Vous êtes sur la page 1sur 35

TROISIEME PARTIE 

ETUDE DE LA BTS 3012 AE


DE HUAWEI TECHNOLOGIES
Chapitre 1 : Présentation de la BTS 3012 AE (voir annexe 1)
La BTS est le premier élément électronique actif du réseau GSM, vu par le mobile.
C’est l’élément intermédiaire entre la BSC qui reçoit des informations, donne des ordres et le
mobile qui les exécute.
L’équipementier Huawei dispose de deux sorte de BTS pour le projet GREEN NETWORK :
la 3012 et la 3012 AE .la 3012 est un équipement Indoor tandis que la 3012 AE est un
Outdoor .
Pour notre installation nous allons utiliser la 3012 AE. Ci-dessous les caractéristiques et les
différentes fonctions cette BTS.

1. Caractéristiques de la 3012 AE

La BTS 3012 AE est identique aux autres BTS des autres équipementiers dans sa forme,
elle présente cependant les caractéristiques suivantes :
 Supporte le GSM800M、850M、900M、1800M、1900M
 Supporte les topologies étoile, arbre, chaîne et l'anneau
 Supporte le GPRS et l’EDGE
 Contient des transceiver inséré dans les DRTU (double transceiver unit) qui
contiennent deux TRX
 Supporte les modes de transmissions variés tel que le E1, STM 1, la transmission par
satellite
 Supporte la couverture omni-directional et directional

2. Le cabinet de la 3012 AE et ses cartes

2.1. Schéma (voir annexe 1)

2.2. Descriptif des cartes

Carte et module description


DTRU Double Transceiver Unit
DTMU Transmission & Timing & Management Unit for DTRU BTS
DCCU Cable Connection Unit for DTRU BTS
DCSU Combined cabinet Signal connection Unit for DTRU BTS
DAFU Antenna Front-end Unit for DTRU BTS
DDPU Dual Duplexer Unit for DTRU BTS
DCOM Combining Unit for DTRU BTS
DATU Antenna and TMA Control Unit for DTRU BTS
DELU E1 Signal Lightning-Protection Unit for DTRU BTS
DMLU Monitor Signal Lightning-Protection Unit for DTRU BTS
DGLU Cabinet Group signal Lightning-Protection Unit for DTRU
BTS
PSU Power Supply Unit
DPMU Power and Environment Monitoring Unit for DTRU BTS
NPMI NodeB Power Monitor unit Interface Board

Chapitre 2 : Les principaux composants de la BTS 3012 AE


1. Le Common subsystem

Cette partie concentre les différents éléments permettant à la BTS de pouvoir gérer les
différentes phases de la transmission et sert d’interface entre la BTS et la BSC. Elle est
constitue des cartes suivantes :

 DTMU Transmission timing& management unit for DTRU BTS


 DCSU Combined cabinet Signal connection Unit for DTRU BTS
 DCCU Cable Connection Unit for DTRU BTS
 DATU Antenna and TMA control unit for DTRU BTS
 DELU E1 Signal Lightning-Protection Unit for DTRU BTS
 DGLU Combined Group Signal Lightning-Protection Unit for DTRU
 DMLU Monitor Signal Lightning-Protection Unit for DTRU BTS
 DSCB Cabinet Signal Connection Backboard for DTRU BTS

1.1. La carte DTMU

Cette carte constitue l’élément centrale de la BTS, elle permet de s’assurer du bon
fonctionnement de la transmission de la station .elle assure cependant les fonctions suivantes :

1.1.1. Les fonctions de la carte DTMU

 Fournir les GPS externe d'entrée, la synchronisation des bits d’horloge d’entrée
 Fournir 4-route ou 8 entrées E1 de sauvegarde entre les actifs et les cartes en veille
 Fournir un port réseau de 10M pour assurer la maintenance
 Assure le contrôle, la maintenance et le fonctionnement de la BTS
 Fournir la gestion des pannes, la gestion de la configuration, la performance et la
sécurité
 Fournir 8 entrées numériques pour les alarmes.

1.1.2. Les indicateurs de la carte DTMU

Indication Couleur Description


DTMU Status signification
RUN
RUN Vert Indique ACT le Sequence lente OML bloqué
traffic PLL (0.25 Hz)
LIU1
Sequence lente Normal
LIU2
LIU3 (0.5 Hz)
LIU4 Sequence Chargement des
SWT
ALM
rapide a interval données au niveau de
irregulier la BSC
RST Éteint Carte non
MMI fonctionnelle
ACT Vert Indique si la Éteint Veiled
carte est en
T2M
Illume active
marche ou en
FCLK

veille T13M

PLL Vert Indique le Éteint Anormal


statut de Allumé Free-run
l’horloge
Fast flash (4 Pull-in
Hz)
Fast flash (1 Fermé
Hz)
LIU1 Vert Indique le Éteint  Le E1du port 1
statut de la est normal
transmission quand SWT est
des E1 du
éteint
port 1 et du
port 5
 Le E1 du port
5 est normal
quand SWT est
allumé

allumé  E1 port 1 near


end alarm
occurs when
SWT is out

 E1 port 5 near
end alarm
occurs when
SWT is on
Sequence E1 port 1 remote end
rapide (4 Hz) alarm occurs when
SWT is out

E1 port 5 remote end


alarm occurs when
SWT is on

LIU2 Green Indicates the Éteint(LIU2) Le E1 du port 2 est


transmission normal quand SWT
status of E1 est éteint
port 2 and
port 6 Le E1 du port 6 est
normal when SWT is
allumé

Allumé E1 port 2 near end


alarm occurs when
SWT is out

E1 port 6 near end


alarm occurs when
SWT is on

Sequence E1 port 2 remote end


rapide (4 Hz) alarm occurs when
SWT is out

E1 port 6 remote end


alarm occurs when
SWT is on

LIU3 Green Indicates the Éteint (LIU3) Le E1 du port 3 est


transmission normal quand SWT
status of E1 est éteint
port 3 and
port 7 Le E1 du port 7 est
normal quand SWT
est allumé

