Vous êtes sur la page 1sur 28

CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

IV. résistance des portiques :

L'étude des portiques sera effectuée en se basant sur le calcul du portique le


plus défavorable et sous différentes sollicitations. Le portique est constitué par
l'assemblage des poteaux et des poutres.

Le ferraillage des portiques est effectué en respectant les règlements CBA93 et le


RPA99V2003.

IV.1 résistance des poteaux :

Les poteaux sont calculés en flexion composée, sous l’effet d’un effort normal N et d’un
moment fléchissant M qui sont obtenues par la combinaison des efforts G, Q.

Le calcul se fait à L’ELU par la combinaison suivante : 1.35 G+1.5 Q


Condition à vérifier selon le RPA :

 Le pourcentage minimum est de : 0.9%bh en zone sismique III.

4 %𝑏ℎ 𝑒𝑛 𝑧𝑜𝑛𝑒 𝑐𝑜𝑢𝑟𝑎𝑛𝑡𝑒


 Le pourcentage maximum est de :{
6% 𝑏ℎ 𝑒𝑛 𝑧𝑜𝑛𝑒 𝑑𝑒 𝑟𝑒𝑐𝑜𝑢𝑣𝑟𝑒𝑚𝑒𝑛𝑡

On définit cinq zones pour le ferraillage des poteaux :

Zones Etages Poteaux


I s/sol, RDC 30×70
II 1,2 30×60
III 3 30×50
IV 4,5 30×40
V 6, 7, 8,9 30×30

Tableau XIII.19 : les zones de ferraillage des poteaux

Le ferraillage se fera en fissuration peu nuisible sous les sollicitations suivantes :

𝒄𝒂𝒔 𝟏: 𝑵𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑴𝒄𝒐𝒓𝒓

𝒄𝒂𝒔 𝟐 ∶ 𝑴𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓

USTHB 2019 Page | 401


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

IV.1.1 calcul de poteau B1 (poteau adjacent de rive)

Figure XIII.11 : Les dimensions de poteau B1


a- Détermination des sollicitations (a été développé dans le chapitre précédent)

Zone I

Figure XIII.12 : Les sollicitations (M, N) du poteau B1 en zone I

𝒄𝒂𝒔 𝟏: 𝑵𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑴𝒄𝒐𝒓𝒓

𝑁𝑈𝑚𝑎𝑥 = 𝑁𝑢1 + 𝑁𝑢2 = 0.8911+0.581 =1.473 MN

𝑀𝑐𝑜𝑟𝑟 =0.0045 MN.m


𝑀 0.0045 ℎ 0.7
𝑒0 = 𝑁
= 1.473
= 0.00305𝑚 < 6 = 6
=0.12 m (calcul en compression centrée).

b- Longueur de flambement :
Soient 𝑘1 la raideur du poteau considéré, 𝑘2 ; 𝑘3 les raideurs des poutres de plancher qui le
traversent :

 Sens x-x
𝐼 (0.3×0.73 )/12
𝑘1 =ℎ = =3.164 ×10-3 m3
𝑒 2.71

𝐼 0.3×0.353 0.3×0.353
𝑘2 =𝐿 = + = 6.327 ×10-4 m3
12×3.6 12×3.2

𝑘1 > 𝑘2 ⟹ 𝑙𝑓 = 𝑙0 = (3.06-0.35) = 2.71 m

USTHB 2019 Page | 402


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX


Sens y-y
𝐼 (0.7×0.33 )/12
𝑘1 =ℎ = =5.812 ×10-4 m3
𝑒 2.71

𝐼 0.3×0.353 0.3×0.353
𝑘3 =𝐿 = + = 5.92779 ×10-4 m3
12×4 12×3.3

𝑘1 < 𝑘3 ⟹ 𝑙𝑓 =0.7 𝑙0 = 0.7× (3.06-0.35) = 1.897m

c- Calcul de l’élancement mécanique « 𝝀 »


La susceptibilité au flambement d’un poteau est définit par référence à l’élancement
mécanique (rapport sans dimension).

𝑙𝑓
𝜆= 𝑖

Avec :
𝛾𝑏 = 1.5 ; 𝛾𝑠 = 1.15 ; 𝑓𝑒 = 400 𝑀𝑃𝑎
𝐼
i : rayon de giration de la section droite du béton seul i=√𝐵

𝑙𝑓 : La longueur de flambement calculée en paragraphe précèdent ; 𝑙𝑓 =ℎ𝑒 = 2.71m

B : l’aire de la section de béton.

I : moment de flambement en fonction de la longueur 𝑙0 et de la nature des liaisons


d’extrémité.

𝑙𝑓 √12 2.71×√12
𝜆 ≤ 50 ⟹ 𝜆 = = =31.29
𝑎 0.3

d- Section réduite du béton :

𝑩𝒓 : Section réduite obtenue en retirant 1cm d’épaisseur du béton sur toute la périphérie du
poteau.

𝑩𝒓 = (0.3-0.02) (0.7-0.02) =0.1904 m2

USTHB 2019 Page | 403


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

e- Détermination de la section des armatures

 Les armatures longitudinales :


1 𝑁𝑢 𝐵𝑟 . 𝑓𝑐28
𝐴𝑠 ≥ [ − ]
𝑓𝑒 ⁄𝛾𝑠 𝛽 0.9. 𝛾𝑏

0.85 0.85
𝛽= 𝜆 =𝛽= 31.2924 = 0.72106
1+0.2( ) 1+0.2( )
35 35

1 1.472 0.1904×25
𝐴𝑠 = [ − ]<0
400⁄1.15 0.72106 0.9×1.5

𝐴𝑠 <0 ⟹ on prend ferraillage minimal.

