Vous êtes sur la page 1sur 2

ENSA Tétouan Année universitaire 2020/2021

GC3

Elément du Module: Transfert thermique des bâtiments


Série 2

Exercice 1:
Un corps cylindre de longueur L et de diamètre D (volume V et de surface S) initialement à la température
T(t=0)=T0=30°C est plongé dans l’eau de température T∞=5°C (supposée constante). On fera l’hypothèse
que le coefficient d’échange h (uniforme autour du corps) est suffisamment petit pour que la température du
corps (variable dans le temps) soit la même dans tout le corps.
1. Sachant que le cylindre est le siège d’une production de chaleur Pg. Faites un bilan d’énergie autour du
corps afin d’obtenir l’équation différentielle décrivant l’évolution temporelle de la température.
2. Déterminer le temps au bout duquel la température du cylindre atteint 15°C.
A.N :=1000 kg/m3 ; Cp=4180 J/kg.K ; L=1 m ; D=0,1 m ; h=100 W/m2.K ; Pg=20 W

Exercice 2:
Une chaudière de 5 kW est mise en marche continue dans une petite maison demeurée longtemps sans
chauffage et dont la température est tombée à 5°C. La température extérieure Te demeurant
invariablement égale à 5°C, la température intérieure Ti plafonne à 30°C, si le chauffage n’est pas coupé
(régime permanent).
1. Calculer la résistance thermique globale de l’enveloppe de cette habitation (RT en K/W).
2. Sachant qu’à l’intérieur, au cours du réchauffement, la température de 20°C a été atteinte au bout de 77
minutes, calculer la capacité thermique globale ( CT VcP ) de la maison, exprimée en kJ/K.

Pour cela, on commencera par écrire le bilan thermique, puis on résoudra l’équation différentielle obtenue.
Une régulation tout ou rien est installée pour couper le chauffage dès que la température intérieure atteint
20°C et le remettre en route lorsque celle-ci retombe à 18°C.
3. Calculer le temps de marche et le temps de coupure de la chaudière
4. En déduire le taux de fonctionnement de celle-ci, défini comme le rapport du temps de marche à la période
du cycle.
5. Évaluer la dépense en 24 heures (en kWh)
6. Quelle serait, en régime permanent, sans régulation, la puissance qu’il faudrait maintenir en continu de
manière à conserver rigoureusement 19°C dans la maison.
Exercice 3 :

La surface d’un mur de brique, initialement à une température uniforme de T0 10 C , absorbe une

radiation solaire équivalent à 100 W/m2 commençant au temps t=0. Les caractéristiques thermiques du mur
1 1
sont :   0.5 W.m .K ; a  0.005 cm/s . Calculez :
2

1 La température de surface après une heure d’exposition au flux solaire.


2 la température après une heure d’exposition en un point situé à 10 cm sous la surface exposée.
Exercice 4:
Deux gros blocs, l’un en cuivre l’autre de béton, sont à température ambiante de la pièce (23 °C). Lequel de
ces deux blocs vous semblera plus froid au toucher, sachant que l’on peut les considérer comme solide semi-
infini et que votre main est à température de 37 °C ?
Caractéristiques des matériaux :

cuivre 8933kg/m3 ; ccuivre  385J/kgK; cuivre  401W/mK

béton  2300 kg/m3 ; cbéton 880J/kgK; béton 1.4W/mK

Exercice 5 :
Trouver l’équation d’un solide refroidit uniquement par convection par la méthode des quadripôles. On
supposera que le solide possède une température uniforme.