Vous êtes sur la page 1sur 31

DIRECTION PROVINCIALE DE L’EQUIPEMENT, DU TRANSPORT

ET DE LA LOGISTIQUE DE TAZA

--------------

ETUDE DE RECONSTRUCTION D’UN OUVRAGE D’ART SITUE AU PK42+000


DE LA RP 5407 SUR OUED LAHMAR
PROVINCE DE TAZA
-------------

ETUDE DE DEFINITION

ETUDE HYDROLOGIQUE ET HYDRAULIQUE


Etabli par : Approuvé Présenté par : Validé par :
par :
Fiche technique
de maintenance

Version :

Vérifié par : Approuvé par :


Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

SOMMAIRE

1. INTRODUCTION..........................................................................................................................................3

2. PRÉSENTATION GÉNÉRALE...................................................................................................................4
2.1. SITUATION................................................................................................................................................4
2.1 COUVERT VÉGÉTALE.................................................................................................................................4
2.2 GÉOLOGIE.................................................................................................................................................5
3. DIAGNOSTIC ET SITUATION EXISTANTE...........................................................................................6

4. ETUDE HYDROLOGIQUE.........................................................................................................................8
4.1 CARACTÉRISTIQUES DU BASSIN VERSANT.................................................................................................9
4.2 ESTIMATION DES DÉBITS DE POINTE.......................................................................................................10
4.2.1 Données hydrométriques de la station Bab Merzouka...................................................................11
4.2.2 Transposition au droit du site d’étude............................................................................................12
4.2.3 Application de la formule Rationnelle..........................................................................................12
4.2.4 Conclusion.....................................................................................................................................13
5. ETUDE HYDRAULIQUE...........................................................................................................................14
5.1 CALCUL HYDRAULIQUE À L’ÉTAT INITIAL..............................................................................................16
5.1.1 Calcul hydraulique sans ouvrage existant......................................................................................16
5.1.2 Calcul hydraulique avec ouvrage existant.....................................................................................18
5.2 CALCUL HYDRAULIQUE À L’ÉTAT DE PROJET..........................................................................................20
5.2.1 Calcul hydraulique de la variante 1 (PPBA 25).............................................................................21
5.2.2 Calcul hydraulique de la variante 2 (PSIDA 18)............................................................................23
5.3 CONCLUSIONS.........................................................................................................................................25
6. AFFOUILLEMENTS & PROTECTIONS.................................................................................................26
6.1 AFFOUILLEMENT GÉNÉRALISÉ................................................................................................................27
6.2 AFFOUILLEMENT DE CONTRACTION........................................................................................................28
6.3 AFFOUILLEMENT LOCALISÉ.....................................................................................................................29
6.4 Conclusions............................................................................................................................................30

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
2
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

1. INTRODUCTION

Dans le cadre de l’amélioration de l’exploitation de son patrimoine réseau routier, La Direction


Provinciale de l’Equipement, du transport et de la logistique de Taza, a confié au Bureau d’Etudes
Lixus, l’Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued
Lahmar.

Comme le stipule les termes de référence, cette étude comporte trois missions :

 Mission 1 : Etude de définition ;


 Mission 2 : Etude d’avant-projet détaillé ;
 Mission 3 : Etude d’exécution.

La présente note constitue la mission 1 et s’articulera autour des volets suivants :

 Présentation Générale : Cette partie commente la situation de la zone étudiée ainsi que ses
caractéristiques végétale et géologique ;

 Diagnostic et situation existante : Cette partie décrit l’ouvrage existant ;

 Etude hydrologique : Ce paragraphe expose l’étude hydrologique. Elle fournit une estimation
des débits de pointe en se basant sur les mesures hydrométriques de la station Bab Merzouka.

 Etude hydraulique : Ce volet présente l’étude hydraulique. Elle consiste à l’élaboration d’un
modèle hydraulique permettant l’estimation des niveaux des plus hautes eaux (PHE), les
vitesses correspondantes et ce pour la situation initiale et projetée.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
3
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

2. PRÉSENTATION GÉNÉRALE

2.1 Situation

L’ouvrage d’art objet de l’étude est situé sur Oued Lamhar au niveau du PK42+000 de la RP 5407.

Point étudié
étudié
X = 588535
Y = 367757
RP 5407

Oued Lamhar

2.2 Couvert végétale


De part sa situation géographique, sur le flan sud du rif, le bassin versant étudié présente deux
principaux types de couvert végétal :

 Du chêne vert situé principalement sur la rive droit, dans la partie amont (Aknoul) ;
 Du Thuya de Berberie, alfa et armoise, couvrant de manière générale la rive gauche du bassin
versant.

Sur la base des cartes topographiques 1/50000, un découpage de la zone couverte a été réalisé. Elle
présente 49.20 % environ de la surface total du bassin versant.

La partie découverte est supposée nue ou à végétation non couvrante avec un terrain entaché
d’érosion, ceci correspond à un coefficient de ruissellement de l’ordre de 0.75.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
4
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

La partie couverte est supposée comme sous bois dispersé ceci correspond à un coefficient de
ruissellement de l’ordre de 0.36.

Un cœfficient de ruissellement pondéré peut être alors estimé à  0.56.

2.3 Géologie
La carte ci-dessous présente la lithologie simplifiée du bassin versant de l’oued Souab. Elle repose sur
la carte géologique au 1/1000000.

A la lumière de la figure ci-dessus, on peu noter que :

 La rive droite du bassin versant est principalement formée de marnes à intercalaires de grès,
des conglomérats et des calcaires lacustres (miocène).

 La rive droite présente une lithologie constituée de calcaire, grès et marnes (jurassique
supérieur)

 La partie centrale et le point de franchissement se situent dans des conglomérats, des


alluvions, des calcaires lacustres des limons et d’argiles (quaternaire)
______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
5
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

En somme, le bassin versant étudié peut être considéré comme semi perméable. Ce qui lui confère
une aptitude au ruissellement moyenne.

3. DIAGNOSTIC ET SITUATION EXISTANTE

L’ouvrage existant est constitué d’un ensemble des dalots colmatés d’une longueur de 51.00m et d’une
largeur de 5.00m.

Le constat visuel lors de la visite du site, a montré que l’ouvrage existant est en mauvaise état, et qu’il
y a un débordement par rapport à la chaussée lors de passage de crue.