𝐴𝑠 𝑚𝑖𝑛 =0.9% × (70×30) = 18.9 cm2

f- disposition constructives concernant le ferraillage :


 Armatures longitudinal :

Dans les pièces rectangulaires, il est recommandé :

 Au moins une armature dans chaque angle.


 La distance entre deux armatures voisine doit être :

𝑎 + 10𝑐𝑚 = 30 + 10 = 40𝑐𝑚
C ≤ min ( )
40𝑐𝑚

Donc la distance est de 40 cm

 Armatures transversal :
Diamètre des armatures transversales :

𝜙𝑙
≤ 𝜙𝑡 ≤ 12𝑚𝑚
3

𝜙𝑙 16
= 3 =5.33 mm < 𝜙𝑙 <12mm
3

On prendra des barres transversales de 8 mm de diamètre (T8)

USTHB 2019 Page | 404


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Espacement des armatures transversales :

15𝜙𝑙 = 15 × 1.6 = 24𝑐𝑚


𝑆𝑡 ≤ 𝑚𝑖𝑛 {
𝑎 + 10 = 70 + 10 = 80

𝑆𝑡 ≤ 24 cm

g- Prescription du RPA 2003 :

Armatures longitudinal :

D’après l’article 7.4.2 du RPA 2003, Les armatures longitudinales doivent être à haute
adhérence, droite et sans crochets :

 Leur pourcentage minimal sera de :

𝐴𝑠 𝑚𝑖𝑛 = 0.9%B (zone III) =0.9% (70×30) =18.9 cm2

 Leur pourcentage maximal sera de :

𝐴𝑠 𝑚𝑎𝑥 = 4%B=4% (70×30) =84 cm2 (zone courante).

𝐴𝑠 𝑚𝑎𝑥 = 6%B=6% (70×30) = 126 cm2 (zone de recouvrement).

 La longueur minimale des recouvrements est de :

𝑙𝑟 ≥50 𝜙𝑙 =50×1.6=80cm

 La distance entre deux barres verticales dans une face de poteau ne doit pas dépasser
20cm en zone sismique III

 La longueur de la zone nodale doit être calculée comme suit :


h’ =max ( 6𝑒 ; 𝑏1 ; ℎ1 ; 60𝑐𝑚)

271
h’= max ( = 45.17 𝑐𝑚; 30𝑐𝑚; 70𝑐𝑚; 60𝑐𝑚)
6

h’=70cm

USTHB 2019 Page | 405


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Armatures transversales :

D’après l’article 7.4.2.2 du RPA99 v2003 Les armatures transversales des poteaux sont
calculées à partir de la formule suivante :

𝐴𝑡 𝜌𝑎× 𝑉𝑢
=
𝑡 ℎ1 ×𝑓𝑒

Tel que :

𝑉𝑢 : L’effort tranchant de calcul.

ℎ1 : La hauteur totale de la section brute.

𝑓𝑒 : La contrainte limite élastique de l’acier d’armature transversale.

𝜌𝑎 : Coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile de la rupture par l’effort
tranchant, il est pris égale à :

𝜌𝑎 =2.5 si 𝜆𝑔 ≥5

𝜌𝑎 =3.75 si 𝜆𝑔 < 5

𝑙𝑓 2.71
𝜆𝑔 = = = 9.03 > 5 ⟹ 𝜌𝑎 = 2.5
𝑎 0.3

𝑡: L’espacement des armatures transversales (prend t=15cm)

V=0.011 MN

𝑡×𝜆𝑔 ×𝑉 0.15×2.5×0.011
𝐴𝑡 = ℎ ×𝑓 = = 0.147 cm2
1 𝑒 0.7×400

La valeur maximum de cet espacement est fixée comme suit :

 Dans la zone nodale en zone sismique III

𝑡≤10 cm

 Dans la zone courante en zone sismique III :

𝑏 ℎ1 30 70
𝑡′≤min ( 21 , , 10 𝜙1 ) ⟹ t’ ≤min ( 2 , , 10 × 1.6 ) =15cm
2 2

USTHB 2019 Page | 406


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

La quantité d’armatures transversales minimales est donnée par l’article 7.4.2.2 du RPA99
V2003 comme suit :

𝜆𝑔 > 5 ⟹ 𝐴𝑡 𝑚𝑖𝑛 ≥ 0.3% 𝑏. 𝑡 = (0.3 × 30 × 10 )/100 = 0.9 cm2

Ferraillage longitudinale :
 sens x-x

Zones N M e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 1.472 0.00452 0.00307 Comp.C 31.29 0.721 0.1904 <0 18.9 18.9 14T14
Zone II 1.251 0.0163 0.013 Comp.C 31.29 0.721 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.934 0.0203 0.022 Comp.C 31.29 0.721 0.1344 <0 13.5 13.5 10T14
Zone IV 0.792 0.023 0.029 Comp.C 21.9 0.755 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14
Zone V 0.536 0.026 0.049 Comp.C 21.9 0.755 0.0784 <0 8.1 8.1 8T12

Tableau XIII.20 : sections des armatures longitudinales du poteau B1 sens x-x


Sens y-y :

