Vous êtes sur la page 1sur 43

00

""f,
...Uà )
4*
-t~-)
'i ^i -,

1-
"'r , >rv
vui.

tflciviurttc "'I riix (L'Ut*


-

dOû' UV. llllLilt.?',..' ,t,' !,


W\>
'\l',lll\.\-

, 1) //,"!'
an Conservatoire Royal y
,, -

GAMBARO

1 / 1, /
[texte_manquant] GAMBARO 1
1
/
[texte_manquant]

Cflanurttc Ayiîix (Tlcft

avcc ta uuiuu'u' Oc fatu' te/ Cliwi'CiV

[texte_manquant]

au Conservatoire Royal

GAMBARO

[texte_manquant]

/ (,l'//
/,-- l, / > GAMBARO ,
^ V '< ,. '

Jf ^ 1;/t,/1''' </ </'/nyf/ tt/Hfit/s lltltld/Il',"1///1' 1.;

yC ? / :'",
f Ss
• ' ' j
v *
L
ei
<!rm"))h

a
prole.v^eur

aii\

laisse

je
lacifc.,

ordinaire.

plus

doigter

(Jarinette

1..
rendre

la
pour avec

(Jefs commencer

plusieurs

peu!
ajoure:

":';'\f'

ont

<!u'un
rpu

(llarincllc

attendu

do servir

lacteurs

S"Jf-'U

des
d"
a iii.ii!«'!<•
v
li
'A(I'

^«uleiice

de
ce

Si
~
marcjuee
(.AV1MK

a,in...,i
,l.-s
013
Il~ C\

\,.
M.nlujue
f)

qll"
il >
lit' 1(
f
;uil
)1'%I)

itotu
1't
I:.
lu
i
»jue
«IIUOM

1.1
moitié

\TIOl

du

Iroll. K
.
f-.WIMR

\
l
Vi

lîKl.l.i:
Bien (tn*'tt soit généralement convenu que la
connaissance des principes esl. IU'.('t'51saire à. -1

(illiconqtie veut étudier, un intrufnenl avec succès, on a


dû se dispenser de les démontrer dans
»
'
'cet ouvrage, parce qu'on, n aurait pu !efa)r< ,(lU'en grossissant le volume.,, et cette augmentation
-4

n'aurait qu'imparfaitement tenu lieu aux e!e\es, de


l'etude (les Solphèges spécialement destinés, a

1J enseignement de cet art. Nous leur conseillons donc d'y recourir el de suivre les,instructions
des maîtres qui" sont chargés de les diriger.

MANIERE de TENIR la CLARINETTE.

î
On se sert des deux mains pour tenir la C/ill'incllc, la droite tient le bas de 'l'Instrument et if.

pouce de celle main se place dessous, vis-a-vis le doi^l du milieu pour ne plus élre dérange et /
devifnL le principal boutieii.. La main gauche licnl le-haut et le pouce se met aussi dessous
^
l,
(lcV¡)Hf

servir a
boucher le -trou et a
Paire mouvoir la clef. "
j Le bec de la Clarinette se pose entre les lèvres dont la supérieure pince l'aiiehe s,u>s cfut"

les dents la touche. Pour former chaque note il faut. donner un coup de langue en articu-

lant la syllahe lu; on observera quoi plus on monte et plus il faut pincer l'anche dans les
tons bas il. faut au contraire lâcher les c,
I'vres et avoir soin de ne pas laisser sortir le vent à cote

de t''embouchure En jouant il ,ne faut pas g'onPIer les joues ni pousser le vent avec, la
.

poi|rijie ce qui Paliguerai't et produirait un mauvais effet.

On aura soin de boucher les trous ermetiquement et l'on tiendra pour cela les doigts
un peu

arrondis j.en jouant, On ne les


élévera que très peu pour qu'ils retombent avec preei-

-sioti sur les trous.


Le jporps eL la tête doivent être droits sans roideur, les coudes très-peu élevés de manière
». \ -

a l e que le pavillon de H Instrument soit distant du corps d'un pied et demi environ.

lia tablai ure ci-après indique ..la.'position et l'usage de tous le«; dqigts^
;