Allumé E1 port 3 near end


alarm occurs when
SWT is out

E1 port 7 near end


alarm occurs when
SWT is on
Sequence E1 port 3 remote end
rapide (4 Hz) alarm occurs when
SWT is out

E1 port 7 remote end


alarm occurs when
SWT is on

LIU4 Green Indicates the Éteint(LIU4) Le E1 du port 4 est


transmission normal quand SWT
status of E1 est éteint
port 4 and
port 8 Le E1 du port 8 est
normal quand SWT
est allumé

Allumé E1 port 4 near end


alarm occurs when
SWT is out

E1 port 8 near end


alarm occurs when
SWT is on

Sequence E1 port 4 remote end


rapide (4 Hz) alarm occurs when
SWT is out

E1 port 8 remote end


alarm occurs when
SWT is on

SWT Green Indicates Éteint (SWT) LIU1à LIU4 indique


handover le statut de la
status of E1 transmission des E1
des ports 1 à 4.
allumé(SWT) LIU1à LIU4 indique
le statut de la
transmission des E1
des ports 5 à 8.
ALM Red Alarm éteint(ALM) Pas d’alarme materiel
indicators Allumé(ALM) Alarme materiel

2. La carte DCSU

2.1. Les fonctions de la carte DCSU


 le DCSU est placé dans le slot 5 du common subrack, qui est localisé dans la partie
inferieur de l’armoire. Il faut seulement un DCSU obligatoirement

 le DCSU transfert le signal entre le (cabinet combiné) groupe cabinet et entre le


common subrack et le cabinet top subrack

2.2. Les interfaces de la carte DCSU DCSU

Interface Type Description


CC_OUT MD64 (femelle) Sortie de câble pour la combinaison de CC_OUT

cabinet
CC_IN MD64 (femelle) Entrée de câble pour la combinaison de CC_IN

cabinet
To_DTRB MD64 (femelle) Connexion au DTRB au moyen des câbles
TO_DTRB
TOP2 DB26 (femelle) Connexion au niveau du cabinet top subrack
au moyen des câbles
TOP2

2.3. Les fonctions de la carte DCCU

 le DCCU est placé dans le slot 6 du common subrack. Il faut seulement un DCCU
obligatoirement
 Converti le signal d’entrée / sortie du signal du common subrack.
 Contrôle la puissance d’entrée au niveau du common subrack

2.4. Les fonctions de carte DSCB


TO SLAVE CABINET
TOP (FROM DCCU)

TO SLAVE GROUP1

TO SLAVE GROUP2
TO SLAVE-MASTER
(FROM DCSU)

TO DAFU 0-2
TO DCSU TOP

TO DAFU 3-5
TO DCCU E1

DELU
TO 3G E1
TO NPMI

DELU
DELU

Le DSCB est le signal de protection contre la foudre. Il est utilisé pour le transfert des
signaux.

2.5. Les fonctions de la carte DMLU

DMLU

SW IN/OUT EAC

Le DMLU fait partie du signal de protection contre la foudre. Il est configuré dans le slot 1 de
la carte DSCB.
2.6. Les fonctions de la carte DELU

Le DELU fait également partie de la carte protection contre la foudre. Il est configuré
au niveau du slots 0 du DSCB (de haut en bas).Le BTS 3012AE exige au minimum un DELU.
Un DELU peut protéger quatre canaux E1 des signaux provenant de la foudre.

DELU

TR

2.7. Fonction de la carte DGLU

Le DGLU est facultative. Lorsque la distance entre les groupes cabinet est entre 2-5
mètres, le DGLU est nécessaire. La BTS 3012AE supporte au maximum un DGLU. Le
principe de la configuration est la suivante : Le DGLU dans le groupe principal est configuré
dans le slot 2, sur la DSCB et Le DGLU dans le cabinet d’extension de groupe est configuré
dans le slot 1 sur la DSCB
DGLU

CKB

2.8. Double transceiver subsystem

Le DTRU pour double transmission /réception unit est une interface qui gère le
signal radio, il est composée de TRX et d’éléments de couplage, qui permettent d’associer
ou de dissocier des signaux en provenance ou à destination des antennes.
Le TRX gère un canal de communication, soit 8 Time Slots. Ces TRX comprennent deux
grandes parties : la gestion du signal radio basse puissance et les amplificateurs de puissance
réglables qui permettent de régler la puissance envoyée à l’antenne. Ces TRX définissent la
capacité de la BTS.

Les DTRU de la BTS 3012 AE ont les fonctions suivantes :


 Partie transmission du sous-système RF : Convertit les signaux de base sur les
deux TRXs aux signaux RF. Permet la conversion de la fréquence montante et le
saut de fréquence, Filtre, amplifie l’ensemble des signaux de sorties

 Partie réception du sous-système RF : Divise et module les signaux RF au niveau


des deux TRXs.

 Partie du traitement de base : Supporte le codage et le décodage, modulation et


démodulation .supporte les services de fax.les données, le service GPRS et EDGE.
3. Dual Duplexer Unit (DDPU) subsystem

Un duplexeur permet de coupler le signal d’émission et de réception du signal radio sur le


même câble coaxial en direction de l’antenne. Le TRX émet vers l’antenne via le signal Tx et
reçoit depuis l’antenne avec le signal Rx.