La reconstruction d’un nouvel ouvrage d’art remplaçant l’existant, s’impose donc pour les raisons
suivantes :
1. Largeur roulable insuffisante pour séparer les différents types de trafic ;
2. Capacité hydraulique limitée de l’ouvrage existant à améliorer ;
3. Raccordement au nouvel axe de la RP5407 suivant les règles de l’art.

Les photos qui suivent commentent la situation existante :

Dalots colmatés

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
6
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Dépôts sur la chaussée

RP5407 Vers Ribat Lkhir

RP5407 Vers Tahla

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
7
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Vue en amont

4. ETUDE HYDROLOGIQUE

Le but de l’étude hydrologique est d’évaluer le débit de pointe au droit du franchissement de l’oued
Lamhar.
Les facteurs qui influencent les crues peuvent être classés en 3 groupes :

1. La surface et la forme du bassin versant, le relief et le réseau hydrographique ;

2. La perméabilité du sol, la couverture végétale et l’emmagasinage de l’eau ; 

3. La distribution temporelle et spatiale de la pluie.

- Les facteurs du groupe (1) entrent dans la détermination du temps de concentration tc qui est défini
comme étant la durée nécessaire pour que la goutte d’eau qui tombe sur le point le plus éloigné du
bassin arrivé à l’exutoire.

- Les facteurs du groupe (2) conditionnent la perte d’eau par l’hydrogramme de crue, bien qu’une
partie de l’eau perdue puisse passer à l’exutoire après la crue.

- Les facteurs du groupe (3) conditionnent l’hydrogramme de crue.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
8
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

4.1 Caractéristiques du bassin versant 

La surface du bassin versant drainé au droit du franchissement de l’oued Iflilt est de l’ordre de 61.5km².
le drain principal présente une longueur de 21.00km avec une pente moyenne de l’ordre de 4.0%.

Bassin versant de l’oued Lamhar au droit du point objet d’étude

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
9
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Le tableau suivant présente les principales caractéristiques géométriques du bassin étudié :

Oued A(km²) L(km) Hamm(NGM) Hmin(NGM)


Lamhar 61.50 21.00 1650 800

Avec,
A  : Surface du bassin versant en km² ;
L  : Longueur du plus long thalweg en km ;
Hmax : Cote maximale du bassin versant (NGM) ;
Hmin  : Cote minimale du bassin versant (NGM).

4.2 Estimation des débits de pointe


Tel que décrit précédemment, on dispose des données hydrométriques de la station Bab Merzouka
située sur oued Inaouene et d’intérêt capital pour le projet, à savoir :

Surface BV
Station Oued N° IRE Mise en service
(Km²)
Bab Merzouka Inaouene 551/16 1370 09/1971

Cette station (Bab Merzouka) cumule environ 42 années de mesures de débit (1970/2011). Par
conséquent, ces débits permettent, par simple ajustement statistique, une estimation fiable des crues
d’occurrence centennale au niveau de la station.

De ce fait, l’IC propose d’adopter la démarche suivante :

 Préparation des données nécessaires :

 Utilisation des quantiles de Qimax obtenus par ajustement statistique des enregistrements
de la station hydrométrique Bab Merzouka;

 Calcul des débits de pointe au droit du site d’étude :

 Transposition des quantiles de Qimax issus de la station de référence Bab Merzouka vers le
point étudié en utilisant la méthode de Francou-Rodier ;

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
10
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

 Application la formule Rationnelle en utilisant les paramètres de Montana de la ville de Taza


(extraits de l’étude hydrologique et hydraulique de l’autoroute Fès-Taza).

 Interprétation des résultats et conclusions :

 Confrontation des différents résultats obtenus ;

 interprétations et conclusions.

4.2.1 Données hydrométriques de la station Bab Merzouka

Les tableaux suivants présentent les données hydrométriques au droit de la station Bab Merzouka:

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
11
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Les Qp(T) sont obtenues par ajustement statistique aux différentes


lois (Gumbel, Goodrich, Galton et Person III) en utilisant la méthode des
simples moments :
1970 801.0
1971 168.0
1972 356.0
1973 441.0
1974 151.0
1975 250.0
1976 460.0
1977 187.0
1978 1250.0
1979 184.0
1980 44.6
1981 152.0
1982 83.7
1983 338.0
1984 93.6
1985 659.0
1986 934.0
1987 191.0
1988 113.0
1989 512.0
1990 264.0
1991 193.0
1992 18.0
1993 749.0
1994 114.0
1995 951.0 Le tableau ci-dessous présente les différents résultats obtenus ainsi que les
866.0
1996
Qp(T) adoptées pour le reste de l’étude :
1997 785.0
1998 127.8
1999 203.8
Qp (T) en m3/s
2000 825.0
2001 477.2 T(ans) Gumbel Goodrich Galton Pearson III Adoptée
2002 353.2 10 915.65 932.09 907.03 886.03 950
2003 430.8
2004 75.2
20 1133.26 1176.17 1142.09 1123.32 1200
2005 114.5 50 1414.94 1485.93 1457.77 1432.70 1500
2006 56.8 100 1626.02 1712.75 1703.48 1664.50 1700
2007 44.3
2008 522.4
2009 1820.0
2010 825.0
On remarque que l’échantillon étudié s’adapte bien à la loi de Galton. Les
2011 25.7 valeurs adoptées correspondent à celles issues de cette loi et arrondies.
n 42.0
min 18.0 o n  : Taille de l’échantillon
ma x 1820.0 o M  : Moyenne
Mo y 409.8 o S  : Ecart type
o Cv  : Coefficient de variation
o Max  : Maximal
o Min  : Minimal

4.2.2 Transposition au droit du site d’étude

o n  : Taille de l’échantillon
______________________________________________________________________________________
o M  : Moyenne
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
o S  : Ecart type 12
o Cv  : Coefficient de variation
o Max  : Maximal
o Min  : Minimal
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Tel que décrit précédemment, on utilise comme station hydrométrique de référence celle de Bab
Merzouka qui contrôle un bassin limitrophe de 1370 Km² sur oued Inaouene.

