Vous êtes sur la page 1sur 40

Présentation Groupe

Juillet 2015
Avertissement Important
Cette présentation générale du groupe Orchestra-Prémaman ne constitue pas une offre, une invitation ou une
recommandation à acheter ou souscrire des titres émis par Orchestra-Prémaman.

Ce document ne constitue pas une recommandation d’investissement et aucun des éléments qui y sont contenus ne
peut être relié à ou constituer le fondement d’un contrat ou d’un engagement. Il appartient de même à chaque lecteur
de cette présentation de recueillir les avis internes et externes qu’il estime nécessaires ou souhaitables, y compris de la
part de juristes, fiscalistes, comptables, conseillers financiers, ou tous autres spécialistes, en relation avec toute décision
d’investissement dans des titres d’Orchestra-Prémaman.

Ce document est une présentation résumée et synthétique du groupe Orchestra-Prémaman qui n’a pas fait l’objet d’une
vérification indépendante. Il n’a pas pour objectif d’être exhaustif et Orchestra-Prémaman ne donne aucune assurance
sur le caractère exact, précis ou complet des informations ou opinions qui y sont contenues. Chaque investisseur
potentiel est donc expressément invité à se référer à l’ensemble des documents d’information rendus publics par
Orchestra-Prémaman sur son site internet (http://www.orchestra-kazibao.com/informations-financieres/) et
notamment aux facteurs de risque contenus aux pages 3 et 4 de son rapport de gestion annuel.

En particulier, mais sans limitations, aucune déclaration ou garantie, expresse ou tacite n'est donnée concernant la
réalisation ou le caractère raisonnable des projections, estimations, prévisions, objectifs, perspectives, résultats ou
autres déclarations prévisionnelles contenus dans le présent document et aucun crédit ne peut leur être attribué.
Aucun(e)s des projections, estimations, prévisions, objectifs, perspectives, résultats ou autres déclarations
prévisionnelles ne constituent un indicateur fiable sur le rendement futur du groupe. Rien dans le présent document ne
doit enfin être considéré comme une promesse ou déclaration concernant le futur.

La distribution, possession ou la remise de ce document dans ou à partir de certaines juridictions peut être limitée ou
interdite par la loi. Il est demandé aux personnes recevant ce document de s’informer sur l’existence de telles
limitations ou interdictions et de s’y conformer. Orchestra-Prémaman n’accepte pas d’être responsable vis-à-vis d’une
quelconque personne du fait de la distribution, possession ou remise de ce document dans ou à partir de toute
juridiction.
Table des matières

Section 1. Orchestra en bref

Section 2. Les Marchés de l’Habillement pour Enfants et de la Puériculture

Section 3. Description du Groupe Orchestra

Section 4. Objectifs et Stratégie de Croissance d’Orchestra

Section 5. Performances Financières du Groupe Orchestra

Section 6. Facteurs clés de succès

Annexes
Section 1. Orchestra en bref
Orchestra en bref

Principaux chiffres au 28 février 2015 Une croissance durable et continue


 Ventes consolidées : 513.2 M€
M€
 En progression de +11.8% sur 1 an
 Qui ont quasiment triplé en 5 ans
 EBITDA consolidé courant: 61.6 M€
 En progression de +33,6%
 Marge de 12%
 601 magasins sous enseigne dans le monde dont:
 281 en France (65% du CA)
 84 en BeLux (14% du CA)
 70 en Espagne (6% du CA)
 62 en Grèce (6% du CA)
 13 en Suisse (3% du CA)
 2 538 employés dans le monde

Concept : « Tout sous un même toit » Le succès de Club Orchestra


 Historiquement une assise de magasins textile de taille  Lancé en 2011 (après avoir été testé en 2009)
 Une cotisation annuelle de 30 € offrant 50% de réduction
moyenne toute l’année sur toutes les collections 0-14 ans Orchestra
 Depuis quelques années, développement de magasins (vêtements et accessoires), -30% sur les chaussures, -50%
sur le linge puériculture, -20% sur la puériculture MDD et -
de moyenne et grande taille réunissant « tout sous le 10% sur la puériculture de marque.
même toit » (habillement et puériculture)  Près d’1.6 million de membres dans le monde
 Concept de « One-stop-shopping »  70% des cartes émises sont renouvelées dans les 12 mois
 Situés en périphérie des villes et en retail parks  400 € de dépenses par client et par an
 Ouverture des premiers mégastores en France
(Montpellier) et en Europe (Bruxelles)  6.9 visites par an contre 3 sans le Club
 16% de progression moyenne annuelle des ventes depuis
2011, année de lancement de la carte (vs. -1.1% pour le marché)

5
Section 2. Les Marchés de l’Habillement pour Enfants et de la Puériculture
Description du marché de l’habillement en France

Marché de l’habillement

24.6 milliards d’euros

Mode masculine Mode féminine Mode enfantine


7.8 Mds € 12.7 Mds € 4.1 Mds €
31.9% 51.3% 16.8%

Source: Xerfi, données 2011

7
Le prêt-à-porter pour enfants: un marché en stagnation

Pouvoir d’achat par ménage à l’horizon 2015 * Evolution du marché du PAP enfant en Europe
Unité: % des variations annuelles en valeur
2,0% 1,8%
vs. marché du PAP global
Unité: % des variations annuelles en valeur
1,5% 4,00%
1,0%
1,0% 0,7% 3,00%
0,4%
0,5%
2,00%
0,0%
1,00%
-0,5% -0,3%
-0,5% -0,5%
-0,7% 0,00%
-1,0%
-0,9% 2009 2010 2011 2012 2013
-1,5% -1,3% -1,00%
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
(*) ajusté des transfert sociaux en nature/ Traitement et prévision Xerfi / Source: INSEE
PAP global PAP enfant