3.1. Fonctions des DDPU de la BTS 3012 AE

 les DDPU sont mélanges aux DCOM dans le bac DAFU et sont indispensables.
Généralement, le nombre des DDPU est au moins un et au plus trois. On pourra avoir
au plus six DDPU sans les DCOM
 envoie les signaux RF provenant des transceiver dans les DTRU aux antennes aux
travers des duplexeurs
 envoie les signaux provenant des antennes après amplification et cantonnement des
signaux aux transceiver qui sont dans les DTRU
 détection des alarmes dans le sous-système d’antenne

3.2. Les indicateurs sur les DDPU


ANTB
ANTA
Indication Couleur Description Statut Signification DDPU
RUN
RUN vert Indique que Allumé La carte est alimentée mais ALM
VSWRA
le DDPU est ne fonctionne pas. VSWRB

en marche et éteint La carte n’est pas COM


alimenté alimentée ou est
endommagé POWER

Sequence La carte marche


lente (0.5 Hz) normalement. RXA1
RXA2 TXA
RXA3
Sequence le DTMU est envoie les RXA4

rapide (2.5 paramètres de RXB1


RXB2

Hz) configuration au DDPU ou RXB3


RXB4
TXB

le DDPU charge des


programmes.
ALM Rouge Indique allume (inclus Indique qu’il y a une
l’alarme une haute alarme et que la carte ne
séquence marche pas.
rapide)
éteint Aucune anomalie
Sequence La carte vient d’être mise
lente (0.5 Hz) en marche ou charge de
nouveau programme
VSWRA rouge Indique une Sequence Présence d’alarme sur le
alarme sur le lente (0.5 Hz) canal A
canal A allumé Alarme critique sur le
canal A
Éteint Pas d’alarme sur le canal A
VSWRB rouge Indique une Sequence Présence d’alarme sur le
alarme sur le lente (0.5 Hz) canal B
canal B Allumé Alarme critique sur le
canal B
Éteint Pas d’alarme sur le canal B

4. Le Power Supply Subsystem


Cette partie du système s’occupe de l’alimentation interne de la BTS .elle comprends les
éléments suivants :

• le DPMU
 contrôle les PSU, batteries de sauvegarde, et l’environnement interne du
cabinet
 fourni 6-route d’entrées externe et 2 route de sorties

• Les PSU
 Converti le courant entrant en –48 VDC, et fourni le –48 VDC a chaque
module de la BTS 3012AE

4.1. Les fonctions du DPMU


•The DPMU est dans le rack énergie du cabinet. la BTS 3012AE nécessite un seul
DPMU
Le DPMU favorise les fonctions suivantes :
• la gestion du système d’alimentation, et celui des batteries
• fourni la détection d’eau, fumée, statut de la porte, température et humidité,
batterie température des batteries,
• Vérifie la distribution du système d’alimentation et la distribution du report
d’alarme
QUATRIEME PARTIE :
INSTALLATION ET MISE EN
SERVICE DU SITE GSM

Chapitre 1 : PREAMBULE POUR L’INSTALLATION DU SITE

1. Étude préliminaire

Les chaînes de télévision et les radios sous-traitent avec des entreprises pour l’étude et
l’installation des émetteurs et réémetteurs afin de permettre à la population de regarder ou
écouter leurs émissions. De la même façon, les opérateurs de téléphonie mobile GSM sous-
traitent à des entreprises privées pour l’étude et l’installation de leurs sites GSM.

1.1. Commande de l’operateur

L’opérateur définit de nouvelles zones à équiper, pour compléter la couverture du


territoire ; pour cela, il commande à un sous-traitant spécialisé (HUAWEI, ALCATEL….) la
réalisation d’une étude pour de nouveaux emplacements de relais. L’opérateur définit une
zone de quelques kilomètres en zone rurale ou de quelques centaines de mètres en ville où
devra se trouver le relais, il définit aussi les besoins de couverture, la capacité en trafic, les
fréquences utilisées (900, 1800, 1900-2200 MHz).
1.2. Contenu de l’étude

 Recherche des emplacements


Le sous-traitant cherche des emplacements pour le site, qui seront classés par ordre de
priorité par l’opérateur.

 Début de la négociation

Quand des emplacements ont été trouvés, le sous-traitant s’occupe de la négociation avec le
propriétaire ou le syndic. C’est cette phase la plus délicate, puisque les propriétaires sont très
réticents pour accueillir des antennes. Cette négociation dure tout au long de l’étude, et après
la visite technique qui définit la position des baies et des antennes, une proposition est faite au
propriétaire. Si la négociation s’est bien déroulée, le montant de la location (qui peut aller
d’une centaine à un millier d’euros par mois) payé par l’opérateur est fixé et un accord de
principe est signé.

 Visite technique

Les services de l’opérateur font une visite technique sur place, pour définir le type d’antenne
et leurs positions. Le sous-traitant fait lui aussi des relevés pour prévoir l’installation du
matériel et des chemins de câbles.

 Dossier technique

L’opérateur donne les spécifications générales du site au sous-traitant, qui va établir un


dossier technique minimal contenant les plans, descriptifs des travaux, position sur le
cadastre. Une fois le dossier retourné à l’opérateur, celui-ci va le compléter en faisant des
simulations pour choisir définitivement le type d’antennes, leur orientation, azimut, tilt, bilan
de liaison.

 Démarches administratives
Le sous-traitant prend connaissance du dossier complet et accomplit les démarches
nécessaires. Il fait les demandes administratives pour la réalisation des travaux (permis de
construire, demande de travaux…)

2. Paramètres pour l’installation du site

2.1. Description du pylône

2.1.1. Définition

Un pylône est un assemblage de fer pose sur la le toit d’un immeuble ou sur la surface
de la terre .il permet d’équipements de télécommunications ou électriques.
Ceux posés sur le toit sont appelés des roofs top et ceux sur la surface de la terre sur des
GREEN FIELD.
Nous allons utiliser un Green Field pour la mise en place de notre site GSM.

