Vous êtes sur la page 1sur 13

TP 1 : Flexion simple

Résistance des matériaux

Préparé par : Youssef Oujdirou / Amine Gardam


Encadré par : Youness Bahamou
Année universitaire : 2020/2021
Partie 1 : Etude d’une poutre simplement appuyée 4
TEST 1 : étude de l’influence de la longueur de travée .................... 4
TEST 2 : étude de l’influence de la hauteur de travée ...................... 6
Comparaison et Conclusion : ......................................................... 7
TEST 3 : étude de l’influence de la largeur de la section ................... 8
Comparaison et Conclusion : ......................................................... 9
Partie 2 : Etude d’une poutre encastrée ............................................. 9
TEST 1 : Etude de l’influence de la longueur de la travée .............. 10
Comparaison et Conclusion : ....................................................... 11
Partie 3 : Etude d’une poutre hyperstatique encastrée en A et
simplement appuyée sur B ................................................................ 12
TEST 1 : Etude de l’influence des conditions aux limites ................ 12
Comparaison et Conclusion : ....................................................... 13

2
Matériel :

1. Trois barres en acier (E=193GPa) pour les essais de flexion (Etude de poutre), de
longueur L= 1000mm. Les sections des barres sont :
- b=25mm ; h=3mm
- b= 25mm ; h=6mm
- b=16mm ; h=6m
2. Appuis simples en acier inoxydable.
3. Encastrement en acier inoxydable.
4. Réglet.
5. Comparateur (25 mm avec une précision de 0.01mm).
6. Support de la charge ponctuelle.
7. Système de fixation des appuis simples.
8. Système de fixation de l’encastrement.
9. Système de fixation du comparateur.
10. Ecrous de fixation des barres.
11. Clés Allen (4mm)

3
Partie 1 : Etude d’une poutre simplement appuyée
Mode opératoire de l’expérimentation :
• Placer les appuis simples à la distance spécifiée.
• Placer la barre choisie sur les supports.
• Placer le comparateur à la mi travée.
• Appliquer les charges, en kg, à la mi travée.
• Enregistrer la flèche générée par la force appliquée.
• Répéter la procédure pour les trois barres sollicitées par la charge localisée.
Résultats et interprétations :

TEST 1 : étude de l’influence de la longueur de travée

Barre 1 B (mm) 25
H (mm) 3

Résultats expérimental :
L=800 L=700 L=600 L=500 L=400 L=300 L=200

Charge FORCE(N) Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche


(kg) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm)
0,1 1 0.29 0.001 0 0.24 0.14 0.06 0.02
0,2 2 1.21 0.002 0.01 0.44 0.25 0.1 0.03
0,3 3 2 0.43 0.01 0.70 0.36 0.16 0.05
0,4 4 2.85 1.02 0.02 0.9 0.45 0.20 0.07
0,5 5 3.75 1.65 0.02 1.12 0.54 0.25 0.08
0,7 7 5.25 2.76 0.56 1.72 0.84 0.35 0.12
0,8 8 6.09 3.44 1.92 0.4 0.13
0,9 9 6.99 4.04 2.12
1 10 7.84 4.59 2.32
1,1 11 8.84 5.14 2.47

4
Fleche 1
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
0
1 2 3 4 5 7 8 9 10 11

Fleche 1 Fleche 2 Fleche 3 Fleche 4 Fleche5 Fleche 6 Fleche 7

Résultats théoriques :

L=800 L=700 L=600 L=500 L=400 L=300 L=200

Charge FORCE Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche Flèche


(kg) (N) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm) (mm)
0,1 1 0,98 0,65 0,41 0,23 0,12 0,05 0,01

