Vous êtes sur la page 1sur 31

Connectic Service Industrie

990, Chemin de Sauvecanne


13320 Bouc Bel Air

ANALYSE FONCTIONNELLE

SACOFRINA
MOCAF-SALLE À BRASSER

SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019

INDICE DATE OBJET


0.0 28/06/2007 Création du document
2.0 01/10/2017 Remplacement superviseur
1.0 18/02/2019 Mise à jour

CSI -ConnecticService Industrie - Electrotechnique Automatisme


990 Chemin de Sauvecanne – Parc de Sauvecanne– 13320 Bouc Bel Air - Tel 04 42 46 44 80 - Fax 04 42 34 57 01 -contact@csi-marseille.fr
SARL au capital de 15240 € - RCS Marseille B401 178 090 - SIRET : 401 178 090 00049 - Code APE 333 ZZ - TVA FR 89401178090
SOMMAIRE

1 Description de l’installation..............................................................................................................3
1.1 Numéroration des équipements...............................................................................................3
1.2 Code couleurs...........................................................................................................................4
2 Sécurités..........................................................................................................................................5
2.1 Arrêt d’urgence.........................................................................................................................5
2.2 Protection des pompes.............................................................................................................5
2.3 Sécurité portes..........................................................................................................................5
2.4 Sécurité transfert de cuve.........................................................................................................5
3 Circuit grains crus (Gritz).................................................................................................................6
3.1 Implantation..............................................................................................................................6
3.2 Cycle.........................................................................................................................................6
4 Cuve Grains Crus (CGC).................................................................................................................7
4.1 Implantation..............................................................................................................................7
4.2 Cycle.........................................................................................................................................8
5 Circuit Malt.......................................................................................................................................9
5.1 Implantation..............................................................................................................................9
5.2 Cycle.......................................................................................................................................10
6 Moulin.............................................................................................................................................11
6.1 Implantation............................................................................................................................11
6.2 Cycle.......................................................................................................................................11
7 Cuve matière (CEM)......................................................................................................................13
7.1 Implantation............................................................................................................................13
7.2 Cycle.......................................................................................................................................13
8 Cuve filtre.......................................................................................................................................15
8.1 Implantation............................................................................................................................15
8.2 Cycle filtre...............................................................................................................................16
8.3 Cycle tampon..........................................................................................................................18
9 Cuve d’ébullition.............................................................................................................................19
9.1 Implantation............................................................................................................................19
9.2 Cycle.......................................................................................................................................19
10 Whirlpool et refroidisseur à moût (RAM).......................................................................................21
10.1 Cycle du Whirlpool :................................................................................................................21
11 Annexes.........................................................................................................................................22
12 Parametrage de la fabrication........................................................................................................23
12.1 Menu Reglage........................................................................................................................23
12.2 Réglage recette......................................................................................................................23
12.3 Parametres cuves...................................................................................................................23
12.4 Parametre Piochage...............................................................................................................24
13 Superviseur....................................................................................................................................24
13.1 Menu principal :......................................................................................................................24
13.2 Ecran d’aide............................................................................................................................25
13.3 Commandes des actionneurs.................................................................................................25
13.3.1 Mode de marche des équipements.................................................................................26
14 Courbes..........................................................................................................................................26
15 Alarmes et défauts.........................................................................................................................27

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 2/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
1 DESCRIPTION DE L’INSTALLATION 

La meunerie : Le malt est transporté jusqu’au moulin, et le grains crus jusqu’à la cuve chaudière
grains crus.
Le moulin : Le malt est trempé dans la trémie à malt puis vidangé dans la CEM. Le concassage
peut alors démarrer, en envoyant le malt à travers les meules pour finir directement dans la CEM.
La Cuve matière ou CEM : Le malt concassé est chauffé sous forme de plusieurs paliers.
La cuve filtre : Le malt se dépose au fond de la cuve et à pour effet de faire une couche filtrante
dans laquelle le 1er moût va être soutiré puis ensuite de l’eau dans la phase de lavage.
La Cuve d’ébullition : Mise en ébullition du moût, ajout du houblon.
La cuve whirlpool: Séparation du trouble et décantation avant l’envoi vers l’entonnement.