2.1.2. Description technique

Le pylône qui va accueillir nos équipements aura une hauteur de 40 m avec trois
supports pour les panneaux GSM qui seront également situé à 40 m. Par ailleurs deux autres
supports seront placés respectivement à 26 et 31 m pour accueillir les faisceaux .il faut
cependant noter que nous aurons des barrettes de terre au total trois pour une mise a la terre
des équipements. Ces barrettes seront placées à 36.5 m pour la première, au bas du pylône
pour la deuxième et à 1.5 m du rack BTS pour la troisième.

2.1.3. Les antennes


Les antennes sont les composantes les plus visibles du réseau GSM. On les voit un peu
partout, souvent sur des hauts pylônes, sur des toits d’immeubles, contre des murs, à
l’intérieur des bâtiments ; il arrive assez souvent qu’elles soient invisibles puisque
camouflées, pour des raisons esthétiques, à proximité de bâtiment classés « monuments
historiques ». Ces antennes permettent de réaliser la liaison Um entre la MS (téléphone
mobile) et la BTS.

2.1.4. Caractéristiques
 Fréquences d’utilisation
La caractéristique la plus importante d’une antenne, aussi appelée aérien, est la bande de
fréquences supportée ; c'est-à-dire les fréquences que l’antenne pourra émettre et recevoir. Sur
les sites GSM, on trouve des antennes qui émettent seulement en 900 MHz, seulement en
1800 MHz ou des antennes bibandes 900 et 1800 MHz. On trouve déjà, et leur nombre ne fera
qu’augmenter, des antennes bimodes (GSM & UMTS) et bibandes (1800 & 1900-2200 MHz)
ou tribandes (900, 1800 & 1900-2200 MHz), qui sont des antennes qui servent à la fois pour
le GSM en 900 et/ou 1800 MHz, mais aussi pour l’UMTS en 1900-2200 MHz.
Nos antennes émetterons seulement en 1800MHz.

 Directivité

La deuxième caractéristique importante est la directivité sur le plan horizontal, c’est en


fait la ou les direction(s) dans laquelle l’antenne va émettre. En GSM, il existe deux grands
types de directivités pour les antennes :

 Omnidirectionnelle

Elles sont assez peu répandues. Lors de l’utilisation pour des macros cellules, elles
ressemblent à des brins d’environ 2 m de haut et 5 cm de diamètre, alors que pour les micro
cellules, ce sont des brins de 40 cm de haut et 2 à 3 cm de diamètre. Ces antennes-brins sont
omnidirectionnelles, elles émettent de manière égale dans toutes les directions. Pour les
macros cellule, les sites comportent souvent deux à trois antennes omnidirectionnelles

 Directionnelle

Elles représentent la quasi-totalité des antennes utilisées. Lors de l’utilisation pour la


couverture de macro cellules, elles ressemblent à des panneaux de couleur beige ou blanche
d’environ 2 m de haut, 20 cm de large et 10 cm d’épaisseur, alors que pour les micro cellules,
ce sont de petits panneaux d’une vingtaine de centimètres de haut, 10 cm de large et quelques
centimètres d’épaisseur. Ces antennes-panneaux sont directionnelles, elles émettent seulement
dans la direction dans laquelle elles sont orientées, ce qui permet de limiter le champ de
propagation d’une fréquence pour pouvoir ainsi de la réutiliser à une distance proche, sans
risque de brouillage. Les relais sont souvent composés de trois antennes-panneaux orientées à
environ 120° l’une de l’autre, de manière à couvrir sur 360°.
Les antennes choisies sont de type directionnel.

2.2. Azimut
Chaque antenne est dirigée dans une direction déterminée par des simulations, de manière
à couvrir exactement la zone définie. La direction principale de propagation de l’antenne,
c'est-à-dire la direction dans laquelle l’antenne émet à sa puissance la plus importante est
dirigée dans l’azimut établi. L’azimut est un angle qui se compte en degrés, positivement dans
le sens horaire, en partant du nord (0°). De cette façon, l’azimut 90° correspond à l’est,
l’azimut 180° au sud, etc.
Nos azimuts seront respectivement de 0, 120 et 240 degrés pour le premier, le deuxième et le
troisième panneau GSM

2.3. Tilt
Tout comme l’azimut, le tilt (ou down-tilt) est laissé à la discrétion des installateurs
d’antennes qui les orientent selon les recommandations de l’opérateur. Le tilt est l’angle
d'inclinaison (en degrés) de l'azimut du lobe principal de l'antenne dans le plan vertical. Le
diagramme de rayonnement d'une antenne avec un tilt positif sera dirigé vers le haut, alors
qu’un tilt négatif fera pointer l’antenne vers le bas.

Il existe deux types de tilt :


- mécanique : il suffit de relever légèrement l’antenne sur son support, pour qu’elle soit
dirigée dans la direction souhaitée.
- électrique : réglage d’environ 2 à 10°, en tournant une partie mécanique à l’arrière de
l’antenne
Toutes les antennes auront un tilt mécanique de 2.

3. Les faisceaux hertziens (microwave)


3.1. Azimut
Nos deux faisceaux à installer seront auront 0.3 m de diamètre chacun. Le premier (L142
TO L141) sera installé à 26 m avec un azimut de 38,85°. Le second (L142 to L102) sera par
contre installé à 31 m avec pour azimut 282.56°.

3.2. Bande de fréquence


Nos deux faisceaux sont tous deux de mêmes types. Ils sont calibrés à une fréquence de
18 GHZ et travaillerons ainsi entre [17685 – 17985 MHZ ] pour les ODU et entre [ 17700
– 19700 MHZ ] pour les paraboles ( les antennes FH ) .