Zones N M e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 1.472 0.00452 0.00307 Comp.C 9.39 0.8067 0.1904 <0 18.9 18.9 10T16
Zone II 1.251 0.0163 0.013 Comp.C 10.95 0.8 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.934 0.0203 0.022 Comp.C 13.14 0.7906 0.1344 <0 13.5 13.5 8T16
Zone IV 0.792 0.023 0.029 Comp.C 16.43 0.755 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14
Zone V 0.536 0.026 0.049 Comp.C 21.9 0.755 0.0784 <0 8.1 8.1 6T14

Tableau XIII.21 : sections des armatures longitudinales du poteau B1 sens y-y


Ferraillage transversal :

Zones V (MN) 𝐴𝑡 (cm2) Ferraillage adopté


Zone I 0.011 0.147 4T8
Zone II 0.013 0.203 4T8
Zone III 0.01323 0.248 4T8
Zone IV 0.016 0.375 4T8
Zone V 0.017 0.531 4T8

Tableau XIII.22 : sections des armatures transversales du poteau B4

USTHB 2019 Page | 407


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

𝒄𝒂𝒔 𝟐 ∶ 𝑴𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓

𝑁𝑈𝑚𝑎𝑥 = 𝑁𝑢1 + 𝑁𝑢2 = 0.765+0.4865=1.251MN

𝑀𝑐𝑜𝑟𝑟 =0.00163 MN.m

𝑀 0.0016 ℎ 0.7
𝑒0 = = = 0.013046𝑚 < 6 = =0.12 m (calcul en compression centrée).
𝑁 1.251 6

Les 4 zones sont calculées en compression centrée

Zones 𝑀𝑚𝑎𝑥 𝑁 𝑐𝑜𝑟𝑟 e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 0.016 1.252 0.013 C.C 31.29 0.721 0.1904 <0 18.9 18.9 14T14
Zone II 0.020 0.934 0.0217 C.C 31.29 0.721 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.023 0.792 0.0288 C.C 31.29 0.721 0.1344 <0 13.5 13.5 10T14
Zone IV 0.026 0.536 0.04847 C.C 21.9 0.755 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14

Tableau XIII.23 : sections des armatures longitudinales du poteau B1 dans


Le 𝒄𝒂𝒔 𝟐 ∶ 𝑴𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓

La zone V
𝑴𝒎𝒂𝒙 = 0.02838 MN.m

𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓 = 0.098M N

𝑀 0.02838 ℎ
𝑒0 = = = 0.287𝑚 > 6 =0.05 (calcul en flexion composée).
𝑁 0.098

ℎ1 =0.3m ; 𝑏1 =0.3m ; d=0.9h=0.9×0.3=0.27m.

-Détermination de la nature de la section et son armature :

Dans notre cas on a N>0, c’est un effort de compression doc :

𝑒 ℎ
𝑒𝑎 =max [2cm ;250 ] =2cm

𝑒1 =𝑒0 +𝑒𝑎 =0.287+0.02=0.307m

USTHB 2019 Page | 408


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Il faut que :𝑙𝑓 /ℎ ≤ max[15 ; 20(𝑒1 /ℎ)

189.7/30=6.32 <max (15 ; 20.47).

6.32 <20.47

La condition est vérifiée, donc nous pouvons effectuer le calcul en flexion composée mais
avec un moment (𝑀𝑢𝐴 ).

6.𝑙𝑓2
𝑒2 =104 .ℎ (1 + 𝛼) ; excentricité du deuxième ordre.
1

On prend α=1 donc 𝑒2 =0.014.

𝑒𝑇 =𝑒1 +𝑒2 = 0.014+0.307=0.321m

ℎ1
𝑀𝑢.𝐴 = 𝑁𝑢 (𝑒𝑇 + 𝑑 − )=0.044
2

𝑀 0.044
𝜇𝑏𝑢,𝐴 = 𝑏.𝑑2𝑢.𝐴 = 0.3×0.272×14.17 = 0.142 <0.48
.𝑓 𝑏𝑢

Section partiellement comprimée.

-calcul par assimilation à la flexion simple.

Le calcul se ramène à un calcul en flexion simple en prenant comme moment fictif « 𝑀𝑢.𝐴 »

ℎ1
Pour tenir compte du risque de flambement : 𝑀𝑢.𝐴 = 𝑁𝑢 (𝑒𝑇 + 𝑑 − ) on obtient une section
2

fictive 𝐴𝑢 d’acier dont on déduit la section réelle 𝐴𝐹𝑐


𝑠 (en flexion composée).

0.85 𝐹𝑐28 0.85×25


𝐹𝑏𝑢 = = =14.17 MPA
𝜃 𝛾𝑏 1×1.5

Avec ( 𝜃 = 1 𝑐𝑎𝑟 𝑡 > 24ℎ , 𝛾𝑏 = 1.5 𝛾𝑠 = 1.15 𝑆𝐷𝑇)

𝜇𝑏𝑢,𝐴 =0.142 ≤ 0.186 𝑝𝑖𝑣𝑜𝑡 𝐴

𝜀𝑠 = 10%° ; A’=0

α = 1.25 (1−√1 − 2𝜇𝑏𝑢 ) = 1.25 (1−√1 − 2 × 0.142 ) =0.192

Z= d (1-0.4 α) = 0.27 (1-0.4×0.192) = 0.249m

𝑀 0.044 𝐹 400
Au’=0 Au=𝑍.𝜎 =0.249×347.83 = 5.08 𝑐𝑚2 avec 𝜎𝑠 = 𝛾𝑒 = 1.15 = 347.83 MPa
𝑠 𝑠

