Vous êtes sur la page 1sur 48

USE AND MAINTENANCE

USO E MANUTENZIONE
UTILISATION ET ENTRETIEN
BETRIEB UND WARTUNG
USO Y MANTENIMIENTO

INDUSTRIAL ENGINES N SERIES


ELECTRONIC INJECTION SYSTEM

Publication edited by
Marketing - Adv. & Promotion
Print L31900010 - 09/07
SÉRIE N AVANT-PROPOS
Nous vous remercions pour avoir préféré FPT et vous félicitons pour
le choix du moteur.
SYSTÈME D'INJECTION Avant toute opération impliquant l'utilisation du moteur ou de ses
équipements, nous vous invitons à lire attentivement les consignes
ÉLECTRONIQUE contenues dans ce manuel; veiller à les observer pour garantir le
fonctionnement parfait et durable du moteur.
N40 ENT

FRANÇAIS
Le contenu de ce manuel fait référence exclusivement au moteur dans
N45 ENT la version standard et les illustrations ont un caractère purement
N60 ENT indicatif. Certaines consignes décrivent la séquence des opérations qui
permettent d'obtenir du moteur et/ou de son équipement le
N67 ENT comportement attendu. Elles dépendent dans certains cas de la
configuration des commandes et des équipements de la machine sur
N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X laquelle le moteur est installé; du fait qu'elle diffère du contenu de ce
manuel, il est conseillé de suivre les indications du Constructeur ou
d'un manuel spécifique,
UTILISATION ET ENTRETIEN Les informations fournies ci-après sont actuelles au moment de la
publication.
Le constructeur se réserve le droit de procéder à des modifications
sans préavis et à tout moment, pour des raisons de nature technique
ou commerciale et pour adapter les moteurs aux conditions dictées
par les lois de chaque pays.
Le constructeur décline toute responsabilité pour toute erreur ou
omission.

Nous vous rappelons que le Réseau d'Assistance Technique FPT vous


assiste à tout moment où que vous vous trouviez.

1
TABLE DES MATIÈRES Page Page
n GÉNÉRALITÉS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Comment procéder . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28
Garantie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Manutention du moteur. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37
Pièces détachées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Mise au rebut . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .37
Responsabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 n LONGUE PÉRIODE D'INACTIVITÉ DU MOTEUR . . . . . . . . .38
Sécurité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3 Préparation du moteur pour une longue période d'inactivité. . .38
Données techniques moteurs N40 ENT - N45 ENT . . . . . . . . . .4 Mise en service du moteur après
Données techniques moteurs N60 ENT - N67 ENT . . . . . . . . . .6 une longue période d'inactivité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 39
Données techniques moteurs N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X. . . . .8 n PANNES DU MOTEUR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
Étiquettes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Marche a suivre en cas de panne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40
n UTILISATION - En application industrielle. . . . . . . . . . . . . . . . .11 Interpretation des codes anomalie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41
Vérifications préliminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11 n COMPORTEMENTS EN CAS D'URGENCE . . . . . . . . . . . . . . 44
Démarrage et arrêt du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11 n EN APPENDICE. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Reconnaissance des conditions d'alarme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Degré de viscosité de l'huile en rapport
Gestion et diagnostic des moteurs à partir du tableau . . . . . . . .14 avec la température ambiante. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Préchauffage moteur (optionnel) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15 Conditions d’utilisation des tableaux de bord . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Pour une utilisation correcte du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15
Recommandations particulières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
Rodage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17
n UTILISATION - En application pour groupe électrogène . . . .18
Vérifications préliminaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Démarrage et arrêt du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Préchauffage du moteur (optionnel). . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18
Unite électrique de connexion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19
Pour une utilisation correcte du moteur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
Recommandations particulières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Rodage . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .22
n CONTRÔLES ET ENTRETIEN. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Personnel chargé de l'entretien . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Consignes anti-accidents . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23
Ravitaillements. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24
Intervalles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25
Prescriptions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27

2
n GÉNÉRALITÉS SÉCURITÉ
Les informations qui suivent ont pour but de conseiller d'utiliser le
moteur avec précaution pour empêcher tout dommage aux
GARANTIE personnes et aux choses dû à des comportements impropres ou
Pour obtenir un rendement optimal du moteur et profiter de la incorrects.
garantie FPT, respecter impérativement les consignes de ce livret; la q Les moteurs doivent être utilisés exclusivement pour les
non-observation des consignes annule la garantie. applications déclarées par le Constructeur.

FRANÇAIS
q Les altérations, modifications et l'utilisation de pièces non originales
PIÈCES DÉTACHÉES risquent de compromettre le fonctionnement du moteur et la
Utiliser exclusivement des pièces détachées d'origine FPT pour sécurité d'utilisation ; éviter impérativement de raccorder
assurer l'intégrité du moteur. des lignes électriques aux câblages, de modifier ceux-ci et de
L'utilisation d'additifs non d'origine peut faire tomber la garantie modifier les unités qui équipent le moteur.
offerte pour le moteur et libérer FPT de toute responsabilité pendant q Faire attention aux parties du moteur en mouvement, aux parties
toute la durée de vie du moteur. très chaudes et aux circuits de fluides sous pression; son
équipement électrique dégage tensions et courants électriques.
q Les gaz d'échappement émis par le moteur sont nocifs.
RESPONSABILITÉ
q Déposer le moteur en utilisant des moyens de levage.
La responsabilité du constructeur prévoit l'exécution des opérations
de contrôle et d'entretien indiquées et décrites dans ce manuel ; leur q Ne pas mettre en marche ni utiliser le moteur avant d'avoir vérifié
exécution devra être attestée. Les interventions d'entretien les conditions de sécurité nécessaires pour la machine sur laquelle
extraordinaire qui pourraient s'avérer nécessaires devront être il est installé et vérifié que cette dernière est conforme aux normes
confiées à des techniciens qualifiés du réseau des garages autorisés et aux lois locales.
FPT, et effectuées avec les instruments et les appareils prévus à cet q Les interventions nécessaires pour garantir l'utilisation et la
effet. conservation optimales du moteur doivent être confiées
exclusivement à des techniciens qualifiés et équipés des
instruments agréés par FPT.
Les autres recommandations en matière de sécurité sont mentionnées
au chapitre CONTRÔLES ET ENTRETIEN.

3
DONNÉES TECHNIQUES DES MOTEURS
N40 ENT - N45 ENT Performances (*) N40 ENT
Le sigle technique et le numéro de série sont gravés sur la plaquette 107 kW (145 CH) @ 2.300 tours/min
qui se trouve, selon le modèle, sur plusieurs parties du moteur : carter (TIER 2)
490 Nm (50 Kgm) @ 1.200 tours/min
cache-volant, couvercle poussoirs, autres
Performances (*) N45 ENT
Sigle N40 ENT N45 ENT 104 kW (141 CH) @ 2.200 tours/min
(TIER 3)
560 Nm (57 Kgm) @ 1.400 tours/min
Famille de moteurs F4
Cycle Diesel 4 temps (*)Puissance nette au volant conformément à la norme ISO 3046-1.
Nombre et emplacement Conditions d'essai : température 25 °C ; pression atmosphérique
des cylindres 4, en ligne 100 kPa; humidité relative 30%.
Alésage x course 102 x 120 mm 104 x 132 mm
3 AVERTISSEMENT
Cylindrée totale 3.900 cm 4.500 cm3
Alimentation air Suralimenté et post-réfrigéré Il est strictement interdit, sous peine d'annuler la garantie et les
responsabilités FPT, d'altérer les caractéristiques indiquées ci-dessus
Common rail et plus particulièrement de modifier les valeurs du système d'injection
Modalité d'injection
à gestion électronique ou les caractéristiques du moteur et de ses équipements.
Sens de rotation du moteur Anti-horaire (vu côté volant)
Poids à sec 410 kg

Circuit électrique 24 V
Accumulateur/s
- capacité 130 Ah ou supérieur
- courant de décharge 500 A ou supérieur

4
              

FRANÇAIS
05_573_N 05_574_N

         

N40 ENT - N45 ENT N40 ENT - N45 ENT


1. Courroie de commande organes auxiliaires - 2. Entrée d'air dans le 1. Aspiration de l'air du turbocompresseur - 2. Turbocompresseur -
moteur - 3. Raccord d'entrée de carburant du réservoir - 4. Common 3. Sortie air de suralimentation vers after-cooler - 4. Collecteur
rail - 5. Œillet de levage - 6. Pompe haute pression common rail - d'échappement - 5. Sortie de gaz d'échappement du
7. Raccord de sortie du carburant vers le réservoir - 8. Filtre du turbocompresseur - 6. Œillet de levage - 7. Bouchon de remplissage
carburant - 9. Bouchon de vidange d'huile - 10. Jauge - 11. Unité huile - 8. Sortie liquide de refroidissement vers l'échangeur de
électronique de contrôle moteur - 12. Capteur sur roue phonique chaleur - 9. Emplacement vanne thermostatique - 10. Alternateur -
arbre moteur. 11. Entrée liquide de refroidissement échangeur de chaleur - 12. Filtre
à huile lubrifiante - 13. Démarreur électrique.

