Vous êtes sur la page 1sur 13

Cours Electronique de puissance 2018

Cours Electronique de Puissance

Le Redressement commandé

40
Cours Electronique de puissance 2018

III. Le Redressement Commandé

III.1 Généralités :

Au chapitre précédent, on a abordé les redresseurs non commandés. Ils sont constitués
uniquement de diodes. Ils permettent d’obtenir des courants et de tensions unidirectionnels
non commandables. Par contre, le redresseur commandé permet d’obtenir, à partir d’une
source alternative, des courants ou des tensions, unidirectionnels, aux valeurs moyenne et
efficace réglables. La structure des redresseurs commandés est constituée par fois par
uniquement des thyristors et d’autres fois, on retrouve en même temps, des thyristors et des
diodes à la fois.

Deux régimes de fonctionnement peuvent se présenter : la conduction ininterrompue ou la


conduction interrompue du courant dans la charge.

Pour simplifier les calculs, on considère, les thyristors et les diodes comme étant des
composants parfaits.

On note 𝛂 l’angle d’amorçage de référence d’un thyristor.

La figure suivante, fig.III.1, représente les redresseurs commandés.

Réseau Réseau continu à


monophasé/triphasé Entrée Sortie
valeur moyenne de
sinusoïdale à AC DC tension fixe/réglable
fréquence fixe

La commande

Fig.III.1 représentation des redresseurs commandés

Pour son fonctionnement, le redresseur commandé à besoin d’une commande. Cette


commande génère les impulsions qui vont attaquer les gâchettes des thyristors pour provoquer
leurs amorçages.

La variation des valeurs de sortie du redresseur dépendent donc de la valeur de l’angle


d’amorçage 𝛂. Cette dernière est obtenue très souvent agissant sur la une valeur qu’on appelle
référence, qu’on compare, par la suite, à une phase, qui peut être un signale dent de scie bien
adapté en fréquence au redresseur à commander.

Dans ce cours on ne pourra pas aborder tous les montages redresseurs commandés, on se
limitera aux plus utilisé et dans leur mode de fonctionnement le plus répondu.

III.2 Redressement monophasé simple alternance commandé :

41
Cours Electronique de puissance 2018

III.2.1 Débit sur une charge résistible :


La commande
Pour une charge résistif, on n’a pas
IG
besoin de diode de roue libre. Même si
I T
elle est disponible, elle ne jouera aucun
rôle.
UT
Pour une charge inductive, la présence de
la diode à roue libre permet d’évider e(t) R UR
l’apparition d’une tension négative aux
bornes de la charge.

Fig.III.2 Redresseur monophasé simple alternance


Commandé
III.2.2 Evolution de la tension redressée par redresseur monophasé mono-alternance
commandé :

V Tension
Tension de la redressée (en
source gras)

𝛂 2𝜋+𝛂 4𝜋+𝛂 6𝜋+𝛂 wt

Les impulsions de commande


V (courant de gâchette

Fig.III.3 Tension de la source, tension redressée et les impulsions de


gâchettes pour un redresseur monophasé simple alternance commandé

42
Cours Electronique de puissance 2018

Le thyristor conduit de 𝛂 à 𝜋. Qui correspond à l’alternance positive pour la quelle le thyristor


est polarisé positivement et qui suit l’apparition du courant de gâchette.

Si on considère le thyristor parfait, la tension aux bornes de R est :

𝑈𝑅 = 𝑒 𝑡 = 𝐸𝑚𝑎𝑥 sin⁡
(𝑤𝑡)
𝑈𝑇 = 0
Pour : 𝜶 ± 𝟐𝒌𝝅 < 𝑤𝑡 < 𝜋 ± 2𝒌𝝅
(k=0, 1, 2, 3,….)
𝑈𝑅 = 0
𝑈𝑇 = 𝑒 𝑡 = 𝐸𝑚𝑎𝑥 sin⁡
(𝑤𝑡)
Pour 𝑤𝑡 ailleurs

Et la période de UR et de UT est celle de la tension e(t).

En variant l’angle 𝛂, on fait varier la tension moyenne et efficace aux bornes de la


résistance, ce qui permet de varier le courant aussi à travers cette même résistance.

III.2.3 Les valeurs moyenne et efficace de la tension redressée :

Si la tension de la source est donnée par :

𝑒 𝑡 = 𝐸𝑚𝑎𝑥 sin⁡
(𝑤𝑡) de période 2𝜋, de 0 à 2𝜋.

