Vous êtes sur la page 1sur 8

ÉCOLE SUPÉRIEURE

d’Assurances
UNE ÉCOLE
MULTIDIPLÔMANTE

Prochainement Bachelier
Optez pour un métier dans l’Assurance
et une formation en alternance
BTS ASSURANCE

L’Assurance recrute 10 000 PERSONNES Le BTS Assurance est un DIPLÔME D’ÉTAT DE  


chaque année NIVEAU III (Bac + 2)
L’Assurance, ce sont des métiers au sein des Le BTS Assurance est une FORMATION EN 2 ANS  
SOCIÉTÉS D’ASSURANCES, mais aussi des BANQUES, aux fondamentaux de l’assurance pour les métiers
des MUTUELLES et des COURTIERS en relation avec les Assurés

L’Assurance, ce sont DES MÉTIERS TRÈS DIVERS 80 % des étudiants qui ont préparé leur
• L’accueil et le conseil aux assurés BTS Assurance à l’ESA poursuivent leurs études
d’assurances en s’inscrivant au cursus Bachelor
• La conception des produits, la vente Assurance et Banque. Ils font tous cette 3e année
• La gestion des contrats, le règlement des prestations en alternance

S
S D I PLÔMÉ
100 T%S ASSURANCEPLOI
D E
DU B ENT UN EM S.
I
TROUV NS DE 3 MO
O I
EN M
L’École Supérieure d’Assurances
L’ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ASSURANCES nécessaires pour toujours s’adapter aux évolu- L’École Supérieure
fondée en 1980, est un établissement d’Ensei- tions rencontrées dans leur vie professionnelle. d’Assurances a pour
gnement Privé Technique et Supérieur. Le savoir interdisciplinaire que l’ESA s’emploie vocation, depuis plus
L’ESA est une Association Loi de 1901 admi- à transmettre tend à montrer aux étudiants, de trente-cinq ans,
nistrée par un Conseil d’Administration. Ses combien ils seront mieux armés dans leur vie de former les futurs
orientations pédagogiques sont fixées par le professionnelle s’ils ont fait l’effort de déve- spécialistes de l’Assu-
Conseil de Perfectionnement et Scientifique lopper des connaissances aussi étendues que rance. Les assureurs
de l’ESA. possible sur le monde dans lequel ils vivent, ont une finalité so-
combien leur savoir technique sera mis en ciale et permettent aux personnes, aux
NOTRE PROJET ÉDUCATIF valeur s’ils savent relier celui-ci aux évolutions entreprises de se protéger des aléas et
de la société. de surmonter les conséquences des
La formation dispensée à l’ESA repose sur
sinistres. L’Assurance est un secteur
les fondamentaux des disciplines suivantes : Une autre perspective essentielle est celle
économique de premier plan qui
l’assurance, la bancassurance, les bases tech- de l’innovation. Il convient de préparer les
recrute majoritairement des jeunes.
niques des stratégies digitales, l’économie, la étudiants à affronter un monde où la part
finance, le droit, le marketing, les techniques de l’imprévisible va croissant. Dès lors, les En rapport étroit avec le monde profes-
de management. qualités d’imagination, d’invention, d’aptitude sionnel et les recruteurs, l’ESA adapte
à la conduite du changement sont devenues constamment ses formations aux
Les enseignements ont pour objet de dépas-
essentielles. évolutions des métiers et missions de
ser les frontières entre disciplines et ainsi de
la filière Assurances et Bancassurance.
permettre aux étudiants un réagencement et La vie professionnelle impose également, quel
une valorisation de leurs connaissances grâce que soit le contexte, de savoir s’exprimer de Pour satisfaire à ses objectifs, l’ESA
à des apports dans chacun des domaines façon claire et synthétique. Il convient donc propose plusieurs niveaux de forma-
étudiés. Il apparaît nécessaire de développer de favoriser le développement de l’aisance tions du Bac + 2 au Bac + 5 à travers
chez les étudiants, un esprit critique, le sens orale et de souligner l’importance de cette cinq titres certifiés par l’État. De par
de la synthèse, la capacité à établir l’état des aptitude au regard des étudiants. Il revient sa pédagogie active et appliquée,
lieux des connaissances ou des techniques. aux intervenants de leur donner les moyens par la mise en œuvre et le suivi de
de développer leur aisance naturelle et de moyens concrets, l’École Supérieure
Pour satisfaire ces objectifs, l’ESA invite des
renforcer leurs possibilités d’expression. d’Assurances affirme clairement ses
praticiens de l’assurance à venir partager leur
objectifs envers chaque étudiant :
compétence et leur expérience auprès de Enfin, il n’est pas d’argumentation écrite
réussir sa formation diplômante, réussir
ses étudiants. Chaque intervenant s’efforce possible sans lecture préalable. L’acquisition
sa carrière professionnelle. Cette exi-
de développer chez les étudiants, l’éveil et la de l’aisance et de l’efficacité à l’écrit suppose
gence de qualité a été validée par la
curiosité intellectuels en les invitant à se poser que les étudiants ménagent du temps pour des
certification ISO 9001 : 2015.
des questions. Il s’agit aussi de donner aux lectures de textes fondamentaux, et puissent
étudiants le goût de rechercher constamment élaborer peu à peu des convictions forgées sur PATRICE MICHEL LANGLUMÉ,
les connaissances spécifiques qui leur seront la base du savoir et de l’expérience. PRÉSIDENT DE L’ESA