Chapitre 2 : CHOIX DES EQUIPEMENTS


1. Les panneaux GSM (voir annexe 2)
Les panneaux sont de fabrication AGISSON avec une longueur de 1.19 m. ils opéreront
dans la bande des 1800 MHZ précisément entre 1710 – 2170 MHZ avec une puissance de
200w.
Nous optons pour trois panneaux puisque notre site sera un tri sectoriel. les panneaux seront
fourni chacun avec deux jumpers respectivement pour le +45° et le -45° qui serviront de
connexion entre le panneaux et les feeders ( câble coaxial en anglais ) .

2. La BTS 3012AE
Notre BTS vient directement de l’équipementier HUAWEI avec les caractéristiques
suivantes :
 configuration S 3/3/3 qui correspond à 3 TRX par secteur
 3 DDPU soit 1 DDPU avec deux entrée par secteur pour accueillir les jumpers
respectivement le négatif et le positif
 3 DTRU qui sont connectés au DDPU
 4 modules redresseurs
 Une embase pour la fixation du cabinet BTS sur la dalle
 Des batteries rechargeables pour une continuité en cas de coupure d’électricité de
48V / 100 AH chacun

3. Les faisceaux hertziens (voir annexe 3)


Les équipements de transmission sont de l’équipementier HUAWEI comme se fut le cas
pour notre BTS.nos FH aurons les caractéristiques suivantes :
 0,3m de diamètre avec une fréquence entre (17,7 – 19 ,7 MHZ) pour la parabole
 Une bande de fréquence de 18GHZ pour l’ODU (OutDoor Unit)
 Un IDU (InDoor Unit) avec une fréquence de 18 GHZ également qui sera installé
dans le cabinet BTS de marque OPTIX RTN 610.
4. Les câbles pour les connexions
 Le câble coaxial

Le câble coaxial appelé feeder en anglais nous servira pour relier les panneaux GSM aux
unités de la BTS. On utilisera cependant deux modèles :
 Le 7/8 avec une longueur total de 300m pour la connexion entre les panneaux GSM
et les jumpers qui viendront ensuite se connecter au DDPU

 Le RG8 par contre sera utilisé pour connecter les différents éléments de transmission
notamment l’ODU et l’IDU.

 Le câble jaune / vert

Le câble jaune et vert est utilisé pour une mise à la terre des équipements qui seront
installés. Ce qui permettra par ailleurs de prévenir les dommages de foudre ou décharge
électrique.
 Les câbles rouges et noirs

Les câbles rouges et noirs seront utilisés pour le câble de la TGBT avec le box triphasé
installé à l’intérieur du cabinet BTS. Le noir servira de neutre et on aura trois rouges pour les
triphasés (L1, L2, L3)

5. Les connecteurs
Un connecteur est une sorte d’interface qu’on place au bout de câbles pour relier les
équipements entre eux afin d’avoir une meilleure transmission du signal. Pour notre site nous
avons plusieurs types.

 Les connecteurs pour les 7/8

Nous aurons au total 12 connecteurs, soit six pour les connexions du haut et six autres
pour les connexions du bas .ces connecteurs ont un diamètre de 2,5cm et sont de type
femelle.

 Les connecteurs pour les RF CÂBLE ou jumpers fabriqué

Ces connecteurs serviront de lien entre les bouts de câbles coaxiaux et les dumpers pour
ainsi se connecter sur les DDPU.ils ont un diamètre de male.

 Les connecteurs pour les RG8

Généralement appelé connecteur de type N, il servira a connecté les équipements


OUTDOOR aux équipements INDOOR .ces connecteurs se présentent sur la forme male
et sont au nombre de quatre, soit deux pour chacune des liaisons.

6. Les équipements accessoires

6.1. Les clamps


Les clamps sont les supports dans lesquels viennent se placés les feeders tout le long du
pylône .ils sont généralement de couleur noir et sont mis ensemble par paire de trois. Nous
disposons pour notre site trois cartons de dix huit pièces soit au total 54.

6.2. Les collies ou attaches


Les coliés permettront de maintenir les câbles au niveau du cabinet BTS et par ailleurs
servira de stabiliser le waterproof mis sur les différents connecteurs.

6.3.Les scotchs et les goudrons

Le scotch et le goudron généralement de couleur noire sont utilisés pour couvrir les
connecteurs de sorte à éviter l’introduction de l’eau dans les équipements. Nous avons au total
5 paquet de scotch et 6 boite de goudron.

Chapitre 3 : INSTALLATION DES EQUIPEMENTS


1. Assemblage des panneaux et des FH
1.1. Panneaux GSM (voir annexe 2)
Le panneau GSM permet de délimiter la cellule par sa capacité de rayonnement, son
assemblage est simple et se fait en deux étapes :

 Pose des supports


Les supports posés sur le panneau lui permettront de se maintenir sur le pylône .ces
supports sont au nombre de deux, un mis au niveau du bas (bottom) et le second au niveau
du haut (top) qui servira de position le tilt mécanique du panneau.

 Pose des jumpers préfabriqués


Les jumpers préfabriqués sont le lien entre le panneau et les feeders.au nombre de
deux par panneau, un se connecte sur le +45° et le second sur le -45°.les connexions se
font avec précision de sorte à ne pas abîmer les connecteurs.
Une fois l’assemblage terminé une protection se fait à l’aide du goudron et du scotch puis
les coliés sont posés pour éviter que le scotch se déroule au fil du temps. Cette
méthodologie sera respectée pour les trois panneaux et seront ensuite positionnés sur les
supports au niveau du pylône en respectant les azimuts selon le design.

1.2. Antenne FH et ODU (voir annexe3)


1.2.1. Antenne FH
Il faut ici entendre par antenne FH la parabole par laquelle va transiter le signal.son coffret
contient les éléments pour son assemblage .l’antenne est livré avec les éléments suivants :
 Un support qui une sorte de bras monté en fonction de la position de l’antenne sur le
support prévu à ce effet sur le pylône
 4 boulons
 2 attaches métalliques qui vont maintenir l’antenne sur le pylône
 Une calle pour éviter que le faisceau tombe
 La parabole
 Deux tubes de graisse
Voir annexes pour les différentes étapes de l’assemblage du faisceau.

