Vous êtes sur la page 1sur 64

174

A2
-- .---

Sylvie Poisson -Quinton


Reine Mimran

ISBN: 978-2-09-035205-4

9
Cr dit photographiques
Il 14 Ph t Pierre \.Jlele REA - p. 20 : W l, Ph ,ç Horree/ ANA. - p. 20 : NI) 2,
alhan. P 20 N 3. Ph l Jean-luc Manaud - RAPHO/HPP. - p. 20 N° 4,
\lLJ,,,HOo\ QUI HPr - p. 20 N 5, rh c T\utomo Na/...ayama/IMAGESTAT[/GHFP/HPP. - Cet ouvrilgf', qUI fall sUite l'EXPRESSION'
randl H QUI HPP. p. 20: N 7. Ph ( BI ·/ Ph. Sonneville c Archives Nathan - p 20 (dd!'e f'uroppen de réf rencf' et ~'ildr EC:'TE 1,
N,vl'au appllqu le~ recomma.,d lIOns du
O\PHO HPP. - P ,H: e Irait de " Vive le vac,!ntes ". Reiser. Editions Albin Michel, 1982, environ 1~o ,1 IBO heurf'S de frao diS ~:Sl' ,1 s Idultes ou gr ocl' ddolMepn s ay n ff (tu
u Arac o\FP. - p. 29 : mil haut. ph ( Patriel<. /lard/REA. - p. 2C) mil bas Ph ( HE habituel. ou en ;wtOdpprl' / peUl Sutiliser pn clas en (omplempn! du m nu 1de
ba. g . rh l lean Dalban/PHOTONONSTOP. - p. 30 : Ph (ludovic/REA p. 36 Ph ,c, el évalualion qUI SI' trouvent il ~ii';~~(,' g~ re UX (Ornges en lm dOl, rag t au~ p<f es Bilan
p r d Ph L FrancoIs Pern/REA. - p. 37 g : Ph C J-Charles Gérard/PHOTONONSTOP - " correspond e { ,.que Imllp
dU nlVedU Al pt dU ni 'PeHI BIll d Cad
MI hel Gaillard fA. - P 44 g . Ph ( Dalmas/Sipa Press. - p. 44 d , Ph l ( Antome/OREDIA p 47 , Ph pare efficacement aux epreuves A2 et BI du DEL~ re f.urop en CClmmun oe réf r nCf' et Of{
1 H ,mn E p. 51 . f, Le Quatre Sai ons' l'Ete ", 1563, peinture à l'hUile de Giuseppe Arcimboldo (1527
Cc/mm" "li nlVeJlI 1. une ,ltlenllOn PMll<ulr re
U du louvre - Pan, Ph BII ( Archives Larbor. - p. 52 : Ph (Toscani/AlmanfROGER-VIOllET p. 64 : dans (haquf' Ipçon, on tmuverd d ~ b 1 port il la qu' lion d 1ortho r ph
HTl e ( m (ORBIS - p. 68 . Ph c Marku~ HaefteJGEffi IMAGES France p. 69 Ph (011. CHRISTOPHE l - grctmmdli'dlf', cl la Itrl dp chaqu Unit ru r1(111 S on hogr phe cl USd rrhographe
g
-1 Ph E pre<; /...1 s/Zefa CORBIS. - p. 73 ht bOiles j lettres, Ph ( Spot/PHOTONONSTOP - p. 73 ba" Ph c' Jean · de l'oral à l'ecrrt problerne rêwm'nt 11O~jr~(o' Pil Phonlc/C.r phi Ir Il 1 QU lion riu Pd sag
Huron an der SIegen EDITING. - p. "4 . Ph C Larry Willlams:CORBIS, p. HO m Ph ( Frédenc Malgrot/REA. - • us l~ ppr n nls dt' fr n
p bas d couple teuilletant une revue, Ph \~ldmanITPH/SIPA PRESS. p. Sb Ph coll, CHRISTOPHE l. p. 95 hl : • Ra~pel?m It~ differtntts competence, attend 1
ec 1 hllldous Ph c Alam\ Photol2wm. - p. 95 m : Ph c John Harris/Report Digital/REA. p 96 : Ph Michel savoir-faire à acqu . rir U~ (un pprm nt ct' n. U t don rs
Gal lard EA - p. 102 mg . BIS Ph. c Archives Larbor p 102 bas: BIS/Ph . ê Musee natIOnal de l'Education - Archives Il ddes personnt''>,
s1) Deum' des-
artlvlt QI) 1t 1d It nnl'\ pr nt ou pJi~ÇÉ'I'~
p ri nr{"j p r
rdas - p. 108 m g Ph c Mario Fourm~ REA - p. 108 bas d : Ph ê Jacques lOic/PHOTONONSTOP on ne e\. e<; proJf'\s, un voyag/
2) (omparer d ux ppr'>OlInf''>, deuJ( a tivil ct u ,
utres photos : droit~ réserves. 3) Rcteonter Url(' histOire décrll lJI é m t i n 01 nI d 'U Il U
4) Rewmel un "vrp ou ~n film le [omm nt/' r ou Inllg n ft mInI r
5) R d ' r m ni r Il' 1 III Il.
en re comple d'une (J(p fi nc n t' po nt rI Olon se-; nI m 1 f•
• Exemples d'activites de production tcrÎte proposée .
- redlger unf carlt> r)o~ldle ou u el Il,t' p 1 Il
- rc:dlger une II-Itre plus form Ile rrullS ur un UJ t
- ~edlger un pellt article pour un journdJ 1ar
- Inventer un \Iogan. un m sSclge publio .m
- a partir de donnp!,s factu Il .. fair Uo r n pn
- redlger un t')>al ~ur un theml d'In l ", t
• Organisation de "ouuage
l'ouvragl" compr nd 5 I1nltf'~ ch (une ( n r
U~it~ 1: ,D"cml' des aetl.l1r\ pre nI el pas.,re-.
Decnre 1evolullOn d'un phénom 11
Unité 2. Donnf'r son opinIOn p rsonn Il
Unite 3 Trammetlre un Informa 1 n p Tt
Unité 4 Décrrrf' un projet die, n pH CI ri
Un.ité 5 Present r deux 0 1n1011\ oppo
oblectlons - Prendr pOSItion n r umentd t
A la fin de (haqlll' l 1 III une pagf' P n Gr
prononce (t)mm a ço é rit (Omm nt t d
permettent cl falrt: 1 p lOt sur C q 1

EdltlCin' Bngltte FàlJc:ard


Mise en pages CCI
Rt'cherche Irono h
IIlu Iratlons' Bp gratPdlqUe Christine Varin
nOI u Peloul(
r (11.1>E JE 2fJOIJ
1 2-09·03 Szr)51
IfE 1 GRAMMAIRE : Le passé simple - Le passif
ORTHOGRAPHE: Adjectifs du type IInmangeable, imbuvable - Adjectif verbal et participe
INTRODUITION présent (2).
'lEÇON 1 - UN NOUVEAU TRAVAIL HON Q DE QUOI AVEZ-VOUS PEUR?
OBIECT1~ foNCTIONNElS: Décrire des activités présentes ou passées.
OBJECTIFS FONCTIONNELS: Raconter une anecdote - Exprimer ses émotions (craintes).
GRAMMAIRE: Révision imparfait/passé composé -la comparaison.
GRAMMAIRE: Passage de l'oral à l't'mt.
ORTHOGRAPHE: les sigles avec pOint ou sans point - les verbes en -ier ou -oyer.
ORTHOGRAPHE: Phobies, craintes, angOisses, Accord des verbes pronominaux
ON 2 . VIDE-GRENIER À COULOMMIERS
Phonie/Graphie : Comment écrit-on la syllabe IN- au début d 'un mot [i:J ?
OBJICTI~ FONCTIONNElS: Proposer à quelqu'un de faire quelque chose - Parler des activi-
tes de week-end.
~

GRAMM4IRE: Comparatifs irréguliers - Conditionnel pour proposer quelque chose -


Caractériser un objet.
UNITE IV
ORTHOGRAPHE: les noms composés - Adjectifs et adverbes. INTRODUOION
LECOh ' - VIVE lES VACANCES!
LE(ON 10 LA VIE EN SOLO
OBJECTIFS FONCTIONNElS: Décrire des activités présentes ou passées - Raconter une expé-
rience passée - Comparer deux époques. OBJECTIFSFONCTIONNELS: Décrire un projet de vie - Décrire ses goûts, ses preterenœs (3)
GRAMM41RE: La spatialisation - Prépositions et noms de pays -les temps du passé. GRAMMAIRE : Passage de la phrase Simple à la phrase complexe (2)
ORTHOGRAPHE: Accord du participe passé avec l'auxilaire avoir. ORTHOGRAPHE : Préférer .. préférence; différer • différence. - Dans le verbe preferer,
Phonie/Graphie: Petit retour sur le son üJ l'accent aigu du radical deVient grave devant une voyelle muettefmal

~
Lrc,:Olll "'1 COMMENT RÉUSSIR LA VIE À DEUX ?
UNITE Il OBJECTIFS FONCTIONNElS : Décrire un projet de vie - Décnre ses goûts, ses prêleren
GRAMMAIRE : Différents sens du mot 5/- Les verbes de sentiment + subJi-'llctlf
INTRODUOIOfo,
ORTHOGRAPHE : Les mots composes (rappel) - SI + el/e(s). SI + 11(5)
EÇON.. lES BOBOS, LES BRANCHÉS o LEÇON 12 JEUNE FILLE PARTAGERAIT APPARTEMENT ...
OBJECTIFS FONCTIONNElS: Donner son opinion sur des gens et sur leur fa çon de vivre. OBJECTIFS FONCTIONNELS : Décrire un projet de vIe - Décrire ses goûts, se<> préfé,,~nces (5
GRAMMAIRE: Expression de l'opinion - La cause Rédiger une annonce - Informer (3) - Exposer un souhait. un projet
ORTHOGRAPHE: les adjectifs en -ont ou en -ent - le verbe « croire ". GRAMMAIRE: Les différents sens de COMME.
LE(OJII 5 HUM 1 ÇA SENT BON ! UN NOUVEAU PARFUM ORTHOGRAPHE : Les adjectifs et les noms terminés par le son fik] Accords du PMt/Gp
OBJECTIFS FONCTIONNElS: Donner exprimer son opinion sur quelque chose (1). avec ON.
GRAMMAIRE: ExpreSSIOn de la perception - L'impératif. Phonie/Graphie : Comment écrit-on le son [t] 11 Comment écrit-on le ~on 1"1
ORTHOGRAPHE: Les mots terminés en t< z '1 ou en (, m » - Le verbe (( sentir n.
LEraN 6 ENFANTS 1ADOS : LA TYRANNIE DES MARQUES ~

OBJECTIFS FONCTIONNElS: Donner son opinion sur quelque chose ou sur quelqu'un (2) - UNITE V
Écrire une lettre pour décrire un événement, pour commenter quelque chose.
INTRODUCTION
GRAMM4IRE: Les prépositions exprimant la cause, la conséquence, le but - Le cond ition-
nel de souhait.
'.E(oN 13 L'ÉCOLE À DEUX ANS
ORTHOGRAPHE : Les mots composés d'un préfixe et d'un nom - Adverbes à fonction d'ad-
OBJECTIFS FONCTIONNELS: Etre pour ou contre (1) -lustlfH~r ulle oPinIOn {'li - E.\,PrtI11f'r un
Jectifs - Adjectifs à fonction d'adverbes
objection.
Phonie/Graphie : On prononce la consonne finale?
GRAMMAIRE: Objecter quelque (ho~e - NuanGer une opInion - l introductIOn
ORTHOGR4PHE: Orthographe de demI - L'adverbe tout.
UNITÉ III Il ( n"l 14 POUR OU CONTRE LA MIXITÊ
INTRODUOIOIII 08jECTIFS FONCTloNNm; Ure pour ou (on Ire (2} ju~ll'ier une OPlOl
GRAMM4IRE: les articulaleurs du texte - la phrase ~clamatl\'
Lf(ON 7 DES GOÛTS ET DES COULEURS •••
ORTHOC,RAPHf: 1e~ contralre~ formé~ a\ec le mot" non" - Accord
OBJECTIFS FONCTWNNELS: Transmettre une Information, la résumer pour quelqu'un
en tête de ph t .1S{'
Décrire ses goûts et ses préférences (1).
=
GRAMM4IRE : La phrase complexe (1) gérondif, adjectif et participe en appOSition. tE(ON 15 - POUR OU CONTRE UN EXAMEN D'ENTRÉE À l 'UNIVERSITE t
ORTHOGRAPHE: Écriture du son [nj3) - Adjectif verbal et participe présent (1) OB/E(Tlr\ FONCTIONNElS: Êlrr pour ou wnlre (3) Ju\tlh
LEÇON 8 - DIS-MOI CE QUE TU MANCiES... GItAMMAIRf. : 1.11 wndusion ' lf''i quanltflCatf'ur~ ~LJlet
OBJErnfS FONCTIONNELS: Relater une expérience personnelle, la commenter - Décrire ses ORTHOC,ItAPHf: [es abréviations "' Accord du verbe avE"( d
goût et ses préférences (2) Phonie/Graphie: Lf' trl-ma 1 La ponctuation (n~
4 0 ~'mmaire
Deux types d'écrit
1 LJ Exemple de CV

LANGERON Manon
n rue d'Alsace
92fiOO AsnÎères~<,ur-Sellle
Tél.: 0145678910
Portable. 06 99 6689 10
E·mall manonlan<i·yah0o.fr
Née le 27 septembre 1979
Célibataire

OBJEalF PROFESSIONNEl
Bibliothécaire dans une bibl ioth èque universitaire
FORMATION
2004 : Préparation au Doctorat d 'histoire à "Ecole pratIque des haute<;
études. Sujet de thèse: Les grandes bilJ/tothèqucs europeennes (Diderot et
Catherine de Ru ssie)
2002-2003: École nationale des bibliothécam~ à Villeurbanne, prës de Lvon
2002 : Concours des bIbliothécaires
2001 : DEA d'HistOire à l 'École pratique des hautes ëtudeo; Pans
Méthodologie de recherche d3ns les archives
2000 : MaÎtnse d 'histoire, Université Pans IV - Sorbonne
STAGES
2001-2002: Séjour d'un an à Berlin dans le cadre du programme ErJSOlUS
Stage dans une bibliothèque ul1i\ CI SI taire
Été 2000: Stage à la Bibliothèque Nationale de France : mronnàtlque
documentaire, catalogage
Été 1999: Séjour lingUistique à Londres. Stage dans une libraine an'.!lal
LANGUES
Anglais et allemand courant
Usage professionnel de nombreux logiciels MdC et PC dont Mluo
CENTRES D'INTÉRÊT
Pâques 1999 : accompagnatrice d'un groupe de Jeunes dans les
l'Ardèche (Canyontng)
Depuis 1997: chOrISte dans le Chœur du ConSffvatolre du (entre

2• Exemple d~ lettre

IntrodudlOD
OBSERVE

NN U TRAVAil Vous cherchez du travail et vous lisez dans Le Marché du Travail une annonce qui vous intéresse.

OSJEalFS FONa'ONNELS: Dé-crire des adlvités présentes ou passees.


URGENT
LEXIQUE: Le tt,wail (un emploi, un métier, une fonction, un poste, lin employe, un
artisan, un oUHier, un fonctionnaIre ... ) - les condItions de travail - l'embdulhe (entre CENTRb DE RADIOLOr,1E ET D'ECHOGRAPHIE ft Melun recherche
tien. C\~ -l'environnement (le bureau, l'u5l11e, l'ateher et les hommes) - le licenciement UN(E) MANfPULATEUR(TRICE) dipJùmé(e) d'Etat
• GRAMMAIRE: Révision imparfait 1 passé composé Ll comparaison. 'DD en vue d'un CDI, 39 h. ras d'astreinte. Envo)'er lenre + CV JU

• POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: les sigles avec point ou SJns point 67, Boulevard du Général de Gaulle J. .\Ielun
ou Tél. pour I<DV au 0165057838 ou par m.lIl t,tl;cot(i'~ mdJOI
• POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Les verbes en -ier ou -oyer

• COMMENT FAIRE POUR ••• ? : Commencer une lettre.

vor~BULAI

=
• un(e) manipulateur(trice) un(e) assistant(e) radiologue qUI mantpuf qUI m,lOle ri olppMetl
=
• une astreinte une obligation (en médecine' obligation à être pr nt la nUit ou ndantl
week-end sur le lieu du travail).
• COD, sigle qui signifie: Contrat a Durée Détermin st un contrat limite a b mOI 1 an
• COI , sigle qui signifie: Contrat à Durée Indétermln st un ellS!agement définitif

3 1 Répondez à l'annonce. Écrivez une lettre de motivatio ...

1 4 ' Lisez cette annonce puis répondez aux Questions.

~
j ST CHAMOND (42400)
~ 24/04/05
CHAUFFEUR SECRET. D'AFF. quudril. franç. aUem. hoU. angl. ch. mission 1....
durée, libre de suite Td. 067342 J 1 2624 h 12.,...

al Développez les différentes abréviatiOns

b) À votre avis. pOUf quclle(s) ''''50n(s) }' .:1-1-11 dutant"

1 Que pensez-vous de cette mach;ne? Est-ce une machine d'hier ou d'aujourd'hui?


2 Cet ouvrier a l'a;r heureux. Croyez-vous qu'il le soit vraiment?
Cette photo est tirée d'un film de Charlie Chaplin, Les Temps modernes. Qu'est-ce que ce film veut
montrer? Si vous n'avez pas vu le film, renseignez-vous.

8 0 UNITÉ 1
DES MOTS POUR LE DIRE ET LA GRAMMAIRE

Des noms 1. Révision imparfait 1 passé composé


un emploI ~ un poste - une offre, une demande d'emploi - une lettre de motivation - le chômage • Avec l'imparfait, on (''il au (!l'ur de ".lOlon dU passé. l',)ctlon f'')fen murs, sans début ni lm
une usine - un <ltelrer - un cabinet (médk31. d'avocab.,.) l.'impMfall est au~sl le temps de 1<.1 continIJllp.. de la descnption ou df' l'habItude au
emplo)e{el _ ull\e) fonctionnaire . untel OU\ rier(ère) - un artisan - untel salarié(e) - le personnel 1/ élml !mJi, 1(' soleil h"l/n;t et je mo/(hais sur la rout
~mble des pebon nes Qui travaillent dan~ une entteprise, une uSine. ,) - un chameur, une chômeuse • Le passé compo~é montre une dclion dètrrmiru"e, limitée ddns le temps, On naH au mOins une
p!oveur- un patron -un contrat - un entretien d'emb.luche -le SJ l,II re -la démission - le licenCIement limite, ElIc ('st sortIe lÎ 1) heurc5
- ---- - -
r-------- • " exprime aussI des su((e~SlOns d',ietions l,'A ,,'bIiS A~80 flern nt
Des adjectifs l'm'lOti, plm 11\ se sont présentés au st'rwœ de~ IJ(jsseports ef 115
Des verbes
travall/er - emplo~er QQ/l - embaucher Qq/l = eng3ger qqn
. exp.e~imenté(e) qualifié(e)
2. Etude de la comparaison. Observez ces phrases pour découvrir les termes d
t allés

recruter qQn - p3\er QQn -licencier QQn - démissionner l diffiCIle - pénible


Plus je lis te Lede, plus / moins /~ J'aime. / Autont t'OImt' la musiaue c/.
Anne -é(aussi / plus 1 moins gmnde que 50 sœu
Des sigles A Rome, il}' a autant de / plus dei moins de IJâtÎments modl'fl/l
([)O = Contrat à Dur~e Déterminée - CDI = Contrat à Durée Indeterminée - CV = Curricululll Vitae
Rn = la Réduction du Temps de Travail (la semaine de 35 heure~ permet au\ travdilleurs qui dépassent 10 1 Mettez le verbe au temps qui convient: imparfait ou pont composé?
ce nombre d'heures de réduire leur semaine de travail d'un jour ou deux)
La jeune manlpulatnce (travailler) depUl~ QuelqUe<) mOIS dans ce c<.IblOet d On
l'(employer) à des taches assez faciles parte Qu'elle n'avait pas beaucoup d tri
5 • Racontez ayec des termes plus précis l'histoire de Laurent; réutilisez les mots donnés ci-dessus. 2 h, l'heure des rendez-vous. flle Haire 11m~UI
Laurent était dans une usine, mais l'usine a fermé et Laurent a été renvoyé; pendant un an, il est reste sans 1er) devant l'appareil de radio et (commencer d
travail Puis, heureusement. un nouveau directeur a rouvert l'usine et a engagé Laurent.
11 1 Complétez avec les termes de la camparaison qui conviennent,
6 • En vous aidant d'un dictionnaire, choisissez le terme qui convient à chaque phrase: emploi,
al Londres est une Ville étendue que l'am " y habitant
poste, tra'l-'Q/I.
Paris qu'à Tokyo.
al Il) a deux de professeur à pourvoir dans cette université.
de bureau grâce b) Dans chaque classe, il ya 20 élève~ " ya dan~ <flaque da l nt
bl Votre fils cherche du ? le mien a trouve un
liberté que dans d'autre) &oles, mais il~ ont /lUS')1 rP\"n
aux petites annonces.

7 • Il Y a une différence et une ressemblance de situation entre: tI être licencié " et démissionner ".
(1
Point d'orthographe grammaticale
Précisez cette différence et cette ressemblance puis donnez les noms formés à partir de ces deux verbes. • Les ver bes en -oyer changent le Il y .'cn .. 1 li dCl;ant , 1 f
-aycl, comme payer, peuvent changer le « \' .. en ~ 1
8 • Cherchez les noms et les adjectifs pour le dire. au présent: j'emploie, lu emplOIes, If/ell
al Dans une usine, Il y a celui qUI dirige, le , et ceux qui reçoivent un salaire, les futur: j'c/tlploicrm, tll cmpIOlera~, iJ/C/I
À l'imparfait; j'emplo~'(J/~ ..
bJ Cette entrepme en pleine expansion engage des ouvners pour un travdil spéci3lisé. • Pour les verbes Il emplorer ". " (ml'
de la 2e per<,onne du plunel. (·;ons, 'Ie nlrnAnns
cl Autrefois, le chauffeur était l'homme qui chauffait la chaudière d'une locomotive en la remplissant avec vailliez / nouç !iccnûions, ~'OU5 Ilcenciie%.
du charbon. " passait des heures devant ce four brûlant, c'était un travail tres
dl Cherchons secrétaÎre de direction qUI occuperait un poste de confiance auprès d'un 12 Mettez les formes sui. tau
homme d'affaires internationales.
a) nous (ètudier)

Orthographe d'usage: aujourd'hUI, les sigles s'écrivent Cl la SUite, <;"n') poml entre les lettres /
h} VOlIS (ouhlwr)
Ecrivez, Quel sigle correspond aux définitions suivantes?
a} la régle autonome des transports pamlcns
cl Ils (nettoYN) ct (essuver) la Machin
b} La SoCiété nationale des chemins de ff'r français '
.) le tram a grande vitesse:
dl Le salaire ITllnimUm interprofessionnel de crOISsaW"
11
'10 0 l!NIT
,
OBSERVE , REFLECHISSEZ, REPON DE....... A VOUS D

17 - Marc s'étonne d'apprendre ma démission. Il Tu avais, me dit· il, un poste important, un


bon solaire. Pourquoi as-tu démissionné 7"
Imaginez une réponse:
a. ~r.J~-9J~~ <I4oor.. a.#f,.

'l
a ho'UU'Je4 )). e'eiaieni cieJ.
..2>'4UW~ Jo.MieM. fjU'd /allad ~'U'
.., ~ ~! ..2>cj ~ et ~~~ l."w .."u ".nA."ppÂ. ~ t~!
.. . . .J •
j6
. Bis Bli9uy6e ~ le ~ ~elB dM ~ I .~
Ct la. i'ai .1:JJ4 ~'I. à

~6I3uid., a. cI~. Â'(Ut~


,tU-

~.pJ"d.~. (Ut d. aJavu, Hf.OiI.U

k4 l11:ee",,~sl-td.
"cd .. CWCi.nt.MY ~ . bJa.-
(~4~U doc4att~
•, '
a. /.emp4 pkm. e tNUe
tJ/MU~ buu~d
~HUU1. ~ ~ cIuui~ ma.UH., c k
~! B~! la. ~ 0€I,Ie! ViMu ooVt #fO.I.44.. ~ ~

~eiHlUU~
..fuck

18 ...., Quand vous étiez enfant, quel mét; ,I ni,p plus f Inll:r.
13 VRAI ou FAUX? Cochez la bonne réponse. astronaute, conducteur d'autobus ... l Racontez.
L'homéopathie est :
19 U Vous êtes étudiant et pour gagner u 'arEent pendant
al une maladie
b) un sentiment
'.J
LJ
cl une méthode pour soigner les gens. U Il un petit boulot». Choisissez dans la liste su'
,•
r CJlII""
d) un sport. '::J pourquoi.
14 • Qu'est-ce que" le temps partiel Et plus précisément
/I? « le temps partiel )) de Lucie l figuration dans un film - cours de sou tien â d b
Trouvez dons la lettre le contraire de l'expression « temps partiel ". pub ou dam un MacDo - caissl er(-ère) dans un centrl

15 • Est-ce que vous aimeriez travailler à temps partiel? Donnez vos raisons.
16 • Comparez la vie de Lucie dans son cabinet d'avocats et sa vie dans le laboratoire Je youlais vous dire
d'homéopathIe.

Notc de scrykc. P.
Comment faire pour... écrire à ... Qui écrit à qui 7 1.1' f 11 l i Ir JtI f r
Par exemple
Salut!
Un copain a son (opi'l In ou sa copine
Madame, Monsieur,
Un administré à l'Administration
Ma bien (hère amie,
Un homme assez ::Igé il une femme ass
Monsieur le Diredeur,
Un employé à SOn supérieur.
'sktufé? Ou t! JtA tan ~
Un(e) ado d untel duIre ado P,H SMS
Ma pettte chêne! Une mère à Sd fill 20 • Sur
Mon amour, mon tresor, l'intention des venlleu
Untel amoureux {·eusel ft la personne qu'illelle alm
n 0 UNITE 1 ,
OBSERVEZ

OSJfG1 FS FONCTIONNELS : Proposer .'i quelqu 'lin de fa ire qu elqu l:' (ho~e Pa der des R.t ir.r 0'1:19 N ';:·lJV @lilJ rn:~9 F~pMdn'

~(ti\ltl's de \H'ek-end l ·xp. r L.LQ,L''' r oeul,ipaS"ll/11'ee.


Deal.1 nadiaber
lnlQuf : ObJ('ts d'antiqu ité l,l brOl.lflle. Objet 1 .epk-end pro~bain
lle5~ag
• GRAMMo\IRE : l!1l11paratlb irrêguhers (ond ,1IOnllt'1 pOUl proposer quefqllt' d!Use
Dill-mOl, ma be II ~ , ",'. h dirait, .. r 1'et 11
uJctèn<;er un objet 1..i~"· h ...... oLlCj''!:"",,ve T 1• a
samedi.
POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: les noms composl's. lia cou~1ne
i'annl en l'roU t e pOu.r 8ft ClU,a.-rll
ner un ~oup de caiD • J 'a i rtg.r4~ ~a L',eg ~dr l~\.rr~t 1
• POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: AdJectlh et dd\erbe~. Ça poul'laH taire ",r p etit \'d... e .... - er::d &:i:,rpa ,
1·,.... a
r:n' 'l'" I~' rlp"riu v.t
• COMMENT rAIRE POUR • •• ? : Proposer une sortie - Accepter 1 refu\e. IIioou t'LO

3 - Vous êtes Nadia, Vous répondez ô Florenu. Vous


passer tout le week-end à Villeneuve. Vous devez ét
donner la raison). Vous ajoutez que justement vous êtes
(ou
de vieux /ivres, ou de vaisselle ancienne.. .). Vous la remerciez

Pris sur le vif un samedi de mai â Villeneuve-le-Pont


Tiens, Michaud! salut! Tu es tout seul ? Alors, qu'est-ce que tu
- Bof! Pas grand~chose. Une poupée Barbie, tu sais que Michèl, u
une lampe à huile, des sabots de bois comme ceux de mon grana-Dere 1/ t'st mJlr~
rant, non? Et puis une bouilloire ancienne. Et toi'
- Des livres pour la gamine't. Des couverts à salade. Un vieux moulm u
a volé toutes {es nôtres. Et puis, je cherche un fauteuil mats/en al nen vu
- Si, il Y en a un en cuir, là-bas derrière, mais il est cnef
On va boire un verre? Tu as bien deux minutes? Tu n 'es pas si Dressé
le gamin, la gamine ' j'l'nlJll1

4 Qui parle? Homme/homme? Hommdfemmt nme/jemme


5 Regardez les dessins et entoulez Ics 0

6 Vous êtes acheteur~ Parm; to .~ ol1iet.\ Z v-c,,'c cmn.4 .

1 Où cette photo a-t-elle été prise 7 Â quelle saison ?


2 Pouvez-vous. d'après cette photo, expliquer ce qu'est un " vide.grenie.

1. TEl
DES MOTS POUR LE DIRE
t ET LA GRAMMAIRE ' ~----~-~_-1
____ - - - - - - - - -1 Des adjectifs
Des noms 1. les comparatifs et superlatifs irréguliers : (le) meilleur, (le) pire 1 (le) mieux, (le pis Ile pire)
ancien, ancienne - auth entiqu e - cher ;o! bon
antiq ultês - un antiquaIre - une brocante Comparatif des adjectifs Il bon H, I( mauvais" et Il petit .. (pris dans un sens abstrai t) -+ meilleur que _
marché pire que - moindre que
brocanteur - un vide-grenu:', - des objets
- Les note5de ta fille sont meilleures ou pires que œfIes de J'annêP defnJN,
d'occasion -la marchandise Ni meilleures n; pires, ('est a peu près la même chose.
n amateur - un collectionneur - un connaisseur
Les effets de la tempête wnl mOlndrrs que œ qui a été annon(f'
Superlatifs = le meilleur - le pire - le moindre
Des verbes Des expressions C'est la meilleure amie de ma fille .. Je ne feraIS pas ça à mon IMe ennemi
cheter '" vendre - discuter - mardlander un bric-à-brac - fai re collection de + nom Dire s'il vous ploU et merct, ('est la mOindre des politesses 1
dénicher QQch - déballer - remballer Comparatifs des adverbes l( bien» et CI mal·. -- mieux que - pis (ou pire) que (Id forme normale seraIt
1(pis •• mais la plupart des Français disent 1 pife "l
- j'al eu des problèmes de sante mais ça va mieux mamtenant Et j/(JU ~ ca \
Classez ces mots en deux « familles ": - Avant, j'avais déjà mal aux jambes mais ave( le temps, c'esl encore pl
orchand _ un marcheur - la marche - la marchandise- marchander - un marché - le marchandage -
u Attention à : de mieux en mieux -.. s'améliorer; de pire en pire -- empirer
marcher
8• Acheter H et « vendre " sont des verbes appelés «( converses ":
«
&emple =Pierre achète une montre à Paul. =Paul vend une montre à PIerre. 11 n Expliquez l'un de ces proverbes:
Sur le même modèle, proposez la phrase équivalente à : a) Un ,( Tiens H vaut mieux que deux le Tu l'auras ".
b) Il n'est pire sourd que celUI qui ne veut pas entend re
al Nous possédons cette maison depuis 1990. = Cette maison
c) Le mieux est l'ennemi du bien
b) Gérard, son oncle, a offert une bicyclette à Hassa n pour son anniversaire. = Hassan
dl la banque nous a prêté 10 000 euros. = Nous 12
1. Ces deux phrases sont possibles et parfaitement correctes (a\lte l'indicatif ou a.,ec le sub-
jonctif). II y a cependant une petite différence de sens. Pouvez-yous expliquer laQuelle?
9 • Emballer / déballer / remballer C'est le meilleur film que j'ai YU cette année ou C'est (e meilleur film que j'aie VII, Je aOls
Exemple =Quand j'ai acheté ce vase au marché aux Puces, le marchand l'a emballé dans du papier journal, à
la va-l'Îte. sans soin. Arrivé chez moi, je l'ai déballé et j'ai constaté qu 'il était cassé. J'étais furieux: je l'ai rem-
'ollé et je suis retourné voir le marchand pour me plamdre. 2. le conditionnel pour demander, suggérer, proposer
Attention, tous les verbes qui commencent par de, dé, dis ne sont pas des contraires. Parmi ces couples Tu ne voudrais pas venir avec nous au théâtre? j'OImefOis q tu v/en
de verbes, cochez ceux qui sont vraiment des contraires (aidez-vous d' un dictionnaire). Vous pourriez m'indiquer (es horaires d'ouverture du magasin
a) paraître 1disparaître :J c) ceder / décéder::J e) battre 1débattre 0 Vous devriez aller voir un médeCIn, l'OUS avez l'air flltirzué
b) ranger 1déranger :J dl courir J discourir 'J f) chausser / déchausser 0

3. Caractérisation d'un objet nom + préposition + nom


des sabots en / de bois, un cartable en / de CUIT, une robe en
Orthographe d'usage: les noms composés Attention, une ceinture dorée, ce n'est pas une ceinture en ,or !
) Certains mots composés s'écrivent en uo seul mot : des gendarmes, des portefeuilles.
bj O'autres noms composés sont formés de deux éléments, avec ou sans tiret entre les deux mots.
- Si le nom est composé d'un nom + adjectif ou d'un adjectif + nom ou d'un nom + nom, les deux êl~­ 13 =
Pli Lexique-grammaire À l'aide d'un dictionnairt>, e~DliQue.z la di
ments prennent généralement la ma rque du pluriel ; des bandes dessinées, des portes.fenètres, des choux a) une robe en sOIe et des cheveux ~oyell\ cl un bracelet \~n cu /V! \! et
rs, des petits déjeuners, des comptes rendus
b) une bague en argent-.
et une mer argentée dl un themin de t..e--rn~ et un VI~
- SI te nom est composé d'un verbe + un nom, le verbe reste invariable', le nom se met au singulier ou . :.....:...~!.: ~

au plunef selon le sens des porte-avions (il y a plusieurs avions), des love-voisselle (des machines qUI
lavent la vai~selle).
Orthographe arammatlcale. Observez.
- D'autres noms sont composé~ d'un nom + préposition + nom ou verbe: des pommes dl
chine à lover - un arc-en-ciel. Les b/jOUK sont chers. (adjectif) - Les biJOUX

10 ' Quelle différence faites-vous entre : 14 • Entourez la bonne rtponse.


al ft {CS (hais('s rouge'i, là, ça coûte cher / chères ou ptlr ')
al C'est une belle fille et Cest ma belfe-jilfe? bl Non , cellcs-Ià, 1('Ii petite~ dorées, coûtent ass{'z. ( Irc ro u~es

bl j'ai assisté a deux tables rondes etJ'ai acheté deux tables rondes ? sont bCdUCOUp moins (her/c hlres
16 1
UNITE 1
OBSERVEZ. REFLECHISSEZ,
~
REPONDEZ
- ••• - ---- - - - - -A._._-
VOUS D'ECRIRE
-_._--~- - ---
la ucherche au temps pt/du: la mode des vide-greniers

Vide-greniers: quelle régl
l'engouement" pour les brocantes et les vide-?reniers, 9~i
date ?'u~e qumzai~ed'années, 1
arque, bIen sûr le désir de faire de bon,nes ~ffalres en denlc~ant 1 objet rare maIs pa~ se~le­ .
'lent. D'ailleurs, les bonnes affaires, en reallte, ce sont les vraIs brocanteurs ou les antIquaIres
Il Y (1 vide-grenier le U'
lm 111 l
qUI les font Ils sont là dès l'ouverture, et raflent" les objets intéressants qu'ils revendront fort a cote dc chez
cher. plein ra1lgcm
Pour les clients ({ normaux », le vide-grenier est d'abord une occasion de se retrouver, sur-
VOJ vieil/l'n'es. L(jf11111PI
tout dans les villages où, peu à peu les commerces disparaissent, où il y a de moins en mOinS
de lieux de rencontre. Chaque village a le sien et, de dimanche en dimanche, les mëmes ama- - VOllJ dr'7'
teurs se retrouvent d'un lieu à l'autre Ils vont et vIennent, discutent, comparent, marchan-
(a) le lieu ex
dent .. boivent un coup", déjeunent sur place d'une saucisse-frites ...
C'est un vrai bric-à-brac: on vend tout et n'importe qUOI, des jouets, des meubles, de la
vaisselle; des vêtem~n,ts, des disques, des outil~ ... Il Y ~ là des objets « authentiques» qui rap-
pellent 1 enfance, qUI evoquent un monde oublie. On echange des souvenirs.
Et les ven?eurs? ~our l,a plupart, ce sont de~ particuliers~ qUI, réellement, vident leur grenier. Vou! dt''7.m,:z paver
1 Pour e~x, c est u~ Jeu, c est. comme «. Jouer a la marchande ». D'autres sont des brocanteurs
protesslonnels qUI vont de VIllage en VIllage et, chaque dimanche, déballent leur marchand'
't ' t' 1 Ise. Attentio17 aux contrôles: 11
P our eux, C es un me 1er p us qu'un plaisir.
'7.1011.1 pOllrrit'z a'l'oir d

F,'S" VOCABULAIRE
• l'engouement = la vogue, la mode. la passIOn. • rafler qqch = saisir rapidement qqch.
• fort cher =très cher (langue soutenue) • boire un coup = boire un verre
• des particuliers .. des professionnels. 18 - Parmi ces objets mis en \lente, lesquels, VIS ooum1ienr s ott;
avec la loi? Pourquoi?
(1) Animaux: deux petits chiens. une tortu"
. 15 Pourquoi l'adjectif « authentique " est-il entre guillemets? un serpent.

