Vous êtes sur la page 1sur 5

révision DE BAC

Séance directe /5/2021


N1
4TEC DE BAC
Prof karmous
3 3

Chimie

EXERCICE 1 : Equilibre chimique 4pts (30mn)

Données : - Masses molaires atomiques : MH=1 g.mol-1 ;M C=12 g.mol-1; MO =16 g.mol-1
- Masse volumique de l’éthanol: ρ = 0,8 g.cm-3.
On étudie la cinétique de formation d'un ester à partir d'acide méthanoïque(HCOOH) et de
l’éthanol (C2H5OH). On maintient à la température constante θ1 =50°C, une série d’ampoules,
contenant chacune un mélange de n0 =0,5 mol d'acide méthanoïque et de n0 = 0,5 mol d’éthanol
et deux gouttes d’acide sulfurique concentré .Ces ampoules sont toutes préparées à l'instant t =
0, pour suivre l’évolution de la réaction, on dose toutes les heures l'acide restant dans le
mélange.
1°) a- En utilisant les formules semi développées, écrire l'équation de la réactiond'estérification
et nommer l'ester formé.
b- Calculer le volume d’alcool qu’on doit verser dans chacun des ampoules.
c-Dresser le tableau d’évolution de l’avancement de ce système au cours du temps.
d-Exprimer la quantité de matière d'ester formé dans une ampoule à une date t en fonction de
la quantité de matière d'acide restant nA(t).
2°)Le dosage de l’acide restant se fait avec une solution de soude deconcentration CB = 5 mol.L–1.
A la date t1 = 1 h, on dose le contenu de l’ampoule n° 1, le volume de soude utilisé pour atteindre
l’équivalence est V1 = 61 mL. Calculer la quantité de matière d’ester formé à la date t1
considérée.(l’expérience montre que les deux gouttes d’acides sulfurique nécessitent 1mL pour
être neutralisée. )
3°) Le dosage des solutions contenues dans les ampoules a permis de tracer lacourbe ci-contre.
a-Quels caractères de l’estérification peut-on déduire de la
courbe.
b- Calculer le taux d’avancement final τf de cette réaction et

déduire la composition du système à l’équilibre


c- Déterminer l’expression de la constante d’ equilibre K de la
réaction étudiée en fonction du taux d’avancement final τf
puis calculer sa valeur
4°) A la date t’=6h, on ajoute dans l’une des ampoules restantes
(qu’on n’a pas dosé) 0,1 mol d’eau et 0,1 mol d’alcool.
L’équilibre est-il modifié ?si oui, quel estle sens qui est possible spontanément
5°) On prépare un deuxième mélange contenant a mol d’acide méthanoïque et b mol
d’éthanol ( a< b)
a-On pose R =𝒃/𝒂
montrer que la constante d’équilibre K s’écrit de la forme
b- Sachant que R = 1,6 déterminer τf puis déterminer la composition du mélange pour a =2mol

EXERCICE 2 : pile chimique 3pts (20mn)

Physique
EXERCICE 1 : Dipôle RC 4pts (30mn)

Dans une séance de travaux pratiques, on se propose de déterminer la valeur de la capacité C d’un
condensateur. Pour ce faire, trois groupes d’élèves (G1), (G2) et (G3) réalisent respectivement les
circuits (1), (2) et (3) de la figure 1 ci-dessous avec le même condensateur et un conducteur ohmique
de résistance R réglable :

Circuit (1) : Circuit (2) : Circuit (3) :


Dipôle RC soumis à un GBF Dipôle RC soumis à un générateur Dipôle RC soumis à un générateur
délivrant une tension sinusoïdale de courant d’intensité constante de tension constante
Figure 1
1°)
Etude du circuit (1) : Dans le circuit (1), la portion « condensateur-conducteur ohmique » est
soumise à une tension sinusoïdale de fréquence N = 318 Hz délivrée par un GBF. On insère des
multimètres dans le circuit afin de mesurer l’intensité du courant qui y circule ainsi que la tension entre
les bornes du condensateur. Les indications des multimètres sont les suivantes : U = 10 V et I = 20 mA.
a) Rappeler pour un condensateur, la relation liant l’intensité i(t) du courant et la tension u €(t)
aux bornes du condensateur de capacité C.
b) Montrer qu’en régime sinusoïdal, la tension efficace U€ aux bornes du condensateur peut
s’écrire sous la forme UC = Z I où I est l’intensité efficace du courant et Z une constante dont on
déterminera l’expression en fonction de N et C.
c) En déduire la valeur de la capacité C du condensateur.

