Vous êtes sur la page 1sur 74

Le MASTER PLAN du GPL du CAMEROUN

du 15 aout 2016
Présenté au COMITE AD-HOC du GPL du 31 Aout 2016
au MINEE, à Yaoundé

par Renzo BEE de The Global LPG Partnership


Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 2

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 3

Table des matières


Introduction ...................................................................................................................................................................................................... 6
Les objectifs tels que définis par le MOU avec le MINEE....................................................................................................................................... 6
Les études anciennes répertoriées........................................................................................................................................................................ 7
Les étapes de la mise en place du Processus GLPGP ............................................................................................................................................. 7
Concernant le questionnaire au secteur privé, partie du processus GLPGP.......................................................................................................... 8
Hypothèses d’évolution de la population, utilisées dans ce document ................................................................................................................ 9
Le Marché GPL 2015 selon les données des Marketers.................................................................................................................................. 11
Préambule sur les données de consommation de GPL ....................................................................................................................................... 11
Caractéristiques propres aux marchés GPL en bouteilles ................................................................................................................................... 12
Ce que les marchés mondiaux du GPL nous disent, en comparaison à celui du Cameroun ................................................................................ 16
Spécification du GPL commercialisé au Cameroun ............................................................................................................................................. 21
Les Canaux de Distribution 2015 au Cameroun .................................................................................................................................................. 22
Le secteur privé en 2015 : les 9 Marketers GPL et la Société de Logistique SCDP. ............................................................................................. 26
L’approvisionnement et la logistique derrière le circuit de distribution ............................................................................................................. 27
Le régime de prix et de taxation au Cameroun ................................................................................................................................................... 27
Les différents formats de bouteilles, le parc circulant et la répartition des ventes............................................................................................. 33
La répartition des ventes 2015 et du parc de bouteille par région vs la population par région .......................................................................... 34
Evolution du Marché du GPL sur la période 1995-2015 ................................................................................................................................. 37
Evolution des volumes, par région et par Marketer ............................................................................................................................................ 37
Tableau des Projections du nombre de nouvelles bouteilles investies par les Marketers sur la période 2015-2030 ..................................... 44
Le tableau du nombre de bouteilles à investir chaque année............................................................................................................................. 44
Tableau du Parc projeté par Région .................................................................................................................................................................... 45
Comparaison du rythme d’investissement avec les périodes précédentes......................................................................................................... 46
Tableau des Projections des consommation de GPL en bouteille période 2015-2030 ................................................................................... 48
Tableau de l’Investissement en bouteilles sur la période 2015-2030 ............................................................................................................. 49
Projection des canaux de distribution 2015-2030 .......................................................................................................................................... 51
La structure de la logistique de l’approvisionnement au Centre Emplisseur en 2015 .................................................................................... 53
Projection des besoins en capacité d’emplissage, de stockage et de transport primaire période 2015-2030 ............................................... 55
Tableau des besoins en capacité d’emplissage ................................................................................................................................................... 55
Tableau des besoins en capacité de stockage en Tonnes Le tableau inclut le projet du terminal de Kribi de 13,500 T...................................... 55
Besoins en capacité de transport vrac primaire (Terminal/raffinerie vers Centres emplisseurs) ........................................................................ 56
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 4

Considérations sur l’approvisionnement GPL et sa logistique jusqu’aux centres emplisseurs ....................................................................... 57


Investissement GPL global du Master PLAN du Cameroun ............................................................................................................................. 58
Améliorations attendues du Cadre Règlementaire de la commercialisation du GPL en bouteille .................................................................. 59
Le cadre règlementaire actuel du GPL ................................................................................................................................................................ 59
La question de la coordination des projets de changement de règlementation ................................................................................................. 60
Les changements souhaités et la mise en œuvre des changements règlementaires .......................................................................................... 61
Les travaux de la commission 1 du groupe de travail « Secteur Public » : PRIX et TRANSPORT .......................................................................... 62
Les travaux de la commission 2 du groupe de travail « Secteur Public » : APPROVISIONNEMENTS ET EMPLISSAGE ......................................... 64
Les travaux de la commission 3 du groupe de travail « Secteur Public »: NORMES et SECURITE........................................................................ 65
Travaux de la Commission 4 du groupe de travail « Secteur Public » : DISTRIBUTION........................................................................................ 68
Les Bénéfices attendus du remplacement du Bois de cuisson par du GPL ..................................................................................................... 69
Estimation de la Réduction d’émission de CO2, en remplaçant le Bois par le GPL.............................................................................................. 69
Estimation de la réduction des polluants de combustion par le Bois .................................................................................................................. 71
Estimation du nombre d’arbres épargnés ........................................................................................................................................................... 71
Estimation du nombre d’emplois créés ............................................................................................................................................................... 71

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 5

Le MASTER PLAN du GPL

The Global LPG Partnership

Renzo E. BEE

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 6

Introduction

Le présent Master Plan GPL du Cameroun pour la période 2015-2030 a été voulu par les Autorités du Cameroun, et son élaboration a été confié à The
Global LPG Partnership par un document appelé MOUi en date du 11 décembre 2014, qui fixe les objectifs de ce Plan National.
Un comité AD HOC du suivi et de l’accompagnement des initiatives de Global LPG Partnership au Cameroun a été mis en place par la note de service
001379/2015/MINEE/SGii du 15 avril 2015 définit le comité-Ad hoc. Il est composé de 17 membres dont 2 représentants de GLPGP.
Le processus GLPGP a été présenté et approuvé lors de la 3è assise du comité AD HOC du 8 septembre 2015, Mandat a été donné par le Ministre à GLPGP
pour dérouler le processus auprès des acteurs du secteur privé, note de serviceiii 03937/2015/MINEE/CSAGLPGP du 2 novembre 2015.

Les objectifs tels que définis par le MOU avec le MINEE.


Dans son processus de devenir un pays émergent à l’horizon 2035, le gouvernement du Cameroun souhaite étendre à près de 57,8% de la population en
2035 la disponibilité, l’accès à et l’usage du GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié, composé de butane et/ou propane) pour la cuisson et autres usages, sur une base
économique durable, et ce conformément des objectifs d’augmenter l’accès à l’énergie, d’améliorer la santé publique, de réduire la déforestation et les
effets climatiques de la déforestation et de développement économique.
Dans son chapitre 2, la mission confiée à GLPGP est :
GLPGP est responsable de la conduite et du financement de toutes les études de projet, comme indiqué ci-dessous:
- Développer et élaborer, en coopération avec le gouvernement et en consultation avec toutes les parties prenantes, le Master Plan GPL du Cameroun ;
- Mettre en place le processus d'élaboration du Plan GPL Cameroun (Processus GLPGP) qui comprendra :
* Evaluation du cadre réglementaire, discussion et débat entre tous les acteurs concernés, informés des expériences des cadres règlementaires
et des programmes de transition qui ont réussi et de ceux qui ont échoué mondialement, afin d’obtenir un consensus sur les améliorations
nécessaires du cadre règlementaire applicable à la commercialisation du GPL et de permettre le financement et la mise en œuvre du Master Plan
GPL de façon durable ;
* Définition et dimensionnement des investissements et des interventions nécessaires le long de la chaîne de valeur du GPL, à partir d’un
consensus sur le Master Plan ;
- Élaborer ensuite avec le gouvernement les termes de référence (TOR) d'un processus de planification adapté au Cameroun, sur la base d’un standard
pays de GLPGP ;
- Aligner le Master Plan GPL du Cameroun, le cas échéant avec la politique pour la cuisson propre développée par les partenaires de GLPGP, la Banque
mondiale, l'Alliance mondiale pour les foyers améliorés, et l’initiative SE4ALL des Nations Unies appuyant en particulier le « livre Blanc Energieiv de la
communauté CEEAC et de celle du CEMAC » le 7 octobre 2014 à Yaoundé ;
- Prendre des décisions d'investissement finales (FIDS) sur des projets et / ou des investissements à financer par ou via GLPGP à sa seule discrétion, mais
conformément à l'investissement définitif et / ou des accords d'intervention.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 7

Les études anciennes répertoriées


Les principales études que l’on peut citer sont :
▪ Enquête GPL du comité Ad Hoc de 2001,
▪ ESMAP Technical Paper 117/07 de juin 2007 :
avec comme définition du GPL : « Gaz propane liquide » au-lieu de gaz de pétrole liquéfié, (en effet le butane est du GPL) cela ne conforte pas à
prendre le document au sérieux. Quelques chiffres comme 33% des ménages utilisent le GPL pour la cuisson (en 2006), mais avec 2,4
kg/personne, on serait plutôt entre 12 et 15%. Le parc estimé en 2002 de 0,9 million de bouteilles n’est pas en concordance avec l’étude
suivante.
▪ Tableau de bord CSPH de 2009 :
la page 74 analyse le par cet la problématique de son évolution. Ce document met l’accent sur la nécessité de faire croitre le parc, tout en
négligeant ce que cela implique, puisqu’il recommande l’interchangeabilité totale des bouteilles ce qui va à l’encontre des conditions requises
par les investisseurs, d’une part et à l’encontre de la pérennité de la sécurité. Comme on le verra il y a un Modèle appliqué par tous les marchés
GPL développés qui exige justement que la bouteille reste propriété de l’investisseur-compagnie de gaz et reste sous son contrôle dans les
circuits de distribution.
▪ Annuaire statistique du Cameroun 2013 :
le chapitre 17 ne donne que les chiffres mensuels de consommation de GPL sans aucun autre détail

Les étapes de la mise en place du Processus GLPGP


Les 7 réunions du comité Ad Hoc ont eu lieu entre la première assise le 27 juillet 2015v et la 7è du 7 avril 2016, avant la présentation de ce document le 31
aout 2015. Le processus GLPGPvi a été présenté et approuvé lors de l’assise du 8 septembre 2015vii, à titre de TOR de formation du Master Plan, à savoir :
o Constitution d’un Plan d’investissement national à partir de ceux de chaque acteur du secteur privé recueilli de façon confidentielle pour ne pas
créer de biais de concurrence
o Feuille de route des changements souhaitables exprimés et étudiés en commissions du secteur public à partir des éléments recueillis au travers du
questionnaire envoyé au secteur privé.
Le processus décrivait le mode de contribution du secteur public au travers de groupe de travail du secteur public, et le mode de contribution du secteur
privé.
▪ 4 octobre 2015 : création des commissions pour le groupe de travail du secteur privé lors de l’assise N°4.
Dans le cadre des lois sur la concurrence ne permettant pas à des acteurs concurrents de participer directement ou indirectement à l’échange
d’informations pouvant provoquer une connaissance de marché à même de réduire la concurrence au détriment du concurrent, il a été décidé que

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 8

GLPGP constituerait virtuellement le groupe de travail du secteur privé en respectant la confidentialité des informations recueillies directement
auprès de chaque concurrent Marketer. Ce point est une modification inévitable du TOR du processus GLPGP présenté en septembre 2015.
▪ 2 novembre 2015 : mandat a été donné à GLPGP par le Minee, afin de pouvoir dérouler le processus auprès du secteur privé.
Ce fut le début des réunions avec chaque concurrent pour leur présenter les objectifs et le questionnaire à venir. Il fallait obtenir leur coopération
pour symboliquement permettre le présent travail.
▪ 29 janvier 2016 : l’envoi du questionnaire aux Marketers
▪ 8 mars 2016 : remise des premiers rapports des travaux des commissions du secteur public qui ont été débuté en octobre 2015
▪ 9 juillet 2016 : envoi du dernier questionnaire rempli.
Il faut également noter que la Marketer leader sur le marché du gaz en bouteilles (SCTM) s’est trouvé face à la justice du Cameroun pour des
arriérés de facture impayés avec une ordonnanceviii du tribunal de première instance du 11 mars 2016. Cette situation n’a pas permis l’entière
collaboration de SCTM à ce processus, notamment aucune réponse du questionnaire ne nous est parvenue.

Concernant le questionnaire au secteur privé, partie du processus GLPGP


Il s’agit du questionnaire du processus GLPGP envoyé au secteur privé, dans le cadre de la mission et mandat accordé à GLPGP par le Comité GPL AD-HOC
du Cameroun, présidé par le MINEE. Précisément, il constitue l'étape de montage du Plan d'Investissement GPL National par le Groupe de Travail du
Secteur Public, comme décrit dans le Compte-rendu de la 4è Assise du Comité AD-HOC. Il reste propriété de GLPGP.
L'objectif du questionnaire, rappelé ici est de collecter l'ensemble des plans d'investissements projetés par le secteur privé et parastatal pour
 Connaitre la vision de chaque secteur quant aux objectifs de 58% de Ménages devant utiliser le GPL pour la cuisson en 2030.
Une étude de marché organisée par GLPGP et confiée à l’Université de Liverpool viendra compléter la connaissance de la structure de
consommation d’énergie de cuisson.
 Déterminer les besoins annuels en investissement Bouteilles, Infrastructure de distribution, puis ensuite d'infrastructure logistique (Centre
emplisseurs et Dépôts-Terminaux d'importation). Ce profil d'investissement sera mis en cohérence avec le déploiement de la distribution
(Distributeurs/points de vente) par Région.
 Recueillir les conditions d’amélioration du cadre règlementaire, exprimées par le Secteur Privé pour s’engager vis-à-vis d’un tel plan
d'investissement. En outre, sera également recueilli le besoin en financement pour les investissements. Le dossier de financement sera traité avec
chaque Marketer avec l'aide de GLPGP, lorsque le processus de cette phase sera achevé.
Afin de respecter la confidentialité des données commerciales entre Compétiteurs, aucune donnée commerciale ne sera communiquée à un autre
Compétiteur, excepté les données globales consolidées.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 9

Hypothèses d’évolution de la population, utilisées dans ce document

Les valeurs concernant la structure démographique du Cameroun et de son évolution attendue seront prises dans le rapport paru en 2012 concernant le
recensement de 2011. Ce rapport en particulier donne les prévisions régionales pour 2015, 2020, 2025 et 2030, mais pas pour 2035. Aussi nous ferons
l’exercice du Master Plan sur la période 2015-2030, avec une anticipation un peu forcée du Plan.
Ce rapport est accessible à http://www.stat.cm/downloads/annuaire/2012/Annuaire-2012-chapitre-4.pdf.

Les valeurs utilisées sont pour mémoire (tableau 1 ci-dessous) :


Tableau 1 Hypothèses d'évolution de la population

population
Cities pop/km2 population 2015 population 2020 population 2025 population 2030
2010

EXTREME-NORD Maroua 91 17,90% 3 923 251 4 408 462 4 937 478 5 529 975
NORD Garoua 26 10,60% 2 323 266 2 610 598 2 923 870 3 274 734
ADAMAOUA Ngaoundere 14 5,20% 1 139 715 1 280 671 1 434 351 1 606 473
NORD OUEST Bamenda 100 9,30% 2 038 337 2 290 430 2 565 282 2 873 116
OUEST Bafoussam 124 9,20% 2 016 419 2 265 802 2 537 698 2 842 222
CENTRE Yaounde 45 18,20% 3 989 004 4 482 347 5 020 229 5 622 656
EST Bertoua 7 4,10% 898 622 1 009 760 1 130 931 1 266 642
SUD OUEST Kumba 52 7,10% 1 556 150 1 748 608 1 958 441 2 193 454
LITTORAL Douala 124 14,80% 3 243 805 3 644 986 4 082 384 4 572 270
SUD Kribi 13 3,60% 789 034 886 618 993 012 1 112 174
CAMEROUN 38 19 406 000 21 917 602 24 628 282 27 583 676 30 893 717

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 10

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 11

Le Marché GPL 2015 selon les données des Marketers

Préambule sur les données de consommation de GPL

Les seules données permettant un suivi continu et fiable sont de manière macro celles de la production et de l’importation et de manière micro celles de la
commercialisation par les Marketers. La consommation est considérée refléter ces ventes, en négligeant l’effet stock dans la chaine de distribution et chez
les usagers (la bouteille vendue le 15 décembre, ne sera certainement pas consommée en décembre, mais en janvier de l’année qui suit, ce qui a été le cas
également en janvier de la même année).
L’industrie calcule les transactions en Kg ou tonnes et non en litres ou M3 du fait que le coefficient de dilatation du gaz en état liquide est très élevé, ce qui
permet d’assurer aucune tricherie sur le cout énergétique pour l’usager.
La vente de GPL se fait nécessairement sous forme liquide (gaz liquéfié) d’un stockage étanche vers un récipient étanche. Les récipients sont classés par
l’industrie du GPL sous 2 catégories ou segments :
- les bouteilles de 3 à 45 kg de contenu de GPL (ou conditionné en français) remplies dans un centre emplisseur de bouteilles, ces récipients sont mobiles,
faciles à transporter et à déplacer même pleins. En général une bouteille pleine pèse environ le double de son contenu de gaz.
- les citernes fixes installés chez un consommateur, dans des citernes allant de 500kg à plus de 5 tonnes, le gaz étant livré « en vrac » à partir d’un camion-
citerne équipé d’une pompe spécialisée et un compteur. Ce segment se développe lorsque la consommation annuelle est supérieure à 500kg de GPL et
que le cout logistique complet est inférieur à celui de la bouteille, ce qui est le cas pour les consommateurs du secteur commercial, industriel ou agricole,
mais non du secteur résidentiel au Cameroun.
Pour pouvoir mesurer les consommations, il est alors nécessaire de disposer des détails de vente en distinguant les ventes en bouteilles du secteur vrac, et
pour les bouteilles, par format de bouteille. Du fait de la complexité des canaux de distribution, le Marketer n’aura pas les données sur le client final
utilisant une bouteille, et seule un étude quantitative ponctuelle pourra en donner une estimation.
On considérera que les ventes de GPL en bouteilles1 de moins de 30kg représentent principalement le secteur résidentiel, et en général il s’agira de
bouteilles de 11 à 14 kg dans presque tous les pays. Les bouteilles de 5 et 6 kg ont été développées principalement en Afrique sub-saharienne pour réduire
le débours à l’achat de gaz pour les ménages ne pouvant acheter une charge de 11 à 14 kg. Dans la pratique en Amérique latine le marché GPL s’est
développé depuis longtemps (taux de pénétration supérieur à 80%) essentiellement dans des formats de 11 à 12kg (25lb), les formats inférieurs à 10kg,
représentent en moyenne moins de 2% des volumes consommés.
Dans le secteur résidentiel, le GPL est d’abord utilisé pour la cuisson, (ce qui est d’ailleurs l’objectif de la volonté politique du Cameroun). Dans les pays
tropicaux les autres usages tels que l’eau chaude sanitaire, le chauffage, les fours à pains et les hammams, fortement consommateurs ne représentent

1
Il existe un biais souvent faible, certaines consommations en GPL sont utilisées pour les chariots élévateurs, ce sont des bouteilles avec des valves dites « pour
carburation » non utilisables pour la cuisson. Bien souvent ce segment ne dépasse pas 0,5% du segment « conditionné »
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 12

qu’une part infime de la consommation. Dans certains pays le gaz est parfois aussi utilisé pour l’éclairage à partir de bouteilles de 3kg dont l’existence est
un marqueur de consommation.
Il faut attirer l’attention sur des usages inhabituels pouvant avoir lieu, tels que l’utilisation de bouteilles de GPL pour alimenter des moteurs pour le
transport agricole, le pompage d’irrigation, éventuellement de génération électrique. Ces consommations « inhabituelles » ne sont en général que le reflet
de taxations différenciées entre les énergies alternatives disponibles. D’autres biais de calculs peuvent apparaitre par l’effet du tourisme qui accroit la
consommation de GPL de cuisson, la population de référence n’étant alors plus celle du pays.
Les données recueillies par GLPGP2 à partir de plusieurs marchés GPL mondiaux de la ceinture tropicale tendent à montrer que le besoin énergétique de
cuisson, en faisant l’hypothèse que le GPL est uniquement pour la cuisson, varient entre 15kg de GPL par personne et par an et 20 Kg, ce qui correspond à
de 260Wh/jour/personne à 360Wh/jour/personne (soit respectivement. Cet écart s’explique par des dispersions sur les quantités cuites (en Kg), fonction
des habitudes alimentaires et fonction du budget disponible pour la nourriture. Ces chiffres sont cohérents avec ceux de l’Afrique Sub-saharienne (en
20143 : 2,5 kg/personne/an et environ 13-16% de taux de pénétration du GPL selon des études ponctuelles).

