Vous êtes sur la page 1sur 24

AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 1

m a g a z i n e

AÏKIDO
F É D É R A T I O N F R A N Ç A I S E D ’ A I K I D O A I K I B U D O E T A F F I N I T A I R E S

ENTRETIEN
Anne-Marie Porcino
technique
alain guerrier

Philippe Corre
en Bretagne
Zone Harmonieuse

saotome mitsugi
l’harmonie dans la pratique
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 2

éDITO

L’AMBIGUÏTÉ DE L’ART
n ce milieu de saison, je souhaite que la fédération vienne, par ma voix, expri-

E mer ce que nous entendons faire, non pas en tant qu’administratifs mais en
tant qu’aïkidokas. Il ne servirait en effet à rien d’avoir une machine qui fonc-
tionnerait sans âme et donc sans raison.
Et si notre raison d’être réside dans notre discipline, faut-il encore rappeler ce
qu’elle signifie véritablement.
Ce sens, c’est celui de la vie de tous les jours qui n’est ni la vie, souvent romanti-
quement revisitée des samouraïs, ni celle d’individus querelleurs qui croiraient
avoir trouvé là une arme.
Les techniques martiales font découvrir que le monde réel existe et qu’il peut
même résister à notre volonté que nous devons alors ajuster.
Et l’adéquation parfaite avec ce réel est illustrée, guidée, par la totale absence de
compétition dans notre art.
Nous ne détruisons rien, le gain n’existe pas, il n’y a pas de résultat concret à nos
antagonismes, jamais de verdict définitif.
Une fois nous projetons, une fois nous chutons.
Certains ont même dit que c’était comme cela que nous éludions l’angoisse de
l’anéantissement.
Cela laisse du chemin à parcourir.
Et la possibilité de retomber dans le narcissisme, le besoin de supériorité ou
d’identification au plus beau au plus fort.
Voire de refouler une agressivité que nous ne pouvons pas accomplir.
Ne cherchez pas les exemples autour de vous car sinon tout le monde va bientôt
vous regarder.
Il en est ici de la pratique comme des opinions, ceux qui ne supportent pas le
doute, l’ambiguïté des situations qui ne se dénoueront
jamais, sont encore loin d’une quelconque quiétude.
C’est pourquoi il faut apprendre à aimer l’ambiguïté, savoir
la rendre agréable et confortable, la laisser s’imposer aux
fâcheux.
Non pour le plaisir de meurtrir son propre ego mais pour
pouvoir admettre cette subtilité particulière de l’Aikido qui
utilisant les instruments de la violence conduit, selon l’ex-
pression de O’Sensei, à la victoire par la paix.
Je sais cela paraît irréconciliable mais c’est justement cela
qui fait l’art.
Et que cela soit déstabilisant, n’est-ce pas le meilleur débat
pour un mouvement qui doit se continuer après avoir quitté
le Dojo ?

Maxime Delhomme
Président de la FFAAA

AÏKIDO MAGAZINE- Juin 2001 - est édité par FFAAA, 11, rue Jules Vallès 75011 Paris - Tél: 01 43 48 22 22 - Fax: 01 43 48 87 91.
www.aikido.com.fr - Email: ffaaa@aikido.com.fr
Directeur de la publication: Maxime Delhomme. Directeur administratif: Sylvette Douche.
Photographe: Jean Paoli. Illustrateur: Claude Seyfried - stix. Toutes reproductions interdites sans autorisation préalable. Réalisation: Ciné Horizon

2
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 3

infos stages
Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre intensément leur
pratique de l’Aïkido, mais également profiter de leurs vacances,
des stages d’été, ouverts à tous les pratiquants, sont proposés
un peu partout en France et en Europe.

◆Paris Vincennes ◆Alpes d’Huez ◆Chateau de Wegimont


Stage international dirigé stage dirigé par Christian Tissier, stage dirigé par Patrick Bénézi, Belgique
7ème dan Aïkikaï, du 5 au 8 juillet. 6ème dan, du 15 au 20 juillet stage dirigé par Christian Tissier,
par Asaï Katsuaki senseï
Cercle Tissier, 108 rue de Fontenay, et du 22 au 27 juillet, Palais des du 11 au 19 août.
les 15 et 16 octobre à Paris Vincennes. Renseignements au sports. Renseignements au Fax:
Renseignements : 0143282990 et 0494816157. Renseignements au 0148086442 et 003243772507 ou 003242648782
FFAAA 11,rue Jules Vallès fax: 0143989974. et 003287316485.
75011 Paris ◆Andernos les bains Email: patrick.benezi@wanadoo.fr Cercle Tissier: 0143282990
Tèl: 0143482222 stage dirigé par Philippe Léon,
5ème dan, du 7 au 12 juillet. ◆Saint Pierre d’Oléron ◆Estavar
Email: ffaaa@aikido.com.fr
Dojo du Diapason. stage dirigé par Franck Noel, stage dirigé par Franck Noel,
Renseignements au 0611149091. 6ème dan, du 16 au 28 juillet. 6ème dan, du 12 au 18 août.
Renseignements au 0563335170. Salle polyvalente d’Estavar.
◆Lampaul plouarzel Email: noel.franck@wanadoo.fr Renseignements au 0468731334.
stage dirigé par Jean Luc Subileau, Email: noel.franck@wanadoo.fr
STAGE FÉDÉRAL 6ème dan, du 8 au 14 juillet. ◆Fréjus
Complexe sportif Lampaul Plouarzel. stage dirigé par Alain Guerrier, ◆Canal de la Garonne
◆Dinard Renseignements au 0549096074. 6ème dan et Philippe Grangé, stage dirigé par Gilbert Maillot,
stage national enseignants et 4ème dan, du 23 au 29 juillet. 4ème dan, du 12 au 18 août.
futurs enseignants dirigé par ◆Autrans Dojo COSEC de Sainte-Croix Renseignements au 0468620620
Franck Noel, 6ème dan et stage dirigé par Bernard Palmier, Renseignements au : 0556808658 et 0615200696
Bernard Palmier, 6ème dan, 6ème dan, du 7 au 14 juillet. et 0494531400. Email: gilbert.maillot@wanadoo.fr.
du 20 au 24 août. Apporter Jo et Bokken Email: guerrier@worldonline.fr
Renseignements :FFAAA Dojo Centre JMP “Le Cochet” ◆Le Vigan
11 rue J. Vallès 75011 Paris. Renseignements au 0476953055 et ◆Soulac sur mer stage international dirigé par
Tèl: 0143482222 0140377474. stage dirigé par Christian Tissier, Saotome sensei, du 18 au 26 août.
Email: ffaaa@aikido.com.fr 7ème dan Aïkikaï, du 29 juillet au 3 Apporter jo, bokken,
◆Gujan Mestras aout et du 5 au 10 aout. shoto bokken, tanto.
stage dirigé par J.M. Mérit, Apporter Jo et Bokken Renseignements au 0299688248 ou
5ème dan, du 8 au 14 juillet. Renseignements au 0143282990 0687428828.
Gymnase “Chante Cigale”. et 0494816157. Email: aikido-harmonie@wanadoo.fr
Renseignements au 0546963161.
◆Evian ◆Simiane la Rotonde
STAGES ◆Hendaye stage dirigé par Gilbert Maillot, stage dirigé par Paul Muller,
DES TECHNICIENS stage dirigé par Philippe Grangé, 4ème dan, du 5 au 11 août. 6ème dan, du 20 au 26 août.
4ème dan, du 8 au 14 juillet. Renseignements au 0468620620 Renseignements au 0492759913.
◆Ile Sainte Marguerite Gymnase “Chante Cigale”. et 0615200696 Email: gilles.chaloux@wanadoo.fr
stage dirigé par Alain Guerrier, Renseignements au 0556808658 Email: gilbert.maillot@wanadoo.fr.
6ème dan, du 23 et 24 juin. ◆Antibes
Renseignements au : 0494531400. ◆Ile de Noirmoutier ◆Le temple sur Lot stage dirigé par Paul Muller,
Email: guerrier@worldonline.fr stage d’été dirigé par Joel Roche, stage dirigé par J.M. Mérit, 6ème dan, du 27 août au
5ème dan, du 9 au 15 juillet. 5ème dan, du 6 au 11 août. 2 septembre au CREPS.
◆Prague Rep. Tchèque Apporter Jo et Bokken Renseignements au 0553405050 Renseignements au 0686570166.
stage d’été dirigé par Joel Roche, Renseignements au 0241487566. et Fax: 0553405051.
5ème dan, du 30 juin au 6 juillet. E-mail: joelroche@mageos E-mail: lembrun@hotmail.com ◆Endo senseï, 8ème dan.
Renseignements au 0224817431. À toulouse les 29 et 30 septembre
◆Boulouris ◆Wattens- Autriche et à Paris les 6 et 7 octobre.
◆Paris Dojo PSG stage dirigé par Shoji Seki shihan, stage dirigé par Paul Muller, Renseignements:
Dojo d’été avec Gérard Dumont, professeur à l’Aïkikaï de Tokyo, 6ème dan, du 11 au 17 août. Franck Noel au 0563335170.
6ème dan, du 3juillet au 9 aout. 7ème dan, du 14 au 21 juillet au Apporter Jo et Bokken Email: noel.franck@wanadoo.fr
Centre Aquaboulevard 75015 paris. CREPS de Boulouris Renseignements au 0512/560928. Christian Tissier au 0143282990
Renseignements: 0140279375 Renseignements au 0493988313. Email: csab3415@uibk.ac.at et 0494816157.

3
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 4

aïkido
MUSUBI, L'HARMONIE
DANS LA PRATIQUE
Pour Mitsugi Saotome, 8ème dan, la pratique de l’Aïkido est le
chemin qui doit mener à la réalisation de soi. L’acquisition des
techniques fondamentales, et les grands principes développés par le
fondateur doivent fusionner pour mener à une parfaite harmonie.

