelqu'un qu'ils connaissent!

Les États-Unis ne font pas exception. Des personnalités éminentes croient en la réincarnation et
trompent des milliers de personnes avec leurs témoignages. Partout dans le monde, des multitudes
incalculables de personnes sont privées non seulement de leur espérance au Ciel, mais aussi de la joie de
leur salut!

Le mythe de la réincarnation a commencé dans l'Égypte ancienne il y a plus de 4000 ans. Les
philosophes égyptiens ont vu un scarabée enceinte s'enrouler dans la boue et mourir. Après sa mort,
plusieurs petits coléoptères sont nés et sont sortis de la boue en rampant. Ces sages philosophes ont
alors supposé que de nombreuses vies étaient nées de la mort. Quand une personne meurt, ils
croyaient que cette personne aurait une autre occasion de revenir et de recommencer!

Selon la loi de Dieu, ce n'est tout simplement pas le cas. La Parole de Dieu nous dit qu'il est réservé à
l'homme de mourir une fois, et après cela, le jugement (voir Héb. 9:27). Ensuite, c'est au paradis ou en enfer, pas
de retour sur terre pour une autre chance en tant que scarabée, vache - ou en tant qu'Henri huitième.

Des preuves convaincantes

Dieu merci, la terre n'est pas le paradis; nous attendons un endroit bien supérieur - et c'est «en
haut»! L'apôtre Paul a été clair à ce sujet lors de sa propre visite céleste:

Il ne m'est pas opportun sans doute de me glorifier. J'arriverai aux visions et aux révélations
du Seigneur.

J'ai connu un homme en Christ il y a plus de quatorze ans, (que ce soit dans le corps, je ne
peux pas le dire; ou si hors du corps, je ne peux pas dire: Dieu sait;) un tel homme rattrapé
le troisième ciel.

Et j'ai connu un tel homme, (que ce soit dans le corps ou hors du corps, je ne peux pas dire:
Dieu sait;)

Comment il a été pris au paradis et entendu des paroles indicibles, qu'il n'est pas
permis à un homme de prononcer.

Je me glorifierai d'un tel homme, mais je ne me glorifierai pas de moi-même, mais de mes
infirmités. Car si je désire me glorifier, je ne serai pas un insensé;
car je dirai la vérité: mais maintenant, abstiens-toi, de peur que personne ne pense à
moi au-dessus de ce qu'il me voit, ou qu'il est à moi.
2 Corinthiens 12: 1-6

Comme nous l'avons vu, il y a trois cieux: le ciel atmosphérique, l'astrologique et le ciel de Dieu.
Dans ces versets, Paul indique clairement qu'il était au-dessus des deux premiers cieux et dans le
troisième.
Cela signifie que le ciel de Dieu est quelque part au-dessus des cieux astrologiques, au-dessus du soleil,
de la lune et des étoiles, sans doute à des milliards d'années-lumière. Mais c'est en haut!

Il y a 38 autres passages des Écritures qui disent spécifiquement que le Ciel est «en haut», ainsi qu'une
foule d'autres qui l'impliquent également. En voici quelques-uns:

Sache donc aujourd'hui, et considère-le dans ton cœur, que le Seigneur, il est Dieu dans les
cieux au dessus, et sur la terre en dessous: il n'y en a pas d'autre.

Deutéronome 4:39

Voir vers le bas de ta sainte demeure, du ciel, et bénis ton peuple….

Deutéronome 26:15

… Il est Dieu au ciel au dessus, et dans la terre en dessous.


Josué 2:11

Dieu a regardé vers le bas du ciel sur les enfants des hommes….
Psaumes 53: 2

Voir vers le bas du ciel, et voici de l'habitation de ta sainteté et de ta gloire.

Ésaïe 63: 15a

… L'ange du Seigneur descendu du ciel, et vint rouler la pierre de la porte, et


s'assit dessus.
Matthieu 28: 2

Ainsi donc, après que le Seigneur leur eut parlé, il fut reçu au paradis, et
s'assit à la droite de Dieu.
Marc 16:19

… Il a été séparé d'eux, et a porté en haut au paradis.


Luc 24:51

Car le pain de Dieu est celui qui vient vers le bas du ciel, et donne la vie au
monde.
Jean 6:33

Car je suis venu vers le bas du ciel, non pour faire ma volonté, mais la volonté de celui qui m'a
envoyé.
Jean 6:38

Voici peut-être le passage le plus familier d'un jour qui approche:

Car le Seigneur lui-même doit descendre du ciel avec un cri, avec la voix de l'archange et
avec la trompette de Dieu: et les morts en Christ ressusciteront les premiers:

Alors nous qui serons vivants et restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées à
la rencontre du Seigneur dans les airs: et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

1 Thessaloniciens 4: 16-17

Indices bibliques

À part «en haut», y a-t-il des instructions plus précises sur l'emplacement du paradis? Il y
a plusieurs versets qui semblent indiquer que la planète Ciel est dans le le plus au nord partie
de notre univers, au-delà du ciel astrologique.

Un examen approfondi du Psaume 75 nous en donne un exemple:

Nous rendons grâce à toi, ô Dieu, nous rendons grâce à toi, car ton nom est
proche de tes merveilles.
Quand je recevrai la congrégation, je jugerai avec droiture.

La terre et tous ses habitants sont dissous: j'en porte les piliers. Selah.
J'ai dit aux insensés: Ne faites pas de bêtises; et aux méchants, ne lève pas la corne.

Ne soulevez pas votre corne en haut: ne parlez pas avec une nuque raide.

Car la promotion ne vient ni de l'est, ni de l'ouest, ni du sud.

Mais Dieu est le juge: il en dépose un et en établit un autre.


Psaumes 75: 1-7

Ceci est un psaume d'Asaph concernant la relation de Dieu avec l'homme et la terre. C'est une
chanson qui prophétise le règne et le règne à venir du Christ pendant le Millénium.

L'avant-dernier verset cité ci-dessus parle de promotion, et c'est là qu'un point essentiel
est soulevé. Ce verset déclare que la promotion ne vient pas de l'est, de l'ouest ou du sud;
plutôt, cela vient de Dieu.
Notez qu'il manque une direction. Le nord n'est pas indiqué. Cela implique que Dieu, qui
provoque la promotion, habite dans cette direction la plus septentrionale. Cette technique
littéraire courante fait un point en attirant l'attention sur l'omission évidente. Il y a un est, un ouest
et un sud, mais Dieu lui-même remplace le nord. Son jugement honnête vient de cette direction.

Il existe de nombreuses autres références concernant l'importance du nord. Un autre


se trouve dans Isaïe; il s'agit de la chute du diable hors du ciel:

Comment es-tu tombé du ciel, 0 Lucifer, fils du matin! comment es-tu abattu à
terre, ce qui a affaibli les nations!
Car tu as dit dans ton cœur: je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus
des étoiles de Dieu; je m'asseoirai aussi sur la montagne de la congrégation, aux
côtés de la Nord.
Ésaïe 14: 12-13

Dans ce récit, nous voyons que lucifer lui-même a dit qu'il prendra la place de Dieu et
régnera sur la montagne de la congrégation dans le côtés de la
Nord. Le mot hébreu pour «côtés» est Yerekah, signifiant «arrière, flanc arrière, quartier arrière ou quartier
arrière».

En termes simples, lucifer a littéralement tenté un coup d'État sur la planète Ciel, et il
a jeté son dévolu sur la quart arrière du nord de la
univers.
La traduction de Rotherham de l'hébreu au verset 13 déclare: «Tu as dit dans ton cœur, je
monterai aux cieux; au-dessus des étoiles de Dieu, je lèverai mon trône, afin que je puisse m'asseoir dans
les recès du Nord - à la place de Dieu.
La traduction de JB Phillips dit: «Je vais installer mon trône en haut que je
peut régner dans les régions lointaines du Nord.

La version paraphrasée de Kenneth Taylor s'exclame: «Car vous vous êtes dit: 'Je
monterai au ciel et régnerai sur les anges. Je prendrai le trône le plus élevé. Je présiderai le
Mont de l'Assemblée au loin dans le nord. "
Pris ensemble, ces versets indiquent que le meilleur calcul pour l'emplacement du Ciel est
au-dessus des cieux astrologiques dans la partie la plus septentrionale de l'univers. Le ciel est très
probablement juste au-delà des limites les plus septentrionales de notre univers.

Un dernier verset de Job rassemble une grande partie de ces indices et fournit un parallèle
intéressant que les scientifiques ont récemment découvert. Peut-être que le ciel est situé au-delà
de l'immense trou noir situé au nord de notre univers.

Il étend le nord sur le lieu vide, et ne suspend la terre à rien.

Travail 26: 7

Un «trou noir» massif a longtemps été soupçonné d'exister dans notre univers, mais ce n'est que récemment
confirmé et rapporté par les scientifiques. Les scientifiques ont découvert que vous pouvez envoyer de la lumière
dans ce trou, mais que la lumière ne sort pas. Le trou lui-même est situé dans une galaxie à 21 millions
d'années-lumière de la Terre et est estimé à

une masse égale à 40 millions de nos soleils. Une découverte intéressante! 1

Loin de l'enfer

Peu importe l'emplacement exact du Ciel de Dieu dans les parties les plus septentrionales, il y a une
promesse scripturaire très claire à ce sujet. Le paradis est le point le plus éloigné de l'univers de la maison
du diable en enfer!

Quand Dieu a mis fin à la vie du diable coup d'État, Il s'est assuré que Lucifer aurait le
leadership qu'il désirait tant dans «les côtés du nord» - en enfer!
Comment es-tu tombé du ciel, 0 Lucifer, fils du matin! comment es-tu abattu à
terre, ce qui a affaibli les nations!
Car tu as dit dans ton cœur: je monterai au ciel, j'élèverai mon trône au-dessus
des étoiles de Dieu; je m'asseoirai aussi sur la montagne de la congrégation, aux
côtés de la Nord:

Je monterai au-dessus des hauteurs des nuages; Je serai comme le plus haut.

Pourtant tu seras descendu en enfer, sur les côtés de la fosse.

Ceux qui te voient te regarderont de près et te considéreront, en disant: Est-ce


l'homme qui a fait trembler la terre, qui a ébranlé les royaumes;

Cela a fait du monde un désert et en a détruit les villes; qui n'a pas ouvert la
maison de ses prisonniers?
Ésaïe 14: 12-17

Le mot hébreu pour «côtés» au verset 15 est Yerekah, le même que dans le verset 13. Le grand
plan de Satan pour monter aux parties les plus élevées du nord, au quart arrière du Ciel, a été
remplacé par une affectation aux parties les plus basses de l'enfer. En fait, l'hébreu littéral décrit
l'endroit comme «l'extrémité arrière de l'enfer»!

Cela signifie que si vous mesurez la distance entre les parties les plus élevées du nord (l'habitation de
Dieu) et les parties les plus basses du gouffre de l'enfer, vous découvrirez que lucifer sera la chose la plus
éloignée de Dieu.

En tant que résident du paradis, cela signifie également que le diable sera la chose la plus
éloignée de vous! Il n'y aura pas de chagrin pour vous au Ciel; pas de douleur ou de maladie; pas
de pauvreté ni de mort. Ces choses seront loin de vous, car leur auteur a été abattu. Il est en effet
«tombé du ciel comme la foudre» (voir Lc 10, 18).

Souvenez-vous qu'en attendant votre demeure éternelle, le paradis de Dieu, au nord de


l'univers. Pensez à ce lieu de sa présence éternelle, loin de l'ennemi de votre âme.

C'est sûrement le paradis!


Note de fin de document

1. Hugh Ross, conférence vidéo intitulée «Reasons to Believe» (PO Box 5978,
Pasadena, CA 91117); également Stephen W. Hawking, Une brève histoire du temps
(Toronto: Bantam Books, 1988), 81-82.
Chapitre 4

Votre corps glorifié

Tout comme nous avons vu que le Ciel est un endroit réel, nous verrons qu'il y a de vrais êtres au Ciel
qui mènent des vies épanouissantes. En fait, ils ne sont pas si différents que vous et moi!

Quand vous considérez que Dieu a utilisé l'Église sur terre pour modéliser la société céleste
et la planète Terre pour modéliser le lieu appelé Ciel, il s'ensuit qu'Il utiliserait également les
habitants de la terre pour annoncer les êtres éternels!

Oubliez un tas de fantômes figuratifs sur un nuage en forme de brume. Souvenez-vous que les choses
célestes sont bien plus réelles et éternelles que les choses «figuratives» de la terre. Ce sont en fait les
choses de la terre qui sont des «ombres» de ce qui a «la vraie existence et la réalité» au Ciel (voir Hébreux
8: 5).

Cela signifie que les êtres spirituels auraient des corps réels. Ce n'est pas parce que vous ne
pouvez pas les voir qu'ils n'existent pas. D'un autre côté, bien qu'ils puissent nous ressembler en
apparence, ils fonctionneraient tout à fait différemment. Les corps temporaires que nous avons ici sur
terre seraient bien plus limitatifs que les merveilles de notre forme éternelle.

Dimensions limitées

Nos corps terrestres sont liés à cette terre. Nous vivons temporairement dans les trois dimensions que nous
connaissons couramment: la hauteur, la longueur et la largeur.

Nos corps spirituels ne seraient pas liés par ces limitations. Au lieu de cela, nous pourrons jouir
de la vie avec Dieu dans la plénitude de chaque dimension dans laquelle il existe lui-même.
«D'après la science de la physique des particules, nous savons qu'au moins 11
les dimensions existent, bien que les scientifiques ne puissent pas nous dire comment y accéder. 1
Pourtant, Jésus, dans son corps glorifié, a pu passer à travers les murs (voir Jean 20:19). Les scientifiques nous
disent que cela est conceptuellement possible dans la sixième dimension. Puisque nous devons devenir comme
lui (voir Phil. 3:21), nous connaîtrons nous aussi la liberté de dimensions supplémentaires. En présence de Dieu, il
peut y avoir bien plus que les 11 que nous connaissons!

Un modèle d'un corps glorifié

L'apôtre Paul nous a donné un aperçu incroyable de la façon dont nos corps spirituels ou glorifiés
allaient apparaître:

Il ne m'est pas opportun sans doute de me glorifier. J'arriverai aux visions et aux révélations
du Seigneur.

J'ai connu un homme en Christ il y a plus de quatorze ans, ( que ce soit dans le corps, je peux
pas dire; ou que ce soit hors du corps, je ne peut pas dire: Dieu le sait;) un tel être enlevé
au troisième ciel.

Et j'ai connu un tel homme, (que ce soit dans le corps ou hors du corps, je ne peux pas dire:
Dieu sait;)

Comment il a été pris au paradis et entendu des paroles indicibles, qu'il n'est pas
permis à un homme de prononcer.
2 Corinthiens 12: 1-4

Cet événement est arrivé à Paul personnellement, très probablement à Lystre où il avait été lapidé à
mort pour sa position pour le Christ. Alors que les disciples se rassemblaient autour de son corps et
priaient, Paul a été ressuscité des morts. Apparemment, pendant le peu de temps où il était mort, Paul
avait été enlevé au Ciel.

Remarquez qu'il n'y avait aucune question dans l'esprit de Paul quant à l'endroit où il était allé. Il
savait avec certitude qu'il avait été «enlevé au troisième ciel», ou au paradis de Dieu.

Cependant, Paul ne pouvait pas dire s'il était dans son corps ou hors de lui à l'époque! À deux
reprises, il nous dit qu'il ne connaissait pas la différence. Cela doit signifier que nos corps glorifiés
sont très similaires en apparence, car il ne pouvait pas discerner entre eux!
Pendant que Paul était au Paradis, il a dû avoir des contacts avec d'autres êtres spirituels. Il a dû voir
à quoi ils ressemblaient. Il ne fait aucun doute que Dieu avait un but direct planifié pour cette rencontre,
tout comme il l'a fait pour l'apôtre Jean et d'autres qui ont enregistré des expériences similaires.

L'incapacité de Paul à dire s'il était dans son corps ou dans l'esprit à l'époque, nous donne de nombreuses
réponses à nos questions sur la façon dont nous allons apparaître.

À travers des Écritures supplémentaires, nous verrons que même si nous pouvons être similaires, nos corps
célestes ou spirituels seront bien supérieurs. Nous verrons également que les imperfections seront supprimées.
Vous constaterez que vous aurez probablement une meilleure apparence au Paradis que vous ne le faites
maintenant, mais vous serez reconnaissable à vous.

Façonné comme lui

Sans aucun doute, notre exemple le plus important de notre apparence glorifiée est fourni par
Jésus lui-même. Philippiens dit que nos corps mourants seront changés «en corps glorieux comme
les siens» (Phil. 3:21; traduction de Kenneth Taylor).

Par conséquent, ce que nous pouvons déterminer sur le corps de Jésus après sa propre résurrection peut
nous donner une meilleure idée de ce que nous serons. Nous savons à partir de ce verset des Philippiens que
nous serons changés pour être comme Lui lorsque nous mourrons ou que nous serons enlevés.

L'Évangile de Jean nous donne des détails sur la façon dont Jésus est apparu après sa résurrection:

Mais Marie se tenait dehors devant le sépulcre en pleurant: et en pleurant, elle se


baissa et regarda dans le sépulcre,

Et voit deux anges en blanc assis, l'un à la tête et l'autre aux pieds, là où le
corps de Jésus était couché.
Et ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur dit: Parce qu'ils ont
enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où ils l'ont mis.

Et quand elle eut dit cela, elle se retourna, et vit Jésus debout, et ne savait
pas que c'était Jésus.
Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? qui cherches-tu? Elle, le
supposant être le jardinier, lui dit, Monsieur, si
Tu l'as emmené d'ici, dis-moi où tu l'as mis, et je l'emmènerai.

Jésus lui dit: Marie. Elle se retourna et lui dit: Rabboni; c'est-à-dire, Maître.

Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père;
mais va vers mes frères, et dis-leur: je monte vers mon Père et votre Père; et à
mon Dieu et à votre Dieu.
Jean 20: 11-17

Dans ce passage, Marie-Madeleine apporte des épices pour embaumer le corps de


Jésus et trouve le tombeau vide. Nous savons que Jésus était ressuscité, mais Marie est
très désemparée et pleure abondamment. Elle pense que les jardiniers l'ont ému et elle ne
sait pas où trouver son corps.

Quand elle se retourne, elle voit un homme «debout là-bas. Au début, elle croit qu'Il est un
jardinier et non Jésus. En fait, c'était le Seigneur, mais il y a plusieurs raisons pour lesquelles elle
ne l'a peut-être pas reconnu à ce stade.
Parce que Mary pleurait et était désemparée, sa vision a peut-être été assombrie. De plus,
parce qu'elle attendait un jardinier, elle ne l'avait peut-être même pas regardé ou considéré comme
quelqu'un d'autre.
Un autre facteur est qu'il était socialement inacceptable à ce moment-là pour une femme de regarder
le visage d'un homme en parlant. Peut-être que Mary n'a même pas regardé l'homme qui se tenait là.

Une raison finale mais moins probable à nos yeux est que Jésus n'était pas encore monté au
ciel pour déposer son sang versé sur l'autel du ciel. En fait, il a peut-être semblé un peu différent à
ce stade.
Cependant, une conclusion reste claire: Marie ne s'attendait pas à voir Jésus. Son échec était
momentané, cependant; quand Jésus a prononcé son nom, Marie «s'est retournée» (verset 16). En
le regardant, elle a immédiatement reconnu Jésus. Elle a dit: «Rabboni» ou «Maître». Jésus a dû
apparaître de manière reconnaissable comme lui-même.

De toute évidence, Marie a dû courir vers lui, très probablement pour l'embrasser, car il a dit: «Ne
me touchez pas encore. Je ne suis pas encore monté au ciel pour faire l'expiation avec mon sang. "

Jésus a expliqué cela à Marie en détail. Il a insisté sur le fait qu'il doit encore monter
au ciel vers son Père et le sien. Il lui a alors dit de partir
et dites aux disciples ce qu'elle avait vu et entendu.
Beaucoup de choses ressortent de ce passage. Jésus ressemblait à un homme, pas à un fantôme.
Il avait un corps qu'elle pouvait voir, même s'il n'était pas encore monté vers le Père et reçu la plénitude
de son corps glorifié.

De plus, il pouvait parler. Il pouvait entendre. Il peut voir. De toute évidence, sa voix était la même parce que
Mary la reconnaissait facilement. Si nous sommes faits pour lui ressembler, cela signifie que nous aurons
également des corps réels et tangibles qui voient, entendent, parlent et peuvent être touchés.

D'autres inférences des passages qui suivent nous en disent encore plus sur notre apparence
céleste.
Selon ses paroles à Marie, Jésus ne voulait pas être touché car il devait encore
monter et offrir son dernier sacrifice de sang sur le propitiatoire et recevoir son corps
glorifié. Les Écritures indiquent qu'Il a accompli cela le même jour (ce qui signifie que le
Ciel peut être atteint rapidement!).

Puis le même jour du soir, étant le premier jour de la semaine, quand les portes
étaient fermées là où les disciples étaient assemblés par crainte des Juifs, Jésus
vint et se tint au milieu, et leur dit: La paix soit avec vous.

Et quand Il eut dit cela, Il leur montra Ses mains et Son côté. Les disciples furent
alors heureux lorsqu'ils virent le Seigneur.
Jean 20: 19-20

Quand Jésus est revenu, Il est passé à travers les murs et a verrouillé les portes pour apparaître à
Ses disciples. Il a transcendé nos dimensions connues, mais quand Il est apparu à Ses propres amis, Il
était Lui-même très reconnaissable!

L'Évangile de Luc nous donne une confirmation supplémentaire par une autre apparition.

Le décor est sur la route d'Emmaüs, environ quatre heures après la résurrection. (Cette
Écriture suggère que le voyage aller-retour au Ciel peut prendre deux heures ou moins!)

Jésus apparaît à deux hommes sur la route. Après l'avoir reconnu, ils se sont dépêchés de retourner
à Jérusalem pour parler aux disciples de la rencontre. Alors qu'ils commençaient à parler, Jésus lui-même
est apparu soudainement dans la pièce, passant par les portes verrouillées par les disciples par crainte
des juifs.
Et comme ils parlaient ainsi, Jésus Lui-même se tint au milieu d'eux, et leur dit: La
paix soit avec vous. Mais ils étaient terrifiés et effrayés, et supposaient qu'ils
avaient vu un esprit.
Luc 24: 36-37

La traduction de Knox dit: "Ils pensaient voir une apparition." La traduction de


Weymouth dit: «Ils ont été surpris et alarmés et ont pensé qu'ils voyaient un fantôme.»

Pourtant, le passage suivant indique ceci:

Et Il leur dit: Pourquoi êtes-vous troublés? et pourquoi des pensées surgissent-elles dans vos
cœurs?

Voici mes mains et mes pieds, que c'est moi-même: touchez-moi, et voyez; car un
esprit n'a ni chair ni os, comme vous le voyez.

Et quand il eut ainsi parlé, il leur montra ses mains et ses pieds.

Luc 24: 38-40

En d'autres termes, Jésus dit: «C'est vraiment moi. Je ne suis pas un fantôme. Regarde moi. Touchez
moi. Manipulez-moi. » Le mot grec au verset 39 pour «poignée» est
pselaphao, signifiant «toucher» ou «sentir». Jésus invite ses disciples à «sentir, toucher, voir
que je suis réel. Un fantôme n'a ni chair ni os comme moi.
Le mot grec pour «chair» est sarx, signifiant «peau»; et «os» est
ostéon, signifiant «os du squelette». Jésus dit très clairement qu'Il n'est pas un fantôme, car le
fantôme n'a ni os ni peau.
Puisque les disciples étaient encore étonnés, Jésus a offert une nouvelle preuve de la réalité de
nos corps glorifiés:

Et tandis qu'ils ne croyaient pas encore de joie et s'étonnaient, il leur dit: Avez-vous ici
de la viande?

Et ils lui donnèrent un morceau de poisson grillé et un rayon de miel.

Et Il l'a pris et a mangé avant eux.


Et Il leur dit: Voici les paroles que j'ai dites. vous, pendant que j'étais encore avec vous,
afin que toutes les choses qui étaient écrites dans la loi de Moïse, et dans les prophètes
et dans les psaumes, concernant Moi, devaient être remplies.
Puis il ouvrit leur intelligence, afin qu'ils comprennent les Écritures,

Et il leur dit: Ainsi il est écrit, et ainsi il convenait à Christ de souffrir et de ressusciter
des morts le troisième jour.
Luc 24: 41-46

Dans sa miséricorde, Jésus a offert une preuve ultime qu'il n'était ni une apparition ni un fantôme. Il a
demandé quelque chose à manger. Les fantômes ne mangent pas!

En bref, le Seigneur a fait de grands efforts pour prouver qu'Il était réel. Il a prouvé que les corps
célestes sont réels. Nous aussi, nous avons la promesse d'être conformes à son image même!

Cela signifie que nous aussi serons glorieusement libérés des limitations de notre chair terrestre. En
fait, c'est l'intention de Dieu:

Pour notre conversation est au ciel; d'où aussi nous attendons le Sauveur, le Seigneur
Jésus-Christ:

Qui changera notre corps vil, afin qu'il soit façonné comme son corps glorieux,
selon l'oeuvre par laquelle il peut même se soumettre toutes choses à
lui-même.
Philippiens 3: 20-21

Vous voyez, notre véritable «citoyenneté» est au Ciel! Ce mot apparaît comme «conversation»
dans le verset ci-dessus. Cependant, en grec, «conversation» est
politeuma, signifiant «communauté, canton ou citoyenneté». (Notre parole
politicien vient de lui, car un politicien représente les citoyens.)
Ici, l'apôtre Paul nous dit que l'intention la plus élevée de Dieu est que nous, Ses enfants, soyons les
«citadins du Ciel». Notre vraie citoyenneté est là! Nous ressemblerons et nous nous comporterons comme
les vrais citoyens du Ciel dans toute leur glorieuse liberté!

La traduction de Moffatt dit: «Nous sommes une colonie céleste.» La traduction de Weymouth dit:
«Nous sommes des citoyens libres du ciel.» La traduction de Goodspeed du grec en anglais dit: «Le
Commonwealth auquel nous appartenons est le paradis.»

Cela signifie que notre vraie destinée est de «regarder vers le ciel pour la venue de notre Sauveur, le
Seigneur Jésus-Christ, qui nous changera pour être comme son corps glorieux pour vivre au ciel en tant que
citoyens pour toujours!»
Transfiguré

Ainsi, pour être citoyen du Ciel, notre corps physique doit être changé (voir 1 Cor. 15: 51-55). Le
mot grec pour «changement» est appelé «mot image». Les mots illustrés sont une technique
populaire utilisée par les Grecs pour expliquer visuellement et de façon dramatique une définition.

«Changer» est metaschematizo, ce qui signifie «transfigurer», ou «un changement de condition», mais
pas une transformation totale. Le mot image représente un jardin et les changements que vous pourriez y
apporter.

Par exemple, l'année dernière, vous avez peut-être planté du maïs et des haricots dans votre jardin, mais
cette année vous avez planté du maïs, des haricots et des courges. Vous avez changé le schéma, ou metaschematizo,
mais la structure est toujours un jardin.

Quand les gens voient votre jardin, ils ne vous demandent pas pourquoi vous vous êtes débarrassé de
votre jardin. Ils le reconnaissent toujours comme un jardin, même s'il a quelque peu changé. C'est ainsi que
la Parole de Dieu décrit notre corps en train de changer.

Notez que le mot n'est pas métamorphos, ou «transformation», qui est «le processus de
changement d'un état d'être à un autre». Ce mot dans notre dérivé anglais est métamorphose,
et se trouve dans Romains où il parle de «renouveler notre esprit naturel» (voir Rom. 12: 2).

Un mot image de métamorphos serait un tout autre concept.


Métamorphos signifie que vous laboureriez le jardin et en feriez un terrain de softball. C'est
ce type de transformation.
Cependant, ce ne sera pas le cas avec nos corps naturels lorsqu'ils seront modifiés. Dieu ne vous
«labourera» pas et ne fera pas de vous quelque chose d'entièrement différent. Plutôt, il le fera métaschematizo
vous - changez un peu votre schéma. Il ajoute quelque chose au jardin; Il ajoute à vos dimensions.

Vous serez toujours vous, seulement glorieusement meilleur. Il «changera notre corps vil,
afin qu'il soit façonné comme son corps glorieux» (Phil. 3: 2la). Le mot grec pour «mode» est summorphos,
signifiant «façonner ou rendre similaire».

La nouvelle Bible anglaise l'exprime ainsi: «Donner à notre corps la forme de son propre corps
ou forme resplendissante.» La paraphrase de Taylor dit de «changer» notre corps «en un corps
glorieux comme le sien».
La Bible Amplifiée dit que le Christ «façonnera à nouveau le corps de notre humiliation pour
se conformer et être comme le corps de sa gloire et de sa majesté, en exerçant ce pouvoir qui
lui permet même de tout soumettre à lui-même».

Tout cela signifie que nous serons comme lui! Nous aurons une vraie apparence. Nos corps glorifiés auront
de la peau et des os. Nous marcherons, parlerons, verrons, entendrons, goûterons, toucherons et sentirons. Nous
allons manger et boire.

Au Ciel, nous verrons de vraies personnes, les toucherons, les reconnaîtrons et entendrons leurs
voix. En tant que citoyens du Ciel, nous vivrons pour toujours avec Dieu dans ses dimensions sans
ombre ni entrave.

Pourtant, il y a encore plus au paradis rendu réel!

Note de fin de document

1. Hugh Ross, L'empreinte digitale de Dieu ( Orange, Californie: Promise Publishing Co.,
1989), 180.
Chapitre 5

Votre propre moi

Quelle merveille de découvrir que nous nous ressemblerons dans la gloire. Pourtant, y a-t-il plus que
l'on puisse savoir sur la manière dont nous serons changés?

Un passage important des premiers Corinthiens résout une grande partie du mystère:

Mais un homme dira: Comment les morts sont-ils ressuscités? et avec quel corps
viennent-ils?

Insensé, ce que tu semes n'est vivifié que s'il meurt:


Et ce que tu semes, tu le semes non pas ce corps qui sera, mais du grain nu,
il peut avoir du blé, ou de quelque autre grain:

Mais Dieu lui donne un corps à sa guise, et à chaque semence son propre corps.

Toute chair n'est pas la même chair: mais il y a une sorte de chair d'hommes, une autre chair de
bêtes, une autre de poissons et une autre d'oiseaux.

Il existe également des corps célestes et des corps estriaux: mais la gloire du céleste
est une, et la gloire du terrestre en est une autre.

Il y a une gloire du soleil, et une autre gloire de la lune, et une autre gloire des
étoiles: car une étoile diffère d'une autre étoile par la gloire.

Il en va de même pour la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption; il est élevé en
incorruption:

Il est semé dans le déshonneur; il est élevé dans la gloire: il est semé dans la faiblesse; il est élevé en
puissance:
C'est semé un corps naturel; il est élevé un corps spirituel. Il y a un corps naturel
et il y a un corps spirituel.

Et ainsi il est écrit: Le premier homme Adam a été fait une âme vivante; le dernier Adam est
devenu un esprit vivifiant.

Cependant, ce n'était pas d'abord ce qui est spirituel, mais ce qui est naturel, et
ensuite ce qui est spirituel.

Le premier homme est de la terre, terrestre: le second est le Seigneur du ciel.

Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres: et tel est le céleste, tels sont
aussi les célestes.
Et comme nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image
du céleste.

Maintenant, je le dis, frères, que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu;
la corruption n'hérite pas non plus de l'incorruption.

Voici, je vous montre un mystère; Nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés,

Dans un instant, en un clin d'œil, au dernier atout: car la trompette sonnera, et


les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés.

Car ce corruptible doit revêtir l'incorruption, et ce mortel doit revêtir


l'immortalité.

Ainsi, lorsque ce corruptible aura mis son incorruption, et que ce mortel aura
revêtu l'immortalité, alors sera amenée à passer le dicton qui est écrit: La mort
est engloutie dans la victoire.

O mort, où est ton aiguillon? O tombe, où est ta victoire? L'aiguillon de la

mort est le péché; et la force du péché est la loi.

Mais merci à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ. Par
conséquent, mes frères bien-aimés, soyez fermes, immobiles, toujours abondants
dans l'œuvre du Seigneur, car vous savez que votre travail n'est pas vain dans le
Seigneur.
1 Corinthiens 15: 35-58
La traduction de Knox du verset 35 dit: «Quel genre de corps porteront-ils lorsqu'ils
apparaîtront?»
Ces questions couvrent tout: à quoi nous allons ressembler; de quelle couleur nous serons; quelle
race, quelle taille et quelle nationalité? Cachée dans les versets 36 et 37 se trouve la réponse simple:
lorsque vous plantez un grain de blé, il meurt, puis ressuscite sous forme de blé. Il ne s'agit pas de chou,
mais de blé.