𝑈𝑟𝑒𝑑 = 𝑈𝑅 = 𝑒(𝑡) pour 𝑤𝑡 ∈ 𝛼, 𝜋

a. Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée :


Donc, pour le calcul de la valeur moyenne redressée, on écrit :
1 𝜋 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 2𝜋 𝛼
𝑒 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝛼
𝑠𝑖𝑛𝜃. 𝑑𝜃
2𝜋

𝐸𝑚𝑎𝑥
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = (1 + 𝑐𝑜𝑠𝛼)
2𝜋
b. Calcul de la valeur efficace :

La tension efficace est donnée par :


2𝜋
1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 2 = 𝑈𝑟𝑒𝑑 2 𝑑𝜃
2𝜋 𝛼

2 1 𝜋
2
𝐸𝑚𝑎 𝑥 2 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 𝑒(𝑡) 𝑑𝜃 = 𝑠𝑖𝑛𝜃 2 . 𝑑𝜃
2𝜋 𝛼 2𝜋 𝛼

2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 1 − 𝑐𝑜𝑠2𝜃. 𝑑𝜃
4𝜋 𝛼

43
Cours Electronique de puissance 2018

𝜋
2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 1 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 𝜃 − 𝑠𝑖𝑛2𝜃 = . 𝜋 − 𝛼 + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
4𝜋 2 𝛼 4𝜋 2

2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 𝛼 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 1− + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
4 𝜋 2𝜋

𝐸𝑚𝑎𝑥 𝛼 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = . 1− + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
2 𝜋 2𝜋

On voit bien que les deux valeurs moyenne et efficace de la tension redressée dependent de
l’angle d’amorçage 𝛂.

III.2.4 La commande du redresseur :

La commande du redresseur consiste à générer les impulsions de commande des thyristors


selon la tension redressée désirée à la sortie. Et l’angle 𝛂 est l’écart entre l’origine du passage
à zéro et l’avènement de l’impulsion.

L’action de la variation de l’angle 𝛂 est obtenu en comparant deux signaux distincts, l’un est
le signale de phase, voir figure fig.III.4, qui est un signale dent de scie en phase avec la
tension de la source et l’autre est un signal continu (supposé constant), appelé signal de
référence. Pour chaque valeur du signal de référence, on obtient une certaine valeur de la
tension redressée. Le thyristor conduit, quand il est polarisé positivement et à partir de
l’instant de l’apparition du signal de gâchette et il se bloque quand le courant s’annule.

Pour toute variation désirée de la tension de sortie, on change la valeur du signal de référence.

Tension de la source Le signal de phase (En


(réseau) e(t) phase avec e(t))

Fig.III.4 Génération du signal de phase, en phase avec la tension de la source pour un


redresseur-monophasé-simple-alternance commandé

44
Cours Electronique de puissance 2018

Signal de phase Signal de référence Sref1


V

Ig

UR

Signal de phase Signal de référence Sref2


V

Ig

UR

Fig.III.5 Variation de la tension redressée UR en fonction de la valeur du


signal de référence Vref (Vref1 et Vref2)

45
Cours Electronique de puissance 2018

III.3 Redressement monophasé double alternance commandé :

On peut distinguer trois types de


redresseurs monophasés double
alternance et commandés : le
pont de Graëtz tout thyristors, dit
T1 T2
UR
symétrique; le pont de Graëtz
mixte composé de deux e(t)
thyristors et de deux diodes ;
ainsi que le montage redresseur à T3 T4
point milieu, nécessitant un
transformateur à point milieu,
qui est composé de deux
thyristors.
Fig.III.6 Redresseur double alternance, montage en pond
commandé, tout thyristor

III.3.1 Evolution de la tension redressée par redresseur monophasé mono-alternance


commandé :

Le redresseur double alternance commandé conduit lors des deux alternances. L’action sur
l’angle d’amorçage 𝛂 permet de régler la valeur moyenne et efficace de la tension de sortie.

𝛂 𝜋+𝛂 2𝜋+𝛂 3𝜋+𝛂 4𝜋+𝛂 6𝜋+𝛂

Fig.III.7 Tension de la source, tension redressée et les impulsions de


gâchettes pour un redresseur-monophasé simple-alternance commandé
46
Cours Electronique de puissance 2018

III.3.2 Les valeurs moyenne et efficace de la tension redressée :

On a la tension de la source est donnée par :

𝑒 𝑡 = 𝐸𝑚𝑎𝑥 sin⁡
(𝑤𝑡) de période 2𝜋, de 0 à 2𝜋.

𝑈𝑟𝑒𝑑 = 𝑈𝑅 = 𝑒 𝑡 pour 𝑤𝑡 ∈ 𝛼, 𝜋 et 𝑈𝑟𝑒𝑑 = 𝑈𝑅 = −𝑒 𝑡 pour 𝑤𝑡 ∈ 𝜋 + 𝛼, 2𝜋

On obtient une tension redressée de période 𝜋.