Architecture des études à L’ESA


1re et 2e BTS ASSURANCE (1) 1 ALTERNANCE
ANNÉES 1 ET 2e ANNÉES (Diplôme d’État)
re L’organisation des études
à l’École Supérieure
 CHARGÉ(E) DE CLIENTÈLE ASSURANCE ET BANQUE d’Assurances donne la
Titre de Niveau II, enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles possibilité aux étudiants qui
3e ANNÉE le désirent d’effectuer leur
 BACHELOR ASSURANCE, BANQUE & IMMOBILIER (1)
formation en travaillant au
European Bachelor of Science in Business - Spécialité Insurance (Accrédité E.A.B.H.E.S) (2) 1
sein d’une entreprise.
MANAGER DE L’ASSURANCE
MANAGER DES RISQUES RYTHME DE L’ALTERNANCE
MANAGER DE & MASTER OF SCIENCE EXPERT(E) EN INGÉNIERIE
ET DES ASSURANCES
4e ANNÉE L’ASSURANCE IN INTERNATIONAL PATRIMONIALE 1 Une semaine à l’École,
DE L’ENTREPRISE
1re ANNÉE 2 INSURANCE MANAGEMENT  1re ANNÉE 2 (1) l’autre semaine en entreprise.
1re ANNÉE 2
1re ANNÉE 2
2 1 semaine à l’École,
 MANAGER DES RISQUES 3 semaines en entreprise.
 MANAGER DE  EXPERT(E) EN INGÉNIERIE
ET DES ASSURANCES PATRIMONIALE
L’ASSURANCE  MANAGER DE DE L’ENTREPRISE 2e ANNÉE (1) 2
2e ANNÉE 2 L’ASSURANCE 2e ANNÉE 2
Titre de Niveau I, enregistré  EUROPEAN MASTER
& Titre de Niveau I, enregistré
au Répertoire National des OF SCIENCE IN BUSINESS
5e ANNÉE  MASTER OF SCIENCE au Répertoire National des
Certifications Professionnelles Spécialité Financial Planning
IN INTERNATIONAL Certifications Professionnelles
 EUROPEAN MASTER (Accrédité EABHES) (2)
INSURANCE MANAGEMENT   EUROPEAN MASTER
OF SCIENCE IN BUSINESS  EUROPEAN FINANCIAL
2e ANNÉE 2 OF SCIENCE IN BUSINESS
Spécialité Insurance Manager PLANNER
(Accrédité E.A.B.H.E.S)  (2) Spécialité Risk Management &
Insurance (Accrédité E.A.B.H.E.S)  (2) (Accrédité E.F.P.A) (3)

(1)
Pour plus d’informations, nous demander la brochure spécialisée.
(2)
E.A.B.H.E.S : Titre Européen délivré par The European Accreditation Board of Higher Education Schools
(Collège Européen d’Accréditation des Universités et des Grandes Écoles).
(3)
E.F.P.A. : European Financial Planning Association.