5
DONNÉES TECHNIQUES MOTEURS
N60 ENT - N67 ENT Performances (*) N60 ENT
Le sigle technique et le numéro de série sont gravés sur la plaquette 169 kW (230 CH) @ 2.300 tours/min
qui se trouve, selon le modèle, sur plusieurs parties du moteur : carter (TIER 2)
810 Nm ( 83 Kgm) @ 1.200 tours/min
cache-volant, couvercle poussoirs, autres
Performances (*) N67 ENT
Sigle N60 ENT N67 ENT 175 kW (238 CH) @ 2.200 tours/min
(TIER 3)
1020 Nm (104 Kgm) @ 1.400 tours/min
Famille de moteurs F4
Cycle Diesel 4 temps (*)Puissance nette au volant conformément à la norme ISO 3046-1.
Nombre et emplacement Conditions d'essai : température 25 âC; pression atmosphérique
des cylindres 6, en ligne 100 kPa; humidité relative 30%.
Alésage x course 102 x 120 mm 104 x 132 mm
3 AVERTISSEMENT
Cylindrée totale 5.900 cm 6.700 cm3
Alimentation air Suralimenté et post-réfrigéré Il est strictement interdit, sous peine d'annuler la garantie et les
responsabilités FPT, d'altérer les caractéristiques indiquées ci-dessus
Common rail et plus particulièrement de modifier les valeurs du système d'injection
Modalité d'injection
à gestion électronique ou les caractéristiques du moteur et de ses équipements.
Sens de rotation du moteur Anti-horaire (vu côté volant)
Poids à sec 520 kg

Circuit électrique 24 V
Accumulateur/s
- capacité 130 Ah ou supérieur
- courant de décharge 500 A ou supérieur

6
              

FRANÇAIS
05_575_N 05_576_N

         

N60 ENT - N67 ENT N60 ENT - N67 ENT


1. Courroie de commande organes auxiliaires - 2. Entrée d'air dans le 1. Aspiration de l'air du turbocompresseur - 2. Turbocompresseur -
moteur - 3. Raccord d'entrée de carburant du réservoir - 4. Common 3. Sortie air de suralimentation vers after-cooler - 4. Sortie gaz
rail - 5. Œillet de levage - 6. Pompe haute pression common rail - s'échappement du turbocompresseur - 5. Collecteur
7. Raccord de sortie du carburant vers le réservoir - 8. Filtre du d'échappement - 6. Œillet de levage - 7. Bouchon de remplissage
carburant - 9. Jauge de niveau d'huile - 10. Bouchon de vidange huile - 8. Sortie liquide de refroidissement vers l'échangeur de
d'huile - 11. Unité électronique de contrôle moteur - 12. Capteur sur chaleur - 9. Emplacement vanne thermostatique - 10. Alternateur -
roue phonique arbre moteur. 11. Entrée liquide de refroidissement échangeur de chaleur - 12. Filtre
à huile lubrifiante - 13. Démarreur électrique.

7
DONNÉES TECHNIQUES DU MOTEUR
N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X Performances (*) N67 TE2A - TE2
Le sigle technique et le numéro de série sont gravés sur la plaquette Prime 175 kWm @ 1.500 tours/min
qui se trouve, selon le modèle, sur plusieurs parties du moteur : carter (STAGE 2)
Stand-by 193 kWm @ 1.500 tours/min
cache-volant, couvercle poussoirs, autres
Prime 195 kWm @ 1.800 tours/min
Sigle N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X Stand-by 215 kWm @ 1.800 tours/min

Famille de moteurs F4 Performances (*) N67 TE1X

Cycle Diesel 4 temps Prime 149 kWm @ 1.800 tours/min


(TIER 3)
Stand-by 164 kWm @ 1.800 tours/min
Nombre et emplacement
6, en ligne Performances (*) N67 TE2X
des cylindres
Alésage x course 102 x 120 mm Prime 182 kWm @ 1.800 tours/min
(TIER 3)
Stand-by 200 kWm @ 1.800 tours/min
Cylindrée totale 6.700 cm3
Alimentation air Suralimenté et post-réfrigéré (*)Puissance nette au volant conformément à la norme ISO 8528.
Common rail
Modalité d'injection
à gestion électronique AVERTISSEMENT
Sens de rotation du moteur Anti-horaire (vu côté volant)
Il est strictement interdit, sous peine d'annuler la garantie et les
Régulateur de régime isochrone A contrôle électronique responsabilités FPT, d'altérer les caractéristiques indiquées ci-dessus
Poids à sec 630 kg et plus particulièrement de modifier les valeurs du système d'injection
ou les caractéristiques du moteur et de ses équipements.

Circuit électrique 12 V
Accumulateur/s
- capacité 185 Ah ou supérieur
- courant de décharge 1.200 A ou supérieur

8
              

FRANÇAIS
05_577_N 05_578_N
            

N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X N67 TE2A/TE2/TE1X/TE2X


1. Bouchon de remplissage liquide de refroidissement - 2. Echangeurs 1. Collecteur d'échappement - 2. Entrée air dans le
de chaleur - 3. Bouchon de remplissage huile - 4. Arrivée d'air dans le turbocompresseur - 3. Sortie air de suralimentation vers l'after-
moteur - 5. Common rail - 6. Œillet de levage - 7. Filtre à air - 8. Pompe cooler - 4. Turbocompresseur - 5. Sortie de gaz d'échappement du
haute pression common rail - 9. Raccord de sortie du carburant vers turbocompresseur - 6. Œillet de levage - 7. Sortie du liquide de
le réservoir - 10. Filtre du carburant - 11. Préfiltre de combustible - refroidissement vers l'échangeur - 8. Emplacement vanne
12. Raccord d'entrée de carburant du réservoir - 13. Bouchon de thermostatique - 9. Ventilateur radiateurs - 10. Alternateur -
vidange huile - 14. Jauge de niveau d'huile 15. Unité électronique de 11. Manchon d'entrée de liquide de refroidissement de l'échangeur -
contrôle du moteur. 12. Filtre huile lubrifiante - 13. Démarreur électrique.

9
ÉTIQUETTES
Le moteur présente plusieurs étiquettes d'avertissement dont nous
fournissons la signification.
Note : Les étiquettes avec un point d'exclamation indiquent un
danger potentiel.

Point de levage (du moteur uniquement). Risque de brûlures :


Expulsion eau chaude sous pression.

Bouchon de remplissage en carburant Risque de brûlures :


(sur le réservoir, si présent). Présence de composants très chauds.

Bouchon de remplissage en huile de Risque d'incendie :


lubrification. Présence de carburant.

Risque de choc et d'accrochage


Jauge de niveau d'huile de lubrification. aux parties en mouvement :
Présence de ventilateurs, poulies, courroies ou
autres.

10
n UTILISATION - En application DÉMARRAGE ET ARRÊT DU MOTEUR
industrielle Les modalités de démarrage et d'arrêt décrites ci-après se réfèrent à
la présence à bord d'un tableau d'instruments d'origine FPT ; si le
constructeur a prévu un tableau personnalisé, ces modalités sont
VÉRIFICATIONS PRÉLIMINAIRES susceptibles de variation selon les options choisies.
Avant de démarrer le moteur : Dans ces cas respecter les séquences de démarrage/arrêt et
l'interprétation des instruments indicateurs se trouvant sur la
q Contrôler et faire l'appoint du niveau des fluides techniques

FRANÇAIS
documentation spécifique.
(carburant, huile moteur et liquide de refroidissement).
q Vérifier que le filtre à air en aspiration n'est pas bouché et colmaté,
en vérifiant en même temps que l'indicateur mécanique placé sur
le filtre ne donne pas le signal “rouge". Si le moteur est équipé d'un
capteur électrique de colmatage, l'alarme se déclenchera au
moment du démarrage par le biais de l'indicateur lumineux placé
sur le tableau.
Note: Les procédures prescrites pour le nettoyage du filtre sont
indiquées dans le chapitre CONTRÔLES ET ENTRETIEN.

ATTENTION !

Vérifier l'absence de vapeurs ou gaz combustibles dans le


local de fonctionnement du moteur. Prévoir pour les
locaux fermés une ventilation suffisante et une installation
d'extraction des gaz d'échappement idoine.

11
Démarrage du moteur à partir du tableau FPT
(optionel) 5 6
1. Introduire la clé dans le commutateur (1) et la tourner vers la droite 7
sur la position 1B. "Marche". Après le test des signalisations 4
lumineuses et la fin de l'alarme acoustique, vérifier que les
instruments analogiques donnent des indications plausibles avec les
valeurs des paramètres physiques de température, tension de la 8
batterie, pression d'huile ; (les indications relatives aux
interprétations des signalisations et des alarmes sont indiquées au
paragraphe correspondant).
2. Si le moteur est équipé de système de préchauffage(optionnel) et
la température du moteur est inférieure à la valeur minimum 3 2 1
prévue pour son intervention, attendre l'extinction de l'indicateur
05_579_N
lumineux correspondant.
3. Tourner la clé sur la position 1C "Démarrage" en la relâchant une 1. Commutateur à clé pour démarrage/arrêt du moteur -
fois le moteur démarré, en évitant d'accélérer. 2. Avertisseur acoustique - 3. Voltmètre - 4. Compte-tours et compte-
heures - 5. Indicateur de température de liquide de refroidissement-
4. Vérifier que les indicateurs Recharge alternateur et Basse pression 6. Indicateur de pression huile moteur - 7. Module des signalisations et
huile soient éteints et que les instruments analogiques fournissent des alarmes - 8. Module de gestion et de diagnostic.
des indications plausibles avec les nouvelles valeurs des paramètres
1A
physiques. En cas d'intervention du système de préchauffage, le 1B
témoin correspondant s'allumera de nouveau en indiquant que la Détail du 1C
fonction de préchauffage est en cours ; La durée de cette fonction commutateur à clé
est proportionnelle à la valeur de la température.
05_580_N
5. En cas d'échec du démarrage, après avoir relâché la clé il sera
possible de revenir en condition de démarrage seulement après 1A Position de "REPOS" qui permet d'extraire la clé
avoir repositionné le commutateur sur repos 1A. 1B Position stable de "MARCHE"
1C Position instable de "DÉMARRAGE"
STOP Position instable utilisée pour les dispositifs avec ARRÊT EN
EXCITATION pour les moteurs alimentés avec une pompe
d'injection mécanique.

12
Arrêt du moteur à partir du tableau FPT RECONNAISSANCE DES CONDITIONS
Avant d'arrêter le moteur, il est conseillé de le laisser tourner quelques D'ALARME
minutes au ralenti et sans charge ; ceci permettra de réduire la Tableau synoptique des signalisations et des alarmes
température de façon uniforme et évitera un choc thermique Les tableaux FPT sont équipés de témoins lumineux d'indication de
dangereux. l'état de fonctionnement du moteur. L'allumage des voyants est piloté
par les circuits électroniques qui ont la fonction de temporisation et
Les modalités d'arrêt dépendent du type d'équipement. de mémorisation des alarmes.

