Vous êtes sur la page 1sur 8

COURS_TEXTES & REGLEMENTATION-

IP/CAFOP

INTRODUCTION
La réalité du monde de l’éducation en terre ivoirienne nous révèle une
jeunesse plus exigeante, troublée par les profondes transformations de la
civilisation et des mœurs. Dans ces conditions, être instituteur, professeur ou
Inspecteur Pédagogique disciplinaire de Cafop, devient une tâche de plus en plus
difficile. Cet ensemble de personnels devra, bien plus qu’avant, être des
éducateurs, avoir assez d'assurance personnelle pour établir le dialogue avec des
élèves qui ne considèrent plus le maître comme la seule source du savoir, avec
des élèves souvent désemparés dans ce monde du changement et agressifs. Dans
ces conditions, il en résulte que le rôle et les missions des personnels
d’éducation vont connaître une profonde mutation. Il importe donc de repenser
notre système de formation des enseignants.
Les Inspecteurs Pédagogiques en charge de l’encadrement des Professeurs
de Centres de Formation des maîtres sont tous d’anciens enseignants du premier
degré. Ces professionnels, après une période de formation à l’ENS et accrédités
d’une double expertise, pédagogique et managériale, deviennent de facto les
supérieurs hiérarchiques directs de leurs anciens pairs.
L’un des objectifs du présent enseignement, est de mettre en évidence
dans une démarche qualitative, comment les enseignants ayant accédé à
l’Inspectorat Pédagogique disciplinaire de Cafop, engagent le processus de
transition pour surmonter ou de résoudre, les tensions entre enseigner et
administrer.
C’est la raison pour laquelle, comprendre cette transition demande de prendre
en considération les récents textes qui affectent l’espace éducatif ivoirien et les
politiques publiques en matière de législation scolaire.
1
La mobilité dans ce nouveau métier d’Inspecteur Pédagogique est ici
doublée d’une mobilité du métier lui-même que la toute nouvelle promotion
provoque en partie. En effet, vivre une transition professionnelle n’est pas
simplement se glisser dans l’organisation existante d’un nouveau métier, mais
plutôt, re-signifier activement les activités professionnelles du métier. Cette
première génération d’Inspecteurs Pédagogiques de Cafop (IPC), se doit donc de
maîtriser les textes et règlementations existantes dans un premier temps, mais
surtout contribuer de manière pertinente à élaborer des règles d’action inédites,
pour une transition judicieuse vers un métier renouvelé.

A partir de ce qui précède, il est utile ici de rappeler que le CAFOP est
un établissement mixte de formation professionnelle des enseignants du
premier degré de notre système éducatif, à savoir ceux du préscolaire et du
primaire. Cet établissement est placé sous la tutelle du Ministre en charge de
l’Éducation Nationale de l’Enseignement Technique et de la Formation
Professionnelle (MENET-FP).
Selon les textes actuellement en vigueur, voici dans les lignes qui
suivent un ensemble d’éléments importants que le futur Inspecteur
Pédagogique de Cafop devra connaître relativement au référentiel de
Compétences :

I/ INSPECTEUR PÉDAGOGIQUE
L’Inspecteur Pédagogique de CAFOP a pour Mission d’Assurer le suivi et
l’encadrement pédagogiques des professeurs de CAFOP.
Par rapport à cette mission, il faut dire que l’emploi d’IPC, exige de
fréquents déplacements dans le cadre des missions d’inspection pédagogique sur
le terrain, ainsi qu’une grande disponibilité.