Les annexes :
Eau : Préparation et récupération d’eau chaude
CIP 1 : Nettoyage et désinfection du Whirpool et de l’entonnement
CIP 2 : Nettoyage et désinfection de la cuve CGC et de la chaudière Krones

1.1 NUMÉRORATION DES ÉQUIPEMENTS


Les moteurs et vannes de l’installation sont répartis selon les différents circuits et cuves.
Les éléments commençant par :
-le numéro 1 sont liés au transport du malt et grains crus.
-le numéro 2 sont liés au moulin.
-le numéro 3 sont liés à la cuve d’empattage(CEM).
-le numéro 4 sont liés à la cuve grains crus (CGC).
-le numéro 5 sont liés à la cuve filtre.
-le numéro 6 sont liés à la cuve d’ébullition et au bac tampon.
-le numéro 7 sont liés à la cuve Whirlpool.
-le numéro 8 sont liés aux annexes.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 3/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
1.2 CODE COULEURS 

NOTE IMPORTANTE :
Afin de fonctionner en automatique correctement, il est souhaitable que les différentes vues du
système soient « En service » afin d’éviter toutes mauvaises interprétations du fonctionnement du
système.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 4/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
2 SÉCURITÉS
2.1 ARRÊT D’URGENCE
L’arrêt d’urgence coupe les énergies de l’ensemble de l’installation. Un bouton poussoir d’arrêt
d'urgence à accrochage est implanté sur le pupitre de commande. La remise sous tension de
l'installation se fait après déverrouillage de l'arrêt d'urgence en réarmant l'installation avec le
bouton poussoir « réarmement ».
2.2 PROTECTION DES POMPES
Les pompes ne peuvent être commandées que si les vannes en amont et aval de cette dernière
sont ouvertes. Dans le cas d’un forçage manuel d’une des vannes, la pompe s’arrête
automatiquement.
2.3 SÉCURITÉ PORTES
Un capteur de sécurité est placé sur chaque porte de chaque cuve. En cas d’ouverture d’une des
portes, la cuve concernée, les actionneurs liés à cette dernière sont forcés au repos. Il est donc
impossible d’actionner un élément lié à la cuve tant que la porte n’est pas refermée et que le
défaut n’est pas acquitté depuis le superviseur.
2.4 SÉCURITÉ TRANSFERT DE CUVE 
Avant chaque transfert, une question est posée aux opérateurs afin de vérifier si la cuve suivante
est dans l’état attendu pour le transfert. Les conditions de base nécessaires sont :
- la cuve en service et non en pause
- les actionneurs utilisés pour les transferts en mode automatique
- la cuve prête à recevoir le brassin doit être VIDE.
Dans le cas d’un forçage des actionneurs en manuel pour effectuer un transfert, la cuve suivante
ne sera donc plus vide et le système ne sera plus capable de transférer en automatique sauf en
cas de forçage d’étape depuis le superviseur (forçage étape de transfert).
Il est important d’être attentif à ce phénomène surtout en cas de transfert avec choix de
destination ou choix d’option (avec ou sans pousse à l’eau). Si malgré tout le transfert est effectué
en manuel jusqu’à l’égouttage, il suffit ensuite de forcer le cycle à l’étape initiale afin de repartir
pour le prochain brassin dans les conditions normales.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 5/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
3 CIRCUIT GRAINS CRUS (GRITZ)
3.1 IMPLANTATION

3.2 CYCLE

L’opérateur verse au fur et à mesure les sacs de grains crus dans la première trémie.
L’opérateur valide le démarrage le transport et choisi la recette.
L’installation démarre en cascade dans l’ordre suivant :
 Ouverture de la vanne 1V2
 Mise en marche du ventilateur 1M3

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 6/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
Une fois le nombre correct de sacs envoyé, l’opérateur à la possibilité de valider la fin du
transport. Les moteurs continuent de fonctionner pendant 2 minutes afin de vidanger le circuit
puis les moteurs s’arrêtent en cascade dans l’ordre suivant.
 Ventilateur 1M3
 Vanne 1V2
4 CUVE GRAINS CRUS (CGC)
4.1 IMPLANTATION

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 7/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
4.2 CYCLE