0,2 2 1,96 1,31 0,82 0,47 0,24 0,1 0,03

0,3 3 2,96 1,97 1,24 0,71 0,36 0,15 0,04

0,4 4 3,93 2,63 1,65 0,95 0,49 0,20 0,06

0,5 5 4,91 3,29 2,07 1,19 0,61 0,25 0,07

0,7 7 6,87 4,60 2,90 1,67 0,85 0,36 0,10

0,8 8 7,86 5,26 3,31 1,91 0,98 0,41 0,12

0,9 9 8,84 5,92 3,73 2,15 1,10 0,46 0,13

1 10 9,82 6,50 4,14 2,39 1,22 0,51 0,15

1,1 11 10,80 7,24 4,55 2,63 1,35 0,56 0,16

5
Comparaison et Conclusion :
On remarque que les valeurs de la théorie et de l’expérimentation sont très proches,
et la différence peut être due par nous, l’expérimentateur soit au niveau de lecture des
valeurs ou bien de l’exécution de la manipulation et aussi l’erreur peut être due à un
défaut de matériel suite à l’endommagement par l’utilisation.
On remarque aussi tant que la longueur de la travée augmente, la flèche augmente
aussi.
Alors On peut conclure que la longueur de la travée influence d’une manière
importante la flèche.

TEST 2 : étude de l’influence de la hauteur de travée

Barre 2 B (mm) 25
H (mm) 6

Résultats expérimental :
L=500

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)

0,1 1 0,04

0,2 2 0,07

0,3 3 0,1

0,4 4 0,13

0,5 5 0,16

0,7 7 0,22

0,9 9 0,29

1 10 0,3

6
Fleche 2
12

10

0
0,04 0,07 0,1 0,13 0,16 0,22 0,29 0,3

Résultats théoriques :
L=500

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)


0,1 1 0,029
0,2 2 0,059
0,3 3 0,089
0,4 4 0,119
0,5 5 0,14
0,7 7 0,209
0,9 9 0,269
1 10 0,299

Comparaison et Conclusion :
On remarque que les valeurs de la théorie et de l’expérimentation sont très
proches, et la différence peut être due par nous, l’expérimentateur soit au niveau de
lecture des valeurs ou bien de l’exécution de la manipulation et aussi l’erreur peut être
due à un défaut de matériel suite à l’endommagement par l’utilisation.
Et en comparant la flèche de la barre 1(H=3mm) et la barre 2(H=6 mm) pour
une longueur L=500, on remarque que la flèche de la barre 1 (H=3 mm) est très grande
que la flèche de la barre 2(H=6mm).
Alors On peut conclure que la hauteur de la section influence d’une manière
importante la flèche telle que si la hauteur de la section augmente la flèche diminue.

7
TEST 3 : étude de l’influence de la largeur de la section

Barre 3 B (mm) 20
H (mm) 6

Résultats expérimental :
L=500

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)

0,1 1 0,05

0,2 2 0,09

0,3 3 0,13

0,4 4 0,16

0,5 5 0,21

0,7 7 0,28

0,8 8 0,32

0,9 9 0,37

1 10 0,4

1,1 11 0,44

Flece 3
12

10

0
0,05 0,09 0,13 0,16 0,21 0,28 0,32 0,37 0,4 0,44

8
Résultats théoriques :
Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)
0,1 1 0,037

0,2 2 0,07
0,3 3 0,112
0,4 4 0,14
0,5 5 0,18
0,7 7 0,26
0,8 8 0,299
9 9 0,33
1 10 0,37
1,1 11 0,41

Comparaison et Conclusion :
On remarque que les valeurs de la théorie et de l’expérimentation sont très
proches, et la différence peut être due par nous, l’expérimentateur soit au niveau de
lecture des valeurs ou bien de l’exécution de la manipulation et aussi l’erreur peut être
due à un défaut de matériel suite à l’endommagement par l’utilisation.
Et en comparant la flèche de la barre 3 (B=20mm) et la barre 2(B=25 mm) pour
une longueur L=500, on remarque que la flèche de la barre 3 (B=20 mm) est très
grande que la flèche de la barre 2(B=25mm).
Alors on peut conclure que la largeur de la section influence d’une manière
importante la flèche telle que si la largeur augmente la flèche diminue.