2
Pourquoi un
BTS ASSURANCE ?
L
es deux années de la forma- • Il établit et gère les contrats
tion qui mènent au diplôme d’assurances pour la clientèle de
d’État BTS Assurance per- particuliers ;
mettent aux étudiants de décou- • Il enregistre également les dé-
vrir et d’assimiler l’environnement clarations de sinistres et vérifie
économique et juridique du secteur les garanties afférentes. Il gère
de l’Assurance. Ces deux années l’intervention d’un expert.
sont celles de la formation aux
techniques spécifiques, aux diffé- En début de carrière, le titulaire
rentes branches de l’assurance et à d’un Brevet de technicien Supérieur
l’apprentissage de la gestion de la Assurance a capacité à intervenir :
relation avec les clients, comment ➜ Sur tout type de risques stan-
conseiller, comment proposer des dards et sur l’ensemble du par-
contrats d’assurances. cours client particulier ou pro-
Le BTS Assurance est perçu par la fessionnel, de la prise de contact
à la réalisation des tâches de
profession de l’Assurance comme
la formation aux fondamentaux de gestion de contrats ou de rè-
glement de sinistres, quel que
Les avantages
l’Assurance. À ce titre, il est recom-
mandé de l’intégrer à son cursus, soit le mode de contact utilisé ; de la FORMATION
même si, au final, on souhaite sanc-
tionner ses études d’assurances par
➜ Pour tout type de règlements
relevant ou non de conven- EN ALTERNANCE
un Titre de Manager ou d’Expert(e) tions d’indemnisation, dans les
(Bac +5). limites des pouvoirs qui lui sont L’École Supérieure d’Assurances prépare le BTS Assurance en
Le titulaire du BTS Assurance peut, délégués. alternance.
à l’issue de sa formation, exercer à Dans toutes ses activités, il ou elle Cette organisation permet aux étudiants qui le souhaitent d’ac-
plein-temps une activité à carac- concilie notamment les objectifs célérer leur entrée au sein du monde professionnel, puisqu’ils
tère commercial, technique et de économiques de l’entreprise, la alternent entre 1 semaine de cours dans les locaux de l’ESA et
gestion en relation avec les assurés, 1 semaine de travail au sein d’une entreprise d’accueil.
qualité de la relation client et la ri-
dans une Entreprise d’assurances, gueur de gestion, dans le respect du Le cursus BTS Assurance en alternance comprend 1 319 heures
dans une Banque, dans une Mu- de cours sur les deux années.
devoir de conseil et de l’ensemble
tuelle, dans un Cabinet de courtage
du cadre réglementaire.
d’assurances ou dans une Agence DEUX TYPES DE CONTRATS D’ALTERNANCE
générale d’assurances. Le titulaire du BTS, quel que soit le
L’ESA permet aux étudiants de suivre leur cursus de formation,
poste qu’il occupe, doit disposer
Il peut poursuivre sa formation par soit dans le cadre d’un contrat d’apprentissage au sein du CFA
d’une solide culture professionnelle
le Bachelor Assurance, Banque & ESA, soit dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.
indispensable à l’exercice de ses
Immobilier en exerçant à mi-temps Le système du BTS Assurance en alternance permet de bénéficier
fonctions. Cette culture profession-
dans le cadre de l’alternance des ac- d’études gratuites, tout en étant rémunéré. La rémunération
nelle, qu’il acquiert par la formation
tivités similaires à celles qu’i exerce- mensuelle se situe entre 55 % et 85 % du SMIC en fonction de
en alternance, lui permet d’exercer
rait dans le cadre d’un plein-temps. l’âge et du niveau d’études de l’étudiant.
ses activités dans le respect de
Compétent, motivé, rigoureux : la réglementation en vigueur, en
• Il étudie la demande et les be- prenant en compte l’environne- RYTHME D’ALTERNANCE
soins et souscrit les contrats ment économique et juridique et
d’assurances (automobile, MRH, le contexte de l’entreprise au sein 1 semaine à l’École, 1 semaine en entreprise.
complémentaire Santé) ; de laquelle il travaille.

MODALITÉS DE SÉLECTION À L’ENTRÉE DU BTS ASSURANCE


ENTRETIEN
ÉTUDE BTS BTS
BACHELIERS AVEC LA CHARGÉE
DU DOSSIER 1re ANNÉE 2e ANNÉE
DES ADMISSIONS

3
SCHÉMA GÉNÉRAL DES UNITÉS CONSTITUTIVES DES DEUX ANNÉES DU BTS ASSURANCE
UNITÉS GÉNÉRALES UNITÉS PROFESSIONNELLES

U5
U32 U42 Communication
U31 U41
U1 U2 Développement digitale, utilisation
Culture Accueil en du système
Culture générale commercial Gestion des
Anglais professionnelle situation de d’information
et expression et conduite sinistres
et suivi du client sinistre et des outils
d’entretien
numériques

