Vous êtes sur la page 1sur 4

COURS DE BATTERIE

12 recommandations pour manier les baguettes sans l'aide de personne !


Par Alexia

6 août 2018

Chapitres
• Adopter une bonne posture
• Bien tenir ses baguettes
• S'enregistrer et se filmer
• Jouer avec un métronome
• Être patient
• Pratiquer très régulièrement
• Relâcher les tensions
• Apprendre ses rudiments
• Connaître le solfège rythmique
• Jouer partout et tout le temps
• Se faire plaisir !
• Trouver un groupe de musique
• Définitions "apprendre la batterie

Jouer de la batterie, c'est avant tout bien se tenir. L'écueil possible quand on
apprend seul est de ne pas faire attention à sa position derrière les fûts.
Pourtant, mal se tenir peut entraîner des problèmes de dos et des risques de
tendinite.
De plus, bien se tenir permet également d'améliorer sa rapidité et sa dextérité à
la caisse claire, sur les toms et sur les cymbales.
Jouer devant un miroir vous permettra de corriger votre posture pour être à la fois
dans le rôle de l'élève et du professeur de batterie.

La position sur votre siège


Vous devez être assis sur le bord du tabouret de manière à libérer vos cuisses.
L'angle entre la cuisse et le mollet doit donc être supérieur à 90°.
La caisse claire est entre vos genoux et doit être légèrement plus haute que vos
cuisses.
La position sur le charleston et la caisse claire
Les bras sont croisés.
La main droite passe au-dessus de la main gauche pour frapper le charleston sur le
bord (juste avec l'olive).
La main gauche frappe la caisse claire en son centre. Lorsque vous effectuez un
roulement, les baguettes sur la caisse claire forment un angle légèrement inférieur
à 90°.
La position sur les toms sera la même que sur la caisse claire.
La position sur la pédale de grosse caisse
Plusieurs positions sont possibles. Ainsi, je vais vous parler de la position la
plus logique et qui permet le plus de rapidité.  
Posez l'avant de votre pied sur le fond de la pédale (le plus proche de la batte)
et soulevez votre talon.
Le mouvement se fait avec la jambe entière, vous sentirez votre cuisse chauffer !
La position sur les cymbales
Sur la ride, la main droite est perpendiculaire au sol. On joue avec l'olive de la
baguette, mis à part quand on joue sur le dôme de la ride.
Dans ce cas, on frappe avec le gras de la baguette (la partie la plus épaisse) sur
la gauche de la vis papillon.
Sur la cymbale crash, c'est la même chose mais elle se joue uniquement sur le bord
avec le gras des baguettes batterie.

Bien tenir ses baguettes


Malheureusement, ce n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser !
Comme quand on parle de religion ou de politique, chacun y va de son avis.
Il existe deux familles de prises de baguettes : tambour et timbale.
Mais en réalité il y a 4 manières de tenir ses baguettes.
• Tambour : c'est la manière la plus ancienne et la plus
utilisée en batterie jazz. Les deux mains ne tiennent pas les baguettes de la même
manière. La main faible tient la baguette par en-dessous et la main forte par au-
dessus. Regardez plutôt Buddy Rich,
• Les prises timbales : 
• La prise française : on tient ses baguettes par le dessus,
les mains tournées l'une vers l'autre. Les baguettes sont principalement maîtrisées
avec les doigts pour plus de finesse,
• La prise allemande : le mouvement des baguettes est
contrôlé par les poignets et les paumes de main se retrouvent parallèles au sol.
C'est une méthode visant à acquérir de la puissance,
• La prise américaine : mix des deux prises précédentes,
cette méthode est la plus compliquée à acquérir. On se sert à la fois des poignets
et des doigts pour plus de polyvalence.
Aucune n'est meilleure qu'une autre ! Le tout est d'apprendre à bien tenir ses
baguettes en fonction de ce qu'on cherche à travailler.

Jouer avec un métronome


Drummer autodidacte ou pas, le métronome doit devenir votre meilleur ami !
Un batteur est là pour tenir le tempo d'un morceau de musique. Et pour s'améliorer
en tenue de tempo, le métronome est l'allié parfait !
Le groove du batteur tient les autres membres du groupe : guitare électrique,
guitare basse, saxophone...
Cela peut sembler rébarbatif mais c'est pourtant essentiel pour devenir plus
régulier. De plus, c'est un excellent moyen d'augmenter sa vitesse au fur et à
mesure de sa progression en jouant à 60, 90 ou 120 battements par minute.