La transposition des débits de pointe de la station de référence Bab Merzouka vers le site étudié sera
effectuée par la méthode de Francou-Rodier, qui s’écrit :

Q (T ) S
6
 ( 8
)1 0.1 Kp (T )
10 10
Avec :
o Q (T) : Débit de pointe pour T de 10, 20, 50 et 100ans (m3/s) ;
o A   : Surface du bassin versant (km²) ;
o Kp  : coefficient de Francou-Rodier.

Ce qui donne les résultats suivants :


Station 1370.00 Km²
BV 61.50 Km²

Qp (T) en m3/s
T(ans) Tissa Kp Site étudié
10 950.00 3.79 138
20 1200.00 3.99 186
50 1500.00 4.19 247
100 1700.00 4.31 290
Le débit centennal estimé par la formule de Francou-Rodier est de l’ordre de 290m3/s.

4.2.3 Application de la formule Rationnelle 


La formule rationnelle est simple mais robuste par son concept :
Le débit ruisselé à l’exutoire n’est qu’une fraction de la pluie abattue.
Elle s’applique usuellement pour des surfaces inférieures à 20km², mais plusieurs auteurs tolèrent son
utilisation pour des bassins de 100 km² car l’abattement spatial reste faible1.
La formule rationnelle s’écrit :
1
QT  C i  A
3.6

Avec :

QT : Débit de pointe de la crue en m3/s ;


T : Période de retour (T=100ans) ;
A  : Surface du BV en km² ;
Cr : Coefficient de ruissellement ;

1
Guide d’assainissement routier, Page 21, SETRA
______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
13
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

I(T,tc) : Intensité de la pluie en mm/h ;


Tc : Temps de concentration en min.
Le coefficient de ruissellement pondéré a été estimé à 0.60.
AIRE C L DH P tc I10 Q10 I20 Q20 I50 Q50 I100 Q100
BV
km2   Km m % min mm/hr m3/s mm/hr m3/s mm/hr m3/s mm/hr m3/s
1 61.50 0.60 21.00 850 4.0 140.41 13.87 142.14 16.02 164.17 18.86 193.35 20.94 214.61

I (tc, T) : Intensité de pluie en mm/h et fonction des paramètres de Montana


a (T) et b (T) : I = a tc-b , I en mm/h et tc en min
Pour la zone du projet, on utilisera les paramètres de Montana de la ville de Taza :

I en mm/min et t en min i= at-b

Le calcul de temps de concentration (tc) a été estimé par formule de Kirpich énoncé comme suit

Expression  : tc  0.019472 P 0.385 L0.77

Tc : temps de concentration en min ;


L : distance en m entre l’exutoire et le point le plus éloigné du bassin ;
P : pente moyenne en m/m

BV Surface L DH P
Kirpich
  km² Km m %
1 61.50 21.00 850 4.0 140.41

4.2.4 Conclusion

Les calculs précédents sont récapitulés dans le tableau suivant :

S Rationnelle Francou-Rodier Adopté


T
km2 m3/S m3/S m3/S
Q100 61.50 215 290 290.00

La confrontation des valeurs précédentes montre que les deux approches utilisées (Transposition par
francou-rodier et la formule Rationnelle) donnent pratiquement des débits de pointe voisins. En effet, le
coefficient centennal de francou rodier "Kp" varie de 3.79 à 4.31, ce qui reste tout à fait vraisemblable
pour la zone d’étude. De ce fait, l’IC propose, pour le reste de l’étude, d’adopter un débit de pointe de
290m3/s.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
14
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5. ETUDE HYDRAULIQUE

L’objectif de cette étude est la modélisation des écoulements, sur la base d’une topographie récente
afin de définir les caractéristiques géométriques nécessaires au bon fonctionnement hydraulique de
l’ouvrage projeté et existant.

Pour mener à bien cette étude le BET propose d'utiliser le logiciel de calcul hydraulique HEC-RAS,
parfaitement connue par le MO, développé par le corps des ingénieurs de l'armée américaine et qui a
été utilisé dans beaucoup de projet d'envergure au Maroc.

La modélisation hydraulique sera menée en régime permanent mixte (fluvial en amont et torrentiel à
l’aval), en prenant comme condition aval la hauteur normale sous la pente topographique.

Le plan N°2 joint au présent dossier, illustre les différents profils en travers qui forment le modèle
hydraulique de l’oued étudié.

Au droit du site étudié, l’oued Lamhar présente un lit mineur bien marqué s’étalant sur une largeur
d’environ 60m. Le fond du lit mineur est formé de sable, graviers et de galets. Le lit majeur assurant
l’épandage des crues exceptionnelles est couvert de plantes non denses formant une résistance très
négligeable. Ceci permet d’adopter comme coefficient de rugosité de Manning 2  les valeurs moyennes
suivante :
 n=0.060, pour le lit majeur, soit une valeur moyenne de Ks de l’ordre de 17 ;
 n=0.030, pour le lit mineur, soit une valeur moyenne de Ks de l’ordre de 33.

Nota : Le levé topographique du lit de l’oued est conforme, en conséquence son habillage a
été actualisé en montrant les deux cours d’eaux principale de lit comme illustré au niveau des
figures ci-dessous :

2
Page 100 dans l’ouvrage intitulé Design for open channel flow, Bureau of public Raoud USA
______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
15
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

Cours d’eaux

L’étude Hydraulique s’articulera autour des points suivants :


o Calcul hydraulique à l’état initial, ce chapitre modélisera l’oued à l’état actuel et a pour objectif :

 La définition des PHE à l’état initial sans ouvrage existant pour la période de
dimensionnement 100ans.
 La définition des PHE à l’état initial avec ouvrage existant pour la période de
dimensionnement 100ans.

o Calcul hydraulique à l’état de projet, ce chapitre modélisera la situation projetée et a pour


objectif :
 La définition du pont projeté pour les différentes variantes proposées ;
 La définition des PHE à l’état de projet pour la période de dimensionnement 100ans.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
16
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5.1 Calcul hydraulique à l’état initial