[1 16 Quels sont les sentiments des particuliers? ft ceux des professionnels? (2) Armes: un revolver en parfait état

17 Observons comment ce texte est construit. Résumons les différents paragraphes: (3) Vêtements : jupes, vestes, chapeaux
a) Pour tout le monde, désir de faire de bonnes affaires MAIS le~ bonnes affaIres ce sont les antiquaires qU I (4) 12 CD de musique gravés
les font.
bl Pour les acheteurs" normaux Il c'est l'occasion de se retrouver. (5) Un lot de vieux disques en vlnyl
c) Ce qu'on peut trouver dans un vide-grenier.
dl Et les vendeurs? Il Ya les particuliers et les profeSSIOnnels (6) Une vingtaine de lIVres

Dons votre pays, ou, quond et comment se vendent les vieilles choses? En réutilisant le vocabulaire (7) Des meubles ' deux chaises, un (cmao<,
de /0 leçon et en suivant l'un des trois pions suivants, rédigez un texte de dix à douze lignes. (8) Des bijoux : un diilmant. deux bagu
or 1turquoIse un willer de perle

(9) leux Vidéo copiés ':oUI Internet


PLAN 1 PLAN l PLAN ) (10) Ydlssf.:'lle . dix ds<;ielle<; Cinq ven
al QUI Yva pour acheter a) Qui y va pour acheter un plat ovdl
etpourquOI? a) Qu'~t ·ce qu'on y Irouve >
et pourquoi
b) Oui y va pour vendr, b) QUI Y Vd pour o(heter
b) Ou 'e~t-(e qu'on y Irouv") III Nourriture fMe m
pt pourquoi? 1 pourquoI?
cl Qui y va pour vendre lMes
cl Qu'est-re Qu'on y trouve c) Qu i y va pOli r vend"
et pourquoi]
et pourquoi? III (.M'te') postales anoenn
1
18 ITE 1
OBSERVE

1 (,
On dit ct on répète que les hiln\',m partent de pl
OBJECTIfS fON(lIONNE~: Decrire de'\ .1(1I\'l t(>5 pn''\cntes ou pJssE'es R,I(Onlpr une rie., '>tlC io-professlO llnc lles som (oncernees méme r'l
heau(oup IIlIlino; que les autre
c\pénen<t" pa~'{'(' - (omp.ut'r deux èpoque~
COll1bien de tel11}'" p.lftent ·i l~ et ou
LEXIQUE: les \ .1(,lOœ'i lt's vOy,lgô ll~s IOISlr~ (juillet-amit) nu bure! de la mer
I)'al>"rd. on ('St passé Je trol~ à qUdtre pu
GRAMMAIRE: La ~patlcl,,')Jtllln - PréposillOn~ et nOI11) de pays -les lell1p.\ du Jla~s tractlonnent de plu8 en plu .. le
ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Accord du paltlope pihSé .lVt'l l'aux;I',llre avoir droite, ou quelque,,> i
Uil pOllt
même endroit. Enfi n. Lenain
• (OMMENT fAIR[ POUR ... ?: E:xpnmer de, regrets • ru"\'

CIRCUITS ET CROISIÈRES: VOYAGEZ AVEC JET TOUR 4 .-. 0)Trouvez trois raisofJS e.rcpltquQnt pourquoi les agriculteur). panenr mOins souvent
vocances que les autres.
3. i
b) Avec ces éléments, rédign un P.If"E,IUYIIC uc quulIc pnt'os,es
une phrase d'introduction qui présente le ,th",,,,, 1 v uuuru
fld prem'trc f
rillSon) 1EflJm, .. (la troisième raison

'J

5_1~ __________________•

8.

1 • Associez le desaiptif à la photo qui lui correspond.


al VIsitez les sites mysténeux de l'Île de Paques et s~ célèbres statues moa 1
b) la population, la nature, lit culture: tout e~t unique en Mongolie 1
c) Un programme qui vous mènt> sur la route des caravanes. ;\lIX portes du Sah,lréJ r-
d) Pérou' 19 jUin, départ <,pécial Fête dt' l'Inti Rayml, J (u
el le paradis e.\;ste: venez aux MaldlH's
fJ La Grèce classique, toute la n(he~<;e du palnOlome POLIr le') passjon/l~ de la Grè-ce. [...1
r .....
g) Pour assoCIer culture et détente. un c;rui pays ' rt'8ypte
YO.I
hl Il I\aribu " ou bienvenue au (œur de') plus bellf's r~rves odn,mdm StlUVJges du Kenya
6 n.'
2 Choisissez une destination tt justifiez votre choix en quelques lilnn.
H~t"
3 Posez cinq questions ou voyagiste concernant la dntinarion que VGUS aw7. hG
20 0 u.·ml1 1
DES MOTS POUR LE DIRE
-- ------ - - - - - - - - ET LA GRAMMAIRE.
---~-. -
t' crolution. des données chiffrées
1_ Se situer dans l'espace, quelques rappels
Des expressions al Attention cl <ertitines préposltiow'
Des noms - nt' confondel P,IS chez et â On va chez h' lJourl!er // On va il la /w(Jc!Jm
en progression en baisse - 30 % = trente pOur
ne augmentatIOn, une hausse - une diminution cent - 1/2 = la mOitié de(s). cinquante pour cent Cl'rtainl's prépositions sont toujours (onstrUltes Glvec de ; près dt:, lom d~,
un pourCE'ntage de(s) - 1/3 de(s) = le tiers de(s) - 1/4 de(~) - le quart nl/llcu de , Il' long de, au /lied dr, au (œur de (= en plcin mt/ieu dt'), atH1esSlls
de(s) - la majorité de(s) + nom ou pronom presque 11t' wnfondel pd'> entre et parmi : parmi s'ernplol!~ avec un nom pllJri~1 lompren

toujours pluriel - la minorité de(s) - une grande ments ou .Wf'( un nom colkctif . L'hôtel f'~t entre la mu et la montagne. // Choisi
Des adjectifs
partie de(s) + nom ou pronom presque tOUJour~ parmi 1105 2S0 destina/ions
supérieur ,1 - égal à - inférieur à bl Attention ,j (es verbes
pluriel - la plupart de(s) -là quasi-totalite de(s)
l (l'Oi5)3nt .. décroissant - stable - aller (de l'endroit OÛ je SUIS - • .. ) / venir (fi pclrtlr de l'endrOIt ri
• je VAIS rha toi. // fu VIENS (hez mOI , mon " endrOit
Des verbes - se situer ne peut pas s'utiliser pour les personne')
augmenter, s'accroître", diminuer, baisser, passer de ... à ... trouve / se !>itllc / e~1 SItUé sur la (ôle est de 17(,
l 'hôtel est / se
Nous somme\ / nous nous trouvons â dit ki/amttIPs dr lu mN.

8 ) Les Français aiment bien les vacances! À partir de ces données chiffrées, rédigez un commen-
taire de quelques Ugnes en utilisant le vocabulaire ci-dessus et donnez un titre à votre texte.
12 - Avec ces éléments, rédigez un petit texte publiâtai n utilis
(œur de. u
CongéS pales: 1936 : dew semaines, 1956 : trois semames ; 1969 : quatre semaines .' 1982 : cinq sema mes.
Hôtel Vanda - baobabs - massif dr l'isalo - à 100 Am de Ranont 100 f..m d 'fi,
• 9 Complétez le texte avec les mots suivants : augmentation, la plupart de(s), progression, pas- Title : fntre Afrique et Asie, un pays fascinant: MadagoS(a
ser, pourcentage
Le des Français qui partent en vacances l'hiver est en constante. 2. les noms de lieux: villes et pays
En effet, il de 15 à 25 % entre 1980 et 2000. départs se font en al les villes: - il n'y a pas d'artlclr - ParÎs, Tokvo, [Jlak.;jrt
France, vers les Alpes ou vers les Pyrénées. Tout laisse à croire que cette va se poursuI- - la ville où on habl1e, la ville ou on va
-Iii ville d'oû on vient -+ de : Je Hem ~ LI
vre dans les années à venir puisque les sports de neige sont de en plus appréciés dans l'Hexagone.
bl Les pays - ils sont soit masculins (le Brésil, le lapon, 1 n tNl1In
(la Birmanie, la Belgique. l'IndoneslC', l'lrlànd
Vocabulaire des voconces et des loisirs " ya peu de pluriels - les [tat.,·Unr!>. I~ Pay<; li
Quelques pays n'ont pas d'article ' Cuba. Chypr,
Vocabulaire général Au bord de la mer Quelle préposition?
En mer
Noms Noms al J'habite/je vai~ en Belgique (en lIOn Btrm
les vacances - les congés payés Verbes
une escale - une croisiere naviguer bl j'hoMe au Brésil. au Japon -Je tev/en
un voyage -les grands départs un séjour - un bateau cl J'habite OUA États-Unis (OU\ Phtliprll1e~
les embouteillages longer
la côte -le nvage -la plage -le sable nager - passer par dl Je VOl5 à Cuba là Madagascar) - Je Iffltlf' (

A la campagne - En montagne (l'été)


Noms Au ski 3. Se situer dans le passé: la relationpa~s imoarfait e~DarfaÎt
Verbes Noms QlIelqu'un a volé la bague que (o~ais lalUn
un gîte rural
se reposer - marcher les sports de glisse Où éliel'voLl.~
une ferme auberge
escalader - bronzer (le ski de piste - le ski de fond) " tais à la plage. Avant d'y ail
une rivière - un champ
maillot de hain parce que j'avais oublI
.. ~~
flOUS étionJ à la pla

10 - Choisissez un tableau de paysage d'un peintle que vous aimez beaucoup. Donnez-lui un
titre, décrivez-le à l'aide des mots de cette leçon et expliquez pourquoi vous l'aimez. Point d'ortholraphe Irammatical tord du partiClp
11 • Reliez. Ql/clqu'Lln a volila boRue out' J'IIWIÎS '.Wh
a) La majeure partie de l'il
bl La plupart des vacanciers 1) a connu des températures très b(w,cs pour la saison
c) ld plus grande partie des ÉtatS-Unis 2) f'st classée Cc zone protégée 1/.
3) ont qUitté le (amplng la semaine dernlf're
il 0 UNITE
21
, REFLECHISSEZ, REPONDE~ •••
OBSERVE

tte BD de Rei5cr
15 À partir de ces Clonnies sur l'évolution des vacances des FronçOls
petit text de cinq a s,x lignes dons lequel vous réutiliserez le vo(abulair, l'étrangu. rea'gez Un
ns cette Ilcon

v tAisE ,/fIl. m
p\)lJ!f 1'11\'11"" )( CNbf
U' A~ 1 )" "-'rEt J>.'D
fb<:JI) -[ Nombr< d_ .ijou" -IIU/ub ol'it,o• ..,
'foi, -_-.-
~~. A>lV' A~tim u. ~P1'II~r 1964 2,8~1~~n~197'" 5,1 Hlillions - 1984: 8.~ millions - 1994 12 millions _ 2004 l.
\~n ~NE. <~ ~Mt'# r ~:;---~:-:::::y..._... 7
1
"~ rT" ~.~ . i IF k- -....,1 ~.
~ J" JlA,~ j q J Il ,<s>"1J -.+-. "".1,

[
~

rrmClpales aestlnations it,angtres


~ l'Espagne, l'Itdlie, l'Angleterre t't, lolO derrt~re. les ftat~·Un i,> l'(xtr~me Onen

Il ~~I r (Ij 'fA: Hr ,~Vt< )fv}< cC\.{"/jtT;i


Les français vont peu à l'êtranger :
\ R;i'tll AMII /iI.~f (lloislÙl. ,~7i.iL"'M,r uplications DOUI

~-,-~Zklç - 'T'~
le~ Frc.lnçais IlldÎtrisent malles langues étrangères
Illontagnes, des forêts, de la G!mpdgne 1 Les FrançèllS vont
Il
l-~-- ~
.".. WUVl"

ou en famillc. ! Beaucoup ont une maison de camp


- la France est le plus
--_ _- .. -
t Densen t t

C~,
~ ~'- .... _ q.
Er. RI;~ VII .I0~.c. '
1 t~1 f1Pf;1;r·f (j'~~ J
16 ,.., À l'époque de vos grands·parents, comm
--~---~,\;'\,
"'-' ~
• fol ~1JIJo'r , f'fo ) ~ /fi) jours de congé? Vous préciserez l'époque ,(por 1
- -,.
17 . ., Vous envoyez une carte postale a un am.
tes postales (( à la française II.

Date! formule d'âppel! Vou~ Im'me] où vous êtes! Vous d('cm'fzle pdyYgt' f vous r,
faites / Vou~ dites une phrase aImable â votre correspondant 1 Formule ftn.JI~ 1 Et

Je vou lois vous dire ...


13 • Décrivez la vie de ces deux personnes.

14 • Expression écrite. Un ami français a l'intention de passer trois semaines dons votre pays
en mars. Il a décidé de louer une voiture et de camper cor il veut le parcourir le plus complètement • tir..- R6,ot ...
possible. II vous a écrit pour vous demander quelques « tuyaux ~J (= conseils) sur le temps, l'état des
routes, l'équipement nécessaire, le budget qu'il faut prévoir... Vous lui répondez par courrier
(électronique ou non). .QG
TRENTE DES
ay
Comment faire pour... exprimer ses regrets.
Si c'êtalt a rejoue, je ne le referaIs pa5 y

Ce n'était pas du tout comme Je l'imaginaIs (comme sur la brochure)


J'al été bien déçu - c'était vraiment décevant ,,,.1&
On ne m'y reprendra plu. , . , la

18 Su, , ~IIW • • Mk, .,...


ot
J
24 0 lJNITE 1
~
PHONIE 16RAPHIE
.-~ -~-_._---~---- ---

se 'on once comme ça, ça s'écrit comment?


, tll retour sur le son fjJ. ,
... dl'ffl('ite j prononcer et qu'il peut s'écnre de plUSIeurs man l ere~'
•••
\ou~ savez aelJ Que ce son e\, .
... it -eH. ,eui!. ·ouil dans des IllOts masculins comme. . .' .
orml, le detoil (tous ces mots ont un plunel en -OLt'. sLluf detOlI{s)) ,
l'ortf/I. le ftw/I, le soleil. le sommeil; . . À la
fi n de tett e unité, vo us savez:
petit rongeur rou' ou grtS, à longue Queue). le tal/tellll,
- présenter un CV, écri re une lettre de de mande de renseignements,
çlante au goût anisé). - décrire des actI vités présente. . et passèes;
,il. -t'il!. -t'uill. -oum dans dt's verbes comme. - com parer deux époqu es,
tOille. le tressaille, je discutaille. je tlaÎllaille; pro poser à qu elqu 'un de fai re qu elque chos
wnseille. je veille. je me réreille, je surveille;
e. lattention, notez l'inversion des vo\elle) e et u. Cette inversion est uniquement phonétique Faites les exercices suivants et comparez avec les corrigés qui se trouvent à la fin de l'ouvrage.
Comptez ensuite vos points.
Sans lmversion on prononcerait: [sœj]. " en est de même avec: orgueil. Sa ns l'i nversion des voyelles e et
u. on prononcerait: [.)R3 œj], j'effeuille: PAGE D'OUVERTURE DE L'UNITÉ PAGE 7
ou -aille, -eille, -euille. -ouille. dans des mots féminins comme:
10 batatlle la médaille, /0 paille, la taille. la pagaille (le désordre), la trol/vaille (le fait de trouver avec bon-
1 1 Sur le modèle du CV, écrivez votre propre CV.
heuf, la chose trouvée);
t'abeille, la bouteille, la merveille, l'Ore/Ile. /'o5eille (plante au goût un peu acide). la veille;
la /eUl/le ~mais attention, sont masculins des mots comme: le portefeuille, le millefeuille (un gâteau)
2 En vo us ai dan t d ' Internet, répondez âla lettre envoyée au Syndicat d 'initiative
d'Auvergne. Il
chhrefeuille (une plante grimpante très parfumée): '
la broUille. la citrouille (une courge orangée, un potiron), la fouille, la grenOUille (un batracien), la nouille.
VOCABULAIRE - GRAMMAIRE - ORTHOGRAPHE

1 ,1 Cochez la ou les bonnes ré po nses:


1 • Précisez: masculins (M) ou féminins (f)?
1. Une usi ne est a) l'endroit où je ptêpare te repas pour mes enfant
fripOUIlle ~ ratatouille D émail D vermeil D volaille D deuil D ma ille D rouille D
...J
b} une parente proche.
2 • Précisez: noms (N) ou verbes (V)? c) un bâtiment où des dlzames, des centaines de personnes IravJllknt
et fabriquent quelque chose ..J
sommeil D
Isommelile =:J ;
réveill !/réveille D, détail D /détaille D ;travail D / travaille D 2. Em baucher c'est a) prendre quelqu'un dans se) bras .J
3 • l.isez à haute voix. b} engager quelqu'un. donner du travail à quelqu'un .J
c) licencier quelqu'un ...1
Au réveil, Quelle pagaille après la fête de la veille! Quelques feuilles de fenouil dans des assiettes sa les, une
énorme citrouille sur le fauteuil, des bouteilles vides sous le lit et su r le tapIS, des nouilles froides da ns la cas- 3. Une brocante est al le commerce d'obJets anciens. d'ob,ets d'occa ,j

serole, un fond de soupe à l'oseille dans la marmite et, sur le seuil de la pièce, en plein soleil, deux ou trois b) une étoffe. .J
abeilles, attlrêes peut-être par le festin! c) un bi jou. .J
4. Marchander c'est a) vend re J
b) ac heter. .J
cl discuter les prix .J
2. Autre cas où le même son peut indiquer un masculin et un féminin :
uelques noms d'o bjets utilitaires. d'outils, d'ustensiles, d'appareils. de vêtements, de li eux ont une ter-
minaison en -OiT ou -oire. 2 • Chassez l'intrus.
Ainsi sont masculins les noms en -oir comme: a,,050ir, bougeo/(, hachoir, miroir, rasoir. bavoir, mou crOISière - bateau - goélette - esca le - flVag monte-pellt
choir, pelgno/(, couloir. dortoir, trottoir.
Sont féminins les noms en -oire comme: armOIre. baignoire, bOUIlloire, balançoire, 3 . Définissez avec vos propres mots la notion de: conUs '.S.
Il existe bIen sûr des exceptions comme laboratoire, réfectoire qui sont mds( ullns.}

4 • Précisez : masculins (M) ou féminins (F) ?


tIroir ~ machOi re Q couloir 0 passoIre L! écumoire 0 com ptoir 0 nageoire D séchoir 0 4 • les termes comparatifs.
a) Donnez le contraire de :
le l'.l lme de plll
-
~ en plu\
- -
-- - -.

Il travai lle moi ns bien (('tte ann


-- ~---~~---

te repos e<,t la meilleure et d


--_ .._-----
1 2
de c!ltHtliC l'ulle que 1 '~l lIlte. fn alS si
l de viv.1Cltë
USSI

ted
u passe. (Imparfait ou pasSè compose . 7). d 1 /5
Noù) dt>Cldons d'flller faIre un .~~,qlle.nlque ,1ns C p<lY( de S,l int Cloud
\\I(h('" nouS Ics emballons~olgneu)emcnl, flOUS mettom de) boute;IIt:'5 d
. . ~ .. , l' d ans
Qüand nou~ arn\"om, le pMe esl 0('/.1 P t'Ill e promeneurs, de joggeurs d •
/II prenons 1,1 luile. ' e

tez les verbes de la phrase suÎ\'ante à l'imparfait puis au passe compose: ' " /2
voyons des cartes de \œu~, nous remercions pour toutes les cartes reçues: et puis
....1 ,Po Que nou~ en fJIson~ ., Nous les Jetons!

ESSION ECRITf ... ,'20


magnifique prOjet de vO'yage (par e~emple, l'Asie du Sud-Est en batea.u) mais vous n 'av~z pas

pôur paver la traversée, VOU5 travai llez le dimanche. Une entrepnse vous a engage pour
reOleTS el pour faire de la brocJnte sur les ma rchés.
al Ram'IleZ votre projet de vo\'age •
santfe futur et le futur proche, donnez le pomt de départ de votre voyage,
t 1" destination •
... /3
'Z les dales
.. . /1
t'rf>nsez aussI les raIsons de votre choix (un rêve d'enfant. un récit de voyage, •
rsonne QUI vous en a parlë, une amitië avec quelqu'un de là .bas,
r de décOUH/T un pays, des gens très différents .. ). . .. /4
le travail que vous faites le dimanche
Ot>frI\E:Z les dlfflcult~ de ce trdvail. . .. /5
dltlOn!> (hmatiques (la plUIe, le froid , la chaleur), les efforts physiques (mo nter dam les gn'niers
ndre dans des caves. faire un tri dans la poussière, dans la sa leté, porter des meubles, les
rter. .i
}P{"rlVez aus.sl les pl3i~i rs de ce Irav311 . . .. /5
rte d'objets rares et beaux, les rencontres avec des gens qui aiment la brocante. le plaisir de
teneur quand Il fait beau
ncluSl()O

... /2

OUS avez plus de 30 : c"e~t trës bien! Et ~ns héSiter, vous passez â l'Unité 2!
20 à 10: ce n'est p d S trop mal SI vos résultats sont moim bons dans la partie " revoyez la
n et refaites les exetctc:es avec une gram maire et un dictionnaire.
t dans la partie 1/, récrivez vos textes.
oins de 20 : Il seralf peut être uti le de lout revoir avec une grammaire et un dictionnaire.

Introduction 0 19
OBSERVE
N
Le bobo, abréviation de bourgeois bOhême, a entre 25 et 40 ans. Il travaille dans la communica-
tion,la publicité,le cinéma,la musique,le design, l'enseignement. Il aime la simplicité et l'authenti-
OBJfalrs FONaIONNELS: Donner son Opl11l0n sur des gens et sur leur façon de vivre cité. Ainsi, en guise de* table basse, il prendra une porte ancienne qu'il ne repeindra pas. Il ne
trouve rien de plus beau qu'un sol en béton nu. Il adore tes faux vieux bistrots parce qu'on y sert un
lOIQUE: pt'IN'r. (/'Olll't'T. " )emble quc, ({(lire. mmer. détestN. ne pa~ SUpporter, vin du producteur et que les menus y sont écrits à la craie, sur un tableau noir. En même temps, il a
un goût marqué pour la modernité. Il ne sort jamais sans son Palm Pilot, sa cuisine est ultra
• GRAMMAIRE: f.xpre~\ton de l'opinion - L.l cause moderne. Il habite dans des lofts, des ateliers, d'anciennes boutiques qu'il aménage à grands frais. Il 1
est écolo, il mange bio mais il roule en 4 x. 4. Il s'habille simplement dans des boutiques populaires,
POINT V'ORTHOGRAPHE LEXICALE: les adjectifs en -t1l1t ou ell -ent. mais son pull décontracté est en cachemire. Il fréquente les cafés philo, les ateliers d'artistes, les
• PoINT O'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Le verbe" doire ",
pique-niques sur les pelouses des jardins publics. Il rêve d'une ville où tout le monde se mélangerait
mais il colonise les quartiers populaires. Il les transforme en quartiers branchés qui voient aussitôt
COMMENT fAIRE POUR ••• ?: E\pnmer SJ surpllse. 5J désapprobation. les prix de l'immobilier grimper. Il est pour la mixité sociale mais il lui arrive d'envoyer ses enfants
dans des écoles privées. Le bobo est de toutes les villes, de tous les pays.
* En guise de =comme

a. b. c.

2 Qui est le bobo 7 Justifiez votre choix ?


3 Selon vous, quel est le point commun entre ...
- Carla, étudiante aux Beaux-A rts,locdtall
1\((. d 'une petite maison à Montreuil, adepte de
m usique cubawe et signataire de p~tltlOns
~ co ntre la chasse à fa baleine

1 • A votre avis, que peut-on acheter dans ce magasin 7

- Florence et Frédéric, enseignants.


vivant dan .. lin deux-pl{>C'es a ~1l'lun,
con sommateur'i de produits bio et Ic(
teur~ du Monde DIplomatique,

Gaël, ieune agrÎ{ulttur, pré,)ldt'n t d Id


tion oppo<,ée au passage du TGV d a n ~ sa mmun
de Moselle. lecteur de LibballOrl
10 0 LMT I I
DES MOTS POUR LE DIR T LA GRAM MAI
----, j ----- ----------
Des adjectifs
1. Attention: les verbes d'opinion suivis de la conjonction « que PI demandent l'indi tif quand ils
noms
OCj bon #- mauvais - affreux décevant . interessant ~ sont à la forme affirmative et le subjonctif quand ils sont â la forme négative ou interr
un a\ 15 _ un goüt - un Jugement - une idêe tiv
in i ntéresSJ nt. . Jt crois ({u'il est IIlfdltgent / Crois· tu qu'il SOI! intellIgent? J~ ne (TO;spas (lU ',1 SOIt m'dl/OP"
une opinion - un penchant - une pensée sympathique;z antipathique - attirant - beau
un pomt de \ ue - un .sentiment ~
laid - intelligent stupide ~ • Attention: les verbes: trouver, juger ... + adjectif appréciatif + que, sont suivis du sub, nctif
---------
-- -- ------------------' ._---- 1(' t1uu~(' délCvant q/le tll aiesabandonflé (e projet. / Qn juge utile qll~ lu {osses u travaIl
,------ • Attention à la structure suivante:
. Des expressions Je flOuve lIu'jl esf ",fell,gent -.. Je le trollV(' /fItell/R.ent
Oes verbes Tu (fUIS llue tll es géfl/ale. .. ru 1
J (mon, ton, son, notre, votre, leur) aVIS' selon
Croire (QQn1- penser qqch de qqn - juger qqn Pierre, Suzanne ... - selon lopin Ion de selon [/le juge qu'elle ('\f wpable de {m,r; Lr; HUVUII ---.. t III' ~I' Juge copable d~ fOIf(~ Cl' tfa~O/I
e~tl m er qqn - considérer qqn - aifller qqn moi 1 tOI 1 lui 1 elle 1 nous / vous 1 eux / elles
adorer qqn - détester qqn - ne pas supporter d'après Pierre, Suzanne - d'après moi / toi 8 • Trouvez I~ mode et le temps des verbes l'in/initl,.
1 qqn - trouver qqch/qqn
L - - - -- - - a) Je pen<;e qu'il (comprendre) l'explication
4 • Cherchez les noms pour le dire b) Elle ne croit pa~ que le monde (pouvoir) h~nger
al Voici ma proposition; Que chacun donne maintenant son a c) Croyez·vous que le président (vouloir) dèmlsstonner
bl En période d'élection on voit paraître de nombreuxsondagesd'o dl j'estime que cette loi (être) mauv31
c) jevals te dire le fond de ma p sur ce projet . el j'estime utile qu'on (revoir) (t'tle 101
extraordinaire pour notre campagne f) Il trouve regrettable qu'on (falrf~) ~I peu pour les SO
dl " faut trouver une i
publiCItaire. • 9 C Transformez les phrases suivantes comme dDns /'exempl ...
e) Dans une discussion, chacun doit donner son p sans paSSIOn,
Exemple Elle crOIt que nous 50mmes rÎches. - flle nous crOIt flch
sans Violence. a) Elle estime qu'elle est indi~pensabl
f) Quel est ton 5 sur cette question?
b) Souvent nous croyons que nous sommes plus forts que les aul
• 5• Choisissez l'adjectif qui convient: décevant. facile, laid, stupide? cl Je trouve qu'elle est très sympathique -+

a) Cette actrice n'est pas tres belle, on la trouve même assez , mais elle Joue très bien . dl Tu crOIS qu'elle est sincère?
b) Je juge qu'il est vraiment ; il ne peut pas résoudre un problème de math ématiques que
2. La cause
la plupart des gens trouvent tres
Pourquoi ne mettez vous pas de la moquett
c) Tout le monde croyait qu'on allait créer une fondation d'art contemporain sur l'île Seguin. l e projet a été c'est plus authentIque.
abandonné. Je trouve que c'est vraiment - Pu;sque fil es écolo, pourquo; as tu un
Étant donné que / Comme tu es Irès mtl'II
6 • Trouvez la bonne expression. trou qui se form e dans la couche d'ozone et
a) toi, qui va gagner aux électIOns? la l< gauche" ou la .. droite )I? Je VOI S changer de voiture car la mIenne comomml' beaucoup
le VOI S changer de voiture,' en ~//el. la mienne consomme bawcoup
b) l'opinion des journalistes, c'est la 14 gauche ". la pollution de l'a;r.
c) mon , tu devrais (jccepter ce poste. Tu seras bien payé, le bureau n'est pas
lom de chez toi et le travail est Intéressant.
10 • Complétez la phra" .. .
a) Un bobo porte de<; vêtements en Q
Orthographe d'usage: Ne confondez pas les adjectifs en antre) formés en général
formE' verbale, d'une forme de participe prêsent comme: mtérl
b) omme elle
nt, dégoûtant , marra
tifs en -ent formês sur des noms . comme: I/I tel/igent(eJ, négligent c) Ils habitent dans un an(Îen ateher r
indulgent(eJ, patient(1
d) lu es pour la mr<itë sociale, tu n
7 •Trouver l'adjectif a partir du mot entre parenthtses.
a) Dans la boite, Id mU:>lque etait (assourdir)
au pr ~sen
b) Ce travail e~t (urgence)
c) Elle est tres (patience) alors que son ami , lui , est (ViOlence) 11 OtnD/lltl.
d) On m'a raconté une histoire très (amuser' al Il faut que vou s nou
e) Cette grosse armoire est vraiment !en(Ombrerj b) le trouve ImDortant QU
32 NITE l T :)
•••
OBSERVEZ, REFLECHISSEZ, R A VOUS D'ÉCRIRE
17 ' Que pensez-vous du style bobo Il? Donnez votre point de vue SUf cette façon de vivre .
I(

.•ère Mlrjuer;te, Vous pouvez vous reporter au texte de la page 31 ou/et vous Informer vous-même dans la presse, sur
i\ttfJflte1ft VIII-tU? Q..u,,1t~ je pe1t1t ~ue tu el elt AUltralie, et fue
Internet••.
Di, jt IU;# I,,(ore ici, (het Itoul ~ù to~t elt tou/o url pareit. ~1tfi1t
!A# tout 1 f- it. Tu te r~ppelleJ.' ,,,,"tltlte maJ~o1t ~el Me~(JtrJ tu
JlÏi III JrA1t~e ferme ~uz tombait pre/~ue e1t rUI1tel? Eh bun! elle
elt wu!ie m,inteltllrrt pllr U1f (oupte ~e P",ilieltl. M",iél ?Je 1t'ai
lAS 111.(071 réulli 4 le Il voir. /lI ont été « li~uitl par te rOlier Jrim-
!,nt sur LII f"fa~e et Je jllr~ilt IlIuvaJe >;>. Et maintenaltt, ,na~ue
wetk-e1td J (Jelt Le même bou(lflt*! III ret"pent* la maiJon avec
leurl (op4inl. Et toute 14 journée, 01t tel entt1f.~ riJoler et braiUer* !
Illlte manlmt (ue ~el pro~uitl bios (ill ",'ont ~eman~é si je fai-
la il poumr ~elléJumel et ~es fruitl biol ~II1t1 mo1t jar~in!). Elle,
eUe tlt Ult peu bizarre aJlu lei Lo1t91 jUPDnJ «(Dmme ceUX ~e mémé) J
Jel elp4~riLlel, et lei 9rlln~el bouclel ~'Dreillel. Lui est ~anlle 18 Dans votre pays, y a-t-il quelque chose dt {omparab/,
ff-ir~/, je crois. 1l11t'01tt PliS l'lIir p4uvrel! Si tu vDyaiJ leur voi-
tu~e! A p,rt fa, ils 1te sont l's mùnantl! Et fa ItDUI fllit un bon
lUJet ~e mtJltrs4tio1t!
Tit1ts, !U41t~ 011. plfr~e ~u loup! Pedant ~ue je t'écris, allile près
~e la fe1tetre. je Les ,m pll/ser, 4,te Ult ~rôle ~e plinier au bras. Ils
VO'lt laltl ~oute ,het.Marie. l'épicière. Bolt, voilà, ('ét"ient lelnou-
veUel ~e ,helltOus. Ecris-moi et eltvoie-m.oi ~tJ ,artes pOltates.
Je t'embrasse.
Lucie

.. le boucan (fam.) =grand brUit


.. retaper =réparer, arranger en donnant superficiellement un aspect neuf.
.. brailler (fam ) =crier, parler. chanter fort. Je youlais vous dire."
12 se trouve la maison de Lucie? Dans une petite yille ou dans un village?

Justifiez votre réponse. elUM.t (I(U'~'H4.
13 Pourquoi y a-t-il des guillemets à (' séduits ... Jardin sauvage"? VeMlfld ~lColu
14 D'après le contexte, comment comprenez· vous l'expression: Quand on parle du loup ...
15 Quelle est l'opinion de Lucie sur ses voisins?
16 Qu'est-ce que les nouveaux voisins de Lucie pourraient dire d'elle?

Comment foire pOUf... exprimer so surprise, sa désapprobation.


Je ne comprends pas qu'on se dise écolo et Qu'on roule en 4 x 4
C'est un scandale! Vous répandez des insectiCIdes sur vos pl<lntes 1
Je trouve étonnant que quelqu'un veuille de cette Vieille maison 1 Imaginez la rtpon (ttte ;n.,it""o
34 0 UNITÉ 2
.tr--------------------__
OBSERVEZ ____________________ ~

Coquelicot » notre nouveau parfum vous plongera


OB1ECTIFS FONCTIONNEt5: Donner. exprimer son opinion sur quelque chose (1). dans un bain de campagne, d'enfance et de couleurs
« Coquelicot » rassemble tous les effluves de la nature,
LEXIQUE: If srmb!r que, crOire, al'oir /a WllI'I(tiOI1, ne pas Suppolter, sentir, trOll ver , l'herbe coupée, le foin, la noisette, le sous-bois, la
feUille de géranium frOissée, la fraise des bOIS, le
ume, muguet " Fermez les yeux, dilatez vos nannes, sentez,
6RAMMAIRE: E>.pres5lon de la perception - l 'Imperatif respirez, Vivez, revivez! Coquelicot ., c'est un hourra
pour la nature!
• POINT O'ORTHOGRAPHE LEXICALE: les mots termllles en " z .. ou en " 111 ",
POINT O'ORTKOGRAPHE GRAMMATICALE: le verbe .. sentir ..
• COMMENT FAIRE POUR ••• ?: Conseiller, promettre 3 1 1 Que pensez-vous de cette publicité? Est-ce qu'elle vous donne envie d'essayer ce nouveau
---- -- -----_. ---- --- parfum? Quel élément met-elle en yaleur?

Un « nez » f
C'est quelqu'un qui a la pan ion et la
mémoire des odeurs. Quand il travaille, le
« nez », le créateur-parfumeur, a i ta dispo - Tl
sition un « orgue» à parfums et dans cet $ . ' . !~
--4P~.. J.t,
orgue une palette d'environ S 000 a ,, ~.rt '., ' .

6000 odeurs différentes, chacune ayant sa


no te, sa couleur, sa personRilité. le « nez 1> .
doit les étudier (let études olfactivu peu-
vent du rer des années), les identifier, les mémoriser, les e1auer en famillet
olfactives, les assoc ier, les un ir en des harmonies subtiles jusqu'à trouver /',c- .• 4
:'f"11 -
~. "\",-.

-'

ténac ité* et son degré de volatil ité*. le parfumeur doit 'aire pr.uve de ,.rh-
cord parfait. Outre* J'odeu r, ce qu i est important aussi dans un parfum, c'est sa

vérance et de patience (un parfum peut demander deux. trois .ns d. recherches .t de tutsI. Il doit
acquérir une longue expérience et posséde r cette soif de savoir qui ut intimement auoci" i un miti,r
en perpétuelle évolution et qui demande une adaptation constant., une incasunt. r.mite en question.

* outre + nom = en plus de + nOI11.


