Vous êtes sur la page 1sur 5

Moustapha Safouan Regard sur la civilisation

œdipienne. Désir et finitude.


Christian Hoffmann

To cite this version:


Christian Hoffmann. Moustapha Safouan Regard sur la civilisation œdipienne. Désir et finitude..
Figures de la psychanalyse, ERES, 2016, La psychanalyse et les nouvelles directions de la psychiatrie,
1 (31), pp.231 - 233. �10.3917/fp.031.0231�. �hal-01511755�

HAL Id: hal-01511755


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01511755
Submitted on 21 Apr 2017

HAL is a multi-disciplinary open access L’archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est


archive for the deposit and dissemination of sci- destinée au dépôt et à la diffusion de documents
entific research documents, whether they are pub- scientifiques de niveau recherche, publiés ou non,
lished or not. The documents may come from émanant des établissements d’enseignement et de
teaching and research institutions in France or recherche français ou étrangers, des laboratoires
abroad, or from public or private research centers. publics ou privés.
MOUSTAPHA SAFOUAN REGARD SUR LA CIVILISATION
ŒDIPIENNE. DÉSIR ET FINITUDE
Christian Hoffmann

ERES | « Figures de la psychanalyse »

2016/1 n° 31 | pages 231 à 233


ISSN 1623-3883
ISBN 9782749251110
Article disponible en ligne à l'adresse :
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://www.cairn.info/revue-figures-de-la-psy-2016-1-page-231.htm
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Christian Hoffmann, « Moustapha Safouan Regard sur la civilisation œdipienne.
Désir et finitude », Figures de la psychanalyse 2016/1 (n° 31), p. 231-233.
DOI 10.3917/fp.031.0231
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour ERES.


© ERES. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les
limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la
licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie,
sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de
l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage
dans une base de données est également interdit.

Powered by TCPDF (www.tcpdf.org)


Moustapha Safouan
Regard sur la civilisation œdipienne.
Désir et finitude
• Christian Hoffmann •

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES


Ce livre de Moustapha Safouan est Ce qui rend une théorie du désir
une thèse qui suit conjointement le nécessaire. Lacan a pointé ce non-
parcours d’une psychanalyse avec celui rapport sexuel de l’UN qui donne toute
qui va de la Grèce antique au XIXe sa cohérence à sa théorie du désir en
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES

siècle. En somme, le lecteur suivra son tant que, comme il le dit, le rapport
cheminement qui va de la démocratie sexuel « laisse à désirer ». Comme
d’Athènes, avec la naissance de la souvent dans ses ouvrages, Mousta-
tragédie, à la mort de Dieu jusqu’à la pha Safouan montre ici la cohérence
découverte par Freud de l’inconscient, de la doctrine psychanalytique avec la
sans oublier la révision faite par Lacan pratique de la cure analytique jusque
de la psychanalyse. dans sa fin.

Une fois découvert l’au-delà du La deuxième partie du livre est


refoulement qui fait l’opposition à pour nous étonner, ce ne sera qu’un
notre bonheur, Freud se rend à l’idée, début de notre surprise, en approfon-
dans son Malaise dans la civilisation, dissant l’articulation de la théorie du
qu’il y a dans la sexualité humaine un désir à la tragédie grecque, qui est
apparue après le passage à la démo-
impossible à répondre de l’Un recher-
cratie, qui signe toujours la chute du
ché depuis Platon.
patriarcat. Ce qui permet à l’homme
La réalité sexuelle qui est pétrie de devenir un problème pour lui-
dans les fantasmes, tout comme le même dans un dialogue de soi avec
corps l’est dans des images qui vien- soi. Mais, comme le remarque Mousta-
nent de la lecture du désir de l’Autre, pha Safouan, le passage à la démocra-
institue un sujet de l’énonciation où tie d’Athènes qui a vu naître la
cette réalité ne peut que signifier à tragédie n’a pas eu d’effets sur la reli-
travers ses actes de parole. gion dans laquelle les Grecs puisaient

Moustapha Safouan, Regard sur la civilisation œdipienne. Désir et finitude, Paris,