L
'Aïkido est l'étude de la sagesse. Si vous ne harmoniser, mais réagir avec la peur et l'agressivi- Les étudiants peuvent commencer a apprendre à
pouvez ni vous contrôler ni croire en vous- té, des réactions instinctives provoquées par toute s'ajuster à des degrés différents de forces, de vites-
même, si vous ne pouvez pas voir en vous menace. Le débutant cherchera à se défendre en se et de direction. Ils peuvent commencer à tra-
clairement, alors vous ne pourrez jamais étranglant ou frappant l'agresseur. vailler dans la confiance leur capacité à communi-
connaître les autres, et vous ne serez certai- En Aïkido, le but n'est pas d'exciter ces instincts quer avec leurs partenaires, à construire leur sens
nement pas capable de les contrôler. Le but de animaux, mais de les maîtriser, de les contrôler. de l'intuition concernant les mouvement et les
l'entraînement en Aïkido n'est pas de former des C'est pourquoi, et tout particulièrement avec les intentions de leurs partenaires.
combattants agressifs, mais de travailler la sagesse débutants, nous utilisons toutes sortes d'attaques La coopération est toujours primordiale dans l'en-
et le contrôle de soi. En tant qu'étudiant en Aïkido, variées. L'étudiant débutant n'est pas formé pour traînement de l'Aïkido. Presque toutes les pra-
vous devez apprendre à vous améliorer et à vous gérer dans le calme, ou avec des techniques appro- tiques sont faites avec un partenaire, et la relation
polir, et non à rentrer en compétition avec les priées, des attaques réelles comme les coups de avec les partenaires doit être une manifestation du
autres. La clé de ce processus, et le coeur de poings ou les coups de pieds. Les saisies permet- Musubi. Les deux Nage et Uke supportent cette
l'Aïkido est le Musubi. tent au débutant d'étudier des techniques sans responsabilité. Alors que Nage doit s'entraîner
Ce mot se traduit facilement par "unité", ou "inter- aucune peur, dans une interférence physique saine pour s'harmoniser avec lui, plutôt que de se battre
action harmonieuse". En pratique, le Musubi signi- en apprenant les réponses correctes. Plutôt que de contre lui, Uke doit apprendre à attaquer de la
fie l'habileté à s'harmoniser, tant physiquement s'engager dans le combat ou la compétition, l'étu- façon appropriée à la technique étudiée. Cette
que mentalement, avec l'énergie et le mouvement diant affine à la fois le mouvement et l'esprit. coopération établit les bonnes conditions pour
de votre partenaire. Le Musubi est l'étude d'une L'étudiant apprend le contrôle de lui-même, du apprendre. Par exemple, si l'enseignant a démon-
bonne communication. Dans n'importe quelle partenaire, et de la relation qui les unit. Les saisies tré une technique incluant une projection frontale,
interaction entre les gens, la communication exis- ont l'avantage de reposer sur un contact physique c'est approprié pour Uke de pousser en avant. Si
te, même sans connaissance préalable. C'est aux entre partenaires de telle sorte qu'ils soient tout au lieu de cela, Uke tire en arrière, tentant de
participants impliqués dans une interaction de deux capables de ressentir un vrai travail sur le contrer, ceci réduirait la pratique à un combat, et
déterminer si la communication serait productive mouvement. S'il n'y a pas de contact physique, les aucun étudiant ne pourra apprendre comment
ou sans efficacité, amicale ou hostile, vraie ou étudiants débutants ne parviendront jamais à fonctionne la technique. Les étudiants avancés
inappropriée. Musubi peut donc signifier la capa- explorer la mécanique de la technique. peuvent tirer un bénéfice appréciable de ces
cité à contrôler, à altérer l'interaction, à changer attaques inattendues, en pratique libre, et tenter
une approche hostile en une rencontre saine, à L'ÉTUDE DE de contrer en retour. Mais cela ne peut être accom-
transformer une attaque en une poignée de mains. LA SAGESSE pli qu'après des années de pratique, conditions
Musubi est à la fois une méthode d'apprentissage La pratique pour les débutants devrait souvent requise, pour ces actions.
et le but de l'étude. Musubi, dans son ultime amé- commencer avec des prises statiques. Ceux-ci per- L'étude de l'Aïkido est l'étude de la sagesse, et la
lioration, relate l'accomplissement d'un sens de mettent l'étude d'une posture correcte, le travail sagesse, en large partie, est la possession d'un
l'harmonie universelle. Techniquement, Musubi se des pieds, et la position du corps. Les étudiants large sens. Un sens commun, malheureusement,
traduit par l'habileté à contrôler les rencontres devraient alors progresser dans les prises en mou- est plus rare que son nom pourrait impliquer.
dans un sens mutuellement bénéfique. Une telle vement, qui permettent le développement d'un En ce sens c'est perdu ou jamais appris.
habileté peut-elle s'accomplir par la force, par la sens du temps et de la distance et l'exploration L'entraînement au Musubi et des principes de base
contrainte, ou bien en effrayant la personne à qui d'un relationnel spatial entre eux les partenaires. de l'Aïkido invoquent le réapprentissage d'un sens
l'on enseigne? Non. Musubi doit être enseigné et
étudié en accord avec les principes qui l'illustrent, Pour saisir la
de telle sorte la conscience des étudiants en Aïkido profonde harmo-
soit redéfinie au fur et à mesure qu'évoluent les
mouvements du corps. Musubi doit être enseigné
nie de l’Aïkido,
à travers de bonnes interactions, dans une direc- un travail
tion ferme, mais bienveillante. minutieux sur
Apprendre à répondre aux attaques par le Musubi les enchaîne-
est un processus long et difficile. On ne peut pas se
ments techniques
battre avec un débutant et lui dire: "Ne te bat pas
harmonise, harmonise!" Le débutant ne va pas est nécessaire.

4
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 5

plicité et leur universalité confirment leur vérité. “La coopération est


Mais la personne qui n'est pas entraînée en
Aïkido, voyant quelqu'un venir sur elle pour une toujours primordiale
attaque risque de commettre la même erreur que le dans l'entraînement de
piéton dans une rue encombrée: reculer brusque-
ment. Lors d'une poussée hostile, la personne l'Aïkido. Presque
agressée tente de bloquer ou de saisir l'assaillant
pour garder son équilibre. Dans une rue encom- toutes les pratiques
brée, une personne montrera une compréhension sont faites avec un
naturelle du Musubi. Mais face à une menace,
notre esprit régresse sous l'emprise de la peur, partenaire, et la
notre corps perd son habileté à réagir efficacement
en conservant toute son habileté. relation avec les
L'entraînement en Aïkido, au travers d'un proces- partenaires doit être
sus graduel et coopératif, nous apprend à appli-
quer les principes du Musubi dans des situations une manifestation
difficiles. Il enseigne à l'esprit la façon de garder
son calme, à la vision de rester claire, de façon à du Musubi.”
ce que la peur, la colère, ou le manque de confian-
ce n'entravent pas les mouvements du corps. Il
rend notre corps souple et apte à toute réponse. La
pratique permanente procure à notre corps la
sagesse de l'expérience. De cette façon, le corps et Tenkan opèrent automatiquement dans les
devient tout à la fois le reflet et la manifestation situations de votre vie quotidienne. Une autre
physique de l'esprit. Le corps et l'esprit travaillent application importante de Musubi se rencontre
ensemble, toujours dans cette relation du Musubi, dans cette même rue encombrée. Lorsque vous
commun. nous trouvons cela évident dans les nous permettant de réagir avec efficacité et simpli- croisez le piéton qui avance vers vous, votre réac-
mouvements de base de défense Irimi et Tekan. cité, à rester attentif sous la pression, plutôt que de tion reflète et répond à l'attitude de l'autre person-
Ces deux mouvements peuvent aussi être appelés se laisser dominer et contrôler par les circons- ne plutôt que rentrer en conflit avec elle. La ren-
Irimi-Tenkan, comme le Yin et le Yang sont des tances. contre vous-même et l'autre piéton se fait dans un
parties d'un tout. flux souple et continu, avec un don et une prise de
Irimi et Tenkan sont deux mouvements que les force et de direction. Ceci est un autre élément du
gens utilisent dans la vie de tous les jours sans L'ÉNERGIE CIRCULAIRE Musubi, et peut-être le plus important: l'apprentis-
aucune pensée. Imaginez que vous êtes en train de On peut observer qu'arrivés à un haut niveau de sage de la sensation et de l'utilisation de l'unité de
marcher dans une rue encombrée par un flot de pratique, les étudiants de l'Aïkido se frappent et se l'énergie.
piétons. Vous voyez quelqu'un venir directement projettent très durement. Mais ils ont été amenés à Voila pourquoi Kokyu Tanden Ho, ainsi que le
vers vous, marchant dans la direction opposée. ce stade de leur entraînement par des étapes suc- disait O Senseï, est la base de l'entraînement du
Allez-vous reculer brusquement vers les gens qui cessives qui ont éduqué l’esprit tout autant que le Musubi. Kokyu Tanden Ho n'est pas une tech-
arrivent derrière vous? Bien sur que non. Vous corps. Ainsi, une attaque brutale devient un défi à nique de combat, mais l'étude des relations phy-
allez continuer à avancer en pivotant légèrement relever et non plus une agression. Le propos des siques et du mouvement. Dans cet exercice, deux
sur un côté pour laisser le passage à la personne frappes de la main ou du pied dans la pratique partenaires sont assis en Seiza l'un en face de
qui vient sur vous. Ceci est un exemple d'Irimi. n'est pas une tentative de détruire un ennemi, l'autre. Uke agrippe Nage. Nage, utilisant tout son
Maintenant imaginez que cette personne vous mais un moyen de découvrir vos propres capacités corps dans une unité coordonnée, tente de désé-
pousse tandis que vous vous croisez. Allez vous ainsi que celles de votre partenaire: force, équi- quilibrer Uke. Le propos de Kokyu Tanden Ho est
vous accrocher à lui au risque de perdre votre libre, intuition et stabilité mentale. Au lieu d'agir de découvrir le principe de l'énergie circulaire.
équilibre ? Non, vous allez pivoter afin de conser- les uns envers les autres avec suspicion, angoisse, Alors que Uke agrippe fermement les poignets de
ver votre équilibre et de continuer à marcher. Ceci ou esprit de compétition, vous rencontrez votre Nage et provoque ainsi une résistance, Nage reçoit
est Tenkan. Les deux mouvements sont simples, partenaire de pratique avec concentration, sincéri- cette énergie que Uke lui donne, et la retourne vers
des exemples naturels du bon sens commun. té, et un véritable sens d'épanouissement. le centre d'équilibre de Uke. Tout le corps de Nage
N'importe qui peut les appliquer, leur extrême sim- Gardez en tête cet exemple de la façon dont Irimi doit agir dans l'unité. Nage doit porter la prise de