FRANÇAIS
Avec circuit d'arrêt en "désexcitation"
- Tourner le commutateur à clé sur la position de repos 1A- REPOS 7D 7E
Avec le circuit d'arrêt en "excitation"
- Tourner le commutateur à clé jusqu'à la position STOP 7C 7F

7B 7G
En l'absence de tableaux FPT respecter les indications fournies par le
Constructeur de la machine. 7A 7H
05_581_N
Pour redémarrer le moteur :
1. Ramener le commutateur à clé sur la position de repos 1A pour 7A. Dépassement du régime maxi admis (sur demande) -
remettre à zéro toutes les fonctions dont sont chargés les tableaux 7B. Colmatage filtre à air - 7C. Bas niveau de carburant - 7D. Haute
du bord (indispensable uniquement pour les moteurs à commande température du liquide de refroidissement - 7E. Basse pression huile -
électronique). 7F. Panne de l'alternateur - 7G. Bas niveau de liquide de
2. Tourner la clé sur la position 1C "Démarrage en la relâchant refroidissement moteur - 7H. Pré-post chauffage.
moteur démarré et en évitant d'accélérer.
Certains types de moteur et leur équipement ne disposent que de
3. Procéder selon les indications précédentes.
quelques-unes des fonctions citées.
Différents choix techniques au niveau du Constructeur peuvent
également modifier ce qui est indiqué ici.

13
Fonctionnement GESTION ET DIAGNOSTIC DES MOTEURS À
En tournant la clé du commutateur sur la position 1B, le module des PARTIR DU TABLEAU
signalisations et des alarmes procède pendant 5 secondes à un test de
Le tableau FPT permet de gérer la vitesse de rotation du moteur et
vérification de tous les voyants lumineux, à l'exception des voyants de
d'identifier l'origine d'anomalies éventuelles et de ses équipements, à
"Pré-post chauffage", et l'avertisseur sonore retentit.
partir de la fonction autodiagnostic des unités centrales électroniques.
En phase de démarrage et pendant les 15 secondes qui suivent, toutes
les fonctions d'alarme sont bloquées ; après ce laps de temps, chaque
condition d'alarme détectée par les capteurs prévus à cet effet sur le 8B 8C
moteur fait clignoter le voyant correspondant.
Certaines alarmes critiques pour l'efficacité du moteur activent
l'allumage de l'indicateur optique, l'avertisseur acoustique et
8A 8D
commandent l'arrêt automatique du moteur :
- Dépassement du régime maxi admis 05_582_N

- Température du liquide de refroidissement trop haute


8A. Indicateur lumineux d'avarie - 8B. Bouton de diagnostic -
- Pression huile trop basse
8C. Bouton d'augmentation du régime - 8D. Bouton de baisse du
- Bas niveau de liquide de refroidissement. régime.

ATTENTION ! Gestion du régime


Le régime, géré normalement avec le levier de commande de
En cas d'arrêts momentanés du moteur, faire attention au l'accélérateur, peut être modifié par les boutons 8C et 8D.
synoptique et à la présence d'alarmes éventuelles. Pour accélérer : Appuyer et maintenir appuyé le bouton 8C jusqu'à
Redémarrer le moteur après avoir éliminé la cause de obtenir la visualisation du régime du moteur, et relâcher.
l'anomalie ou rétabli les conditions normales de Pour ralentir : Appuyer et maintenir appuyé le bouton 8D jusqu'à
fonctionnement. obtenir la visualisation du régime du moteur, et relâcher.
Le régime atteint à chaque variation sera maintenu jusqu'à l'arrêt du
moteur.

14
Diagnostic POUR UNE UTILISATION CORRECTE DU
L'utilisation du bouton 8B permet au personnel du réseau d'assistance MOTEUR
technique FPT de relever les données d'autodiagnostic mémorisées
q Eviter de maintenir la clé de démarrage enclenchée 1C, avec le
par l'unité électronique de contrôle du moteur. Les codes des
moteur déjà démarré.
anomalies éventuelles sont émis par clignotement sur l'indicateur 8A.
Le décodage doit être confié au personnel du réseau d'assistance q Il est inutile de maintenir le ralenti en attendant que le moteur
technique FPT pour une interprétation correcte. chauffe ; il est préférable une minute après le démarrage
Différents choix techniques au niveau du Constructeur peuvent d'augmenter progressivement la charge du moteur.

FRANÇAIS
également modifier ce qui est indiqué ici. q Ne pas rester trop longtemps au ralenti car cela produit trop
d'émissions nocives et ne garantit pas un fonctionnement correct.
PRÉCHAUFFAGE MOTEUR (optionnel) q Augmenter ou diminuer graduellement le régime moteur pour
permettre une combustion régulière et assurer le fonctionnement
(Dispositif électrique 230 V, monophasé) correct de tous les organes du moteur.
Les moteurs nécessitant un démarrage basse température et une mise
en puissance immédiate pourront être équipés du dispositif de q Les valeurs de régime et de puissance doivent être conformes aux
chauffage électrique à 230 V monophasé, qui permet d'augmenter et indications de la documentation technico-commerciale.
maintenir la température du liquide de refroidissement à des valeurs En cours d'utilisation contrôler régulièrement que :
adaptées aux exigences. Le dispositif est doté d'un thermostat
1. La température du liquide de refroidissement n'atteint pas le seuil
d'interruption de l'alimentation électrique lorsque la température
d'alarme.
prévue est atteinte.
2. La pression de l'huile se maintient dans des valeurs normales.

15
RECOMMANDATIONS PARTICULIÈRES Circuit de carburant
Circuit du liquide de refroidissement Éviter de faire tourner le moteur si le réservoir ne contient que la
La détection des états de "Haute température du liquide de quantité de carburant de réserve ; ceci pour éviter la formation de
condensation et l’aspiration de dépôts ou d'air qui pourraient
refroidissement" et "Bas niveau du liquide de refroidissement moteur"
entraîner l'arrêt du moteur.
provoquent l'arrêt du moteur ; procéder dans ce cas au contrôle du
fonctionnement des composants du circuit en se rappelant qu'à
l'intérieur du circuit de refroidissement il y a, moteur chaud, une ATTENTION !
pression dans les circuits telle à expulser le liquide chaud avec une
grande violence susceptible d'entraîner de graves brûlures. Durant les ravitaillements en carburant, faire attention à
ce qu'aucun agent polluant solide ou liquide n'entre dans
le réservoir ; nous rappelons que pendant le ravitaillement
ATTENTION ! il est interdit de fumer ou d'allumer des flammes.
Ouvrir le bouchon de remplissage de la cuve de liquide
réfrigérant seulement si nécessaire et dans tous les cas L'installation d'injection common rail n'a pas besoin de purge de l'air
moteur froid. du circuit de carburant.

Si la température indiquée par l'instrument est trop élevée, réduire le ATTENTION !


régime et arrêter le moteur pour vérifier l'état des circuits de
refroidissement ; contrôler et faire contrôler : Eviter absolument de desserrer les raccords du circuit sous
a) la tension de la courroie des organes auxiliaires ; haute pression.
b) le fonctionnement de la vanne thermostatique ;
c) le nettoyage de l'échangeur de chaleur.

Circuit de lubrification
La détection de l'état de "Basse pression huile", provoque l'arrêt du
moteur ; procéder dans ce cas au contrôle du niveau d'huile en
complétant le cas échéant en suivant les instructions du chapitre
CONTRÔLES ET ENTRETIEN.
Si la signalisation persiste s'adresser à un Centre d'Assistance.

16
Circuit d'aspiration de l'air et évacuation des gaz
épuisés AVERTISSEMENT
Contrôler régulièrement si le circuit d'aspiration d'air est propre. Les
intervalles d'entretien indiqués dans ce manuel varient selon les Au cas où le voltmètre indique une valeur de tension inférieure à 11
conditions d'utilisation. V (pour installations à 12 V nominaux) ou 22 V (ou pour installations
Dans les locaux particulièrement poussiéreux procéder aux entretiens à 24 V nominaux), contacter le personnel d’un atelier spécialisé et
plus fréquemment que les fréquences indiquées dans le chapitre faire diagnostiquer l’efficience des batteries et de d’installation de
recharge.

FRANÇAIS
CONTRÔLES ET ENTRETIEN.

ATTENTION ! ATTENTION !
Contrôler visuellement que le circuit d'échappement n'est Les batteries contiennent une solution acide, caustique
ni bouché ni endommagé afin d'éviter toute fuite pour l’épiderme et corrosive pour les vêtements ; durant
dangereuse ou nocive. leur contrôle, porter des vêtements de protection, des
gants et des lunettes, ne pas fumer ni utiliser de flammes
libres à proximité. Vérifier la présence d'un système de
Circuit électrique de démarrage
ventilation efficace dans le local.
Vérifier régulièrement - et plus particulièrement en hiver - si les
batteries sont propres et si elles fonctionnent correctement; contrôler
et faire l'appoint en suivant les explications à la section CONTRÔLES RODAGE
ET ENTRETIEN.
Les unités électroniques de commande du moteur sont programmées Grâce aux nouvelles techniques de construction des moteurs, il n'est
pour augmenter le régime de ralenti si la tension de l'installation pas nécessaire de procéder à des opérations spéciales de rodage; il est
électrique atteint des valeurs limites d'efficacité. Vérifier l'état des cependant conseillé d'éviter, durant les 50 premières heures, de faire
batteries et faire analyser les composants de l'installation. tourner le moteur à une puissance élevée trop longtemps.
Il est recommandé en cas de remplacement des batteries de respecter
les prescriptions de capacité et d'intensité du courant minimum de
crête.

17
n UTILISATION - En application pour DEMARRAGE ET ARRET DU MOTEUR
groupe électrogène Les modalités démarrage et d’arrêt du moteur répondent aux
exigences requises par l’installation en matière de génération de
l’énergie électrique. Celles-ci pourront varier en fonction des différents
VÉRIFICATIONS PRÉLIMINAIRES choix opérés pour la réalisation du groupe ou du poste de commande
Préparer le moteur à la mise en service en procédant comme suit : et de gestion de l’installation.
Leur exposition détaillée incombe à l’installateur des installations de
q Contrôler et rétablir éventuellement le niveau des liquides
génération électrique ou au constructeur du groupe électrogène.
techniques (combustible, huile moteur et liquide de
Après l’étape de démarrage, respecter les indications fournies par les
refroidissement).
instruments de mesure équipant le groupe en vérifiant que les valeurs
q S’assurer que le circuit d’évacuation des gaz usés est en état de sont celles d’un fonctionnement correct.
fonctionnement et que le(s) filtre(s) à air en admission n’est pas
bouché ou obstrué, en vérifiant en même temps que l’indicateur
mécanique situé sur le(s) filtre(s) n’est pas au rouge. PRECHAUFFAGE DU MOTEUR (optionnel)
q S’assurer que les batteries utilisées pour le démarrage sont efficaces (Dispositif électrique)
et que les bornes sont correctement branchées. Les moteurs devant démarrer à basse température et délivrer
immédiatement la puissance peuvent être équipés d’un dispositif de
chauffage électrique qui permet d’élever et de maintenir la
AVERTISSEMENT température du liquide de refroidissement à une valeur conforme aux
En cas de nécessité de ravitailler le moteur avec une grande quantité exigences.
de liquide de refroidissement, respecter la procédure figurant au pa- Le dispositif est doté d’un thermostat qui interrompt l’alimentation
ragraphe RECOMMANDATIONS PARTICULIERS de ce chapitre. électrique dès que la température prévue est atteinte.