* ténacité = qua lité de que lqu'un qui tient , qui résiste, qUI per')évère, QUI tOntlOue ma'gr(~ tout
Caractère persista nt d'un e chose, d'une odeur. Caractère de quelque chose qui dur
* volatilité = propriété de quelque chose qui s'évapore tacilement et disp'lIail

4 Relevez, dons ce document, des mofJ qui appartiennent au domaine de Ja musique et


peinture.
S [J Donnez un outre nom ou « nez
1 Décrivez ces flocons. Qu'en pensez-vous?
6 À votre avis, quelles sont les qualités essentiel/es pour ttre un bon f( nez .1# '!
2 Releyez quatre parfums cités par Baudelaire dons son poème .( Correspondance 1) puis rele-
vez les adjedifs qui caradérisent les parfums.
11 est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les flautbois, verts comme les prairies
Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,
Ayant l'expansion des choses il1Jinies,
'omme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens.,.
16 UNITE 2 Il 3
DES -
MOTS
- -POUR
- - -LE DIRE
~~~--~-~- o..-J ET LA GRAMMAIRE .
L-L -~-~ - - - - - - ~- --------------.J
----- --------- Des adjectifs 1.
Dej nornj parfumé (e) - embaumé - harmo ni eux Sentir :- avoir une perception . Elle sentait sur sa peau la (haleur du soleil ct 10 fraicheu dlt lient
fflu\e _ une odeur - un parfum (= odeur olfactif (-ive) - volatil (e) - (un parfum) fo rt, doux - avoir la sen\ation d'une odeur. En entrant dam la pitre, tI (J senti l'odeur dlJ J mm
ubstance liquide ou solide) - un arôme agréable, désagréable, capiteux, léger, t enace' = dégager, répandre une odeur Cettf' tarte sent dél/(/cuscment bon
ne eau de toilette - un flacon - un vaporisateur pénétrant, lourd . . ' "" se rendre compte On dit que le~ animaux sentent le danger avant le.s hommes
la parfumene - le parfumeUi - les fleurs Sentir que -::: $e rendre compte que Je sens qu 'il fi 'est pas hcureu.;
une harmvnie - un orgue à parfums Se sentir - avoir l' impression, le sentiment d'être. Elle se sento/ / fatlg/lee aprt's sa JOUinte
Le mélange des sens frayaI
ne sensation -la tenaôté - la volatilité
-- -- ------------------------~ (l'odorat, la vue, l'oule, le to ucher, le goût)
Le parfum associé au goOt : un parfum épi cé, 11 l' Quel est le sens du verbe Il sentir i' dans les phrases suivantes
fruité, poivre, sucré. a) Elle a un odorat très développe. Elle peut sentir ('- ) un odeur que pen.onn€' 0
Le parfum associé à l'oule ' un parfum pétillant , nt
qui chante b) La chambre du ma lade sentait (:= I~ renferm
Des verbes
Le parfum associé à la vue : un parfum ve rt e) Il a dit qu 'i l se senta it (= , ) à l'aise avec 101
sentir (qqchl - parfumer qqch - associer qqch à Le parfum associé au toucher : un parfum chaud, frais.
QQch - identifier qqch 1qqn - mélanger qqch d) Elle a tout de suite senti (= ) qu'il y avait un sork de m.lldIS#! entre ces deu rsonnes

12 Révision de l'expression de l'opinion. Complétez les phrases al/el: ti mon aVIS c


dlf Ilt' 11
Cherchez les noms pour le dire. portait pas, j'ai la conviction, il semble, tout le monde trouv ....
a) Quel est ton ? Attends, laisse-moi deviner. Je pense que c'est Coquelicot de Vane!. a) qu e « parfum eur Il soit plus un art qu'un metier
bl Hum' Sens ! Quelle délicieuse ! Qu 'est-ce que c'est? De la rose? de la vani lle? du b) que vous fabriquerez un grand parfum
Jasmin ? e) que les parfums coûtent trop cher
c) Je m'arrête toujours devant la boutique de café ; cet est vraim ent irrésistible.
d) , ce parfum est trop lêger
dl Pshit ! Pshit ! C'est le bruit doux et odorant du e) Elle m'a dit qu' les lys. Leur odeur lUi donn~ mal ~ la lé!
e) Dans la boutique, dans la rempile des les plus variées, les
étaient alignés les uns à côté des autres sur des étagères. 2. l 'impératif.
fl Le « nez" s'installa devant l' à parfums et com mença à travailler. • Mode de l'ordre du co nseil, de la suggbtion, de la proposition
• "n'a que tro iSperson nes : la 2P personne du Singulier, la 1 u pl
8 Cherchez les adjectifs pour le dire.
formes sont celles de l'i ndicatif présent, SJuf à la 2e perronn n
a) Ses vêtements gardent longtemps 1odeur de son parfum; celui-ci est vraiment pas de 4{ s " . Tu alfnes / Aime! Til parlc:i / ParI,
bl La maison était toute par les roses et les lys qu i s'épanouissaient dans le vase . • Attention à la place des pronoms avec l'impératif TiJ te varlllml'( u toi !
c) Ce parfum me donne mal à la tête.

9 ' •Trouvez les verbes pour le dire. 13 . Remplacez l'indicatif présent par un impératif'
a) Ce parfum très bon a) Vous vous asseyez.
bl Elle aime sa maison. b) Vous identifiez les parfums et vous les assO<.i ez.
e) Parfois elle prend deux ou trois parfums et die les pour créer un nouvea u parfum . e) lu cueilles la fleur et tu la seos,

Orthographe d' usage Point d'orthographe grammaticale : attention au v n


" If, qui co mportent deux consonn€'s au radic.dl. le vNb rd
• Attention : le mot nez se prononce {ne] et garde la même forme au plun
personne~ du pr ~se nt ,. je sens, tu sens. " sent,
• Attention au mot (, parfum": Il s'écrit avec un « m .. final, mais il 5(' pronom € comme le mot (( brun IJ
[bRœ] (co ntrairement a des mot5 comme : album , géranium . auditorium qui se prononcent comme
pomme ~I [p::>m])
Le verbe formé sur le mot " parfum" parfumer se prononce différemment : IpaRfvme] 14 • Mettez les verbes au présent de l'indicQftJ •
al lu (mentir) souvent. dl Je \~ort ,r' mon chien t

10 • Lisez ô yoix haute. b) J~ (partH) pour l'Afnque les matll1


cl Elle (!>(' servi r) d'un Vieil el le :se \t'nit
Chaque matin elle prend une douche, sauf le lundi où elle prend un bain parfum é, un bain où sc mêlent
les parfums du thym , du pin et du géranium appalt~II photo,

38 UNIUZ l
OBSEI1VEZ. RÉFLÉCHISSEZ, RÊPORv&;,-' •• ~-~-----
A VOUS D'ECRIRE
. "'omme qui sent le vétiver. le tabac et le cuir de Russie, voici deux noms et deu.
17 Voici un nouveau parfum. A partir de ces quelques notes, créez le texte publiâto;....
. ~ --- - -- 1 le parfum: . .

1
" s'agit d'un parfum pour adolec;cente 1/ est tait ;i partir d'essences d'agrumes ' orange. fleuf doraoger,
forage,
.
mandarine, Citron, bergamotier (pour son odeur pétillante. frai(he et vive). On y ci ajouté unI' pOinte d
vanille pour une légère note de ~ensuallté tempérée par la fraîcheur du jasmin.
'Q55'/...0,,,
lA 1.(
.. -;
) Exemple Au galop avec Diligence de Mercure.1 (Vous avez le tItre (Diligtnœ) el 1.1 slgndlUre (Mercure). (eU
phrase pourrait ausc;; sPrvir de slogan)

Refen ez ... fUGITIF 18 Une étude récente montre que les Français sont lel plus gr05 consommateurs
1

Imaginez les raisons de ce goût des Français pour le parfum?


u rox~ww dR- Q;~ ~ e-~
19 1ParmI tous ces thèmes publicitaires quel t .st utui ou ceux qui "ous
j

vous feraient acheter un parfum? Expliquez pourquoi. s et


L'amour, la sensualite, le romantisme, l'érot/sm
La Jeunesse, l'innocenc
15 ' . Choisissez l'un de ces parfums. Notez vos commentaires sur ces deux publicités. Imaginez L'eau, la transparence, la légèreté
L'exotisme, le voyage, l'Orient
et décrivez une illustration pour ces deux slogans.
16 ~ Parmi ces flacons, quels sont ceux que vous choisiriez pour les deux parfums: Orage et
Fugitif? Décrivez-les et expliquez les raisons de votre choix. Je vou/ais vous dire ...

Chère Madame LION.


L'été est bientôt /,' lors
,
nous vous reservons no
~

10

_1 '~r-'" ...
DE SOIE. Crème t
l )

protégera des m J au JO
crème et voilà vo
nie. Si VOliS co .lae i
Comment faire pour.. , conseiller, promettre...
Je vous assure que
crème étonn s l
vous sédUirez tout le monde avec ce parfum. •
Quel parfum conseilleriez-vous à une jeune fille.
Je te promets que
Un parfum frais et léger. toilette « S •
tu pourras te parfumer quand tu auras 13 ans. •
Le parfumeur recommande
Le comité d'entreprise engage les employes
d'ajouter du patchouli aux autres essences Renvoyez-no
Je propose que il ne pas se parfumpr sur les lieux de travail,
l'on donne le pnx du parfum de l'année à Coquelicot lai 200...,.

20 • .'tur ce modèle. éuivez un


SOif N,

40 0 UNITÉ
1
OBSERVE
------
TYRANNIE DES MARQU rr 1. Lettre au Père Noël de Florian, 7 ans 1/2
Chaque année entre le 10 et le 20 décembre, les enfants écrivent (ou dictent à If'urs p'1rents) une lettr
OBJE<llf~ fON010NNELS: Donner son Opllllon 5UI quelque (ho~e ou sur quelqu'un (2) - au Père Noël pour demander des cadeaux . les leUres sont adressées à Père Noel dans le CIel, Père Nod d,
Frallce, etc. pUIS glissées dans une boîte aux lettres. Le Père Noél rf!pond toujours . QUI est ce PÉ're Noel
lire lettre pour décrlle un l'venement. pour commentel Quelque chose.
surcharge de travail? Des étudiants le plus SOUVf'nt Toutes les lettres des enfants, des mIlliers et d
LEXIQllE: le, vêtements -l.l mode - L'expression de l'opimon personnelle. milliers, arrivent a Libourne, pres de Bordeaux. Des dizaines de salariés Vdcatimes (étudiants, cho.
meurs ' ) renvoient li chacun des enfants une lettre Signée II le Père Noé! >, en lUI promettant de f~jr
GRAMMAIRE: les prépositions exprimant la cause, la conséquence, le but - le condi· tout leur pOSSible pour trouver les cadeaux demandés, à condition qu'il sOIt sage
rnel de souhait
POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: Les mots composés d 'un préfixe et d'un nom.

POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Adverbes à fonction d'adjectih - Adjedifs à


~.12~
~~~èAe,MJ
fonction d'adverbes . 1 1

• COMMENT FAIRE POUR ••• ?: Exprtmer un pOint de vue personnel en français familier, h, 1 v, 1~ P...: 1} .~ I J :.. ~: ", . ~r ,. 0
I ~ '''''''ï' ~~crF ,;j~;
.1 J. i : ~
fnl. V L JI. '. 1J .1. . 0 ~ LA ' 1. j , 1 0 () 0 .. 0 .
f QJOO{UùJ r~ wrv tu'~~~ei ~MliMOJ\.Ou.: to.ut ~",a,.uec, ~
~DJPM~. ~ .
1 1

;r~~~~I~~~ tjJ.M.i ~~, ~


~tk~1~bJ~~~ck~
·~~'~~~~~a1MI.,ik~~~F;Pil~~/ruP--w.c~
{ ~~~JUe,CG'IMTl.e-cJ1e.~'Tn.O'rV~
l ' li1 ;.. ro-, ~J 'Wf\&~Mv~~/\I..à,teIfWeM.
, 1
t . ,.... , ft ft ft 7. ~. . .
,. AL"1J1Do\Wed ça.. 'Il'JDC.Ae,~
JeIn,~de&~J
,
4s-JliuU~e.t~I~~~60~Q, ~~.
<el~ ~. ~ ~,

* moche (familier) ;/:. bea u, belle.


* juste comme = exactement comme.
3 1 Dons la lettre de Florian, qu'est-ce qui est mentionné? Cochtz.
a) L'exempl e des copains U
b) l a marqu e des obj ets, des vêtements, U
c) l e pl aisi r de recevoir un j ouet original. U
dl l e désir de jou er avec les dml 'l ..J

4 À votre avis, parmi les cadeaulC demandéJ, lequel est le plus importun 'our l'enfant? l
des cadeaux demandés est une idée de la mère de Florian. lequd 1 Justifiez "otr, rélJOn
5 0) Comment expliquez·vous l'utilisat;on des articles dans fi il' voudraIS une nOl/velle ~'OitUf
1 Décrivez ce garçon. téléguidée et j e voudralç le bateau dl' pll ates Fisher Priee: l'.
« Pour Noel, je voudra;' un tee·shtlt t\di das rouge et bleu Ou le tout UIDM
2 L: D'apres le titre de la leçon et la photo, imaginez de quo; nous al/ons parler dons cett, dess u ~ ..
leçon.
hl Cherchez dans la lettre de Florian un outre e.lremole de utte cunstrudion artiel
6 LJ Imaginez la réponse If standard ~> du Père Noel.
42 0 UNIr 3
DES MOTS POUR LE~----~--------
DIRE
ET LA (jRAMMAIR~.
_______~__~~_____
u~ -.J
LL~--~~---------~_____

----
,

Des verbes us prépositions qui servent à exprimer la cause, la conSéquence ou le but.


0(5 noms
ressembler à -- se moquer de - critiquer
la mode. ~tre â ,la mode -l'influence - un Jdolescent. 1. Prépo~ition + infinitif
pré-adolescenf - Ulle jupe , une mini-jupe • pour (cause ou but)
un tee-shirt - un pull-over - une chemise -- un jean Des expressions
un bermuda - un pant(lcourt (pantalon 3/4) al Flonan est pUfli pour avoir volé dc< bonbons dam un tnaga~m parce qu'II il vole
un plouc (faOl .) -j; une personne li la mOde b) llonal/ veut une (a~qllettf rouge pour ressembler il son copnin u
des pattes ~'ep~ (pantalon: à pattes d'~léphant) Ibulj
------ ------ --------------------------------, • De
Des adjectifs une chemise a fleurs, a rayures, a pois .. . flOrian 0 cté heurellx d'avoir broumup de lOt/eoln - parce qu'"
beau -- laid - moc he (tJm.) - ringard (fam .) -j; Cest classe = c'est élégant, chic - BCBG ::: II
• Faute de
à la mode -- bari olé (de toutes les couleurs) bon chic bon genre (élégant un peu bourgeois)
Il a oublie 50n rendeZ-VOlis faute de l'avoir marque slIr son at!fnda
blanc cassé, beige, kaki, bleu mJrine il / elle est canon = très très beau (belle) parce qu'il ne lavait pai m<irqu
2. Préposition + nom ou pronom
• À cause de
7 ~
Une adolescenU d'aujourd'hui ••• et ses Souvent, il ya une idée de négtllivilé (0-: c'est la f.tule d
parents dons les années 70. Décrivez-les en utili- Je SUIS amvé en retard à couse d'tm problrfl/l: rians le métro
sant les noms et les adjectifs de cette page. • Grâce à
Exprimez votre opinion sur ces deux photos. Cette fOI'>, la cause est vue comme po')itlv
Grôce à VOLIS, j'al réuSSI mon examen.
• Par suite de / À la suite de
Il ya l'idée qu'un fait suit un autre fait.
Le trafic est interrompu par suite d'une pann
• De
"était fOIl de joie. - Nous étiof15 morts de pelJ/. - JI a sauté d, un',mt le n
• Faute de (= à cause du manque de .. )
Faute d'argent, le Père Noël ne fera OIJ(Ufi radeau cette ann parce qU'II n'a pas d nt

9 Complétez avec l'une des prépositions suivantes: d, u


, 8 Zoé écrit un mail à Clem. Complétez ayec: canon, ringard, un pantacourt, marin, classe, BCBG. a) C'est uniquement 'ie~ relations qu'll a pu obtenir (1
b) Il a dû prendre froid la nuit dernière. Regarde, il tremble '!lèvre. Il l"ul app It'dcr'ln
~
c) Il n'a pas réUSSI à les persuader de renoncer à leur expédition et pourtant. ce n'ec;t Ilas
CI~;sl!or ~nt_ Irrl~,rirne',.. S-ecun~t SlJpprim~r" avoir essayé.
!l.p., ~oegirard@Doo " .1T A d} Ils se sont disputés une question d'argent
li.. s t., cJ..ml~bis@ ,)' ahoo.lr
Obje t, non corre •••• t glnial' e) lui, tous nos projets ~ont tombés â l'eau 1(-:: ont échoue. nont pas reu
1;es.ag

ang.L.a~s es't arr..i.vt! .b.l~r. ~r. peu •••••••••• mais très •••••••••• 1
1J
or. corre::r.
~'~st i. mi.loi.!: de la c~a~s. (ça rime!j. Aler •• je le fal$ la description . . . . . ..... . beige
pa" trop court, pull .......... , lIlocaDl>lno er, euh', grand, blond, ,)'c ...x v~rt~ , genre Brad Pl tt. Point d'orthographe arammaticale
1..1. e61 ....... ..... À.'i"S copinelii et:. bB.l'C!n't IJ
, leI 'pauTr~Lf i~u.r& corre;;. sont \-oua .. ......... . .. .. ..
• (ertains adverbes ont une fonction d'adjectif .
'est .J.& vie J
ac Z- • Certains adjectib ont une fonction d'adverH .
Dans le') deux (dS. ils !>Ont invariables

1r un corres = un correspondant.
1< elles en bavent = elles sont admiratives et jalouses 10 • Reliez.
a) ~I tu es mal.lde, il fau t bOire 1) fOU
b) J'i>lilis lllriell~e! l'ai vu 2) Just
rthographe d'usage: les préfixes (exem ple: un pré-odolesunt _ une mini-jupe.. .). () lu as rdlson C'est toi qui .1'.'di'l vu l) fort
dl le n'entends rli' n P,ule plus ) chau
44 ~ In
T .
OBSERVEZ. REFLECHISSEZ, REPONDEZ ••• À VOUS D'ÉCRIR
--
-
~

éc;,;;t ~~ ~"ège, la folie des marques : 13 l Cherchez sur Internet des renseignements sur Naomi Klein et SUT son /ivre No 102.0.
a) Donnez quelques indications biographiques sur cet auteur
se « marquer)) ou se démarquer? b) Dites en quelques mots de quoI parle le livre.

Dès 1~(ole élémentaire rcertalns disent même dès 1école maternelle !), les enfants sont très senSibles 14 r Dans votre pays, les gens en général accordent ils de l'importanu aux marques? Dans
1inl1uence des marques, surtout pour les vêtements ou les chaussures. quel domaine? S'agit-il de marques plutôt nationales ou plutot étrangères l Développez en 7
8 lignes.
A chaque "entr~e se joue la même scène dans tous les magasins. Par exemple, la mère propose d acheter
des baskets pour elle, Il n'y a guère de différence entre une paire et une autre Guère de différence . sauf de
pm pU/S'lU en effet cela peut varier du simple au triple! Elle préfère la moins chère, naturellement. L: enfant se
15 1 Vous, personnellement, attachez-vous de l'importanu aUK marques (de vêtements. cl
chaussures, de bagages, de prodU/t~ de beauté, dr parfums, .. J.
met à faire la téte*, il désespère de lUi faire comprendre qU'entre ces deux paires de baskets, c'est le jour et la
'lUit 1et qu'avec celles-I.1. il va être la rISée' de toute récole. Il n'y survivra pas 1
- Si oui , indiquez vos marqut's préfi~rêe> t:t pour chacune, expliquez pourquoi en réutilIsant les mots qUI
servent à exprimer la cau'le
Les parents ne sont pas des monstres sans pitiÉ'. Ils comprennent que l'affaire est grave Ils savent que les - SI non, expliquez pourquOI vous êtes indifférent aUj( marflues
enfants et adolescents sont très sensibles à l'Influence de leurs pairs et quils détestent se démarquer des autres
16 1 1 Réagissez à cette publiciU.
Alors, on négOCie OK pour tes Nike à 100 euros mais alors c'est moi qui choisis ton blouson,

1 Souvent. les courses de rentrée sont une véritable épreuve de force dans laquelle les mères /les pères se tien-
nent prudemment en retrait) sortent presque toujours vaincues
Alors, .les parents
'd .se révoltent contre la tyrannie des marques. Ils tentent de s'organiser en clubs ' en fo rums
en • ca fes pe ~goglques '. Ils a~hètent le livre de Naoml Klein, No Logo, se le prêtent. le commentent. Ils s~
demandent meme SI le retour à 1Uniforme dans les écoles et les collèges ne serait pas LA solution

* faire la tête := se mettre à bouder.


* être la risée de := être l'objet, la cible des moqueries.

vnn..pI 'LAIRE
• guère de différence =peu de différence.
• une paire de chaussures. de chaussettes, de gants ...
• désespérer de + nom ou + infinitif = penser qu'on ne parviendra pas à quelque chose.
• leurs pairs =leurs égaux (ici, les autres enfants).

11 Comprenez grâce au contexte. Cochez l'expression équivalente.


a) entre ces deux paires.
1) C'est absolument dIfférent o
2) L'une ne peut se mettre que le jour et l'autre le sOir. CJ
c'est le jour et la nuit 3) En plein jour, l'une des deux paires est ridicule U
1) sont une preuve de torte, de courage de la part de la me re. U
b} .. sont une épreuve de torce 2) sont une véntable lutte entre la mère et l'enfant. J
3) demandent de la iorce physicjue de la pMt de la mNI:' J
Je vou/ail \lOUS di,L ...
12 Changement de point de vue.

Vous êtes l'adolescent du texte. Vous racontez a un copai n de classe pourquoi aller acheter des vlle- l poesIe su
ments dans un magasin avec votre mère, c'est vraiment la galère*.
Mif'lIX qu'une marque' un poèmr t Imprimez I;ur vo~ t
C'est la galere (fam ) =c'est ennuyeux, pénible, désagréablf'
f)'l Rellay l Que/qups V('fS dC' I\irnbaud? Un pocm
Comment faire pour... Exprimer un point de vue personnel en français familier. proprl' Wknt Cf('.1INlr? A vou,; dr (hOISlr Cr<; q t ~ li
Positif Je trouve ça/ce garçon sympa, chouette, génia l, Super, cMru, top, (onon (pour la bea ut POlir tOll~ ({'lIX qui vour., noiq'ront.
Négatif Je trouve ça/ce garçon nngard (= démodé), moche (pour 1.-1 beauté) l'our IntiS renseignt.:mrnts , Nm .......... p·_T'\ 'f f

46 0 UNITÉ 2
.
PHONIE / GRAPHIE Il

Ça se prononce comme ça, ça s'écrit comment?


On prononce 10 consonne finole ? ••
La consonne finale se prononce
La consonne finale ne se prononce pas
(
---------
C 5ec br 1
Un bu, un bloc, un üh('{, le porc, le pu le, e trafic, le lac À la fin de cette unité, vous savel'
Blanc:. Iram 1
lebam luooutc.'loUl, un l'5Croc le tabac, e tronL
.
D
- -- _ lire une publicité;
- donner votre opHlion sur des g{'ns f:t sur leur façon de VIIIJe
:n'l7rd. b/ond./rold, grand. laid, profond, wond Le sud, et des mots d'ongine arabe: un oued, I/n bled _ donner votre opinion sur Quelque (ho~, ,
Un hasard. un !xJu/cyard, un bord, un marchand, - écrire une lettre pour décrJr(~ un événement, pour commenter quelqu
un pied. unvl~/lard,
F
- -- -- proposer d quelqu'un de faire quelque (ho
F Le -f final se prononce dans tous les mots il l'exœption de: clef Faites les exercices suivants et comparez avec les corrigés qui se trouvent
!.odet.
G
- Comptez ensuite vos points.
la fin de t'ouvra ......

G le -gfinal se prononce dans des moh d'origine anglai\e.


Long. Le camping, le Jooting, Ull gag, un iceberg, lin parAing.
Le pomg. le rang, le sang. PAGE D'OUVERTURE DE L'UNITÉ PAGE 19
L
l
Gentil
[i'lil, l'olattl. . 1 Examinez les photos représentant les parfums, lesvêtemenh; quelle epoque évoquent-
Un cil, un fil, amI.
ils pour vous? ... /7
.2.
Le Jusll, l'outil, le sourôl.
M
M
!.o faim, I~ nom, le parfum, le thym. Le-m final se prononce dJns des mots d'ongine anglaise ou latine. Trouvez un slogan pour les parfums. . /2
Un album. un fam. un géronium, du rhum, un trom.

p p . 3 . Quand vous achetez un vêtement, qu'est·ce qui vous attire fe ,Plus? la forme, la cou-
Staucoup, trop. Le·p final se prononce dans des mots d'origine anglaise. leur, la marque, l'utilité qu'il peut avoir? .. /2
Un camp. un champ, un coup. un drap. un galop, un Joup. Un clip, un handicap, un hold·up, du ketchup, un scoop, un stop.

R R VOCABULAIRE - GRAMMAIRE - ORTHOGRAPHE


Por, sur/Clair, dur
Lrboucher,ll'boulanger,ll'danger,ledinalepopier. Le cœur, 10 peur, un (Or,l 'espoir, le fer, le lom, le mur.
- • 1 • Classez en deux groupes les mots proches par le sens:
S S eff/uve, une Idée, une pen5ée, un arôme, un parfum,
Bas, gm, gros, plus (adverbe négatif). Plus (adverbe de quanlité: le - S Il se prononce quand l'ad·
L( corps, le dos, une jO/s, un mois, un pays,l( sucCès, /1' temp.s. \erbe est utali'iè seul, sans complement).
Le bus, le fils. le lys.
• 2 1 Quels sont les quatre autres sens? Lo v
T
Muet. dIt. rerit.
T • 3 • Remplacez les mots soulignés par des synonymes moins 'familiers. ,
Un asp(ct,le bouquet, le carnet. l'effet, la foret. un objet, le·t fmal!te prononce dans des mots d'origine <Inglalse al Cette fille est (anon
le parquet, le pOignet, le projet, le regret./e secret. le su/et, Le basket, le gadget 10 )r:t'St r, le plcApocJ..et, le rackt't
le tidet.le lire!, le trajet, le chont, Je dOlgr. bl Tout cc Que porte ce garçon est ringard
- _._-
--

• 1 Devinez ! Ça se prononce pareil, mois ça s'écrit comment? • 4 • Que signifie le mot«( bobo ~~ 7
al On en a cinq a chaque main. / 3e personne du singulier du présent du verbe deVOIr 5 . Je voudrais ou je veux bien l Lequel des deu 1 S sUIvantes
- Je une baguette s'il \'ous p
bl C'est la partie du corps entre les épaules et les rems :
/ lr~ note de la gamme: - Voulez vous attendre un peu? VOU'i aurez du oam
cl C'est un tout petit signe qui termine une phrase'
/ c'est Id main fermé~ ' D'accord, J
d} Sensation éprouvée par quelqu'un qui n'a pas mange:
/ limite, conclusIOn: 6. Complétez les phrases par des expressIon Cc
el On en donne quand on se bat: I II est entre la tête et les pdules , (0/11 ml'. en rf/et
2 Cherchez dans votre dictionnaire. a) 1. C'i (itudiantc; sont funeux. v t
a) Le verbe formé sur: camp, bavard, p'rand, rang, nom, ga/op, regret, (hant 1'l1l11versltë avalent (onsidérablement .llllompn

bl L'adjectif formé sur: sang, danger, parfum, corps, temps. hl ('rIait <'ûr, dl!" .walt la gnpPt'. elle frl .. <.nnn~1
cl Un autre nom de la même famille que. bord, bOUlange" outil, dos cl elte se ~ntalt d 1
48 UNITÉ 2 .
une tIOnne hygiène de , ie, elle a 1apidement 1etrouve la sa nte. • •
'''''''''' t:n~nne falSJit 1,1 queue de\,lOt la librairie chacun voulait ètre le p
rem 1er
.

e \/ de Ilnm Pùtte,
l'ambiance Qui n'etait pas très agréable.
t f)JS prolongé
uelle est fa phrase qui exprime la cause et celle qui exprime le but? '" /1
11)'1 (t'tlrste J cté disqualifié pour aVOir pris des produits dopants.
hamplon C)thste prenaIt des produits dopants pour êtle sûr de gagner la course.

S• Oui ou non? Faut-il ou non faire l'accord? '" /2

a tante parfait dOltl. On I"entendalt de loin


les traces laissées par le loup étalent (ne(),
cl Hie Vivait seule et mangeait souvent (froidI.
dl Elles bavdrdaient, mais se sont arrêtées (net) en voyant entrer le professeur.
'" /20
EXPRESSION ECRITE
• Lisez ce texte et répondez aux questions.


Une mode pour un été ... ?
Autrefois caché sous la jupe, à laquelle il donnait du volume, le jupon se rencontrait aussi

bien chez les paysannes, taillé dans un tissu grossier que chez les élégantes qui le portaient •
brodé, avec de la dentelle.
Aujourd'hui, il se montre. Il s'envole, léger, plissé, pailleté, coloré, uni, aérien. Toute la France •
le porte. Le reste du monde l'a découvert. De New-York à Tokvo, de Rome à Barcelone, d e
Londres à Berlin le jupon vole, virevolte Il est partout, il est sur toutes les femmes. Sur les
dodues et les maigres, les grandes et les petites, les riches et les moins riches, les minettes et les •
dames d'âge mûr, les bobos à la pointe de la mode et les mères de famille à l'élégance discrète. Il
court dans la rue et se pavane sur les podiums des grands couturiers.
Comment expliquer ce succès? C est peut-être parce que le jupon est un vêtement facile a
porter, qu'il va à tout le monde, qu'il donne une allure légère, dansante et qu'il est le symbole
même de la féminité. TI donne aussi à rêver. II fait penser aux danseuses espagnoles, aux gitanes,
Il évoque le folklore des pays d'Europe de l'Est... Et pour finir, il est démocratique puisque les
femmes de tous les milieux sociaux l'ont adopté.

• 1• Comment peut-on expliquer qu'une mode puisse se retrouver dans la plupart des
pays du monde? .. , /6
2 • À votre avis, pourquoi les modes sont-elles passagères? .. , /6
3 • Choisissez un vêtement aussi facile à porter que le jupon. Décrivez-le et, sur le
modèle du texte ci-dessus, montrez-en les différents avantages. ... Il

Plus de 30 : bravo! Vous pouvez commencer l'UnIté SUivante.


De 20 à 30 : pas mal, mais reprenez les exerCIces qU I VOUS ont semblé diffi ciles
grammaire).
(utili~ez votre

Moins de 20 : attention 1 Relisez votre Unité et refai tes les


dictfonnaire.
exerClCe~ avec une grammaire et un

uc'lion 0 51
OBSERV
ESCOU URS ... - -- -- -_.
1. Miche l Pastoureau, historien des couleurs
Historien, archiviste, anthropologue, Michel ~astoureau est professeur à l'École des Hautes Études en Sciences social
OSJEmfS FONOIONNELS: Transmettre une mformati on, la !"t'sumer pour quelqu Un - depuis 1983. C'est un spécialiste du Moyen Age internatjonalement reconnu.
Décnre ses goûts et prétërences (1). Depuis ses premiers textes, il s'intéresse à la symbolique : la symbolique des animaux (sa thase portait sur« le coch
LEXiqUE : E..xpresslon de l'opinion per')onnelle - Les couleurs, les goûts. les sentiments - à travers les âges ») ou celle des emblèmes. Passionné par les couleurs, c'est surtout à leur symbolique qu'il a cons
cré de nombreux ouvrages, dont un Dictionnaire des couleurs paru en 1992
l~ Qu.llites et les défauts " s'est tout particulièrement intéressé à l'histOire du bleu (Bleu, his/olre d'une couleur, Paris, $eull, 2000)
GRAMMAIRI: la phr3se complexe (1) = gérondif, adjectif et participe en apposition . 1 C'est à une véritable enquête sur l'histoire de cette couleur, plutôt méprisée dans l'Antiquite et au Moyen Âge, réhabi
litée au XIIe et au XIIIe siècle, devenue à partir du XVII/e la couleur préférée des Occidentaux, que se livre Miche
• POlNT O'ORTHOGRAPHE LEXICALE: Ecriture du son [nj 5]. Pastoureau dans cet ouvrage plein d'érudition mais très possionnant, qui se lit presque comme un roman poliCIer.
POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Adjectif verbal et participe pré<,ent (1). L'histoire des couleurs est un domaine assez rarement étudié pour différentes raisons. Comment, en effet, tenir comptl
à la fois de ce qui relève du concret (les pigments, les supports matériels, la technique), de l'idéologique, du symbo
lique? Comment faire pour ne pas analyser les documents d'un autre 1emps a~ec nos catégories mentales actuelles 2
• COMMENT FAIRE POUR ... ?: Exprimer son opinion personnelle

le bleu ct Yves Klein 1) 3 ï dans cet ouvrage plein d'érudition mais tres pasSionnant... " Quelle est l'idee sous'ente,
(1 . . .
due dans cette phrase l
4 1 Comment comprenez-vous la dernière phrase l

2. Histoire du drapeau français


Bleu, blanc, rouge. Rouge était la couleur de Samt-Denis, protecteur de 1.1. f:raDce. Bl~1J comme leS b:mmeres que
les rois d'avant l'an mil opposaient aux « barbares ", Wisigoths puis Sarrasins.
Blanc, la couleur du drapeau de] eanne d'Arc au Àv'" siecle, puis, rI us tard, la couleur ropl
Ces trois couleurs ont toujours fait partie de l'hi,toire de France mais ce n'cst qu',! la Revolutlon de , ..
ont été associées. En juillet 1789, une milice est uéée en ral~!)n de lagiut10n rarisienn
comme insigne une cocarde aux couleurs de la ville, bleu et rouge, 'QyJ.l'ld Louis XV l Mra'"
jours après la prise de la Bastille, on lui demande de mettre ..-ette tocard
Cherchant à calmer la foule, La Fayette, qUI commande la garde niltJ.Onm,
de rajouter le blanc, la couleur de$ rois de France.
Les trois couleurs sont nées. Ce n'est qu'en 1ï9-4 que Je drapeau td QU vll le (\.'nnaït
• une milice = police munici pale.
!

Le bleu 11'a pos de dimension, il est hors dimension, talldis que les al/trcs couLeurs, elles, Cil Ollt. 5 Symboliquement, que signifiait le geste de Louis. XVI, a
Cc SOli/ des espaces pré-psycl1ologiques ( ... j. TOlites les coulcurs amènent des associations d'idées
concrètes (... ) tandis quC' le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qll 'il Y a apres toui de plus
abstrait dans la nature tangible et visible Ï>. } ' 1'1 '
ves J'. elll

1 ~ Recherchez sur INTERNET des informations sur le peintre Yves Klein et présentez-le en 1. L'adjectif ou le participe en tête de phrase peuvent exprimer la cause
quelques lignes. Passionné par le.5 wl/leurs, M F'a$toureau} a COI/sacré de nombre'" rlll",,1(I1'(
Cherchant à calma la fou le, La Fayette lur comel/le d Gccepl,
2 • Les différents bleus. De quelle couleur est : 't ... Observez la strutture de ces
al l'océan AtlantIque en hiver? J'h/stolfc de (t'tte (
U >;/lf slècl,
b) la Méditerranée en plein été?
c} le bleu du drapeau fra nçais? amnait aU/OUfa
les unliormes ,ten géné ral)?

