Vous êtes sur la page 1sur 58

REPUBLIQUE TUNISIENNE

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE


SCIENTIFIQUE

DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES


INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE JENDOUBA

Diplôme de mastère en fiabilité, risque


et maintenance industrielle

Conception d’une table élévatrice mobile de


machine de marquage

PROJET DE FIN D’ETUDES


Entreprise d’accueil : SUMITOMO ELECTRIC BORDNETZE

Elaboré par : -Mohamed amin ABIDI

Encadré par : - Nejib KHALFAOUI (ISETJ)


-Mohamed amine MARZOUGI (SEBN.TN)

Année universitaire : 2020/2021


REMERCIEMENTS

Au terme de ce projet, on remercie Dieu le tout-puissant de nous avoir donné la


volonté et l’effort ainsi que la santé d’entamer et de terminer notre projet de fin
d’études.
C’est un devoir bien agréable de venir rendre hommage au terme de ce travail à
ceux sans lesquels il n’aurait pu être fait.
Nombreux sont ceux qui ont contribué à ce que mon stage de projet de fin
d’étude se déroule dans les meilleures conditions. A ce titre, je tiens à remercier
vivement, par la présente étude, tous les personnels de SEBN qui ont contribués
de loin ou de près à la réalisation de ce projet.
Mes vifs remerciements sont aussi adressés à mon encadrants industriel
Mohamed amine MARZOUGI, qui a sacrifié le temps précieux en vue de
m’expliquer les différentes procédures techniques et me faciliter la collecte de
données.
Je voudrais également, exprimer ma gratitude la plus profonde à mon encadrant
académique Mr Nejib KHALFAOUI pour son encadrement contenu tout au
long du projet de fin d’étude, pour ses encouragements, et ses conseils précieux
qu’ont guidé durant ce projet.
Vers la fin, je tiens à remercier l’ensemble du jury pour avoir accepté d’évaluer
mon travail. Je remercie tout le corps administratif et professoral de l’institut
supérieur des études technologiques Jendouba pour la qualité de la formation
offerte et leurs directives et de encouragements.
Sommaire
INTRODUCTION GENERALE ....................................................................................................1
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL ..............................2
I.1. INTRODUCTION..............................................................................................................2
I.2. PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE .............................................................................2
I.3. GROUPE SEBN.................................................................................................................2
I.4. DÉSIGNATION ET HISTORIQUE ...................................................................................3
I.5. LES DÉPARTEMENTS DE L’ENTREPRISE ...................................................................4
I.5.1. Direction Générale ......................................................................................................4
I.5.2. Département Qualité ...................................................................................................4
I.5.3. Département Logistique ..............................................................................................4
I.5.4. Département Production des faisceaux électriques automobiles ...................................4
I.5.5. Service Maintenance ...................................................................................................5
I.5.6. Service Planification ...................................................................................................5
I.5.7. Service Informatique...................................................................................................5
I.5.8. Services des affaires financières ..................................................................................5
I.5.9. Direction des ressources humaines ..............................................................................5
I.6. ORGANIGRAMME...........................................................................................................6
I.7. PRODUITS ........................................................................................................................6
I.8. Clients ................................................................................................................................7
I.9. PROBLÉMATIQUE ..........................................................................................................7
I.9.1. Cadrage de projet ........................................................................................................7
I.9.2. Critique de l’existant ...................................................................................................8
I.9.3. La Solution proposée ..................................................................................................8
I.10. CONCLUSION ..................................................................................................................8
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE ................................................................9
II.1. INTRODUCTION..............................................................................................................9
II.2. FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME...............................................................................9
II.3. LES DIFFERENTS TYPES DES TABLES ELEVATRICES .............................................9
II.3.1. Chariot élévatrice ........................................................................................................9
II.3.1.1. Table élévatrice simple ciseaux ...........................................................................9
II.3.1.2. Table élévatrice double ciseaux ......................................................................... 10
II.3.1.3. Table élévatrice triple ciseaux ........................................................................... 10
II.3.2. Monte-charge............................................................................................................ 11
II.4. L'ALIMENTATION ........................................................................................................ 13
II.5. AVANTAGE D’UTILISATION DES TABLES ELEVATRICES : .................................. 13
II.6. CONCLUSION ................................................................................................................ 14
CHAPITRE III: ANALYSE FONCTIONNELLE…………………………………….………15
III.1. INTRODUCTION ........................................................................................................ 15
III.2. MODÉLISATION DU SYSTÈME ............................................................................... 15
III.3. ANALYSE DE BESOIN .............................................................................................. 15
III.4. ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE « ETUDE DE LA FAISABILITE » : ....... 17
III.5. CONCLUSION ............................................................................................................ 21
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES……………………22
IV.1. INTRODUCTION ........................................................................................................ 22
IV.2. ANALYSE FONCTIONNELLE TECHNIQUE ............................................................ 22
IV.3. PRESENTATION DE LA METHODE FAST .............................................................. 22
IV.4. CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUE ......................................................... 24
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT ................................................. 28
V.1. INTRODUCTION............................................................................................................ 28
V.2. SCHÉMA DE LA TABLE ÉLÉVATRICE ....................................................................... 28
V.3. CALCULE DES REACTIONS APPLIQUEES SUR LA TABLE SUPERIEURE
(PLATEFORME) ........................................................................................................................ 28
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME .................................................. 34
VI.1. INTRODUCTION ........................................................................................................ 34
VI.2. SCHEMA SYNOPTIQUE ............................................................................................ 34
VI.3. GRAFCET ................................................................................................................... 35
VI.4. MATÉRIEL ................................................................................................................. 37
VI.4.1. Carte arduino ............................................................................................................ 37
VI.4.2. Capteurs d'obstacles KY-032 IR ................................................................................ 37
VI.4.3. Botton poussoir ......................................................................................................... 38
VI.4.4. Relais ....................................................................................................................... 38
VI.4.5. Distributeur pneumatique .......................................................................................... 39
VI.5. CIRCUIT DE COMMANDE ........................................................................................ 40
CONCLUSION GENERALE ...................................................................................................... 41
ANNEXE .................................................................................................................................... 42
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES ...................................................................................... 44
Liste de figures
Figure 1. 1: Local de SEBN TN de Erttiyeh-Jendouba ....................................................................2
Figure 1. 2: Répartition du groupe SUMITOMO ELECTRIC BORDNETZE en Europe et en
Afrique du nord .............................................................................................................................3
Figure 1. 3: Organigramme de la société ........................................................................................6
Figure 1. 4: Câblage Passat B8 .......................................................................................................7
Figure 1. 5: Clients SEBN-TN .......................................................................................................7

