Vous êtes sur la page 1sur 2

Communauté kamite.

Beaucoup de courage aux familles kamites qui actuellement subissent dans les territoires de
l'occident, la dictature vaccinale ( une expression  pour la circonstance ).

Pour ne pas être en posture défensive à chaque fois nous devons penser à nous organiser pour
donner de la force à notre communauté.

Ce sont des milliards que les Africains de la diaspora investissent chaque année sur le continent.
Cela est très important comme capitalisation financière mais en même temps ne représente rien
puisque chacun agit de façon isolé.

C'est notre union et notre organisation qui feront la force de notre communauté.

Parce que la réalité est que l'organisation de l'autre camps est tellement minutieux que même nos
réactions ( marches organisées, protestations, résistance ), sont déjà inclus dans leur scénario. Ils
anticipent nos réactions et ont déjà une ou plusieurs solutions pour nous contrer.

Quelque fois même, pour nous narguer ils nous feront parvenir des vidéos décrivant tout le
processus avec lequel ils vont nous soumettre.

Cette façon de faire leur permet d'analyser nos réactions via les réseaux socio et voir si cela est
conforme à ce qu'ils pensaient.

On se croirait dans un film SYFY grandeur nature, à voir le rouleau compresseur qui se déroule en
Europe.

Nous Africains, vivant sur le continent, ne nous croyons pas à l'abri de la dictature mondiale qui se
met en place avec un gouvernement mondial en tête.

Je parie que les doses de vaccin qu'on distribue en Afrique avec bruits  médiatiques ne sont pas
du tout gratuit.

Au moment opportun ils présenteront l'addition à nos états et comme d'habitude, nous serons
incapable d'honorer cette dette fabriquée qui se chiffrera sûrement en milliard d'Euro. 

Ajouté au cumul de dettes que nous avons déjà contractés ils déclareront nos états en faillite.

La gestion de nos pays sera mise sous tutelle et ce gouvernement mondial prendra de façon
directe le contrôle de nos pays.

Et C'est à partir de ce moment qu'ils nous montreront leur vrai visage.


Il ne s'agit pas d'être révolté en lisant ces lignes. Il s'agit de voir l'urgence de l'organisation de notre
communauté.

C'est triste de le dire mais nous sommes devenus dans notre communauté trop individualiste.

On est enthousiasme dans les échanges ( pour ne pas dire bavardage ) mais quand il s'agit de
poser des actions concrètes, sur 1000 personnes, à peine 10 feront un pas en avant. Les autres
990 personnes, feront comme si cela ne les concerne pas.

Les Chinois qui sont arrivés bien après les Africains à Paris sont aujourd'hui  une communauté
puissante économiquement et financièrement en France....

Rare de voir un chinois travailler pour une autre personne.

Nos frères et soeurs qui travaillent dans des sociétés des leucordermes seront vaccinés. Ils n'ont
pas le choix. Il s'agit de leur "survie".

Drôle d'expression dans ce contexte....

Comme on a toujours fonctionné en chacun pour soi, on nous présente aujourd'hui la note de notre
individualisme, de façon brutale je dirais, de notre désorganisation communautaire.

Mais, il n'est jamais trop tard, comme on le dit souvent en Afrique, à Kama.

A très bientôt.

Thoth Côte d'ivoire

Vous aimerez peut-être aussi