Caractéristiques propres aux marchés GPL en bouteilles

2.2.1. Le marché du GPL en bouteilles : une question d’offre avant de devenir un marché de demande
Du fait de la nécessité de disposer d’une bouteille spécifique pour le GPL, du fait de rendre cette bouteille pleine disponible de manière rapide et
commode pour les ménages (5mn à pied l’illustre bien), du fait que l’approvisionnement du GPL procède d’un flux continu permanent (une raffinerie ne
produit pas du GPL lorsque le client le demande mais produit constamment du GPL du fait de la technique de raffinage et de production du pétrole), la
mise en place de l’offre est un préalable pour que la demande puisse se construire. En outre la faiblesse de structure de l’offre, son instabilité à pouvoir
assurer le produit accessible, sa faible densité etc… auront un impact très fort sur la mesure de la demande.
Le GPL en bouteilles, se développe comme un marché d’offre d’abord, ce d’autant que la création de l’offre devra suivre la capacité à financer et à réaliser
les investissements en bouteilles, dépôts et camions de livraison, ce qui pose la question des marges et du temps. En effet il n’est pas facile de créer en 1
an suffisamment de points de vente nouveaux qui devront écouler les nouvelles bouteilles (1000 bouteilles consignées par an et par point de vente est un
chiffre élevé).
La timidité avec laquelle les Marketers investissent en bouteilles et en réseau de distribution, limitant la progression de l’offre est ce qui caractérise la
lenteur du développement du GPL en bouteilles.

2
Etude Renzo BEE, GLPGP, 2016
3
Etude Renzo BEE, GLPGP, 2015
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 13

2.2.2. Quels sont les points clé de la sécurité, et où doivent-ils être gérés.

Pour appréhender la réalité du risque lié à l’usage du gaz, quelques articles de presse sur des accidents dus au GPL : incendies, explosions, brulures,
destruction de maisons etc…
 15 juin 20074 : un mort suite à l’explosion d’une bouteille SCTM à Yaoundé, et de nombreux cas enregistrés précédemment. Une famille victime
d’une fuite de gaz ayant fait un mort et trois blessés graves demande la fermeture de l’entreprise
 6 novembre 2013 : incendie d’un dépôt de gaz à Makepe
« ….Des bouteilles de gaz sont à l’origine d’un incendie à Maképè au lieu-dit carrefour lycée, ….. Il est 21h30.
Le bilan est lourd : 4 individus brulés vifs et des maisons consumées par les flammes. Les soldats du feu arrivés quelque temps après réussissent à
maîtriser et à circonscrire les flammes. Parties d'un dépôt de gaz, les flammes ont brulé 4 personnes dont les habitations jouxtaient l'entrepôt. …. »
 23 novembre 20145 : Yaoundé dans une situation exceptionnelle à cause d’une énorme explosion enregistrée dans la nuit de Samedi au quartier
Etoudi, dans un dépôt de gaz, explosion qui a plongé Yaoundé dans le noir en affectant les installations électriques.
 30 avril 2015 : L’explosion d’un dépôt de gaz clandestin fait de nombreux dégâts à Douala. (Cas de BLEVE de bouteilles, voir les photos ci-après) :
« …Les populations témoignent avoir suivi une explosion de gaz. Et, il s’en est suivi une explosion d’une cinquantaine d’autres. Les épaves ont été
retrouvées à plus de 300 m du lieu d’impact. Les riverains pointent un doigt accusateur sur le propriétaire de la vente, qui aurait installé une usine
de trafic de gaz, d’essence et de pétrole dans le quartier, de manière illégale… »

4
Voir cameroon-info.net : http://www.cameroon-info.net/stories/0,19534,@,insecurite-danger-autour-des-bouteilles-de-gaz-sctm.html
5
https://www.237online.com/article-00851-cameroun-explosion-dans-un-depot-de-gaz-non-loin-du-palais-presidentiel.html
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 14

La sécurité est un sujet qui est central à la fois pour l’usager, pour le public et enfin pour les acteurs de la chaine de distribution. Ce sujet est très vaste
mais nous pensons nécessaire de rappeler ci-après les mécanismes qui provoquent les accidents.
Le GPL dans la bouteille est à l’état liquide, car compressé sous-pression, environ 1 bar pour le Butane et environ 7 bars pour le propane (à 15°C), mais à
50°C, cette pression monte à près de 4 bars pour le Butane et 16 bars pour le propane.
Lorsque le GPL passe à l’état gazeux par vaporisation naturelle, soit pour sa consommation via le robinet, soit par une fuite sur le robinet ou sur le corps de
la bouteille, le GPL gazeux se répand par terre, car plus lourd que l’air (contrairement au gaz naturel méthane). Il va se mélanger à l’air est devient
inflammable lorsque le mélange gaz-air est entre 1,8 et 8,4% (Butane) qui est aussi la plage d’explosivité6 . Pour qu’il y ait explosion de ce mélange gazeux,
il faut que le mélange soit emprisonné dans un espace confiné non ou peu ventilé, et qu’il y ait une étincelle d’amorçage qui peut être le briquet, la
cigarette allumée, mais aussi le téléphone mobile allumé. Il y a alors détonation puis déflagration fonction de la quantité de gaz présent. La déflagration se
transforme alors en incendie du lieu.
Il existe un autre risque, celui de l’incendie qui va chauffer la bouteille pleine (ou citerne) de gaz liquide. Une explosion plus grave s’en suit, appelée
BLEVE7, il s’agit d’une explosion par vaporisation violente suite à la rupture d'un réservoir contenant le GPL liquide lorsque ce dernier atteint une

6
Pour le propane la zone d’explosivité est de 2,1% à 9,5%
7
BLEVE : acronyme anglais pour « boiling liquid expanding vapor explosion »
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 15

température significativement supérieure à sa température d'ébullition sous pression atmosphérique. En plus de l’effet déflagration avec une onde de
choc de près de 200mbar, le BLEVE provoque l’effet missile et lance des projectiles dans un rayon de 100m, rayon qui peut aller jusqu’à plus de 600m en
cas de sphère « Blevée » par un feu situé sous la sphère. Pour éviter le BLEVE d’une bouteille certains pays ont pris la disposition d’exiger que les
robinets/valves soient munis d’une soupape de sécurité qui se déclenche avant la limite provoquant le BLEVE.
On en déduit donc les règles principales pour éviter ces 3 risques, feu, explosion de gaz et Bleve :
 S’assurer constamment que la bouteille (citerne) n’est jamais fuyarde, pas de fuite sur le corps, pas de fuite au niveau du robinet/valve, aussi bien
en transport, à la livraison et en utilisation chez le consommateur. Pour cela il faut s’assurer que,
o La bouteille est étanche avant de la remplir,
o La bouteille est toujours remplie par pesage mais sans jamais dépasser la limite en volume de 85% de sa capacité eau. Ce point est pour
permettre la forte dilatation du gaz liquide et éviter une rupture du corps par cette forte dilatation,
o La bouteille est étanche après remplissage : robinet et corps.
Avec pour conséquence,
o Qu’une bouteille ne puisse être remplie en station-service comme si c’était une voiture,
o Qu’une bouteille ne puisse être remplie que dans un endroit permettant de la vider, si on constate que la bouteille pleine est fuyarde, cet
endroit ne peut être un endroit avec accès du public, tels les « Skids8 » que l’on voit au Ghana ou au Nigeria,
o Que seul celui qui a fait fabriquer la bouteille est réellement capable d’en définir les conditions de remplissage, en définissant
précisément le poids après tarage, porté sur la bouteille. Ces éléments sont indiqués au centre emplisseur ayant reçu la délégation
d’emplissage
o Que l’emplissage ne puisse être fait que par ou sous le contrôle du propriétaire de la bouteille : le Marketer qui a investi dans cette
bouteille.
o Que la bouteille doive être requalifiée régulièrement, par épreuve hydrostatique ou équivalent, afin de permettre de déterminer que le
corps de la bouteille possède toujours sa capacité à maintenir l’étanchéité. Cela implique qu’une bouteille non requalifiée ne doit pas
être remplie et mise en circulation.
 S’assurer que les bouteilles pleines sont stockées debout dans un local ventilé, et qu’il y a suffisamment d’extincteurs pour éteindre un départ de
feu. Il faut s’assurer de l’absence totale de tout amorçage de feu.
 S’assurer que les bouteilles pleines sont transportées, déchargées et livrées sans fuite aucune. Il est important de prévoir le système des palettes
qui protègent le corps de la bouteille au transport et au déchargement.
 S’assurer que les dépôts de GPL, tels que les centre emplisseurs, qui en général ont des stockages de plus de 15 tonnes disposent d’un système
permettant d’arroser le mieux possible le réservoir pendant 2 heures, le temps que les soldats du feu puissent prendre le relais et éteindre le feu,

8
SKID décrit un équipement compact muni d’une citerne, d’une pompe et d’une bascule, qui peut être mobile, et installé comme une station-service où l’on viendrait
remplir sa bouteille comme si c’était une voiture. Ce type d’équipement est en contradiction complète avec les règles de sécurité de l’installation et du mode opératoire
de remplissage des bouteilles et de leur contrôles. Il ne correspond pas aux conditions de l’ADR.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 16

et surtout que la température d’ébullition du GPL liquide à l’intérieur de la citerne ne soit jamais atteinte. En complément un système de coupure
à distance de l’alimentation en gaz de l’emplissage doit permettre d’isoler l’endroit du feu et stopper son alimentation.
 S’assurer que les conditions du transport vrac par camion, en particulier, car susceptible de traverser des zones de population, empêchent le GPL
liquide de s’échapper de la citerne, et que le chauffeur soit formé et qualifié pour prendre en main la sécurisation du camion accidenté jusqu’au
transvasement du GPL dans un autre camion. Ce point est en général traité par le Marketer car il est sensé détenir le savoir-faire.
Cet ensemble de règles nécessite que ces tâches puissent se mettre en place et jamais entravées. La bouteille étant un élément mobile par définition, qui
doit
 Rester sous le régime « bouteille vide échangée par une bouteille pleine » pour permettre que la bouteille vide dangereuse non re-qualifiable
d’être éliminée sans préjudice pour le consommateur. Dans ce contexte, toute disposition visant à donner la propriété de la bouteille au
consommateur ne permettra pas de s’assurer que les bouteilles dangereuses soient éliminées. On ne peut imaginer refuser de remplir sa
bouteille car défectueuse et donc de le laisser sans gaz. Le système de la bouteille propriété du consommateur n’est pas un système permettant
d’assurer la pérennité de la sécurité, en particulier dans des pays en développement
 Rester sous « le contrôle du Marketer », à la fois pour l’emplissage et les procédures de contrôle, que pour le transport et l’acheminement aux
points de vente ou chez le consommateur.
Nous venons de décrire le Modèle qui a été mis en place dans tous les marchés GPL développés dans le monde. Ce Modèle est décrit dans un document9
de l’Association Mondiale des GPL, qui représente la profession mondiale de plus de 400 compagnies du secteur privé.

Ce que les marchés mondiaux du GPL nous disent, en comparaison à celui du Cameroun

 L’indicateur KG/pers est supérieur à 15Kg/pers (Figure 1-Chart 1a ci-après) lorsque le GPL est bien développé (le tableau recense des pays tropicaux,
sauf pour l’Af. du Sud). A noter le Salvador qui a développé son le GPL avec une subvention à prix fixe, récemment convertie en une subvention fixe
déduite au point de vente attribuée à des personnes identifiées comme nécessiteuses, le point de vente assurant le contrôle par un smartphone et
obtenant le remboursement sur une personne identifiée. Tous ces pays ont mis en place le Modèle décrit plus haut, et qui sera reprécisé dans le
chapitre suivant : le Marketer est propriétaire des bouteilles, il a l’exclusivité du remplissage et est responsable de tout accident survenu par des
bouteilles, car il est en contrôle de son réseau de distribution (le statut de grossiste du Cameroun y est interdit).
Le Modèle est décrit dans des textes de loi dédiés (Règlementation du GPL).
 L’indicateur KG/pers est entre 5 et 15 kg/pers pour les marchés qui ont commencé leur développement, mais aussi pour ceux qui l’ont arrêté ou
freiné : le Honduras (électricité subventionnée), Philippines (arrêt de l’investissement bouteilles pour non-respect du Modèle), Costa Rica (électricité

9
http://www.wlpga.org/wp-content/uploads/2015/09/wlpga-guidelines-for-the-development-of-sustainable-lp-gas-markets.pdf
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 17

moins chère). Il faut noter le développement de la Cote d’Ivoire, du Gabon et du Sénégal, où le respect du Modèle permet l’investissement de
bouteilles. Les pays cités ont une règlementation qui encadre le Modèle, mais mal appliqué dans le cas des Philippines.
 L’indicateur KG/pers est inférieur à 5 kg : le marché n’a pas émergé ou est en cours d’émerger, mais aussi l’investissement bouteilles est à l’arrêt
faute de non-respect du Modèle par remplissage sauvage. C’est le cas du Nigéria, du Ghana, du Kenya, de Haïti. Au Bengladesh il y a une sur taxation
du GPL qui rend le GPL plus cher que le Gaz Naturel, pourtant non accessible partout.

Figure 1 - Benchmark KG/pers et PIB/pers

Il est à noter que l’Inde a un ratio significatif de 13kg/personne, alors que le PIB/personne est de l’ordre de 2000$/personne. Si un PIB/personne moindre
peut être compris comme un indicateur d’une consommation limitée de GPL, cependant l’Inde montre qu’un ratio compris entre 10 et 15 kg/personne est
réaliste pour des pays comme le Cameroun, ce qui est le cas de ce Master Plan qui prévoit 12k/personne en 2030 comme on va le voir.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 18

Le graphe semble donner une corrélation kg/pers en fonction du PIB/pers, ce qui parait intuitivement évident. Pour autant, des pays comme le Vietnam et
l’Inde qui ont commencé tardivement leur investissement en bouteilles (contrairement à l’Amérique Latine qui a commencé dans les années 1960, voire
avant pour le Brésil), ont atteint la tranche 10-15Kg/pers, avec un PIB/pers de l’ordre de 2000 $/pers. L’Inde a transformé sa subvention en allocation
versée au consommateur, et le Vietnam n’a jamais eu de subvention.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 19

Figure 2- Benchmark kg/cap et nombre de personnes par bouteille

L’indicateur « Nombre de personnes par bouteille » de la figure 2 est corrélé avec l’indicateur KG/personne. Cet indicateur exprime le niveau de bouteilles
investies dans le pays, rapporté à la taille de sa population. Pour se comparer à la Cote d’Ivoire, l’Inde et la Colombie, le Cameroun devrait un peu plus que
doubler son parc de bouteilles (actuellement 2,2 million de bouteilles, voir chapitre 0), ainsi que les calculs de ce Master Plan vont le montrer (voir chapitre
4.2). Il faut avoir en tête que le facteur du taux de rotation et du format de la bouteille influe dans la présentation de cette comparaison.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 20

2.3.1. Spécificités du GPL en bouteilles résumées dans le bon Modèle de développement

Le bon Modèle est celui qui permet à la fois de :


- permettre qu’il y ait des bouteilles (l’investissement, donc la propriété de la bouteille ainsi que l’assurance de ne perdre aucune bouteille : pas
d’emplissage sauvage, ou de subtilisation par les concurrents)
- les mettre à disposition près des usagers : 5mn à pied (le réseau de distribution à marque du Marketer)
- d’assurer l’approvisionnement en GPL sans rupture (en ayant la prédictibilité de son réseau de distribution)
- d’assurer la sécurité de la bouteille par le système de « l’échange vide pour plein » et des bouteilles vérifiées dans des centres emplisseurs dédiés avec
du personnel compétent.
Pour autant le cadre règlementaire doit correspondre à ce Modèle avec une certaine précision, notamment dans les contenus des licences ou de
l’absence de précision du rôle de certains acteurs de la chaine de distribution

Le Modèle du Cameroun correspond à ce Modèle, avec quelques améliorations proposées dans un prochain chapitre.

2.3.2. Lorsque le Modèle n’est pas bien compris ou mal appliqué : illustration par quelques articles de presse du Cameroun.

23 décembre 2000 : importante saisie de bouteilles de gaz à Yaoundé et à Douala (opération Nasse), du fait que certains opérateurs réduisaient le
nombre de bouteilles en circulation pour augmenter illégalement les prix sous l’effet d’une pénurie organisée

29 novembre 2002 : depuis des mois les bouteilles SCTM sont rares sur le marché, créant des scènes devenues récurrentes de personnes chassant la
bouteille de gaz.

30 janvier 2003 et 25 février 2003, après une longue période de pénurie de bouteilles de gaz pleines, le MINEE a réuni les opérateurs pour que ces
problèmes de pénurie récurrente cessent. Parmi les débats sans fin le thème de l’interchangeabilité des bouteilles, et également la plainte récurrente
que certaines bouteilles sont sous remplies.

20 juillet 2007 : la pénurie de gaz s’aggrave : « ….. Les ménagères sont vraiment désemparées et les vendeurs ne savent quelles explications leur donner. A
Total Nlongkak, il n’y a pas de gaz. Le gérant avoue que la situation dure à peu près depuis le début du mois en cours. La livraison est maigre bien qu’elle
soit régulière. " On peut nous livrer 30 bouteilles sur la centaine que nous espérons recevoir. En un laps de temps, il n’y a plus rien. Il faut attendre le
nouvel arrivage. Vraiment, nous ne savons pas ce qui se passe ", déclare-t-il. En face, à la station Mobil, le vendeur du gaz donne la même réponse. A côté,
chez Texaco, le reporter reçoit un début d’explication des causes possibles de la pénurie… »
Puis dans le même texte : « … Autre problème, les bouteilles de gaz domestique utilisées au Cameroun appartiennent à des Marketers et chaque
Marketer a l’obligation de faire une distinction entre ses bouteilles et celles des autres. Il est donc logique que l’interchangeabilité des bouteilles se passe
entre les Marketers après un accord commercial formel entre eux. Or, actuellement, l’interchangeabilité se pratique seulement entre certains Marketers,
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 21

notamment dans la partie septentrionale et à l’Est. Dans le reste du pays, la non-interchangeabilité est un véritable casse-tête pour les consommateurs …..
».