PRÉSENTATION DES UNITÉS


• Lire et comprendre un contrat,
Unité U1 › Culture générale et expression
• Réaliser les opérations liées aux prestations d’assurance santé,
L’objectif visé est de préparer les étudiants à communiquer avec efficacité • Réaliser les opérations liées aux contrats d’assurance-vie en cas de décès,
dans la vie courante et la vie professionnelle, c’est-à-dire : • Identifier les règles et procédures de gestion de sinistres ou le refus
• Communiquer par écrit ou oralement, de garantie,
• S’informer, se documenter, • Traiter les réclamations et objections en argumentant ses réponses
• Appréhender un message, sur la base des conditions du contrat,
• Apprécier un message ou une situation. • Transiger si nécessaire,
• Déterminer et exercer les recours,
Unité U2 › Anglais • Assurer le suivi du sinistre et mesurer la satisfaction du client,
Elle se réfère à quatre compétences : • Repérer toute situation inhabituelle du sinistre ou du dossier client.
• Compréhension écrite de documents, brochures, dossiers, articles
de presse… Unité U42 › Accueil en situation de sinistre
• Compréhension orale d’informations,
L’unité porte sur les compétences et les savoirs associés des activités
• Expression écrite : prise de notes, rédaction de comptes rendus, de
accueil du client en situation de sinistre.
messages…
• Expression orale : conversations simples au téléphone… Les étudiants sont préparés à conduire un entretien avec un client
dans le cadre d’une demande de traitement de sinistre et donc aux
Unité U31 › Culture professionnelle et suivi du client compétences suivantes :
Cette unité prépare les étudiants aux compétences suivantes : • Accueillir le déclarant à l’occasion d’un sinistre ou d’une demande
de prestations,
• Exploiter les informations pour analyser l’évolution du risque,
• Comprendre les circonstances de l’événement à l’origine de la de-
• Exploiter les informations pour analyser la valeur client,
mande,
• Arbitrer entre les solutions de souscription, de gestion des contrats,
• Identifier les informations utiles au traitement d’un sinistre ou d’une
les mettre en œuvre en appliquant les procédures,
demande de prestations,
• Rechercher et exploiter les informations nécessaires aux actes de
gestion à réaliser, • Vérifier la recevabilité de la déclaration ou de la demande,
• Présenter, comparer, expliquer les garanties et leurs limites, les • Énoncer et expliquer les éléments de la procédure,
prestations, les franchises, les plafonds, • Préconiser les mesures conservatoires et les prendre le cas échéant,
• Argumenter, justifier les solutions de souscription, de gestion des • Expliquer les conditions de garantie, le règlement de sinistre ou le
contrats proposés, refus de garantie,
• Gérer les encaissements et les non-paiements des cotisations, • Argumenter sur les différents types de prise en charge, de prestations.
• Extraire les données utiles d’un portefeuille,
• Exploiter les opportunités réglementaires, économiques ou com- Unité U5 › Communication digitale, utilisation du système
merciales pour développer le portefeuille. d’information et des outils numériques
Cette unité forme les étudiants à l’utilisation du système d’information
Unité U32 › Développement commercial et conduite d’entretien d’une société d’assurance dans un contexte professionnel.
Cette unité porte sur les compétences et les savoirs associés des Les candidats sont formés à utiliser et à communiquer sur des médias
activités accueil et identification du besoin du client ou du prospect numériques dans les cas ci-dessous :
– développement commercial, prospection et vente de contrats d’as-
surances et de services associés, de produits bancaires et financiers. • Utiliser les outils numériques et systèmes d’information de l’entreprise,
• Utiliser les outils collaboratifs numériques de l’entreprise pour
Les étudiants sont préparés à conduire un entretien commercial à
contacter et coordonner les interlocuteurs,
travers les compétences suivantes :
• Appliquer la réglementation relative à la protection des données
• Évaluer si la situation relève de leur périmètre de responsabilité et personnelles et à la vente à distance,
le cas échéant transférer vers le service compétent, • Appliquer les procédures numériques de l’entreprise,
• Identifier les informations à intégrer, à partager et à exploiter dans • Mobiliser le canal ou le média de communication adapté,
le système d’information, • Utiliser de façon responsable les outils numériques,
• Communiquer efficacement dans un contexte commercial. • Communiquer par écrit sur média numérique : messagerie électronique,
messagerie instantanée, pages de sites Internet, réseaux sociaux,
Unité U41 › Gestion des sinistres autres médias numériques,
Les étudiants sont préparés à l’instruction de dossiers de sinistres • Orienter un interlocuteur vers l’outil numérique le plus adapté,
tant en assurances de biens et de responsabilités qu’en assurances de • Utiliser les ressources numériques de l’entreprise et les ressources
personnes et versement des prestations. numériques externes à l’entreprise.