Ventes de prêt-à-porter pour enfants en France * Tendances positives


Unité: indice de valeur base 100 en 2005
 Résilience du marché de l’habillement Enfant
105 102,5 par rapport au marché de l’habillement en général
100 100,7
100
99,2 98,7
96,4
 Renouvellement fréquent nécessaire
95,6
94
95 91,9 91,2 90,7  Démographie dynamique en France
90
85 Tendances négatives
80  Développement du marché de l’occasion
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
 Baisse du pouvoir d’achat des ménages
 Baisse des prix des vêtements pour enfants
(*) à périmètre constant / Traitement et prévision Xerfi / Source: IFM

 Achats en fonction des promotions

8
Le prêt-à-porter pour enfants: des performances contrastées parmi les
réseaux de distribution

Circuit de Part de marché Tendances Forces Faiblesses


Distribution 2014 *
• Offre large et fréquemment renouvelée • Implantations en périphérie des villes
Chaînes de • Positionnement prix bas • Image bon marché
Grande Diffusion
~ 34% + • Programmes de fidélité développés
• Moyens de communication importants

• Notoriété des enseignes • Ralentissement des stratégies de


Chaînes • Zones de chalandises à fort trafic densification du maillage territorial en
Spécialisées • Renouvellement fréquent des France
(PAP enfant et
~ 23% = collections • Les concepts dédiés aux enfants sont
PAP mixte) • Offre élargie (accessoires, parfumerie) encore peu répandus parmi les
• Prix attractifs enseignes de mode adulte (PAP mixte)
• Offre large en sous-vêtements pour • Lieu peu propice à l’achat plaisir
Grandes enfants et bébés (bodies, pyjamas, …) • Mauvaise image auprès des amatrices
Surfaces ~ 22% - • Trafic important dans les magasins de mode
Alimentaires • Prix attractifs • Absence de mise en scène des produits,
faible dimension conseil
• Offre originale et variée • Déclin des ventes par catalogue
Vente à Distance ~ 8% + • Développement de la vente en ligne • Pas d’essayage possible

• Dimension conseil importante • Peu de renouvellement des gammes


Indépendants • Offre multi-marques • Prix relativement élevés
Multimarques
~ 7% -

Magasins Multi- • Ciblage clientèle à fort pouvoir d’achat • Positionnement prix élevé
commerces, ~ 3% = • Offre de marques renommées • Concept d’enseigne différent d’une ville à
Grands Magasins l’autre

(*): pour un CA d’environ 3.9 milliards d’euros en 2014


Sources Xerfi
9
Le prêt-à-porter pour enfants: positionnement des principaux acteurs

Circuits de distribution généralistes Circuits de distribution spécialisés


A dominante A dominante non Enseignes mixtes Enseignes
alimentaire alimentaire spécialisées enfant

Bonpoint
Le Printemps Sonia Rykiel Enfant
Haut de gamme Galeries Lafayette Baby Dior
Catimini
Jacadi

Ikks Petit Bateau


Milieu de Gamme Monoprix (Bout’Chou) Cyrillus Vertbaudet
GapKids Sergent Major

DPAM
Zara Kids La Compagnie des
Carrefour H&M petits
Entrée de Gamme Leclerc C&A Okaidi-Obaibi
Auchan Kiabi Orchestra
La Halle Tape à l’Œil
Z

GoSport Babou
Discount Décathlon Véti
Intersport Vet’Affaires

10
La puériculture: dynamiques de marché et positionnement des
principaux acteurs
Evolution du marché de la puériculture en France depuis 2005

100 103 101 103 103 103


100 95 93 93

80

60

40

20

0
2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013

Source: INSEE

Acteurs du marché de la puériculture (distribution) par positionnement prix


Le Printemps Jacadi
Haut de gamme Galeries Lafayette Natalys

Autour de Bébé Verbaudet


New Baby DPAM
Milieu de Gamme Monoprix Eveil & Jeux Aubert Okaidi-Obaibi
Bébé9 Primashop
Orchestra Orchestra
Carrefour
Entrée de Gamme Leclerc Toy’s R Us
Auchan
Les Bébés de Sabine
Discount Bébé Dépôt

Distribution Distribution Spécialisée


11 Généraliste Jouets Puériculture Habillement
Section 3. Description du Groupe Orchestra
Le Groupe Orchestra en quelques chiffres

Historique du chiffre d’affaires consolidé Evolution du nombre de magasins


M€
Ce pic correspond à l’acquisition de
Prémaman (impact de +156 franchisés
dans le parc de magasins au 28/02/2013,
dont les 2/3 ont ensuite été fermés).

Chiffre d’affaires consolidé par pays * Chiffre d’affaires consolidé par produit* Evolution des surfaces**

France
6%
300
2%
3% Belgique/Luxe 3% 3% 224
7%
6% mbourg Textile 181
Espagne 200 166
10%
6% Puériculture/M
Grèce/Chypre aternité
Adhésions 100
Suisse
14% Chaussures
65% Maroc 0
Autres
77%
janv.-13 janv.-14 janv.-15
Autres

(*) Exercice annuel 2014/2015 clôturé au 28 février 2015


13 (**) Surface en milliers de m2
Histoire du Groupe Orchestra

1995 – 1999 1999 – 2009 2009 – 2015


La naissance d’un groupe Développement des Orchestra accélère sa
dédié à l’habillement pour franchises et du réseau en croissance: Club Orchestra,
enfants périphérie des villes puériculture, mégastores, Belgique

