Vous êtes sur la page 1sur 8

Musée d’Orsay

Service culturel
texte : C. Barbillon L’orientalisme

fiche de visite
graphisme et impression :
Musée d’Orsay 1997

• Présentation
• Objectifs
• Préparation de la visite
• Prolongements de la visite
• La visite : liste des œuvres
• Bibliographie

Bibliographie Présentation La conquête de l’Algérie C’est aussi la démarche d’un peintre de batailles
comme Horace Vernet qui, lors de ses voyages en
A partir de 1830 (prise d’Alger par l’armée de Algérie, peint des scènes bibliques à partir de
• Lynne Thornton, Les Orientalistes, peintres L’orientalisme, terme répandu à partir de 1830, ne
Charles X), la conquête et la colonisation de personnages modernes. Ainsi publie-t-il dans
voyageurs, ACR édition “Poche couleur”, 1993 désigne pas un style mais plutôt un climat qui
l’Algérie sont conduites parallèlement par les L’illustration en 1848 un article intitulé : “Des
• Lynne Thornton, La Femme dans la peinture apparaît au XVIIe siècle et se développe dans la
Français. Les différents affrontements qui rapports qui existent entre le costume des anciens
orientaliste, ACR édition “Poche couleur”, 1993 peinture française aux XVIIIe et XIXe siècles. Il
s’échelonnent tout au long du XIXe siècle Hébreux et celui des modernes”. Chassériau ne
• Sophie Monneret, L’Orient des peintres, Nathan, commence avec la mode des turqueries dont
fournissent aux peintres de batailles l’occasion de fait pour sa part qu’un court séjour en Algérie en
1989 témoigne le célèbre “mammamouchi” du
représenter de nouveaux décors, comme le 1846, mais il s’en inspire encore des années plus
• Gerald M. Ackerman, La vie et l’œuvre de Jean- Bourgeois Gentilhomme de Molière. Il se poursuit
montre, par exemple, la Prise de la Smala d’Abd-el- tard, de manière très libre comme dans le cas de
Léon Gérôme, ACR édition “Poche couleur”, 1997 avec les sultanes et les muftis de convention qu’on
Kader de Bellangé (Chantilly, musée Condé). ses nus féminins, qui évoquent un Orient
• Jean-Claude Lesage, Charles de Tournemine, voit tant au théâtre que dans la peinture galante
L’établissement progressif de colons français imaginaire et sensuel, tout en s’inspirant de
peintre orientaliste, Edisud, 1986 de l’époque du règne de Louis XV. Mais il connaît
renforce l’intérêt et la curiosité des “français de la modèles parisiens.
• James Thompson, Barbara Wright, La vie et au XIXe siècle une évolution importante : Victor
métropole” pour les paysages et les coutumes de Souvent les peintres orientalistes collectionnent
l’œuvre d’Eugène Fromentin, ACR édition, 1987 Hugo note en 1829, dans la préface des Orientales,
l’Algérie. Ils peuvent inspirer un tel attrait que armes, tapis, et autres objets rares et insolites.
• Jean-Claude Berchet, Le Voyage en Orient : que “l’Orient est devenu une préoccupation
certains artistes, comme Guillaumet, y séjournent Mais ces accessoires sont utilisés au gré de leur
anthologie des voyageurs français dans le Levant générale”.
à plusieurs reprises. fantaisie imaginative.
au XIXe siècle, Robert Laffont “Bouquins”, 1992
• Christine Peltre, L’atelier du voyage. Les peintres
en Orient au XIXe siècle, Gallimard “Le Événements politiques Evolutions économiques et culturelles
L’orientalisme naturaliste :
Promeneur”, 1995 et transformations économiques L’Empire ottoman est en déclin et recule tout au la curiosité ethnographique
• Eugène Fromentin, Une Année dans le Sahel, entraînent un nouveau regard long du siècle. Ses défaites amènent une part de
Flammarion “GF”, 1991
• Eugène Fromentin, Un été dans le Sahara : sur l’Orient ses élites à souhaiter la modernisation de leur La confrontation avec l’Orient, rendue plus directe
pays. Les investissements économiques, les par l’amélioration des conditions de voyage,
voyage dans les oasis du Sud algérien en 1853,
La campagne d’Egypte missions d’enseignement, laïques ou religieuses, conduit certains artistes à s’intéresser plus
France-Empire, 1992
les échanges culturels et diplomatiques se volontiers à sa réalité : le surnom de “Millet du
• François René Chateaubriand, Itinéraire de Paris
Bonaparte, mu par l’exemple des grands multiplient. désert” donné à Guillaumet montre qu’il est
à Jérusalem, Flammarion “GF”, 1968
conquérants de l’Antiquité et désireux d’imposer Ainsi, Méhémet Ali (1805-1849), qui offre à la assimilé au courant réaliste. Certains artistes
• Gérard de Nerval, Voyage en Orient, Flammarion
la présence française dans une région du monde France l’obélisque de la Concorde, s’attache au accompagnent même des missions scientifiques,
“GF”, 1980 (2 volumes)
également convoitée par les Anglais, débarque à monde extérieur. L’ouverture du canal de Suez, avec le souci de contribuer à fixer la mémoire de
• Théophile Gautier, Voyage en Espagne,
Aboukir le 1er juillet 1798. Il est accompagné par oeuvre de Ferdinand de Lesseps, inauguré en cet Orient qui se transforme au contact des
Flammarion “GF”, 1981
un groupe de savants chargé de doter le pays de 1869, le développement des routes, voies ferrées et Européens. Le sculpteur Cordier réalise par
• Pierre Loti, Le Désert, C. Pirot “Monts et
techniques modernes et par quelques artistes qui liaisons maritimes à vapeur, favorisent les exemple une série de bustes destinés à illustrer
merveilles”, 1987
font des relevés de sites et de monuments (le échanges et les voyages. l’histoire des races présentée dans la galerie
• Victor Segalen, Les Immémoriaux, Pocket “Terre
baron Vivant Denon, devenu ensuite directeur anthropologique du Museum d’histoire naturelle à
humaine”, 1983 (pour les prolongements
général des musées, publie en 1802 le Voyage Paris. Cette démarche est proche des conceptions
concernant l’exotisme, Gauguin et Tahiti)
dans la Haute et Basse Egypte). L’occupation
L’orientalisme romantique : naturalistes.
• Edward Saïd, L’Orientalisme : l’Orient créé par
l’Occident, Seuil “La couleur des idées”, 1996 française en Egypte ne dure que trois ans mais un Orient imaginaire Les paysages n’intéressent pas moins les peintres
inspire des œuvres célèbres comme Bonaparte que les types humains. Frappés par l’immensité du
• Mounira Khemir (introduction), L’Orientalisme.
visitant les pestiférés de Jaffa de Gros (1804, musée Désireux de renouveler leurs modèles et leurs désert, des artistes comme Fromentin, Guillaumet
L’Orient des photographes au XIXe siècle, CNC
du Louvre) et alimente la mode de sources d’inspiration, les artistes et les écrivains ou Tournemine cherchent à rendre compte de la
“Photo Poche”, 1994
l’“Egyptomanie”. romantiques sont séduits par la puissance de sensation d’infini qui s’en dégage. L’esprit
• La sculpture ethnographique, de la Vénus
dépaysement d’un Orient dans lequel ils puisent d’observation, le désir de rendre compte et de
hottentote à la Tehura de Gauguin, RMN “Les
La guerre de libération de la Grèce avant tout des thèmes nouveaux : la cruauté du témoigner des choses vues comme des
Dossiers du Musée d’Orsay” n°53, 1994
tyran, du désert ou de la chasse, la sensualité et phénomènes atmosphériques et lumineux
Les échos de la Révolution française ont soulevé l’opulence des femmes des harems, le pittoresque entraînent ces artistes à privilégier le reportage
Audiovisuel l’enthousiasme des patriotes grecs et éveillé le des scènes de rues aux foules grouillantes et par rapport à l’émotion.
désir d’indépendance d’un peuple soumis à colorées... Ils y trouvent aussi l’occasion de
• Le rêve oriental au XIXe siècle, écrivains, peintres, l’autorité ottomane. Les Grecs s’organisent en peindre, avec des couleurs plus vives et plus
géographes, photographes, CNDP “Diathèque, sociétés patriotiques dès les dernières années du éclatantes, des effets de lumière plus intenses.
expression et langage”, 24 diapositives + livret XVIIIe siècle ; la guerre de libération nationale, Decamps ne fait qu’un seul séjour d’un peu plus
• Eugène Delacroix, le voyage au Maroc, cédérom, commencée en 1821, s’accompagne de sanglants d’un an au Proche-Orient (1828-1829), mais peint
coproduction Arborescence/Les Films massacres. La cause grecque rallie de nombreux dès avant ce voyage des villes et bâtiments
d’Ici/Institut du Monde arabe/RMN, 1994 étrangers - comme le poète anglais Byron - qui se imaginaires, ainsi que des personnages turcs.
constituent en brigades volontaires (les Delacroix, parti en 1832, traverse le Maghreb,
Philhéllènes) et remportent des succès sur les séjourne notamment à Meknès, Oran, Alger... où il
troupes du Sultan. L’intervention anglo-franco- dessine de très nombreux croquis et aquarelles -
russe, en 1827, est cependant nécessaire pour que source inépuisable de documentation pour les
la Grèce accède à l’indépendance (1829-1830). trente années à venir - et élabore quelques-unes
Cette lutte inspire et émeut les artistes libéraux. de ses toiles les plus célèbres, comme les Femmes
L’une des plus célèbres œuvres de Delacroix, d’Alger dans leur appartement (1834, musée du
Scènes des massacres de Scio (1824, musée du Louvre). La noblesse d’allure des Arabes lui fait
Louvre) y fait explicitement référence. penser qu’ils sortent vivants de l’histoire