Grâce à la biologie, nous savons qu'il existe un code interne écrit dans le blé qui ne
change pas même si le noyau est mort. Cela doit remonter quoi que ce soit.

Dieu lui-même a établi cette loi de «semer et récolter». Ce que vous semez, vous le récolterez (voir
Gal. 6: 7). Ce principe ne cessera pas pour l'éternité. Cela signifie que lorsque vous mourrez, vous serez
ressuscité comme vous. Vous serez glorifié et vous pourrez opérer dans des dimensions supplémentaires,
mais c'est vraiment vous!

Remarquez le verset 38. Ce verset compare les hommes et les femmes aux semences. Il dit que chaque
graine obtient «Son propre corps.» L ”et que la vérité porte un coup final à toutes les idées fausses qui peuvent
exister sur la réincarnation!

Lorsque vous allez au Ciel, Dieu ne change pas le type de corps dans lequel vous habiterez. Il n'y a
pas de changement arbitraire de personnes ou d'espèces. Dieu est trop structuré pour une telle folie. De
plus, ce ne serait pas comme lui de modifier l'intégrité et l'intimité avec lesquelles il vous a créé
personnellement.

En termes simples, vous serez soit ressuscité à la vie éternelle dans le ciel, soit à la vie éternelle en
enfer, comme vous. Vous n'aurez plus aucune chance dans un autre corps! «… Il est réservé aux
hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement» (Héb. 9:27).

Idios Soi

«Si nous recevons notre propre corps en ressuscitant, apparaîtra-t-il exactement pareil?» tu
demandes.

Le grec pour «propre» corps est idios, signifiant «ce qui se rapporte à l'identité de soi»;
ce qui «fait de vous uniquement vous»; ou ce qui est «vous en privé».

Par conséquent, lorsque vous serez ressuscité dans la gloire, ce qui vous rend «uniquement
vous» restera le même. Cela inclut la couleur, la taille, la forme, les caractéristiques, les
caractéristiques, l'apparence et le sexe que vous êtes actuellement. Cependant, il y aurait des
différences merveilleuses et importantes.
Certains troubles physiques ne seraient pas transférés dans votre corps glorifié. Si vous êtes
paralysé maintenant, vous ne le seriez pas dans votre corps glorifié. Si vous êtes aveugle
maintenant, vous ne le seriez pas ce jour-là. Si votre corps est en surpoids de 200 livres, ce ne
serait pas le cas pour votre corps glorifié.

Comment pouvons-nous savoir cela? La Parole nous dit que nous serons ressuscités comme notre
idios, ou soi-même. Cela signifie littéralement votre «moi» en correct ordre - quoi que cela signifie pour vous
personnellement. La conclusion est que lorsque vous entrez dans les dimensions éternelles de Dieu, vous
êtes changé pour devenir propre dans votre propre ( idios) dimensions.

Chacun de nous jouira de notre corps glorifié, de notre propre moi dans le bon ordre, ressuscité sans
défaut. Pourtant, ce sera vous, jusqu'à la couleur de vos cheveux et de vos yeux, ce qui vous rend
«uniquement vous».

Chaque nation voisine

De même, vous serez ressuscité dans la beauté que Dieu vous a créée à l'origine,
quelle que soit la race et la couleur.
Quand Jésus est apparu de nouveau à ses disciples, il était de couleur olive brunâtre. Il
apparaissait toujours comme un homme juif, et il en ressemblait à un. Pendant que ses disciples
l'inspectaient, ils regardaient sa peau. Ils l'ont touché. Ils savaient que c'était Lui. Il avait l'air pareil!

Il y aura toutes sortes de gens au Ciel, tout comme nous en avons sur terre maintenant:

Et ils ont chanté un nouveau cantique, disant: Tu es digne de prendre le livre


et d'en ouvrir les sceaux, car tu as été tué, et tu nous as rachetés à Dieu par
ton sang de toute parenté, langue, et peuple, et nation.

Révélation 5: 9

Le mot grec pour «parenté» est phule, signifiant «race» ou «clan», tandis que le mot grec pour
«nation» est ethnos, signifiant «races» ou «tribus». Cela signifie simplement qu'il y aura des gens au
Paradis de chaque nation, de chaque race, de chaque tribu et de chaque clan.

Le même grand Dieu qui s'est réjoui de créer une telle diversité en premier lieu ne sera
pas privé du même plaisir au Ciel! Cependant, parce que
de son règne merveilleux et de son pouvoir transformateur, il n'y aura aucun préjugé au Ciel. Il n'y aura pas
de détresse raciale parce que toutes les races et tous les peuples seront également en bon ordre les uns
avec les autres.

A Proper un jeune enfant de neuf ans, Age

Au Ciel, alors que nous devenons tout ce qui est «proprement» ou notre idios nous-mêmes, pouvons-nous
tirer des conclusions sur l'âge auquel nous pourrions apparaître? Encore une fois, le mot
idios Aidez-nous.

Bien qu'il soit difficile de déterminer exactement quel âge nous aurons, le idios
le moi suggère que nous serions quel que soit l'âge que nous sommes correctement mûri. Pour la plupart des
gens, cet âge est d'environ 30 ans, bien qu'il puisse varier un peu d'une personne à l'autre.

Il y a deux exemples principaux tirés des Écritures qui soutiennent cette idée. Nous savons que
lorsque Dieu a créé Adam pour la première fois à partir de la poussière, il était mature, soit environ 30
ans. Nous savons que Dieu l'a fait «correctement», ou qui il était idéalement censé être, et a dit que
c'était «bon» (voir Genèse 1: 26-31). Adam a été créé parfait et sans défauts; il était mature. Le mot
grec pour «parfait» a dans son sens «pleinement mûri».

Un autre indicateur est Jésus lui-même. Le Seigneur avait entre 30 et 33 ans lorsqu'il
est mort et a reçu son corps glorifié. Selon le dessein éternel de Dieu à travers Son Fils, ce
furent les années de sa propre maturité personnelle.

Comme nous l'avons déjà vu, nos corps seront changés pour ressembler à son corps glorieux ( sumorphos,
ou similaire"; voir Phil. 3:21). Il est logique que nous soyons également semblables en âge à Lui. Le
poids de la preuve suggère que nous aussi, nous serons «trente quelque chose».

Pensez à l'histoire de Marie Fox, une femme dont l'expérience personnelle soutient
grandement ce concept:

«En tant que jeune enfant de neuf ans, j'ai perdu mes parents dans un accident de voiture. Bien
que ce fût une situation difficile, Dieu m'a gracieusement fourni une maison avec ma tante et
d'autres qui m'aimaient à mesure que je grandissais à l'âge adulte.

«Pendant mon adolescence, il y avait une femme très spéciale nommée Zella qui était la femme de
mon pasteur. Elle ressemblait beaucoup à une maman pour moi,
et à ce jour, elle occupe une place spéciale dans mon cœur. Quand j'étais
18 ans, j'ai eu le privilège de vivre chez elle.

«C'est à ce moment-là que Zella a rêvé du paradis. Dans son rêve, Zella n'était pas
morte, mais elle avait été ravie. En se promenant dans le Ciel, elle vit la magnifique
table de banquet préparée avec des fleurs d'une beauté indescriptible et de l'herbe
verte en peluche.

«Alors qu'elle regardait autour d'elle pour voir qui elle pourrait reconnaître, elle a été approchée
par un couple qu'elle ne connaissait pas. Ils ont commencé à lui parler, en disant: «Merci, oh,
merci», tout en la serrant étroitement dans leurs bras. Zella a demandé pourquoi ils la
remerciaient. La femme a répondu: «Merci d'avoir pris soin de Marie pour nous.

«Comme Zella m'a raconté le rêve, elle a décrit à quoi ressemblaient mes parents. Je ne
pouvais pas croire à l'exactitude et au détail qu'elle donnait de mes parents qu'elle n'avait jamais
rencontrés! Si maman et papa avaient été vivants à l'époque, ils auraient eu la quarantaine,
mais Zella les décrivait parfaitement comme un jeune «trentenaire», l'âge même auquel j'avais
connu mes parents pour la dernière fois quand ils sont morts!

Un corps éternel

Qu'en est-il de la substance réelle de nos nouveaux corps? Quel genre de chair seront-ils? La
Parole de Dieu est assez spécifique!

Il y a aussi corps célestes et corps terrestres: mais la gloire du céleste est


une, et la gloire du terrestre en est une autre.

Il y a une gloire du soleil, et une autre gloire de la lune, et une autre gloire des
étoiles: car une étoile diffère d'une autre étoile par la gloire.

Il en va de même pour la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption; il est élevé en
incorruption:

Il est semé dans le déshonneur; il est élevé dans la gloire: il est semé dans la faiblesse; il est élevé en
puissance:
1 Corinthiens 15: 40-43
Dieu a fait deux sortes de corps: les corps «célestes» et les corps «terrestres». Celles-ci
signifient simplement «céleste» ou «terrestre», dans cette séquence. La Bible amplifiée rend ces
versets plus faciles à comprendre:

Il y a des corps célestes (soleil, lune et étoiles) et il y a des corps terrestres (hommes,
animaux et plantes), mais la beauté et la gloire des corps célestes sont d'un seul genre,
tandis que la beauté et la gloire des corps terrestres sont différentes sortes.

Le soleil est glorieux d'une manière, la lune est glorieuse d'une autre manière, et les
étoiles sont glorieuses à leur manière [distinctive]; car une étoile diffère et surpasse
une autre par sa beauté et son éclat.

Il en est de même de la résurrection des morts. [Le corps] qui est semé est périssable et
pourrit, mais [le corps] qui est ressuscité est impérissable (immunisé contre la pourriture,
immortel).

Il est semé dans le déshonneur et l'humiliation; il est élevé en honneur et en gloire. Il


est semé d'infirmité et de faiblesse; il est ressuscité en force et doté de puissance.

1 Corinthiens 15: 40-43

Quelle promesse! Quelle attente confiante nous pouvons avoir pour la gloire de nos corps
éternels!
Regardons maintenant les versets qui suivent immédiatement:

C'est semé un corps naturel; il est élevé un corps spirituel. Il y a un corps naturel
et il y a un corps spirituel.

Et ainsi il est écrit: Le premier homme Adam a été fait une âme vivante; le dernier Adam est
devenu un esprit vivifiant.

Cependant, ce n'était pas d'abord ce qui est spirituel, mais ce qui est naturel; et
ensuite ce qui est spirituel.
1 Corinthiens 15: 44-46

Et aussi de l'Amplified:

Est est semé un corps naturel (physique); il est élevé un corps surnaturel (un corps spirituel).
[Aussi sûrement que] il y a un corps physique, il y a aussi un corps spirituel.
Ainsi il est écrit: Le premier homme Adam est devenu un être vivant (une personnalité
individuelle); le dernier Adam (Christ) est devenu un Esprit vivifiant [rendant les morts à la
vie].

Mais ce n'est pas la vie spirituelle qui est venue en premier, mais la vie physique et ensuite la vie
spirituelle.
1 Corinthiens 15: 44-46

Tout simplement, cela signifie que nous sommes nés physiquement avant de naître spirituellement. Ainsi,
notre deuxième naissance, ou spirituelle, nous donne une apparence distinctement céleste:

Le premier homme est de la terre, terrestre: le second est le Seigneur du ciel.

Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres: et tel est le céleste, tels sont
aussi les célestes.
Et comme nous avons porté l'image du terrestre, nous porter l'image du
céleste.
1 Corinthiens 15: 47-49

Et encore une fois, dans le Amplified:

Le premier homme [était] de hors de la terre, fait de poussière (d'esprit terrestre); le


second Homme [est] le Seigneur venu du ciel.

Or, ceux qui sont faits de poussière sont comme celui qui a d'abord été fait de
poussière (à l'esprit terrestre); et comme [l'homme] du ciel, de même [sont] ceux qui
sont du ciel (à l'esprit céleste).

Et tout comme nous avons porté l'image [de l'homme] de poussière, de même nous
porterons et portons aussi l'image [de l'homme] du ciel.
1 Corinthiens 15: 47-49

La ressemblance du père

Quelle sorte d'apparence céleste aurons-nous?


Le mot grec pour «image» au verset 49 est eikon, signifiant «ressemblance, une statue, profiler» et
peut également signifier «modeler». Eikon signifie aussi «ressembler à vos parents». Cette signification
grecque particulière est mieux décrite par un
image de mot. Le mot image est très descriptif, bien que peut-être vernaculaire: cela signifie
être «une image crachée de votre père»!
C'est la définition la plus précise de eikon, et il modélise une formidable vérité céleste.
Tout comme nous avons modelé le premier homme, Adam, fait de la poussière, ainsi nous
allons modeler le second Adam, Jésus, l'homme du ciel!

Le texte grec de ce verset dit en fait: «Nous allons et portons donc son profil.» En
termes simples, «devenons l'image crachée de Jésus!»
La traduction de Knox dit: "Il nous reste à nous qui portions autrefois le cachet de la terre pour porter
maintenant le cachet du ciel."

Quel privilège - et quelle promesse - de porter son image pour toujours! Pendant notre séjour ici
sur terre, nous avons perpétué l'image du premier Adam. Nous lui ressemblons. Pourtant, notre corps
spirituel et notre ressemblance à venir perpétueront à jamais l'image du second Adam, Jésus!

Tout comme Jésus a dit: «Si vous m'avez vu, vous avez vu le Père» (voir Jn 14: 9), chacun de
nous pourra dire la même chose. En tant que son propre enfant fier, vous direz: «Je suis l'image
crachée de mon Père. Je lui ressemble. Je porte son image. »

En plus du profil de Dieu, nous porterons également sa gloire. quand nous sommes
ressuscités (voir 1 Cor. 15:43). L'univers entier et chaque être en lui saura qui nous sommes.
Il sera écrit sur notre visage que nous sommes fils et filles de Dieu. C'est un privilège auquel
même le plus bel ange ne peut jamais prétendre!

Amour insondable

Cette vérité d'être appelé à porter l'image de notre Père céleste révèle une merveille
encore plus transcendante: le cœur d'amour sans fin du Père.

Le Père Dieu voulait tellement des fils et des filles avec qui partager Lui-même qu'Il a créé tout
l'univers pour le faire. Il ne s'agissait pas simplement de façonner l'argile et d'y respirer pour créer l'homme
(voir Genèse 2: 7). Il lui en a fallu beaucoup plus pour créer un climat pour que nous puissions partager sa
vie et son amour.

Des recherches scientifiques récentes prouvent que l'univers entier joue un rôle dans le maintien de la terre
afin que la vie puisse exister. Chaque planète, chaque étoile, chaque
galaxie, ainsi que toutes leurs énergies, gravités, gaz et éléments contribuent dans une certaine mesure à créer
un climat permettant à l'homme d'exister sur terre. 1

Pourtant, Dieu n'avait qu'un seul but en tête pour cette incroyable création - et c'était de vous avoir!
Vous n'êtes pas un caprice de l'émotion de Dieu. Vous avez été planifié depuis le début de l'univers. Il
vous a choisi comme son propre enfant.

Même le meilleur des pères terrestres n'est qu'un type ou une ombre de la chose réelle: le Père Dieu.
Rien dans les profondeurs de notre imagination ne pourrait même être près de comprendre la profondeur
de l'amour et du désir de Dieu Père pour nous.

En tant que son enfant, votre Père céleste vous aime et vous accepte tel que vous êtes. Il n'y a
rien qu'Il changerait, mais une seule chose qu'Il ajouterait: que vous puissiez porter Sa
ressemblance!
Le corps glorifié que vous recevrez est le don ultime d'un Père aimant qui désire partager
son identité avec vous. C'est le don d'un fier Père que la Bible appelle «papa Dieu» (voir Rom.
8: 15). C'est le cadeau d'un Père aimant qui dit sans honte: «Je veux que mes enfants me
ressemblent!» Et nous le ferons donc!

Quelle journée formidable ce sera:

Voici, de quel amour le Père nous a-t-il apporté, pour que nous soyons appelés
fils de Dieu: c'est pourquoi le monde ne nous connaît pas, parce qu'il ne l'a pas
connu.

Bien-aimés, nous sommes maintenant fils de Dieu, et il n'apparaît pas encore ce que nous
serons; mais nous savons que, quand il apparaîtra, nous serons comme lui; car nous le
verrons tel qu'il est.

Et tout homme qui a cette espérance en lui se purifie, comme il est pur.

1 Jean 3: 1-3

Note de fin de document

1. Hugh Ross, conférence vidéo intitulée «Reasons to Believe» (PO Box 5978,
Pasadena, CA 91117); aussi Hugh Ross, Création et temps ( Oxnard, Californie:
Navpress, 1994), 141.
Chapitre 6

L'apparition de Dieu et des anges

C'est une chose formidable de découvrir à quoi nous ressemblerons et fonctionnerons en tant qu'êtres
éternels. C'est aussi passionnant d'apprendre l'apparition de Dieu!

Jésus a fait une déclaration étonnante dans l'Évangile de Jean. Il a dit: «Si vous m'avez vu,
vous avez vu le Père» (voir Jean 14: 9). Cela signifie-t-il que le Père Dieu a aussi un corps
glorifié qui peut être vu et touché?
La question est encore plus significative quand on considère que Dieu le Père n'est pas né sur
cette planète sous une forme physique comme l'était son Fils. Le Fils s'est fait chair et a habité parmi
nous, mais qu'en est-il du Père Dieu?

De même, Dieu le Père n'est jamais mort sur cette terre. Cela signifie-t-il que Dieu est figuratif? Ou
est-il réel?

La Bible nous montre plus de 44 exemples où Dieu apparaît à l'homme sur cette planète sous
forme corporelle devant Jésus, a. partie de la divinité, s'est fait chair pour vivre parmi nous.

Voici une illustration clé:

Et le Seigneur lui apparut dans les plaines de Mamré; et il s'assit à la porte de la tente
dans la chaleur du jour;

Et il leva les yeux et regarda, et voici, trois hommes se tinrent à ses côtés; et quand il
les vit, il courut à leur rencontre depuis la porte de la tente, et se prosterna vers le sol,

Et dit, Mon Seigneur, si maintenant j'ai trouvé grâce à tes yeux, ne passe pas, je te prie, de la
part de ton serviteur:

Qu'un peu d'eau, je te prie, soit ramassé, lave tes pieds et repose-toi sous
l'arbre:
Et je chercherai un morceau de pain, et je consolerai vos coeurs; après cela, vous passerez;
car c'est pourquoi vous êtes venu vers votre serviteur. Et ils dirent: Fais ainsi, comme tu as
dit.

Et Abraham se précipita dans la tente vers Sara, et dit: Préparez rapidement trois
mesures de fine farine, pétrissez-la et faites des gâteaux sur le foyer.

Et Abraham courut vers le troupeau, et prit un veau tendre et bon, et le donna à un


jeune homme; et il s'empressa de l'habiller.

Et il prit du beurre, du lait et le veau qu'il avait préparé, et le leur présenta; et il


se tint à côté d'eux sous l'arbre, et ils mangèrent.

Genèse 18: 1-8

Dans ce passage, Dieu lui-même apparaît à Abraham «comme un homme». Nous ne disons pas qu'Il est
un homme, mais qu'Il regardé comme un homme pour Abraham. De même, chaque fois que Dieu apparaît dans
les dimensions de l'homme dans les Écritures, Il apparaît comme un homme. Cela signifie qu'Il doit avoir un
corps spirituel tout aussi réel que le corps physique dans lequel Jésus apparaît.

Il est certain que lorsque Dieu apparaît à ces moments-là, il n'apparaît pas comme Dieu dans la plénitude de
toute sa gloire et sa puissance ou ses dimensions. L'homme naturel ne serait pas capable de gérer cela. Pourtant,
c'est Dieu qui nous apparaît comme un homme dans un corps.

Nous pouvons mieux comprendre ce même exemple de la Genèse si nous examinons certaines des
définitions hébraïques. Dans le premier verset, le mot «Seigneur» est
Jéhovah, signifiant "celui qui existe par lui-même, l'éternel, celui qui n'a ni commencement ni fin."
Cela confirme que c'est bien Dieu lui-même qui, avec deux anges, apparaît à Abraham. (Le verset 1
du chapitre 19 nous dit que les autres hommes étaient des anges.)

Le mot «apparu» est le mot hébreu raah, signifiant "voir, être regardé, se montrer ou
être vu." Ainsi, le Dieu éternel, existant par lui-même, a été vu par Abraham. Abraham a
pu «regarder» Jéhovah Dieu. Si Abraham pouvait facilement regarder Dieu et ces anges,
cela nous montre à quel point Dieu et les habitants du Ciel sont vraiment réels!

Les versets qui suivent sont encore plus merveilleux. Non seulement découvrons-nous que Dieu
accordera à l'homme le privilège de le voir, mais nous voyons qu'il se plaît même à passer les
moments les plus simples avec nous!
Imaginez Abraham assis dans sa tente alors qu'il voit Dieu approcher. Il court vers Dieu et
s'incline le visage contre le sol. Il sait que c'est Dieu; c'est l'une des dix fois où Dieu lui apparaît
(voir Genèse 12: 1,3,7; 15: 1; 17; 18; 21: 12; 22: 1).

Pour dire le moins, Abraham est émerveillé. Il est en présence corporelle de Jéhovah
lui-même, le Dieu infini qui n'a ni commencement ni fin.
Après qu'Abraham ait retrouvé son calme (et cela a peut-être pris un certain temps), il a commencé à
accomplir l'hospitalité habituelle de son temps. Il est allé chercher de l'eau et a lavé les pieds de Dieu (voir
Gn 18: 3-5). Ceci est un exemple révélateur de la réalité de Dieu et de son accès à nous. Dieu est
touchable!

C'est aussi une très bonne preuve que les corps célestes doivent avoir été similaires à ceux des hommes
avant même la naissance, la mort et la résurrection du Christ. Très probablement, les corps célestes étaient
similaires à ceux des hommes avant la création de l'homme!

Dieu est impliqué

Aussi incroyable que cela puisse nous paraître, Abraham s'est alors mis à nourrir Dieu et ces
deux anges. On connaît même la carte: pain, beurre, lait et veau.

Le message primordial de ces détails est très important: Dieu veut que nous sachions qu'Il est
réel. Il a un vrai corps spirituel. Avec ce corps spirituel, vous pouvez le voir, le toucher et laver ses
pieds. Il peut manger, boire et communier avec vous. Ce n'est pas un fantôme irréel ou un esprit sans
forme. Les premiers Corinthiens le déclarent aussi clairement que possible: Il y a corps naturels et il
y a corps spirituels. Les deux sont incroyablement réels (voir 1 Cor. 15:44).

Même si Jéhovah est le Dieu de tout l'univers, il peut et a choisi de se manifester


à nous dans son corps céleste. Il l'a fait plusieurs fois sur cette planète.

Son implication ne s'arrête pas aux externes, cependant. Quand vous considérez la raison
pour laquelle Il est venu vers Abraham et sa femme à Mamré, vous serez encore plus étonné.

Le dessein de Dieu était de commencer personnellement une lignée juste à travers laquelle Il
pourrait racheter l'humanité. Il avait déjà en tête votre salut!

Dieu promet de renouveler Abraham, qui a 99 ans, et sa femme Sarah, qui a 89


ans, afin qu'ils aient un fils qui commencera cette lignée:
Et ils lui dirent: Où est Sara, ta femme? Et il dit: Voici, dans la tente.

Et Il a dit: Je reviendrai certainement vers toi selon le temps de la vie; et voici,


Sara, ta femme, aura un fils. Et Sarah l'entendit à la porte de la tente, qui était
derrière Lui.

Or, Abraham et Sarah étaient vieux et bien affligés en âge; et il a cessé d'être avec
Sarah à la manière des femmes.

C'est pourquoi Sarah a ri en elle-même, disant: Après avoir vieilli, aurai-je du plaisir,
mon seigneur étant vieux aussi?

Et le Seigneur dit à Abraham: Pourquoi Sara a-t-elle ri, en disant: Dois-je


certainement enfanter un enfant qui est vieux?

Y a-t-il quelque chose de trop dur pour le Seigneur? Au moment fixé, je reviendrai
vers toi, selon le temps de la vie, et Sarah aura un fils.

Alors Sarah a nié, en disant, je n'ai pas ri; car elle avait peur. Et Il a dit: Non;
mais tu as ri.
Genèse 18: 9-15

«Lignée» dans ce contexte signifie «une lignée de personnes, une lignée descendante, une lignée de sang».

Nous savons que l'intention de Dieu s'est réalisée, car un an plus tard, Isaac est né miraculeusement
d'Abraham et de Sarah. Le message que cette rencontre nous dit est que Dieu considérait la rédemption de
l'homme comme si importante qu'il ne laissait rien au hasard. Il n'a choisi ni homme ni ange pour cette
tâche. Dieu lui-même est apparu en personne pour commencer cette lignée quelque 2348 ans avant le
Christ.

De la même manière, Dieu a personnellement satisfait le besoin d'un sacrifice pour mourir pour le péché de
l'homme. Il s'est miraculeusement incarné dans la chair en tant que Jésus-Christ pour naître d'une vierge. Il est
devenu un homme sous la forme du Christ pour mourir pour nous - achevant tout ce qu'Il avait commencé.

Nous devons nous rappeler, cependant, que la naissance de Jésus n'était pas son point de
départ. Jésus avait toujours existé dans l'éternité. Pourtant, afin de sortir dans la lignée juste que
Dieu voulait, il s'est revêtu de chair pour vivre parmi nous. Les anges l'appelaient «Emmanuel», ou
«Dieu est avec nous».
La vraie raison pour laquelle Dieu a quitté Son trône dans la gloire pour apparaître comme un homme était
pour vous. Le même Dieu qui a créé un univers qui pourrait soutenir votre vie sur terre est également venu dans un
corps à Abraham pour garantir votre part dans sa lignée! Il n'a laissé cette mission à personne d'autre!

Puis plus de 2000 ans plus tard, Il est apparu à nouveau par Christ dans cette lignée pour
payer personnellement votre droit d'entrée au Ciel.

Il te connaît

Un Dieu qui aime autant fait beaucoup pour montrer sa sollicitude.

Les versets qui suivent nous montrent que Dieu est intensément personnel. Dans ce
passage, les anges sont partis en mission à Sodome et Gomorrhe, laissant Dieu et Abraham
seuls:

Et les hommes se levèrent de là, et regardèrent du côté de Sodome; et Abraham alla


avec eux pour les amener en chemin.

Et le Seigneur dit: Dois-je cacher à Abraham ce que je fais? Voyant qu'Abraham


deviendra certainement une grande et puissante nation, et que toutes les nations de la
terre seront bénies en lui?

Car je le connais, qu'il commandera à ses enfants et à sa maison après lui, et


qu'ils garderont la voie du Seigneur, pour faire justice et jugement; afin que le
Seigneur fasse venir sur Abraham ce qu'il a dit de lui.

Et le Seigneur dit: Parce que le cri de Sodome et Go Morrah est grand, et parce
que leur péché est très grave;

Je descendrai maintenant, et je verrai s'ils ont tout fait selon le cri qui est venu
à Moi; et sinon, je le saurai.

Et les hommes détournèrent leur visage de là, et allèrent vers Sodome; mais Abraham se
tint encore devant le Seigneur.
Genèse 18: 16-22

Dieu considère la lourde question de la destruction de Sodome et Gomorrhe pour leur


grand péché. Il évalue le rôle qu'Abraham pourrait jouer dans la solution du dilemme.
Et Abraham s'approcha et dit: Ferez-vous aussi périr le juste avec le
méchant?
Peut-être y a-t-il cinquante justes dans la ville: détruiras-tu aussi et
n'épargneras-tu pas la place aux cinquante justes qui y sont?

Que soit loin de toi de faire ainsi, de tuer le juste avec le méchant, et que le
juste soit comme le méchant, qui soit loin de toi: le juge de toute la terre ne
fera-t-il pas le bien?
Et le Seigneur dit: Si je trouve à Sodome cinquante justes dans la ville, alors
j'épargnerai toute la place pour eux.
Genèse 18: 23-26

Les Écritures disent qu'Abraham «s'est rapproché de Dieu» et a commencé à intercéder


pour Sodome et Gomorrhe. Abraham était très inquiet, car son neveu, Lot, y vivait avec sa
famille.
Dans cette conversation, nous voyons le cœur concerné et aimant du Père Dieu alors qu'il
écoute patiemment son fils, Abraham. Il accorde une grande attention à ce qui concerne son
fils. Abraham éprouve la joie d'un fils qui a toute l'attention de son Père et la valeur d'un fils
dont le Père le traite avec une grande importance. Il continue:

Et Abraham répondit et dit: Voici maintenant, j'ai pris sur moi de parler au Seigneur,
qui ne suis que poussière et cendre.

Peut-être qu'il en manquera cinq des cinquante justes: détruiras-tu toute la ville à
défaut de cinq? Et Il a dit: Si j'y trouve quarante-cinq, je ne le détruirai pas.

Et il lui parla de nouveau, et dit: Peut-être qu'il y en aura quarante. Et Il a dit:


Je ne le ferai pas pour quarante ans.

Et il lui dit: Oh, que le Seigneur ne se fâche pas, et je parlerai: Peut-être qu'il y
en aura trente. Et Il a dit: Je ne le ferai pas, si j'en trouve trente.

Et il dit: Voici maintenant, j'ai pris sur moi de parler au Seigneur: Peut-être
qu'il y en aura vingt. Et Il a dit: Je ne le détruirai pas pour vingt ans.
Et il a dit: Oh, que le Seigneur ne soit pas en colère, et je ne parlerai encore qu'une fois:
Peut-être en trouvera-t-on dix là-bas. Et Il a dit, je ne le détruirai pas pour des dizaines.

Et le Seigneur s'en alla, aussitôt qu'il eut quitté la communion avec Abraham, et
Abraham retourna à sa place.
Genèse 18: 27-33

Ce qui est vraiment formidable dans ces versets, c'est qu'Abraham n'éclairait en aucune
façon Dieu. Dieu était pleinement conscient de la situation à Sodome et ne voulait pas
détruire les justes avec les méchants. Dieu a en fait choisi de parler de la situation à
Abraham parce qu'Il savait qu'Abraham intercéderait au nom de Sodome. C'est exactement
ce que Dieu a voulu tout au long.

L'intervention d'Abraham décrivait au début d'une lignée ce qui se passerait à la fin de la


lignée. Jésus, le propre Fils de Dieu, interviendrait une fois pour toutes pour que les justes ne
soient pas détruits avec les méchants. Plus de 2348 ans avant que cela ne se produise, Dieu
nous a donné un modèle de son plan ultime et personnel d'intervention salvifique pour ses
enfants.

Un Dieu que tu peux toucher

Tout au long de ce chapitre de la Genèse, il y a des vérités intemporelles et incroyables sur notre
Dieu. Nous voyons que bien avant l'apparition du Christ, Dieu était vu dans notre dimension dans un
corps. Il a mangé et bu, a été vu et touché, et a même lavé ses pieds.

Nous voyons un Dieu personnel qui veut nous révéler son dessein et ses secrets. Il a dit à
Abraham Ses plans, lui permettant de prendre part à la solution juste.

Ce ne sont pas seulement des exemples d'il y a des milliers d'années, mais des marqueurs des vérités
éternelles d'un Dieu qui est le même aujourd'hui, hier et pour toujours (voir Hébreux 13: 8). Dieu veut que
vous lui demandiez ce que vous désirez. Dieu écoutera vos plans.

Dieu aspire à se rapporter à nous en tant que notre Père. Il désire passer du temps avec nous. Il répond
patiemment à nos préoccupations. Cela a dû prendre des heures à Abraham pour tuer un veau, l'habiller et le faire
cuire. Pourtant, Dieu ne semblait pas s'en soucier. Il s'est assis et a parlé avec Abraham, son fils et son ami.
Ce même Dieu aspire à cette intimité avec vous, chaque jour.

Tu es son image personnelle

Il existe d'autres preuves d'un Dieu personnel apparaissant à ses fils.

Dans l'Ancien Testament, Dieu est apparu à Adam dans la Genèse. Il dit que Dieu viendrait et
marcherait avec Adam dans le jardin dans la fraîcheur du jour (voir Genèse 3: 8).

Adam ne marchait pas avec un fantôme ou une brume figurative. Dieu était réel et avait un
vrai corps spirituel. En fait, le corps céleste de Dieu est le modèle à partir duquel Adam a été fait.

La Genèse nous dit: «Et Dieu dit: Faisons l'homme à notre image, à notre
ressemblance…» (Gen. 1:26). Le mot hébreu pour «image» est tselem,
signifiant un «représentant», ou pour «ombrer quelque chose». Cela signifie littéralement «une ombre».