• 1995: Création d’Orchestra – • 1999: Début de la franchise • 2009: Test du concept Club
magasin Homme-Femme-Enfant • 1999: Introduction de la chaussure Orchestra à Nîmes
en centre ville sur 55 m2 – Orange, • 2001: Rapprochement avec • 2009: Développement des
Apt, Salon Kazibao et acquisitions de Dipaki magasins mixtes (mode enfant &
• 1996: 1er magasin Mode enfant à puis de Babycare Suisse puériculture)
Mâcon et 1er magasin en centre • 2002: 1er magasin mixte textile • 2011: Déploiement généralisé du
Evènements commercial, à Saint-Jean de enfant / puériculture à la Praille concept Club Orchestra
marquants Védas en Suisse • 2012: Ouverture du Babycare by
• 1997: 1er magasin grand format en • 2005: Début du développement en Orchestra
centre commercial périphérie • 2012: Intégration de Prémaman
• 2008: 1ère campagne TV Orchestra • 2012: Ouverture du 1er megastore
de puériculture, maternité et mode
enfantine en France
• 2013: Acquisition de Baby2000
• 2014: Rachat de Home Market

• 1999: CA 12 M€ • 2004: CA 85 M€ • 2011: CA > 200 M€


• 2006: CA > 100 M€ • 2012: CA > 300 M€
• 2013: CA > 400 M€
• 2014: CA > 500 M€
Principaux • 1999: 20 magasins • 2003: Plus de 200 magasins • 2009: Plus de 400 magasins
chiffres • 2007: Plus de 300 magasins • 2013: Plus de 500 magasins

• 1999: 83 salariés • 2000: Plus de 100 salariés • 2012: Plus de 1 000 salariés
• 2003: Plus de 500 salariés • 2014: Plus de 2 000 salariés

14
Une gamme large et de qualité
Collections mode enfant Orchestra Collections mode maternité Prémaman La puériculture de A à Z

 De la naissance à 14 ans, 3 500 modèles  Une expertise de plus de 60 ans pour  Une expertise de plus de 60 ans dans la
par saison, dont 350 modèles de habiller les femmes enceintes avec des conception, la sélection et la distribution
chaussures collections confortables et tendance des articles de puériculture, et la gestion
des listes de naissance
 Vêtements, chaussures, accessoires,  Des tenues selon toutes les
cosmétiques circonstances: look citadin, ambiance  Petite puériculture (biberons, tétines,
cosy ou soirée chic bavoirs, matelas à langer, peignoirs,
 Renouvellement permanent de l’offre en baignoires…) et grande puériculture
magasin, avec plus de 100 nouveautés  Une gamme de jeans aux tailles (poussettes, sièges auto, chaises hautes,
chaque semaine parfaitement étudiées et évolutives tables à langer)

 Collections Orchestra originales, gaies et  Une ligne de lingerie sans couture, douce  Le plus grand référencement d’Europe
colorées et extrêmement confortable avec 10 000 modèles

 80 millions de pièces textile vendues par  Des vêtements 2-en-1 à porter avant et  Avec plus de 2 000 articles, l’offre de
an, dont 60% en France après la grossesse, pour allaiter puériculture Prémaman réunit à la fois des
grandes marques spécialistes et
 Une garantie du meilleur rapport qualité  Les grandes marques référentes de développe sa propre gamme
/ style / prix maternité à prix Club : Mamalicious, ... puériculture Prémaman garantissant
qualité, sécurité et innovation

Conception des collections

 Orchestra développe une grande diversité d’articles régulièrement renouvelés

 Une équipe de 30 stylistes intégrés conçoit chaque année 6 500 nouveaux modèles développés autour de 340 thèmes différents, ainsi
que 800 modèles de chaussures et de très nombreuses références d’accessoires :

 répartis en deux collections (automne/hiver et printemps/été)

 les « actualisations » viennent, au fil de la saison, compléter ces thèmes pour coller au plus près des dernières tendances mode. Les
thèmes sont complétés par une gamme de basics d’équipement dans les formes et les coloris de la saison

 La marque confie à ses 20 modélistes la réalisation de chaque modèle dont le cahier des charges est remis à ses fabricants partenaires, qui
doivent scrupuleusement le respecter
15
Le Club Orchestra: un business modèle innovant et performant
 Près d’1.6 million de membres à travers le monde
 400€ de dépenses par client et par an
 6.9 visites par an contre 3 sans le Club
 Croissance des ventes depuis l’introduction de la carte: +16% par an
 Une croissance rentable: marge d’EBITDA en 2014 à 12% contre une marge de 8,7% en 2010

 Difficulté croissante pour le client à déterminer ce qui  Aujourd’hui, dans le marché, 50% des ventes
Un nouveau constitue un prix normal sont réalisées en période de soldes ou de
contexte  Politique promotionnelle agressive et imprévisible des promotion
commercial magasins qui incite le client à être chasseur d’aubaines  Le Club Orchestra permet un équilibre entre
 Obsession de l’achat malin sur le marché la valeur ajoutée apportée au client et la
rentabilité nécessaire de l’entreprise

 Faire converger les intérêts de tous  Pour Orchestra, le concept du Club garantit la
 Pour une cotisation annuelle de 30 €, le consommateur loyauté des consommateurs et accroît le chiffre
Un programme d’affaires, permettant à l’entreprise de
participe à la rentabilité d’Orchestra, qui peut en retour
de fidélité client accorder des avantages aux membres du club en renouveler continuellement son catalogue
gagnant-gagnant réduisant ses marges, de sorte que tout le monde soit
gagnant

 Aujourd’hui, le Club Orchestra a près d’1.6


million de membres à travers le monde (15
 Concept opérationnel en Europe depuis 2011 pays dont Italie, Allemagne, Canada, Ile
Un succès sans  Il existe en France, en Espagne, en Belgique, au Maurice, EAU…) dont plus d’1 million en
frontière Luxembourg, en Suisse, en Grèce, en Turquie, et plus France
récemment en Arabie Saoudite et au Maroc