ancienne : “Rome n’est plus dans Rome” écrit-il,
“l’Antique n’a rien de plus beau”.
Objectifs Fromentin. On pourra, notamment, faire étudier
des extraits d’Une année dans le Sahel, rédigé en
Préparation de la visite Prolongements de la visite La visite : liste des œuvres Sculptures
1859. Mais ce type d’approche comparative peut • Louis-Ernest Barrias : Jeune fille du Mégare
Différents objectifs pédagogiques peuvent être Pour préparer la visite au musée d’Orsay, On pourra approfondir l’approche d’un des plus N.B. : Quand il s’agit d’une visite-conférence, cette
très bien fonctionner avec d’autres textes assise et filant, 1868
assignés à une visite consacrée à l’orientalisme. Ils différentes possibilités s’offrent à l’enseignant, à brillants des artistes abordés pendant la visite : liste d’œuvres est indicative. Le conférencier qui
orientalistes d’auteurs plus célèbres. Il sera • Adèle d’Affry Marcello, duchesse de Castiglione-
sont ici proposés par ordre de complexité exploiter selon le niveau des élèves et selon la Eugène Delacroix. Les limites chronologiques conduit le groupe d’élèves est libre d’y choisir les
toujours nécessaire de bien distinguer les Colona : Chef abyssin, 1873
croissante. discipline du professeur à l’instigation duquel elle assignées aux collections du musée d’Orsay ne œuvres qui soutiennent sa démonstration.
procédés propres aux arts visuels et à la • Emmanuel Fremiet : Eléphant pris au piège, 1877
a lieu. permettent qu’une évocation très limitée de son Cette liste comprend des peintures, sculptures et
littérature, en marquant les limites des • Jean Dampt : Avant la fantasia, souvenir de
œuvre. Il est donc souhaitable de la complêter en objets d’art exposés dans les salles du musée
Niveau écoles parallélismes.
• Etudier le contexte historique de l’orientalisme. consacrant une visite au musée du Louvre, où sont d’Orsay. Tanger, 1885
Préciser les différentes zones d’influence des pays conservée des œuvres majeures de l’artiste, et au • Charles-Henri-Joseph Cordier : Nègre du
Les programmes de l’école maternelle prévoient 5. Cette visite permet, et ce n’est pas son moindre Soudan, 1857
européens et de la France au Proche Orient et en musée Delacroix, place Furstemberg (Paris VI), à
une initiation à la découverte du monde, de objectif, d’approcher les arts visuels de la
Afrique du Nord. Distinguer les processus de la collection très riche et variée. Peintures • Charles-Henri-Joseph Cordier : Capresse des
l’environnement et de la culture. Il est possible deuxième moitié du XIXe siècle sous un angle colonies, 1861
conquête et de colonisation. On pourra insister sur
d’utiliser des œuvres de cette visite pour fournir transversal, car sa thématique est représentée • Gustave Guillaumet : Le Sahara, dit aussi Le • Charles-Henri-Joseph Cordier : Arabe d’El-
le rôle que le pouvoir politique, par le biais des Un autre prolongement de la visite consiste en une
des premiers repères d’orientation (espaces dans plusieurs des grands courants stylistiques qui Désert, 1867 Aghouat en burnous, Salon de 1857
commandes, assigne aux artistes et, par ailleurs, confrontation entre l’orientalisme et le
proches, lointains, très lointains...) ainsi que pour sont représentés dans les collections du musée • Henri Regnault : Exécution sans jugement sous les
sur les conditions matérielles et topographiques primitivisme, dont le représentant le plus célèbre
une première approche des paysages, de l’habitat, d’Orsay. C’est donc une façon d’approcher l’art de rois maures de Grenade, 1870
du “voyage en Orient” qu’ils entreprennent de plus est Gauguin. Il est intéressant de montrer aux
des costumes, des animaux exotiques... cette époque autrement que par “tranches”, c’est-
en plus souvent individuellement. élèves que l’Orient fournit aux artistes dits • Charles de Tournemine : Eléphants d’Afrique, Objets d’art
L’école élémentaire permet l’étude de la diversité à-dire par juxtaposition de mouvements salon de 1867
Il faudra aussi veiller à préciser, en utilisant la “orientalistes” essentiellement deux types
des paysages et une première découverte des (romantisme, réalisme, académisme, • Charles de Tournemine : Café à Adalia, 1861 • Théodore Deck : Coupe monumentale, vers 1870
cartographie, les zones concernées par d’apports : des références iconographiques
cartes et du globe terrestre, ainsi qu’une initiation impressionnisme...). • Eugène Delacroix : Chasse aux Lions, 1854 • Philippe-Joseph Brocard : Vase, 1867
l’orientalisme : le fait que l’Orient du XIXe siècle inédites et un renouvellement de la réflexion
aux démarches artistiques. On peut alors faire De plus, on trouve des œuvres orientalistes dans • Eugène Delacroix : Chasse au Tigre, 1854
commence, par exemple, au sud de l’Espagne peut plastique dans les domaines de la lumière et de la
comparer aux enfants leur univers avec d’autres toutes les techniques de production artistique • Eugène Delacroix : Passage d’un gué au Maroc,
surprendre aujourd’hui. couleur. Les artistes primitivistes iront plus loin :
formes d’environnement et insister sur les présentes au musée : peinture, sculpture, 1858
ils intégreront à leur vocabulaire formel des
différences dans l’espace et dans le temps. Les photographie, plus rarement, objets d’art. • Eugène Delacroix : Chevaux arabes se battant
• Etudier un certain nombre de textes appartenant éléments issus des productions artistiques
tableaux orientalistes évoquent des climats, des Enfin, l’orientalisme se décèle dans tous les dans une écurie, 1860
à la littérature orientaliste du XIXe siècle, de autochtones. Cette démarche induira un
milieux naturels et des paysages, des activités genres codifiés par la traditionnelle “hiérarchie” : • Auguste Renoir : La mosquée ou Fête arabe, 1881
préférence choisis de manière à illustrer les deux bouleversement dans l’ordre des valeurs : l’art
humaines, dont la confrontation avec ceux que peinture d’histoire, portrait, peinture animalière, • Auguste Renoir : Paysage d’Algérie ou Le ravin de
versants de la visite : une première partie savant du monde occidental y perdrait-il sa
connaissent les enfants est des plus utiles. Il est paysage. la femme sauvage, 1881
consacrée à “l’Orient rêvé des romantiques”, une suprématie ?
également possible d’aborder les variations de la seconde à “l’Orient réel des naturalistes”. (voir les • Auguste Renoir : Champs de bananiers, 1881
valeur des notions de distance et de temps en se 6. De manière plus pointue, la démarche • Théodore Chassériau : Tepidarium, salon de
indications bibliographiques et le paragraphe
fondant sur l’études des moyens de ethnographique de certains des artistes 1853
réservé à l’objectif n°4)
communication et de transports. orientalistes peut être replacée dans l’étude de la • Théodore Chassériau : Chefs de tribus arabes se
constitution des sciences humaines durant la défiant au combat singulier sous les remparts d’une
• Donner des éléments (extraits de textes, images,
deuxième moitié du XIXe siècle. Il est également ville, salon de 1852
Niveaux collèges et lycées repères historiques) permettant aux élèves de
possible, plus largement, de l’envisager dans le • Léon Belly : Pèlerins allant à la Mecque, 1861
comprendre sous quelles formes l’Orient a inspiré
cadre des rapports arts/sciences. • Alexandre Decamps : Marchand turc fumant
1. La visite peut s’inscrire dans une réflexion sur les arts et la littérature aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Cette démarche comprendra avec fruit une visite dans sa boutique, 1844
le voyage, le dépaysement, l’ailleurs. Un relevé et • Alexandre Decamps : Paysage. Saül poursuivant
une analyse d’éléments iconographiques et au musée du Louvre centrée sur le XVIIIe siècle.
On pourra alors sensibiliser les élèves aux David
plastiques révélant cette quête de sujets et d’un • Eugène Fromentin : Le pays de la soif, vers 1869
climat nouveaux permet de prendre conscience différences d’approche de cette thématique par les
arts du XIXe siècle. • Eugène Fromentin : Chasse au faucon en Algérie,
des aspirations au renouvellement des artistes du la curée, 1863
XIXe siècle. • Gustave Guillaumet : Tisseuses à Bou-Saâda, dit
autrefois à tort Fileuses à Bou-Saâda
2. Elle peut être replacée dans le cadre d’une • Gustave Guillaumet : Le Désert, 1867
thématique plus large consacrée à l’opposition • Gustave Guillaumet : Laghouat, Sahara algérien,
“rêve/réalité”. Elle peut constituer l’amorce d’une 1873
réflexion sur le rapport, au sein des arts visuels, • Gustave Guillaumet : Prière du soir dans le
entre le reportage et l’expression d’une Sahara, 1863
interprétation subjective. • Octave Penguilly-L’Haridon : Les bergers,
conduits par l’étoile, se rendant à Bethléem, 1863
3. Elle se présente comme un complément naturel • Jean-Léon Gérôme : Jérusalem (Golgotha,
à l’étude du romantisme, en mettant l’accent sur Consumatum est, La Crucifixion), 1867
l’une des thématiques majeures de ce courant. • Alfred Dehodencq : L’adieu du roi Boabdil à
Elle montre aussi comment l’orientalisme peut Grenade, 1869
perdurer et se modifier au-delà des codes de
l’esthétique romantique.

