Vous êtes sur la page 1sur 10

ACCORD DE CONFIDENTIALITÉ

CET ACCORD DE CONFIDENTIALITÉ (« cet Accord » ou « l'Accord ») entre en vigueur le


___________________________

ENTRE :

Jean-Fabrice GNOHI dont son domicile est 30 32 boulevard du 26eme RI


(« l'employeur »)

D'UNE PART

- ET -

MICHAEL GNAHORE dont son domicile est ABATTA LAURIER


(« l'employé »)

D'AUTRE PART

Considérant que :

1. L'employé est actuellement engagé ou pourrait être engagé comme employé par l'employeur
pour le poste de : COMMUNICATION DIGITAL (« le Poste »). En plus du Poste et des
fonctions qui y correspondent, cet Accord porte aussi sur tous autres postes et fonctions
actuels ou futurs de l'employé en faveur de l'employeur (« les Fins permises »).

2. Dans le cadre des Fins permises, l'employé recevra ou développera certaines informations
confidentielles (« les Informations confidentielles ») au nom de l'employeur.

Les parties conviennent de ce qui suit :

Informations confidentielles
1. Toutes les informations écrites et verbales communiquées et divulguées aux termes de cet
Accord avant ou après la date de cet Accord et indépendamment de la façon dont elles ont été
fournies sont considérées comme des Informations confidentielles.

2. L'employé reconnaît que dans tous les postes qu'il occupe dans le cadre et du fait de son
emploi par l'employeur, l'employé utilisera, acquerra, et complétera des Informations
confidentielles au bénéfice de l'employeur d'une manière strictement confidentielle. Ces

Page 1 de 10
Accord de confidentialité Page 2 de 10

informations demeurent la propriété exclusive de l'employeur.

3. Il est entendu par « Informations confidentielles » toutes les données et les informations liées
au Poste, ce qui comprend, sans toutefois s’y limiter, les données et les informations
suivantes :

a. « Les informations clients », qui incluent les noms des clients et de leurs
représentants, les informations de contact des clients, les contrats et leurs contenus et
les parties, les services à la clientèle, les données fournies par les clients, et les
informations sur les produits et les services reçus ou agréés par les clients ;

b. « La propriété intellectuelle », qui inclut les informations relatives aux droits de la


propriété intellectuelle avant toute divulgation publique de telles informations,
comprenant, sans toutefois s’y limiter, la nature des droits de la propriété
intellectuelle, les données de fabrication, les données techniques et d’ingénierie, les
concepts techniques, les données et les résultats d’essais, les résultats de simulations,
la situation et le détail de la recherche et du développement de produits et de services,
et les informations concernant l’acquisition, la protection, l’exercice ou la licence des
droits de la propriété intellectuelle (dont les brevets, les droits d’auteur et tous autres
secrets techniques et commerciaux) ;

c. « Les informations de marketing et de développement », qui incluent les plans de


marketing et développement, les données de prix et de coûts, les montants des frais et
des prix, les politiques de tarification et de facturation, les procédures de cotation, les
méthodes et les techniques de marketing visant à obtenir des marchés, les prévisions et
les projections de volume, ainsi que les futurs plans et stratégies ;

d. « Les activités commerciales », qui incluent les informations financières et


personnelles internes, les noms et d'autres informations de fournisseurs (dont leurs
caractéristiques, leurs services et leurs contrats), les informations sur les achats et les
coûts internes, les manuels opérationnels et de services internes, ainsi que les
méthodes et la façon de gérer les affaires ;

e. « Les informations de produits », qui incluent toutes les spécifications des produits et
les produits découlant du travail ou des projets réalisés pour l'employeur ou pour des
clients de l'employeur, quelle que soit la forme du produit ou de la phase de recherche
ou de développement ;
Accord de confidentialité Page 3 de 10

f. « Les procédés de fabrication » qui incluent les procédés utilisés dans la création, la
production et la fabrication des produits, ce qui inclut, sans toutefois s’y limiter, ses
formules, modèles, moules, méthodes, techniques, spécifications, procédés,
procédures, équipements, appareils, programmes et conceptions ;

g. « Les informations de service », qui incluent toutes les informations et les données
relatives aux services fournis, ce qui inclut, sans toutefois s’y limiter, les programmes,
les horaires, les effectifs, et les informations de contrôle et de formation ;

h. « Le code informatique de propriétaire », qui inclut l’ensemble des déclarations,