Note : Les procédures d’intervention en maintenance sont indiquées


au chapitre CONTRÔLES ET ENTRETIEN.

18
UNITE ELECTRIQUE DE CONNEXION
Afin de garantir une bonne gestion des fonctions électriques du
groupe, une unité de connexion a été installée sur le moteur à laquelle
sont reliés le système de contrôle électronique du moteur et le
système de contrôle et de gestion de la génération d’énergie

10

11

12
J3

9
électrique. J1
Indications concernant les composants de l’unite electrique et des
K2

FRANÇAIS
fonctions gerees par les commutateurs de programmation. J7
F2 1

Fusibles K1
2

F1 Démarrage du moteur F5 4

F2 Prise de diagnostic F7 6

7
F4
F3 Réchauffeur de combustible sur le filtre 8

F8
F4 Unité électronique de contrôle du moteur F6 J9
K3
F5 Unité électronique d’interface F9
1

2
F1
F6 Alimentation E.C.U. (habilitation) 3

F7/8/9 Réserve 5
F3 K4 6
J2 7

Relais 8

9
K1 Alimentation E.C.U. (habilitation) 10

K2 Signal démarrage du moteur


K3 Démarrage du moteur
K4 Réchauffeur du combustible sur le filtre

JP1

JP5

JP4
CODE
BLINK
1 2 3 1 2 3

1 2 3 1 2 3

1 2 3 1 2 3
LD1

1 2 3
BP1

JP2

JP8

JP3

JP6
07_004_N

19
Gestion du régime et des fonctions accessoires POUR UN UTILISATION CORRECTE DU
La programmation des fonctions exposées ci-après se fait en MOTEUR
commutant la position des interrupteurs identifiés par le sigle JP. q Avant chaque démarrage, vérifier que le réservoir contient une
quantité de combustible suffisante.
JP1: Sélection du régime q Eviter d’actionner la commande de démarrage trop longtemps.
1-2 = 1.500 tours/min (génération d’énergie à 50 Hz)
2-3 = 1.800 tours/min (génération d’énergie à 60 Hz) q Ne pas rester trop longtemps au ralenti car ce régime ne favorise
pas le meilleur comportement du moteur.
JP2: Sélection du mode q Les valeurs de rendement doivent être conformes aux informations
1-2 = DIAGNOSTIC fournies dans la documentation technico-commerciale.
2-3 = FONCTIONNEMENT
q Pendant le fonctionnement, contrôler régulièrement :
JP3: Témoin lumineux de préchauffage - que la température du liquide de refroidissement n’atteint pas le
1-2 = branché seuil d’alarme ;
2-3 = non branché - que la pression de l’huile est comprise dans les valeurs limites ;
JP4: Préchauffage du combustible q Les moteurs équipant des groupes électrogènes de secours devant
1-2 = relais branché être fréquemment vérifiés pour garantir un démarrage en temps
2-3 = relais non habilité utile en cas de besoin, feront l’objet d’une attention particulière
JP5: Réseau d’information CAN
1-2 = exploité AVERTISSEMENT
2-3 = non exploité
Surveiller les indications fournies par les instruments de mesure du
BP1: Bouton de demande d’émission des codes anomalie (Blink tableau.
Code)
LD1: Témoin lumineux des codes anomalie (Blink code)

20
RECOMMANDATIONS PARTICULIERS q Laisser le bouchon de remplissage ouvert, démarrer le moteur et
le laisser tourner au ralenti pendant une minute environ. Ceci
Circuit de liquide de refroidissement
permet d’expulser l’air présent dans le circuit de refroidissement.
Pendant le fonctionnement, vérifier régulièrement que la température
q Arrêter le moteur et verser la quantité manquante.
du liquide de refroidissement du moteur n’atteint pas le seuil d’alarme.
Si la température est jugée excessive, interrompre la charge et arrêter Le chapitre CONTRÔLES ET ENTRETIEN fournit de plus amples
le moteur pour vérifier l’état du circuit de refroidissement en se informations sur les caractéristiques et les quantités de liquide de
rappelant que lorsque le moteur est chaud, la pression du circuit de refroidissement.

FRANÇAIS
refroidissement est telle qu’elle peut expulser le liquide chaud avec
une extrême violence et exposer les personnes à des risques de
brûlure. ATTENTION !

Le respect de cette procédure permet de garantir que le


Contrôler et faire contrôler : circuit contient la quantité correcte de liquide de
a) la tension de la courroie de l’alternateur ; refroidissement.
b) le fonctionnement de la vanne thermostatique ;
c) l’état de propreté de l’échangeur de chaleur. Circuit de lubrification
Vérifier régulièrement que la pression d’huile est comprise entre les
ATTENTION ! valeurs nominales. Si la pression est jugée insuffisante, vérifier le niveau
d’huile et compléter éventuellement le niveau en suivant les
Ouvrir le bouchon de remplissage du vase de liquide de re- instructions figurant au chapitre CONTRÔLES ET ENTRETIEN.
froidissement uniquement si nécessaire et quand le mo- Si l’anomalie persiste, s’adresser à un centre d’assistance.
teur est froid.
Circuit de carburant
Ravitaillement en liquide de refroidissement Éviter de faire tourner le moteur si le réservoir ne contient que la
Pour la mise en service du moteur et au cas où il serait nécessaire de quantité de carburant de réserve ; ceci pour éviter la formation de
condensation et l’aspiration de dépôts ou d'air qui pourraient
ravitailler le circuit avec une grande quantité de liquide de
entraîner l'arrêt du moteur.
refroidissement, procéder comme suit :
q Ravitailler le moteur et l’échangeur jusqu’au remplissage complet de
l’échangeur.

21
Circuit électrique de démarrage
ATTENTION ! Vérifier régulièrement - et plus particulièrement en hiver - si les
batteries sont propres et si elles fonctionnent correctement; contrôler
Durant les ravitaillements en carburant, faire attention à
et faire l'appoint en suivant les explications à la section CONTRÔLES
ce qu'aucun agent polluant solide ou liquide n'entre dans
ET ENTRETIEN.
le réservoir ; nous rappelons que pendant le ravitaillement
Il est recommandé en cas de remplacement des batteries de respecter
il est interdit de fumer ou d'allumer des flammes.
les prescriptions de capacité et d'intensité du courant minimum de crête.

L'installation d'injection common rail n'a pas besoin de purge de l'air


du circuit de carburant. AVERTISSEMENT
Au cas où le voltmètre indique une valeur de tension inférieure à 11 V
ATTENTION ! (pour installations à 12 V nominaux) ou 22 V (ou pour installations à
24 V nominaux), contacter le personnel d’un atelier spécialisé et faire
Eviter absolument de desserrer les raccords du circuit sous
diagnostiquer l’efficience des batteries et de d’installation de recharge.
haute pression.

ATTENTION !
Circuit d'aspiration de l'air et évacuation des gaz
épuisés Les batteries contiennent une solution acide, caustique
Contrôler régulièrement si le circuit d'aspiration d'air est propre. Les pour l’épiderme et corrosive pour les vêtements ; durant
intervalles d'entretien indiqués dans ce manuel varient selon les leur contrôle, porter des vêtements de protection, des
conditions d'utilisation. gants et des lunettes, ne pas fumer ni utiliser de flammes
Dans les locaux particulièrement poussiéreux procéder aux entretiens libres à proximité. Vérifier la présence d'un système de
plus fréquemment que les fréquences indiquées dans le chapitre ventilation efficace dans le local.
CONTRÔLES ET ENTRETIEN.

ATTENTION !
RODAGE
Grâce aux nouvelles techniques de construction des moteurs, il n'est
Contrôler visuellement que le circuit d'échappement n'est pas nécessaire de procéder à des opérations spéciales de rodage; il est
ni bouché ni endommagé afin d'éviter toute fuite cependant conseillé d'éviter, durant les 50 premières heures, de faire
dangereuse ou nocive. tourner le moteur à une puissance élevée trop longtemps.

22
n CONTRÔLES ET ENTRETIEN CONSIGNES ANTI-ACCIDENTS
q Toujours porter des chaussures de protection et une combinaison.
q Ne pas porter de vêtements larges, de bagues, bracelets et/ou
PERSONNEL CHARGÉ DE L'ENTRETIEN
colliers à proximité des moteurs ou des parties en mouvement.
Les interventions de contrôle et d'entretien du moteur signalées dans
q Porter des gants de protection et des lunettes durant les opérations
ce chapitre nécessitent une bonne préparation et le respect des
de :
normes de sécurité ; elles devront donc être confiées à des techniciens
• remplissage des batteries avec une solution acide

FRANÇAIS
spécialisés.
q Contrôles : par les mécaniciens ou, selon le cas, l'utilisateur de la • ravitaillement avec inhibiteurs ou antigel
machine. • vidange ou ravitaillement d'huile de lubrification (l'huile moteur
q Entretien périodique : personnel qualifié et chaude peut brûler. Il est recommandé de procéder aux
disposant des instruments et des moyens de protection interventions lorsque la température de l'huile est inférieure à 50 °C).
appropriés. q Durant les interventions dans le compartiment moteur, faire très
q Entretien extraordinaire : par le personnel qualifié attention pour ne pas entrer en contact avec les organes en
des centres d'assistance et disposant des instruments et rotation ou chauds.
des moyens de protection appropriés. q Portez des lunettes en cas d'utilisation d'air comprimé (la pression
maximum de l'air utilisée pour le nettoyage est égale à 200 kPa
Les Centres d’Assistance les plus qualifiés sont ceux qui constituent le
(2 bar, 30 psi, 2 kg/cm2).
Réseau d’Assistance Technique FPT.
q Porter le casque de protection en présence de charges suspendues
ou en cas de circuits divers à la hauteur de la tête.
q Utiliser une crème de protection pour les mains.
q Remplacer immédiatement les combinaisons mouillées.
q S'assurer que le moteur est toujours propre, éliminer les taches
d'huile, de gazole et/ou de liquide de refroidissement.
q Jeter les chiffons gras dans un récipient ininflammable.
q Ne rien laisser sur le moteur.
q Se servir de récipients appropriés et fiables pour l'huile usagée.