Commentaire de GLPGP : ce que le journaliste ne voit pas c’est l’importance de disposer de suffisamment de bouteilles, et d’éviter que le jeu
concurrentiel de l’interchangeabilité, des grossistes en particulier, ne fasse sortir les bouteilles du circuit de réapprovisionnement. Le problème est bien
que les distributeurs et les points de vente n’ont plus suffisamment de stock outil permettant le ré-emplissage et la redistribution. S’il y avait
suffisamment de bouteilles, il n’y aurait pas besoin de l’interchangeabilité. Il faut bien comprendre que l’interchangeabilité peut stopper net
l’investissement en bouteilles (cf le cas récent du Kenya qui essaye va interdire l’interchangeabilité)

7 aout 2012 : gaz domestique : Pénurie déguisée

31 juillet 2015 : De nouvelles bouteilles de gaz domestique sur le marché


« …A cause du problème d’insécurité lié à l’importation des bonbonnes de gaz domestique, des milliers de bonbonnes ont effectivement été sortis du
circuit. Une situation qui a malheureusement aggravé le problème de rareté de bouteilles qui se pose depuis quelques années déjà. De ce fait, la mesure
de drainage menée par le Minee a forcé certains marqueteurs d’importer de nouvelles bouteilles. Pour le reste, une source au Minee a par ailleurs indiqué
que, les grossistes qui profitaient du circuit de faux se retrouvent pénalisés, puisque toutes les bouteilles non conformes leur ont été retirées pour
destruction. Ce sont eux qui donnent l’impression qu’il y a pénurie de bouteilles, parce qu’ils peinent à réinjecter de l’argent dans leur commerce pour
l’achat des bouteilles conformes…. »

Spécification du GPL commercialisé au Cameroun


Le GPL commercialisé au Cameroun est uniquement le butane commercial, et la norme du Butane commercial se trouve dans l’arrêté conjoint AC002360
du MINEE et du MINMIDT du 1er avril 2015, portant sur l’homologation de certaines spécifications des produits pétroliers en consommation au Cameroun.
Précisément l’annexe VII nomme le produit : GPL et non Butane commercial, et la seule caractéristique de définition du produit est : « Tension de vapeur à
50°C : Maxi 7,5 kg/cm2 » mesuré selon l’Afnor M41010 ou ASTM D1267.
La spécification joue un rôle important pour limiter les impuretés, s’assurer d’un pouvoir calorifique minimum et finalement pour mieux identifier la
formation des prix à l’importation (s’assure que le prix du propane inférieur au prix du butane soit reflété dans le prix du butane commercial).
Pour cela, il y habituellement 2 caractéristiques supplémentaires pour affiner la norme actuelle, il s’agit de :
 Mélange d'hydrocarbures composé principalement de butanes et de butènes et contenant moins de 16 % en volume de propane et de propène.
(Note : pour correspondre à 7,5 kg/cm2)
 Densité : égale ou supérieure à 0,574 kg/l à 15°C, ce qui correspond à 0,53 kg/l à 50°C d'après les tables de correspondance ASTM.IP
La norme devrait mentionner également que le GPL mis à la consommation doit être odorisé par de l’ethyl-mercaptant ou équivalent.
Une fiche de sécurité sanitaire pourrait également être attachée à la norme.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 22

Les Canaux de Distribution 2015 au Cameroun

Le circuit de Distribution est probablement après l’investissement bouteille, l’actif le plus précieux pour un pays. Son organisation décrit comment la
bouteille va du centre emplisseur à l’usager de manière efficace ou non.
 Marketer ou compagnie de gaz : au Cameroun il y en a 9 qui obtenu la licence de Marketer.
c’est l'entité qui détient la licence d'investir et de commercialiser des bouteilles à sa marque, il est censé être le propriétaire des bouteilles (au
Cameroun, ce point n’est pas clarifié légalement) et l'unique autorisé à remplir ses bouteilles ou les faire remplir par sa délégation auprès d’un
emplisseur. Il peut commercialiser ses bouteilles en livrant directement ses points de vente ou à domicile ou en approvisionnant son réseau à travers
de son réseau de distributeurs exclusifs ou grossistes dans le cas du Cameroun. Les camions du Marketer ou de ces distributeurs/grossistes
récupèrent les bouteilles vides dans les points de vente pour les présenter pour échange « vide pour plein » dans un dépôt du Marketer ou par
délégation directement au centre emplisseur. L’accès à une bouteille en dehors du réapprovisionnement se fait par le paiement de la Consigne, à
chaque étape : point de vente, distributeur/grossiste.
NB au Cameroun, la licence de Marketer n’est pas indéfinie, et doit être renouvelée
 Distributeur : (peu ou pas présent au Cameroun, contrairement à tous les marchés développés)
le distributeur détient le droit exclusif contractuel de commercialiser les bouteilles d'un Marketer. Il accède aux bouteilles par consignation auprès
du Marketer, qui s’engage à lui rembourser en cas de déconsignation. Il possède son propre réseau de points de vente ou vend directement à
domicile. Il représente la Marque du Marketer dans les conditions d'exclusivité fixées dans son contrat de Distributeur. Il rend compte à son
Marketer de ses actions commerciales, car les bouteilles restent propriété du Marketer. Il est interdit au Distributeur de faire remplir ses bouteilles
par un tiers non autorisé, et de détenir des bouteilles appartenant à d'autres Marketers.
Le distributeur détient un ou plusieurs dépôts livrés par le Marketer, détient une flotte de camions qui livrent des points de vente sous-contrat avec
le Distributeur. La contractualisation du point de vente est nécessaire au Distributeur qui prend le risque de confier un stock de bouteilles pleines à
consigner
 Grossiste : au Cameroun, il n’y a essentiellement que des grossistes, sans contrat autre qu’une liste de prix et sans obligations sur le retour de la
bouteille et de sa sécurité. Le grossiste n’est pas tenu de déclarer ses points de vente, ni ses camions de transport.
le grossiste agit comme un distributeur mais n’est qu’un revendeur non exclusif de bouteilles de toutes marques. Il n’est pas lié comme le
distributeur par un contrat avec le Marketer, et ne lui rend pas compte de la destination finale des bouteilles. Avec un grossiste, le Marketer perd
tout contrôle sur son action marketing de marque, sur sa sécurité, et sur son réseau de vente. C'est un acteur qui a la liberté de participer au
détournement des bouteilles vides vers un autre Marketer. Beaucoup de Marketers au Cameroun.
NB : Parfois le vocable « Revendeur, ou dealer » est utilisé :
Il s’agit d’un acteur qui ne fait qu'acheter et revendre sans contrat, sans obligation sur le retour bouteille et sans obligation de rapporter sa liste de
points de vente. Souvent il se situe entre le point de vente livrant à domicile et un petit grossiste qui s’approvisionne à partir d’un dépôt de gaz sans
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 23

contrôle de ce dernier. Ce statut ne respecte pas le Modèle du GPL en bouteille, car ne définit aucune obligation vis-à-vis de la bouteille vide et du
respect de la marque, et donc échappe entièrement aux responsabilités de la sécurité à charge du Marketer. Nous ne connaissons pas de cas où le
revendeur joue un rôle positif dans le marché du GPL en Bouteille. C’est par ailleurs un vocable à éviter car il ne décrit aucune responsabilité.
 Point de Vente vs Dépôts gaz
Au Cameroun le Dépôt gaz, est défini par la loi, et nécessite une patente. Il a le rôle du dépôt d’un petit grossiste, mais est aussi un point de vente.
Avec plusieurs accidents ces dernières années, le Cameroun se pose la question de la démultiplication de ces dépôts vente et de leur rôle. La
limitation en tonnage GPL par Dépôt n’a pas été définie, et mérite probablement de l’être.
Le Point de vente est l’endroit, où l'usager vient se réapprovisionner. Dans certains pays le point de vente est exclusif à marque ou peut avoir un
contrat avec plusieurs Distributeurs, (voire directement avec des Marketers, comme en Argentine ou au Brésil si le Marketer décide de livrer
directement le point de vente). Une station-service est un point de vente à Marque, parfois multimarque, si le Pétrolier confie la vente du GPL à un
Marketer de marque différente de la sienne.
En résumé :
Sur 4,766 points de vente, monomarque et multimarque, estimés par les Marketers,
806 sont livrés directement par le Marketer (soit par camion propre, soit par transport tiers contracté), et
3960 environ sont livrés par des Distributeurs exclusifs et/ou grossistes qui fournissent le transport.
Le nombre de Distributeurs exclusif au Marketer est 35, et le nombre de grossistes est de 285
Avec 35 distributeurs exclusifs, c’est peu, quand on sait que les marchés développés n’ont pas de grossistes (souvent interdit dans le cadre
règlementaire). Au Cameroun, les 285 Grossistes sans contrats de marque avec le Marketer, font le développement hors Station-Service, là où les
pétrolières tardent à aller. Le tonnage moyen des distributeurs : 283t/an est également faible comparé à des marchés développés : supérieur à 800-
1000t/an, qui est un niveau où les revenus permettent de croitre et sortir de l’informel.
Tableau 2- Nombre de points de vente et Canaux de distribution
Canal INDIRECT :
Canal DIRECT Marketer
Ensemble Distributeur exclusif ou Grossiste
points de vente monomarques
et point de vente multimarque
Estimation Nombre de points de vente 4 766 806 3960
KPI : Nb de Personnes par Point de vente 4 599 variant de 3252 à Douala à 84 898 à région de Garoua

Tonnage de chaque canal 90 641 t 60 561 t 30 080 t


% Volume du réseau de vente 100% 66,7% 33,3%
Tonnage moyen points de vente par an 19 t 75 t 8t

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 24

Avec 4766 points de vente estimés par les Marketers, qui n’ont pas forcément la liste exhaustive des points de vente, même multimarques
contractés par leurs distributeurs ou grossistes, le nombre est insuffisant : avec en moyenne 10309 personnes par point de vente au niveau national,
score allant de 3,252 à Douala à 84,898 dans la région de Garoua. Le ratio de Douala, qui pourrait être amélioré, devrait s’appliquer dans le reste du
pays, en fonction des concentrations de population qui le permettent.
Les points de vente DIRECT sont en général Monomarque, alors que les Points de vente par DISTRIBUTEUR sont multimarques (hypothèse moyenne
de 3 marques par point de vente). Les points de vente DIRECT sont essentiellement des Stations-service, à la marque des compagnies pétrolières : ce
sont elles qui ont la meilleure productivité.
C’est quand même le canal DIRECT monomarque qui est le préféré, il distribue 67% des volumes, avec une forte productivité (75t/an en moyenne, ce
qui est près de 4 fois supérieur à ce que l’on voit dans les marchés développés).
Le tonnage moyen annuel par point de vente de 75t pour les Direct et 23t pour les distributeurs/grossistes confirme qu’il n’y a pas assez de points de
vente dans le pays.
En conclusion, il est important de définir une politique,

- où le nombre de points de vente croit jusqu’à un ratio minimum de 3000 personnes par oint de vente

- les grossistes deviennent des distributeurs exclusifs à marque, pour permettre à la marque de développer sa fidélité

- les distributeurs exclusifs soient suffisamment nombreux, tout en s’assurant que leur tonnage annuel de vente soit au moins de à 1000t

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 25

Dans le tableau suivant, les chiffres par région montrent que les réseaux de distribution sont assez développés à Douala et Yaoundé, mais pas dans le
reste du pays, comme si le risque y est supérieur pour le Marketer. C’est le tableau principal qui permet de définir les orientations à prendre.
Tableau 3- Canaux de distribution par région

VENTES DIRECTES -Direct Sales


VENTES A DISTRIBUTEURS et GROSSISTES -
(livraison par MARKETER
Sales to Exclusiv Distributors and to Non Exclusiv Distributors (also calles Grossistes)
delivery by Marketer)
Nombre de Tonnage des
Tonnage des Tonnage Nombre de Nombre de Estimation Tonnage
Stations et Distrib. Tonnage
Stations et moyen par Distrib. Distrib. NON Somme des Nombre moyen par
Depots Gaz EXCLUSIFS moyen par
Régions Depots gaz Point de à Marque Exclusif DISTRIB. Points de point de
exclusifs et NON Distrib.
vendant du vente EXCLUSIF (Grossiste) (B2+B3) vente des vente
vendant du EXCLUSIFS (B2+B3)
GPL (B1) DIRECT (B1) (B2) (B3) Distrib. (B4) Distrib. (B4)
GPL (B1) (B2+B3)
EXTREME-NORD
16 1 092 t 68 t 4 8 12 986 t 97 82 t 10
(Maroua)
NORD (Garoua) 15 1 042 t 69 t 2 7 9 390 t 37 43 t 11

ADAMAOUA 24 1 526 t 64 t 3 22 25 1 099 t 137 44 t 8

CENTRE (Yaounde) 234 21 837 t 93 t 8 78 86 10 653 t 1 097 124 t 10

SUD (Kribi 17 1 078 t 63 t 0 13 13 821 t 55 63 t 15

EST (Bertoua) 8 895 t 112 t 1 8 9 418 t 37 46 t 11

LITTORAL (Douala) 356 28 462 t 80 t 8 81 89 11 483 t 1 924 129 t 6

SUD OUEST (Kumba) 23 295 t 13 t 2 20 22 1 768 t 241 80 t 7

NORD OUEST (Bamenda) 27 1 383 t 51 t 3 17 20 1 011 t 166 51 t 6

OUEST (Bafoussam) 86 2 953 t 34 t 4 31 35 1 452 t 169 41 t 9

Cameroun 806 60 561 t 75 t 35 285 320 30 080 t 3 960 94 t 8t

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 26

Le secteur privé en 2015 : les 9 Marketers GPL et la Société de Logistique SCDP.

Green Oil n’est pas inclus car sa licence a été connues mi 2016.
Tableau 4- La liste des Marketers (Secteur Privé)

PRIVATE year of LPG Nb Filling LPG Mkshare LPG Mkshare Nbr of service
core business origin
SECTOR activity start Plants 2005 2015 station (2013)
LPG pure player /
SCTM originally producer of Cameroonian 1990 1 51% 34% -
cylinder

Total Petroleum company French / acquisition of Elf in 2000 1963 - 23% 15% 170

Cameroonian / merger of Shellgas


Camgaz LPG pure player 1973 - 18% 13% -
with BP Transcogaz, and then Elf

UAE (ex Tamoil) / acquisition from


Oil Libya Petroleum company 1952 - 4% 6% 70
Mobil (2007)

Nigerian: MRS Holding / acquisition


MRS Corlay Petroleum company from Texaco (2009). Texaco acquired 1956 - 3% 4% 130
Agip (2000) and Shell (2005)
Cameroonian / 30% owned by
Tradex Petroleum company 2006 - - 9% 80
Geogas

Aza Afrigaz LPG pure player Cameroonian 2005 3 1% 14% -

Glocal Gaz LPG pure player Danish JV 2006 1 - 5% -

stargas LPG pure player Cameroonian 2015 1 - 0% -

JV state-owned 51% private owned


SCDP National Logistic company 1979 6 - - -
49%
Le nombre de station services est d'environ 550, dont 100 appartenant à 17 compagnies sans activité GPL. A Douala le nombre de stations-services est de
140. (Différentes sources pour GLPGP).

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 27

D’autres acteurs interviennent également :


- La SONARA qui est le raffineur Camerounais, et fournisseur de GPL.
- la SNH (Société Nationale d’Hydrocarbures), société de droit commun et à capitaux publics, l’Etat comme seul actionnaire, avec pour mission de gérer les
intérêts de l’état camerounais dans le secteur pétrolier et gazier

L’approvisionnement et la logistique derrière le circuit de distribution

Environ 20% du GPL est produit par la SONARA et le reste est importé à travers le Terminal SCDP de Bonaberi.
Les Marketers qui n’ont pas de centres emplisseurs et qui donc utilisent exclusivement le réseau de centres emplisseurs SCDP sont propriétaires de leur
stock importé ou acheté à la SONARA et ont la responsabilité de faire transporter le GPL en vrac depuis Bonabéri jusque dans les divers centres
emplisseurs SCDP. Notons également que le centre-emplisseur SCDP permet également la reprise de GPL vrac pour servir des clients vrac.
Les Marketers qui ont un centre emplisseur approvisionnent leurs centres emplisseurs directement soit de la Raffinerie soit de Bonabéri en cas
d’importation. Ces Marketers utilisent également le réseau de centres emplisseurs SCDP en complément et en l’absence de capacité d’emplissage.
Le transport primaire du terminal aux centres emplisseurs est soit le Rail soit le camion-citerne de 20T environ. Le camion-citerne appartient en général à
des sociétés de transport privées, contractées par le Marketer.
Le rôle de SCDP s’avère primordial car il met à la disposition de tous une capacité d’emplissage, particulièrement aux endroits où les volumes respectifs de
chaque Marketer ne permettraient pas de justifier économiquement l’investissement d’un centre emplisseur.
L’importation du GPL est mutualisée entre les Marketer et déléguée à Tradex qui réalise les appels d’offre et contracte les fournisseurs, chaque Marketer
devant payer sa part à l’ouverture de la lettre de crédit. SCTM a eu des difficultés de trésorérie en 2014 et 2015, et n’a pu honorer ses dettes de
fournisseur, portées par Tradex, qui a réussi à trouver un règlement à la situation début 2016.
Une des difficultés de l’importation est liée au faible tirant d’eau permettant de décharger le GPL au terminal SCDP de Bonabéri, difficulté contournée par
la mise en place d’un stockage flottant, arrimé au large et un caboteur faisant la navette. Cette situation présente des risques du fait qu’il n’y a pas d’autre
terminal, et que ce terminal ne pourra pas recevoir des lots plus grands, ce qui sera économiquement nécessaire à mesure de la croissance du marché. Le
projet dit de Kribi, au sud, permettrait de réduire ce risque, d’améliorer le coût d’importation, et de permettre également de récupérer la production
attendue de GPL extrait des gaz de champs y compris de pouvoir les exporter.

Le régime de prix et de taxation au Cameroun

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 28

Le régime de prix du GPL au Cameroun, est fixé par arrêté du Ministère du Commerce, à qui est rattachée la Caisse de Stabilisation des Hydrocarbures
(CSPH), en charge de son application, son suivi et de l’équilibre des péréquations transport et importation.
Le dernier arrêté : le 00025/MINCOMMERCE/CSPH du 26 février 2015, est une mise à jour des arrêtés 006/A/MINDIC du 28 janvier 2004 et
041/MINCOMMERCE du 10 juillet 2014.

Le régime de prix est de type « régulé » ou « administré », dans lequel les prix de vente au public est fixé par l’Etat (prix maximum).
Ce prix est prévu d’être révisé trimestriellement en fonction des variations des cours internationaux.

Le prix public est fixe, à raison de 6500 FCFA10 la charge de 12,5kg soit 9,90 € la charge de 12,5 kg, ou encore 792€/tonne.

L’arrêté fixe également le prix fixe pour les bouteilles de 6kg, 15kg, 18kg, 25kg, 32kg, 35kg, 38kg, qui semblent être les formats autorisés.

Ce prix est défini pour les villes où se trouvent les centre-emplisseurs SCDP : Douala, Yaoundé, Bafoussam, Ngaoundéré, Maroua, Ndoumbi, et le dépôt
pétrolier SCDP de Garoua. Pour les villes et localités desservies par chacune de ces villes, le prix de vente public est augmenté d’un côut de transport :
117,4 FCFA/tonne/km, (soit défini également par l’arrêté appliqué à un tableau de distances depuis le dépôt SCDP, fixé par arrêté également.

La structure de prix cherche à rendre uniforme le prix du gaz en Bouteille dans tout le pays en établissant une péréquation du transport vrac primaire (en
distinguant par route et par rail) qui approvisionne chaque centre emplisseur SCDP, mais ne permet pas d’uniformiser ce prix dans tout le pays en
particulier en zone rurale. En effet Un surcout de transport final est à ajouter au prix fixe de 6500 FCFA, selon les distances et le cout de transport en
FCFA/tonne défini par l’arrêté.

La structure de prix définit des prix publics différents pour 129 localités, prix supérieur à 6,500 FCFA pour tenir compte du surcout de transport final des
bouteilles. Le prix pour les localités rurales ou simplement éloignées des grandes villes sont plus chers, ce qui n’est pas en adéquation avec une politique
de prix accessible au monde rural.

Quand on voit que le surcout est en moyenne de 200FCFA par recharge de 12,5kg (soit 0,30 Euros), on peut se demander si une structure de prix
uniforme dans le tout le pays et intégrant ce surcout dans la marge donnée au Distributeur implanté hors des grandes villes ne permettrait pas de
résoudre le problème du développement du GPL en dehors des grandes villes.
En outre cela faciliterait la connaissance des prix par une population qui n’a pas toujours les moyens de vérifier les prix, et ainsi éviter le risque d’abus de
prix, en particulier pour ceux qui souhaitent passer au GPL.

10
Nous établirons les comparaisons internationales en Euro, car le FCFA est lié par un PEG avec l’Euro, et donc un taux de change fixe de 655,9 FCFA par Euro.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 29

On peut noter que les distances de transport final sont supérieures à 100km, avec des routes où la vitesse moyenne sur le parcours ne peut excéder 20-
30 km/h, nécessitant près de 5 heures pour une livraison, et plus de 10h pour l’aller-retour. Cela pose clairement la question de l’opérabilité et de la
rentabilité de l’acheminement des bouteilles pleines, en particulier avec de petits camions.