PRE REMPLISSAGE
Une fois le circuit grains crus terminé (étape 4 du cycle) une boite de dialogue apparaît pour
demander un début de cycle. Une fois validée, la vanne 4V3 s’ouvre pour permettre d’envoyer
un volume de pré empatage. La vanne 8V1 régule la température de l’eau selon un paramètre
recette. L’étape se termine une fois le volume de pré empatage paramétré en recette est
atteint.
REMPLISSAGE D’EAU ET DE GRAINS CRUS
La vanne 4V3 reste ouverte et la vanne 8V1 continue de réguler la température. La vanne 1V3
s’ouvre afin de permettre au grain cru de descendre dans la cuve. L’agitateur 4M1 fonctionne
en grande vitesse. La vanne 4V3 se ferme une fois le volume d’empatage paramétré en
recette est atteint.
Une boite de dialogue apparaît pour demander à l’opérateur la fin de l’opération.
PALIER ET CHAUFFAGE
Les paliers et chauffage fonctionnent selon le même principe que la cuve CEM, excepté au
niveau de l’agitateur qui reste en en petite vitesse durant toute la durée de palier.
RETOUR DE TREMPE
La cuve CEM doit se situer au 2 ème palier. L’opérateur peut alors validée le transfert de la cuve
grains crus vers la cuve d’empatage. Les vannes 4V1 et 3V5 s’ouvrent alors et la pompe 3M2
se met en fonction. L’agitateur reste toujours grande vitesse afin d’éviter le dépôt du grain sur
le fond de la cuve .L’étape se termine une fois la cuve vide.
POUSSE A L’EAU
La vanne 4V2 s’ouvre afin d’envoyer un volume suffisant d’eau afin de permettre le transfert
totale de la matière. L’agitateur est à l’arrêt mais les actionneurs en fonction précédemment
sont maintenus.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 8/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
VIDANGE DE LA CUVE
Les vannes 4V1 et 3V5 sont ouvertes et la pompe 3M2 en fonction durant une temporisation
pour permettre à l’eau de pousser entièrement le produit.
EGOUTTAGE
La vanne 3V5 se ferme mais la pompe 3M2 continue de fonctionner pendant un court moment
afin d’éviter tout retour dans la conduite. Une fois la pompe arrêtée, la vanne d’égout 3V6
s’ouvre pour permettre l’égouttage de la cuve. La vanne 4V1 reste ouverte. L’étape se termine
après une temporisation. Le cycle revient alors à l’étape 0.
5 CIRCUIT MALT
5.1 IMPLANTATION

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


ConnecticService Industrie PAGE 9/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
5.2 CYCLE

L’opérateur verse les sacs de malt au fur et à mesure dans la première trémie.
L’opérateur valide un départ cycle depuis le superviseur puis choisi la recette devant être
produite
L’installation démarre en cascade dans l’ordre suivant :
 Ouverture de la vanne 1V1
 Mise en marche du ventilateur 1M3
 Mise en marche de l’écluse 1M2
 Mise en marche de l’écluse 1M1

Il n’y a pas de détection de colmatage, Chaque moteur est asservi au fonctionnement du


moteur en aval. Une fois le nombre correct de sacs envoyé, l’opérateur à la possibilité de
valider la fin du transport. Les moteurs continuent de fonctionner pendant 2 minutes afin de
vidanger le circuit puis les moteurs s’arrêtent en cascade dans l’ordre suivant.
 Ecluse 1M1
 Ecluse 1M2
 Ventilateur 1M3
 Fermeture de la vanne 1V1

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
10/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
6 MOULIN
6.1 IMPLANTATION

6.2 CYCLE

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
11/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
6.3 FONCTIONNEMENT DU MOULIN 
 Trempage
 Vidange de trémie vers la CEM et appoint d’eau en CEM
 Mouture
 Rinçage
 Arrêt moulin

6.3.1 ATTENTE

6.3.2 REMPLISSAGE EAU


Une fois le circuit malt en étape 4 (fin de transport validé et arrêt de tous les moteurs) et la cuve
CEM vide et le cycle en étape 0, l’opérateur a la possibilité de valider un départ cycle. Le système
demande alors à l’opérateur de vérifier l’état de la CEM. Une fois validée, la vanne 2V3 s’ouvre
jusqu’à ce que le volume envoyé soit égal au « volume de trempage » de la recette. Pendant le
trempage la vanne 8V1 régule la température de l’eau de trempage selon le paramètre
« température de trempage » de la recette. Le débit régulé par 8V3 est au maximum.Une fois le
volume atteint la vanne 2V3 se ferme et le système lance la temporisation de trempage.

6.3.3 TREMPAGE
Une fois le volume atteint et la vanne 2V3 fermée, le système attend que la durée de trempage
déclarée dans la recette (5 mn en général) soit atteinte.

6.3.4 VIDAGE EAU DE TREMPAGE À L’ÉGOUT.


Ouverture des vannes 2V4 sur le moulin, 3V1 et 3V6 (mise à l’égout) sur la cuve d’empatage.
Affichage du message « Fin de vidange ? ».
Rinçage éventuel manuel par l’opérateur par 3V2 pour enlever la mousse sur la vitre s’il y en a.

6.3.5 MOUTURE :
Le démarrage de la mouture se fait sur ordre de l’opérateur qui constate visuellement la fin de la
vidange de l’eau.