4. L’orientalisme est un sujet qui permet une


étude comparée des modes d’approche et de
traitement différents mais parallèles de la
littérature et des arts visuels. Un exemple
exceptionnel est fourni à cet égard par l’œuvre
double, littéraire et artistique, d’Eugène
Objectifs Fromentin. On pourra, notamment, faire étudier
des extraits d’Une année dans le Sahel, rédigé en
Préparation de la visite Prolongements de la visite La visite : liste des œuvres Sculptures
1859. Mais ce type d’approche comparative peut • Louis-Ernest Barrias : Jeune fille du Mégare
Différents objectifs pédagogiques peuvent être Pour préparer la visite au musée d’Orsay, On pourra approfondir l’approche d’un des plus N.B. : Quand il s’agit d’une visite-conférence, cette
très bien fonctionner avec d’autres textes assise et filant, 1868
assignés à une visite consacrée à l’orientalisme. Ils différentes possibilités s’offrent à l’enseignant, à brillants des artistes abordés pendant la visite : liste d’œuvres est indicative. Le conférencier qui
orientalistes d’auteurs plus célèbres. Il sera • Adèle d’Affry Marcello, duchesse de Castiglione-
sont ici proposés par ordre de complexité exploiter selon le niveau des élèves et selon la Eugène Delacroix. Les limites chronologiques conduit le groupe d’élèves est libre d’y choisir les
toujours nécessaire de bien distinguer les Colona : Chef abyssin, 1873
croissante. discipline du professeur à l’instigation duquel elle assignées aux collections du musée d’Orsay ne œuvres qui soutiennent sa démonstration.
procédés propres aux arts visuels et à la • Emmanuel Fremiet : Eléphant pris au piège, 1877
a lieu. permettent qu’une évocation très limitée de son Cette liste comprend des peintures, sculptures et
littérature, en marquant les limites des • Jean Dampt : Avant la fantasia, souvenir de
œuvre. Il est donc souhaitable de la complêter en objets d’art exposés dans les salles du musée
Niveau écoles parallélismes.
• Etudier le contexte historique de l’orientalisme. consacrant une visite au musée du Louvre, où sont d’Orsay. Tanger, 1885
Préciser les différentes zones d’influence des pays conservée des œuvres majeures de l’artiste, et au • Charles-Henri-Joseph Cordier : Nègre du
Les programmes de l’école maternelle prévoient 5. Cette visite permet, et ce n’est pas son moindre Soudan, 1857
européens et de la France au Proche Orient et en musée Delacroix, place Furstemberg (Paris VI), à
une initiation à la découverte du monde, de objectif, d’approcher les arts visuels de la
Afrique du Nord. Distinguer les processus de la collection très riche et variée. Peintures • Charles-Henri-Joseph Cordier : Capresse des
l’environnement et de la culture. Il est possible deuxième moitié du XIXe siècle sous un angle colonies, 1861
conquête et de colonisation. On pourra insister sur
d’utiliser des œuvres de cette visite pour fournir transversal, car sa thématique est représentée • Gustave Guillaumet : Le Sahara, dit aussi Le • Charles-Henri-Joseph Cordier : Arabe d’El-
le rôle que le pouvoir politique, par le biais des Un autre prolongement de la visite consiste en une
des premiers repères d’orientation (espaces dans plusieurs des grands courants stylistiques qui Désert, 1867 Aghouat en burnous, Salon de 1857
commandes, assigne aux artistes et, par ailleurs, confrontation entre l’orientalisme et le
proches, lointains, très lointains...) ainsi que pour sont représentés dans les collections du musée • Henri Regnault : Exécution sans jugement sous les
sur les conditions matérielles et topographiques primitivisme, dont le représentant le plus célèbre
une première approche des paysages, de l’habitat, d’Orsay. C’est donc une façon d’approcher l’art de rois maures de Grenade, 1870
du “voyage en Orient” qu’ils entreprennent de plus est Gauguin. Il est intéressant de montrer aux
des costumes, des animaux exotiques... cette époque autrement que par “tranches”, c’est-
en plus souvent individuellement. élèves que l’Orient fournit aux artistes dits • Charles de Tournemine : Eléphants d’Afrique, Objets d’art
L’école élémentaire permet l’étude de la diversité à-dire par juxtaposition de mouvements salon de 1867
Il faudra aussi veiller à préciser, en utilisant la “orientalistes” essentiellement deux types
des paysages et une première découverte des (romantisme, réalisme, académisme, • Charles de Tournemine : Café à Adalia, 1861 • Théodore Deck : Coupe monumentale, vers 1870
cartographie, les zones concernées par d’apports : des références iconographiques
cartes et du globe terrestre, ainsi qu’une initiation impressionnisme...). • Eugène Delacroix : Chasse aux Lions, 1854 • Philippe-Joseph Brocard : Vase, 1867
l’orientalisme : le fait que l’Orient du XIXe siècle inédites et un renouvellement de la réflexion
aux démarches artistiques. On peut alors faire De plus, on trouve des œuvres orientalistes dans • Eugène Delacroix : Chasse au Tigre, 1854
commence, par exemple, au sud de l’Espagne peut plastique dans les domaines de la lumière et de la
comparer aux enfants leur univers avec d’autres toutes les techniques de production artistique • Eugène Delacroix : Passage d’un gué au Maroc,
surprendre aujourd’hui. couleur. Les artistes primitivistes iront plus loin :
formes d’environnement et insister sur les présentes au musée : peinture, sculpture, 1858
ils intégreront à leur vocabulaire formel des
différences dans l’espace et dans le temps. Les photographie, plus rarement, objets d’art. • Eugène Delacroix : Chevaux arabes se battant
• Etudier un certain nombre de textes appartenant éléments issus des productions artistiques
tableaux orientalistes évoquent des climats, des Enfin, l’orientalisme se décèle dans tous les dans une écurie, 1860
à la littérature orientaliste du XIXe siècle, de autochtones. Cette démarche induira un
milieux naturels et des paysages, des activités genres codifiés par la traditionnelle “hiérarchie” : • Auguste Renoir : La mosquée ou Fête arabe, 1881
préférence choisis de manière à illustrer les deux bouleversement dans l’ordre des valeurs : l’art
humaines, dont la confrontation avec ceux que peinture d’histoire, portrait, peinture animalière, • Auguste Renoir : Paysage d’Algérie ou Le ravin de
versants de la visite : une première partie savant du monde occidental y perdrait-il sa
connaissent les enfants est des plus utiles. Il est paysage. la femme sauvage, 1881
consacrée à “l’Orient rêvé des romantiques”, une suprématie ?
également possible d’aborder les variations de la seconde à “l’Orient réel des naturalistes”. (voir les • Auguste Renoir : Champs de bananiers, 1881
valeur des notions de distance et de temps en se 6. De manière plus pointue, la démarche • Théodore Chassériau : Tepidarium, salon de
indications bibliographiques et le paragraphe
fondant sur l’études des moyens de ethnographique de certains des artistes 1853
réservé à l’objectif n°4)
communication et de transports. orientalistes peut être replacée dans l’étude de la • Théodore Chassériau : Chefs de tribus arabes se
constitution des sciences humaines durant la défiant au combat singulier sous les remparts d’une
• Donner des éléments (extraits de textes, images,
deuxième moitié du XIXe siècle. Il est également ville, salon de 1852
Niveaux collèges et lycées repères historiques) permettant aux élèves de
possible, plus largement, de l’envisager dans le • Léon Belly : Pèlerins allant à la Mecque, 1861
comprendre sous quelles formes l’Orient a inspiré
cadre des rapports arts/sciences. • Alexandre Decamps : Marchand turc fumant
1. La visite peut s’inscrire dans une réflexion sur les arts et la littérature aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Cette démarche comprendra avec fruit une visite dans sa boutique, 1844
le voyage, le dépaysement, l’ailleurs. Un relevé et • Alexandre Decamps : Paysage. Saül poursuivant
une analyse d’éléments iconographiques et au musée du Louvre centrée sur le XVIIIe siècle.
On pourra alors sensibiliser les élèves aux David
plastiques révélant cette quête de sujets et d’un • Eugène Fromentin : Le pays de la soif, vers 1869
climat nouveaux permet de prendre conscience différences d’approche de cette thématique par les
arts du XIXe siècle. • Eugène Fromentin : Chasse au faucon en Algérie,
des aspirations au renouvellement des artistes du la curée, 1863
XIXe siècle. • Gustave Guillaumet : Tisseuses à Bou-Saâda, dit
autrefois à tort Fileuses à Bou-Saâda
2. Elle peut être replacée dans le cadre d’une • Gustave Guillaumet : Le Désert, 1867
thématique plus large consacrée à l’opposition • Gustave Guillaumet : Laghouat, Sahara algérien,
“rêve/réalité”. Elle peut constituer l’amorce d’une 1873
réflexion sur le rapport, au sein des arts visuels, • Gustave Guillaumet : Prière du soir dans le
entre le reportage et l’expression d’une Sahara, 1863
interprétation subjective. • Octave Penguilly-L’Haridon : Les bergers,
conduits par l’étoile, se rendant à Bethléem, 1863
3. Elle se présente comme un complément naturel • Jean-Léon Gérôme : Jérusalem (Golgotha,
à l’étude du romantisme, en mettant l’accent sur Consumatum est, La Crucifixion), 1867
l’une des thématiques majeures de ce courant. • Alfred Dehodencq : L’adieu du roi Boabdil à
Elle montre aussi comment l’orientalisme peut Grenade, 1869
perdurer et se modifier au-delà des codes de
l’esthétique romantique.

