Vous êtes sur la page 1sur 40

ADMINISTRATION RESEAUX 1

Présenté par: Yemetio Anny Eléonore


UE Niveau 3, Semestre 1
Année académique 2020/2021
CHAPITRE 2
LA TRANSMISSION DE L’INFORMATION

Les caractéristiques physiques de l’information: partie consacré à


l’étude de la couche physique d’un réseau
PLAN DU CHAPITRE

1. L’information et sa représentation

2. Les techniques de transmission

3. Modélisation d’un canal de transmission

4. Les supports de transmission

5. Les modes de transmission


1- L’INFORMATION ET SA REPRÉSENTATION

Deux types d’information :

 Les Données continues = Données numériques non entières.

Exple: 10,53mm, 10,56mm, 10.536mm, la taille, l’ensemble R


Une variable continue peut prendre une infinité de valeurs.

 Les Données discrètes = Données dénombrables.

Ex: le nombre de balles de golf. L’ensemble Z


Une variable discrète peut prendre différentes valeurs définies
2- LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION

1) Notion de signal
Signal = information qui transite à travers un canal de communication.
Rôle: permet de transmettre une donnée brute entre deux machines de manière adaptée au
support de communication.
 Un signal analogique = de type sinusoidal / Un signal numérique est un signal discret
2- LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION

1)Notion de signal (suite)


 Numérisation de l’information  données continues (non entières)
 Codage de l’information  données discrètes (dénombrables, code ASCII, …)

Le codage comporte 2 phases : le codage logique et le codage physique.

Le codage physique produit les signaux sur la ligne.


Le codage logique permet de pallier les défauts du codage physique.
2- LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION

2) Quelques définitions
 Bande passante : la plage des fréquences qui n’entrainent pas de fortes atténuation du
signal

 Modulation : transformation d’un signal initial quelconque a(t) en un signal s(t) adapté au
support de communication employé
 Multiplexage : Technique qui consiste à faire passer plusieurs informations à travers un seul
support de transmission.
 Répéteur: Equipement permettant de régénérer un signal entre deux nœuds du réseau afin
d’étendre la distance de câblage d’un réseau
2- LE TRAITEMENT DE L’INFORMATION

3) Interprétation d’un signal


Facteurs pouvant affecter un signal

Atténuation et distorsion (limité par le choix du support)

Bruit: perturbations extérieures

Collision : les ordinateurs émettent en même temps sur le même support

Gigue: fluctuation du signal numériques dans le temps ou en phase dû au retard dans la


transmission

Horloges des émetteurs et récepteurs non synchronisés


3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

 La technique de transmission numérique  Transmission en Bande de Base


(BASEBAND)
 La transmission analogique  Transmission par Transposition de Fréquence
(BROADBAND)
 Pour transmettre l'information analogique par un signal numérique, il faut au
préalable la numériser. Ceci est effectué par un Codec.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

• Transformation des bits de données en un signal électrique (suite de 0 et 5 volts) numérique,


sur un support de transmission
• L’information est directement codée par des tensions : Les bits sont directement représentés
par des valeurs de tensions
• Principalement réservé aux réseaux locaux
• Effectuée au sein de l'ordinateur.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

Les répéteurs sont installés sur des câbles trop longs afin de rétablir la force et la définition
du signal d’origine
 Un signal trop faible ou déformé risque de ne pas être reconnu ou d’être mal interprété par
son destinataire)
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION
1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

Les caractéristiques d’une transmission en bande de base (BASEBAND)

 Transporte les signaux numériques sur une fréquence unique


 Transporte les signaux sous la forme d’impulsions discrètes, (il y a des interruptions entre chaque
impulsion).
 Transporte un seul signal à la fois,
 Occupe toute la bande passante (toute la capacité du canal de communication)  le câble
constitue un canal unique
 Transmission bidirectionnelle: Transporte les signaux dans les deux sens
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION
1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

Problèmes éventuels de transmission en bande de base (BASEBAND)

 Confusion de l'état 0 volt avec rupture de transmission;


 Atténuation des amplitudes;
 Filtrage des basses fréquences (correspondant à de longues suites de 0 et de longues suites de 1) et
des hautes fréquences (débits élevés);
 Synchronisation des horloges;
 Une éventuelle inversion de fils lors de certains raccordements une inversion d'états une
erreur d'interprétation.
 Pour résoudre ces problèmes lorsqu'ils se posent, différents codages ont été proposés dont deux
familles de codage: le codage NRZ et le codage biphase (manchester).
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

 Le codage NRZ

 l'état 0 volt n'est pas utilisé.