Tselem peint en fait une image de la façon dont Dieu a créé l'homme. Dieu s'est tenu dans le jardin
d'Eden et a permis à son ombre de tomber sur le sol. Il a ensuite façonné l'homme sous la forme de sa
propre ombre!

Les Écritures disent qu'Il a «formé» l'homme à partir de la poussière du sol (voir Genèse 2: 7).
«Formé» est le mot hébreu yatsor, ce qui signifie «se mettre en forme comme un potier le fait avec de
l'argile. Dieu a pressé l'argile dans Son ombre. Il a fait son ombre! (Bien sûr, Dieu doit être réel pour
avoir une ombre!)
De même, le mot pour «ressemblance» est l'hébreu demuwth, signifiant «modeler, façonner,
ressembler». Tout simplement, Dieu a permis à Son ombre de devenir le modèle pour créer l'homme. Il a
ensuite façonné l'homme pour qu'il se ressemble à lui-même. Il a fait tout cela pour que l'homme puisse avoir
une communion avec lui - et que l'homme puisse être comme lui.

Dieu et Adam avaient cette communion. Ils ont marché ensemble dans le beau jardin
dans la fraîcheur du jour et Dieu a enseigné à Adam la vie. C'est un Dieu très personnel qui
veut être vu par l'homme et avoir une relation étroite avec lui.

Dans Exode, on nous dit que Moïse et Dieu se sont parlé face à face. «Et le Seigneur
parla à Moïse face à face, comme un homme parle à son ami» (Exode 33: lla). Moïse a vu
Dieu. Ils se sont regardés face à face et ils ont parlé face à face. C'est assez personnel!
Certains peuvent être déroutés par le verset qui dit «nul homme ne peut voir le visage de Dieu et
vivre» (voir Ex. 33:20). Comprendre le contexte du verset clarifiera toute confusion. Pendant trop
longtemps, l'ennemi de nos âmes a essayé de peindre Dieu comme un esprit sans visage - pour Le
déguiser et limiter notre accès et notre compréhension d'un Dieu qui est réel.

Après que Moïse et le Seigneur se soient entretenus en amis, Moïse a demandé à Dieu: «Dieu,
montre-moi ta gloire. Laisse-moi te voir dans ta gloire »(voir Exode 33:18). Moïse avait aimé voir Dieu dans
ses dimensions corporelles, mais maintenant il demandait à Dieu de se laisser voir dans ses propres
dimensions glorieuses.

La traduction de Moffatt de ce même verset se lit comme suit: «Laisse-moi voir ta majesté». Cela
signifierait la plénitude de sa gloire! Dieu ne réprimande pas Moïse pour avoir demandé. Il dit simplement: «Je
ne peux pas, Moïse. Vous ne pouviez pas Me voir dans toutes Mes dimensions - dans la plénitude de Ma
gloire - et vivre. "

Pourtant, ce même Dieu aimant dit, en effet: «Je vais vous dire ce que je vais faire, cependant. Je te
mettrai dans la fente d'un rocher et je mettrai ma main sur toi quand je passerai. Je te laisserai regarder mon
dos pendant que je m'éloigne. Mais Mon visage, dans sa gloire, tu ne peux pas voir.

Nous savons que Moïse a réellement vu le dos du corps céleste de Dieu, son corps de gloire
(voir Exode 33: 20-23). Cela en soi était suffisant pour éclairer le visage de Moïse avec tant de gloire
qu'il a dû le recouvrir d'un tissu (voir Exode 34: 29-35).

Il y a environ 44 autres fois où Dieu apparaît à l'homme dans les Écritures. Par
exemple, Josué a vu le Seigneur (voir Josué 5: 13-15). Élie l'a vu (voir 1 Rois 19). Il a été
vu par Ésaïe (voir Is. 6). Job a vu le Seigneur (voir Job 42: 5). Amos a vu le Seigneur
debout sur l'autel (voir Amos 9: 1). Chaque verset souligne que les habitants du ciel et
Dieu lui-même ont de vrais corps célestes.

Chaque fois que Dieu est apparu à l'homme sur terre, nous savons qu'Il a dû s'humilier
énormément pour entrer dans notre dimension. Dieu merci, un jour vient où nous le verrons
dans toute sa gloire!

Comme Jésus

Pouvons-nous être plus précis sur l'apparition de Dieu? L'Évangile de Jean aide sûrement:
Que votre cœur ne soit pas troublé: vous croyez en Dieu, soyez aussi en Moi.

Dans la maison de Mon Père, il y a plusieurs demeures: s'il n'en était pas ainsi, je vous l'aurais dit. Je
vais préparer un emplacement pour vous.

Et si je vais vous préparer une place, je reviendrai, et je vous recevrai à


moi-même; afin que là où je suis, vous soyez là aussi.

Et vous savez où je vais, et vous en savez le chemin.

Thomas lui dit: Seigneur, nous ne savons où tu vas; et comment pouvons-nous connaître
le chemin?

Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité et la vie: nul homme ne vient au Père
que par moi.
Si vous m'aviez connu, vous auriez aussi connu mon Père: et de désormais vous
le connaissez et vous l'avez vu.

Philippe lui dit: Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

Jésus lui dit: Est-ce que je suis avec toi depuis si longtemps, et tu ne m'as pas
connu, Philippe? celui qui m'a vu a vu le Père; et comment dis-tu donc:
Montre-nous le Père?
Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et le Père en moi?
les paroles que je vous dis, je ne parle pas de moi-même; mais le Père qui habite en
moi, il fait les œuvres.

Croyez-moi que je suis dans le Père et le Père en moi; ou bien croyez-moi pour
les œuvres mêmes.
Jean 14: 1-11

Selon les Écritures, Dieu ressemble à Jésus! Jésus a dit clairement que si vous l'aviez vu,
vous aviez vu le Père. Nous n'allons pas adorer un être figuratif qui ne peut être vu pendant
toute l'éternité. Il est visiblement, concrètement réel, et Jésus a mis un visage sur Dieu pour
nous.
Cela donne vie au Livre des Colossiens quand il dit que Jésus «est l'image du Dieu
invisible» (Colossiens 1: 15). «Image» en grec est eikon,
signifiant «ressemblance frappante». Le Nouveau Testament du XXe siècle dit: "Il est l'incarnation
même de Dieu." La traduction de William dit: "Il est la ressemblance exacte de Dieu." La traduction de
Knox dit: «Jésus est la vraie ressemblance
d'un Dieu que nous ne pouvons pas voir. La Bible amplifiée déclare: «[Maintenant] Il est la
ressemblance exacte du Dieu invisible [la représentation visible de l'invisible]; Il est le Premier-né de
toute création. »
Cela semble clair: Dieu ressemble à Jésus! Le Saint-Esprit ressemble à Jésus. Jésus a dit:
«Il est mon autre moi» (voir Jean 14:16). Ainsi, la divinité ressemble à Jésus! Ils sont trois en
un: la Trinité. Ils ont des personnalités distinctes, mais une image commune!

anges

Les anges sont parmi les êtres célestes dont on parle le plus. Les Écritures ne sont pas non
plus silencieuses sur leur apparence ou leur fonction.
Selon la Parole, les anges ne sont pas ceux qui sont morts en Christ. Ils sont une création
séparée de Dieu envoyée pour répondre aux besoins du croyant:

Mais auquel des anges a-t-il jamais dit: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes
ennemis ton marchepied?

Ne sont-ils pas tous des esprits de ministère, envoyés pour servir de ministre pour ceux qui seront
héritiers du salut?
Hébreux 1: 13-14

Le même récit que nous avons passé en revue dans la Genèse parle de deux anges qui apparaissent
également comme des hommes à Abraham, puis partent faire le travail qui leur avait été assigné à Sodome.

Cet exemple montre clairement que les anges peuvent également apparaître comme des hommes dans nos
dimensions de longueur, largeur, hauteur et espace.

En fait, selon le Livre des Hébreux, ils peuvent sembler si similaires aux hommes que nous ne pouvons
pas les distinguer:

Que l'amour fraternel continue.

N'oubliez pas de divertir les étrangers: car ainsi certains ont


a diverti les anges à l'improviste.
Hébreux 13: 1-2

La traduction de Goodspeed de ce verset dit: «Certains ont, sans le savoir, eu des


anges comme invités.»
Il semble qu'un ange devrait ressembler beaucoup à un homme pour que vous puissiez en divertir un et
ne pas en être conscient! En fait, voir un ange de cette manière peut être plus courant que nous ne le
pensons.

Les anges apparaissent également dans leurs corps glorifiés, avec des ailes (voir Exode 25:20;
Ézéchiel 1: 23-25). Bien que leurs apparitions soient rares et impressionnantes, cela ne nous tue pas de
voir des anges dans cet état. Leur gloire est brillante, mais encore bien inférieure à celle de Dieu.

Les êtres célestes rendus réels

Quel privilège de «démystifier» le Ciel et de découvrir à quel point les habitants sont réels!

Dieu est réel; vous pouvez le voir. Les anges sont réels; vous pouvez les voir. Jésus est réel; vous
pouvez le voir. Vous ne les verrez peut-être pas dans cette vie, mais c'est possible. Vous les verrez à coup
sûr au Paradis!

Vous verrez également chaque personne qui est jamais morte en Christ. Leurs corps glorifiés
sont bien réels. Les mots ne décrivent pas toute la splendeur des réalités célestes. Pour le
moment, il nous reste à «gémir» en attendant la révélation! (Voir Romains 8: 22-23.) Pourtant, le
jour approche où nous vivrons dans la présence éternelle, magnifique et visible de Dieu et de tout
ce qu'il a fait!
Chapitre 7

Choses éternelles

Ce que Dieu fait, Il le fait pour toujours (voir Ecclés. 3:14). Il a prévu pour toute l'éternité comment
nous serons comme lui et comment nos corps prendront sa forme éternelle.

Et Il ne l'a pas gardé secret!


Imaginez comment nos frêles corps terrestres seront faits pour durer éternellement. Imaginez la vie
au-delà des douleurs et des limites de nos «coquilles» terrestres. Nous deviendrons incorruptibles!

Il en va de même pour la résurrection des morts. Il est semé dans la corruption; il est élevé en
incorruption:

Il est semé dans le déshonneur; il est élevé dans la gloire: il est semé dans la faiblesse; il est élevé en
puissance:

C'est semé un corps naturel; il est élevé un corps spirituel. Il y a un corps naturel
et il y a un corps spirituel.

Et ainsi il est écrit: Le premier homme Adam a été fait une âme vivante; le dernier Adam est
devenu un esprit vivifiant.

Cependant, ce n'était pas d'abord ce qui est spirituel, mais ce qui est naturel; et
ensuite ce qui est spirituel.

Le premier homme est de la terre, terrestre: le second est le Seigneur du ciel.

Tel est le terrestre, tels sont aussi les terrestres: et tel est le céleste, tels sont
aussi les célestes.
Et comme nous avons porté l'image du terrestre, nous porterons aussi l'image du
céleste.

Maintenant, je dis, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter du royaume de Dieu; la
corruption n'hérite pas non plus de l'incorruption.

Voici, je vous montre un mystère; Nous ne dormirons pas tous, mais nous serons tous changés,

Dans un instant, en un clin d'œil, au dernier atout: car la trompette sonnera, et


les morts ressusciteront incorruptibles, et nous serons changés.

1 Corinthiens 15: 42-52

Comment devient-on incorruptible exactement? Comment pouvons-nous échapper au «temps» tel que nous
le connaissons? Les réponses sont subtiles, mais nous pouvons les trouver dans les Écritures.

Le premier concerne notre propre chair. Remarquez le verset que nous avons cité dans les premiers
Corinthiens qui dit: «chair et du sang ne peut pas hériter du royaume de Dieu. » Ce verset devient clé avec la
perspicacité que Jésus a donnée à ses disciples après sa résurrection. Notez que ce verset ne dit pas «chair
et OS ne peut pas hériter du royaume de Dieu. »

Vous découvrirez qu'il existe une grande différence entre les deux. En fait, c'est la
différence entre la substance de nos corps céleste et terrestre!
Considérez le passage suivant de Luc. Jésus était déjà apparu aux deux hommes sur le chemin
d'Emmaüs après sa résurrection. Les hommes sont allés parler aux disciples du Christ de son
apparition à eux. Pendant que le groupe parlait, Jésus est venu vers eux - à travers le mur.

Et comme ils parlaient ainsi, Jésus Lui-même se tint au milieu d'eux, et leur dit:
La paix soit avec vous.

Mais ils étaient terrifiés et effrayés, et supposaient qu'ils avaient vu un esprit.

Et Il leur dit: Pourquoi êtes-vous troublés? et pourquoi des pensées surgissent-elles dans vos
cœurs?

Voici mes mains et mes pieds, que c'est moi-même: touchez-moi, et voyez; pour un
esprit n'a ni chair ni os, comme vous le voyez.
Et quand il eut ainsi parlé, il leur montra ses mains et ses pieds.

Et tandis qu'ils ne croyaient pas encore de joie et s'étonnaient, il leur dit: Avez-vous ici
de la viande?

Et ils lui donnèrent un morceau de poisson grillé et un rayon de miel. Et Il l'a pris

et a mangé avant eux.

Et il leur dit: Voici les paroles que je vous ai dites, pendant que j'étais encore avec vous,
que toutes choses doivent être accomplies, qui ont été écrites dans la loi de Moïse, dans
les prophètes et dans les psaumes, concernant Moi.

Puis il ouvrit leur intelligence, afin qu'ils comprennent les Écritures,

Et il leur dit: Ainsi il est écrit, et c'est ainsi que Christ doit souffrir et ressusciter
des morts le troisième jour.
Luc 24: 36-46

Notez attentivement que Jésus dit: «Un esprit n'a pas de chair et des os, comme vous me voyez.
Notez l'omission du du sang. Vous pouvez toujours voir et toucher Jésus. Il a de la chair et des os, mais pas
de sang.

Son corps glorifié ne contenait aucun sang. Jésus avait déjà versé Son sang sur le Calvaire et
en avait pris chaque goutte au Ciel et l'avait appliqué au propitiatoire pour le péché de l'homme.

Si nos corps glorifiés sont façonnés comme les siens (voir Phil. 3:21), alors nous aussi nous aurons de la
chair et des os, mais pas de sang.

Il existe de nombreux autres indices scripturaires pour soutenir cela. Lévitique 17: 11 dit:
«Car la vie de la chair est dans le sang.» Il parle de la vie dans cette dimension. La science
médicale le sait maintenant, même si Moïse l'a proclamée il y a plus de 3000 ans.

Le sang n'est pas nécessaire pour maintenir la vie dans l'état glorifié; Dieu a quelque chose de bien
supérieur pour pulser la vie éternelle en nous.

Soutenu par sa gloire


Le moyen de soutenir notre vie éternelle semble être celui de Dieu gloire
lui-même. La gloire de Dieu manifestée sous forme de lumière brillante ou d'éclat semble être la puissance
éternelle dont nous avons besoin pour produire la vie elle-même dans notre chair et nos os.

Si cela est vrai, alors Son essence même nous infusera et coulera à travers nous comme
l'électricité à travers les fils d'un bâtiment. Nous serons constamment dynamisés par Lui pour toujours!

Une multitude d'Écritures en témoignent. Philippiens dit:

[Il] changera notre corps vil, afin qu'il soit à la mode comme son corps
glorieux….
Philippiens 3:21

«Glorieux» en grec est doxa, ou «tout ce qui est bon en Dieu». Il comprend tout ce que
Dieu sera dans Sa révélation finale pour nous… Son auto-révélation… Son éclat… Son
éclat… Sa splendeur… Son lumière.
La gloire de Dieu apparaît souvent dans les Écritures comme lumière. En Luc, des bergers
dans un champ ont vu l'ange du Seigneur. Il dit que «la gloire du Seigneur brillait autour d'eux»
(Luc 2: 9).
«Glory» dans cet exemple est également doxa. Il dit que doxa brillait autour d'eux.
«Shone round about» est traduit du mot grec
périlampo, avec peri, signifiant «à travers» et «autour»; et Lampo,
signifiant «éclairer». Ainsi, périlampo est d'éclairer tout autour.
Notre mot anglais lampe vient de ce mot. Une lampe illumine la zone tout autour d'elle.
L'énergie électrique circule et la lampe brille «tout autour».
Dans le cas des bergers, la gloire du Seigneur illumina le ciel nocturne tout autour d'eux. La gloire
de Dieu s'est manifestée sous forme de lumière ou d'éclat.

Un autre exemple important peut être trouvé dans l'Évangile de Jean. Ces versets parlent de l'existence
éternelle de Dieu comme lumière.

Voir cette relation nous donne un meilleur aperçu de la façon dont nous devenons nous aussi éternels.

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

La même chose était au commencement avec Dieu.

Toutes choses ont été faites par Lui; et sans lui rien de ce qui a été fait n'a été
fait.
En Lui était la vie; et la vie était le lumière des hommes.

Et la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l'ont pas compris.

Il y avait un homme envoyé de Dieu, dont le nom était Jean.

Il en est de même pour un témoin, pour témoigner de la Lumière, que tous les hommes à travers lui
pourraient croire.

Il n'était pas cette Lumière, mais il a été envoyé pour témoigner de cette Lumière.

C'était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme qui vient au monde.

Il était dans le monde, et le monde a été fait par Lui, et le monde ne le connaissait
pas.

Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu.


Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir fils de Dieu,
même à ceux qui croient en son nom:

Qui sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais
de Dieu.

Et la Parole s'est faite chair, et a habité parmi nous, ( et nous avons vu sa gloire, la
gloire comme de l'unique engendré du Père,) pleine de grâce et de vérité.

Jean 1: 1-14

D'autres versets notent le même parallèle. Parlant du Christ, Isaïe prophétise:

Les gens qui ont marché dans les ténèbres ont vu un grand lumière….
Ésaïe 9: 2

Jésus lui-même a dit:

… Je suis le lumière du monde….


Jean 8:12

De la création de Dieu, il est dit:

Pour Dieu, qui a commandé le lumière briller des ténèbres….


2 Corinthiens 4: 6
Parlant de Dieu lui-même, Jean dit:

Tel est donc le message que nous avons entendu de lui, et vous déclarons que Dieu est lumière,
et en Lui il n'y a pas du tout de ténèbres.
1 Jean 1: 5

Une référence au paradis nous dit:

Et la ville n'avait pas besoin du soleil, ni de la lune, pour la faire briller: car le gloire
de Dieu l'a allégé, et l'Agneau est le lumière
celui-ci
Révélation 21:23

Comprendre que Dieu est lumière est la clé pour nous aider à voir comment nos corps naturels et remplis de
sang peuvent échapper à la décomposition. Regardons la science de la lumière pour mieux apprécier ce concept et
découvrir comment nous pourrions entrer dans une dimension intemporelle ou éternelle.

La science de la lumière

C'est un fait scientifique que la lumière se déplace à une vitesse de 186 272 miles par seconde. Cela signifie
que la lumière parcourt six millions de kilomètres, soit un total de 5,88 milliards de kilomètres, en un an!

Pour comprendre la vaste taille de notre univers, considérez ceci: il faudrait plus de 100
millions d'années à la vitesse de la lumière pour voyager d'un bout à l'autre de la Voie lactée.

Il est impossible de sonder ces chiffres. Il a été dit que si vous remontiez un vieux
réveil et comptiez chaque tic et tac, cela prendrait
32 000 ans pour atteindre un million de millions. Pourtant, la lumière voyage à une vitesse de six millions de
millions de kilomètres chaque année.

En une heure, la lumière parcourt 670 millions de kilomètres. Pour saisir la vitesse de la lumière,
imaginez tirer avec un fusil dont la balle pourrait voyager à la vitesse de la lumière. Cette balle ferait le
tour de la circonférence de la terre sept fois avant que vous ne puissiez retirer votre doigt de la
gâchette! Il ferait le tour de la terre au moins deux fois avant d'entendre l'explosion!

Ces concepts sont tout à fait pertinents lorsque vous considérez le temps et l'éternité. On sait
que plus vous allez vite, plus vous vous rapprochez de l'éternel
dimension — parce que le temps ralentit en fait. Les scientifiques appellent cela la théorie de la dilatation du

temps. Il est basé sur la loi générale de relativité d'Einstein (E = mc 2).

Cela signifie que si vous voyagiez dans un vaisseau spatial à 87% de la vitesse de la lumière,
le temps (pour vous) ralentirait de 50%. Par exemple, si vous avez quitté la Terre à l'âge de 25 ans
et voyagé à 87% de la vitesse de la lumière pendant 50 ans, à votre retour, vous n'auriez vieilli que
de 25 ans au lieu de 50 ans. Tous ceux qui avaient 25 ans comme vous lorsque vous êtes parti en
auraient maintenant 75! Pourtant, vous n'auriez que 50 ans. Le temps pour vous aurait ralenti de
50%.

Les scientifiques ont prouvé que cela était vrai en utilisant des horloges spéciales qui ont été envoyées dans
l'espace. La première horloge a été envoyée dans la capsule spatiale de John Glenn. Après avoir mis en orbite
autour de la Terre pendant environ trois heures à une vitesse de seulement
À 18 000 miles par heure, son horloge spatiale enregistrait un décalage horaire. John Glenn est revenu
sur terre 1/10 000 de seconde plus jeune que s'il n'était pas parti
la terre. 1

Bien que cela ne semble pas être une quantité significative, la différence est stupéfiante si vous
accélérez à la vitesse de la lumière: 186272 miles par seconde.

Si vous deviez voyager à 99,99% de la vitesse de la lumière et que vous voyagiez dans l'espace
pendant 60 ans à cette vitesse, lorsque vous reviendriez sur terre, vous découvririez que cinq millions
d'années se sont écoulées!

La conclusion logique est que si vous pouviez voyager à 100% de la vitesse de la lumière, le temps tel que
nous le connaissons s'arrêterait. Le moment «maintenant» deviendrait «pour toujours»… et vous entreriez dans
l'éternité. Vous entreriez dans le temps sans âge!

Temps éternel

Sachant que Dieu est la lumière signifie que le moment «maintenant» pour Dieu est éternel. Dieu est
éternel et le temps n'a absolument aucune prise sur lui. Il a créé le temps pour que l'homme puisse y vivre, mais
Il n'en a fait qu'une grande partie. Nous manquons de temps tel que nous le connaissons.

Pour Dieu, cela ne pose aucun problème. Il n'est pas un être créé, donc Il n'a pas de
commencement et n'aura pas de fin. Il n'est pas lié par le temps ou les dimensions du temps. Il peut
avancer ou reculer dans le temps. Sa Parole dit qu'Il voit la fin depuis le commencement. Il est le
Premier et le Dernier, l'Alpha et l'Oméga; avant le commencement des temps et continuant après la
fin.
Pour illustrer cela, imaginez une ligne du temps. Le temps tel que nous le connaissons a trois dimensions
dans lesquelles nous intervenons régulièrement. (Comme nous l'avons vu précédemment, il peut y avoir au moins
8 dimensions supplémentaires pour Dieu puisque nous connaissons au moins 11 dimensions existantes, selon la
physique des particules.)

Nos trois dimensions simples sont le passé, le présent et le futur.

Nous ne pouvons avancer que dans une direction sur cette ligne de temps, et c'est en avant. Dieu,
par contre, est assis en dehors du temps et peut opérer dans toutes ses dimensions. Il voit le passé, le
présent et le futur de la même manière; tous lui sont facilement accessibles. Dieu peut voir Adam et Eve,
les apôtres et nous en même temps. Il peut également séparer n'importe quel aspect du temps chaque
fois qu'Il le désire. Il fait de même en considérant votre propre vie.

Le fait que Dieu est lumière, qu'Il est éternel et qu'Il n'est pas lié par le temps aide à expliquer le
changement qu'Il peut opérer dans nos corps afin qu'eux aussi puissent devenir éternels.

Si nos corps glorifiés sont de chair et d'os sans sang, et très probablement de lumière, alors nous pouvons
mieux comprendre comment nous pourrions devenir intemporels.

À la vitesse de la lumière, nous entrons dans l'éternité et le temps tel que nous le connaissons s'arrête. Il
s'ensuit donc que lorsque la gloire de Dieu remplit nos corps glorifiés, nous aussi devenons intemporels.

Pendant des années, les érudits bibliques ont cru que notre composition corporelle prendrait une
forme de lumière, car cela est implicite dans le mot glorifié.

Pourtant, ce n'est que ces dernières années que l'on a découvert que les éléments du sang sont assez
similaires aux éléments de la lumière. Certains théoriciens ont même appelé le sang «lumière liquide». Le sang
dans nos corps physiques nous sert de modèle de la façon dont la lumière ou la «gloire» sera dans nos corps
glorifiés.

Sang et lumière

Certains de ces aspects du sang et de la lumière peuvent être trouvés dans le livre, La chimie du
sang, par MR DeHaan, MD Les observations du Dr DeHaan sont notées en premier (l'accent est
ajouté), avec nos parallèles suivants:

«Le corps humain possède de nombreux types de tissus… muscles, nerfs, graisses,
glandes, os, etc. Tous ces tissus ont un point commun: ce sont des cellules fixes,
microscopiquement petites et ayant une fonction spécifique et limitée. Contrairement à ces
tissus fixes, le sang est fluide et
mobile, c'est-à-dire qu'il n'est pas limité à une partie du corps mais est libre de se déplacer dans tout
le corps pour alimenter toutes les cellules fixes …. » 2

De même, la lumière a une qualité fluide qui lui permet de circuler, de se remplir et de se nourrir! La
capacité d'atteindre chaque endroit du corps n'est pas facilement accomplie - mais peut facilement être
obtenue par un liquide tel que le sang et la «fluidité» similaire trouvée dans la lumière.

«Le sang est le plus mystérieux de tous les tissus, étant composé de dizaines d'éléments et
de composés et d'étranges corps chimiques, dont la fonction n'est pas encore entièrement
comprise, mais qui ont tous à voir avec le mystère de la vie, pour la vie. .est dans le sang.
Une fois que le sang ne parvient pas à atteindre les cellules et les membres du corps, ils
meurent rapidement et aucun homme ne meurt jusqu'à ce que son sang cesse de

circuler." 3

Les qualités de la lumière sont similaires. Considérez le processus de photosynthèse et la


vie donnée par l'exposition à la lumière. Pensez au changement de composition chimique qui
se produit au cours du processus. Pensez à la mort qui se produirait sur terre sans la lumière
du soleil, et comment mystérieusement il fournit ses forces vitales.

«Le sang se compose principalement de trois types de cellules: les plaquettes, les érythrocytes et
les leucocytes.» 4

«Il existe trois principaux types de rars lumineux: les rayons chimiques ou actiniques, les rayons
lumineux et les rayons thermiques.» 5

Les deux semblent avoir beaucoup en commun!

Une étude scientifique plus exhaustive donnerait certainement plus de preuves. Pourtant, les
parallèles sont évidents; et les schémas similaires à travers la merveilleuse création de Dieu sont une joie
à découvrir!

Bien que nous ne sachions pas exactement comment cela se passera, il n'en reste pas moins que
nous serons changés. Nous deviendrons éternels et quitterons cette terre en un clin d'œil!

Une seconde atomique


Comprendre la vitesse de la lumière nous aide à répondre à une autre question. Comment

quitterons-nous cette terre en un «clin d'œil»?

Selon les premiers Corinthiens, c'est la promesse pour chaque personne en Christ le jour de
l'enlèvement (voir 1 Cor. 15:52).
Ce genre de vitesse est très rapide! Le mot grec pour «scintiller» dans ce verset est atomo, d'où
nous tirons nos mots anglais atome et atomique.
Tout simplement, cela signifie qu'un instant nous serons ici, et l'instant suivant nous serons
partis. Bien sûr, nos corps physiques ne pouvaient pas résister à ce genre de vitesse. Ils
imploseraient.
Comment transcender ce défi? Encore une fois, l'intemporalité est au cœur de notre nouvelle nature
éternelle.

Si nous sommes changés pour être façonnés comme le corps glorieux du Christ, et que nous voyons
que la gloire du Seigneur est lumière, alors nous prendrions aussi sa composition intemporelle. Nous
entrerions dans la dimension éternelle où nous serons pour toujours avec Lui.

Pour effectuer avec précision ce départ en une seconde à peine, il faudrait quitter cette terre à une
vitesse minimale d'au moins 186 272 miles par seconde - la vitesse de la lumière! Sinon, comment
pourrions-nous être immédiatement présents avec le Seigneur?

… Être absent du corps et être présent avec le Seigneur.


2 Corinthiens 5: 8

Même à la vitesse de la lumière, arriver au paradis prendrait du temps. Il n'est certainement pas hors de
portée de Dieu pour nous de voyager encore plus vite. Certains affirment que Dieu se déplace à la «vitesse de la
pensée». Aussi vite que vous le pensez, vous y êtes. Il en est peut-être ainsi.

Aujourd'hui, les scientifiques découvrent d'autres moyens de voyager plus vite et de sauter des galaxies
entières. Si l'homme peut découvrir cela avec son esprit limité, combien plus notre Dieu peut-il faire?

Considérez le concept informatique consistant à utiliser des «fenêtres» pour ignorer l'examen de
sous-systèmes entiers d'informations.

Les scientifiques de l'espace utilisent le même concept à travers ce que l'on appelle les «plis dans
l'espace»; «Trous de vers»; «Tunnels»; et «fenêtres». Pour accéder à certaines parties de l'espace, les
spécialistes de la NASA savent déjà qu'ils
doivent passer par certaines «fenêtres» et qu'ils doivent soigneusement planifier leurs coordonnées horaires
pour assurer un accès direct à celles-ci. 6

En effet, cela signifie que vous n'avez pas besoin de voyager uniquement à la vitesse de la lumière, mais que
vous pouvez «déformer» ou sauter directement là où vous devez être dans une autre galaxie.

Les gens qui sont morts et qui sont revenus à la vie rapportent fréquemment avoir traversé une
série de «tunnels» de lumière et être immédiatement en présence de Dieu… et ceux sans Dieu
rapportent avoir vu des tunnels d'une obscurité incroyable. C'est certainement matière à réflexion!

Si cela semble au-delà de notre compréhension, nous devons simplement nous rappeler à qui nous
avons affaire! Dieu a créé les choses éternelles - dont nous sommes avant tout - et il n'y a rien de trop
dur pour notre Dieu!

Notes de fin

1. Hugh Ross, conférence vidéo intitulée «Reasons to Believe» (PO Box 5978,
Pasadena, CA 91117).
2. M. DeHaan, MD, La chimie du sang ( Grand Rapids, MI: Lamplighter Books,
Zondervan Publishing House, 1943), 14.
3. DeHaan, La chimie du sang, 14-15.
4. DeHaan, La chimie du sang, 18-19.
5. DeHaan, La chimie du sang, 62.
6. Stephen W. Hawking, Une brève histoire du temps ( Toronto: Bantam Books, 1988), 89.
Chapitre 8

Le grand nuage de témoins

Nous avons vu la réalité d'un endroit appelé le paradis. Nous avons beaucoup appris sur les êtres réels et
éternels qui y vivent. Nous avons réfléchi à la façon dont nous serons glorieusement changés pour être comme
Jésus.

Jetons maintenant un regard intérieur sur les habitants du Ciel… et ce qu'ils savent.

Il ne fait aucun doute que vous avez perdu un être cher dans la mort ou que vous connaissez quelqu'un
qui l'a fait. Vous vous êtes peut-être demandé si vos proches glorifiés savaient ce qui se passait ici sur terre.
Suivent-ils vos activités? Connaissent-ils vos enfants ou votre vie?

Vous avez probablement entendu quelqu'un dire que «tel et tel regarde du ciel». Est-ce un
vœu pieux ou existe-t-il des preuves suggérant que c'est vrai?

Franchement, la Bible a beaucoup à nous dire sur ce que savent les habitants du Ciel.

Le texte suivant de Luke est un bon début. Voici le récit de la transfiguration du Christ
devant ses disciples et de l'apparition de deux hommes sur terre qui étaient en fait des
résidents du ciel:

Et il arriva environ huit jours après ces paroles, Il prit Pierre, Jean et Jacques,
et monta sur une montagne pour prier.
Et pendant qu'il priait, la mode de son visage a été modifiée, et son vêtement
était blanc et brillant.

Et voici, deux hommes lui parlèrent, qui étaient Moïse et Élie:


Qui est apparu dans la gloire et a parlé de son décès qu'Il devait accomplir à
Jérusalem.

Mais Pierre et ceux qui étaient avec lui étaient endormis de sommeil; et quand ils furent
réveillés, ils virent sa gloire, et les deux hommes qui se tenaient avec lui.

Et il arriva, comme ils s'éloignaient de Lui, Pierre dit à Jésus: Maître, il est bon
pour nous d'être ici: et faisons trois tabernacles; un pour toi, et un pour Moïse,
et un pour Élie: ne sachant pas ce qu'il a dit.