4. L’orientalisme est un sujet qui permet une


étude comparée des modes d’approche et de
traitement différents mais parallèles de la
littérature et des arts visuels. Un exemple
exceptionnel est fourni à cet égard par l’œuvre
double, littéraire et artistique, d’Eugène
Musée d’Orsay
Service culturel
texte : C. Barbillon L’orientalisme

fiche de visite
graphisme et impression :
Musée d’Orsay 1997

• Présentation
• Objectifs
• Préparation de la visite
• Prolongements de la visite
• La visite : liste des œuvres
• Bibliographie

Bibliographie Présentation La conquête de l’Algérie C’est aussi la démarche d’un peintre de batailles
comme Horace Vernet qui, lors de ses voyages en
A partir de 1830 (prise d’Alger par l’armée de Algérie, peint des scènes bibliques à partir de
• Lynne Thornton, Les Orientalistes, peintres L’orientalisme, terme répandu à partir de 1830, ne
Charles X), la conquête et la colonisation de personnages modernes. Ainsi publie-t-il dans
voyageurs, ACR édition “Poche couleur”, 1993 désigne pas un style mais plutôt un climat qui
l’Algérie sont conduites parallèlement par les L’illustration en 1848 un article intitulé : “Des
• Lynne Thornton, La Femme dans la peinture apparaît au XVIIe siècle et se développe dans la
Français. Les différents affrontements qui rapports qui existent entre le costume des anciens
orientaliste, ACR édition “Poche couleur”, 1993 peinture française aux XVIIIe et XIXe siècles. Il
s’échelonnent tout au long du XIXe siècle Hébreux et celui des modernes”. Chassériau ne
• Sophie Monneret, L’Orient des peintres, Nathan, commence avec la mode des turqueries dont
fournissent aux peintres de batailles l’occasion de fait pour sa part qu’un court séjour en Algérie en
1989 témoigne le célèbre “mammamouchi” du
représenter de nouveaux décors, comme le 1846, mais il s’en inspire encore des années plus
• Gerald M. Ackerman, La vie et l’œuvre de Jean- Bourgeois Gentilhomme de Molière. Il se poursuit
montre, par exemple, la Prise de la Smala d’Abd-el- tard, de manière très libre comme dans le cas de
Léon Gérôme, ACR édition “Poche couleur”, 1997 avec les sultanes et les muftis de convention qu’on
Kader de Bellangé (Chantilly, musée Condé). ses nus féminins, qui évoquent un Orient
• Jean-Claude Lesage, Charles de Tournemine, voit tant au théâtre que dans la peinture galante
L’établissement progressif de colons français imaginaire et sensuel, tout en s’inspirant de
peintre orientaliste, Edisud, 1986 de l’époque du règne de Louis XV. Mais il connaît
renforce l’intérêt et la curiosité des “français de la modèles parisiens.
• James Thompson, Barbara Wright, La vie et au XIXe siècle une évolution importante : Victor
métropole” pour les paysages et les coutumes de Souvent les peintres orientalistes collectionnent
l’œuvre d’Eugène Fromentin, ACR édition, 1987 Hugo note en 1829, dans la préface des Orientales,
l’Algérie. Ils peuvent inspirer un tel attrait que armes, tapis, et autres objets rares et insolites.
• Jean-Claude Berchet, Le Voyage en Orient : que “l’Orient est devenu une préoccupation
certains artistes, comme Guillaumet, y séjournent Mais ces accessoires sont utilisés au gré de leur
anthologie des voyageurs français dans le Levant générale”.
à plusieurs reprises. fantaisie imaginative.
au XIXe siècle, Robert Laffont “Bouquins”, 1992
• Christine Peltre, L’atelier du voyage. Les peintres
en Orient au XIXe siècle, Gallimard “Le Événements politiques Evolutions économiques et culturelles
L’orientalisme naturaliste :
Promeneur”, 1995 et transformations économiques L’Empire ottoman est en déclin et recule tout au la curiosité ethnographique
• Eugène Fromentin, Une Année dans le Sahel, entraînent un nouveau regard long du siècle. Ses défaites amènent une part de
Flammarion “GF”, 1991
• Eugène Fromentin, Un été dans le Sahara : sur l’Orient ses élites à souhaiter la modernisation de leur La confrontation avec l’Orient, rendue plus directe
pays. Les investissements économiques, les par l’amélioration des conditions de voyage,
voyage dans les oasis du Sud algérien en 1853,
La campagne d’Egypte missions d’enseignement, laïques ou religieuses, conduit certains artistes à s’intéresser plus
France-Empire, 1992
les échanges culturels et diplomatiques se volontiers à sa réalité : le surnom de “Millet du
• François René Chateaubriand, Itinéraire de Paris
Bonaparte, mu par l’exemple des grands multiplient. désert” donné à Guillaumet montre qu’il est
à Jérusalem, Flammarion “GF”, 1968
conquérants de l’Antiquité et désireux d’imposer Ainsi, Méhémet Ali (1805-1849), qui offre à la assimilé au courant réaliste. Certains artistes
• Gérard de Nerval, Voyage en Orient, Flammarion
la présence française dans une région du monde France l’obélisque de la Concorde, s’attache au accompagnent même des missions scientifiques,
“GF”, 1980 (2 volumes)
également convoitée par les Anglais, débarque à monde extérieur. L’ouverture du canal de Suez, avec le souci de contribuer à fixer la mémoire de
• Théophile Gautier, Voyage en Espagne,
Aboukir le 1er juillet 1798. Il est accompagné par oeuvre de Ferdinand de Lesseps, inauguré en cet Orient qui se transforme au contact des
Flammarion “GF”, 1981
un groupe de savants chargé de doter le pays de 1869, le développement des routes, voies ferrées et Européens. Le sculpteur Cordier réalise par
• Pierre Loti, Le Désert, C. Pirot “Monts et
techniques modernes et par quelques artistes qui liaisons maritimes à vapeur, favorisent les exemple une série de bustes destinés à illustrer
merveilles”, 1987
font des relevés de sites et de monuments (le échanges et les voyages. l’histoire des races présentée dans la galerie
• Victor Segalen, Les Immémoriaux, Pocket “Terre
baron Vivant Denon, devenu ensuite directeur anthropologique du Museum d’histoire naturelle à
humaine”, 1983 (pour les prolongements
général des musées, publie en 1802 le Voyage Paris. Cette démarche est proche des conceptions
concernant l’exotisme, Gauguin et Tahiti)
dans la Haute et Basse Egypte). L’occupation
L’orientalisme romantique : naturalistes.
• Edward Saïd, L’Orientalisme : l’Orient créé par
l’Occident, Seuil “La couleur des idées”, 1996 française en Egypte ne dure que trois ans mais un Orient imaginaire Les paysages n’intéressent pas moins les peintres
inspire des œuvres célèbres comme Bonaparte que les types humains. Frappés par l’immensité du
• Mounira Khemir (introduction), L’Orientalisme.
visitant les pestiférés de Jaffa de Gros (1804, musée Désireux de renouveler leurs modèles et leurs désert, des artistes comme Fromentin, Guillaumet
L’Orient des photographes au XIXe siècle, CNC
du Louvre) et alimente la mode de sources d’inspiration, les artistes et les écrivains ou Tournemine cherchent à rendre compte de la
“Photo Poche”, 1994
l’“Egyptomanie”. romantiques sont séduits par la puissance de sensation d’infini qui s’en dégage. L’esprit
• La sculpture ethnographique, de la Vénus
dépaysement d’un Orient dans lequel ils puisent d’observation, le désir de rendre compte et de
hottentote à la Tehura de Gauguin, RMN “Les
La guerre de libération de la Grèce avant tout des thèmes nouveaux : la cruauté du témoigner des choses vues comme des
Dossiers du Musée d’Orsay” n°53, 1994
tyran, du désert ou de la chasse, la sensualité et phénomènes atmosphériques et lumineux
Les échos de la Révolution française ont soulevé l’opulence des femmes des harems, le pittoresque entraînent ces artistes à privilégier le reportage
Audiovisuel l’enthousiasme des patriotes grecs et éveillé le des scènes de rues aux foules grouillantes et par rapport à l’émotion.
désir d’indépendance d’un peuple soumis à colorées... Ils y trouvent aussi l’occasion de
• Le rêve oriental au XIXe siècle, écrivains, peintres, l’autorité ottomane. Les Grecs s’organisent en peindre, avec des couleurs plus vives et plus
géographes, photographes, CNDP “Diathèque, sociétés patriotiques dès les dernières années du éclatantes, des effets de lumière plus intenses.
expression et langage”, 24 diapositives + livret XVIIIe siècle ; la guerre de libération nationale, Decamps ne fait qu’un seul séjour d’un peu plus
• Eugène Delacroix, le voyage au Maroc, cédérom, commencée en 1821, s’accompagne de sanglants d’un an au Proche-Orient (1828-1829), mais peint
coproduction Arborescence/Les Films massacres. La cause grecque rallie de nombreux dès avant ce voyage des villes et bâtiments
d’Ici/Institut du Monde arabe/RMN, 1994 étrangers - comme le poète anglais Byron - qui se imaginaires, ainsi que des personnages turcs.
constituent en brigades volontaires (les Delacroix, parti en 1832, traverse le Maghreb,
Philhéllènes) et remportent des succès sur les séjourne notamment à Meknès, Oran, Alger... où il
troupes du Sultan. L’intervention anglo-franco- dessine de très nombreux croquis et aquarelles -
russe, en 1827, est cependant nécessaire pour que source inépuisable de documentation pour les
la Grèce accède à l’indépendance (1829-1830). trente années à venir - et élabore quelques-unes
Cette lutte inspire et émeut les artistes libéraux. de ses toiles les plus célèbres, comme les Femmes
L’une des plus célèbres œuvres de Delacroix, d’Alger dans leur appartement (1834, musée du
Scènes des massacres de Scio (1824, musée du Louvre). La noblesse d’allure des Arabes lui fait
Louvre) y fait explicitement référence. penser qu’ils sortent vivants de l’histoire
ancienne : “Rome n’est plus dans Rome” écrit-il,
“l’Antique n’a rien de plus beau”.
Musée d’Orsay
Service culturel
texte : C. Barbillon L’orientalisme