23
q Au terme d'une réparation, faire le nécessaire pour arrêter RAVITAILLEMENTS
l'aspiration d'air de la part du moteur au cas où, après le démarrage,
le régime n'augmente de façon incontrôlée. Parties à ravitailler N40 N60 N67
N45 N67 TE2(A)
litres (kg) litres (kg) litres (kg)
ATTENTION !
Circuit de refroidissement (1) 8,5 10,5 10,5
Éviter de procéder à des opérations d'entretien en
capacité totale 25,5
présence de tension électrique : contrôler la mise à la
masse efficace des appareils. Durant les opérations de
Circuit de lubrification (2)
diagnostic et d'entretien, s'assurer que mains et pieds sont
capacité totale (3) 12,8 (11,8) 17,2 (15,8) 17,2 (15,8)
secs et monter si possible sur des estrades isolantes.
Vidange périodique:
carter au minimum 7 (6,5) 8,7 (8) 8,7 (8)
ATTENTION !
carter au maximum 11,5 (10,5) 15,2 (14) 15,2 (14)
Les conditions provoquant le démarrage d’un groupe
électrogène de secours peuvent se vérifier à tout moment. Réservoir carburant (4) - - -
Pendant les interventions de contrôle et de maintenance,
respecter rigoureusement les prescriptions indiquées par Note : les quantité indiquées se réfèrent au seul moteur dans les
le constructeur du groupe et par le responsable de versions standard.
l’agencement de l’installation de génération électrique
pour garantir la sécurité des agents de maintenance. (1)Utiliser un mélange eau/PARAFLU 11 à 50% en été également. En
alternative au PARAFLU 11, utiliser un produit répondant aux
normes internationales SAE J 1034.
(2)Utiliser des lubrifiants conformes aux normes internationales ACEA
E3-E5 (moteurs haute puissance), API CF - CH4 (associé à des
carburants contenant un pourcentage de sulfures < 0,5%), MIL - L
- 2104 F.
Le degré de viscosité à utiliser en fonction de la température
ambiante est indiqué sur la table en annexe.

24
La consommation d'huile est considérée acceptable lorsqu'elle ne INTERVALLES
dépasse pas 0,5% de la consommation de carburant.
(3)Les quantité indiquées se réfèrent au premier ravitaillement et Contrôles Intervalle
concernent le remplissage du moteur, du carter et du filtre. (pendant les périodes d'utilisation)
(4)Utiliser du combustible STANDARD conforme à la norme EN 590 Vérification niveau d'huile de lubrification moteur Quotidien
(2005/55 - 2005/78). L’usage des additifs est déconseillé. Vérification niveau liquide de refroidissement Quotidien
On peut utiliser le combustible appelé BIO DIESEL, s’il respecte la

FRANÇAIS
norme EN 14214 - ASTM 6751, mélangé avec du combustible Vérification de l’état de propreté
Quotidien
standard à hauteur d’un pourcentage maximum de 5%. des échangeurs de chaleur
L’utilisation de combustibles à base de KEROSENE connus sous le Vérification de l’état
nom de XF63, F63, F34, F35, JP8 n’est pas autorisée. Quotidien
de propreté du filtre à air
L’utilisation de mélanges contenant de l’eau en suspension, suivant
les normes CUNA NC 637-01 (GECAM) et AFNORM 5-02 Purge eau du préfiltre de carburant 150 heures (1)
(AQUAZOLE) n’est pas autorisée. Vérification/appoint niveau solution électrolytique
Semestriel
dans les batteries et nettoyage des bornes
AVERTISSEMENT

Le ravitaillement à partir de barils ou bidons peut polluer le gazole et Les échéances indiquées tiennent compte des facteurs d'utilisation
risque d'endommager le système d'injection ; il convient donc de filtrer typiques de différentes utilisations du moteur ; La durée appropriée
ou de laisser les impuretés éventuellement présentes se déposer par des intervalles d'entretien sera indiquée par le personnel chargé des
sédimentation. interventions en fonction de l'emploi et des conditions opérationnelles
du moteur.

Gazole pour basses températures


La norme EN590 distingue différentes classes de gazole à partir des
caractéristiques de ceux qui conviennent le mieux pour être utilisés
lorsqu'il fait froid.
Il relève de la compétence des compagnies pétrolières de respecter la
réglementation qui prévoit la distribution de carburants appropriés
aux conditions climatiques et géographiques des différents pays.

25
Entretien périodique Intervalle Entretien extraordinaire Intervalle

Contrôle état et tension de la courroie 300 heures (2) Nettoyage turbocompresseur 1.200 heures (7)
Vidange huile de lubrification 600 heures (3) (4) Vérification efficience système
1.200 heures
(3) (4) (5) de pré-post chauffage (si présent)
Remplacement filtre(s)/ huile 600 heures
Réglage du jeu soupapes-culbuteurs 3.000 heures
Remplacement filtre(s) de carburant 600 heures (3) (1) (5)
Remplacement du préfiltre de carburant 600 heures (3) (1)
1) Période maximale prévue uniquement en cas d'utilisation de
Remplacement du filtre vapeurs d'huile 900 heures (3) (4) carburant de bonne qualité, (norme EN 590); plus courte en
fonction de la contamination du carburant et des signalisations
Inspection conduit/s d'échappement et
Semestriel d'alarme pour colmatage et/ou présence d'eau dans le pré-filtre. Le
d'évacuation
signal de colmatage du filtre en exige le remplacement. La non
Drainage/aspiration eau et condensat extinction du signal de présence de l'eau dans le préfiltre après le
Semestriel (1)
du réservoir de carburant drainage en exige le remplacement.
Remplacement courroie 2) Se réfère aux moteurs avec tendeurs traditionnels et automatiques.
1.200 heures 3) À effectuer une fois par an même sans atteindre les heures de
des organes auxiliaires
fonctionnement prévues;
Remplacement filtre à air 1.200 heures (6)
4) Intervalles valables pour les lubrifiants conformes à la table
1.200 heures RAVITAILLEMENTS.
Vidange liquide de refroidissement
ou 2 ans 5) Utiliser exclusivement les filtres possédant les caractéristiques
suivantes :
- degré de filtration < 12 μm
- efficience filtrante ß > 200.
6) L'intervalle dépend des conditions ambiantes et d'efficacité du
produit.
7) Requis par le recyclage des vapeurs d'huile.

26
PRESCRIPTIONS
AVERTISSEMENT 1. Ne pas débrancher l'alimentation des batteries lorsque le moteur
tourne.
Les opérations d’entretien extraordinaire décrites dans la 2. Ne pas souder à l'arc à proximité du moteur sans avoir
table y relative sont de compétence exclusive de personnel préalablement débranché son câblage électrique et les unités
qualifié qui possède des renseignements techniques et électroniques.
muni d’instruments de travail et de moyens de protection
convenables. Les modalités pour les effectuer ne sont pas 3. S'assurer, après chaque opération d'entretien nécessitant le

FRANÇAIS
contenues dans le présent document mais font partie débranchement de la/des batterie/s, que les bornes ont bien été
intégrante des Manuels techniques et de réparation de serrées sur les pôles.
FPT. 4. Ne pas utiliser de chargeur de batterie pour le démarrage du
moteur.
5. Débrancher électriquement la/les batterie/s de la ligne de bord
durant leur recharge.
6. Ne pas peindre les appareils, composants et connecteurs
électriques de l'équipement du moteur.
7. Débrancher électriquement la/les batterie/s avant toute
intervention de nature électrique.
8. Contacter le Constructeur avant de procéder à l'installation
d'appareils électroniques à bord (récepteurs-émetteurs, etc.).

27
COMMENT PROCÉDER
Vérification niveau d'huile de lubrification moteur
Opération à effectuer moteur à l'arrêt et froid pour ne pas risquer de
se brûler.
q Mettre la machine "à plat".
q Vérifier si la quantité d'huile est comprise entre les limites "Mini" et
"Maxi" à l'aide de la jauge(1).
q Si le niveau est insuffisant, faire l'appoint en versant l'huile à travers
l'orifice de remplissage sur la culasse après avoir déposé le bouchon
(2).

2
1

05_584_N

RECOMMANDATIONS

q Vérifier après le remplissage que le niveau d'huile ne dépasse pas


la limite "Max" gravée sur la tige.
q Vérifier que la tige de jauge soit enfoncée complètement et que le
1 bouchon de remplissage soit serré en fin de course.

05_583_N

28
Vérification niveau liquide de refroidissement Nettoyage échangeurs de chaleur
Opération à effectuer moteur à l'arrêt et froid pour ne pas risquer de Vérifier que les surfaces d'entrée d'air des radiateurs sont exemptes
se brûler. d'impuretés (poussières, boue, paille etc..).
Nettoyer à l'air comprimé ou la vapeur.
q S'assurer, moteur froid, que le niveau du liquide dans la cuvette
d'expansion est au-dessus du niveau mini.
q Contrôler visuellement si le niveau du liquide ne dépasse pas 2/3

FRANÇAIS
de la hauteur de la cuve pour permettre que l'augmentation de la
température provoque l'augmentation du volume du liquide.
q Si nécessaire, remplir la cuvette en
utilisant de l’eau sans saletés.
Eviter l’emploi d’eau distillée ; voir MAX
la table RAVITAILLEMENTS.
MIN
Note : La nécessité de remplissages
fréquents demande le diagnostic du
circuit de refroidissement. 05_585_N

Si l'équipement prévoit un indicateur de niveau externe aux


échangeurs de chaleur, compléter le niveau en ayant soin que le liquide
ne sature pas le volume interne de l'échangeur pour permettre que
l'augmentation de température provoque l'augmentation du volume
05_609_N
de liquide.

ATTENTION !
ATTENTION !
L'utilisation de l'air comprimé exige des protections
Lorsque le moteur est chaud, à l'intérieur des circuits de
personnelles aux mains, au visage et aux yeux.
refroidissement une pression se crée, capable de produire
Prescriptions au paragraphe CONSIGNES ANTI-
l'expulsion du liquide chaud avec une extrême violence,
ACCIDENTS.
entraînant un risque de brûlures.

