Vous êtes sur la page 1sur 14

PETIT LIVRE CHRÉTIEN D’ÉDIFICATION

LA NATURE DES
ENFANTS DE DIEU
Comment la nature d’un chrétien régénéré peut se corrompre
et pourquoi plusieurs servent Jésus avec une nature corrompue
et ne le savent pas.
Frère Xavier, Serviteur de Jésus-Christ
Retraite spirituelle 15 au 17 Aout 2019

Tél : +237 699121229 / +237 679238683 E-mail : serviteurxavier@gmail.com


Blog : http://lesentierdelajustice.blogspot.com/
Introduction
Lorsque j’ai commencé cette retraite spirituelle de trois jours, je ne m’attendais
pas véritablement à écrire un petit livre sur la nature des croyants. En effet,
j’avais de nombreuses préoccupations et je cherchais la face de Dieu pour cela.
Je pensais alors en moi-même « je vais décharger mes fardeaux sur les épaules du
Seigneur en criant à lui jour et nuit jusqu’à ce que le ciel me réponde ».
Cependant, j’avais déjà appris dans ma marche avec le Seigneur qu’il
n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas. Ainsi, lorsqu’on va
vers le Seigneur et qu’on cherche sa face, on ne sait jamais à l’avance le visage
qu’il va nous montrer. Dieu n’est pas un homme, ses pensées et ses voies ne sont
point humaines et c’est lui qui décide dans la vie de sa brebis en ce qui concerne
les priorités, les batailles, les opportunités.
C’est ainsi que la première journée fut marquée par la prière d’intercession pour
mes fardeaux personnels, pour la nation et le corps de Christ. Et, au fur et à
mesure que je priais, le Seigneur mettait dans mon cœur toutes sortes
d’inspirations et révélations concernant « la nature des enfants de Dieu ». Il me
parlait alors de la nature des enfants de Dieu, en insistant sur « la corruption de
la nature des enfants de Dieu ». Bien-aimés, tant que nous sommes dans ce corps
mortel et que nous n’avons pas revêtu l’immortalité et que nous sommes dans ce
corps corruptible et que nous n’avons pas encore revêtu l’incorruptibilité, notre
nature d’enfant de Dieu peut se corrompre. La corruption de notre nature Divine
transmise à notre « régénération » est la maladie dont souffre l’église actuelle et
dont les symptômes visibles sont la tiédeur et la folie spirituelles, ainsi que toutes
sortes de passions de péchés qui habitent le cœur des croyants et des serviteurs.
C’est donc ainsi que dans la nuit de ce premier jour de retraite spirituelle, le
Seigneur a complètement détourné mon attention des problèmes pour lesquels je
cherchais sa face et a tourné mes regards sur l’appel que j’avais reçu de lui. La
même nuit, j’ai reçu trois songes successifs dans lesquels le Seigneur me parlait
de ma vie passée, présente et mon avenir. Il me parlait sous formes de
nombreuses énigmes et images de l’œuvre qu’il m’a envoyé faire, comment je la
ferais, quelles seront les difficultés, les séparations, les batailles, les opportunités.
Bien-aimés, nous avons été crées en Jésus-Christ c’est à dire régénérés, pour de
bonnes œuvres que Dieu a préparé d’avance afin que nous les pratiquions
(Ephésiens 2 :10).
Dieu en nous créant en Christ avait déjà Lui-même prévu ce que nous devions
faire à l’avance. Nous n’avons rien d’autres à faire que de chercher à connaitre
ces œuvres et à chercher à les accomplir par le moyen de sa grâce. Un vrai
disciple n’a donc pas à s’inquiéter, mais il marche sur un chemin que le Seigneur
a frayé longtemps à l’avance pour lui. Sa responsabilité est de découvrir ce
chemin et ces plans conçus à l’avance par celui qui a crée toutes choses.