instructions, ou programmes, qu’ils soient sous un format lisible par une personne ou
sous un format lisible par machine, qui sont exprimés, énoncés et stockés de
quelconque manière et qui peuvent être utilisés directement ou indirectement dans un
ordinateur (« les Programmes informatiques ») ; tous les formats de rapport,
conceptions ou représentations créés ou produits par lesdits Programmes
informatiques ; ainsi que toute documentation, spécification de conception et
graphiques, et procédures opérationnelles qui supportent les Programmes
informatiques ;

i. « La technologie informatique », qui inclut tous les informations et équipements


scientifiques et techniques relatifs à toute machine, tout appareil ou tout procédé, ce
qui comprend, sans toutefois s’y limiter, les spécifications, propositions, modèles,
conceptions, formules, résultats et rapports d’essais, analyses, résultats de simulation,
tableaux de conditions de fonctionnement, matériels, composants, compétences
industrielles, procédures d’opération et d’essai, pratiques d’atelier de fabrication,
savoir-faire, et mise en œuvre ;

j. « Les informations de comptabilité », qui incluent, sans limitation, tous les états
financiers, rapports annuels, bilans, renseignements sur l’actif et le passif de la société,
rapports de recettes et dépenses, rapports de pertes et profits, rapports sur les flux de
trésorerie, comptes débiteurs, comptes créditeurs, rapports d’inventaire, informations
sur les achats et les renseignements sur la paie ; et

k. Les informations qui ont été divulguées par un tiers à une partie et qui sont
confidentielles par contrat entre le tiers et ladite partie.

4. Les Informations confidentielles n’incluent pas les informations suivantes :


Accord de confidentialité Page 4 de 10

a. Les informations qui sont généralement connues dans l’industrie des parties ;

b. Les informations qui sont ou seront rendues disponibles au public de manière licite
par une partie ;

c. Les informations qu'une partie a eues en sa possession de manière légitime avant de


recevoir les Informations confidentielles ;

d. Les informations qu'une partie a obtenues indépendamment et légitimement sans avoir


eu recours de façon directe ou indirecte aux Informations confidentielles ; ou

e. Les informations qu'une partie a obtenues d’un tiers qui a le droit de les transmettre et
de les divulguer.

Obligations de confidentialité
5. Sauf dispositions contraires dans le présent Accord, les Informations confidentielles resteront
la propriété exclusive de l'employeur et les informations ne seront utilisées par l'employé
qu’aux fins permises. L'employé n’utilisera pas les Informations confidentielles à des fins qui
pourraient directement ou indirectement porter préjudice à l'employeur, ses filiales, ou ses
succursales.

6. L'obligation d’assurer la confidentialité des Informations confidentielles imposée dans cet


Accord et l'obligation de préavis aux termes de cet Accord continueront après l’expiration ou
la résiliation de cet Accord, selon le cas. Ces obligations continueront indéfiniment.

7. Une partie destinataire peut divulguer les Informations confidentielles :

a. à ses agents, représentants ou conseillers qui ont besoin d’en être informés pour les
Fins permises à condition que :

i. la partie destinataire ait informé les personnes autorisées du caractère


confidentiel des Informations confidentielles ;

ii. les personnes autorisées acceptent de se conformer juridiquement aux mêmes


contraintes de confidentialité et de non- utilisation de la partie destinataire ;

iii. la partie destinataire accepte de prendre toutes les mesures nécessaires afin de
s’assurer que les termes de cet Accord ne soient pas violés par les personnes
Accord de confidentialité Page 5 de 10

autorisées ; et

iv. la partie destinataire accepte d’être tenu responsable et d’indemniser la partie


émettrice en cas de violation de ce présent contrat par les personnes autorisées.

b. à une tierce partie à qui la partie émettrice a donné son consentement par écrit à une
telle divulgation ; et

c. dans la mesure requise par la loi ou sur demande de toute autorité judiciaire,
administrative, gouvernementale et législative.

Prévention du conflit d’intérêts


8. Il est entendu que toute occasion commerciale relative ou similaire aux occasions
commerciales présentes et anticipées de l'employeur portée à l’attention de l'employé pendant
son engagement par l'employeur est une occasion appartenant à l'employeur. Par conséquent,
l'employé avertira l'employeur de cette occasion et ne pourra pas la poursuivre directement
ou indirectement sans l’approbation écrite de l'employeur.

9. À défaut de l’approbation écrite de l'employeur, l'employé accepte de ne pas s'engager et ne


pas participer directement ou indirectment dans d'autres activités commerciales que
l'employeur, à son appréciation raisonnable, juge d'être en conflit avec ses intérêts.