29
Nettoyage du filtre à air
(Se réfère aux composants FPT) AVERTISSEMENT
Agir uniquement lorsque le moteur ne tourne pas.
q Retirer le couvercle (1) du filtre après avoir dévissé la manette de Remonter soigneusement tous les composants.
blocage. Effectuer le remontage correct des parties. Un montage incorrect
pourrait permettre l'aspiration d'air non filtré par le moteur en
q Extraire la cartouche externe (2), après avoir dévissé la seconde provoquant de sérieux dommages.
manette de blocage; pendant cette opération veiller à ce que de la
poussière n'entre pas dans le manchon.
q Vérifier l'absence d'impuretés. Dans le cas contraire nettoyer
l'élément filtrant selon les indications ci-dessous.
q Souffler de l'air comprimé déshumidifié sur l'élément filtrant en
agissant de l'intérieur vers l'extérieur (pression maxi 200 kPa).
Éviter d'utiliser des détergents ; ne pas utiliser de gazole.
q Ne jamais taper l'élément filtrant avec des outils et en vérifier l'état
avant de le remonter.
05_590_N
q Remplacer en cas de ruptures ou de lacérations. 1 2 3
q Contrôler que le joint soit en bonnes conditions. Certains
dispositifs filtrants sont équipés d'un second élément filtrant (3) qui
ne nécessite pas de nettoyage; le remplacement est conseillé tous
les 3 remplacements de l'élément principal.
q Procéder au montage en sens inverse du démontage.
q Préparer l'indicateur de colmatage mécanique en appuyant le
bouton situé dans la partie supérieure de l'indicateur. Le capteur
électrique ne nécessite pas cette opération.

30
Purge eau du préfiltre de carburant Contrôle du niveau de la solution électrolytique
Le risque important de ravitailler avec du carburant pollué par des dans les batteries
agents étrangers et de l'eau impose un contrôle précis à chaque Procéder après avoir placé les batteries sur un plan horizontal.
ravitaillement. q Contrôler à vue que le niveau du liquide soit compris entre les
Procéder à cette opération moteur à l'arrêt. limites MINI et MAXI ; en absence de références, contrôler que le
q Placer un récipient sous le filtre ou le pré-filtre pour recueillir les liquide couvre les plaques en plomb contenues dans les éléments
liquides. pendant environ 5 min.

FRANÇAIS
q Dévisser le bouchon/robinet (1) qui se trouve sur la partie q Quand nécessaire, remplir seulement avec de l’eau distillée les
inférieure du pré-filtre; sur certaines versions, le bouchon éléments dont le niveau est inférieur au minimum.
comprend le capteur de présence d'eau dans le gazole. q A l’occasion, vérifier que les bornes et les terminaux soient propres,
q Drainer le liquide jusqu'à ne voir s'écouler que du "gazole". bien serrés et protégés avec de la graisse de vaseline.
q Refermer le bouchon en le vissant à la main.
q Éliminer les liquides drainés conformément aux dispositions en AVERTISSEMENT
vigueur.
Contacter le personnel d’un atelier spécialisé au cas où tous les
éléments de la batterie demandent d’être remplis avec une quantité
d’eau distillée considérable ainsi que pour diagnostiquer l’état
d’efficience du système de recharge et des batteries.

ATTENTION !

q Caustique et corrosif porter des gants et de lunettes pour


faire l'appoint. Si possible, confier le contrôle à des
techniciens spécialisés.
q Durant les contrôles, ne pas fumer ni allumer de flammes
libres à proximité des batteries et s'assurer que le local est
bien aéré.
1 04_361_N

31
Vérification tension et état des courroies
Agir lorsque le moteur ne tourne pas et à basse température afin de
ne pas courir le risque de brûlures.

Se réfère aux moteurs à tendeur automatique


q Retirer le carénage de protection des poulies.
q Vérifier que la courroie ne présente pas de lacérations, une usure
04_362_N évidente ou des traces de lubrifiants ou de carburants. Dans le cas
contraire remplacer.
Certaines batteries sont dotées d'une couverture unique pour les q Vérifier l'efficience du tendeur en agissant comme indiqué sur la
bouchons d'inspection. Pour accéder aux éléments, agir avec un levier figure.
comme le montre la figure. q Remettre en place le carénage de protection en serrant les
éléments d'étanchéité.

74178

32
Se réfère aux moteurs avec tendeur à vis Vidange huile de lubrification
q Vérifier que la courroie ne présente pas de lacérations, une usure Agir lorsque le moteur ne tourne pas et à basse température afin de
évidente ou des traces de lubrifiants ou de carburants. Dans le cas ne pas courir le risque de brûlures.
contraire remplacer. q Placer sous le robinet de vidange un conteneur de collecte de
Si nécessaire rétablir la tension de la courroie. Procéder comme suit: l'huile usagée (voir illustrations au chapitre DONNÉES
q Desserrer la vis de fixation de l'alternateur à l'étrier (1). TECHNIQUES MOTEURS).
q Desserrer le boulon d'ancrage de l'alternateur au support inférieur. q Dévisser le bouchon et attendre le vidage complet du carter. Serrer

FRANÇAIS
le bouchon.
q Visser le tendeur (2) et bloquer le contre-écrou.
q Verser l'huile à travers l'orifice de remplissage (1) se trouvant sur le
q Une fois atteinte la tension prescrite serrer la vis de fixation et le
couvercle de la distribution ou (2) comme illustré, en utilisant le
boulon.
type d'huile et la quantité indiqués dans le tableau
RAVITAILLEMENTS.
2
q Vérifier si la quantité d'huile est comprise entre les limites "Mini" et
1 "Maxi" à l'aide de la jauge (3).
q Éliminer l'huile usagée conformément aux dispositions en vigueur.

m 1
1c

3
05_588_N

Pour les moteurs sans tendeur à vis, après avoir desserré les vis de
fixation (1) et le boulon d'ancrage, faire tourner l'alternateur comme
indiqué sur la figure jusqu'à obtenir la tension prescrite, et serrer la vis 2
de fixation et le boulon d'ancrage.
05_583_N

33
Remplacement filtre(s)/vidange huile moteur Remplacement filtre(s) de carburant
Agir lorsque le moteur ne tourne pas et à basse température afin de Agir lorsque le moteur ne tourne pas et à basse température afin de
ne pas courir le risque de brûlures. ne pas courir le risque de brûlures
Utiliser exclusivement les filtres possédant une capacité de filtration Utiliser exclusivement les filtres possédant une capacité de filtration
égale aux précédents (voir section INTERVALLES). égale aux précédents (voir section INTERVALLES).
q Placer un récipient sous le support du filtre pour recueillir l'huile q Retirer le filtre/s en le dévissant.
usagée. q Vérifier que les conditions du
q Desserrer les vis et retirer le filtre (1). nouveau filtre répondent aux
q Nettoyer à fond les surfaces de support en contact avec les joints exigences du moteur.
d'étanchéité (2). q Humecter le joint d'étanchéité
q Humecter le joint d'étanchéité de la nouvelle cartouche avec une du nouveau filtre avec du
fine couche d'huile. gazole ou de l'huile moteur.
q Visser le nouveau filtre à la main sur le support jusqu'à ce qu'il entre q Visser le nouveau filtre à la
en contact avec le joint puis serrer de 3/4 de tour. main sur le support jusqu'à ce
qu'il entre en contact avec le
q Eliminer le filtreusagé dans le respect des lois en vigueur.
joint puis serrer de 3/4 de tour.
q Attention au préchauffage
électrique du carburant et la 1
connexion électrique (1). 04_351_N

AVERTISSEMENT

Ne pas remplir le nouveau filtre avant de l'avoir installé sur le support


afin d'éviter le risque d'introduire des impuretés dans le circuit et dans
le système d'injection.

Note : l'installation ne nécessite par de purge d'air.


1 2 05_589_N

34
Remplacement pré-filtre à carburant q Démarrer et maintenir un régime ralenti pendant quelques minutes
Agir lorsque le moteur ne tourne pas. pour éliminer tout résidu d'air.
q Dans les cas où le filtre est équipé q Vérifier le bon fonctionnement de la connexion de la masse du
d'un capteur de présence d'eau 1 support du filtre (4).
4
(3), déposer le capteur complet. Note : Le cas échéant, pour accélérer la purge d'air résiduel, agir sur
q Déposer le pré-filtre en le la pompe à main pendant le démarrage.
dévissant.

FRANÇAIS
q Vérifier que les conditions du Remplacement du filtre des vapeurs d'huile
nouveau filtre répondent aux Ne procéder qu’avec moteur non en rotation et à basse température
exigences du moteur (ex. en les afin d'éviter tout risque de brûlure.
comparant avec celles du q Desserrer les vis et enlever le couvercle (1) du logement des filtres.
précédent). 2
q Enlever les deux filtres et les remplacer.
q Humecter le joint d'étanchéité du
q Replacer le couvercle dans son siège.
nouveau filtre avec du gazole ou
de l'huile moteur.
q Visser le nouveau filtre à la main
sur le support jusqu'à ce qu'il
entre en contact avec le joint puis
serrer de 3/4 de tour.
q Placer le capteur de présence
3 05_018_V
d'eau dans son logement, en
prêtant une attention toute
particulière à l'accouplement des filetages. 1
q Desserrer la vis de purge (2) placée sur le préfiltre et agir sur la
pompe à main (1) jusqu'au remplissage du circuit d'alimentation.
Veiller à ne pas disperser le carburant dans la nature. 06_012_N
q Serrer à fond la vis de purge.

35
Inspection conduit/s d'échappement et le vidage complet. Une fois terminé le vidage rétablir l'intégrité du
d'évacuation circuit en faisant attention à l'étanchéité des manchons.
Contrôler visuellement que le circuit d'échappement des gaz épuisés q Remplir le circuit comme indiqué dans la table
n'est ni bouché ni endommagé. RAVITAILLEMENTS.
q Vérifier l'absence d'exhalations dangereuses à l'intérieur de la q Ravitailler le moteur et l’échangeur jusqu’au remplissage complet de
machine. Si besoin contacter le constructeur. l’échangeur.
q Laisser le bouchon de remplissage ouvert, démarrer le moteur et
Drainage ou aspiration des impuretés du réservoir le laisser tourner au ralenti pendant une minute environ. Ceci
de combustible permet d’expulser l’air présent dans le circuit de refroidissement.
Procéder selon les exigences imposées par la structure et q Arrêter le moteur et verser la quantité manquante.
l’emplacement du réservoir.
Les moteurs fonctionnant dans des milieux hostiles ou ravitaillés par
des bidons ou des citernes, nécessitent un nettoyage plus minutieux
du réservoir.