III.3.2.1 Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée :

Alors, le calcul de la valeur moyenne redressée, donne :


1 𝜋 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 𝜋 𝛼
𝑒 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝛼
𝑠𝑖𝑛𝜃. 𝑑𝜃
𝜋

𝐸𝑚𝑎𝑥
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = (1 + 𝑐𝑜𝑠𝛼)
𝜋
III.3.2.2 Calcul de la valeur efficace :

La tension efficace est donnée par :


𝜋
1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 2 = 𝑈𝑟𝑒𝑑 2 𝑑𝜃
𝜋 𝛼

2 1 𝜋
2
𝐸𝑚𝑎𝑥 2 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 𝑒(𝑡) 𝑑𝜃 = 𝑠𝑖𝑛𝜃 2 . 𝑑𝜃
𝜋 𝛼 𝜋 𝛼

2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 1 − 𝑐𝑜𝑠2𝜃. 𝑑𝜃
2𝜋 𝛼

𝜋
2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 1 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 𝜃 − 𝑠𝑖𝑛2𝜃 = . 𝜋 − 𝛼 + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
2𝜋 2 𝛼 2𝜋 2

2 𝐸𝑚𝑎𝑥 2 𝛼 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = 1− + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
2 𝜋 2𝜋

𝐸𝑚𝑎𝑥 𝛼 1
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑒𝑓𝑓 = . 1− + 𝑠𝑖𝑛2𝛼
2 𝜋 2𝜋

Comme pour le redresseur monolalternance commandé, les deux valeurs moyenne et efficace
de la tension redressée dependent de l’angle d’amorçage 𝛂.

47
Cours Electronique de puissance 2018

III.4 Redressement triphasé simple alternance (P3) commandé :

Comme pour les autres T1 IT1


redresseurs commandés, on e1(t)
remplace les diodes par des
thyristors. UR
T2 IT2
Pour pouvoir correctement e2(t) R
commander ce redresseur, on
commence par définir les
intervalles où les thyristors T3 IT3
sont polarisés positivement, e3(t)
puis on choisi un angle de N
réglage 𝛂, défini à partir de
l’instant du début de la Fig.III.8 Redresseurs triphasés simple alternance commandé :
polarisation positivité de montage P3 à cathodes communes
chacun des trois thyristors.

III.4.1 Evolution de la tension redressée pour redresseur P3 commandé :

On commence par définir la plage de variation de l’angle d’amorçage 𝛂. D’ailleurs, c’est


selon les valeurs de cet angle, que l’évolution de la tension redressée se dessine.

L’angle d’amorçage 𝛂, selon la polarisation positive du thyristor qui permet sa


5𝜋
commandabilité, évolue entre 0 et 5𝜋/6 𝛼 ∈ 0, .
6

𝜋
 Quand 𝛼 ∈ 0, pour cette valeur de 𝛂, la commande s’effectue avant que la tension
6
redressée ne s’annule naturellement.

𝜋
Fig.III.9 L’allure de la tension pour 𝛼 ∈ 0, 6
48
Cours Electronique de puissance 2018

 Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée :


Alors, le calcul de la valeur moyenne redressée, donne :
𝜋 𝜋
3 +𝛼 3.𝐸𝑚𝑎𝑥 +𝛼
3 3
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 𝜋 𝑒 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝜋 𝑐𝑜𝑠𝜃. 𝑑𝜃
2𝜋 − +𝛼 2𝜋 − +𝛼
3 3

𝜋
3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 3
+𝛼
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝜋
2𝜋 − +𝛼
3

3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋 𝜋
. 𝑠𝑖𝑛 + 𝛼 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
2𝜋 3 3

3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋
2. 𝑐𝑜𝑠𝛼. 𝑠𝑖𝑛
2𝜋 3
𝜋 3
Avec 𝑠𝑖𝑛 =
3 2

3. 3. 𝐸𝑚𝑎𝑥
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 𝑐𝑜𝑠𝛼
2𝜋
𝜋 5𝜋
 Quand 𝛼 ∈ , pour cette valeur de 𝛂, la commande s’effectue après le blocage
6 6
naturel, la tension qui devient négative, du thyristor précédemment conducteur, quand
la charge est purement résistive, tension redressée s’annule naturellement.