USTHB 2019 Page | 409


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Conclusion :
𝑁𝑢
𝐴𝑆𝐹𝐶 = 𝐴𝑢 − 𝐴𝑆𝐹𝐶 = 2.23𝑐𝑚2
{ 𝜎𝑆 ⇒ {
𝐴′𝑆𝐹𝐶 = 𝐴′𝑆 𝐴′𝑆𝐹𝐶 = 0

IV.1.2 Le poteau A1 (poteau de rive) :

Zone I

Figure XIII.13 : Les sollicitations (M, N) du poteau A1 en zone I

𝒄𝒂𝒔 𝟏: 𝑵𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑴𝒄𝒐𝒓𝒓

𝑁𝑈𝑚𝑎𝑥 = 𝑁𝑢1 + 𝑁𝑢2 = 0.554+0.535=1.0896 MN

𝑀𝑐𝑜𝑟𝑟 =0.01670 MN.m

𝑀 0.01670 ℎ 0.7
𝑒0 = = = 0.0153𝑚 < 6 = =0.12 m (calcul en compression centrée).
𝑁 1.0896 6

a- Longueur de flambement :
Soient 𝑘1 la raideur du poteau considéré, 𝑘2 ; 𝑘3 les raideurs des poutres de plancher qui le
traversent :

 Sens x-x

𝐼 (0.3×0.73 )/12
𝑘1 =ℎ = =3.164 ×10-3 m3
𝑒 2.71

𝐼 0.3×0.353
𝑘2 =𝐿 = = 3.24×10-4 m3
12×3.3

𝑘1 > 𝑘2 ⟹ 𝑙𝑓 = 𝑙0 = (3.06-0.35) = 2.71 m

USTHB 2019 Page | 410


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX


Sens y-y

𝐼 (0.7×0.33 )/12
𝑘1 =ℎ = =5.812 ×10-4 m3
𝑒 2.71

𝐼 0.3×0.353
𝑘3 =𝐿 = = 2.67×10-4 m3
12×4

𝑘1 > 𝑘3 ⟹ 𝑙𝑓 =𝑙0 = (3.06-0.35) = 2.71m

b- Calcul de l’élancement mécanique « 𝝀 »

La susceptibilité au flambement d’un poteau est définit par référence à l’élancement


mécanique (rapport sans dimension).

𝑙𝑓
𝜆=
𝑖

Avec :

𝛾𝑏 = 1.5 ; 𝛾𝑠 = 1.15 ; 𝑓𝑒 = 400 𝑀𝑃𝑎

𝐼
i : rayon de giration de la section droite du béton seul i=√𝐵

𝑙𝑓 : La longueur de flambement calculée en paragraphe précèdent ; 𝑙𝑓 =ℎ𝑒 = 2.71m

B : l’aire de la section de béton.

I : moment de flambement en fonction de la longueur 𝑙0 et de la nature des liaisons


d’extrémité.

𝑙𝑓 √12 2.71×√12
𝜆 ≤ 50 ⟹ 𝜆 = = =31.29
𝑎 0.3

c- Section réduite du béton :

𝑩𝒓 : Section réduite obtenue en retirant 1cm d’épaisseur du béton sur toute la périphérie du
poteau.

𝑩𝒓 = (0.3-0.02) (0.7-0.02) =0.1904 m2

USTHB 2019 Page | 411


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

d- Détermination de la section des armatures

 Les armatures longitudinales :


1 𝑁𝑢 𝐵𝑟 . 𝑓𝑐28
𝐴𝑠 ≥ [ − ]
𝑓𝑒 ⁄𝛾𝑠 𝛽 0.9. 𝛾𝑏
0.85 0.85
𝛽= 𝜆 =𝛽= 31.2924 = 0.72106
1+0.2( ) 1+0.2( )
35 35

1 1.0896 0.1904×25
𝐴𝑠 = [ − ]<0
400⁄1.15 0.72106 0.9×1.5

𝐴𝑠 <0 ⟹ on prend ferraillage minimal.

𝐴𝑠 𝑚𝑖𝑛 =0.9% × (70×30) = 18.9 cm2

e- disposition constructives concernant le ferraillage :


 Armatures longitudinal :

Dans les pièces rectangulaires, il est recommandé :

 Au moins une armature dans chaque angle.


 La distance entre deux armatures voisine doit être :

𝑎 + 10𝑐𝑚 = 30 + 10 = 40𝑐𝑚
C ≤ min ( )
40𝑐𝑚

Donc la distance est de 40 cm

 Armatures transversal :

Diamètre des armatures transversales :

𝜙𝑙
≤ 𝜙𝑡 ≤ 12𝑚𝑚
3

𝜙𝑙 16
= 3 =5.33 mm < 𝜙𝑙 <12mm
3

On prendra des barres transversales de 8 mm de diamètre (T8)

USTHB 2019 Page | 412


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Espacement des armatures transversales :

15𝜙𝑙 = 15 × 1.6 = 24𝑐𝑚


𝑆𝑡 ≤ 𝑚𝑖𝑛 {
𝑎 + 10 = 70 + 10 = 80

𝑆𝑡 ≤ 24 cm

f- Prescription du RPA 2003 :

Armatures longitudinal :

D’après l’article 7.4.2 du RPA 2003, Les armatures longitudinales doivent être à haute
adhérence, droite et sans crochets :

 Leur pourcentage minimal sera de :

𝐴𝑠 𝑚𝑖𝑛 = 0.9%B (zone III) =0.9% (70×30) =18.9 cm2

 Leur pourcentage maximal sera de :

𝐴𝑠 𝑚𝑎𝑥 = 4%B=4% (70×30) =84 cm2 (zone courante).