Remplacement courroie des organes auxiliaires


Consulter les informations de contrôle de la tension de la courroie.

Remplacement du filtre à air


Consulter les indications fournies pour son nettoyage.

Vidange liquide de refroidissement


Opération à effectuer moteur à l'arrêt et froid pour ne pas risquer de
se brûler.
q Prévoir des récipients pour éviter que le liquide de refroidissement
ne soit pas évacué dans la nature.
q Desserrer les éléments de serrage et désenfiler les manchons de
raccord du circuit du moteur à l'échangeur de chaleur et attendre

36
MANUTENTION DU MOTEUR MISE AU REBUT
Les opérations de dépose/repose du moteur sont réservées Le moteur comprend des parties et des éléments qui peuvent s'avérer
exclusivement aux techniciens des Centres d'Assistance Agréés, nocifs pour l'environnement s'ils sont abandonnés dans la nature.
Pour lever uniquement le moteur, utiliser les œillets indiqués dans ce Les matériaux indiqués ci-après doivent être transportés dans des
manuel à la section DONNÉES TECHNIQUES MOTEURS Centres spécialisés pour la récolte ; les lois en vigueur actuellement
reconnaissables sur le moteur grâce aux étiquettes. dans les différents pays prévoient des peines sévères pour les
Procéder au levage à l'aide d'un moyen à balancier qui maintiendra les transgresseurs :

FRANÇAIS
câbles métalliques qui soutiennent le moteur parfaitement parallèles; q Batteries de démarrage.
se servir simultanément de tous les œillets disponibles ; il est interdit
q Huiles de lubrification usagées.
d'utiliser un seul œillet.
La capacité de charge et les dimensions du système de levage doivent être q Mélanges d'eau et antigel.
appropriées au poids et aux dimensions du moteur ; vérifier qu'il n'y a q Filtres.
aucune interférence entre le système de levage et les organes du moteur. q Matériel auxiliaire pour le nettoyage (ex. chiffons gras ou imbibés
Ne pas soulever le moteur avant d'avoir déposé les organes de de carburant).
transmission auxquels il est assemblé.

37
n LONGUE PÉRIODE D'INACTIVITÉ 6. Fermer toutes les ouvertures d'admission, d'échappement,
d'aération et d'évent du moteur avec des bouchons ou en scellant
DU MOTEUR avec du ruban adhésif.
7. Drainer le restant d'huile de protection 30/M du carter; cette huile
PRÉPARATION DU MOTEUR POUR UNE pourra être réutilisée pour 2 autres préparations.
LONGUE PÉRIODE D'INACTIVITÉ 8. Poser des pancartes sur le moteur et sur le tableau de bord portant
Pour empêcher l'oxydation des parties internes du moteur et de l'indication MOTEUR SANS HUILE.
certains composants du système d'injection si une période d'inactivité 9. Drainer le liquide de refroidissement s'il n'a pas été mélangé avec
de plus de deux mois est prévue, préparer le moteur tous les six mois de l'antigel et des inhibiteurs de corrosion et indiquer par des
en procédant de la façon suivante : pancartes que l'opération a eu lieu.
1. Vidanger l'huile du carter après avoir chauffé le moteur.
2. Verser dans le moteur de l'huile de protection type 30/M (en En cas de longue inactivité, effectuer ces opérations tous les 6 mois en
alternative, une huile répondant aux spécifications MIL 2160B type procédant de la façon suivante :
2), jusqu'au niveau "minimum" indiqué sur la jauge. Démarrer le A) vidanger l'huile de protection 30/M du carter ;
moteur et le laisser tourner 5 minutes. B) répéter les opérations du point 2 au point 7.
3. Drainer le carburant du circuit d'injection, du filtre et des
canalisations de la pompe d'injection. Pour protéger les parties extérieures du moteur, vaporiser le liquide
4. Raccorder le circuit du carburant à un réservoir contenant du OVER 19 AR sur les parties métalliques non peintes telles que volant,
liquide de protection CFB (ISO 4113) et faciliter le remplissage en poulies et autres en évitant les courroies, les câbles des connecteurs
pressurisant le circuit et en faisant tourner le moteur environ 2 et les appareils électriques.
minutes après avoir exclu le système d'injection. L'opération pourra
être conduite à terme en polarisant directement le terminal 50 du
démarreur électrique avec une tension positive correspondant à la
valeur nominale du circuit par le biais d'un conducteur utilisé à
l'occasion.
5. Nébuliser de l'huile de protection 30/M (environ -- g à savoir 10 g
par litre de cylindrée) dans la buse d'admission du turbocompresseur
durant l'opération décrite au point précédent.

38
MISE EN SERVICE DU MOTEUR APRÈS UNE
LONGUE PÉRIODE D'INACTIVITÉ
1. Drainer le restant d'huile de protection 30/M du carter.
2. Verser dans le moteur le type et la quantité d'huile indiqués dans le
tableau des RAVITAILLEMENTS.
3. Drainer le liquide de protection CFB du circuit du carburant en
terminant les opérations comme l'indique le point 3. de la

FRANÇAIS
PRÉPARATION DU MOTEUR POUR UNE LONGUE PÉRIODE
D'INACTIVITÉ.
4. Déposer les bouchons et/ou le ruban adhésif des ouvertures
d'admission, échappement, aération et évent du moteur en
rétablissant les conditions d'utilisation normales. Brancher la buse
d'admission du turbocompresseur sur le filtre à air.
5. Raccorder les circuits du carburant au réservoir de la machine en
terminant les opérations comme l'indique le point 4. de la
PRÉPARATION DU MOTEUR POUR UNE LONGUE PÉRIODE
D'INACTIVITÉ. Durant les opérations de remplissage, raccorder le
tuyau de retour du carburant au réservoir à un récipient pour éviter
que les résidus de liquide protecteur CFB arrivent au réservoir de
la machine.
6. Vérifier et ravitailler le moteur avec du liquide de refroidissement
selon la prescription, en procédant au dégazage.
7. Démarrer le moteur et le laisser tourner jusqu'à ce que le ralenti se
stabilise.
8. Vérifier si les indications des instruments du/des tableau/x de bord
sont plausibles et qu'il n'y a aucune signalisation d'alarme.
9. Arrêter le moteur.
10.Déposer les pancartes indiquant MOTEUR SANS HUILE du
moteur et du tableau de bord.

39
n PANNES DU MOTEUR Panne du système de recharge
Les unités électroniques de commande du moteur sont programmées
L'unité électronique de gestion et de contrôle de tout le pour augmenter le régime de minimum si la tension de l'installation
fonctionnement du moteur est en mesure de reconnaître les pannes électrique atteint des valeurs limites d'efficacité. Vérifier l'état des
et d'adopter des stratégies qui permettent le fonctionnement en toute batteries et faire analyser les composants de l'installation.
sécurité
L'évènement, signalé par l'allumage de l'indicateur PANNE EDC ATTENTION !
présente sur les tableaux de bord, comporte la limitation programmée
de la puissance dans les limites fixées en fonction de la gravité du cas. L'adoption par la centrale de contrôle électronique des
En cas d'anomalie momentanée la réduction des performances sera stratégies de sécurité peut intervenir à tout moment du
réduite jusqu'à arrêt du moteur. fonctionnement si les conditions de risque d'intégrité du
moteur se présentent.
Le cas échéant travailler avec la plus grande précaution.
MARCHE A SUIVRE EN CAS DE PANNE
Avarie circuit électronique de l'accélérateur
La reconnaissance de certaines anomalies du circuit électrique de ATTENTION !
l'accélérateur par l'unité électronique de commande du moteur
comporte l'adoption de stratégies définies "Régime de rotation Ne pas abandonner les engins ou les machines avec le
minimum accéléré" qui permettent de travailler en mode urgence moteur en marche sans avoir bloqué le frein ou la sécurité
Les modalités de fonctionnement possibles sont : de stationnement.
A. Le levier accélérateur ne répond pas" : le régime de rotation se
stabilise à 750 tours/min. pour permettre de travailler lentement et
de manœuvrer uniquement en agissant l'enclenchement/
désenclenchement de l'inverseur, sans accélérer.
B. Le levier de l'accélérateur "répond partiellement" : le régime de
rotation minimum est 750 tours/min. En plaçant le levier
accélérateur à mi course le régime augmente progressivement
jusqu'à 2000 tours/min. ; en plaçant le levier au minimum le régime
tourne rapidement à 750 tours/min.

40
INTERPRETATION DES CODES ANOMALIE Blink Code
En application pour groupe électrogène Certaines des ces codes ne sont pas significative dans les
L’émission des codes d’anomalie relevés au cours de l’auto-diagnostic applications pour groupe électrogène.
et mémorisés dans l’ECU commence après avoir appuyé puis relâché
le bouton BP1 situé sur unité électrique de connexion. Code Origine de l’anomalie
La DEL LD1, signalera par le biais de deux séries d’émission de 1-1 Signal de vitesse du véhicule
fréquence diverse, les codes clignotants lumineux qui indiquent, en
1-2 Programmation multi-état

FRANÇAIS
numération décimale, l’anomalie.
Les clignotements lents indiquent la zone de l’anomalie (moteur, 1-3 Commutateurs Cruise control / PTO
injecteurs, etc.) tandis que les clignotements rapides identifient une
1-4 Signal depuis pédale accélérateur
anomalie spécifique.
Lors de chaque pression et relâchement du bouton est émis un seul 1-5 Signal depuis commande embrayage
des codes mémorisés; il est par conséquent nécessaire de répéter la 1-6 Non plausibilité capteurs actionnement du frein
procédure jusqu’à obtenir une donnée d’erreur identique à la
première reçue, preuve que toute la mémoire d’erreurs a été analysée. Non plausibilité capteurs
1-7
En absence d’anomalies mémorisées, la lampe s’allume lorsque le actionnement accélérateur/frein
bouton est appuyé et s’éteint environ une seconde après le 1-8 Témoin lumineux de diagnostic
relâchement du bouton, sans donner lieu à une émission successive de
clignotements. 1-9 Commandes de présélection frein moteur
2-1 Signal température liquide de refroidissement
2-2 Signal température air de suralimentation
2-3 Signal température combustible
2-4 Signal pression air de suralimentation
2-5 Signal pression atmosphérique
2-6 Signal de pression d’huile
2-7 Signal de température de l’huile