Pendant qu'il parlait ainsi, une nuée vint et les éclipsa: et ils craignirent en
entrant dans la nuée.
Et une voix sortit de la nuée, disant: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le.

Et quand la voix était passée, Jésus a été trouvé seul. Et ils l'ont gardé à portée de main, et n'ont dit
à personne en ce temps-là aucune de ces choses qu'ils avaient vues.

Luc 9: 28-36

Alors que Jésus priait et que Pierre, Jean et Jacques somnolaient, la gloire de Dieu éclate sur
eux et Jésus est transfiguré.
(Comme nous l'avons noté précédemment, la présence de Dieu est lumière. Elle dit littéralement que la gloire
de Dieu, périlampo, «Brillaient autour d'eux» comme cela est arrivé aux bergers dans les champs lorsque les anges
ont annoncé la naissance du Christ.)

Le visage de Jésus a brillé comme le soleil et ses vêtements sont devenus blancs comme la
lumière. Au même moment, cet éclair de gloire s'est produit, deux hommes sont apparus. Selon la
Parole de Dieu, ces hommes étaient Moïse et Elie (Elie) - résidents du Ciel!

Moïse était mort des centaines d'années avant cet événement. Élie n'était pas mort, mais avait
simplement été enlevé au Ciel dans un tourbillon également des centaines d'années plus tôt. Tous
deux avaient habité le ciel pendant un long moment.

Maintenant, ils apparaissent à Jésus, Pierre, Jacques et Jean ici sur terre. Notez qu'ils
ressemblaient à des hommes, et qu'ils apparaissaient à la brillante «lumière de Dieu» ou doxa ( versets
30-31).
C'est cependant le contexte de leur conversation qui est le plus significatif. Moïse et
Élie avaient un but précis en parlant avec Jésus; ils lui ont parlé de sa mission sur terre et
de sa mort imminente à Jérusalem.
La traduction de JB Phillips du grec en anglais moderne dit: «Ils ont parlé de la voie qu'Il
doit prendre et de la fin qu'Il doit accomplir.» La traduction de Berkeley déclare: «Ils ont parlé
de son exode.»
Ici, nous trouvons deux résidents du Ciel qui avaient déjà vécu leur propre exode
unique de la terre. Maintenant, ils parlent à Christ de son propre exode à venir - pour lui
donner de la force.
Ils lui donnaient le courage de courir la course qui lui était proposée:

C'est pourquoi, voyant que nous aussi sommes entourés d'une si grande nuée de
témoins, laissons de côté tout poids et le péché qui nous assaillit si facilement, et
courons avec patience la course qui nous est proposée,

En regardant vers Jésus l'auteur et le finisseur de notre foi….


Hébreux 12: 1-2

En termes simples, nous sommes entourés d'une foule de témoins célestes, comme Moïse et Élie,
qui voient et savent ce que nous faisons pour diriger notre race de foi!

La nouvelle Bible anglaise dit: «Ils ont discuté de son départ et du destin qu'il devait
accomplir» (Luc 9:31). Ces témoins connaissaient le destin de Jésus. Ils connaissaient sa race et
ce à quoi il était confronté. Ils connaissaient en détail sa mission sur la terre et ce qui était prévu
pour lui à Jérusalem.
C'est pourquoi leur discussion était assez précise et ciblée. Moïse et Élie n'ont pas parlé
du Ciel ni de sa grandeur. Ils n'ont pas discuté des rues d'or, des portes de perle, des trônes de
saphir ou de l'éloge éternelle. Il est très significatif qu'ils aient discuté des événements qui se
déroulaient sur terre et qui avaient un grand impact spirituel. Et ils ne pourraient en parler que
s'ils
a connu cette information!

Entreprise du Royaume

Ainsi, il semble que les saints défunts savent ce qui se passe maintenant dans le Royaume de
Dieu sur terre. Ils semblent très conscients de ce qui prend
place dans notre progrès spirituel. En fait, selon l'Écriture, ils suivent ce progrès avec un
grand intérêt:

Il y avait un homme riche, vêtu de pourpre et de lin fin, et qui allait


somptueusement tous les jours:
Et il y avait un certain mendiant nommé Lazare, qui était étendu à sa porte, plein de
plaies, et désirant être nourri avec les miettes qui tombaient de la table du riche; de
plus, les chiens venaient lécher ses plaies.

Et il arriva que le mendiant mourut, et fut porté par les anges dans le sein
d'Abraham: le riche mourut aussi et fut enterré;

Et en enfer, il lève les yeux, étant dans les tourments, et voit de loin Abraham et
Lazare dans son sein.

Et il cria et dit: Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, afin qu'il trempe le
bout de son doigt dans l'eau et qu'il refroidisse ma langue; car je suis tourmenté dans
cette flamme.

Mais Abraham dit: Fils, souviens-toi que de ton vivant tu as reçu tes bonnes choses,
et de même Lazare des choses mauvaises; mais maintenant il est consolé, et tu es
tourmenté.

Et à côté de tout cela, entre nous et vous, il y a un grand fossé fixé: de sorte que ceux qui
passeraient d'ici à vous ne le peuvent pas; ils ne peuvent pas non plus nous passer, cela
viendrait de là.

Alors il dit: Je te prie donc, père, de l'envoyer dans la maison de mon père:

Car j'ai cinq frères; afin qu'il leur témoigne, de peur qu'ils ne viennent aussi dans ce
lieu de tourment.

Abraham lui dit: Ils ont Moïse et les prophètes; laissez-les les entendre.

Et il dit: Non, père Abraham; mais si quelqu'un d'entre les morts est allé vers eux, ils se
repentiront.
Et il lui dit: S'ils n'écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne seront pas non plus
persuadés, même si quelqu'un est ressuscité des morts.
Luc 16: 19-31

Ce passage est bien résumé par la Bible de référence annotée de Dake: «C'est l'histoire de
deux mendiants: l'un qui a mendié dans cette vie, et l'autre
qui a supplié dans la prochaine vie. 1

Très probablement, cette histoire n'est pas une parabole parce que Jésus a utilisé de vrais
noms pour donner ce récit. Cela semble être une histoire vraie sur un événement qui s'est produit.
Jésus l'a utilisé pour illustrer la conscience des gens au Ciel et en enfer - et leur conscience de ce
qui se passe ici sur terre.
L'homme riche en enfer et Abraham au paradis savaient tous deux ce qui se passait sur terre.
(Remarquez aussi que l'homme riche reconnut facilement Lazare, le mendiant qu'il avait connu sur
terre.)
Pendant que l'homme riche et Abraham parlaient, ils savaient tous les deux ce qui se passait
dans la maison du père de l'homme riche. Ils savaient que cinq frères du riche ne s'étaient pas
encore tournés vers Dieu. Ils savaient tous les deux que les cinq allaient en enfer. L'homme riche,
au milieu de sa propre détresse, était si inquiet pour ses frères qu'il supplia Abraham d'envoyer
quelqu'un pour les avertir.

Le riche a supplié Abraham d'envoyer quelqu'un «de peur qu'il ne vienne aussi dans ce lieu de
tourment» (verset 28). Abraham a essentiellement dit: «S'ils ne croient pas la Parole du Seigneur
déjà abondamment libérée sur terre, alors ils ne le croiront pas si quelqu'un est ressuscité des
morts - tout comme vous ne l'avez pas cru non plus.

La preuve étonnante est qu'Abraham et l'homme riche, qui étaient tous deux morts et allés
respectivement au paradis et en enfer, savaient tous deux ce qui se passait sur terre dans une certaine
mesure.

Il semble également que l'un des tourments de l'enfer est de connaître et de regarder les autres
que vous aimez suivre vos traces de rébellion à Dieu et de vous rejoindre en enfer. À ce stade, vous
ne pouvez rien faire….

Le but d'une telle connaissance

La perspicacité biblique ne suggère pas que les saints défunts regardent chaque détail de nos vies.
Nous n'avons aucune preuve qu'ils se préoccupent du «quotidien»
ou des aspects insignifiants de nos vies, tels que ce que nous portons ou où nous allons.

Pourtant, il semble que ces pieux glorifiés connaissent et se préoccupent des événements
majeurs et du progrès spirituel dans nos vies. Leurs intérêts les plus importants semblent être le
salut et l'accomplissement de notre dessein que Dieu nous a donné sur la terre.

Ils sont «célestes» dans leur objectif:

Le premier homme [était] de hors de la terre, fait de poussière (d'esprit terrestre); le


second Homme [est] le Seigneur venu du ciel.

Or, ceux qui sont faits de poussière sont comme celui qui a d'abord été fait de
poussière (à l'esprit terrestre); et comme [l'homme] du ciel, de même [sont] ceux qui
sont du ciel (à l'esprit céleste).
1 Corinthiens 15: 47-48 AMP

Des dizaines de témoignages personnels attestent de ce concept. L'une est celle du Dr Kenneth Hagin,
dont il se souvient dans son Parole de foi Magazine. 2

Le Dr Hagin raconte l'histoire de sa seule sœur décédée d'un cancer à l'âge de 55 ans. Le matin
après sa mort, il resta allongé dans son lit en pensant à la fois où son cœur s'était arrêté quand il était
mortellement malade en 1933. Il se rappelait comment sa l'esprit avait quitté son corps, et comment il avait
regardé en arrière et vu son corps étendu là pendant que sa mère lui tenait la main.

En pensant à sa sœur mourante, il pensa à quel point elle avait dû regarder en bas et le
voir, lui et ses proches, rassemblés autour de son lit dans l'amour et l'inquiétude.

Le récit du Dr Hagin est très clair car il se souvient qu'en plein milieu de ses
pensées:

«Soudainement, un faisceau de lumière du ciel à peu près aussi grand qu'une cage d'ascenseur a
pénétré à travers le plafond. Quand cette lumière m'a touché, mon esprit a quitté mon corps et est
allé directement à travers ce faisceau de lumière comme si je montais un ascenseur jusqu'à ce que
j'atteigne le ciel.

«Dès que j'ai atteint le ciel, j'ai vu ma sœur parler à Jésus. Quand je me suis
approché d'eux, Jésus a cessé de lui parler, et ma sœur s'est retournée et m'a
vu.

«Ma sœur m'a dit plusieurs choses pendant que nous parlions. Je n'entrerai pas
dans tout ce dont elle m'a parlé, mais entre autres
elle a dit: «J'ai vu Ann. [Ann était sa fille décédée des suites d'un accident
d'automobile alors qu'elle n'avait que 25 ans, laissant deux petits enfants.]

«Ma sœur a continué, 'La première chose qu'Ann m'a dit a été:« Comment vont Bill et les
enfants? » [Bill était le mari d'Ann.] Je n'ai pas dit à Ann que Bill s'était remarié. Les gens
d'ici ne s'intéressent pas au côté naturel de la vie. Ils ne se demandent pas si vous avez
acheté ou non une nouvelle robe ou un nouveau costume, ni combien d'argent vous avez à
la banque. Ils sont préoccupés par les choses spirituelles. Ils savent ce que vous faites
spirituellement. Ils savent quand vous prenez une décision pour Christ. '

«Ma sœur parlait de la nuée de témoins célestes qui nous regardent courir la
course spirituelle qui nous est proposée.»

Le Dr Hagin continue de dire que sa sœur l'a imploré de parler à son plus jeune fils qui
fuyait Dieu. Elle a demandé qu'il dise à son fils que sa vie ne se passerait jamais bien tant qu'il
ne serait pas revenu au Seigneur, et qu'elle saurait quand il le ferait. Hagin conclut en disant
que son fils a redonné sa vie à Dieu… quelque chose dont nous savons qu'Ann et les anges
se sont réjouis! (Voir Luc 15:10.)

Soyez donc assurés que ceux qui nous ont précédés sont en effet remplis de
connaissances merveilleuses et utiles pour que les desseins de Dieu puissent être
accomplis!

Un si grand nuage ... et vous

N'oubliez pas que ces témoins célestes ont en tête de vous encourager!

Quelle motivation de savoir que ceux qui ont déjà couru leur course pour hériter d'une
«substance meilleure et durable» au Ciel vous exhortent personnellement à faire de même!

C'est pourquoi, voyant que nous aussi sommes entourés d'une si grande nuée de
témoins, laissons de côté tout poids et le péché qui nous assaillit si facilement, et
courons avec patience la course qui nous est proposée,
En regardant vers Jésus l'auteur et le finisseur de notre foi….
Hébreux 12: 1-2

Ces témoins incluent tous vos proches disparus - famille et amis - et les plus grands
hommes et femmes de foi dont la Bible rapporte jamais! Vos témoins incluent Moïse,
Abraham, l'apôtre Paul, David, Ésaïe, Josué, Pierre, Jacques, Jean, tout le «Hall de la
foi» tel qu'il est enregistré dans Hébreux 11, et, bien sûr, Jésus lui-même!

Cette foule incroyable vous regarde. Leurs propres réalisations ainsi que leur conscience
intime de votre race sont des sources sûres d'élan pour vous! Même si vous trébuchez et tombez,
levez-vous et continuez à avancer, car cette grande foule est engagée dans votre réussite en Dieu!

Le Nouveau Testament du XXe siècle dit: «Il y a de chaque côté de nous, une grande foule de
témoins.»
La traduction de William dit: «Il y a une grande foule de spectateurs dans les tribunes.»

La Bible vivante nous donne une excellente image: «Puisque nous avons une si grande foule
d'hommes et de femmes de foi qui nous regardent depuis les tribunes… courons notre course avec
patience.»

Déterminez-vous à gagner

Lorsque l'apôtre Paul a écrit le verset sur «courir la course», il a utilisé un exemple de
sport que le peuple hébreu de son temps pouvait facilement comprendre.

L'illustration fait référence aux jeux d'athlétisme de la Grèce antique, qui étaient similaires à nos
Jeux olympiques. Lorsqu'ils couraient une course, les athlètes étaient entourés d'immenses foules de
gens enthousiastes qui les regardaient et les encourageaient depuis les tribunes. C'était comme la
course olympique d'aujourd'hui.

Paul voulait que nous ayons cette image incroyable fixée dans nos esprits. Il voulait que nous décidions
de gagner notre course!

Imaginez ceux qui ont donné leur vie pour la même cause pour laquelle vous vivez. Imaginez
comment Stephen, qui a été lapidé à mort pour son engagement envers le Christ, vous pousse à
avancer dans votre engagement. Imaginez comment Abraham, le père de notre foi, vous
encouragerait dans votre propre
marcher. Imaginez les meilleurs hommes et femmes que Dieu ait jamais produits en vous donnant le signe du
«pouce en l'air» - vous propulsant vers une foi qui gagne.

Cela signifie que vous n'êtes pas seul dans vos luttes… ou vos gains. Tout ce que vous faites est
important. Chaque choix et sacrifice divin que vous faites maintenant fait une différence - pour toute
l'éternité! Le grand nuage autour de vous vous connaît et surveille votre course, et ils attendent votre
victoire!

Donnez-leur de quoi se réjouir!

Note de fin de document

1. Dakes Annotated Reference Bible, 19.


2. Dr Kenneth Hagin, Sr. Magazine Word of Faith ( Juin 1991), 24 (6): 15.
Chapitre 9

Bébés, enfants et paradis

Rien ne nous touche autant que l'innocence et l'émerveillement d'un petit. Et rien ne nous
émeut autant que la mort d'un bébé ou d'un enfant.
Un Dieu juste et aimant a beaucoup à dire sur leur place au Ciel.
Vous avez peut-être perdu votre propre enfant, fait une fausse couche ou la naissance d'un
mort-né. Vous pensez peut-être à la perte d'un bébé appartenant à un être cher ou à un ami. D'autres
peuvent se souvenir d'un enfant mort d'une maladie ou d'un accident tragique, ou par la main d'un
avortement.

La promesse de Dieu est que le dessein éternel de ces jeunes vies sera toujours réalisé. Mais d'abord,
nous devons établir comment les Écritures considèrent les bébés et les enfants, ainsi que leur conscience et
leur responsabilité.

Ceci est particulièrement important lorsque vous considérez à quel point un pourcentage du Ciel
doit impliquer ces petits. Dans notre seul pays, 1,5 million de bébés sont mis au paradis chaque année
par avortement. Cela n'inclut pas la multiplication des famines, des maladies et des avortements dans
le monde depuis des milliers d'années, qui ont également fait des ravages en vies jeunes.

De Conception

Le monde peut être confus, mais la Bible est très claire sur le moment où une personne devient
un être humain.
Dieu lui-même a décidé «quand la vie commence». Tout au long de la Parole de Dieu, Il indique
clairement que depuis la conception, il y a une relation directe avec Lui. Selon les Psaumes, Dieu vous
connaissait dans le ventre de votre mère alors que vous étiez encore une substance non formée, et Il
savait tous les jours qu'Il avait
planifié pour vous alors qu'il n'y en avait pas encore eu (voir Ps.139: 15-
16).
L'Évangile de Luc nous donne d'autres détails solides:

Et au sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée,
nommée Nazareth.

À une vierge mariée à un homme dont le nom était Joseph, de la maison de David; et le
nom des vierges était Mary.

Et l'ange vint vers elle, et dit: Salut, toi qui es hautement favorisée, le Seigneur
est avec toi; tu es bénie parmi les femmes.

Et quand elle le vit, elle fut troublée par sa parole, et se demanda quelle sorte
de salutation cela devait être.
Et l'ange lui dit: Ne crains pas, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

Et voici, tu concevras dans ton sein, et tu enfanteras un fils, et j'appellerai


Son nom JESUS.

Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut; et le Seigneur Dieu lui donnera
le trône de son père David.
Et il régnera sur la maison de Jacob à jamais; et de son royaume il n'y aura
pas de fin.
Alors Marie dit à l'ange: Comment cela se passera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme?

Et l'ange répondit et lui dit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du


Très-Haut t'éclipsera. c'est pourquoi aussi cette chose sainte qui naîtra de
toi sera appelée Fils de Dieu.

Et voici, ta cousine Elisabeth, elle a aussi conçu un fils dans sa vieillesse: et


c'est le sixième mois avec elle, qui a été appelée stérile.

Car avec Dieu, rien ne sera impossible.

Et Marie dit: Voici la servante du Seigneur; qu'il me soit fait selon ta parole. Et
l'ange s'est éloigné d'elle.
Et Marie se leva en ces jours-là, et entra en toute hâte dans la région montagneuse, dans une ville
de Juda;

Et entra dans la maison de Zacharie, et salua Elisabeth.


Et il arriva que, quand Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant
sauta dans son ventre; et Elisabeth était remplie du Saint-Esprit:

Et elle parla d'une voix forte, et dit: Tu es bénie parmi les femmes, et béni est
le fruit de ton ventre.
Et d'où est-ce pour moi, que la mère de mon Seigneur vienne à moi?

Car, voici, dès que la voix de ta salutation a retenti dans mes oreilles, le bébé a sauté dans
mon ventre de joie.

Et bénie est celle qui a cru, car il y aura accomplissement de ces choses qui lui ont
été dites de la part du Seigneur.
Luc 1: 26-45

Remarquez que Dieu appelle le bébé dans le ventre d'Elisabeth «un enfant» à six mois de
grossesse. Et, sans l'aide d'aucune technologie, Il savait que c'était un garçon! L'enfant était encore
dans le ventre d'Elisabeth, mais Dieu a reconnu son identité en tant que véritable être humain. Nous
savons aujourd'hui que bébé était Jean-Baptiste.

Ces versets nous en disent aussi beaucoup sur un enfant aussi jeune. Ce bébé est si sensible aux
choses spirituelles que lorsque l'onction de Dieu a touché sa mère, Jean a sauté dans son ventre (verset
41). Ce bébé n'était clairement pas une «goutte de tissu» indéfinie, mais un véritable être humain!

On nous dit aussi clairement qu'Elisabeth a conçu un «fils» (verset 36), pas un embryon ou un
zygote ou un tissu. John était un fils à conception!
Le pasteur Jack Hayford offre plus d'informations sur Luke dans son livre Je te tiendrai au paradis. 1

Et Mary demeura avec elle environ trois mois, et retourna dans sa propre maison.

Luc 1:56
Hayford note que lorsque Marie a conçu Jésus, on lui a dit qu'Elisabeth était dans son
sixième mois de grossesse. Mary est allée chez sa cousine et a passé les trois mois restants de
la grossesse d'Elisabeth avec elle. Cela signifie que lorsque Marie est arrivée et qu'Elisabeth a
été remplie du Saint-Esprit et lui a prophétisé, le bébé dans le sein de Marie ne pouvait avoir
que quelques jours.

Cependant, notez que l'enfant dans le sein de Marie a été qualifié de «vivant» et de «Seigneur» à ce
moment précis. Ce bébé, le Seigneur lui-même, n'était pas moins une personne pour n'être qu'un jeune
fœtus; pas moins une personne pour n'avoir que quelques jours (versets 42-43).

L'ange, Gabriel, avait déjà annoncé: «Et voici, tu concevras dans ton ventre, et tu
enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de JÉSUS» (verset 31). Jésus était Jésus
dans la chair à la conception. Il était le Seigneur à partir de ce moment-là.

Destin divin

La Bible ne vacille jamais sur la vie à partir de la conception. Le premier chapitre de


Jérémie est plus précis sur notre destin depuis la conception:

Alors la parole du Seigneur vint à moi, disant: Avant de t'avoir formé dans le
ventre [ utérus] Je t'ai connu; et avant de sortir de l'utérus, je t'ai sanctifié, et je
t'ai ordonné prophète pour les nations.

Jérémie 1: 4-5

La traduction de Moffatt de l'Ancien Testament hébreu dit: "Avant de vous former dans
l'utérus, je vous ai choisi." La traduction de Knox dit: «Avant de t'avoir façonné dans le ventre de ta
mère, je t'ai mis à part pour moi-même. La Bible Amplifiée dit: «Avant de vous former dans l'utérus,
je vous connaissais et je vous approuvais.»

Il est clair que Dieu a un but pour chaque enfant avant sa naissance. Dieu a l'intention
et la direction pour cet enfant dès le moment de la conception. Cela signifie que Dieu a un
but pour vous aussi… car il n'y a pas d'exceptions!

Considérez à quel point vous étiez complexe à seulement trois mois dans l'utérus:
«La troisième semaine, les lobes du cerveau se distinguent; la quatrième semaine, la tête et le
visage sont reconnaissables et le cœur se met à battre; pendant les semaines cinq et six, les
yeux sont identifiables et les jambes se mettent sur la chair et les muscles; dans la huitième
semaine, l'embryon passe au stade fœtal et dans les semaines suivantes, le sexe peut être
identifié; le bébé peut commencer à tourner la tête, plisser les yeux, froncer les sourcils, faire
un poing et même avoir le hoquet: tout cela avant la fin du premier

trois mois dans l'utérus! 2

Un Dieu qui crée cela merveilleusement a des plans pour chaque vie.

Aucune erreur

C'est une bonne nouvelle pour chacun de nous, quelles que soient les circonstances
entourant notre naissance. Vous n'êtes donc pas ici par accident ou erreur. Vous n'êtes pas ici
parce qu'une pilule a échoué. Vous n'avez pas pris Dieu par surprise. Il vous a connu avant
l'utérus!
Dieu a donné à votre vie un but et un destin divins avant même que vous ne soyez conçu. Regardez
comment David a décrit notre temps dans l'utérus:

Mon cadre ne vous a pas été caché lorsque j'étais formé en secret [et] travaillé de
manière complexe et curieuse [comme s'il était brodé de différentes couleurs]…

Tes yeux ont vu ma substance non formée, et dans ton livre tous les jours [de ma vie] ont
été écrits avant même qu'ils ne prennent forme, alors qu'il n'y en avait pas encore.

Psaume 139: 15-16 AMP

La Bible en anglais de base traduit ce même verset par: «Vos yeux ont vu ma substance
non formée et dans votre livre tous mes jours ont été enregistrés, même ceux qui étaient prévus
avant qu'ils ne soient nés.»
La traduction de l'hébreu par RK Harrison en anglais courant en dit
même verset, "Vous avez perçu ma substance informe et dans votre récit ont été évalués
les jours qui m'étaient destinés avant qu'ils n'existent."
En toute assurance, vous pouvez sûrement dire que vous étiez planifié et que votre vie a un but!
C'est sûrement ainsi que Dieu traite tous ses enfants.
Un plan éternel

Un miracle encore plus complexe est tissé dans la traduction du verset 16 de


Harrison. record ont été évalués les jours qui m'étaient destinés avant qu'ils n'existent.
»
Jack Hayford note également dans Je te tiendrai au paradis que le «dossier» ou le «livre» dont parle ce
verset est le «dossier» complexe que les scientifiques savent être un plan complet de votre conception et de
votre substance uniques. Ce sont vous les cellules ADN!

Dieu a si intimement planifié chaque vie que tout le «code» de l'avenir des gens peut être
trouvé dans une seule cellule d'ADN. C'est une façon incroyable de s'assurer que même le plus petit
bébé qui meurt puisse être élevé au ciel.
Penses-y. Les microbiologistes savent que codé dans chaque cellule de votre corps est le plan complet
et unique de qui vous êtes. En regardant l'ADN au microscope, ils peuvent déterminer votre sexe, la couleur
de vos cheveux, votre race, vos yeux, vos traits et, dans une certaine mesure, votre taille approximative.

Hayford déclare: «Chaque cellule a le schéma complet de qui vous êtes. Cela signifie
que même dans la plus petite collection de cellules formulant les tissus d'un enfant avorté
ou avorté, le message codé de son
le développement physique et l'apparence sont déjà présents. » 3

Cela signifie que Dieu sait clairement à quoi ressemblerait un bébé qui n'est jamais né à 12 ans… ou
20… ou «trente quelque chose». Comme nous l'avons découvert, nous sommes élevés au ciel pour être
notre idios moi, dans des corps glorifiés qui nous ressemblent (voir 1 Cor. 15).

Très probablement, nous apparaîtrons tous comme «trente quelque chose», ou notre moi correctement
mûri. Il semble également logique que cela soit vrai même pour le plus jeune bébé, car les joies et les
profondeurs du Ciel pourraient être mieux appréhendées par un adulte mûr.

Avec cet incroyable modèle d'ADN, élever les enfants à leur idios soi quand ils arrivent
au Ciel serait facilement possible. Cela ne ferait aucune différence si ce bébé n'avait jamais
respiré ou si un jeune enfant avait été détruit par la mort. Ils seront ressuscités de la mort
pour ressembler à eux-mêmes, sans défaut, et il suffit d'une cellule pour que Dieu le fasse.
C'est Lui qui a fait et garde le «record» de leur vie!
Un Dieu juste

Comment savons-nous que les bébés et les enfants qui meurent vont au paradis? Le concept de
responsabilité le rend clair.

Nous savons que les adultes seront jugés sur leur décision pour Christ de déterminer s'ils entrent ou
non au Ciel. Dieu considère que chaque personne est responsable de cette décision. Pourtant, un bébé
ou un jeune enfant n'est pas en mesure de faire ce choix.

Parce que les Écritures sont catégoriques sur l'équité de Dieu, faire autre chose que
d'accepter les enfants et les bébés au Ciel qui meurent avant l'âge de la responsabilité ne
serait pas juste.
Vous vous souvenez quand Abraham et Dieu se sont rencontrés dans la Genèse? Abraham a
demandé à Dieu s'il détruirait les justes avec les méchants à Sodome et Gomorrhe (voir Gen. 18).
Abraham a fait appel à l'équité de Dieu. Bien sûr, ce n'était pas le désir de Dieu de nuire aux justes,
et c'est pourquoi Il a amené la question devant Abraham pour l'intercession. Il n'a pas voulu et n'a
pas détruit les justes.

Dieu fera toujours ce qui est juste - même au point de descendre du Ciel pour s'assurer
qu'une lignée juste commencerait, tout comme Il l'a fait avec Abraham et Sarah. Cela est
également vrai pour tout être humain qui vient en présence de Dieu. Il ne peut y avoir d'autre
recours que pour tout bébé ou enfant mort avant d'avoir pris conscience du péché d'aller
directement au Ciel. Jésus a déjà payé le prix du salut de cet enfant.

Cela inclurait également les personnes atteintes de maladie mentale. Une personne peut avoir 50 ans,
mais avoir l'esprit d'un enfant de cinq ans. Un Dieu juste ne pourrait pas tenir de telles personnes responsables.
Eux aussi iraient directement au paradis à la mort.

Cela signifierait également que les bébés mort-nés, les bébés qui ont fait une fausse couche et les
nouveau-nés qui meurent après quelques jours, ainsi que les bébés avortés et les enfants qui meurent avant l'âge
de la responsabilité par tragédie, maladie ou accident, iraient directement au paradis.

Ceci est conforme à la manière dont Dieu appelle l'homme au salut.

Car comme en Adam tous meurent, de même en Christ tous seront rendus vivants.
1 Corinthiens 15:22
Il est important de comprendre que personne ne va en enfer à cause du péché d'Adam. Ce ne serait pas
un acte juste de la part d'un Dieu juste. Si vous allez en enfer, ce sera à cause de vos propres péchés. Ce
sera à cause des péchés que vous avez commis après l'âge de la responsabilité, lorsque vous saurez que
vous avez mal agi et que vous avez péché.

Ce sont ces péchés qui condamnent un homme à l'enfer, à moins qu'il ne reçoive le pardon et le sang
purificateur de Christ; pas des péchés qui se produisent avant qu'une personne soit assez âgée pour savoir que
Jésus a payé pour eux.

Sa provision céleste

Non seulement Dieu pourvoit-il à l'entrée des bébés et des enfants au ciel, mais il nous dit
aussi beaucoup de choses sur son amour pour eux.
La Bible déclare clairement que les petits comptent beaucoup pour Dieu et qu'ils ont un
accès direct à lui, qu'ils soient vivants sur terre ou au ciel. Jésus lui-même a dit:

Prenez garde à ne mépriser aucun de ces petits; car je vous dis que dans les
cieux leurs anges voient toujours la face de mon Père qui est dans les cieux.

Matthieu 18:10

Il y a un accès direct. Encore une fois, Jack Hayford note dans son livre que l'âge auquel l'accès est
rompu ne peut pas être programmé. Cela varie d'un enfant à l'autre. Pourtant, une chose est claire: un
enfant à naître, mort-né ou tout autre très jeune enfant qui meurt n'a pas transgressé cette union. Il y a
une relation directe avec Dieu qui leur est ouverte.

anges

À travers ce même verset, nous savons que Dieu attribue en effet des anges à ses enfants et
à ses bébés. Il est écrit que ces anges communiquent en leur nom à Dieu.

Certaines personnes pensent que ces mêmes anges assument la responsabilité d'élever un
enfant qui meurt prématurément. Ces anges, sous la supervision de Dieu, aideraient à
l'éducation céleste de cet enfant.
Il est logique que notre Dieu juste et aimant soit capable de rattraper toute enfance perdue ici sur
terre. Il est également logique qu'Il intervienne personnellement pour combler tout manque! «Papa
Dieu», dans sa tendre préoccupation, corrigerait les choses (voir Rom. 8:15).

Pensez à quel point ce serait plus facile pour l'enfant élevé en présence de Dieu… libre de
toute limitation terrestre, du péché et de la rébellion avec lesquels ceux sur terre doivent lutter!

Le pardon

Ce chapitre ne serait pas complet sans une compréhension du plan complet de Dieu en ce qui
concerne ses petits - même si leur mort était de nos propres mains. La fréquence des avortements dans
ce pays a probablement touché tous les lecteurs de ce livre d'une manière ou d'une autre.

Dieu, cependant, avait déjà vu notre égoïsme et notre péché, et dans Son plan de
pardon complet, Il a pris des dispositions éternelles pour nous en racheter. Toute
personne qui croit en Christ et qui s'est repentie de son péché aura le privilège de voir et
de connaître ses enfants perdus et de les embrasser au Ciel.

Le fléau de la condamnation est levé à jamais par le sang de Jésus et la provision


qu'il a faite.
Considérez le roi David et son fils en bas âge qui sont morts (voir 2 Sam.12: 13-
23). La mort de ce petit garçon était le résultat du péché de David. Il avait commis l'adultère avec
Bathsheba et ensuite assassiné son mari, Urie, pour couvrir le péché. Le prophète Nathan a dit à
David que le meurtre et le péché commis par David lui coûteraient la vie de son fils.

La parole du Seigneur s'accomplit et le petit garçon mourut au bout de sept jours. La mort
était la faute de David. La situation n'est vraiment pas si différente de l'avortement.

Pourtant, pendant la semaine entre la naissance et la mort de son fils, nous voyons des vérités étonnantes.
Oui, il y a eu une conséquence tragique pour le péché de David. Mais il y avait aussi la rédemption.

On nous dit que pendant les sept jours que le petit garçon a vécu, David était allongé sur le visage en train de
prier et de pleurer. Il ne mangerait pas. Il dormait à peine; les larmes étaient sa nourriture. Finalement, le septième
jour, l'enfant mourut.
Une joyeuse réunion

Même dans les circonstances les plus tragiques, nous pouvons être réconciliés avec notre Dieu par le
sang versé de son Fils et recevoir une heureuse réunion.