5.1.1 Calcul hydraulique sans ouvrage existant

Le passage de la crue centennale de 290m3/s à l’état initial sans ouvrage existant, s’effectue avec une
côte d’eau amont au niveau du PT5 de l’ordre de 775.86m et une vitesse avale de l’ordre de 2.39m/s.
Surface Largeur
Profil Absciss e Débit Fond PHE Vitesse Froude Heau
m ouillée m ouillée
m (m 3/s) (m ) (m ) (m /s) (m 2) (m ) (m )
PT1 307.65 290 775.60 776.95 3.76 98.97 126.69 1.37 1.35
PT2 272.65 290 774.80 776.35 3.74 89.65 96.80 1.15 1.55
PT3 237.65 290 774.04 776.15 3.53 105.47 104.42 0.93 2.11
PT4 199.60 290 773.52 775.87 3.44 98.38 105.51 0.98 2.35
PT5 167.65 290 773.09 775.86 2.05 176.21 122.87 0.50 2.77
PT6 140.00 290 773.88 775.75 2.39 159.22 107.03 0.59 1.87
PT7 105.00 290 773.10 775.18 4.15 101.96 84.59 1.16 2.08
PT8 70.00 290 772.96 775.04 3.22 126.06 91.52 0.83 2.08
PT9 35.00 290 773.02 774.65 4.03 117.53 106.84 1.09 1.63
PT10 0.00 290 772.34 774.30 3.43 142.27 135.86 1.07 1.96

 On remarque que l’écoulement de la crue centennale déborde largement sur le lit majeur. La
hauteur d’eau moyenne est de l’ordre de 2m avec une largeur au miroir moyenne d’environ
100m.
Les sorties de HEC-RAS sont présentés ci-dessous :
PK42_RP5407_Etat actuel
LahmaR 1
778 Legend

EG PF 1
777
Elevation (m)

WS PF 1
776 Crit PF 1
Ground
775
774
773

772
0 50 100 150 200 250 300 350
Main Channel Dis tance (m )

PK42_RP5407_Etat actuel
Legend

WS PF 1

0 Gro u nd
Bank S ta

35

70
105

140

1 67.65

1 99.60

237 .65

272 .65

3 07.65

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
17
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

PT1 PT2
.06 .03 .06 .06 .03 .06
778.0 Legend 778.0 Legend

EG PF 1 EG PF 1
777.5
777.5 Crit PF 1 Crit PF 1
WS PF 1 777.0 WS PF 1
Ele vatio n (m)

Ground Ground

Elevation (m)
777.0
776.5
Bank Sta Ban k Sta

776.0
776.5

775.5
776.0
775.0

775.5 774.5
0 20 40 60 80 100 120 140 160 20 40 60 80 100 120 140
Station (m) Station (m)

PT3 PT4
.06 .03 .06 .06 .03 .06
777.0 779 Legend
Legend

EG PF 1 EG PF 1
776.5 778
WS PF 1 Crit PF 1

Crit PF 1 WS PF 1
776.0 777
Ground Ground
Elevation (m)

Elevation (m)
Bank Sta Bank Sta
775.5 776

775.0 775

774.5 774

774.0 773
20 40 60 80 100 120 140 160 20 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

PT5 PT6
.06 .03 .06 .06 .03 .06
786 Legend 786 Legend

784 EG PF 1 784 EG PF 1
WS PF 1 WS PF 1
782 C rit PF 1 782 Ground

Ground Bank Sta


Elevation (m)

780 780
Elevation (m)

Bank Sta

778 778

776 776

774 774

772 772
0 50 100 150 200 250 60 80 100 120 140 160 180 200 220
Station (m) Station (m)

PT7 PT8
.06 .03 .06 .06 .03 .06
784 Legend 779 Legend

EG PF 1 778 EG PF 1
782
WS PF 1 WS PF 1
Crit PF 1 777 Crit PF 1
780
Ground Ground
Elevation (m)

Elevation (m)

776
Bank Sta Bank Sta
778
775

776
774

774
773

772 772
40 60 80 100 120 140 160 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

PT9
.06 .03 .06
PT10
777 Legend .06 .03 .06
777 Legend
EG PF 1
EG PF 1
WS PF 1
776 776 WS PF 1
Crit PF 1
Crit PF 1
Ground
Elevation (m)

775 Ground
Elevation (m)

Bank Sta
775 Bank Sta

774

774
773

773 772
20 40 60 80 100 120 140 160 0 20 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
18
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5.1.2 Calcul hydraulique avec ouvrage existant

Le passage de la crue centennale de 290m3/s à l’état initial avec ouvrage existant, s’effectue avec une
côte d’eau amont au niveau du PT5 de l’ordre de 775.82m et une vitesse avale de l’ordre de 1.93m/s.

Surface Largeur
Profil Abscisse Débit Fond PHE Vitesse Froude Heau
mouillée mouillée
m (m3/s) (m) (m) (m/s) (m2) (m) (m)
PT1 307.65 290 775.60 776.95 4.63 98.97 126.69 1.37 1.35
PT2 272.65 290 774.80 776.35 2.57 89.65 96.80 1.15 1.55
PT3 237.65 290 774.04 776.15 3.51 105.47 104.42 0.93 2.11
PT4 199.60 290 773.52 775.87 3.15 98.38 105.51 0.98 2.35
PT5 167.65 290 773.09 775.82 1.58 171.50 122.21 0.52 2.73
153.88 Batterie des dalots colmatés
PT6 140.00 290 773.88 775.75 1.93 159.22 107.03 0.59 1.87
PT7 105.00 290 773.10 775.18 4.55 101.96 84.59 1.16 2.08
PT8 70.00 290 772.96 775.04 4.58 126.06 91.52 0.83 2.08
PT9 35.00 290 773.02 774.65 3.95 117.53 106.84 1.09 1.63
PT10 0.00 290 772.34 774.30 4.95 142.27 135.86 1.07 1.96

 Il en découle que le passage de la crue centennale s’effectue avec débordement remarquable


sur la RP5407 d’environ 1.7m (LR min = 774.10m). En effet, l’ouvrage existant (Dalots
colmatés) provoque un remous par rapport à l’état naturel de l’ordre de 0.04m => Remous =
775.86 –775.82 m.