41
Code Origine de l’anomalie Code Origine de l’anomalie
Etage de puissance du réchauffeur Signal commande injecteur 6
2-8 5-6
sur le filtre de combustible (selon l’ordre de combustion)
2-9 Etage de puissance du relais de préchauffage 5-7 Etage de puissance pilotage injecteurs C1
3-7 Tension de batterie 5-8 Etage de puissance pilotage injecteurs C2
3-8 Etage de puissance du témoin de préchauffage (LS) 6-1 Signal régime rotation moteur
3-9 Signal de surveillance du préchauffage * 6-2 Signal phase d’injection
4-2 Signal régime couronne turbocompresseur Non plausibilité des signaux des capteurs d’arbre mo-
6-3
teur et de distribution
4-3 Limitation du combustible par VGT
6-4 Signal régime moteur (surrégime)
4-4 Commande de suralimentation
6-5 Etage de puissance 8 pour démarrage (HS)
4-5 Etage de puissance commande de la VGT (CC - HS)
6-6 Etage de puissance 1 pour TD-signal (SS)
4-6 Etage de puissance commande frein moteur (HS)
6-8 Etage de puissance 2 signal de synchronisation (SS)
Signal commande injecteur 1
5-1
(selon l’ordre de combustion) 7-1 Etage de contrôle bouton limitation vitesse
Signal commande injecteur 2 7-2 Ligne réseau CAN
5-2
(selon l’ordre de combustion)
7-3 Message depuis “Transmission Control” *
Signal commande injecteur 3
5-3 7-4 Message depuis ABS/ASR *
(selon l’ordre de combustion)
7-5 Etage de contrôle voyant de frein moteur
Signal commande injecteur 4
5-4 7-6 Etage de contrôle voyant de pression d’huile
(selon l’ordre de combustion)
Signal commande injecteur 5 7-7 Etage de contrôle capteur de pression d’huile
5-5
(selon l’ordre de combustion) 7-8 Etage de contrôle voyant température moteur
7-9 Etage de contrôle témoin température moteur

42
Code Origine de l’anomalie
8-1 Surveillance de la pression dans le rail
8-2 Signal de pression dans le rail
Etage de puissance pour contrôle de pression du com-
8-3
bustible (CC - HS)
8-4 Surveillance de la soupape de sécurité (pression)

FRANÇAIS
8-5 Pression dans le rail excessive/insuffisante
8-6 Etage de puissance pour contrôle EGR (CC - HS)
8-7 Signal depuis mesureur de débit d’air aspiré
8-8 Signal température ambiante
9-3 Immobiliseur
9-4 Relais principal d’alimentation ECU
9-5 Signal depuis tachygraphe
9-6 Procédures d’habilitation ou déshabilitation de l’ECU
9-7 Alimentation capteurs
9-8 Message depuis Body Computer *

Ordre de combustion moteurs 4 cylindres : 1-3-4-2


Ordre de combustion moteurs 6 cylindres : 1-5-3-6-2-4
*) Absent dans la version de mai 2003.

43
n COMPORTEMENT EN CAS 2. Ne pas détacher les morceaux de tissus du vêtement collant à la
peau ;
D’URGENCE
3. Si les brûlures ont été provoquées par un liquide, enlever les
L'utilisateur de la machine, réalisée conformément aux règlements de vêtements imprégnés de liquide chaud rapidement mais avec
sécurité, travaille en condition de sécurité s'il respecte les consignes précaution ;
contenues dans ce manuel et les indications des étiquettes placées sur 4. Couvrir la brûlure avec un paquet anti-brûlure ou un bandage
le moteur. stérile.
Au cas où certains comportements incorrects causeraient des
incidents, demander immédiatement l'intervention de personnes Intoxications à l'oxyde de carbone (CO)
formées pour intervenir en cas d'urgences. L'oxyde de carbone contenu dans les gaz d'échappement du moteur
En cas d'urgence et dans l'attente de l'arrivée du personnel de secours, est inodore et dangereux parce qu'il provoque des intoxications et
suivre les instructions ci-dessous. parce qu'avec l'air, il forme un mélange explosif.
Dans les locaux fermés, l'oxyde de carbone est très dangereux car il
Pannes du moteur peut atteindre la concentration critique en très peu de temps.
S'il s'avère nécessaire de continuer à utiliser le moteur en panne, faire En cas de secours à l'intoxiqué dans un local fermé :
très attention aux manœuvres et vérifier que les personnes à bord 1. Aérer immédiatement le local pour réduire la concentration du gaz.
peuvent s'agripper à une prise sûre.
2. En entrant dans le local, le sauveteur devra retenir la respiration,
n'allumer ni flammes, ni lumière ni appuyer sur une sonnette
Incendie électrique ou utiliser un téléphone pour éviter une explosion.
Eteindre l'incendie en utilisant les moyens prévus et dans les modalités 3. Conduire l'intoxiqué dans un endroit aéré ou à l'extérieur en le
indiquées par les Autorités compétentes (les dotations anti-incendie posant sur un côté s'il est inconscient.
pour certaines machines et engins sont obligatoires au sens des
normes en vigueur).

Brûlures
1. Éteindre les flammes sur les vêtements du brûlé à l'aide de :
• eau en grande abondance ;
• extincteur à poudre, éviter de diriger le jet sur le visage ;
• couvertures ou en faisant rouler la victime par terre.

44
Électrocutions Blessures et fractures
A. Le circuit électrique du moteur à 12 V ou à 24 V ne comporte La multitude de cas possibles et la spécificité des interventions
aucun risque d'électrocution; toutefois, en cas de court-circuit comporte nécessairement l'intervention des structures médicales.
provoqué, par exemple, par un outil métallique, il y aura risque de 1. En cas de blessures avec perte de sang, comprimer la blessure
brûlure causé par la surchauffe de l'objet parcouru par le courant jusqu'à l'arrivée des secours.
électrique Dans ce cas :
2. En cas de fracture suspecte, ne pas déplacer la partie du corps
1. Éloigner l'objet qui a provoqué le court-circuit en utilisant des concernée et transférer l'accidenté avec précaution uniquement en

FRANÇAIS
moyens qui assurent une bonne isolation thermique. cas de nécessité absolue.
2. S'il est présent, agir su l'interrupteur général pour couper
l'alimentation électrique. Brûlures cutanées
B. Les installations des générateurs électriques (groupes électrogènes) La brûlure cutanée est due au contact avec des substances au degré
produisent en général des tensions élevées en mesure de créer des acide ou basique très élevé.
courants d'intensité hautement dangereuse. En cas d'électrocution Le personnel chargé de l'entretien des appareils électriques risque
par tension moyenne/haute: souvent de se brûler avec l'acide contenu dans les batteries ; dans de
1. Interrompre l'alimentation électrique par l'interrupteur principal tels cas :
avant de toucher le blessé. A défaut intervenir sur le blessé avec un 1. Enlever les vêtements imprégnés de la substance caustique.
moyen d'isolation électrique sûr et suffisant; rappelez-vous que le 2. Laver à l'eau courante en évitant de mouiller les parties non
contact avec l'électrocuté est extrêmement dangereux pour le intéressées par le phénomène.
secouriste.
2. Agir selon les indications données par les organismes compétentes Si les yeux sont atteints par l'acide de la batterie ou l'huile de
(massage cardiaque, respiration assistée etc.) lubrification ou encore du gazole : laver l'œil avec de l'eau pendant au
moins 20 minutes en tenant les paupières ouvertes de sorte que l'eau
coule sur le bulbe (essayer de bouger l'œil dans tous les sens pour que
le lavage soit complet).

45
                  ƒ&

6$(:
6$(:
6$(
6$(
6$(:
6$(:
6$(:
6$(:PLQHUDOEDVH
6$(:VHPLV\QWKHWLFEDVH
6$(:VHPLV\QWKHWLFEDVH
6$(:V\QWKHWLFEDVH
6$(:V\QWKHWLFEDVH

                  ƒ)

46
CONDITIONS D'UTILISATION DES TABLEAUX DE BORD
Les données figurant ci-dessous se réfèrent aux équipements de marque FPT dans leur configuration d'origine.
Les conditions et les caractéristiques techniques des personnalisations pourront différer de ce qui est exposé et devront faire l'objet d'une
information spécifique de la part des personnes responsables de la réalisation.
Tableau de bord FPT Avec des instruments Avec des instruments
analogiques numériques

FRANÇAIS
Conditions opérationnelles d'environnement
Plage de température de fonctionnement de -10°C à +60°C de -10°C à +60°C
Limites de température pendant le stationnement mini. -20°C / maxi. +75°C mini. -20°C / maxi. +75°C
Indice de protection contre les poussières et la pluie (frontale) IP 65 – DIN 40050 – IEC 529 IP 66
Résistance à la brume saline (norme de référence) IEC 60068-2-52 IEC 60068-2-52
Caractéristiques électriques et électromagnétiques
Tension de service (à l'exclusion des inversions de polarité) mini. 9 V / maxi. 32 V (*) mini. 9 V / maxi. 32 V (*)
Surtension maximale admise 60 V pendant 1 ms 60 V pendant 1 ms
Absorption maximale de courant tableau principal 1,1 A (12 V) – 1 A (24 V) 310 mA (12 V) – 200 mA (24 V)
Absorption maximale de courant tableau secondaire 400 mA (12 V) – 400 mA (24 V) 310 mA (12 V) – 200 mA (24 V)
Compatibilité électromagnétique (norme de référence) IEC 945 IEC 945
Conditions connecteurs de câblage (norme de référence) MIL 1344/1001 MIL 1344/1001
Conditions des câblages (norme de référence) CEI 20/22 - CEI 20/38 - CEI 2000/532/CE
Caractéristiques mécaniques
Résistance aux vibrations (exprimée en accélération de gravité) 1 g eff. maxi. -25-500 Hz 2 g eff. maxi. -25-500 Hz
Résistance aux chocs (exprimée en accélération de gravité) 15 g - 1,5 ms - onde semi sinusoïdale 15 g - 1,5 ms - onde semi sinusoïdale

(*) 16 V maxi. pour les équipements dont l'alimentation prévue n'est que de 12 V nominale.

47