Être patient
L'apprentissage du rythme binaire, du rythme ternaire ou du triolet prend du temps
et probablement encore plus de temps sans passer par la case école de musique.
Alors soyez patient !
Ce n'est pas en voulant brûler les étapes que vous progresserez plus rapidement.
Jouer de la batterie est très éprouvant pour le cerveau. Cela demande une
coordination et une indépendance très importantes.
Il faut laisser le temps à votre mémoire de faire son travail.
Jouer très lentement permet à votre cerveau de bien comprendre afin d'intégrer plus
rapidement les techniques. Vous ne pourrez pas apprendre à jouer rapidement si vous
ne savez pas le faire lentement.
Pratiquer très régulièrement

Pour progresser en batterie, il n'y a pas de secret, il faut travailler !
Apprendre comment jouer de la batterie demande de la régularité dans
l'entraînement.
Mieux vaut travailler 15 minutes tous les jours plutôt qu'une fois par semaine
pendant 2h.
Le mieux étant de s'établir un programme en fonction de son planning qui allie des
plages de travail courtes et des plages de travail longues.
Créez-vous un rituel pour que cela devienne une habitude, quelque chose que vous
faites sans même y penser.
Et surtout, quand vous pratiquez, soyez très concentré. On coupe la télé, le
téléphone et internet pour ne s'occuper que de sa pratique et de sa progression.

Être patient
L'apprentissage du rythme binaire, du rythme ternaire ou du triolet prend du temps
et probablement encore plus de temps sans passer par la case école de musique.
Alors soyez patient !
Ce n'est pas en voulant brûler les étapes que vous progresserez plus rapidement.
Jouer de la batterie est très éprouvant pour le cerveau. Cela demande une
coordination et une indépendance très importantes.
Il faut laisser le temps à votre mémoire de faire son travail.
Jouer très lentement permet à votre cerveau de bien comprendre afin d'intégrer plus
rapidement les techniques. Vous ne pourrez pas apprendre à jouer rapidement si vous
ne savez pas le faire lentement.

Relâcher les tensions


Pour améliorer son jeu et pouvoir jouer n'importe quel style de musique en étant
coordonné, la décontraction est le maître-mot.
Jouer en étant crispé limitera vos capacités et la fluidité de votre jeu. De plus,
en ayant des rigidités dans le corps, vous risquez de vous faire mal.
Pensez à bien respirer et à vous étirer quelques minutes avant de commencer à
pratiquer : cou, dos, poignets et chevilles.
Durant la pratique, respirer naturellement. Si vous vous rendez compte que vous
bloquez votre respiration à un endroit, arrêtez l'exercice et reprenez-le plus
lentement pour relâcher votre respiration.

Apprendre ses rudiments


Les trois principaux rudiments sont :
• Le frisé : DGDG DGDG,
• Le roulé : DDGG DDGG,
• Le moulin : DGDD GDGG.
Ces trois rudiments sont essentiels en batterie et seront suffisants dans un
premier temps. Vous vous en servirez très régulièrement pour les breaks.
Mais il en existe pleins d'autres ! Allez voir du côté des 40 rudiments du
Percussive Arts Society pour continuer votre apprentissage.

Connaître le solfège rythmique


Apprendre le solfège musical est compliqué mais le solfège rythmique est bien plus
facile à apprendre. Ce serait dommage de s'en priver !
Cela vous ouvrira des portes et vous permettra de comprendre n'importe quelle
méthode de batterie et n'importe quelle partition batterie.
Vous pourrez également mieux communiquer avec les autres musiciens et lire une
partition plus facilement.

Jouer partout et tout le temps


Faire sonner sa batterie, c'est bien mais on ne l'a pas toujours sous la main.
Peu importe !
En réalité acheter une batterie n'est pas forcément nécessaire au début. Le jeu aux
baguettes peut s'apprendre avant même de commencer la batterie percussion.
Coussins, cuisses, pad électronique, chaise... Tout devient votre instrument !
S'essayer à l'air batterie en simulant une batterie virtuelle permet de s'entraîner
en attendant l'achat d'une batterie électronique ou acoustique.
Mais même lorsque vous avez votre batterie. Si vous avez 5 minutes de pause au
travail, profitez-en pour travailler vos rudiments !

Se faire plaisir !
N'oubliez pas le plaisir de jouer et ne confondez pas pratiquer et jouer.
La pratique est essentielle pour acquérir de la technique et pouvoir devenir un
batteur professionnel ou un très bon amateur.
Mais jouer pour s'amuser permet de développer sa créativité et c'est quand même
parce qu'on aime la musique qu'on se met à jouer d'un instrument !
Autant en profiter pour reproduire un morceau ou partir totalement sur une
improvisation.

Définitions "apprendre la batterie seul"


Qu'est-ce qu'un single-stroke roll ?
C'est le nom anglais du frisé, l'un des rudiments essentiels à la batterie.
Qu'est-ce qu'un paradiddle ?
C'est un moulin en français, un autre rudiment qu'un batteur doit maîtriser.

Vous aimerez peut-être aussi