fiche de visite
graphisme et impression :
Musée d’Orsay 1997

• La visite : les œuvres


N.B. : les œuvres sont proposées dans l’ordre du parcours général du musée

III. Un orientalisme I. L’orientalisme 3. Théodore Chassériau (1819-1856) :


Tepidarium, salon de 1853
impressionniste ? d’inspiration romantique Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2
Un tepidarium, au sein de l’organisation thermale
14. Auguste Renoir (1841-1919) : 1. Eugène Delacroix (1798-1863) : antique, était un lieu où les romains, selon l’usage
La Mosquée ou Fête arabe, 1881 Chasse aux lions, 1854 également répandu dans tout l’Orient, venaient se
Localisation : au niveau supérieur, salle 32 Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2 reposer et se sécher en sortant du bain. Le peintre
Paysage fourmillant de personnages ou scène de Cette œuvre est l’esquisse d’un tableau qui a été situe très explicitement la scène dans l’antiquité
genre vue de loin, le sujet de ce tableau évoque détruit lors d’un incendie. Malgré une romaine, puisque la voûte du plafond est décorée
une foule gaie qui s’attroupe autour d’une danse identification difficile des éléments d’un bas-relief à l’antique inspiré de la salle des
orientale. Le fond se divise d’un côté en une iconographiques, on remarque la figure du cheval bains de Vénus Génitrix, récemment découverte à
architecture à dominante blanche et de l’autre en cabré au centre de la composition. Le thème est Pompéi par les archéologues. Mais les nus de
un paysage rocailleux, le tout sur fond de mer et inspiré de Rubens, dont l’influence est aussi Chassériau sont chargés de toute la poésie de
de palmiers. Au premier plan, on aperçoit des sensible dans le composition structurée par la l’Orient. La nonchalance des poses et des regards,
personnages assis sur le haut d’un rocher pour couleur plutôt que par le dessin. La touche la sensualité née de la promiscuité des corps et de
mieux observer la scène. La touche, faite 14 nerveuse, rapide, où l’on peut sentir la main de leurs courbes alanguies sont bien conformes à ce 1
d’empâtements, est caractéristique du coup de l’artiste, traduit l’emportement de la scène et la que l’art occidental veut traduire des atmosphères
pinceau impressionniste. A certains endroits, les fougue du peintre. Dans une inextricable et de harem. Une toile comme celle-ci contribue à
personnages dont on ne discerne pas les visages violente mêlée, les corps des animaux sont illustrer le phantasme de l’odalisque, le mythe de
ne sont que de taches de couleurs et de répartis en un tournoiement construit à partir des la femme orientale oisive, rêveuse et sensuelle.
superpositions rapides. trois couleurs primaires : bleu, rouge, jaune. L’alliance entre la chatoyance des couleurs - voyez
Les détails perceptibles des costumes (turbans), L’harmonie colorée de l’œuvre définitive fit écrire en particulier les pans d’étoffes jaunes et bleues -
l’architecture blanche et la végétation nous à Baudelaire : “Jamais couleurs plus belles, plus et la perfection lisse et nacrée du rendu des nus
plongent dans l’ambiance dépaysante de l’Orient. intenses, ne pénétrèrent jusqu’à l’âme par le canal féminins rappelle que Chassériau fut un
Renoir nous présente ici une vision agréable et des yeux”. admirateur de Delacroix après avoir été un élève
joyeuse, qui contraste avec les visions austères La critique fut souvent hostile à l’œuvre, d’Ingres.
d’un désert hostile ou des combats sanguinaires. reprochant à Delacroix l’extravagance de la
C’est un orientalisme original, passé au crible des couleur et la composition incompréhensible... 4. Théodore Chassériau (1819-1856) :
caractéristiques picturales de l’impressionnisme. Représentant majeur du romantisme, l’artiste fait Chefs de tribus arabes se défiant au combat
Observez également le paysage orientaliste de ici œuvre de précurseur. Par l’importance qu’il singulier sous les remparts d’une ville, 1870
Renoir, juste à côté. La végétation exotique, dont donne aux masses colorées, et par le caractère Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2
la luxuriance est suggèrée par l’enchevêtrement expressif de ce tumulte, on peut considérer qu’une Autant l’image-type de la femme orientale était-
des touches colorées, nous plonge encore dans un esquisse comme celle-ci annonce le fauvisme, elle celle de la nonchalante odalisque de harem,
Orient rêvé. tendance qui marquera les premières années du autant celle de l’homme s’incarne-t-elle dans le 2
XXe siècle. guerrier hautain, courageux mais cruel. A ce titre,
ce tableau peut apparaître comme le pendant du
2. Eugène Delacroix (1798-1863) : Tepidarium. Le combat nous plonge dans un
Chasse au tigre, 1854 monde cruel, sans pitié, où la haine et la violence
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 5 du défi se lisent dans le regard que se jettent les
Cette chasse se rapproche sur bien des points à la guerriers. Les deux chevaux et le cadavre
Chasse aux lions, elle peut en apparaître comme ensanglanté au premier plan forment une
un équivalent achevé. La représentation du composition en V. Dans le fond, entre les têtes des
mouvement et de la violence est ici renforcée par chevaux, se poursuivent les combats ; les cadavres
l’éclairage vif et intense dirigé sur quelques s’amoncellent ; un soldat, sabre à la main, attaque
parties du tableau choisies de manière un chevalier, lui-même en train de transpercer un
significative : tigre, étoffes... animées par les ennemi.
gestes rapides des hommes qui s’apprêtent à Couleurs chaudes et froides s’affrontent aussi par
attaquer le fauve. La détermination du cavalier, la l’entremise des tuniques des chefs. L’opposition
terreur du cheval, l’agressivité du fauve portent ici est renforcée par le fait que l’un d’entre eux se 3
à son paroxysme le jeu cruel de la chasse. trouve sur terre et l’autre dans l’eau. La cruauté
Ce tableau a fait partie de la rétrospective du s’exprime aussi par le caractère disproportionné
peintre à l’Exposition universelle de 1889 ; il du combat, puisque les chefs ne s’affrontent pas à
condense tout ce qui fait le génie de Delacroix, sa armes égales : l’un tient une petite flèche et l’autre
science des couleurs, la liberté de son dessin, sa un lourd javelot.
finesse psychologique dans l’analyse des
comportements.