Non-sollicitation
10. Pendant la durée de l’Accord et une période de deux (2) années après la fin de celui-ci,
l'employé, ses filiales, ses succursales et ses représentants n’emploieront pas et ne
solliciteront pas directement ou indirectement quelconque personne actuellement employée
ou retenue par l'employeur ou par tout autre affilié de l'employeur sans le consentement
préalable exprès de l'employeur, lequel consentement ne peut être indûment refusé.

Propriété et droit de propriété


11. L'employé reconnaît et accepte que tous les droits, titres et intérêts contenus dans les
Informations confidentielles sont les propriétés exclusives de l'employeur. En conséquence,
l'employé reconnaît et accepte son absence d’intérêt envers les Informations confidentielles,
ce qui inclut, sans toutefois s’y limiter, l’absence d’intérêt dans le savoir-faire, les droits
d’auteur, les marques déposées, ou les marques de commerce, nonobstant le fait que
l'employé ait pu créer ou contribuer à la création de ces Informations confidentielles.
Accord de confidentialité Page 6 de 10

12. L'employé renonce, par le présent, aux droits moraux que l'employé pourrait avoir par
rapport aux Informations confidentielles.

13. Les Informations confidentielles n’incluent rien qui soit développé ou produit par l'employé
pendant le terme de cet Accord, ce qui inclut, sans toutefois s’y limiter, de la propriété
intellectuelle, des processus, de la conception, du développement, de la création, de la
recherche, de l’invention, du savoir-faire, de la marque de commerce, de la marque déposée
ou du droit d’auteur qui :

a. ont été développés sans l’utilisation d’équipement, fournitures, installation ou


Informations confidentielles de l'employeur ;

b. ont été développés entièrement en dehors des heures de travail de l'employé ;

c. n’ont pas de rapport avec les activités commerciales effectives ou raisonnablement


envisageables de l'employeur ;

d. n’ont pas de rapport avec les processus, la recherche ou le développement effectifs ou


manifestement envisageables de l'employeur ; et

e. ne résultent pas du travail effectué par l'employé pour l'employeur.

14. L'employé accepte de faire part immédiatement à l'employeur de toutes les Informations
confidentielles développées en totalité ou en partie par l'employé pendant le terme de son
emploi et d’attribuer à l'employeur tout droit, titre ou intérêt que l'employé pourrait avoir
dans les informations. L'employé accepte d'exécuter tous les instruments et d’effectuer toutes
les actions raisonnablement demandées par l'employeur (pendant comme après le terme de
son engagement) afin de faciliter le transfert de droits de propriété de l'employé à
l'employeur.

Recours
15. La partie destinataire accepte et reconnaît que les Informations confidentielles sont de
caractère exclusif et confidentiel et tout manquement au maintien de la confidentialité de ces
informations en violation de cet Accord ne pourrait pas de manière raisonnable ou adéquate
être compensé en dommages monétaires et causerait des préjudices irréparables à la partie
émettrice. En conséquence, la partie destinataire accepte que la partie émettrice ait le droit,
en plus de tous les autres droits et recours qui lui sont permis en droit ou en équité,
d’ordonner l’interdiction à la partie émettrice, tous ses employés ou tous ses agents, de
Accord de confidentialité Page 7 de 10

commettre ou de participer, directement ou indirectement, à tout acte soumis à restriction par


cet Accord en ce qui concerne les Informations confidentielles.

Restitution des Informations confidentielles


16. La partie destinataire accepte que, sur demande de la partie émettrice, ou dans le cas où la
partie destinataire cesse d’utiliser les Informations confidentielles, ou à la résiliation ou
l’expiration de cet Accord, ou à la résiliation ou l’expiration du Poste, la partie destinataire
remettra à la partie émettrice tous les documents, disques et autres supports informatiques ou
tout autre objet en la possession ou sous le contrôle de la partie destinataire qui:

a. pourraient contenir ou être dérivés d’idées, de concepts, de créations, de secrets


commerciaux et d’autres informations de propriété et des Informations confidentielles,
ou

b. sont en lien avec ou sont dérivés des services de la partie destinataire à la partie
émettrice.

Avis
17. Dans le cas où il serait demandé à la partie destinataire de divulguer des Informations
confidentielles dans le cadre d’une procédure civile, pénale ou règlementaire, la partie
destinataire fournira rapidement à la partie émettrice un avis écrit de cette demande de sorte
que la partie destinataire puisse chercher de recours approprié ou dispenser du respect des
dispositions de cet Accord à l’égard de la demande.