Figure 2. 1: Table élévatrice simple ciseaux ...................................................................................9


Figure 2. 2: Table élévatrice double ciseaux ................................................................................. 10
Figure 2. 3: Table élévatrice triple ciseaux ................................................................................... 10
Figure 2. 4: Table élévatrice mobile ............................................................................................. 11
Figure 2. 5: Table élévatrice à soufflet .......................................................................................... 11
Figure 2. 6: Monte-charge à colonnes ........................................................................................... 12
Figure 2. 7: Nacelle élévatrice ...................................................................................................... 12
Figure 2. 8: Bloc d'alimentation.................................................................................................... 13

Figure 3 1: description globale de système ................................................................................... 15


Figure 3 2: Diagramme bete a cones ............................................................................................. 16
Figure 3 3: Diagramme PIEUVRE ............................................................................................... 18
Figure 3 4: Graphe d'hiérarchisation ............................................................................................. 21

Figure 4. 1: Diagramme FAST ..................................................................................................... 27

Figure 5. 1: structure de la table élévatrice.................................................................................... 28


Figure 5. 2: Table au niveau haute ................................................................................................ 32
Figure 5. 3: Table au niveau bas ................................................................................................... 32

Figure 6. 1: Schéma synoptique du dispositif à réaliser ................................................................. 34


Figure 6. 2: Grafcet point de vue commande ................................................................................ 35
Figure 6. 3: Carte arduino ............................................................................................................ 37
Figure 6. 4: capteur infrarouge KY-032 ........................................................................................ 38
Figure 6. 5: Bouton poussoir ........................................................................................................ 38
Figure 6. 6: Relais 4 canaux ........................................................................................................ 39
Figure 6. 7: distributeur pneumatique ........................................................................................... 39
Figure 6. 8: circuit de commande ................................................................................................. 40
Liste de Tableaux
Tableau 1. 1: Fiche technique de SEBN .........................................................................................3

Tableau 3. 1: degrés de flexibilité ................................................................................................. 18


Tableau 3. 2: Caractéristiques des fonctions des services .............................................................. 19

Tableau 4. 1: valorisation d'interet ................................................................................................ 24


Cahier de Charges

Dans le cadre de projet de fin des études, niveau mastere en fiabilité risque et maintenance
industriel, au sein Centre sectorielle de formation de maintenance industrielle, la société
SBEN TN a proposé de faire une «table élévatrice mobile programmée » qui permet de
changer la position de la machine de marquage de câble selon notre besoin.

Les objectifs de ce projet sont :

1. Minimiser le temps d’arrête de production.


2. Minimiser l’effort de transport.

3. Minimiser l’espace de travail occupe.

Le système actuel c’est une table avec galet simple.

Nous travaillons pour concevoir une table élévatrice automatisée, avec l’utilisation de carte
Arduino.

On va contrôler la position de la table élévatrice par deux buttons poussoir .


INTRODUCTION GENERALE
Le projet de fin d’étude marque la fin de notre formation en tant que techniciens supérieurs
à l’ISET. Donc, il représente la possibilité de mettre en œuvre toutes nos connaissances
théoriques requises durant les 5 dernières années d’études à l’institut puisqu’il offre une
meilleure confrontation avec le milieu de travail avant de s’intégrer réellement dans la vie
professionnelle.

Ce projet de fin d’étude a été réalisé dans la société SEBN.TN dans le but d’étudier et
concevoir une table élévatrice.

Dans cette perspective, notre projet parait comme une solution répondant à ces besoins. Pour
se faire, nous avons concentré notre recherche sur six axes différents pour obtenir le besoin.
En effet le premier chapitre de ce rapport est réservé à la présentation de la société et à la
mise en situation du projet. A la fin de ce chapitre la problématique sera exposée.

L’étude bibliographique se traite dans le deuxième chapitre ou nous mentionnons une idée
générale sur les tables élévatrices. Ensuite une analyse fonctionnelle du besoin fera l’objet
d’un troisième chapitre, dans lequel nous identifions les fonctions de service validées et
caractériser qui seront la base de l’élaboration de cahier de charges fonctionnelle “C.D.C. F“
pour chaque sous ensemble du table.

La recherche des solutions technologiques pour chacune des fonctions des services établit le
quatrième chapitre qu’est l’analyse fonctionnelle technique et pour aboutir à une meilleure
solution, il est nécessaire de faire une recherche progressive et descendante des fonctions
technique a partir de chacun chapitre des services qui répondent aux exigences du “CDCF“
Au niveau de cinquième chapitre, nous étudions le dimensionnement et la validation de la
solution retenue dont la modélisation de la station est réalisée par SOLIDWORKS 2017.
Finalement nous finissons par le sixième chapitre consacré au concevoir le système de
commande de la table

1
CHAPITRE I : PRESENTATION DE
L’ENTREPRISE D’ACCUEIL
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

CHAPIT RE I : PRESEN TATION DE L’EN TREPRISE D’ ACCU EIL

I.1. INTRODUCTION
Dans ce chapitre nous allons présenter la société SEBN ses principales phases de
développement, son organisation interne, et les missions des différents services de cette
entreprise

I.2. PRÉSENTATION DE L’ENTREPRISE


Sumitomo Electric Bordnetze SE est un membre du groupe Sumitomo Electric Industries.
La société a été fondée en 1986 sous la forme d'une coentreprise entre Volkswagen AG et
Siemens AG, sous le nom de Volkswagen Bordnetze GmbH.
Sumitomo Electric Industries a repris l'entreprise en 2006 opère sous le nom de Sumitomo
Electric Bordnetze (SEBN). Depuis plus de 25 ans, notre société s'est établie avec succès
sur le marché et peut se prévaloir d'une histoire intéressante.
La société SEBN-TN est implantée à Zone Industrielle ERTTEYEH Jendouba.

Figure 1. 1: Local de SEBN TN de Erttiyeh-Jendouba


La société SEBN est totalement exportatrice, elle a pour objet la production,
l’industrialisation et le développement d’ensemble électroniques.
Elle est spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câble pour l’automobile (câblage).
Les quantités fabriquées sont dirigées vers l’export.

