Vous êtes sur la page 1sur 4

MINISTER DE L’EDUCATION NATIONALE -

INSPECTION D’ACADEMIE DE THIES / LYCEE TAIBA/I.C.S. DE MBORO


Tél : 33 955 40 37 - BP : 35 site web : www.lyceemboro.net e-mail : lticsmboro@orange.sn
Année Scolaire 2018/2019, Cellule d’Histoire et de géographie

Biographie de quelques personnages historiques au programme au Bac


1/ ARAFAT Yasser, Abel Rauf, dit (1929-2004) : Dirigeant Palestinien, il combat la création de l’Etat
d’Israël et se réfugie en exil au Caire. En 1958, il fonde le Fath pour libérer la Palestine. Il participe à la
fondation de l’OLP en 1964 et en devient le président en 1969. En 1988, il reconnaît Israël et annonce
la création de l’Etat palestinien. A partir de 1991, il œuvre pour la paix avec Israël, signant en septembre
1993 les accords d’Oslo avec Yitzhak Rabin et devient le Président de l’Autorité Palestinienne. Assigné
à résidence à Ramallah, en Cisjordanie par Ariel Sharon, Arafat meut le 11 novembre 2004.

2/ BEGIN Menahem (1916-1992) : Homme d’État et Premier ministre d’Israël (juin 1977/octobre
1993), chef du Likoud et partisan de la fermeté face aux Arabes. Après la guerre du Kippour, il accepte
en 1979 l’accord de paix de Camp David avec l’Égypte de Sadate sous médiation du président Jimmy
Carter.

3/ BEN BELLA Ahmed (1916-2012) : nationaliste et homme d’État algérien, il s’engage dans les
Forces françaises libres puis dès 1946 prône la lutte pour l’indépendance de l’Algérie. Il est l’un des
chefs « historiques » du CRUA qui crée le FLN et revendique l’insurrection de la « Toussaint Rouge »
en novembre 1954. Arrêté et interné en France, il sera libéré et devient le 1er Président de l’Algérie.

4/ BEN GOURION David (1886-1973) : nationaliste juif, Président de l’Agence juive en 1935, il milite
pour la constitution d’un État juif en Palestine. Il proclame l’indépendance de l’État d’Israël le 14 mai
1948 et devient Premier ministre à deux reprises (1948-1953 et 1955-1963).

5/ CARTER Jimmy (1924-2007) : ancien officier et Homme d’État américain, Il devient le 39e
président des États-Unis (1977-1981) juste après le Watergate. Considéré comme un moralisateur de la
politique américaine et un pacifiste (accords de Camp David entre Israël et l’Égypte, traité SALT II sur
la limitation des armements stratégiques avec l'Union soviétique, ouverture de relations diplomatiques
avec la Chine), sa présidence est dominée par les échecs de l’année 1979 : invasion de l’Afghanistan par
l’URSS, révolution iranienne avec des otages à Téhéran, prise de pouvoir par les sandinistes au
Nicaragua. Son attitude angélique et sans fermeté provoque son échec et l’arrivée de Ronald Reagan.

6/ CASTRO, Fidel (1927-2016) : Révolutionnaire marxiste-léniniste et Homme d’État cubain, il est


avec Che Guevara l’un des principaux dirigeants de la Révolution cubaine qui renversa en 1959 le
général Fulgencio Batista. Il lance un programme de nationalisations et de réforme agraire et se
rapproche de l’URSS à mesure qu’il s’oppose aux Etats-Unis. Dans la crise des misiles en 1962, il prône
une attaque nucléaire contre les Etats-Unis, regrettant la reculade de Khrouchtchev. Il devient l’un des
leaders du mouvement non-aligné mais adopte le modèle soviétique.

7/ CHURCHILL Winston (1874-1965) : Homme politique britannique qui occupa plusieurs fonctions
ministérielles. Premier ministre du Royaume-Uni (1940/1945), il mena la guerre contre Hitler et
participa aux grandes conférences de la seconde guerre (Téhéran, Yalta, Potsdam). Il perd les élections
de 1945 au profit de Clement Attlee. En 1946, il dénonce le « Rideau de fer » et défendit alors l’union
des occidentaux face au communisme de l’U.R.S.S. Il sera de nouveau premier ministre de 1951 à 1955.

8/ DE GAULLE Charles (1890-1970) : militaire, résistant et homme politique français, il refuse


l’armistice signé par Pétain et lance « l’appel du 18 juin ». Il organise les Forces Françaises Libres et
en 1944 devient le chef du gouvernement provisoire de la république Française. Il démissionne en 1946
et revient au pouvoir en mai 1958 avec les évènements d’Alger. Président de la Vème République
(1958/1969), il accélère le processus de décolonisation des colonies françaises avec des référendums.
IL retire la France de l’OTAN, condamne la guerre du Vietnam et reconnait la Chine populaire.