16
Le réseau Orchestra: Trois formats de magasins

Taille du Nombre de % du CA
Localisation Description Tendances
Magasin magasins Groupe *

 En Retail  Vend uniquement des collections textile de mode pour enfant (0 à 14 ans)
Park Orchestra et de maternité de Prémaman
Magasin
Textile
 En périphérie  Propose des collections dans un environnement contemporain couplé avec
 461  66% +
De 450 à  339 M€
des villes un espace de jeux pour enfants
500 m2
moyennes
 Concept Club Orchestra

 Regroupe les univers du textile (~500 m2) et de la puériculture (~700 m2)


 En Retail
Park
 Modèle qui constitue actuellement une priorité dans la stratégie de
développement du groupe en France et en Belgique
Magasin  En périphérie
Mixte des villes
 Un espace récréatif de jeux pour les enfants tandis que les parents peuvent
 84  15% +++
Entre 1000 moyennes et  77 M€
faire leurs courses tranquillement
et 1500 m2 grandes
 Gestion des listes de naissance
 En France et
à l’étranger
 Concept Club Orchestra

 Regroupe les univers du textile et de la puériculture


 En Retail
Park
 Offre le plus grand choix de marques et de modèles: 230 poussettes, 200
sièges auto, 80 chaises hautes, 40 modèles de chambres à coucher
 En périphérie
Mégastore +++
des villes  14  7%
Jusqu’à  Megastore Babycare by Orchestra à Saint-Aunès près de Montpellier
moyennes et  36 M€
6000 m2 (2012): le plus grand magasin en France avec 3 000m2 de vente en détail,
grandes
dont 500m2 de mode enfant et 2 500m2 de produits de puériculture
 En France et
 Megastore de Bruxelles-Zaventem en Belgique (2014): le plus grand
à l’étranger
d’Europe avec 5 000 m2

17 (*) le CA Groupe inclut également le CA Web, siège, négoce et déstockage


Vers un réseau de magasins mixtes mode enfant & puériculture

 La stratégie du Groupe passe par le développement d’un réseau de magasins mixtes et mégastores
proposant la puériculture, les collections maternité et la mode enfantine, de la naissance à 14 ans

 Le « One-stop-shopping » maman / bébé & enfant

 De 1 000 m² à 6 000 m² de surface de vente, dont 500 m² de mode enfant et le reste en puériculture

18
Nature du réseau de magasins sous enseigne

Un équilibre entre succursales et affiliés Succursales


 295 magasins à l’enseigne Orchestra appartenant
Répartition CA consolidé HT 2014 par en propre à la société
circuit de distribution
 En France (145 magasins) et à l’étranger (150 magasins)
3% 1%
Web Autres *
52%
44% Succursales Partenaires affiliés
Commission
Affiliation  268 affiliés et 39 franchisés

 Contrats de location gérance en moyenne de 9 ans

(*) Multimarques et destockage

19
Implantation des magasins en France et Belgique

Répartition des magasins en France Répartition des magasins en Belgique

 281 magasins à l’enseigne Orchestra en France  84 magasins à l’enseigne Orchestra en


Belgique et au Luxembourg

20
La présence d’Orchestra dans le monde

 La France avec 2/3 des ventes reste le marché principal du Groupe

 Présence à l’international principalement en Europe


 Belgique, Grèce, Espagne, Suisse
 avec le même concept Orchestra (Carte Club, magasins mixtes, mégastores)

 6 bureaux d’achat : Hong Kong, Shanghaï, Bangalore, Dakha, Maurice et Delhi

 2 538 salariés dans le monde dont 1 442 en France et 1 096 à l’étranger

CA HT Consolidé 2014 Dont hors France


5,6%
64,6% 35,4% Autres pays 13,3%
France Hors France Belgique

1,8%
Maroc

2,8%
Suisse

5,6%
Espagne
6,3%
Grèce
Comparatif 2013: France 64.5%, Hors France 35.5%

21
Politique d’approvisionnement

3 canaux d’approvisionnement Répartition des Achats Textile par Zone


Géographique

10% 1% 1%
Europe Afrique du Nord
Fournisseurs
10%
en Direct Ile Maurice &
55% Madagascar 30%
Bureaux d’Achat Chine
(Intragroupe)

35%
28%
Agents Inde
Indépendants

30%
Bangladesh

 Les bureaux d’achat assurent la sélection des fournisseurs (plus d’une centaine) le suivi des achats & productions dans le
respect des procédures du Groupe

 Les agents indépendants s’engagent à assurer le suivi des références qui leur sont confiées et sont garants du contrôle et
de la bonne conformité des produits

 Le Groupe Orchestra est membre de la BSCI (Business Social Compliance Initiative), ONG visant à améliorer les conditions
de travail dans la chaîne d’approvisionnement de la distribution
22
L’outil logistique d’Orchestra calibré pour faire face à 80 millions d’articles Textile
vendus chaque année

Surfaces logistiques aujourd’hui Développements à venir


 France : 106 000 m2
 40 000 m2 en location : plate-forme de Saint-  Plate-forme saturée à 32 000 m2 à Saint-Aunès
Aunès (Hérault) ouverte en 2011 pour l’activité
textile  Mi-2016: Achat d’une plate-forme logistique de
 66 000 m2 en location : 3 entrepôts dans l’Hérault 50 000 m2 extensible à 120 000 m2 près d’Arras
(16 000 m2) et 1 entrepôt dans le Nord pour (50
pour 50 M€ (traitera les commandes internet et
000 m2)
remplacera les plateformes en Belgique)
 Belgique : 38 000 m2
 10 000 m2 en propriété : le siège de Home Market  Rapidement: Investissement dans un bâtiment
 28 000 m2 en location : 2 entrepôts de 50 000 m2 dans l’Hérault pour 25 M€