5
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 6

aïkido
Uke en extension, avec ses bras agissant comme Kokyu Tanden Ho, mais également dans chacune “Vous devez appliquer
des ressorts afin de se replier avant de se détendre de vos techniques d'Aïkido. C'est Musubi qui vous
à nouveau. Il doit inspirer lorsque Uke l'attrape, et permettra d'atteindre ce point où votre taille et votre les principes du
expirer en renvoyant la force d'Uke. Son esprit doit force ne feront plus la différence dans votre habile- Musubi lorsque vous
rester souple et réceptif. té à exécuter la technique. Si vous échouez dans
Kokyu Tanden Ho n'est pas un exercice réclamant votre approche du Musubi, dans son intégration vous entraînez, lors
un esprit de compétition entre les partenaires, ce dans vos techniques, vous resterez toujours à la
n'est pas un concours de force. Uke fournit suffi- merci de la force des autres, vous serez toujours en de l'exécution de
samment de force pour solliciter Nage, mais sans danger de retomber dans la lutte et la compétition. Kokyu Tanden Ho, mais
aucun excès, car alors l'exécution de l'exercice O Senseï répétait encore et toujours à ses élèves
deviendrait impossible. Nage ne doit pas chercher que les principes qui gouvernent la nature sont les également dans chacune
à projeter Uke, mais doit se servir de cet exercice mêmes que ceux qui gouvernent l'Aïkido. Un petit
pour étudier l'équilibre, la respiration, et l'union oiseau peut voler dans un vent léger, mais il ne de vos techniques
des énergies physiques et mentales. Ainsi, au fur et peut lutter contre son souffle. Il doit se servir de la d'Aïkido.”
à mesure de votre progression, vous découvrirez force du vent pour aider sa progression. Vous pou-
que la force de votre adversaire travaille à votre vez piloter avec succès un petit bateau sur une mer
avantage. Et cela parce que Kokyu Tanden Ho tra- démontée, mais uniquement si vous connaissez la
vaille sur le principe du Musubi. En absorbant façon de prendre les vagues. De la même façon,
l'énergie et en la retournant, on aboutit à la com- l'étudiant d'Aïkido doit apprendre à recevoir la
binaison des énergies de Uke et de Nage. Nage force et à la transformer en alliée plutôt que de la de l'entraînement en Aïkido est si important. Par
dispose ainsi de sa propre force, mais aussi de combattre. C'est la sagesse, et c'est la réalité du l'éducation graduelle qu'il reçoit, l'étudiant de
celle de Uke. Plus Uke résiste et mobilise sa force, Musubi. l'Aïkido perfectionne son habileté et en vient à
plus l'outil dont dispose Nage sera important. demander un entraînement plus sévère. La signifi-
Cette circularité de l'énergie est l'essence du PRATIQUE cation de son entraînement est alors modifiée. Les
Musubi. ET CONFIANCE chutes brutales, les frappes sèches ne sont plus
Vous devez appliquer les principes du Musubi Alors que vous continuez à vous entraîner, votre des instruments de menace, mais des outils qui
lorsque vous vous entraînez, lors de l'exécution de habileté à utiliser les principes du Musubi doit servent à améliorer l'habileté du pratiquant. La dif-
s'accroître. Le débutant a besoin du contact phy- férence entre les Bujutsu anciens et l'Aïkido dans
sique pour ressentir le contact physique entre son la sévérité de l'entraînement est la même qu'entre
partenaire et lui-même. Le pratiquant avancé un incendie de forêt et un feu de forge contrôlé. Le
Mitsugi Saotome s’est imprégné apprend à maintenir cette connexion avec de premier détruit, déforme et tue. Le second, avec
des principes fondamentaux moins en moins de contact physique. Certaines une chaleur et une intensité égale, améliore le
de l’Aïkido comme Uchi deshi techniques peuvent même être exécutées sans le métal brut, le façonne, et le transforme en objet de
moindre contact physique. La pratique quotidien- beauté. Les pratiquants d'Aïkido doivent toujours
de Morihei Ueshiba. ne augmente votre capacité à vous relier non seu- se rappeler que le but de leur entraînement ne vise
lement avec les personnes avec qui vous prati- pas à intimider le partenaire, ou à masquer leur
quez, mais également avec tout le monde, parce ego par une auto-indulgence lorsque le partenaire
que cette pratique élargie votre vision, votre intui- progresse. Il vise à les pousser au dépassement de
tion et votre sensibilité. Dans votre vie quotidien- soi, à une recherche de progression permanente.
ne, il y a moins de contacts physiques avec les Si ces qualités de confiance, de coopération, d'ou-
autres, mais les leçons de votre entraînement peu- verture d'esprit et de générosité dans la pratique de
vent être appliquées de façon profitable dans votre l'Aïkido permettent à ses pratiquants de rejeter la
relation aux autres, et votre relation avec toute peur qui les limite, qui inhibe leurs capacité à agir
l'humanité. Ce processus de vous libérer de vos avec les autres, si ces qualités les conduisent à
aveuglements, de permettre à votre conscience de gagner la confiance en eux-mêmes, à se mettre en
s'épanouir, d'inclure tout ce qui se présente, ce communication harmonieuse avec les autres, alors
processus la ne doit jamais prendre fin. le Musubi est accompli. Sans le Musubi, l'Aïkido
Pour conclure, rappelez-vous que pour atteindre le n'est plus l'Aïkido, mais une technique de combat
Musubi dans votre pratique, vous devez établir comme n'importe quelle autre.
des relations de confiance avec vos partenaires
d'entraînement. Sans confiance, vous ne pouvez Mitsugi SAOTOME
pratiquer l'Aïkido. Les Bujutsu anciens formaient
des combattants redoutables, mais ils ne prônaient
pas nécessairement l'illumination de l'esprit. La The Principles of Aïkido
plupart du temps, les élèves des Bujutsu étaient Traduit de l’américain par
sévèrement punis, cela développait en eux une Christophe Champclaux
méfiance exacerbée, une conscience paranoïaque,
une mentalité de bagarreur de rue. Le propos de
l'Aïkido, au contraire, est d'élever l'esprit, de l'amé-
liorer, de gagner la force à travers la sagesse, et non
à travers la brutalité. C'est pourquoi le processus

6
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 7

infos infos

ON L’APPELAIT PROFESSEUR

C eux qui avait connu Jean Zin l’appelait ainsi car il refusait le titre de maître
qu’il réservait strictement à Jigoro Kano fondateur du Judo et à Morihei
Ueshiba, fondateur de l’Aïkido.
Cet homme remarquable, à qui le Judo provençal et l’Aïkido français ne lui doi-
vent rien d’autre que la vie, s’est éteint à l’âge de 86 ans, le 8 février dernier à
sur le sol français et Marseille était
après Tokyo, la deuxième ville au
monde ou l’on pratiquait l’Aïkido.De
tous ces experts, seul Tamura sensei
est resté dans la région.
Marseille. En Aïkido, Jean Zin a obtenu le sho-
Né à Padoue en 1915, cet émigré italien a servi pendant la deuxième guerre sous dan, le nidan, ainsi que le sandan
le drapeau français et c’est en 1942 que ce grand gaillard (1,85m, 81kg), fit sa (22-04-58) et le yondan (22-04-67)
première rencontre avec le Judo. En effet, cette année là on proposait à une ligne de l’Aïkikaï.
de sous-officiers désœuvrés de se mesurer à un petit homme aux yeux bridés d’à En 1973, il est nommé dans l’ordre
peine 1,60 m… Comme tous ses collègues il se retrouva illico au tapis… national du mérite.
Convaincu et enthousiasmé il décida de consacrer sa vie à cet art martial. Après avoir mis en place plus de 400
En 1946 il fut ceinture noire de Judo puis sa soif de victoire lui ramènera plus de dojos, et formé plus de 450 ceintures noires, il fêtera le 28 mai 1996, ses 50 ans
280 titres et trophées au cours de sa carrière. de ceinture noire de Judo.
En 1945 il fit partie d’un petit groupe qui déposa les statuts de la Fédération Jean Zin avait dédié une phrase à ses deux maîtres Shozo Awazu et Mikinozuke
Française de Judo et Disciplines Associéesqui sera homologuée en 1946. Kawashi : “L’arbre qui a donné toutes ses graines peut disparaître, la forêt le rem-
A l’origine de la création de la ligue du Sud-est de Judo, il fonde en 1947 son placera…” Cette phrase, l’ensemble du Judo et de l’Aïkido français peut et doit
propre club à Marseille : Le Judo Club de Provence. la lui retourner. Nous ne te disons pas Adieu mais simplement Au Revoir, les
En 1952, il rencontrait un deuxième petit Japonais qui le marqua autant que le 500000 licenciés de Judo, les 60000 licenciés d’Aïkido, graines issues de ton
premier, un certain Tadashi Abe, venu du Japon avec une nouvelle discipline, l arbre formeront la forêt que tu as déjà entrevue et essaimeront pour former à
‘Aïkido. Cela l’emballa autant que le fit le Judo quelques années auparavant, et il leur tour quelques bosquets.
décida “donner sa chance” à cette dernière; il hébergea donc cet expert dans un Ces pratiquants, tous quelque part tes “enfants” ont perdu un père spirituel.
studio du rez-de-chaussée de son club où des experts de Judo avaient déjà
séjourné (Ichiro Abe, Kenchiro Abe, Fukami). Par la suite d’autres experts japonais Suzanne Moustier
occuperont ce logement prés du Vieux Port de Marseille, les maîtres Noro, 4ème dan d’Aïkido.
Nakazano, Tamura. Enfin, l’Aïkido français grâce à Jean Zin prenait ses marques Présidente de la Ligue de Provence FFAAA

“AÏKIDO, HISTOIRE
la référence
des mouvements DE L’AÏKIDO
de base”. 50 ans de présence en
Dans cette K7 réalisée lors France
de ses séjours au Japon par Par Guy Bonnefond et Louis Clériot
Alain Guerrier 6è dan de Cet ouvrage extrêmement complet,
l’Aïkikaï, vous pourrez voir remarquable de précision, est indispen-
O sensei Morihei Ueshiba sable à tout aïkidoka désireux d’être en
montrant des techniques harmonie avec l’histoire en France de
de base avec ses uchi-dechi l’Art martial qu’il pratique.
de l’époque, T. Abé,
K. Tohei, K. Ueshiba entre Édité par Budo Éditions, HISTOIRE de L’AÏKIDO, 318 pages,
autres, mais également les format 215 X 300, est vendu 190 F - 28,95 Euros (broché)
plus grands maîtres de l’Aïkikaï, K. Osawa, ou 240 F - 36,60 Euros (relié), dans toutes les bonnes librairies.
S. Yamagushi, M. Saotome, M. Hikitsuchi etc. dans Disponible sur commande à la FFAAA (frais de port: 30F par livre)
leurs démonstrations respectives. L’intention du
réalisateur est de créer une référence didactique,
en montrant les mouvements par O senseï puis
tels qu’ils sont enseignés par ses élèves directs :
EN KIOSQUE:
Le nouveau dossier spécial
“J'ai pu filmer quatre années consécutives tous les
sensei que je désirais. Dans le montage que je AÏKIDO qui donne une large
o viens de terminer sur ordinateur, j’ai fait précéder place au Doshu Moriteru
les sensei de l’Aïkikaï par O’Sensei lui-même. J’ai Ueshiba ainsi qu’à Yamaguchi
également filmé les démonstrations qui se dérou- sensei et Christian Tissier
laient lors des Kagami-Biraki (fêtes de tous les entre autres, est actuellement
dojos de budo en début d’année)”.
disponible chez votre
VHS, PAL, durée 35 mm. 250 Frs. marchand de journaux.
À commander auprès de l’auteur au : 0494531400

7
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 8

entretien
anne-marie porcino
C’est la curiosité qui a poussé “Nanou” Porcino à passer
la porte d’un dojo. Le Judo d’abord, la rudesse des
combats, convenait parfaitement à son dynamisme
sportif. Après quelques années consacrées à la danse elle
découvre l’Aïkido, une voie d’harmonie qu’elle ne
quittera plus. Plus de 20 années de pratique, aujourd’hui
4ème dan, elle enseigne à Marseille où son enthousiasme
ne laisse personne indifférent.