1.2.2. ODU (outdoor unit)

L’ODU est l’élément principale de la transmission FH .c’est une sorte de calebasse qui
vient se connecter à l’arrière du faisceau, il est muni d’attaches qui lui permettent de se fixer à
la parabole .l’installation des différents faisceaux tiendra compte du design fourni par le client
.nos deux faisceaux seront montés avec une polarisation verticale.
Une fois les panneaux et les faisceaux assemblés, il suffit de les faire monter à l’aide d’une
poulie déjà positionnée sur le pylône et de les serrer avec les boulons fournis.

2. Dimensionnement des feeders

Le dimensionnement va ici consister à définir une mesure par rapport a la longueur du


câble fourni combien de mètre qu’il faut pour chaque secteur. Nous avons reçu pour ce site un
total de 300m de câble. Le site est un Greenfield de 40m les panneaux GSM seront également
positionné à 40m. Ce qui nous revient à 50m au moins pour chaque secteur puisque nous
avons trois secteurs ou chaque panneau a deux entrées.

3. Dimensionnement du RG8

Comme le feeder, le caox RG8 va aussi être dimensionnement en fonction de la position


des FH sur le pylône. Ainsi pour cette station de base deux rouleaux de 70 m on été livrés ce
qui nous revient à prendre aussi 50 m de câble pour relier nos faisceaux aux équipements
intérieurs de sorte à laisser un peu de mou pour une maintenance éventuelle.

4. Installation des connecteurs


4.1. Connecteur pour les 7/8
Le connecteur pour le feeder 7/8 se présente en trois parties comme la montre la figure ci-
dessous :

Nous avons :
 Le corps (body)
 L’anneau (spring o-ring)
 L’écrou arrière (back nut)
L’installation de se connecteur va se présenter selon les différentes suivantes :

- Dénuder le câble
Cette étape va permettre d’enlever la protection du cuivre ceci à l’aide du couteau comme le
montre la figure ci-dessous ; la longueur du câble dénudé doit être de 25.5 mm

- faire entrer l’écrou arrière

Faire glisser l’écrou arrière dans le câble dénuder ; le tourner jusqu’à ce qu’il soit coincé a la
limite du feeder avec la protection.
- Passer
l’anneau dans
le feeder

- Évaser le cuivre
Évaser le cuivre pour permettre que l’anneau soutienne l’écrou arrière puis nettoyer le
conduit pour éviter que les morceaux de cuivre rentrent à l’intérieur du feeder.

- Connecter le corps du connecteur à l’écrou arrière


- Serré le tout à l’aide de deux clés 32 comme l’indique les figures ci-dessous

- Connecteur installé

4.2. Connecteur pour RG8

Tout comme le connecteur 7/8 le connecteur du RG8 se présente en plusieurs parties


comme le présente la figure suivante :

Nous avons cependant :

 Le corps (body)
 La manche (sleeve)
 Agrafe (clamp)
 L’écrou (nut)

Son installation va se présenter selon les étapes suivantes :


- Dénuder le câble

Il faut dénuder le câble à l’aide du couteau sur une longueur de 15.5 mm


- Faire passer le l’écrou (nut)

- Faire passer l’agrafe dans le câble

- Retourner la couche en aluminium sur l’agrafe


- Insérer la manche au niveau de l’agrafe

- Réduire le câble de la couche d'isolation

- Insérer le corps du connecteur puis serrer à l’aide de deux clé 16 comme le montre
la figure ci-dessous :

- Fixer l'écrou jusqu'au corps du connecteur


5. Installation du cabinet BTS
Le cabinet BTS contient tous les éléments d’interconnexion nécessaire à la station pour lui
permettre de fonctionner. Son installation se fera en plusieurs étapes.

6. Installation de l’embase
L’embase de la BTS est un support qu’on fixe sur la dalle prévue sous l’abri sur
laquelle va se poser le cabinet BTS. Elle tient compte du design fourni par le client par le
respect des distances la séparant du chemin de câble. Ainsi pour cette station de base il faut
fixer l’embase à 30cm de la fin du chemin de câble en s’aidant des 4 tous préalablement
percés

7. Pose du cabinet BTS


L’installation du cabinet BTS est très complexe compte tenu de son poids (400kg).par
mesure de prudence il faut le soulever avec la plus grande attention de sorte à ne pas l’abîmer
les circuits qui sont à l’intérieur .une fois le cabinet soulevé et poser sur l’embase son
positionnement se fait facilement grâce au plastique mis au niveau du bas. Nous fixons
maintenant le cabinet sur l’embase à l’aide de boulons fournis afin de la rendre plus solide.
Notre baie BTS vient pré-câbler par le fournisseur HUAWEI, nous terminons son câblage par
l’installation et la connexion des différents qui viennent avec elle.
8. Installation des équipements de la baie BTS
8.1. Installation de l’IDU
L’IDU (Indoor Unit) est l’un des équipements de la transmission. Il s’installe dans la baie
BTS dans une position verticale. En le tenant soigneusement avec les deux mains, on le fait
glisser légèrement à la position de notre choix puis le fixe avec les vis fournis. Son installation
se termine par son alimentation et sa mise à la terre. On fera de même pour les deux IDU.

8.2. Installation des redresseurs


Les redresseurs sont des modules qu’on insère dans la baie BTS.ils sont au nombre de 4 et
permettent un redressement du courant du secteur (CIE). Ces redresseurs sont munis d’une
sorte de bras qu’il faut deviser d’abord avant de l’enficher. Une fois les modules redresseurs
installés, on procède à leur fixation en les serrant bien pour leurs permettre de se maintenir
pendant toute l’activité du site.