Les sorties de HEC-RAS sont présentés ci-dessous :


L ah maR 1
7 78 Legend

7 77 EG PF 1
E le v atio n (m)

WS PF 1
7 76 Crit PF 1

7 75 Ground

7 74

7 73

7 72
0 50 1 00 150 200 250 300 350
Ma in C hannel Dis ta nce (m )

Legend

0 WS PF 1
Grou nd
Ban k Sta

35

70

105

1 40

1 67 .65

1 99 .60

237.65

2 72 .65

3 07 .65

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
19
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

PT1 PT2
.06 .03 .06 .06 .03 .06
778.0 778.0 Legend
Legend

EG PF 1 777.5 EG PF 1
777.5 Crit PF 1 Crit PF 1

WS PF 1 777.0 WS PF 1

Ground Ground
777.0

Elevation (m)
Elevation (m)

776.5
Bank Sta Bank Sta

776.0
776.5

775.5
776.0
775.0

775.5 774.5
0 20 40 60 80 100 120 140 160 20 40 60 80 100 120 140
Station (m) Station (m)

PT3 PT4
.06 .03 .06 .06 .03 .06
777.0 779 Legend
Legend

EG PF 1 EG PF 1
776.5 778
WS PF 1 Crit PF 1

Crit PF 1 WS PF 1
776.0 777
Ground Ground

Elevation (m)
Elevation (m)

Bank Sta Bank Sta


775.5 776

775.0 775

774.5 774

774.0 773
20 40 60 80 100 120 140 160 20 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

PT5
.06 .03 .06 .06 .03 .06
786 786 Legend
Legend

EG PF 1 784 EG PF 1
784
WS PF 1 WS PF 1
782 Crit PF 1 782 Crit PF 1

Ground Ground
Elevation (m)
Elevation (m)

780 780
Bank Sta Bank Sta

778 778

776 776

774 774

772 772
0 50 100 150 200 250 0 50 100 150 200 250
Station (m) Station (m)

PT6
.06 .03 .06 .06 .03 .06
786 Legend 786 Legend

784 EG PF 1 EG PF 1
784
WS PF 1 WS PF 1
782 Ground 782 Ground
Bank Sta Bank Sta
Elevation (m)
Elevation (m)

780 780

778 778

776 776

774 774

772 772
60 80 100 120 140 160 180 200 220 60 80 100 120 140 160 180 200 220
Station (m) Station (m)

PT7 PT8
.06 .03 .06 .06 .03 .06
784 779 Legend
Legend

EG PF 1 778 EG PF 1
782
WS PF 1 WS PF 1
Crit PF 1 777 Crit PF 1
780
Ground Ground
Elevation (m)
Elevation (m)

776
Bank Sta Bank Sta
778
775

776
774

774
773

772 772
40 60 80 100 120 140 160 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
20
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

PT10
PT9
.06 .03 .06
.06 .03 .06 777
777 Legend
Legend

EG PF 1 EG PF 1
776 WS PF 1
WS PF 1
776
Crit PF 1 Crit PF 1

Ground 775 Ground

Elevation (m)
Elevation (m)

Bank Sta Bank Sta


775
774

774
773

773 772
20 40 60 80 100 120 140 160 0 20 40 60 80 100 120 140 160
Station (m) Station (m)

5.2 Calcul hydraulique à l’état de projet

L’ouvrage projeté a été implanté en amont de l’ouvrage existant, précisément entre les profils P5 et
PT6. Il permettra de satisfaire les éléments suivants :

 Axe perpendiculaire à l’écoulement des grandes crues ;


 Enjambement du lit majeur de manière à fournir le maximum du débouché ;
 Raccordement à la route existante suivant les règles de l’art.

Deux variantes du pont projeté seront examinées :

 Variante 1, Pont à poutre en béton armé -PPBA 25-  : 4 x 25m (100m) ;


 Variante 2, Pont dalle en béton armé (PSIDA 18) : 13-4x18-13 (L=98m);

Pour les deux variantes étudiées, la conception du pont projeté respectera les points essentiels
suivants :

 Revanche minimale de 1m pour assurer le transit des corps flottant et charriage ;


 Débit de projet correspond à l’occurrence centennale.

Le calcul hydraulique à l’état de projet est mené en supposant l’élimination de l’ouvrage existant.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
21
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5.2.1 Calcul hydraulique de la variante 1 (PPBA 25)

Le passage de la crue centennale de 290m3/s à l’état projeté de la variante 1 : "PPBA 4x25m",
s’effectue avec une côte d’eau amont au niveau du PT5 de l’ordre de 776.14m et une vitesse aval de
l’ordre de 1.93m/s.

Surface Largeur
Profil Abscisse Débit Fond PHE V.Gauche Vitesse en lit mineur V.Droite Froude Heau
mouillée mouillée
m (m3/s) (m) (m) (m/s) (m/s) (m/s) (m2) (m) (m)
PT1 277.31 290 775.05 776.78 1.86 4.63 1.62 97.27 122.39 1.44 1.73
PT2 242.31 290 774.63 776.63 0.90 2.57 0.65 140.81 115.56 0.65 2.00
PT3 207.31 290 773.99 776.20 1.19 3.51 1.05 109.11 111.51 0.98 2.21
PT4 172.31 290 773.69 775.98 0.84 3.15 0.91 117.81 123.26 0.86 2.29
PT5 129.82 290 773.69 776.14 0.36 1.58 0.69 234.26 139.27 0.35 2.45
122.31 PPBA 4x25
PT6 115.00 290 773.61 775.93 0.62 1.93 0.87 210.86 132.80 0.45 2.32
PT7 70.00 290 773.18 775.15 1.18 4.55 1.85 109.00 88.43 1.15 1.97
PT8 35.00 290 772.90 774.63 1.25 4.58 1.68 100.61 98.18 1.23 1.73
PT9 0.00 290 772.26 774.32 2.07 3.95 1.34 131.68 126.02 1.11 2.06

A l’état du projet, et au droit du profil P5 situé en amont immédiat de l’éventuel ouvrage projeté, le
passage de la crue centennale se fait avec une vitesse de l’ordre de 1.93m/s et un PHE de l’ordre
776.14m. Soit une hauteur d’eau de l’ordre de 2.45m.