 Equipée d’un outillage logistique de pointe, la plate-forme de


Saint-Aunès est en mesure de préparer et d’expédier les articles
dans l’ensemble des points de vente et d’assurer leur retour en fin
de saison

 L’entrepôt gère également la préparation et l’expédition des


Focus sur commandes de la boutique en ligne
l’entrepôt
mécanisé de  Les équipes prélèvent les produits par pièce, colis ou palette,
Saint-Aunès optimisent les temps de préparation grâce à un trieur automatisé
et assurent l’approvisionnement quotidien des magasins
 Les pièces sont livrées aux magasins soit en colis multi-tailles, soit à la
taille (ce qui permet une meilleure gestion des stocks)
 Sur la saison automne-hiver 2012, 70% des livraisons étaient en colis
et 30% à la taille
 Depuis le printemps-été 2013, 50% des pièces sont livrées à la taille

23
Actionnariat et performances boursières d’Orchestra

Répartition du capital au 28 février 2015 Evènements majeurs


2,58%
PUBLIC  Le Groupe Orchestra est listé sur le marché NYSE Euronext
6,87%
AUTO-DETENTION 90,55% compartiment C de Paris depuis 2001 suite à l’acquisition de
YELED INVEST Kazibao, société à l’époque cotée

 Au 1er avril 2014, les actionnaires composant le concert


MESTRE et le concert GOTLIB ont décidé de regrouper au
sein de YELED INVEST, une holding de droit
luxembourgeois, l’intégralité de leurs participations détenues
dans Orchestra-Prémaman. Cette holding est détenue à 67%
par la famille MESTRE et à 33% par la famille GOTLIB

 Le 23 mai 2014, la société YELED INVEST a déposé un


projet d’Offre Publique d’Achat Simplifiée. A l’issue de cette
OPAS, la société YELED INVEST détient 90.55% du capital
et des droits de vote théoriques d’Orchestra-Prémaman et
97.42% après retraitement de l’auto-détention

Evolution du cours de l’action depuis 2011 Informations complémentaires



100
 295 M€ de capitalisation boursière au 14/07/2015
90

80
 Cours de l’action au 14/07/2015: ~ 92,41 €
70

60
 Politique de Distribution de dividende: ~ 30% du Résultat
50
Net
40

30

20

10

0
01/01/2011 01/01/2012 01/01/2013 01/01/2014 01/01/2015
24
Section 4. Objectifs et Stratégie de Croissance d’Orchestra
Objectifs et stratégie du Groupe Orchestra

Les ambitions du Groupe Orchestra Les axes stratégiques de développement

 Devenir un leader européen de la mode  Faire évoluer le réseau des magasins avec un
enfantine et de la puériculture développement:
 de la surface des sites de ventes
 Atteindre 1 Milliard d’euros de chiffre d’affaires  des magasins mixtes en périphérie des villes
d’ici à 2019 (14% de progression moyenne annuelle
contre 23% sur la période 2009-2014)  des mégastores avec le concept du
• Une croissance proche du niveau d’inflation sur les « one-stop-shopping »
magasins Textile
• Des progressions like-for-like de 3 à 5% sur les magasins
mixtes et mégastores
• Programme d’ouvertures/transferts/agrandissements de  Développer l’implantation du Groupe en Europe
l’ordre de 40.000 m² supplémentaires / an. avec un déploiement du réseau en Allemagne,
Italie, Russie, Angleterre
 Stabiliser la marge d’EBITDA à Long Terme à
10%
 Développer la marque Prémaman en
 Poursuivre une politique de croissance puériculture
maîtrisée tout en maintenant des ratios de • Des produits exclusifs
crédit conservateurs • Des prix plus attractifs
• CAPEX nets annuels dans une fourchette de 40/45 M€ • De meilleures marges (produits conçus par le groupe)
(dont 1/3 consacrés aux rénovations)
• BFR : décrue en 2015/2016 (allègement des stocks) pour
se situer entre 6 et 8% du CA HT  Poursuivre la stratégie de distribution
• Leverage (Dette financière hors comptes courants / multi-canal
EBITDA) entre 1 et 2

26
Des acquisitions stratégiques ciblées

Prémaman (Juillet 2012) BABY 2000 (Juillet 2013) Home Market (Mai 2014)

Enseigne belge spécialisée dans les Spécialiste belge de la distribution de Home Market, filiale belge du Groupe
articles de puériculture et de maternité produits « bébés » et vériable référence Saint Maclou dédiée à l’aménagement
sur le marché de la puériculture intérieur

 Textile pour femmes enceintes et enfants  Clientèle cible: les parents et futurs  Opération non planifiée avec reprise en
jusqu’à 4 ans, large gamme en parents, de la grossesse aux premiers charge du plan de restructuration déjà
puériculture pas des enfants engagé
 Chiffre d’affaires: 60 M€  Chiffre d’affaires 2012: 20 M€  38 magasins en Belgique couvrant des
 320 magasins: 130 points de vente en  6 magasins type « mégastore » situés surfaces allant de 900 jusqu’à 2 000 m2
Belgique (surface moyenne de 300 m2), en Belgique, dont le plus grand est situé à  Soit 40 000 m2 d’espace de vente en
190 à l’étranger répartis dans 39 pays Zavantem: 8.3 M€ de chiffre d’affaires plus (après fermeture des magasins
(Grèce, Italie, France, Russie) faisant doublon)

Objectifs visés: Objectifs visés: Objectifs visés:

 Générer de la valeur par la  Approfondir l’expertise que BABY 2000  Etoffer le réseau du Groupe Orchestra
complémentarité avec Orchestra possède dans la gestion des en Belgique avec des points de vente de
Kazibao megastores plus grande surface et bien situés
 Acquérir une position forte en BeLux  Mutualiser les savoir-faire respectifs sur  Développer sur le territoire belge le
le segment de la puériculture concept de mégastore après
 CA actuel du magasin Zavantem: 12 M€ reconversion des sites, combinant les
différentes offres et marques du Groupe
 Consolider le positionnement
stratégique du Groupe en BeLux

27
Stratégie inter-canal pour construire les complémentarités de réseaux, et
être disponibles 24h/24h pour les clients

Les enjeux d’une distribution multi-canal


 Approche globale et complémentaire du réseau physique et virtuel en réponse aux nouveaux comportements des
consommateurs

 Développement du trafic en magasin: 70% des commandes livrées en magasin, parmi lesquelles 60% génèrent des
ventes supplémentaires

 Visites en magasin & achat sur Internet (via smartphone) en cas de d’absence du produit (taille, couleur) en rayon

Internet, e-shop, facebook et newsletters


 Le 1er magasin du réseau, mais moins de 3% du chiffre d’affaires du Groupe

 3 sites Internet en France, Belgique et Espagne incluant le textile et la puériculture

 La présence sur les réseaux sociaux est clé

 Des animations pour les membres du Club, en vue de générer du trafic en magasin et de développer une relation forte avec la
marque

Des terminaux interactifs dans les succursales


 Pour un accès maximum à la gamme complète des produits et au stock disponible

 Des terminaux tests installés dans 5 magasins

Harmonisation des systèmes d’informations au sein du Groupe

28
Section 5. Performances Financières du Groupe Orchestra
Croissance du chiffre d’affaires du Groupe
Chiffre d’affaires consolidé
(en M€)
CA consolidé France 459
513 ■ CA conso Exercice 2014 : 513.2 M€...
CA consolidé hors France 372 182 ■ ... en progression de 54 M€ (+12%) en 2014
275 163
113
146 165 179 70  332 M€ en France: + 36 M€ (+12%) sur 1 an
52 49 50 259 296 332
116 128 206  182 M€ Hors de France: + 19 M€ (+12%) sur 1 an
95
2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014

EBITDA Courant
(en M€)
■ Une hausse de 12% de l’EBITDA en 2014...
■ ... après 10% en 2013
46,1 61,6
17,4 16,4 24,0 32,7
2009 2010 2011 2012 2013 2014

CAPEX
(en M€) ■ 44.8 M€ d’investissements nets de cessions
(R&D inclus) sur la période 2014/2015
 81.3 M€ d’investissements (R&D inclus) en
28,2 44,8 2014/2015
12,9 18,9 26,5
5,7
2009 2010 2011 2012 2013 2014  36.5 M€ de cessions en 2014/2015

Capitaux Propres
(en M€)
■ Forte augmentation du niveau des capitaux
propres sur la période 2014/2015 (+46,1 M€) :
120,8  Représentant 23.8% du total bilan
59,4 79,4 74,7
53,8 54,5

2009 2010 2011 2012 2013 2014


30
Évolution des ratios financiers
Notation Banque de France 2012, 2013 et 2014 = B3

Ratio de levier (en M€)


Dette nette EBITDA Levier
150 5,0x

120
4,3x
4,0x ■ Levier de 1,31x (au 28 février 2015)
90 76 2,9x 81 3,0x ■ Covenant à 3,00x
64 2,0x 56 62
60 48 36 1,5x 46 2,0x  Dette nette (hors comptes courants) :
30 17 16 24 33 1,3x 1,0x 81 005 K€
1,2x
0 0,0x  EBITDA Courant : 61 630 K€
2009 2010 2011 2012 2013 2014

Ratio de Gearing (en M€) Dette nette Capitaux propres Gearing


150 5,0x ■ Gearing de 0,77x (au 28 février 2015)
105
120
79 81
4,0x
■ Covenant à 1,25x
90 76 76 3,0x
54 55 59 64 56  Dette nette (hors comptes courants) :
60 48 2,0x
36 81 005 K€
30 0,9x 0,6x 0,8x 0,7x 0,8x 1,0x
1,4x  Fonds propres (hors variation des
0 0,0x instruments financiers) : 104 698 K€
2009 2010 2011 2012 2013 2014

ICR (en M€)


EBITDA Charges financières ICR
150 20,0x

120
17,4x 12,0x
■ ICR de 11,44x (au 28 février 2015)
11,4x 15,0x
15,5x
90 10,4x 9,5x
■ Covenant à 5,00x
46 62 10,0x
60
33  EBITDA Courant : 61 630 K€
17 16 24 5,0x
30
2 2 2 2 4 5  Charges financières : 5 386 K€
0 0,0x
2009 2010 2011 2012 2013 2014
31
Section 6. Facteurs clés de succès
Facteurs Clés de Succès

 Femmes enceintes, puériculture, prêt-à-porter de l’enfance à l’adolescence:


Une large gamme en mode  Collection Textile: 80 millions de pièces achetées, près de 400 thèmes, env. 180 fournisseurs
Enfant et Puériculture  Collection Puériculture: Plus de 10 000 références et 120 fournisseurs

 Près d’1.6 millions de membres


Un concept unique  400 € de dépenses par client et par an
le « Club Orchestra »  6.9 visites par an contre 3 sans le Club
 Croissance des ventes depuis le lancement de la carte: +16%

 Augmentation des surfaces des magasins


Des magasins mixtes  Concept du « One-stop-shopping »
regroupant tous les univers  Développement du réseau des magasins mixtes et mégastores
autour de l’Enfant  Positionnement stratégique en Retail Parks et en périphérie des villes