- Fermeture vanne 2V4 du moulin.


- Fermeture des vannes 3V1 et 3V6 (vidange CEM)
- Les moteurs concasseurs 2M2 et 2M3 démarrent en même temps. Après une temporisation,
l’alimentateur 2M1(écluse d’alimentation du broyeur) démarre puis en dernier la trappe 2V1
autorise le malt à descendre dans le moulin.
- Envoi de l’eau d’arrosage des meules depuis le mitigeur en ouvrant 2V2 et 2V5. Pendant toute
la mouture , le débit d’eau d’arrosage doit être de 120 Hl par heure à la température de 50 °C.
Ces deux valeurs sont paramétrées dans la recette.
Le volume d’eau d’arrosage (100 Hl recette) permettra d’obtenir le volume de 140 hl dans la
cuve d’empatage.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
12/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
- Pendant la mouture, les agitateurs 3M1 et 3M3 se mettent en petite vitesse dès que le volume
dans la cuve atteint 70 hl, volume suffisant pour les recouvrir pendant leur agitation.

Une boite de dialogue apparaît dans la vue moulin au bout de 5min et demande à l’opérateur de
valider la fin de mouture (tout le malt envoyé en CEM). Le détecteur 2LE1 signale valide
également en automatique la fin prochaine de la mouture.

6.3.6 RINÇAGE
Une fois la fin de mouture validée, les vannes 2V2 et 2V6 s’ouvrent pour permettre le rinçage de
la trémie moulin pendant 15 secondes. Au bout de cette temporisation les vannes 2V2 et 2V6 se
ferment et une boite de dialogue demande la validation de fin rinçage.

6.3.7 ARRET MOULIN


Une fois la fin de rinçage validée, la trappe 2V1 se referme, l’alimentateur 2M1 continue de
fonctionner pendant un court moment avant de s’arrêter. L’étape se termine une fois tous les
moteurs arrêtés. Le système retourne alors à l’étape 0 d’attente de prochain versement.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
13/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
7 CUVE MATIÈRE (CEM)
7.1 IMPLANTATION

7.2 CYCLE

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
14/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
ATTENTE VALIDATION MOULIN :
Une fois le trempage commencé au moulin, la CEM passe automatiquement dans cette étape.
REMPLISSAGE DEPUIS MOULIN :
Le système bascule automatiquement dans cette étape une fois l’étape vidange trémie moulin
commencé. L’étape se termine lorsque le cycle du moulin prend fin.
TEST PH :
Les agitateurs 3M1 et 3M3 restent en grande vitesse, une boite de dialogue apparaît pour
demander à l’opérateur la validation du test de PH.
CHAUFFAGE ET PALIER :
 Montée en température jusqu’au premier palier selon un paramètre modifiable en recette.
Envoi de vapeur sur le fond de cuve par la vanne 3V4. Les agitateurs fonctionnent en grande
vitesse.
Premier palier. La durée du 1 er palier dépend du paramètre recette. Les agitateurs sont à
l’arrêt et démarre en petite vitesse 5min avant la fin du palier.
 Montée en température jusqu’au deuxième palier (paramètre recette). Envoi de vapeur sur
le fond de cuve par la vanne 8V4. Les agitateurs fonctionnent en grande vitesse.
Deuxième palier (durée selon la recette). Les agitateurs sont à l’arrêt et démarre en petite
vitesse 5min avant la fin du palier.
 Montée en température jusqu’au troisième palier (modifiable selon la recette). Les
agitateurs fonctionnent toujours en grande vitesse.
Troisième palier (modifiable selon la recette). Même principe pour l’agitation que les paliers
précédents.
 Test de saccharification : attente de la validation de l’opérateur.
 Montée en température jusqu’au dernier palier (modifiable selon la recette).
ATTENTE CUVE FILTRE PRÊTE :
Le système reste en attente tant que l’opérateur n’a pas validé la boite de dialogue cuve filtre
prête. Le système attend ensuite que la cuve filtre se situe à l’étape 2 de son cycle c'est-à-dire
que le cycle en cuve filtre a été lancé et que le pré remplissage de la cuve soit terminé.
TRANSFERT VERS LA CUVE FILTRE :
Lorsque la cuve filtre est prête (confirmation opérateur), la maische est transférée via les
vannes 5V4, 3V1 et la pompe 3M2 jusqu’à ce que la cuve soit vide.
Pendant le transfert le piocheur de la cuve filtre est en position basse.
POUSSE À L’EAU :
Une fois la cuve vide, le système ouvre la vanne 3V2 pour permettre de pousser la maische à
l’eau. La vanne 3V2 se ferme après 4 hl envoyé dans la cuve d’empatage. Pendant l’envoi
d’eau les vannes 5V4 et 3V1 sont toujours ouvertes et la pompe 3M2 toujours en fonction.
VIDANGE DE LA CUVE
Une fois la pousse à l’eau terminée, les vannes précédemment actionnées sont toujours
ouvertes ainsi que la pompe toujours en fonction afin de transférer l’eau envoyée dans la cuve
d’empatage. Cette étape dure selon une courte temporisation.
EGOUTTAGE
La vanne 5V4 se ferme mais la pompe 3M2 continue de fonctionner pendant 10 secondes afin
d’éviter tout retour dans la conduite. Une fois la pompe arrêtée, la vanne de mise à l’égout 3V6
s’ouvre pour permettre la vidange de la cuve et de la conduite. La vanne 3V1 reste ouverte
durant cette étape. L’égouttage se termine après une temporisation de 5min.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
15/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
8 CUVE FILTRE
8.1 IMPLANTATION