Les sorties de HEC-RAS sont présentés ci-dessous :


Lahmar 1
779 Legend

778 EG PF 1

777 WS PF 1
Elevation (m)

Crit PF 1
776
Ground
775

774

773

772
0 50 100 150 200 250 300
Main Channel Dis tance (m )

Legend

WS PF 1
Ground
115
Bank Sta
35
70

0
129.82

172.31
207.31
242.31

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
22
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

PT1 PT 2
.06 .03 .06 .06 .03 .06
7 80 Legend 777.5 Legend

EG PF 1 EG PF 1
777.0
7 79 C rit PF 1 WS PF 1
WS PF 1 C rit PF 1
E le v a tio n (m )

E le v atio n ( m )
776.5
7 78 Ground Ground
Bank Sta Ban k Sta
776.0

7 77
775.5

7 76
775.0

7 75 774.5
0 20 40 60 80 100 120 1 40 0 20 40 60 80 100 120 140
Station (m) Sta tion (m)

PT3 PT 4
.06 .03 .06 .06 .03 .06
777 .0 7 77.0 Legend
Legend

EG PF 1 7 76.5 EG PF 1
776 .5
WS PF 1 WS PF 1
776 .0 Crit PF 1 7 76.0 C rit PF 1
E le vatio n (m)

E le vatio n (m)
Gro und Ground
775 .5 7 75.5
Bank Sta Bank Sta

775 .0 7 75.0

774 .5 7 74.5

774 .0 7 74.0

773 .5 7 73.5
0 20 40 60 80 1 00 120 1 40 0 20 40 60 80 1 00 1 20 140
Sta tion (m) Sta tion (m)

PT5
.06 .03 .06 .06 .03 .06
781 Legend 781 Legend

780 EG PF 1 780 EG PF 1
WS PF 1 WS PF 1
779 779
C rit PF 1 C rit PF 1
E le vation (m)

778 Ground 778 Ground


Elevation (m)

Bank Sta Bank Sta


777 777

776 776

775 775

774 774

773 773
0 50 100 150 200 0 50 100 150 200
Station (m) Station (m)

PT6
.06 .03 .06 .06 .03 .06
7 86 Legend 786 Legend

7 84 EG PF 1 784 E G PF 1
WS PF 1 WS PF 1
7 82 C rit PF 1 782 Grou nd
E le v ati o n ( m )

E le v atio n (m )

Grou nd Bank S ta
7 80 780
Ban k Sta

7 78 778

7 76 776

7 74 774

7 72 772
0 50 100 150 200 0 50 100 150 2 00
Station (m) Station (m)

PT 7 PT8
.06 .03 .06 .06 .03 .06
7 84 Legend 782 Legend

EG PF 1 EG PF 1
7 82
WS PF 1 780 Crit PF 1
C rit PF 1 WS PF 1
7 80
E le v atio n (m)

E le v atio n (m)

Grou nd 778 Grou nd


Bank Sta Bank Sta
7 78

776
7 76

774
7 74

7 72 772
0 20 40 60 80 1 00 120 0 20 40 60 80 1 00 120
Station (m) Station (m )

PT9
.06 .03 .06
777 Legend

EG PF 1
776 WS PF 1
C rit PF 1
E le vatio n (m)

775 Ground
Bank Sta

774

773

772
0 20 40 60 80 100 120 140 160
Station (m)

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
23
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5.2.2 Calcul hydraulique de la variante 2 (PSIDA 18)

Le passage de la crue centennale de 290m3/s à l’état projeté de la variante 2 : " PSIDA 13-4x18-13",
s’effectue avec une côte d’eau amont au niveau du PT5 de l’ordre de 776.19m et une vitesse aval de
l’ordre de 1.93m/s.

Surface Largeur
Profil Abscisse Débit Fond PHE V.Gauche Vitesse en lit mineur V.Droite Froude Heau
mouillée mouillée
m (m3/s) (m) (m) (m/s) (m/s) (m/s) (m2) (m) (m)
PT1 277.31 290 775.05 776.78 1.86 4.63 1.62 97.27 122.39 1.44 1.73
PT2 242.31 290 774.63 776.63 0.90 2.57 0.65 140.81 115.56 0.65 2.00
PT3 207.31 290 773.99 776.20 1.19 3.51 1.05 109.11 111.51 0.98 2.21
PT4 172.31 290 773.69 776.06 0.80 2.94 0.88 127.80 125.54 0.78 2.37
PT5 129.82 290 773.69 776.19 0.34 1.54 0.68 241.23 141.83 0.34 2.50
122.31 PSIDA 13-4*18-13
PT6 115.00 290 773.61 775.93 0.62 1.93 0.87 210.86 132.80 0.45 2.32
PT7 70.00 290 773.18 775.15 1.18 4.55 1.85 109.00 88.43 1.15 1.97
PT8 35.00 290 772.90 774.63 1.25 4.58 1.68 100.61 98.18 1.23 1.73
PT9 0.00 290 772.26 774.32 2.07 3.95 1.34 131.68 126.02 1.11 2.06

A l’état du projet, et au droit du profil P5 situé en amont immédiat de l’éventuel ouvrage projeté, le
passage de la crue centennale se fait avec une vitesse de l’ordre de 1.93m/s et un PHE de l’ordre
776.19m. Soit une hauteur d’eau de l’ordre de 2.50m.

Les sorties de HEC-RAS sont présentés ci-dessous :


Lahmar 1
778 Legend

777 EG PF 1

WS PF 1
E le vatio n (m)

776 Crit PF 1

775 Ground

774

773

772
0 50 100 150 200 250 300
Main Channel Dis tance (m )

Legend

WS PF 1
Ground
115
Bank Sta
35
70

0
1 29.82

172.31
2 07.31
242.31

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
24
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

PT1 PT 2
.06 .03 .06 .06 .03 .06
780 Legend 7 77.5 Legend

EG PF 1 EG PF 1
7 77.0
779 C rit PF 1 WS PF 1
WS PF 1 Crit PF 1
E le v a tio n (m )

E le v a tio n (m )
7 76.5
778 Ground Ground
Bank Sta Bank Sta
7 76.0

777
7 75.5

776
7 75.0

775 7 74.5
0 20 40 60 80 1 00 120 1 40 0 20 40 60 80 100 1 20 140
Station (m ) Station (m)

PT3 PT 4
.06 .03 .06 .06 .03 .06
777.0 Legend 7 77.0 Legend

776.5 EG PF 1 EG PF 1
7 76.5
WS PF 1 WS PF 1
776.0 C rit PF 1 7 76.0 C rit PF 1
E le v atio n (m)

E le vatio n (m )
Ground Ground
775.5 7 75.5
Bank Sta Bank Sta

775.0 7 75.0

774.5 7 74.5

774.0 7 74.0

773.5 7 73.5
0 20 40 60 80 100 120 1 40 0 20 40 60 80 100 1 20 140
Station (m ) Station (m)