𝐴𝑠 𝑚𝑎𝑥 = 6%B=6% (70×30) = 126 cm2 (zone de recouvrement).

 La longueur minimale des recouvrements est de :

𝑙𝑟 ≥50 𝜙𝑙 =50×1.6=80cm

 La distance entre deux barres verticales dans une face de poteau ne doit pas dépasser
20cm en zone sismique III

 La longueur de la zone nodale doit être calculée comme suit :


h’ =max ( 6𝑒 ; 𝑏1 ; ℎ1 ; 60𝑐𝑚)

271
h’= max ( = 45.17 𝑐𝑚; 30𝑐𝑚; 70𝑐𝑚; 60𝑐𝑚)
6

h’=70cm

USTHB 2019 Page | 413


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Armatures transversales :

D’après l’article 7.4.2.2 du RPA99 v2003 Les armatures transversales des poteaux sont
calculées à partir de la formule suivante :

𝐴𝑡 𝜌𝑎× 𝑉𝑢
=
𝑡 ℎ1 ×𝑓𝑒

Tel que :

𝑉𝑢 : L’effort tranchant de calcul.

ℎ1 : La hauteur totale de la section brute.

𝑓𝑒 : La contrainte limite élastique de l’acier d’armature transversale.

𝜌𝑎 : Coefficient correcteur qui tient compte du mode fragile de la rupture par l’effort
tranchant, il est pris égale à :

𝜌𝑎 =2.5 si 𝜆𝑔 ≥5

𝜌𝑎 =3.75 si 𝜆𝑔 < 5

𝑙𝑓 2.71
𝜆𝑔 = = = 9.03 > 5 ⟹ 𝜌𝑎 = 2.5
𝑎 0.3

𝑡: L’espacement des armatures transversales (prend t=15cm)

V=0.0106MN

𝑡×𝜆𝑔 ×𝑉 0.15×2.5×0.0106
𝐴𝑡 = ℎ ×𝑓 = =0.142 cm2
1 𝑒 0.7×400

La valeur maximum de cet espacement est fixée comme suit :

 Dans la zone nodale en zone sismique III

𝑡≤10 cm

 Dans la zone courante en zone sismique III :

𝑏 ℎ1 30 70
𝑡′≤min ( 21 , , 10 𝜙1 ) ⟹ t’ ≤min ( 2 , , 10 × 1.6 ) =15cm
2 2

USTHB 2019 Page | 414


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

La quantité d’armatures transversales minimales est donnée par l’article 7.4.2.2 du RPA99
V2003 comme suit :

𝜆𝑔 > 5 ⟹ 𝐴𝑡 𝑚𝑖𝑛 ≥ 0.3% 𝑏. 𝑡 = (0.3 × 30 × 10 )/100 = 0.9 cm2

Ferraillage longitudinale :
Sens x-x

Zones N M e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 1.09 0.017 0.0153 Comp.C 31.29 0.721 0.1904 <0 18.9 18.9 14T14
Zone II 0.927 0.015 0.016 Comp.C 31.29 0.721 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.7 0.016 0.0228 Comp.C 31.29 0.721 0.1344 <0 13.5 13.5 10T14
Zone IV 0.594 0.017 0.029 Comp.C 31.29 0.721 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14
Zone V 0.398 0.016 0.04 Comp.C 21.9 0.755 0.0784 <0 8.1 8.1 8T12

Tableau XIII.24 : sections des armatures longitudinales du poteau A1 sens x-x


Sens y-y :

Zones N M e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 1.09 0.017 0.0153 Comp.C 13.41 0.7895 0.1904 <0 18.9 18.9 10T16
Zone II 0.927 0.015 0.016 Comp.C 15.65 0.7802 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.7 0.016 0.0228 Comp.C 18.78 0.768 0.1344 <0 13.5 13.5 8T16
Zone IV 0.594 0.017 0.029 Comp.C 23.47 0.749 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14
Zone V 0.398 0.016 0.04 Comp.C 31.29 0.721 0.0784 <0 8.1 8.1 6T14

Tableau XIII.25 : sections des armatures longitudinales du poteau A1 sens y-y

Ferraillage transversal :

Zones V (MN) 𝐴𝑡 (cm2) Ferraillage adopté


Zone I 0.01062 0.142 4T8
Zone II 0.00938 0.147 4T8
Zone III 0.00936 0.1755 4T8
Zone IV 0.01061 0.249 4T8
Zone V 0.00982 0.31 4T8

Tableau XIII.26 : sections des armatures transversales du poteau A1

USTHB 2019 Page | 415


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

𝒄𝒂𝒔 𝟐 ∶ 𝑴𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓

𝑀𝑢𝑚𝑎𝑥 = 0.013MN.m

𝑁 𝑐𝑜𝑟𝑟 = 0.927MN

𝑀 0.013 ℎ 0.7
𝑒0 = = 0.927 = 0.0139< 6 = =0.12 m (calcul en compression centrée).
𝑁 6

Les 4 zones sont calculées en compression centrée

Zones 𝑴𝒎𝒂𝒙 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓 e nature 𝜆 β 𝛽𝑟 𝐴𝑠 𝐴𝑠 𝐴𝑠 ferraill