Comme Grant Jeffrey l'a si bien dit: «En ce qui concerne le chrétien, la mort ne peut vaincre notre
amour. Il ne peut que le retarder momentanément. Le paradis est
le lieu où les joies de la relation sont à jamais restaurées. 4
Le roi David était confiant de ces retrouvailles. À la lumière de la durée de l'éternité, même la mort est un
délai d'une minute. Cela signifie que pour chaque enfant perdu, chaque fausse couche, chaque mortinaissance,
chaque mort accidentelle d'un enfant… et chaque avortement, ceux qui tiennent fermement en Christ ont la
garantie d'une heureuse réunion.

Quelle grande espérance nous est offerte par notre Père céleste. A ceux qui ont ressenti
le vide quand un enfant est parti, Dieu vous promet en tant que croyant que vous retiendrez
cet enfant.
Il vous assure également que votre enfant a une destinée et un but éternels qu'il fournit et
continue lui-même. Il vous promet ses propres soins personnels divins de votre bien-aimé et
l'aide de ses anges. Il vous promet ce grand jour de retrouvailles, un jour de relation
ininterrompue. Car même "ils ne peuvent pas venir à vous ... vous pouvez aller vers eux!"

Ces enfants du Ciel qui ont déjà rejoint ce grand nuage de témoins eux-mêmes vous
poussent à aller de l'avant!

Notes de fin

1. Jack Hayford, Je te tiendrai au paradis ( Ventura, Californie: Regal Books,


1986).
2. La vie Réimpression du magazine sur le premier trimestre de la vie, copyright 1979.

3. Hayford, Je te tiendrai au paradis, 77.


4. Grant Jeffrey, Le paradis, la dernière frontière ( Toronto, Ontario: Frontier Research
Publications, 1990), 188.
Chapitre 10

La Cité de Dieu

Quelle joie nous pouvons découvrir sur le lieu réel du Ciel vers lequel nous nous dirigeons. Nous
pouvons connaître la ville de notre Dieu, notre nouvelle Jérusalem! Regarde et voit:

Et j'ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre: car le premier ciel et la première terre
avaient disparu; et il n'y avait plus de mer.

Et moi, Jean, j'ai vu la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendant du ciel de Dieu,
préparée comme une épouse ornée pour son mari.

Et j'entendis une grande voix du ciel disant: Voici, le tabernacle de Dieu est
avec les hommes, et il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu
lui-même sera avec eux, et sera leur Dieu.

Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n'y aura plus de mort, ni
de chagrin, ni de pleurs, ni de douleur, car les premières choses sont
passées.
Et Celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et Il me
dit: Écris, car ces paroles sont vraies et fidèles.

Et Il m'a dit: C'est fait. Je suis Alpha et Omega, le début et la fin. Je donnerai
gratuitement à celui qui a soif de la source d'eau de la vie.

Celui qui vaincra héritera de toutes choses; et je serai son Dieu, et il sera mon
fils.
Mais les craintifs, les incroyants, les abominables, les meurtriers, les
prostitués, les sorciers, les idolâtres et tous les menteurs, auront leur part
dans le lac qui brûle de feu et de soufre: ce qui est la seconde mort.

Et l'un des sept anges vint à moi qui avait les sept coupes pleines des sept
dernières plaies, et me parla, en disant: Viens ici, je te montrerai l'épouse, la
femme des agneaux.

Et il m'emporta en esprit sur une grande et haute montagne, et me


montra cette grande ville, la sainte Jérusalem, descendant du ciel de
Dieu,
Ayant la gloire de Dieu: et sa lumière était comme une pierre très précieuse, comme une
pierre de jaspe, claire comme du cristal;

Et avait une muraille grande et haute, et avait douze portes, et aux portes
douze anges, et des noms écrits dessus, qui sont les noms des douze tribus
des enfants d'Israël:
A l'est, trois portes; au nord trois portes; au sud trois portes; et à l'ouest trois
portes.
Et la muraille de la ville avait douze fondations, et en elles les noms des
douze apôtres de l'Agneau.
Et celui qui me parlait avait un roseau d'or pour mesurer la ville, ses portes et
sa muraille.
Et la ville était quadrillée, et la longueur était aussi grande que la largeur; et il
mesura la ville avec le roseau, douze mille stades. La longueur et la largeur et la
hauteur de celui-ci sont égales.

Et il mesura sa muraille, cent quarante-quatre coudées, selon la mesure d'un


homme, c'est-à-dire de l'ange.
Et la construction de la muraille était en jaspe, et la ville était en or pur, comme
du verre clair.

Et les fondations de la muraille de la ville étaient garnies de toutes sortes de pierres


précieuses. La première fondation était le jaspe; le second, saphir; le troisième, une
calcédoine; le quatrième, une émeraude;
Le cinquième, sardonyx; le sixième, la sarde; le septième, chrysolyte; le huitième, le béryl; le
neuvième, une topaze; le dixième, un chrysoprase; le onzième, un jacinthe; le douzième, une
améthyste.

Et les douze portes étaient douze perles: chaque porte était d'une seule perle;
et la rue de la ville était en or pur, comme du verre transparent.

Et je n'y ai vu aucun temple: car le Seigneur Dieu Al puissant et l'Agneau en sont le


temple.

Et la ville n'avait pas besoin du soleil, ni de la lune, pour y briller; car la gloire
de Dieu l'éclairait, et l'Agneau en est la lumière.

Et les nations d'entre eux qui sont sauvés marcheront à sa lumière, et les rois de
la terre y apportent leur gloire et leur honneur.

Et ses portes ne seront pas du tout fermées de jour, car il n'y aura pas de nuit là-bas.

Et ils y apporteront la gloire et l'honneur des nations.


Et il n'y entrera en aucune manière quelque chose qui souille, ni quoi que ce soit qui
fasse abomination, ou fasse un mensonge, mais ce qui est écrit dans le livre de vie de
l'Agneau.

Et il me montra un fleuve d'eau pure de vie, limpide comme du cristal, sortant


du trône de Dieu et de l'Agneau.
Au milieu de sa rue, et de chaque côté de la rivière, était là l'arbre de vie, qui
portait douze sortes de fruits, et donnait ses fruits chaque mois; et les feuilles
de l'arbre étaient pour la guérison de la nations.

Et il n'y aura plus de malédiction; mais le trône de Dieu et de l'Agneau y sera;


et ses serviteurs le serviront:
Et ils verront sa face; et son nom sera sur leurs fronts.

Et il n'y aura pas de nuit là-bas; et ils n'ont besoin ni de bougie, ni de lumière du soleil; car
le Seigneur Dieu leur donne la lumière, et ils régneront aux siècles des siècles.
Révélation 21: 1-22: 5

Cette description du paradis peut sembler au-delà de notre imagination! Pourtant, en approfondissant
ces versets, nous constaterons que sa magnificence est vraiment réelle.

Beaucoup de gens pensent que ces descriptions de notre ville éternelle sont d'agréables allégories.
Quelle perte tragique pour notre espoir de ce qui est à venir! Le même Dieu qui a créé l'homme à partir de
la poussière de la terre n'a aucun problème à honorer sa parole des richesses qu'il a utilisées dans la
construction de la nouvelle Jérusalem.

«… L'œil n'a pas vu, ni l'oreille n'a entendu» de la pleine création qui nous attend (1 Cor. 2: 9). Les
maigres richesses de cette terre ne pouvaient être considérées que comme le reflet le plus minutieux de la
place du propre trône de Dieu!

Dieu nous a déjà donné un grand aperçu de l'endroit où cette ville sera et à quoi elle
ressemblera.

Terre renouvelée

La nouvelle Jérusalem est actuellement en cours de construction par Dieu dans le ciel. C'est Sa ville, et elle
comprend la plénitude du Ciel maintenant.

Pourtant, les Écritures nous disent qu'après le règne millénaire de Jésus, millénaire, Dieu va faire
un nouveau paradis et un nouvelle terre. Alors toute la Nouvelle Jérusalem descendra pour prendre sa
place pour toujours sur cette terre refaite:

Et j'ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre: car le premier ciel et la première terre
avaient disparu; et il n'y avait plus de mer.
Révélation 21: 1

Le mot Nouveau dans ce texte ne veut pas dire quelque chose de nouveau. Ce n'est pas quelque
chose qui n'a jamais existé et qui est en train de se faire. Ce mot grec est plutôt kainos, ce qui signifie
«qualitativement nouveau»; renouveller"; un «renouvellement».

Cette vieille terre sera bien différente quand Dieu en aura fini avec elle. Nous n'avons encore
rien vu!
Dieu renouvellera pleinement la terre dont Il a originellement créé et dit: "C'est bon!" Ce sera comme
il l'avait initialement prévu. Il fera de l'atmosphère ou du ciel et tout ce que nous savons nouveau.
Le mot grec pour «terre» dans ce contexte signifie «sol» ou «sol». Au fur et à mesure que Dieu renouvelle
les sols de la terre, tous les polluants et ravages du péché, de la rébellion et du mauvais usage de l'homme
seront brûlés - et la terre et le ciel redeviendront parfaitement purs et propres. Il nous raconte comment:

Mais le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit; où les cieux
passeront avec un grand bruit, et les éléments fondront avec une chaleur
ardente, la terre aussi et les œuvres qui y sont seront brûlées.

2 Pierre 3:10

Science plausible

Beaucoup de gens croient que ce genre de fusion, de combustion et de renouvellement de la terre


sera une sorte d'explosion d'hydrogène. Par exemple, dans les années 80, l'armée de l'air a fait exploser
une bombe à hydrogène dans les atolls de Bikini, une partie des îles Marshall. L'explosion a été si violente
qu'elle a déclenché une réaction en chaîne de trois autres explosions dans l'atmosphère.

Le déchirement de ces neutrons, électrons et protons était si intense que l'eau autour
de l'île a pris feu. Les scientifiques savent que si une quatrième explosion s'était produite,
elle aurait déclenché une réaction en chaîne d'explosions à travers le monde. Ces
explosions auraient détruit l'atmosphère terrestre, ainsi que brûler son sol et l'océan.

Il est très plausible qu'à l'époque de Dieu, il puisse utiliser une telle explosion pour faire fondre les éléments
et commencer la transformation de la terre. Bien que nous ne sachions peut-être pas exactement comment un tel
renouvellement se produira, une chose est sûre: cela se produira! Il y aura une «nouvelle» terre.

Nouveau terrain de la Terre

Au fur et à mesure que l'atmosphère et la terre se renouvellent, nous savons d'après les Écritures qu'il
n'y aura «plus de mer». (Rév.21: 1). Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'eau sur la nouvelle terre, car de
nombreuses Écritures nous disent qu'il y aura des fleuves et des petites mers (voir Ps.72: 7-8; Is.42: 4,10;
Jér.5: 22; 33:22; Rév.22: 1-2). Néanmoins, les principaux océans seraient supprimés dans la nouvelle terre,
ce qui signifie que des millions de kilomètres carrés supplémentaires de terres deviendraient habitables.
Ces nouvelles terres immaculées sont l'endroit idéal pour que le Roi des rois vive éternellement avec son
peuple. Au fur et à mesure que cette masse terrestre habitable se multiplie, elle pourrait facilement s'adapter à la
Nouvelle Jérusalem lorsqu'elle descend du Ciel. Quelle ville ce sera!

Et moi, Jean, j'ai vu la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendant du ciel de Dieu,
préparée comme une épouse ornée pour son mari.

Et j'entendis une grande voix du ciel disant: Voici, le tabernacle de Dieu est
avec les hommes, et il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu
lui-même sera avec eux, et sera leur Dieu.

Révélation 21: 2-3

Et je n'y ai vu aucun temple: car le Seigneur Dieu Tout-Puissant et l'Agneau en sont le


temple.
Révélation 21:22

Cela signifie que le Seigneur Dieu Tout-Puissant Lui-même, et l'Agneau, Jésus, auront leurs trônes
parmi nous dans cette ville sainte, leur résidence permanente sur la terre renouvelée. Ils ont choisi de
demeurer avec nous pour toujours, pas dans un endroit à des milliards de kilomètres. Quel privilège et
quel délice éternels:

Et il n'y aura plus de malédiction; mais le trône de Dieu et de l'Agneau y sera;


et ses serviteurs le serviront:
Et ils verront sa face; et son nom sera sur leurs fronts.

Et il n'y aura pas de nuit là-bas; et ils n'ont besoin ni de bougie, ni de lumière du soleil; car
le Seigneur Dieu leur donne la lumière, et ils régneront aux siècles des siècles.

Révélation 22: 3-5

Sa ville

Nous pouvons trouver au moins neuf descriptions pour nous aider à mieux connaître la cité de notre Dieu.

1. C'est le ville sainte ( Rév.21: 2).


2. C'est le Épouse de l'agneau, le lieu de la demeure de son peuple qui a été préparé
à s'unir à son Fils (Apoc. 21: 2).

3. C'est le Tabernacle de Dieu, où son trône demeure (Apoc.21: 3; 13: 6; 15: 5).

4. C'est le sainte Jérusalem. C'est le lieu saint où Dieu Lui-même habite (Apoc. 21:10).

5. C'est le grande ville, la capitale de l'univers et d'une splendeur incomparable (Apoc. 21:10).

6. C'est le nouvelle Jérusalem ( Rév.21: 2).

7. C'est le Jérusalem céleste, car elle surpasse de loin la Jérusalem terrestre souvent idolâtrée par les
hommes sur la terre (Hébreux 12: 22-23).

8. C'est «La maison de mon père.» Jésus a parlé de cette ville quand il a dit qu'il irait nous
préparer une place. C'est en effet un lieu de nombreuses demeures. «S'il n'en était pas ainsi,
je vous l'aurais dit» (voir Jn 14: 1-3).

9. C'est le ville du Dieu vivant ( Heb. 12: 22-23).

Et la beauté du lieu?
Au mieux, il serait difficile de communiquer l'ampleur de la beauté de cette ville. C'est une
ville dont le constructeur et le créateur est Dieu! (Voir Hébreux 11:10.)

Notre architecte incomparable et son travail sont bien au-delà de notre compréhension. Rien
de plus spectaculaire ou passionnant. Si vous deviez prendre toutes les grandes villes de notre
monde, comme Paris, Londres, New York ou Los Angeles, elles seraient comme des «ghettos»
par rapport à la maison de notre Père.

Les réalisations les plus spectaculaires de l'homme - l'architecture la plus grandiose, le


gratte-ciel le plus significatif ou la vaillante cathédrale - sont encore limitées, car ce sont des
créations de la main de l'homme.
Même la plus belle scène naturelle que vous puissiez imaginer pâlira en comparaison des
couleurs, de la magnificence et de la grandeur panoramique de cette Cité de Dieu créée par le
Créateur lui-même.

Un seul aperçu de cette ville de Jean dans l'Apocalypse suffit à vous couper le souffle.
Dieu a donné à la création de cette ville sa plus glorieuse
l'effort - et tout ce à quoi nous pourrions le comparer disparaîtra misérablement à sa lumière.

Nous ne pouvons que contempler avec admiration ce que nous ne savons pas!

Dimensions

Considérez juste la taille de cette ville.

Le passage de l'Apocalypse écrit par Jean décrit les dimensions de la ville comme un
carré, 12 000 stades sur 12 000 stades (voir Ap 21: 10-21). Douze mille stades, c'est 1500
miles! Cela signifie que cette ville mesure 1500 miles de long et 1500 miles de large. C'est 2
250 000 miles carrés!
Pour imaginer sa taille, imaginez la distance entre les montagnes Rocheuses et les
Appalaches, puis entre la frontière canadienne et le golfe du Mexique. C'est un carré
d'environ 1500 milles.
Si vous deviez former un carré de terrain de Dallas, Texas, à Washington,
DC, et à l'arrière, vous auriez également un exemple de la taille de la Nouvelle Jérusalem. Cela représente environ
625 millions de pâtés de maisons tels que nous les connaissons!

Il y a plus. La ville est également haute de 1500 miles. Notre atmosphère, telle que nous la
connaissons actuellement, n’est qu’environ 15 ou 20 milles de hauteur. Dieu a déjà promis qu'il
refera l'atmosphère de notre terre recréée. Il lui faudrait le refaire juste pour accueillir sa ville!

Pendant des années, les gens se demandent comment cette ville pourrait être aussi élevée. De nombreux
artistes ont rendu d'étranges dessins de la Nouvelle Jérusalem empilés sur elle-même comme des appartements
de grande hauteur.

Un examen plus attentif des Écritures révèle que la Nouvelle Jérusalem n'est pas simplement un
type de grand cube. Sa description nous dit qu'il a un énorme mur autour de la ville. Vous n'auriez pas
besoin d'un mur si la ville était cubée! Les côtés du cube lui-même seraient les murs.

Ce serait plus crédible si la ville était en fait une série de montagnes. Ces montagnes commenceraient à
l'intérieur des murs en tant que contreforts bas, puis augmenteraient en hauteur jusqu'à ce que le plus haut
sommet ou chaîne de montagnes atteigne 1500 miles

haut. Ce sommet serait le mont Sion lui-même. 1 Considérer la ville de cette façon dissipe de
nombreuses idées fausses et nous permet de mieux visualiser la nouvelle Jérusalem actuelle.

D'autres références bibliques soutiennent ce concept de montagne:


Mais vous êtes venus à monter Sion, et à la ville du Dieu vivant, la Jérusalem
céleste, et à une compagnie innombrable d'anges.

Hébreux 12:22

La traduction de JB Rotherham de ce même verset dit: «Mais vous avez


s'est approché de la montagne de Sion. Elle est clairement appelée une montagne et est représentée de cette
façon dans toute la Bible.

Un regard sur le mont Sion en Israël aujourd'hui nous donne un exemple terrestre. C'est un petit
modèle de la Jérusalem céleste qui s'assiéra sur la montagne céleste de Sion.

D'autres versets du livre de l'Apocalypse confèrent également du crédit à cette notion. Jean
écrit: «Et j'ai regardé, et voici, un Agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent
quarante-quatre mille, ayant le nom de son Père écrit sur leur front» (Apoc. 14: 1). Jean a ainsi vu
Jésus sur le mont Sion dans la nouvelle Jérusalem.

Quel jour ce sera quand nous verrons cette ville couronnée de la splendeur du mont Sion, que
les Psaumes appellent «la perfection de la beauté» (Ps. 50: 2).

Une place pour tous

Sur cette plus haute montagne se trouve la salle du trône de Dieu lui-même. De
ce sommet, Dieu règne sur tout l'univers.
Moïse a utilisé ce même modèle pour construire le tabernacle terrestre, dans lequel Israël adorait
Dieu (voir Hébreux 8: 5). Pourtant, le temple céleste dépasse de loin tout ce que nous avons jamais
connu sur terre, car «Christ n'est pas entré dans les lieux saints faits de mains» (Héb. 9: 24a). En fait,
Jean a vu Jésus lui-même apparaître comme le tabernacle de Dieu, dépassant de loin la gloire ou le
besoin de tout bâtiment (voir Ap 21: 3).

Bien que l'on ne nous dise pas la taille exacte du mont Sion dans la nouvelle Jérusalem, il doit
être énorme. Le sol de la salle du trône lui-même est décrit comme une mer de verre, limpide comme
du cristal (voir Ap. 4: 6). Il doit également être assez grand pour un nombre incalculable de croyants
glorifiés qui se tiendront devant le trône de Dieu (voir Ap 7: 9), ainsi que 144 000 qui se tiendront aux
côtés de Jésus (voir Ap 14: 3). Il y aura sûrement aussi d'innombrables anges!
Sur ce plus haut sommet, la maison de Dieu lui-même, se trouvent des salles de banquet suffisamment
immenses pour accueillir chaque croyant ou saint qui ait jamais vécu (voir Ap 19: 9). Notre premier rassemblement,
le souper de noces de l'Agneau, peut être le premier de peut-être des millions de tels rassemblements à travers
l'éternité.

Autour du mont Sion sur des centaines de kilomètres, il y aurait des montagnes et des vallées sur
lesquelles sont construites les «nombreuses demeures» des saints. Le mot grec pour «manoir» est mone,
signifiant «résidence» (voir Jn. 14: 2). Cela signifie que de la maison de Dieu, vous pouvez voir les
résidences de son peuple d'aussi loin que l'œil peut voir.

Vous avez une résidence là-bas! Jésus prépare une place pour chaque chrétien. Nous savons
que les endroits que Dieu construit pour ses enfants doivent être très spéciaux. Imaginez vivre
dans le quartier de Dieu!
La maison du Père elle-même doit être au-delà de toute description. Cependant, rien de ce que nous
pouvions imaginer à propos de ces créations ne pouvait tenir une bougie à la présence glorieuse de Dieu
lui-même. Sa magnificence surpassera de loin tout autre aspect du Ciel.

Rues d'or

Imaginons la Cité de Dieu elle-même.

Il y a un grand fleuve qui jaillit du trône de Dieu (voir Ap 22: 1). Cette puissante rivière coule du
sommet du mont Sion tout comme les rivières coulent des montagnes sur terre. Alors que cette
grande rivière se construit et dégringole et descend en cascade sur la majestueuse montagne jusqu'à
la base, elle forme 12 belles rivières qui coulent dans la Nouvelle Jérusalem.

Chaque rivière coule vers l'une des 12 portes différentes de la ville carrée, qui en placerait trois de
chaque côté. De ces portes s'étendent 12 rues ou boulevards (voir Ap 22: 2; 21:21). Cela ne veut pas
dire qu'il n'y a pas d'autres rues. Cela pourrait simplement signifier qu'il y a un accès facile à la Nouvelle
Jérusalem et que les voyages font partie de la vie dans la ville.

Pensez pourtant au chemin de notre voyage! On nous dit que les rues sont en or pur. L'or
sans impuretés est transparent - vous pouvez voir à travers. Imaginez une rue d'or bordée d'une
rivière cristalline qui bouillonne avec la vie de Dieu lui-même (voir Ap 22: 1-2). Considérez que la
beauté de chacun de ces boulevards et rivières s'étend sur 1500 miles à travers toute la
Nouvelle Jérusalem! Telle sera notre part dans la ville éternelle.
Sa gloire

Quelle merveille sera cette nouvelle Jérusalem! Pourtant, couronner la splendeur sera la propre gloire
de Dieu.

Du mont Sion, à 1500 miles de haut, la gloire de Dieu brillera sûrement si brillamment qu'elle
illuminera toute la Nouvelle Jérusalem.

Les Écritures disent que sa gloire périlampo ou «briller tout autour» sur 1500 miles dans
toutes les directions. Bien que le soleil et la lune existent toujours, cette ville n'aura pas besoin
de leur lumière (voir Ap 21: 23).
Pouvez-vous imaginer son éclat brillant sur des rivières de cristal pur scintillantes,
rebondissant sur des rues d'or, des murs de jaspe, des portes de perles et des murs de fondation
garnis des couleurs de l'arc-en-ciel?
Cela dépasse certainement notre compréhension. Mais ce n'est pas un rêve. Ce n'est pas un conte de fées
ou un fantasme… c'est plutôt notre vraie maison éternelle! C'est la maison de notre Père!

Aucune chaîne de montagnes du Grand Tetons ne peut se comparer. Aucun coucher de soleil
ou carte postale du plus beau paradis ne peut rivaliser avec lui. Aucune chapelle Sixtine ou Empire
State Building ne peut s'en approcher. Rien ne peut se comparer aux scènes des montagnes du ciel
qui décoreront la nouvelle Jérusalem. La grandeur immaculée de cet endroit sera renouvelée chaque
jour par la présence de Dieu lui-même.

Les vues resplendissantes étancheront toute soif que nous pourrons jamais avoir de fraîcheur et de beauté. Il
ne fait aucun doute que nous nous tiendrons dans un silence stupéfait alors que nous contemplerons pour la
première fois l'ampleur de l'œuvre de Dieu dans notre foyer céleste. Alors nous verrons le visage de l'architecte
lui-même!

Ensemble, nous louerons notre Père pour sa bonté et regarderons la montagne de


l'Agneau avec reconnaissance.
Nos cœurs pleureront de remerciement pour toujours alors que nous considérons une vie si abondante et
éternelle. Nous aussi nous joindrons à l'armée du Ciel en criant:

Grand est le Seigneur, et grandement loué dans la cité de notre Dieu, sur la montagne
de sa sainteté. Belle pour la situation, la joie de toute la terre, c'est la montagne de
Sion, sur les flancs du nord, la ville du grand roi.

Psaumes 48: 1-2


Note de fin de document

1. Finis Jennings Dake, Le plan de Dieu pour l'homme ( Lawrenceville, GA: Dake Bible Sales, Inc.,
1949, 1977), 990.
Chapitre 11

Plus de la nouvelle Jérusalem

Pendant trop longtemps, nous avons imaginé les portes nacrées du Ciel avec Saint Pierre vérifiant
les pièces d'identité. Nous avons vu un cloud faiblement structuré avec un bureau d'enregistrement. Mais
nous pouvons en savoir un peu plus sur l'entrée majestueuse de notre Nouvelle Jérusalem!

Et avait une muraille grande et haute, et avait douze portes, et aux portes
douze anges, et des noms écrits dessus, qui sont les noms des douze tribus
des enfants d'Israël:
A l'est, trois portes; au nord trois portes; au sud trois portes; et à l'ouest trois
portes.
Et la muraille de la ville avait douze fondations, et en elles les noms des
douze apôtres de l'Agneau.
Révélation 21: 12-14

Il y a 12 portes ou entrées à la Nouvelle Jérusalem. Sur chaque porte est gravé le


nom de l'une des 12 tribus d'Israël: Ruben, Siméon, Juda, lssachar, Zabulon, Éphraïm,
Manassé, Benjamin, Dan, Asher, Gad et Nephtali (voir Gn 49: 1-27).

Il y a trois portes de chaque côté du mur carré entourant la ville. Cela signifie qu'il y
a trois portes au nord, trois au sud, trois à l'est et trois à l'ouest. Sur une boussole
«carrée», cela représente une porte pour toutes les directions possibles: nord, nord-est,
nord-ouest; Sud, sud-est, sud-ouest; Est, est-nord, est-sud; et à l'ouest, à l'ouest au
nord, à l'ouest au sud.

C'est la représentation littérale de Dieu que le Ciel est accessible à chaque homme de n'importe quel
endroit. En d'autres termes, vous «pouvez y arriver à partir d'ici»! Dieu
a étendu Son accueil dans toutes les directions à chaque homme.

Pourtant, la composition de ses portes décrit le prix pour entrer dans une telle gloire:

Et les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d'une seule perle:
et la rue de la ville était en or pur, comme du verre transparent.

Révélation 21:21

Il dit que chaque porte est faite d'une énorme perle. Quand nous pensons aux «portes
nacrées», il est douteux que beaucoup de gens saisissent leur pleine signification.

Portes de Pearl

Les portes de perles représentent Jésus-Christ, l'Agneau tué pour nos péchés. Ils parlent du
salut de Dieu et de la précieuse rédemption de son peuple.
Le choix de la perle peut être compris à partir de l'Évangile de Matthieu, dans lequel Jésus a
dit:

Encore une fois, le royaume des cieux est semblable à un homme marchand, à la recherche de bonnes
perles:

Qui, après avoir trouvé une perle de grand prix, est allé vendre tout ce qu'il avait et
l'a acheté.
Matthieu 13: 45-46

Simplement dit, Jésus lui-même est la perle de grand prix! Lorsque nous Lui vendons, nous
gagnons Son salut. Même nos vies ne valent pas le prix de ce cadeau!

Il peut y avoir d'autres «perles» dans cette vie qui semblent formidables. Il y a des perles de plaisir, des
perles d'apprentissage et des perles de richesse matérielle. Mais Jésus est vraiment une perle pas comme les
autres. Tout ce que vous pourriez lui donner, c'est un petit prix à payer!

Jésus est l'entrée de la vraie richesse. Il est la seule entrée à la vie abondante maintenant et à la
vie éternelle plus tard avec toutes ses richesses. Il est le seul remède contre le péché et la séparation
d'avec Dieu. Jésus a dit: «Je suis le chemin, la vérité et la vie: nul ne vient au Père que par moi» (Jean
14: 6).
Jésus a payé de son propre sang sur la croix pour que vous ayez accès à cette perle. Tout comme
une perle est obtenue par la souffrance de l'armée, Jésus est mort pour que vous ayez la vraie richesse
et que vous puissiez entrer dans la glorieuse Cité de Dieu.

Pouvez-vous imaginer la beauté d'une perle assez grande pour permettre son passage au
paradis? Pouvez-vous imaginer la beauté incomparable et unique avec laquelle chaque porte doit
briller? Tous ceux qui entrent dans cette grande ville doivent entrer par les portes de Jésus perlé. Il
n'y a pas d'autre moyen.
De plus, les portes de cette ville ne sont jamais fermées (voir Apoc. 21:25). Dieu aime ces
portes. Ils lui représentent l'amour qu'il a pour vous, le salut qu'il offre à tout homme et le prix qu'il
a payé avec son propre Fils:

Le Seigneur aime les portes de Sion plus que toutes les habitations de Jacob.

Psaumes 87: 2

Larmes pour Pearl

Les portes de la perle ont une autre signification clé.


Une perle représente souvent des larmes. Lorsqu'un petit grain de sable pénètre dans une
huître, l'huître sécrète un fluide pour se protéger. Ces «larmes» ou sécrétions à l'intérieur de l'huître
sont en fait ce qui forme la perle.
Jésus, la perle de grand prix, pleura également. Le péché et la mort et sa grande et douloureuse
irritation l'ont fait pleurer. Les perles représentent ces larmes.

Cela signifie que lorsque vous entrez par ces portes, vous avez traversé votre dernière
larme. Jésus a payé le prix. Si vous avez souffert des saisons de pleurs, un grand espoir vous
attend. Si les larmes ont été votre nourriture et que le chagrin vous a irrité les yeux, vous ne
ressentirez plus jamais cette douleur. L'angoisse ne vous trouvera plus lorsque vous franchirez
les portes de la perle:

Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n'y aura plus de mort, ni
chagrin, ni pleurs, ni douleur plus….

Révélation 21: 4
Sachez aujourd'hui avec confiance votre heureuse entrée dans ce Royaume. Sachez sûrement que la terre
n'a pas de chagrins que le ciel ne peut guérir!

Pierres de fondation

Si la porte d'entrée de la ville céleste ne suffit pas à nous arrêter dans la crainte de sa splendeur,
considérez le mur auquel ces portes sont attachées!

Et la muraille de la ville avait douze fondations, et en elles les noms des


douze apôtres de l'Agneau.
Et celui qui me parlait avait un roseau d'or pour mesurer la ville, ses portes et
sa muraille.
Et la ville était quadrillée, et la longueur était aussi grande que la largeur; et il
mesura la ville avec le roseau, douze mille stades. La longueur, la largeur et la
hauteur de celui-ci sont égales.

Et il mesura sa muraille, cent quarante-quatre coudées, selon la mesure d'un


homme, c'est-à-dire de l'ange.
Et la construction de la muraille était en jaspe, et la ville était en or pur, comme
du verre clair.

Et les fondations de la muraille de la ville étaient garnies de toutes sortes de pierres


précieuses. La première fondation était le jaspe; le second, saphir; le troisième, une
calcédoine; le quatrième, une émeraude;

Le cinquième, sardonyx; le sixième, la sarde; le septième, chrysolyte; le huitième, le béryl; le


neuvième, une topaze; le dixième, un chrysoprase; le onzième, un jacinthe; le douzième, une
améthyste.
Révélation 21: 14-20

Nous avons déjà vu que la base de cette ville mesure 1500 miles de long et 1500 miles
de large. Il y a aussi un mur autour de toute cette place; et selon les Écritures, il mesure 240
pieds de haut (verset 17). Cela fait 24 étages!

Ce mur repose sur une fondation en elle-même spectaculaire. Il est fait de pierres de jaspe, de
saphir, de calcédoine, d'émeraude, de sardonyx, de sarde, de chrysolyte, de béryl, de topaze, de
chrysoprase, de jacinthe et d'améthyste (voir Ap 21: 19-20).
Très probablement, ces pierres précieuses massives ne sont pas empilées les unes sur les autres avec le
mur sur le dessus. Au contraire, ils sont probablement posés bout à bout pour former la fondation du mur lui-même.

Le commentaire de Clarke appelle ces pierres de fondation des «seuils» pour les portes de la perle,
dont, comme vous vous en souviendrez, il y en a trois de chaque côté de la place.

Étant donné que chaque côté du mur mesure 1500 miles de long et a trois portes, cela signifie que
chaque porte serait distante d'environ 500 miles si la longueur était proportionnellement divisée. Cela
signifierait que ces 12 pierres de fondation incroyables parcourent chacune 500 milles sous chaque porte!