4
PRIMA Horaire global annuel de la
SOLUTIONS 1re et 2e année du BTS Assurance
P our permettre aux étudiants
d’être formés dans les condi-
tions de la gestion d’un poste
de travail informatique, d’avoir une
compréhension globale du système
Horaires indicatifs

Séminaire de rentrée (journées d’intégration)


1re ANNÉE
10 H
2e ANNÉE
3H

d’information et de l’organisation Culture générale et expression (français) 63 H 40 H


des bases de données d’une société
d’assurances, l’ESA a fait appel à
Anglais 67 H 55 H
Prima Solutions, à son esprit de par-
Culture professionnelle et suivi du client 123 H 118 H
tenariat porté par une technologie
moderne qui, par la combinaison de Développement commercial et conduite d’entretien 64 H 153 H
l’assurance et d’internet, est le seul
éditeur de logiciels français à fournir Gestion des sinistres 206 H 116 H
une plateforme digitale complète
– Prima Insure – pour les produits Accueil en situation de sinistre 10 H 44 H
d’assurances IARD, Prévoyance et
Santé Individuelle. Communication digitale, utilisation du système d’information
26 H 40 H
et des outils numériques

AINSI, LES ÉTUDIANTS Accompagnement personnalisé* 43 H 34 H


TRAVAILLERONT AVEC :
Forum Emploi 6H
➜ PRIMA PORTAL qui permet :
• Une gestion complète des Épreuves écrites et orales, BTS Blanc 46 H 52 H
affaires nouvelles,
VOLUME HORAIRE 658 H 661 H
• Des simulations tarifaires,
• L’édition de devis, VOLUME HORAIRE TOTAL 1 319 HEURES
• La souscription immédiate * Un positionnement de chaque étudiant à l’entrée en formation permet d’identifier ses éventuelles difficultés méthodologiques
ou différée avec paiement ou déficits de connaissances. En première année, une part significative de l’accompagnement personnalisé est consacrée à
en ligne, l’accompagner dans l’acquisition des compétences et/ou savoirs qui lui font défaut.

• La production des docu-


ments contractuels et signa-
ture électronique.
Épreuves du diplôme
➜ PRIMA POLICY qui permet :
• La prise en charge de tous les
du BTS Assurance
types d’avenants administra-
tifs, ÉPREUVES UNITÉS COEFFICIENT FORME DURÉE
• La gestion complète de pré-
terme et du terme, E1 - Culture générale et expression U.1 3 Écrite 4H
• La gestion d’offres ponc- E2 - Langue vivante étrangère U.2 2 Écrite 2H
tuelles.
Orale 20 mn (1)
➜ PRIMA CLAIMS qui permet :
E3 - Développement commercial et gestion des contrats
• L’automatisation de la dé-
claration sinistre en ligne par • Culture professionnelle
l’assuré et de la déclaration U.31 4 Écrite 4H
et suivi du client
en plateau de gestion de • Développement commercial 2 situations
sinistre, U.32 4 CCF (2)
et conduite d’entretien d’évaluation
• La gestion d’un dossier si-
nistre global et sa décom- E4 - Gestion des sinistres et des prestations
position automatique en • Gestion des sinistres U.41 4 Écrite 4H
sous-dossiers par victime et • Accueil en situation de sinistre U.42 3 Orale 20 mn
garantie,
• La gestion intégrée et au- E5 - Communication digitale,
1 situation
tomatique des conventions utilisation du système d’information U.5 2 CCF (2)
d’évaluation (2)
françaises IDA, IRSA, Cidre, et des outils numériques
Dinthilhac, (1) Non compris le temps de préparation de 20 minutes.
• L’automatisation de la gestion (2) Contrôle en cours de formation.
de l’ensemble des recours.

L’obtention du diplôme est soumise à l’obtention


de la moyenne générale de 10/20 aux épreuves
écrites et orales à l’examen du BTS Assurance.

5
Le Titre CHARGÉ(E) DE CLIENTÈLE
ASSURANCE ET BANQUE
Bachelor Assurance, Banque & Immobilier
TITRE DE NIVEAU 6, ENREGISTRÉ AU RÉPERTOIRE NATIONAL
DES CERTIFICATIONS PROFESSIONNELLES.

