Vous êtes sur la page 1sur 1

Plan

En France, la norme NF P 94-500 est le document de référence définissant le cadre règlementaire de travail


du géotechnicien. Elle définit plusieurs types de missions géotechniques permettant au géotechnicien
d’adapter son intervention en fonction du niveau d’avancement du projet et en fonction de la finalité recherchée
par son étude. Ces missions sont :
 G1 : Etude géotechnique préalable ;
 G2 : Etude géotechnique de conception ;
 G3 : Etude géotechnique de réalisation (étude et suivi géotechniques d’exécution) ;
 G4 : Etude géotechnique de réalisation (supervision géotechnique d’exécution) ;
 G5 : Diagnostic géotechnique.

 elle consiste à recueillir et interpréter les données géotechniques, structure du site,


caractéristiques des matériaux, existence d’aléas géologiques, prévision de comportement de
l’ensemble site/ouvrage, afin d’en tirer des résultats pratiques pour le projet, le chantier et
l’ouvrage… ; successivement ou simultanément prospecteur, ingénieur, prévisionniste, il exerce
son art en s’appuyant sur son expérience. Il doit évidemment établir le programme de l’étude
dont il est chargé et maîtriser la mise en œuvre des moyens nécessaires à sa réalisation
Bien que l’étude géotechnique coûte quelques milliers de dollars, elle constitue un investissement qui
vous assure de bâtir un projet sur de solides fondations. Sans étude géotechnique, la réalisation de
votre bâtiment pourrait vous coûter beaucoup plus cher en raison d’imprévus, comme des retards de
construction, un remblai non prévu ou un affaissement du terrain qui pourraient survenir pendant la
construction ou après la réalisation de votre projet.

Une fondation qui n’est pas conçue spécifiquement pour le sol de votre terrain pourrait causer
beaucoup de dégâts à votre bâtiment et engendrer des réparations imposantes, voire même
impossibles à réaliser. Par exemple, l’affaissement ou la fissuration des fondations pourrait vous faire
perdre l’investissement dans votre bâtiment en partie ou en totalité selon la gravité des réparations à
faire. Pensez un instant à la Tour de Pise en Italie. Bien que l’inclinaison soit demeurée stable depuis
un bon moment, l’affaissement de la fondation n’aurait probablement pas eu lieu avec une étude
géotechnique avant la construction.

De plus, si vous vendez votre bâtiment plus tard, les données de l’étude de sol pourraient rassurer
votre acheteur potentiel puisque nos ingénieurs auront conçu les fondations de votre bâtiment
solidement et selon les normes les plus strictes.

Les essais

Vous aimerez peut-être aussi