La fidélité à un sensei on est un peu perdu avec le regard assez timide. Alors
ou à une école vous viennent les anciens qui vous guident et répondent à vos
paraît-elle nécessaire ? interrogations muettes et vous parlent des principes, de
Au départ, quand on aborde une nouvelle discipline, il est l'étiquette. Comment monter sur le tatami, le salut en
parfois difficile de trouver le senseï avec qui l'on va prati- début de cours, comment inviter un partenaire.
quer. L'affinité entre ces 2 personnes est importante, la Enfin tous ces gestes, attitudes et pensées qui nous font
méthode qu'il va employer pour faire aimer ou découvrir découvrir, pas seulement un art martial où la force phy-
ce qu'il enseigne vous conviendra ou non, sa personnalité sique prime, mais aussi une philosophie, une voie où res-

LES ARMES
NATURELLES
DU COEUR
vous séduira ou vous repoussera. Mais lorsqu'on a trouvé pect, reconnaissance, échange, entraide, tiennent une
son senseï, il faut essayer d'y rester fidèle. place fondamentale.
J'ai eu la chance de commencer avec Lilou Nadenicek il Cette philosophie imprègne peu à peu notre for intérieur et
m'a insufflée sa passion et transmis son savoir pendant dérange notre ego, alors bien des questions commencent à
des années. J'ai aussi découvert un autre aspect de l'Aïkido se poser.
avec Denis Martin. Tous deux m'ont enseignée un Aïkido L'orgueil, l'égoïsme, l'égocentrisme font loi dans notre
qui appartient à la même école, mais avec une approche monde moderne, mais ils n'ont pas leur place dans les
différente. J'ai également suivi avec beaucoup d’intérêt les cours d'Aïkido et ne peuvent que dénaturer la pensée de
stages internationaux de Christian Tissier. Maître Ueshiba. Si nous voulons évoluer et progresser et
Durant toutes ces années, j'ai suivi une même école, issue là, je parle de la technique, il faudra être modeste, accep-
de la pensée de Kishomaru Ueshiba et de Yamaguchi ter les corrections de nos anciens et même parfois des
Seigo. Ces grands maîtres japonais ont légué leur savoir, débutants qui, gênés par leur propre corps, se placent
leur passion à mes senseï et c'est tout naturellement que je comme ils peuvent et c'est alors qu'on effectue notre mou-
suis restée fidèle à cette école née de la passion et du goût vement malgré toutes ces difficultés présentes.
du perfectionnement. Partager notre savoir, mettre en confiance notre partenaire
et l'aider à réussir.
Le respect de l’étiquette Toutes ces leçons que nous prenons dans les cours doivent
est particulièrement nous servir dans notre vie quotidienne, et c'est de cette
important en Aïkido, façon que l'Aïkido passera les limites des dojos pour faire
cela doit-il avoir une partie intégrante de notre vie.
influence sur le quoti-
dien du pratiquant ? La mixité dans la
Lorsqu'on rentre pour la première fois dans un dojo, on pratique de l’Aïkido
sent immédiatement une ambiance différente de celle des surprend bien des
clubs de sport. Puis l'on fait ses premiers pas sur le tatami, observateurs; pour vous

8
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 9

Contrôle,
immobilisa-
tion, projec-
les femmes ont-elles tion,toute
leur place sur le tatami technique
parmi les hommes ? demande au
Le temps est bien loin où les arts martiaux n’étaient réser- pratiquant
vés qu’aux hommes. A cela, il y avait une raison : les d’acquérir
guerres féodales. Eux seuls combattaient et sacrifiaient une bonne
leur vie sur les champs de bataille. Force bestiale et vio- stabilité
lence faisaient loi. De nos jours les guerres ont bien chan- physique et
gé et je vois très mal, même les pratiquants les plus émé- mentale.
rites se battrent contre des chars et des missiles.
Alors l'idée que seuls les hommes ont leur place sur un
tatami, équivaut à penser que nous en sommes restés à
cette époque féodale.
De nos jours, les arts martiaux ne sont plus pratiqués dans
ce but, mais pour suivre une voie, un travail sur le corps et
l'esprit, où l'on recherche toujours à entrer en harmonie
avec soi-même, dans nos gestes, nos actions, nos pensées
et avec les autres pour dépasser ces relations conflictuelles
qui ne font que s’intensifier dans notre mode moderne. La cette échange que l'Aïkido continuera son évolution, la
présence des femmes en constante progression dans la force intrinsèque de l'homme accouplée à la souplesse, à
pratique des arts martiaux en est bien la preuve. Il est vrai la non violence de la femme. Force tranquille, non oppo-
que l'Aïkido de par sa nature spirituelle attire un nombre sition, souplesse, caractéristiques bien féminines, n'est-ce
toujours plus grand de femmes, mais n'est-ce pas à travers pas ça l'Aïkido.

9
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 10

entretien
N'oublions pas pour autant l'entraînement physique. Il est sente Tori durant tout le temps de l'action. Tout ceci est bien
le même pour tous, apprentissage des chutes, répétitions difficile à réaliser et à transmettre mais avec de la patien-
inlassables des techniques, transpiration, bleus, incompré- ce et de la volonté…
hensions, femmes et hommes ont les mêmes difficultés.
Faut-il privilégier
Après bien des années certaines techniques
de pratique, vous avez plutôt que d’autres ?
décidé d’enseigner Ce n'est que mon avis, mais le travail rigoureux de cer-
votre art, quels sont taines techniques permet d'appréhender mieux l'étendue
vos apports des techniques, comme Ikkyo, qui est le mouvement fon-
spécifiques pour cette damental des techniques de contrôle. Une fois maîtrisée la
transmission ? forme d'entrée de Ikkyo, on pourra aborder les différents
Je ne pense pas apporter de spécificité particulière dans contrôles qui s'en déclinent : Nikyo, Sankyo, Yonkyo,
mon Aïkido, mais par rapport à mon gabarit il y a des Gokyo.
aspects que je travaille et enseigne en soulignant fortement Irimi-nage où la fluidité des mouvements exprime le mieux
la nécessité. le cercle et la spirale. Les déplacements de Tori amènent
Apprendre les techniques et les respecter sans cesse avec Uké si près de lui qu'ils se confondent et ne forment plus
un maximum de justesse et sans précipitation. Puis tra- qu'un seul corps.
vailler le déséquilibre pendant l'action afin que la puis- Shiho-nage où le travail de sabre d' O-Senseï s'exprime
sance ou la force qui vous fait face soit déstabilisée. Le Tai dans toute sa pureté. Entrer dans la saisie de Uké, pivoter-
sasaki permet de maîtriser la distance et d'entraîner Uké couper. Le partenaire est constamment déstabilisé et ne
dans une dynamique qui l'empêche de reprendre ses peut que suivre le mouvement.
appuis. Enfin, maîtriser son placement, pour effectuer les
techniques dans une attitude la plus juste et la plus pure Qu’en est-il des tech-
possible. niques d’armes, que
Le travail Sans oublier, la bonne com- peuvent-elles
des place- préhension du rôle de Uké. apporter ?
ments, une Après l'apprentissage des Morihei Ueshiba consacra une partie
notion de chutes, son travail d'atta- de sa vie à étudier les armes, particuliè-
distance quant, qui sans montrer de rement le sabre. C'est ce qui explique
précise sont l'agressivité doit donner un que l’on reconnaît certaines similitudes
des aspects certain moteur à la réalisa- entre l'art du sabre et l'Aïkido :
fondamentaux tion des mouvements et position de garde, déplacements, dis-
de l’effica- rester dans cette dyna- tance entre les 2 partenaires.
cité des mique jusqu'à la fin de la Mes maîtres se servaient d'armes
techniques technique. Il doit réaliser le (sabre, couteau, jo) pour expliquer cer-
d’Aïkido. danger potentiel que repré- taines techniques et l'attitude à adopter
par rapport aux dangers potentiels
qu'elles représentent. Suivant l'arme
utilisée les techniques étaient abordées
sous divers aspects d'où une infinie
richesse de forme.
Pendant mes cours, lorsque j'utilise un
tanto, je me rends compte que l'attitude
de mes élèves change : plus de réalis-
me, de concentration. Uké devient plus
vigilant et comprend mieux le sens de
la technique et rentre tout naturelle-
ment dans la spirale où l'entraîne Tori.
Quant au ken, la répétition des coupes
permet de travailler les postures tout en
procurant une musculature propre à
l'Aïkido. Des exercices simples effec-
tués à deux en se déplaçant correspon-
dent à certaines techniques et déplace-
ment d'Aïkido. A travers ces coupes et
ces exercices, on apprend aussi à se
servir de ses mains comme d'une arme
ou plutôt comme si on tenait constam-
ment le ken entre ses mains. Les mains
évoluent libres, mais respectent les

10
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 11

formes de coupes et de saisies du ken, dans un but non


pas de destruction, mais pour donner à l'Aïkido une forme
épurée où la technique jaillit dans une pureté semblable à
la coupe de ken.

Certains affirment que


la principale efficacité
en Aïkido se trouve dans
son concept de self-
défense, plus que dans
ses formes d’attaque,
est-ce votre avis ?
De part sa philosophie faite d’échange, d'harmonie et
d'amour, l'Aïkido n'attire pas de pratiquants dont les com-
bats et la victoire sur un advesaire sont les principales
motivations, et donc pour la plupart des aïkidoka les
attaques sont reléguées au second plan, ce qui peut être
compréhensible au début de l'apprentissage. Mais plus on
pratique, plus on s'aperçoit que le moteur de l'action vous
est donné par votre Uké.
Et là, les attaques prennent leur vraies dimensions. Elles "Poser les fondations", cette première
doivent donc être travaillées et étudiées, non dans un but étape est la plus importante, ensuite on
destructeur où il faut absolument montrer sa force, mais peut se permettre de faire passer les résul-
pour permettre à son partenaire d'évoluer, d'affiner sa tats de ses recherches. Ce parcours est
vision, d'avoir une attitude toujours plus correcte, réagir au long, mais je pense que c'est le bon che-
moment opportun. min pour apporter liberté et vie dans la
Et c'est en progressant ainsi, que les deux partenaires tra- pratique.
vaillant chacun l'attaque et la défense arriveront au
niveau, où leurs rôles deviendront interchangeables dans L’ art martial se
l'instant, étant à l'écoute l'un de l'autre. réfère souvent à
“l’esprit samou-
Aujourd’hui, l’Aïkido de raï”, est-ce en
Morihei Ueshiba est en accord avec le
constante évolution, message de paix
cela vous convient-il ? de l’Aïkido telle
Pour moi, il ne peut en être autrement. O'Senseï lui même que l’a voulu
n'a pas pratiqué le même Aïkido toute sa vie. À la fin de O’Senseï Morihei
celle-ci, toutes ces techniques se résumaient à Irimi. Le Ueshiba dans les
deuxième Doshu, Kishomaru Ueshiba, a joué un rôle très dernières années
important de catalyseur dans l'évolution de l'Aïkido. Il en de sa vie ?
a codifié toutes les techniques et c'est cet Aïkido que nous Derrière ce message de paix que nous a
connaissons aujourd'hui. légué O sensei, il y a tout un processus de transformation
Je pense aussi que les pratiquants, chacun à son niveau, personnelle que doit accomplir le pratiquant. Cela passe
sont les maillons de cette chaîne de l'évolution de l'Aïkido. par un entraînement physique long, répétitif, parfois fasti-
De nombreux élèves attirés par cette voie philosophique, dieux, qui pourra mettre le mental à rude épreuve. C’est
d'amour et d'harmonie, ont vu évoluer leur pratique. Après durant ce long travail d’apprentissage que l’ élève va se
de nombreuses années d'un entraînement sérieux et rigou- confronter à lui-même, défier son ego et lors de ces face-à-
reux, l'ouverture du corps et l'union "corps-esprit" se réali- face ; il découvrira son potentiel, sa force, pourra évaluer sa
se. C'est à partir de ces sensations nouvelles que les élèves volonté; ainsi se mettra en œuvre son évolution psycholo-
sont partie prenante de cette évolution. gique et spirituelle qui le mènera peu à peu à une plus
grande maîtrise de son corps, de son esprit, vers l’harmonie
Les enseignements recherchée, vers une forme de paix intérieure.
personnels de votre Il est probable que le samouraï en son temps n’avait de
pratique sont-ils cesse d’améliorer sa pratique du sabre comme sa maîtrise
transmissibles à vos intérieure. Les valeurs du Bushido, code de référence des
élèves ? samouraïs, mises au service des Daimyo, sont aussi celles
Oui, je pense qu'on peut effectivement transmettre son des adeptes de notre pratique : loyauté, fidélité, courage
approche personnelle de l'Aïkido. Mais avant d'enseigner etc. Tous ces points ont en commun, avec nous aïkidoka,
le contenu de ses propres recherches, il faut d'abord la volonté d’élever toujours les conditions morales de notre
apprendre à ses élèves les bases techniques, qui, elles, vie, par la méditation, le travail sur soi, pour établir l’har-
sont immuables. monie du corps et de l’esprit. ❁