I.3. GROUPE SEBN


SEBN emploie actuellement plus de 25 000 personnes sur 21 sites dans le monde. La figure
2 présente les locations de production en Europe et en Afrique du nord

2
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

Figure 1. 2: Répartition du groupe SUMITOMO ELECTRIC BORDNETZE en Europe et en Afrique


du nord

I.4. DÉSIGNATION ET HISTORIQUE


Tableau 1. 1: Fiche technique de SEBN
Fiche technique de SEBN
Nom SUMITOMO ELECTRIQUE BORDNETZE-TUNISIA
Société mère SEBN-Allemagne
Date de création 17 /09/2008
Entrée de production 15/03/2009
Siège social Zone Industrielle Bullarégia
Capitale social C.a.1.770.000B (1770000 millions de dinars)
Domaine d’activité Fabrication des faisceaux de câble pour l’automobile (câblage)
Type de marché Société totalement exportatrice
Produit initiale Module de câble pour VW Passent B8
Nos principaux clients Volkswagen / SEAT / SKODA Koroq
Nos principaux SEBN-PL
fournisseurs
Nos Actionnaires Volkswagen

3
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

I.5. LES DÉPARTEMENTS DE L’ENTREPRISE


I.5.1. Direction Générale
La souveraineté du pouvoir que détient le conseil d'administration est délégué au directeur
générale qui se charge des activités suivantes :
· L'élaboration des politiques et les choix des objectifs qui doivent être atteints dans le cadre
de la politique choisie: l'organisation, la gestion et la maîtrise des moyens techniques,
matériels, financiers et humains afin d'assurer le bon fonctionnement de l'entreprise et son
développement.
I.5.2. Département Qualité
Dans la SEBN-TN, la qualité est une notion très intéressante et important pour objectif à
atteindre une qualité performante non concurrente
Parmi ces services on peut citer :
Le service qualité des matières premières : contrôle la matière première (fil
conducteur et autre accessoire).
Qualité des produits finis ou semi finis : contrôle les produits du câblage dans la
zone d’assemblage et contrôle du fil conducteur dans la zone de coupe.
Le choix des fournisseurs selon la qualité des produits offerts.
I.5.3. Département Logistique
Le service logistique permet de :
Gérer l’approvisionnement et les stocks des composants.
Gérer le magasin et les flux internes.
Gérer le niveau de stock des produits et les stocks obsolètes.
Gérer la logistique transport, livraison et réception.
Suivre et optimiser les coûts de transport associés.
Livrer le client à temps
I.5.4. Département Production des faisceaux électriques automobiles
Ce service réalise et suit toutes les actions nécessaires pour atteindre des objectifs relatifs à
la production et à la bonne qualité de ces produits. Parmi ces services on peut citer:
Préparation du plan de production en prenant en compte les priorités du client.
Vérification de la mise en état des postes de travail.
Façonnage des modules (préparations, encliquetage, Bandage, Montage des
composants…).

4
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

I.5.5. Service Maintenance


Il assure la réception, la mise en marche et la maintenance préventive et curative des outils
et des machines ainsi que tout autre moyen de fabrication.

I.5.6. Service Planification


Ce travail est axé essentiellement sur la documentation technique, la liste des composants,
le mode opératoire ou la méthode de travail dans la zone a pour but d’achever les objectifs
suivants
Développer les processus de production
Analyser et traduire les modifications clients
Évaluer la faisabilité et mettre en place les modifications clients/interne.
Optimiser les coûts / délai de développement produit.
I.5.7. Service Informatique
Ce service s’occupe des taches suivantes :
La responsabilité des prestations informatiques
La production de l'information
La maintenance du matériel et logiciel informatique.
I.5.8. Services des affaires financières
Ces services ont été réalisées pour :
Assurer le respect des méthodes comptables et des procédures.
Veiller au bon fonctionnement du système d’information électronique et entretien le
matériel informatique du site
I.5.9. Direction des ressources humaines
Ce service a été réalisée pour :
Assure la gestion et l’administration du personnel (effectifs, absentéisme, paie,
congés, etc.).
Mettre en place les actions de recrutement, de formation, de communication,
d’hygiène et de sécurité.

5
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

I.6. ORGANIGRAMME
L’entreprise embauche 4000 employée (cadres ; agents de maitrise et agents d’exécution).
Il existe trois équipes de travail par jour :
1. Une équipe de 6:00 à 14:00
2. Une équipe de14 :00 à 22:00
3. Une équipe de 22:00 à 6:00
Chaque équipe change son horaire d’une semaine à une autre en parallèle avec le service
contrôle qualité.
Toutes ces équipes sont pilotées et supervisée par un superviseur de production.
Les départements mentionnés précédemment sont représentés selon l’organigramme
suivant :

Figure 1. 3: Organigramme de la société


I.7. PRODUITS
L’usine SEBN TN de Jendouba produit essentiellement des faisceaux électriques pour
l’industrie automobile allemande. Ces faisceaux sont assemblés de manière à former des
variantes chacune appartenant à un projet. La variante est un câblage assemblé d’un
dispositif soit à l’intérieur du véhicule ou au compartiment du moteur. Ils sont livrés aux
clients sous la forme d’une installation complète – le projet- prête à être installée directement
sur le véhicule.

6
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

Figure 1. 4: Câblage Passat B8

I.8. Clients
SEBN TN est le fournisseur du leader allemand de l’industrie automobile : Volkswagen.
L’entreprise SEBN-TN procure une installation de câblage complète pour les véhicules
appartenant au groupe Volkswagen : SEAT, SKODA et Passat B8.

Figure 1. 5: Clients SEBN-TN

I.9. PROBLÉMATIQUE
I.9.1. Cadrage de projet
Avec l’évolution de la concurrence, des exigences des clients, de l’innovation au niveau des
ressources et méthodes de gestion de production, la réactivité des entreprises devient
incontournable. Ainsi, plutôt que de chercher à définir l'industrie à partir de critères précis,
il semble plus facile de réorganiser toute activité destinée à produire durablement des biens
et des services marchands, mettant en œuvre des moyens humains, des ressources matérielles
et des moyens financiers, dans un but lucratif. La disponibilité des ressources matérielles
constitue donc un pilier dans la continuité des activités de l’entreprise. Pour réduire les coûts
et délais, l’entreprise SEBN guérir a décidée de revoir son environnement en matière
d’organisation de leur processus support à la production. Le projet consiste à faire une étude
approfondie du processus de production afin de proposer des actions pour minimiser le temps
d’arrêt de production. Dans l’entreprise SEBN et spécifiquement dans la service
maintenance on a remarqué que le transport et l’installation de la machine de marquage a
l’avant de la machine de découpe prend beaucoup de temps et effort

7
CHAPITRE I : PRESENTATION DE L’ENTREPRISE D’ACCUEIL

I.9.2. Critique de l’existant


Perte du temps de la production
Risque sur la machine et l’ouvrier
Dans ce cadre le responsable de service propose de faire un système de déplacement pour
la machine de marquage de câble
I.9.3. La Solution proposée
Notre projet consiste à réaliser un système de table élévatrice mobile qui vise à sert à
changer la position de la machine de marquage selon le besoin.
Le but du système d’accès :
Minimiser le temps d’arrête de production.
Minimiser l’effort de transport.
Minimiser l’espace de travail occupe.