Pouvez-vous imaginer une émeraude de 500 miles de long? Puis sous la porte suivante, une topaze de
même longueur?

Contrairement à nos fondations actuelles, ces pierres sont probablement hors sol et très visibles. Les experts
disent qu'une fondation mesure généralement au moins un cinquième de la hauteur d'un mur. Cela signifie que
chacune de ces pierres de fondation mesure également 48 pieds de haut. Pouvez-vous imaginer une émeraude de
48 pieds de haut sur 500 miles de long, dans laquelle est centrée une immense porte de perles?

Seul Dieu pouvait préparer un tel lieu! Une telle ville miraculeuse!
Par son grand amour et sa fidélité à l'alliance, Dieu a écrit sur chacune de ces 12
pierres de fondation le nom d'un des disciples du Christ: Matthieu, Marc, Luc, Jean…. Il a
donné à ces hommes «réguliers» qui ont suivi dans la foi une place dans l'extraordinaire - à
célébrer pour toujours.
John Gilmore, dans Sonder le ciel, déclare que ces pierres de fondation représentent la
révélation de Dieu à travers les apôtres, qui continue
pour former la base de l'espérance chrétienne dans le futur. 1 Dieu a déjà fait de la fondation même de
notre espérance future les murs de fondation de sa ville!

Le magnifique mur

Au sommet de ces pierres de fondation à couper le souffle se trouve le mur lui-même. Il est fait de jaspe et
mesure également 240 pieds de haut (voir Ap 21: 17-18).

Le mot grec pour «jaspe» est yashpheh, qui signifie «les couleurs du feu». 2

Pensez à la dernière fois que vous avez regardé dans une cheminée et regardé les couleurs dansantes du
feu. Rappelez-vous la chaleur, la paix et le confort que vous avez ressentis
vous avez vu sa beauté. Maintenant, amplifiez cela au-delà d'une hauteur que vous pouvez imaginer, et vous
verrez le mur de la Nouvelle Jérusalem qui se trouve au-dessus des pierres de fondation précieuses de
nombreuses couleurs. N'oubliez pas les portes de la perle!

Ajoutez à cela l'éclat de la gloire de Dieu lui-même qui brille à travers et autour de ces
pierres précieuses! Nous allons le voir et voir!

Toujours nouveau

Remerciez Dieu que le jour où nous entrerons dans cette ville, nous serons nous-mêmes glorifiés. Il est
peu probable que notre chair actuelle puisse résister à une gloire aussi indescriptible! Pourtant, en tant que
«soi-même», qu'Il nous a créés pour l'éternité, nous le boirons avec joie!

Si cela ne suffit pas, considérez que ce que nous voyons ne vieillira jamais. Tout dans cette ville sera
rajeuni quotidiennement par la présence du Dieu vivant. Beaucoup de choses que nous apprécions dans cette
vie s'estompent à mesure que nous les revoyons - pas au Paradis. La splendeur et la gloire de Dieu la rendront
toute nouvelle chaque matin!

La ville à l'intérieur

Alors que nous entrons dans la ville et que nous nous aventurons au-delà des portes et des murs
incomparables, il y a encore plus d'émerveillement à voir:

Et il me montra un fleuve d'eau pure de vie, limpide comme du cristal, sortant


du trône de Dieu et de l'Agneau.
Au milieu de sa rue, et de chaque côté de la rivière, était là l'arbre de vie, qui
portait douze sortes de fruits, et donnait ses fruits chaque mois; et les feuilles
de l'arbre étaient pour la guérison de la nations.

Révélation 22: 1-2

À côté des rivières qui coulent et des grands boulevards de Dieu, il y a des «arbres de vie». Ces arbres
fruitiers sont différents de ce que nous connaissons aujourd'hui - ils portent des fruits tous les mois.

Ne vous contentez pas d'imaginer quelques arbres; nous verrons très probablement des vergers qui
s'étendent sur 1500 miles dans toutes les directions!
Avez-vous déjà été dans un verger de pommiers en pleine floraison ou dans une orangeraie au
sommet de son parfum? Avez-vous vu les fleurs de cerisier dans leur plénitude et leur gloire? Imaginez
l'arôme qui emplit l'air de la Nouvelle Jérusalem. Ce ne sera pas une courte saison de parfum, mais un
arôme d'une multitude d'arbres fruitiers célestes qui bourgeonnent, fleurissent et produisent des fruits
chaque mois!

Vous êtes invité à cet endroit, pour toujours. Les brises claires et nettes des montagnes s'enrouleront
doucement à travers les vallées de la Nouvelle Jérusalem et porteront le parfum de ces vergers pour remplir
toute la nouvelle terre. Une telle merveille nous attend!

Considérez votre espoir aujourd'hui:

Il n'y a pas de déception au paradis; Pas de lassitude,


de chagrin ou de douleur:
Pas de cœur qui saigne et brisé. Aucune chanson
avec un petit refrain.
Les nuages de notre horizon terrestre
n'apparaîtront jamais dans le ciel,
Car tout sera soleil et joie, Avec jamais un
sanglot ni un soupir.

Nous ne paierons jamais le loyer de notre manoir, les


taxes ne seront jamais exigibles:
Nos vêtements ne deviendront jamais usés, mais seront
toujours intemporels et neufs.
Nous n'aurons jamais faim ni soif, Ni languirons
dans la pauvreté là-bas,
Pour toutes les richesses du ciel, Ses
enfants sanctifiés partageront.

Il n'y aura jamais de crêpe sur la poignée de porte, pas de train


funéraire dans le ciel:
Pas de tombes sur les coteaux de la gloire, car là
nous ne mourrons plus jamais. Les vieux y seront
jeunes pour toujours, transformés en un instant;
Immortel, nous nous tiendrons à sa ressemblance,
Les étoiles et le soleil éclipseront.
Je suis lié pour cette belle ville que Mon Seigneur a
préparée pour la sienne, où tous les rachetés de
tous âges chantent «Gloire» autour du trône blanc;
Parfois j'ai le mal du pays pour le ciel, et les gloires
que j'y contemplerai:

Quelle joie ce sera quand mon Sauveur je verrai, Dans cette


belle ville d'or.
FM Lehman

Notes de fin

1. John Gilmore, Sonder le ciel ( Grand Rapids, MI: Baker Book House, 1989), 117.

2. Vines Expository Dictionary of Biblical Words ( Westwood, NJ: Barbour and Company,
Inc .; Publication de 1940 par Oliphants LTD).
Chapitre 12

Les derniers âges commencent

Le jour vient sûrement où la Nouvelle Jérusalem descendra sur cette planète, et les croyants
en Christ vivront dans cette ville avec Dieu.
Quand ces choses arriveront-elles? Y aura-t-il quelqu'un d'autre pour partager la terre renouvelée
avec nous? Quel sera l'avenir de l'homme?

Le diable n'a pas détruit le plan ultime de Dieu pour l'homme et la terre. La destruction et les ravages de
Satan ne l'ont que temporairement retardé. Cela signifie que le meilleur reste à venir! Le plan de Dieu est sûr.

Le diable sera détruit et l'homme deviendra tout ce que Dieu a conçu pour lui depuis
le tout début des temps. Pour vraiment saisir la promesse du Ciel et la réalité d'une
éternité planifiée par le Seigneur, regardons l'ordre des choses de Dieu pour la fin des
âges.
Alors que les âges touchent à leur fin, Dieu dans sa miséricorde donne à nouveau de gracieuses
occasions à l'humanité de choisir son royaume. Bien sûr, tout le monde ne fera pas ce choix, et nous
verrons les peines tragiques qui suivront.

Nous commencerons par le chapitre 20 d'Apocalypse. C'est juste après la période de


tribulation et au tout début des mille ans où Jésus-Christ régnera sur la terre, appelé le
«règne millénaire».
La plupart des interprétations bibliques croient que l'Église, ou le peuple de Dieu, sera «enlevé»
ou enlevé avec Christ avant le début des sept années de tribulation. Cela signifie que les croyants nés
de nouveau seront déjà en présence de Dieu - épargnés des tourments de cette période terrible.

Bien que certains puissent débattre si l'Église est enlevée avant la tribulation, pendant la
tribulation, ou après la tribulation, nous pouvons tous convenir que la Bible est claire qu'à tout
moment où cela se produira, nous serons rattrapés.
au Ciel «en un clin d'œil» avant le début du règne millénaire de Jésus.

La Tribulation

Selon le livre de l'Apocalypse, la période de tribulation sera de sept ans sur la


terre. Il y aura trois bonnes années et demie et trois mauvaises années et demie.

Au cours de ces sept années, l'antéchrist sera révélé et commencera son règne de terreur sur la terre.
Dans son charisme mal interprété, il en mènera beaucoup à la destruction en tant qu'instrument à part
entière du diable lui-même. C'est une période dévastatrice où des millions de personnes mourront à cause
de sa tromperie et de leur propre volonté.

L'ordre suivant de ces événements de la fin des temps est tiré du texte des
séminaires de révélation dirigés par Hilton Sutton, un bibliste respecté.

Premièrement, lucifer révélera son véritable caractère vil au cours de ces années, et toute
l'étendue de sa nature méchante et meurtrière. Un quart de la population mondiale mourra des suites
des quatre cavaliers de l'Apocalypse. Un tiers de ceux qui restent seront ensuite massacrés par une
armée orientale de 200 millions d'hommes.

La Bible nous dit qu'entre les cavaliers, les fléaux, les vastes armées et la bataille finale
d'Armageddon, près de la moitié de la population mondiale sera détruite. Deux milliards de
personnes mourront dans sept ans! Il n'est pas étonnant qu'on nous dise que le sang coulera
comme des rivières jusqu'aux brides des chevaux (voir Ap 14:20).

La nécessité du choix

Personne ne veut affronter l'antéchrist. Cet être est la personne la plus vicieuse et la plus haineuse
qui ait jamais existé. La mort et la destruction accomplies sous sa main seront alimentées par les feux de
l'enfer et par satan lui-même.

Pourtant, beaucoup aujourd'hui reportent encore leur décision pour Christ. Ils apaisent leurs âmes
endormies en pensant que ces choses n'arriveront jamais. Certaines personnes croient que ce récit est un conte
de fées religieux fantaisiste destiné à effrayer les gens au Seigneur.
Pourtant, le même Dieu qui promet la réalité du Ciel promet également la réalité de l'enfer et
de la destruction. Le même Dieu qui a tenu un million de promesses déclare que cela arrivera.

La patience de Dieu est le seul retard que vous verrez - afin que le plus de personnes possible
puissent venir à Christ et être sauvées. Sans Jésus, quelle que soit la qualité de votre vie, votre
avenir tient les mâchoires béantes de l'enfer.
La période de tribulation sur terre n'est qu'un exemple de ce que sera l'enfer pour toute l'éternité. C'est un
moment où vous voudrez être «caché en Christ».

Satan lié

Alors que la tribulation touche à sa fin, la moitié de la population mondiale aura


été détruite. Une autre moitié restera. En ce moment, satan sera lié pour mille ans:

Et j'ai vu un ange descendre du ciel, ayant la clé du gouffre sans fond et une
grande chaîne à la main.
Et il saisit le dragon, ce vieux serpent, qui est le diable et Satan, et le lia mille
ans,
Et jetez-le dans l'abîme, et enfermez-le, et mettez un sceau sur lui, afin qu'il
ne séduise plus les nations, jusqu'à ce que les mille ans soient accomplis; et
après cela, il devra être délié un peu de temps.

Révélation 20: 1-3

Un ange fort, très probablement Michael, l'ange de guerre de Dieu, descendra et enfermera
Lucifer dans les chaînes. Satan sera retenu en enfer pendant tout le millénium, et Jésus commencera
son règne de 1000 ans. Pendant ce règne, les hommes naturels restés sur terre n'auront pas à
affronter le diable. Les nations et les peuples qui survivent à la tribulation seront gouvernés par Jésus
lui-même. Cependant, ces personnes n'auront d'autre choix que de se soumettre au Seigneur. La
terre entière sera sous le Royaume du Christ. Sans la tromperie et les distractions de Lucifer, ce sera
une alternative beaucoup plus facile! Les yeux de l'homme ne seront pas obstrués pour voir la bonté
de Dieu.

Pendant le règne du Christ, ceux qui ont été ressuscités dans l'enlèvement avec lui l'aideront
également à régner sur ces peuples sur la terre:
Et je vis des trônes, et ils s'assirent dessus, et le jugement leur fut donné; et je vis les
âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la
parole de Dieu, et qui n'avaient pas adoré la bête, ni l'un ni l'autre. son image, ni l'un
ni l'autre n'avaient reçu sa marque sur leur front, ni dans leurs mains; et ils vécurent
et régnèrent avec Christ pendant mille ans.

Mais le reste des morts n'a pas revécu jusqu'à ce que les mille ans de sable soient
terminés. C'est la première résurrection. Béni et saint est celui qui a participé à la
première résurrection: sur ceux-là, la seconde mort n'a aucun pouvoir, mais ils seront
prêtres de Dieu et du Christ, et régneront avec lui mille ans.

Révélation 20: 4-6

Cette première résurrection se réfère à l'enlèvement de l'Église, lorsque «les morts en Christ
ressusciteront les premiers» et que nous «qui sommes vivants et restés, serons enlevés ensemble avec
eux dans les nuées pour rencontrer le Seigneur…» (1 Thess . 4: 16-17). Le mot grec pour «trône» est thronos,
signifiant «sièges d'autorité majestueux». Dieu a promis que son propre peuple, rendu juste et ayant reçu
la vie éternelle par sa main, régnera et régnera aussi! Pendant 1000 ans, ceux d'entre nous qui ont
participé à la première résurrection seront des dirigeants et des prêtres de Dieu sous Jésus-Christ.

Ensemble avec lui, nous commanderons les nations du monde. Il n'y aura pas d'autres
gouvernements, comme par le passé, que l'homme ait faits pour régner ou donner de l'ordre à la
terre. Il n'y aura pas de syndicats, de partis politiques ou de toute autre forme de régime créé par
l'homme. Le peuple de Dieu sera chargé de gérer le Royaume de Dieu sur cette terre.

Nous verrons le monde fonctionner selon la loi du Seigneur alors que nous occupons des
postes de direction partout sur cette planète. Sans l'influence de satan, il n'y aura ni crime ni
toxicomanie, ni violence dans les rues, ni aucune des autres horreurs d'une société qui a échangé
ses normes contre les leurs.
Encore une fois, dans la bonté d'un Père céleste qui nous aime, Dieu donne du temps à
ceux qui restent pour voir la justice de Dieu et choisir son royaume. En vérité, Il ne veut pas
que «quiconque périsse, mais que tous arrivent à la repentance» (2 Pierre 3: 9).

Quelle révélation ce sera pour ceux qui ont des yeux de voir. La Bible nous dit que même
le règne animal sera en paix. Le lion et l'agneau se coucheront ensemble. Le loup et le veau
mangeront ensemble. Les enfants vont
jouez en toute sécurité sans crainte de l'homme ou de la bête. Même un aspe ne leur fera pas de mal. Ce
seront mille ans glorieux!

Le loup habitera aussi avec l'agneau, et le léopard se couchera avec le


chevreau; et le veau et le jeune lion et l'engraissement ensemble; et un petit
enfant les conduira.

Et la vache et l'ours paîtront; leurs petits se coucheront ensemble, et le lion


mangera de la paille comme le bœuf.

Et l'enfant qui allaite jouera sur le trou de l'aspic, et l'enfant sevré posera sa
main sur la fosse aux cockatrices.
Ils ne blesseront ni ne détruiront sur toute ma montagne sainte, car la terre sera pleine de la
connaissance du Seigneur, comme les eaux recouvrent la mer.

Ésaïe 11: 6-9

Pourtant, tous les hommes ne seront pas satisfaits.

Satan a perdu

À la fin du règne millénaire du Christ, satan sera de nouveau relâché pour une saison - son dernier
«hourra».

Et quand les mille ans seront expirés, Satan sera libéré de sa prison,

Et sortira pour tromper les nations qui sont dans les quatre coins de la terre,
Gog et Magog, pour les rassembler pour combattre: le nombre est comme le
sable de la mer.
Et ils montèrent sur la largeur de la terre, et entourèrent le camp des saints et
la ville bien-aimée; et le feu descendit du ciel de Dieu, et les dévora.

Révélation 20: 7-9

Une fois de plus, le diable lui-même tentera de tromper les nations. Il réussira dans une petite mesure.
Pendant le règne millénaire de Jésus, tous les hommes ont été obligés de lui obéir. Pourtant, lorsqu'on leur
donne le choix, de nombreuses personnes ne voudront toujours pas servir le Seigneur.
Selon la luxure, la cupidité et la nature mauvaise qui est dans l'homme sans Christ, ils
désirent toujours se gouverner eux-mêmes. Ils auront une dernière chance. Lucifer mènera ces
rebelles dans une guerre finale contre Jérusalem. Il rassemblera une armée aussi vaste que le
sable de la mer en nombre.
Cette bataille sera la dernière sur terre telle que nous la connaissons maintenant. Ce ne sera
pas vraiment une guerre, cependant; Dieu a déjà rendu cette victoire finale claire et simple. La Bible
mentionne à peine la lutte… sauf pour dire que Dieu gagne alors que le feu descend du Ciel et
dévore tous ces adversaires (voir Ap 20: 9).

Ce n'est certainement pas une surprise!

Le jugement du trône blanc

Cette bataille finale est le dernier événement sur terre tel que nous le connaissons. Les nations
injustes sont dévorées et les nations sauvées restent. Les nations de ceux qui se tiennent avec Christ
ne sont pas détruites.
En ce moment, toute personne qui a jamais vécu et refusé de s'aligner avec Christ
se tiendra devant Dieu au jugement du grand trône blanc. Satan recevra lui aussi sa
dernière phrase:

Et le diable qui les a trompés a été jeté dans l'étang de feu et de soufre, où
sont la bête et le faux prophète, et sera tourmenté jour et nuit pour toujours et
à jamais.
Et j'ai vu un grand trône blanc, et Celui qui était assis dessus, de la face duquel la
terre et le ciel se sont enfuis; et il n'y avait pas de place pour eux.

Et j'ai vu les morts, petits et grands, se tenir devant Dieu; et les livres furent
ouverts, et un autre livre fut ouvert, qui est le livre de vie; et les morts furent
jugés d'après les choses qui étaient écrites dans les livres, selon leurs
œuvres.
Et la mer rendit les morts qui y étaient; et la mort et l'enfer ont livré les morts
qui étaient en eux, et ils ont été jugés chacun selon leurs œuvres.

Et la mort et l'enfer ont été jetés dans l'étang de feu. C'est le second décès.
Et quiconque n'a pas été trouvé écrit dans le livre de vie était jeté dans l'étang de
feu.
Révélation 20: 10-15

Le diable est ainsi complètement vaincu et lié à l'enfer sans sursis, pour être
tourmenté à jamais.
Tous les autres qui ont rejeté Dieu - des gens depuis le début des temps
- reçoivent également leur sentence pour l'éternité. Ils incluent ces personnes qui n'ont pas
accepté Jésus à travers les âges, ceux qui ont pris la «marque de la bête» (la marque de satan)
pendant la période de tribulation, et les personnes qui faisaient partie des nations injustes qui se
sont rebellées contre Christ à la fin de le millénaire. Tous ces gens seront jetés en enfer, l'étang
de feu éternel.

L'Église céleste ne fait pas partie de ce jugement. Les saints glorifiés ont déjà été jugés 1000
ans plus tôt. Même alors, notre jugement ne concernait pas l'entrée au Ciel mais plutôt la
récompense que nous recevrons pour notre obéissance à Dieu.

De même, les personnes naturelles qui composent les nations sauvées qui se sont tenues avec
Christ pendant le millénium ne sont pas jugées. Ils sont au Paradis, mais ils n'ont pas de corps glorifiés.
Pourquoi? Ils ne faisaient pas partie de la première résurrection.

Ces personnes n'auraient pas non plus à se tenir devant le trône blanc. Ils ont déjà choisi
le Seigneur.

La Terre refaite

C'est pendant ce temps de jugement que nous trouvons tous les peuples enlevés au ciel, que ce soit pour
le jugement et l'enfer ou pour la vie éternelle.

Et j'ai vu un grand trône blanc, et Celui qui était assis dessus, de la face duquel la
terre et le ciel se sont enfuis; et il n'y avait pas de place pour eux.

Révélation 20: 11

La traduction de Williams de ce verset dit: «Ensuite, j'ai vu un trône blanc et celui qui était
assis dessus, d'où la terre et le ciel se sont enfuis. Ceci est le plus probable lorsque la terre est
brûlée par le feu pour être refaite:
Et les éléments fondront avec une chaleur fervente, la terre aussi et les œuvres qui s'y
trouvent seront brûlées.
2 Pierre 3: 10b

Nous trouvons maintenant la nouvelle terre et le nouveau ciel, ou atmosphère, dont nous avons appris
précédemment.

Habitants de la Nouvelle Terre

Sur cette terre refaite, la Nouvelle Jérusalem descendra pour s'adapter à sa place sur cette planète
pour toujours. Puisque tous ceux qui refusent Dieu sont jetés dans l'étang de feu, seuls deux types de
personnes restent avec Dieu dans le ciel qui descendront tous ensemble pour habiter la nouvelle terre.

Les premiers sont les saints glorifiés, qui faisaient partie de la première résurrection. Les seconds sont
les hommes et les femmes «naturels» qui sont encore en vie. Après tout, ils ont vécu le millénium et se sont
rangés du côté de Jésus.

Les saints glorifiés vivent dans la Nouvelle Jérusalem, tandis que les gens naturels peupleraient
le reste de la terre.

Le but de l'homme naturel restauré

Sur la terre renouvelée, Dieu restaure avec une autorité finale le dessein et la vie de l'homme et de
la femme naturels qu'Il voulait depuis le commencement des temps.

Les démons ne gêneront plus, ou le diable ne trompera plus. Ainsi, l'homme naturel pourra
connaître les joies de la vie sur terre sans pressions ni tentations sataniques.

Si vous pouvez imaginer comment la vie aurait été pour Adam et Eve sans péché ni lucifer, alors vous
pouvez imaginer les merveilles de la vie naturelle sur une terre refaite:

Et j'ai vu un nouveau ciel et une nouvelle terre: car le premier ciel et la première terre
avaient disparu; et il n'y avait plus de mer.

Et moi, Jean, j'ai vu la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendant du ciel de Dieu,
préparée comme une épouse ornée pour son mari.
Et j'entendis une grande voix du ciel disant: Voici, le tabernacle de Dieu est
avec les hommes, et il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu
lui-même sera avec eux, et sera leur Dieu.

Et Dieu essuiera toutes les larmes de leurs yeux; et il n'y aura plus de mort, ni
de chagrin, ni de pleurs, il n'y aura plus de douleur: pour le Janner, les choses
sont passées.
Et Celui qui était assis sur le trône dit: Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et Il me
dit: Écris, car ces paroles sont vraies et fidèles.
Révélation 21: 1-5

La vie éternelle pour l'homme naturel

Maintenant que nous comprenons mieux la séquence des événements finaux, nous pouvons plus
facilement voir d'autres vérités des versets du chapitre 21:

Et la ville n'avait pas besoin du soleil, ni de la lune, pour y briller; car la gloire
de Dieu l'éclairait, et l'Agneau en est la lumière.

Et les nations d'entre eux qui sont sauvés marcheront à sa lumière, et les rois de
la terre y apportent leur gloire et leur honneur.

Et ses portes ne seront pas du tout fermées de jour, car il n'y aura pas de nuit là-bas.

Révélation 21: 23-25

Tout simplement, le soleil restera pour notre homme naturel, mais il n'est pas nécessaire dans la
Nouvelle Jérusalem. La gloire de Dieu est plus brillante. Cependant, Dieu accorde le privilège de marcher
dans sa lumière aux peuples de ces nations sauvées ainsi qu'à ses saints glorifiés.

Ces personnes seraient également libres de venir se promener dans les rues de la Cité de Dieu. Ils
peuvent aller et venir à leur guise. Les portes ne sont jamais fermées. Leurs rois apportent également la
gloire et l'honneur des nations dans ses frontières pour toujours.

Nous obtenons également un nouvel aperçu de ces versets:


Et il me montra un fleuve d'eau pure de vie, limpide comme du cristal, sortant
du trône de Dieu et de l'Agneau.
Au milieu de sa rue, et de chaque côté de la rivière, était là l'arbre de vie, qui
portait douze sortes de fruits, et donnait ses fruits chaque mois; et les feuilles
de l'arbre étaient pour la guérison de la nations.

Révélation 22: 1-2

Les feuilles pour la guérison des nations seraient aussi pour les saints naturels sur la terre
renouvelée. Les saints glorifiés de la Nouvelle Jérusalem n'auront certainement pas besoin de guérison!

Cela signifie que les feuilles des arbres de la Nouvelle Jérusalem auront un but similaire à celui
de l'arbre de vie pour Adam et Eve au début. Les feuilles préserveraient pour toujours la vie de
l'homme naturel.
De plus, le mot pour «guérison» mentionné en référence à ces feuilles n'est pas le même mot dans
Ésaïe 53: 5, «avec Ses meurtrissures nous sommes guéris.» Au contraire, le mot signifie ici «préservation».
La vie de l'homme naturel serait préservée pour toujours!

Nous savons que si Adam n'avait pas péché, Dieu l'avait physiquement créé pour vivre éternellement.
Même aujourd'hui, nous savons que nos corps physiques sont capables d'une vie infinie s'ils ne sont pas liés
par la pollution, les ravages du péché de l'homme et la peine de mort. Les biologistes savent qu'environ tous
les sept ans, nos corps physiques se renouvellent complètement.

Si le but de l'homme naturel est rétabli comme nous en avons discuté, il planterait également des
cultures, récolterait des récoltes et construirait de nouvelles maisons et de nouvelles villes. Il multiplierait
et reconstituerait la terre comme Adam et sa semence l'auraient fait sans le péché. Ils se marieraient et
auraient des enfants et repeupleraient la planète.

(Dans le chapitre suivant, nous verrons plus en détail comment la Parole de Dieu dit que ces choses
arriveront.)

La vie pour l'homme glorifié

L'Église, composée des saints glorifiés, doit régner et régner avec Christ en tant que rois et
prêtres pour toujours (voir Ap. 5:10). Donc ça n'a que du sens
que nous régnerions et régnerions avec notre Roi sur les races naturelles des peuples de la nouvelle terre.

Cela n'aurait pas beaucoup de sens que nous régnions sur nous-mêmes. Il est plus logique
d'avoir des «sujets» et des «adorateurs» si nous sommes rois et prêtres. Ce seraient des hommes
naturels, sur lesquels nous administrons le Royaume de Dieu sur cette nouvelle terre. Nous
représenterons notre grand Dieu depuis Son siège de pouvoir, la Nouvelle Jérusalem, où nous vivrons.

Dieu nous dit que nos missions seront des récompenses pour l'obéissance et le service que nous
rendons maintenant. Il en faudra des millions pour occuper chaque poste dans le Royaume de Dieu - et nous
sommes ce peuple. Homme ou femme, Il nous a créés pour régner avec autorité en Lui. Les lieux auxquels Il
nous assigne répondront à un désir profond en chacun de nous - un désir uniquement conçu pour nous
permettre de devenir la personne et la ressemblance ultimes de qui Il nous a créés.

De plus, nous aurons l'honneur de l'adorer éternellement. Nous le verrons. Nous le louerons
et le magnifierons. Nous grandirons dans sa connaissance et sa plénitude à mesure que nous
apprendrons toujours ses voies. Nous nous réjouirons de toutes les bonnes œuvres qu'Il nous a
préparées à l'avance (voir Éph. 2: 10).

Soyez certain que tout ce que nous faisons pour Dieu et avec Dieu dans le ciel sera plus satisfaisant que
n'importe quelle position que nous ayons jamais occupée pour un homme. Notre vie et notre but dans le ciel
seront plus satisfaisants que tout effort auquel nous nous sommes jamais assignés. Tout ce que nous ferons
sera dans, à travers et par la puissance glorieuse et sans entrave de Dieu Lui-même!

Comme le souligne le mieux Finis Dake dans son travail, Le plan de Dieu pour l'homme:

«Une chose est sûre. Tout ce que nous faisons sera épanouissant et enrichissant chaque jour.
La chute de l'homme n'a pas amené Dieu à changer son plan originel et éternel pour l'homme
sur terre. Dieu ne peut pas à la fin subir une défaite, alors Il a transformé la chute de l'homme
en une bénédiction par Son plan de rassembler hors de la course pendant la période de la
chute un peuple céleste pour régner sur les gens naturels qui seront rachetés de la chute, et
tout ce qu'il affecte, après le millénium.

«La chute de l'homme simplement retardé le dessein originel de Dieu, mais à cause
du retard, Dieu a gagné plus qu'il n'aurait gagné
autrement." 1
En d'autres termes, Dieu a pu en tirer un «Peuple céleste ressuscité et glorifié qui régnera
sur les générations futures de personnes naturelles. Sans la chute de l'homme, il n'y aurait pas
eu de peuple comme «l'Église» telle que nous la connaissons qui régnera avec lui pour
toujours.
Quel privilège nous est accordé. Nous sommes le peuple spécial de Dieu, un peuple élu, une nation
sainte. Par notre allégeance au Christ maintenant, nous sommes appelés à être une classe dirigeante avec
l'autorité du Christ, choisie pour administrer le Royaume de Dieu dans l'éternité.

Dans sa miséricorde et par le don inestimable de son Fils, Dieu nous a si pleinement rachetés
par le salut que nous serons finalement indemnes et indemnes par la chute de l'homme. Nous
serons tellement transformés en tant que Ses saints glorifiés que nous resterons unis avec Lui.
Nous vivrons avec lui pour toujours, purs et purs. En fait, nous sommes si beaux pour lui qu'il nous
a choisis comme son épouse… une joie qui durera à travers tous les âges!

Alors que nous considérons tous les merveilleux appels et l'espoir que notre Dieu a mis devant nous
à la fin d'un âge… comment pourrions-nous faire autre chose que l'adorer et le servir maintenant!

Note de fin de document

1. Finis Jennings Dake, Plan de Dieu pour l'homme ( Lawrenceville, GA: Dake Bible Sales, Inc.,
1949, 1977), 992-993.
Chapitre 13

La vie sur la nouvelle terre

Imaginez la beauté de la Terre refaite, libre des tourments et des ravages du péché.
Imaginez la maison de la Nouvelle Jérusalem et de l'homme naturel restauré.

Une fois de plus, la Parole de Dieu nous en dit long sur cette planète renouvelée et sur ce que feront ses
habitants. Une alliance Dieu ne fait pas les choses d'une manière pour une époque, puis d'une autre pour une
autre fois. Ses constantes se retrouveront à nouveau dans la façon dont la vie sera.

Comme nous l'avons mentionné dans le chapitre précédent, en dehors de la Nouvelle Jérusalem, l'homme
naturel commencerait à reconstituer la terre. Il vivrait une vie normale en tant qu'homme naturel en cultivant des
cultures et en les récoltant, en construisant des maisons et des villes où vivre et en travaillant dans toutes les
industries nécessaires à la vie.

Même si l'homme naturel travaille et subvient aux besoins de sa famille, il serait


merveilleusement libéré des contraintes (causées par le péché) auxquelles ses prédécesseurs ont
lutté. Il ne travaillerait plus à la «sueur de son front». Son travail ne sera ni inquiétant ni stressant!

Ce serait exactement comme cela aurait été pour Adam s'il n'avait jamais péché. Une grande partie du
plaisir et de la valeur de l'homme vient de la poursuite de son objectif de vie ou de son travail. Dieu nous a
conçus de cette façon. Dès le début, Adam avait été placé dans le jardin pour l'habiller et le garder, et pour
nommer les animaux (voir Genèse 2: 15,19).

Ces efforts devaient être une joie et un accomplissement. L'hébreu pour «s'habiller» est un mauvais, signifiant
«travailler ou travailler». «Garder» c'est shamar, signifiant «s'occuper d'elle»; pour "se couvrir autour d'elle."

Ainsi, Adam devait travailler le jardin et en prendre soin. À l'origine, il l'a fait sans
anxiété ni pression. Il était destiné à être un fournisseur, mais
cette disposition devait apporter des joies et des récompenses avec la productivité.

Après qu'Adam soit tombé dans le péché, des épines et des chardons ont surgi et la terre n'a plus
produit son potentiel. L'homme gagnait alors sa vie à «la sueur de son front» (voir Genèse 3: 19).

Dans la nouvelle terre, nous avons suggéré que l'homme naturel sera ce qu'Adam était avant sa chute. Il n'y
aura ni épines, ni chardons, ni mauvaises herbes: pas de sueur! L'homme et la terre qu'il entretient ne souffriront
plus et ne manqueront plus leur plein potentiel. Le travail sera épanouissant et non tourmentant.