Hermann, 2015.
232 • FIGURES DE LA PSYCHANALYSE 31 •

leur identité. La religion est simple- C’est la question que Moustapha


ment devenue une religion d’État. Safouan traite à la fin de son livre. Il
Cette démocratie a permis de poser la nous a montré que la transformation
question des limites du savoir rationnel de la famille grecque n’a en rien modi-
au nom duquel le législateur préten- fié la croyance aux dieux où les Grecs
dait instaurer les lois pour tous. Cette trouvaient leur identité collective. Le
mutation s’inscrit dans une éthique qui XIXe siècle a été marqué par deux
sépare le tyran du héros sur le fond de grandes mutations. D’une part « la
valeurs comme la tempérance et la sécularisation de l’État », et, d’autre
douceur, si chères aux Grecs. Ce qui se part, « la mort de Dieu ». Cette rupture
résume dans la politique d’Aristote par historique a produit ses effets jusque
l’évitement de la démesure. dans l’éducation et les familles par une
Œdipe était un de ces héros, devenu perte des repères liés à des idéaux
tyran, qui savait tout, comme le comme celui de « l’honnête homme »
témoigne sa réponse à la Sphinx, à l’ex- de Montaigne. La psychologie, appuyée
ception de la peste dont la vérité lui comme à son habitude à la science, est

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES


faisait obstacle. Son obstination de la venue remplir ce vide éducatif. On
vérité lui a fait découvrir qu’il était lui- constate ce même phénomène encore
même, à travers ses crimes, la cause de aujourd’hui dans les sociétés où la
la souillure que le dieu pointait comme jeunesse est en rupture avec la tradi-
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES

cause de la peste. En somme, sa tyran- tion, comme c’est le cas actuellement


nie était composée de ses crimes. Ce en Chine où le gouvernement a décidé
qui confirme la tragédie de l’homme de former des milliers de psychothéra-
qui est un problème pour lui-même. peutes pour remédier au désarroi qui
La thèse de Moustapha Safouan se infiltre le lien social jusque dans l’intime
pose ainsi sur la base de cette articula- du nourrisson au sein de sa mère. La
tion du désir à la tragédie grecque au psychanalyse n’est pas en reste dans ce
titre des conséquences qu’il peut en mouvement historique.
tirer. Mais revenons à la thèse de Mous-
On pourrait d’ailleurs s’interroger tapha Safouan, au XIXe siècle, dans
sur ce que serait un désir sans ce cette mutation sociale faisant monter
versant de la tragédie et de même au zénith la psychologie avec l’appui
pour la psychanalyse. Ne se réduirait- de la science. Freud y a trouvé une
elle pas à la banalisation de n’importe place pour développer sa « psycholo-
quelle psychothérapie ? gie scientifique » à partir de sa « cure
par la parole ».
En somme, nous dit Moustapha
Safouan : « Le complexe d’Œdipe est L’apport de Lacan trouvera ici son
l’artifice qui consiste à introduire le origine dans la parole, trompeuse ou
parlêtre dans l’univers du droit par le vraie, là où Nietzsche a confondu
biais de la constitution de ses désirs langage et parole, en considérant tout
comme transgression. » Ce savoir sur le langage comme trompeur et en
ce désir fera l’objet de la découverte inscrivant la chair, le sexe et la vie dans
de Freud à la fin du XIXe siècle. Pour- la nature. On sait ce que ça lui a coûté,
quoi fallait-il attendre le XIXe siècle malgré sa proximité avec Lou Andreas-
pour que les conditions de ce désir Salomé. Lacan, prendra sa part, à la
soient réunies ? suite de Freud, dans cette distinction
CABINET DE LECTURE 233

de la parole, reprise entre savoir et manquent pas, imposent à M. Safouan


vérité chez Hegel. Son approfondisse- une remarque faite par Freud dans son
ment sur ce fil de la parole entre Malaise dans la civilisation où Freud
mensonge et vérité l’amènera au sujet nous indique que le bonheur cherché
divisé, comme la conséquence de l’ex- « manquera toujours à l’homme parce
périence de la cure par la parole, qui lui que l’homme sera toujours en mal
a permis non seulement la découverte d’identité ».
de la théorie du désir, mais également
La thèse de ce livre sera certaine-
le « prototype idéal », comme le dit
ment longuement débattue dans
M. Safouan, de ce que le langage
notre actualité : « La civilisation
sculpte dans le nom même du père :
œdipienne a donné aux hommes les
« Platon est réaliste : Lacan ne l’est
religions qui donnent sens à leurs vies.
pas », je laisse cette affirmation de
Sa fin, vers laquelle tout indique que
M. Safouan à la méditation du lecteur.
nous cheminons, comporte le risque
Retenons aujourd’hui que ce nom fonc-
de donner lieu au retour du religieux,

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES


tionne comme tiers par rapport à la
soit à l’émiettement de la vie sociale
relation duelle au sein de la famille et
en des bandes ou sectes soumises à
de la cité. Toutes ces mutations qui
l’influence des chefs. »
nous propulsent dans un XXIesiècle,
dont la violence et les tyrannies ne sont « Le pire n’est jamais certain »,
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 78.215.11.126 - 28/03/2017 22h23. © ERES

plus à démontrer, où les ouvrages mais n’est-il pas déjà dans le fruit de
catastrophistes sur ces sujets ne notre civilisation ?