Vous êtes sur la page 1sur 19

RAPPORT DE STAGE

ORGANISME D’ACCUEIL : SAVOLA MAROC

Du 21/06/2021 au 18/07/2021
Réalisé par : NESSAH ZINEB
Remerciements

Avant tout développement sur cette expérience professionnelle, il apparaît


opportun de commencer ce rapport de stage par des remerciements.

D’abord je profite pour remercier monsieur ABDELILAH AINOUNI pour


m’avoir donné l’opportunité de réaliser ce stage au sein de SAVOLA MAROC,
et pour m’y avoir intégrer.

Ensuite, je remercie monsieur AMRAOUI MOHAMMED, mon encadrant de


stage pour m’avoir orienté durant cette expérience.

Finalement, je remercie toutes les personnes qui ont eu la gentillesse de faire de


ce stage un moment agréable. Ainsi que toutes les personnes qui m'ont formé et
accompagné tout au long de cette expérience professionnelle avec beaucoup de
patience et de pédagogie.

Avec toute ma reconnaissance, je souhaite que ce travail atteigne l’objectif


souhaité.

p. 1
Sommaire

Introduction……………………………………………………………………3
Première partie : La société et son secteur d’activité :
I. L’huile comestible ; leur secteur d’activité……………............................4
1. L’huile dans le monde………………………………………4
2. L’huile au Maroc……………………………………………5
II. Présentation de la société………………………………………………...6
1. SAVOLA dans le monde……………………………………6
2. SAVOLA au Maroc…………………………………………7
a) Fiche signalétique de ’entreprise ………………………7
b) Schéma d’implantation de l’entreprise………………...8
c) Principales marques de ’entreprise ……………………8
d) Organigramme………………………………………...10
e) Stratégie de l’entreprise……………………………….10
Deuxième partie : Procédés de production de l’huile raffinée :
I. Raffinage de l’huile de soja……………………………………......11
1. Notion de raffinage…………………………………………11
2. Les différentes étapes du raffinage…………………………11
3. Le but du raffinage………………………………………….14
II. Packaging de l’huile………………………………………………..14
o Étapes de production des bouteilles d’huile :
1. Soufflage des préformes…………………………………….14
2. Conditionnement……………………………………………14
3. Remplissage………………………………………………...15
4. Capsulage…………………………………………………..15
5. Étiquetage…………………………………………………..16
6. Marquage et mise en carton…………………………………16
7. Palettisation………………………………………………………17
8. Stockage final……………………………………………….17
III. Station d’épuration des eaux………………………………………..17
Conclusion……………………………………………………………..…..……….18

p. 2
INTRODUCTION

Afin de mettre en pratique les notions théoriques vues en cours et de se


rapprocher de la vie professionnelle, j’ai effectué un stage d’observation d’une
durée d’un mois au sein de SAVOLA MAROC, une société productrice
principalement d’huile végétale au Maroc.

J’ai choisi de faire mon stage au sein de SAVOLA MAROC car elle me
permettait d’observer le comportement d’un ingénieur sur le terrain et de
comprendre les méthodes qu’il emploie pour répondre aux problématiques
d’ordre technique.

Au sein d’une équipe compétente, j’ai pu visualiser, examiner et découvrir les


différentes opérations réalisées et principalement celles relatives à la production
de l’huile végétale et celle des bouteilles où cette dernière est contenue.

Ce rapport se présentera sous deux grandes parties, la première descriptive de


l’entreprise et de son secteur d’activité quand a la deuxième elle se reportera aux
procédés de production de l’huile raffinées et son packaging.

p. 3
PREMIÈRE PARTIE : LA SOCIÉTÉ ET SON SECTEUR
D’ACTIVITÉ.

I. L’HUILE COMESTIBLE ; LEUR SECTEUR. D’ACTIVITÉ :


1. L’HUILE DANS LE MONDE :

Une huile est un corps gras qui est à l'état liquide à température ambiante et qui ne se mélange
pas à l'eau

Les huiles sont des liquides gras, visqueux, d'origine animale, végétale, minérale
ou synthétique. Elles se différencient des graisses qui sont pâteuse dans les conditions normales
d'utilisation. Le beurre n'est pas considéré comme une huile bien qu'il soit liquide dans certains
pays chauds. Dans les pays tempérés, certaines
huiles, normalement liquides, peuvent se figer par
temps froid.