𝜋 5𝜋
Fig.III.10 L’allure de la tension pour 𝛼 ∈ ,
6 6

49
Cours Electronique de puissance 2018

 Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée pour P3 :


𝜋 5𝜋
Pour 𝛼 ∈ , , le calcul de la valeur moyenne redressée, donne :
6 6

𝜋 𝜋
3 2 3.𝐸𝑚𝑎𝑥 2
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 2𝜋 𝜋 𝑒 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝜋 𝑐𝑜𝑠𝜃. 𝑑𝜃
− +𝛼 2𝜋 − +𝛼
3 3

𝜋
3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 2
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝜋
2𝜋 − +𝛼
3

3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋 𝜋
. 𝑠𝑖𝑛 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
2𝜋 2 3

3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋
1 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
2𝜋 3

𝜋 𝜋 𝜋 𝜋
Avec : −𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼 = 𝑐𝑜𝑠 − + 𝛼 + = 𝑐𝑜𝑠 𝛼 +
3 3 2 6

3. 𝐸𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 1 + 𝑐𝑜𝑠 𝛼 +
2𝜋 6
III.5 Redressement triphasé double alternance (PD3) commandé :

On retrouve des redresseuses


triphasées doubles alternances
T1 T2 T3
tout thyristors ou mixtes. On e1(t)
appelle mixtes ceux disposent à la
place des thyristors (T1, T2 et T3 e2(t) UR
ou T4, T5 et T6) des diodes, voir la e3(t)
figure ci-contre Fig.III.11.
T4 T5 T6
Comme on retrouve aussi de ces
redresseurs ceux qui disposent de
la diode de roue libre.
Fig.III.11 Redresseur double alternance. Montage PD3
commandé

III.5.1 Evolution de la tension redressée pour redresseur PD3 commandé :

En déterminant la valeur de l’angle d’amorçage 𝛂 à partir de la valeur de θ=ωt pour laquelle


une diode entrerait en conduction dans le montage redresseur triphasé double alternance non
commandé, soit θ = 𝜋/6 ou encore θ = -𝜋/6, on a, comme pour le P3, deux cas qui se
présentent :
𝜋
 Quand 𝛼 ∈ 0, 3 pour cette valeur de 𝛂, la commande s’effectue avant que la tension
redressée ne s’annule naturellement.

50
Cours Electronique de puissance 2018

𝜋
Fig.III.12 L’allure de la tension pour 𝛼 ∈ 0, 3

 Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée pour PD3 :


Sachant que la tension redressée aux bornes de la charge (la résistance dans la figure
fig.III.11) est une tension composée, sa valeur est

𝑈 𝑡 = 3𝐸𝑚𝑎𝑥 cos 𝑤𝑡

Avec 𝑤𝑡 = 𝜃 et 𝐸𝑚𝑎𝑥 cos 𝑤𝑡 est la tension simple du réseau.


Donc, le calcul de la valeur moyenne redressée, donne :
𝜋 𝜋
3 +𝛼 3.𝑈𝑚𝑎𝑥 +𝛼
3 6
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 𝜋 𝜋 𝑈 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝜋 𝑐𝑜𝑠𝜃. 𝑑𝜃
− +𝛼 𝜋 − +𝛼
3 6

𝜋
3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 6
+𝛼 3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 𝜋 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝜋 = . 𝑠𝑖𝑛 + 𝛼 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
𝜋 − +𝛼
6 𝜋 6 6

3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒 𝑑_𝑚𝑜𝑦 = 2. 𝑐𝑜𝑠𝛼. 𝑠𝑖𝑛
𝜋 3
𝜋 1 3.𝑈𝑚𝑎𝑥
( ) = , on a : 𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 =
Avec sin⁡ . 𝑐𝑜𝑠𝛼
6 2 𝜋

51
Cours Electronique de puissance 2018

𝜋 2𝜋
 Quand 𝛼 ∈ , pour cette valeur de 𝛂, la commande s’effectue après le blocage
3 3
naturel du thyristor précédemment conducteur, quand la charge est purement résistive,
tension redressée s’annule naturellement aussi.

𝜋 2𝜋
Fig.III.13 L’allure de la tension pour 𝛼 ∈ ,
3 3

 Calcul de la valeur moyenne de la tension redressée pour PD3 :


𝜋 2𝜋
Pour 𝛼 ∈ , , le calcul de la valeur moyenne redressée, donne :
3 3
𝜋 𝜋
3 2 3.𝑈𝑚𝑎𝑥 2
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 𝜋 𝜋 𝑈 𝑡 . 𝑑𝜃 = 𝜋 𝑐𝑜𝑠𝜃. 𝑑𝜃
− +𝛼 𝜋 − +𝛼
6 6
𝜋
3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 2
3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 𝜋 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 𝑠𝑖𝑛𝜃 𝜋 = . 𝑠𝑖𝑛 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
𝜋 − +𝛼
6 𝜋 2 6
3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = 1 − 𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼
𝜋 6
𝜋 𝜋 𝜋 𝜋
Avec : −𝑠𝑖𝑛 − + 𝛼 = 𝑐𝑜𝑠 − + 𝛼 + = 𝑐𝑜𝑠 𝛼 +
6 6 2 3
3. 𝑈𝑚𝑎𝑥 𝜋
𝑈𝑟𝑒𝑑 _𝑚𝑜𝑦 = . 1 + 𝑐𝑜𝑠 𝛼 +
𝜋 3

52

Vous aimerez peut-être aussi