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
16/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
8.2 CYCLE FILTRE

8.3 FONCTIONNEMENT DE LA CUVE FILTRE :

0- PRÉ-OPERATIONS PENDANT DERNIER CHAUFFAGE CUVE


EMPATAGE(CEM – X11)

 Vérification que la cuve filtre a été dédrèchée, que la vanne de sortie de drèche est
fermée, que l’espace entre fond et faux-fond a été lavé par la vanne d’arrivée d’eau 5V3
et que la cuve est correctement égouttée -> Boite de dialogue opérateur.
 Fermeture vanne mise à l’égout 5V6
 Fermeture vanne égouttage tuyauterie de Maishe 3V6 et By-Pass aquarium 5V8.
 Ouverture vanne d’entrée de maische dans la cuve filtre 5V4. 
 Ouverture vanne de sortie de mout 5V1 et vanne de recirculation 5V5.
Une boite de dialogue apparaît, demandant à l’opérateur la validation d’un départ cycle.

1- PRE REMPLISSAGE
 Une fois la demande de départ cycle validée, le piocheur descend en position basse à
l’aide du moteur 5M4.
ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI
PAGE
ConnecticService Industrie
17/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
 En même temps les vannes 5V3 et 5V1 s’ouvrent et la vanne 8V2 régule la température
selon la température de lavage de la recette.
 Envoi 11Hl d’eau. Volume PréRemplissage (le niveau d’eau arrive au niveau du faux-
fond perforé). Ceci correspond au niveau du milieu de la fenêtre avant de l’aquarium.
La vanne 5V3 se ferme une fois le volume de pré remplissage de la recette atteint.

2- RÉCUPÉRATION DE LA MAÎSCHE :
Une fois l’étape précédente terminée, la cuve se met en attente de validation de transfert depuis
la cuve d’empattage.
Une fois cette demande de transfert validée par l’opérateur, la vanne 5V4 s’ouvre la vanne 5V1
reste ouverte.
Le piocheur se met en rotation à l’aide du moteur 5M1 dès que le transfert dans la cuve filtre
atteint 100 hl (manomètre fond de cuve filtre bas = 72 mbar).
Attente que la pompe 3M2 envoie le volume de rinçage (paramètre recette) de la CEM et
fermeture 5V4.
Le piocheur remonte au maximum en rotation et s’arrête.
Cette étape se termine une fois la cuve d’empattage en étape d’égouttage.

3- STATIONNEMENT:
Cette étape prévoit de laisser reposer la maische durant une temporisation paramétrée en
recette. La cuve est alors au repos avec la vanne 5V1 en position ouverte.
A la fin du temps paramétré, une boite de dialogue propose à l’opérateur une recirculation afin
d’éclaircir le 1er bouillon.
Dans le cas d’une demande de recirculation, le système bascule en étape de recirculation. Dans
le cas contraire le système propose d’envoyer le moût vers la cuve d’ébullition ou le bac tampon.
Si la cuve d’ébullition est sélectionnée, le système demande de valider si la cuve d’ébullition est
dans les bonnes conditions. Après validation, le système bascule alors en étape d’extraction du
1er moût.

4- RECIRCULATION :
La vanne 5V5 s’ouvre, la vanne 5V1 reste ouverte (5V8 fermée) et la pompe 5M3 se met en
fonction avec une vitesse de 18Hz environ sur le variateur. Fréquence ajustée par l’opérateur en
manuel.
Cette étape dure selon un temps de recirculation paramétré en recette.
Une fois le temps écoulé, le système propose comme précédemment vers où l’opérateur désire
envoyer le premier bouillon.