Soit les Marketers créent des dépôts de répartition à environ 120km des villes des Centre-emplisseurs, afin de permettre aux Distributeurs de venir se
réapprovisionner, soit les Distributeurs des Marketers le font s’ils en ont la capacité.

Tableau 5- les surcouts de prix pour transport terminal

Nb prix régionaux Surcout max Surcout moyen KM moyen de


Ville
supplémentaires FCFA/ 12,5kg FCFA/ 12,5kg transport final
DOUALA 11 463 171 117
YAOUNDE 32 404 191 130
NGAOUNDERE 5 461 320 218
MAROUA 6 382 157 107
BAFOUSSAM 40 416 152 104
BERTOUA 27 750 291 199
Garoua 8 587 208 142
129
MOYENNES 495 213 145

La structure de prix qui détermine le prix au détail de 6500 FCFA pour une recharge de 12,5kg s’appuie sur le schéma d’approvisionnement vrac GPL des
centres emplisseurs à partir du prix de production du GPL par la raffinerie SONARA11, passant par le Terminal d’importation SCDP de Bonabéri, qui
ensuite envoie le GPL soit par train, soit par camion aux différents centre-emplisseurs. La structure reconstitue les calculs de péréquation de transport
vrac de chaque centre emplisseur. La structure de prix ne prévoit pas ce calcul pour les centres n’appartenant pas à SCDP.

11
Située à Limbé (Côte Ouest), à environ 70km du centre-emplisseur et terminal GPL SCDP de Bonabéri, banlieue de Douala.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 30

Tableau 6- Structure de prix à février 2015

La structure de prix actuelle est définie pour le flux suivant :


Importateur/Raffineur
Emplisseur SCDP
Marketer
Point de vente
Le Distributeur n’a été pas prévu, car la livraison de bouteilles à points de
vente est supposée être faite par Le Marketer et non par un distributeur
exclusif sous-contrat, comme c’est le cas dans les marchés développés (voire
un grossiste sans contrat)
Le stock de GPL vrac en Centre emplisseur appartient au Marketer.
Le prix du produit n’est pas prévu par un calcul en Parité importation, rendu
Cameroun.
Le calcul de péréquation transport est définie par Centre Emplisseur, alors
qu’il pourrait être simplifié, pour n’avoir qu’une structure de prix nationale et
non une par Centre Emplisseur
La notion de Prix de gros est imprécis car ne correspondant qu’à un ancien
schéma du Pétrolier vendant la bouteille GPL livrée dans sa station-service,
alors qu’aujourd’hui il y a des grossistes-distributeurs qui assurent la
commercialisation entre Marketer non pétrolier et des points de vente, ce qui
n’est plus le cas.

Afin d’illustrer une amélioration par simplification et mise en adéquation juridique avec l’existant, ci- après une proposition de structure de prix, unique
pour le pays, qui définit un prix de reprise des bouteilles emplies en centre-emplisseur, et ensuite des prix en aval par acteur. Cela permettrait très
facilement de faire d’ajouter un nouveau terminal (comme celui de Kribi) ou de mesurer l’impact d’un nouveau centre emplisseur régional. Cela
permettrait de définir un prix de reprise d’un nouveau Marketer en faisant emplir chez tiers et donc sans avoir besoin de construire son propre centre
emplisseur. Cela permet également à la SCDP de passer en mode « propriétaire de son stock » et faciliter la tenue de son stock outil, éviter de devoir
affronter des tensions et des pénuries.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 31

Tableau 7- exemple de structure de prix permettant la simplification du prix et de la compensation

Proposition de Structure de prix


FCFA/t Euros/t
conditionné, sur la base de février 2015
Parité Importation Terminal 270 000 412 €/t
Provision transport vrac pour péréquation 46 337 71 €/t
TVA sur transport 19% 1 227 2 €/t
Passage dépôt 13 439 20 €/t
TVA Dépôt 2 587 4 €/t
Prix de vente GPL vrac à Emplisseurs 333 590 509 €/t
Frais et marge Emplisseur 15 909 24 €/t
Coulage d’exploitation 3 345 5 €/t
Financement capacité de stockage de sécurité 0 €/t
Frais Palettisation et encapsulage 0 €/t
Prix de vente à Marketer 352 844 538 €/t
Marge Marketer 71 076 108 €/t
Entretien bouteilles 22 860 35 €/t
Amortissement bouteille 12 798 20 €/t
Prix de vente à Distributeur 459 578 701 €/t
Marge Distributeur 25 859 39 €/t
Prix de vente à Détaillant 485 437 740 €/t
Marge Détaillant 34 563 53 €/t
Prix de détail Cameroun 520 000 793 €/t
Prix détail de la recharge 12,5kg TTC 6 500 10 €/t

Cette proposition définit les items constitutifs par responsabilité et rôle successif de chaque acteur. Le financement de la palettisation et de capacités de
stockage de sécurité (plutôt que de stocks de sécurité) pourraient également apparaitre, car stratégiques.
Au Marketer le rôle d’investir (amortissement) et d’entretenir la bouteille (ré-épreuves, requalification des bouteilles, remplacement des robinets,
peinture, etc..). Au Distributeur le rôle d’investir dans des moyens de transport, un dépôt et un stock outil.
Ces points sont alors bien identifiés dans la formule, ce qui n’est pas aussi précis dans la structure actuelle.
L’adoption d’une formule de parité importation permettrait également de s’assurer de manière automatique une adaptation des prix du GPL à
l’évolution des cours mondiaux. La SONARA pourrait alors bénéficier de prix GPL définis en Parité importation moins une décote, ce qui serait à son
avantage. Egalement Une compensation pourrait être définie sur le prix à Marketer, afin de permettre d’avoir un contrôle sur les volumes et les
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 32

emplissages par chaque centre emplisseur, puisque le Marketer devrait faire la demande de compensation (dans le cas où le prix de détail serait
subventionné).
Un sujet important est de prendre en compte, ou d’arriver à harmoniser le prix de la bouteille dans les pays voisins pour éviter d’avoir à financer une
subvention dans le pays voisin

Sur la Compensation :
En 2014 la compensation sur le GPL aurait coûté12 28,3 milliards de FCFA soit 43 millions d’Euros (environ 560€/t). Nous pensons que le système de prix
fixe actuel, qui engendre une compensation variable mais non prévisible pourrait avantageusement être remplacé par un prix mensuel, variable chaque
mois pour correspondre aux variations de la parité importation, mais restant uniforme dans le pays, grâce à la péréquation transport autofinancée, afin
de garantir une publicité simple sur les prix et éviter les abus potentiels de la chaine de distribution. Les 2 résultats positifs seraient de permettre de
définir un budget de compensation prévisible par une compensation fixe à la tonne ajustable quand les conditions des prix internationaux le permettent,
et de mettre en place un prix public mensuel uniforme, variant chaque mois permettant d’habituer le public aux variations des cours.

Quelques remarques sur les niveaux de marge constatés dans la structure actuelle.
Par rapport à des marchés développés13 à grand volume, et pour des pays à PIB/personne inférieur à 2500 $,
- la marge d’emplissage devrait au moins être doublée si on veut que les centres emplisseurs puissent garantir un management de la sécurité,
- la marge du Distributeur devrait être augmentée de 50%, compte-tenu de l’investissement (camion, dépôt, stock outil) et pour éviter que les
Distributeurs ne s’adonnent à des pratiques préjudiciables pour le public et pour le Marketer. Une étude ad-hoc pourrait être nécessaire
- la marge du détaillant divisée par deux.

Le prix de consignation des bouteilles au Cameroun.


Rappelons que le consigne est une garantie payée à l’obtention de l’emballage et remboursable à sa restitution en bon état. Pour l’investisseur qu’est la
Marketer, le montant de la consigne collectée est une dette, appelée dette consignataire, positionnée au passif comptable. Précisons que lorsqu’ un
Marketer vend son activité GPL en bouteilles, la transaction portera sur l’actif représenté par les bouteilles et par la trésorerie déterminant la dette
consignataire, qui restera une dette pour l’acquéreur. Les commissaires aux comptes devraient bien intégrer ces données et ne pas qualifier la dette
consignataire en revenu latent non réalisé : ce serait préjudiciable à l’investisseur.

Le prix de la consigne est règlementé au Cameroun, par l’arrêté14 011/MINDIC/CSPH du 30 avril 2003, fixant le taux de consigne des bouteilles de GPL sur
tout le pays. Il est fixé depuis 2004 à 80% du prix de revient à l’importation pour Douala, s’y ajoutant les frais de transport pour les autres villes. Ce texte
n’a pas été mis à jour, et sur le terrain on constate qu’il est mal appliqué, et peut être non respecté par des Marketer.

12
http://www.businessincameroon.com/energy/2306-5516-in-cameroun-the-domestic-gas-subsidy-cost-28-billion-fcfa-in-2014
13
Données professionnelles recueillies par Renzo Bee
14
http://www.csph.cm/index.php/fr/publications/textes-et-reglementation/download/17-gaz-de-petrole-liquefies-gpl/18-arrt-n011-mindic-csph-du-30-avril-2003-fixant-
les-taux-de-consigne-des-boueilles-de-gaz-de-ptrole-liqufi-sur-toute-ltendue-du-territoire-de-la-rpublique-du-cameroun
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 33

Les différents formats de bouteilles, le parc circulant et la répartition des ventes

Tableau 8: Les différents formats de bouteilles et leur poids dans le marché (source Questionnaire GLPGP)

Parc Bouteilles ROTATION RATES per


FORMAT Tonnage 2015 Breakdown/Répartition
Inventory circulating cylinders year
B 6kg 1 537 t 56 558 2,5% 4,5
B 12,5kg 85 431 t 2 185 515 96,1% 3,1
B 15kg 2 075 t 20 800 0,9% 6,7
B 25kg 112 t 2 080 0,1% 2,2
B 35kg 862 t 7 620 0,3% 3,2
B 50kg 625 t 1 881 0,1% 6,6
toutes bouteilles/ all cylinders 90 641 t 2 274 454 100%
B12e 2 275 874 3,19

Les statistiques des données du marché GPL restent très globales il y a nécessité d’organiser la présentation de ces statistiques :
par Marketer / vrac-conditionné / par centre emplisseur / par format de bouteilles / par département, et par qualité de produit.
Il serait souhaitable également de recenser tous les flux pour reconstituer le bilan matière du pays, en particulier lorsqu’il y a une subvention sur les prix, et
lorsque les prix du GPL dans les pays voisins sont inférieurs.
Il serait en outre souhaitable de recenser et suivre le parc bouteilles de chaque Marketer, puisque c’est le point d’entrée du développement du GPL, en
particulier à travers de l’inspection pour approbation des bouteilles et de leur numéro de série à la mise en circulation. Pour les mêmes raisons, le nombre
de distributeurs et grossistes contractés par les Marketers, le nombre de points de vente, par Marketer et par département devrait être recensé et suivi.
L’enregistrement des plaques d’immatriculation des camions des distributeurs ou des grossistes devrait également suivi.
Ces données doivent être rapportées mensuellement pour certaines, et annuellement pour d’autres, et pourraient être publiées sur un site WEB de la
direction hydrocarbures comme cela existe dans certains pays15.

15
Par exemple au Nicaragua : http://www.ine.gob.ni/dgh.html, au Salvador : https://www.edrhym.gob.sv/drhm/estadisticas.aspx?uid=7.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 34

La répartition des ventes 2015 et du parc de bouteille par région vs la population par région

La saisonnalité des ventes : en corrigeant du nombre de jours des mois, les variations saisonnières sont de 8à 10% entre pics et creux et se situent
davantage dans les 4 derniers mois de l’année (peut-être liés aux festivités).
Le tableau suivant montre que :
- l’indicateur Kg/personne est globalement de 4,1, loin d’un objectif de 15kg/personne par comparaison à des marchés développés. Pour autant il est de
12,3 à Douala et de 8,1 à Yaoundé. Douala est probablement développée en GPL à 75% et Yaoundé à 50%, mais le reste du pays reste à environ 10-15%
avec un indicateur moyen de 1,2 kg/personne.
- le parc est de 2,275 million de bouteilles équivalent 12,5 kg, soit 9,6 personnes par bouteille au niveau national, cet indicateur étant de 5,1 à Yaoundé et
3,2 à Douala. Comme cela a été expliqué au chapitre précédent, dans un marché développé en général, cet indicateur est proche de 3, ce qui est le cas à
Douala. Il exprime aussi l’effort d’investissement bouteille qui reste à faire.
- la répartition du parc est corrélée aux ventes : 80% de la consommation est réalisée à Douala et Yaoundé avec 78% du parc, alors que ces deux villes ne
représentent que 33% de la population. Clairement l’investissement en bouteilles se fait lentement dans le reste du pays.
- le taux de rotation est de 3,19 au niveau national, sensiblement inférieur dans les zones du Nord. Ce taux de rotation moyen correspond à l’état de
développement du marché. En effet plus il y a de bouteilles en Parc, moins les usagers ont tendance à vouloir posséder plus de 2 bouteilles et moins les
distributeurs et points de vente ont besoin de gonfler leur stock outil, ce qui fait grimper le taux de rotation moyen national (en B12e) vers 5, chiffre très
acceptable et souvent pris dans les calculs de rentabilité des bouteilles

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 35

Tableau 9 Résumé du Marché 2015 en tonnes avec les KPI de l’industrie gazière

% du GPL % Taux de Taux de


population Consommation Kg/cap (A) Parc de bouteilles
Region % of Pop. par population % du Parc rotation des
2015 GPL 2015 2015 par région
région urbaine B12e

EXTREME-NORD (Maroua) 3 923 251 18% 2 078 2% 0,5 24% 73 000 3% 2,28
NORD (Garoua) 2 323 266 11% 1 432 2% 0,6 27% 44 700 2% 2,56
ADAMAOUA (Ngaoundere) 1 139 715 5% 2 624 3% 2,3 40% 90 240 4% 2,33
hinterland
7 386 232 34% 6 135 7% 0,8 28% 207 940 9% 2,36
MAROUA/NGAOUNDERE
CENTRE (Yaounde) 3 989 004 18% 32 490 36% 8,1 75% 773 227 34% 3,36
SUD (Kribi) 789 034 4% 1 899 2% 2,4 39% 42 917 2% 3,54
EST (Bertoua) 898 622 4% 1 312 1% 1,5 42% 31 088 1% 3,38
hinterland YAOUNDE 5 676 659 26% 35 700 39% 6,3 65% 847 232 37% 3,37
LITTORAL (Douala) 3 243 805 15% 39 945 44% 12,3 96% 995 443 44% 3,21
SUD OUEST (Buéa) 1 556 150 7% 2 063 2% 1,3 48% 51 868 2% 3,18
hinterland DOUALA 4 799 955 22% 42 007 46% 8,8 82% 1 047 311 46% 3,21
NORD OUEST (Bamenda) 2 038 337 9% 2 394 3% 1,2 42% 62 260 3% 3,08
OUEST (Bafoussam) 2 016 419 9% 4 405 5% 2,2 49% 111 131 5% 3,17
hinterland BAFOUSSAM 4 054 756 19% 6 799 8% 1,7 43% 173 392 8% 3,14
hinterland
8 854 711 40% 48 806 54% 5,5 64% 1 220 702 54% 3,20
DOUALA+ BAFOUSSAM

CAMEROON 21 917 602 100% 90 641 100% 4,1 52% 2 275 874 100% 3,19

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 36

Il est important de noter que le parc bouteille 2015 des Marketer est cohérent avec la part de marché respective de chaque Marketer.

On constate que 3 Marketers semblent rencontrer une situation de sous productivité de leur parc. Il peut y avoir plein de raisons à cette situation, des
raisons classiques telles que :
- stock outil des distributeurs ou des points de vente déficient ou inexistant, à la suite de consignation par le canal de vente, ou parfois bouteilles retenues
pour réparation en centre-emplisseur. Il faut évidemment veiller à ce que le stock outil reste opérationnel commercialement.
- un système de livraison des points de vente déficient : soit le donneur d’ordre n’organise pas les tournées efficacement, soit le distributeur a des
chauffeurs qui ne font pas les tournées prévues.
Des raisons plus graves, mettant en défaut le Modèle, telles que
- un point de vente a décidé de donner les bouteilles au grossiste d’un concurrent, en échange d’une nouvelle marque (le problème de l’interchangeabilité
des points de vente). Cela se produit également lorsqu’un chauffeur de distributeur passe à la concurrence. Souvent cela arrive lorsque le point de vente a
décidé de ne pas honorer sa dette vis-à-vis du Marketer (stock outil, consignes)
- un Marketer ayant décidé de collecter les bouteilles des autres concurrents, soit pour les subtiliser, les détruire ou les remplir, on voit alors soudainement
un excès de productivité chez certains Marketers.
Une autorité de régulation du pays doit contrôler régulièrement la cohérence entre la part de marché et % du parc de chaque Marketer.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 37

Evolution du Marché du GPL sur la période 1995-2015

NB : Dans les calculs du projet, la bouteille sera ramenée à une bouteille équivalente à 12,5 kg, afin de simplifier les calculs.
Ainsi une bouteille de 6kg sera comptée comme une 6/12,5 Bouteille de 12,5kg
Evolution des volumes, par région et par Marketer

Le tableau ci-dessous donne l’évolution des chiffres16 disponibles et montre bien la progression continue exprimée par le KPI de 1,4kg par personne par an
à 4,1 et qui s’accélère depuis 2010 grâce à l’augmentation du taux de rotation qui passe à 3,19 en 2015.
La croissance du parc a cru plus vite que la population, mais pas au point
On retiendra que le parc croit sans accélération, mais que c’est le taux de rotation qui augmente significativement. On note que le taux de rotation est
élevé à Yaoundé (3,36) et Douala (3,21), les deux zones qui ont concentré l’essentiel de l’investissement en bouteilles. Par expérience, c’est en effet en
injectant davantage de bouteilles remplies que le taux de rotation s’améliore, car l’usager n’aura plus besoin de stocker plusieurs bouteilles pleines pour
l’éventualité d’une pénurie, comme cela apparait souvent dans les marchés à leur début.
L’analyse des principaux indicateurs de marché et les références à d’autres marchés GPL développés :
- l’indicateur « KG par personne par an » (voir figure 2), qui intègre la croissance démographique passe de 1,4 à 4,1 en 20 ans et augmente plus rapidement
depuis 2009. Rappelons que cet indicateur dans les marchés GPL tropicaux développés à près de 100% évolue entre 15 et 20, parfois même plus de
20kg/personne. Il est difficile de déterminer quel serait la valeur si 100% de la cuisson passait au GPL au Cameroun, pour autant, de manière conservatrice,
la valeur de 15Kg peut être retenue. Cela montre un réservoir de croissance important.
L’accélération de croissance des volumes provient à la fois de la croissance du par ce taux de rotation des bouteilles, l’autre indicateur de la profession. La
croissance du parc est en moyenne de 66,000 bouteilles par an sur 13 ans (+57% en 13 ans), alors que la population a cru de 31% sur la même période.
- l’indicateur « taux de rotation » indiqué ci-avant, mesure combien de fois la bouteille est remplie en centre emplisseur. Elle sert à mesurer le taux de
pénétration du GPL mais elle sert principalement à mesurer et prédire la rentabilité de l’investissement d’une bouteille. En effet, avec les marges actuelles
du Cameroun, et les rotations mesurées, pour un Marketer, l’investissement pouvait paraitre risqué car à moins de 2 de taux de rotation, le temps de
récupération de l’investissement est supérieur à 8 ans, ce qui est beaucoup pour un actif qui peut être utilisé illégalement par un concurrent ou tout

16
Remarque : Il n’est pas certain que les chiffres du passé soient cohérents avec le mode de calcul du parc 2015 par la méthode du « 12,5 Kg équivalent », où les bouteilles de différent
format sont ramenées à des équivalents 12,5 kg.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 38

simplement éliminé par une exportation dans un pays voisin.