18. Si la partie destinataire perd ou ne maintient pas la confidentialité de quelconque des


Informations confidentielles en violation de cet Accord, la partie destinataire en avertira
immédiatement la partie émettrice et prendra toutes les mesures raisonnables nécessaires à la
récupération des Informations confidentielles perdues ou divulguées inopportunément.

19. Tout avis ou remise requis dans cet Accord sera déclaré réalisé sur remise en mains propres,
livraison par coursier, ou sept (7) jours après émission par voie postale, port payé, aux
adresses des parties incluses dans cet Accord ou aux adresses ultérieurement désignées par
les parties par écrit.

20. Les adresses pour l’envoi des avis aux parties de cet Accord sont les suivantes :

a. Jean-Fabrice GNOHI :
30 32 boulevard du 26eme RI
Accord de confidentialité Page 8 de 10

b. MICHAEL GNAHORE :
ABATTA LAURIER

Déclarations
21. En fournissant les Informations confidentielles, la partie émettrice ne fait aucune déclaration
explicite ou implicite quant au caractère suffisant, approprié, adéquat ou sur l’absence de
défaut de toute sorte, ce qui inclut toute violation de marque commerciale ou de brevet qui
pourrait résulter de l’utilisation de telles informations.

Résiliation
22. Cet Accord sera résilié automatiquement à la date à laquelle l'emploi de l'employé auprès de
l'employeur est révoqué ou expire, selon le cas. Sauf disposition contraire dans cet Accord,
tous les droits et les obligations dans les termes de cet Accord seront résiliés à cette date.

Affectation
23. Sauf en cas de modification de la raison sociale ou de fusion avec une autre société de l’une
des parties, cet Accord ne peut être affecté ou transféré par aucune des parties sans le
consentement par écrit préalable de l’autre partie de cet Accord.

Modifications
24. Cet Accord peut être modifié seulement au moyen d’un instrument écrit signé par les deux
parties.

Loi applicable
25. Cet Accord sera régi et interprété conformément aux lois françaises.

Dispositions générales
26. Les délais sont de rigueur dans cet Accord.

27. Cet Accord peut être signé en plusieurs exemplaires.

28. Les titres sont insérés pour la commodité des parties uniquement et ne préjugent pas de
l’interprétation du présent Accord. Les mots au singulier signifient et incluent le pluriel et
vice versa. Les mots au masculin signifient et incluent le féminin et vice versa.

29. Les clauses, paragraphes et alinéas dans cet Accord sont destinés à être lus et interprétés
indépendamment les uns des autres. Si l’un des articles de cet accord s’avère être invalide,
cette invalidité n’affectera pas les autres articles de cet Accord.
Accord de confidentialité Page 9 de 10

30. La partie destinataire est responsable de tous les coûts, dépenses et frais inclus, et sans
restriction, les frais juridiques encourus par la partie émettrice pour faire respecter cet Accord
en cas de manquement de la part de la partie destinataire à ce présent Accord.

31. Les deux parties reconnaissent que cet Accord est raisonnable, valide et applicable.
Cependant, si un tribunal compétent trouve qu’une disposition est trop vague pour être
applicable, il incombe au parties de faire réduire par le tribunal la portée de la disposition en
question dans la mesure jugée nécessaire par le tribunal afin de la rendre raisonnable et
applicable, tout en gardant à l’esprit qu’il incombe à la partie destinataire de donner à la
partie émettrice la plus large protection possible afin de maintenir la confidentialité des
Informations confidentielles.

32. Tout défaut ou retard de la part de la partie émettrice à exercer tout pouvoir, droit, ou
privilège prévu dans cet Accord ne constitue pas une renonciation ; de même, l’exercice
partiel de tels droits, pouvoirs ou privilèges n’exclut pas l’exercice de tout autre droit,
pouvoir ou privilège prévu dans cet Accord.

33. Cet Accord lie les héritiers, les exécuteurs, les successeurs et les ayants droits respectifs des
parties.

34. Ce présent Accord constitue l’intégralité de l’Accord entre les parties et il n’y a aucune autre
clause ni disposition supplémentaire, verbale ou autres.

Fait à ____________________ le ___________________________

_____________________________
Jean-Fabrice GNOHI (Employeur)
Accord de confidentialité Page 10 de 10

_____________________________
MICHAEL GNAHORE (Employé)

© 2002-2021, DocumentsLégaux™ (Sequiter Inc.)

Vous aimerez peut-être aussi