Malheureusement, plusieurs créent leurs propres chemins et leurs propres
œuvres qu’ils tentent d’accomplir par leurs propres intelligences. Celui qui agit
ainsi consciemment ou non se détourne du chemin étroit et emprunte le large
chemin de la perdition. Car il est tombé dans le piège appelé « Dieu résiste aux
orgueilleux et il fait sa grâce aux humbles ». Vouloir faire les choses à sa manière
et non à la manière de Dieu est de l’orgueil et le début de la corruption de notre
nature juste et sainte acquise à la régénération.
C’est avec cette nature corrompue et ayant le « Dieu qui nous résiste » pour
ennemi que plusieurs croient servir le Seigneur. Car si le sel perd sa saveur, c'est-
à-dire « sa nature de sel », il ne sert plus à rien, ni au monde, ni à Christ, il est
tout simplement foulé aux pieds par les hommes. Le monde foule aux pieds
l’église, parce qu’elle a corrompue sa nature. C’est l’état actuel d’une bonne
partie de l’église.
Comment Dieu m’a appelé à écrire ce petit livre ou ce long enseignement pour
l’église qui est son corps et dont il est la tête ? Quelques jours avant cette retraite
spirituelle, le Seigneur m’avait déjà parlé dans un songe d’écrire un document
qui parle de la nature des enfants de Dieu (1). Plusieurs jours encore plus loin,
lorsque j’enregistrais un enseignement vidéo, le Seigneur s’était emparé de mes
lèvres et avait enseigné à travers moi sur le sujet de la nature des enfants de Dieu
(2). J’ai écouté et réécouté cet enseignement et je savais que ce n’était pas moi,
mais le Seigneur qui parlait à travers moi. Lors de cette retraite spirituelle,
pendant que je priais pour d’autres sujets, le Seigneur m’inspirait son sujet à lui
« la nature des enfants de Dieu » (3). C’était un peu trop pour moi et il fallait être
le roi des incrédules pour ne pas écrire cet enseignement.
Bien-aimés, l’église est un corps et chaque membre a ses œuvres : les œuvres
d’un adorateur sont des cantiques et des psaumes, les œuvres d’un prédicateur
sont des prédications, celles d’un prophète des paroles prophétiques, celles d’un
pasteur les âmes qu’il conduit, celles d’un enseignant les enseignements que le
Seigneur lui donne.
Cet enseignement est donc l’œuvre que le Seigneur m’a donnée en ce mois d’aout
2019 pour son peuple, son église. Puisse cette œuvre accomplir le but pour
lequel le Seigneur l’a suscitée.
L’homme naturel et
l’homme régénéré
La différence entre le vrai chrétien et le « chrétien de nom »

Dieu a donné à chacune de ses créatures vivantes un esprit dans lequel il a mis
une intelligence (Job 38 :36). Ainsi, il existe une l’intelligence de l’homme,
différente de celle du chien, différente de celle du chat, différente de celle du
cheval, différente de celle du serpent, différente de celle du lion, de l’éléphant, du
crocodile, de l’aigle.
Jacques, Serviteur de Jésus-Christ nous enseigne que toutes les espèces de bêtes et
d'oiseaux, de reptiles et d'animaux marins, sont domptées et ont été domptés par la
nature humaine (Jacques 3 :7), c'est-à-dire par l’intelligence de l’homme. La nature
humaine domine donc sur la terre et sur les espèces qui s’y trouvent et cette
capacité là vient de Dieu (Genèse 1 :28). C’est pourquoi, l’homme à travers la
sagesse humaine peut accomplir de nombreuses œuvres artistiques, scientifiques,
architecturales, musicales, agro-pastorales, technologiques, ceci est le pouvoir de
la nature humaine.