2
1.1- ACTIVITES COURANTES A METTRE EN ŒUVRE
1-Suivre, contrôler et évaluer les activités pédagogiques des Professeurs de
CAFOP
2-Veiller à l’application des instructions officielles
3-Suivre et évaluer l’utilisation du matériel didactique, les méthodes et
stratégies mises en œuvre dans les CAFOP
4-Participer aux examens scolaires et aux jurys des examens pédagogiques
5-Participer aux activités d’élaboration, de révision, de validation
d’opérationnalisation et d’implantation des programmes pédagogiques dans les
CAFOP
6-Organiser des visites de classe, des classes ouvertes et animer des
séminaires, des journées pédagogiques et ateliers régionaux concernant la
discipline de spécialisation.
7-Diffuser toutes les productions pédagogiques officielles auprès des ateliers
8-Participer, en relation avec les structures concernées, à la formation continue
des Professeurs de CAFOP
9-Diffuser toutes les productions pédagogiques auprès des ateliers
disciplinaires des CAFOP
10-Aider à concevoir le matériel didactique
11-Produire des rapports d’activités périodiques

1.2- D’un point de vue opérationnel et proactif, l’IPC


doit :
1-Conseiller et aider les enseignants à améliorer leur pratique
professionnelle

3
2-S’assurer du respect des instructions officielles
3-Aider à corriger les méthodes et stratégies mises en œuvre dans les
écoles préscolaires et primaires
4-Aider à l’évaluation certificative des élèves et des enseignants
5-S’informer sur le niveau d’exécution des progressions
6-Améliorer les pratiques professionnelles des enseignants
7-Suivre le processus d’élaboration et d’implantation des programmes
éducatifs
8-Renforcer leurs capacités et apprécier la qualité des prestations des
enseignants et les encadrer si possible
9-Aider les enseignants à s’informer pour mieux organiser leur pratique
professionnelle
10-Suppléer au déficit de matériel didactique
11-Rendre compte à la hiérarchie

1.3- CONNAISSANCES ET COMPETENCES


REQUISES
1.3-1 CONNAISSANCES NECESSAIRES (SAVOIR)
1-Connaître les sciences de l’Education
2. Connaître les Lois et Règlements
3. Avoir des connaissances académiques approfondies de la discipline
4. Avoir des connaissances en pédagogie et en didactique de la discipline
5. Avoir des connaissances en technique d’animation de groupe
6. Avoir des connaissances en évaluation pédagogique
7. Avoir des connaissances en TIC
8. Avoir des connaissances en gestion administrative
9. Avoir des connaissances en planification d’activités
10. Avoir des connaissances sur le processus d’élaboration d’un curriculum

4
11. Avoir des connaissances en technique de rédaction de rapport d’activités
12. Avoir des connaissances approfondies en évaluation des apprentissages
13. Avoir des connaissances en législation scolaire et en déontologie
14. Avoir des connaissances des pratiques pédagogiques
15. Avoir des connaissances en pédagogie et en didactique des disciplines du
préscolaire et du primaire

1.3-2-COMPETENCES TECHNIQUES (SAVOIR-FAIRE)


1. Etre capable de pratiquer la rédaction administrative et de maîtriser la gestion
administrative
2. Etre capable d’animer des séminaires et ateliers relatifs à la discipline
3. Etre capable d’utiliser l’outil informatique
4. Etre capable d’animer un groupe de travail
5. Etre capable de rédiger des rapports d’activités et des courriers
6. Etre capable de maîtriser l’analyse de documents
7. Etre capable d’encadrer pédagogiquement les professeurs de collège et les
Instituteurs
8. Etre capable de participer aux activités d’élaboration, d’expérimentation et
d’implantation de manuel et d’autres supports didactiques destinés à
l’enseignement dans les Collèges, les CAFOP
9. Etre capable d’organiser et d’animer une classe ouverte, une classe critique,
des ateliers et des journées pédagogiques
10. Etre capable d’identifier les besoins de formation des enseignants de collège
11. Etre capable d’organiser des visites de classe

1.3-3 AUTRES QUALITES REQUISES (SAVOIR-ETRE)

5
1. Faire preuve de probité morale, de loyauté et de rigueur
2. Avoir le sens de la responsabilité
3. Faire preuve de conscience professionnelle
4. Faire preuve d’humilité et de courtoisie
5. Faire preuve de discrétion
6. Faire preuve de capacités réelles de dialogue et d’écoute
7. Respecter la hiérarchie
8. Faire preuve d’intégrité et respecter les principes de la bonne gouvernance
9. Faire preuve de souplesse et d’autorité pour inciter les enseignants à améliorer
leur pratique professionnelle
10. Etre ouvert aux innovations pédagogiques et technologiques
11. Avoir de la tenue