----------------------------------------------------------------------------------------------------1 ------------
AKDIOP, MAI 2019
MINISTER DE L’EDUCATION NATIONALE -
INSPECTION D’ACADEMIE DE THIES / LYCEE TAIBA/I.C.S. DE MBORO
Tél : 33 955 40 37 - BP : 35 site web : www.lyceemboro.net e-mail : lticsmboro@orange.sn
Année Scolaire 2018/2019, Cellule d’Histoire et de géographie

9/ DENG XIAOPING (1904-1997) : Compagnon de Mao Zedong, il participe à la Longue Marche et


prend part à la Seconde Guerre mondiale contre le Japon. Il devient secrétaire général du comité central
du Parti communiste chinois en 1954. Il s’oppose à Mao lors du Grand Bond en avant et sera banni
pendant la Révolution culturelle. Réhabilité, il réussit à évincer Hua Guofeng et la « bande des quatre »
et va imposer les « quatre modernisations » qui lance la Chine dans le développement économique. Mais
il refuse la cinquième modernisation (la démocratie) réprimant le printemps de Pékin en 1989.

10/ EISENHOWER Dwight (1890-1969) : Vétéran de la guerre (chef des forces américaines en
l’Europe en 1942, organisateur du débarquement en Normandie en 1944 et commandant de l’O.T.A.N.
en 1950), il devient le 34ème Président des USA (1952/1961). Il met fin à la guerre de Corée (Juillet 53)
et au maccarthysme (1954). Il accepte la coexistence pacifique prononcée par Khrouchtchev, impose le
retrait franco-britannique du canal de suez mais lance la course à l’espace et l’opposition avec Cuba en
1959.

11/ ELTSINE Boris (1931/2007) : Homme politique russe, Son action précipita la fin de l’U.R.S.S.
pour créer à la place la Communauté des Etats Indépendants (CEI). Président de la Russie de 1991/1999.
Il incarne l’’après-communisme et le renouveau russe.

12/ GANDHI Mohandas Karamchand (1869-1948) : Guide spirituel hindou et nationaliste indien, il
devient avocat en Afrique du Sud où il défend des Indiens. De retour en Inde, « Bapu » s’engage au sein
du parti du Congrès dans la lutte contre l’occupation britannique et mène dans des campagnes de
désobéissance civile. Plusieurs fois emprisonné, il participe avec son compagnon de lutte Nehru, aux
négociations pour l’indépendance mais doit faire face à la double hostilité des extrémistes musulmans
et surtout hindous qui dénoncent sa volonté d’unité. Il sera d’ailleurs assassiné par l’un nationaliste
hindous le 30 janvier 1948, un an après l’indépendance acquise le 15 août 1947.

13/ GORBATCHEV Mikhaïl (né en 1931) : Dirigeant de l’U.R.S.S. de 1985 à 1991. Connu pour ses
tentatives de réforme et de restructuration de l’économie soviétique (Perestroïka et Glasnost), il ne
parvient pas à maitriser les évolutions qu’il a lui-même déclenchées. Après la création de la CEI et
l’éclatement du bloc de l’Est, sa démission marque la fin de l’URSS et de la Guerre froide.

14/ HO CHI MINH (1890-1969) : Militant communiste et homme d'État vietnamien, il s’engage au
service du Kominterm, fonde clandestinement le Parti communiste indochinois en 1930 et anime la lutte
contre la colonisation française. En 1941, il crée le Vietminh pour chasser les Français et les Japonais et
réunifier le Vietnam. Le 2 septembre 1945, « oncle Hô » proclame l’indépendance de la République
démocratique du Vietnam, qu’il préside. De 1946 à 1954, il mène une guerre contre la France. A partir
de 1959, il soutient les rebelles du Sud Vietnam et engage progressivement son pays dans la guerre du
Vietnam contre les Américains, afin d’obtenir la réunification du pays.

15/ INNAH Muhammad Ali (1876-1948) : Avocat et Homme d’État indien, il est membre d’abord du
parti du Congrès puis devient la figure emblématique de la Ligue musulmane en 1913. Craignant
l’hégémonie hindoue, il préconise avec la « Résolution de Lahore » en 1940 la création d’un Etat
musulman indépendant. Après la Seconde Guerre mondiale, il œuvre obstinément pour la partition de
l’Inde et fait triompher sa cause après les élections de 1946. En juillet 1947, il devient le fondateur du.

16/ KENNEDY John Fitzerald (1917-1963) : 33ème Président des USA, il entame son mandat avec la
présence communiste de Cuba qui dégénère par la suite en une crise de missiles en 1962. Il s’oppose
aussi à Khrouchtchev lors de la 2nde crise de Berlin avec la construction du mur. Il s’orienta vers une
politique de détente. Il fut assassiné à Dallas en 1963.