I.10. CONCLUSION
Au cours de ce premier chapitre, nous avons présenté globalement le groupe SEBN, son
organisation, ses services, la position qu’occupe son site de production au sein du groupe et
son organigramme et problématique en fin la solution proposée.

8
CHAPITRE II : ETUDE
BIBLIOGRAPHIQUE
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

CHAPIT RE II : ETU DE BIBLIOG RAP HIQU E

II.1. INTRODUCTION
Notre projet consiste à faire l’étude et la conception d'une table élévatrice. Une table
élévatrice, encore appelée table à ciseaux, est un matériel de manutention permettant de lever
ou de baisser une charge. Le mouvement d'élévation est assuré par un vérin pneumatique ou
hydraulique. La course du vérin est amplifiée par des ciseaux, en application du principe de
levier. Les tables élévatrices sont très souvent utilisées pour travailler dans une position la
plus ergonomique possible.

II.2. FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME


Le mouvement de levage est généré lorsque le package de ciseaux est ouvert par l'action des
cylindres dans le bloc hydraulique, et le mouvement de descente lorsque l'huile dans le
cylindre est retournée vers le réservoir, le paquet de ciseaux se ferme.

II.3. LES DIFFERENTS TYPES DES TABLES


ELEVATRICES
II.3.1.Chariot élévatrice
II.3.1.1. Table élévatrice simple ciseaux
C’est un modèle de table élévatrice qui contient un seul ciseau, elle est utilisée pour
l’élevage de courte hauteur.

Figure 2. 1: Table élévatrice simple ciseaux

9
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

II.3.1.2. Table élévatrice double ciseaux


C’est un modèle de table élévatrice qui contient 2 ciseaux, elle est utilisée pour
l’élevage de moyenne hauteur.

Figure
Figure 7 :2.Table
2: Table élévatricedouble
élévatrice double ciseaux
ciseaux
II.3.1.3. Table élévatrice triple ciseaux
C’est un modèle de table élévatrice qui contient 3 ciseaux, elle est utilisée pour
l’élevage de grande hauteur.

Figure 2. 3: Table élévatrice triple ciseaux

10
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

II.3.2.Monte-charge
 Table élévatrice mobile
Forte et maniable, optimal pour lever et transporter des charges de tous genres jusqu'à 400
kg ou des levées jusqu'à 1,2 m. Le châssis stable, comprenant 2 galets fixes et 2 roues
pivotantes ainsi qu'un frein à pied, assure un positionnement sûr. La construction robuste à
cadre chromé et tige de piston chromée dur promet une longue fiabilité .

Figure 2. 4: Table élévatrice mobile

 Table élévatrice à soufflet


Cette table élévatrice permettant à l'opérateur de gérer lui-même sa hauteur de plateau
de manière à régler sa propre hauteur ergonomique. Le soufflet de protection en toile
polyester fixé sous le plateau et comporte des plis renforcés par des lamelles de PVC.

Figure 2. 5: Table élévatrice à soufflet

11
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

 Monte-charge à colonnes
Le plateau est une plate-forme en tôle lisse ou antidérapante, guidée verticalement par des
galets bidirectionnels. Elle comporte des rambardes normalisées sur les faces sans accès.
Le vérin hydraulique est placé en vertical, il assure la course totale équipé d'un moulage il
permet de multiplier cette course.

Figure 2. 6: Monte-charge à colonnes

 Nacelle élévatrice
Cette nacelle permet d'évoluer en intérieur et extérieur et d'accéder à des zones très
confinées grâce à un faible encombrement au sol. Elle garde néanmoins une zone de travail
importante grâce à un bras pendulaire. Des mouvements d'élévation et de translation
proportionnelle et précise permettront d'améliorer l’efficacité et d'évoluer en toute sécurité
lors d'opération de maintenance ou d'entretien de sites industriels.

Figure 2. 7: Nacelle élévatrice

12
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

II.4. L'ALIMENTATION
L'alimentation (en général électro-hydraulique) consiste en un moteur électrique, une
pompe hydraulique, un réservoir hydraulique, tuyauterie, robinetterie et système de
contrôle électrique.

Figure 2. 8: Bloc d'alimentation

II.5. AVANTAGE D’UTILISATION DES TABLES


ELEVATRICES :
 Plateforme stable :
À la différence des treuils, grues ou manipulateurs, les tables élévatrices à ciseaux
disposent d’une plateforme stable pour le levage et l’abaissement de matériel. La
probabilité de laisser tomber une pièce de manière accidentelle est plus faible et le
danger de voir une charge suspendue se balancer et causer des blessures au personnel
est éliminé.
 Réglage infini de la hauteur :
Une table élévatrice est conçue pour se déplacer doucement vers le haut ou vers le bas
jusqu’à la hauteur désirée et pour maintenir cette hauteur même en cas de panne de
courant.

 Polyvalence
Les tables élévatrices peuvent être fournies avec une large gamme d’accessoires, tels que
convoyeurs à rouleaux, plateaux tournants, rampes, abatants... ainsi qu'avec des plateformes
munies d'installations spéciales telles qu'étaux et autres dispositifs de positionnement
automatique. Les tables élévatrices peuvent être livrées avec des socles sur roulettes ou avec
des châssis de manutention.

13
CHAPITRE II : ETUDE BIBLIOGRAPHIQUE

 Mouvement programmable
Le mouvement peut être programmé, et les tables peuvent être intégrées à des systèmes
spéciaux de manutention et des lignes de production.

 Course de levage verticale importante


Une table élévatrice peut être installée dans une fosse pour obtenir une hauteur
d’abaissement de zéro absolu ou sur des versions à hauteur du plancher ou montées au sol,
ou équipée de multiples articulations en ciseaux pour un levage extrêmement haut. Une
autre option est la table élévatrice extra-plate. En raison de sa faible hauteur en position
rétractée, la table élévatrice extra-plate ne nécessite pas l’installation dans une fosse
puisqu’elle peut être directement installée au sol.

