Vous êtes sur la page 1sur 42

1

Ecole polytechnique privée d’Agadir

MODULE :
MATERIAUX DE CONSTRUCTION

COURS 1 :
LES PIERRES DE CONSTRUCTIONS

Préparé et présenté par : Mohamed TATANE

Docteur et Ingénieur en Génie Civil


ACTIVITE 1:

Prenez un bout de papier :


-Citer quelques exemples de l’utilisations des pierres
dans la construction;
- Donner des exemples de pierres de constructions que
vous connaissez ?
ACQUEDUCS EN PIERRE PYRAMIDE D’EGYPTE EN PIERRE

PONT EN PIERRE MAISON EN PIERRE


1-INTRODUCTION:
Les pierres de construction englobent tous les corps durs et solides extraits du sol, plus ou moins
taillés, qui servent à bâtir des maisons, des palais,des lieux de culte, des monuments, des fortifications
et des ouvrages d’art depuis des millénaires.
La plupart des constructions anciennes qui nous renseignent sur les civilisations disparues sont en
pierre, aussi bien en Asie qu’en Afrique, en Europe qu’en Amérique.
En effet, la pierre existe partout, avec des structures et des teintes très variées permettant de
multiples réalisations : Aqueducs, ponts, voûtes, escaliers plus ou moins complexes, bassins et
fontaines, maisons rurales ou palais, dallages intérieurs ou extérieurs ne sont que quelques-unes des
constructions en pierre existant dans le monde entier.
Le Maroc est particulièrement riche en pierres de
construction, d’une part par la variété des gisements
existants, d’autre part du fait de l’importance de
beaucoup d’entre eux. Seules sont actuellement
exploitées celles les mieux situées géographiquement ou
fournissant un matériau adapté au goût du jour.
La pierre est donc une richesse nationale, inépuisable à
l’échelle humaine, qui mérite d’être davantage utilisée.
2-DIVERSES CATÉGORIES DE PIERRES DE CONSTRUCTION
Pour l’emploi en construction on classe généralement les pierres en quatre grandes
familles :
1. — les pierres calcaires ;
2. — les roches marbrières ;
3. — les granits ;
4. — les grès.

Ces familles regroupent souvent des périodes


d’origines géologiques différentes. Elles se réfèrent
principalement à la difficulté de travailler le
matériau et aux possibilités d’utilisation qu’il
présente.
RAPPEL SUR L’ORIGINE DES ROCHES :
RAPPEL SUR L’ORIGINE DES ROCHES :
2.1 Pierres calcaires
Ce sont des roches plus ou moins dures, comportant au
moins 50 % de carbonate de calcium, et ne sont pas
susceptibles de prendre le poli.
D’origine sédimentaire, elles ont englobé lors de leur
formation des débris animaux ou végétaux (fossiles) qui les
structurent de Façons différentes.
Ultérieurement, les eaux du sol ont plus ou moins traversé les
dépôts calcaires émergés, élargissant des cassures initiales et
faisant plus ou moins évoluer la roche en fonction des sels en
Suspension dans l’eau.
Exemples d’utilisation

Mur en pierre calcaire

Pavage en pierre calcaire


Caniveau en pierre
calcaire
2.2 Roches marbrières
• On appelle roches marbrières, des roches métamorphiques dérivées du calcaire et
constituées principalement de cristaux de calcite ( Ca CO3 ) (moins 75%) .
• Dans le processus de transformation de la roche originelle, les minéraux se cristallisent en
donnant au marbre diverses colorations et veinages polychromes du plus grand effet
esthétique.
• Les roches présentent l’aptitude de prendre un poli et de donner un effet décoratif tantôt
ramagé et non uniforme, tantôt au contraire unicolore.
• Les utilisation du marbre dans la construction sont diverses, mais on le retrouve surtout
comme élément de revêtement décoratif: revêtement de sol et paillasse, revêtement de
façade..
• La poudre de marbre broyée en granulométrie fine
est une charge minérale recherchée pour ses utilisations
en peinture.
Exemples d’utilisation de roches marbrières d’origines Marocaines :
pierres marbrières