S2 UNITt: 3 51
S MOTS POUR LE DIRE
ET LA GRAMMAIRE.
tlmenb
Le passage à la phrase complexe.
noms (rappel)
't'S Des adjectifs
bleu pâle. bleu lavande, bleu ciel, bleu-gris, bleu Une phrase complexe, c'est beau ci condition qu'elle ne soit pas trop lourde Pour l'alléger deux ,def>"
ne üplllwn - un pOint de vue (jamais
on opmlOn franc (bleu roi). bleu vif, bleu-vert, bleu tur- a) Pensez à mettre en apposition, en tète de phrase, l'adjectif ou le participe (present ou paW~I.
quoise. bleu marine, bleu noir MOl15ieur Meriot est malade 1/ n'assurera donc pas Son séminaire jeudi.
un mu~ée - un peintre
-<> Molade, monsieur MerIot n'assurera pas son sémmalfe jeudi

Monsieur MerIot n'assurera pas ~on séminaire Jeudi parce qu'" doit participer à un rongres
-<> Devant participer à un congres, monsleuf MerIot /J'assurera pas son séminaire jeudI
Dt'S verbes Monsieur Mer/ot a été hospitalisé et par conséquent, i/ n'assurera pas son sérninolfe jtual
-- Hospitalisé, monsieur MerIot n 'Ossurera pas Son sêminaire Jeudi
être d 'avIs que - évoquer - faire penser j
b) Pensez au gérondif l " est invariable et sa forme est facile (en ....ont}. Il t'xpr;me touJour~ une
rappeler qqch - représenter - figurer Des manières d'exprimer une opinion (rappel)
wmbo! .lser - augmenter - s'accroître à mon avis, selon mOI, d'après mOI, pour moi, idée de simultanéité avec le verbe de la proposition princÎpale mdl~ if peut exprimer en plus.
se répandre - se renforcer - adorer - préférer quant à mOI. en ce qui me concerne, pour ma - la cause/conséquence JI a éclaté de me en voyant ce spcctac/,
avoir une passion pour part, de mon côté, pour ce qui est de moi. .. - la manière, le moyen Je me suis informé sur ce mjet en lisant les JOllfn
- une idée de condition En réfléchissant bien, tu tfOlIl!t!rns fa solut/on f en écoulant la 10.
- l'opposition (avec ({ tout Il) Il la félicita, tout en pensant le contraire.
6 • Voici un certain nombre de mots ou d'expressions contenant Je mot (( bleu n. Replacez-les Attention: le sujet doit être le même que celui du verbe pnncipal.
ans It'S diffùents contextes proposés.
'eU, bleue (romontlquel - avoir du sang bleu (être noble) - un vrai cordon-bleu (exceIJente cuisinière) - avoir
une Deur bleue - un bleu (un fromage) - des bleus. 9 J Reliez.
a) Il a épousé une fille de la bourgeoiSie lyonnaise mais lui, il descend du duc de Guise. Il a) Fatigué d'avoir trop marché,
1) nous étions pleins d'iI/USIOns
dans les vetnes. b) j'ai retrouvé cette vieille lettre 2) elle restait srlencieus
c) Ne sachant que répondre, 3) elle lui ferma la porte au nez.
bl Quand lai vu la vOiture arriver sur mOI à cette vitesse, j' . j'ai cru ma dernière heure d) Très peu dispOSée à l'écouter, 4) en rangeant le grenu:r
arrlvee' e) Plus jeunes,
5} il s'assit sous un .ubre pour prendre quelque repos.
c) Bonjour madame. je voudrais d'Auvergne bien fait s'il vous plaît. Et un camembert.
10 • Proposez un équivalent aux mots soulignés. Attention aUI( temps et OU{ m 1.
dl Elle est très : elle attend toujours son Prince charmant!
a) En faisant un peu de gymnastique tous les jours, vous vous sentlr/ez mieux.
e) Je ne me suis rien cassé quand Je SUIS tombé, mais j'ai partout !
) l'ai dîné chez Soma et Pierre vendredi. C'était délicieux Sonia est
b) Très déçu par le résultat du concours, il renonça à se repr~ent me session
7 • Reliez les expressions équivalentes.
a) Je partage votre avis. 1) Pas du tout d'accord.
b) Je vous l'accorde maiL . 2) Mon opinion sur cette affaire, la voici! cl Il riait en lui-même, tout en gardant un air tres seneu
c} Moi, personnellement, je trouve que. - 3) Vous avez peut-être raison, mais je n'en suis pas sOr.
d) D'après mes informations... 4) je suis d'accord avec vous
el Quant il moi. je m'y oppose. 5) Selon ce que j'ai pu apprendre ... d) En cherchant un peu mieux, tu l'aurais retrouvë ton dossier

Orthographe d'usage: attention â la manière dont s'écrit le son 1nj:1) e) Comprenant que personne ne le croyait, il cessa de se défend
aJ n;on - une opinion
b} gnon - un champignon

Point d'orthographe grammaticale: partic.ipe présent el dJeclif veriMI (1


Complétez avec un mot se terminant par le son 1nj?>}. Vérifiez dans votre didionnalre. Il ne faut pas les confondre.
al uand on épluche des oi , on pleure. • Le participe présent appartient a la sphère du \Tel be II est t
b st ~n plus fidèle compa d'objet ou f'tr(' a«ompagnéd'un adverbe he au verbe Il corrp,nOl
La pet/lepl/e, glissant mud(JJn, tomba (-:; QUI glissa souda'"
pres des années {t'u , Ils se sont séparés. • l'adj~ctif verbal appartient a la sphère de 1adJe<llt Il
:j us êtes convoqué à la rèu on peut le faire précéder dt" • plus". dl' (1 molO~" de" t
de mard,
u.ro !>ujet par le vt"rbe tTRE
de bœuf sauce madère et champi m 1t
des bOIS Les marcht!s ,lln."tl nt dangrreu

ss
o HISSEZ, REPONDE_ •• •

UN MONDE BLEU, BLEU, BLEU 15


ontren •. la couleur p~biscitée par tous les Occidentaux, c'est le bleu. En France
.
enViron.
À partir de ces notes, choisissez deux couleurs et rédig,
un texte construit de 60 mots
er, NOlJV~Ie-Zêland~. aux États-Unis ou en Russie, on voit la vie en bleu! C'est le bleu qu'on
t-ICu ",,,e aussi pour ça que la Terre est parfois nommée la planète bleue. Et Luc Besson a peut- Essayez de réutiliser (( alors que ", (( en revanche 1',
vous ne connaissez pas dans un didionnaire.
'f si, ... , en revanche... ~'. Cherchez les mots Que
'é"','1-'" ~,)ffimag.::à cette passion du bleu en tournant son célèbre film Le grand bleu,
JOUIS eté ainsi. longtemps le bleu a presque été une" non-couleur )1, Ignorée de tous, méprl-
U\,W' 'leXlStorte, En France, par exemple, les couleurs qui comptaient, traditionnellement. c'était le LA SYMBOLIQUE DES COULEURS EN FRANCE
blanc ëll? nOir Couleurs de vie et de mort couleurs de pouvoir aussI.
al Rouge ' optimisme, chal eur, exc itatIon , passion, vigueur, force, POUVOir, rI(hesse, enl
oo11r d~ ~,~ siècle le bleu fait de timides percées: c'est la couleur liée à la religion chrétienne, la couleur b) Bleu : douceur, tranquillIté, sagem~, ju stice, paix, fidélité, loyauté, tolérclnce, bonL , re_ violen.___
de France la couleur symbolisant la sagesse et la justice Mais rien de bien significatif. Ce n'est qu au cl Jaune Inconstance, trahi son, jalousie, vanité qUllibr
Slècle Que le bleu deVIent vraiment ft intéressant» et au XIx'" que la mode du bleu se répand, d) Vert · espérance, naturel, dIssimulation, folt
E'1SUIte, peu () peu, le bleu a pris du galon, s'est imposé, a conquis le monde du travaiL pUis celui des loisirs. Pas e) Gris : trrstesse. deuil, ennui, égol sme, indlff('rence.
f) Noir : néant, mort
pâle ni le bleu vif pas le bleu turquoise ni le bleu-vert non. le {( bleu bleu », le bleu indigo, le bleu passe-par-
gl Blanc. innocence, pureté, vertu , candeur,
d~ Lou/eun dom
ujourd 'hui. il a définitivement gagné Promenez-vous et ouvrez les yeux. C'est frappant !
16
votre pays.
Il ft chez vous? Expliquez il des amis français quelle est la symbOlique
USine " Les ouvriers portent un bleu de travail. À récole, au collège, au lycée, à la fac ? Tousen blue-jeans.
~e« bleu de Gênes Il). Tout comme à la campagne pour tondre sa pelouse ou bêcher son jardin. Tout comme
a la montagne, en randonnée À la mer? Tous en pull bleu marine. 17 '. Vous, personnellement, quelle est votre couleur pré/érit!? Pourquoi l Qu'est.u qu'ell.
Alors? Tous en uniforme les Occidentaux? Auraient-ils perdu le sens de la diversité? Si c'est vrai, le bleu,
évoque pour vous?

18 • Dons votre longue, les couleurs .sont-elles utilisees ns anoines up', ions (comme
1 • Résumez l'idü centrale de ce texte en une phrase. fronçais: être vert de peur/être rouge de colére/étr~ fleur bleue...J. "nez quelques moles en 'l,·
quant le sens de ces expressions.
12 . Aidez-vous du contexte pour comprendre le vocabulaire. Sans chercher dans votre didion-
noire, avec vos mots ô vous, donnez le sens de:
a) une couleur quasi-inexIstante = cl faire une timide percée = Je voulais vous dire .•.
b) prendre du galon = d) c'est frappant = Qu 'il existe un très beau poème de Rimbaud sur les voyelles el Ietlrs cou If l''it un difficile mai S
superbe. Apprenez-le par cœur
13 • Combien de nuances de bleu sont mentionnées ?
14 • Gris ? Vert ? Noir') Blanc:> Rouge ? Quel adjectif convient dons les phrases suivantes?
a) Comprenant qu'il avait dit une sottise, il devint de honte. IS
b) Il conduit affreusement mal. Quand Je monte en vOiture avec lui, je SUIS de peur.
c) En apprenant la terrible nouvelle, Il est devenu comme un linge. A noir, E hlanc, , rouge, U veri, 0 bleu: vovelk'S
cf) Un homme qui a un peu trop bu est ; s'il il beaucoup trop bu, il est complètement
Je dirai quelque jour vos naissances latenr

~ MA IRE 20 [ En utilisant la symbolique des couleurs


(= des vers de 12 syllabes).
tU .5, 'Z

l'opposition/comparaison: alors que, tandis que- en revanche, par contre _ }/.


En France, la couleur favorite est le bleu alors qu'en Chine, c'est le rouge. En France, la couleur
favorite est le bleu; en Chine, en revanche, ('e!>t le rouge.
Si, en France, la couleur favorite est le bleu, en Chine, ('est le rOU1'e. . ....

Comment faire pour••• Exprimer son opinion personnelle.


Personnellement, Je pense qu MOI, je trouve qu~.,
Je vais vous donner mon avis.
ur moi Je suis absolument de votre (lV;S / Je ne pdrtage pa~ votre opinIOn
À mon avis ... / Selon mOI
ft UNIT
57 • UNIT( 1·.,
L---_ ~_~~_~ ___ OBSERVE
__

u u ~----

1. La vie quotidienne pendant le siège de Paris


OBJECTIFS fONCTIONNElS: Relater une e\pénence personnelle. la commenter - En 1870, les Prussiens aSSiégèrent Pans. Le ~Iè~e fut long et très pénible pour lee ~ansler)s. C~ f,j!t
tout: de bOIS pour se chauffer, de vêtements chauds pour ~e couvrir et ',Ur10t..t de nourr"Jr
Oécnre 5e~ goüts t't préférences (2)
NéceSSité faIt 10 1 », dit le proverbe. Devant la néŒ';Slté de trouver de qunl apaiser l,
Il

lEXIQl'-E : l'e\pre~slOn du goût et du dégoùt - les aliments. Tout ce qui était « mangeable» tut mangé. On commenÇd par 15 pOules, 1
les chats, les chiens
GRAMMAIRE: le passé SImple - le passif
Finalement, les Panslens eurent tellement faim que même 1
POINT O'ORTHOGRAPHE LEXICALE; Adiectifs du type Îmmal/geab/t', ,mbu~ûbl, u Jardin de<; pl
C'est ainsI que, pour la première fOIS, on gOÙ!d à la malr dél
• POINT n'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Adjectif \erbal et participe pré:>ent (2)

COMMENT FAIRE POUR ... ? : Raconter une ,mecdote.


4 Comment comprenez-vous le proverbe « Nécemtli lait 10/ i!?
5
Vous, qu'est-ce que vous accepteriez de monger?
a) Classez ces vingt aliments en troiR ("a't'gories:
A = « Je mange. »
B = « Je mange si je ne peux pas faire autrement "
( = « Je refuse de manger ça . ,j
b) Cherchez dans le dictionnaire les mots que I"OllS nt! f:()
.: h.
Pour les aliments que l'OWJ rejetez, expliquez les rai/Will, l'tH rt! r t.
1) des huîtres 11) du s<,rpent sauce aux herb
2) un bifteck de cheval 12) de la cel\lelle de sin
3) du rat grillé 13) des chenilles grill
4) de la cervelle de veau 14) un pigeon rôti
5) du foie de bœuf 15) un crabe a la ma)onnal~
, 6) un gâteau au chocolat 16) un ragoût de jeune chien
",-
7) du fromage de chèvre 17) des tnpes à h tomate
~ 8) des sauterelles grillées 18) du foie glas d'al
9) du lapin rôti 19) des escargots
~,
"1t"W!ll
\ 10) du chat en sauce 20) une tarte aux frdl

~•
2. Une chanson que tous les enfants français connaissent dès le berceau
n était un petit na,.;
Il ' ;/r1l1 /III ,'(fIl 110/'/1'" (li15)
(,,)11/ /10 /'11/1/11
1 Ce dessin représente la caricature d'un François. Qu'est-ce qu'il mange?
)r(

Ohé ( J/"
2 Cet animal se mange (en Fronce, ou moins). 1/ évoque aussi outre chose. Quoi ? Regardez le
(Jiu' (1/1l' mOld"t
dessin. Itrl/dol //Irl ique ,>ur I".ç t7
••
3 Dons votre pays, comment considère-t-on cet animal (s'il existe)? \ 1/ h01i1 r/(' ( 111(1 il SJ~t S!'/Il1I

l.f' <; / 11'7'('"


1 l' Inrill )

6 • Existe-til dam votre pa)'$ une cham


7 • À votre avis, comm~nt f init la chanson? L
lin pou;b/~.
'i8 a UNIT
DES MOTS POUR LE DIRE
L - - - - -_ _ _ _~_ _ _ _~__ ET LA GRAMMAIRE
___ _ _ _~~_ _ _ _~_ _~

Des verbes 1. Le passé simple


Des noms
se nourrir - manger - se régaler - déguster
nourriture - un aliment - l'alimentation Pour raconter à l'écrit quelque chose qUI s'est passé" y a longtemps et qUI n'Cl plus de lien (jvec te présent, on
savourer - avaler - dévorer - vomir
emble des alimenb ou laçon de se nourrir utilise le plus souvent le passé simple (qu'on appelle Souvent cc passé historique» parce (lU 'en effet, Il donn
vres ,touJours au pluriel) = ensemble des une dimenc,lOn historique aux f'vénemrnts). Au pa~y> simple, le radical t'st toujours le mêmp. m.:tls les terml
11 ents - un meb = un plat - le goût .. naisons vanent. Vérifiez dans votre livre de conjugaison .
Des expressions
le d oût-I'appetit -la faim - la famine pour rien au monde, je ne ... (je préférerais mourir
plutôt que de manger .. ) - à la rigueur.. / à la
12 1 Reprenez le texte de la page 59 et donnez J'infinitif des passés simples. Exemple , amëgerent
Des adjectifs limite, Je mangerais (si c'était vrillment -aSSIéger
excellent - délicieux - exquis - savoureux nécessaire) - avoir l'estomac dans les talons -
delectable - bon - mangeable - comestible avoir une faim de loup - manger du bout des 13 À l'aide de ces indications, rédigez une petite biographie de VATEL ou pani simple.
médIOcre - infect - dégoûtant - horrible - grillé lèvres (par politesse, sans plaisir)
rôti - cuit à la vapeur - affame .. rassasié François VATEL (1625-1671): maître d'hôtel de r ouquef ~L Vaux-lc-VK'omll! (Ill~qu'en IMI) puis Ju Pnn'-"
de Condé à Chantilly.
8 avril 1671 : Le Roi LouTs XIV annonœ à Condé qu'il viendm pa,~.:r' tnll'; Jour<; il CharJlIII} lI~'e, ta (ÙUI
8 • À propos des adjectifs.•• (soit plusieurs millier., de personne~). C'est un grand honncur pour Condé Valel est reSpOI1 \llbk Il..:.. fc..,(10
a) Dans cette liste, souligne: les adjectifs synonymes de « très bon ». Lejeudi soir, au dîner, Vatel il J'impreSSion que toul n'a pa~ ét~ parfait" s'i nqlJlèl
mangrable - comestible - délicieur - mfect - excellent - médiocre - e_~quis - correct - savoureux - délectable.
Le lendemain, vendredi, est un jour . maigre ", ~ans v!.mde, Dés l'auhe. Vatclnltend Ja « rn':tree If ! 11:5 vOltl1
bl Cherche: dans l'otre dktionnaire la différence de sens entre: qui apportent le poisson et les coquillage .., depui <; les l'ôtes de Normandie), 1..<1 mJrée èS! en ret.1[d, la ln
- cest mangeable et c'est comestible"7 n'arrive pas! Vatel, désespéré, ...e transperce de troi s coups d'épée ct meurt. quelque<; mUlule, aVJnt J'nm\
des voitures de la marée. Loui.., xrv ordonne que la fête LOntlnu....
une eau buvable et une eau potable?

9 _ Chassez l'intrus.
la faim -la fam1lle - aiJw,-tp - jwnl-'lzqu p - fait/pu r 2. La forme passive
10 _ Comment comprenez-vous ce dicton: Ventre affamé n'a pas d'oreille! On sacrifia même les animaux du Jardin des Plantes. = Mt!me les an!
Les deux phrases ont le même sens mais dans la seconde . à la form
considérés comme plus importants. Pa~~r.r de la lorme active cl l;a fnrml>
perspective, de point de vue. La forme passive se forme avec ÊTRE
Orthographe d'usage
Attention: le verbe être se met au même temps et au même mod (Orr~DOnd,lnt
a) Imbuvable, imbattable, incroyable, intenable, Impensable, impardonnable, Impossible, impoli .
J'aimerais que les Français comprennent œtte Idée =FOImerols ., cOlrtlHÎSe
=
- Le préfixe de ces adjectifs se prononce [ë]- Exemple' impensable [ëpusabl]
malS: Immuable, immoral, immaténel. Immense, immobile Attention: parlois, il n'y a pas de complément d agent. On lm,
=
- le préfixe de ces adjectifs se prononce [imJ - Exemple: Immense [immus] Verlaine seront lues. (Par qUI? On ne liait pas!)
bl le préfixe de beaucoup d'adjectifs en -able ou -Ible se prononcent [i: j, même s'ils commencent
â j'écrit par ;mm- Exemple: (e pull est immettable. [rmetabl]- (e plat est immangeable. [ëmu3abl]
e n'est pas toujours vrai Par exemple: immuable. {imljabll
14 ' Mettez à la forme passive.
al Maria-Luz a preparé ce plat pour vous -
11 [' Donnez l'adjectif qui cOffespond à choque définition. Attention à l'orthographe. b) En 1870, les PariSiens ont mangé l'ours du zoo -
Exemple: quelque chose qu'on ne peut pas comprendre --+ quelque cho<;e d'incompréhensible. c) On ouvrira la séance à 9 h -+

al quelque chose qu'on ne peut pas tolérer-- d) Je souhaite que l'ensemble des participants prennr{n tl une d IOn
bl quelque chose qu'on ne peut pas nOlrt' __
cl quelque chose qu'on ne peut pas accepter--+ Point d'orthographe Irammaticale: partio pf~ent et adiectif n,bal: att""
,
dl quelque chose qu'on ne peut pa<; Imaglner--+ elle est parfois différente 1
a) lu t'5 trop négligent (adj. verbal) il/Uant
el quelque chose qu'on ne peut pas prévoir __
hfl/5{1Ilcment
b) 1/ C\t excellent en math!> (ad! verb.lt tltant
slientilique
c) "a éU t,~ conWlilfC."t. (adJ Vffba
d) Cest ItltlNltt. (adi- Vfl'ball Il Ln t'JCtllit'n
t
t;,uont

UNIT[ 3 61
OBS • REFLECHISSEZ. REPONOEZ
-•••
--------1 À VOUS O·ÉCRfRE
Je, unnee~ ;0. J'('tal~ \t'une ah'r'i t'I trè~ dé,ir\~u\e de Il'Ut connaître. A\ ant de ~'ommencer me\ etudes
bè.lii.'
19 'I En France, on mange avec grand plaisir des escargots, des huîtres, du fOÎe gros ... On n'i-
de renl)Uèf 3wc'b tradition du \]\.e siècle. qUI \\1ulàil que les jeunes gen\ mllent un peu voir le magine pas un repas de fête sans huîtres ou sons foie gros! Or, pour certaines personnes, il s'agit
o>t1tmJam râge adulte ok parti, dl)ne, mClI au'S!' ,"oir le monde. \3C au do\ et bourse légère, pendant un an. d'aliments dégoûtants, horribles. À votre avis, pourquoi ces trois mets peuvent-ils dégoûter certaines
3l11\il1 un J,lur dam un nllage complètement perdu au tin fond de la Colombie. Les etrangers étalent personnes?
t("re~ plus encore. On m~ tit dllne bon accueil. Celui qui me \embla être le chef du vi ll age me fit a) les escargots -+ parce que
"I~ son m\it~e. On \u~pendit p"ur moi un hunlac dan\ la pièce de\ femmes. Les enfants, d'ahord timides, b) les huîtres -+ parce que
montrer et ils m' escortèrent partout. c) le foie gras -+ parce que
apportJ., arec '\oknnité, un plat fumant. Les enfanb ,autèrent de JOie en le voyant et j'en conclus que c'e-
-are prèparé en mon honneur. En effet, la mère me sm it ln première. largement. sous l'œil inquiet des enfants,
20 Dans votre pays, il existe certainement des aliments qui pourraient sembler bizarres (peut-
~ .. ~,'nt de
\l'ir leur part dimmuer. être même horribles) à des étrangers. Lesquels?
Pas maU\ais. un peu bllarre mJIS pa, mau\":lIs. ]'e~sayai de connaître le nom de ce mets. On me dit un mot que je
Choisissez-en un et expliquez en quelques lignes pourquoi c'est très bon en réalité et comment il faut
_\\a1'. pas le préparer.
Le kndem:un. Je partl~ au bord du tleU\e a\"ee \es enfants qui, soudain. se rrurent à crier. lb me montrèrent des vers au pied
:n arbre el rep€lerent ce mOl entendu la mlle 10f\ du dîner. Hom'ur! Horreur! Horreur! Ce que j'avais mange, c'étaient de~ 21 1 1La couleur joue un rôle dons les pla;sirs de la table. Par exemple: le rouge, ,'est locou.
fnl'\ Im~dialement je mt' mh à \orrur. Ce fut plu~ fort que moi. Fen eu~ honte. Moi qui me YanLaj~ de tout vouloir leur de la viande, des protéines, de la force, de la vigueur. On penJe souvent qu'un bon bifteà soi-
,mn~lItre. J'et:u~ trJhie par mon lOrp~! Je me jurai de recommencer l'e\pénence, en Loute connatssance de cause cette fois, gnant donne de l'énergie. À vous!
Je.; que r oce3SlOn se repré5t'lllerait. Cela n'arma pa,. DOI~-je dire ({ heureusement» .? a) Le et l' . les (oulf!urs .. vitamflles ,.
b) Le . , une couleur" écologique!( qUI évoque la ndtur

Comment imaginez-yous cette jeune fille? Cherchez les mots nécessaires dans votre dic-
cl Le , une couleur liée à l'enfance, à "fIlnocenc
15
lionnaire. 22 Récit d'une expérience. Vous avez été obligé de mang, , par politesse ou pour gogn
1 1
un
16 n Quels sont ses sentiments successifs? pari, quelque chose que vous détestez ou quelque chose qui YOUf cégoûte... Ra(ont~,...

17 Cherchez dons votre dictionnaire le sens du mot {( ver ". Ici, on ne sait pas s'il s'agit d'un 23 1 Commentez l'une de ces trois phrases:
l 'et de terre, d'une laTYe de papillon, d'un ver ii bois ... Peut-être s'agit-il du « gusano de maguey "
a) Nous sommes ce que nous mangeons.
qui se mange aussi ou Mexique. b) Découvrir un pays passe par la découverte de sa cUl5lne.
c) liOn aoit qu'on va faire un voyage mais bIentôt, c'est le va
Dt' "
(Nicolas Bouvier)
Ob$ervez r'organi$ation du texte et l'emploi des temps.
a) Introduction := le contexte: commentaire à l'imparfait: actIOns (décidal- partis) au passé simple.
bl L'arrivée au VIllage : des passés SImples et un commentaire à l'imparfait (les étrangers étaient encore Je voulais vous dire .•. Voici un menu de fête classique en France:
ra/es:
c) le dîner : des passés simples (suite d'actIOns). ------- -----::-
d) te lendemam: des passés simples (suite d'actions)
el Conclusion' des passés simples - un commentaire (moi qui me vantais .. .l, un présent final au moment
Ù l'écnsce texte Ido/s-je dite .. )

*
18 ' Ayee un plon et un emploi des temps il peu près semblables, rédigez il votre tour un texte *
dons lequel YOUS raconterez une expérienc.e culinaire (excellente, étrange, horrible... à vous de
chomr 'J.
a) indIquez le contexte (qua nd ? où? dans quelles circonstances?)
bJ Un )OUr. .. (l'ane<dote elle-même) - Imparfait *
cl C'étaIt déllcieux/tres bizarre/affreux ... (les commentaires) - passé simple .
- imparfait
dl ConclUSIOn *
*
Comment foire pour... rac.onter une anecdote.
n In~wlle le décor et les protagonistes (en général à l'impa rfait), on raconte l'histoire (en général dU pdSS
rnpos(:' à l',oral, au passé simple à 1écrit), on la commente (en g~ nêra l à l'imparfait), on en tire le " mot de
la fm ". la conclUSion.
24 Sur le même modèle, laites un
l;NITE r 3
OBSERVE
1.
FORUM DE DISCUSSION (Internet)

OBJECTIFS FONCTIONNElS: Raconter une anecdote - Exprimer ses émotions (0,1intes) • • •


N!)IIv' (Io.-1I) rnt9
n ..!O.~r
LEXIQUE: ExpressIOn des èmotions
Ab :!l Voilà, moi, ma terreur, c'est les cours. Le l.Jcé .. ,
GRAM MAtRE : PJS5<1ge de l'oral à l'écnt. oi, je liUpport pa ... ,
• me donne des frissons, de la fièvrl' et cn1e d ,
POlNT D'ORTHOGRAPHE lEXICALE: Phobies. crainte~. angoisses tomber par terre. Je Gais pas quoi faire. Oi v i d"'li V 1
lia serait super. conralfisez \lne 0011<1.10",
POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMAnCALE: Accords des verbes pronommaux Sonia Salut, depuis toute petite, j •a
à Paris ou" J cr. a de pi j'habit",
• COMMENT FAIRE POUR ••• ? : E\primer ses émotIOns e , C •Cilt pa ac e a
avez! pourrit la Yl!!', y
Impossible de pas~er à ceté d'~n ce ales b~tes ,ane ayo
que je vais m'évar.ouir. Vraiment, je
quand ils vous regardent avec leur~
, ,
mauvaisl ~~ est-ce q~ on p~~t fair~?
Luka Bon, moi, ce qui me tait pe~r, c'e~t
sportif, pas timide ni coir:cé·, Ch eo., r:
pas peur des filles. L'avion, ça 1. r. "t'a
gnles Riez pas, c'est pa:: marrant. 1 m p ,
balader à la campagne.
Un copain m'a consei:"lé un rota,e 4a:Ls ~a 10ret
J'en mourrais! 51 vous av~z un~ i4ée?????
envie de passer pour un taré-.
AICapone ,
Est-ce que vous avez peur de prer: e l IT,1 r,,1'!"'"'!t_

mais c'est terreur phobique qu '11 .Iut



chez moi. Alors. je bois comme un tra-!l
,
presque dans 11;' cirage·. J'Ii ;. 1J:;p;- Cl .
attention , ils lisent leur j~~ 1 t
gnes de sécurité. Et mOl, je crève 4e trOUll .
qua nd m@me!!1117


* être coincé (tam .) = mal cl l'aise, très timide
* ouf (fam ) =fou .
* un taré (fam.) = un idiot.
* être dans le cirage (fam .) =étre incapabl Ir. de vOir d
* la trouille (fa m.) = la peur.
3 Quel est le point commun ent atrl
4 • Dans ce type d'écrit (les chab ,. oS

'rançais employé est très proch


" anormal ,,:
a) en ce qui concerne le vocabulatf
bl cn ce qui CO/l( crne la grammalr,
5 • Parlagez-vous ou connais~z j aut:lau 1
1 Ou 'est-ce que vous évoque cette photo l Où est. ? Quelle hture est-il? Qu'est-ce qu,
• en quelque.i lignes .
?

6 • Choisissez l'un ces 'lmoi~"II. f


2 • Imaginez que vous êtes dans cettt rUt. Commtnt réagissez.yous? cette nhobie ptlrlicu/,
M 0 UNIT[ 3
DES MOTS POUR LE DIRE
ET LA GRAMMAIR ...
Des adjedifs
-- ~--~

Caractéristiques du français parle


angoIssé / angois~ant - effrayé / effrayant
une peur - une clngolss e - une l(' fr.lnçdis parle est assez différent du fr,lnçaiS èCflt el œla trouble 1
terrifié / terrifiant - terrorisé
la terreur - une phobie - un • En U' qUI (o1I(~rne le vocabulaire, on emplOIe des mots plus famillNs ou qUldp
er - des b<lttements de cœur - des rc~tall, lm apport .. ); on (; mploie !>ouvenl " ça ", u un truc" Il un machin m
la trouille (fam. qupl mot.
• [n grammaire, 011 simplifl ...
a) dans les phrases nêgdtlvt'S, on suppnme 1
Des ,'erbes 1 Des expressions b) le (4 tu " devient (( t'" devant les voyelles
fn/Vln
dre - a,o',r peur de - redouter - perdre son avoir la (hair de poule - avoir une peur bleue c) fréquente extraction du complément d'obwt et repn
ntrôle - frISsonner affronter ses peurs étre mort de peur - frissonner - se sentir d) le u il Il impersonnel disparaît Souvent ou se pronon
nter ses namtes -(se; calmer - (se) raisonner (hot et 1111 chien
menacé, en danger
maîtrISer - (se} rassurer el de nornbreuses phrases commencent par MOI, .. le 1
la
Attention, ce qui est possible a l'oral ne l 'e~t pas â l 'écri t .
Cherchez les adjectifs pour le dire. Entourez l'adjectif qui convient au contexte .
.) Je trouve que rentrer toute seule le SOir, c'est vraiment très angoisse/angolS5ant.
10 Remettez ces phrases en français écrit.
b) l idée de me retrouver cOincé dans un ascenseur a quelque chose de terrifié/terrifiant.
e) J'al prIS des (Ours de JIu-Jitsu et maintenant, je me sens un peu plus rassuré/rassurant. al Vous avez pas vu ma montre? Je sais pelS ou ell st
d) Penser que tu es dans un aVIOn et que tu ne peux pas en sortir, c'est absolument effrayé/effrayant. b) Des pigeons, à Paris, y'en cl plein '

8 • Complétez avec les mots suivants: phobie, se maÎtriser, une aise d'angoisse, mque, perdre son e) Riez pas! C'est pas drôle du tout.'
contrôle, effrayant, se rassurer.
Comme AICëlpone, j'al dès que je dois prendre l'avion. Je me mets à transpirer, j'ai envie de
omn, Jal mal au ventre Cest une véritable et je n'arrive pas à La mise en relief et l'eKtraction du complément
ressaie de en me répétant que tes accidents sont très rares, que je prends plus de Cette tournure de phrase est très fréquent e li loral, bt:dUCOU
Le complément d'objet, direct ou mdlrect, est pl
en traversant Paris à bicyclette ou bien en voiture. Rien n'y fait. C'est absolument
Attention , dans le cas des COI , si le nom COI
pour mOI! Je ,je deviens incapable de me raisonner. Et mes livres, tu me les a rapportés
Mon (hot. tu t'en occuperas?
La réunion de demain, tu y assisteras ou nnn ,

Orthographe d'usage: les noms terminés en [œr]


Point d'orthographe grammatiale: accord des ~rtk:ipn '111ft . . . œtUiAJ ,,,..... PI ....Nu.
PlUSIeurs orthographes sont pOSSibles :
a) les verbes réfléchis directs: Elle s'est calmée - fi
• -eur (noms masculins ou féminins: le malheur, le bonheur, le réfrigérateur, le congélateur, le radiateur.
b) les réciproques directs (ex. : retarder qqnl; 1
le téléViseur, le projecteur ...
e) les pronominaux indirects (el.: souri~ i 'q qn)'
la pâleur. la rougeur, la douceur, la laideur, la grosseur, la mQrgœur.
la mmceur, la longueur, la largeur, la hauteur..
• ·pu l'heur,
• -pun le beu",
• -l'PU le cœur. /0 sœur 11 • Accordez ou non ~/on Il
a) Quand ils !ie sont rencontré , ils se sont un
qUitté à regret et dès le 'lendemain Ils se \onl telephon
bl Quand elles M' ~nt retourné • l'enfant a\alt diSparu
9 • Complétez. dam le sable. à quelques mètm de là. fil
iI l la surface d'un redangl
multipliée par la
b) t un enfant dorable qui il très bon
rde dans 1 , Il va des bois~ns fraîches.
d que Je mets dans la poêle '! Ou
de la margann ou de l'hui
ux allumer 1
lectrique, ~Jil te plan
T
fi
- --= -- _ ......, n ft. i!I nl~~F Z:"' Kff'ONDI:4 ...
--~--------------------~~
A VOUS D'ECRIRE
1 les phobies anim.llt-~
16 .... Terminez cette histoire de deux manières différentes .
... -~
- - .......-- _
~r -. - -
_ - ~-- -. -~-./1 .

rerrJs~on, nUltr~ dt'. ('~)nfèrel~(,~s au 1 A la sortie du métro, un peu apres minUit, Charlene s'aperçut qu'elle etaIt suivie. Un homme, le VISage il
caché dons son pardessus, marchait demere elle. La jeune /tIle accéléra le pas. Elle arriva au bou/ev,
d'Hhtolre noturdk s est !>peClahse {
s'engagea
de dons la rue où elle habitait. Elle entendait l'homme qUi 10 sUIvait_Elle arriva enfm devant la
son immeuble.
c'" phobIe, que nüus inspirent les ..mimatl'\.. \
o.""r lUI, " toute tlmne qui nous semble Ïl13che- Le'homme
cœur battant, ellejuste
composa sonelle
code et poussa la porte. Elle n'eut pas le temps de la refermer' hor,
L était entré derriere
d.mu,-X' de repères, nous déstabilise Tout ce
Fin n° 1
'oheit p:b nous fmt pt'lU" ».
,OU~ cr~l1gnons les anim:lU:\ qui \ iennent du
"-,,,(ll. conmle les rats, les souris, les cafards:
~ u\ qui ont de nombreuses p3ttes, l'omme
rlral~!Oee, ceux qui rampent, l'omme les ser-
pents ... Ces l'raintes. très largement partagees,
peu~ent sembler i~Jtionnel~es. . , . (
Fin n° 2
Elles prennent racme dans l m13gm:ure collect]f.
Il tàut accepter J'idée que nous ne maîtrisons pas ~
tout
(d'après un anicle de Té/crama. 6 août 2003) )
~ _ _ _ ____ """IL.. _____ -
..... - ....,~

12 Comment comprenez-vous la dernière phrase? 17 Faites un petit texte publicitaire pour présenter ce film d'Alfred Hitchco .....

2. Et revoila le grand méchant loup!


Faut-il raconter des contes aux enfants? Pour Bruno Bettelheim, oui! Dans son célèbre
ouvrage, La psychanalyse des conte') de fées, il nous explique comment le conte, même
cruel (le loup dévore la grand-mère, Barbe-Bleue étrangle ses épouses, la sorcière change
la princesse en animal. Peau d'Âne doit fuir le palais de son père pour éviter l'inceste ... ) est
bénéfique pour l'enfant car il lui permet d'apprivoiser ses peurs réelles et ses chagrins. Se
taire peur est parfaitement normal chez un enfant: cela fait partie de son développement
psychologique. npeut projeter ses angoisses sur les (C méchants» de l'histoire (marâtres*,
méchantes sorcières, ogres ... ) et faire en même temps son éducation morale: les bons sont
récompensés à la fin et les méchants justement punis. Le bon droit triomphe toujours.
* une marittre = une méchante belle-mere.

13 Êtes-vous d'accord avec #'ono#Y5e de Bettelheim?


14 Quand vous étiez enfant, oimiez-vou5 les histoires qui font peur? Pou vez· vous en citer
une?
15 Dons votre pays, existe-t-i1 des contes pour enfants qui se terminent mol?

Comment foire pour... exprimer ses émotions. Je vouloi5 vous donner un bon remèd~ ...
J'étais fou de jOie heureux comme un roi .
18 • Troullez un comeil..
l'étais affreusem~nt triste, j'étais hors de moi, fou de colère, furieux.
l'étaiS mort de peur, j'avais une peur bleue, mes cheveux se sont dreo;sés sur ma tête.
al Pour un aquaphobe"'
bl Pour un claustrophobe'
UNIlÉ
9
HONIE 1 GRAPH

rononce comme ça, ça s'écrit comment?

1 [t]?
Comment émt-on 'a )}lIabe IN- au début d'un mot •••
l'orthcgra e ttb prononCÎ.ltion changent selon la lettre qui suit.
'elfe ou h muet comme dans wc_act(e). inhabite. se prononce filon .
'WL'K, I-P.tgol.f,l , I-napte, i-naction i-nflUmam ..
• '1 'n .. se prononce Pl-nn. À la fin de cette unité, vous savez'
IL - parler des goûts et des couleurs, de ce qui plaît ou déplait, de ce qui inqUiète ou territl
• t s'è<rit« im- » et se prononce [il-mm. relater une expérience personnelle, la commenter et expliquer vos réactions;
t-mmediat, I-mmigré, . - raconter une anecdote;
mnMn4Uùble, Immettable où im- se prononce rt Jm - exprimer vos sentiments, vos émotions,
1 .. b ,> ou « p ,) s'écrit .. im- » et se prononce [t.]. Faites les exercices suivants et comparez avec les corrigés qui se trouvent à la fin de "ouvrage.
-""trable, im-buvable: Im-parfOlt, ;m-poll, .. Comptez ensuite vos points.