 Faible maintenance

Les tables élévatrices sont des machines robustes et résistantes, conçues pour des années
d’utilisation avec un niveau minimal de maintenance.
 DOMAINES D’UTILISATION
Les tables élévatrices sont utilisées dans tous les secteurs industriels où des levées de charges
sont nécessaires. Elles sont également intégrées dans des chaines de montage et
d'assemblage. Elles représentent également une alternative économique dans des projets
d'élévateurs et de monte charges. Les tables élévatrices sont utilisées dans la construction de
bâtiments publics et privés, dans l'implémentation d'équipements favorisant l'accessibilité
des personnes à mobilité réduite ainsi que dans des solutions sur mesures pour le traitement
des ordures ménagères. Enfin, les tables élévatrices sont souvent un élément clef de la
politique ergonomique des entreprises.

II.6. CONCLUSION
Afin de déterminer la recherche bibliographique à propos les tables élévatrices on a trouvé
beaucoup de model multi commande et parmi ces derniers on va fait un choix sur trois tables
différents qui on va les traiter dans le chapitre suivant.

14
CHAPITRE III : ANALYSE
FONCTIONNELLE
CHAPITRE III : ANALYSE FONCTIONNELLE

CHAPI TRE I I I : ANALYSE FONCTI ONNELLE

III.1. INTRODUCTION
Chaque produit industriel passe par un cycle de vie dès l’idée jusqu’à l’utilisation et pour
assurer le fonctionnement correct de notre projet il faut bien étudier l’analyse fonctionnelle,
c’est un outil performant, caractériser, ordonner, hiérarchiser et valoriser les fonctions d’un
produit. Elle permet d’avoir une vision claire des exigences attendues du produit. Ceci
permet :
- D’aboutir à un cahier des charges précis du produit attendu.
- Répondre au besoin d’utilisateur satisfait.

III.2. MODÉLISATION DU SYSTÈME


- Fonction globale : change la position de la machine de marquage.
- Matière d’œuvre entrante(MOE) : machine en position initiale.
- Matière d’œuvre sortante(MOS) : machine en position finale.
- Donnés de contrôle : énergie électrique(WE), énergie pneumatique(WP),
Programme, machine de marquage, opérateur.
- Processeur : Table élévatrice mobile.

Figure 3 1: description globale de système

III.3. ANALYSE DE BESOIN


Il convient dans un premier temps de rechercher l’information nécessaire pour identifier les
différentes phases du cycle de vie du produit. Pour chaque situation, il est recommandé de
lister les éléments, personne, matériels, matières qui constituent l’environnement du produit.
Les activités qui suivent vont être réalisées pour chacune des phases du cycle de vie de
produit au sein du groupe de travail qui a été mis en place.
 Saisir les besoins :
15
CHAPITRE III : ANALYSE FONCTIONNELLE

Cette phase du cycle de vie d’un produit industriel concerne plus particulièrement
les services qualité et service commerciale. Les activités des société SEBN.TN sont
attachées directement aux faisceaux des câbles de l’automobile, pour préparer ces derniers
la société utilise des machines de coupage de câble, mais le problème apparaisse lors le
rangement et l’installation de la machine de marquage a l avant de la machine de coupage
afin de marquer les câble avant les couper, ou à cause de difficulté au niveau de la méthode
de transport. Pour cela la société décide de fabriquer une table qui assure le déplacement la
machine de marquage sur place en positions de rangement et d’utilisation en toute sécurité.
L’outil considéré est une table élévatrice mobile.

 Enoncer le besoin :
Pour justifier la conception de notre projet, il faut expliciter l’exigence fondamentale
qui exprime avec rigueur le but et les limites de l’étude. Afin d’énoncer le besoin, il faut
poser les trois questions suivantes concernant notre projet :

Figure 3 2: Diagramme bete a cones

 Validation de besoin :
Afin de bien déterminer le besoin que la table doit satisfaire, il faut vérifier que le
niveau de satisfaction de notre produit reste assez élevé, pour se faire, on doit répondre aux
questions suivantes :
 Pourquoi se besoin existe ?
 Pour minimiser le temps d’arrêt de production.
 Pour minimiser l’espace de travail occupe.
 Pour minimiser l’effort de transport.
 Comment le système évolue ?

16
CHAPITRE III : ANALYSE FONCTIONNELLE

 Le besoin peut évoluer lorsqu’en trouve une autre solution


économique et plus automatisée.
 Quand le système disparaît ?
 En cas ou la société va arrêter sa production.
 Apparition d’autre système.
 Conclusion
Le besoin existe, il ne va pas disparaitre à moyen terme, donc le besoin est validé.

III.4. ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE « ETUDE DE


LA FAISABILITE » :
Cette étude consiste à traduire, tous les éléments que nous venons de réunir et à vérifier la
viabilité de notre projet.
1. Identifier les fonctions de services :

Il s’agit pour chaque phase de cycle de vie de produit de dresser les inters acteurs qui
se trouvent en situation d’interagir avec le système.
On utilise pour cela un outil de la méthode APTE c’est la Pieuvre.
Éléments d’environnement :
1. Machine de marquage ;
2. Opérateur ;
3. Normes de sécurité ;
4. Techniques de commande ;
5. Milieu de travail ;
6. Prix ;
7. Énergie de commande ;

17
CHAPITRE III : ANALYSE FONCTIONNELLE

Figure 3 3: Diagramme PIEUVRE


 Identification des fonctions de service :
Les fonctions principales:
1. FP1 : Permettre à l’opérateur de déplacer la machine de marquage en deux
positions.
2. FP2 : Protéger l’opérateur de danger.
Les fonctions contraintes:
1. FC1 : Respecter les normes de sécurité.
2. FC2 : Avoir un prix acceptable
3. FC3 : protéger le milieu de travail.
4. FC4 : occuper un petit espace de rangement.
5. FC5 : s’adapter aux énergies disponibles.
6. FC6: commander la table.
 Caractériser les fonctions de service
Le processus de conception induit de fréquentes prises de décisions afin de valider une
solution par rapport au CDCF. On établit une base d’évaluation du niveau de satisfaction
des fonctions de service afin de prendre des décisions objectives. Donc, chaque fonction de
service est caractérisée par des critères d’appréciation dont chacun est associé à un niveau
et à une flexibilité.