11
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 12

itinéraire
philippe
corre

LA VOIE DU DON
C’est à Quimper que Philippe Corre, 4ème
dan, se consacre aujourd’hui à la diffusion
de l’Aïkido. Fidèle à l’enseignement de ses résider dans une mobilisation plus
maîtres, il développe un art martial spontanée, plus intuitive que rai-
emprunt de nuance et d’harmonie veillant sonnée. Le sens d’un rapport au
maître me paraissait source unique
scrupuleusement à ne pas s’éloigner du d’engagement.
message fondamental de Morihei Ueshiba. Cette approche m’ a permis d’être
naïf quand il m’était bon d’être
naïf, d’être respectueux et tra-
vailleur quand il m’était bon d’être

A
QUEL MOMENT DE VOTRE ITI- Fascination enfin pour l’engage- CARACTÉRISTIQUES DE LEURS respectueux et travailleur, d’être
NÉRAIRE AVEZ-VOUS DÉCIDÉ ment physique et technique qui ENSEIGNEMENTS . actif et engagé quand il m’était bon
D’ÉTUDIER L’AÏKIDO ? émanait de la pratique, pour la J’ai pratiqué pendant environ quin- d’être actif et engagé.
CELA CORRESPONDAIT-IL À UNE sobriété, l’élégance et l’aisance qui ze ans dans un système de codifi- Elle a alimenté mes réflexions, les a
NÉCESSITÉ ABSOLUE, QUELS SOU- se dégageaient des mouvements cation qui faute d’en connaître un conjuguées à celles de mes
VENIRS ET PRINCIPES GARDEZ- exécutés. autre, me convenait parfaitement proches, et fait naître toutes sortes
VOUS DE CETTE PÉRIODE ? Conscient que l’imitation et l’ac- et au sein duquel j’ai pu donner d’initiatives et de projets qui ont
J’ai découvert l’Aïkido à une pério- tion pouvaient s’articuler afin de forme à un ensemble de réalisa- dans le temps trouvé un cadre d’ac-
de de ma vie où certaines grandes m’aider à appréhender la réalité tions. tion et d’expression et favorisé à un
questions existentielles se posaient sous le couvert du geste, je laissai La fidélité à des engagements, le moment donné, l’émergence d’une
avec force : la vie, la mort, l’enga- mes interrogations initiales sans sens d’une discipline et le respect vision moins idéaliste et plus lucide
gement, la foi… réponses, et rentrai dans la pra- d’une filiation équilibraient le de la pratique .
De cette période, je retiens la tique avec l’enthousiasme de quel- cours de ma démarche. Je ne peux Je pense avoir alors plus intime-
découverte d’une atmosphère spé- qu’un qui pense avoir trouvé un pas dire qu’à un moment précis de ment reconnu et légitimé, l’idée de
cifique créée par une conjugaison chemin pour guider ses pas et mon étude, j’ai consciemment ana- rechercher avec plus d’intensité et
de paramètres (la pratique, les pra- éclairer son quotidien . lysé les contenus qui m’étaient pro- de discernement, les tenants et les
tiquants, le maître) qui unissaient posés. Le problème ne se posait aboutissants de ma propre pra-
en un lieu donné, le Dojo, un effort, AVEC QUELS MAÎTRES AVEZ-VOUS pas alors en ces termes. tique… et à travers elle de ma
un savoir et une transmission. PRINCIPALEMENT ÉTUDIÉ ? La conscience Aïkido me paraissait propre existence .
Mon rapport à la pratique s’instau- J’ai pratiqué avec Toshiro Suga
ra sous l’ordre de la fascination: avant de découvrir Maître Tamura
fascination pour le discours d’un que j’ai suivi dans la mesure de ma Moment
ami et pour ce qu’il était devenu disponibilité aux quatre coins de magique en
grâce à son investissement dans la l’hexagone. Ces deux personnages Bretagne ou la
pratique. Sans lui, je n’aurais sans me paraissaient de par leur origine, pratique, avec
doute pas mis de mots sur mes les dépositaires de cette tradition ou sans armes,
actes, je n’aurai pas perçu le sens martiale que je souhaitais appré- de l’Aïkido est
d’une tradition, l’importance d’une hender. Je me sentais donc confor- en phase avec
transmission, le respect d’une filia- té dans mes choix, malgré les mul- une énergie
tion. tiples dissensions idéologiques et naturelle
Fascination également pour ce politiques qui émaillaient la vie remarquable .
Dojo que le professeur avait contri- de la région. Je me sentais conforté
bué à façonner, aboutissement dans mes choix, parce que mes
d’une recherche, d’un engagement amis proches semblaient confortés
personnel. Son espace de pratique eux aussi dans les leurs et que cette
avait une âme, il en était l’incarna- convergence d’idées était source
tion. Il avait réussi à faire de ce d’exaltation, de confiance et de
Dojo un lieu d’étude, de travail, travail.
porteur d’énergie, de convivialité,
et mobilisateur de conscience . PARLEZ-NOUS DES PRINCIPALES

12
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 13

DANS QUEL SENS LES PRINCIPES d’action, désireux de découvrir un “Après de multiples expé-
MAJEURS DE L’AÏKIDO ONT-ILS
PRÉVALU DANS VOTRE ORGANISA-
autre système de codification et de
référence, j’ai un jour franchi la riences d’enseignement à
TION ACTUELLE ? porte du Dojo de Vincennes. Quimperlé, Lanester,
Le chemin parcouru dans la sphère
Aïkido a pris peu à peu pour moi
La rencontre avec Christian Tissier,
renouait avec cette vision intérieu- Lorient, la rénovation
valeur d’enracinement, le temps et re et antérieure d’une expérience avec quelques amis d’un
les efforts consentis valeur d’enga-
gement.
personnelle conjuguée à un lieu,
nourri de recherche, de travail et premier Dojo à Quimper
Après de multiples expériences d’accomplissement humain. puis la construction d’un
d’enseignement à Quimperlé,
Lanester, Lorient, la rénovation
Je me retrouvais presque 15 ans en
arrière, à ma première entrée dans second, je me suis
avec quelques amis d’un premier un Dojo. Les jeux étaient faits, une impliqué avec d’autres
Dojo à Quimper puis la construc-
tion d’un second, je me suis impli-
étape s’était achevée. Une nouvel-
le étape pouvait commencer. Je me enseignants de la région,
qué avec d’autres enseignants de la faisais une idée du travail. Je pen- dans la mise en œuvre d’un
région, dans la mise en œuvre d’un
collectif d’associations: Le Dojo
sais avoir un sens de la pratique,
avoir compris le rôle attribué à tous collectif d’associations…”
Centre Bretagne (regroupant 380 et à chacun. Et je découvrais, un
licenciés) et la création partagée autre regard, un autre langage, une
d’un autre Dojo à Carhaix. autre réflexion, une autre construc-
Au fil des années, fort de l’expé- tion technique et humaine élaborée plus intensive. Mais la vie est ainsi Je me suis non seulement senti tout
rience acquise, ma vision de la pra- avec intelligence, compétence, faite, et le chemin de chacun de suite concerné par ce qui m’était
tique s’est transformée, m’aidant à rigueur et indépendance. appartient à chacun. Les épreuves proposé de travailler, mais aussi
approcher l’existence sous l’angle J’éprouve aujourd’hui une grande surviennent à des moments où le immédiatement engagé dans un
d’une quête, d’une rencontre de joie d’avoir pu pénétrer un jour cours des choses semble pourtant processus de transmission, éma-
soi, de l’autre, de l’exprimable et, dans ce Dojo de Vincennes. vouloir les ignorer. Il en va de nant d’une sincérité, témoignage
ou de l’indicible. J’éprouve une profonde gratitude même des rencontres. d’un rapport profond et essentiel à
L’exaltation des premières années, envers Christian Tissier qui m’a L’ approche de la pratique propo- la vie .
a laissé la place à une plus grande permis de venir reconsidérer ma sée à Vincennes et la rencontre «Il faut persévérer dans son être, si
retenue, une plus grande humilité. pratique et découvrir une réalité avec bon nombre de pratiquants de on veut être homme», disait
Si la terminologie utilisée: sincérité- que je ne soupçonnais pas réfléchie grande valeur, français et étrangers, Spinoza . C’est ce que j’ai l’impres-
fidélité- intégrité se veut la même de la sorte. J’éprouve toutefois m’ont tout de suite séduit et inter- sion d’entendre quand je rencontre
qu’aux premiers instants; elle se quelques regrets, celui d’une part pellé. Ils m’ont incité à réorganiser Christian Tissier; c’est ce que j’ai
préfère pensée d’une manière de ne pas avoir franchi plus tôt l’étude, à me replonger dans les envie de faire dans la mesure de
éthique et animée d’une foi sans cette porte et de n’avoir pu, avec fondamentaux, à redéfinir ma pra- mes capacités et de la compréhen-
partage. quelques années de moins, appré- tique, à reconsidérer l’idée que je sion que je peux en avoir .
Soucieux de prolonger la quête, hender les exigences et le travail de me faisais de moi- même et de la Ce précepte me remplit de force, de
d’appréhender une union plus inti- Christian Tissier, sous le couvert compréhension que je pensais volonté, mais l’ampleur de la tâche
me de conscience, de décision et d’une pratique plus régulière et avoir de l’Aïkido. m’anéantit parfois.

Photos Cyrille Cosmao

13
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 14

itinéraire

Photos Cyrille Cosmao


AUJOURD’HUI, QUELS CONSEILS
DE TRAVAIL DONNEZ-VOUS À VOS
ÉLÈVES POUR UNE MEILLEURE
PROGRESSION DE LEUR AÏKIDO ?