PAGE D'OUVERTURE DE L'UNITÉ PAGE 51


1 Donnez le contraire des mots suivants puis lisez-les à haute voix. 1 Il Regardez ce tableau. Connaissez-vous ce peintre? Quels legumes et quels
e) correct: i) acceptable' reconnaissez-vous?
a) connu
h) habituel ' f) achevé : j) person nel : 2 , , Regardez le visage de cette femme. Imaginez 'es raisons de son effroi.
cl actif g} patient: k) mobile:
attendu ~ h) mangeable : 1) prudent:

2. Comment écrit-on la syllabe nasale [tl à la fin d'un mot? VOCABULAIRE - GRAMMAIRE - ORTHOGRAPHE
• On peut l'écrire -ain, comme dans la main, le pain, • 1 u Donnez les adjectifs contraires.
• On peut l'écrire -aim comme dans faim.
• On peut l'écrire -ein comme dans le sein, le dessein, plein. a) rare.. b) ancien.. c) infect.. d) une couleur cfarn~ •
• On peut l'écrire -in comme dans le Pin, le brin. ~'Ïngt, Je poing, fin. 2 '" Remplacez la proposition soulignée par un gérondif (forme en + .. _ont).
• On peut "écrire -ym comme dans thym. ... ,'}
• On peut récrire -en comme dans il VIent, le mœn.
a) J'ai fait semblant de le croire et pourtant je savais trb bien qu'l' mentait
On note une très grande ressemblance entre le son ft] et le son [à:l. dans certains mots, comme brin et bl Juste au moment où j'arrivais à la poste, j'ai rencontré madame t,ebJan
run cl Quand il a vu que Pierre était là, il est parti precipitamment
dl Si nous réfléchissions ensemble, nous trouverionli sans doute une 'solutIOn

2 1 En vous aidant d'un dictionnaire écrivez correctement la syllabe nasale. 3 l ,Conjuguez au passé simple les verbes entre parenthèses.
al b : on en prend souvent quand on veut être propre. Cette année-là, la sécheresse (être) terrible. les réserves d'eau (bal
b) tr : on le prend quand on veut voyager. et le gouvernement (annoncer) des me~ures -;cv Dam un
c} v : rouge, blanc, rosé il est produit par le raisin, Cinquantaine de départements, il (être) interdit d'arroser son Jardm
dl bass . construction en pierre remplie d'eau. les enfants y jouent, y font naviguer de
eeull qUI (ne pas respecter) cette inte-rdlction idvoi u
petits bateaun. Dilns certaines régiOns, Irs eaux étalent si basses que les pOISSOns mounr
e) v , 3" personne du passé simple du verbe" venir ".
faute d'oxygène,
fI (ub : habitant de Cuba, loutes le~ journaux (montrer) en première pa5!e ((' Iml pffla Iv
cf) hum : adjectif formé sur le mot homme ".
c(
(avulr) en un mois des dildlnes d'Încemlles qUI Ir.1\' nt
h) fr : sert à arréter. nl'S d'he((ares de forêt.
il p
. arbre. En France, pousse dans les landes et en Provence. • 4 • Accordez le participe pauf quand c~est nécessaire.
il p
: En France, " fait partie de tous les repas. Quand LOUise et D;amel se sont ren(ontr~ Ils ~e sont olu Imml'illd t
'lu Itté , ce soir-là, ils se sont juré de garder Ir wnt t n
ont tl'I~phoné . et ils se sont revu une fOIS ou d('u
ITB
1
present ou adjectif \'erbal? EntourUlY'mo( \OU(n:"~,r••- - - - - - - - : - : ."--'T-
Il -

h71flcont convainqUtmt. mon cher!


bd, pro\'OwnCprovoquont une sene de chutes spectaculaires.
t s liltIg,mt IJtiguant 1
'" ,'20
iPRESSION ECRITE
mnl
les bouteilles de ,in peuvent avoIr des fonnes variées mais deux d'entre elles dominent: la bouteille bour-
onne l30" ~ et la bouteille bordelaise (60 %), toutes les deux contenant environ 75 centilitres.
la premIère, dont la tonne remonte au début des temps modernes, a les épaules tombantes et la base ven-
truec Cest la plus simple à réaliser. Avant la Révolution, on pouvait fabriquer de telles bouteilles à partir des
techn!QU€s du verre soufflé.
ta seconde apparaît a la fin du XVII~ siècle. elle est cylindrique et plus allongée, ses épaules sont carrées,
son goulot est plus court. Elle serait liée à la manière anglaise, néerlandaise et allemande de décanter le vin.
la bouteille bordelaise passe pour plus raffinée, plus élégante que la bourguignonne, plus joviale certes
maIS un peu trop. latine. aux yeux de certains
(d'après un articte de La tlt -10 juillet 2003)

1 Relevez les termes qui montrent qu'une bouteille est comparable à un corps humain? ... /3
2 Résumez l'idée essentielle de ce texte en 5 lignes (environ 50 mots) et donnez-fui un titre. ... /6 + l
IEXTE 2

'l'out LA 'l'lE f N t{oSf


Le bonheur e~t à la mode. Ou plus exactement, être heureux de\ient un impératif. Soyez heureux,
c'est un devoir! La publidté èn a fait un argument de vente et le phénomène, peu à peu, a gagné.
~on aux Sous-\'étements tristes, non aux fromages sans goût, non aux mines grises, aux cheveux
ternes; à bas les gens sérieux, dehors les angoissés ou les mélancoliques ...
Et VIve les couleurs tendres, les jolies chansons d'amour, les f1Ims qui finissent bien, l'insouciance.
Aujourd'hui, on a tous les droits ~auf celui de ne pas être heureux. Les gens malheureux font peur,
Ils nous semblent un peu indécents et presque suspects: ils sont perçus comme des incapables et des
empecheurs de ronronner tranquilles Bref, ils nous gâchent la \'ie!
omme la mort ou la maladie, le mnlheur n'a plus vraiment droit de cité. Chacun, dans l'épreuve,
est renvoyé à ~a solitude. Manife.,ter sa souffrance apparaît comme une impolitesse, un réflexe égoïste.
Mais si le bonh~ur est un idéal qu:il faut atteindre coute que coûte, n'est-ce pas la porte ouverte à
tous les doutes et a toutes les frustratIOns! Fïnalement, suis-je aussi heureux que je le devrais.

1 • Â votre avis, quel est l'objectif de ce texte?

2 . Pour le philosophe Kant, le bonheur est toujours imqinaire. Commen


vous cette phrase?

Plus de 30: super! Passez vite il l'Unité su il/ante


De 20 à 30: pas mal. SI c'est dans la première partIe que vos résultats 'iOnt moins bons,
refaites-les avec une grammaire Si c'est dans la seconde, rkrivez vos textes
Moins de 20 : relisez votre Unité et refaites les ~dces avec une lrammaire d un dlalonna'l
OBSERVE

1. La vie en solo, d'après une étude de l'INSEE en 2 002


En 50 ans, le nombre de ménages d'une personne a plus que quintuplé.
OBJK11n FONCTlONNm: Décrire un projet de vie - Décrire .,es goûts. ses préférences (3) En 2002, 13,8 millions de personnes vivent seules en France, dont 4 millions en région pari-
sie nn e et 800000 à Paris.
lEXIQUE.: Les goûts, les préférences - la vie Quotidienne (1)
1 couple sur 3 divorce en France, 1 sur 2 à Paris.
GRAMMAIRE: pa:.sage de 1.1 phr.lse simple j 1.) phrase comple\e (2)
70 %des célibataires habitent en zone urbaine.
POltU n'ORTHOGRAPHE LE.XICALE: pri'lém - prêféret/ce, diljtrer - difJerence
Jusqu 'à 30 ans, les célibataires hommes sont plus nombreux et ils se rencontrent principale-
POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Dans le verbe prélér-er, l'accent aigu du radi- ment dans les catégories sociales modestes.
cal devient grave de\'3nt une \oyelle muette finale. En revanche, plus les femmes sont diplômées, plus elles vivent seules et c'est à partir de l'âge
COMMENT FAIRE POUR ••• ?: Dêtendre un point de vue.
de 40 ans que les femmes célibataires sont plus nombreuses que les hommes célibataires.

3 Que pensez-Yous de ces chiffres? À yotre avis, pourquoi les femmes célibataires se rencon-
1 1

trent-elles surtout parmi les diplômées?

2. La célibataire
93 % des femmes qui vivent en solo se déclarent heureuses de vivre ainsi.
Pour 58 %des fem mes, le célibat se choisit. C est un mode de vie.
À la question: qu'est-ce qui vous ferait renoncer au célibat?
56 %d es fe mmes répo nde nt : une rencontre amoureuse,
22 %: la crainte de la solitude,
11 %: l'e nvie d 'avo ir des e nfa nts,
3 %: la p ress ion d e l'entou rage.

4 1 1 Que signifie : (( renoncer au célibat »? Quel est le verbe simple qui .serait synonyme de cette
expression ?
5 l' À votre avis, est-ce que les femmes interrogées dans cette étude croient encore
l'amour ? Justifiez.
6 Quel rôle joue la famille? Est-ce qu'elle a le mime rôle dons votre POys ? Est-u que vous
1

feriez les mêmes réponses que les femmes françaises?

3. Le cé libataire
1/ a e ntre 25 e t 5S ans. /1 est actif; il aime le} voyages, le ~port, les di~tractions : il va deux fOl
plus au ciné ma, au thé âtre et au restaurant que les penonne.\ VIvant en couple> /, préfère 1
• Observez cette photo et donnez des raisons qui peuvent foire pemer que cette jeune femm ro mans aux magazines . 1/ apprécie le \ nouveaux contacts . " est curieux de la vie en eénéral et
It seule.
il aime sa libe rté.
2 • Que pensez-vous de cette citation?
us rralgnez la solitude, ne vous ma riez pas. (A. Tchekov)
7 Est-ce que ce portrait cor
U~tTE """5
OUR LE DIR ~L~-----------~--~
ET LA GRAMMAIRE.

Des verbes 1. De la phrase simple à la phrase complexe,


epou~e, qqn - ~e mMier avec qqn - divorcer Une phrase commence par une majuscule et se termine par un pOIOt.
taire - le mMIM:e u
aimer qqch 1 qqn - app,ecier qqch /qqn UII dlibalaue aime la vIe en solo. -- C'est une phrase simple.
_ un mèll<~ge -:: une
.. n:.' . . ne \I\anl seule - un (OU· 1 choisir qqch 1 qqn - preférer qqch ou qqn Un (élibataire aÎme la vie en solo, " apprécie aussi les rencontres. Deux propositions, juxtaposées ~ un
1 - -.----- phrase complexe.
l'entourage - la \Ie
ts - le chOIX - un mode de Un célibotatre aime la vie en solo, et / mais / or il apprécie aussi les rencontres. Deux propositions coor.
férence données par et, mais. or -- une phrase complexe.
-- - - - 1 Bien qu'il aune la vie en solo, un célibataire apprécie aussi les rencontres.
Des expressions
~edifs
man{'ie) - dlvorce(el - seul{e) En solo = en célibataire, vivre en solo, la vie en Une proposition principale, une proposition subordonnée -- une phrase complexe.
solo

11 ri Construisez une phrase complexe en utilisant la conjonction de subordination entr4


8 • Dtl'intz. parenthèses.
t seule. elle peut être ou a) les célibataires hommes sont plus nombreux dans les catégorÎes sociales modestes. les célibataires fem
t Jacques vont habiter dans le même appartement ... parce qu'ils ne veulent plus vivre en mes sont plus nombreuses parmi les diplômées. (alors que)
parce qUlls ,eulent former : parce qu'ils veulent fonder une b) De nombreuses femmes se déclarent satisfaites du célibat. (que)
ils <lImeraient avoir deux ou trois enfants. c) À toutes les questions sur le mariage, Annie répond négativement. (chaque fois que)
d) À sa place, je n'aurais pas épousé cette personne. (si)
9 • Cherchez le verbe pout le dire.
le nOl.lvelle l Cette leune femme qUI est restée célibataire Jusqu'à l'âge de 35 ans vient de rencontrer
amour. Elle le mois prochain et nous sommes invités à la cérémonie. Qui va-t-elle 2. Attention à la construction du verbe préférer, (rappel)
? Un médecin, un avocat, un artisan ... ? Préférer qqch / qqn à qqch 1qqn. Je préfère les romans aux magazines.
b'i f les rencontres amicales, les réunions familiales. les sorties en groupes, mais je Préférer faire qqch plutôt que (de) faire qqch Cet enfant préfère dessiner plutôt que (de) regarder la tëlêvrs/On
la vie en solo
(est un peu triste J'ai appris que les Martin allaient après 30 années de vie commune.
12 1 J Remplacer l'expression verbale « aimer mieu\ » par /( préférer n.
a) Elle aime mieux la ville que la campagne.
Orthographe d'usage: attention. de nombreux verbes en -férer donnent des noms féminins en .férence. b) les célibataires aiment mieux leur liberté que le mariage.
Exemple preferer - + préférence. j.se) référer -+ référence. c) Il aime mieux rester seul toute sa vie que se marier.

10 • Remplacez le l'erhe souligné par un nom.


Point d'orthographe grammaticale: (rappel)
al Les deux présidents ont longuement confere. -.. Les deux présidents ont eu une longue Dans les verbes comme préférer, l'accent aigu devient accent grave devant une voyelle muette finole (au
les frères et sœurs ne se ressemblent pas toujouro;. Très souvent Ils diffèrent les uns des autres par le présent) -+ Je préfère, tu préfè~s. i/ préfè~. nous préférons
f<1ctere par les goûts. - Très souvent ils ont des de caractère, de goûts,
Dans la Vie d'un pays, les phénomènes politiques et économiques interfèrent ~ Dans la VII' d'un pays, 13 ~' Mettez les verbes à l'infinitif au présent de /'indicatif.
a partais des des phénomènes politiques et économiques. a) Nos opinions (différer) complètement
b) les événements (interférer) les uns avec les autres
c) Qu'est ce que tu (préférer) ? le célibat ou le mariage"

7
NITE
LECHISSEZ. REPONDEZ .•• A VOUS D'ÉCRIRE

points ur la l'ic en solo. 17 · 1 Quel est votre mode de vie actuel (en couple, en solo, marié(e), célibataire... )?
En êtes-vous satisfait(e) ou non? Donnez vos raisons. Utilisez les mots mis en gras dans le texte
bas de la page 78 (Comment faire pour... )

18 l ' Vous êtes célibataire. Qu'est-ce qui vous ferait renoncer au célibat?
Vous vivez en couple. Qu'est-ce que vous regrettez de la vie de célibataire?

Marianne. qui \a 3\oir bientôt 30 an~. est journaliste et elle préfère la \ie en solo.
untages. Ja a~Tk ce mo:h .-fe vie il J .J trois ans après avoir
en -:'ac'e Jai beso,n de ma Iibf'rté. Ce n'est pas parce qu'on est
er les mames de fautre. Blel1 sûr, cela ne m'empêche
"e~eml11ent mon copain est venu s'installer chez moi. Mais
r de rentrer tard. d'avoir trop d·amis. Non vraiment, vivre à

• Un psychanalyste affirme lui, que le célibat heureux est un rêve. Le célibat repré-
ente la liberté, l'Indépendance, c'est vrai, mais c'est aussi la solitude. Par ailleurs, il Je voulais vous dire ...
soutient que l'image idéale du couple est aussi une illusion, une utopie.
• Simon. quinquagénaire dhorcÉ'. raco nte : Parce que j'étais seul, j'ai pu mener mille pro-
ans :e monde /., al' FArf01S. à l'autre bout de la planète. seul devant Jeune femme, célibataire, 24 ans, étudiante en histoire de l'art
rrivalS plJ~ à goûter à ce bonheur. Quand on ne peut rien parta- cherche compagnon de voyage, de plus de 24 ans. Ensemble,
ecoJvute? Je ne crois pas que l'être humain soit fait pour vivre
as, je ne m'j su;::; jamais habitué. ils pourraient découvrir des pays, de préférence des pays
d'Amérique latine, ensemble ils pourraient visiter des monu-
14 • Qu'est-ce qu'une manie ? Quelles sont vos manies, queUes sont celles de la personne la
Jus oroche de vous? ments, des villes, rencontrer des gens. Et si le voyage est heu-
erchez dans un dictionnaire l'adjectif formé sur le nom t< manie ». reux, ils pourraient se découvrir eux-mêmes.
5 Dites en quelques lignes ce que vous pensez de ces trois témoignages?
1 Est-ce que Marianne et Simon pourraient vivre ensemble ou non ?Expliquez pourquoi 7

19 "'1 En vous servant de ce modèle, faites paraÎtre une petite annonce. Vous VOU5 orésenterez
Comment faire pour... défendre un point de vu... vous indiquerez vos goûts et vos projets de vie.

n solo ("<jt préférable au manage Tout d'abord parce qu'on est libre. On va ou on ve ut. on a les aml~
\1 \'eut De plus, On peut se consacrer davantage a son travail, à sa vie profeSSIOnnelle, On progresse, on
rt de 1experlence, une plus grande indépendance finandère Bien sûr , on nous di ra que la solitude
d'ffltlle a Su pporter, qu>on a besoin de partager des émotions. des sentimen ts avec quelqu'un
Mais. même sÎ parfois on ressent tette solitude. ce besoin , Il n'en re,>te pas moins qu>1I vaut mieuX
que souffrir ou s'ennuyer a deux.

nE" 0 79
OBSERVE

T REUSSIR LA VIE A DEUX i 1.


Si le nombre des mariages est resté sensiblement identique, le nombre d
ORJE<TI~ FONCTIONNELS: Decnre un prOjet de vie - DéCrire ses boÛt~. se, préferences (4) divorces a quadruplé depuis les années 60. En moyenne, un couple sur troi
~OOQUE: Les goûts, les preferences - La vie quotidienne (2) divorce aujourd'hui en France. Et si cette I)ituation ne peut aller qu'en s'accélé-
GRAMMAIRE: Dlffèrents sens du mot SI - les verbes de sentiment + subjonctif,
rant, c'est que l'idéal du couple a changé. Autrefois c'était « deux = un ",
Deux personnes s'aimaient au point de n'en faire qu'une, C'était l'union total.....
POINT D'ORllfOGRAPHE LEXICALE: les mots (ompos~s frappel)
L'amour rimait avec toujours. Aujourd'hui, c'est différent. Les jeune8 gens qui
• POINT O'ORTHOGAAPHE GRAMMATICAU: SI + dle/5), SI + IIls). vivent en couple pensent davantage à eux-mêmes, à leur Uberté, à Jeur indépen-
• COMMENT FAIRE POUR ••• !: Exprtmer des réser\es dance. Parfois, les gens qui forment un couple sont même gênés par 1
----- contraintes, les difficultés de la vie à deux. C'est la raison pour laquelle lec; jeune
gens connaissent de ~oins en. moins « une histoire d'amour» qui d~re. lIb on
des moments successlfs de Vie en couple, des rnOmentli souvent Intenses et
riches en émotions et en sentiments mais limités dans le temp"

3 - Quadrupler =multiplier par quatre, Quels sont les mots qui .signifient :
a) multiplier par deux =
bl multiplier par trois =
c) multiplier par dix =
dl multiplier par cent =
4 _ Est-ce que les chiffres donnés dans ce document (or t a ceux vous vez
Qvoir dans votre pays?
5 Que signifie (( deux = un H?
6 Quelle différence y Q-t-il entre le (ouDle d'autrefois uil

2.
Des sociologues ont défini les dangers qui guettent le couple. Le p~emJer
danger, selon eux, est la télévision. La télévision tue la conversation, 1
tête-à-tête, la discussion, Et s'il n'y a plus de conversation, s'il n'y a plus
1 • Pourquoi (es gens ont-ils /'air heureux 1
de tête-à-tête, if n'y a plus d'amour. Autre danger, la routine, le ronron. 1
train-train de la vie quotidienne. Combien de jeunes couples, c
2 • Oue pensez-vous de cette citation 1 précisément que l'habitude ne soit une menace pour la vie à deux. décIdent
I.e manage est la principale cau~ de di'Yorce. (0 Wilde)
de vivre chacun chez soi! Mais d'autres dangers menacent ceu
ensemble. Ainsi, on pourrait regretter que, pour c
priorité sur tout, que pour d'autres la jalousie devienne un
manque de dialogue soit la règle dans beaucoup de co
faire? y a-t .. jf des remèdes? Sans doute'

7 nUZ-VOUJ ,,'un cou.


Drfterft 1'.",.",
ITE 4
1
---- ET LA GRAMMAIRE
S MOTS POUR LE DIRE ~--------

ms -1 Des adjectifs
célibataire (m, f.) - marié(e) - divorcé(e)
1. Attention aux différents sens du mot li SI
o SI est une conjonction de condition, d'hypothèse.
n.

5; le temps 5 'amélIore, nous organiserons la réœption dans If> jardin . (ou: Nous ofJwmserom la r,
upIe le di\Mce - l'Jmour indépendant libre fIOn
dans le jardin si le temps s'améliore.)
le tête,jtête - le dialogue
la \Ie quùtidlen ne - la liberté S'il ,, 'y a plus de dialogue, il n'y a (aura) plus d'amour (-= 1/ fI'y a plus d'amour 5'il f1 'y a plus de dialogu
Idenendance - la separation o SI peut exprimer aussi le contraste et cette conjonction prend le sens de : alor:; que, tondis qu....
S; le nombre des manages est reste IdentIque, le nombre des dl vo'œ~ a quadrtlpl
Des expressions
- -' Si en France l'Idéal du couple a dlOngt. , il est resté le même dam d'autres parlie~ du mon
Des \,ttbrs (rappel) le train-train, le ronron (fam,) = l'habitude (Quand elle a ce sens, la conjonctIOn est toujours en tète de lil phrd')('j
r qqn - se marier avec qqn - divorcer la routine - l'âme-sœur ' o SI peut être aussi un des éléments de la mise en relief de la phrase causale. (toujours en tête)
er qqch 1 qqn - dialoguer - vivre à deux
S'il n'est pas vtnLl au manage, c'est (parce) qu'fi n'avolt pas été iml/lé, (= Il n'est pLJS venu au mari rG
_ détester qqn - (se) séparer qu'il n'avait pas .été Invité.), ". . , ' _
Et si cette situatIon ne peut aller qll en 5 aac/erant, c est que 1Ideal du coupl hang

8 • Cherchez les noms pour le dire.


a) la 'le de tous les jours avec les mêmes gestes, les mêmes paroles, les mêmes discussions, les mêmes
12 1 Dites si la proposition soulignée exprime 10 condition/I'hypothtse, le contrast, u la
menus, c'est ce qu'on appelle la ou le cause.
b) les Jeunes gens d'aujourd'hui n'aiment pas les contraintes, les obligations de la vie en couple, ils tien- a) Si la jeune femme achète cette magnifique robe blanche, le jeunt" homme devra se mettre en hdblt
nent à 'leur ' à leur b) Si la jeune femme portait une magnifique robe blanche, le jt"une homme, lui, portait un
c) On dIt que les amoureux sont seuls au monde, Mais justement, ce face-à-face. ce c) Si la splendide robe en dentelle de la mariée était un peu Jauni
quotidien peut tuer l'amour
,mais demain?
dl Aujourd'hui, les mariages sont plus nombreux que les
l lin mariage, c'est l' de deux personnes différentes. 2. Attention aux verbes de sentiment qUI introduisent une rropo'iltlOn subordonnée qUI commence pa
« que ».
f) Tout le monde cherche l'
Le verbe de la subordonnéoe est toujours au subjonctif, Exemplt': ovo;r peur que, craindre que, regrelt
9 • Cherchez le verbe pour le dire. que, se réjouir que, être heureux que, être triste que, être désolé que, s'étonner que, être surpris que
Tu saiS que notre amIe Laurence est amoureuse? Elle m'a annoncé son mariage, + SUBJONCTIF...
.., On peut craindre que la routine (ne) soit un danger pour It! coupl.
Ah oui 1. Et qui va-t-elle , avec qui va-t-elle
La Jeune femme est mécontente que 5011 mari soit SI souvent absent à call~e dl' son travlJ/l
10 • Chassez l'intrus,
pouser - se mafler - épousseter - vivre à deux
13 r; Trouvez le mode et le temps des verbes entre DOrenthèses.
Orthographe d'usage: (rappel) a) Toutes les mariées ont peur qu'il (ne) (pleuvoir) le .ioul de leur man
Dans les noms composés, on n'accorde que les adjectifs et les noms, à condition que le nom n'ait b) Il a promis qu'il (faire) tout pour rendre sa femme heureu
pas un sens abstrait: rIeur h,'urs fOI
c) les célibataires regrettent parfoIs que per)onne ne (êtH') avec eu\. pour part
uemple: dans le mot abat-Jour, le mot" abat» est un verbe, donc invariable, et le mot" jour" est un nom,
maIs" Jour .. Signifie icI lumIère, terme abstrait qu'on ne peut pas additionner, soustraire, multiplier, etc d) Tout le monde se réjouit Que la fête (':le passer) bien hIer
Donc un abat-Jour-- des abat-Jour Et fers) tram-tram .le(s) tête-à -tête, fe(s) face-à-face sont aussi invariables.

11 • Donnez le pluriel des noms composés. Point d'orthographe .rammatlcale: attention nd


a) Pourfalre la soupe, Jal mis dans la r..asserole une tw.\le grosse pomme de terre et un chou-fleur. ~i \- elle(s) .... si elle(s): si + i/(s)- s'il(s)
hl Pour ouvrir mes bouteilles, j'utilise un tire-bouchon _
- - --_.-
c) Dans le magasm. j'étudie les qualitès du lave-linge 14 • Remplacez les noms soulignb par des pronoms nonnels
dj Oll une (Ommode a) ~î Marie
.. a des difficultés , elle ira (ono;ulter un p~y(holoIZU
"-. - - .

nuit la cl'rémonl('
b) ~I It'5 témoins sonl en retard, on ne pourra pas commen
~) Qu'este/-! qu'il y a de plus déli(lf~ux qu''!.n_t.ê1e-à)tte en amoureu,,,
cl \i ~ajt:u_n~ -te~me pleure, ne vous inquiétez pa~. c'est nor
uvent un face-~-fac~ entre de<; couples qui veulent Sf! sf;parer. d) Si Ir mclir~a;riv~: tout le monde ~e lève
83
•••

A VOUS D'ÉCRIR
1
18 Que pensez-vous de ces couples (por exemple Simone de 8eouyo;r et Jean-Poul Sartre) qui,
toute leur vie, ont Yécu ensemble mois séparément.
l'ne dc m)s lectrkes. Janine, nous écrit: Que faire pOlir l,il're harm onieusement il deux ~
Que faire pour qu'un couple dure? Pouvez-vous l'aider? .

Chère Janine.
n ll'cdste pas de recette miracle. En ejJèt. ce qui est bon pour un couple p eut
se Tt>l>eler matll'ais pour un autre. C'est pourquoi il est très difficile de donner
des conseils en cette matière. Cependant. je vais essayer de vous indiquer
. 19
quelques règles de vie qui peuvent convenir à tout le monde. Est-ce que les couples parfoits existent l Imaginez u que POUffo;t être l,
parfait. d'un cDuDle
Tout d'abord. dans la mesure du possible, essayez d'avoir votre indépen-
dance financière. Si vous traL'aillez. si vous gagnez votre vie, vous vous sentirez
à égalité avec votre compagnon. Quand on dépend fi na ncièrement de quel-
qu·W1. on estfrustré. amer. jamais satisfait et ce sont des sentiments qui peu-
l.'ent détruire un couple.

Ensuite, gardez du temps pour vous. C'est vrai. d'accord , la vie à deux, c'est
très enrichissant, mais cela peut être aussi difficile à supporter. Tâchez de
conserver votre jardin secret. N'abandonnez pas vos passions (musique, pein-
Je voulais vous dire••.
ture. tricot. reliure. chant choral) sous prêtexte que votre compagnon n 'a pas les
mêmes goûts que vous. Au contraire. il est bon que vous ayez votre espace à
vous.

Enfin et surtout. refusez d'être comme un enfant craintif et obéissant devant


un maître autoritaire. Vous êtes un être libre.
Une autre lectrice de la revue « l'ivre à deux ».
i'lVités \'t 1
15 • Expliquez l'expression recette miracle /1 ?
(1

16 • Qu'est-ce qu'un .( jardin stcret )' ? Quel est votre jardin secret li vous?
17 • fst-ce que les conseils donnés dons la lettre ci-dessus sont de bons conseils? Donnez voIre
opinion? Est-ce que vous auriez, vous, d'outres conseils à donner?

Comment foire pour.. . exprimer des réserves.

Tu me demandes de f épou5er. D'accord. Mois , il faut mettre au pOInt certaine, choses. La vie cl deux, ça
peut être super a condition que chacun respe<.te l'autre. C'est,à·dlre, à condition de laisser l'autrf' 11br
libre d'aller et venir comme il veut, libre de garder ses amiS, libre de trdvailler de voyager s'II fn cl envie, lcJ
VIe à deux c'est bien, si on la vit comme Sion était seul

84
20 Quel commentairr vous i nSDirrnt us IIft1X
L OBSERVE
Nl 1
1. ---- -
ANNE-SOPHIE
« Mqi, j'/lrrmlÎI ~e /rqllùtet }'IIl1llil Ulte !eur bleue ~e me rtt"ulIer 6b,oJUlntnt feule
8JlcnF~ FONCTIONNELS! O('(lIr(' un proJl't dt' \ te D~lfir(' ~t'S goüb, ses préfétetl(t~s (5)
'Ilril, Ulte lIille 1ue Je lte C01tlt/lIIWI !/ll Pi)i: 1ue je IUÙ timldt, U1t ItU IlIu'6I t , f6CUt-
Rediger U'lC Jntwnc(' 'ntonner (3) Expo\er lin ~OUh.lil, lIll projet mld ~i/rmille!Je m'im/lli1tllil toute leute ~ell",t mOlt ~ilt". te SOlI'. 81'1'1' ff'!
l[XIQlIE: le, goûts - les sentiment<. I.e (Jractère. ,Ir
le luiI ~e C~1t1tlCt~e
lUI' 1411, lite Iltter1let et ./ Y Il t' l~, ~mbllrr'l ~u
cJj.qir:)'III trou,é ;
GRAMMAIRE: les différents ~('n<. de (oM~ff.
L
tru l'zte U1tt fIlle ~uz tlt tout le metrllm ~e mOl: J.it, JDtldle, tDU)OUrJ 0lt/mutt. 011 Je
lilI - 1 J ~. cOIn!lète! Ellt tlt ;tu~i.",te tomme moi, mll;1 111 Écoltomz't lollhfUt. Je 1fl reJrettt ",, L.
POINT D'ORTHOGRAPHE Œ\JeALE: le~ Jdjectlf) et le~ noms termll1és par le son li!..] ,oh"bitatio1t ft !"m lu/er blt1t; mil colo,* et Inlli, Olf. ut ~tJlt1tUU .mitl. »
POINT n'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: Accords du P,1ttlcipe J\e( ON ma coloc - md colocatdlre

COMMENT FAIRE POUR ... ?: lxpnmer lin souhJlt


• 3 [ Quelle est la raison invoquèe par Anne-Sophie pour portager un appartement?
Ct.., ............ • 4 [ Comprenez par le contexte. Comment comprenez-yous: Il}' a l'embarros du ChOH.

1'' '"-41 , - - , - - - -2. 5~


« Comme j'aime bien le confort, mes piHenls dISent ~ouvent que Je SUiS lin pe
bourgeois. Quand 115 étalent etudlants, darls les anl'lees 70-75, la mode, c'étaIt '0\ 1
bohème: des chambres de bonne au 7e etage sans ascenseur, avec les tOlleHes sur le 1
UN. FILM DE CEDRIC l\.AP\SCH '~paller;
tous les som dans les Clnematheques ou dans les biStrots, deJeul'le~ et di!"
au Reslau-V'
::-... 1 1" , \ \ x-" .) Ce n'est pas mon genre, Je n'ai pas eTWle de vIvre comme ils o",t vëcu Mo.,
mon chez-moi, j'aime me faire des petits plats et passer la soirée à regarder li'"! ben film à la t
des amis. C'est pour ça que j'al chOIsi de partager un apparl" avec deux copa'ns c'est confort
c'est grand: 11 y a quatre pIèces, on a chacun sa chambre On est a la fOlS seul et pas seul.
Ça me convIent tout à faIt, comme mode de vie. Et flnalemer·t, ça revlen
* Restau-U = restau rant universitai re.
* un appart = un appdrtement.

• 5 . À votre avis, quel est le caractère de Stanislas l


6 l ' Comprenez par le contexte. Comment comprenez-yous :

3. Ingrid
l , " . (( ~ ~U " en.. :fccuu1.i.n.cwù
~uuLunutl ~.: du ~ ~.
iDlt- a.fJ1J/lOtd a êlIte. rp.!,tu toliAa.nl. lnoi, p.a;t- tIUm..fJU.
A!I'-I::.rIn' ~' eo.mm.c. jR, u.i4. (WU. wu ~ '"1W
~ . -.;~ . (,; qui a p.h.in cU:~' JI .

~(~~ l ' .'. fW't ~ a toul, ça.