Cependant, il existe une autre nature au dessus de la nature humaine, c’est la
nature divine. Cette nature divine peut s’acquérir pour toute personne qui la
désire. A sa naissance, l’homme ne possède pas cette nature de Dieu, il possède la
nature humaine. On ne nait pas « enfant de Dieu ». On nait « engendré par un
homme », et « enfanté par une femme » selon qu’il est écrit Abraham engendra
Isaac… (Matthieu 1 :2). Ensuite, les hommes qui acceptent l’évangile deviennent
« enfants de Dieu » par le miracle de la régénération. La nature de l’homme peut
certes dompter les créatures sur la terre et toutes leurs espèces, mais seule la
nature « d’enfant de Dieu » confère à l’homme l’immortalité, la vie éternelle. La
nature humaine est donc terrestre, temporaire, éphémère, par contre la nature
divine est céleste et éternelle.
La puissance de l’évangile : la semence régénératrice de Dieu/ L’homme régénéré
Romains1 :16 Car je n'ai point honte de l'Evangile: c'est une puissance de Dieu pour le salut de
quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec,
L’homme est régénéré par la parole de Dieu, et cette parole qui régénère l’homme
se trouve dans l’évangile de Jésus-Christ. L’évangile est donc la semence de Dieu
qui régénère tous ceux qui y croient. Celui qui rejette l’évangile de Jésus-Christ
demeure un homme naturel, non régénéré, mortel. Par contre, celui qui accepte
l’évangile devient un être spirituel, régénéré, immortel.
L’homme régénéré a revêtu Christ. Il est en Christ et Christ habite en lui. Il est
une nouvelle création, les choses anciennes ont changées et toutes choses sont
devenues nouvelles. Quels sont les signes qu’une personne a véritablement été
régénérée ?
1. Signe 1 : L’affection des choses célestes, l’amour pour Dieu
La preuve que la personne a été régénérée, c’est que ses désirs changent. elle
s’affectionne désormais aux choses d’en haut, elle a reçu dans son cœur l’amour
pour les choses de Dieu. Pourquoi ? Parce que Dieu a mis en un tel homme sa vie,
celle qui vient d’en haut et c’est la raison pour laquelle ses regards se portent
désormais vers les choses éternelles.
Bien-aimés, ne nous y trompons pas, toute personne régénérée aime les choses de
Dieu. Personne n’a besoin de l’exhorter à chercher Dieu, ni à prier, ni à méditer
la parole de Dieu. Pourquoi ? Parce que dans le cœur de l’homme régénéré
habite la soif de Dieu. Je peux me souvenir personnellement des jours ou j’ai été
régénéré par l’évangile de Christ. Je passais pratiquement mes nuits à lire les
écritures, parfois avec une lampe tempête. Je m’éloignais naturellement du péché
dont je possédais désormais de la haine, cela s’appelle le premier amour.
Bien-aimé, si tu n’as jamais connu une expérience semblable, la soif
incontrôlable de Dieu qui te pousse à la prière, vers les écritures, à adorer le
Seigneur, à l’amour fraternel, la joie débordante d’avoir reçu la vie de Dieu, alors
peut-être que tu n’as jamais connu la régénération et tu es encore dans ton
ancienne nature. Car tous ceux qui ont connus la régénération aiment tellement
le Seigneur qu’ils sont même prêts à mourir pour lui.
Plusieurs ne sont pas régénérés et pourtant ils ont été déclarés « chrétiens » par
les églises, certains ont été baptisés, même par immersion alors qu’ils n’ont jamais
connu la régénération. Pour de tels « chrétiens » la vie chrétienne est pénible, la
prière et les écritures sont de lourds fardeaux, des devoirs difficiles à accomplir.
Constamment, les pasteurs doivent leur rappeler de « changer », de « prier »,
« d’aimer Dieu », « de se sanctifier ». En vérité, ce ne sont pas de véritables
chrétiens, ce sont des personnes qui font des efforts pour imiter la vie chrétienne
et qui veulent faire les choses de Dieu sans la nature de Dieu.
