Vous êtes sur la page 1sur 2

Diffusée le 10/07/2021

Offre de V.I.E. Ingénieur Energétique

Pour accompagner la croissance de ses activités en matière de production d’énergie à partir de biomasse, IED
Invest recherche un Ingénieur en V.I.E. (Volontariat International en Entreprise) pour 18 mois.
Le VIE démarrera sa mission par quelques semaines en France, puis quelques mois au Cambodge (basé à Phnom
Penh, avec missions régulières sur 2 sites en milieu rural), puis dans une deuxième phase, sera basé au Bénin.

La société :
La société IED Invest a été créée en 2011 avec comme objectif de développer, construire et exploiter de petites
unités décentralisées et autonomes de production d’électricité à base d’énergies renouvelables, permettant de
donner une concrétisation réelle au terme de « partenariat public privé », tout particulièrement en Afrique
subsaharienne et en Asie du Sud Est et du Sud.

IED Invest a construit et exploite deux centrales de gazéification de biomasse au Cambodge, a mis en œuvre un
projet de centrale hydroélectrique au Cameroun en cours de construction (mise en service en 2021), bâtit
actuellement une centrale biomasse au Bénin, et est impliquée dans le développement d’un projet de
production par hybridation biomasse/photovoltaïque aux Philippines.

Le contexte du poste :
IED Invest a ainsi acquis une solide expérience de développeur et d’exploitant de petites unités de production
électrique, utilisant la technologie gazogène pour valoriser énergétiquement des déchets agricoles, ayant
développé et exploitant en propre depuis 2011 des centrales électriques biomasse au Cambodge. Basées sur la
gazéification de biomasse (balle de riz et déchets de bois), ces petites centrales décentralisées (220 à 800 kW)
permettent de valoriser les ressources énergétiques locales et de soutenir le réseau électrique en bout de ligne.
Au Cambodge, des activités d’optimisation des centrales sont engagées pour augmenter la performance des
installations et permettre de répliquer ailleurs : amélioration de la conception des gazogènes, création de
manuels et modules de formation, système de supervision à distance, traitement des gaz par voie sèche, etc.

A travers les filiales d'IED Invest et ses bureaux de projet mis en place depuis de nombreuses années en Afrique,
la société dispose d’équipes locales, d’une réelle connaissance du secteur de l’énergie dans ces pays et des
contextes économiques, sociaux et réglementaires. Sur la base d’études de planification du secteur réalisées
récemment, la production d’électricité à partir de biomasse apparait comme un secteur en plein essor,
notamment en lien avec le développement des agro-industries, en particulier au Bénin et en Côte d’Ivoire.

Fort de l’expérience acquise et considérant ce potentiel de développement de projets de biomasse en Afrique,


IED Invest s’est fortement impliqué dans le projet « AgroGazElec » de « Valorisation énergétique des déchets
des industries agricoles à travers l’appropriation et le déploiement local de gazogènes », soutenu par l’Agence
Française de Développement, et en partenariat avec le Centre de Coopération Internationale en Recherche
Agronomique pour le Développement (CIRAD).
Ce projet porte sur un transfert de savoir-faire de l’expérience d’IED Invest Cambodge vers l’Afrique sub-
saharienne pour la production d’électricité par gazéification. Il prévoit donc un appui au développement d’une
filière industrielle locale, mais également à la réalisation de deux centrales pilotes en Afrique de l’Ouest.