----------------------------------------------------------------------------------------------------2 ------------
AKDIOP, MAI 2019
MINISTER DE L’EDUCATION NATIONALE -
INSPECTION D’ACADEMIE DE THIES / LYCEE TAIBA/I.C.S. DE MBORO
Tél : 33 955 40 37 - BP : 35 site web : www.lyceemboro.net e-mail : lticsmboro@orange.sn
Année Scolaire 2018/2019, Cellule d’Histoire et de géographie

17/ KHROUCHTEV (Nikita) (1894-1971) : Homme politique soviétique, il devient 1er secrétaire du
comité central du PCUS à la mort de Staline. Il lance en 1956 lors du XX ème congrès du PCUS la
coexistence pacifique et la déstalinisation. IL est l’un des acteurs clés de la deuxième crise de Berlin
(Mur) en 1961 et surtout lors de la crise des missiles de Cuba en 1962. Il accepte la Détente proposée
par Kennedy en 1963 avec le fameux « Téléphone Rouge » En 1964. Il fut remplacé par Leonid Brejnev.

18/ MAO ZEDONG (1893-1976) : Homme d’État et chef militaire chinois, il est l’un des fondateurs
du PCC. Il s’impose à la tête du Parti après la « Longue Marche » (octobre 1934/octobre 1935) et mène
la lutte contre l’invasion japonaise et contre les nationalistes du Kuomintang dirigés par Tchang Kaï-
chek en 1946. Le 1er octobre 1949, il proclame la République populaire de Chine. Jusqu’en 1956, il
s’aligne sur le modèle soviétique, puis s’en détache lançant le Grand Bond en avant. Après l’échec de
celui-ci, il cède la présidence de la République à Liu Shaoqi mais reprend l’initiative en lançant en 1966
avec la Révolution culturelle. Jusqu’à sa mort en 1976, il dirige la Chine, jouant sur les rivalités entre
factions, dénonçant la politique soviétique et proposant son pays en modèle au Tiers Monde.

19/ NASSER Gamal Abdel (1918-1970) : Homme d’État égyptien et nationaliste arabe, il participe à
la guerre contre Israël en 1948. En 1954, il devient président de la République. La conférence de
Bandung et la nationalisation du canal de Suez l’imposent sur la scène internationale. Nasser veut
construire une Égypte indépendante, moderne, socialiste (soutenue par l’URSS) et musulmane à la tête
de la nation arabe débarrassée de la « menace israélienne ». En 1967, il lance l’Egypte dans la guerre
des Six Jours contre Israël. Malgré sa défaite, il conserve jusqu’à sa mort un prestige considérable.

20/ NEHRU Jawaharlal (1889-1964) : Homme d’État indien et Compagnon de Gandhi, il est le
président du Congrès National Indien en 1929. Il joue un rôle essentiel dans la lutte pour l’indépendance.
Premier Premier ministre de 1947 jusqu’à sa mort, il a œuvré pour l’unité nationale, la démocratie et la
modernisation économique et sociale. Il défend avec ténacité les positions de son pays face au Pakistan
(question du Cachemire) et s’affirme comme l’un des grands leaders du mouvement des « non-alignés ».

21/ NIXON Richard (1913-1994) : avocat et homme d'État américain, 37e président des États-Unis
(janvier 1969/ août 1974). Républicain anticommuniste, il accentue la présence américaine au Vietnam
puis se désengage complètement du conflit en 1973. Avec son secrétaire d’Etat H. Kissinger, il renforce
la détente avec l’URSS (SALT 1 en 1972), se rapproche spectaculairement de la Chine (voyage à pékin
en février 1972. Il dévalue le dollar et démissionne en août 1974 avec le scandale du Watergate.

22/ NKRUMAH Kwamé (1909-1972) : homme politique indépendantiste et panafricaniste, il participe


au 1er congrès panafricain en 1945. Secrétaire Général de l’UGCC, il dénonce la timidité de ce parti et
crée le CCP (Convention People’s Party) puis lance les masses dans la désobéissance civique. Arrêté
puis libéré, il est nommé Premier ministre dès 1951. Il conduit son pays à l’indépendance le 6 mars 1975
et devient le 1er président du Ghana, 1er pays décolonisé d’Afrique noire.

23/ REAGAN Ronald (1911-2006) : acteur puis homme d’Etat, il devient le 40e président des États-
Unis (janvier 1981/ janvier 1989) sous le slogan « America is back ». Il quitte la Détente, entreprend de
lutter contre l’expansion soviétique et lance l’Initiative de défense stratégique (IDS) en 1983, accordant
une aide importante aux moudjahiddines afghans et aux contras au Nicaragua. Cependant, durant son
second mandat, il négocie avec Gorbatchev, signant en 1987 le traité de Washington.