8.3. Installation de la DDF BOX


La DDF BOX (DIGITAL DISTRIBUTION FRAME) comme son nom l’indique est une
boite, une sorte de cuvette qui contient des réglettes. Ces réglettes sont au nombre de deux :
 La première pour la radio (to line)
 La seconde pour la BTS (to Equipment)

To line est utilisé pour le câblage des E1 de la radio.


To Equipment est utilisé pour le câblage de L’E1 de la transmission pour la BTS.
Il faut noter qu’on peut câbler tous les E1 sur une même réglette sans aucun danger.
L’installation de la DDF BOX se fera de la même manière que celle de l’IDU, c'est-à-dire
l’enficher de façon verticale puis la fixer à l’aide de vis prévues et terminer son installation
par sa mise à la terre.

8.4. Installation et câblage des batteries

Les batteries servent de relais au site GSM. Elles interviennent lorsqu’il y a une coupure
d’électricité. Nous aurons au total quatre batteries à installer et l’installation se fera selon le
schéma fourni par le client. Les câbles fournis sont des câbles de couleur rouge et de couleur
noire. Le câble rouge sera utilisé pour relier la borne positive et le câble noir sera lui relié à la
borne négative. Au niveau de la baie BTS le (+) est marqué par le sigle RTN et le (-) par le
-48 V.

8.5. Connexion des jumpers préfabriqués au DDPU


Les jumpers préfabriqués sont au nombre de six (6), nous connectons deux (2) par secteur
soit deux jumpers pour un DDPU. La connexion des jumpers est très délicate car ils sont très
fragiles raison pour laquelle il faut les connecter avec la plus grande attention. Une fois les
jumpers passés par le chemin prévu dans la baie BTS nous les connectons aux différents
DDPU puis nous terminons l’installation en les regroupant à l’aide des colliers.

8.6. Câblage du triphasé venant de la TGBT

La TGBT est l’équipement qui fourni l’énergie à l’ensemble du site. C’est une sorte de
disjoncteur qui contrôle le courant venant du secteur, son câblage est très simple et se
conforme au schéma fourni par le client .la TGBT est relié à la baie BTS par l’intermédiaire
d’un box situé à l’intérieur de celle-ci. Cette box en question est constituée de quatre (4) point
de jonction : les trois phases L1/L2/L3 et le neutre N qui sont aussi indiqués dans la TGBT.
Le câblage consistera à relier chaque borne, ce qui revient à ceci :

N N
TGBT L1 L1 BTS
L2 L2
L3 L3

Un code de couleur est généralement fourni, ce qui équivaut à ceci :


Noir = N
Marron = L1
Bleu 1 = L2
Bleu 2 = L3

9. Interconnexion des câbles


9.1. Connexion feeder - jumpers pour panneau GSM
La finition du site se fait par la connexion des équipements « aériens » (sur le pylône) aux
équipements de la baie BTS. Nous connectons simplement les feeders au jumpers des
panneaux GSM de par les connecteurs mis au bout des différents câbles, ensuite terminer les
connexions par l’étanchéité sur chaque liaison pour éviter que la pluie endommage
l’installation.

9.2. Connexion feeder to jumper fabriqués


La dernière étape est la connexion des feeders aux bretelles qui sont ensuite connectés aux
jumpers préfabriqués. Nous parachevons cette connexion également par l’étanchéité
La connexion feeder to antenna est faite en hauteur tandis que celle du feeder to jumpers
fabriqué est faite juste avant la fin du chemin de câble soit environ deux mettre avant.

9.3. Étiquetage du site


L’étiquetage occupe une grande place dans l’installation d’un site GSM. Il permet
d’identifier les différents équipements installés de sorte à faciliter la maintenance future du
site. Pour notre ici nous allons respecter cette tradition en labélisant tous les équipements
installés, des éléments de la baie BTS en passant par les câbles (feeder –jumpers etc.)

9.4. Étiquetage de la baie BTS


Ce sont en fait des autocollants fournis par l’équipementier que nous allons coller sur les
éléments connectés :

 Les DDPU
 Les DTRU
 L’IDU
 Les différents câbles (alimentation IDU, câble E1 BTS et IDU etc.)

9.5. Étiquetage feeder et jumpers


Le marquage se fera en fonction des secteurs avec des scotchs de couleur, notamment le
rouge, le jaune et le bleu. Ces couleurs correspondront respectivement au secteur 1 pour le
rouge, le jaune pour le secteur 2 et le bleu pour le secteur 3. Le schéma suivant montre
l’étiquetage que nous allons faire sur tous les câbles par secteur :
+ 45 - 45 secteur 1

Chapitre 4 : TRANSMISSION ET CABLAGE DES E1

1. Plan de transmission
La transmission est l’une des phases importantes dans l’installation d’un site GSM. Elle
définit comment est-ce que doit se faire la communication entre la station de base et les autres
stations qui sont rattachées. Nous avons installé deux faisceaux qui regardent dans des
directions bien précises. Le faisceau L142-L141 qui pointe sur le L141 et le faisceau L142-
L102 qui pointe sur le site L102.
Notre site en question reçoit huit (8) E1 du L141 que nous répartissons comme suit :

 1 E1 pour la BTS
 5 E1 que nous envoyons au L142
 2 E1 pour le L102

2. Câblage des E1 dans la DDF BOX

Nous disposons de deux câbles E1 celui de la BTS et le câble E1 de la radio (IDU)