Cette nouvelle approche n’a pas


réellement changé mon rapport à
l’enseignement; elle l’a recentré,
renforcé, plus particulièrement
dans le rapport à l’exigence tech-
nique.
Il m’a longtemps semblé nécessaire
de privilégier, au-delà des formes,
un état d’esprit, un sens de l’enga-
gement, du mouvement, une apti- Une véritable indépendance, une tudes. joue l’émergence d’ une intelligen-
tude au déplacement, une capaci- véritable ouverture à soi, aux Ils vont aussi et surtout à la fidéli- ce pratique, cette capacité du corps
té à créer disponibilité et service . autres, me semble toujours résider té, à l’engagement, à la prise de à invoquer le passé pour produire
L’étude technique me paraissait dans l’acceptation d’un certain responsabilité et à l’honnêteté des actions nouvelles et des
non pas fondatrice, mais consécu- rapport à l’existence. envers eux-mêmes et ceux qui gui- conduites qui échappent directe-
tive à certains préliminaires. Mais ce rapport ne peut se structu- dent leur parcours. ment à l’action logique de l’enten-
Le travail réalisé, les expériences rer sans des bases techniques Ces conseils ne sont pas réellement dement .
vécues, les conseils reçus ,les expli- solides, qui portent en elles les formulés, mais plutôt suggérés. En un mot, la structuration propo-
cations suggérées ou données, un fondements d’une pratique, et qui sée par le travail des armes vise
plus grand recul et une autre par le cadre normatif volontaire- LE TRAVAIL AVEC LES ARMES l’avènement d’une conscience cor-
réflexion, m’ont aidé à changer de ment établi, exclut un univers de TRADITIONNELLES DE L’AÏKIDO porelle non pas issue initialement
focale, de position, m’ont aidé à pensées posé a- priori. VOUS SEMBLE-T-IL UNE PRIORITÉ ? de la pensée, mais point de départ
repositionner en pensée et en acte Les conseils donnés à mes proches Tout phénomène d’apprentissage fondateur d’une certaine façon de
l’importance à donner à tel ou tel pourraient tenir dans ce célèbre qu’il soit corporel ou cognitif est le penser le monde en général.
paramètre . proverbe japonais: «Entre par la fruit d’un contexte culturel spéci- Au-delà de la savante combinaison
J’ai le sentiment aujourd’hui d’ap- forme et sort de la forme». fique ,déposé sous forme d’expé- qui naît de l’approche conjuguée
préhender avec plus de globalité et Ils vont à la recherche, à la rience et conservé sous forme d’ha- des armes et des techniques à
d’équilibre, même si les résultats construction, à l’étude, à l’appro- bitudes et de savoir-faire. mains nues, du plaisir et de l’exal-
ne sont pas toujours à la hauteur fondissement des principes fonda- Le travail et l’étude des armes tation qui en résulte, l’originalité de
de mes attentes, les différents teurs de la pratique. s’inscrivent à mon sens dans cette cette étude renvoie à l’héritage ines-
aspects du problème posé par Ils vont également à la prise de dis- perspective de recontextualisation timable du Budo, inscrit la pratique
l’élaboration d’un geste, sans pour tance par rapport à sa propre pra- de l’Aïkido. Au-delà du langage et Aïkido dans un processus tradition-
autant privilégier, un axe au détri- tique, au non–attachement à cer- de l’activité réflexive propre à notre nel de transmission et l’enracine
ment d’un autre. taines données, attitudes ou certi- système occidental de référence, se dans une modernité sans pareille .

14
Photos Cyrille Cosmao AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 15

QUELLE TECHNIQUE ENTRE


TOUTES, VOUS PARAÎT PLUS FON-
rien à envier à celui des hommes,
enrichit la pratique.
“Plus qu’une technique
DAMENTALE ? spécifique, c’est
Plus qu’une technique spécifique,
c’est la déclinaison de différentes
EST-IL CONCEVABLE DE FAIRE ABS-
TRACTION DE SOI-MÊME , DE SON la déclinaison de
techniques à partir d’un principe
de base qui me paraît fondamental
EGO, SUR LE TATAMI COMME
DANS LA VIE QUOTIDIENNE ?
différentes techniques à
en Aïkido. Cette compréhension Si l’on considère l’étude martiale partir d’un principe de
induit la globalité au détriment de
la singularité, centre la gestuelle
sous l’angle de l’entraînement du
corps et de l’esprit, une pratique base qui me paraît
autour d’un axe fondateur et favo-
rise une lecture des réalisations
quotidienne oriente l’existence
vers une reconnaissance intime de
fondamental en Aïkido.”
techniques en termes d’adaptation ce que l’on est .
et de transfert. La présence à ce que l’on fait ici et
maintenant, la conception sous- constante existentielle qui consiste négation et de loyauté ?
EN CES TEMPS DE PARITÉ , QUELLE jacente de l’altérité induite par l’or- à triompher de son ego pour faire La qualité de ce corps constitué qui
PLACE FAITES-VOUS À LA PRA- ganisation technique, les principes émerger l’être dans sa plénitude . autour d’une représentation socia-
TIQUE FÉMININE ? éthiques qui charpentent la le donnée, exaltait courage, sens
La pratique de l’Aïkido incorpore démarche Aïki favorisent l’éléva- L’ÉTUDE D’UN ART MARTIAL TEL de l’honneur et du sacrifice ?
dans sa conception une dimension tion de la personne humaine dans QUE L’AÏKIDO SE RÉFÈRE SOUVENT Le fondement d’une culture mar-
«positive» et «négative» du mou- le champ de ses possibles. À «L’ESPRIT GUERRIER DU SAMOU- tiale qui donne sens à l’engage-
vement, une vision «Yang» et La pratique rejoint l’humain et à la RAÏ», CELA VOUS SEMBLE-T-IL EN ment et qui fait du renoncement un
«Yin» de l’énergétique, une «mas- dimension physique, s’articulent ACCORD AVEC LE MESSAGE DE acte d’éternité ?
culinité» et une «féminité» des dans le cours d’une vie, des PAIX CONÇU DANS LES DERNIÈRES Cet esprit est sans doute tout cela à
comportements . aspects relationnels et spirituels ANNÉES DE SA VIE PAR O SENSEÏ la fois, mais qu’évoque-t-il réelle-
A ce titre, la question de la parité pour une recherche de sobriété et MORIHEI UESHIBA ? ment aujourd’hui pour un prati-
ne se pose pas comme en politique. de simplicité . quant qui voit pointer les contours
Elle existe de fait, par nature. La Cette recherche à travers l’Aïkido On parle souvent de «l’esprit du troisième millénaire ?
sincérité ,la droiture, le courage ne est une ascèse permanente, et samouraï»; mais qu’est-il vraiment? Il est pour moi le miroir d’une
sont pas des vertus essentiellement comme toute ascèse qui implique L’expression d’ une époque où conscience spécifique, le reflet
masculines .Les femmes pratiquent l’humain dans sa relation au s’incarnaient au sein d’ un corps d’une foi insatiable qui traverse les
l’Aïkido, et leur engagement qui n’a monde, elle n’échappe pas à cette constitué, un idéal de fidélité, d’ab- siècles et qui fonde toute démarche
d’accomplissement humain .Il est
cette inspiration, ce rapport intime
à la vie qui oriente et rend possible
cet accomplissement .
La création de l’Aïkido s’est nourrie
de cet «esprit Samouraï» dont
Maître Ueshiba était le dépositaire.
Mais la foi de ce dernier a trans-
mué le renoncement à soi-même
en offrande à autrui .
Ce que O Senseï a laissé à l’huma-
nité à travers la pratique, est une
vision d’un monde apaisé en abso-
lu de toute situation de conflit.
Il nous a laissé les clefs pour traiter
ces conflits et transformer un sys-
tème d’opposition en un monde
d’échanges et d’unité.
Cette approche ou du moins ce que
je peux en comprendre me rend
bien souvent perplexe quand je
regarde autour de moi, et quand
j’analyse mes propres comporte-
ments.
O Senseï nous a confié les clefs, il
ne nous a pas donné le code et les
combinaisons s’avèrent mul-
tiples… quand la clef ne casse pas!

15
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 16

technique
Technicien scrupuleux, Alain Guerrier, 6ème dan Aïkikaï,
s’est imprégné des principes fondamentaux de l’Aïkido
durant ses nombreuses années passées à l’étudier auprès
des grands maîtres de l’Aïkikaï. Il aborde ici un thème,
majeur pour tout aïkidoka désireux de progresser dans la
réalisation des techniques de bases.

Pour une prise de conscience


des relations entre les
mouvements
es kihon, que chacun com- personnes dans le monde, pren- nition à tout prix et l’on compa- lement à pallier un "manque" à

L mence à effectuer du jour


où il s’inscrit dans un dojo,
sont les techniques incontour-
drait alors la dimension d’un sys-
tème tendant à réaliser l’harmo-
nie universelle dont le maître
re souvent l’Aïkido à une métho-
de de communication, à un
langage.
comprendre.

A l'Aïkikaï la pratique s'effectue


nables de l’Aïkido. parlait. Nous sommes au pays de presque sans aucune explica-
Le nombre d’heures qui devien- Descartes où l'on nous a ensei- tion. Pourtant, les grands
dront inéluctablement des mois, TRANSMISSION D’UNE gné que l'on pouvait tout com- experts japonais que nous
puis des années passées à les DISCIPLINE UNIQUE… PAR DES prendre et expliquer par des connaissons l’ont appris ainsi et
répéter vont nous faire entrer MÉTHODES VARIABLES mots. Pourtant leur sens est loin les Français qui y sont allés et
corps et âme dans le domaine d’être commun à des individus ont pratiqué l’aïkido à la japo-
de cette discipline qui va déve- Dans l’enseignement actuel de qui, pour la majorité d’entre eux, naise ont, eux aussi et malgré la
lopper en nous une autre forme l’Aïkido l’élève pourra rencon- comprennent à travers un systè- différence de culture, amélioré
d’intelligence, affiner notre sen- trer différents types de pédago- me logique qui leur est propre. leur pratique en apprenant à
sibilité et, finalement, nous faire gie. Celle-ci sera variable selon Mais, avec un esprit ainsi "forma- comprendre autrement qu'à tra-
voir les choses de la vie d’une le professeur qu’il aura choisi, le té" depuis notre prime jeunesse, vers des explications, par eux-
manière plus équilibrée, plus niveau technique de celui-ci, sa peut être est-ce un mal néces- mêmes, en observant différem-
sage. vision de l’aïkido et ce qu’il aura saire dans le chemin de progres- ment et avec plus d’acuité.
l’intention de lui faire acquérir. sion sur lequel on s’est engagé. Comprendre ce que l’on nous
MAÎTRE UESHIBA A DIT : Bien sûr, dans tous les dojos on explique fait appel à notre intel-
L’AÏKIDO C’EST 1 enseigne Ikkyo, Nikyo, Sankyo, POUR UNE APPROCHE DE PRISE ligence, comprendre par soi-
etc… et ceci est un passage DE CONSCIENCE même ce que l’on ne nous
Le but ultime de cette discipline obligé. explique pas développe certai-
serait donc, par la pratique assi- Pourtant, quand bien même il Ce que nous savons, c'est que nement une autre forme, au
due des mouvements de base faudra toujours y revenir, de l'aïkido est né au Japon. Ce que moins tout aussi importante, de
comme outils, de recréer cette même qu’un musicien doit tou- nous devons comprendre, c'est notre intelligence.
unité en nous permettant de jours revenir aux gammes, il ne que c'est l'émanation d'une cul- L’apprentissage d’une discipline
comprendre la relation entre les faudrait pas que ceux-ci soient ture qui nous est vraiment très comme l’Aïkido ne peut pas se
différents principes qu’ils véhi- enseignés comme une finalité, étrangère. C'est donc à nous, faire avec nos outils habituels
culent, de les lier entre eux jus- les Kihon pour les Kihon. puisque nous avons été attirés de réflexion et la compréhen-
qu’à recréer l’unité corps--> Une fois leur mécanisme globa- par cette discipline, à nous sion du pratiquant semble jalon-
esprit--> mouvement. lement acquis, l’étape suivante efforcer de l'apprendre comme née par des étapes de prises de
Il ne restera plus alors que l’éta- devrait permettre une prise de font les Japonais : à mieux conscience.
pe ultime : réaliser l’unité avec le conscience de ce qui les lie et observer afin de voir ce qui ne Dans le but de développer cette
partenaire. leur donner déjà ainsi une autre nous apparaît généralement pas forme particulière de compré-
dimension. sans les belles explications hension il faudrait essayer, par
La discipline Aïkido, pratiquée Actuellement on semble en être savantes qui sont actuellement à une observation plus attentive,
déjà par plus d’un million de au stade d’une tentative de défi- la mode mais...… destinées seu- plus intuitive aussi, de prendre