14. Auguste Renoir : La Mosquée ou Fête arabe, 1881 1. Eugène Delacroix : Chasse aux lions, 1854
2. Eugène Delacroix : Chasse au tigre, 1854
3. Théodore Chassériau : Tepidarium, salon de 1853
4. Théodore Chassériau : Chefs de tribus arabes se défiant au combat
singulier sous les remparts d’une ville, 1870
5. Henri Regnault (1843-1871) : Exécution sans 7. Charles-Emile Tournemine (1812-1872) :
jugement sous les rois maures de Grenade, 1870 Eléphants d’Afrique, salon de 1867
II. L’orientalisme réaliste 11. Gustave Guillaumet (1840-1887) :
Tisseuses à Bou-Saâda, dit autrefois à tort Fileuses
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 3 Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 et naturaliste à Bou-Saâda
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
Conformément au règlement auquel devaient se L’univers des animaux sauvages est présenté dans
soumettre les artistes pensionnaires à la Villa l’atmosphère édénique mais quelque peu 9. Alexandre Decamps (1803-1860) : Dans la pénombre d’une salle en sous-sol, des
Médicis, Regnault adressa une toile à l’Académie convenue d’un coucher de soleil. La force des Marchand turc fumant dans sa boutique, 1844 jeunes filles sont en train de tisser. Le puits de
des Beaux-Arts au cours de sa quatrième année de éléphants s’intègre harmonieusement dans le Localisation : au rez-de-chaussée, salle 5 lumière que procure la trappe ouverte brise la
séjour... Plutôt qu’une œuvre portant sur un sujet calme et la douceur du paysage, d’autant que les Ce clin d’œil du voyageur à la vie quotidienne des pénombre dans laquelle baigne la toile. Une
antique, il préféra s’inspirer de l’Orient où il obtint pachydermes cohabitent pacifiquement avec un Algériens est un sujet pittoresque tout en donnant technique de petites touches isolées de pâte
l’autorisation de voyager. L’architecture hispano- groupe d’oiseaux. Tournemine, qui était un grand prétexte à une étude de couleurs et de lumière pauvre de couleur blanche et rouge attire l’œil en
mauresque, qui sert de décor à cette scène, voyageur, produit de nombreuses toiles originale. La scène représente un homme seul illuminant toute la toile.
montre à quel point le jeune peintre avait été caractéristiques de ce pittoresque oriental qui plaît replié sur lui-même, fatigué par la chaleur et Bien que l’on ne distingue pas d’expression sur les
impressionné par l’Alhambra de Grenade. aux visiteurs du Salon officiel dans les années emprunt du calme de la méditation orientale. Cet visages des personnages, la toile suggère les 9
Encore une fois, l’Orient est ici caractérisé par la 1850 et 1860. Ce sont des scènes de genre et de intérieur de boutique, rempli d’objets, fait partie conditions pénibles de travail des tisseuses.
mise en scène de la violence. Le cadrage, qui paysage séduisants par leurs riches coloris. Le de l’étude des mœurs de ce pays, les scènes de la Guillaumet connaissait bien la vie quotidienne de
n’était pas à l’origine celui-ci, car Regnault avait tableau plonge le spectateur du XIXe siècle dans rue étant d’un accès facile pour les peintres la population algérienne pour avoir vécu avec eux. 13
conçu le projet d’une toile aux dimensions plus un dépaysement plus frappant qu’aujourd’hui : voyageurs. Baudelaire caractérisa la manière de L’œuvre témoigne de la présence d’un courant
vastes, est éminemment théâtral : les deux l’éléphant, animal encore très impressionnant à Decamps de la sorte : “Nul n’étudiait avec autant relevant du réalisme social parmi les peintres
diagonales formées par le sabre et par le corps de l’époque, n’est encore que rarement présenté dans de soin les effets d’atmosphère. Les jeux les plus orientalistes.
supplicié, le point de vue en contre-plongée qui les zoos. bizarre et les plus invraisemblables de l’ombre et
s’impose au spectateur provoquent un effet 5 12. Eugène Fromentin (1820-1876) :
de la lumière lui plaisent avant tout. (...) Le seul
dramatique, encore accentué par le regard de la 8. Louis-Ernest Barrias (1841-1905) : reproche (...) qu’on pouvait lui faire, était de trop Le Pays de la soif, vers 1869
tête coupée. Le procédé saisissant des “coulures” Jeune fille de Mégare assise et filant, 1868 s’occuper de l’exécution matérielle des objets.” Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
de peinture rouge, évoquant avec un extrême Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 On a parfois cité l’influence de Rembrandt à Ce paysage est réduit à d’hostiles rochers où la
réalisme le sang versé, ajoute à la puissance propos de la technique du peintre, caractérisée
Toute la finesse de cette figure s’exprime dans la sécheresse a tout anéanti : hommes et végétation.
évocatrice de la toile. par de lourds empâtements, du petit format de
délicatesse des proportions choisies et dans le soin Il s’oppose à l’image idyllique de l’Orient que nous
porté aux détails. Les indices orientalistes restent l’œuvre et du rendu de la lumière. Decamps a, par présentait Tournemine dans ses Eléphants
6. Gustave Guillaumet (1840-1887) : ailleurs, exercé une forte influence sur Diaz de la
discrets : le bras gauche de la jeune fille est orné d’Afrique. La souffrance et la mort règnent
Le Sahara, dit aussi Le Désert, 1867 Peña, Monticelli, Cézanne et même van Gogh.
d’un bracelet et le socle sur lequel elle est assise, désormais sur ce pays. La composition de la scène
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
en tailleur, est décoré d’entrelacs formant des est une transposition en “terre-sécheresse” du
L’originalité de la toile réside dans sa vacuité. Seul étoiles caractéristiques de l’art islamique. 10. Léon Belly (1827-1877) : Radeau de la Méduse de Géricault, œuvre très 10
personnage identifiable dans ce paysage La grâce du geste d’enroulement du fil rappelle la Pèlerins allant à la Mecque, 1861 célèbre durant tout le XIXe siècle, désormais
entièrement réduit à des couches horizontales de pose d’une danseuse. La morphologie de la jeune Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 exposée au Louvre. La seul touche d’espoir qui
6
couleurs mêlées de gris, le squelette du chameau, fille répond, par ailleurs, tout à fait au canon Pour ce tableau, jugé en son temps un chef- subsiste, est, dans les deux toiles, incarnée par ce
placé au premier plan, est chargé d’une forte attendu pour la représentation d’une adolescente d’œuvre de la peinture orientaliste, Belly choisit bras levé vers le ciel et qui appelle à l’aide. Les
puissance symbolique : mort et solitude règnent dans l’art occidental. un sujet et un format imposants : il s’agit de autre hommes n’ont même plus assez d’énergie
dans cette immensité où désert et ciel se Cette œuvre servit de modèle à la Jeune fille de l’avancée d’une caravane dans le désert, en pour appeler. Est-ce une caravane au loin ou un
répondent, dominés par un même silence. Au fond Bou Saâda (1890), sculpture funéraire qui devait direction du lieu de pèlerinage des musulmans, la mirage ? Existe-t-il un espoir de délivrance ou est-
du tableau, baigné de lumière, un groupe rendre un dernier hommage au peintre Mecque. Un critique tenta de juger ce tableau en y ce une illusion ?
mystérieux apparaît : caravane ou mirage ? Ainsi orientaliste Guillaumet, sur sa tombe au cimetière appliquant les critères de la peinture d’histoire, il Pour Fromentin, à la période romantique “toute
cœxistent illusion et réalité. Montmartre. reprocha un groupe humain trop compact et “la d’imagination” succède une période “toute
La plupart des tableaux de Guillaumet évoquent la portion des chameaux exagérée relativement à la d’observation” : la quête orientale devient ainsi
vie primitive et austère du désert algérien. figure humaine”, mais le public se laissa captiver “enquête” sur l’Orient.
L’artiste a partagé l’existence rude, monotone et par l’image. “Au retour du Salon, il semblait que
misérable des populations de désert. Il a chaque visiteur eut fait partie de la caravane” 13. Charles-Henri-Joseph Cordier (1827-1905) :
7
également souffert de la malaria. Cette toile est (Timbal). Nègre du Soudan, Salon de 1857
exceptionnelle dans sa production : c’est ici La précision scrupuleuse avec laquelle cette Localisation : au rez-de-chaussée, au fond de
presqu’en visionnaire qu’il évoque l’univers désolé peinture est réalisée lui confère un aspect quasi- l’allée centrale 11
et mortifère du désert. photographique. Dans le respect des règles de la A la demande du Museum d’histoire naturelle,
perspective atmosphérique, se fond, au loin, la Cordier réalisa une série de bustes destinée
foule des pèlerins à la ligne de l’horizon. illustrer l’“Histoire des Races” présentée dans la
Observez un groupe de trois personnages sur la galerie anthropologique. Le sculpteur partit en
gauche du cortège : un homme à pied mission en Algérie et en Grèce pour étudier les
accompagnant une femme avec son enfant sur un types humains, dont on craignait qu’ils ne soient
âne : c’est un rappel frappant du motif, si courant “au moment de se fondre dans celui d’un seul et
dans la peinture, de la “fuite en Egypte” de Marie, même peuple”. Cette sculpture s’inscrit donc bien
Joseph et Jésus. Le peintre mélange ainsi dans une démarche ethnographique.
sciemment deux traditions religieuses, ce qui L’emploi du bronze et de l’onyx renoue avec la
témoigne d’une volonté syncrétique originale. tradition romaine qui utilisait l’onyx d’Algérie (les
carrières avaient été remise en exploitation à la
suite de la colonisation). Tout comme la sculpture,
le socle est polychrome.