Actuellement, une première centrale utilisant les déchets de l’exploitation agro-industrielle d’anacarde est en
cours de construction au Bénin, et l’objectif est de développer de nouveaux projets de centrales électriques
biomasse en Afrique de l’Ouest. La stratégie d’IED pour un développement pérenne de ce type de projet est de
mettre en place les équipes qui seront à même de construire localement les équipements et assurer le service
en phase d’exploitation (appui aux opérations de maintenance, diagnostic et dépannage des installations,
programme de formation,…).
Diffusée le 10/07/2021

Missions proposées :
Le VIE travaillera sous la supervision directe du Directeur du développement des projets biomasse basé au siège
de la société en France. Il sera intégré directement aux équipes de la société sur les lieux de sa mission :
• Dans un premier temps il sera intégré aux équipes opérationnelles d’IED Invest Cambodge (un
directeur, un responsable technique et environ 45 salariés), afin de se former à la technologie déployée
au Cambodge, d’appuyer la mise en œuvre de travaux d’amélioration des centrales déjà en exploitation,
et de préparer la phase de transfert de technologies vers l’Afrique de l’Ouest.
• Après une période de 4 à 8 mois, le VIE sera basé au Bénin, dans les bureaux de la filiale locale, afin
d’accompagner le développement de nouveaux marchés d’IED Invest dans le pays, et avec des
opportunités de missions ponctuelles dans la sous-région pour développer le nouveau marché export
d’IED Invest ciblé en Afrique de l’Ouest.
Le VIE contribuera plus particulièrement à la réalisation des activités suivantes :
1. Appui à l’optimisation des centrales exploitées au Cambodge :
▪ Optimisation du fonctionnement des gazogènes (Instrumentation, optimisation des entrées d’air,…) et
de la conception des centrales (ventilation des bâtiments, gestion des bassins,…) ;
▪ Mise en place d’un système de traitement de gaz minimisant la quantité d’effluents liquides ;
▪ Transfert d‘un système de gazéification « résidus de bois » d’un site à l’autre.
2. Appui à la capitalisation de l’expérience au Cambodge en vue du transfert de technologie vers le Bénin
▪ Amélioration des manuels et procédures d’exploitation (conduite, maintenance et trouble shooting,…) ;
▪ Développement de modules de formation ;
▪ Etablissement des plans pour construction ;
▪ Système de supervision (suivi de performances, plan de maintenance, gestion pièces de rechange, …).
3. Appui au suivi d’exploitation des centrales :
▪ Suivi des performances, analyse des pannes, gestion des consommables et pièces de rechange - en
collaboration directe avec les équipes d’exploitation locales ;
▪ Développement des outils d’aide à la conduite des installations et des système de reporting.
4. Appui au développement de la filière industrielle en Afrique de l’Ouest
▪ Identification de partenaires industriels, transfert de compétences en construction d’équipements ;
▪ Réalisation des études d’ingénierie pour la construction de nouvelles centrales ;
▪ Suivi des travaux de construction et exploitation des premières centrales en Afrique de l’Ouest.
Profil souhaité :
➢ Eligibilité VIE - https://www.civiweb.com/FR/le-volontariat-international/conditions-du-VIE.aspx
➢ Formation Ingénieur Energétique ou Génie des Procédés , avec spécialisation EnR, systèmes
électriques, électromécanique, électrotechnique
➢ Anglais professionnel indispensable
➢ Maîtrise des logiciels Office indispensable, connaissance logiciels DAO apprécié (Autocad, Solidworks)
➢ Intérêt pour la coopération internationale, les EnR , l’électrification rurale, la production décentralisée
➢ Première expérience en lien avec le poste et / ou expérience dans un pays en développement apprécié
Qualités recherchées :
➢ Compétences organisationnelles, disponibilité, rigueur, réactivité, autonomie
➢ Esprit d'équipe et volonté d’évoluer dans un environnement international et multiculturel
➢ Avoir à cœur de valoriser nos valeurs, expertises et services dans vos contacts professionnels
Rémunération et package selon règles du VIE en vigueur / Poste à pourvoir dès que possible.
Merci d’adresser votre lettre de candidature + CV à M. Raphaël ACCART
Email : recrutement@ied-sa.fr / Adresse : 2 Chemin de la Chauderaie, 69340 Francheville (Lyon Métropole)
Visitez notre site web à www.ied-sa.fr