Un marché bien développé, sur la base du Modèle de Distribution, les taux de rotations sont au minimum de 4,5.
Le taux de rotation passe de 1,72 à 3,19 sur la même période, soit une progression de 79%, ce qui est à la fois considérable et le signe de bon
fonctionnement du Modèle de Distribution. En effet les principales raisons de l’accroissement du taux de rotation est lié à l’augmentation du parc : plus il y
a de de bouteilles, plus l’offre de gaz grandit, moins il est nécessaire d’avoir plusieurs bouteilles dormantes dans le ménage. Cet indicateur : taux de
possession de bouteilles par ménage n’a pas été enregistré dans le passé (à notre connaissance), mais c’est un indicateur important du développement du
GPL. Il permet en effet de suivre assez précisément le taux de pénétration du GPL dans les ménages

Tableau 10 : Historique du Marché GPL 1995-2015 en Tonnes (source SCDP)

En Tonnes 1995 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015

Consommation
GPL vrac et 21 000 33 059 33 739 35 411 37 453 39 000 43 917 45 340 49 168 52 501 52 190 62 120 65 828 72 031 80 126 87 471 93 479
bouteilles.

Consommation
18 900 29 753 30 365 31 870 33 708 35 100 39 525 43 526 47 201 50 401 50 102 59 635 63 195 69 150 76 921 83 972 90 641
GPL en Bouteilles.

Population
14,00 15,53 15,91 16,30 16,69 17,08 17,46 17,90 18,20 18,6 19,0 19,4 19,9 20,4 20,9 21,4 21,9
(million)

KPI : KG/capita 1,4 1,9 1,9 2,0 2,0 2,1 2,3 2,4 2,6 2,7 2,6 3,1 3,2 3,4 3,7 3,9 4,1

Taux Urbains %** 42,5% 45,5% 46,7% 47,3% 47,9% 48,8% 49,1% 49,7% 50,30% 50,90% 52,0% 52,10% 52,70% 53,20% 53,80% 54,20%

Patc Bouteilles en
1 486 1 528 1 584 1 678 1 755 1 811 1 891 2 276
milliers B12eq

Taux de rotation
1,72 1,76 1,77 1,88 1,98 2,08 2,13 3,19
annuelmoyen

Selon un document de al WLPGA, le marché était de 14 300 tonnes en 1985, soit environ 1,2 kg/personne, avec une faible progression de 1985 à 1995.
Comme on le verra, le parc de bouteille croitra un peu plus vite que la population, mais pas suffisamment pour atteindre des taux d’utilisation de plus de
60%
Le graphe d’évolution Figure ci-après, montre bien la progression continue, qui s’accélère depuis 2010.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 39

Figure 3- Evolution du marché GPL au Cameroun 1995-2015

Pour autant si l’on poursuit sur ce rythme (+2kg/pers tous les 10 ans), compte-tenu de la croissance de population, les 15kg/pers seront atteints dans
plus de 50 ans. Ce qui souligne bien l’inadéquation du nombre de bouteilles investies chaque année.
On constate que le parc de bouteilles et le nombre de nouvelles bouteilles investies annuellement par chaque Marketer n’est pas suivi par un organisme
d’Etat, alors que c’est le cas dans pratiquement tous les pays d’Amérique Latine, par exemple, où ces informations sont même parfois disponibles sur le
site WEB de l’entité responsable (la Direction Hydrocarbures, par exemple). C’est un sujet d’amélioration potentiel du fonctionnement du marché GPL en
bouteilles

- On notera dans le tableau 5 (ci-après) que la contribution des nouveaux concurrents est positive tant que ces nouveaux concurrents investissent dans
des bouteilles supplémentaires. Il est à noter que la licence de Marketer au Cameroun n’exige pas d’abord d’investir dans des bouteilles jusqu’à un
certain seuil avant de pouvoir disposer d’un centre emplisseur (au Vietnam, ce seuil a été passé à 250,000 bouteilles par Marketer). Le tableau 5 montre
que certaines compagnies historiques voient leurs ventes baisser au moment où de nouveaux concurrents entrent sur le marché. Il ne devrait y avoir
aucune raison si les bouteilles restent bien dans le circuit de distribution de chaque Marketer, car le parc de bouteilles est sensé resté le même : il n’y a
pas de raisons que le parc du Marketer historique baisse lorsqu’un nouveau Marketer arrive. Or ce n’est pas le cas : et on le voit bien quand on calcule le
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 40

taux de rotation par Marketer.


Cela rejoint un certain nombre de rumeurs sur les pratiques de collecte des emballages des autres pour les remplir dans ses propres emplisseurs. Cela
créée de la pénurie dans le réseau de marque perdant, cela ne favorise pas globalement pas la croissance du GPL et de surcroit amène la question de la
protection de l’investissement (propriété de la bouteille) et de la continuité d’investissement.

Tableau 11 : l'évolution des ventes par Marketer (source SCDP) en Tonnes

Par Marketer 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
SCTM 15 009 16 049 20 028 22 454 22 761 23 846 24 518 23 433 28 575 28 964 29 173 30 448 32 014 31 783
Total 15 472 10 622 9 414 9 878 9 748 10 227 9 870 9 185 8 573 10 006 10 877 12 179 13 208 13 928
Camgaz-BP/Elf-/Shell 5 864 7 955 7 897 8 161 8 752 9 188 9 238 11 679 11 915 14 190 15 785 14 083 11 965
Oil Libya/Mobil 2 244 2 075 2 091 1 886 1 950 2 262 2 993 3 340 3 914 4 081 4 610 4 968 5 336 5 702
Corlay/Texaco 2 588 1 401 1 455 1 375 1 360 1 229 1 418 1 566 2 050 2 106 2 521 3 205 3 849 4 207
Tradex 181 197 420 104 62 66 72 1 122 3 936 8 133
Aza Afrigaz 300 952 2 016 2 678 3 497 4 535 5 595 7 059 8 413 10 846 13 461
Glocal Gaz 227 688 1 418 1 827 2 733 3 094 3 602 4 006 4 199 4 394
stargas 0 0 0 0 0 0 0 0 0 187
Cylinder+Bulk Market 35 313 36 011 40 943 43 790 45 340 49 217 52 501 52 190 62 120 65 828 72 103 80 126 87 471 93 759

Les chiffres du tableau ci-après, ne reflétant que les sorties des centre-emplisseurs, et non le lieu réel de consommation, confirment pour autant que
l’essentiel de l’investissement bouteille a lieu dans les 2 grandes villes du Cameroun : Douala et Yaoundé (c’est d’ailleurs aussi où se concentrent le
nombre de stations-services qui ont lancé la commercialisation des bouteilles).

La répartition par Région montre que les 2 régions Yaoundé et Douala représentent près de 87-88% du marché Camerounais, de manière constante sur
15 ans, ce qui a probablement été le foyer initial du développement. Les autres régions qui représentent environ 13% du marché progressent à la même
vitesse, ce qui montre la capacité des acteurs à développer du GPL, même là où c’est moins rentable.

Une estimation du taux de ménage possédant au moins une bouteille, à partir des études encours de l’université de Liverpool, montrerait qu’il est de
51% à Douala et Yaoundé et de 13% dans le reste du pays. Ces chiffres ne sont que des estimations mais donnent une tendance. Pour autant ils seraient

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 41

cohérents avec ceux d’une précédente enquête17 de 2004, qui donnait respectivement 46% pour les villes et 3,3% pour les zones rurales (1% en 1995).
La situation s’est améliorée, mais légèrement si on considère un laps de temps de 10 ans.

Tableau 12: l'évolution des ventes par Région (source SCDP) en Tonnes

2000 2001 2002 2003 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
EXTREME-NORD 1 161 1 917 2 174 2 328 2 523 1 886 2 203 2 372 2 247

NORD garoua

ADAMAOUA 1 535 1 406 1 311 1 551 1 942 1 745 2 058 2 316 2 675

CENTRE yaounde 14 234 14 479 14 981 22 284 23 651 23 599 28 102 28 839 32 260 35 785 38 844 41 140

SUD kribi

EST bertoua

LITTORAL Douala 14 683 14 498 15 500 22 284 23 651 23 599 28 102 28 839 32 260 35 785 38 844 41 140

SUD OUEST

NORD OUEST

OUEST 1 904 1 875 1 507 2 037 3 684 3 881 4 296 5 094 5 792

CAMEROUN 33 059 33 739 35 411 37 453 49 168 52 501 52 190 62 120 65 828 72 031 80 126 87 471 92 993

Douala+Yaoundé 87% 86% 86% 91% 90% 90% 90% 88% 90% 89% 89% 88%

En ce qui concerne l’évolution du Parc de Bouteilles par format de bouteille : l’information n’est pas disponible car non recensée ni suivie au niveau du
MINEE. Pour autant la part de la 6kg, qui est souvent présentée comme le format le mieux adapté pour les ménages à bas revenus, est restée faible :
2,5% en 2015 et était de 3,1% en 2003

17Information citée dans « CONTRIBUTION A LA PREPARATION DU RAPPORT NATIONAL POUR LA FORMULATION DU LIVRE BLANC REGIONAL SUR L’ACCES UNIVERSEL AUX SERVICES
ENERGETIQUES INTEGRANT LE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L’EFFICACITE ENERGETIQUE », accessible
http://www.se4all.org/sites/default/files/Cameroon_RAGA_FR_Released.pdf

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 42

3.1.1. Evolution du Parc de Bouteilles 2002-2015

En l’absence de données connues18 de 2009 à 2014, nous avons interpolé par calcul.
On voit dans la Figure 4, que le parc de bouteilles est en croissance, passant de 1,5 million de bouteilles en 2002 à 2,3 millions en 2015.
Il y a bien une accélération dans les années 2004-2005, comme l’indique l’indicateur « nombre de personnes par bouteille » qui lui décroit (attention
échelle de droite inversée) jusqu’en 2008, puis qui semble stagner à 9,8 jusqu’en 2015, alors que l’objectif serait d’arriver à 3-4 pour développer le
marché. En réalité après 2008, le Parc croit proportionnellement à la croissance démographique. Les investisseurs probablement n’anticipent pas assez
la croissance démographique, ce qui mérite d’être signalé.
Figure 4- Evolution du Parc de bouteilles 2002-2015

Evolution du Parc de Bouteilles (B12e)


Cameroun : 2002-2015
2 500 5
6

Nombre de personnes par bouteille B12e


Nombre de Bouteilles 12e en milliers

2 000 7
8
1 500 9
10
1 000 11
12
Parc Bouteilles B12e Parc interpolé
500
Personnes par bouteille Pers/bout interpolé
13
14
0 15
2002

2003

2004

2005

2006

2007

2008

2009

2010

2011

2012

2013

2014

2015
18
Pour comprendre l’évolution du marché du GPL, il est nécessaire de disposer du suivi détaillé du parc de bouteilles
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 43

3.1.2. Evolution des canaux de distribution 2000-2015

Nous ne disposons pas de chiffres fiables pour faire une comparaison précise. Les références à des enquêtes19 du passé ne donnent aucune indication, en
tout cas ne semblent pas s’intéresser au problème si structurel des circuits de distribution. C’est un problème récurrent en Afrique Sub-saharienne qui
souffre du confort de l’informel, alors que les investisseurs ont besoin de pouvoir s’appuyer sur des réseaux de point de vente fiables et garants des
obligations contractuelles commerciales (stocks en consignation, engagement de crédit, cautions, etc..).
Ce que nous savons par transmission orale d’anciens employés qui ont vécu les débuts, est que le GPL en bouteille s’est d’abord développé au travers de
station-service des compagnies pétrolières, en tout cas celles qui avaient décidé d’investir dans des bouteilles GPL. Ce fut le cas dans de nombreuses
régions dans le monde, en Europe, en Afrique du Nord, en Amérique Latine, mais dans ces régions citées, la compréhension de la nécessité de démultiplier
le nombre de points de vente de réapprovisionnement en bouteilles pleines, surtout dans des zones où peu de personnes disposaient de véhicules
motorisés a amené à créer des réseaux de points de vente en dehors des station-service, voire ensuite des livraisons à domicile, par tournées ou par appel
(en Amérique Latine, en Inde, au Vietnam).
Au Cameroun, nous savons que les compagnies spécialisées dans le gaz uniquement (SCTM, CAMGAZ, AZA), ont créé des points de vente hors station-
service, car n’en disposant pas. Il est important de pouvoir analyser la qualité de l’organisation des canaux de vente approvisionnant et créant ces points de
vente. C’était l’objet de ce chapitre.
L’analyse de l’évolution de ces canaux au Cameroun devrait permettre de nous montrer que la station-service reste un canal important, alors qu’en Afrique
du Nord, son poids ne dépasse pas 2% du marché, le reste étant des points de vente de type « épicier » approvisionnés par des Distributeurs exclusifs à
marque, aussi appelés « Dépositaires ».
La capacité à mettre en place cette création de nouveaux points de vente, à les faire fonctionner avec un minimum de formalité efficace et sérieuse
permettra d’accélérer le développement du GPL en bouteille.

19
Enquête GPL du comité Ad Hoc 2001, le Tableau de bord CSPH 2009 page 74, Annuaire statistique du Cameroun 2013 chapitre 17, ESMAP Technical Paper 117/07 de
juin 2007
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 44

Tableau des Projections du nombre de nouvelles bouteilles investies par les Marketers sur la période 2015-2030

Le tableau du nombre de bouteilles à investir chaque année


Tableau 13- Projection du nombre de bouteilles investies par le Secteur Privé

2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030

Projection de Nombre
-- 385 000 390 000 374 500 413 850 434 135 410 449 432 893 446 583 466 641 483 205 471 426 491 468 513 515 537 766 564 443
de bouteilles investies

Parc Bouteilles en
2 275 2 660 3 050 3 425 3 839 4 273 4 683 5 116 5 563 6 029 6 513 6 984 7 476 7 989 8 527 9 091
milliers

KPI: nombre de
9,5 8,4 7,5 6,9 6,3 5,8 5,4 5,0 4,7 4,5 4,2 4,0 3,9 3,7 3,5 3,4
personnes par bouteille

KPI : taux de rotation


3,19 3,25 3,27 3,26 3,28 3,30 3,31 3,32 3,33 3,34 3,35 3,35 3,36 3,36 3,36 3,37
des bouteilles (12,5kge)

Le tableau montre que l’indicateur du nombre de personnes par bouteille tend vers 3,37. Ce chiffre est excessif, il devrait plutôt être proche de 5, et cela
est certainement dû au fait que les Marketers surestiment20 l’investissement nécessaire en bouteilles, en sous estimant l’évolution du taux de rotation qui
passe de 3,19 à 3,37. Or à ce niveau de parc de bouteilles (près de 9 millions en 2030), le taux habituellement constaté tend vers 4,5, voire davantage si la
livraison se fait massivement directement à domicile, et qu’il n’y a pas d’interchangeabilité des bouteilles provoquant des rétentions par concurrence
déloyale.
Le nombre de bouteilles investies durant la période est 6,815,874 bouteilles équivalent 12,5 kg, pour atteindre un parc en 2030 de 9,091,748, légèrement
au-dessus les prévisions provisoires faites par GLPGP à la présentation du processus, à savoir 8,225,815 alors que l’estimation du parc 2015 était de
1,900,000.
Ce qu’il remarquer c’est le rythme de bouteilles à investir chaque année, environ 400,000 bouteilles, bien différent des 90,000 en moyenne dans les 10
dernières années. Pour mémoire le Maroc investit en moyenne près de 800,000 bouteilles par an, pour une population de près de 34 millions de
personnes.

20
Le Marketer déduit le nombre de bouteilles à partir d’un marché projeté (en kT), de la part de marché qu’il veut prendre et de la performance qu’il estime obtenir quant
au taux de rotation.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 45

Tableau du Parc projeté par Région

Tableau 14- Evolution du Parc par Région en nombre et en %


PARC 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030

EXTREME-NORD (Maroua) 71 501 93 788 120 025 148 782 182 476 220 606 260 971 306 039 355 526 410 034 469 557 532 139 600 191 674 127 754 413 841 571

NORD (Garoua) 43 033 57 241 73 061 90 372 110 642 133 561 157 797 184 843 214 526 247 206 282 879 320 365 361 116 405 379 453 434 505 591

ADAMAOUA 88 245 102 153 116 756 130 673 145 996 161 988 176 979 192 717 208 863 225 652 242 946 259 685 277 053 295 115 313 947 333 627

CENTRE (Yaounde) 787 062 885 251 990 295 1 084 116 1 184 006 1 283 286 1 368 613 1 453 669 1 535 492 1 615 455 1 692 165 1 758 083 1 821 248 1 881 645 1 939 241 1 993 977

SUD (Kribi 55 096 66 132 77 588 89 092 102 075 116 088 129 946 144 913 160 777 177 748 195 757 213 964 233 341 253 987 276 011 299 536

EST (Bertoua) 29 494 40 539 51 180 62 740 76 235 91 439 107 437 125 249 144 752 166 183 189 534 214 012 240 589 269 423 300 694 334 604

LITTORAL (Douala) 1 006 738 1 120 448 1 252 253 1 369 572 1 494 249 1 617 810 1 723 430 1 828 347 1 928 811 2 026 526 2 119 715 2 198 927 2 274 218 2 345 537 2 412 804 2 475 909

SUD OUEST (Kumba) 66 510 85 533 108 386 133 274 162 358 195 167 229 751 268 288 310 516 356 952 407 580 460 699 518 396 581 021 648 963 722 664

NORD OUEST (Bamenda) 59 183 79 612 103 606 130 163 161 400 196 917 234 754 277 123 323 786 375 307 431 696 491 162 555 927 626 392 703 005 786 271

OUEST (Bafoussam) 106 338 130 178 157 724 186 589 219 786 256 498 294 131 335 514 380 235 428 861 481 301 535 520 593 947 656 914 724 792 797 997

Number of Cylinders in ‘000 2 313 2 660 3 050 3 425 3 839 4 273 4 683 5 116 5 563 6 029 6 513 6 984 7 476 7 989 8 527 9 091

En % par an 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
EXTREME-NORD (Maroua) 3% 3,5% 3,9% 4,3% 4,8% 5,2% 5,6% 6,0% 6,4% 6,8% 7,2% 7,6% 8,0% 8,4% 8,8% 9,3%
NORD (Garoua) 2% 2% 2% 3% 3% 3% 3% 4% 4% 4% 4% 5% 5% 5% 5% 6%
ADAMAOUA 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4% 4%
CENTRE (Yaounde) 34% 33% 32% 32% 31% 30% 29% 28% 28% 27% 26% 25% 24% 24% 23% 22%
SUD (Kribi 2% 2% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 3%
EST (Bertoua) 1% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 2% 3% 3% 3% 3% 3% 3% 4% 4%
LITTORAL (Douala) 43% 42% 41% 40% 39% 38% 37% 36% 35% 34% 33% 31% 30% 29% 28% 27%
SUD OUEST (Kumba) 3% 3% 4% 4% 4% 5% 5% 5% 6% 6% 6% 7% 7% 7% 8% 8%
NORD OUEST (Bamenda) 3% 3% 3% 4% 4% 5% 5% 5% 6% 6% 7% 7% 7% 8% 8% 9%
OUEST (Bafoussam) 5% 5% 5% 5% 6% 6% 6% 7% 7% 7% 7% 8% 8% 8% 8% 9%
CAMEROUN 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100%
Exemple : en 2020, 5.2% du nombre de bouteilles investies, le seront dans l’extrême nord.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 46

Comparaison du rythme d’investissement avec les périodes précédentes


Ci-dessous nous présentons en graphique ce qui se passerait si on ne faisait pas le Master Plan, si on continuait, “business as usual” sans réaliser qu’il faut
changer de rythme.