5- EXTRACTION DU 1ER MOÛT :


La vanne d’envoi 6V7 (vers Cuve Ebullition) ou 6V8 (vers tampon) s’ouvre puis la vanne de
recirculation 5V5 se ferme.
La pompe 5M3 reste en fonctionnement et passe à 19Hz si on transfert vers la cuve d’ébulliton
(débit entre 70 et 80 hl/heure) ou entre 25 et 28 Hz si on va vers le tampon.
ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI
PAGE
ConnecticService Industrie
18/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
Pendant le premier bouillon, la perte de charge ne doit pas dépasser 20 mbar.
Fréquence ajustée par l’opérateur en manuel.

Durant le transfert du moût, le compteur 5FL1 effectue un comptage du moût envoyé.


Une fois le volume envoyé égale au volume fin premier moût saisi en recette, la vanne 6V7 ou
6V8 se ferme, la pompe 5M3 s’arrête, et une boite de dialogue demande la validation de la fin
d’envoi du 1er moût.
Si l’opérateur désire extraire plus ou moins de volume, il suffit de modifier ce paramètre en recette
afin d’autoriser au système de proposer la fin du 1 e moût.

Le volume du premier bouillon, 60 à 65 hl (paramètre recette), doit être tel que la drêche au repos
dans la cuve filtre ne soit pas découverte, sinon elle se tasse et les futurs lavages seront difficiles.

La durée de l’écoulement du premier bouillon est de 50 minutes environ.

La fonction piochage n’est pas prévue pendant l’extraction du 1 er moût.

6- LAVAGE :
La vanne 5V2 s’ouvre et la vanne 8V2 régule la température selon le paramètre « température
eau de lavage »  de la recette.
Pendant l’arrivée d’eau régulée, la vanne 6V7 ou 6V8 est ouverte ainsi que la vanne 5V1 pour
permettre l’envoi du moût vers la cuve suivante.
La pompe 5M3 régule le débit d’extraction selon la valeur saisie en recette (débit d’extraction
lavage). Le lavage s’effectue en continu.

On peut paramétrer le nombre de lavages dans la recette, avec arrêt de la douche pour permettre
une extraction du moût régulière (car l’eau arrive plus vite que le moût ne sort).

Pendant les étapes de Recirculation, extraction et lavage, une commande manuelle permet
d’ajuster la vitesse de la pompe 5M3 afin de réguler le débit et ainsi conserver le
recouvrement satisfaisant de la drêche. Surveiller également la perte de charge pendant
ces opérations.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
19/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
PIOCHAGE :

Une boite de dialogue « Piochage ? » est affichée durant cette étape.


Ce piochage sera nécessaire en cas de montée de la perte de charge accompagnée d’une chute
de débit.
Dans le cas d’une validation, les vannes 5V1, 5V2, 6V7 ou 6V8 se ferment et la pompe 5M3
s’arrête.
Le piocheur se met en fonction (rotation lente et descente).
En général on laissera le piocheur tourner en bas pendant une minute (afin qu’il réalise deux
tours).Temps paramétrable dans les paramètres.
Une fois le piochage jugé suffisant l’opérateur valide la fin de piochage sur cette même boite de
dialogue.
À ce moment le piocheur remonte, puis lorsqu’il est arrivé en haut sa rotation s’arrête.
Attente 2 minutes.
Puis on reprend l’arrosage (ouverture 5V2), les vannes 5V1 et 6V7 (ou 6V8) s’ouvrent et la
pompe 5M3 se remet en fonction à sa fréquence précédente.

Le lavage se termine une fois que le volume d’eau envoyé en cuve filtre est égal au paramètre
« volume d’eau en lavage » de la recette. Il reste possible de modifier ce paramètre dans la
recette en cours de lavage.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
20/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
FIN D’EXTRACTION :
Une fois le lavage terminé, la vanne 5V2 se ferme, la vanne 6V7 ou 6V8 reste ouverte ainsi que
la vanne 5V1, la pompe 5M3 continue de fonctionner au « débit extraction lavage ».
Le piochage reste toujours possible selon le même principe que l’étape précédente.
Une boite de dialogue apparaît une fois que le volume total envoyé est égal au volume « fin
d’extraction » de la recette. Ce paramètre peut être modifié afin d’anticiper ou de prolonger la fin
d’extraction.
La vanne 6V7 ou 6V8 se ferme et la pompe 5M3 s’arrête.
Une fois validée, le système passe à l’étape suivante.

