Vous êtes sur la page 1sur 13

05/01/2011

Meknès

Traitement du métal liquide


q
Inoculation & affinage
Cours de Procédés de fonderie
(3éme année)

Aboubakr BOUAYAD

Introduction Meknès

Caractéristiques mécanique d’une pièce moulée dépendent :


„ p
Composition g traitements thermique,
et structure de l’alliage, q (
(facteurs
métallurgiques)
„ Compacité et présence ou non d’inclusions non métalliques
On ne peut adapter la composition chimique aux structures et Rm
désirées (raisons électriques, conductibilité, résistance à froid,
corrosion,…)
On ne peut conférer la cinétique de refroidissement à la pièce de
fonderie qui permettrait d’acquérir les structures et Rm exigées pour le
cdc (raisons éconmiques, technologiques).

Traitement du métal à l’état liquide

1
05/01/2011

Traitement du métal liquide : définitions Meknès

et caractéristiques
Un traitement qui, sans modifier notablement la
composition chimique,
chimique entraînent un mode de
solidification différent
Une modification momentanée de l’état
thermodynamique du bain liquide
Si l’alliage est mis en œuvre et solidifié dans un
intervalle de temps adéquat,
adéquat celui
celui-ci
ci possèdera une
structure modifiée
leurs effets sont purement transitoires, il ont une
durée de vie.
3

Inoculation des fontes Meknès

Un traitement du métal liquide qui consiste à ajouter


en quantité très faible au bain des éléments qui
modifient le processus de solidification de la fonte.
ajouter des éléments au métal liquide avant la
coulée, pour obtenir des pièces de meilleure qualité ou
du moins répondant au cahier des charges.
L'inoculation peut avoir les effets suivants sur le métal
inoculé :
„ Augmentation de la germination.
„ Action sur la taille et la répartition du graphite.
„ Diminution de la tendance à la trempe
„ Suppression de la surfusion
4

2
05/01/2011

Mécanisme de l’inoculation
Meknès

le mécanisme le plus
p
probable:
Fe3C + FeSi (Inoculant)
→ CSi + 4Fe
Le CSi se décompose
par dilution pendant la
phase instable : CSi +
Fe → FeSiSi + CG
Création de zones
riches en silicium vers
lesquelles le fer va
diffuser 5

Techniques d’inoculation
Meknès

Inoculation en poche
„ Le produit inoculant doit être
introduit dans une fonte assez
chaude afin de permettre une
dissolution sans formation de
crasses.
„ Après le métal doit être
vivement agité et refroidi a une
température critique le plus
rapidement possible afin
d’éviter la destruction des
germes efficaces
„ Limiter le temps d’attente
avant la coulée (entre 4 et 30
min).
6

3
05/01/2011

Techniques d’inoculation
Meknès

Inoculation au moule
„ L inoculant est placé dans
L’inoculant
un aménagement
particulier du système de
remplissage du moule.
Lors de la coulée, il y a
contact du métal liquide
avec le produit inoculant à
basse température ce qui
permet de limiter les
pertes par évanescence.
„ Le seul inconvénient de ce
système est le risque
d’entraînement des
résidus vers la pièce.
7

Inoculation: pouvoir graphitisant, Meknès


pouvoir inoculant

Il faut bien distinguer le pouvoir graphitisant


(Si, Al graphite, Ni, Cu) qui favorise la
solidification stable fer-graphite, du pouvoir
germinateur (Ca, Sr, Ba, graphite) qui inhibe
la surfusion en créant des germes exogènes.
Le pouvoir germinateur du silicium est
quasiment nul.
„ Ce sont les impuretés de ferro-silicium qui sont
responsable des effets de l’inoculation.
„ L’aluminium pur à raison de 0,2%, quel que soit le
type de fonte, ne modifie pas le nombre de
cellules eutectiques. L’aluminium pur n’est donc
pas un inoculant. 8

4
05/01/2011

Structures de solidification
Meknès

Cas d
d’une
une coulée statique en lingotière :
structure macroscopique : 3 zones
„ Zone de peau
„ Zone basaltique
„ Zone équiaxe

Zone basaltique
9

Structures de solidification Meknès

Zone de peau
„ Grad
G d T él
élevé
é : fforte surfusion,
f i pouvoir
i
germinateur élevé
„ Zone de cristallisation fine
Zone basaltique
„ La surfusion ss’abaisse,
abaisse, grad T reste élevé
Zone équiaxe
„ Grad T faibe, surfusion faible, solidification
presque à Température homogène
10

5
05/01/2011

Structure de solidification
Meknès

Ces zones sont rencontrées quand on a une


st ct e pa
structure particulière
tic liè e appelée dend
dendritique
itiq e
≠ solidification des
Eutectiques (voir plus loin)