 Une organisation logistique ajustée aux besoins des magasins


Une organisation logistique
 France : 98 000 m2 de surface logistique en France répartie entre le Nord et l’Hérault
optimisée
 Belgique : 38 000 m2

Un management  L’entreprise est dirigée par ses fondateurs : Pierre et Chantal MESTRE
expérimenté  Un top management avec une forte expérience en mode, négoce et retail

 Un actionnariat indépendant guidé par un développement stratégique à Long Terme


Des performances  Une croissance durable et constante des revenus
financières solides  Une base solide en Capitaux Propres qui représentent 23.8% du total Bilan
 Un endettement et un ratio de levier maîtrisés à 1.31x
33
Annexes
Pierre et Chantal MESTRE: des entrepreneurs en mode retail

Juillet 1995, Chantal et Pierre MESTRE fondent la société Orchestra avec pour objectif la
création d’une marque de vêtements pour enfants

 Né le 14 mai 1963 à Paris, Pierre Mestre est  Née le 10 novembre 1962


d'origine héraultaise.  Chantal a fait des études d’infirmières
 Pierre a fait des études de commerce à
l’IDRAC
 En 1990, ils partent en Allemagne de l'Est, créent une société de négoce de gadgets puis travaillent
ensemble pour la filiale allemande du groupe Zannier; Pierre dirige la filiale, Chantal s’occupant de la
division produits et achats.
 En 1995, le couple rentre en France pour créer Orchestra. Pierre agit en tant que président, Chantal en tant
que Directrice Générale Déléguée Design Achats.
 Propriétaires du domaine de Verchant, à Castelnau-le-Lez, ils ont transformé la maison en hôtel qui a été
récompensé d'une cinquième étoile. Une première régionale.

35
Gouvernance du Groupe Orchestra: un management expérimenté

Pierre MESTRE
Président

Agathe BOIDIN
Directrice Générale
Groupe Orchestra: directrice générale
(2012), directrice générale déléguée
Opérations (2011), directrice générale
Financière Mestre (2007), . directrice
financière (2000)
DIM: contrôleur financier Europe (1996)
Coopers & Lybrand (PWC): manager
expertise comptable (1993)

Chantal Stéphane Jacques


MESTRE MANGIN BLANCHET
Directrice Générale Directeur Général Délégué Directeur Général Délégué
Déléguée Design Achats Pôle Puériculture Finances

Groupe Orchestra: directeur général Groupe Orchestra: directeur général


délégué Puériculture et Grands Formats délégué Finance (2014)
(2014) Mr Bricolage: directeur général délégué
Groupe Fnac: directeur des opérations Finances, Systèmes d’Informations,
Belgique (2011), directeur commercial et Développement Réseaux (2011), directeur
logistique Belgique (2007), directeur financier (2002)
commercial Grèce (2005), directeur de Tabur : directeur financier (1998)
magasin (2000) Ernst & Young (EY) : manager audit
(1990)
36
Compte de résultat consolidé

IFRS, en M€ 28/02/2014 28/02/2015 Variation


Valeur %

CHIFFRE D’AFFAIRES 459,0 513,2 54,3 12%


MARGE BRUTE ANALYTIQUE (1) 232,2 276,4 44,2 19%
% Chiffre d’affaires 50,6% 53,9%
EXCEDENT BRUT D’EXPLOITATION COURANT (2) 46,1 61,6 15,6 34%
% Chiffre d’affaires 10,0% 12,0%
RESULTAT OPÉRATIONNEL COURANT 19,1 33,8 14,7 77%
% Chiffre d’affaires 4,2% 6,6%
AUTRES PRODUITS ET CHARGES (3) 3,5 19,6 16,1
% Chiffre d’affaires 0,8% 3,8%
RESULTAT OPERATIONNEL 22,6 54,3 31,7 140%
% Chiffre d’affaires 4,9% 10,6%
COUT FINANCIER NET -3,8 -5,4 -1,6 40%
Autres charges et produits financiers -0,5 -2,4
RESULTAT NET DES ACTIVITÉES ABANDONNÉES (4) 0,5 -6,3 -6,8
% Chiffre d’affaires 0,1% -1,2%
RESULTAT NET PART DU GROUPE 13,5 30,8 17,3 128%
% Chiffre d’affaires 2,9% 6,0%

(1) Chiffre d’affaires diminué des achats consommés et des frais d’approches afférents
(2) Résultat Opérationnel courant retraité des dotations aux amortissements et aux provisions
(3) Principalement badwill Home Market (21,9M€)
(4) Home Market + textile adulte
37
Bilan consolidé

IFRS, en M€ 28/02/2014 28/02/2015 Variation


ACTIF Valeur %
ACTIF IMMOBILISÉ 126,4 173,6 47,2 37%
GOODWILL 5,2 5,5 0,4 7%
ACTIF D’IMPÔT 10,0 7,1 -2,9 -29%
STOCKS 118,4 212,0 93,6 79%
CRÉANCES CLIENTS ET AUTRES 43,2 49,5 6,4 15%
INSTRUMENT DÉRIVÉS DE CHANGE 7,9 7,9
AUTRES ACTIFS FINANCIERS * 2,0 2,0
TRESORERIE 41,2 42,1 0,9 2%
ACTIFS NON COURANTS DÉTENUS EN VUE DE LA VENTE ** 7,0 7,0
TOTAL ACTIF 344,3 506,8 162,4 47%
(*) Actions Retail Estates SA
(**) Immeubles Home Market