80 % des étudiants qui ont préparé leur BTS Assurance


à l’ESA poursuivent leurs études d’assurances en s’inscrivant
au cursus Chargé(e) de Clientèle Assurance et Banque.
Ils font tous cette 3e année en alternance.

L’
étudiant admis à suivre l’en-
seignement du cursus Char-
gé(e) de Clientèle Assurance et
RÉGIME D’EXAMEN
Banque de l’ESA suit un cursus qui lui La validation du Bachelor Assurances est soumise ➜ LES ÉPREUVES ORALES
permet d’obtenir le Bachelor Assurance, à l’obtention de la moyenne générale de 10/20,
Banque & Immobilier, validé par The • LE GRAND ORAL
aux quatre épreuves suivantes :
European Accreditation Board of Higher Il s’agit d’une épreuve orale de quinze minutes
Education Schools (E.A.B.H.E.S), qui lui ➜ LE CONTRÔLE CONTINU sur une question portant sur un domaine
permet d’accéder au Titre européen de l’assurance ou de la banque, auxquelles
• Une moyenne générale au contrôle continu, s’ajoutent quinze minutes de préparation.
« European Bachelor of Science in inférieure à 10/20 est éliminatoire.
Business, spécialité Insurance, Banking Chaque candidat tire un sujet sur les mo-
and Real Estate » (Accrédité E.A.B.H.ES), • Le contrôle continu est organisé sous la dules abordés tout au long de l’année.
sous réserve d’avoir obtenu un minimum forme de contrôles et de DST. Lors de son passage, le candidat dispose
de 800 points au Test of English for • Chaque épreuve comporte des sujets dans de dix minutes pour exposer son sujet et
International Communication (TOEIC). une ou plusieurs matières, sachant que cinq minutes pour répondre aux questions
chaque matière du référentiel de 3e année du Jury. La note donnée par le jury, outre
Le cursus Chargé(e) de Clientèle
doit être prise en compte dans un DST. les connaissances du candidat, prend en
Assurance et Banque a pour objectif de
compte le fait qu’il est parvenu à s’exprimer
compléter la connaissance approfondie • Toutes les matières ont un coefficient égal
dans le cadre d’un plan pendant dix minutes.
des fondamentaux de l’Assurance et du à 1. À l’intérieur d’une matière, chaque ensei-
crédit des étudiants et de les préparer Une note inférieure à 10/20 à l’épreuve du
gnant peut, pour le calcul de sa moyenne, grand Oral est éliminatoire.
à être des collaborateurs polyvalents à mettre un coefficient sur chaque note,
même d’intégrer à l’issue du Bachelor, comme il l’entend. • LE PROJET PROFESSIONNEL APPLIQUÉ
les entreprises du secteur de l’Assu- Il s’agit d’un travail réalisé en groupe, destiné
rance, de la banque et de l’immobilier, ➜ LES ÉPREUVES ÉCRITES à vérifier le niveau de professionnalisme
en ayant la volonté d’être performants, Deux études de cas finales : des étudiants. Le projet et la composition
rigoureux et disponibles. des groupes sont du ressort de l’École. Il
• La première étude de cas de 2 heures traite
est validé par une soutenance devant jury.
d’un domaine de l’assurance des particuliers.
RYTHME D’ALTERNANCE Elle comprend la description d’un environ-
Une note inférieure à 10/20 à l’épreuve de
soutenance de projet est éliminatoire.
1 semaine à l’École, 1 semaine en nement, d’un marché, d’un portefeuille
entreprise. clients. Le candidat dispose de tous les • LA SOUTENANCE DU
documents utiles pour analyser la situation, MÉMOIRE PROFESSIONNEL
construire le tableau de bord adapté et Le mémoire doit être le fruit d’un travail person-
analyser ses principaux indicateurs, pour nel et non pas une compilation de documents.
en déduire les actions correctives. Les étudiants soutiennent individuellement
en fin de cycle, le mémoire portant sur un
• La deuxième étude de cas traite de la
aspect de leur formation.
Banque et de la Gestion de patrimoine. Elle
Ce mémoire devra comporter un minimum
comprend la description d’un environne-
de 30 pages hors annexes, dactylographiées
ment, d’un marché, d’un portefeuille clients.
et reliées. Il sera remis à la date fixée par la
Le candidat dispose de tous les documents
Direction de l’École en double exemplaire
utiles pour analyser la situation, construire
et sous format électronique.
le tableau de bord adapté et analyser ses
Le sujet du mémoire est défini par l’étudiant
principaux indicateurs, pour en déduire les
puis validé par le Directeur pédagogique de
actions correctives.
l’ESA. L’étudiant devra veiller à ce que ce
• La troisième étude de cas traite de l’immobilier sujet soit original et d’actualité. Il ne s’agit
et plus particulièrement des transactions im- en aucun cas d’un rapport de stage ou d’un
mobilières. Elle comprend l’élaboration d’un compte rendu d’activité. Ainsi, le sujet du
document commercial et la définition de son mémoire doit poser une problématique, à
plan d’action pour atteindre l’objectif qui lui laquelle il sera répondu par le mémoire.
a été fixé : la vente d’appartements dans un Une note inférieure à 8/20 à l’épreuve de
complexe immobilier et de prêts immobiliers. soutenance de mémoire est éliminatoire.