2. Signe2 : L’incapacité à mener une vie de péché
1Jean3 :8 Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a
paru afin de détruire les œuvres du diable. 9Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce
que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu

En effet, celui qui a vraiment reçu la semence de Dieu ne pèche pas, il ne peut
pécher car la semence de Dieu demeure en lui. Si une personne prétend être
régénérée et qu’elle n’a jamais été délivrée du péché et des désirs du péché, cette
personne est menteuse et la vérité n’habite point en elle. La régénération produit
automatiquement l’incapacité à pécher, car l’homme régénéré ne possède plus la
nature pécheresse, mais la nature de Dieu qui est sans péché.
En vérité, le cœur d’un homme qui vient d’être régénéré est un cœur
« nouveau » et « pur » ; il est tellement pur qu’il ne se trouve en lui ni péché, ni le
moindre désir de commettre un péché quelconque. Je me rappelle aussi de ces
premiers jours ou le Seigneur m’a régénéré par sa parole, aucun péché ne
pouvait plus dominer sur moi, c’était tellement surprenant car le moindre désir
de péché avait disparu de mon cœur. Tous les frères et sœurs qui ont été
régénérés témoignent de cela, et l’apôtre Jean nous enseigne que cette incapacité
à commettre le péché vient de la semence de Dieu qui habite désormais en nous.
Plusieurs prédicateurs et théologiens disent « nous sommes tous pécheurs » pour
se consoler et consoler les « chrétiens non régénérés » qui ne peuvent vaincre le
péché. Celui qui dit « Nous sommes tous pécheurs » affirme qu’il n’a jamais été
régénéré. Oui, tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, c’est ce que nous
étions autrefois, lorsque nous n’avions pas Christ, lorsque nous n’avions pas été
régénérés. Maintenant que nous sommes en Christ, toutes choses sont nouvelles,
le péché et la vie de péché sont des choses anciennes.
L’homme régénéré
corrompu
Pourquoi certains chrétiens régénérés continuent à pécher ?

Ce sujet est très important et c’est le thème principal de cet enseignement, LE


COEUR DU MESSAGE QUE LE SEIGNEUR VEUT DONNER A L’EGLISE. Parce que
dans les églises chrétiennes actuelles, on retrouve trois types de chrétiens : ceux
qui sont encore dans leur état naturel (1), ceux qui ont connus la régénération et
sont retournés dans l’esclavage du péché(2), ceux qui ont connus la régénération
et ne pèchent point (3).
- La première catégorie représente l’homme non régénéré (1), qui ne
possède pas la nature de Dieu et ne pourra jamais triompher du péché
malgré tous ses efforts, ceci est L’HOMME ANIMAL (1 Corinthiens 2 :14).
- La seconde catégorie représente l’homme régénéré, mais corrompu (2),
Ceux-ci possèdent la nature de Dieu, cependant sa nature est corrompue
par la chair, Ceci est L’HOMME CHARNEL (1 Corinthiens 3 :3).
- La dernière catégorie représente l’homme régénéré intègre (3) il mène une
vie loin du péché, il marche avec le Seigneur en obéissant à son Esprit, ceci
est L’HOMME SPIRITUEL (1 Corinthiens 2 :15).

LE MYSTERE DE LA CORRUPTION DE LA NATURE DIVINE


Comment un chrétien régénéré peut-il se corrompre ? Ou comment devient-on
un homme charnel alors qu’on a connu la régénération ?
Mystère 1 : « Un Esprit incorruptible dans un corps corruptible »
Nous avons été régénérés par une semence incorruptible ( ). Lors de « la
régénération », nous avons reçu un esprit incorruptible qui est le Saint-Esprit.