 Un bit est codé par une tension (+V ou -V).
Très simple à mettre en œuvre mais ne résout pas tous les problèmes (en particulier la
bande de fréquences et la synchronisation).
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

1) La transmission en bande de base( transmission numérique)

 Le codage Manchester (biphase)

Les codes Manchester sont des codes biphase, c’est-à-dire qu’ils associent un codage
physique avec un codage logique.
 Un bit est codé avec deux états (V' et V'').
 La présence d'une transition pour chaque bit permet une très bonne synchronisation et
évite la présence des basses fréquences.
 Le problème d'inversions de fils peut se poser ici aussi et conduit à mettre en place des
codes biphasés différentiels.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)

 Problématique

 Le codage en bande de base. ne peut pas être utilisé pour la transmission de données à des vitesses
très élevées ou sur de très grandes distances
 Le signal est déformé car les hautes fréquences sont atténuées et les basses fréquences altérées
par les répéteurs.
 Le bande passante étant réduite, il faut transformer le signal numérique en signal analogique
par modulation d’une onde porteuse.
 Technique utilisée lorsque la Bande Passante du support ne permet pas de transmettre
directement le signal d'origine.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)

 Principe

La bande passante est divisée en plage, et chaque plage constitue un canal de communication
indépendant.
Les systèmes en large de bande ont recourt à des amplificateurs pour régénérer le signal
analogique.
Dans un réseau informatique, les ordinateurs qui communiquent sur une certaine fréquence
doivent être configurés pour n’utiliser que la plage qui leur a été attribuée.
Cas d’application: la télévision par câble
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)

 Caractéristiques

 Transporte les signaux analogiques sur une plage de fréquence


 Transporte les signaux en continu, c’est à dire qu’il n’y a pas d’interruption, c’est seulement la
hauteur de la fréquence qui varie.
 Transporte les ondes électromagnétiques ou optiques
 Transporte éventuellement plusieurs signaux simultanément
(plusieurs transmissions analogiques peuvent cohabiter en même temps sur le même câble si la
bande passante est suffisante, le câble propose alors plusieurs canaux de transmission)
 Transporte les signaux dans un seul sens, le flux est toujours unidirectionnel
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)

 Types de codage (modulation)

Trois types élémentaires de modulation :


 La modulation d’amplitude (lorsque les variations portent sur A) .
 La modulation de fréquence (lorsque les variations portent sur f) .
 La modulation de phase (lorsque les variations portent sur ) ou d'une combinaison de ces paramètres.
Il est possible de coder le bit comme le dibit ou le tribit... Cette multivalence permet d'augmenter le débit.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)


3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

2) La transposition de fréquence (large bande)

 Méthodes pour disposer de deux canaux de transmission

 Le système en large de bande étant unidirectionnel, il doit donc posséder deux canaux
afin de véhiculer les signaux dans les deux sens,
Il existe deux façons de disposer de deux canaux :
 La configuration en large de bande avec subdivision médiane: La bande passante est
divisée en deux. Une partie de la bande passante sert pour recevoir et l’autre partie pour
émettre.
 La configuration en large de bande avec deux câbles distincts. L’un des câbles sert pour
recevoir, l’autre pour émettre.
3- LES TECHNIQUES DE TRANSMISSION

3) La numérisation

 Avantages

Fiabilité de la transmission
Banalisation de l'information transmise: Indépendamment de la source, l'information transmise
correspond à des séquences binaires.
Compression: Les algorithmes de compression informatiques pourront être utilisés dès la phase de
numérisation terminée.
Cryptage: De la même façon que la compression, il est possible d'appliquer des techniques de cryptage issu
du monde informatique.
Protection contre les erreurs: elles peuvent être mises en œuvre offrant ainsi encore plus de fiabilité.
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation
La transmission d’un signal est structuré en un ensemble de composants, chacun remplissant une
fonction particulière. L'équipement mettant en œuvre une technique de transmission.
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation

1) ETTD ou DTE (équipement Terminal de Traitement des Données): contrôle les


communications, génère les données à transmettre et traite les données reçues.
Exple: ordinateur

2) ETCD ou DCE (équipement Terminal de Circuit de Données): réalise l'adaptation du signal entre l'ETTD
et le support de transmission. Reçoit en entrée une suite de données binaires et fournit en sortie un signal
dont les caractéristiques sont adaptées au support de transmission.
Exple: Modem (transmission par transposition de fréquence),
décodeur ou modem bande de base (transmission en bande de base)
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation

1) ETTD ou DTE (équipement Terminal de Traitement des Données): contrôle les


communications, génère les données à transmettre et traite les données reçues.
Exemple: ordinateur

2) ETCD ou DCE (équipement Terminal de Circuit de Données): réalise l'adaptation du signal entre l'ETTD
et le support de transmission. Reçoit en entrée une suite de données binaires et fournit en sortie un signal
dont les caractéristiques sont adaptées au support de transmission.
Exemple: Modem (transmission par transposition de fréquence),
décodeur ou modem bande de base (transmission en bande de base)
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation

3) Le Support ou ligne de transmission


 Support= ensemble de règles (protocole) destinées à assurer la connectivité et le dialogue entre ETTD et
ETCD, la synchronisation des horloges, le transfert des données et le contrôle de celui-ci.
 Permet à l’ETTD de piloter l’ETCD pour établissement et la libération du circuit, échange de données, ….
Elle utilise un signal numérique.
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation

4) La Jonction ou interface ETTD/ETCD

Transmission d’une onde lumineuse, acoustique, électromagnétique ou électrique : supports optiques, aériens, filaires
4- MODÉLISATION D’UN CANAL DE TRANSMISSION :
MODÈLE GÉNÉRAL

1) Présentation

5) La Liaison de données
= Ensemble d’équipements et logiciels fournissant les moyens fonctionnels nécessaires pour acheminer les
données avec un taux d’erreurs garanti.
 Objectif : fiabiliser la transmission physique et offrir un service à la couche réseau pour acheminer les bits
remis par le processus réseau vers leur destination
5- LES SUPPORTS DE TRANSMISSION

1) Présentation
Un support de transmission = canal physique qui permet de relier des ordinateurs et des périphériques. C’est
Tout moyen permettant de transporter les données sous forme de signaux de leur source vers leurs destinations.
Objectif: Permettent la circulation des informations au sein d'un réseau,

Deux types de supports :


 Les supports limités (palpables) : paire torsadée, câble coaxial, fibre optique
 Les supports non limités : ondes infra-rouges, radios, électromagnétiques
Les supports de transmission les plus utilisés sont : les câbles, la fibre optique et les systèmes sans fil.

 Principales Caractéristiques:
Bande passante; délai de transmission, le coût, simplicité d’installation et de maintenance
5- LES SUPPORTS DE TRANSMISSION

1) Présentation
5- LES SUPPORTS DE TRANSMISSION

2) Composants d’un réseau

 Wi-Fi: technique permettant de constituer des LAN autonomes ou en complément d’un réseau filaire sur des distances
de quelques centaines de mètres.

 WiMAX/LTE techniques, de plus longue portée que Wi-Fi, permettent de constituer des réseaux métropolitains.

 Bluetooth/Zigbee techniques, de très faible portée, utilisées en remplacement du câble pour les oreillettes, les
périphériques sans fil, voire en milieu industriel pour passer des signaux là où il est difficile de passer un câble, par
exemple dans une automobile.