6
Programme du CHARGÉ(E) DE CLIENTÈLE
ASSURANCE ET BANQUE
Bachelor Assurance, Banque & Immobilier
MODULE 4 n Les contrats de vente d’immeubles :
MODULE chronologie des étapes, responsabilités
FONDAMENTAUX DE L’ASSURANCE Banque
de l’acheteur-vendeur-rédacteur
n Introduction à la Bancassurance
Les étudiants inscrits qui ne sont pas n Les contrats de location : meublé, non
et droit au compte
diplômés du BTS Assurance font une meublé, professionnel, commercial, Droit
n Les moyens de paiements
pré-rentrée fin août sur ces matières : de baux commerciaux et baux
n Le financement des particuliers :
d’habitation
n Les lois essentielles de l’assurance des • Les crédits non adossés
n Le droit de la copropriété : statut de
particuliers • Les crédits adossés
l’immeuble, organes et rôles, calcul des
n Les principaux produits d’assurances • Le crédit immobilier
majorités, appels de fonds, assemblées
des particuliers (Auto, MRH) n Le financement des professionnels
générales
n La complémentaire santé n La fonction d’un chargé de clientèle
n Le Particularisme de l’immobilier
au sein d’une agence bancaire
d’entreprise
MODULE 1 Cas pratique Bancassurance
Approche commerciale MODULE 5 MODULE 7
n Approche commerciale Approche digitale de l’assurance
Gestion de patrimoine
n Approche relation client chez un et de la banque
n Droit patrimonial et droit de la famille
bancassureur L’approche digitale de l’assurance
n Droit immobilier n
n Réseaux sociaux et approche client et de la banque
n L’épargne réglementée
Les autres livrets bancaires n Les enjeux du référencement
MODULE 2 n

n Les produits patrimoniaux n Visite IBM


Assurances
n L’Assurance-vie
n Les lois fondamentales de l’assurance MODULE 8
n Le PERP
du particulier
n Les marchés financiers Approche méthodologique
n Les principaux produits d’assurances
n L’offre bancaire de l’épargne des n Cas montage dossier immobilier
des particuliers : Auto, MRH, Multirisque
entreprises n Cas patrimonial
professionnelle
n Préparation à la certification « AMF » n Cas d’assurance
n Techniques actuarielles et produits
n Gestion de patrimoine des professionnels
d’Assurance
n Complémentaire santé MODULE 9
MODULE 6
n Les bases de tarification Projet professionnel appliqué
n Les conventions de règlement
Immobilier
n Le droit des biens : meubles, immeubles,
des sinistres
démembrement, droit de la propriété et MODULE 10
n Les assurances collectives
n Les risques des professionnels : impact fiscal Anglais
Multirisque, bris de machine,
homme clé, RC du dirigeant
n La réassurance

MODULE 3
Aspects réglementaires, juridiques et
fiscaux de l’assurance et de la banque
n Les aspects réglementaires et
déontologie de l’assurance et de
la banque
n Le démarchage bancaire et financier
n Le devoir de conseil
n Les charges et les commissions
n Les lois bancaires : loi Murcef, loi
Scrivener 1 et 2, loi Hamon, la loi Lagarde
n La fiscalité : IRPP (traitements, traitements,
salaires, pensions, rentes viagères)
n La réglementation anti-blanchiment

7
COMPOSITION Laurent COUTURIER François PONSARD

DU CONSEIL DE
Directeur général de l’ESA Conseiller du Président ENTREPRISES
de l’ESA PARTENAIRES
Eugénie DA COSTA
PERFECTIONNEMENT