Growth of the Cylinders Inventory in '000 of B12e Comparison Volume projections in Ton
Master Plan vs "Investment as usual" Master Plan vs "growth as usual"
10000
Nbr of Circulating B12e Cylinders ('000) 400 000 t
Number of Circulating Cylinders

2002-2015
8000 350 000 t Consumption LPG 1995-2015 (Ton)
Projection of Nbr of B12e Cylinders ('000)
2015-2030 if as usual 300 000 t
Projection of Nbr of B12e Cylinders ('000) Projection 2015-2030 if as usual
6000 2015-2030 Master Plan 250 000 t
Projection 2015-2030 of Master Plan
200 000 t
4000
150 000 t
100 000 t
2000
50 000 t
0 0t
1995
2001
2003
2005
2007
2009
2011
2013
2015
2017
2019
2021
2023
2025
2027
2029

1995
2001
2003
2005
2007
2009
2011
2013
2015
2017
2019
2021
2023
2025
2027
2029
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 47

Comparison of Kg/cap of LPG


Master Plan vs "Investment as usual" Les graphiques montrent bien que s’il n’y a pas une
14,0 prise en main de l’investissement bouteille, cela
prendra de nombreuses dizaines d’année pour
12,0 réaliser les objectifs politiques voulus par le
KPI : KG/cap 1995-2015
gouvernement du Cameroun
10,0 Projection 2015-2030 Kg/cap if as
usual
8,0 Projection 2015-2030 Kg/cap
Master Plan

6,0

4,0

2,0

0,0
1995
2001
2003
2005
2007
2009
2011
2013
2015
2017
2019
2021
2023
2025
2027
2029
Il s’agit de point le plus remarquable de cette étude : si la tendance actuelle continue sur le même rythme, l’indicateur passera à 6 kg/personne en 2030,
loin des 10-15 kg/personne des marches GPL développés parmi les pays émergents.
.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 48

Tableau des Projections des consommation de GPL en bouteille période 2015-2030

Ci-dessous les chiffres agrégés provenant de chaque Marketer, à travers le questionnaire.


Tableau 15- Projections des volumes annuels de GPL, par région
En Kt: 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
EXTREME-NORD (Maroua) 2,1 3,8 5 6 7 9 11 13 15 17 20 22 25 28 32 35
NORD (Garoua) 1,4 2,3 3 4 5 6 7 8 9 10 12 13 15 17 19 21
ADAMAOUA 2,6 4,1 5 5 6 7 7 8 9 9 10 11 12 12 13 14
CENTRE (Yaounde) 32,5 36,0 40 44 49 53 57 60 64 67 71 74 76 79 82 84
SUD (Kribi 1,9 2,7 3 4 4 5 5 6 7 7 8 9 10 11 12 13
EST (Bertoua) 1,3 1,6 2 3 3 4 4 5 6 7 8 9 10 11 13 14
LITTORAL (Douala) 39,9 45,5 51 56 61 67 71 76 80 85 89 92 95 98 101 104
SUD OUEST (Kumba) 2,1 3,5 4 5 7 8 10 11 13 15 17 19 22 24 27 30
NORD OUEST (Bamenda) 2,4 3,2 4 5 7 8 10 11 13 16 18 21 23 26 30 33
OUEST (Bafoussam) 4,4 5,3 6 8 9 11 12 14 16 18 20 22 25 28 30 34
PROJECTIONS du volume
90,6 108,1 124,6 139,6 157,5 176,3 193,8 212,3 231,6 251,7 272,6 292,5 313,5 335,5 358,6 382,8
annuel in KT
KPI : Pévision Kg/pers/yr 4,1 4,8 5,4 5,9 6,5 7,2 7,7 8,2 8,8 9,3 9,9 10,4 10,8 11,3 11,9 12,4

On obtient bien une croissance du Kg/pers à 12,4 kg en 2030, témoin du développement de la consommation, à environ 62% des ménages par le calcul des
volumes. Pour autant l’estimation par le parc bouteille est plus précis, car tous les ménages n’auront pas forcément ni la même utilisation ni le même
niveau de consommation. Le taux de pénétration sera forcément plus faible.
On constate que le grand nord voit son volume multiplié par presque 12, quand Douala n’est que par 2. Le tableau de la projection du parc de bouteilles en
comparaison à la prévision de population permet de mieux apprécier cette distribution des volumes.
Ce calcul tient compte de la croissance démographique, et tous les Marketers ont partagé la même hypothèse (voir 1.5 ), et nous avons réparti les volumes
régionaux, après saturation successive de Douala et Yaoundé, uniformément en proportion de la répartition de population.
Cette répartition n’a pu être affinée à partir des projections d’urbanisation par région sur la période 2015-2030, car indisponibles.
Concernant le Mode de calcul :
Les volumes projetés par année, sont obtenus en multipliant le nombre de bouteilles possédées (Parc du Marketer) modifiées annuellement en y ajoutant
les bouteilles nouvelles de l’investissement par le taux de rotation de l’année. Le taux de rotation exprime le nombre de fois que cette bouteille est remplie

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 49

dans l’année. C’est un calcul de type macro, car il est impossible d’obtenir les détails micro par sous-segment de parc. Le calcul est simplifié en ramenant
toutes les bouteilles à une 12,5 kg équivalente (B12e).
Concernant les hypothèses de taux de rotation des bouteilles
Les taux de rotation utilisés par chaque Marketer sont assez différents, mais pratiquement aucun n’a tenu compte de la croissance du taux avec
l’augmentation du parc, phénomène connu des professionnels gaziers des grands marchés de GPL.
Le calcul du taux de rotation pour l’ensemble du marché, recalculé après agglomération des données d’investissement bouteille et des volumes de GPL
communiqués, montre un taux de rotation qui stagne proche de l’actuel. La compréhension que ce taux va s’améliorer amènera une réduction du nombre
de bouteilles à investir. On peut penser que la vision actuelle des Marketers surestime le nombre de bouteilles à investir
Concernant l’origine des données
Les chiffres présentés sont la compilation (addition) des données fournies par les Marketers dans le renvoi du questionnaire que chacun d’eux a rempli
(sauf SCTM, voir remarque au 1.4 , pour qui nous avons estimé une croissance en prolongement du passé). Pour des raisons de confidentialité, le détail par
Marketer ne sera pas communiqué, afin de respecter les dispositions concernant la loi sur la concurrence.

Tableau de l’Investissement en bouteilles sur la période 2015-2030

Ci-dessous le tableau des investissements :


L’investissement en bouteilles pour atteindre environ 60% de taux de pénétration des ménages à partir d’un niveau de 15-18% en 2015 est de 243 million
d’Euros, près de 160 milliards de FCFA. En décomptant la consigne collectée, les fonds nécessaires sont de 53 million d’Euros, soit 34,7 milliards de FCFA. Si
l’estimation d’EBITDA 2015 de l’activité GPL de tous les Marketers est d’environ 5 million d’Euros, il sera difficile de financer sur fonds propre un
investissement de 13 à 14 million d’Euros par an sur les 5 premières années. Il sera nécessaire de prévoir du financement au moment de la mise en œuvre
de ce Master Plan, financement que GLPGP est à même de mettre en place avec les acteurs concernés.
Tableau 16- Tableau des investissements en bouteille

Somme 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030

Investissement annuel m€ 243 13,7 13,9 13,3 14,7 15,5 14,6 15,4 15,9 16,6 17,2 16,8 17,5 18,3 19,1 20,1

Investissement cumulé m€ 14 28 41 56 71 86 101 117 134 151 168 185 203 223 243

Consigne encaissée m€ 190 10,7 10,9 10,4 11,5 12,1 11,5 12,1 12,5 13,0 13,5 13,2 13,7 14,3 15,0 15,7

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 50

Le prix moyen d’achat de la bouteille de 12kg annoncé par les Marketers est de 35,1 Euros, soit 23 024 FCFA.

Les écarts vont de 30,6 à 40 Euros selon les Marketers, ce qui pose la question de la cherté de la bouteille qui est importée, sauf pour ceux qui vont
produire ses propres bouteilles. Une telle intégration verticale est rarement vue dans la profession.
En général, les concurrents n’aiment pas acheter des bouteilles chez leur concurrent ce qui peut fragiliser le projet.
Il serait probablement intéressant de regarder si les achats de bouteille pouvaient être mutualisés par des contrats annuels.

Ensuite il faudrait se poser la question de la taxation de la bouteille à l’importation ou à la mise en service.


Le montant de la consigne collectée est de 28 Euros, soit 18 377 FCFA, les Marketers rapportent logiquement la limite de 80% du coût de revient de la
bouteille.
Le présent Master Plan n’a pas prévu de vérifier la cohérence économique de l’investissement.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 51

Projection des canaux de distribution 2015-2030

Ci-dessous le Tableau de l’évolution projetée des canaux de Distribution par les Marketers

Tableau 17- Projections des répartitions par canal de distribution


2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
Nombre de Points de vente en
806 852 908 955 1002 1060 1297 1331 1366 1402 1427 1463 1490 1517 1544 1572
DIRECT (B1)
Nombre de Distributeurs exclusifs
35 53 60 75 84 93 108 119 122 123 126 131 134 137 137 140
(B2)
Nombre de Distributeurs NON
285 208 198 220 235 250 265 285 300 315 325 335 345 355 365 375
exclusifs (B3)
Nombre de Distributeurs (B3+B2) 320 261 258 295 319 343 373 404 422 438 451 466 479 492 502 515
Nombre de points de vente des
3 960 4184 4584 4984 5384 5784 6184 6584 6984 7384 7784 8184 8584 8984 9384 9784
Distributeurs (B4)
Nombre Total de Points de vente
4 766 5 036 5 492 5 939 6 386 6 844 7 481 7 915 8 350 8 786 9 211 9 647 10 074 10 501 10 928 11 356
(B1+B4)
KPI : nombre de personnes par points
4 599 4460 4188 3964 3772 3599 3371 3261 3162 3072 2995 2928 2870 2816 2766 2721
de vente
KPI : Tonne/an moyenne par point de
19 21 23 24 25 26 26 27 28 29 30 30 31 32 33 34
vente
KPI : Tonne/an moyenne par
283 414 483 473 494 514 519 525 549 575 604 628 655 682 714 743
Distributeur

Le nombre de points de vente s’améliore, passant de 4599 personne/point de vente en 2015 à 2721 en 2030, mais ce n’est pas suffisant, les marchés
développés tendent vers 300-500 personnes par point de vente (hors livraison à domicile, en tournées ou sur livraison commandée).
On peut s’interroger sur le rôle compris des dépôts gaz : gros mais peu nombreux, si l’on en juge par la réalité terrain, alors qu’il faudrait démultiplier leur
nombre, avec des stock outils de bouteilles pleines ne dépassant 20 à 25 bouteilles, pour des raisons de sécurité21, et non des dépôts de gaz de plus de 150
bouteilles, comme on voit souvent, particulièrement à Yaoundé et Douala.

21
Les dispositions réglementaires des pays de l’UE limitent le stock de gaz en point de vente à 150kg environ (variable par pays)
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 52

Faut-il garder le concept de Dépôt gaz actuel ? la question mérite d’être posée. On tout cas, davantage que la patente payée par l’exploitant du point de
vente, il serait judicieux de penser à faire viser et contrôler la demande de renouvellement de patente par le Marketer, qui transmettrait des informations
au MINEE.
Il se peut que la vision de certains Marketers est très centrée sur des points de vente mono-marques (comme les station-service), livrés par des
distributeurs exclusifs ou livrés directement par leur flotte propre, alors que d’autres ont une vision de points de vente multimarques avec beaucoup de
grossistes, car comme c’est indiqué, la proportion de grossistes passe de 89% en 2015 à 73% en 2030. On peut s’interroger sur l’intérêt de garder les
grossistes qui participent de l’informalité, de l’interchangeabilité des bouteilles en défaveur de ceux qui militent pour des réseaux de fidélité du
consommateur : les points de vente monomarque livrés directement, où en principe la bouteille n’est pas détournée sauvagement.
Nous recommandons fortement de rattacher chaque grossiste à un Marketer (que le grossiste devra choisir), de mettre en place un contrat-type22 de
Distributeur à marque agréé, comme on en voit dans les marchés GPL développés.
Le tableau ci-dessous montre que les ventes distributeurs + grossistes passeront de 30% à 54% des ventes, alors que dans les marchés GPL développés, la
proportion de ventes par réseaux de Distributeurs est au moins de 70-80%, la vente directe n’étant que la volonté de récupérer davantage de marge brute,
ce qui ne garantit toujours un meilleur résultat économique.

KPI 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
évolution du % des ventes
30,3% 41,2% 41,0% 40,5% 41,2% 42,0% 44,6% 46,0% 47,3% 49,4% 50,4% 51,1% 52,3% 53,1% 52,4% 54,0%
distributeurs

Il est important qu’après tous ces révisions, la structure de prix précise les conditions de rémunération avec le plus de clarté, gage d’efficacité.
La répartition de canaux de vente par région, n’a pas été obtenue.
En résumé, il faut démultiplier le nombre de points de vente et ne pas permettre l’interchangeabilité du point de vente avec son livreur.
Il faut analyser les limites de stock bouteilles en point de vente pour des raisons de sécurité. La matérialisation du point de vente devrait être renforcée, en
faisant apparaitre son identifiant de patente avec les marques contractées.

22
Le contrat de « Dépositaire » Marocain est un très bon exemple : pour 2 million de tonnes il y a environ 500 distributeurs exclusifs à marque avec un contrat de
distributeur agréé
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 53

La structure de la logistique de l’approvisionnement au Centre Emplisseur en 2015

Tableau des centres emplisseurs au Cameroun en 2015


Tableau 18- Tableau des centres emplisseurs en 2015
Depot rotation Number of filling Filling Capacity % use of filling
Owner City Storage Capacity sales 2015
rate/yr scales Ton/day capacity
SCDP DOUALA 2 500 t 32 910 t 13 24 140 137%
SCDP YAOUNDE 500 t 22 949 t 46 20 120 115%
SCDP NGAOUNDERE 95 t 2 237 t 23 6 20 37%
SCDP MAROUA 105 t 1 879 t 18 4 15 47%
SCDP BAFOUSSAM 170 t 4 843 t 28 8 30 61%
SCDP BERTOUA 100 t 406 t 4,1 4 15 10%
SCDP overall 3 470 t 65 224 t 18 66 340 99%
SCTM Douala 56 t 9 878 t 493 12 94 82%
AZA Yaounde 21 t 4 210 t 200 4 15 105%
AZA Douala 40 t 7 411 t 185 6 20 124%
AZA Bamenda 12 t 900 t 75 2 7 45%
AZA Bertoua 20 t 900 t 45 2 7 45%
AZA overall 93 t 13 421 t 144 14 49 96%
GLOCAL Limbe 40 t 4 437 t 1038 8 12 55%
stargas Yaounde 20 t 203 t 2 7 10%
Green Oil Douala 20 t 0t 2 7
CAMEROON 3 699 t 93 759 t 25,4 104 509 90%

La structure logistique actuelle est proche de la saturation au global :


- avec une capacité d’emplissage installée de 509T/jour, la capacité d’emplissage est sur- utilisée au sud, et sous utilisée au Nord. Une réponse serait
d’augmenter le parc dans les zones sous utilisées
- avec une capacité de stockage de 3699T, y compris me terminal d’importation de SCDP Bonabéri (hors Sonara), le taux de rotation est de 25, sachant que
tous les centre-emplisseurs hors SCDP n’ont proprement pas un stockage selon les règles de l’art, ou bien opère l’emplissage directement depuis un

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 54

camion-citerne de 20T, ce qui n’est ni conforme aux règles d’opération de la profession23, ni conforme aux standards internationaux.
Il serait judicieux qu’un centre emplisseur ait une capacité minimum correspondant à 1 semaine d’emplissage
Analysé par Région, on voit que le SUD n’a pas de Centre Emplisseur, ni la région NORD.
Tableau 19- Analyse des capacités actuelles d'emplissage et de stockage
Le corridor
Distances depuis Distances depuis Distances depuis Le corridor Kribi
Capacité Stockage Capacité Emplissage Douala nombre
Région Douala par route Kribi par route Yaoundé par route nombre de jours
en Tonne en Tonne/an (1 shift) de jours de
(km) (km) (km) de transport
transport
105 t 3 060 t 1326 1431 1151 2,9
EXTREME-NORD (Maroua)
aucun Aucun 1121 1225 949 2,5
NORD (Garoua)
95 t 4 080 t 847 952 675 1,9
ADAMAOUA (Nagoundere
561 t 30 403 t 246 281 0 0,6
CENTRE (Yaounde)
projeté Projeté 186 0 281 0,0
SUD (Kribi
120 t 4 488 t 579 577 337 1,2
EST (Bertoua)
2 596 t 51 956 t 0 170
LITTORAL (Douala)
40 t 2 448 t 102 284 0,2
SUD OUEST (Kumba)
12 t 1 428 t 295 464 0,6
NORD OUEST (Bamenda)
170 t 6 137 t 252 421 0,5
OUEST (Bafoussam)
CAMEROUN 3 699 t 104 000 t

Compte-tenu des distances on peut se poser la question si la capacité de stockage, de Yaoundé, et des régions, excepté Douala est réellement bien
dimensionné, en se basant sur la règle que la capacité de stockage doive être de l’ordre de 1 semaine d’emplissage.
De plus la capacité de transport GPL vrac par camion et par rail, exprimé par le nombre de camion citernes de 20T ou de wagons citernes, doit être mis en
rapport avec le délai de route et la capacité de stockage à la réception. En effet s’il n’y a pas assez de capacité transport, le moindre ralentissement du flux
de transport peut générer des retards à l’emplissage et résulter en pénurie, alors qu’il y a suffisamment de produit à Douala.

