Vous êtes sur la page 1sur 2

Master 1 Génie Chimique/ OPERATIONS UNITAIRES EVAPORATION

EVAPORATION
Exercice 1 :
Un jus de fruit (humidité 90%, débit = 50 t/h, T= 56 °C; chaleur spécifique = 4000 J/kg/°C)
est concentré à l'aide d'un évaporateur à simple effet.
A la sortie de l'évaporateur, le sirop présente les caractéristiques suivantes : extrait sec de
40%, T = 62 °C, chaleur spécifique = 2500 J/kg/°C.
L'écart de température entre le jus de fruit à l'entrée et la vapeur primaire est de 12 °C. Les
températures des condensats de vapeur primaire et de vapeur secondaire sont respectivement
de 65 et 61 °C. H vapeur primaire = 2622 kJ/kg ; H vapeur secondaire = 2610 kJ/kg.
1) Déterminer le débit horaire du sirop.

2) Déterminer le débit horaire de la vapeur primaire.

3) Le coefficient global de l'échangeur étant de 1500 W/m2/°C, déterminer la surface de


chauffe de l'évaporateur.

Exercice 2 :
On concentre 2500 kg.h-1 d'une solution de sucre de 7% et 20°C dans un évaporateur continu.
L'évaporateur est muni d'un rebouilleur à circulation forcé et fonctionne sous pression
atmosphérique. On obtient en sortie une solution à 35% massique et à 100°C.
1) Calculer la quantité d'eau à éliminer sous forme vapeur dans l'évaporateur.
2) Calculer la quantité d'énergie à fournir à l'appareil, en kJ.h-1.
3) Calculer la quantité de vapeur d'eau de chauffage nécessaire à l'opération.

Données:
 Capacité thermique à pression constante de l'alimentation: 4.00 kJ.kg-1.K-1
 Enthalpie massique de vaporisation de l'eau à 100°C: 2259 kJ.kg-1
 1 kg de vapeur de chauffage libère 2740 kJ.

Exercice 3 :
On considère une évaporation à double effet à co-courant alimentée par 1000 kg.h-1d'une
solution aqueuse de titre massique en soluté à 7% et à 20°C. Le débit de vapeur de chauffe
utilisé à 10 bar absolus pour le premier effet est de 540 kg.h-1.
 Le 1er effet fonctionne à 2.5 bar absolus,
 Le 2ème effet fonctionne à 0.45 bar absolus,
 le cp de l'alimentation et des concentrâts est considéré comme égal à 4.18 kJ.kg-1.°C-1.
 Les propriétés de l'eau et de sa vapeur sont P vap=(Teb/100)4 et Lv(Teb)=2535-2.9×T, avec
Ten °C, P en bar absolu et Lv en kJ.kg-1.
1) Calculer le débit évaporé V1 sur le 1er effet. En déduire le débit L1 et le titre xL1des
concentrâts du 1er effet.
2) En prenant un débit d'alimentation du 2ème effet L1=700 kg.h-1 et un débit de vapeur de
chauffe V1 = 300 kg.h-1, calculer le débit évaporé V2, le débit de concentrât L2 et son titre
xL2 pour le 2ème effet.
3) Calculer l'économie de cette installation d'évaporation.
4) Le rebouilleur du 1er effet est un échangeur multitubulaire constitué par 80 tubes de 2 cm de
diamètre et 4 m de long. Le flux échangé est 1088000 kJ.h-1. Calculer la surface d'échange et
le coefficient d'échange moyen de cet échangeur en kJ.h-1.m-2.°C-1.
Master 1 Génie Chimique/ OPERATIONS UNITAIRES EVAPORATION

Exercice 4 :
On considère une évaporation à double effet à contre-courant, alimentée dans le 2ème effet par
1000 kg.h-1 d'une solution aqueuse de titre massique en soluté à 7% et à 20°C. En supposant
les mêmes conditions opératoires que l’exercice précédent :
1°) Calculer les débits évaporés V1 sur le 1er effet et V2 sur le 2èmeeffet, ainsi que les débits
L1 et L2 et les titres xL1 et xL2 des concentrâts 1er et 2ème effet.
2°) Calculer l'économie de cette installation d'évaporation.
3°) Expliquer la différence obtenue par rapport à l'exercice précédent.

Problème 1 :
On considère une évaporation à triple effet à co-courant alimentée par 14.4 t.h-1 d'une liqueur
contenant 10 % de solides et à 294 K. Cette liqueur doit être retirée du troisième effet avec
une concentration de 50% de solides et à une pression de 13 kN.m -2 (~ 0.13 bar). On suppose
une chaleur spécifique de liqueur de 4.18 kJ.kg-1 K-1 et une élévation ébullioscopique
négligeable. L’élément de chauffage du premier effet est alimenté par de la vapeur saturée à
205 kN.m-2 et le condensat est éliminé à la température de la vapeur dans chaque effet.
Si les trois unités doivent avoir des surfaces égales, estimez la superficie, les différences de
température et la consommation de vapeur.
Les coefficients de transfert thermique respectivement pour les premier, deuxième et
troisième effets sont de 3.1, 2.0 et 1.1 kW.m-2 K-1.

Problème 2 :
On considère une évaporation à triple effet à contre-courant avec les données du problème 1.
Si les trois unités doivent avoir des surfaces égales, estimez la superficie, les différences de
température et la consommation de vapeur.
Les coefficients de transfert thermique respectivement pour les premier, deuxième et
troisième effets sont de 2.5, 2.0 et 1.6 kW.m-2 K-1.