Rouge d’Agadir Gris de tifelt

Vert Anzi Miel Ouarzazate


2.3 Granits
Ce sont des roches provenant de l’éruption du
magma interne dans l’épaisseur de la croûte terrestre, où il
s’est refroidi lentement sous de fortes pressions.
Les granits sont principalement composés de quartz,
feldspath et mica.
2.3 Granits (suite)
En fonction des proportions respectives des composants, on distingue quatre grandes
familles de granits :
— la granite proprement dite, comportant la proportion la plus importante de
quartz, de ce fait plus difficile à travailler, de teinte relativement claire, blanc à gris
bleuté, pouvant passer au jaune dans les parties altérées à proximité de la surface du sol ;
— la syénite, comportant une moindre proportion de quartz, ce qui permet de la
travailler plus facilement ; de teinte grise à rougeâtre, elle est d’aspect plus foncé que la
granite ;
— la diorite, comportant très peu de feldspath, davantage de quartz que la
syénite et surtout des proportions importantes d’amphibole et de biotite ; en général de
teinte plus foncée que la syénite ;
— le gabbro, la plus sombre des roches granitiques ; l’absence de quartz la rend
plus facile à travailler ; elle est composée principalement de feldspath calcosodique,
d’amphibole et pyroxène avec un peu d’olivine.
Granite Diorite

Syénite Gabbro
Exemples d’utilisation de roches granitiques

Granit « BLEU PERLE » Granit « ROUGE BALMORAL»

Granit Maroc « ROSA PORRINO»


Granit « GALAXY NOIR»
2.4 Grès
• Ce sont les roches sédimentaires les plus répandues à la surface du globe. Elles proviennent
du cimentage de grains de quartz (sable siliceux) par un liant constitué par de la silice, du
calcaire ou de l’argile.
• La couleur du grès vient du ciment liant les grains de quartz.
2.4 Grès (Suite)
On distingue principalement :
— les grès quartzeux, reliés par un ciment siliceux, pouvant cependant être cohérents,
friables, fins ou grossiers ;
— les grès psamnites, reliés par un ciment argileux, le plus souvent micacé ; de ce fait, la
roche a une fissibilité prononcée ;
— les grès argileux, reliés par une gangue argileuse ou argilosiliceuse;
— les grès ferrugineux, reliés par l’oxyde de fer généralement hydraté ;
— les grès gris-vert à ciment calcaire, marneux ou argilo-siliceux dont la couleur
provient des grains de glauconie ;
— les grès calcarifères cimentés par du carbonate de chaux.
Les couleurs varient donc entre le blanc, le rouge, le jaune, le brun et le gris-vert.
ACTIVITE 2 :

- COMMENT APPELLE -T-ON LES LIEUX D’EXTRACTION


DE CES MATERIAUX ?
- QUELS SONT LES PROCEDES QUE VOUS CONNAISSEZ
POUR EFFECTUER LES OPERATIONS D’EXTRACTION?
3-EXTRACTION DES PIERRES DE CONSTRUCTION:
3.1 Les carrières

• Une carrière est le lieu où sont extraits les matériaux de construction:


 Elle peut être à ciel ouvert, soit « à flanc de coteau », soit « en fosse » (jusqu'à une
centaine de mètres de profondeur parfois).
 Elle peut être aussi souterraine ou sous-marine.
• On peut distinguer 3 types de carrières en fonction de l’usage de la roche qui en est
tirée :
1. Carrière pour l’extraction de la matière première industrielle : ex: Calcaire pour
les cimenteries, argile pour la terre cuite, etc. ;
2. Carrière pour l’extraction des roche et pierres décoratives et de Construction:
ardoise, grès, marbre, granit, pierres calcaires;
3. Carrière pour l’extraction des granulats : graviers et sables utilisés par
le bâtiment et les travaux publics
Cette dernière catégorie est la plus importante en volume.
3-EXTRACTION DES PIERRES DE CONSTRUCTION (Suite):
3.1 Les carrières
N.B: la distinction entre mine et carrière tient à la nature du matériau extrait (stratégique ou
précieux pour la mine, de moindre valeur pour la carrière.

Carrière de pierres à ciel Carrière de marbre


ouvert
3-EXTRACTION DES PIERRES DE CONSTRUCTION (Suite):
3.1 Les carrières

Extraction par abattage


à l’explosif

Extraction en site
alluvionnaire
ACTIVITE 3
Travail demandé : Remplir les pointillés par l’étape équivalente à l’opération de l’extraction des pierres
de construction.

4
2

5
3-EXTRACTION DES PIERRES DE CONSTRUCTION (Suite):
3.1 Les étapes d’exploitation au sein d’une carrière