8 12

5. Henri Regnault : Exécution sans jugement sous les rois maures 9. Alexandre Decamps : Marchand turc fumant dans sa boutique, 1844
de Grenade, 1870 10. Léon Belly : Pèlerins allant à la Mecque, 1861
6. Gustave Guillaumet : Le Sahara, dit aussi Le Désert, 1867 11. Gustave Guillaumet : Tisseuses à Bou-Saâda, dit autrefois à tort
7. Charles-Emile Tournemine : Eléphants d’Afrique, salon de 1867 Fileuses à Bou-Saâda
8. Louis-Ernest Barrias : Jeune fille de Mégare assise et filant, 1868 12. Eugène Fromentin : Le Pays de la soif, vers 1869
13. Charles-Henri-Joseph Cordier : Nègre du Soudan, Salon de 1857
5. Henri Regnault (1843-1871) : Exécution sans 7. Charles-Emile Tournemine (1812-1872) :
jugement sous les rois maures de Grenade, 1870 Eléphants d’Afrique, salon de 1867
II. L’orientalisme réaliste 11. Gustave Guillaumet (1840-1887) :
Tisseuses à Bou-Saâda, dit autrefois à tort Fileuses
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 3 Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 et naturaliste à Bou-Saâda
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
Conformément au règlement auquel devaient se L’univers des animaux sauvages est présenté dans
soumettre les artistes pensionnaires à la Villa l’atmosphère édénique mais quelque peu 9. Alexandre Decamps (1803-1860) : Dans la pénombre d’une salle en sous-sol, des
Médicis, Regnault adressa une toile à l’Académie convenue d’un coucher de soleil. La force des Marchand turc fumant dans sa boutique, 1844 jeunes filles sont en train de tisser. Le puits de
des Beaux-Arts au cours de sa quatrième année de éléphants s’intègre harmonieusement dans le Localisation : au rez-de-chaussée, salle 5 lumière que procure la trappe ouverte brise la
séjour... Plutôt qu’une œuvre portant sur un sujet calme et la douceur du paysage, d’autant que les Ce clin d’œil du voyageur à la vie quotidienne des pénombre dans laquelle baigne la toile. Une
antique, il préféra s’inspirer de l’Orient où il obtint pachydermes cohabitent pacifiquement avec un Algériens est un sujet pittoresque tout en donnant technique de petites touches isolées de pâte
l’autorisation de voyager. L’architecture hispano- groupe d’oiseaux. Tournemine, qui était un grand prétexte à une étude de couleurs et de lumière pauvre de couleur blanche et rouge attire l’œil en
mauresque, qui sert de décor à cette scène, voyageur, produit de nombreuses toiles originale. La scène représente un homme seul illuminant toute la toile.
montre à quel point le jeune peintre avait été caractéristiques de ce pittoresque oriental qui plaît replié sur lui-même, fatigué par la chaleur et Bien que l’on ne distingue pas d’expression sur les
impressionné par l’Alhambra de Grenade. aux visiteurs du Salon officiel dans les années emprunt du calme de la méditation orientale. Cet visages des personnages, la toile suggère les 9
Encore une fois, l’Orient est ici caractérisé par la 1850 et 1860. Ce sont des scènes de genre et de intérieur de boutique, rempli d’objets, fait partie conditions pénibles de travail des tisseuses.
mise en scène de la violence. Le cadrage, qui paysage séduisants par leurs riches coloris. Le de l’étude des mœurs de ce pays, les scènes de la Guillaumet connaissait bien la vie quotidienne de
n’était pas à l’origine celui-ci, car Regnault avait tableau plonge le spectateur du XIXe siècle dans rue étant d’un accès facile pour les peintres la population algérienne pour avoir vécu avec eux. 13
conçu le projet d’une toile aux dimensions plus un dépaysement plus frappant qu’aujourd’hui : voyageurs. Baudelaire caractérisa la manière de L’œuvre témoigne de la présence d’un courant
vastes, est éminemment théâtral : les deux l’éléphant, animal encore très impressionnant à Decamps de la sorte : “Nul n’étudiait avec autant relevant du réalisme social parmi les peintres
diagonales formées par le sabre et par le corps de l’époque, n’est encore que rarement présenté dans de soin les effets d’atmosphère. Les jeux les plus orientalistes.
supplicié, le point de vue en contre-plongée qui les zoos. bizarre et les plus invraisemblables de l’ombre et
s’impose au spectateur provoquent un effet 5 12. Eugène Fromentin (1820-1876) :
de la lumière lui plaisent avant tout. (...) Le seul
dramatique, encore accentué par le regard de la 8. Louis-Ernest Barrias (1841-1905) : reproche (...) qu’on pouvait lui faire, était de trop Le Pays de la soif, vers 1869
tête coupée. Le procédé saisissant des “coulures” Jeune fille de Mégare assise et filant, 1868 s’occuper de l’exécution matérielle des objets.” Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
de peinture rouge, évoquant avec un extrême Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 On a parfois cité l’influence de Rembrandt à Ce paysage est réduit à d’hostiles rochers où la
réalisme le sang versé, ajoute à la puissance propos de la technique du peintre, caractérisée
Toute la finesse de cette figure s’exprime dans la sécheresse a tout anéanti : hommes et végétation.
évocatrice de la toile. par de lourds empâtements, du petit format de
délicatesse des proportions choisies et dans le soin Il s’oppose à l’image idyllique de l’Orient que nous
porté aux détails. Les indices orientalistes restent l’œuvre et du rendu de la lumière. Decamps a, par présentait Tournemine dans ses Eléphants
6. Gustave Guillaumet (1840-1887) : ailleurs, exercé une forte influence sur Diaz de la
discrets : le bras gauche de la jeune fille est orné d’Afrique. La souffrance et la mort règnent
Le Sahara, dit aussi Le Désert, 1867 Peña, Monticelli, Cézanne et même van Gogh.
d’un bracelet et le socle sur lequel elle est assise, désormais sur ce pays. La composition de la scène
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23
en tailleur, est décoré d’entrelacs formant des est une transposition en “terre-sécheresse” du
L’originalité de la toile réside dans sa vacuité. Seul étoiles caractéristiques de l’art islamique. 10. Léon Belly (1827-1877) : Radeau de la Méduse de Géricault, œuvre très 10
personnage identifiable dans ce paysage La grâce du geste d’enroulement du fil rappelle la Pèlerins allant à la Mecque, 1861 célèbre durant tout le XIXe siècle, désormais
entièrement réduit à des couches horizontales de pose d’une danseuse. La morphologie de la jeune Localisation : au rez-de-chaussée, salle 23 exposée au Louvre. La seul touche d’espoir qui
6
couleurs mêlées de gris, le squelette du chameau, fille répond, par ailleurs, tout à fait au canon Pour ce tableau, jugé en son temps un chef- subsiste, est, dans les deux toiles, incarnée par ce
placé au premier plan, est chargé d’une forte attendu pour la représentation d’une adolescente d’œuvre de la peinture orientaliste, Belly choisit bras levé vers le ciel et qui appelle à l’aide. Les
puissance symbolique : mort et solitude règnent dans l’art occidental. un sujet et un format imposants : il s’agit de autre hommes n’ont même plus assez d’énergie
dans cette immensité où désert et ciel se Cette œuvre servit de modèle à la Jeune fille de l’avancée d’une caravane dans le désert, en pour appeler. Est-ce une caravane au loin ou un
répondent, dominés par un même silence. Au fond Bou Saâda (1890), sculpture funéraire qui devait direction du lieu de pèlerinage des musulmans, la mirage ? Existe-t-il un espoir de délivrance ou est-
du tableau, baigné de lumière, un groupe rendre un dernier hommage au peintre Mecque. Un critique tenta de juger ce tableau en y ce une illusion ?
mystérieux apparaît : caravane ou mirage ? Ainsi orientaliste Guillaumet, sur sa tombe au cimetière appliquant les critères de la peinture d’histoire, il Pour Fromentin, à la période romantique “toute
cœxistent illusion et réalité. Montmartre. reprocha un groupe humain trop compact et “la d’imagination” succède une période “toute
La plupart des tableaux de Guillaumet évoquent la portion des chameaux exagérée relativement à la d’observation” : la quête orientale devient ainsi
vie primitive et austère du désert algérien. figure humaine”, mais le public se laissa captiver “enquête” sur l’Orient.
L’artiste a partagé l’existence rude, monotone et par l’image. “Au retour du Salon, il semblait que
misérable des populations de désert. Il a chaque visiteur eut fait partie de la caravane” 13. Charles-Henri-Joseph Cordier (1827-1905) :
7
également souffert de la malaria. Cette toile est (Timbal). Nègre du Soudan, Salon de 1857
exceptionnelle dans sa production : c’est ici La précision scrupuleuse avec laquelle cette Localisation : au rez-de-chaussée, au fond de
presqu’en visionnaire qu’il évoque l’univers désolé peinture est réalisée lui confère un aspect quasi- l’allée centrale 11
et mortifère du désert. photographique. Dans le respect des règles de la A la demande du Museum d’histoire naturelle,
perspective atmosphérique, se fond, au loin, la Cordier réalisa une série de bustes destinée
foule des pèlerins à la ligne de l’horizon. illustrer l’“Histoire des Races” présentée dans la
Observez un groupe de trois personnages sur la galerie anthropologique. Le sculpteur partit en
gauche du cortège : un homme à pied mission en Algérie et en Grèce pour étudier les
accompagnant une femme avec son enfant sur un types humains, dont on craignait qu’ils ne soient
âne : c’est un rappel frappant du motif, si courant “au moment de se fondre dans celui d’un seul et
dans la peinture, de la “fuite en Egypte” de Marie, même peuple”. Cette sculpture s’inscrit donc bien
Joseph et Jésus. Le peintre mélange ainsi dans une démarche ethnographique.
sciemment deux traditions religieuses, ce qui L’emploi du bronze et de l’onyx renoue avec la
témoigne d’une volonté syncrétique originale. tradition romaine qui utilisait l’onyx d’Algérie (les
carrières avaient été remise en exploitation à la
suite de la colonisation). Tout comme la sculpture,
le socle est polychrome.