11

Structures de solidification
Meknès

Fonderie : toutes ces


zones ne sont pas
forcément présentes :
„ Pièce mince en moule
métallique : zone de
peau uniquement
„ Métal pur : pas de zone
é
équiaxe : zone
basaltique s’étend
jusqu’au cœur (a)
„ Structure modifiée : (c)

12

6
05/01/2011

Alliages d’aluminiums Meknès

Notions de métallurgie
Alliages hypoeutectiques (ex : AS7G)
Alliage eutectique (ex : AS13)
Affinage
g
Modification
Caractéristiques mécaniques
13

Les alliages d’aluminium de fonderie


Meknès

La famille d alliages
d’alliages
„ Aluminium-Silicium :
Š Alliage AS7G : Al 92%, Si 7%, Magnésium <
1%
Š Alliage AS13 : Al 86%, Si 13%, reste< 1%
„ Al Cu
Al-Cu
„ Al-Mg
„ Al-Zn

14

7
05/01/2011

Les alliages d’aluminium de fonderie


Meknès

Diagramme d’équilibre
AS13 AS17
AS7 Alliage eutectique

Alliages hypoeutectiques Alliages hypereutectiques 15

Métallurgie des alliages Al-Si


Meknès

16

8
05/01/2011

Métallurgie des alliages Al-Si Meknès

Structure dendritique

Phase proeutectique α

Eutectique Al-Si
17

Meknès

Affinage des alliages d’aluminium


Affinage
„ But : augmenter le nombre de sites de cristallisation de la
phase proeutectique et d’éviter la croissance colonnaire.

„ Effet : ↑ Rm et ↑ A% du matériau ainsi que d’améliorer son


état de surface.

„ Un bon affinant industriel doit avoir les qualités suivantes :


Š être insoluble dans la phase liquide

Š ne pas coalescer

Š engendrer une température de germination supérieure à la


température de croissance et même celle d’équilibre
18

9
05/01/2011

Affinage des alliages d’aluminium


Meknès

Affinage des alliages hypoeutectiques Al-Si


„ On favorise la germination de la phase a. Dans ces cas, on utilise comme
éléments affinants du titane ou du bore et des germes actifs de TiB2 ou de
TiAl3.

„ Le traitement est efficace si la teneur initiale du bain liquide est proche de


0,08% de titane et permet d’obtenir une teneur résiduelle en titane de
0,12%.

Affinage
g des alliages
g hypereutectiques
yp q Al-Si
„ C’est le cas des solutions solides en phase proeutectique riche en silicium.
Dans ce cas, l’élément affinant utilisé est le phosphore et les germes actifs
sont des germes de Pal (phosphure d’aluminium).

„ La teneur en phosphore résiduel doit être inférieure à 150 ppm sinon il y a


formation de phosphates ce qui diminue la résistance à la corrosion.
19

Affinage des alliages hypoeut.


Meknès

But : diminuer la taille du grain α


d’où Rm, A% et état de surfaces augmentent
Qualités d’un affinant industriel :
„ Être insoluble dans la phase liquide
„ Ne pas coalescer
Eléments affinants :
Titane (Ti), Bore (B) : TiB2, TiAl3
Alliage mère : AlTi5B 20

10
05/01/2011

Les alliages d’aluminium de fonderie


Meknès

Alliages hypoeutectiques (cas de ll’AS7G)


AS7G)
„ Phase primaire α

AS7G non affiné AS7G affiné 21

Les alliages d’aluminium de fonderie


Meknès

Alliage AS7G
„ Phase eutectique α+β

Aciculaire

lamellaire
Fibreuse
22

11
05/01/2011

Les alliages d’aluminium de fonderie


Meknès

Alliage eutectiques : AS13

aciculaire

Lamellaire

Fibreuse
23

Modification de la phase eut.


Meknès

q fin et fibreux
But : obtenir un eutectique

amélioration de la Rm, A% et usinabilité

Alliage Al-Si pur : structure lamellaire

Présence de Phosphore : structure aciculaire

Agent modifiant : le sodium (Na), le strontium (Sr) et


l’antimoine (Sb)
Force l’eutectique à se précipiter sous forme fibreuse
24

12
05/01/2011

Diagramme de Nolting
Meknès

25

Caractéristiques mécaniques
Meknès

Influence de la modification au Sodium


Alliage Etat Rm (MPa) A (%)

Non modifié 133 3


AS13
modifié 183 9
Non modifié 254 1.1
AS10G
modifié 287 3.6
Non modifié 263 4
AS7G
modifié 280 5 26

13

Vous aimerez peut-être aussi