 Forage ou foration : percement de trous verticaux d'environ 10 cm de diamètre dans la


roche selon un écartement (la "maille") bien déterminé.
 Minage : les trous de foration sont remplis d'explosifs. L'explosion successive des trous
fragmente grossièrement (<800 mm) la roche et l'abat.
 Reprise : une pelle hydraulique ou un chargeur à pneu récupère la roche abattue et la charge
dans un engin de transport.
 Roulage : un engin, plus rarement un convoyeur à bande, achemine les matériaux grossiers
jusqu'à l'installation de traitement.
 Traitement des matériaux : production de produis finis
4-ESSAIS D’EVALUATION D’APTITUDE A L’EMPLOI DES PIERRES DE
CONSTRUCTION
4-1: Analyse pétrographique :
ƒ
• L'analyse pétrographique permet de déterminer la composition minéralogique de la pierre
naturelle;
• Sur la base de cette composition, il est possible de déduire la classification géologique,
• L'analyse pétrographique permet également d'obtenir des informations très utiles
concernant les possibles altérations d'une pierre après sa mise en œuvre (microfissuration,
formation de minéraux expansifs, oxydation de minéraux métalliques, …).
4-ESSAIS D’EVALUATION D’APTITUDE A L’EMPLOI DES PIERRES DE
CONSTRUCTION
4-2: Essais d’identification:
ƒ
• Ils permettent de vérifier les propriétés intrinsèques de la pierre.

Intitulé Description

Masse volumique apparente Indique le degré de compacité du matériau et évalue la masse


(Kg/m3) pour un volume donné.

Porosité ouverte (%) Mesure le volume des pores ouverts par rapport au volume
total de la pierre – Les valeurs peuvent être presque nulles
(certains granits) à 50% pour des pierres tendres.
4-ESSAIS D’EVALUATION D’APTITUDE A L’EMPLOI DES PIERRES DE
CONSTRUCTION
4-2: Essais d’aptitude à l’emploi :
ƒ
 Ils permettent d’évaluer les performances du matériau mis en œuvre en reproduisant les
sollicitations auxquelles il sera soumis. Ces analyses permettent également d’évaluer la
durabilité et de dimensionner les produits en pierre.
Intitulé Description
Résistance à Dans le cas des revêtements de sols, l’essai détermine le comportement
l’usure (mm) d’une pierre dans des conditions d’abrasion mécanique .

Absorption par Détermine la quantité d’eau que la pierre peut absorber, par unité de temps
capillarité et de surface.
(g/(m2xs 0.5)
Résistance à la Détermine le niveau de sollicitation admissible en compression pour une
compression pierre. L’information est nécessaire pour l’utilisation de la pierre dans des
(MPa) éléments porteurs.
Résistance à la Détermine le niveau de sollicitation admissible en flexion pour une pierre
flexion (Mpa) dans un ouvrage, en tenant compte des coefficients de sécurité adaptés.
4-ESSAIS D’EVALUATION D’APTITUDE A L’EMPLOI DES PIERRES DE
CONSTRUCTION
4-2: Essais d’aptitude à l’emploi :
ƒ

Intitulé Description

Résistance au gel Détermine une caractéristique de durabilité essentielle pour les ouvrages
(cycles) extérieurs.

Résistance à la Détermine une caractéristique essentielle de sécurité pour l’utilisation de la


glissance pierre en revêtement de sol. A noter, la glissance dépend de la finition de
(humide) surface ; Elle dépend aussi de l’évolution du matériau en usage dans le temps
(patine, entretien …)

Résistance aux Cet essai concerne les revêtements minces de façade. Détermine la force qui
attaches provoquera la rupture du matériau, en fonction du type de pierre, de
l’épaisseur du revêtement et de la position du goujon d’attache.
4-ESSAIS D’EVALUATION D’APTITUDE A L’EMPLOI DES PIERRES DE
CONSTRUCTION
4-3: Principales grandeurs et caractéristiques:
ƒ
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

Usage Exemples

Pavages et revêtements de sol à usage privatif Pavés, bordures,


ou collectif intense ou normal dalles
Soubassements,
Éléments en contact avec le sol
socles
Couvre-murs,
Extérieur
Parties en élévation non verticales corniches, seuils de
fenêtre
Moellons et blocs
Murs de façade massifs (non ventilés)
de maçonnerie
Revêtements minces de façade (ventilés) Plaques agrafées
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

Usage Exemples

Revêtements de sol à usage


Dalles, plaquettes
privatif ou collectif intense ou
modulaires
normal
Plaquettes
Intérieur Revêtements de mur
modulaires
Maçonneries massives Moellons, blocs
Tablettes de fenêtre,
Tablettes
tablettes de cuisine
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

HERISSONAGE EN PIERRE
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

MURS DE SOUTENEMENT
EN PIERRE
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

FACADE DE MAISON EN PIERRE

CLOTURE EN PIERRE
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

BETON CYCLOPEEN AVEC REMPLISSAGE EN PIERRE


5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

PAVAGE DU SOL
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

MURS DE FACADES
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

MARBRE POUR
REVETEMENT AU SOL
MARBRE POUR
FACADES EXTERIEURS
5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

MARBRE POUR MURS INTERIEURS


5- QUELQUES USAGES DES PIERRES DE CONSTRUCTION :

Pavés à base de grès Grès pour façade


VOS QUESTIONS