. . . . ;"a ..._- . . . ~ ! !IIIa_ •
fU-u. e'e4J., ~ cJ.anJ. wu. a.uk.~ ~.
L film. .::~:.-..~ ap.~ quelque. cItc.u, au-x. cudIt.t.... ~.
_. ._--.__.,- _ _ _ ._. _ _ -0- _

1 Déa;vez 'f affiche. 7 • Quelle est III mot/votion ~"tidk d"""


2 's nm-
Comment comprenez-vous le titre ? 8 • Parmi en trois pnso""n (AnM-s.,Itk, SN........
palhique" POUrtluo;? }lIstifkz 'lOIn cltoi...
6 4
DES MOTS POUR LE DIRE l~-~~--~ __ ET LA GRAMMAIRE .
1 Les différents sens du mot COMME (1)
b.5CS
Des manières d'exprimer ses goOts 1. COMME peut exprimer la cause.
Des noms Ce n'est pas mon genre, ce n'est pas mon style. - Cette conjonction sert à expnmer une cause En employant COMME, on IIlsiste sur la cau.se. on 1
n chOIX - un mode de Vie - la bohème (ot la vie Ça me convient. - Ça me plaît, ça me va .. ça me met en evidence
rangéel - unIe) bohème - un petit bourgeois - La propositio n subordonnée de cause introduite par COMMf.' est toujours pldc(>e aV<Îfll la propositIon
déplaît
le (oniort un appartement - un studio pri ncipa le.
une chambre de bonne - une pièce - COMME" exactement le même sens que ErANr DONNE QUE
une chambre (pour dormir) - un site Internet (omme j'O/me bIen le (onfort, mes parents disent souvent que Je suis un petit bULIrgeni
Des adjectifs
timide - sauvage - dépressif, dépressive Comme Je vis avcc une copme super désordonnée, mais qui a plein de qualités par ailleurs, jOi Ofll1f/S
plus cool par rapport il tout ça
Des verbes pessimiste .. optimiste - gai(e) - sociab le
se connecter - se ressembler .. être différent. être ouvert(e) - ordonné(e) .. désordonné(e) 2. COMME peut exprimer la comparaIson.
tout le contraire - partager - ranger maniaque .. cool, tolérant(e) - confortab le Il peut être sui vi d'un nom, d'un pro nom, d'un verbe
(attention : on ne peut utiliser « confortable H Elle est étudiante comme mo/.
que pour des choses. * Je ne me se ns pas Stanislas n'est pas comme ses parents
Une expression confortable: impossible! - Je ne me sens pas à je n'O/ pas en\lie de vivre comme Ils ont veru.
ça se passe bien - Tout se passe bien?
l'aise, à mon aise.)
3. COMME peut exprimer le temps.
On ne rencontre ce COMME de temps qu'à l'éCrtI, dans un rt'gistre de 1 ue ~outen u , litteri3!re. uans r
9 • Complétez avec le nom ou l'adjectif de la liste qui convient. cas, COMME est toujours suivi de l'Imparfa it ou du plus·que-parfait et ,"1 d UIt une pmposrtlon qUI p
sente un décor, des circonstances. Ici, le sens e~t assez proche de MORS TAND ISQUE, AU MO
al Avant, les étaient destinées aux domestiques. Maintenant, elles sont surtout habi·
OÙ. la proposition subordonnée peut être pla(ée avan t ou près la proposition prinCipale qu I. cil
t1
tées par des étudiants ou elles sont aménagées en " studettes ", toutes petites mais conforta bles. plus souvent au passé simple ou au passé compos~.
bl Dans leur jeunesse, les parents de Stanislas étaient des . Maintenant, ils se moquent Comme le soir tombait, l'homme arriva aux portes de Pam
L'homme arriva aux portes de Paris comme Je soir tombait.
gentiment de leur fils qui a très différent. Ils disent que c'est
eJ J'aime bien ma coloc mais elle a un grand défaut: elle est très : elle ne connaît pas 4. COMME adverbe d'exclamation
le verbe" ranger"! Elle, elle trouve que je suis un peu trop Comme c'est joli! Comme il jO/t beau aujourd'hui!
dl J'ai trouvé un superbe appart. de cinq : trois , une salle de s. COMME + nom sans article (::: en ce qui concerne, en tant qu
séjour et un bureau. Ça me convient tout à jait, comme mode dt vie
Comme colocataire, elle est parfaite!
10 Attention à ne pas confondre le mode (de vie) et la mode.
Certains mots sont exactement semblables, seul le genre est différent ·
un livre/une livre (= 1/2 kilo). un tourlune tour, un mémoire (= une mini-thèse) 110 mémoire;
un somme (= court sommeil)lune somme d'argent). Orthographe grammaticale: accords du partici~ avt< ON
Complétez ovec un/le ou unella. Ma colocataire et moi, on est devenues amies
al Elle est coquette, elle aime bien suivre mode. lorsque le ON a très clairement le sens de NOUS, on acwrde 1
bl Je voudrais des censes. livre, s'il vous plaît.
cl .Avec les années, on perd souvent memOire, 11 • Dans les phrases suivantes, quel est le Si'ns de COMME .
d) Il a gagné somme énorme à la lotene nationale. al Qu'est-ce que vous prendrez comme dessert
el Ses parents trouvent que mode de vie de Stanislas est biza rre. b) Tu es exactement (omme ton pere
cl Comme j'aime bien me If'VN tôt, Il faut que le me (Ouc he tOt <J USSI
") DIX heure~ déjà! (omme il est tard 1
el Comme six ht'ure....onnaient au do(hn madame llil)abeth sortit de chn ellt

Orthographe d'usage: les adjectifs et les noms terminés par le son [ik}. 12 • Dans us phrases, quand faut·ilaccorder?
1. lou~ les adjectifs féminins ont une terminaISOn en -ique sauf chic (II t'st (hic, elle est (hic) Presque tou a) - [~t ·(e que, hier, on est venu pour rrpare-r le téléph NOn . Of'r\On u
djectil~ mas{U1 IIlS ont aussi une terminai~n en -/que sauf public (un banc publil, une décision publiqut) b) Mon frère et moi, on est parti en vacanœsensemble t't t
2. Tous les noms féminins terminés par le ~on lik] ont une terminaison en .ique
cl '- VOll~ Nes toutn alléts voir (ette pièce ? - Oui, on y ~ a t n llt K
88 0 UNITE 4
8
OBSERVEZ. REFLECHISSEZ. REPONDE,,--- A VOUS D'ECRIRE
----~ - -"--
_--.J
~----

qui? Faites correspondre une annonce de demande et une annonce d'offre en 15 - Dans votre pays, est-ce qu'il est habituel de partager un appartement ou une maison?
1'3 PréCisez votre réponse.
.
OI\'.
, 16 Imaginez, Vous venez en France pour une année, OiJ pré/èrez-vous habiter: il l'hôtel.
Âl'ez-VOUS réussi ii satisfaire toutes les demandes et toutes les offres? Si ce n'est pas le cas
dons un studio indépendant? comme hote payant dans un~ famille franf,aise 7 en colo(ation avec
DOurquoi? d'autres personnes?
DEMANDES Justifiez votre réponse.
OFl;RES
1 17 Faites le portrait de votre colocataire idéal(e).
-\ Dcni~, 2~ .ln,>, pfllf Je m:lth, nommé ù l'an,
P:ln~. I~ iChchy 1 - dan~ grand arpart. tout ch~rchl' cI)!tKallllll prt'terl'nce PaJl~ l'St.
lllrfort, bell..- ,hamhre meublée al el' 'iDB ..-t Je SUIS independant et ~Jrit'U\ lIIah alls~i OLIVér\.
\\ C Bruno. ,ï an~, .:herchr une ,'11Iocatàlrr,al.J-
Nl10 fumt'ur
née non tuml'use. re,pecweu\e dl', .Iutres et À partir du 1cr st'ptt'Illhre plll\:hain
indcpendanll' . Lll,} t'r pa, plll' dt' 500 €/nHli"
Püur 2 an" minimum, 500 €Iml)i~ + ,'han::e~.
,

l
M

B Chlll~ et Pierre, Il) an'. ':Illd .. chen:hent l'I,lol.


r-llU5,m dan~ hanlieue symp3 ~ 30' de Pans \1 Pans ,lU hanlielle prol'he. Urgent! S) mpa ....
nous re,le une rhamhre 10 ml ~ur prdlll Nllus
l'merts, ,limant 1.\ 121e. wck, tel:hn(' 30n €/per-
....)mrnes 3 musil'Iens (me\lt'Jin. lr1:mdals t't Îran-
çJisl Pref..-ren(e hile "ympJ. l'ool ct !K'!l\'e ~llnne m.\XI Je voulais vous dire que... je cherche il partager un appartement.
4t/O €/mob 1(\ut compri\,
3
lE ~éneu.,e', emph,i ... table. l'hen:h{: ,:oloL' uan~
C
DJlne. 5." an.,. propo.;,e dru\ cffi\mbres meubke P;lTiS (t'tanlieue <nthtel1lrl. 600 € l11aXlflllll11
aetudi:mtes. Preference 11(1n fumeu<:,e<, Je sui" laI me, non flilileust'

.m~~
Dur;::e. annee univenÎtaire f 'l'pt-JUill). J'réîerencc l'(llo<::lIlOn Je longue durée.
A IO'enRERd~lJGareJel Est.
~

. .ce
Lisez cette petite """ort .
t ( à'n,s'o,(e anCIenne Je c\1e(c\1e a 9
IlS

aulon-~n
af'
Loyer 300€ rarpc'~('nne lr,ut c')mpri~ t/lu(iel,2. anS, etudlante en e ,,' ail 15' a«ondissemeOI) oll en ha!'
~
Salut! L.uis, 3'2 an" "alarié ,éneul(. responsable, tag ( Iln48ppa(lement a 1'8(\5 Il . Ime non tllm..
D argent III , fumeur, aimant sport et mu ... iquc.
lara . ~ü ans, un en!:mt 7 an\, pn,posc (.(l10t J Je c.hen:he CI 'location il Grenohle tl p,-1I1ir dt! sept lieue
e suà (banlieue p(Ocne). Je SUIS ca
t1<Jrnme (tu lemme aelff/active. nun fumeur. Indl'- Durée: un un. Préférence a\ e'C hIspanophones
sa\a à ffÙ.temPs. , 'é co\oea.taires ang\O'
pendant. re<op,'n'<.lble ctuanquille Lover 400-450 €Im(\i~ riée
Chamhre de 1f> m~ meublêe + JLcès SDR. 8816'\
p.nnonce sé(ieuse. p(e, '""""
CU1~lfl<:
:; _ A.?pe\et 06
Pam ::'0' Luyer 500 € tout cl l l11pri sérieUY. et indépendants _~..-iJI!I"'.

PJrent~ chen:.ht!nl pOUf Hélo\Sl', 18 ans, étu- Lo)'e f may.i 450


diante. chamnre (,II CQ!ocatlOll P:Jri~/h;lnlieue
E leune tille s~neLlse. ordonnée, non lumeuse.
l'I,Jou, Sl.mmc, deux (DI,,~s Ic.>spagnol + fnm"-;l1 Ltl)'er. 350 euros maximum,
depUl~ deux ans ,ur Grenohle GarJnLle<, tJnan';lere~ par les p:tn:nt
On ftXherLhe un(e) troÎsieme. Jyn<:mll.Jue, "ympa Déhut de Lllocatlon o;ou h:lItée' ! <T ,>cptemhrc
et ~alaflé C' eSlloi '1 Alors ••1ppt'lle-noJU' ,
L'appart, 4uatre pleces drm\ J chambres, !>u!cll
uarller hyper 'ympa 4t~) €/!IlI)I~ + chu!!!.e
18 • À vous! Vous cherchez, auss;.
YOUS Ô oorlaKtr m~n'. Rtdl«~

modèle une petite annonce dans laquelle:


al expliquez ce que vous rcdwr(hez comme lo~€ment cou
VOliS
m'Iv
confort) pm maximum.}
bl VOliS vous dél rivez (se1«(', âge, nattonallt
Comment falfe pour... exprimer un souhait. cl VOU" décrivez cc que vom <lttendez d'un
j'aimeraI> + nom ou + infmitlf
Je sui~ a la recherche de, .. + nom ~ympathlqu~,
j'oim"fOiS trQu'Ver un (O/O((1lo/f" ouvert et
(f' qUI me platrait, ('est + nom ou de + infinitif
Je suis â Ja rethenhe d'un .studio dans Pam infra mums
Ce qui ml' p/aiTml, à~t un studio d(Jtr et calm
91) NITE 4 '\
PHONIE 1 GRAPHIE IV

prononce comme ça, ça s'écrit comment ?


•••
Comment ~,it-on le son ft] « -ph- )1 ou .. f ,)?
nd de l'origine du mot, les mots comportant Il ph " viennent du grec ancien,
Tout dt'

À la fin de cette unité, vous savez:


- décrire un projet de vi e, décrire des goûts, des préférences,
Des mots qui commencent pal le son m, donn er, exprimer son opinion sur qu elque chose,
rédige r un e annon ce, informer, exposer un souhait, un projet
al Je suis un siège très confortable qui vous tend les bras -+ Je suis un
Faites les exercices suivants et comparez avec les corriges qui se trouvent à la fin de "ouvrage.
bl L'étude des sons d'une langue -la Comptez ensuite vos points.
c) lettre imprtmee qui annonce une nouvelle (en 2 mots) -+ un
PAGE D'OUVERTURE DE L'UNITÉ PAGE 73
dJ Une peur maladive - une
de ('antiquité.
el Platon était un célèbre 1 L~ Parmi les locataires et les propriétaires de cet immeuble, choisissez-en un et imagi-
f) Commence par une majuscule et finit par un point - + la nez qui il est, ce qu'il fait dans la vie, s'il est marié, s'il vit en solo, '" /2
2 • Des mots qui finissent par fi phe Il, 2 LI Étudiez la photo du couple devant le juge. Imaginez ce que ces gens font là. , . /3
a) Je SUIS un petit signe qUi marque l'élision d'une voyelle, je suis l'a phe.
- Est·ce qu 'ils veulent divorcer ? - Quelle a pu être leur vie jusqu à ce moment 1;\: ~ Que va-t Il ~e passer
bl Partie d'un chapitre, indiquée par le passage à la ligne: un pa phe. Imaginez et racontez!
cl Un tremblement de terre, un tsunami sont des c phes natu relles.
VOCABULAIRE - GRAMMAIRE - ORTHOGRAPHE
dl Je fais l'étude quantitative des populations, je suis un d phe.
1 • Donnez le contraire des expressions et des mots suivants: . :2
3 • Des mots qui contiennent un (( ph Il intérieur.
al la vie de bohème cl etre différent de quelqu'un
a) Cest un enfant qui n'a ni père ni mere, c'est un 0 - ph - - in.
b) Je suis inspiré par la divinité. je suis un p - - ph - te. bl la vie en couple d) une personne sauva

4 • Vérifiez dans un dictionnaire, 2 .. Les mots suivants ont un élément commun. Quel est cet élément et quel sens a·t-il?
al Fantôme ou phantôme 7 b) Fantaisie ou phantaisie? c) Phantasme ou fantasme? (Aidez-vous du dictionnaire.) ... / 7
cohabiter, collègue, colocataire:

2. (omment écrit-on le son (k]? « c ", « k " ou « ch ,. ou {\ que"? 3 Il Cherchez dans le dictionnaire les noms et les adverbes de la même famille que :
Tout dépend de l'origine du mot. les mots qui comportent un (' k ,) sont d'origine étrangère, japo- libre, 5eul, indépendant, patient.
naise, néo·zélandaise, anglaise ..• les mots qui comportent un (, ch Il sont d'origine grecque.
4 ., Remplacez la conjonction soulignée cc comme» par un mot synonyme. l
al Comme c'est grand!
5 - Devinez (c, k, ch ou qu au début du mot).
bl Comme il pleuvait de plus en plus fort, tout le monde a dû rentrer ch 1. et adieu le plque-nlQu
a) lieu d enseignement avant le Iycée-
bl Fruit à chair verte couverte d'une mince peau et qu i vient de Nouvelle-Zélande-+
cl les premières fusées éclatèrent et montèrent dans le CIel comme Id nUit tomb<'llt el foule se r,
cl ReCIpient en verre qui contient de l'eau ou du vi n - + __ ~_ -'0-,-.--

~emblait,
dl Entre le tiers et le cinqulème-+
e} Adjectif qui signifie' qUI se fait chaqu e Jou r -+ • 5 • Remplacez la conjonction Ct SI » par une conjonction synonyme en faisant les tran~·

f) Personne qui chante avec d'autres dans un ensemble -+ formations nécessaires. '1
g) Vaut mille grammes ~ a) Je te rejoindrai au cinéma si l'ai fini à tt.>mps (conditIOn
h) Partie d'une ville-+ b) Si autrefoi~ les couples res;';it.>nt unis, aujourd'hUI Il!; dlvonent faCilement. ILanf
6 1 Passez du mot noté phonétiquement au mot écrit: • 6 • Modifiez les phrases en introduisant les conjonctions entre parenthèses 1
al [~P::>~. J- b) [kapakttR] al Il fait très chaud et pourtant elle porte un pull et une (>charp
Attention à la différence entre : architecte et archalque. Vénfiez la prononCIation dans votre dictionnaire. bl Elle a enlevé son écharpe, puis son pull; eUe avait trop <hdud
92 UNITE 4 3
." , 1
eUez aup'uriel les mots suÎ\'ants:
cl un chef-d'œuvre
dl un pull-over
li lie-pain
, /1
8 • Quel accord a\'ec t\ ON .. ?
al [n Frame. on J toujours aimé, . le fromage et le bon vin.
Mane ~ Alice l Où étes-\'ous? Vous êtes au lit ? - Oui, on s'est (ou(hé . ., Jl1Jman !
... ,'20
EXPRESSION ÉCRITE

VLÛ0 ~C1 ~C1rLé0!


rand Jour! Les inVités, habJ/lès tous de blanc. attendent les ma r iés qui sont en
m. Il fait beau et chaud! Quelle chanGe! Après If' mariage à la mairie, t oute III noce
'-;Of' ..11ngem vers la forêt de MlW(V pour un grand pique-nique. Tout à coup. deo klaxon

'1ltruants annoncent J'anwù des mariés. Elle. porte une longue robe jaune couverte
de paiilettes dorées et par-dessus un manteau en taffetas ro uge f oncé. Lui. es t vêtu
, ne chemise blanche et d'un pantalon bouffant blanc ; il porte également un manteau
rO'Jge foncé. Dans la salle de la maine, les invités bavardent . les petites filles de l,
mariée courent avec d'autres enfant·), deux chiens ten us en la isse attendent sagement
la fin de la cérémonie. PU/t, c'est le départ pour la forêr. de Ma rly. Là, sur deux grandes
tables, les invités ont à leur disposith,n boissons et nourrit ure. Des tapis étales sur
J'herbe Im/itent au repos et à la conversation. Des clowno font leur apparition pour amu-
ser les petits et les grands. Dans la <5oirèe, on plant e d es t ente'8 pour ceux qui voudront
passer la nuit dans la forêt: les autres reprendront le c hemin du retour.

1 • Décrivez, selon vous, un mariage traditionnel, tel qu'il peut se dérouler en France,
en Europe ou ailleurs. . .. /4
al Comment la mariée est-elle généralement hdbillée 7
b) Que porte le mané?
c) La réception a-t-elle lieu chez les manés, dans une grande sa lle louée pour l'occasion, dans un hôtel ?
- Que font les mVltés'

2 . Relevez dans le texte ci-dessus quelques éléments qui font de ce mariage une céré-
monie éloignée de la tradition. . .. 14
3 . Vous avez déjà vécu en colocation et un nouveau candidat à la colocation vous inter-
roge sur cette façon de vivre, Voici ses questions. Quelles sont vos réponses?
Est-ce qu'il vaut mieux s'installer en colocatlOn à deux ou a plUSieurs 7
Comment organiser une colocation mixte?
Quelles sont les tâches à se partager et li se répartir ?
... /3
, .. /3
..• /1
------ ._ ~ _.- ~,... . -

QUllloulIs fêtes lm Fi
J
----
Quel est le colocataire idéal? .,. /3 1er janvier : No
6 janvier' ÉDiDh

février
1

, . m a.
Plus de 30 : féliCitatIOns r Vous êtes presque au bout du chemin. 1 m ai
De 20 il 30 : bien. bien, bien /nais fpll liel les corrigés et eS5<.f'vel de (omprendre vos l,lUtes
Refaites les exercices en vous dldant d'une grdmmalH! et d'un dl(tionndire Juillet
Moins de 20 : hum. hu m! Encore un effort ! Relisez dHf'nhvement voire Unité et refai te'i les l'xer 14 ;
Clces avec une grammaire rt un diction n,me.
0
mb
4
Introduction
L OBSERVE

 l'étranger, on imagine souvent que les p.ntants français vont il l'école ;1 partir d~ six ans ('est fau)( J A troiS
LE A DEUX ANS ans, 100 % des enfants sont scolansés à l'{-cole maternelle. Et plus de 30 % des enfants entre deux et
troiS ans Y sont déja inscrits. les parents sont trés demandeurs d'une scolarisation dè'i deux ans. Les listes
OBJECTIFS FONCTIONNElS: Être pour ou contre (1) - Justifier une opinion (1) - Exprimer d'attentl:' dam les écoles maternelles s'allongent
Voici deux témOignages de merrs de famille qui expftquent pourquoI dies onl (hoÎsl de mettre leur entdot
une obJectwn l'école cl deux ans et demi
.1

LEXIQUE: la scolarite - les 1ythm('s de Vie. Témoignage de Laurie N.


• GRAMMAIRE: Obleclel qut'lque (hose - Nuan(er une opinion l Introduction
" ('11 Y est! Hf/fin, ils ml' prcflllC/1f /lIlte! hile va al'Oir deux t1ns ct demi ln semmne prochame et
POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: Orthogrllphe de demi
dCl/X 111015 '/liC j'tll demandé à l'il/scrire. Mais dalls lIotre lIll/l', ù' n'est pt
• POINT O'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: L'adverbe tout . 'lIlC le t1ircctmr de l'école est sYlllpa ct qu'il comprend les ,hoses, J'amIS pm
crl'chc 111(/is pOlir avoir une place, c'est III croix et Iii fJal/lI1ere\ chez 110llS, " y e'fl cl tn~5 peu N
• COMMENT FAIRE POUR ••• ?: Introduire un texte
sont c!zhes; les /lourrices, cc n'l'st pas dOl/né nOI1 plll.' et rnJ pt~lIt tomber 5/1r ,,',mporte qI/l'
1:.1 p/ll5, cUlIlme VOliS le vuyez, Je sllis cnccllltl', .J'en atfL'/1d~ lifT tll/tre {l.ml" 1100·cmbIP. Ir. VC11lilrats 11
lt
flilie apprenne ILn peu il sc débrouiller tolite 5Cli!C. Je la trOllve encore tr,'S « bt/Jé):} pUllr
~ C'est la croix et la bannière = c'pst trê\ dltllol

Témoignage de Sonia H.

Tlléo et Léa ont commencé l'école lundI et Ils SOllt ravis d


«
que [l'ur "œur
Et pOlir /fIoi, c'est qualld lIIh/le plus l'rafÏqu('! Et
C'est vrai qu 'ils ont s('ulcnlcnt del/X ans et del11/ ma tr,
mûrs et je pl'1lse que l'ecole va le., aidt't' t7 s'cl'anourr IIIICU 1 t'U
qlle leur vocabulaire s'est d(]à ellrichi; JC' II?" trom!e al
tou t seuls, par exemple.
Leur maître est très gentil mais fermc. Il les trmte comme s·lI.;; êta/mt
a mon avis. Si tau t va bien, ils en frenJ/l f e11 maye/me scetlOn l'a" ft ... " '1.'7'"
ront unc mlllée. C'est important, d'avoir lm lm davQIl
---------------_.--- -- ... ...... ---'-~'------..

3 ~ Lisez ces deux témoignages et indiquez dans la lisf c.nacuIJ


des intervenantes, en mettant un (L) pour La"..,ie et un (5) .... " ... "..,......
al "n'y a pas de places en crèche ou tlOp peu
bl la crèche ou la nounou (nourrice), cc n'~t pas Rratuit, contr.
cl (ela aide les petits à devenir grands. à nHeux se débroUiller
dl Cela les aide à dévelol"lper les Cc1P3c,ités lanl?<'Il?leres 'leur mtelll2en
el Ça leur garantit une meilleure s(olante plu d. ça peut Ure d'av
lire à cinq ans et d'aVOir le bM à l
f) Un (lutre b{~bé e<,t Id ou va naît, c. Cest difficile dE' ~ occuoer
g) (ela .,imphfie la vie d'ilVoir deux enfants dans la même écol

Résumez en une phrase (hocun ae ces ae,

1 Décrivez cette photo et donnez·lui un titre. 5 • Que pensez·yous des arguments ,QvanciJ
) Laurie
2 Imaginez : vous êtes le père ou la mère de "un de ces enfants. bpliqutz pourquoi vous ,'a b} Soni
inscrit dans cette école maternelle.
96 0 UNITE ')
DES MOTS POUR LE DIRE ET LA GRAMMAIRE.
,--- - D~ adjectifs l , Objecter quelque chose
Dt:~ noms gratuit (.. payant) - mûr - ferme - gentil
,e crèche - une nourl Ice Souvent, nous avons beSOin de marquer un certdtn désaccord dver une OpinIOn, une prise de posillon
débrouillard - précoce (.. tardif, tardive pour les En généra l, on rappelle d'abord cette opinion pUIS on formule son obJectIOn .
. maître, une maîtresse (un insti- choses; en retard pour les personnes et pour les
,tltutrlCe) - la réussite (.. l'échec) Pdr exemple
choses)
la sOCIalisation - le pMtage Vous insISta sur la commodité pour les parents de scolamer leurs enfants tres tôt. Mois avez-vous pl!n5e au
lan~aglères, intellectuelles _ _ _ J
blen-étre des petJt\ ?
Des verbes S'il est vrai que la scolamation précoce faolile /0 vie des parents, il faut cependant tenir compte du tJJen
inscrire un enfant à l'école, mettre un enfant à
elfe des petits.
l'école - simplifier (.. compliquer) - reusSir Certes, dans certains cas, la seolamat/on précoce (leut favorisa 1epan(){l/ssemenl de l'enfanl mais vous
Des f.'(pressions admettrez allec moi que bien souvent, Il n'en l'st rien
(.. échouer) - s'épJnouir - developper ses capacités
d les enfants à deux ans et demi = on les se débrouiller - compenser (une inégalite, par
pte.l deux ans et demi - être en a\ance, être 2, Nuancer une opinion
exemple)
tard (a\Olr un an d'avance, un an de retard) Il s'agit de montrer que les (hoses ne sont pas aUSSI Simples qu'on pourraIt le penser
Par exemple'
',ote: récole maternelle dure normalement trois ans et comporte trois sections: D'accord mais ce n'est pas aussi simple que cela (('est un peu plus (ompliqué que celo)
a petite section. la moyenne ~ection. la grande section. /1 me semble difficile d'être aussi catégorique (aussi tranché) que cela en ce domain .. ,
Je pense qu'if faut être très prudetlt en la matière. Tout dépend de ce que l'on entend par Il $(1001,
tian Il,
6 ,.:-; À quel nom de la liste correspond l'adjectif mûr? 3. Comment introduire un texte?
Un échec, c'est le contraire d'une réussite, d'un succès. Mois que signifie ce mot lorsqu'il L'introduction est importante, elle permet à votre lecteur de Juger tout de <'Ulte vos Cdpacltt>s de synth
est ou pluriel? Si je dis: j'adore les éLhecs li, de quoi je parle? Cherchez dons votre dictionnaire.
(1
et la qualité de votre écriture. Donc, attention fi votre rêdaçtlOn 1 Il est !)ouvent conseIllé de rédlRer 110
troduction en dernier.
S C Rendre quelque chose plus simple, c'est le simplifier.
Une introduction comporte généralement un seul paragraphe et SUit lordre SUIvant
ft rendre quelque chose plus solide? ... plus clair? ... - on énonce le problème, on pose la problématique.
- si l'on fait un compte-rendu, un résumé Olt une synthè~e de rl()(umEnt~, on tndlque fe nom de l'auteur
9 0 Cherchez le verbe pour le dire. Attention ou temps et ou mode, ou des auteurs et leurs spéCIalités, le type de documents, é\entu
al DepUIS que Johan va à l'école, le constate qu'il beaucoup mieux : il mange plus - on annonce brièvement son plan en prèClSant les liens logiques eXIStart entre If'''' difterl"nl~ parties du
texte
proprement, Il essaie de s'habiller tout seul.
bl On dit souvent que la scolarité précoce permet de certains handicaps.
cl 51 Je pouvais aVOir les deux enfants dans la même école, vraiment, ça me la vie!
Comme si + imparfait ou plus-que-parfait
di Il a passé trois fOIS son bac mais malheureusement, il trois fois! Il les traite comme s'ils étaient gWf1d5. (sous-entendu , mais ils ne 1 p
Même si: expression de la concession
Le5 journées sont longues, même 5 'ils /01111a sieste lapre5 m
Orthographe d'usage: demi, demie.
• Devant un nom, demi est toujours invariable: un deml·pain; une demi·heure, trois demi.douzO/nes ..
• Apres un nom. demi s'accorde en gtnre avec ce nom: diX centimètres et demi; detH heures et demie Orthographe grammaticale: tout adverbe.
• un demi, une demie. - Vous voulez une baguette 7 - Une demie seulement (::.. une demi-baguette) Cet adverbe a le même sens que très, complitement. absolument... Attention â l'orth phe'
- yu'est·ce que vous prenez ~ - DeUA demis (de biere) et un Coca·co/a. Normalement, comme tous les adverbes, tout devrait être invariable. Mais
• ,., demi + adjectif =presque E/Je était à demI tâchée

10 r::: Complétez allec demi, demie, à demi, 11 n Observez ces phrases et formula yous·même "
al Il etait tout ému· il était tout content
al lAu restaurant) - Une ·bouteille de vin blanc, troi", -douzaines bl Il, i't(lIrnl tout émus - ils t't.Jlcn\ tout tOntenh
d'huïtres et deux cl [Ile étdit tout émue, toute contente
bl Je vous attendrai à partir de cinq heures et dl F.l\es <:t<lie.nt tout émues, loule~ contentes
cl Quand le bateau les a sauvés, ils étalent
morts de faim d de soif

9 T
9
OBSERVEZ. REFLECHISSEZ. REPONDE .... - ooo ~-~- ~---1
A VOUS D·ÉCRIR
--
----
LAISSEZ-NOUS GRANDIR TRANQUILLES! 15 ......Et vous, à quel âge ayez-yOUS été à J'école? Et oyant? Qui s'est occupé de YOUS pendant
votre petite enfance ?
contrairement cl ce qu~on pense souvent, la scolarisation précoce existe depuis fort longtemps.
Oès 1881, une loi permet à tout enfant de deux ans d'être scolarisé en maternelle. À condition,
len sur, Qu'il y ait de la place, ce qui n'est pas toujours le cas.
Si les parents sont très demandeurs pour des raisons financières (l'école est gratuite alors que la 16 Dans yotre pays, actuellement, quels sont les modes de garde des petits.
((èche ne lest pas) ou pedagogiques, les pédiatres, pedo-psYChiatres ou psychologues les mettent
en garde. Bien sùr, ils sont conscients que pour les femmes, dont l'écrasante majorité travaille, faire
garder son enfant est une nécessite. Mais pour eux, l'école n'est pas la meilleure solution, leur pré-

érence va à la crèche ou à la nourrice. 17 Vous personnellement, quel est yotre point de Yue? A voIre avis, quel est le meilleur
mode de garde pour les jeunes enfants?
CJaire BRISSEl auteur de l'ouvrage 14 millions d'enfants à défendre (Albin Michel, 2005) va même
plus loin: elle réclame une loi qui interdirait la maternelle aux enfants de moins de trois ans.

leurs arguments?
D'abord, à leurs yeux, un enfant de deux ans n'est pas autonome, nt physiquement ni affective-
ment; il n'est pas assez « structuré» pour vivre au sein d'un groupe. Il a besoin d'une attention
18 Pour vous, quel est l'âge idéal pour commencer l'école? Argumentez votr; in' de vu ...
plus individualisee.
Ils rappellent à ce propos que pour 25 élèves en moyenne, il n'y a qu'un instituteur ou une institu-
trice avec, pour la section des petits, une dame de service, tandis que dans les crèches, il y a un
adulte pour huit enfants.
On vante souvent l'excellence de nos maternelles, « fleuron» de notre Éducation nationale. les spécia-
Je youlais YOUS demander une fayeur ...
listes de la petite enfance ne méconnaissent pas l'intérêt des activités pédagogiques proposées aux
petits mais estiment qu'elles sont imposées et ne peuvent donc pas se substituer aux jeux spontanés,
dont les rythmes sont différents.
R 1
Quant à la formation des instituteurs, elle laisse vraiment à désirer: ils sont très peu préparés Florence Renaud
dans les IUFMT, a s'occuper de tout petits. 13 rue des Maraîchers
Dernier argument mais de poids: ils rappellent la lourdeur des horaires. Bien sûr, les horaires
51000 REIMS
« normaux» vont de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30. Mais bien des tout petits dont les
Madame la Di rect r fCf,
1 deux parents travaillent sont à l'école de 8 h 30 à 18 h 30 même si une sieste est prévue pour la
petite section, Pensez vous qu'il v('u
IUFM =Institut de formation des maîtres. nelle à la rentr
1 '1 deux ,. l,

12 Récapitulez les arguments opposés à une scolarisation trop précoce. D •


al
(f 1
bl
cl
di ,

13 [ Reprenez les arguments POUR et les arguments CONTRE l'école avant trois ons et rédigez
un texte construit ou vous opposerez les arguments des uns et des outres.
14 Vous venez de rédiger yotre texte Il POUR OU CONTRE l'école avant trois am ".
uelle introduction allez-vous écrire? 19 • Sur le même modl/e, écrive. ou prinCipal
soit dispenSée des cours de gymn"sti"" {pour des
100 0 UNITE 5
101
OBSERVE

IXI Cela fait près de cinquante ans que la mixité est la règle dans tous les lieux d'enseignement
depUIS la maternelle Jusqu'à l'université en passimt par l'école primaire, le collège et
OBJE(TlFS fON(TIONNELS: ftre pour 011 (ontlt' (2) - JustiticlUI1t' opll111Hl (2). le lycée, Cela fait près de cinquante ans qUf> les filles et les garçons se côtoient, qu'ils coh ....
LE~QU[: LJ i111\tH', 1,1 non IlH\ité - Cohabltt'I.
bitent! Et à une époque où tout le monde parle de mixité sociale, voilà que certaInes per-
sonnes (même chez les féministes) essaient de remettre en cause' la mixIté scolaIre, Voilà 1
bR4MMAtRE: It,,; anlculatt"ur; du texte - Ll phl,,~e e\cI,ll1Mtlve,
qu'ils la critiquent, qu'ils la dénigrent. Il faut séparer les filles et les garçons, dlsenHls! FinI, le
POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: les ((lntrJilt'~ IOllnê" ,we( le 11101 (( non" mélange des sexes! Oue les filles aillent d'un côté et les garçons de 1autre et le monde ser,
POINT D'ORTHOGRAPHE C,RAMMI\TICALE: Accord du mot" fini .. placé en têle de phrJse. parfait!

COMMENT FAIRE POUR ••• ?: ConvJlncre.


Ouelle est la raison d'un tel changement 7 Guels sont les motifs Invoqués par ceux qUi
prônent* la non mixité 7 Est-ce par conformisme ou non-conformisme 7
Ils disent. d'une part. que la mixité ne faVOrISe pas "égalité entre les filles et les garçons En
effet, on a constaté que les filles réussissaient mieux que les g;,rcons,
. Ils affirment. d'autre part, que les garçons, complexés p,c1r les succès fèmlnlm, devlennen
agressifs,
L'école mixte deViendrait alors un lieu où règne la contestation de 1autOrité des emelgndnt5,
le chahut* et la violence contre les filles,
* remettre en cause = reconSidérer, réexaminer.
* prôner = recommander, preconl ~er, pre~(me
* le chahut = agitatIOn bruyante, agitation d'é(Q!ter~ contre le<> profe~seur

3 ' l À votre avis, quelles sont les personnes qui prônent lin retour iJ la non m;/(ité?
(Des sociologues, des religieux, des féministes, des onti·jim;nistes, des hommes politiques, d
porents d'élèves ... 7) Et quelles sont leurs roisons?

En France, la mixité scola;re se généralise dans les annees clnqudn st


obligatoire seulement depuis 1975.

4 Comparez la France et votre POV! dam. ce domaine.

Le taux de réUSSIte au bac chez les garcons t nettement ln


de~ fIlles ,
-~

- --
- Tu vois f'!!Ie belle m.. ilon? Elit! rtlnrcrl1l8 la 101id" ct l 'tcol~. 5 Avez·vOUJ (onstotllll mime d;"l~nc, t "LOrr
'------ ------- - ~ .. ~ - ...----
1 • Que représente 10 première photo?
A quelle époque situez-vous /0 deuxième photo? Justifiez votre reponse.
1020 UNITE 5
103
ET LA GRAMMAIRE.
DES MOTS POUR LE DIRE

----- Des verbes 1. Comment réfuter un argument. (Réfuter - repousser un argument en montrant qu',1 t fdU
Des rwms mêler - (se) réunir - (se) ras')embler (= se diriger plan A: on reprend les termes d'une thèse pour la (ontredlH' On énon
u
~ite - la non mixlte - le mélange vers un même lieu et se retrouver ensemble , dam une première partie et on leur oppose les drguments Il contrf' .. dam un
lrol-
conabltatlOn - la réunion - le bras)Jge s,cmt' partie peut t,ure la synthèse des deux premlêres
se masser) - cohabiter (= habiter, vivre ensemble)
-paration _ recule ,- la contestation -la rivalité .,e côtoyer = (être à côté de, être proche de) Plnnj!: au tur et .i mesure qu'on présente les arguments « pour ,) une these, on peut
diction en présentant les arguments CI contre ", mra
(se) séparer
• On uti liser" des articulateurs pour faire avancer le raisonnement. fJ aMrrJ 'fI~u
- -Des-o.pressions (formées avec l'adverbe
1
Des adjectifs
part, , d'autre part / D'un (ôté" de l'outre / Par aJ/leurs" / Pour fmlf, en
• On uti lisera également des termes POUf s'oppûser il l'autre en nuan 'rt nnllrton
de négation: non) mixte - scolaire - social(e) - séparé(e) - mêlé(e) moins, toutefOIS.
a non mn,lté - le non-conformisme, non- mélangé{e) • Quelques verbes' Affirmer, Ol/OU nl/enl
conformiste

10 Complétez le texte avec les termes su;vann: d'un d'autre mtNe, mO/s. convpn
6 • Cherchez les noms pour le dire. quer. objecter. et pourtant.
a) Tous les maires de France doivent faire construire des logements sociaux dans tous les quartiers de leur
Qu'est-ce qu'on peut répond re, Qu'est·ce qu'on peut qUI <lfflrment que la
ville (quartiers riches ou pauvres) pour favoriser la SOCIale,
est un ma l, à ceux Qui la
n) Dans un Immeuble, la entre des voisins parfois très différents est souvent diffici le,
, disent-i ls, la téléviSIOn rend paresseux. Les gens ne
c) Aujourd'hui, Il n'y a pas de entre les filles et les garçons. Ils fréquentent les mêmes
entre eux. êtres passifs qui ne lisent plus, qui ne réfléchissent pas. Et c'est vrai, Je 1 Jen
etabltssements scolaires, mais parfois il V a compétition,
est-ce qu'on n'a pas vu de grands débats télevl voQuer des diSCUSSIOns tr~ VIV
7 • Chassez l'intrus. dans les fami lles, dans les bureaux, parmi les amis et les co1f~ues'
le mélange -le brassoge -10 mIxité -la séparation -la réunIOn ceux qui condamnent la télévision ajoutent Qu'ell (> et qu'ell
8 • Choisissez un des verbes donnés ci-dessus pour compléter les phrases. jeunes à des images de guerre, eSHe qu'on ne DOUf!
a) Dans un immeuble, les voisins , on peut dire que si la tétë"islon diVIS ment Imnorta
b} Les enfants dans la cour de l'école, d'a ujourd'hui.
c) Il est quatre heures et demIe, Les parents devant la porte de l'école,
2. la phrase exclamative
• Elle se termine par un point d'exclamation (1) et ell
Orthographe d'usage plaisir, regret, souhait, Îrollle .. .), Elle est introdUite
Quelle belle fille ! Comme cest intéressant! Que ('e~t
fi, côté du préfixe negatif « in- ", on peut trouver aussI le mot .. non ., pour forme r librement des noms et
des adjectifs wmposés, à valeur négative . .. Non Il peut être lié à ce nom ou à cet adjectif avec ou sans • Quand elle exprime un souhait, elle peut prend
trait d 'un~on, ÉVidemment" non» reste un elêment Invariable. subjonctif introduit par" que ,,) Sortez ! Que les fi
• Elle peut commencer aussi par des mots com

9 • En vous aidant d'un dictionnaire, formez des mots composés négatifs à l'aide du mot 11 Transformez les phrases a//irmativej en phrases t:Ac,ama
non il ou du préfixe 1\ In- H. a) Cest une magnifique Journee Tu
al la diScriminatIOn b) Elle est gentille. dl lu
dl le tumeur:
b} ractlOn: el la viol en
c) le sens : Point d'orthographe grammatical
f) l'utilite'
" Fiot placé en 'Ne de certaines phr
)j

ment (lVe( le sUJet ((ependant on peut

12 Transformez lel phras at/l'es


al l e xxe Siècle est fini ! Nou s (,l1tron dan,> un
b) l es WI(,)n(('s sont t e rmln~cs
{) l.a belle VI C est flOl
104 IlES 10
OBSERVEZ, REFLECHISSEZ, REPONDEZ ••• A VOUS D'ÉCRIRE

fs d'jlires du lycée Bossuet du mois de juin 2005 16 Présentez le système scolaire de vorre pays.
------
ecouvert, en lisant le bulletin du mOIS de mai, la lettre d'un parent d'élèves qui défend
la non mixIté ddns les Iteux d'enseignement. Il y reprend des arguments qu e l'on entend
souvent aujourd'huI.
1/ affirme que la mixIté défavorise les garçons, chiffres à l'a ppui , il montre que les fill es qui
réUSSIssent au bac sont plus nombreuses que les garçons.
1/ aioute que cette inégalité est source d'agressIvité chez les garçons. D'où il déduit que Id
mixIté est responsable de la violence à l'école. 17 - Êtes-vous pour ou contre la mixité scolaire? JustifIez votre réponse. Utilisez les mots en
gras dans le texte, en haut de la page 106.
À a/a je réponds deux choses. Tout d'abord, il est absu rd e de vouloir supprimer la mixité
sous prétexte qu'elle crée une tnegaltté entre les fill es et les garçons. En effet, l'inégalité
eXiste dans toute la société, et proteger les garçons en les séparant des filles ne les aidera
pas à vIvre plus tard dans un monde diffiCI le. D'autre part, nous vivons à une époque où on
essaie de faIre vivre ensemble des gens dissemblabl es. les handicapés et les non handica-
pes, les bons élèves et les mauvais élèves, les nationalités différentes ... Donc pourquoi faire
une exception pour les filles et les garçons?
Je voulais vous dire
Par ailleurs, qu'il y ait des problèmes de violence, c'est certain. Mais c'est une violence du
dehors, une violence sociale qui est entrée à l'école. Et ce n'est pas en séparant les sexes Slogan lu sur une banderole dan s une manifestation
qu'on la fera disparaître.