Tableau 3. 1: degrés de flexibilité

Flexibilité Classe de flexibilité Niveau de flexibilité

Nulle F0 Imperative
Très faible F1 Non Négociable
Faible F2 Peu Négociable

Bonne F3 Négociable
Forte F4 Très négociable

18
Tableau 3. 2: Caractéristiques des fonctions des services

Fonction de service Critère Niveau


Flexibilité

Classes Limites d’acceptation


FP1 : Permettre a l’opérateur de déplacer Vitesse d’élever ou de baisser la 1m/min F1 1. ±0.1m/min
la machine de marquage selon la besoin machine. 800 mm F1
2. ±50mm
Hauteur de levage 400 mm F1 3. ±40mm
Longueur de tanslation F1 4. ±2 kg
Poids 18 kg
FP2 : Protéger l’opérateur de danger Distance minimale de l’opérateur 0.5m F0 ± 0.2m

FC1 : Respecter les normes de sécurité. Norme relative à la manutention Vrai F1


Validation des spécifications des Vrai F1
normes
FC2 : Avoir un prix acceptable Cout totale 700 DT F3 ±50 DT
FC3 : Résister au milieu de travail Traitement pour ambiance agressive Sablage et peinture F3
adaptée
FC4: Occupé un petit espace de rangement. Forme Être la moins F2
volumineuse
possible
FC5: s’adapter aux énergies disponibles. Energie électrique 7v-12v et F0
Energie pneumatique 24v
8-10 bar
FC6 : commander la table Réglage et asservissement Contrôle et F0
suivie de
fonctionnement

19
Chapitre III

 Hiérarchiser les fonctions de services :

Importance relative Note


Equivalence 0
Légèrement supérieur 1
Moyennement supérieur 2
Nettement supérieur 3

Figure 3 4: Matrice d'hiérarchisation

20
Chapitre III

Figure 3 5: Graphe d'hiérarchisation

III.5. CONCLUSION
 L’analyse fonctionnelle permet :
1. De mieux définir le besoin
2. De mieux adapter le produit au besoin
3. De ne rien oublier au moment de la conception
4. D’innover
5. De diminuer les modifications de mise au point
6. La synergie du travail de groupe
 La combinaison de la rigueur et de la créativité

21
CHAPITRE IV : CHOIX DES
SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

CHAPI TRE I V : CHOI X DES SOLUTI ONS TECHNOLOGI QUES

IV.1. INTRODUCTION
Pour concrétiser les fonctions de services dégagées dans le chapitre précédent, nous allons
effectuer une analyse fonctionnelle technique qui devra nous conduire au choix des solutions
technologiques. Nous utiliserons dans ce cas la méthode FAST. Etude théorique

IV.2. ANALYSE FONCTIONNELLE TECHNIQUE


L’analyse fonctionnelle technique a pour objectif d’observer la manière selon laquelle un
produit rend les services attendus, elle doit conduire à travers l’analyse intérieure du produit,
à la définition des fonctions techniques dont leur conjugaison conduit à la réalisation des
fonctions de service lors de l’l’A.F.B.

IV.3. PRESENTATION DE LA METHODE FAST


On profite de la méthode FAST: « Function Analysis System Technic », cet outil établie le
lien entre le besoin fondamental et l’architecture d’un produit tout en passant par les
fonctions de services et les fonctions techniques.
Selon le cas dans lequel existe notre projet : préconception d’un produit existant ou
conception d’un nouveau produit, on parle de FAST descriptif ou créatif.
En ce qui concerne notre projet on utilise le FAST créatif.
FAST créatif : « séquence d’utilisation » :
FP1 : Permettre à l’opérateur de transporter la tourelle vers l’atelier de lavage

S1: clapet anti


retour
maintenir en
positon S2: distributeur
a postion
mediane ferme
verin
monte charge
pneumatique
systeme d
lever et entrainement
FP1 baisser la
machine guidage en
articulation +
rotation des
cousinnet
liaisons pivot

les cisseaux Guidage en


translation
galets de S1: rails
l’extrémité
deplacement des ciseaux
de la table verin avec la plate S2: galets
pneumatique forme et le
châssis
22
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

FC1 : Respecter les normes de sécurité.

FC5 : s’adapter aux énergies disponibles

armoire electrique de machine


Énergie électrique
de coupage

FC5
se connecter au
Énergie pneumatique
reseau

23
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

FC6 : commander la table

IV.4. CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUE


 Critère de choix :
Tableau 4. 1: valorisation d'interet

Note Intérêt de la solution

1 Douteuse

2 Moyenne

3 Bien adapté

S1: capet anti retour

Maintenir en position

S2: distributeur a position


mediane ferme

24
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

S1 S2

Critère Coefficient α Note Total Note Total

fonctionnalité 4 2 8 3 12

fiabilité 3 2 6 2 9

réalisabilité 2 1 4 2 6

Coût 3 2 6 3 9

montabilité 2 1 4 2 6

Total pondéré 28 42

 La solution 2 est la plus adéquate

S1 S2

Critère Coefficient α Note Total Note Total


fonctionnalité 4 3 12 2 8
fiabilité 3 3 9 2 6
réalisabilité 2 2 4 3 6
Coût 3 2 6 2 6
montabilité 2 2 4 3 6

Total pondéré 39 32
 La solution 1 est le meilleur

25
CHAPITRE IV : CHOIX DES SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES

S1: Carte elecronique

commande de la table

S2: sécurité électrique

S1 S2

Critère Coefficient α Note Total Note Total


fonctionnalité 4 3 12 2 8
fiabilité 3 2 6 2 6
réalisabilité 2 3 6 2 4
Coût 3 3 9 2 6
montabilité 2 3 6 2 4
Total pondéré 39 32

 La solution 1 est le meilleur

Fonction Solution convenable


Maintien en position S2 : distributeur a position mediane
ferme
Guidage en translation de l'extrémité des ciseaux S1 : galets
avec le plateforme et le châssis
Commande de la table S2 : carte electronic

26
Figure 4. 1: Diagramme FAST

27
CHAPITRE V : CALCULE ET
DIMENSIONNEMENT
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

CHAPIT RE V : CALCU LE ET DI MEN SION N EMEN T

V.1. INTRODUCTION
Cette étude consiste à effectuer un calcul géométrique aboutissant au
dimensionnement de la table suivie de calcul des réactions aux différentes
articulations afin de pouvoir caractériser les vérins pneumatiques.