(MN) (MN.m) (m) (m2) (cm2) (cm2) adopté
Zone I 0.013 0.927 0.014 C.C 31.29 0.721 0.1904 <0 18.9 18.9 14T14
Zone II 0.015 0.7 0.021 C.C 31.29 0.721 0.1624 <0 16.2 16.2 12T14
Zone III 0.016 0.594 0.029 C.C 31.29 0.721 0.1344 <0 13.5 13.5 10T14
Zone IV 0.017 0.398 0.043 C.C 31.29 0.721 0.1064 <0 10.8 10.8 8T14

Tableau XIII.27 : sections des armatures longitudinales du poteau A1 dans

Le 𝒄𝒂𝒔 𝟐 ∶ 𝑴𝒎𝒂𝒙
𝑼 → 𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓

La zone V
𝑴𝒎𝒂𝒙 = 0.016MN.m

𝑵𝒄𝒐𝒓𝒓 = 0.046 M N

𝑀 0.016 ℎ
𝑒0 = = 0.046 = 0.35 𝑚 > 6 =0.05 (calcul en flexion composée).
𝑁

ℎ1 =0.3m ; 𝑏1 =0.3m ; d=0.9h=0.9×0.3=0.27m.

-Détermination de la nature de la section et son armature :

Dans notre cas on a N>0, c’est un effort de compression doc :

𝑒 ℎ
𝑒𝑎 =max [2cm ;250 ] =2cm

𝑒1 =𝑒0 +𝑒𝑎 =0.35+0.02=0.37m

USTHB 2019 Page | 416


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Il faut que :𝑙𝑓 /ℎ ≤ max[15 ; 20(𝑒1 /ℎ)

189.7/30=6.32 <max (15 ; 24.67).

6.32 < 24.67

La condition est vérifiée, donc nous pouvons effectuer le calcul en flexion composée mais
avec un moment (𝑀𝑢𝐴 ).

6.𝑙𝑓2
𝑒2 =104 .ℎ (1 + 𝛼) ; excentricité du deuxième ordre.
1

On prend α=1 donc 𝑒2 =0.014.

𝑒𝑇 =𝑒1 +𝑒2 = 0.014+0.37=0.384m

ℎ1
𝑀𝑢.𝐴 = 𝑁𝑢 (𝑒𝑇 + 𝑑 − )=0.023 MN.m
2

𝑀 0.023
𝜇𝑏𝑢,𝐴 = 𝑏.𝑑2𝑢.𝐴 = 0.3×0.272×14.17 = 0.074 <0.48
.𝑓 𝑏𝑢

Section partiellement comprimée.

-calcul par assimilation à la flexion simple.

Le calcul se ramène à un calcul en flexion simple en prenant comme moment fictif « 𝑀𝑢.𝐴 »

ℎ1
Pour tenir compte du risque de flambement : 𝑀𝑢.𝐴 = 𝑁𝑢 (𝑒𝑇 + 𝑑 − ) on obtient une section
2

fictive 𝐴𝑢 d’acier dont on déduit la section réelle 𝐴𝐹𝑐


𝑠 (en flexion composée).

0.85 𝐹𝑐28 0.85×25


𝐹𝑏𝑢 = = =14.17 MPA
𝜃 𝛾𝑏 1×1.5

Avec ( 𝜃 = 1 𝑐𝑎𝑟 𝑡 > 24ℎ , 𝛾𝑏 = 1.5 𝛾𝑠 = 1.15 𝑆𝐷𝑇)

𝜇𝑏𝑢,𝐴 =0.0742 ≤ 0.186 𝑝𝑖𝑣𝑜𝑡 𝐴

𝜀𝑠 = 10%° ; A’=0

α = 1.25 (1−√1 − 2𝜇𝑏𝑢 ) = 1.25 (1−√1 − 2 × 0.0742 ) =0.047

Z= d (1-0.4 α) = 0.27 (1-0.4×0.192) = 0.265m

𝑀 0.023 𝐹 400
Au’=0 Au=𝑍.𝜎 =0.265×347.83 = 2.5 𝑐𝑚2 avec 𝜎𝑠 = 𝛾𝑒 = 1.15 = 347.83 MPa
𝑠 𝑠

USTHB 2019 Page | 417


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Conclusion :

𝑁𝑢
𝐴𝑆𝐹𝐶 = 𝐴𝑢 − 𝐴𝑆𝐹𝐶 = 1.173𝑐𝑚2
{ 𝜎𝑆 ⇒ {
𝐴′𝑆𝐹𝐶 = 𝐴′𝑆 𝐴′𝑆𝐹𝐶 = 0

Ferraillage du poteau en zone I

Figure XIII.14 : Ferraillage du poteau en zone I

Ferraillage en zone II

Figure XIII.15 : Ferraillage du poteau en zone II

USTHB 2019 Page | 418


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Ferraillage en zone III :

Figure XIII.16 : Ferraillage du poteau en zone III

Ferraillage en zone IV :

Figure XIII.17 : Ferraillage du poteau en zone IV

USTHB 2019 Page | 419


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Ferraillage en zone V :

Figure XIII.18 : Ferraillage du poteau en zone V

Detaille de ferraillage du poteau en zone 1

Figure XIII.19 : Detaille de ferraillage du poteau en zone 1

USTHB 2019 Page | 420


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

IV.2 résistance des poutres :


Les poutres sont soumises à un moment fléchissant et un effort tranchant donc le
calcul se fera en flexion simple et comme elles ne sont pas exposées aux intempéries on
considèrera une flexion peu préjudiciable.

-La section des armatures est déterminée pour équilibrer les efforts.