II/ TEXTES SUR L’ECOLE


DECRET n° 2001-224 du 4 mai 2001 portant réorganisation des Centres d’Animation et de Formation
pédagogique (C.A.FO.P)

6
Des classes d'application sont mises à la disposition de chaque Centre d'Animation et de Formation pédagogique,
en vue des stages pratiques en tutelle des élèves-maîtres.
Le personnel enseignant de ces classes d'application nommé par arrêté du ministre de l'Education nationale
bénéficie de l'indemnité prévue par le décret n° 66-125 du 31 mars 1966 susvisé. Cette indemnité est attachée
au poste et cesse d'être versée dès que le bénéficiaire n'est plus effectivement en poste dans une classe
d'application.

Article 3 : Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de scolarisation obligatoire, il


est prévu un CAFOP dans chaque Direction Régionale de l’Éducation Nationale.

Article 4 : les CAFOP ont pour missions :

- La formation professionnelle initiale des Instituteurs Adjoints et Instituteurs, destinés


aux écoles préscolaires et primaires ;

- L’animation pédagogique au niveau de l’enseignement préscolaire et primaire à


l’échelon régional avec les Antennes de la Pédagogie et de la Formation Continue en
abrégé APFC ;

- La recherche pédagogique, le recueil et la diffusion d’informations portant sur des


questions relatives à l’enseignement préscolaire et primaire ;

- Les enquêtes, les expérimentations et les innovations en vue de l’adaptation de


l’enseignement préscolaire et primaire aux réalités nationales.

TITRE II

ORGANISATION DES CAFOP

Article 5 : les organes du CAFOP sont :


- L’équipe de direction ;
- L’équipe d’encadrement.
- Le conseil de formation

Section 1 : L’équipe de direction 

7
Article 6 : l’équipe de direction comprend le Directeur et ses Adjoints.

Article 7 : Le Directeur est le chef de l’établissement.

Il est nommé par arrêté du Ministre en charge de l’Éducation Nationale, parmi les
Inspecteurs de l’Enseignement préscolaire et primaire ainsi que les Adjoints au Directeur de
CAFOP ayant exercé au moins cinq (05) ans dans lesdits emplois.

Il bénéficie de l’indemnité de fonction allouée aux Chefs d’Établissements du second degré


de 4ème catégorie.

Article 8 : le Directeur du CAFOP est assisté dans sa tâche de trois Adjoints recrutés par
voie de concours parmi les Inspecteurs Pédagogiques Disciplinaires de CAFOP ayant exercé
au moins cinq (05) ans dans ledit emploi.

Les Adjoints au Directeur de CAFOP sont désignés dans les fonctions de :
- Chef de Département chargé des Enseignements ;
- Chef de Département chargé des Stages ;
- Secrétaire Général chargé de la gouvernance.

Article 9 : Les Adjoints au Directeur de CAFOP sont nommés par arrêté du Ministre en
charge de l’Education Nationale.

Ils bénéficient de l'indemnité allouée aux Adjoints aux Chefs d'établissement de


l’enseignement secondaire.

Section 2 : L’équipe d’encadrement

Article 10 : L’équipe d’encadrement comprend les personnels enseignants chargés des
enseignements, de l’encadrement pédagogique et du suivi des stages et du personnel
administratif.
Section 3 : le Conseil de Formation

Article 11 : le Conseil de Formation est un organe de facilitation. Il veille à l’exécution des
plans de formation des élèves maîtres.

Il est composé du Directeur Régional, de l’Antenne de la Pédagogie et de la Formation


Continue (APFC), des Circonscriptions de l’enseignement préscolaire et primaire, et du
CAFOP.

Il est présidé par le Directeur Régional et le Directeur du CAFOP en est le Secrétaire


Général.

Vous aimerez peut-être aussi