16
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 17

Ushiro ryote dori

Ikkyo Kokyu nage

conscience des relations parfois 1) 1 Kihon et «son» kokyu-nage; ment lors des examens de privilégié une immobilisation ou
très étroites qui existent dans 2) 3 Kihon entre eux. grades sur cette saisie, et Ikkyo. un Kokyu-nage.
un grand nombre de mouve- Là aussi, comme l’illustrent les
ments. 1) UN KIHON photos, à un moment donné de Si celle-ci est peu dynamique
ET "SON" KOKYU-NAGE l’action, parce que les deux Ikkyo pourra être exécuté natu-
C’est dans cette intention que je mouvements se déroulent selon rellement, si elle l’est plus, le
désirerais développer deux Sur Ushiro Ryote-dori, deux un principe qui leur est com- Kokyu-nage engendré par ce
types de relation qu’il me paraît mouvements des plus clas- mun, la position de A sera la dynamisme se réalisera, sans la
utile de faire afin que chacun siques se réaliseront naturelle- même. participation totalement volon-
puisse, par la suite, devenir ment : Kokyu-nage, celui que les Seules l’intensité et la vitesse de taire de celui qui l’exécute, un
capable d’en trouver d’autres : examinateurs voient invariable- l’action, initiée de face, auront même principe physique régis-

17
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 18

technique

Sortie de trajectoire Kote gaeshi Irimi nage


d’attaque

“C'est pour cela que maître Yamaguchi Boken. La comparaison la plus


évidente se fera lors d'une
disait que cette liaison était elle-même un attaque Shomen puisque cette
forme particulière d'attaque
Kihon et, de toute évidence, cet enseignement provient directement du sabre.
La similitude de position des
nous avait fait découvrir une base sans deux pratiquants avec armes,
que l’on va pouvoir comparer
laquelle ces trois mouvements seraient aux Kihons qui suivent, devrait
illustrer clairement ces explica-
restés, certainement pour longtemps encore, tions forcément quelque peu
abstraites.
dissociés.”
A* vient d'attaquer au Boken en
Shomen.

B* est sorti de la ligne d'attaque


et va se trouver placé en Irimi,
sant le mouvement d’ensemble. régissait ces trois mouvements dans la direction de son attaque ce qui lui permettra, comme
de base, ce principe prenant (Katate-dori, Shomen ou Tsuki) l’illustre la photo, de contre
2) RELATION IRIMI-NAGE, alors le sens de Kihon lui-même. prolongée et dirigée quelque attaquer éventuellement en
KOTE-GAESHI, peu latéralement, là où se trou- Tsuki.
SOTO KAITEN-NAGE Le placement du maître était vait de toute évidence sa posi- Le mouvement s'inscrit dans un
bien sûr légèrement différent tion d’instabilité (voir photos). triangle dont le plus fermé des
Pendant mes quelques années puisque les mouvements étaient angles se trouve derrière A.
passées à l’Aïkikaï, maître eux-mêmes différents mais il EXEMPLE AU BOKEN :
Yamaguchi insistait souvent sur nous faisait observer que la EXEMPLE SANS ARME :
la relation entre Irimi-nage, position du Uke, à un moment De même qu'il existe des rela-
Kote-gaeshi et Kaiten-nage, particulier du mouvement, était tions entre les techniques d'aïki- Les techniques Kote-gaeshi,
démontrant qu’il s’agissait bien exactement la même : le désé- do, il en existe également entre Irimi-nage et Soto Kaiten-nage
d’un seul et même principe qui quilibre étant sur son avant, celles-ci et les techniques au s’inscrivent dans la même figure

18
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 19

Kaiten nage

géométrique et sur le même ne concerne que les «anciens», leur principale ou unique réfé- les uns des autres, aura peu de
schéma dans l’espace, à ceux qui ont une longue pra- rence. chances d'en comprendre vrai-
quelques différences près pour- tique, d’autant plus que chacun Dans la plupart des dojo ces ment le sens et d'en détacher
tant : d’entre nous a certainement trois kihon-waza sont enseignés le principe.
En effet, lors de l’attaque au appris dès qu’on lui a enseigné comme éléments distincts les
boken, B sort de la trajectoire Irimi-nage et Kote-gaeshi la pre- uns des autres, donc pas systé- C'est pour cela que maître
de l’arme en faisant Irimi Henka mière fois que, lorsque l’entrée matiquement au cours d'une Yamaguchi disait que cette liai-
r et A reste sur sa ligne d’attaque, Irimi était suffisamment même séance alors que Shiho- son était elle-même un Kihon et,
t ce que la photo illustre claire- profonde on faisait Irimi-nage et nage sera généralement suivi de de toute évidence (une fois qu'il
ment. que, lorsqu’elle l'était moins Ude-kime-nage et Ikkyo de Hiji- nous l'avait dit cela devenait,
kote-gaeshi s’effectuait naturel- kime-osae parce que tous les bien entendu, évident), cet
Dans les techniques sans armes, lement. enseignants savent que le enseignement nous avait fait
par contre, A aura été entraîné Cependant c’est souvent là que second découle du premier. découvrir une base sans laquel-
et destabilisé sur sa droite par ce préambule s‘arrête. le ces trois mouvements seraient
l’action de l’une des techniques. Il semblerait donc souhaitable En ce qui concerne les trois restés, certainement pour long-
Son attaque aura été prolongée selon le dicton chinois "une mouvements de base dont il temps encore, dissociés.
et dirigée latéralement -ce qui image vaut mieux que 10 00 est question, la compréhension
lui aura fait faire un pas latéral au mots" de bien faire observer la de leur relation ne sera pas for- Alain GUERRIER
début de l’action pour tenter de similitude de position de chacun cément faite par les élèves si on DTR Côte d’Azur
reprendre son équilibre- avant des deux pratiquants. Ceci per- ne leur en a pas enseigné le Membre du Collège
le Tenkan et la suite du mouve- mettrait, même à ceux qui n’ont principe. Au professeur de Technique
ment. que quelques mois de pratique, faire en sorte que ceux-ci pren-
Dans Soto Kaïten-nage, l’atémi à de comprendre plus rapidement nent conscience de cette rela-
la nuque, qui aura impliqué une les principes mécaniques qui tion car elle est d'une importan- * Uke et Tori ont été
entrée Irimi plus profonde que régissent les mouvements puis, ce primordiale. En effet, si l'on remplacés pour plus de
pour les deux autres tech- peut être, en prenant l’habitude ne met pas l'accent sur ce clarté par A et B.
niques, sera l’équivalent de la de comprendre par eux-mêmes, point, le pratiquant, quand
coupe lors de la contre-attaque de couper petit à petit le cor- bien même il parviendra à maî-
au boken. don ombilical qui les lie au pro- triser chacun de ces trois com-
Je crois qu’il serait faux de pen- fesseur car celui-ci, pendant for- posants, parce qu'ils peuvent
ser que ce type d’enseignement cément longtemps encore, sera être vus comme bien différents

19
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 20

aïkibudo

Le DOJO, lieu d'étude,


et d'échanges, nécessite un
empreinte de sérieux et de
Comme toute activité humaine codifiée, les Arts
Martiaux possèdent une organisation et des règles
particulières : le pratiquant de budo est dépositai-
re et garant des traditions héritées de ses ancêtres
au travers des écoles (ryu) au sein desquelles il a
été admis.

P ar son keppan (serment),


le budoka s'engage au
respect formel du code
moral lié à l'école, condi-
tion essentielle pour
mener à bien l'œuvre qu'il a déci-
la salle principale réservée à la pra-
tique, des annexes: douches, ves-
tiaires…
Le dojo proprement dit, où l'aire de
la pratique est délimité par quatre
côtés, dont le principal, le kamiza
dée d'entreprendre pour aller au ou mur d'honneur, fait face à l'en-
bout de sa quête, avec le souci trée. C'est traditionnellement sur ce
nécessaire et rigoureux de montrer mur qu'est installé un petit temple
l'exemple. nous retrouvons ici les shinto. C'est généralement dos à ce
origines martiales des samouraï, mur que se place le professeur, les
ces guerriers nippons guidés par un élèves étant face à lui, dos à la
code de l'honneur popularisé par le porte d'entrée au niveau du shimo-
terme de bushido, pour lesquels la za. Les zori (sandales) des prati-
mort était bien souvent la seule quants sont alignés le long du shi-
issue honorable pour les fautes moza, en direction de la sortie.
commises ; sans être aussi jusque Les assistants éventuels se rangent une grande rigueur d'exécution qui - OTAGAI NI REI - "Saluons -
boutistes, les arts martiaux japo- pour leur part sur le côté gauche du s'accompagne d'intentions pures. nous", tous les présents y compris
nais ont conservé ces traditions professeur. Le cours débute officiellement par le professeur saluent.
ancestrales et vitales à leur péren- un salut collectif au shinzen, au
nité, que l'on retrouve tant dans le REISHIKI : professeur, et à l'ensemble des pré- - KIRITSU - "Levons-nous", ordre
code moral que dans le cérémonial le rituel du dojo sents, sous la conduite du plus donné après que le professeur se
de chaque ryu. ancien des élèves qui ordonne les soit relevé seul.
Le rituel du dojo est simple. On se différentes actions :
DO ( la Voie) doit de le respecter scrupuleuse- La fin du cours se ponctue par les
JO (le Lieu) ment. A l'entrée, on s'incline en un - SEIZA - "Assis", l'ensemble s'age- mêmes saluts. Le retardataire doit
salut debout, ritsu rei, en direction nouille et se met en position d'assi- effectuer seul le shinzen ni rei, et
Les Arts Martiaux se pratiquent en du kamiza. C'est en quelque sorte se parfaite sur les talons. attendre en seiza, après avoir salué
un lieu particulier nommé dojo. Ce se sacraliser dès l'entrée dans ce le professeur, que celui-ci l'invite à
nom d'origine bouddhique désigne lieu privilégié où l'on étudie la - SHOMEN NI REI - "Saluons en la pratique. Si l'on souhaite quitter
la salle de lecture et d'étude spiri- Voie. face" ou le dojo avant la fin du cours, on ne
tuelle d'uun temple. C'est un lieu En Aïkibudo, l'importance du salut SHINZEN NI REI - "saluons le peut le faire qu'après en avoir for-
sacré et y entrer, c'est se sacraliser est grande. C'est un acte d'engage- shinzen". mulé la demande au professeur et
soi-même. En budo, on utilise ce ment total envers l'Art, les Maîtres après avoir effectuer seul le sensei
nom pour désigner le lieu où l'on à qui on le doit, les autres prati- - SENSEI NI REI - "Saluons le pro- ni rei ou le shinzen ni rei.
pratique. Un dojo comprend, outre quants et soi-même. IL nécessite fesseur", tous les présents saluent. Le salut debout s'effectue chaque