V.2. SCHÉMA DE LA TABLE ÉLÉVATRICE

Composant quantité Désignation

1 1 Plateforme

2 4 ciseaux

3 4 galets

4 1 Châssis

Figure 5. 1: structure de la table


élévatrice
V.3. CALCULE DES REACTIONS APPLIQUEES SUR LA
TABLE SUPERIEURE (PLATEFORME)

Charge W

A B C
D= 600
Ra Rc

w: Force appliquée par la charge


w = 200N
AC =D ; AB = D/2 avec D=600 mm

0 0 0 0 0 0
{𝑇𝐴 } = {Ra|0} {TB } = {−Rb|0} {Tc } = {Rc|0}
0 0 A 0 0 B 0 0 C

28
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

Transfert vers le point A :


0 0 0 0
{𝑇𝐴 }𝑏 = {−Rb| 0 } {𝑇𝐴 }𝑐 = {Rc| 0 }
0 −300 ∗ Rb 0 600 ∗ Rc

On applique le PFS :
1) ∑ 𝐹 𝑒𝑥𝑡 = 𝑅𝑎 − 𝑅𝑏 + 𝑅𝑐 = 0

2) ∑ 𝑀𝑓𝑡 𝑒𝑥𝑡/𝐴= −𝑅𝑏 ∗ 300 + 600 ∗ 𝑅𝑐 𝑅𝑐 = (𝑅𝑏∗300)/ 600

Or 𝑅𝑏 = 𝑊= 200 𝑁 alors 𝑅𝑐 = (200∗300)/600 = 100 𝑁 L’équation 1 donne : Ra =Rb - Rc


Ra = 200 – 100 = 100 N

Ra = 100 N

Rb= 200 N

Rc= 100 N

1. Torseur de cohésion :
1. Coupure entre A et B : 0≤ x ≤300

0 0
{Tcoh }G = {TA }G = {−Ra| 0 }
0 x ∗ Ra

𝑆𝑖 𝑥 = 0 𝑎𝑙𝑜𝑟 : 𝑇 = −𝑅𝑎 = −100 𝑁


𝑀𝑓𝑔𝑧 = 0 ∗ 𝑅𝑎 = 0 𝑁.mm

𝑆𝑖 𝑥 = 300 𝑎𝑙𝑜𝑟 : 𝑇 = −𝑅𝑎 = −100 𝑁


𝑀𝑓𝑔𝑧 = 300 ∗ 𝑅𝑎 = 30000 𝑁. 𝑚𝑚

29
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

2. Coupure entre B et C : 300≤ x ≤600

G
B C

600 - x =GC

0 0
{Tcoh }G = {Tc }G = {Rc| 0 }
0 (600 − x) ∗ R𝑐

𝑆𝑖 𝑥 = 300 𝑎𝑙𝑜𝑟 : 𝑇 = 𝑅𝑎 = 100 𝑁


𝑀𝑓𝑔𝑧 = (600-300) ∗ 𝑅c = 30000 𝑁.mm

𝑆𝑖 𝑥 = 600 𝑎𝑙𝑜𝑟 : 𝑇 = 𝑅𝑎 = 100 𝑁


𝑀𝑓𝑔𝑧 = (600-600) ∗ 𝑅c = 0 𝑁. 𝑚𝑚

Condition de résistance à la flexion :

𝐌𝐟𝐳𝐦𝐚𝐱 𝐑ⅇ
𝛅𝐦𝐚𝐱 = ≤ 𝐑𝐏 =
𝐈𝐆𝐙 𝐬
[ ]
𝐕

Or,

1. D∗e3
IGZ = Avec e = l’épaisseur de la platform
12

e
2.
𝑉=
2

IGZ D∗e3 2 D∗e2


1. = ∗ =
V 12 e 6

30
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

6 Mfzmax Re
δmax = ≤ R P =
D ∗ e2 s
On a choisi le matériau Acier S275 avec Re = 275 MPa

Application numérique :

Re = 275 MPA

s=2

Rp = 137,5 MPA

√6Mfzmax
δmax = ≤e
D ∗ 137.5

6∗30000 300
e ≥√ = √
600∗137.5 137.5

e ≥ 1.47 mm
Sélection de vérin :

Donne :
P = 20 kg Fv= 200N
Cource : 250 mm
Pression : 10 bars
(𝑫𝟐 − 𝒅𝟐 )
𝑭𝒗 = 𝑷 × 𝝅 ×
𝟒
𝜋 × (𝐷2 − 𝑑 2 ) 4 × 𝐹𝑣
× 𝑃 > 𝐹𝑣 ⇒ (𝐷2 − 𝑑 2 ) >
4 𝜋×𝑃
4 × 𝐹𝑣 4 × 200
𝐷2 − 𝑑 2 >= = = 25.46 𝑐𝑚
𝜋×𝑃 𝜋 × 10
On choisit un diametre normalisé D =63 mm et le diametre d’alésage 20 mm force
théorique en attraction (ANNEXE 2):

𝐷2 − 𝑑 2 = 632 − 202 = 3569 > 2546

𝑫² − 𝒅𝟐
𝑭𝒕𝒉 = 𝑷 × 𝝅 ×
𝟒
31
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

𝑭𝒕𝒉 : Force théorique


P : Pression
6.3² − 22
𝐹𝑡ℎ = 10 × 𝜋 ×
4
Fth = 280𝑁
𝐹𝑡ℎ 280
𝑅= = = 28 𝑁
10 10
Fréel = 𝐹𝑡ℎ − 𝑅
Fréel = 280 − 28
Fréel = 252 𝑁
Fréel 𝑡𝑟𝑎𝑐𝑡𝑖𝑜𝑛 > 𝐹𝑣

2. Table en 3D :

Figure 5. 2: Table au niveau haute

32
CHAPITRE V : CALCULE ET DIMENSIONNEMENT

Figure 5. 3: Table au niveau bas

33
CHAPITRE VI :
AUTOMATISATION DU SYSTEME
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

CHAPIT RE VI : AU TOMATIS ATION DU SYSTEME

VI.1. INTRODUCTION
Pour l’automatisation de notre système on va réaliser tout d’abord un schéma synoptique
présente les blocs de partie commande puis on doit penser au GRAFCET point de vue
commande et opérative pour simuler les différentes actions qui permet de placer la
machine en respectant les conditions de fonctionnements déjà existantes. En fin on doit
concevoir le circuit de commande

VI.2. SCHEMA SYNOPTIQUE


La figure 23 présente le schéma synoptique englobant les différents modules de base du
circuit de commande à réaliser

Figure 6. 1: Schéma synoptique du dispositif à réaliser


Le schéma synoptique est constitué de :

1. Un bloc d’alimentation.

2. Des actionneurs (vérins) permettant le déplacement de la table.

3. Le process qui représente le déplacement de la table.

4. Un circuit de puissance (relais et distributeur pneumatique) assurant la connexion entre


l’unité de commande et les actionneurs.

5. Des capteurs pour détecter les diffèrent position de la table.

7. Une pupitre de commande qui permet de commander la table.

8. L’unité programmable assurant la synchronisation les différentes fonctions


34
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

VI.3. GRAFCET
Le GRAFCET est un langage graphique pour décrire, étudier, réaliser et exploiter les
automatismes. Il est composé d’un ensemble d’étapes et de transitions représentant le
déroulement du cycle de l’automatisme. Cette représentation graphique permet une
meilleure compréhension de l’automatisme par tous les intervenants.