9
Partie 2 : Etude d’une poutre encastrée
Mode opératoire de l’expérimentation :
• Placer l’encastrement.
• Placer la barre choisie sur l’encastrement.
• Placer le comparateur à l’extrémité libre.
• Appliquer les charges, en kg, à la mi travée.
• Enregistrer la flèche générée par la force appliquée.
• Répéter la procédure pour les trois barres sollicitées par la charge localisée.

Résultats et interprétations :
TEST 1 : Etude de l’influence de la longueur de la travée

Barre 1 B (mm) 25
H (mm) 3

Résultats expérimental :

L=500 L=400 L=300

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm) Flèche (mm) Flèche (mm)

0,1 1 3,49 2,4 0,64

0,2 2 6,89 5,7 1,29

0,3 3 11,29 7,25 2,55

0,4 4 15,24 8,55 3,05

10
Fleche 3
4,5

3,5

2,5

1,5

0,5

0
3,49 6,89 11,29 15,24

Résultats théoriques :

L=500 L=400 L=300

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm) Flèche (mm) Flèche (mm)

0,1 1 3,83 1,96 0,82

0,2 2 7,67 3,93 1,65

0,3 3 11,51 5,89 2,48

0,4 4 15,35 7,86 3,31

Comparaison et Conclusion :
On remarque que les valeurs de la théorie et de l’expérimentation sont très
proches, et la différence peut être due par nous, l’expérimentateur soit au niveau de
lecture des valeurs ou bien de l’exécution de la manipulation et aussi l’erreur peut être
due à un défaut de matériel suite à l’endommagement par l’utilisation.
On remarque aussi tant que la longueur de la travée augmente, la flèche
augmente aussi.
Alors On peut conclure que la longueur de la travée influence d’une manière
importante la flèche.

11
Partie 3 : Etude d’une poutre hyperstatique encastrée en A et
simplement appuyée sur B
Mode opératoire de l’expérimentation :
• Placer l’encastrement et l’appui simple à la distance spécifiée.
• Placer la barre choisie sur les supports.
• Placer le comparateur à la mi travée.
• Appliquer les charges, en kg, à la mi travée.
• Enregistrer la flèche générée par la force appliquée.
• Répéter la procédure pour les trois barres sollicitées par la charge localisée.

Résultats et interprétations :
TEST 1 : Etude de l’influence des conditions aux limites

Barre 1 B (mm) 25
H (mm) 3

Résultats expérimental :

L=500

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)

0,1 1 0,1

0,2 2 0,3

0,3 3 0,48

0,4 4 0,68

0,5 5 0,88

0,7 7 1,15

12
Fleche 4
8

0
0,1 0,3 0,68 0,88 1,15

Résultats théoriques :
L=500

Charge (kg) FORCE(N) Flèche (mm)

0,1 1 0,1

0,2 2 0,20

0,3 3 0,36

0,4 4 0,41

0,5 5 0,52

0,7 7 0,73

Comparaison et Conclusion :
On remarque que les valeurs de la théorie et de l’expérimentation sont très
proches, et la différence peut être due par nous, l’expérimentateur soit au niveau de
lecture des valeurs ou bien de l’exécution de la manipulation et aussi l’erreur peut être
due à un défaut de matériel suite à l’endommagement par l’utilisation.
On comparant la barre 1 pour la longueur L=500mm , dans les parties 1 & 2 & 3
on remarque que les valeurs de la flèche de la poutre (encastrée en A et simplement
appuyée sur B) en partie 3 est petite par rapport aux autres ,alors on peut conclure
que la structure des poutres la plus rigide face à la flexion est une poutre encastré a
une extrémité et simplement appuyée sur l’autre extrémité.
13

Vous aimerez peut-être aussi