-moment fléchissant évalué pour le ferraillage longitudinal.

-effort tranchant évalué pour le ferraillage transversal.

Toutes les poutres de la structure ont une section droite de même dimension 30×35cm.

IV.2.1 prescription du RPA :

-Armatures longitudinales :

 Le pourcentage total minimum des aciers longitudinaux sur toute la longueur de la


poutre est de : 0.5%bh.
 Le pourcentage total maximum des aciers longitudinaux est de :

-4% en zone courante.

-6% en zone de recouvrement.

 La longueur de recouvrement :𝑙𝑟 = 50 𝜑 en zone sismique III.

-Armature transversales :

𝐴𝑡 ≤ 0.003 × 𝑠 × 𝑏

Avec :

b : la largeur de la poutre.

S : l’espacement maximum entre les armatures transversales qui est déterminées comme suit :


𝑆 < min(4 ,12𝜙 ,30𝑐𝑚) dans la zone nodale et en travée.


S’< 2
en dehors de la zone nodale.

USTHB 2019 Page | 421


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

-condition de non fragilité

D’après l’article B.6.4 du CBA93, les armatures longitudinales de traction doivent


représenter une section au moins égale à 0.001 de la section droite de la poutre :

𝑨𝒄𝒏𝒇 ≥ 0.001 B

 Pour le calcul du ferraillage, les moments fléchissant maximums sont donnée par la
combinaison (1.35G+1.5Q) à l’ELU en situation durable et transitoire (SDT).

IV.2.2 calcul de ferraillage longitudinal :

Portique d’axe 3

-Le moment max en travée : 𝑴𝒖 = 0.0402 MN.m de la poutre (1-2) du niveau de la terrasse.

-le moment max sur appuis : 𝑴𝒖 = 0.071 MN.m de la poutre (1-2) du 9eme étage.

Figure XIII.20 : Diagramme du moment fléchissant sous l’ELU (terrasse + 9eme étage).

a- Ferraillage en travée : (armature inferieure) :

USTHB 2019 Page | 422


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Données :

𝑴𝒖 = 0.0402 MN.m

b =0.3m

h=0.35m

d=0.9h=0.9×0.35=0.315 m

0.85 𝐹𝑐28 0.85×25


𝐹𝑏𝑢 = = =14.17 MPA
𝜃 𝛾𝑏 1×1.5

Avec ( 𝜃 = 1 𝑐𝑎𝑟 𝑡 > 24ℎ , 𝛾𝑏 = 1.5 𝛾𝑠 = 1.15 𝑆𝐷𝑇)

𝑀 0.0402
𝜇𝑏𝑢 = 𝑏𝑑2 𝑓𝑏𝑢 =0.0952 → 𝜇𝑏𝑢 = 0.0952 ≤ 0.186 𝑝𝑖𝑣𝑜𝑡 𝐴
0.3×0.3152 ×14.17

𝜀𝑠 = 10%° ; A’=0

α = 1.25 (1−√1 − 2𝜇𝑏𝑢 ) = 1.25 (1−√1 − 2 × 0.0952 ) =0.12529

Z= d (1-0.4 α) = 0.315 (1-0.4×0.12529) = 0.2992 m

𝑀 0.0402
Au’=0 Au=𝑍.𝜎 =0.2992×347.83 = 3.86 𝑐𝑚2 avec
𝑠

𝐹 400
𝜎𝑠 = 𝛾𝑒 = 1.15 = 347.83 MPa
𝑠

Condition de non fragilité (art B6.4 CBA93)

𝐴𝑐𝑛𝑓 = 0.001 B =0.001 ×30×35=1.05 𝑐𝑚2

𝐴𝑠 𝑖𝑛𝑓 =max (𝐴𝑢 ; 𝐴𝐶𝑁𝐹 ) =max (3.86 ; 1.05) ⟹ 𝐴𝑠 𝑖𝑛𝑓 =3.86 𝑐𝑚2

b- Ferraillage sur appuis : (armature supérieure) :

USTHB 2019 Page | 423


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Données :

𝑴𝒖 = 0.071 MN.m

b = 0.3m

h = 0.35m

d = 0.9h=0.9×0.35=0.315 m

0.85 𝐹𝑐28 0.85×25


𝐹𝑏𝑢 = = =14.17 MPA
𝜃 𝛾𝑏 1×1.5

Avec ( 𝜃 = 1 𝑐𝑎𝑟 𝑡 > 24ℎ , 𝛾𝑏 = 1.5 𝛾𝑠 = 1.15 𝑆𝐷𝑇)

𝑀 0.071
𝜇𝑏𝑢 = 𝑏𝑑2 𝑓𝑏𝑢 =0.168 → 𝜇𝑏𝑢 = 0.168 ≤ 0.186 𝒑𝒊𝒗𝒐𝒕 𝑨
0.3×0.3152 ×14.17

𝜀𝑠 = 10%° ; A’ =0

α = 1.25 (1−√1 − 2𝜇𝑏𝑢 ) = 1.25 (1−√1 − 2 × 0.168 ) =0.2313

Z= d (1-0.4 α) = 0.315 (1-0.4×0.2313) = 0.28585 m

𝑀 0.071 𝐹 400
Au’=0 Au=𝑍.𝜎 =0.28585×347.83 = 7.12 𝑐𝑚2 avec 𝜎𝑠 = 𝛾𝑒 = 1.15 = 347.83 MPa
𝑠 𝑠

Condition de non fragilité (art B6.4 CBA93)