----------------------------------------------------------------------------------------------------3 ------------
AKDIOP, MAI 2019
MINISTER DE L’EDUCATION NATIONALE -
INSPECTION D’ACADEMIE DE THIES / LYCEE TAIBA/I.C.S. DE MBORO
Tél : 33 955 40 37 - BP : 35 site web : www.lyceemboro.net e-mail : lticsmboro@orange.sn
Année Scolaire 2018/2019, Cellule d’Histoire et de géographie

24/ ROOSEVELT Franklin Delano (1882-1945) : Homme politique américain, 32ème Président des
USA (1933/1945). Arrivé au pouvoir avec la crise des années 30 en proposant le New Deal, il engage
les USA dans la seconde guerre mondiale, organise la Grande Alliance pour vaincre l’Allemagne et
participe aux conférences de Téhéran et de Yalta. Initiateur de l’ONU, il soutient le mouvement de
décolonisation.

25/ SADATE Anouar el (1918-1981) : Homme politique égyptien proche de Nasser, il lutte contre la
présence britannique en Égypte et participe au coup d’Etat des « officiers libres ». Elu président en
octobre 1970, il met fin à la coopération avec l’URSS et se rapproche des États-Unis. Il attaque par
surprise Israël le jour de Yom Kippour (octobre 1973) et obtient une demi-victoire et une grande
popularité. En 1977, il conclut une paix séparée avec Israël (accords de Camp David), ce qui lui vaut le
prix Nobel de la paix mais c’est aussi le motif de son assassinat le 6 octobre 1981 par des islamistes.

26/ SENGHOR Léopold Sédar (1906-2001) : Grammairien, poète, écrivain et homme politique
sénégalais, il participe au mouvement de la « négritude ». Il a été ministre français puis devient député
du Sénégal en 1945. En 1948, il quitte la SFIO et fonde avec Mamadou Dia et Ibrahima Seydou Ndaw
le BDS. Refusant la « balkanisation », il propose en 1959 de construire la Fédération du Mali mais celle-
ci éclate au bout de quelques mois et en 1960, il devient le 1er président du Sénégal indépendant. Il reste
au pouvoir jusqu’en 1980, entretenant des liens privilégiés avec la France.

27/ SOEKARNO (1901-1970) : ingénieur et nationalistes indonésien, il fonde en 1927 le Parti national
indonésien. Il profite de l’occupation japonaise pour préparer l’indépendance qu’il proclame dès la
défaite nipponne le 17 août 1945. Il devient président de la République d’Indonésie en 1949, après une
difficile épreuve de force avec les Hollandais, et grâce au soutien de l’ONU. Dès lors, il se présente en
champion de l’anticolonialisme et du neutralisme, organisant la conférence de Bandung en avril 1955.

28/ STALINE Joseph (1879-1953) : révolutionnaire communiste et homme politique soviétique. Il


dirige d’une main de fer l’URSS (1922/1953). Avec l’armée rouge, il est un acteur clé de la victoire des
Alliés et prend part à toutes les grandes conférences pour le règlement du conflit (Téhéran, Yalta,
Postdam). Accusé par Churchill de vouloir répandre le communiste en créant un « rideau de fer » en
Europe, il s’oppose à Truman avec la guerre froide lors du Blocus de Berlin en 1948 et lors de la Guerre
de Corée de 1950/1953. Sa mort en 1953 est l’une des causes de l’apaisement des tensions.

29/ TCHANG Kaï Chek ou JIANG Jieshi ou: Successeur de Sun Yat Sen à la tête du Guomindang,
il rompt avec les communistes en 1927 et entre dans une lutte armée contre le PCC de Mao jusqu’à
1949, avec quelques interruptions. Contre le Japon puis contre les communistes, Jiang reçoit le soutien
des américains qui l’aident à s’installer à Taiwan (Formose) après sa défaite de 1949. Jusqu’en 1971,
les États-Unis et l’ONU considèrent Taiwan comme la seule la seule Chine qui existe.

30/ TRUMANN Harry (1884-1972) : Succède à Roosevelt et devient le 33ème Président des USA en
avril 1945. Il rencontre Staline à Potsdam et décide le bombardement atomique sur le Japon pour hâter
la fin de la guerre. Inquiet de l’expansion communiste sur l’Europe de l’Est, il lance le containment avec
la doctrine Truman et le plan Marshall. Il s’oppose à Staline lors du Blocus de Berlin en 1948, crée
l’OTAN puis s’engage dans la guerre de Corée. Il signe la charte de San Francisco (1951.

----------------------------------------------------------------------------------------------------4 ------------
AKDIOP, MAI 2019