2°)Etude du circuit (2) :


On considère maintenant le circuit (2) de la figure 1. Le
générateur de courant débite dans le circuit un courant
d’intensité constante de valeur = 20 µA . A un instant
t=0, on ferme le circuit, et on enregistre la courbe de la
figure 2, donnant l’évolution de l’énergie E€ emmagasinée
par le condensateur en fonction du carré de la durée de
sa charge.
d) Interpréter à l’échelle microscopique, le phénomène qui se produit au niveau du condensateur.
e) Justifier l’allure de la courbe de la figure 2. En déduire la valeur de la capacité C.
3°)Etude du circuit (3) : le circuit (3) comporte en plus du condensateur et du conducteur ohmique, un
générateur de tension continue de fém E et de résistance interne négligeable. Le condensateur est
initialement déchargé et la résistance est réglée à la valeur R2 = 1 k.
A un instant t=0 s, on ferme le circuit.
f) Reproduire sur la copie, le schéma du circuit et préciser les
connections et les précautions à faire pour visualiser à l’aide
d’un oscilloscope numérique
 la tension u€(t) aux bornes du condensateur sur la
voie X ;
 la tension uR(t) aux bornes du conducteur ohmique
sur la voie Y.
g) La courbe de la figure 3 représente l’évolution
temporelle de l’une des tensions visualisées. Choisir
en le justifiant, parmi les tensions u€(t) et uR(t) celle
qui correspond à cette tension u(t).
h) Etablir l’équation différentielle régissant
l’évolution temporelle de la tension u(t).
i) La solution de l’équation différentielle obtenue est
1
–t
u(t) = a e þ où α et β sont deux grandeurs constantes. Déterminer les expressions de α et β.
Déterminer graphiquement la valeur de : la fém E et la constante de temps du dipôle

RC. En déduire la valeur de la capacité C.


EXERCICE 1 : Dipôle RlC forcées 5pts (45mn)

On monte en série un résistor de résistance R = 40Ω, une bobine d’inductance L et de résistance r et


un condensateur de capacité C. On applique entre les bornes du dipôle obtenu une tension sinusoïdale
u(t) = Umsin(2Nt) d’amplitude Um et de fréquence N réglable.
1) Etablir l’équation différentielle vérifiée par l’intensité instantanée i.
2) On fixe la fréquence à la valeur N à la valeur N1= 50Hz. Un voltmètre branché aux bornes du
condensateur affiche la valeur UC = 6. 2 V. Sur la figure ci-dessous, on donne à l’échelle lareprésentation
graphique des vecteurs de Fresnel correspondant aux termes Ri(t) et u(t).

Echelle :
RI
1cm  1V
m

um Axe des phases


a-Compléter cette figure en représentant les vecteurs de Fresnel des termes
𝑳𝒅𝒊 𝟏
ri(t) , . 𝒅𝒕 et𝑪 ∫ 𝒊𝒅𝒕
b-Dire, en le justifiant si le circuit est inductif, résistif ou capacitif.
c- - Représenter sur la même figure, le vecteur de Fresnel correspondant à la tension uD(t) auxbornes
dipôle (D) formé par le résistor et la bobine
d- En déduire l’expression numérique de la tension uD(t).
3°) Déterminer graphiquement :
a-la valeur de l’amplitude Im de l’intensité du courant i
b- les valeurs de : r, L, C, la phase initiale 𝞿i de l’intensité i et l’impédance Z du circuit.
4°) Pour une valeur N2, de la fréquence N, le circuit est résistif.
a- Donner, en le justifiant, l’expression de N2 en fonction de L et C puis la calculer.
b-Déterminer la nouvelle valeur affichée par le voltmètre.
c- Ecrire l’expression numérique de la nouvelle tension uC(t) aux bornes du condensateur.
𝐿𝑑𝑖 1
Montrer que dans ce cas, l’équation différentielle S’écrit . 𝑑𝑡 +𝐶 ∫ 𝑖𝑑𝑡=0

EXERCICE 3 : Documemt scientifique(loi de lenz) 3pts (20mn)

[4]
Révision 1de bac 2021 2020/2021 4 Tec proposer Mr Karmous Med
[5]
Révision 1de bac 2021 2020/2021 4 Tec proposer Mr Karmous Med

Vous aimerez peut-être aussi