PT5
.06 .03 .06 .06 .03 .06
781 781 Legend
Legend

780 EG PF 1 780 EG PF 1

WS PF 1 WS PF 1
779 779
C rit PF 1 C rit PF 1
E le vatio n (m)
E le vatio n (m)

778 Grou nd 778 Ground

Bank Sta Bank Sta


777 777

776 776

775 775

774 774

773 773
0 50 100 150 2 00 0 50 100 150 200
Station (m) Station (m)

PT6
.06 .03 .06 .06 .03 .06
786 Legend 786 Legend

784 EG PF 1 784 EG PF 1
WS PF 1 WS PF 1
782 C rit PF 1 782 Ground
E le vatio n (m)

E le vatio n (m)

Grou nd Bank Sta


780 780
Bank Sta

778 778

776 776

774 774

772 772
0 50 100 150 2 00 0 50 100 150 200
Station (m) Station (m)

PT7 PT 8
.06 .03 .06 .06 .03 .06
784 782 Legend
Legend

EG PF 1 EG PF 1
782 780
WS PF 1 Crit PF 1

Crit PF 1 WS PF 1
E le v atio n (m )
E le v atio n (m )

780
Ground 778 Ground

Bank Sta Bank Sta


778

776
776

774
774

772 772
0 20 40 60 80 1 00 120 0 20 40 60 80 100 120
Station (m) Station (m)

PT9
.06 .03 .06
777 Legend

EG PF 1
776 WS PF 1
Crit PF 1
E le v a ti o n ( m )

775 Grou nd
Bank Sta

774

773

772
0 20 40 60 80 1 00 1 20 1 40 1 60
Station (m)

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
25
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

5.3 Conclusions
Les modèles hydrauliques des deux variantes proposées permettent de définir leurs caractéristiques
hydrauliques et géométriques qui sont consignées dans le tableau suivant :

Variantes Débit Q100 (m3/s) PHE (m) Remous (m) Vitesse (m/s) Largeur mouillée (m) LR min (m) Sous poutre (m) Revanche (m)
Etat initial sans ouvrage existant (P5) 290 775.86 - 2.05 122.87 - - -
Etat initial sans ouvrage existant (P6) 290 775.75 - 2.39 107.03 - - -
Etat actuel avec ouvrage existant (P5) 290 775.82 -0.04 1.58 122.21 - - -
PPBA 4x25 (P5) 290 776.14 0.39 1.58 139.27 778.79 777.14 1.00
PSIDA 13-4*18-13 (P5) 290 776.19 0.44 1.54 141.83 777.96 777.19 1.00

Variantes proposées : caractéristiques hydrauliques & géométriques

Avec :
o Remous  : Calculé par rapport à l’état naturel ;
o SP  : Cote minimale de l’intrados à respecter par le tracé routier ;
o Ep  : Epaisseur total du tablier ;
o LR  : Cote minimale de la ligne rouge à respecter par le tracé routier.

Les revanches, les cotes des intrados et les lignes rouges sont des valeurs minimales à respecter par
le tracé ultérieur du profil en long. Ils peuvent être modifiés afin de respecter des contraintes
particulières.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
26
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

6. AFFOUILLEMENTS & PROTECTIONS

En absence de protections adéquates et de leur suivi, le lit mineur voire moyen sera le siège
d’affouillements. Le présent paragraphe a pour objet de dégager des ordres de grandeur des
affouillements au niveau du pont projeté ainsi que les mesures de protection correspondant.

Le passage de la crue centennale de 290m3/s à l’état projeté s’effectue avec une vitesse en aval de
1.93m/s. Ce qui impose pour le fond et les berges de l’oued une protection en enrochements libres de
calibre 300-200mm.

Le tableau suivant résume les données préliminaires utilisées pour le calcul des affouillements :

Table 1 : Données de base pour une estimation quantitative de l'affouillement

Paramètre Oued
Largeur au miroir de la rivière W (m) 107.00
Largeur au miroir du lit mineur de la rivière correspondant au
140.00
PHE du projet Bm (m)
Rayon de courbure du méandre rc (m) 0.00
Angle d'incidence de la confluence a (degrees) 35.00
Hauteur d'eau moyenne amont de la section non affouillée yu
1.75
(m) Lit majeur
Hauteur d'eau moyenne amont de la section non affouillée yu
2.30
(m) Lit mineur
Section mouillée A (m²) 240.00
Profondeur moyenne de l'écoulement D0 (m ) 1.71
Pente de la rivière So (m/m) 0.02

M atériau du lit
Taille médian d50 mm 20.00
d75 mm 30.00
d90 mm 40.00
Densité spécifique Ss 2.50

Hydrogramme de crue
Débit de projet Q (m3/s) 290
Débit de projet unitaire q (m3/s/ml) 2.71
 Le d50=20mm correspond au domaine de sables grossiers, graviers et de galets.

La section contractée, sous le pont, subit trois types d’affouillements cumulables en absence de
protections adéquates, à savoir :
 Affouillement généralisé ;
 Affouillement de contraction ;
 Affouillement localisé.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
27
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

6.1 Affouillement généralisé


L’affouillement généralisé à long terme Hg, se produit dans le lit suite aux variations de débit du cours
d’eau. Ce type d’affouillement dépend du débit de projet et de la granulométrie du sol en place (d50). Il
est estimé par les formules empiriques suivantes :

Formules Expression mathématique Domaine d'application

Q 1
Lacey (1930) yms  0.47( 0.5
) 3 dm < 1.3mm
1.76dm
q2 3
[1] : yms  1.20( 1 )
d 506 [1] : Sables / 0.06 < d50 (mm)  2.0
Blench (1969)
23
q [2] : Graviers / Ss~2.65 et d50 (mm) > 2.0
[2] : yms  1.23( 1
)
d 5012
Levi yms  K1 q K 2 d 50K 3
K1=0.234, K2 =5/6 et K3=-1/4

Condolios yms  K1 q K 2 d 50K 3


K1=0.177, K2 =7/8 et K3=-3/16

EDF yms  K1 q K 2 d 50K 3


K1=0.217, K2 =6/7 et K3=-2/7

LPEE yms  K1 q K 2 d 50K 3


K1=0.73, K2 =2/3 et K3=-1/6

DUNN yms  0.48.Q 0.36 D90 (mm)  6.0mm

 d50=dm en m ; q en m3/s/ml ; Q en m3/s

L’affouillement généralisé calculé est consigné dans le tableau suivant :