Création graphique : MP Stéphan_1070-19_Novembre 2019_Crédits photos : ©Fotolia. com (Monkey Business - stockkete - bernardbodo - javlindy) _ Pointimages© - Adobestock.com _DOQDIRBTS06
Directrice générale déléguée Sophie TARDY
de l’ESA Directrice pédagogique ACE • ACMN VIE • AIG • ALLIANZ
de la Formation à distance de l’ESA • A P I C I L   •   AV I VA   •   A X A   •
Béatrix de GALARD
Consultante en Marketing Henri TRAVERT BANQUE P O STA L E
Président PRÉVOYANCE  •  BNP PARIBAS
Michel HASCOËT
Société Transverse-Executive CARDIF • BRED •  CAMEIC • CAP
Administrateur
GEMINI • CNP • COFACE  • DIOT
AXA Assurances Maroc Jacques TRENEL
AXA Assurances Sénégal Coordonnateur de projets à l’ESA • DIRECT ASSURANCE • GAN
AXA Assurances Gabon EUROCOURTAGE • GMF • GENERALI
Philippe VARIN CONSULTING • GRAS SAVOYE •
AXA Assurances Côte d’Ivoire
Courtier GROUPAMA • HSBC ASSURANCES
AXA Assurances Cameroun
• MAAF • MACSF • MALAKOFF-
MÉDÉRIC-HUMANIS • MARSH •
MÉDICALE DE FRANCE • MONDIALE
COMPOSITION Didier ALLAUX Michel HASCOËT ASSISTANCE  • MUTEX • LA MUTUELLE
Représentant AGEA Administrateur GÉNÉRALE • LE CONSERVATEUR •
DU CONSEIL AXA Assurances Maroc
Gilles Emmanuel BERNARD PACIFICA • PRÉDICA • ROYAL SUN
SCIENTIFIQUE AXA Assurances Sénégal
ALLIANCE • SNCF • SOGECAP •
Président du Comité Directeur AXA Assurances Gabon
LAB-Laboratoire VERLINGUE  •  VIP CONSEIL
AXA Assurances Côte d’Ivoire
Assurance Banque AXA Assurances Cameroun • ZURICH…

Jean-Luc BERTOZZI Franck LAUGIER


Président du Conseil de VIE ASSOCIATIVE
Risk Manager
Perfectionnement et Scientifique Protection des données À L’ESA
de l’ESA Direction des risques
Malakoff Médéric Humanis La taille humaine de l’École, un
François CHABAL
relationnel interne chaleureux et
Président Alain MORICHON des initiatives associatives multiples
Léon Cogniet Conseil Courtier et variées ont permis de forger un
David CHARLET esprit empreint de dynamisme et
Didier SCHLACTHER
Président de convivialité.
Professeur à l’Institut d’Études
Association Nationale des Conseils Politiques de Paris
Financiers (ANACOFI) PARMI LES NOMBREUSES
Maître de Conférences à l’École ACTIVITÉS, CITONS :
Stanislas DRILHON Nationale d’Administration
 Le BDE (Bureau Des Étudiants) :
Assurances et Prévoyance Jean-François TRIPODI la vie associative des étudiants
BNP Paribas Directeur Général de l’ESA ;
Claude FATH Carte Blanche Partenaires
Fondateur AGIPI  ALUMNI ESA : le lien entre
Hervé VANDENBERGUE étudiants, professionnels de
Norbert GIRARD Responsable Risques MGEN
l’assurance et anciens de l’ESA.
Secrétaire Général de l’Observatoire
des Métiers de l’Assurance

POUR NOUS CONTACTER


01 85 73 31 04  
yolene-roy@esassurances.com
www.esassurances.com

European Accreditation Board


of Higher Education Schools
116 rue du Bac
75007 PARIS – France
Tél. 33 (0) 1 42 96 86 90
Fax 33 (0) 1 42 96 86 74
E-mail : eabhes.france@eabhes.org
Établissement d’Enseignement 01 85 73 31 00 E.A.B.H.E.S London Office :
Supérieur Technique Privé Fax : 01 47 00 30 94 88 Wood Street - 10th floor
Association Loi 1901  contact@esassurances.com London EC2V 7RS - U.K.
13, rue Fernand Léger - 75020 Paris www.esassurances.com www.eabhes.org

Vous aimerez peut-être aussi