8 12

5. Henri Regnault : Exécution sans jugement sous les rois maures 9. Alexandre Decamps : Marchand turc fumant dans sa boutique, 1844
de Grenade, 1870 10. Léon Belly : Pèlerins allant à la Mecque, 1861
6. Gustave Guillaumet : Le Sahara, dit aussi Le Désert, 1867 11. Gustave Guillaumet : Tisseuses à Bou-Saâda, dit autrefois à tort
7. Charles-Emile Tournemine : Eléphants d’Afrique, salon de 1867 Fileuses à Bou-Saâda
8. Louis-Ernest Barrias : Jeune fille de Mégare assise et filant, 1868 12. Eugène Fromentin : Le Pays de la soif, vers 1869
13. Charles-Henri-Joseph Cordier : Nègre du Soudan, Salon de 1857
Musée d’Orsay
Service culturel
texte : C. Barbillon L’orientalisme

fiche de visite
graphisme et impression :
Musée d’Orsay 1997

• La visite : les œuvres


N.B. : les œuvres sont proposées dans l’ordre du parcours général du musée

III. Un orientalisme I. L’orientalisme 3. Théodore Chassériau (1819-1856) :


Tepidarium, salon de 1853
impressionniste ? d’inspiration romantique Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2
Un tepidarium, au sein de l’organisation thermale
14. Auguste Renoir (1841-1919) : 1. Eugène Delacroix (1798-1863) : antique, était un lieu où les romains, selon l’usage
La Mosquée ou Fête arabe, 1881 Chasse aux lions, 1854 également répandu dans tout l’Orient, venaient se
Localisation : au niveau supérieur, salle 32 Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2 reposer et se sécher en sortant du bain. Le peintre
Paysage fourmillant de personnages ou scène de Cette œuvre est l’esquisse d’un tableau qui a été situe très explicitement la scène dans l’antiquité
genre vue de loin, le sujet de ce tableau évoque détruit lors d’un incendie. Malgré une romaine, puisque la voûte du plafond est décorée
une foule gaie qui s’attroupe autour d’une danse identification difficile des éléments d’un bas-relief à l’antique inspiré de la salle des
orientale. Le fond se divise d’un côté en une iconographiques, on remarque la figure du cheval bains de Vénus Génitrix, récemment découverte à
architecture à dominante blanche et de l’autre en cabré au centre de la composition. Le thème est Pompéi par les archéologues. Mais les nus de
un paysage rocailleux, le tout sur fond de mer et inspiré de Rubens, dont l’influence est aussi Chassériau sont chargés de toute la poésie de
de palmiers. Au premier plan, on aperçoit des sensible dans le composition structurée par la l’Orient. La nonchalance des poses et des regards,
personnages assis sur le haut d’un rocher pour couleur plutôt que par le dessin. La touche la sensualité née de la promiscuité des corps et de
mieux observer la scène. La touche, faite 14 nerveuse, rapide, où l’on peut sentir la main de leurs courbes alanguies sont bien conformes à ce 1
d’empâtements, est caractéristique du coup de l’artiste, traduit l’emportement de la scène et la que l’art occidental veut traduire des atmosphères
pinceau impressionniste. A certains endroits, les fougue du peintre. Dans une inextricable et de harem. Une toile comme celle-ci contribue à
personnages dont on ne discerne pas les visages violente mêlée, les corps des animaux sont illustrer le phantasme de l’odalisque, le mythe de
ne sont que de taches de couleurs et de répartis en un tournoiement construit à partir des la femme orientale oisive, rêveuse et sensuelle.
superpositions rapides. trois couleurs primaires : bleu, rouge, jaune. L’alliance entre la chatoyance des couleurs - voyez
Les détails perceptibles des costumes (turbans), L’harmonie colorée de l’œuvre définitive fit écrire en particulier les pans d’étoffes jaunes et bleues -
l’architecture blanche et la végétation nous à Baudelaire : “Jamais couleurs plus belles, plus et la perfection lisse et nacrée du rendu des nus
plongent dans l’ambiance dépaysante de l’Orient. intenses, ne pénétrèrent jusqu’à l’âme par le canal féminins rappelle que Chassériau fut un
Renoir nous présente ici une vision agréable et des yeux”. admirateur de Delacroix après avoir été un élève
joyeuse, qui contraste avec les visions austères La critique fut souvent hostile à l’œuvre, d’Ingres.
d’un désert hostile ou des combats sanguinaires. reprochant à Delacroix l’extravagance de la
C’est un orientalisme original, passé au crible des couleur et la composition incompréhensible... 4. Théodore Chassériau (1819-1856) :
caractéristiques picturales de l’impressionnisme. Représentant majeur du romantisme, l’artiste fait Chefs de tribus arabes se défiant au combat
Observez également le paysage orientaliste de ici œuvre de précurseur. Par l’importance qu’il singulier sous les remparts d’une ville, 1870
Renoir, juste à côté. La végétation exotique, dont donne aux masses colorées, et par le caractère Localisation : au rez-de-chaussée, salle 2
la luxuriance est suggèrée par l’enchevêtrement expressif de ce tumulte, on peut considérer qu’une Autant l’image-type de la femme orientale était-
des touches colorées, nous plonge encore dans un esquisse comme celle-ci annonce le fauvisme, elle celle de la nonchalante odalisque de harem,
Orient rêvé. tendance qui marquera les premières années du autant celle de l’homme s’incarne-t-elle dans le 2
XXe siècle. guerrier hautain, courageux mais cruel. A ce titre,
ce tableau peut apparaître comme le pendant du
2. Eugène Delacroix (1798-1863) : Tepidarium. Le combat nous plonge dans un
Chasse au tigre, 1854 monde cruel, sans pitié, où la haine et la violence
Localisation : au rez-de-chaussée, salle 5 du défi se lisent dans le regard que se jettent les
Cette chasse se rapproche sur bien des points à la guerriers. Les deux chevaux et le cadavre
Chasse aux lions, elle peut en apparaître comme ensanglanté au premier plan forment une
un équivalent achevé. La représentation du composition en V. Dans le fond, entre les têtes des
mouvement et de la violence est ici renforcée par chevaux, se poursuivent les combats ; les cadavres
l’éclairage vif et intense dirigé sur quelques s’amoncellent ; un soldat, sabre à la main, attaque
parties du tableau choisies de manière un chevalier, lui-même en train de transpercer un
significative : tigre, étoffes... animées par les ennemi.
gestes rapides des hommes qui s’apprêtent à Couleurs chaudes et froides s’affrontent aussi par
attaquer le fauve. La détermination du cavalier, la l’entremise des tuniques des chefs. L’opposition
terreur du cheval, l’agressivité du fauve portent ici est renforcée par le fait que l’un d’entre eux se 3
à son paroxysme le jeu cruel de la chasse. trouve sur terre et l’autre dans l’eau. La cruauté
Ce tableau a fait partie de la rétrospective du s’exprime aussi par le caractère disproportionné
peintre à l’Exposition universelle de 1889 ; il du combat, puisque les chefs ne s’affrontent pas à
condense tout ce qui fait le génie de Delacroix, sa armes égales : l’un tient une petite flèche et l’autre
science des couleurs, la liberté de son dessin, sa un lourd javelot.
finesse psychologique dans l’analyse des
comportements.

14. Auguste Renoir : La Mosquée ou Fête arabe, 1881 1. Eugène Delacroix : Chasse aux lions, 1854
2. Eugène Delacroix : Chasse au tigre, 1854
3. Théodore Chassériau : Tepidarium, salon de 1853
4. Théodore Chassériau : Chefs de tribus arabes se défiant au combat
singulier sous les remparts d’une ville, 1870