 Les réseaux 3G/4G réseaux de type WAN développés par des opérateurs qui vendent des services de téléphonie et
d’accès internet sans fil à leurs clients.
5- LES SUPPORTS DE TRANSMISSION

3) La Qualité de service
03 paramètres
1. Débit (volume)
2. Latence (temps de transfert et variation de celui-ci)
3. Fiabilité (taux d’erreurs)

Chaque flux de données a ses propres contraintes


 voix, vidéo : débit constant
 transfert de fichiers : fiabilité et débit élevés

Le réseau de transport doit s’adapter


 Choix du « meilleur » chemin
 Correction des erreurs, …
6- LES MODES DE TRANSMISSION

1) Présentation
La transmission des données est caractérisée par :
1. Le sens des échanges
2. Le mode de transmission: il s'agit du nombre de bits envoyés simultanément
3. La synchronisation: il s'agit de la synchronisation entre émetteur et récepteur

 Organisation (sens) des échanges


Selon le sens des échanges, on distingue 3 modes de transmission : Liaisons simplex, half-duplex et full-
duplex
6- LES MODES DE TRANSMISSION

1) Présentation
 Organisation (sens) des échanges
 La liaison simplex:
liaison dans laquelle les données circulent dans un seul sens, c'est-à-dire de l'émetteur vers le récepteur.
Utile lorsque les données 'ont pas besoin de circuler dans les deux sens
Exemple : de l’ordinateur vers l'imprimante ou de la souris vers l'ordinateur... , radio FM
6- LES MODES DE TRANSMISSION

1) Présentation
 Organisation (sens) des échanges
La liaison half-duplex (liaison à l'alternat ou semi-duplex)
Les données circulent dans un sens ou l'autre, mais pas les deux simultanément.
chaque extrémité de la liaison émet à son tour. Il permet d'avoir une liaison bidirectionnelle utilisant la
capacité totale de la ligne.
 Exple:Talkies -Walkies
6- LES MODES DE TRANSMISSION

1) Présentation
 Organisation (sens) des échanges
 La liaison full-duplex (appelée aussi duplex intégral)
Les données circulent de façon bidirectionnelle et simultanément.
 Chaque extrémité de la ligne peut émettre et recevoir en même temps
la bande passante est divisée par deux pour chaque sens d'émission des données si un même support de
transmission est utilisé pour les deux transmissions.
Exple: conversation téléphonique
6- LES MODES DE TRANSMISSION

1) Présentation
 Organisation (sens) des échanges

Résumé
6- LES MODES DE TRANSMISSION

3) La synchronisation
Problématique

Vu qu'un seul fil transporte l'information, il existe un problème de synchronisation entre l'émetteur et le
récepteur,:
le récepteur ne peut pas a priori distinguer les caractères (les séquences de bits) car les bits sont
envoyés successivement.
Il existe donc deux types de transmission permettant de remédier à ce problème : la liaison synchrone et
la liaison asynchrone
6- LES MODES DE TRANSMISSION

3) La synchronisation
La liaison synchrone (transfert de donnée par paquet)
Liaison dans laquelle émetteur et récepteur sont cadencés à la même horloge. les bits sont envoyés de
façon successive sans séparation entre chaque caractère,
Il est nécessaire d'insérer des éléments de synchronisation, on parle alors de synchronisation au niveau
caractère.
Le récepteur reçoit de façon continue (même lorsque aucun bit n'est transmis) les informations au
rythme où l'émetteur les envoie. C'est pourquoi il est nécessaire qu'émetteur et récepteur soient cadencés
à la même vitesse.
Des informations supplémentaires sont insérées afin de garantir l'absence d'erreurs lors de la transmission
6- LES MODES DE TRANSMISSION

3) La synchronisation

La liaison synchrone (transfert de donnée par paquet)


En transmission synchrone les signaux de synchronisation (impulsion d'horloge) sont superposés aux
informations et transférées en même temps que celle-ci.
C'est le récepteur qui se charge de récupérer les signaux d'horloge afin de reconstituer les bits des signaux
d'horloge. Exemple: téléphonie fixe.
Inconvénient :
 Le principal inconvénient est la reconnaissance des informations au niveau du récepteur, car il peut
exister des différences entre les horloges de l'émetteur et du récepteur.
 Chaque envoi de données doit se faire sur une période assez longue pour que le récepteur la distingue.
la vitesse de transmission ne peut pas être très élevée dans une liaison synchrone.