𝐴𝑐𝑛𝑓 = 0.001 B =0.001 ×30×35=1.05 𝑐𝑚2

𝐴𝑠 𝑠𝑢𝑝 =max (𝐴𝑢 ; 𝐴𝐶𝑁𝐹 ) =max (7.12 ; 1.05) ⟹ 𝐴𝑠 𝑠𝑢𝑝 =7.12 𝑐𝑚2

D’après l’article 7.5.2.1 de RPA2003 :

 Le ferraillage minimum des aciers longitudinaux :

𝐴min 𝑅𝑃𝐴 =0.5%bh=0.5%×30×35=5.25𝑐𝑚2

 Le pourcentage maximum des aciers longitudinaux :

4%bh=4%×30×35=42 𝑐𝑚2

6%bh=6%×30×35=63 𝑐𝑚2

USTHB 2019 Page | 424


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

Conclusion :

Donc nous optons pour toutes les poutres :

𝐴𝑠 𝑖𝑛𝑓 = 3.86 𝑐𝑚2


{
𝐴𝑠 𝑠𝑢𝑝 = 7.12 𝑐𝑚2

-les résultats du ferraillage de toutes les poutres en travée et sur appuis du portique d’axe 3
pour l’étage courant et terrasse, sont données dans les tableaux suivants :

M b×h Z 𝐴𝑠 𝐴𝑠𝑚𝑖𝑛 𝐴𝑠
Niveau Poutres 𝜇𝑏𝑢 α
(KN.m) (cm) (m) ( 𝑐𝑚2 ) (𝑐𝑚2 ) adopté
1-2 40,16 30×35 0,0952 0,1252 0,2992 3,85874 5,25 3T14
2-3 12,23 30×35 0,0289 0,0367 0,3103 1,13288 5,25 3T14
En travée
3-4 24,6 30×35 0,0583 0,0751 0,3055 2,31480 5,25 3T14
3T12+
terrasse 1-2 30,72 30×35 0,0728 0,0946 0,3030 2,91406 5,25
3T14
3T12+
Sur appui 2-3 69,14 30×35 0,1639 0,2251 0,2866 6,93495 5,25
3T14
3T12+
3-4 69,14 30×35 0,1639 0,2251 0,2866 6,93495 5,25
3T14

Tableau XIII.28 : sections d’armatures longitudinales de toutes les poutres au niveau


terrasse

Niveau Poutres M b×h 𝜇𝑏𝑢 α Z 𝐴𝑠 𝐴𝑠𝑚𝑖𝑛 𝐴𝑠


(KN.m) (cm) (m) ( 𝑐𝑚2 ) (𝑐𝑚2 ) adopté
1-2 31,11 30×35 0,0737 0,0958 0,3029 2,95259 5,25 3T14
En travée 2-3 19,49 30×35 0,0462 0,0591 0,3075 1,82194 5,25 3T14
3-4 24,28 30×35 0,0575 0,0741 0,3056 2,28374 5,25 3T14
10eme
1-2 40,47 30×35 0,0959 0,1263 0,2990 3,89020 5,25 3T12+3T
Etage
14
Sur appui 2-3 70,83 30×35 0,1679 0,2313 0,2858 7,12365 5,25 3T12+3T
14
3-4 70,83 30×35 0,1679 0,2313 0,2858 7,12365 5,25 3T12+3T
14

Tableau XIII.29 : sections d’armatures longitudinales de toutes les poutres à l’étage


courant

USTHB 2019 Page | 425


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

IV.2.3 calcul de ferraillage transversal :


L’effort tranchant maximal de la poutre est donné par la combinaison 1.35G+1.5Q et sa
valeur est :

𝑽𝒖 = 0.06436 MN

Figure XIII. 21 : Diagramme de l’effort tranchant sous l’ELU (terrasse + 9eme étage).

-vérification de la contrainte tangentielle :

La contrainte tangentielle conventionnelle ne doit pas dépasser la contrainte limite :

𝑉𝑢 0.06436 𝑓𝑐28
𝜏𝑢𝑚𝑎𝑥 = 𝑏 = 0.3×0.315 =0.68 < 𝜏̅ =min {0.2 ; 5𝑀𝑃𝑎}=3.33 MPa vérifié.
0 ×𝑑 𝛾𝑏

-détermination des espacements :

D’après L’article 7.5.2.2 du RPA V2003, l’espacement des armatures transversales est :

En zone nodale et en travée :

12𝜙 = 12 × 1.2 = 14.4𝑐𝑚


ℎ 35
𝑆𝑡 ≤ 𝑚𝑖𝑛 { = = 8.75𝑐𝑚 ⇒ 𝑆𝑡 ≤ 8.75 cm
4 4
30𝑐𝑚

En dehors de la zone nodale :

𝑆𝑡 ≤ h/2 =35/2=17.5cm

Nous optons un espacement de 8 cm en zone nodale et de 15 cm en dehors de cette zone.

USTHB 2019 Page | 426


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

-d’après l’article 7.5.2.2 du RPA99 V2003, le ferraillage transversal

𝐴𝑡 =0.003 𝑆𝑡 𝑏 =0.003 ×15×30=1.354 cm2

On opte 4T8=1.507 cm2

Croquis de ferraillage de la poutre :

En appui en travée

Figure XIII.22 : ferraillage de la poutre

USTHB 2019 Page | 427


CHAPITRE XIII : RESISTANCE DES ELEMENTS STRUCTURAUX

USTHB 2019 Page | 428