• 13 • Repérez dans le texte le contraire de : favoriser, semblable, égalité, apparaÎtre, fadle.


",

SOCIETE SANS MIXITE SOCIETE SANS LIBERTE


,

= ,. , 1

14 • À votre avis, est-ce que les filles sont plus capables de réussir au collège et au lycée que
OUI, OUI À LA LIBERTÉ!
les garçons ? Donnez des exemples et justifiez votre opinion.
15 D'après vous, l'école est-elle violente? Pourquoi l Quelle est votre expérience de l'école ? SOCIÉTÉ SANS MIXITE =SOCIETE SANS EGALIT
OUI, OUI À L'EGALITE!
Comment faire pour... convaincre. , , " , ,
lu sur une affiche au lycée. SOCIETE SANS MIXITE =SOCIETE SANS FRATERNITE
OUI, OUI À LA FRATERNITE !
IVenez nous ~j~i~dre! Nous organi~ns des randon- 1
OUI, OUI À LA MIXITÉ !
nées pendant les vacances scolaires. Essayez et vous \
1 ne le regretterez pas!
- ~
_.
1Au programme: 1
- découverte de la nature. 18 • Sur le modèle en faveur de la mÎxité, écrivez un slogan L~'-''!''''''
\ - activités sportives. On marche, on grimpe. on nage 1
Et le soir, on danse! ,
i
Si ce programme vous plaît, si no u s vous avo n s 1

convaincus, rejoignez-oous, nous vo us attendons. 1


--- - - - --- - - - -
106 0 UNITE
10
NT OBSERVEZ
N
--- ----------------------
Le baccalauréat a été crée' en 1808. ("pst un diplôme qui sanftionne 1;, fm dps études
--
&'rondaires
.-
et
donne acn\s ft l'Pl1seignemen! Sup(·rieuf. Il f'xistp, aUJourd'hui, trois typf'S dC' baccalauréats· le ba('ca-
OSJfCT'f'j FONCTIONNElS: Ure pour ou t:ontre \ '») Ju\tilter tille opinion (3).
JaufPal genéral, 1(> baccalaur(>ut h.'chnologlque, 1(> baCcalauréat professionnel. En ~004, 625000 camb.
daIS Sf' son1 prt'sentés aux baccalaur{>ats genéraux, technologiquf's pt profe<;sionnels et il y a eu 498 .lOO
LEXIQUE: Le I~ree le bJC(,llaure.1t l'ul1l\'ersité. un I.'\amell. un LOIlCOurS. lauréats. L(' laux tir réussite, a été donc dl> 7fJ,7 %. En 2005, If' taux est df' 80.2 %. La propor1Îon de
bacheliers sur UJ1(' génération ('si pa<;spe Of' ;3 0-iJ pn HJ45, a 25 %en j !J7fi, pour atteindre 62 % en 2004
• GRAMM4IRE: L,l lonclllsion -le\ QuantiflGlleul Ssu lets. Qup vont d('wnir tous ces lauréat<;*? Vont-ils abordpr la vie active, vont-ils entrer à l'université, vont-ils
POINT D'ORTHOGRAPHE LEXICALE: le, abl e\ latlOns. sc diriger vers d'autres centres d'f'nseigopmenl supérieur, gralldes (;(;011'5, Illstitut<; ... '! L('s meilleurs
choisiront la voiE' royalE' et difficile de la pn:paration aux copcours d'ent rée oans les granctes ~('ole<;
POINT D'ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE: A(cord du verbe ,we( des QUJntitl(ateur~. (Écolp Normale Supérieure,. P(~lytechnJq\J(', EC?If' (:e~traJe, Ecolp .des Min:,s, ~E(, ou H.autf'S Etudf':
(O"dMENT FAIRE POUR ••• ?: Conclure une argumentation. ComnwrCÎales ... ). D'autres mtegreront UTlf' UnJVf'fSltf' de leur chOIX pour ptudif'r Il. droit, les lettre J
" ,

l'histoire, les scie nces, la médecinp, la pharmacie; d'autres fotreront flans un IUF'iv1 (Institut 1
llniwrsilaire dp Formation ues Maîtres) dans un n lT (Institut f.'niversit.ùrf' df' Technologie) ou prépa-
reront un BTS (Brevet de Technicien Supérieur) ... Combif'n en sortiront. avec un diplômf' '?
* untel lauréat(e) = une personne qui a réus~,. qui a reçu un prix dans un COncours.

3 l ' Dans votre pays, y a-t·iI un examen à la fin des études secondair~ ou non, un examen d'entrée a
l'université ou non? Racontez comment se déroule le panage de l'enseignement secondaire à l'université.
4 , Imaginez que vous êtes un Lu dans le bulletin d'un lycée de .Saint-Ouen, cloué en
jeune Français à la veille du bac. Zone d'éducation prioritaire.
Quels seraient vos sentiments, vos
Salut 186 ami6 !
espoirs?
Hourra 1Je l'ai' eu 1J'ai réussi 1J'ai pas eu pt!ur! En même
temp5 que le .Pac, j'ai préparé mon entretien d'entrée \
Sciences Po et je ISUÎ5 admisB. Pa66er d'un 1ycée de !7.""-
lieue â Science5 Po, à Paris, J'al du mal à y croirw 1Si j'al
pu le faire, vou6/e pouvez 8U551.

Voici ce qui explique la joie de Sonia.

En 2001, le directeur de l'Institut d'Études Politiques de Paris (Sciences Po), en vue de oorr!.ger
ce qu'il considérait comme une injustice, l'absence dans son établissement d'élèves venus d,
milieux modestes, a décidé d'ouvrir l'Institut à des élèves des lycéescla.ssés ZEP* (lycees
installés dans des zones défavorisées). À la place du concours que passent les autres lycéens.
les élèves de ces lycées présentent devant un jury interne iL leur lycée un travail de recherch...
Au vu de ce travail, le jury choisit un certain nombre de candida.ts et les propose à Sciences Po.
Ces candidats ont alors un entretien approfondi a.vec Je jury d'admission de ScIences Po. qUl
prend sa décision après avoir examiné .leur dossier scolaire et leurs résultats a.u ba.ccalauréat
En 2004, à l'instar de Sciences Po, un certain nombre de grandes écoles commercIales ou sclen
tlftques ont offert des places à un petIt nombre d'élèves choIsis parml Jes meilleurs lYCéens des
quartiers défavorisés. Ceux·ci n'auront pas à subir les épreuves du concours d'entrée impOSées
aux autres candidats. C'est ce qu'on appelle la ~ discrimination positlwl "
* ZEP ' 70ne d'rduf,l!101l pnootaire
1 Ces deux vues représentent la Sorbonne. Qu'est-ce que ce nom évoque pour vous?
5 • Que pensez-vous de III (/ discr;minllt;on positive ~. Avez· t'DUS d~ Il'Iuments pour ou
IJes sont les grandes universités de votre pays?
arguments contre"
1
ilE 1) 0 109
DES MOTS POUR LE DIRE ET LA GRAMMAIRE.

- - --- l De5 adjectifs 1. Comment conclure une argumentation 1


De5 noms favorisé(e) ~ défavome(e) - prlontaire - reçu(e) On a Je choix entre plusieurs types de LOnclusions:
e\ame~ - le baccalaureal - un concours • LII mllr/us/Un \yllthè~e, qUI va trollver un accord, une fusion entre la these
e t'preuve - le diplôme - un ]un' 1 (= admi~ ~e\a~~e~~_ .lpporkr quelque those d~ plus . t l'antith
éus~lte ~ un échec - untel heeen(ne) • la (Otlclminn 1/ rcslmtlOtI ", qUI dl/mnue la portée, la forre de l'clff,rmatlon mltl
e, Heve - le"a candidatie) - lella lduléat(e) Des locutions prépositives • La wlldusiofl " ota/tOn 1) Ce<;t une (Onclu\lon qUI peut pârdître fMrle maiS" r
contrôle continU j l'lnstJr de (= j l'exemple de, comme) qUI sJpplique exa(ternent au SUJN Il ne faut pa~ oubllN df' nommer 1duteu
à la place de (+ nom) - en vue de (= pour, afm de) dans un paragraphe qUI fasse un lien dV{>(, le reste du I('xl
--- --------------- au vu de (en voyant, en examinant, en comt<1- • La COI/dl/sion Il êlorgls5cmen,,, Pdr une qUf'~tion, on rt'tann' une hypoth
Des yerbes résout pa,>
u Q
tant)! Attention j ces deux dernières locutlom, Il
e presenter à - passer - obtenir - sanctIOnner
ne faut pas les confondre! Termes qui amènent la conclusion: Au to/al
reusSif ~ (>Chouer finolement, somme toute. en peu de mot
SiOll,
on
ou tef/flC rie l'analyse. au fond, pour conclure. en
6 0 Cherchez dans un dictionnaire la différence entre :
al un ôc1men et un concours 10 • Trouvez une ou deux conclusions possibles.•.
bl un candIdat et un laurëat On constate que de nombreux étudldnts abandonnf'nt leur') ~tu 1 Unlv
cl un I}'ceen et un e1he Quelles en sont les raisons) Certaim mentIOnnent une mau
dl un collégIen et un élève pour les études choiSies. D'autres accusent le paS~Re d'un m
sitaire prévu pour des étudiants mûrs et aulonom
Attention au sens de certains verbes, Quelle est la solution? Faut-II lalsst~r 1'.)Cu'') à l'unlverslt
a) Est-ce que passer un e_tomen signifie réUSSIr' lement? Ou bien, convient-II d'instaurer un examen dentree q
étudiants à suivre tel ou tel emeignement)
bl Est-ce que sanctIOnner signifre toujours pUll/T' Précisez les dIfférents sens de ce verbe
Il semble en définitive
c) Donnez un s,!nonyme à reApresslon : être reçll,e) a un el.amen.

8 • Complétez: en vue ou ou vu? 2. Expressions qui comportent une indiation numfr* et MJjdS de I~phr
a) des efforts que vous avez faits Je vais relever votre moyenne.
Midi, minuit, /lne heure, deux heures, .. : la moil
bl de la mauvaise situation économique, Je doute qu'on fasse des bénéfices cette annee ntome ... : 70 Ob, 200,0, 42 Dil, 5
cJ On Cl orgalllsé une rencontre entre les chefs d état de ces pa~ en guerre de la signa- Ces expressions peuvent ,,'employer ~Ies, ou su~ d
ture d'un traité de paix.. Un quart de 10 population, un quart deshabitnnts. u~dimW.j/It, ...rtn,
dl Il travaille de l'obtentIOn de son diplôme de fm d'études
el des risques d avalanche, le gUIde a déCidé de renoncer à la course en montagne.
Point d'orthographe grammaticale: 10 .... ..." ... IB 112 11 '1 , 1_
Midi, minuit, une heure + verbe au singutief
Orthographe d'usage La moitié, le tiers... + complément sintu1i.er
le mot bocCIJ/ouréat ~t souvent abrégé en boc. De la meme mamere, de nombreux mots connaissent ce + complément pluMI
type d'abrév,iatron Pa r e~emple - les mathématIques :=: les moths Une dlloine, une vingtoine. unecentai~ ... + compftnwlllj
Une dIzaine d'euros IlIlfiron' DOUr N'In
verbe se met au siOlzulier

9 C Imaginez ou cherchez dans un dictionnaire les abréviotions correspondant aux mots suivants: 30 m
al l'amphithéâtre: el la dissertatIOn'
b) la facultë. f)le restaurant UOlversttalr
cl le professeur. g) la phllosophl
h) la géographie

110 111
,--- .- OBSERVEZ. REFLECHISSEZ, REPONDEZ ••• À VOUS D'ECRIRE

- --=-. -----
nten'it'14' : It) rêflt).;ons d'un professeur des sciences de l'éducation. En 2001, Il' ministrP de l'Éducation nationalf' ~ voulu introduire pn F'mncf' !Jnl' d()<;l' df' ('ontr61
L 1
continu dans les n;t0daJitès dp l'exam<>n .du. ~a('calaur~at. Les lyepf>T1S, s()t1te~us par If:<; f('rI~ra- 1
tions df' parents ct elevps pt par Urtt' rnaJol1tp dt' professpun:;, SI' sont 0PTJOS(>S au prc.W: t et. ont
QueUe valeur accorder au bac d'aujourd'hui? demand(' 1(' main1ien du bae dans sa fomlt' (tcfu('lle r'est-à-din! anonyme l't. national F'~J('1' à ('dt..,
!<,Vt'P dt' bouclipI's*, 1(' ministrp a rpnonu' atl contr61e f'onlinu.
C'est ,la vraIe question. En l'espace de 40 ans, on est passé d'un système qui excluait* 7S % des
élèves de la voie qui menait au bac, à un système où l'on a décide qu'il fallait 80 % de reçus. L'école * une levée de boucliers = une démonstration d'opposition
€st alors devenue un lieu d'accueil de tous les enfants qui vont obtenir un diplôme autrefois réservé
à 'quelques-uns. J'ai été président de jury au bac. Croyez-moi, pour arriver à ce taux-là, il convient de
14 r 1 Que pensez-vous du contrôle continu associé il l'tJcamen final du baccalauréat.
se montrer très indulgent, très tolérant. Comment expliquer qu'il y ait 80 % de réussite au bac et
18 % de quasi-illettrés en France? Ce n'est plus de la démocratisation mais de la massification. On Pensez-vous que ce soit un système plus Juste ou non? Donnez-vous raison ou tort aux Iyciens d
s'être opposés ou ministre?
ne s'étonnera pas de voir de très nombreux étudiants abandonner l'universite au bout d'un an, sans
aucun diplôme. Faudra-t-il imiter certains de nos partenaires européens? En Grèce, le certificat de 15 : À partir de la carte, compa
fin d'études ne donne pas accès à ['université, il permet seulement de se présenter à l'examen d'en- rez le systeme français aux outres sys-
tèmes européens.
trée à l'Université, examen très sélectif. Ce n'est pas ce que je préconiserai. Ce que je voudrais en ....;
définitive, c'est qu'on réforme l'école de fond en comble*. \

* e~dure = rejeter, renvover. .:l

* de fond en (omble = de haut en ba" complètement. totalement

11 n Avez-vous le même pourcentage de réussite dans votre pays?


12 _ D'après vous, une école démocratique est-elle une école qui fait réussir 80 % d'élèves?

13 Êtes-vous pour un examen d'entrée à l'université? Donnez les arguments pour et les argu-
ments contre.

Comment foire pour... cone/ure une argumentation.


Je voulais vous dire. ,.
la société française s'intéresse à la vie des lycéens. De nombreux sondages nous rensei-
gnent sur leur mode de vie, leurs goûts, leur langage. D'où il ressort que cette population fAon
se nourrit mal (chips, sucreries, peu de légumes). dort peu et surtout refuse l'héritage cul-
turel des parents. Des études montrent un Il anti-intellectualisme » omniprésent chez les
jeunes. Ceux-ci seraient devenus indifférents à l'univers culturel des générations antérieures
et plus sensibles à l'univers marchand environnant.

En bref, que faut-il conclure? Que les parents ont échoué dans leur éducation? Que nous
assistons à un changement profond de la société? les deux sans doute.

16 • c ... ,. ~Jil. h.J_.. u_ li_nM III MoI.fie. 1111 ~I


nir une pro/onptiolt th ..01,
112 NIT ln
PHONIE / GRAPHIE
-
-~.- V-~ - ._-

Ça se oronollce comme ça, ça s'écrit comment?


•••
• Le
Le trema
tremcl ('~t un ~igne forme de deux points Ju'!itaposé~ que l'on met ~lIr les voyelles (' i, li pour I/ldlquer
la \'o),elle qui précède dOit être prononcee ~épMement.
On le renlontre dans les noms formés sur les adjectifs terminés p.1f la syllabe ·gu. A la flll dt' (ette unite, vous ..,av!.'
Et au feminm de ces adjectifs. exprinwl votre oH(O~d ou votre d(,"'(t((ord dvec une Opll1l0n
insi, on a contigu 'rTl.), lOntigue {f,l et contlgLllte (nom frmlnln) formulN une objt'(tlOn;
Et dans c.ertalOs mots comme: Noe!, aieul. ,lrgumt.'nter un <l101X, une déu\loli
introdUIre d (Ondure.
Faites les exercices suivants et comparez avec les cornges qui se trouvent a la hn de "ouvra
comptez ensuite vos points.
'1 C En vous aidant du dictionnaire, mettez ou non le tréma. (Attention , un mot peut changer de
sens selon que /'on met ou 11011 le tréma.) PAGE D'OUVERTURE DE L'UNITÉ PAGE 9.5
la haine _ hair -la bague - l'antiquité -l'amblguité - archalque - ale un annuaire - naif· neuf - la mai·
son - le jouet - le mais - mais 1 Expliquez quels sont les jours fériés dans votre pays. A quoi (orrespondent.ils (fêtes
nationales? fêtes religieuses? commémorations diverses 1)
2 Ci Ecrivez le féminin de:
a) aigu (= pointu)'- 2 Regardez ces deux photos. En quoi se ressemblent-elles ( tn uoi
n
b) exigu (= très petit) .- tes?
c) ambigu (= qui a un double sens) -
• 3 • Imaginez la vie quotidienne des enfants de la première photo.

La ponctuation (rappel). VOCABULAIRE - GRAMMAIRE - ORTHOGRAPHE


La ponctuation organise Je texte écrit. Elle donne le rythme de la phrase. eUe marque les pauses de
la voix.
aJ Le point (.)
• 1 t: Cochez l'expression équivalente.
1) ('est vraIment donnf'. a) C'est gratuIt. bl Cest gentIl ,, cl Ce n Kt pd.. (hf>r ,,
,, ,
"
2) Il a passé ~on ('xamen,
" termine chaque phrase.
On met un pOlOt fmal pour la phrase assertive 1 un pOlOt d'interrogation pour la phrase interrogative /
3) JI se débrouille bien
a) Il a Nè admIS. ,
alI/se lave 1)I(~n
bl Il ù"st pnc;<'otti
b) Il est autonome'
cl " re 1<il pd'> out!. nu
<)11 ccmprrnd toul ,,
41 C'est un non conformiste. al Il e~t ongmdl b) ('{'st U'l 9.Jngstcr , cl 1î dttF.tp II' confort
un pomt d'exclamation pour la phrase exclamative Le point doit étre suivi d'une majuscule.
b) La virgule (.) marque une faible pause, une respiration.
• 2 1 Donnez le contraire de:
Elle est en prinCipe interdite entre' le sUjet et le verbe (Le professeur parle) le verbe et lattribut {Elle est
[allguée l, le verbe et le comptêmenl d'obJet ([/le mange une pomme.), le nom et le complément du nom al échouer '" c
La clé de la maison.), bl se réunir ..
c) Le point-virgule (;) est un point affaibli et une virgule renforcée.
Il peut séparer des propositions indépendantes mdlS il W' peut pas termmer un texte. Elle arriva à quatre 3 • Complétez avec: si, comme si, mem~ S" SI la",.,
heures; tout le monde l'attendaIt
a) je le voulaiS. le ne pOUlral~ J
dl Les deux points (:)
Ils peu~enl introduire une CitatIOn ou un discours rapporté· Souate a dit· Il CannOis-tOI tOl 'meme. Il
b) te (id était nOir. exactement
Ils annoncent un~ énumération, ~ne explication ou des exemples: Le~ \I()leur~ m'(/Jent tout pm' tapIs cl Péw,e nOlis vOir tu v
lableaux, argen/we. / On ne sor Ina pas. Il pleut trop Jort
dJ Tu pem nous accompagner
el les points de suspension 1.. ,)
Ils marquent une interruption de la phrase qui reste ina<.hevée, mais qui semble se prolonger. Ils 4 • Complétez avec: pourtant, b'~1
peuvent noter le rythme de la parole el indiquer une éf11()tlOrI, la timidité, la tristesse, la colér
1<" voudrais bien que tu te dÉ'ùdes :t ch
<lIni., onl MJà un emploi et
3 C Retrouvez la ponctuation de ce texte. PiHents toutr ta VI
Installés depUIS tres longtemps en Frantf' ils venaient du coli' PJlernt'1 el du dM m.tternel d'un pelit villag Ft r*
de Castille pays de Don QUÎchottf' de cetle ancienne origme Il leur lestill! quelquf's IrMe') dec; mots espa lu m'aVilIS proml
gnols des coutumes dont Ils ne comprf'naient pas le sens une jacon de danser de se h~nlr.
bon .'t tien r
114 T
11
... ,'20
fCRlrr
......... ,....... 1 • À partir des êlêments qui suivent, rédigez un texte de 140 mots (+ ou - 10°'0)
nt une introduction, un développement et une condusion. ... 10
c
(1
d'êlè\'es obti'n<lnt le bJccalauréat 1945 30000 , QSO 2 10 000
1960 60000 19QO F O000
1965 92000 2000 390000
1970 160 000 2003 502 000 (63 % des jeunes) UNITÉ 1
Bac genérdl (reé en 1808~ bac tec hnologique créé en 1969, bacca lauréat professIOn nel créé en 1985.
Page 8
l1bre d'étudiants 1960 = 300000 (dont 10 000 dans une fil ière techn ologiqu e) 14. le temps partiel c'est un emplOI de mOins d~' iS heures
c, 1. C'est une machine déJd ancienne. qui ~emble dangereuse par Sf'malne (durée legale du travail en Fran
=
1980 1200000
2000 = 2 125000 (dont 255000 dans une filière technologiqu e) 2. Il sount mais il ne doit pas être vraiment heureux. On a contnire du temps partlel - Ir temps pl,.m
l'impression qu'il ~st emporté par Id machine
une géneration, 67,6 o~ des fille~ ont obtenu le bac co ntre 56.2 % des garçons.
16. Avant. elle gagn,,;t bien St! vie mais elle avait des horalrf";
d} En 2000 SUI Ce film montre, dune manlere com ique, il quel pOint l'entre. trI',> lourds et trh peu de temps pour elle Actuellement ~on
pnse moderne déshumanise les ouvriers qui y travilillent. !talalre e~1 momdrr ,., le travail mOins miéressan' maiS l'fie
TEXTE 2 . Lisez ce texte puis répondez aux questions. Page 9 sent plus détendue, elle pt'ul (OnSdfrer du temps à '>On béb
3. Exemple de lettre de motivatIon ,' Page 13
Si la plupart des Français sont opposés au retour à l'u~iforme dans les écoles, collèges ou lycées, c'est Marsei lle, le 10 mars 200 17. ulmp/( dt' r('pon
qu ils, mient un retour en arrière L'uniforme évoque Imm~mquablement les .annees 50 ou 60. « Trop Fabien tee/air Nevf'rs. If;' 12 octobre 200
rin!"ard! ,. s'exdame l\Iélodie, 13 ans. Sa mère n'est pas loin de partager ce pomt de vue. 23 rue des AcaCias Mon cher MM,
~
13000 Marseille
Pour elle, l'unitorme è\'oque le tot:Ùitarlsme. « Chaque enfant doit pouvoir e.xprimer sa personnalité, Madame, Monsieur,
etre lw-même », s'imurge-t-elle. Suite à votre annonce du 7 mars dernier parue dans L
Et pourtant, les syndicats d'enseignants ou de parents d'élèves ne seraient pas, dans l'ensemble, opp o- Marché du Tra vail, j'ai l'honneur de présenter ma candidatu re
<;e, à une certame réglementation yestimentaire à l'école. Pas le retour à la blouse grise d'antan, certes au poste de manipulateur en radiologie Comme Je l'lnd ique
dans le curriculum vitae ci·joint, je SUI S diplômé dÉtat depUis
non, maIS l'exigence de " tenue, correctes ». Ils soulignent que depuis quelques années, les jeunes vont 2001 (mention Bien). Je travaille dans le service du Professf'ur
trop loin. ' Les fiUes, en particulier, avec leurs strings et leurs décolletés, sont souven t t rès Fernandez, à Marseille, depuis janvier 2002 et Je connais bien
provocantes 1 11ême des gamines de onze ou douze ans jouent les starlettes! Elle, s'étonnent après ça les différents services de radiologie, ainsi que ceux d'échogra.
ph ie. Mon épouse a été mutée à Fontainebleau le 1'" Janvier de
d'être importunees par les garçons! », s'ènerYe ce principal de collège. cette année, C'est la raison pour laquelle je souhaite un post
Fatima. en classe de seconde, renchérit: " Nou~, on nous interdit de porter un toulard m ais on laisse dans cette région. je peux être disponible à partir du 15 avril
prochai n.
les filles venir au lycée en mini jupe, le nombril à l'air. C'est trop bizarre, leurs lois! » 1\. Ima~;:1e'
je me tiens à votre disposition pour tout renseignement
Une réglementation plus stricte permettrait donc peut-être un retour à la décence, selon certains. complémentaire et vous prie de croire, Madame . MonSieur. à ntJn
l'expression de ma considération distinguée tNdll de mdnl!er ou d
Pour ?'autres, porter runifor~e aider.ait à gommer les difterences sociales qu'actuellement la tyrannie
4. a) Chauffeur secrétaire d'affaires - quadriflngue: fran<a is
des \'etements de. marque qUI envahIt les cours de récréation contribue à creuser. Ils suggèrent par allemand , hollandais, anglais : cherche mission longue durée - a
exemple le tee-shIrt aux couleurs de l'établissement ou de la classe. je suis libre tout de suite. - Téléphonez au .
b) Quand on fait passer une annonce, chaque mot fOûtl' cher
Les uns et les autres rappelle~t que r~nif?rme est très répandu dam le monde: de l'Angleterre au Japon, (on paie gén éralement par ligne); il est donc important de
en passant par l1nde ou le Perou, les ecolier~ vont à l'école en uniforme. Et tous s'en portent fort bien. rédUire le message le plus pOSSible.
Page 10
5. travaillait - a été licencié - au chômage - a embaucIJ
1 • Résumez brièvement les arguments POUR et CONTRE l'uniforme à l'école. .. ' /5 6. a) postes - b) trdvail, emploi
a Utom'TI li en el
7•. Dans les deux (as. on qUitte ~on emplOI MaiS dans 1
2 • Proposez: ... /5 1~le r cas (être liœnuf'1. ce n'est pas volontallt' alors que
une mtrodudlOn et une conclUSIOn d'une phrase. s!onner c'est" partir de son plein gré ' . volontairement
I!crnClement - démission
8. a) patron !ta1(lriës - b) qualifirs - c) péniblp · dl 'l'~pt'n·
mrntê(e)
9. a) RATP - b) <;NCF - c) TGV - dl SMIC
Page Il

Plus de 30 : C'est parfa it ! 10. traV.Jiliall - f'mploY,"1 _ étJit - a filit - d In~,,lllë , a COnl
menc >
De 20 a 30 : SI c'est dans la parti e Vocabulaire/Grammaire que Vos résultats sont moins bon,;, 11. a) plu\, molO\ - b) autant d', r/us dl'. rlus d
refiutes-Ies avec une grammaire, Si c' est dans la partÎe Expression éUlle, relisez ce qUi (Omcrne 12. al nous ètudiom, nnu~ rtlldllons, nOLIs étudll'HIOS
l'Introduction et la conclusion et refaites les exercices. b) vous oublicz. vous oublIIez, vou~ oub/!rrez - cl Ils nell
Moins de 20 : relisez cette Untté ainsi que l'Unité 4 Refaites f'nsUite les exerCl(cs avec une gram. f'1 f:~\lJi('rlt, ils llettoy;lIent ('t rSStNiuenl ih nellmeront e
mdirp et un dictionnaire. f'S~lJleronl

PagC 1
5
H. (O( ho .(
116
,
Page 21 page 26
4. a) Il, \(\nl del.l à 1.1 c.lmpagnr .. Ils ont peu d dlg('nt
PHONIE/GRAPHIE 1
Ih dOivent s'O(lipei des tlnlm.lU\ ExpreSSion ecrite
b) Toufrslrs l:Iudes wnw nJnl ks \.l(anC\~\ des rran\<l15 Indl 1. r f M M r M r f l,
b) Hd~~n ~ re(u u quent que les Jgn(ulleur~ partent 1110111\ ~OUVl'nt Que It'\ .lulres 2. N V: N V, N V N V 1
. Tuut d'abord. el,lnl d~l.l ,i, la camp.lgne, 1/\ resSt'ntenl 4, M - r. M f f M f -M
mOlJls la nt'lcsslf(o de lhanger d Jtr EnsUite leurs f!'Vt'nus rlt' plJlS e"
Il t qur la Id le {,t belit" ('r.\/ leur pumetlrnl p.IS toujours de prendre dt''> IJl.,ltlrl'S, f nlln
fil , ïme de nJon ftl~ ,lU fa bien souvent, Ils t'Iêlenl des poules. de, IJplllS, des oies qU'Ils
wt/e ronde peut l'tn: une table de ne peuvrnl pJS Idl~ser
de pfu~eur~ personnes pour dis· 5. jouer de mJlch.tnce ne pa~ JVOIr de i hall! t' pogt') .' 7 d 'R
6. t1 part \ a' s.lultous (t'\ problèmes, s.lul relie \\;,,(' d.. m,II· vocabulaire-Grammairt··Orthograph
hance 1. Ir lb Id Ir
r Quelque clJo~e tou' df \Ulte plutlll . Parcumpl, 2, rrmiJnlt~· penle
b) Quand on n a pas rnvle de "'le seplembre 3. POl t'uIT/ple pérIOde de Vdcanc
tz 1 semblant de ne pr.1V,1I' (' .Irndu pl'nd,lntIJqurll" le SJIMIi' reçOit Inl';&/"'I:III('nl son
cl Quand vn \eul trL'l1 bien Idlre on I,10n cher (hml>phe
fdUI pas 4. a) dl' IlIOInS en mOIl1\ nlleux la Pli
<

Je '1l1S dt,olèe de ~.1VOtr que vos VJtJnleS onl t'le un pt~U b) .lUtant . plus - mUlns.
ur dl' lo"' qu'on!! l, da g'khé<" jlJr (elle \ene dl' mollc~an(e~. MaiS enlin, III Mann,l III
ur Illn QUf' .1 31e l'U tCl nt ffldnquez d'humour II' SUIS \ùre que d,lns Quelque,> 5. s'annun~,111 (dl'sr npllon) nous avon~ d(>udl' ;une M11
erra,'1~, qUJnd vous repenlt'rez ,) (es V,Il,lIlers. cel,) vou,> IrrJ nous ,)vons prtip,1rt>, nous Irs avons emba llK, IIOUS avons m
hleu~ dclUX me l'es\enllcl ~I que vous aIl 1l'Z bien lous les deux nous somrrll's pMII'> (des actlum, IWU~ somm!'\ drrrVK fun
re mt"r wu· (lès .1I1e(\uéllSt'menl actIOn), ~Iait - ('pldll !drsrrtptlon) nous ilvons p"s loi fUI
(.rction)
des cheveux Hélène
u~ 6. a) rnvoYlom ·· remer(lfons - faiSions· Jetlon
b) avons t'nvoyr' avons remercll'~ - avons 'Idlt
14. a) (her b) (h('r .11("1" 8. les Fr.Hlcals et les vacance
Oepul~ 19l6. datf' cl Itlquelle 1<" Fr,lIlçJls onl obtenu dru,
'18
JIIl~ de congé<; pave\, It' nombre de (ours de vacances ,1
15. F'arœ que ce sont deo, objets q" 5:)nt ûilfher rrgul.t>remen! augmf'nlt', passant à trois sematnes en 19Sfi, il
(''11 pour .eux il 'lUI lis rdppe: rn! d quatre en 1'16'1 et enf,n d Cinq en 1'J32 SI l'on ajoule les Jours
.#

16, Pour 1('\ prtlC' ';;rs. (l'St rr"llme ur, I~, t '~rles et les • ponts ", 1.1 mtllOlllé des FrJnCoIis benéll(le en UNITE Il
6~(