Table 2 : Estim ation de l'affouillem ent généralisé

Param ètre Oued


yu 2.30
Hauteur d'eau après affouillement généralisé ym s
Lacey (1930) (1.56)
Blench (1969) 1.86
Maz Alvarez & Echavarria Alfaro (1973) (1.19)
Holm es (1974) (ys) (2.3)
LEVI 1.43
CONDOLIOS 0.88
EDF 1.56
LPEE 2.72
C.S.DUNN (3.70)
Moye nne 1.65
Hg = ym s - yu -0.65
Valeur selectionnée de ym s (m ) 4.30
Hauteur d'affouillem ent (m ) 2.00

 Les calculs entrepris montrent que les formules empiriques donnent des valeurs d’affouillement
généralisé (Hg = yms-yu) dispersées et très faibles entre 0 et 0.42m (LPEE). Cependant, on
admettra un abaissement généralisé moyen du fond de l’ordre de 2m.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
28
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

6.2 Affouillement de contraction


L’affouillement de contraction, dû à la réduction de section du cours d’eau par les remblais d’accès des
ouvrages de franchissement projetés. L’utilisation, des formules suivantes, combinée à l’observation et
l’expérience de l’ingénieur permet une estimation quantitative de l’affouillement de contraction de
section, qui englobe ainsi l’affouillement généralisé (yms-yu) :

Formules Expression mathématique Domaine d'application

( yms) c Q 6 W
V/Vc  1 :  ( 2 ) 7 ( 1 ) k1
yms Q1m W2
K1 varie de 0.59 (charriage) à 0.69 (suspension) Formules bien adaptées à des sections
Richardson et Davis (1960)
Q assimilées à rectangulaires
V/Vc < 1 : ( yms ) c 
(VW )
V  Vc  5.75u *c log(5.53( yms) c / d 50 )

0.73 2 3 2
Ramette ( yms ) c  yu  1 (q1  q 3 ) Sections assimilées à rectangulaires
d 506
Egalité des forces ( yms) c q 6
( 1) 7 Sections assimilées à rectangulaires
tractrices yms q
Q2 2
Analyse filaire 1 4 3 7
 L 3  cst Sections assimilées à rectangulaires
7.5ks L dm h
2 3 4 3

( yms) c Q 6 W n
Laursen (1960)
 ( 2 ) 7 ( 1 ) k1 ( 2 ) k 2 Largeur de l’ouverture du pont plus
étroite que la largeur moyenne de la
yms Q1m W2 n1 section d’approche
Suspension : k1=0.69, k2=0.37
Section quelconque
Modèle Meyer – Peter Débit solide constant entre la section contractée
Domaine des graviers et galets
(1949) et la section amont et aval (voir ci-après)
d50>0.15mm

La plupart des formules empiriques précédentes sont généralement établies pour des sections
d’écoulement assimilées à un rectangle (lame d’eau constante), ce qui ne tient pas compte
généralement de la présence des lits majeurs.

 Cependant, le pont projeté (100m) enjambe de façon confortable le lit mineur (60m au max) et
ne provoque en conséquence aucune contraction sévère de la section mouillée. De ce fait,
l’affouillement de contraction pour le cas étudié sera négligeable.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
29
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

6.3 Affouillement localisé

L’affouillement localisé (ds ou dc), se manifeste autour des obstacles tels que piles et culées des
ponts. Ces types d’affouillements peuvent être estimés respectivement par les formules suivantes :

Formules Expression mathématique Domaine d'application

Breusers h
ds  2b.Th( ) Pile circulaire (C)
(Laboratoire Delft) b
ds h
Laursen & Torch  2Th( ) allongé (A)
Pile
b. cos   L. sin  b. cos   L. sin 
dc b
Liu & Cul (1961)  1.1  ( ) 0.4 Fr 0.33 Culée
h h

Notons que :
 Les piles choisies sont du type « marteau » à colonne circulaire (Ø 2.00m) favorable à
l’écoulement ;
 Les culées choisies sont de type voile frontal.

Les affouillements localisés calculés sont consignés dans le tableau suivant :

Table 3 : Evaluation de l'affouillem ent local au niveau des piles (ds) et culés (dc)

Oued
Modèle Appuis
Hauteur d'eau max h (m) (ymsc) 4.30
Nature de la pile : A allongée, C circulaire C
Epaisseur de la pile b (m) 2.00
Largeur de la pile L (m) 2
Angle d'incidence a (°) 35
ds (m) 3.89

Valeur de ds selectionnée 4.00

Nombre de Froude Fr 0.45


b culée 10
LIU ET COL dc (m) 5.09

Valeur de dc selectionnée 4.50

 Les calculs entrepris donnent un affouillement localisé de l’ordre de 4.00m aux niveaux des
piles et de l’ordre de 5.50m aux niveaux des culées.

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
30
Étude de reconstruction d’un ouvrage d’art situe au PK42+000 de la RP 5407 sur oued Lahmar Etude de définition

6.4 Conclusions

A la lumière des résultats précédant, et en supposant un sol affouillable, on peut donc admettre pour
ce stade d’étude les hauteurs d’affouillements suivants :

Affouillem ents Lit naturel Piles Culées

Affouillement généralisé (m) 2.00 2.00 2.00

Affouillement contraction (m) - - -

Affouillement localisé dû aux piles (m) - 4.00 -

Affouillement localisé dû aux culées (m) - - 4.50

Affouillement Cumulé (m) 2.00 6.00 6.50

Récapitulatif et affouillements prévisibles

Les calculs des affouillements présentés ci-dessus, se sont basés essentiellement, pour cette phase
d’étude, sur les hypothèses suivantes :

 Un d50 = 20mm qui correspond au domaine de sables grossiers, graviers et galets ;


 Un sol affouillable sur toute sa hauteur (absence de substratum).

 Les sondages de reconnaissance ainsi que l’étude granulométrique qui sera fourni par le MO
pour la phase suivante permettront d’affiner ces calculs et de préciser la limite maximale
d’affouillement (le niveau du substratum).

______________________________________________________________________________________
LIXUS BUREAU D’ETUDE ET TRAVAUX
31

Vous aimerez peut-être aussi