IFRS, en M€ 28/02/2014 28/02/2015 Variation


PASSIF Valeur %
CAPITAUX PROPRES 74,7 120,8 46,1 62%
Provisions 5,3 8,6 3,3 63%
Passif d’impôt 7,4 10,3 2,9 38%
DETTE FINANCIÈRE 99,3 130,6 31,4 32%
Comptes courants des parties liées 3,0 39,7 36,7
Instruments dérivés de change 2,4 -2,4
Dettes fournisseurs et autres 152,2 196,7 44,5 29%
TOTAL PASSIF 344,3 506,8 162,4 47%

ENDETTEMENT FINANCIER NET *** 56,0 81,0 25,0 45%


(***) Dette financière nette des dépôts et cautions, et nette de la trésorerie active

38
Tableau de financement

IFRS, en M€ 28/02/2014 28/02/2015

ENDETTEMENT NET À L’OUVERTURE * -64,2 -56,0

CAF 25,1 48,0

VARIATION BFR HORS COMPTES COURANTS PARTIES LIÉES 34,5 -60,5


VARIATION COMPTES COURANTS PARTIES LIÉES 39,7
INVESTISSEMENTS NETS DES CESSIONS ** -28,2 -44,8
ENTRÉE DE PÉRIMÈTRE BABY 2000 (DETTE NETTE) -1,5
ENTRÉE DE PÉRIMÈTRE HOME MARKET (DETTE NETTE) -0,5
AUTRES MOUVEMENTS
VARIATION DU CAPITAL -4,3
VARIATION DE L’AUTO-CONTRÔLE -5,7 0,0
DEPOTS ET CAUTIONNEMENTS REÇUS 1,9 2,3
COUT DE L’ENDETTEMENT FINANCIER NET -3,7 -5,4
DIVIDENDES VERSÉS -5,4 -7,7
INCIDENCE DES VARIATIONS DE PÉRIMÈTRE ET TAUX DE CHANGE -4,6 3,2
AUTRES 0,2 0,7
ENDETTEMENT NET À LA CLÔTURE * -56,0 -81,0
(*) Dette nette auprès des établissements financiers
(**) Dont impact des frais de R&D: -9,0 M€
Dont produit des cessions des immeubles HM : +27,7 M€

39
Détail de la dette financière
Les dettes financières au 28 Février 2015 sont essentiellement constituées :
 d’un contrat de crédit syndiqué multidevises à terme, signé le 06 mai 2013 auprès d’un pool de 14 banques, d’une durée maximum de 6
ans, d’un montant disponible au 28 février 2015 de 173,9 millions d’euros ;

 d’un emprunt obligataire, contracté le 6 novembre 2014 dans le but d’augmenter et de diversifier le financement général du Groupe, d’un
montant de 20 millions d’euros, remboursable en totalité le 6 novembre 2020 ;

 des comptes courants des parties liées pour un montant de 39,7 millions d’euros
- YELED Invest, société-mère d'ORCHESTRA (25,8M€)
- HM Belgium, société-mère de YELED Invest (10,0M€)
- FIME Hong-Kong et FIME China, sociétés-filiales de HM Belgium (3,9M€)
Issus des liquidités dont disposent les sociétés holdings de contrôle du groupe, ils ont permis aux sociétés d’exploitation de financer les stocks et les rénovations de magasins Home Market,
et au Groupe de faire + de 50M€ de paiement comptant et d'optimiser son résultat financier; le tout à un coût financier inférieur au coût net moyen d’endettement du groupe.
Ils sont accordés sous forme de crédits revolving sur une durée de 5 ans, rémunérés au taux de 2,50% l’an et ne bénéficient d'aucune sûreté ou garantie de remboursement.
Les hypothèses de remboursement sont un remboursement de l’ordre de 50%, soit 20,2 M€ au cours de l’exercice 2015/2016 ; ce qui conduit à une dette à échéance de + d’un an de 19,5 M€.
en millier d’euros 28/02/2014 28/02/2015
DETTE FINANCIÈRE LONG TERME 79 746 113 052
Emprunts bancaires à + 1 an 59 882 45 363
Emprunts obligataires à + 1 an 19 610
Autres emprunts et dettes assimilés à + 1 an 19 500
Participation salariés 71 240
Crédit bail à + 1 an 3 327 2 907
Dépôts et cautions reçus 5 035 7 299
Avances en devises 11 430 18 133
DETTE FINANCIÈRE COURT TERME 22 528 57 298
Découvert bancaire 6 715 9 038
Mobilisation de créances 8 998 12 485
Emprunts bancaires à - 1 an 736 12 580
Autres emprunts et dettes assimilés à -1 an 4 669 21 587
Crédit bail à - 1 an 1 410 1 607
COMPTES COURANTS DES PARTIES LIÉES 3 000 39 700
TRÉSORERIE ET ÉQUIVALENT DE TRÉSORERIE 41 176 42 105

Total dettes financières nettes des comptes courants des parties liées 99 273 130 649
Total dettes financières nettes 61 098 128 244
Total dettes financières nettes des dépôts et cautions et participations 55 991 120 705
Total dettes financières nettes des dépôts et cautions et nettes des comptes courants des parties liées 52 991 81 005

Placement le 15 juillet 2015, dans le cadre d’une émission obligataire sous forme de placement privé de type Euro
PP, de 2 tranches d’un montant, respectivement, de 22,5M€ (échéance 2021, intérêts annuels de 4,031%) et de 35
M€ (échéance 2022, intérêts annuels de 4,340%) dont le règlement livraison devrait intervenir le 22 juillet 2015.
Cette opération vise à financer dans de bonnes conditions les besoins généraux du groupe, allonger la maturité
de sa dette et diversifier ses sources de financement au service de sa stratégie de croissance. Dans le cadre de
cette émission, Orchestra a restructuré son crédit syndiqué existant, afin d’optimiser sa structure financière et de
40
permettre un traitement pari passu de l’émission Euro PP avec les financements existants.