Cependant nous vivons dans un corps corruptible. Lorsqu’une personne est «
régénérée », elle reçoit un nouvel Esprit, par contre, elle ne reçoit pas un nouveau
corps physique. Et c’est là que commence le problème de la corruption. Son esprit
a certes changé, cependant son corps physique demeure le même. La personne
garde le même visage, le même taille, la même couleur de peau, le même sexe, le
même timbre vocal, le même groupe sanguin. L’Esprit de Dieu que la personne
reçoit à la nouvelle naissance influence ses désirs, de même que le corps physique
qui n’a pas changé. Or les désirs du corps physique sont contraires aux désirs de
l’Esprit qu’il a reçu. Les deux entités sont opposées l’une à l’autre, ceci est le
Combat entre la chair et l’Esprit dont parle l’apôtre Paul ( ).
LE CHRETIEN REGENERE DOIT GAGNER LE COMBAT CONTRE SA CHAIR
CORRUPTIBLE
Paul a dit « Je bourre mon corps de coups, je le tiens assujetti, de peur qu’après
avoir prêché aux autres… »
La première erreur que les chrétiens régénérés font est qu’ils oublient qu’ils
possèdent un Esprit incorruptible certes, mais qu’ils possèdent encore un corps
corruptible. Le Saint-Esprit qui habite désormais en lui va le pousser à pratiquer
la justice, mais son corps corruptible va le pousser à pécher.
Que doit-il faire ? Car il est comme pris au piège entre deux adversaires. Il lui
faut choisir à qui obéir. S’il obéit à sa chair, l’Esprit de Dieu s’en va et il retombe
dans sa nature de péché, s’il obéit au Saint-Esprit, les désirs de sa chair meurent
et il peut vivre pleinement la sanctification. Que faut-il donc faire frères et sœurs
en Christ ? il faut marcher selon l’Esprit ou obéir au Saint-Esprit et vous
n’accomplirez pas les désirs de la chair. Le Salut du chrétien n’est donc pas
seulement de recevoir le Saint-Esprit, le Salut du Chrétien réside dans le fait
d’obéir au Saint-Esprit que l’on a reçu. C’est pourquoi, l’apôtre Paul dit « Si vous
avez reçu le Seigneur Jésus, marchez aussi en lui… » ( ).
MYSTERE 2 : LA REGENERATION ET L’ADOPTION
(1) LA REGENERATION EST UN SALUT INCOMPLET. Tant que nous sommes
encore dans ce corps corruptible bien qu’ayant le Saint-Esprit, nous
devons lutter constamment contre notre chair en obéissant au Saint-
Esprit. Le jour ou nous arrêtons d’obéir au Saint-Esprit et que nous
commençons à faire notre propre volonté, la chair reprendra le dessus
et nous allons retourner dans le péché. Bien que nous soyons des
chrétiens régénérés, nous devons notre salut à l’obéissance au Saint-
Esprit. Pourquoi les églises actuelles sont pleines de chrétiens nés de
nouveaux qui pratiquent encore le péché ? c’est parce que ces chrétiens
n’écoutent pas le Saint-Esprit, ceux qui parviennent à écouter la voix du
Saint-Esprit ne lui obéissent pas et font exactement ce qu’ils veulent. Or
celui qui obéit au Saint-Esprit, la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ
agit en lui et il ne peut pécher. Celui qui désobéit au Saint-Esprit, la loi
de l’Esprit de vie n’agit plus en lui et il commettra toutes sortes de
péchés ( Romains 8 ).
(2) LA REGENERATION COMPLETE, L’ADOPTION, LA REDEMPTION DU
CORPS
Peu de Chrétiens savent vraiment ce qui va se passer concrètement lors
de l’enlèvement. Si les chrétiens le savaient, ils diront « Gloire à Dieu».
L’enlèvement n’est pas seulement le jour ou le Seigneur viendra
chercher son église ou son épouse. C’est le jour ou le Seigneur nous
accordera l’ADOPTION, la rédemption de nos corps ( ).
Qu’est ce que l’adoption ? Nous avons vu que dans la régénération,
nous avons un Esprit incorruptible dans un corps corruptible, c'est-à-
dire un corps qui possède des désirs contraire à ceux du Saint-Esprit.