De même, les saints glorifiés seront satisfaits et bénis dans leurs appels choisis lorsqu'ils
administreront le gouvernement du Royaume de Dieu. Nous serons parfaitement occupés alors
que nous gouvernerons et régnerons avec Christ sur l'homme naturel, la terre, l'univers et les
anges (voir 1 Cor. 6: 3).

Peuplement de la Terre

Le fascinant proche du livre de l'Apocalypse pose des possibilités et des questions intéressantes.
Bien sûr, nous en saurons plus après une heure au Paradis que nous ne pourrions supposer à ce
moment-là. Pourtant, il y a des réponses que nous pouvons théoriser maintenant.

La question se pose du mariage et du peuplement de la terre. Y aura-t-il des enfants sur la


nouvelle terre? Si c'est le cas, la Bible ne dit-elle pas qu'il n'y a pas de mariage au Ciel?

Tout comme auparavant, nous devons considérer le contexte biblique. Les versets sur le mariage que Jésus
a prononcés dans l'Évangile de Marc ne s'appliqueraient pas aux personnes naturelles dans le ciel, mais aux saints
glorifiés:

Puis viennent à lui les sadducéens, qui disent qu'il n'y a pas de résurrection; et
ils l'interrogèrent, disant:

Maître, Moïse nous a écrit: Si un frère d'homme meurt, laisse sa femme derrière lui
et ne laisse pas d'enfants, que son frère prenne sa femme et élève de la semence à
son frère.

Or, il y avait sept frères: et le premier a pris une femme, et mourant n'a laissé aucune semence.

Et le second la prit et mourut, et il ne laissa aucune semence; et le troisième de même.


Et les sept l'ont eue, et n'ont laissé aucune semence: la dernière de toutes, la femme mourut aussi.

A la résurrection donc, quand ils ressusciteront, de qui sera-t-elle la femme? car les
sept l'ont eue pour femme.

Et Jésus, répondant, leur dit: Ne vous trompez-vous donc pas, parce que vous ne
connaissez pas les Écritures, ni la puissance de Dieu?

Car lorsqu'ils ressusciteront d'entre les morts, ils ne se marient ni ne sont donnés en mariage;
mais sont comme les gels an qui sont dans le ciel.
Marc 12: 18-25

Jésus parle clairement de ceux qui ressuscitent des morts lors de la première résurrection ou de
l'enlèvement. Ces personnes ne se marieront pas et ne donneront pas en mariage. Pourtant, il est
logique que l'homme naturel qui a vécu à travers le millénaire repeuplera la terre renouvelée.

Si cela est vrai, alors il y aurait des relations sexuelles dans le nouveau ciel et la nouvelle terre.
Quant à savoir si les saints glorifiés participeront à de telles relations avec leur conjoint, nous ne le
savons tout simplement pas.
Nous savons que nos relations avec nos maris et nos femmes seront plus épanouissantes et plus
complètes qu'elles ne le sont actuellement. Ce que cela implique n'est pas tout à fait clair. Il y a un mystère
à ce sujet que Dieu n'a pas encore révélé.

Il semble clair que nous connaîtrons nos conjoints au paradis s'ils sont nés de nouveau. Les
Écritures racontent de grands moments de réunion et de fraternité qui sont rétablis dans les familles.
Il est logique qu'une alliance de Dieu ne permette pas qu'une telle relation d'alliance vitale soit
dissoute dans le ciel.
Très probablement, nous constaterons qu'un lien d'alliance familiale existera et sera même amélioré.
Puisque nous ne connaissons pas tous les détails, nous devrons simplement faire confiance à Dieu pour ce qui
est à venir, sachant que ce sera excellent et satisfaisant. Avec ce que nous avons déjà vu des promesses de
Dieu, est-ce si difficile à faire?

Il n'est probablement même pas entré dans notre esprit à quel point tous les aspects des relations
éternelles seront grands et satisfaisants. Bien qu'il soit au-delà de notre compréhension de le savoir
maintenant, chaque élément physique, mental, émotionnel et spirituel des relations sera de loin supérieur
dans notre vie éternelle glorifiée.

Dans une certaine mesure, nous pouvons également comprendre à quoi ressemblerait la vie de l'homme
naturel des nations sauvées depuis que nous sommes des hommes naturels. Encore
ce que Dieu a en réserve pour l'Église doit être si loin au-delà, Il n'essaye même pas de l'expliquer
maintenant!

Dieu a gardé pour plus tard la divulgation complète des merveilles et des délices qui nous attendent pour
l'éternité!

Merveilles éternelles

Beaucoup d'entre nous ont subi des pertes ou de la douleur dans leurs relations ici, et peuvent même
avoir du mal à envisager la joie de la restauration au Ciel.

Pourtant, penser que Dieu ne peut pas faire quelque chose de bien plus merveilleux au sein des
familles ou de la relation mari-femme que le meilleur de ce que nous avons connu ici est contraire à sa
nature!

Notre Dieu majestueux, impressionnant et créatif a bien plus à l'esprit.

S'Il peut stupéfier nos esprits avec les murs et les portes de la Nouvelle Jérusalem,
imaginez ce qu'Il peut faire avec nos relations. Si les rues et les fruits du Ciel sont
incompréhensibles, imaginez notre communion avec notre famille et nos proches qui ont
invoqué son nom. La prémisse de toute sa création est la relation!

Prenez espoir dans la guérison et la restauration. Imaginez l'amour et les soins amplifiés au sein
des familles. Il faudrait que ce soit incroyablement brillant - et toujours nouveau. Nous vivrions dans
les siens bouche bée l'amour, qui ne finit jamais, devient obsolète ou vieux, ou s'estompe. Cet amour
est l'essence même de Dieu lui-même et nous suivra à travers le temps.

Cela signifie que nos relations grandiraient chaque jour vers leur véritable objectif et leur accomplissement.
Ils seraient un gain éternel pour nous. Tout ce que nous ne pourrions pas faire ou être dans notre état fini, Il le
tisserait en nous au fur et à mesure qu'il nous amènerait à son achèvement.

Penser que le Ciel ne nous excitera pas ou ne nous comblera pas, c'est nier l'habileté de notre Dieu à
satisfaire et à rendre complet. Sur la base de qui Il est et de ce qu'il a promis, il ne fait aucun doute que nous
serons continuellement étonnés et étonnés des richesses insondables de notre Dieu.

L'éternité elle-même ne sera pas assez de temps pour tout découvrir!

Quelques pratiques
Même l'aspirant le plus inspiré au Ciel réfléchit peut-être encore à la manière dont les «aspects
pratiques» seront résolus dans la nouvelle terre et la nouvelle Jérusalem.

Ne serait-il pas formidable que le plan original de Dieu se réalise, avec l'homme naturel se
mariant, produisant des enfants et reconstituant la terre?
Pourtant, si notre homme naturel se multiplie sur la terre, finirons-nous par manquer de place dans
quelques millions d'années?

Espace habitable

Comme nous en avons discuté brièvement au chapitre 10, il n'y aura plus de mers sur la nouvelle terre (voir
Ap 21: 1).

Considérez cela plus en détail. Dans la nouvelle terre, les océans seront supprimés, ouvrant une
vaste étendue de terre qui deviendrait habitable. On nous dit que la terre fait environ 196 950 000 milles
carrés. En admettant qu'il n'y aura plus d'océans, seulement des rivières, des ruisseaux et des lacs, cela
signifie que la majeure partie de cette superficie totale serait disponible.

Finis J.Dake, dans son travail, Le plan de Dieu pour l'homme, ne prévoit aucun dilemme démographique sur
la base de ses calculs, qui sont les suivants: Prévoyez 4 650 000 milles carrés pour les rivières, les ruisseaux et
les lacs. (Ceci est sans aucun doute une estimation élevée.) Ensuite, prévoyez 2 250 000 miles carrés pour la
Nouvelle Jérusalem elle-même, car elle fait 1500 miles carrés. Si vous déduisez tout cela de 196 650 000, vous
avez
190 000 000 de miles carrés pour que l'homme vive en dehors de la Nouvelle Jérusalem.

Si vous donniez un acre à chaque personne, vous auriez de la place pour


121 600 000 000 de personnes. Bien sûr, à l'heure actuelle, il y a environ cinq milliards de personnes sur
terre, ce qui signifie que sur la nouvelle terre, il y a de la place pour
116 600 000 000 de personnes de plus que nous. à présent. 1

Accouchement

Bien sûr, avec ce genre de pièce disponible pour autant de personnes, la question de l'espace
habitable ne se posera probablement pas de sitôt.
Cependant, au centre de cette idée se trouvent les preuves bibliques qui suggèrent que la croissance
démographique elle-même sera ralentie. Selon Genesis, les grossesses multiples et la détresse qui
l'accompagne étaient le résultat de la chute de l'homme:
… Je multiplierai grandement ta douleur et ta conception; dans la tristesse tu
enfanteras des enfants….
Genèse 3:16

Le chagrin de l'accouchement fait référence à la douleur et au travail qu'une femme éprouve lors
de l'accouchement. Pourtant, Dieu dit qu'Il multipliera aussi «ta conception». Le mot hébreu pour
«conception» est sa propre, signifiant «grossesse». Par conséquent, Dieu dit que les grossesses seront
maintenant multipliées.

Sur la nouvelle terre, la chute a été gérée et les desseins originaux de Dieu sont rétablis. Il semble que
c'était à l'origine le plan de Dieu pour que l'homme ne se reproduise que lui-même. Ainsi, chaque couple
n'aurait qu'un ou deux enfants, ne reproduisant ainsi que leurs propres images. Nous ne pouvons pas le
savoir avec certitude, mais cela a un grand mérite.

Si tel est le cas, alors sur la nouvelle terre, lorsque les pénalités de la douleur et des grossesses multiples
seront supprimées, l'homme naturel se multiplierait probablement à un rythme plus lent. Il y aura de la place pour
des milliards de personnes.

Bien sûr, si la taille de la terre limite les plans d'expansion de Dieu, Il pourrait facilement ouvrir
l'univers. D'autres planètes pourraient être refaites aussi facilement que la planète Terre. Nous
devrons simplement attendre et voir si ce que nous supposons de l'homme naturel se réalise!

Temps

Si l'homme naturel vivra pour toujours sur la Terre refaite, y aura-t-il du temps tel que nous le
connaissons? Si l'homme naturel vit parmi nous, il devrait y en avoir. Considérez les preuves.

Dieu a pris le temps de marcher pendant toute l'éternité. Le mot grec pour «éternel» est aionios, signifiant
«temps perpétuel». Le temps perpétuel comprend le temps éternel passé et le temps éternel futur, ainsi
que le temps sans fin.

Il est important de comprendre que l'éternité ne commence pas lorsque vous arrivez au Ciel.
Cela commence réellement pour vous lorsque vous êtes conçu. Cela signifie que vous vivez déjà
dans l'éternité! L'éternité a plus à voir avec le temps qu'avec le lieu, un concept déroutant pour
certains.
Le fait est que vous vivrez pour toujours quelque part - que ce soit au paradis ou en enfer. Le temps
continuera. Il y aura 24 heures dans une journée, 60 minutes dans un
heure, 60 secondes dans une minute. Il y aura des saisons régulées par le soleil, la lune et les étoiles.

Encore une fois, notre alliance, Dieu a fait en sorte que certains «absolus» demeurent. Votre
«changement de lieu» pour être un habitant de la Nouvelle Jérusalem ne changera pas ces absolus - qui
incluent le temps.

Les Écritures renforcent cette vérité:

Tant que la terre demeure, le temps des semences et la moisson, le froid et la chaleur, l'été
et l'hiver, le jour et la nuit ne cesseront pas.
Genèse 8:22

Il y aura encore des saisons et du temps sur la nouvelle terre.

De même, le Psaume 89 partage l'une des promesses éternelles de Dieu à David:

Je ferai aussi durer sa semence pour toujours.


Psaumes 89: 29a

«Forever» dans ce contexte est le mot un d en hébreu. Un d signifie le temps éternel, la


durée du temps éternel ou l'éternité. En effet, ce verset dit que Dieu fera endurer les
descendants de David pour toujours pendant toute l'éternité, et Son alliance restera ferme
avec eux.
Quelques versets plus loin dans le même psaume, le Seigneur dit:

Je ne romprai pas mon alliance, ni ne modifierai ce qui est sorti de mes lèvres.

Une fois, j'ai juré par ma sainteté de ne pas mentir à David. Sa semence durera à

jamais, et son trône comme le soleil devant moi.

Elle sera établie à jamais comme la lune et comme un témoin fidèle dans le ciel. Selah.

Psaumes 89: 34-37

Chaque «pour toujours» dans ces versets est de même un d, sens à travers l'éternité. Dieu promet
que les descendants de David ne cesseront jamais d'exister sur la terre. Ils vivront dans le temps «pour
toujours». Par conséquent, nous croyons que les propres descendants de David comprendront une partie
des hommes et des femmes naturels qui doivent reconstituer la nouvelle terre, accomplissant ainsi
l'alliance éternelle de Dieu avec lui.
Une autre question qui peut se poser découle de l'Apocalypse, dans laquelle une promesse est
faite qu'il n'y aura «plus de temps»:

Et juré par Celui qui vit pour toujours et à jamais, qui a créé le ciel, et les
choses qui y sont, et la terre, et les choses qui y sont, et la mer, et les choses
qui sont là-dedans, qu'il n'y aurait pas de temps. plus long.

Révélation 10: 6

Encore une fois, la question importante est le contexte. «Temps» dans ce verset est le grec
chronos, signifiant un «espace de temps», une «mesure du temps» ou une «durée».

Ce verset dit simplement que la durée autorisée à ce stade est terminée ou complète. Cette
référence parle d'une dispense du temps imparti. Un exemple serait de passer un examen. Si vous ne
disposez que d'une heure pour terminer le test, à la fin de cette heure, vous n'auriez plus de «temps».
C'est-à-dire chronos temps, ou une attribution. Cela ne veut pas dire que tout le temps tel que nous le
connaissons s'arrête.

D'autres traductions de ce même verset soutiennent le chronos le contexte. La Bible amplifiée


déclare, «que plus de temps ne devrait intervenir et qu'il ne devrait plus y avoir d'attente ou de
retard». La version standard révisée dit, "qu'il ne devrait plus y avoir de retard."

En d'autres termes, le temps est écoulé pour que ce dessein de Dieu se produise, et il n'y aura plus de
temps pour retarder le dessein de Dieu.

Le Dr Hilton Sutton, dans son Séminaire d'Apocalypse (page 29 du cahier)


explique que ce verset se situe au milieu de la période de tribulation, qui dure sept ans.
L'ange messager dit simplement: «Ne tardez plus. Allons-y et accélérons ce qui reste à
venir. »
Nous savons que le temps lui-même ne s'arrête pas ici parce que le tout prochain verset de l'Apocalypse
parle des «jours à venir». Les jours sont le temps! Nous savons également que le reste de la tribulation doit
s'accomplir, ainsi que le règne millénaire de 1000 ans. Les «années» font à nouveau référence au temps!

Ainsi, il y a des espaces de temps (chronos) qui se termineront, mais pas le temps lui-même.
L'espace de temps pour l'homme dans cette dimension - avant le jugement dernier - touche à sa fin. Cette
fin ne sera ni prolongée ni retardée. Nous entrerons alors dans le temps «pour toujours».
Apprentissage

Comprendre le concept du temps éternel nous aide à répondre à une autre question importante sur
l'apprentissage. Beaucoup de gens pensent que nous «saurons tout instantanément» dès que nous
arriverons au Ciel.

Certains fondent leur cas sur un verset populaire des premiers Corinthiens: «Maintenant, je sais en partie;
mais alors je saurai [pleinement] comme je suis aussi connu »(1 Cor. 13: 12b).

Ceci, cependant, ne suit pas ce que d'autres choses que Dieu dit nous attendent dans la Nouvelle
Jérusalem. Le fait que les arbres fruitiers du Ciel portent des fruits tous les mois signifie qu'il reste encore
un temps nécessaire à la productivité. Bien que le processus soit considérablement accéléré (les fruits sont
portés en environ un quart du temps requis actuellement), il faut encore du temps.

De même, Dieu a créé le désir d'apprendre. Ce désir est l'un des plus satisfaisants de tous les
pulsions. Il y a une grande satisfaction dans le processus d'apprentissage - et un processus, par définition,
demande du temps. Il est plus logique que nous apprenions pour toujours, même si le temps et les efforts
requis sont inférieurs à ce que nous savons maintenant.

Attendre

Tout le concept de l'attente sera changé au Ciel. Oui, nous devrons attendre que
certaines choses se passent. Pourtant, ce ne sera pas l’attente impatiente que nous vivons
actuellement. Ce sera une période d'attente passionnante pour ce que le temps qui passe
continue de nous apporter.
La nature du Seigneur est celle de la productivité, de l'attente et de la satisfaction continuelles; il en
sera de même pour l'attente. Il y aura encore des secondes et des minutes, des jours et des années alors
que le temps passe pour toujours. Mais nous ferons l'expérience du temps et de l'attente sans l'ennui du
processus de vieillissement et le sentiment que la vie nous passe.

Chaque seconde sera remplie de sens - et la vie sera plus abondante et nouvelle avec notre
Dieu. Nous augmenterons à jamais sa joie et sa connaissance avec le temps!

Gagner
Car pour moi, vivre est Christ, et mourir est un gain.

Mais si je vis dans la chair, c'est le fruit de mon travail: cependant ce que je choisirai, je ne le saurai
pas.

Car je suis dans un détroit entre deux, ayant le désir de me séparer et d'être avec Christ; ce qui
est bien mieux.
Philippiens 1: 21-23

Même si Dieu a fait des merveilles dont nous pouvons jouir maintenant sur cette terre, le Ciel
sera de loin supérieur. Il n'y aura pas de comparaison. Vivre sans les contraintes du péché et en sa
présence éternelle sera un privilège et une joie que l'homme n'a jamais connue auparavant. Pourtant,
il semble que peu de gens le croient réellement!

Trop de gens se penchent ici sur des travaux fébriles, croyant que rien de plus ne suivra.
Vivez-vous comme si vous voyiez la réalité du ciel?
Dans son travail, Sonder le ciel, John Gilmore dit que de nombreux chrétiens agissent

«Comme les athées fonctionnels. " 2 En d'autres termes, leur vie et leurs attitudes mentales ne reflètent
pas une si grande promesse du Ciel.

John Rice, dans Faits bibliques sur le ciel, le voit de cette façon: «Nous sentons que le Ciel est
supportable, d'accord, quand on a sucé tous les plaisirs de la terre. Nous sentons que, seulement
après la vieillesse, lorsque la vie est un fardeau, lorsque la santé a échoué, lorsque nous sommes sur
le chemin et nos enfants
ne veulent pas de nous, alors peut-être devrions-nous nous résigner à aller au paradis…. 3

Il nous exhorte à considérer plus volontiers que «la mort n'est pas une tragédie, mais une promotion
glorieuse. Pas une triste fin, mais un début glorieux. " 4

La vérité est que mourir est un gain pour le chrétien. Cela ne signifie pas que nous devons
rechercher la mort le plus rapidement possible. L'apôtre Paul ne pensait pas que quand il a dit que mourir
était un gain. Il savait qu'il devait rester et continuer son œuvre pour Dieu, mais il n'y avait aucune
question dans son esprit quant à l'option la plus souhaitable.

Paul savait que le Ciel était bien meilleur que tout ce que cette terre pouvait offrir. Il désirait le paradis au
plus profond de son cœur. Il désirait beaucoup plus être avec le Christ qu'il ne voulait rester. C'est la
perspective que Dieu envisage pour chacun de nous! Cette terre n'est pas notre maison!

Ce n'est pas que nous devenions si «célestes» que nous ne sommes pas bons sur terre. C'est
exactement le contraire. C'est que nous devenons éternellement efficaces,
sachant en toute confiance que nous avons un meilleur endroit où aller que ce vieux monde.

Ensuite, avec nos cœurs et nos esprits fixés comme du silex vers la belle Cité de Dieu, la Nouvelle
Jérusalem, nous continuons à administrer l'Évangile de notre Roi dans cette vie. Nous continuons notre travail
d'amour et de service envers l'homme non régénéré et les uns envers les autres.

Plutôt que nos occupations, nos positions, nos possessions, notre argent, nos maisons et nos terres,
ou nos vies terrestres deviennent notre objectif numéro un, ils deviennent des objectifs secondaires pour
ceux qui comprennent et croient vraiment la Parole de Dieu.

Ils deviennent secondaires par rapport à notre ferme espoir de marcher un jour à travers les portes de
la perle et de descendre les routes dorées jusqu'au mont Sion, où nous verrons notre Dieu face à face. Ils
deviennent secondaires par rapport à la rencontre avec Jésus-Christ, notre Seigneur et Maître bien-aimé.
Ils pâlissent en comparaison de recevoir les directions vers notre nouvelle résidence dans cette ville d'or,
et l'accomplissement éternel et les joies qui seront les nôtres pour toujours.

Vivre maintenant

Il est temps que nous montrions au monde que nous croyons vraiment à la Bible. Il est temps de leur montrer
que nous croyons que le paradis est réel - et que nous avons quelque chose qui vaut la peine d'être vécu, pour
lequel il vaut la peine de travailler et pour lequel il vaut la peine de mourir.

Ce monde n'est pas notre dernière demeure; nous ne faisons que passer par ici. Le paradis est en effet un
endroit bien meilleur que ce que le monde pourrait jamais offrir. Il est temps que nous vivions comme si nous
comprenions que le ciel est un gain pour le chrétien.

Au Ciel, nous aurons accès à tout ce que Dieu est, à l'univers entier, à la santé parfaite, à la paix
ininterrompue, à la richesse au-delà de l'imagination, aux trésors incorruptibles, à la beauté intacte.
Nous avons accès à Dieu lui-même pour toujours!

Vivre dans cette attente confiante permettrait à une Église victorieuse de démontrer la réalité
au monde dans ses derniers jours sur cette terre.
Vivre dans cette attente confiante changerait votre façon de vivre pour Christ chaque jour
de votre vie!
Nous donnerions notre «tout» pour Lui - sachant qu'il y a une grande récompense! Nous dépenserions
notre dernière once d'énergie et d'enthousiasme à Le servir et à partager la vérité avec les autres.
Il arrive un jour où ceux qui ont travaillé si diligemment sur cette terre recevront cette
promesse glorieuse du repos éternel et de la présence de Dieu lui-même. Ce sera un jour où
tout le travail sera récompensé, et ce jour-là en vaudra la peine. Ce sera un jour pas comme
les autres - un jour de gain sans fin!

Notes de fin

1. Finis Jennings Dake, Le plan de Dieu pour l'homme ( Lawrenceville, GA: Dake Bible Sales, Inc.,
1949, 1977), 996-997.

2. John Gilmore; Sonder le ciel ( Grand Rapids, MI: Baker Book House, 1989), p. 58.

3. John R. Rice, Faits bibliques sur le ciel ( Murfreesboro, TN: Sword of the Lord
Publishers, 1940), p. 38.
4. Riz, Faits bibliques, 38.
Chapitre 14

Récompenses et voir Jésus tel qu'il est

Le Livre de l'Apocalypse se termine par le Christ déclarant trois fois: «Je viens rapidement» et
une déclaration: «Le temps est proche.»

Et il me dit: Ces paroles sont fidèles et vraies: et le Seigneur, le Dieu des saints
prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent
bientôt être faites.

Voir, Je viens vite: Béni soit celui qui garde les paroles de la prophétie de ce
livre.

Et moi, Jean, j'ai vu ces choses et je les ai entendues. Et quand j'ai entendu et vu, je suis
tombé pour adorer devant les pieds de l'ange qui m'avait montré ces choses.

Alors il me dit: Ne fais pas cela, car je suis ton compagnon de service, et de tes
frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre: adorez Dieu.

Et il me dit: Ne scelle pas les paroles de la prophétie de ce livre: car le moment


est proche.

Celui qui est injuste, qu'il soit encore injuste; et celui qui est sale, qu'il soit encore
sale; et celui qui est juste, qu'il soit encore juste: et celui qui est saint, qu'il soit
encore saint.

Et voici, Je viens vite; et ma récompense est avec moi, pour donner à chacun selon
ce que sera son œuvre.

Je suis Alpha et Omega, le début et la fin, le premier et le dernier.


Heureux ceux qui accomplissent ses commandements, afin qu'ils aient droit à
l'arbre de vie et puissent entrer par les portes dans la ville.

Car au dehors sont les chiens, les sorciers, les prostitués, les meurtriers et les
idolâtres, et quiconque aime et ment.
Moi, Jésus, j'ai envoyé mon ange pour vous témoigner ces choses dans les églises. Je
suis la racine et la progéniture de David, et l'étoile brillante du matin.

Et l'Esprit et l'épouse disent: Viens. Et que celui qui écoute dise: Viens. Et que celui
qui a soif vienne. Et quiconque le veut, qu'il prenne librement l'eau de la vie.

Car je témoigne à tout homme qui entend les paroles de la prophétie de ce


livre: Si quelqu'un ajoute à ces choses, Dieu lui ajoutera les plaies qui sont
écrites dans ce livre:
Et si quelqu'un retire les paroles du livre de cette prophétie, Dieu enlèvera sa
part du livre de vie, et de la ville sainte, et des choses qui sont écrites dans ce
livre.

Celui qui témoigne de ces choses dit: Je viens sûrement vite. Amen. Même ainsi, viens,
Seigneur Jésus.

La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous. Amen.


Révélation 22: 6-21

Bien que cela puisse ne pas sembler si rapide à l'homme, gardez à l'esprit que celui qui fait
cette déclaration a vécu et vivra pour toujours. Des millions d'années ne sont rien pour notre Dieu.
En fait, 2000 ans s'écouleraient assez vite pour Lui!

Le chronos le temps ou l'espace de temps alloué à la durée de cette planète est beaucoup plus
proche de sa fin aujourd'hui qu'à tout autre moment. C'est vraiment l'heure de minuit pour la terre!

L'aube d'un nouveau siècle peut ne pas tenir de promesse de cent ans supplémentaires.
Quand on considère l'histoire, il s'est passé plus de choses ces dernières années que les cent
dernières: le mur de Berlin, la Russie, les États-Unis
de l'Europe, les catastrophes naturelles et calamités, l'évangélisation de la planète, l'état de l'homme,
etc.

Indéniablement, Jésus vient bientôt. Il dit à l'Église, à son épouse, de se préparer. Nous devons permettre
à Dieu de nous débarrasser de nos taches et de nos rides afin qu'il se présente à lui-même une église
glorieuse. Alors que la venue du Christ est sur nous, il nous a laissé une direction claire concernant le but de
nos efforts pendant que nous attendons:

Et voici, je viens vite; et Ma récompense est avec moi, pour donner à chacun selon
ce que sera son œuvre.
Révélation 22:12

Dieu n'a jamais voulu que notre attente soit oisive. Au contraire, la Parole de Dieu a toujours indiqué
clairement que notre récompense dans le ciel sera basé sur ce que nous accomplissons en lui sur cette terre!

Cela ne signifie pas que notre salut est basé sur des œuvres ou que notre entrée
au Ciel en dépend. Tout chrétien qui reconnaît Jésus comme Seigneur recevra non
seulement le salut, mais aussi l'entrée au ciel.

Ce verset dit simplement que chaque personne sera récompensé dans le ciel sur la base des
services rendus ici. Le mot grec pour «récompense» est
misthos, signifiant «salaire, rémunération des services, paiement des actes ou rémunération du travail».

Le grec pour «travail» est ergon, signifiant «performance» ou «travail».


Ergon est généralement utilisé pour décrire «des actes qui prouvent la nature authentique de notre foi». Cela se
traduit par des actes de service qui prouvent que nous croyons en Dieu. Cela signifie également «comment»
quelqu'un agit.

Ainsi, même si notre salut n'est pas basé sur la performance, nos récompenses le sont certainement!
Cela nous donne certainement plus de clarté pour le motif et le service maintenant plutôt que toute
justification pour les temps morts.

Récompenses

La Bible est remplie de recommandations pour que nous «soyons tout ce que nous pouvons être». Dieu a
l'intention que nous tirions le meilleur parti des talents et des dons glorieux qu'Il a investis en nous. Non seulement
notre épanouissement sur terre dépend beaucoup du degré auquel nous sommes si occupés, mais il en va de
même pour notre éternel retour.
Bien que vous ne puissiez pas aller en enfer pour avoir caché vos talents, vous ne serez pas
récompensé de la même manière que si vous les aviez employés. Si vous ne servez pas le Royaume de
Dieu sur terre dans la mesure avec laquelle le Saint-Esprit vous y invite, arriver au Ciel n'est pas le problème.
Votre récompense au paradis est!

Il ne serait pas juste que vous receviez les mêmes privilèges célestes que les autres si vous n'êtes pas
disposé à obéir aux incitations de Dieu. Par exemple, vous ne pouvez pas vous attendre à la même récompense
que ceux qui enseignent, chantent ou servent de manière désintéressée si Dieu vous a demandé cela, mais vous
ne répondez pas. Vous ne pouvez pas non plus recevoir la même récompense que ceux qui donnent lorsque vous
refusez.

Il peut sembler que Dieu ne remarque pas un tel détail, mais les annales du Ciel sont très
spécifiques - au point que même donner une tasse d'eau fait la différence:

Et quiconque donnera à boire… une tasse d'eau froide… en vérité, je vous le dis, il ne perdra
en aucune façon sa récompense.
Matthieu 10:42

De même, Jésus a dit: «Si vous recevez un prophète, vous recevez une récompense de
prophète» (voir Mt. 10:41). «Recevoir» dans ce contexte signifie «être hospitalier».

Cela signifie que si vous faites preuve d'hospitalité envers un prophète, vous recevrez le paiement d'un
prophète pour le service rendu. De même, si vous recevez un homme juste, vous recevrez la récompense
d'un homme juste (voir Mt. 10:41).

Notre Dieu récompensera les actes de bonté les plus infimes, jusqu'à une tape dans le dos!
Combien plus récompensera-t-il le service fidèle et obéissant pour toute une vie!

Perspective éternelle

Pour mieux comprendre la récompense que Dieu vous offre pour l'éternité, considérez la proposition
suivante: Si on vous proposait aujourd'hui un emploi qui durerait cinq minutes complètes, mais qui vous promettait
des récompenses éternelles pendant des milliards d'années, le travailleriez-vous avec plaisir?

Si effet, c'est ce que Dieu nous a demandé pendant notre temps limité sur cette terre. Par rapport aux
promesses de l'éternité, nos 50 ou 60 ans de service potentiel sur cette planète ne sont, au mieux, que
cinq minutes. C'est peut-être plus comme un millionième de seconde!
Sans aucun doute, aucun homme sur terre ne passerait ces cinq dernières minutes dans des efforts égoïstes
ou sans rien faire. Il investirait dans ses cinq minutes complètes pour cet éternel retour.

Cependant, de nombreuses personnes n'investissent pas leur vie parce qu'elles ne parviennent pas à croire
que Dieu «est le rémunérateur de ceux qui le recherchent diligemment» (Héb. 11: 6). Ils sont «trop occupés» pour
les choses de Dieu. Ils oublient complètement ce que le temps éternel va ajouter, et ils ne vivent que pour ici et
maintenant. Ils manquent la vérité de la récompense céleste.

Beaucoup de gens sont également trompés en pensant que le christianisme est sans effort et ne nous
coûte rien. Nulle part dans les Écritures, nous ne pouvons trouver cela comme une description de la vraie foi.

Les récompenses du ciel devraient rendre sobre celui qui est sage. Nous ne pouvons pas nous moquer de
Dieu, vivre une vie égoïste et paresseuse et toujours attendre une récompense. La vérité est que Dieu ne tolérera
pas une telle sottise!

Et jetez le serviteur inutile dans les ténèbres du dehors: il y aura des pleurs et des
grincements de dents.
Matthieu 25:30

Dieu doit juger ceux qui dépensent imprudemment leur vie et leurs talents, car Il est un Dieu juste et juste.
Le service volontaire dans le Royaume de Dieu n'est donc pas seulement récompensé; c'est attendu.

Ne faites pas l'erreur de certains qui pensent qu'ils se contenteront de la moindre «cabane» du
Paradis parce que ce serait mieux que tout en enfer. Vous pourriez ne pas en avoir l'occasion!

Dieu attend de l'Épouse qu'elle montre son amour pour l'Époux, Jésus. Cela signifie donner un
service extérieur et désintéressé au Royaume de Dieu, le désir de Son cœur.

Beaucoup aujourd'hui appellent à tort le service pour eux-mêmes ou pour leur propre famille l'œuvre
de Dieu. Il est vrai que Dieu nous demande cette attention, mais cela peut être simplement nous servir.
Dieu nous a demandé de servir l'Église, d'accomplir son œuvre sur toute la terre. Il est naïf ou
égocentrique de notre part de faire autrement. La mesure de notre récompense est claire.