,r 'IX
f"::l\enne dl" semJI"es de lOng~ p.tyës chaque année
balarder P'lur le .. prcfF. page 30
nlrr
9. pou'c('ntage . progression l'sI passé la plupJrt drs -
;Jgmentatlo'1 ou prORre\SlDn 1. Dans Id Vitrine il ya des boites. des lampes ('l'sI
11. dl b3 cl doute un magasrn (onsac ri' à la Meoralion
e~ fOU
de.. \<b' P0t:eli Page 31
12. l hl/el V!nll~, un ".Ivre de P,IIX dU cœur du massif de 2. le " bobo" est l'homme ( Il est à Ii d 101
eJllre Ra'1nh,rd et fuléar. bourgeOIs mais déconlra( 1
I;(ju~ pourrel l'ager dans la superbe piSCine ndlurelle 3. Tous s'lnléressenl à la prolt'rtlon de lenvlronnffllent
us promer.er parmi I~ bJobabs géants
Pagr 32
Pa.
4. il) aVIs - b) opinion - c) pensée - d) Idée .. el
B. 1/ f) sentiment
qUI part
S. a) laide - b) stupide f.1(Ile . c) décevanl
6. a) Selon/D'i'lprès - b) Selon - c) À mon aVI
7. a) d\\ourdls~ante - b) urgenl - () patlenl,.
5 d) amusanle .. e) rncombrante
Pi Pape) 1
18. vprdr.
8. a) comprend!c:omprendra/a compriS -Il) puiW'
d d) ('si e) revoie· f) fa " veul"
9. a) flle S'f'~lime indispensable _ Il) N J
loris que I~ autres. - cl le la Irouve Ir~ sym~. ...
Id nOI~ \lncèr" ,
1O. al ("e~1 l'Iégant el
nalurtl - Il)
17. Par (umnl,
hl'\otn dl' bf'au<oup d'~pace -II) Pu
11. a) croYiez·· bl HOIt'nt
'iamt'di 1
her M~r
1

pagc4b
11 . ,1 1 - b2.
UNITÉ III
12 Par \cmple' . , . page 52
. Aller faire l e~ tOurses ,avec m.a. mere, c ~s t vra ime nt la j 7, "y a deux fins dans la chanson Ira .
alère Elle veut toujours qu on chOISisse ce q ~.e lle a decld,é et l , Yves Klei~ (1928 1962): il expose so n trava il à partir des le petit mOUSse est mange p 1 nçalse une fin • réaliste .
14 a gour la mode, elle n'y compre nd rien Elle ne s Interesse qu à la nnées 55 Cest a partir de 1957 que co mmenCe sa période veilleuse ,) : un miracle se pr~d~i~ a~tres matelots UnI' fin • mer.
bonne qua lite, j 1,1 solidlt~ des habl b ~t des chaus~u re~. Elle ~Ieue. En effet, Yves Klein est surtout c~l e bre pou r ses tab leaux tous les matelots (le mousse y co l'y a une plul~ de POISsons et
41 monochromes bleus. l e bleu Kle,ln es! SI connu qu'i l. le fait offi- mpm) sont Sduves.
trouve Que les marqu es, c est ~tupld e A chaque ~O I S, c est la Page 60
1 • F1 r pIe Collège de katsuo le parfum des filles Illème chose; on fin it par se disputer et on rentre a la maiso n, ciellement breveter en 1960 . c est II KB (Intern atIOnal Klein
n 1 nt fur ieux l'u n contre l'autre. Blue). 8. al délicieux - excellent .
18 n 1-' ut ~-en er à la tradition: le parfum ftançJ.i; sont 2. a) bl e u ~ vert - b) bleu profond b) mangedble ' ni tres exqu!s savoureux delectable
qu'on peut mang~r sans r~s~:;1 ;~èS ~lauvals/ comestible .
c) bleu Vif, bleu drapeau -
r re ut n peut aussi évoquer la maUVJI e reputatlOn des Page 47 d) bleu marin e.
Fr !\(al en matiNe d 'hH~lene: on se parfume pour l.ache~ le 13. a) Naomi Klein : Journ aliste ca nadienne devenue cele- c~3mpignon comestible) . . une e~u ~~va~~ger ~xembPle un
m "al (ldeurs. i cette reputation est injuste aUJour? hUi bre en 1999 avec son best-se ll er No logo, la tyrannie des Page 53 tres mauvaise ' potable ' qu'o 1b ni res onn!' ni
es flan(31 la\ent autant que le autre Europeens). c etait marques (tradu it en fra nçais en 2001) 3. Idée sous-entendue. généralemen t, les livres tres érudib ne danger, qu ,on' n,est pas oblige den faire
peu olre sans risque sa
bouillir • os
lument vrai dan les siècles pa 'se . b) Dans ce li vre, ell e dénon ce la tou te pUi ssa nce des sont pas très passionnants. 9, fameux
20. Por ,empl' Eau pouroi. EAU DE OIE Une eau de toi· marques et appell e à s'organi ser co nt re les ravages de la
let e d IICleusement rafraichissante. au\ubtiles senteurs de SOCiete de consomma tIOn.
4, On d toujours tendance à expliquer des evenements passés 10. Quland on ? tres faim , on cesse d'etre raisonnable On n'~
avec nos schémas, nos manl eres de penser, nos catégones men- coute p us sa raISOn "
fleur. blanches et d'agrumes Quelques gouttes derrière
tales d'aujourd 'hui 1)1• .a) IntolerJble - b) Incroyable - c) Ina(ceptoJble
1oreille et \OUS rheillez tou te la nature qUI est en vous. Page 48
Profitez de notre offre. Special decouverte . : vous achetez un 5, En acceptant de mettre la coca rd e trico lore sur son habit, le d inimaginable - e) imprevlSlble
PHONIE/GRAPHIE 2 roi montre qu'il a de la conSidératIOn pour les Parisiens, même
fla n. nous \OUS en offrons un second Page 61
l, a) un doigt/il dOit - b) le dos/do - c) le point/le poing - s'il habite au château de Versailles.
d) la faim"a fi n - e) un coup/le cou. 12. fut, êt re - devinrent : devenir fut être (omm "ça
• I.E(.ON li . -:.' j 2. a) cam per, bavarder, gra nd ir, ranger, nomm er, ga loper, Page 54 COmmencer contlnUd' continuer eurent aVOir furent
regretter, cha nter. - b) sa nglant, dange reux, parfumé, corporel, 6, a) a du sang bleu - b) ai eu une peur bleue c) un bleu - être - gouta goùter
Page 42 d) fleur bleue - e) des bleus - f) un vrai cord on-bleu.
temporel. - c) bord ure, boulangerie, outillage, dossier. 13, Par exemple' Vatel naqUit en lb25 fi fut m,litre d hôlt'I
1. Ce jeune garçon porte des \ètements de marque. Il aime la 7. a4 - b3 - c2 - d5 - el .
mode et il s'habille comme la plupart des adolescents de son de Fouquet JU qu 'en 1661 pUIS devll1t celUI du prince de
8, a) oignons - b) compagnon - c) union - d) réunion - Conde Per uad que lOUIS IV n avait pas ete r ' dans toules
âge BILAN fT ÉVALUATION . "-:."~'~'. e) rognons, cha mpignons. les regles de l'art au chateau de (harlllly et quI' c'était de \d
2. La leçon va aborder la questIOn de la mode chez les jeunes - - -.,
~.
faute, Il se SUICida en 1671
et de la Mannle du conformisme en ce domaine. Pages 49 et 50 Page 55 14. a) Ce plat a et pr pMe pour vous par Mana Luz b) En
Page 43 Vocabulaire·Grammaire-Orthographe 9. a5 - b4 - c2 - d3 - e1 . 1~70 , 1ours du zoo a ete mangé par 1 s Pari le'lS c) La
3. a - b. 1. une odeur. un effluve, un arôme, un parfum/un avis, une 10. a) Si vous faisiez.. . - b) Comme il etait très déçu ... - c) et seance sera ouverte à 9 h - d) Je souha,le qu une demlon
4. le tee·s hirt Adldas c'est le premier cadeau qu'il men· OpinIOn, une idée, une pensée. en même temps il gardait. .. - d) SI tu avais cherché ... - rapide SOit priS par l'l'n 1 mbk de~ partlopants
tionne. La mère a sans doute sugge re les lego (l'enfant dit. • Je 2. rouie. l'odorat le tou cher, le goût. e) Quand il comprit. .. Page 62
veu\ bien aussI des lego mais ... ". ce qUI montre qu'il accepte Page 56
cette Idée mais qu'elle ne vient pas de lui). 3. a) tres Jolie/avissa nte - b) démodé - c) pénible/fatiga nt. 15. Par e.xemple ( st une Jeune fil! avpnlur u ,qUI dl' Ife
4. C'est un mélange de bourgeois et de bohème, des ge ns qu i 11. Alors qu 'au Moyen Âge , le bleu était une couleur très toul connal1re Elle n a pas peur d voya r seuil' 1 cherlhe J
5. al Il ya beaucoup de sortes de voitures téléguidées -II n'y comprendre mm ment 1 s aulres VIH nt EII esl honn If' ell
a qu un seul bateau de plfates de cette marque. gagnent tres bien leur vie mais qui chOISissent un mode de vie dévalorisée, c'est aUJourd 'hui la couleur préféree de tous les
boheme Occidentaux. ne ch rch pa degUi r la ~. nt .. f'hy Iqu m nt on Iim
b) pas des blanches - des belles. glne solide et n bonn. Sdnt
6. Par exemple: 5. voudrais (dema nde) - veux bien (= d'accord). 1 12. a) ~.ne couleur presque inexistante - b) s'affirmer, pren-
16. l'int r t la CUflO Il le d out Id honte
Mo n cher enfant. 6. a) en effet - bl de - c) Comme - d) Grâce a - e) parce Que- dre. de 1 Importance - c) commencer à étre à la mode mais
fI a cause de. timidement - d) c'est spectaculaire, c'est evident. Page 63
Merci pour ta gentille lettre j'espere que tu as éte bien
sage cette an nfe Je vais bientôt descendre du ciel avec mon 7, a) la cause (= parce qu'il avait pns.. ) - b) le but (dans le 13, s~pt.: bleu pâle, bleu vif, bleu turquol ~e, bleu-vert, bleu 19. Par eumple l s es(argol~ parc qu Il ba~ n qu Il Ir 1
traî neau pour distribuer des (a d eau~ a tous les enfants qUI le but de gagner, ). bleu (Indigo, passe-partout), bleu de Gênes, bleu manne. ne nt par terr , qu Ils sont gluant
mentent. Je vais essayer de rapporter ce que tu as demande. 8. a) fort - b) nettes (adjectif) - c) frOid - d) net. 14. a) rouge - b) vert - c) blanc - d) gris, nOir lrs hUitres parc qu ell sont Vivantes
En attendant. continue il être sage et obéissant. le fOie grl~ parc' QU les 01 \ el 1 ~ canald '>Outil nI b JU
page 50 Page 57 coup pendant te gavage
le Pere Noel
Expression écrite 1.5, p( or exemple : Alors que le rouge est la couleur de la pas- 21 . a) Jaune orang b) \ rt c) blanc
Page 44 s!on on offre des roses rouges à la femme Qu 'o n aime pa .
1; Par exe mple a ca use de la télevl slon du cin é ma 23. Par e emplI? b ConnJIU t ter la CUI lOe d un pa ,
7. l parents son! habi llés com me des hippies, tiSSUS fleuris, d Internet. - la mondialisatIOn concerne ausslla 'mode. ' SIOrnement), la couleur qui évoqu e le sang. l'eXCitatIOn, la c 1 complendr 1.. mod d vie 1 habttud. 1 ùt de
longues JUpes.. l adolescente a le nombril deco uvert et les
bras nus. f' Par exemple' pour dt's raisons commerCiales (pour inCiter
es gens a changer souvent de vêtements); par gout du change-
VIO ence 'dmais
est ' aussi le luxe , la rlche'>se , l'ostentatIOn , le bleu
conSI eré corn me une couleur ca lm e apaisa nte, faisan t
~e habllant\ {' 1 part g r qu Ique cho
1 fu er lethnoc nlrlw1f' affirmer Iid
Il" eu
QU t utes les ultu
dlIDl

8, BCBG- classe - un pantacou rt - marin - canon - nnga rds. Pelmer a la douceur, à la sagesse une co~, l e u r de paix et de (lnt dl n d'lOI r t
ment. - On peut remarquer que les modps reviennent périodl- toe~nce '
Page 45 quemenl .
lb 1 m t - .
9. a) grâce a - b) de - c) faute d' - d) pour - e) Acause de 3. On pt'ut pt'nspr
~
au'" Jeans
. ou aux tee·shlrts on peut les por· -lEÇON ,
10. a4 - b1 - cl - dl ~~~~~~utes CIrconstances, ce n'est pas sallssa~t, ça va .1 tout le • LECON 1 - . - .~ -~ . . ~
Pa M
~. ~ - - - _ ....... ~ --
('age 58 p ur

~;dll mdnge des gr!'noudles . On dpp Ile qUl'lquefl m 1 s


vu nç.IlS " mangeurs de grenOUlllt'~ Il (rn ml' ~' Ils ('n man nt 1 leur
• Iml'nl trcs tarem!'n!).
~;lrL~ gn'nnuille evoqut' la mr.teOlologl(, (une ch,1n on enlan-
It 1/ plcl/t. Il mlllllllc/C'('st la 1 te nia renow/l )
Page 59
u mot
4, Quand nou n'.won pa\ Ir chol ,nou n\lUS cont ntons de
120 co IGÉS CI" qUI e 1 te
121
nt d 1 t~ nt' ,ltlon ou
UNITÉ IV
Pag -, Page 74 9. epouser, se marrer.
u 1\1 ap ne pprendre .1 pllo' 1. Ell e est seule sur la photo.
Page d'ouverture 10. epousseter (ôter la pousslere d'un vAt '
1. o\r Il1lboldo, un peintre It.ll ien. --: ,On reco nnait des cerises, 2. Cest un e ph~<Jse hum?rist.igue et cyn ique. Tchekhov semble 11. a) de belles grosses po l' l'ment d un meuble}

de~ artichaut ,de~ courgettes, du r<J lsrn ... dire que le manage est 1~ddltl on de deux solitudes plutôt que b) des tlfe.bouchon(s) _ cl d~~rs d~ terre, des rhou~ fleurs -
dl t'Ulah1nt le partage, Ou encore: c est quand on se marre qu'on est le coucher, des tables de nuit _ la~e- mge ~) les chambres ;
b té r f anl cl r Ule - 2. P,1I e.>.t'mp/f . Elle e~t ,l U cinéma, EII~ regarde une course· a.face, e es tete·a·tele fl des fare
plus cru ellement seul.
an~:OI~\e - ph bit' - mt' 111i1ltmt'1 - me 1~~!IIer - poursUite en voiture. Le uspense est ternble !
, pt'f "flon contrôle Page 75 Page 83
Ir bl l ur - cl relng Tateur dl beurre- Pages ..,/ et 72 3. Par exemple.' elles ont un travai l bien rémunéré qui leur
12. a) hYPolhese b) (ontraste - cl (dUSP
vocabulaire.Grammaire.orthographe perm et d'être indépendantes financièrement.
1. a) frequent/courant/ba nal - b) nouveau/neuf - cl déli· 4. renon cer au célibat : se mari er ou viv re en couple, aVec
n. al (ne) pleuve - b) ferait (Oll : fera) - c) SOIt dl
se SOI
blen passee -
n 'fI pa vu ma montre' It' ne ~als pas où l'ile Cleux/exquis/el(cellent - d) foncee/sombre, quelqu'un , 14. a) Si elle - bl S'ils - cl 51 elle - d) S'II
il be ucoup de plgeon~ a Pan - cl Ne nez pas' Ce Z. a) .. tout en sachant très bien qu'i.1 menta it - b) En arri· 5. D'après le texte ou i, pu isque plus de la moitié d'entre elles
\ant à la poste .... - c) En voyant que Pierre était là... - d) En (56 %) renonce raient au célibat si elles tombaient amoureuses, Page 84
"iI nt ab olu'11ènl pas drllle'
1cor res, soun plu, qUittes, telephoné - bl retour·
ulNees ras 'uree ,
refléchissant ensemble."
3. tut - baissèrent - annonça - fut - ne res pectère nt pas - Page 76
15. Une recette mlrilcle une excellent
efficace, une excellente idée e suggestion, un (On,PI
eurent - moururent - montrèrent - eut - ravagèrent. 8. a) célibataire, divorcée,
b) solo, un couple, une famille. 16, Un Jardin secret" c'est une passIOn Ires personnellt-
CI
4. rencontres - plu (p laire à qqn) - quittés - juré (j urer qqch à quelque ch,ose (une occupatIon , un gout, un pl,um) "UI 0 '- p.
12. Il aut accepter 1idee que l'homme n'est pas tout puis- 9. a) se mari e, épouser - b) appréCie, prefere - cl divorcer.
qqn) - téléphoné (téléphoner à qqn) - revus, partlen! qu d sOI.même "1 d
sant que dan_ certaines drcon tances, il ne peut pas compren·
f{' 0 ' agir ContraIrement à ce que nous aimerions (forre, tout 5. a) convaincant (adj,) - bl provoquant (participe) - cl fati· 10. al conférence - b) différences - c} interférences. 17. Pa~ elll'mple ' garder le ~ens de l'humour savoir faire 50
n est pas rallonnel dans l'unllers. gant (adj.). Page 77 autocrrtlque - ne pas prendre! s choses au tragique me
parti." de temp~ en t~mps seul(f') quelque part ne JamJI
Pa e69 11, a) Alor s qu e les cé libat ai res hommes sont plus nom- humlhf'r ou dpnrgrer 1autre devant les gens,
Page "'2
16. Par eumple. 1 une fin dramatique une agresSlOn'1- breux ... , les célibataires femmes sont plus nombreuses ,
_ une Il'1 heureu>t' .. , ce dangereu IIldi Idu, c'est tout sim· Expression écrite b) De nombreuses femm es décl arent qu'elles sont satisfaites Page 85
pLm nt son nouveau VOisin qUI la salue très poliment et lui Texte 1 du célibat. 20. Le pr mie' fa~re·part
est plus delOntracteles m fies pàS
~ouhaltt: une bonne nUIt. c) Chaqu~ fois qu'?n l'interroge (qu'on lui pose une question) sent eu m m s 1annonce , c'est un marr l" IVII WIVI d'u
1. bouteille bourguignonne: épau les tombantes, ventre - bou· sur le marrage, Anl1l e répond négativement.
17. Pal e empie ; Les Oiseau d'Hitchwcl., un film terrifiant teille bordelaise: épaules carrées. plque·nlque 'n for 1 )/11' ~econd l'sI plu chIC (le grands
qUI ous empêchera de dormir' d) Si j'étais elle (si j'avais été à sa place), je n'auraIS pas épousé meres et les parents passent l'annonce l'une (h~s familles
2. Par exemple' cette personne, anstoc.rahque, If' mJrrdge est CIVIl t reltgleu Il 1 SUIVI d'110
18. a) un aquaphobe il peur de l'eau peur de la mer, peur Les bouteilles bourgUignonnes et bordelaises ont des formes
dé perdre pIed, par exemple, peur de se noyerl. On peut lui 12: ,a) Elle préfère la ville à la ca mpagne. - b) Les célibataires réception dan le ch;;teau dl famille de la mJfI( f'1
diffé~entes : les premières sont plus ventru es, plus joviales, plus
suggerer de porter un gilet de sauvetage s'il dOit aller en preferent, leur liberté au mariage. - cl Il préfère rester seul
1(.Iatl~es ,,; les secondes, plus récentes, so nt plus all ongées.
bateau, de s'habituer tres progressivement a la mer d'éviter toute sa vie plutôt que (de) se mari er.
D ong",e anglo·saxonne, elles passent pour être plus élégantes
les plages de l'ocean ou les vagues sont tortes , ' n. a) diffèrent - b) interfèrent - c) préfères.
b) un claustrophobe ne supporte pas d être enlermé ou d'a· peut·étre plus austeres. '
VOir 1Impression d'être enferme. On peut lui conseiller, lors·
Titres possibles: Êtes·vous bourguignon » ou « bord elais" ?/La
1(
Page 78
qu Il dOI~ aller dans un lieu ,public, de se mettre près de la forme des bouteilles révèlent l'âme du vin. Page 86
14. une manie: habitude bi zarre; maniaque
porte· d l'VI 1er de prendre 1 ascenseur ou le métro ~eul de Texte 2 1. PlUSieurs garçon et Illies sonl ur (II. fi, h Il onl l'al
faire des e er{l(es respiratoires pour se calmer: de s'inscri're à 15. Par exemple:
1. Se f!loquer de l'idéologie actuelle qu i fait du bonheur une - M?~ianne préfère la vi e en sol o, à cause d'une mauvaise heureu
ur cours de voga ..
obligatIOn. expenence de la vi e en couple et un besoi n de liberte 2. Un "aub rge l' pclg~lOle ", c'esl un ndr It ou 1011 n
Page ~o
- PO,ulr le ~sychanal yste , le cé libat, c'est la Ilberte mais c'est trouve a manger qu (' QU on il apport SOI m m Pli len
2. Par e emple.'
ausSI a solitude, sIOn ( l,) Ignlfle qu chacun, d,lIls un groupe lpp rt
PHONIE/GRAPHIE 3 ?n. court toujours après une Illusion de bonheur, On l'imagine
a 1avance et quand on obtient ce qu 'on a désiré passionné, - Pour Simon , le célibat, c'est la solitude, la tnstesse, qualil 5 et e d fauts
1. alInconou -. bl inh~bltue'. - cl Inactif - dl 1nattendu - Le film d KlapllLh ra(onte la \le de plu\! ur eludl 'nlS qu
el Incorrect - fl Inacheve - gl Impati"nt - h) Imman l'able _ ment, on est toujours déçu. ~~. ,Non parce que les deux opini ons se contredisent elle a fonf parti d'ull progrJrnrne d'etudes t'ur 'Il t Il d qUI ont
il Inacceptable - il Impersonnel- kllmmobile - 1) Imp~udent :~u t.être que le b?n he~r est seulement ce qu'on veut montrer SOin de sa liberté./i1 pense que les gens so nt faits po~r vivre (hoisl de p rtal; r un app.,rtemf'nt Barcelorr
~ autre? On prefere etre enVié que plaint. Cest un masque en couple.
2. a) bam - bl tram · -')'
cl vin - dl baSSin - e) Vint - f) ( b
• u am-
gJ humaln - h) frem - 1 pm - JI pain, qu on prese nte en publ ic, c'est un {( moi " imaginaire pour
PageB~
nous et pour les autres.
1. Elle a\alt peur de se r trouver eu dMI une Ille
Inconnu
4. il \ cl nurlTI ni nt d ch Il , lell m nt de po bill! Q ri
Page 80
e~t dllflClI d dlOl If
1. Ils sont ensemble, Ils sont amou re u 5, Tranqlllllf', OCI bl b n 1\ n
2. d' 1une plHase llumoTlstlque
fautC'est ' et ab~urd e pOUl dlVOHer Il 6. n' b' lIl plal !JI Il pr p.lr ( 1 .J\ pl,1f Ir
a )ord aVOtr été mane !
le~ pla ts nt' ont pd r; It
Pnge 81 7. le out du V.. rt , I d ~ i11f pl f' r rdnle
!. a) doubler b) ltlplrr - cl decuplel - d) l entuplt'r
, deux personnrs ; un couple
1
1
pogl' 88 d
9, aJ l "ambre d h,!ln b) b h 111 dl p
6, Avant ',.Ir s gens dlvor<,..1lenl
marlillt ' be.1u(Oup mo"'\ , qU.1nd on ~e 1 un petit hOUI e I ~ (J d ord 'nll m III U
fatilem'e~ etall pour la VIC enllt're AUltlUrcrhur. on c!tvorcl' plu j challlbr
rrrnrt'~ dt, bf'dUWUP de gem (onn<11 't'nt ctdfelrnte, e pé 10. 1 la bl L'nr cl \l d I l ell
t' VII' ('n wllple
PQge82 p, ~ 119
8. 11 a) n 1 nt Que pour b) m
têtea)à t~t
rout'Ine, tram tram
. b) mdépenddll{c Irbert cl ce m Illon ~J 1 mp
e d) dlvorce~ - e) 1l00on f) amour 123
121
el'
ph
dan la hra e b . on ct parti. on ,'est
n t ail e Ice Que repre ente
BILAN ET tVAUJATION - - . ~~-l UNITÉ V
nl':ril"'P"I. t Ir e ph Ite. Page 93 Page 96 Page 107
Page d'ouverture 1 Cest une école maternelle - frois enfant~ travaillent sur un
2. Ils sont devant la juge pour une tentative de conciliation O;dlllélteur <lvrc la maîtresse. 19. Par exemple
1 rt')te à troUl er une l'conde etudianteJ -
3\ant le divorce. La juge essaie de les persuader de réfléchir
2. Par exemple Cest une petite école QUI est juste a côté de la Bo~deilux, le l rr ,anvler 20
chambre tré pt'lIte, maison lOin de Paris - une encore maison C'est l'école ou sont allés ses freres et sœurs - Je . . Nom, prenom, odr ssp tel _
14. l
ar n' peu equihbre - La demande 2: peut· être Pages 93 et 94 connaiS bien le directeur Elle il une bonne réputation. ObJet demande de dispense de<; COurs de sport e mail
nnl\311 Il n pr lsent pa Haiment ce Qu'ils recherchent. Vocabulaire-Grammaire-Orthographe Madame la PrinCIpale,
1 1, a) une vie rangee - b) la vie en solo (le celibat) c) étre sem- Page 97
blable à resembler à - d) une personne SOCIable, ouverte AUrlez·vous loi gentillesse de bien 1
cours de ,sport ma f,lIe Amélie Legrand (cI:~~ o~~ ~~sfe~~r f17
16, Por ttmple. hôtel A~antages' la liberté, pdS beSOin de 3. Laune : a/b/clf - Sonia b/d/g
f le m nace - Incol1\'eOlents impersonnel. cher.
studio ntaces. Independance a\oir son cheZ-SOI -
. 2. co- (= avec). Ce préfixe vient du latm (Um (avec).
3. libre: la liberte. librement - seul: la solitude, seulement _
4. Laurie . Je SUIS contente Que Julie pUisse être seolansee en
maternelle CM elle va apprendre il se débrouiller seule, ce qui 1 coup
i
~~;;aes:~~lq~t e mot du tédeon <i-/Olllt, elle soulfre c~
es cours e gymntlSllque la fatiguent bt'ao-
d:
ln nventent rISque de solitude... . indépendant, l'indépendance, indépendamment - patient la est urgent pUIsque mon second enfant va naitre l'n novembre
colocation "'\antages' moin, cher eVlter la solitude -
ln n ement pa' asSez de liberte, bruit. patience, patiemment. Sonia Les jumeaux. qUI sont tres en avance pour leur âge, vont . Je vous rem rCie el vous prre de crOtre Madame la
aller en maternelle, ce QUI leur permettra de mieux s epanoUir. PnnClpale, à mes rnliments dlstlllgues .
4. a) Que c'est grand! - b) Parce Qu'il pleuvait. - cl Quand/
Page Q2 alors Que .. 5. al Laurie IIlSISte sur des raisons pratiques: faire des econo-
PHO lE/GRAPHIE 4 5. a) à condition d'avoir fini à temps - b) Alors QU' (Tandis mies. ne pas avoir à s'occuper de deux enfants il Iii fOIS. _
1. al fauteUil - b) phonetique - cl faire-part - d) phobie - QU1. b) Sonia pense a l'avenir: elle suppose que la scolansation pre _. LE . '" ' ..
e) philo ophe - f) phrase 6. a) Bien QU'II fasse très chaud, elle porte ... - b) ... parce coce garantit une bonne scolarité plus tard.
Page 702
2. a) apostrophe - b) paragraphe - c) catastrophes - d) demo· Qu'elle avait trop chaud
1. Cest une photo d dolS ,l'anCienn l leve-; sont en
raphe 7. a) des allers-retours - bl des grille-pain - c) des chefs- Page 98
ulllforme. le mitre a 1dlf S pre Il;J ent Il IAblrdU un
3. a) orphelin - b) prophète, d'œuvre - d) des pull-overs 6. La maturité. phras de morale
4, al fantôme - b) fantaisie - cl phantasme ou fantasme (les 8. a) aimé - b) couchées. 7. Ce st un jeu de societé QUI se joue à deux. 2. On VOit Que. dans 1 m m bâtiment ,1 ya 1 ole et la mal
deu orthographes existent . 8. solidifier - clarifier ou éclairer ou éclaircir n On p ut Ima mer que (l'la da! d 1 (Ill du
Page 94 , de
5. a) un collêge - b) un kiWI - c) une carafe - d) le Quart -
Expression écrite 9. a) se debrouille - bl compenser - cl simplifierait d) a 1 Page 103
e) Quotidien - f) un choriste - g) un kilo - h) un Quartier échoué,
6. a) epoQue - b) caradere 1_ En général. la mariée porte une robe blanche. le marié un 3. Par ~ ttmple CertainS p,1fents d el v s el cert,lIns profey
costume cravate. La réception a heu souvent dans une salle 10. a) demi, demi, demis (de bière) - b) demie - c) à demI. s~urs pen nI que le garçon soullr nt d un rom pl d mt
louée pour l'occasion. 1 fion té parc qu 1 f,1I r u 1 ent mll'U qu eux 1 coll' et
Page 99 qU'Ils deVi nnen r ,fs Certaine f mm, t p"n nt quI'
2. Ce sont les InVités Qui sont en blanc. " y a un pIque-nique les filles se sentir 1 nt plu Irbr SI l'lIt''S n I.Jr nt pa u 1
en forêt et non une réception 11. La règle est la suivante: rf'gdfd d garçon
Masculin singulier ou pluriel' une seule pOSSibilité TOUT
1
Féminin singulier TOUT + adjectif commençant par une Page 104
voyelle (tout émue), TOUTE + adjectif commençant par unI' 6. al mixil bl c habit Il n
consonne (toute [ontente). 1 7. la sépar tron
Fémlni~ plUriel ' TOUT + adjectif commençant par une vo l'Ile 8. a) cohabitent bl \t' ( t 1 nI cl r
} (tout emuesl, TOUTES + adjectif commençant par une
consonne (toutes coI/tentes) 1 9. a) la nolHll nmln tlOn blll~a l' n
Notons qu'il y a une tolérance pour les fémlnlll (on dJ 1 non tu eur - e) 1 non 'olem f) /1n0
accepte toute émue, toutes émues). pag 105
1
1 10. obJecter mtlQuent d une part (onvr oourtlnl
Page 100 oautre p rt mal En d hOltlv
12. ~rguments . al NéceSSité pour un enfant de mOln\ de troiS 1 11. Quelle ml IlIflq e lourn b Qu el' e 1
ans d une attention individualisee gent Ile ( me 1"11 1 genl"l cl ( mme lu .1
b) Néce.sslté de respecter le rythme de~ jeux spontan des grand,' Qu tu a randl' dJ (: l'ms 1 n
tout petits.
12. F'1lI 1
~) la fOrmation des instituteurs de maternelle est ln ufllsante eJ nn la Il \ •
Lcs horaire sont trop lourds .
Po 10
~3. Par c\emple: Certes, beaucoup de parents n'ont pral ,Jill
l'nt le chOIX quand tous les deux tra~.li"ent on salt bl n qu Il 13. d 1 m r dl
6: t
peu de pldccs en creche et que lela reYlent a sez ch r
au.tre part. de nombreuses êtude\ ont montré qu',1 l' 1 t uoe
flic 1
Pa 70"
~orrelatlOn entre I.t swldrisation precoce rt la r us Ite olaf[
1PUI\, l'l'roll' maternelle il une bonne Image elle e t d re 18. P r ml.
g,lIe, les PMf'nts y sont tou/ours les birrl\enus . Et P urtan!.
prl'\qu tous les speCIalistes nnus nl! tt ni en garde ni anser
lro t'
P ot un enfant peut etre nefd te cali tout petit ni leur
~~thme li eux rt surtout dt'mandent un atlentlon tr mdl~1
IMlls e POlir Il, l'lIlt ret des enf,lnl dOit p 55 r êI\ nI la
(Ommodlt de par nt - - - - - -
_ _ or ~.

~,

1J, .
~4. Par eumplr Regulièrrmrnt le d bal (onct'rnant la 0
n\CIlion de enf ols de mOllls de trOI n r vu"nt ~ lortfr du
,Our Part'nts el 5p lah te<; de la petit enfan(1" ,III nt nt 1 [
premll~r pl blso!ant ct" mode d gardr les St"{onm en d n
124 CO R1GÉS (an! le-; danger pour les tout pt"11!S
• 125
[n \OU' lemeru,ml dl' l'JlIl.'nl lOil que vou, voudrez bien
; ln] (!t'mllldt' Je ~ ou~t prie
2, f u mplt' d'inlrodu ;tioll, DepU IS qUf'lques dnnées, l'l'ven
,'{lOI der n t l, d 'd ,lgl.!'er MOl1\lcur le lua lile d'un relour ,1 1uniforme pour les ecollers et les collé- Exemple de wnc/uslOn (ertdlm di con p ,
Pre 1dt'n t l ',e pr\' sIOn de Illon p/() on ft 'pe( t. giens revient regulrerement au debut du mOIS de septembre une /( Sorfle .. de (Qllège en France on ta qu lo~squ on rpgardl'
dl' (,lInp n er I~
,",0
1 \ •. donn 1 plus à Alors, l'unlfurm e t'st ri pour demain? le~ adolescents sont en uniforme, ~n efle~ejit 1ImpressIOn quI'
PlI!!, 114 memes Jeans, les memes lee shlrts et l ' ) portent tou, les
t d r trrrr v r le h.l\11 t r· marque" ('s meme b;l\kels de
d Jld lldlr hrz eu PHONIE/GRAPHIE 5
rte de 'llqm pour le\ ent,lnh 1. la hJlne 1.1 baRue l'ant iqUIté l'amb lgu lt!'
Il,111
I,,(\rl'l't~. la r~1 dOIt elr la même pour Jrd1JlqUt' ,1 1\' ou .lIe-un Jnnualre nall neuf 1.1 mJISon
It' jouet - le Il1JI\ m,li'.
2. a) ,lIgue b) eXlgul' C) Jmblguè
3. In t.ll1e\ depul\ tre~ longtemp~ en France, lb vendient, du
U Ul1 e amen
Il laut .I\Olr la mo~ennt' tôte paternel et du côte maternel. d'un petit vtll.1g,e de la\tllle,
dan un on our Il,.1 un l'rtJrn nombre pa,,> de don Quichotte De celle anCIenne onglllc, ri leur re~tail
mpl on Imagrne que, pour un concour • Il quelque~ IralC" des mots espagnols, des coutumes dont Ils ne
l tilndldat Pour elrr admIs Il faut arm er comprenaient pao; le sens, une fa(on de danser, de se tenir
Ln concour est t nN,llement plu dll·

Page 115
Page d'ouverture
2. ur les deux photos, le' enfants sont en unllorme Mais de
n ser un e amen slgnlll Implement« l' presen-
toute eVldence. les enfants ne sont nI du même pays, ni de la
r On p ut p s er dl tOIS fe b~ccalaur al el ne pmais reus· même classe SOCIale
r bl nctlonner n'a pas touJour un en negatlf Ce \ erbe
a parto' le S ns dt' (ontrrmer " re",nnallre •• consacrer '. 3. Les enfants sont en un iforme. Il s'agIt d'un pays assez pauvre
eper'!lant en 'ran diS moderne sancllonner" a le plu, sou· Les loits sont en tole ondulée. Pour les en fanh, aller à l'école
r.' un ens 'le atrl cl reus Il est la seule chance de promotIon sociale
8. al u vu b) Au \U - c) En 'ue - d) En lUe - e) Au vu.
Page 115
9. al 1 mphl - b) la lac - cl le prof d) 1agreg - e) la dls5er!-
fI ,f rest IU'U g)la phIlo h) la géo Vocabulaire-Grammaire-Orthographe
1. 1c 2b 3b 4d.
Page 111 2. a) reussir - b) se separer - c) SImple/facile - d) paya nt.
10. Par clfmplr. Il semble en defrnrtl\e bien dlftlcrle de res. 3, a) Meme \1 (supposition + Idee d'im posslbrll té) - b) comme
tr IIldre l' cces d tous les bacheliers a l'unl\ersite En revan· SI 1 on auraIt dit que, on avaIt l'impression que) - c) si jama is
che, on pourrdlt prevOir des en. elgnements de methodologie (= SI par hasard) d) si (hypothèse).
pt des tutorats au cours de la premlere ann ~ alrn de leduirr
, nsqu d'abandon 4. D'une part de l'autre - Bi en sûr - pourta nt - mais - En un
mol
Pa e 112
Page 116
13, Par e emplI'
POUR [Iter que les ptudlants 11"\ mOins bons ne s engagent Expression ecrite
dans un VOII~ sans 1 lUt FaIre des ~(onomies - AVOir des Texte 1
classes plus homogenes et mOins surchargées.,
ŒNTRE ('pst wntrarre à Id 101 Ile bat est le dIplôme qui 1. Par exemple'
d nne acc.. a l'unl~erMte c'est un droltJ Il laut donner Sd , D'exceptionnel, le bdC ~st devenu quelque ch ose de b~ n a!
hance a lous les bacheliers. - C'e\t l'ulllversltê qUI dOIt s'adap. Cest, cependant toujours II' se\am e qUI perm et d'entrer cl lunl-
tel au~ etudlants pt non l'lOverse verslte

pog 113 La pro portion des Jeunes d'une cla sse d'dge qUI obtl en
nent le bacc dlduréa t a tres lortpm ent au gmente depUI S un
1S. On constdte que la Franœ el l'irla ndp onl un ~l\3men frn dl deml ,slec~e En dlt t, en 1')45, Ils n'I'tcl lent quI' 3 % ddm ce cas
f'xterne fous les autres sancllOnnen t les etudes Sprondalres et Cf' dlplQme dVd lt alrJf\ un ce rtai n prestI ge AUJourd 'huI , 63 %
1011 par le (ontr le contrnu la Suede, Pdf xemple) SOIt par un des jf:'unf'S sont reçus. dVOIr le bac est devenu normal.
me mlxt .. rontrole contll1u + examen Irnal Intern e la On remarquera que ('est surtout f'ntre 1980 rt 2000 quI'
PologlI U lern~ !l'Allemagne, la Grèce 1 (Pt au rOl ssement s'est prodUit , sans doul 'en raIson de la ( rt',l
16. Par o,emplc tlon du bac profeSSIonnel en 1985.
Régulrêrement , les filles l'emportent sur les garçom En
R nll5, le 12 septpmbrf> lU 2000 , par exemple, 67,6 % des fill"s Qnt obtenu le bdC (ontrc
Nom, prenom adress , 1"1 , e mdll 56,2 'lb des garçons
Obj t d mande d.. derogatlon pour une d nn~f' supplemen. b hCon séquence de l'augmentation du nombre rlf' s
"ac é~éliers: le nombre des étudiants s'est lui aussi accru
tarre d. Ma ter
MonSI Uf le Pr sld ~ nt , cl multlphé par 7 en quarante ans.
(141 mots)
J wlilcl ' d.. votre bienveIllance l'autonsation de prolon. Texte 2
g f d ur> an mon I n~rrlptlon en Master de geographie En ellel
d r ~ IIroblem5 tamlhaux m'ont emppche(e) de le terml: :~ P::~ ~es hiles, sont trop sexy, SOuvent rndécentes et (ela
r,,~ (ommp l'atteste Id lettre ci ·jolnte de mon Its&ed ff" 1agreSSIVité des garçons. - Cela permettraIt d'elf<lceT
U! dp r ch r he mon travail est déJà bien avancé et Je l "renœs SOCiales,
fi pou r 1", soutt'llIr dam quelques mors.
~: (est dépa~ nngard (ela nUit à l'épanOUissement
126 PfAOnnalltf des jeunes ( '('\t contr~.,e à la liberté.
127