2.1. Câblage E1 BTS

Comme mentionné plus haut la DDF BOX dispose de deux réglettes qui vont accueillir les
E1 et qu’on pouvait utiliser une seule réglette pour câbler tous nos E1 nous utiliserons alors la
réglette to line pour câbler nos E1.
Le câble E1 BTS est constitué de 8 paires de fil avec des couleurs différentes. Nous avons le
bleu-blanc / orange-blanc / vert-blanc / marron –blanc / gris –
blanc / bleu –rouge/ orange-rouge / vert-rouge /. Parmi ces fils nous
utiliserons seulement les deux premières paires à savoir le /bleu-blanc / et le
/orange-blanc /. On aura donc bleu-blanc pour le CHAN TX0 et orange-blanc pour le
CHAN RX0. Ainsi à l’aide d’un krone nous câblons l’E1 de notre BTS selon la figure
suivante :

Bleu
Blanc
To Equipment Orange
Blanc
2.2. Câblage des E1 de la radio (IDU)

Contrairement au câble E1 BTS, celui de la radio est constitué de 16 paires séparées par
groupe de deux, soit un groupe de 8 réservé à la transmission (TX) et un autre groupe pour la
réception(RX). Les codes de couleurs sont les mêmes que celui du câble E1 BTS. Notamment
le bleu-blanc / orange-blanc / vert-blanc / marron –blanc /
gris – blanc /bleu –rouge/ orange-rouge / vert-rouge. Selon
l’architecture du client notre site doit accueillir 8 E1 venant du L141 .il faut cependant faire
remarquer que pour câbler 1E1 il faut associer une paire TX et une paire RX, on fera de même
pour les autres pour obtenir nos 8 E1 demandés. Le premier E1 sera réservé pour la BTS, ceux
du deuxième au sixième seront envoyé vers le L142, le septième et le huitième seront eux
dirigés vers le L102

Chapitre 5 : CONFIGURATION DE LA STATION DE BASE


Après l’installation matériel du site, nous allons procéder à sa mise en service par la
configuration logiciel et matériel de certains équipements installés. Parmi eux nous avons :
L’ensemble IDU /ODU, le modules DTMU, les redresseurs de la baie BTS

1. Configuration de l’ensemble IDU/ODU


Le paramétrage de cet ensemble se fera à l’aide de l’outil Imanager T2000 WEB LCT de
l’équipementier HUAWEI qui est l’outil de gestion des fréquences au niveau des équipements
de transmission de notre site. Ci dessous les différentes étapes de la configuration :

1.1. Installation du logiciel


Pour l’installation il faut disposer des caractéristiques miniums sur l’ordinateur :
 Système d’exploitation Windows xp sp2
 Pentium III de 700 Mhz
 RAM de 256 MB
 Résolution d’écran 1024 x 768
 Port série RS 232
 Port Ethernet de 10M/100M
 Internet explorer 6.0
Si notre ordinateur respecte les caractéristiques évoquées, nous décompressons le dossier puis
suivons les différentes étapes de l’installation.
Étape 1 de l’installation Étape 2 de l’installation

Étape 3 de l’installation Étape 4 de l’installation


Étape 6 de l’installation Étape 5 de l’installation

2 / modifier l’adresse IP en 129.29.0.10 au niveau de la carte


réseau pour pouvoir communiquer avec l’ensemble, puis relier
l’IDU à l’ordinateur par le câble Ethernet

3/ lancer le logiciel avec l’icône situé sur le bureau de l’ordinateur

4/ procéder à l’authentification pour avoir accès aux différentes


fenêtres (admin comme utilisateur et T2000 comme mot de passe)

Interface d’authentification

5/ recherche de l’équipement spécifique après la connexion


Click sur NE search pour ajouter celui approprié

6/ on se connecte sur le NE avec les paramètres suivant :


Root comme utilisateur et password comme mot de passe

Click sur OK après avoir entré les paramètres

7/ modifier le NE ID, pour identifier notre IDU en fonction du site

Modifier le ID (L142- L141) puis click sur


query

8/ entrer les paramètres de l’ODU


Entrer les fréquences correspondantes selon le design

Entrer la puissance correspondante (-24dbm)


Changer le mute en unmute dans configuration
status

9/ création du cross-connection

Click sur New pour ajouter le cross-connection


Entrer les paramètres comme le montre la fenêtre selon le design

NB : click toujours sur « query » après une modification des


paramètres pour la sauvegarde
La fin de la configuration montre les voyants qui passent tous au
vert.

2. Pointage des faisceaux


Nos faisceaux sont installés en visibilité directe pour une meilleure communication. Le
pointage va consister à trouver une meilleur valeur dbm ; valeur demandée par le client afin
de garantir une meilleure puissance du signal. Le faisceau en direction du L141 aura une
valeur de –36,4 dbm et celui en direction du L102 aura une puissance de -29,07 dbm.il nous
faudra un multimètre numérique et une clé 17. Ensuite nous faisons le balayage pour trouver
la valeur demandée sur le multimètre.

3. Paramétrage des DIP SWITCHES DU DTMU


La carte DTMU est constitué de DIP SWITCH dont les bits doivent être positionné à ON
pour certain et à OFF pour certains, selon la configuration qui est demandé par le design ; ce
qui revient a ceci pour notre cas :
 Pour une mode de transmission à 120 Ω mettre les DIP SWITCH : SW4, SW5, SW6
et SW7 sont mis à OFF

La carte DTMU

4. Paramétrage des DIP SWITCHES DU DSCU


Tout comme la carte DTMU les DIP SWITCHES de cette carte doivent être paramètres.
Ce qui revient à ceci :

 Mettre tous les bits de SW6 et


SW7 à OFF pour la
transmission à 120 Ω
La carte DCSU

5. Paramétrage des redresseurs


Les redresseurs doivent être également paramètres au travers des DIP SWITCHES. Seul le
DPMU doit être paramétré cars les autre le sont déjà à l’usine. Ce qui revient à ceci :
 Les bits 1 et 2 sont mis à ON et les bits 3--- 8 sont mis à OFF pour le cabinet principal
 Le bit 3 est seulement mis à ON au niveau du cabinet secondaire