23
Certaines Sociétés, tel que TOTAL, SHELL, ORYX, VIVO, PUMA, ont des standards de construction et d’opération et de gestion de la sécurité qui leur interdit d’avoir une
installation avec une citerne sans installation d’arrosage et une réserve d’eau pour 2h d’arrosage, et leur interdit d’emplir directement depuis un camion-citerne raccordé
par flexible. Toutes les règles émises par la NFPA, EN, ISO et l’ADR/RID ne prévoient jamais cette possibilité.
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 55

Projection des besoins en capacité d’emplissage, de stockage et de transport primaire période 2015-2030
Tableau des besoins en capacité d’emplissage

Tableau 20 - Tableau de l'évolution des capacités d'emplissage


kT/an de capacité
2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
d’emplissage
EXTREME-NORD (Maroua) 4 4 9 9 12 12 17 17 20 20 23 29 29 36 36 36
NORD (Garoua) 0 0 7 7 7 7 10 10 12 12 14 18 18 22 22 22
ADAMAOUA (Ngaoundere) 6 6 8 8 8 8 11 11 11 11 11 14 14 14 14 14
CENTRE (Yaounde) 18 18 49 49 57 57 64 64 71 71 71 80 80 80 80 80
SUD (Kribi 0 0 5 5 7 7 7 7 10 10 10 13 13 13 13 13
EST (Bertoua) 6 6 6 6 6 6 8 8 10 10 10 13 13 13 13 13
LITTORAL (Douala) 44 44 68 68 76 76 85 85 85 85 96 96 96 96 96 96
SUD OUEST (Kumba) 8 8 8 8 11 11 15 15 18 18 22 25 25 31 31 31
NORD OUEST (Bamenda) 2 2 8 8 11 11 15 15 19 19 24 30 30 34 34 34
OUEST (Bafoussam) 8 8 10 10 14 14 18 18 21 21 25 28 28 34 34 34
Projected FILLING
96 96 178 178 209 209 250 250 277 277 306 346 346 373 373 373
CAPACITIES (kT/year)

Tableau des besoins en capacité de stockage en Tonnes


Le tableau inclut le projet du terminal de Kribi de 13,500 T
Tableau 21- Tableau de l'évolution des capacités de stockage
Projected STORAGE CAPACITIES
2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030
(Ton)
EXTREME-NORD (Maroua) 105 105 135 135 180 180 255 255 300 300 345 435 435 540 540 540
NORD (Garoua) 0 0 105 105 105 105 150 150 180 180 210 270 270 330 330 330
ADAMAOUA (Ngaoundere) 95 95 120 120 120 120 165 165 165 165 165 210 210 210 210 210
CENTRE (Yaounde) 569 569 735 735 855 855 960 960 1 065 1 065 1 065 1 200 1 200 1 200 1 200 1 200
SUD (Kribi 0 0 0 7 500 7 500 7 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500 13 500
EST (Bertoua) 120 120 120 120 120 120 120 120 150 150 150 195 195 195 195 195
LITTORAL (Douala) 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580 2 580
SUD OUEST (Kumba) 20 20 120 120 165 165 225 225 270 270 330 375 375 465 465 465
NORD OUEST (Bamenda) 12 12 120 120 165 165 225 225 285 285 360 450 450 510 510 510
OUEST (Bafoussam) 170 170 170 170 210 210 270 270 315 315 375 420 420 510 510 510
Projected STORAGE CAPACITIES
3 671 3 671 4 205 11 705 12 000 12 000 18 450 18 450 18 810 18 810 19 080 19 635 19 635 20 040 20 040 20 040
(Ton)

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 56

Besoins en capacité de transport vrac primaire (Terminal/raffinerie vers Centres emplisseurs)

Tableau 22- Nombre de citernes de transport pour approvisionner les Centres Emplisseurs
Nombre de Citernes remorque de 20T 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022 2023 2024 2025 2026 2027 2028 2029 2030

EXTREME-NORD (Maroua) 2 3 4 4 5 6 7 8 9 10 12 13 15 16 18

NORD (Garoua) 2 2 2 3 3 4 4 5 6 6 7 8 9 10 11

ADAMAOUA (Ngaoundere) 2 2 2 2 3 3 3 3 4 4 4 4 5 5 5

CENTRE (Yaounde) 6 7 8 9 9 10 11 11 12 12 13 13 14 14 14

SUD (Kribi) 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 2 2 2 3

EST (Bertoua) 1 1 1 1 1 1 1 2 2 2 2 2 3 3 3

LITTORAL (Douala) 8 9 10 11 12 12 13 14 15 15 16 16 17 17 18

SUD OUEST (Kumba) 1 1 1 2 2 2 2 3 3 3 4 4 5 5 6


NORD OUEST (Bamenda) 1 1 1 2 2 2 2 3 3 4 4 4 5 5 6
OUEST (Bafoussam) 1 2 2 2 2 3 3 3 3 4 4 5 5 6 6
Nombre de Citernes remorque pour
20 25 29 32 37 40 44 48 54 59 62 68 71 80 83 90
livraison des C. Emplisseurs
Nombre de citernes additionnelles 5 4 3 5 3 4 4 6 5 3 6 3 9 3 7

Nécessité de prévoir l’entretien et la qualification des bouteilles


Nous avons intégré dans les calculs les investissements à prévoir pour que chaque Centre Emplisseur soit doté d’installations permettant la ré-épreuve, la
maintenance à froid sur les bouteilles, le changement de robinet, le tarage des bouteilles, le lessivage et la peinture par voile commercial des bouteilles.
Stratégies suggérées d’augmentation de capacité : le rôle d’optimisation apporté par SCDP.
Une structure commune d’emplissage telle que SCDP (ou Salamgaz au Maroc, ou Sonabhy au Burkina) possède des atouts importants pour le pays. En effet
elle permet rapidement et à moindre coût, à un Marketer de disposer d’un centre emplisseur pour ces nouveaux distributeurs, dans n’importe quel
département du pays, sans devoir investir dans un plusieurs centres emplisseurs qui ne seraient pas rentables.
En effet lorsque l’on regarde les moyennes24 des centres emplisseurs dans des marchés GPL développés, on constate que la mutualisation permet des
économies substantielles, d’actif immobilisé, de capacité de stockage de sécurité et de contrôle du risque industriel lié à ces installations. Cela permet
également une mutualisation de la ré-épreuve, de l’entretien et de la peinture des bouteilles. Indirectement cela rend impossible l’emplissage illégal de

24
Etude GLPGP-Renzo BEE : emplissages moyens par centre emplisseur en KT/an : Equateur = 43, Maroc = 65, Indonésie = 90
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 57

bouteilles de tiers sans leur autorisation.


Les critères de justification de l’ouverture d’un centre-emplisseur doivent prendre en compte le fait que l’emplissage est une opération industrielle et non
commerciale. La concurrence par l’emplissage ne doit pas supplanter la concurrence par la distribution qui doit être centrale. Il est préférable de
considérer qu’à moins de 15-20 kt/an, l’investissement dans un centre emplisseur aura du mal à trouver une justification économique, à plus forte raison,
de permettre l’existence de plusieurs petits centres emplisseurs ne fait qu’accroitre la difficulté de rentabilité et envisager des pratiques de compensation
telles que le « sous-emplissage des bouteilles » si souvent colportées dans la presse.
Nous recommandons que SCDP puisse être la cheville ouvrière de la planification du développement des capacités d’emplissage et de stockage au
Cameroun.
Considérations sur la contribution de SCDP.
L’organisation actuelle de SCDP, régionale, ne prévoit pas un pilotage aisé du GPL, activité très spécifique, même dans le secteur pétrolier. Beaucoup de
réflexes sur la Sécurité, les opérations d’emplissage, le suivi de l’approvisionnement et des stocks de GPL vrac, la maintenance en général, le suivi des
formations des opérateurs dans le centre emplisseur, militent pour un suivi centralisé de cette activité. La suggestion qu’il y ait une « SCDP GPL » résume
un peu ces préoccupations. Une des premières conséquences serait que SCDP GPL ait une meilleure capacité à obtenir que les Marketers ordonnent les
transferts de GPL par route (ou par Rail) afin d’éviter les ruptures, et même remarque sur le stock-outil de bouteilles vides palettisées dans les centres
emplisseurs. En effet la pratique actuelle, qui consiste à remplir les bouteilles amenées chaque matin par les distributeurs ne permet ni de programmer les
ré-épreuves, ni d’accélérer l’approvisionnement des points de vente, d’où les impressions de pénurie. Ce serait une avancée spectaculaire que ressentirait
rapidement la profession et le public.

Considérations sur l’approvisionnement GPL et sa logistique jusqu’aux centres emplisseurs


L’approvisionnement actuel et à venir du pays, prend déjà en compte, les productions escomptées de la SONARA, et du projet de séparation des GPL du
gaz de Champ près de Kribi. Ce dernier nécessitera un stockage tampon qui sera utile à la fois à l’exportation des excédents (propane surtout) et à
l’approvisionnement des centres emplisseurs. Le projet de Kribi, pour lequel nous avons confirmé le dimensionnement imaginé par la SCDP-SNH et CSPH,
permettrait aussi de définir le rattachement des centres emplisseurs et de figer la péréquation (et donc d’affiner le prix de reprise des bouteilles emplies).
La possession de 2 terminaux d’importation : Bonaberi et Kribi participe à la sécurité de l’approvisionnement en GPL. Elle permet aussi de définir la
stratégie de capacité de stockage (en jours de consommation) plutôt qu’en stock de capacité.
Le fait que Kribi ait une capacité de tirant d’eau suffisante pour permettre des navires GPL de 20,000T ou plus, alors que Bonabéri est limité à 2,500t, aura
aussi une économie à l’importation par l’augmentation de la taille des lots importés et la non-nécessité de faire appel à un stockage flottant, sauf nécessité
conjoncturelle.
Enfin, compte-tenu de la taille du stockage de Kribi, la solution d’une caverne sous-terraine pourrait être explorée, en comparaison à un stockage aérien
visible. Un certain nombre de pays ont fait cet investissement, il s’agit de créer une cavité sous-terraine étanche à plus de 100m de profondeur, de 50,000
à 100,000 Tonnes de capacité pouvant recevoir du GPL.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 58

Investissement GPL global du Master PLAN du Cameroun


L’investissement global cumulé est évalué à 403 m€, soit 265 milliards de FCFA.

Il est à remarquer que 60% de cet investissement représente des bouteilles, soit 243 m€

Cela correspond également à un coût d’infrastructure par personne de 13 Euros, soit 8600 FCFA, ce qui est faible comparé à l’électricité ou le gaz naturel.

Tableau 23- Résumé détaillé de l'Investissement

Résumé de l’investissement (k €) Somme 2 016 2 017 2 018 2 019 2 020 2 021 2 022 2 023 2 024 2 025 2 026 2 027 2 028 2 029 2 030

BOUTEILLES – k€ 242 645 13 706 13 884 13 332 14 733 15 455 14 612 15 411 15 898 16 612 17 202 16 783 17 496 18 281 19 144 20 094

Augmentation de la capacité
54 000 0 0 30 000 0 0 24 000 0 0 0 0 0 0 0 0 0
d’Importation – k€
Augmentation des Capacités
85 980 2 850 2 972 37 500 1 630 8 32 455 0 1 935 0 1 495 2 975 0 2 160 0 0
d’emplissage et de stockage – k€
Unités de maintenance des
2 400 0 480 480 480 0 320 0 0 0 320 0 0 320 0 0
bouteilles en Centre emplisseur – k€
Citernes de 20t pour livraison des
17 500 1 250 1 000 750 1 250 750 1 000 1 000 1 500 1 250 750 1 500 750 2 250 750 1 750
Centres Emplisseurs – k€

Foncier pour Centre emplisseur Non inclus

INFRSATRUCTURE LOGISTIQUE- k€ 159 881 4 100 4 452 68 730 3 360 758 57 775 1 000 3 435 1 250 2 565 4 475 750 4 730 750 1 750

INVESTISSEMENT GLOBAL (k€) 402 526 17 806 18 336 82 062 18 093 16 213 72 387 16 411 19 333 17 862 19 767 21 258 18 246 23 011 19 895 21 844

Nous n’avons pas estimé l’investissement pour le réseau de distribution : les camions, les casiers de bouteilles, le stock outil, qui est de l’ordre de 5% du
montant global ; pour autant son estimation pourra être faite quand les schémas des canaux de distribution seront arrêtés (stock outil bouteilles)

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 59

Améliorations attendues du Cadre Règlementaire de la commercialisation du GPL en bouteille


Nous avons vu combien il est nécessaire que le Modèle soit bien décrit dans le cadre règlementaire.
Le Modèle se compose de plusieurs règles qui vont se résumer à :
- Définition et rôle des acteurs de la distribution, avec les conditions d’attribution des permis ou licence d’opérer de chaque type d’acteur, incluant les
droits, obligations et sanctions. Il s’agira de veiller à la hiérarchie suivante : Marketer, Emplisseur, Distributeur, Société de transport. On peut se demander
si une licence doit être renouvelée régulièrement, créant des incertitudes inhibitrices de l’investissement, ou si simplement dans quelles conditions la
licence peut être retirée pour raisons graves.
Les conditions d’attribution, les droits et obligations doivent s’assurer qu’aucune concurrence déloyale et qu’aucun préjudice vis-à-vis du droit de la
propriété ne saurait être acceptée.
- Définition des conditions d’obtention de la sécurité, depuis les installations de stockage, centre emplisseurs jusqu’aux bouteilles et accessoires, en
passant par le transport vrac et des bouteilles. Des références internationales éprouvées permettent de s’assurer du niveau de sécurité voulue. Un
système de management de la sécurité avec des audits de sécurité des installations par des comités transverses Public/Privé devrait permettre de s’assurer
du maintien du niveau de la sécurité, de l’entretien et de la qualification requise. De même il serait important de pouvoir procéder régulièrement à des
audits sur la maintenance et la qualification des bouteilles en centre emplisseur.
- il est important de s’assurer de la cohérence concomitante de ces deux thèmes.

Le cadre règlementaire actuel du GPL


Le cadre règlementaire du GPL se trouve dans plusieurs textes émis par différents Ministères et agences (comme l’ANOR), et en particulier dans le dernier
arrêté 004/MINEE du 15 mai 2015, précisant certaines conditions d’exercice de l’activité de distribution du GPL.
Cet arrêté se réfère aux nombreux textes suivants relevant de plusieurs Ministères.

▪ La loi n 0 90/031 du 10 août 1990 régissant l'activité commerciale au Cameroun ;


▪ La loi n 0 96/12 du 05 août 1996 portant loi cadre relative à la gestion de l'environnement ;
▪ La loi n 0 98/015 du 14 juillet 1998 relative aux établissements classés dangereux, insalubres ou incommodes et ses textes d'application ;
▪ La loi n 0 98/020 du 24 décembre 1998 régissant les appareils à pression de gaz et à pression de vapeur d'eau et ses textes d'application ;
▪ La loi 11 099/031 du 22 décembre 1999 portant code pétrolier ;
▪ La loi 10 0 2012/006 du 19 avril 2012 portant code gazier ;
▪ Le décret n 0 77/528 du 23 décembre 1977 portant réglementation du stockage et de la distribution des produits pétroliers, modifié par les
décrets n 092/304/PM du 18 septembre 1992 et n 0 95/135/PM du 03 mars 1995 ;
________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 60

▪ Le décret 11 02011/408 du 09 décembre 2011 portant organisation du gouvernement ;


▪ Le décret 11 0 2011/410 du 09 décembre 2011 portant formation du gouvernement ;
▪ Le décret f 2012/501 du 07 novembre 2012 portant organisation du Ministère de l'Eau et de l’Energie,
▪ Le décret n 99/818/PM du 09 novembre 1999 fixant les modalités d'implantation et d'exploitation des établissements classés dangereux,
insalubres ou incommodes ;
▪ Le décret n 02000/935/PM du 13 novembre 2000 fixant les conditions d'exercice des activités du secteur pétrolier aval et ses divers modificatifs ;
▪ Le décret n 0 2014/3438/PM du 27 octobre 2014 fixant les modalités d'application de la loi f 2012/006 du 19 avril 2012 portant code gazier,
▪ Le décret n 0 2005/577/PM du 23 février 2005 fixant les modalités de réalisation des études d'impact environnemental ;
▪ L’arrêté n 0 006/PM du 12 janvier 2009 fixant les modalités, les règles techniques et de sécurité relatives à l'implantation, l'aménagement et
l'exploitation des dépôts de stockage et des centres emplisseurs de gaz de pétrole liquéfié (GPL)
▪ L’arrêté n 0016/MINMEE du 13 juillet 1995 fixant les modalités et la procédure de contrôle des produits pétroliers ;
▪ L’arrêté n 0 009/MINT/DTT du 23 février 1998 portant réglementation du transport des marchandises dangereuses ;
▪ L’arrêté n 0 22/MINMEE du 08 septembre 2001 précisant certaines conditions d'exercice des activités du secteur pétrolier aval et ses divers
modificatifs ;
▪ L’arrêté conjoint n 0 009/MINDIC/MINMEE du 21 février 2002 portant homologation de la norme des bouteilles mixtes de gaz de pétrole liquéfié
propane/butane (NC 02 : 2000 —08) utilisées sur le territoire national ;
▪ L’arrêté n 0 011/MINDIC/CSPH du 30 avril 2003 fixant le taux de consigne des bouteilles de gaz de pétrole liquéfié sur toute l'étendue de la
République du Cameroun

Les facteurs qui déterminent la dynamique du marché du GPL se trouvent donc gérés par plusieurs Ministères, ce qui ne garantit pas une homogénéité de
définition du Modèle voulu pour le pays. A titre de comparaison, des pays aussi divers que le Mexique, le Salvador, le Vietnam et le Kenya possèdent un
texte unique régissant tous les aspects de la distribution du GPL (même si ces textes sont imparfaits).
Dans ces pays il existe une entité régulatrice de l’énergie qui inclut les hydrocarbures et donc le GPL. Cette entité assure l’interface avec le secteur privé et
les associations représentatives, le cas échéant pour tous les problèmes rencontrés dans le secteur de la distribution de GPL.

La question de la coordination des projets de changement de règlementation


Lorsqu’Il y a des projets qui sont à l’initiative du Ministère de l’industrie, de l’ANOR, et probablement des Ministère des finances, il est nécessaire de
s’assurer de la cohérence par rapport au Modèle, et il est naturel que le Modèle soit sous la responsabilité du MINEE ou une entité régulatrice du GPL par
exemple, rapportant au MINEE mais composée de membres des différents Ministères concernés.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 61

Les changements souhaités et la mise en œuvre des changements règlementaires

Le Master Plan a mis en évidence peu de changements règlementaires et les commissions ont rapporté un certain nombre de points précis (voir chapitres
suivants). Il ne faut pas perdre de vue la lenteur à réaliser l’investissement en bouteilles et rendre l’expansion du réseau de distribution plus rapide.
Il y a également la question de la structure de prix.
Enfin, on peut se poser la question de la réécriture d’un texte réunissant toutes les dispositions relatives à la distribution du GPL en bouteilles, en assurant
le maximum de cohérence pour clarifier les règles du jeu pour le secteur privé.
Certaines améliorations nécessaires sur la base du présent Master Plan nécessiterait de réunir toutes les parties prenantes, GLPGP pourrait avoir le mandat
de la coordination pour ce travail.

A titre d’exemple, nous rappelons un certain nombre de points importants pour la plupart déjà dans la règlementation :
- La propriété des bouteilles pour le Marketer : elle doit être inscrite dans les textes de loi, pour faciliter le travail des juridictions
- L’interdiction de remplir des bouteilles appartenant à un autre concurrent sans son consentement, avec l’interdiction d’autoriser le micro
emplissage public, de type « skid »
- L’interdiction de s’approvisionner en GPL aux fins d’emplissage sans avoir une licence de Marketer
- Autorisation d’importer accordée uniquement à des Marketers.
- L’interdiction transporter des bouteilles appartenant à un autre concurrent
- L’enregistrement des marques et des couleurs de bouteilles
- Augmenter le nombre minimum de bouteilles à posséder pour devenir Marketer à au moins 30,000 bouteilles ou plus.
- Redéfinir les modalités d’approbation de construction de nouveaux centres emplisseurs pour éviter la dissémination du risque et s’assurer une
adéquation des capacités d’emplissage par rapport aux besoins.
- Les conditions des licences des Distributeurs (contrat exclusif avec un Marketer)
- Etablir les modalités de l’’enregistrement et suivi des points de vente
- L’enregistrement des camions de livraison de bouteilles
- L’approbation des importations et exportations de bouteilles (procédures en cours)
- L’enregistrement des bouteilles défectueuses retirées du marché et détruites
- Sécurité des installations d’emplissage : mise en place d’une liste d’invariants sécurité à respecter, et audités régulièrement.
- Site WEB de transparence sur la distribution du GPL : prix, textes, licences, dépôts points de vente etc…
- Sécurité des bouteilles : l’espacement des ré-épreuves (7 ans) et de requalification des bouteilles (tous les 15 ans, dès que possible)
- Le régime de mise au rebut des bouteilles : critères et procédures

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan GPL dur Cameroun – présenté au Comité AD-HOC du 31 aout 2016 – version Française 62

Les travaux de la commission 1 du groupe de travail « Secteur Public » : PRIX et TRANSPORT

Président : M. MESUMBE Martin AKAME Rapporteur : CHEI LYSINGE ALBERT


Membres : Mme ENOH Marguerite
M. ZANG AKOA Moise Théophile
Agenda du Sous-comité 1, Prix et Transport à la réunion du 21 janvier 2016

1. La Spécification du GPL (Butane et Propane et mélange)


2. Le Modèle de structure de Prix
3. Les formats de Bouteilles dans le pays avec le schéma de Consignation
4. La taxation du GPL, des bouteilles, des valves et autres accessoires
5. Le schéma de péréquation nationale du transport
6. Les scénarios de parité importation (les cours ou Index Internationaux de référence)
7. Cout Opérationnel de chaque acteur depuis l'Importation à la distribution de détail
8. Critères de rentabilité pour les investissements en général
9. Cohérence de la structure des prix avec les investissements attendus de l'infrastructure primaire en relation avec les travaux de la commission 2
10. Cohérence de la structure des prix avec les investissements attendus de l'infrastructure secondaire (Bouteilles et investissements des Distributeurs) en relation avec la
commission 4
11. Les Mécanismes de la Subvention si nécessaire (subvention fixe ou subvention variable).
Une étude spécifique de la demande et de la sensibilité au prix pourrait être nécessaire, pour mesurer jusqu’où les changements peuvent être réalisés sans
changements de subvention
12. La cohérence avec la Politique de prix existante des énergies concurrentes (le Kérosène, le Bois, le charbon de bois) et l'action proposée nécessaire pour éviter la
concurrence déloyale.