Le Nouveau Testament du 20e siècle dit: «Le Christ viendra et donnera à chaque homme ce que
ses actions méritent» (Apoc. 22: 12). La version standard révisée stipule, "de rembourser chacun pour
ce qu'il a fait." La traduction de Knox se lit comme suit: «rembourser chaque homme en fonction de la
vie qu'il a vécue».
Nous devons jeter un regard intérieur et réfléchir à la façon dont nous passons notre vie et à ce que nous
nous donnons. L'Évangile de Matthieu exhorte:

Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, là où la teigne et la rouille


corrompent, et où les voleurs percent et volent:

Mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où ni la teigne ni la rouille ne


corrompent, et où les voleurs ne percent ni ne volent:

Car là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur.


Matthieu 6: 19-21

Trésor à venir

Nous avons tous entendu dire auparavant que peu importe ce que nous accumulons maintenant, nous ne
pouvons pas l'emporter avec nous. Cela signifie que le millionnaire ne mettra pas son argent dans le cercueil
quand il partira. Son argent ne lui servira à rien au Ciel. Cependant, ce même homme aurait pu amasser de
véritables trésors.

Dieu a proposé que chacun de nous ait l'opportunité d'amasser des trésors durables pour ce
jour où nous arriverons au Ciel.
Cela signifie que nous devons exercer une gestion sage de la vie qu'Il nous a donnée, un service diligent et
une obéissance à la Parole de Dieu. Pourquoi investir nos vies dans des choses que les mites et la rouille finiront
par emporter dans cette vie, alors que nous pouvons investir dans des récompenses qui rapporteront à jamais?

Le mot grec pour «amasser» signifie littéralement «amasser, accumuler». Jésus a clairement indiqué
que nous devrions «amasser notre trésor dans le ciel».

Considérez-le de cette façon: disons que vous savez que dans deux ans, vous déménagerez à l'étranger
pour un changement d'emploi, et que vous ne pouvez rien emporter avec vous. Cependant, vous êtes
autorisé à envoyer tout ce que vous voulez avant votre départ.

Vous feriez certainement cela! Vous passeriez votre temps à planifier ce que vous vouliez et à
l'envoyer à l'avance. Encore une fois, beaucoup de gens ne croient pas qu'ils peuvent vraiment amasser
des trésors au Ciel, alors ils n'envoient rien.

Stocker votre récompense céleste ne signifie pas nécessairement vivre la vie d'un ascète
ici et donner tout ce que vous possédez. Dieu a un but pour
prospérité dans cette vie aussi. Cela signifie simplement que vous devez vous concentrer sur le trésor que vous
pouvez gagner pour le paradis qui ne gâchera ni ne décevra jamais.

Même la personne la plus pauvre de cette terre peut avoir la promesse d'un avenir le plus riche en acquérant
des trésors qui ne disparaîtront jamais.

La Bible nous donne un certain nombre d'exemples de trésors que nous pouvons stocker:

Partager la joie du salut ( Dan. 12: 3). La plus grande récompense sera celle que vous apporterez
avec vous au Ciel. Partager la bonne nouvelle de l'Évangile est notre objectif numéro un sur la terre, et en
effet, ceux qui «convertissent beaucoup à la justice» brilleront «comme les étoiles pour toujours et à
jamais».

Prière ( Le mont. 6: 6). Une prière offerte en secret sera récompensée ouvertement. La prière
pour un enfant, un voisin, l'Église ou le monde ajoute à votre réserve de bénédictions dans le ciel.

Fidélité ( Le mont. 25:23). La foi sans les œuvres est morte! (Voir Jacques 2:
17, 26.) Montre-toi fidèle pour faire les choses de Dieu et tu l'entendras dire: «Bien
joué, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle sur peu de choses, je t'établirai sur
beaucoup de choses: entre dans la joie de ton seigneur. C'est une vraie récompense!

Donner aux pauvres ( Le mont. 6: 4). Lorsque vous fournissez de la nourriture, des biens et des fonds aux
pauvres, Dieu lui-même vous récompensera. Que vous souteniez votre banque alimentaire locale, la sensibilisation
de votre église, un refuge pour sans-abri, une collecte de vêtements ou une mission internationale, Dieu en tient
compte.

Aimer vos ennemis ( Lk. 6:35). Répondre comme le Christ à ceux qui vous haïssent n'est pas seulement
une bonne récompense, mais une génial récompense. Montrez sa nature à tous et vous serez béni pour toujours.

Jeûne ( Le mont. 6: 18). Lorsque vous vous refusez au nom de Dieu et de son Église à
ses affaires, elles se multiplient à vos trésors.
Souffrant de persécution pour l'Évangile ( Le mont. 5: 11-12). Rester fidèle à la Parole de Dieu au
milieu d'être insulté et que d'autres disent du mal de vous est spécial pour le cœur de Dieu. Il sera également
grandement récompensé. Souffrez volontiers des reproches, car ils s'ajoutent sûrement à votre coffre de
trésors!

Encore une fois, le salut n'est pas déterminé par nos œuvres, mais nos récompenses le sont. Notre
statut dans la Nouvelle Jérusalem sera basé sur ce qui est écrit sur notre compte. Même le plus petit d'entre
nous peut faire quelque chose. Avec Dieu, la fidélité dans les plus petites choses s'ajoute à la grandeur. Quoi
qu'il en soit, quoi qu'il soit
vous demandant, mettez votre main pour le faire puissamment (voir Eccles 9: 10). Ne vous évanouissez pas et ne
vous lassez pas, mais donnez votre vie pour envoyer vos trésors!

Rang

Bien que certains puissent trouver offensant de penser au «rang» dans le Ciel, tout au long de la Parole de
Dieu, nous trouvons différents niveaux d'accomplissement et de récompense.

Dieu parle de ces personnes dont la vie rapporte un retour de 30, 60 ou 100 fois de la Parole de
Dieu (voir Mt. 13:23); de même, il parle de ceux qui sont «les plus grands» et «les plus petits» dans le
Royaume (Mt. 5:19).

Il y aura également la même délimitation dans le ciel. Bien sûr, il n'y aura pas de «citoyens de
seconde zone». Mais en termes de grandeur, il y aura différentes mesures. Votre position et votre
rang seront à jamais déterminés par les brèves années de service que vous avez maintenant. C'est
entre vos mains, par la puissance de Dieu, de déterminer votre dû.

Le statut des serviteurs qui travaillent dur maintenant sera bien supérieur à celui de ceux qui ne font
rien. Plus sera donné aux travailleurs. À tous ceux qui se sont déjà demandé: «Je fais tout ce que je
peux. Je donne et je sers. Il semble que si peu d’autres aident, et quand y aura-t-il une récompense? »
Dieu dit qu'il vient un jour où la balance sera basculée, et vous recevrez votre dû. Soyez patient et
réjouissez-vous, car votre récompense est certaine!

Une plus grande autorité et une plus grande règle sont une partie importante de cette plus grande
récompense pour ceux qui servent maintenant. L'apôtre Paul l'a clairement indiqué lorsqu'il a écrit à Timothée peu
de temps avant d'être décapité à Rome:

Car je suis maintenant prêt à être offert, et l'heure de mon départ est proche.

J'ai combattu un bon combat, j'ai terminé mon cours, j'ai gardé la foi:

Désormais, il m'est remis une couronne de justice, que le Seigneur, le juste


juge, me donnera en ce jour-là, et non à moi seulement, mais à tous ceux qui
aiment son apparition.
2 Timothée 4: 6-8
Chacun de nous a le même privilège de participer au système de récompense de Dieu. C'est à
nous de décider de le faire. La sagesse et le peu de temps disent de s'impliquer maintenant avec
l'Épouse. Servez l'Église de Jésus-Christ aujourd'hui et partagez son amour et sa vérité avec le monde
entier!

Sa promesse

Jésus lui-même a déjà prié pour que vous réussissiez sur terre à s'occuper des affaires de son Père.
Il a en outre demandé que, comme récompense, vous soyez avec lui dans le ciel et que vous conteniez
sa gloire (voir Jean 17: 9-26).

D'après ce que nous avons appris du Ciel, c'est une promesse. Il y a des absences notables dans la
nouvelle Jérusalem et la nouvelle terre. Il n'y a pas de salons funéraires, pas de cimetières, pas de cabinet
médical, pas de pompiers ou de police, pas d'hôpitaux ou d'établissements psychiatriques. Il n'y a pas non
plus d'agences d'assurance, de bureaux d'avocats ou de facilités fiscales. Au lieu de cela, il y a un lieu
d'une beauté et d'un épanouissement indescriptibles.

De plus, nous serons avec lui. Nous le verrons dans sa gloire! Pas un roi frêle, affaibli par la croix.
Pas un homme assailli de clous, d'épines et de mépris. Mais un Sauveur ressuscité, dans toute sa
puissance et sa majesté, tout comme quand il a annoncé l'existence du monde.

Jean nous donne un aperçu de ce jour, malgré sa propre détention en prison,


comme il l'écrivait:

Moi, Jean, qui suis aussi votre frère et compagnon de la tribulation, du royaume et de
la patience de Jésus-Christ, j'étais dans l'île qui s'appelle Patmos, pour la parole de
Dieu et pour le témoignage de Jésus-Christ.

J'étais dans l'Esprit le jour du Seigneur, et j'entendis derrière moi une grande voix, comme celle d'une
trompette,

En disant: Je suis Alpha et Oméga, le premier et le dernier: et, ce que tu vois,


écris dans un livre, et envoie-le aux sept églises qui sont en Asie; à Éphèse, à
Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée.
Et je me suis retourné pour voir la voix qui parlait avec moi. Et étant tourné, j'ai vu sept
chandeliers d'or;

Et au milieu des sept chandeliers, un comme le Fils de l'homme, vêtu d'un


vêtement jusqu'au pied, et ceint les papilles d'une ceinture d'or.

Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine, blancs comme la neige; et ses yeux étaient
comme une flamme de feu;

Et ses pieds ressemblent à de l'airain fin, comme s'ils brûlaient dans une fournaise; et sa voix comme le
son de nombreuses eaux.

Et il avait dans sa main droite sept étoiles; et de sa bouche sortait une épée tranchante
à deux tranchants; et son visage était comme le soleil brille dans sa force. [ La Bible
Amplifiée dit: «Son visage était comme le soleil qui brillait en pleine puissance à midi»!]

Et quand je l'ai vu, je suis tombé à ses pieds comme mort. Et Il a posé sa main droite sur moi, en
me disant: Ne crains pas; Je suis le premier et le dernier:

Je suis celui qui vit et qui était mort; et voici, je suis vivant pour toujours, Amen; et
avoir les clés de l'enfer et de la mort.
Révélation 1: 9-18

C'est le Jésus que nous allons voir au Ciel. C'est le roi de l'univers que nous verrons à
jamais! Il est un Dieu incomparable et majestueux dans Son environnement glorieux avec tous
les anges et toute l'armée du Ciel!

Maintenant, au-dessus de la tête des êtres vivants, il y avait quelque chose comme une
étendue. Il y avait un firmament sur eux comme la lueur impressionnante du cristal
transparent. Il s'étendait au-dessus de leurs têtes. Et sous l'étendue, j'entendis le bruit de
leurs ailes, comme le bruit des eaux tumultueuses, comme le bruit d'un camp militaire
excité.

Et au-dessus de l'étendue, j'ai entendu une voix parler. Et en regardant les êtres
vivants, et au-dessus des mers scintillantes d'or transparent et cristallin, j'ai vu
quelque chose qui ressemblait à un trône. C'était un trône fait de saphirs bleus
clairs. Et sur le trône, haut et élevé, était le Fils de Dieu.
Son apparence était de couleur ambre, et ses reins et vers le haut brillaient comme du
métal dans un feu. Ses reins descendaient comme des flammes de feu. Il y avait un éclat
brillant qui émanait de Lui. L'éclat est apparu sous la forme d'un arc-en-ciel après la pluie,
de sorte que tout autour de lui et de son trône, sa gloire est apparue sous la forme de
couleurs arc-en-ciel.

Ézéchiel 1: 22-28 (ma paraphrase)

Oh, quel jour ce sera! Ezekial a vu le Seigneur sur un magnifique trône de saphir. Les couleurs
de l'arc-en-ciel scintillaient et dansaient sur les vastes planchers d'or de la salle du trône de Dieu.
Jean a également vu le même Dieu de gloire, dont l'apparition était juste comme une pierre de jaspe
avec un arc-en-ciel d'émeraude autour du trône (voir Ap 4: 2-3).

Oui, cela arrive et ne tardera pas. Maintenant, nous voyons à travers un verre sombre, et notre
relation et la révélation de notre Sauveur infini sont limitées par nos esprits finis.

Bientôt, nous le verrons face à face et verrons sa splendeur. Nos vils corps seront façonnés
comme son corps glorieux; nous serons pris dans les airs. Notre communion avec lui ne connaîtra
plus jamais de limites. Nous embrasserons le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs dans une
communion ininterrompue, sans entrave, imparable, sans obstacle, sans entrave pour toujours!

Réglez votre vue ce jour-là. Vivez votre vie pour cette éternité. N'oubliez pas que la terre n'est pas
votre maison. C'est le paradis qui est réel!

Venir vite

Considérez comme note finale ce récit d'un moment important dans la vie du missionnaire
HC Morrison. De retour d'un voyage missionnaire exténuant, il a voyagé sur le même bateau que
le président Teddy Roosevelt, qui avait participé à un safari en Afrique.

Alors que le navire arrivait au port, des milliers de partisans enthousiastes et hurlants portant
d'immenses banderoles ont accueilli le président chez lui après ses loisirs personnels.

Un HC Morrison, découragé, a remarqué que pas une seule personne n'était sur le quai
pour le rencontrer. Épuisé et solitaire, Morrison resta silencieux. Il a dit au Seigneur: «Dieu, je
suis allé te servir et dire tout ce que je pouvais à propos de Jésus. J'ai été dans des déserts
chauds et moites et j'ai souffert
difficultés. Je suis allé sans sommeil et sans nourriture, et je suis épuisé. Et pourtant, pas une seule
personne n'est venue me saluer. Pas une seule personne n'est venue m'accueillir à la maison. »

À ce moment-là, il raconte qu'il a entendu la voix du Seigneur dire très clairement: «Mais mon fils, tu
n'es pas encore à la maison.»

N'oubliez pas que le meilleur reste à venir. Vous aussi n’êtes pas encore à la maison. Les récompenses
et la promesse du ciel sont sûres. Même ainsi, viens vite, Seigneur Jésus!
annexe

Expériences célestes des gens

À propos de notre apparence au paradis

Yvonne:

Mon petit frère est mort à 11 heures alors que je n'avais que trois ans. Parce que j'étais si
jeune et que je ne l'avais jamais rencontré ni vu, je n'ai jamais vraiment réfléchi à ce à quoi il
ressemblerait au fil des ans.
Quand mon père est mort à l'âge de 67 ans, la chose la plus étrange s'est produite. Je
me souviens avoir quitté l'hôpital et avoir emprunté la route en voiture. Je criais à Dieu pour le
réconfort et j'ai eu la vision la plus étonnante.

J'ai vu mon père arriver au paradis et marcher vers tout un groupe de personnes qu'il
semblait connaître. Je crois que c'étaient ses parents, ses grands-parents et sa famille qui
avaient vécu avant lui. Soudain, un jeune homme est sorti et a pris la main de mon père. Il a
demandé à papa s'il savait qui il était, et mon père a dit non. Le jeune homme se présenta
comme son fils - et ils s'embrassèrent chaleureusement.

Dans ma vision, mon petit frère avait grandi au paradis. Même si cela faisait 40
ans depuis sa mort, il semblait avoir environ 30 ans dans ma vision.

La dernière chose à laquelle je pensais au moment de la mort de mon père était le frère que je
n'avais jamais rencontré - mais Dieu dans sa gentillesse m'a laissé partager ce moment comme cela
semblait arriver pour mon père! Quand un ami a partagé avec moi l'idée que les gens du Ciel apparaîtront
très probablement «trente quelque chose», je devais être d'accord parce que c'est ainsi que mon frère est
apparu dans cette vision.
Jeanie:

Je remerciais Dieu d'avoir pris mon père d'une mort très paisible à l'âge de 92 ans. Deux semaines
après sa mort, je priais et je me demandais si mon père, un homme très privé, était au paradis. Comme
j'étais pris dans l'esprit, j'ai vu mon père. C'était un jeune homme aux cheveux noirs foncés. Il était au
paradis et dans la trentaine. Il avait les cheveux blancs quand il est mort. Maintenant, il paraissait si
différent. Je savais que cela signifiait qu'il était avec le Seigneur.

Vickie Lynn:

Lors d'un sermon sur le ciel, le Seigneur m'a permis de voir une vision de ma petite fille, dont
j'avais fait une fausse couche quatre ans plus tôt, alors qu'elle était au paradis. Elle avait les cheveux
bruns mi-longs et les yeux verts. Elle courait avec les autres enfants dans un champ d'or de ce qui
ressemblait à du blé en riant et en jouant. Elle ressemblait à sa sœur Lindsey, qui vient d'avoir cinq
ans. Pourtant, au moment de la vision, Lindsey n'était pas encore née!

Claire:

Pendant le temps où j'assistais à une étude biblique post-avortement, nous avons été encouragés à
demander à Dieu une vision de nos enfants qui avaient été avortés et à les nommer pour aider à notre
propre guérison et libération. J'avais toujours senti dans mon cœur que mon bébé que j'avais avorté 18 ans
auparavant avait été un garçon, et je l'ai appelé «Brian».

Ce soir-là, alors que je cherchais Dieu, le Saint-Esprit m'a rappelé Isaïe 54:13. La version
de la Bible que j'ai ouverte et lue disait: «Et tous tes fils seront instruits du Seigneur; et grande
sera la paix de tes fils. Alors que je pleurais des larmes de remerciement pour la confirmation,
j'ai en fait aperçu dans mon esprit un grand jeune homme aux cheveux noirs enseigné par
Jésus lui-même. Mes remords ont maintenant été échangés contre de la joie, sachant ce que
Dieu a fait.

Rubis:

J'étais à une étude biblique lorsque nous avons reçu un appel disant que notre bon ami était décédé. Toutes
les dames se sont mises à pleurer sauf moi! Je ne pouvais pas pleurer parce que je la voyais courir sur une belle
colline verdoyante. Elle avait l'air d'avoir 20 ans avec un teint parfait. Tous les cheveux qu'elle avait perdus
pendant les traitements contre le cancer ont été remplacés par de longs cheveux noirs brillants et fluides. Elle était
tellement
vibrant et souriant. Je pouvais l'entendre dire: «Je suis libre, je suis libre!» comme elle a couru et a couru. Elle
courait à la rencontre du Maître!

Charles:

Mon père est décédé d'un cancer en 1991. Il avait la tête totalement grise, avait une très mauvaise
vision à cause du diabète et était gonflé à cause de la chimiothérapie. Il a donné son cœur à Jésus trois
heures seulement avant sa mort. Il a dit qu'il était en paix.

Environ une semaine plus tard, j'ai fait deux rêves sur deux nuits consécutives. Dans ces rêves,
mon père semblait avoir environ 40 ans et en parfaite santé. Ses cheveux étaient bruns comme avant,
il était mince et mince, et ne portait ni n'avait besoin de lunettes ...

… Dans le deuxième rêve, papa marchait avec désinvolture sur un chemin à travers une vallée luxuriante
dans une forêt. Il était l'image de la santé. Il marchait pour rencontrer une foule de personnes qui attendaient de le
recevoir. Certains que je n'ai pas reconnus, mais d'autres étaient clairement des membres de la famille qui étaient
décédés plus tôt….

Maxine:
Quand mon oncle est mort, je n'ai pas pu assister à ses funérailles et je me suis senti très mal
à ce sujet. Le soir de ses funérailles, j'étais à un service de louange et d'adoration. Alors que
j'adorais dans l'Esprit, Dieu m'a montré l'oncle Curt courant et sautant au Ciel. Il avait l'air si heureux
et plus jeune. C'était bien mieux que de le voir dans un cercueil. Je remercie Dieu pour cette
vision….

Jeanne:

Mon père a vécu et apprécié la plupart de ses 93 ans. Il a fréquenté l'église la plupart de ces années,
mais parce qu'il était une personne très privée, je me suis demandé après sa mort au sujet de son salut et
s'il était avec le Seigneur.

Un jour dans la prière, alors que je priais dans l'Esprit, Dieu m'a permis de voir dans le surnaturel.
J'ai vu mon père au paradis! Il est apparu comme un jeune homme d'environ 35 ou 40 ans. Il avait les
cheveux foncés, presque noirs, mais à sa mort, ils étaient complètement gris. Cela m'a assuré qu'il
était avec le Seigneur et qu'il jouissait de sa maison céleste!

Joie:
Juste avant que mon gendre, Steve, rentre à la maison pour être avec le Seigneur, lui et
ma fille étaient à genoux en prière quand ma fille le regarda. Elle a dit qu'il brillait et qu'il était
magnifique.
Plus tard, Steve a parlé à sa grand-mère de la prière ce jour-là et a dit qu'il était dans un
endroit magnifique, tout en lumière, et qu'il voulait rester. Ils lui ont dit: «Pas maintenant; vous
devez rentrer.
Une semaine plus tard, Steve a été tué au travail. Il avait conduit un homme au Seigneur la nuit précédente et
l'avait emmené se faire baptiser….

Mae:

Mon père était en fauteuil roulant pendant plusieurs années avant de mourir. Il avait perdu une
jambe et l'autre était mauvaise. Il était presque aveugle et presque complètement sourd. Il souffrait
de diabète, d'hypertension et de problèmes cardiaques. Il a été chrétien toute sa vie et nous a élevés
pour aimer le Seigneur et aller à l'église.

Quelques nuits après sa mort, j'ai fait un rêve. Je l'ai vu debout sur une belle colline
verdoyante - en bonne santé, souriant et heureux. Cette même semaine, ma sœur a fait le
même rêve!
Nous n'avons plus pleuré pour lui, mais nous avons été remplis de paix et de réconfort après sa mort.

Teresa:

J'ai perdu ma petite fille quand j'étais enceinte de sept mois. J'avais demandé à Dieu de me faire
savoir qu'elle était entre Ses mains. Environ cinq ans plus tard, pendant la louange et l'adoration, je suis
entré dans la présence de Dieu et j'ai vu ma petite fille avec Jésus. Elle avait de longs cheveux noirs. Elle
m'a dit qu'elle était prise en charge et qu'elle ne devait pas avoir peur ou s'inquiéter. Elle a dit qu'elle
m'aimait et m'attendrait au paradis. J'étais dans une telle paix et contentement. Jésus m'a dit quelques
mots et j'ai relâché les émotions que j'avais portées et maintenant j'ai pu faire face à la perte. Je sais que je
la verrai au paradis.

Sandee:

J'attendais mon troisième enfant, un fils. Cette grossesse s'était déroulée sans incident. À ce stade, il
ne me restait plus que quatre semaines avant ma date d'accouchement.
Soudain, je me suis réveillé au milieu de la nuit. Je me suis assis dans mon lit comme si j'avais
été frappé par un éclair. Une vague de mouvements était tout autour de moi. J'ai vu deux anges, un
de chaque côté de moi. Puis j'ai vu mon bébé. C'était comme s'il s'était levé et hors de moi, et les
anges l'ont emmené entre eux. Dans un éclat de lumière douce et argentée, ils montèrent
rapidement vers le haut, traversant le plafond comme s'il n'existait pas.

J'étais assis là, paisible mais étourdi. Mon esprit était aux prises avec la scène que je venais
d'assister. Le lendemain, je suis allé au cabinet médical pour confirmer ce que je savais déjà. Mon fils
était mort dans la nuit.

En effet, il y avait de la tristesse dans la famille, mais je ne pouvais pas pleurer comme quelqu'un
qui n'avait aucun espoir. Mon fils est dans la maison du Père et je le verrai, ainsi que ma fille aînée
Christy, très bientôt.

Lisa:

[Décrivant son expérience de mort imminente en tant que jeune femme]: Je me souviens d'être partie
ici à une vitesse incroyable à travers l'espace, passant des lumières vives qui semblaient être des étoiles.
J'ai vu une lumière et j'ai su que j'allais au ciel et que je verrais Dieu. La seule façon de le décrire était une
grande joie et paix, mais la joie était particulièrement intense… alors que la vie revenait dans mon corps, j'ai
senti une grande poussée d'air traverser mes côtes….

Un pasteur:

Dans mon rêve, [mon ami pasteur] est venu et m'a montré une couronne brillante qu'il avait reçue pour ses
travaux. Il m'a encouragé à continuer avec mon église, à rester ferme à travers les épreuves et les demandes.
Ses mots exacts étaient: "Cela en vaut la peine." Je me suis réveillé avec des larmes de joie.

Rubis:

Le Seigneur m'a montré une vision juste avant la mort de ma mère. Il y avait toute une
foule d'êtres chers réunis pour une fête de bienvenue dans quelque chose comme une gare
qui attendait l'arrivée de ma mère. J'en ai reconnu beaucoup: mon papa, ma fille Patsy
décédée à 24 ans d'un cancer, ma belle-mère et tant d'autres. Ils savaient que maman allait
arriver et planifiaient une célébration. Le Seigneur m'a dit que Dieu envoie un message à
travers le ciel à tous les êtres chers en disant à quelle heure être là, et
ils préparent une fête. Ceci est fait pour chacun de ses enfants lorsqu'ils arrivent au ciel - une
fête de bienvenue!

Pauline:

J'étais le conférencier pour une retraite pour femmes dans l'Illinois quand j'ai eu le rêve.
J'étais dans une pièce vide. Soudain, mon fils Charles, qui avait été brutalement assassiné,
est apparu. Il a traversé le mur et a été suspendu entre le sol et le plafond. Il était d'une telle
beauté éthérée que j'étais sans voix et sans souffle. Ses mains étaient tendues; son visage
brillait de joie. En un éclair, il était parti, et j'étais bien réveillé… et réconforté.

Mike:
J'étais engagé dans les louanges et le culte ce matin d'avril, et j'avais mis une cassette de musique dans
mon petit casque. Environ dix minutes plus tard, tout mon être est devenu très léger et mon esprit a commencé
à être soulevé de mon corps. Au début, j'étais réticent à y aller à cause de l'étrangeté de celui-ci. Je me
souviens encore à quel point mon corps se sentait mal à l'aise et me regardait alors que j'étais soulevé.

Immédiatement, j'ai compris que j'étais en présence d'une immense assemblée de personnes -
une telle célébration, je ne peux pas l'expliquer. Il y avait un tel amour qui semblait couler partout, et
chanter, louer, danser et instruments de musique. Il y avait une telle joie que j'étais dans une sorte
d'extase. J'aurais pu passer l'éternité là-bas et ne jamais en vouloir plus. Rempli d'une joie indicible,
j'ai scruté mes yeux sur les célébrants. C'est à ce moment-là que j'ai vu Emily [la fille d'un ami] - ou
qu'elle m'a vu. En fait, nous nous sommes vus. Elle était belle au-delà de toute description. Elle
avait l'air d'avoir environ 25 ans, mais avec une belle profondeur et une maturité qu'aucun jeune de
25 ans n'avait jamais eue. Elle avait des cheveux fluides et radieux et des yeux paisibles et
aimants. Ces yeux - l'amour a brillé d'eux et m'a frappé, me faisant aussitôt pleurer, pas comme un
bébé pleure, juste pleurer parce que je ne pouvais pas le comprendre. Elle m'a souri et a levé ses
mains vers le haut et vers l'avant, indiquant la direction de l'attention de tout le monde. Je savais
qu'elle dirigeait mon attention sur la personne de Jésus-Christ.…

Madeline:

Nous [le Seigneur et moi] avons commencé à traverser des champs qui étaient si beaux; l'herbe
ressemblait à un tapis épais. Il y avait de belles fleurs et des arbres.
Il n'y avait pas un seul brin d'herbe morte, pas de fleurs mortes, pas de feuilles brunes sur aucun arbre….

Un nuage céleste de témoins

Maxine:
Ma grand-mère aimait vraiment le Seigneur. Elle le louait toujours et parlait aux autres de
Jésus. Longtemps après son décès, j'ai eu une vision ouverte d'elle un soir pendant notre
service d'adoration. Elle dansait et louait Dieu dans le ciel comme je le faisais sur terre, et elle
m'a dit: «J'adore! J'adore ce que je vois, alors continuez comme ça!

Paige:

Après avoir fait une fausse couche sur des jumeaux en raison d'une infection grave, on m'a dit que je n'aurais
plus jamais d'enfants. Après la prière pour la guérison et la réception d'une parole prophétique, avec les
encouragements de mon mari, avec beaucoup de joie, nous avons conçu à nouveau. À peu près au même nombre
de semaines qu'avant, les mêmes problèmes se sont reproduits et la bataille a recommencé pour livrer un autre
ensemble de jumeaux. Mais nous étions déterminés… mon mari Ralph luttait constamment dans le domaine des
esprits, et je me suis battu émotionnellement et physiquement, y compris un alitement forcé pendant cinq mois. Par
la grâce de Dieu, nous avons accouché de deux petites filles en bonne santé huit semaines plus tôt. Bien que le
sommeil ait été rare pour moi après l'accouchement, je me suis couché un après-midi pendant que les deux
jumeaux dormaient. J'ai eu une vision de moi marchant à travers un champ de fleurs avec le bras de mon père
enroulé autour de moi. Sa voix et sa personnalité étaient claires comme du cristal, ce qui était un trait distinctif de
cette rencontre puisque mon père était rentré à la maison pour être avec le Seigneur des années auparavant, alors
que j'avais 18 ans. Il a dit à quel point il était fier de moi pour avoir traversé cette grossesse dans la foi, et que la
récompense céleste l'emporterait de loin sur la bénédiction d'avoir les filles. Puis il me parla Hébreux 12: 1: «C'est
pourquoi, puisque nous avons une si grande nuée de témoins autour de nous, laissons aussi de côté toute charge
et le péché qui nous enchevêtrent si facilement, et courons avec endurance la course qui est placé devant nous,
fixant nos yeux sur Jésus. et que la récompense céleste l'emporterait de loin sur la bénédiction d'avoir les filles.
Puis il me parla Hébreux 12: 1: «C'est pourquoi, puisque nous avons une si grande nuée de témoins autour de
nous, laissons aussi de côté toute charge et le péché qui nous enchevêtrent si facilement, et courons avec
endurance la course qui est placé devant nous, fixant nos yeux sur Jésus. et que la récompense céleste
l'emporterait de loin sur la bénédiction d'avoir les filles. Puis il me parla Hébreux 12: 1: «C'est pourquoi, puisque nous avons une si gran

La vision a été rapidement terminée, mais j'ai tout de suite appelé Ralph et ma mère, tremblant
toujours de sa réalité.
Comme je me suis dit plus tard à haute voix: «Seigneur, je ne comprends vraiment pas cela…
pourquoi ne m'as-tu pas dit ces mots?» La réponse interne a été immédiate et claire: "Parce que je
savais que cela signifierait plus que ton père te le dise."

Car je considère que les souffrances de ce temps présent ne sont pas dignes d'être
comparées à la gloire qui sera révélée en nous.

Car l'attente sincère de la création attend avec impatience la révélation des


fils de Dieu.
Car la création a été soumise à la futilité, non pas volontairement, mais à cause de celui qui l'a soumise
dans l'espérance;

parce que la création elle-même sera également délivrée de l'esclavage de la corruption


dans la glorieuse liberté des enfants de Dieu.

Car nous savons que toute la création gémit et claque avec des douleurs de naissance ensemble
jusqu'à maintenant.

Non seulement cela, mais nous aussi qui avons les prémices de l'Esprit, nous même nous
gémissons en nous-mêmes, attendant avec impatience l'adoption, la rédemption de notre
corps.

Car nous avons été sauvés dans cette espérance, mais l'espoir qui se voit n'est pas l'espoir; car
pourquoi espère-t-on encore ce qu'il voit?

Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance.

Romains 8: 18-25, nouvelle version du roi Jacques


À PROPOS DES FEUILLES DE TEMPS

Le Dr Tim Sheets est apôtre, pasteur, auteur et fondateur de Awakening Now Prayer
Network, basé à Middletown, Ohio, à l'église Oasis, dont il est le pasteur depuis 36 ans. Il
voyage et exerce son ministère à travers le pays et dans d'autres pays.

@TimDSheets (Twitter)
Tim Sheets Ministries (facebook)

Écrivez:

Ministères Tim Sheets


6927, chemin Lefferson
Middletown, Ohio 45044

carol@timsheets.org

513.424.7150

timsheets.org
oasiswired.org
awakeningnowprayernetwork.com