Gloire soit rendu à Dieu qui nous délivrera éternellement ce jour là, car
il nous donnera l’ADOPTION, c'est-à-dire un corps incorruptible et
glorieux, qui n’aura plus les désirs contraires à ceux du Saint-Esprit,
c’est pourquoi, nous ne pourrons plus, ni pécher, ni avoir le désir de
pécher. Le nouveau corps que nous aurons lors de l’enlèvement, nous
n’aurons plus besoin de « le bourrer de coups », ni de l’assujettir, car ce
sera un corps saint et sans mauvais désirs. Non, seulement le corps que
nous aurons ce jour là sera incorruptible, en plus, il sera revêtu du
sceau de l’immortalité. Cela signifie que nous ne pourrons plus jamais
mourir et que nous aurons revêtu complètement la nature de Dieu,
l’immortalité et l’incorruptibilité. C’est la joie éternelle des élus de Dieu
donc parle l’apôtre Paul 1 Corinthiens 15
…53Car il faut que ce corps corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce corps
mortel revête l'immortalité. 54Lorsque ce corps corruptible aura revêtu
l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors
s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. 55 O
mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?…
Commentaire : A la fin de ces deux mystères, j’aimerais m’arrêter pour dire que
lorsqu’on demande aux chrétiens de jeuner, prier, obéir au Saint-Esprit afin de
garder leurs corps assujettis de peur de pécher, plusieurs refusent de le faire.
Pire, les prédicateurs encouragent les brebis à ne pas veiller pour que leur nature
régénérée ne soit pas corrompue. La doctrine « Sauvé, c’est sauvé » a fait
beaucoup de ravage au sein du corps de Christ et plusieurs chrétiens infectés car
n’ayant pas assujettis leurs corps se trouvent aujourd’hui dans les pires péchés
que même les non-croyants ne commettent pas. C’est ce qui est arrivé à l’église de
Corinthe, au sein de laquelle les chrétiens régénérés se livraient à la débauche et
étaient asservis à toutes sortes de péchés.
Enfin, il faut le dire, un chrétien régénéré qui ne veille pas et laisse le péché
dominer sur lui se disqualifie lui-même pour la vie éternelle. Car, ne vous y
trompez pas :ni les impudiques, ni les outrageux, les cupides, les infâmes, les
menteurs, c'est-à-dire des personnes qui ont laissées leurs natures divines se
corrompre n’ont point d’héritage dans le royaume des cieux.
MYSTERE 3 : L’HOMME REGENERE DANS UN MONDE CORROMPU
2 Pierre 1 :3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la
piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa
vertu, 4lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses,
afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui
existe dans le monde par la convoitise,5à cause de cela même, faites tous vos efforts pour
joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science,…
« La corruption qui existe dans le monde »
L’homme régénéré par Dieu ne fait pas seulement face à un corps corruptible qui
peut l’entrainer dans le péché et qu’il doit assujettir. Il fait également face à un
monde corrompu.
« La sagesse du monde est corrompue… ». L’homme régénéré est obligé de
rechercher la sagesse d’en haut, car s’il marche selon la sagesse du monde, il va
corrompre sa nature juste.
On peut s’étendre sur tout ce qui est dans le monde et qui peut corrompre la
nature régénérée des enfants de Dieu. Cependant l’apôtre Jean a résumé cela en
peu de mots : « La convoitise de la chair », « La convoitise des yeux », « L’orgueil
de la vie ». Ce sont ces choses du monde lorsqu’on s’attache à elles corrompent la
nature d’enfant de Dieu. Ainsi, l’amour du monde et l’amour de Dieu sont
opposés : celui qui s’attache au monde se détache de Christ et celui qui s’attache à
Christ se détache automatiquement du monde. On ne peut pas faire l’un et
l’autre, car nul ne peut servir deux maitres à la fois et là ou se trouve ton trésor là
aussi se trouve ton cœur. Si ton trésor se trouve dans le monde, tu chercheras à
gagner le monde et tu perdras Christ. Si ton trésor se trouve en Christ, tu
chercheras à gagner Christ, ce qui te libérera de l’amour du monde.