7- VIDANGE :
Les vannes 5V1, 5V8 et 5V6 sont ouvertes afin de vidanger à l’égout le contenu restant dans la
cuve. Cette opération dure 15 minutes.
Au bout des 15 minutes, une boite de dialogue demande à l’opérateur de valider la fin de
l’égouttage.
L’opération peut être prolongée tant que l’opérateur ne valide pas la fin d’égouttage.

8- DÉDRECHAGE :
Le piocheur monte jusqu’en position haute à l’aide du moteur 5M4. Les vannes 5V1, 5V8 et 5V6
sont ouvertes. La vanne de poussée des drêches 5V9 s’ouvre, la vis sans fin 5M5 démarre et la
trappe 5M7 s’ouvre à son tour.
Une fois le piocheur en position haute et les actionneurs cités précédemment en fonction ou en
bonne position, le piocheur tourne en grande vitesse à l’aide du moteur 5M2.
Toutes les 1 minutes et 30 secondes le piocheur descend de 40mm. Une fois en position basse,
le piocheur continue de dédrêcher pendant une temporisation de 10 minutes avant de s’arrêter et
d’autoriser le système de basculer ver l’étape suivante.

9- RINÇAGE
La vanne 5V2 s’ouvre pendant 2 minutes afin d’envoyer l’eau par le haut de cuve. Les vannes
5V1, 5V8 et 5V6 sont toujours ouvertes.
Pendant l’envoi d’eau la trappe 5M7 se ferme afin de permettre de rincer la trappe sans envoyer
en continu de l’eau dans l’évacuation des drêches.
Le moteur 5M5 et la vanne 5V9 continuent d’être actionnés pendant 2 minutes.
Une fois les 2 minutes d’envoi d’eau par 5V2 écoulée, la vanne se ferme pour permettre à la cuve
de s’égoutter pendant 4 minutes.
Suite à ces 4 minutes, la vanne 5V3 s’ouvre au rythme suivant pour permettre le rinçage du faux
fond de la cuve :
- 5 secondes d’ouverture puis 10 secondes de fermeture (10 fois).

10- EGOUTTAGE
.Seuls les vannes 5V1, 5V8 et 5V6 sont ouvertes pour permettre à la cuve de s’égoutter. Après
une temporisation, une boite de dialogue demande à l’opérateur de valider la fin de cycle de la
cuve. Après cette validation, le système retourne en étape 0, avec les actionneurs au repos, prêt
pour démarrer un nouveau cycle.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
21/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
8.4 CYCLE TAMPON

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
22/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
9 CUVE D’ÉBULLITION
9.1 IMPLANTATION

9.2 CYCLE

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
23/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
REMPLISSAGE DU MOÛT :
Une fois le transfert validé depuis la cuve filtre, le système bascule le cycle de la cuve
d’ébullition dans l’étape « remplissage du moût ». Cette étape reste valide jusqu’à ce que la fin
d’extraction soit validée en cuve filtre. Un paramètre recette « volume chauffe zone 1 » permet
d’anticiper l’ouverte de la vanne 6V4 et la mise en marche de l’agitateur 6M1. Ce paramètre
teste le nombre de hl envoyé depuis la cuve filtre. Un deuxième paramètre est prévue (volume
chauffe zone 2) pour permettre l’ouverture de la vanne 6V5 pendant le remplissage.
CHAUFFE TOTALE :
Après validation de fin d’extraction en cuve filtre, le cycle ébullition bascule dans cette étape.
Les vannes 6V4 et 6V5 sont ouvertes pour permettre l’envoie de vapeur et l’agitateur 6M1 est
en fonction. Cette étape se termine une fois que la température de la cuve est égale à la
température d’ébullition paramétrée en recette.
PALIER À ÉBULLITION :
Les vannes 6V4 et 6V5 sont ouvertes pour maintenir l’ébullition. L’agitateur 6M1 est marche.
L’extracteur de buée 6M2 reste en mode manuel.
La durée du palier dépend de la durée programmée en recette dans le paramètre « durée
palier à ébullition ».
En cas de détection de mousse par le détecteur 6LES3, les vannes vapeur se coupent et
l’extracteur 6M2 démarre.
CASSURE :
Pendant cette étape la cuve est au repos, permettant aux opérateurs d’effectuer la
constatation. La durée de cassure dépend du paramètre recette du même nom.
ATTENTE VALIDATION TRANSFERT :
Une boite de dialogue demande à l’opérateur si le transfert doit s’effectuer avec ou sans
pousse à l’eau. L’étape de transfert débute après validation de la boite de dialogue.
TRANSFERT VERS WHIRLPOOL :
La vanne 6V1 s’ouvre et la pompe 6M3 se met en marche. Le transfert se termine une fois
que la cuve est vide. Si le transfert a été précédemment validé sans pousse à l’eau le cycle
retourne ensuite à l’étape 0 avec tous les actionneurs au repos
POUSSE À L’EAU :
Si le transfert a été validé avec la pousse à l’eau, une fois la cuve vide dans l’étape
précédente, la vanne 6V2 s’ouvre pendant 60 secondes la vanne 6V1 reste ouverte et la
pompe 6M3 est en marche afin de pousser tout le moût jusqu’au whirlpool.
VIDANGE VERS WHIRLPOOL :
La vanne 6V2 est fermée et la vanne 6V1 et la pompe 6M3 sont toujours actionnées afin de
vidanger le reste d’eau éventuelle dans la conduite.
EGOUTTAGE
La vanne 6V1 et la vanne 6V6 sont ouvertes pendant 2 minutes pour permettre l’égouttage de
la cuve. Le système retourne ensuite à l’étape initiale.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
24/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
10 WHIRLPOOL ET REFROIDISSEUR À MOÛT (RAM)