________________________________________________________________________________________________________________________________________
The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
1. La Spécification du GPL (Butane et Propane et - En pièce joint le certificat de la qualité de BUPRO commercialisé au Cameroun.
mélange) - Une Etude à faire si un mélange de 50% de Butane et 50% Propane peut être utilisé dans les
bouteilles actuelles au Cameroun.

2. Le Modèle de structure de Prix La structure de prix de GPL est fixe. Le prix de GPL sur le marché national ne varie pas en fonction de la
fluctuation du prix sur le marché mondial. Le prix varie en fonction de la distance de la localité au
centre emplisseur SCDP le plus proche.

3. Les formats de Bouteilles dans le pays avec le La fabrication de la bouteille obéit à la norme camerounaise NC02 et la consigne est d’environ 20.000
schéma de Consignation FCFA par bouteille de 12,5 kg vide.

4. La taxation du GPL, des bouteilles, des valves et Les taxes suivantes sont prélevées sur le GPL :
autres accessoires TVA sur le cabotage (produit vrac) ; TVA sur la redevance portuaire ;
TVA sur le passage dépôt, TVA sur livraison ville.
(cf structure des prix GPL)

5. Le schéma de péréquation nationale du transport Transport routier : 117,47 F CFA/TM/KM TTC soit 98,51 FCFA/TM/KM
Transport ferroviaire : 62,63 FCFA /TM/KM

6. Les scénarios de parité importation (les cours ou A voir après l’étude sur la possibilité de l’utilisation d’un mélange de 50% de Butane et de Propane.
Index Internationaux de référence)
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 64

Les travaux de la commission 2 du groupe de travail « Secteur Public » : APPROVISIONNEMENTS ET EMPLISSAGE

La réunion de présentation a eu lieu le 21 janvier 2016

Composition du Sous-Comité :

Président : Monsieur MALLOUM BRA :

Rapporteur : Madame YAMDJEU HAPPI Désirée

Membres :
Madame AMAYENE Virginie ;
Monsieur WAGNOUN TCHONKAP Valentin ;
Monsieur NSOME MBENDE Daniel Christian ;
Madame ENOH Marguerite ;
Monsieur CHEI LYSINGE Albert.

Le rapport de 15 pages a été remis sous forme de présentation powerpoint, n’a pas pu être intégré à ce document et reste accessible sur demande.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 65

Les travaux de la commission 3 du groupe de travail « Secteur Public »: NORMES et SECURITE

Président : KOUANGA Pierre (MINMIDT)


Rapporteur : BELLO Roger (MINEE)
Membres : -Dr CHEUMAGA Bernard (MINSANTE) ; - MALLOUM BRA (SCDP) ;
Agenda du Sous-Comité 3, Normes et Sécurité à la réunion du 21 janvier 2016

1. Évaluation de situation actuelle :


a. Quels KPIs (Key Performance Indicator) de Sécurité et statistiques existantes d'événements Sécurité GPL
b. Données existantes concernant la maintenance et les ré-épreuves des bouteilles (incluant re-certifications, remplacement de robinets,
réparations de bouteilles et bouteilles détruites.
c. Données sur les mesures et exercices anti-incendie dans les dépôts et les centres emplisseurs, ainsi que Management de la Sécurité
Industrielle.
2. La discussion sur l’intérêt de faire faire des Audits de Sécurité des
a. Dépôts Vrac,
b. Centres emplisseurs
c. Dépôts de Bouteilles de détaillants et Distributeurs.
3. Comparaison des standards actuels avec ceux internationaux, en particulier quant à la lutte contre l’incendie et la détection de gaz et de flamme.
4. Discussion sur la nécessité de faire faire un audit de sécurité sur les camions de transport GPL
Pourraient être inclus les sujets de la formation et la certification des chauffeurs GPL.
5. Point sur la palettisation en cours : mesure du taux de possession et utilisation.
6. Discussion pour l’intérêt d’un audit sur les normes appliquées à l'importation des bouteilles et des robinets ou valves.
7. Liste des Normes et des standards qui devraient ou pourraient à être revisitées.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 66

8. Évaluation de situation actuelle : Cadre réglementaire : Statistiques et


- Loi n°98/015 du 14 juillet 1998 relative aux établissements classés dangereux, observations
insalubres ou incommodes.
- Loi n°98/020 du 24 décembre 1998 régissant les appareils à pression de gaz et à
pression de vapeur d’eau.

a. Quels KPIs (Key Performance Indicator) de Voir Rapport en annexe


Sécurité et statistiques existantes
d'événements Sécurité GPL
b. Données existantes concernant la I- Mesures de sécurité liées à la bouteille de GPL :
maintenance et les ré-épreuves des 1- Dans les centres emplisseurs :
bouteilles (incluant re-certifications, - Normes sur l’importation des bouteilles de GPL :
remplacement de robinets, réparations de L’importation est fait suivant les normes de l’ANOR qui ne traitent que du corps de la
bouteilles et bouteilles détruites. bouteille, mais ne tiennent pas compte du robinet.
La bouteille de GPL doit faire l’objet d’un contrôle avant sa première mise en service.
- Epreuve et ré épreuve :
Les ré épreuves sont faites tous les 5 ans
- Enfûtage et ré enfûtage :
L’enfûtage de la bouteille est fait dans les conditions de sécurité mises en place par le
centre emplisseur.
40 %
Le ré enfûtage de la bouteille mise en service fait l’objet d’un contrôle sous la
responsabilité de l’enfûteur (visite externe). En cas de défaut mineur, la bouteille est
renvoyée pour réparation à la charge du Marketer. Si la défaillance est majeure, la
bouteille est retirée du circuit de distribution et mise au rebus.
- Durée d’exploitation et périodicité des tests :
Pendant la durée de son exploitation (25 ans) la bouteille fait l’objet de tests
périodiques réglementaires (tous les 5 ans).
- Capacité de résistance au propane
Exemple de données de réépreuve dans la Région de l’Adamaoua : 1959 bouteilles 12.5 kg ;
1065 bouteilles de 6 kg ; 14 bouteilles de 35 kg
Et 01 incendie le 04 mars 2013
c. Données sur les mesures et -Les centres emplisseurs et grands dépôts sont équipés de lances incendie ; Pour les
exercices anti-incendie dans les -Les exercices sont effectués périodiquement. statistiques
dépôts et les centres emplisseurs, incendies et
ainsi que Management de la Management de la sécurité industrielle : accidents, voir les
Sécurité Industrielle. 1- Evaluation des mesures de sécurité (Plan d’urgence) ; sapeurs-pompiers
2- Evaluation des risques industriels (technologie et transport) ;

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 67

3- Prévention des risques industriels :


- Etudes d’impact sur l’environnement ;
- Etudes de danger ;
- Plan de prévention des risques ;
- Mise en place d’un système de management Hygiène-Sécurité-Environnement
(HSE).
Certification aux normes internationales.
9. La discussion sur l’intérêt de faire faire des
Audits de Sécurité des
-Lieu d’implantation (respect des périmètres de sécurité,…) ;
a. Dépôts Vrac, -Mesures de sécurité prises (accès, incendie, …)
-Lieu d’implantation (respect des périmètres de sécurité,…) ;
b. Centres emplisseurs -Mesures de sécurité prises (accès, incendie, …)

c. Dépôts de Bouteilles de détaillants -Mesures de protection et de prévention prises (respect de la réglementation, stockage et
et Distributeurs. transport par palette)
10. Comparaison des standards actuels avec -Niveau inférieur par rapport aux standards internationaux, 10 %
ceux internationaux, en particulier quant à la
lutte contre l’incendie et la détection de gaz
et de flamme.
11. Discussion sur la nécessité de faire faire un -Audit nécessaire pour s’assurer du respect des normes de sécurité (formation des
audit de sécurité sur les camions de chauffeurs à la sécurité incendie, signalisation sur le véhicule et sensibilisation de la
transport GPL population)
Pourraient être inclus les sujets de la -La formation et la certification des chauffeurs sont importantes.
formation et la certification des chauffeurs
GPL.
12. Point sur la palettisation en cours : mesure -Seuls deux (2) Marketers sur dix (10) utilisent des palettes pour le transport des bouteilles
du taux de possession et utilisation. de GPL.
13. Discussion pour l’intérêt d’un audit sur les -L’audit fera l’état des lieux et permettra la mise en place d’une procédure réglementaire
normes appliquées à l'importation des pour l’importation.
bouteilles et des robinets ou valves.
14. Liste des Normes et des standards qui -La norme sur la bouteille de GPL et en particulier le robinet et valve, les couleurs, la
devraient ou pourraient à être revisitées. propriété de la bouteille,
-procédure d’importation des bouteilles de GPL ;

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 68

Travaux de la Commission 4 du groupe de travail « Secteur Public » : DISTRIBUTION

a. Enregistrement de la -Le Marketer est le seul et unique propriétaire de ses emballages. -Cf : *article 18
Propriété des bouteilles par -Les marques sont consignées à l’OAPI où est délivré un brevet. alinéa 1 du CH III
les Marketers, avec la -L’interchangeabilité des marques est interdite -cf : *article 21 et 25
Marque et la Couleur de -Chaque Marketer de la filière gaz domestique doit avoir une couleur unique de bouteilles. alinéa 4 du CH III
bouteille, ainsi que le Ces couleurs doivent être visuellement distinctes d’un Marketer à l’autre. -Cf : **Résolution N° 1 et 2
transfert de propriété entre RMQ : les résolutions des réunions CT62 de l’ANOR devraient être transformées en texte
Marketers. réglementaire.

b.Clarification des droits et - La responsabilité de remplissage des bouteilles incombe au centre emplisseur. -Cf : *article 22- 28
obligations pour le Marketer, - L’entretien et la traçabilité des bouteilles à gaz incombent au Marketer. du CH III et
relatifs à la sécurisation du ***article 9 et 10
remplissage de la bouteille, N.B : il a été élaboré le projet d’arrêté fixant les modalités de sécurisation du contenu net et de du CH III
de son entretien et de la traçabilité des bouteilles à gaz. - Cf : *article 20
traçabilité (écarts de poids, Proposition : du CH III
bouteilles fuyardes) - la vérification de l’étanchéité des bouteilles à gaz par les centres emplisseurs
- la rétention des bouteilles à gaz non conforme par les centres emplisseur pour
requalification ;
- la mise sur pieds d’un mécanisme qui permettra la certification des centres emplisseurs
pour la requalification des bouteilles à gaz non conformes et garantir la sécurité.

*Arrêté n° 006 PM du 12 janvier 2009 fixant les modalités, les règles techniques et de sécurité relatives à l’implantation, l’aménagement et l’exploitation des dépôts de
stockage et des centres emplisseurs de gaz de pétrole liquéfié.
** PV de résolution de la réunion de concertation tenue le 13 mars 2014 dans la salle de réunion de l’ANOR sur le choix définitif de la couleur unique des bouteilles à
butane commerciale pour chaque Marketer.
***Arrêté N° 0004/MINEE du 15 mai 2015 précisant certaines conditions d’exercice de l’activité de distribution de gaz domestique.
****Décret 2000/935/PM du 13 novembre 2000 fixant les conditions d’exercice des activités du secteur pétrolier aval .

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 69

Les Bénéfices attendus du remplacement du Bois de cuisson par du GPL


Nous nous proposons de compléter par les bénéfices qu’apporte la conversion du bois au GPL pour la cuisson. Il s’agit d’estimations qui pourront être
affinées avec davantage de précision lorsque le plan sera sur le point d’être mis en œuvre.
Estimation de la Réduction d’émission de CO2, en remplaçant le Bois par le GPL.
Le calcul ci-dessous est une estimation moyenne, établie à partir des facteurs d’émission du GPL25 : 260 g/kwh (valeur en cycle de vie).
En l’absence du facteur d’émission pour le bois en Afrique, nous avons pris le facteur d’émission estimé pour le bois26 en Europe, qui est de 355g/kwh.
Le calcul ci-dessous se positionne avant de décider si le CO2 est d’origine fossile ou non. Il s’agit de comparer simplement deux modes d’émission.

2015 2030
Population en million 21,9 30,8
combustion au GPL Combustion au Bois combustion au GPL Combustion au Bois
KPI Consommation en kg/personne/an 4,1 53 12,4 160

Consommation en Tonne/an 90 641 t 1 164 803 t 382 800 t 4 919 259 t

Pouvoir calorifique PCI GJ/Ton 45,8 11,88 45,8 11,88

Pouvoir calorifique PCI MWh/Ton 12,72 3,3 12,72 3,3

Consommation d’energie in GJ/yr 4 151 358 GJ/yr 13 837 859 GJ/yr 17 532 240 GJ/yr 58 440 800 GJ/yr

Tonnes de CO2 émises par énergie 299 820 tco2 1 364 567 tco2 1 266 217 tco2 5 762 912 tco2

Kpi : Tonnes de CO2/tonne de carburant 3,31 1,17 3,31 1,17

Rendement thermique de la combustion 50% 15% 50% 15%

Energie réelle utilisée GJ/yr 2 075 679 GJ/yr 2 075 679 GJ/yr 8 766 120 GJ/yr 8 766 120 GJ/yr

Tonne de CO2 évitée grâce au GPL 1 064 746 tCO2 4 496 695 tCO2

25
Pour le GPL : CFBP - RT2012 du 29 avril 2009, http://www.cfbp.fr/proprietes-des-gpl/emissions-de-co-small-sub-2-sub-small-n315
Calculé par l’ADEME et Base Carbone® (www.basecarbone.fr)
26
http://www.economiedenergie.fr/les-%C3%A9missions-de-co2-par-%C3%A9nergie.html
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 70

En 2015, la consommation de GPL pour la cuisson aura économisé 1 million de tonne de CO2 et 0,92 million de tonne de bois.
En 2030, la consommation de GPL selon ce master plan aura permis d’économiser 4,5 million de tonnes de CO2 et 3,9 million de tonnes de bois.
Un calcul plus global permettra d’affiner le calcul, notamment en définissant précisément le facteur d’émission du bois utilisé au Cameroun.
En première approximation, chaque tonne de GPL consommée à la place de bois, il s’agit d’environ 12 tonnes de CO2 consommée. amis en premi_re
Concernant les hypothèses utilisées pour le CO2 de combustion du Bois, nous reproduisons27 ci-après, le raisonnement de l’ADEME, sur la position à
prendre entre CO2r et CO2nr pour le Bois :
« Ce CO2 "biomasse", intégré au cycle carbone des espaces forestiers et agricoles, ne crée pas de supplément d’effet de serre tant qu’il y a
équilibre du cycle, c’est-à-dire que la photosynthèse compense les émissions liées à l’exploitation de cette biomasse et à sa combustion.

Cette hypothèse est vérifiée dans le cas des espaces boisés et forestiers en France, puisqu’ils se renouvellent et sont gérés durablement (0,4%
d’augmentation annuelle de la surface forestière sur la dernière décennie, +50% d’espaces boisés depuis la fin du XIXème siècle133). Pour les
cultures annuelles, la photosynthèse de l’année compense les émissions de l’année précédente (liées à la combustion du produit de la culture),
comme expliqué précédemment.

Il y a cependant deux cas de figure dans lequel il faut tenir compte des émissions lors de la combustion de biomasse ou de biocombustibles qui en
sont dérivés :
▪quand cette biomasse n’est pas replantée (cas de figure fréquent dans tous les pays tropicaux où la déforestation est pour partie liée au
prélèvement de bois de feu ou bois d'œuvre).
▪quand la culture annuelle - ou même permanente - prend place sur une parcelle qui vient d’être déforestée. Ce deuxième cas de figure se
rencontre dans les pays où le couvert forestier diminue (Brésil, Indonésie, etc.) et pour des cultures pouvant être utilisées pour énergétiques
comme la canne à sucre ou l’huile de palme,

Dans le premier des cas de figure ci-dessus, les émissions de CO2 sont incluses dans l’inventaire d’émissions. Il faut tenir compte à la fois du
carbone contenu dans la biomasse brûlée, et de la perte de carbone du sol qui suivra la déforestation, ce qui en pratique consiste à rajouter 20 à
50% de supplément aux émissions de combustion.

27
http://bilans-ges.ademe.fr/fr/accueil/documentation-gene/index/page/gaz#
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 71

Dans le deuxième cas de figure, la biomasse produite sur des parcelles défrichées se voit affectée des émissions liées à la déforestation. En
pratique on impute aux 20 ou 30 premières années de production le déstockage de carbone lié à la déforestation initiale ainsi que ce qui viendra
de la perte de carbone des sols. »

Estimation de la réduction des polluants de combustion par le Bois


Les polluants émis28 qui sont habituellement étudiés :
SO2 – NOx – CO – COVNM (composés volatils non méthaniques) – HAP29 – PM10 – PM 2.5 et PM1.0.
Ce calcul sera complété lorsque les hypothèses de bois utilisé au Cameroun seront connues.

Estimation du nombre d’arbres épargnés


Ce calcul sera complété également lorsque les hypothèses de bois au Cameroun seront connues.
A titre d’information, en Indonésie30, la conversion du bois au GPL, passant de 11 millions de tonnes à 54,1 millions de tonnes aurait permis
d’épargner 46,6 million d’arbres.

Estimation du nombre d’emplois créés


Un minimum de 18,000 emplois (1 personne temps plein) sera créé par ce Master Plan.
Ce calcul sera affiné après que le Master plan ait confirmé ses hypothèses.

28
Un document de référence est : https://www.ofme.org/bois-energie/documents/Environnement/etude_ademe_emission_atmo6_07_2007.pdf
29
les 4 HAP retenus par l’UE sont : le benzo(a)pyrène, benzo(b)fluoranthène, benzo(k)fluoranthène et indeno(1,2,3,-cd) pyrène
30
Pertamina : The challenges of Infrastructures and Distribution of the Kerosene to LPG Conversion Program in Indonesia
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 72

Remerciements

Remerciement à tous ceux qui ont permis que ce Master Plan ait pu être réalisé.
Qu’au travers ce document chaque contributeur se sente fier d’y avoir apporté sa part.

La liste individuelle est longue, mais je la résumerai ainsi :


Tous les membres du comité Ad Hoc et en particulier Mr Mesumbé
Chaque Marketer, son CEO respectif, et ses équipes GPL, commerciales et exploitation
La SCDP et en particulier Mr Malloum Bra
Et enfin Mme Bessem Enonchong, Directrice de GLPGP Cameroun,
avec la persévérance de laquelle il aurait peut-être vain d’espérer un résultat aussi rapide.

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 73

Fin du Document

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360
Le Master Plan du GPL du Cameroun – présentation au Comité ad-hoc du 31 aout 2016 – version française 74

Liste des Notes

i
Annexe 1 : MEMORANDUM OF UNDERSTANDING GOVERNING THE PROMOTION AND THE EXPANSION OF LPG USE IN CAMEROON
ii
Annexe 2a : Note de Service 001379/2015/MINEE/SG du 15 avril 2015
iii
Annexe 2b : Mandat donné à GLPGP : note de service 03937/2015/MINEE/CSAGLPGP du 2 novembre 2015
iv
Annexe 2c : bulletin du PNUD N°014/2014 – Energie pour tous – Validation du Livre blanc Energie
v
Annexe 2c : Compte-rendu de l’assise N°1 du 27 juillet 2015
vi
Annexe 2d : la présentation du processus GLPGP le 8 septembre 2015
vii
Annexe 2e : Compte-rendu de l’assise N°3 du 8 septembre 2015
viii
Voir lien : http://www.cameroon-info.net/stories/0,71640,@,cameroun-gaz-domestique-tradex-et-sctm-au-tribunal-pour-des-factures-impayees-de.html

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

The Global LPG Partnership, 654 Madison Avenue, 17thFl., NEW YORK, NY 10065 US+1.212.813.9360

Vous aimerez peut-être aussi