Or, le monde et sa gloire passeront comme la fleur de l’herbe avec ceux qui le
suivent, mais celui qui fait la volonté de Dieu recevra l’IMMORTALITE.
MYSTERE 3 : LA REPENTANCE / Comment retrouver notre nature en Christ
lorsqu’elle a été corrompu ?
Conclusion :
Une église qui ne vit pas sur la montagne est perdue
Un frère m’a un jour rendu le témoignage selon lequel le Seigneur lui avait dit
que « Son peuple est perdu ». Comment est-ce donc possible que l’église qui est
supposée être la lumière du monde se trouve aujourd’hui perdue ? Plusieurs
témoignages des serviteurs de Dieu attestent que de nos jours très peu de
chrétiens régénérés sont prêts pour l’enlèvement. Certains ont donnés des chiffres
que le Seigneur leur avait communiqués. « 2 chrétiens sur 100 » ou « 2
personnes sur 1000 » par exemples sont des chiffres récurrents que le Seigneur a
donné à ses prophètes ces dernières années. Ces prophéties datent entre 2010 et
2019. Je n’ai jamais reçu personnellement un chiffre de la part du Seigneur,
cependant, la grande majorité des chrétiens régénérés que j’ai rencontré au sein
des églises conventionnelles et dans les églises de maison ne sont pas prêts pour
l’enlèvement de l’église.
La grande majorité a souillée sa robe, marche selon les passions de sa chair et du
monde. Cette influence grandissante du péché dans les assemblées chrétiennes,
malgré les dons spirituels tire sa source du fait que l’église ne vit plus sur la
montagne. Il faut absolument que l’église réapprenne à vivre sur la montagne et
non dans la vallée.
Que signifie vivre sur la montagne et comment les chrétiens de l’église primitive
s’en sortaient-ils ? Car les écritures nous enseignent qu’ils étaient tous remplis du
Saint-Esprit, il n’existait aucun impudique au milieu d’eux, ni aucun indigent.
Vivre sur la montagne c’est vivre pour Dieu, pour accomplir sa volonté et ses
desseins. Sur le plan pratique, c’est renoncer à soi-même et se laisser conduire
part le Seigneur d’une part et d’autre part c’est persévérer jour et nuit dans
l’enseignement des apôtres qui est la doctrine de Christ, dans les prières et la
communion fraternelle. Pour y parvenir, il faut que leurs combats de tous les
instants soient de conserver la Nature sainte que le Seigneur leur a communiquée
lors de la régénération en s’éloignant des souillures de la chair, des souillures du
monde, de l’idolâtrie. Ce n’est qu’à ce prix là qu’ils peuvent demeurer sur la
montagne et éviter que leur nature régénéré soit corrompue.
Par contre, comme l’église de Laodicée, une église corrompue est aveugle,
misérable, pauvre, et nu. C’est une église qui vit dans la vallée et les influences
des démons, de la maladie, de la pauvreté, des soucis du siècle présent, des désirs
de la chair. Une église qui est dans la vallée est œcuménique, elle ne s’éloigne pas
du faux et donne sa main d’association à Jézabel.
Un jour le Seigneur m’a fait comprendre que « le péché est une maladie
contagieuse ». Eloignons-nous donc de tout ce qui peut corrompre notre nature
d’enfant de Dieu, éloignons-nous du monde et ses convoitises, des faux frères, des
désirs de la chair qui sont contraires à ceux de l’Esprit.
GARDONS LA PAROLE, VIVONS SUR LA MONTAGNE !
Soit béni, toi qui a lu cet enseignement.
Frère Xavier Serviteur de Jésus-Christ 17 Aout 2019, à tous ceux qui ont des
oreilles pour entendre.
Annexes. Les types de corruption de la nature régénérée selon les écritures.
1. La corruption de l’entendement
2.