10.1 CYCLE DU WHIRLPOOL :

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
25/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
11 ANNEXES

Les actionneurs en annexes permettent soit d’alimenter les réseaux en eau chaude soit
d’effectuer les sanitations à la soude ou encore d’alimenter en sucre la cuve d’ébullition.
Tous ces actionneurs sont actuellement pilotés en manuel par les opérateurs.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
26/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
12 PARAMETRAGE DE LA FABRICATION
12.1 MENU REGLAGE

12.2 RÉGLAGE RECETTE

12.3 PARAMETRES CUVES

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
27/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
12.4 PARAMETRE PIOCHAGE

13 SUPERVISEUR
13.1 MENU PRINCIPAL :

Ce menu permet la navigation entre la vue d’accueil et les différents ensembles.


On peut visualiser la recette en cours dans chaque équipement ainsi que le
numéro de brassin en cours ainsi que l’état de l’équipement (vert=automatique,
gris = arrêt, jaune losqu’un actionneur est en forcé en manuel, clignotant en cas
de pause)
Cet icone apparaît lorsqu’une validation opérateur est nécessaire.

Cet icone indique qu’un élément est en défaut sur l’équipement.

Accès à l’écran d’aide

Accès au menu réglage

Affichage/Masquage des étiquettes

Accès à la vue des défauts

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
28/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
13.2 ECRAN D’AIDE

13.3 COMMANDES DES ACTIONNEURS


Lorsque l’opérateur clique sur un moteur, une pompe, ou sur une vanne dans les vues
d’exploitation, lepop up de commande apparait

La touche permet d’afficher le pop-up de réglage de l’actionneur.

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
29/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr
13.3.1 MODE DE MARCHE DES ÉQUIPEMENTS
Pour chaque équipement un menu permet de gérer le mode de marche

En cliquant sur la recette on ouvre un pop up de visualisation/modification de la recette en


cours
En Cliquant sur le message d’indication de l’étape en cours on affiche le cycle complet de
l’équipement

Le bouton permet de mettre/de supprimer la pause sur l’équipement concerné

Le bouton permet d’afficher les courbes de mesures de l’équipement concerné

14 COURBES 

CSI -ConnecticService Industrie - Electrotechnique Automatisme


990 Chemin de Sauvecanne – Parc de Sauvecanne– 13320 Bouc Bel Air - Tel 04 42 46 44 80 - Fax 04 42 34 57 01 -contact@csi-marseille.fr
SARL au capital de 15240 € - RCS Marseille B401 178 090 - SIRET : 401 178 090 00049 - Code APE 333 ZZ - TVA FR 89401178090
15 ALARMES ET DÉFAUTS
Si un de ces deux défauts est présent on affiche sur les vues d’exploitation les indicateurs
suivants :

Ils permettent juste de renseigner l’opérateur si le défaut


est présent ou non.

Pour chaque équipement un pop up d’alarme s’afficelorsqu’un alarme est active

La touche permet d’afficher l’ensemble des défauts en cours et des défauts archivés

ANALYSE FONCTIONNELLEMOCAF-SALLE À BRASSER CSI


PAGE
ConnecticService Industrie
31/31
SAB MOCAF AF2-0 SP SACOFRINA MOCAF-SALLE À BRASSER 18/02/2019 contact@csi-marseille.fr

Vous aimerez peut-être aussi