Vous êtes sur la page 1sur 24

Mise en œuvre

des GNT et matériaux


traités aux LH

Gilles LACASSY - DIR Atlantique

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
1
Mise en œuvre Répandage
préréglage
à la
niveleuse

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en œuvre
1
Répandage
Finisseur
GNT

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
1
Mise en œuvre Répandage
Finisseur
MTLH

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre

2
Compactage
(ici pneu en tête)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre
2
Compactage
(pneu
+ 2 vibrants
lourds)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre
2
Compactage
(vibrants
lourds)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre
3
Réglage fin
(ici par rabotage
à l’autograde)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre
3
Réglage fin

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en oeuvre

4
Fin du compactage
après réglage fin

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en œuvre de sable-laitier
Répandage

Préréglage

Compactage

Réglage fin

Compactage
final

Humidification de
surface éventuelle
avant enduit de
protection

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en œuvre

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en œuvre des MTLH

Pour les MTLH, pas d’apport en


couche mince
lorsque le compactage est achevé !!!

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Mise en œuvre des GNT
Pour les GNT, attention à la
ségrégation créée par les brassages
à la niveleuse!

La correction de teneur en eau si


nécessaire est à effectuer avant le
compactage.

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Respect des épaisseurs des MTLH

Pour les matériaux traités aux liants


hydrauliques, incidence très forte
d’une sous-épaisseur sur la durée
de vie !

Epaisseur mini: 15cm (maxi : 35cm)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Compactage
Pour les MTLH, un
sous-compactage
réduit fortement la
durée de vie.

Pour les GNT, cela se


traduit par un risque
de déformation
permanente plus
important (orniérage)

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Compactage

ρdm >= 100% ρdOPM


q1 ρdfc >= 98% ρdOPM

ρdm >= 97% ρdOPM


q2 ρdfc >= 95% ρdOPM
ρdm >= 98.5% ρdOPN
q3 ρdfc >= 96% ρdOPN

ρdm >= 95% ρdOPN


q4 ρdfc >= 92% ρdOPN

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Compactage

Choix du niveau de
qualité de
compactage

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Compactage

Le débit d’un
compacteur
n’augmente pas
toujours avec sa
vitesse !

PFE - Module 2: les
matériaux de chaussées
Compactage

…car l’augmentation
de vitesse favorise la
densification en
surface plutôt que
celle en fond de
couche.

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Particularités des MTLH
Délai de maniabilité
Délai de maniabilité
Travaux minimal à la température
du chantier (Dm)
Hors circulation
-en pleine largeur sans rabotage 6 heures
-par demi-chaussée 10 heures
-en pleine largeur avec rabotage 10 heures

Renforcement sous circulation 12 heures

Dm (NF EN13286-45) ≥ délai séparant la fin du malaxage de la fin du compactage


Un retardateur de prise est nécessaire avec les ciments (et quelquefois avec certains
liants spéciaux)
PFE - Module 2: les
matériaux de chaussées
Particularités des MTLH
Maîtrise de la fissuration

La fissuration transversale de retrait thermique (et de prise) des couches de


MTLH est inévitable. L’ouverture et le pas dépendent de la nature des
granulats et du liant, des conditions de contact de la couche sur son support
et de la température au moment des travaux.

Lorsque ces fissures apparaissent en surface,


il est nécessaire de les sceller.

Pour limiter ces travaux, la préfissuration


est souhaitable.

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Particularités des MTLH
Conditions météo

Précipitations : nuisibles surtout pour les travaux réalisés sous circulation et


avec des matériaux à teneur en fines élevée. Il faut diminuer la teneur en eau
à la fabrication ou arrêter le chantier.

Températures basses : ralentissement de la prise des liants hydrauliques


(annulation en dessous de +5°C). Risque de désagrégation en surface par le
gel. A défaut d’arrêter le chantier, utiliser un liant à prise rapide.

Températures élevées (et vent) : dessication rapide en surface à compenser


par des arrosages fréquents et mise en place rapide de l’enduit de cure.

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées
Particularités des MTLH
Enduit de protection

A adapter en fonction du trafic que va supporter la couche et sa nature.

Au minimum, un enduit de cure gravillonné (émulsion de bitume 400 à


600g/m² de bitume résiduel avec pH>4 + 6 à 7l/m² de 4/6,3).

Sur des sables fins ou des graves très fermées en surface, un cloutage préalable
à l’enduit est conseillé.

Mais, dans le cas de 2 couches de MTLH successives, la


meilleure solution pour la couche de fondation est le collage
à l’eau!

PFE - Module 2: les


matériaux de chaussées