20
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 21

physique) indissociables.

de, de travail Les pratiquants d'Arts Martiaux se


doivent de "polir les sept vertus du
budo, reflets de la vraie nature du

e une attitude bushido, que les sept plis du haka-


ma symbolisent". Ces sept vertus
sont, sans aucune hiérarchie entre-
elles :
de respect JIN
(Bienveillance,
Générosité)
fois que l'on monte ou descend du
tatami, ainsi qu'avant et après La bonté et la bienveillance suppo-
chaque travail avec un partenaire. sent une attitude pleine d'attention
Dans la pratique aux armes, un pour autrui, sans considération
salut particulier est effectué en d'origine, de sexe, d'âge ou de han-
fonction de l'arme employée, et de dicap. Le respect permanent des
l'Ecole pratiquée. autres avec le souci de les honorer
sans jamais leur causer de troubles
Le dojo, lieu d'étude, de travail et ou de peines inutiles conduit natu-
d'échanges, nécessite une attitude rellement à une concorde sociale.
empreinte de sérieux et de respect.
Il sera laissé dans le plus grand état GI (Honneur,
de propreté, y compris les annexes. Justice)
A cette fin, le port de zori est obli-
gatoire et l'on ne doit pas marcher Le sens de l'honneur passe par le
en dehors du tatami sans les porter. respect de soi-même, d'autrui, et
Elles sont alignées soigneusement des règles que l'on considère
le long du shimoza, en tournant le comme justes. C'est être fidèle à
dos au kamiza. Une hygiène corpo- ses engagements, à, sa parole, et à
relle générale s'impose : le corps et l'idéal que l'on s'est choisi.
les vêtements doivent être propres,
les ongles coupés courts, le REI (Etiquette,
maquillage ôté. Cette marque de Courtoisie)
respect, tant envers soi-même
qu'envers les autres participe à la La politesse n'est que l'expression
formation morale du pratiquant, lui de l'intérêt sincère et authentique
offrant de reprendre sa place plei- porté à autrui, quelle que soit sa
nement dans l'Ecole, dans la socié- position sociale, au travers de
té, et dans l'ordre profond de gestes et d'attitude pleins de sollici-
l'Univers. Le budo prend alors sa tude et de respect. Le Cérémonial
pleine consistance de discipline et l'Etiquette font partie de l'exté-
totalement intégrative. riorisation de la Politesse.

CHI (Sagesse,
YUDANSHA, Intelligence)
HAKAMA
et Code Moral Les anciens disaient à juste titre
Le salut, qu'un sage pouvait toujours
par Maître Le Maître et les Yudansha sont les apprendre, même d'un fou, alors
Alain Floquet. ambassadeurs du budo, respon- qu'un fou ne pourrait jamais
sables par leur comportement de la apprendre, même d'un sage. La
réputation de leur ryu. Le port de la sagesse est ici synonyme d'aptitu-
ceinture noire et du Hakama sont de à discerner en tous lieux et en
les symboles visibles de leur avan- toute chose, le positif et le négatif,
cée sur le chemin escarpé qui mène à n'accorder aux choses et aux évé-
à la Voie. En budo, le grade repré- nements que l'importance qu'ils
sente l'ensemble (ichi) d'une triple ont, sans se laisser aveugler ni se
valeur, shin (valeur morale), gi départir de la sérénité si durement
(valeur technique) et tai (valeur acquise sur le tatami.

21
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 22

aïkibudo
Véritable "École
de Vie", le budo
tel que nous le
concevons et
voulons le
transmettre,
embrasse
l'ensemble des
Alain Floquet et Alain Roinel, salut au sabre.
événements de la
vie de l'homme et
SHIN (Sincérité) riences. Les diverses ryu aux- fondamentale de la pratique mar-
lui apprend à se quelles il adhère, n'apparaissent tiale et a fortiori de l'Aïkibudo, car
La sincérité est impérative dans plus de façon aussi évidente cet Art Martial n'a de sens réel que
connaître l'engagement Martial : sans elle, la vitales, au sens de survie dans une s'il conduit à une vie jusqu'à son
pratique n'est que simulation et société peu sûre. Elles restent tou- achèvement dans la connaissance,
lui-même et à mensonge, tant pour soi-même que tefois de formidables outils d'inser- la sincérité et la Paix :
pour autrui; l'engagement se doit tion sociale aux vertus intégratives "L'Essentiel n'est pas de briller
réagir de la d'être total, permanent, sans équi- certaines : loin de n'être qu'un mais de durer,
voque. La sincérité se constate faci- moyen de combattre ses ennemis Briller est l'effort d'un moment,
manière la plus lement, et l'illusion ne peut perdu- potentiels, elles demeurent le creu- Durer est l'effort de toute une Vie."
rer longtemps devant les exigences set incomparable d'une formation En souhaitant que nous, prati-
efficiente et le réalisme de la Voie. complète de l'Homme tant dans sa quants de budo vrai, que l'on dit
dimension personnelle et intime, fait d'Harmonie, d'Unité de
possible aux CHI (Loyauté) que sociale et relationnelle. Maîtrise et d'Amour fraternel,
Véritable "Ecole de Vie", le budo tel soyons toujours à même d'en appli-
épreuves Il peut paraître désuet de parler de que nous le concevons et voulons quer les Principes et les Vertus, en
Loyauté et de Fidélité dans notre le transmettre, embrasse l'en- tout temps et en tout lieu, et de les
auxquelles il se société contemporaine alors même semble des événements de la vie de communiquer aux autres par le jeu
que ces valeurs sont le ciment l'homme et lui apprend à se de l'exemple et de la communica-
trouve confronté. indéfectible de nos disciplines mar- connaître lui-même et à réagir de la tion des énergies positives et bien-
tiales ; l'Aïkibudoka s'engage, manière la plus efficiente possible faisantes.
comme le Samouraï envers son aux épreuves auxquelles il se trou-
Daimyo, à une fidélité totale, et à ve confronté. Alain FLOQUET
un respect loyal des règles internes Le budo nippon se rapproche alors
à son école, et ce sur sa vie même. parfaitement des enseignements
Ces valeurs sont le reflet de la rec- occidentaux de nos antiques sages
titude du corps et de l'esprit du pra- dont la devise était parfaitement
tiquant. symbolisée par l'inscription au
fronton du temple de Delphes : STAGES D'ÉTÉ
KOH (Piété) "Connais-toi toi-même, et tu
connaîtras les hommes et les Maître Goro HATAKEYAMA,
La piété s'entend ici au sens de res- Dieux." 9ème Dan KATORI
pect profond et authentique des J'ai choisi comme symbole de ma SHINTO RYU
bases de nos pratiques martiales, pratique et signe distinctif une et Maître Alain FLOQUET
bases techniques, spirituelles, his- garde de sabre japonais. Cette
toriques, philosophiques… tsuba représente de manière styli- TEMPLE-sur-LOT (47)
sée, en fer découpé en positif, une
Héritier des valeurs guerrières de tsuru (Cigogne) aux ailes Du 16 au 21 juillet 2001
Tsuba représentant l'ancien Japon, l'aïkibudoka déployées, tête tournée vers la droi- Du 23 au 28 juillet 2001
de manière stylisée, marche sur les traces de ses te. Cet oiseau est, au Japon, le sym-
une tsuru (cigogne) ancêtres, et se retrouve confronté bole de la longévité. Cette notion Renseignements:
aux ailes déployées. aux mêmes interrogations et expé- de longévité est pour moi une vertu www.aikibudo.com

22
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 23

kyudo

La voie
vers la maîtrise
On en parle, la La réalité est une spontanéité de
plupart du temps chaque instant, on peut toujours, en
beaucoup trop, on la usant d'un brillant vocabulaire à base
définit, on court ésotérique, donner des résonances
après et rien de tout paraissant venir tout droit du petit
cela, ne ressemble Larousse philosophique. Partant de
moins, à la voie et à là, on peut même paradoxalement
la maîtrise. dévaloriser la discipline en multi-
pliant les grades, ce "système à l'eau
de rose". Une idéologie ne s'exprime

E lle ne s'apprend pas, elle ne s'offre pas,


la maîtrise n'est pas un vague titre
honorifique mais un acte d'abnégation
conjugé au quotidien, il ne faut pas
confondre non plus, maîtrise et sainteté.
pas en grades ou dan. Le Grade bien
souvent souligne la faiblesse.
Un jour, on demandait à un maître,
qui ne portait pas de grade, pour-

La connaissance de son côté ne s'assimile


pas en quelques gestes, en paroles disper-
sées, elle implique un engagement de tout
l'être.
La logique, le raisonnement, qui tiennent le
plus souvent la plus grande place, au lieu
de favoriser le savoir, le desservent, ce sont
des freins qui bloquent la spontanéité.
L'intuition première des intelligences, se Les sensei Asaba et Nito,
trouve atrophiée par ce vouloir cérébral et représentants d’une école
la connaissance déversée sur la disciple traditionnelle datant du 15ème
reste lettre morte. siècle (ci-dessus).
L'étude partant du point zéro se traduira Matsui sensei et Anzawa sensei,
par des périodes apparentes de stagnation, ont transmis les traditions
en réalité l'évolution est toujours là et l'ex- plusieurs fois séculaires
périence se renforce, les traversées de aux générations d’aujourd’hui
désert, sont normales et aussi nécessaires. (ci-contre).
La vérité est une charpente qui protège la
progression, ceux qui vivent aux frontières
de l'harmonie, refusent la vérité, même si, quoi il était toujours revêtu d'un hakama
du plus profond d'eux mêmes, ils la récla- blanc, signe de pureté, et de haut niveau.
ment. Ce sont le plus souvent, ceux là qui "La raison est simple, avoua le maître, le
favorisent les climats de conflits. blanc est tellement plus facile à laver...".
Annuler, absorber, ne pas se refuser, font la Cette réponse laconique démystifie, à elle
force du calme intérieur. Calme, harmonie, seule, toute cette ornementation du costu-
maîtrise, ne sont-ils pas, complémentaires me, parodie de la "connaissance".
et synonymes de mieux vivre.
Les vieux maîtres, savaient quel était le Essayons de ne pas oublier tout cela, car il
poids de la tradition. Tout au long de leur y a ceux qui jouent et ceux qui s'assimilent
vie, ils ont essayé de trouver le ou les dis- profondément à leur discipline.
ciples, capables de dispenser le savoir.
Contrairement à l'image que l'Occident s'en Jacques Normand
est faîte, le maître est quelqu'un qui partici- SOSM, section kyudo
pe à la vie, inutile de s'inventer un surhom- - 14, rue Censier,
me et de l'idéaliser à l'égal d'un demi-dieu. 75005 Paris
Ce maître là n'existe pas. - Tèl : 01 69 40 91 41.

23
AIKI MAG 8 def 28/01/02 17:17 Page 24

FFAAA
11, rue Jules Vallès
75011 Paris

tél: 01 43 48 22 22
fax: 01 43 48 87 91
3615 FFAIKIDO

www.aikido.com.fr
Email: ffaaa@aikido.com.fr