 Grafcet point de vue operative

Deplacement position haut Deplacement position bas Remise a zero

Avance de verin 1 5 Avance de verin 2


1 Recule de verin
9 1
1 Verin 1 avance Verin 2 avance

2 Maintenir de verin 1 en 6 Maintenir de verin 2 en


position position Maintenir de
2
Verin 1 maintient en position Verin 2 maintient en position 10 verin 1 en
position
3 Recule de verin 2 7 Recule de verin 1
3 Verin 2 recule Verin 1 recule

4 Maintenir de verin 2 en 8 Maintenir de verin 1 en


position
4 position
Verin 2 maintient en Verin 1 maintient en position
position

Figure 6. 2: Grafcet point de vue commande

35
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

capteurs Pre-actionneur
Pos haut : bouton de déplacement vers
position haut
Pos bas : bouton de déplacement vers
position bas
Raz : remise à zéro
P11 : vérin 1 reculé KM2 : recule de vérin 1
P12 :vérin 1 avancé KM1 :avance de vérin 1
P21 :vérin 2 avancé KM4 : avance de vérin 2
P22 :vérin 2 reculé KM3 : recule de vérin 2

36
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

VI.4. MATÉRIEL
VI.4.1. Carte arduino
Une carte Arduino est généralement construite autour d’un microcontrôleur «Atmel »AVR,
et de composants complémentaires qui facilitent la programmation et l'interfaçage avec
d'autres circuits. Chaque module possède au moins un régulateur linéaire 5 V et un
oscillateur à quartz 16 MHz.
Le microcontrôleur est préprogrammé avec « bootloader » de façon à ce qu'un
programmateur dédié ne soit pas nécessaire.
L’utilisation de l’Arduino a plusieurs points forts parmi lesquels on peut citer :
3. L’un des avantages indéniables de ce microcontrôleur est sa facilité d’utilisation qui
fait qu’il est accessible à tous
4. Réalisation programme complexe
5. Connexion facile entre la carte et les composants externes.

Figure 6. 3: Carte arduino

VI.4.2. Capteurs d'obstacles KY-032 IR


Capteur KY-032 permet de détecter des obstacles, une diode infrarouge émet un signal et
en cas de présence d'un obstacle, un récepteur infrarouge reçoit le signal réfléchi par cet
obstacle. La portée de détection est réglable.
Tension de fonctionnement: DC 3.3 V-5 V
Courant de travail: 20mA
Température de travail:-10 degrés + 50 degrés
Distance de détection: 2-40 cm
Interface IO: 4 lignes (-/+/S/EN)

37
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

Signal de sortie: niveau TTL


Mode de réglage: régulation multi-résistante
Angle efficace: 35 °
Taille: 4.5x1.1 cm

Figure 6. 4: capture infrarouge KY-032


VI.4.3. Botton poussoir
Dispositif de commande d'un appareil électrique destiné à être actionné manuellement et
possédant un ressort de rappel

Figure 6. 5: Bouton
poussoir

VI.4.4. Relais
Le relais 4 canaux (Figure 26) joue le rôle d’un interrupteur commandé. Un relais
électromécanique est doté d’un bobinage en guise d’organe de commande. La tension
appliquée à ce bobinage va créer un courant, ce courant produisant un champ
électromagnétique à l’extrémité de la bobine (électro-aimant).
Ce champ magnétique va être capable de faire déplacer un élément mécanique métallique
monté sur un axe mobile, qui déplacera alors des contacts électriques.

38
CHAPITRE VI : AUTOMATISATION DU SYSTEME

Figure 6. 6: Relais 4 canaux

VI.4.5. Distributeur pneumatique


Pour les distributeurs pneumatiques on a choisi des distributeur pneumatique 5/3 à
commande électrique (24v) et avec rappel par ressort a position médiane ferme
Plage de pression : 2,5 à 10 bar.
- Température ambiante / fluide : -5°C à +50°C.
- Fluide : air comprimé filtré lubrifié et non lubrifié.
- Tension de service : 24 V

Figure 6. 7: distributeur pneumatique

39
VI.5. CIRCUIT DE COMMANDE

Figure 6. 8: circuit de commande

40
CONCLUSION GENERALE

Ce projet de fin d’étude, réalisé au sein de la société « SEBN » a pour objectif de réaliser
une table élévatrice mobile qui permet de déplacer la machine de marquage en deux position

La réalisation de ce travail a passé par trois phases essentielles. En premier lieu, nous avons
effectué une étude préalable qui nous a permis d’identifier les besoins de notre système. En
deuxième lieu, On a entamé la partie conception. Enfin, on présente un GRAFCET, cette
représentation graphique permet une meilleure compréhension de l’automatisme par tous les
intervenants.

En guise de conclusion, nous pouvons confirmer que le déroulement de ce projet, nous a


offert une réelle opportunité afin de nous familiariser avec l’environnement de travail de
l’ingénieur et de relever les contraintes et les exigences du milieu industriel.

Ce projet constitue aussi, une expérience professionnelle riche et fructueuse aussi bien sur le
plan technique que sur le plan relationnel.
ANNEXE

Annexe 1: choix vérin

Annexe 2: Programme arduino partie 1


Annexe 2: programme arduino partie 2
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

[1] https://grabcad.com/library?page=2&time=all_time&sort=recent&query
[2] https://www.maxicours.com/se/ distributeurs/
[3] https://www.yumpu.com/fr/document/view/28025625/rapport-242-ko-laurent-fallet
[4] https://grabcad.com/library/scissor-lift-video-inside-1
[5] https://www.virtualbreadboard.com/avatars
Résumé

Ce présent mémoire a été rédigé dans le cadre du projet de fin d’études pour l’obtention du
diplôme de master en fiabilité, risque et maintenance industriel . Ce projet a été effectué au
sein de l’organisme : « la société Sumitomo Electric Bordnetze Du Nord (SEBN) ». Pendant
la période 15 mars 2021 au 31 juin 2021, l’objectif de ce travail est concevoir une table
élévatrice mobile qui permet de changer la position de la machine de marquage selon le
besoin

Mot clé : conception

Abstract

This Project is a part of the graduation final studies project to obtain mastery degree in
fiability, risks and industrial maintenance . The work was realized within « Sumitomo
Electric Bordnetze North (SEBN) ». During the period of 11 mars 2021 to 31 juin 2021, the
objective of this work is to design a mobile lifting table that help changes the position of
marking machine depending on the needs

Key words : design

Vous aimerez peut-être aussi