Cependant dans le monde, l’huile de palme est


l’huile la plus consommée. On la trouve dans un
grand nombre de produits alimentaires et
cosmétiques, avec plus de 76 millions de tonnes
produites cette année - contre moins de 5 millions
en 1980.

Toutefois, et depuis quelques années cette dernière


suscite de nombreuses controverses vu qu’elle
provoque déforestation et menace d’extinctions d’espèces animales.

Ci-après ce trouve le graphe de l’évolution des différentes huiles végétales dans le monde. On
remarque donc que la consommation de l’huile de palme augmente au fil des années et que celle
de l’huile de soja la talonne.

p. 4
2. L’HUILE AU MAROC

Dans ce secteur, Le Maroc est principalement connu pour être le 6eme importateur mondial
d’huile de soja dans le monde.
Ce dernier, importe l’essentiel de ses besoins sous forme de tourteaux de soja, soit plus de
950.000 tonnes. La culture oléagineuse occupe une place importante dans l’agriculture pluviale.

La production mondiale d’oléagineux 2019/20 est estimée à 575 millions de tonnes, presque
inchangée par rapport à décembre avec une augmentation des
récoltes de soja et de tournesol compensant le déclin du
palmiste, graines de coton et colza. Ainsi, dans un rapport du
Département de l’agriculture des États-Unis, le Maroc est le
6ème importateur d’huile de soja avec 520 tonnes. Il vient ainsi
après le Pérou qui se place 5ème avec une importation de 525
tonnes.

Connue pour sa richesse en acides gras polyinsaturés, l’huile de soja entre dans la constitution
de nombreux produits alimentaires (margarines, biscuiteries pâtisseries et vinaigrettes et autres
industries alimentaires). Elle est aussi utilisée dans l’industrie de la peinture et du savon.

II. PRESENTATION DE LA SOCIÉTÉ

p. 5
1. SAVOLA DANS LE MONDE

Considéré comme le fleuron de l’industrie dans le royaume de l’Arabie Saoudite, le Groupe


SAVOLA est solidement implanté dans la Région du Moyen Orient et de l'Afrique du Nord et
dans d'autres parties du monde.
Créée en 1979, la société a depuis connu une croissance fulgurante avec un capital qui est passé
de 40 millions RS à 3,75 milliards de RS.
Au départ, l'activité principale de SAVOLA portait, en Arabie Saoudite, sur l'industrie des
huiles alimentaires. Présentement, la société compte parmi l'un des groupes multinationaux de
l'industrie alimentaire les plus cotés et jouissant
d'une des croissances les plus rapides du Golfe et de
la Région du Moyen Orient, ayant une présence en
Afrique du Nord et en Asie centrale. A l'heure
actuelle, le Groupe SAVOLA détient 62 % du
marché des huiles comestible et 92 % de celui du
sucre ainsi que de 50 points de vente au détail
(Supermarchés /Hypermarchés).
Les activités d'affaires du Groupe SAVOLA sont
concentrées sur deux secteurs fondamentaux, à
savoir “le Secteur des Aliments de SAVOLA ”
traitant des huiles alimentaires, des aliments et du sucre et “le Secteur du Commerce de détail
de SAVOLA ”comprenant les magasins Panda la plus grande chaîne alimentaire de détail du
Moyen Orient, l'immobilier et "SAVOLA Plastics".
Par ailleurs, SAVOLA dispose d'une Section de Franchisage qui jouit de droits exclusifs, en
Arabie Saoudite, de dix marques internationales de renom de modes vestimentaires de
différents pays. Avec présentement 11.000 employés et près de 160.000
actionnaires, le Groupe figure parmi les dix premières sociétés d'Arabie Saoudite.

2. SAVOLA AU MAROC

Installée au Maroc depuis 2004, SAVOLA MOROCCO est une entreprise industrielle de
production et commercialisation d’huile de table. Elle est filiale du géant saoudien SAVOLA
group, connu par son expertise et son expérience dans la production des produits de base,
particulièrement la production des huiles ce qui en fait le « N° 1 mondial du marché des huiles
de table ».

p. 6
En mettant la satisfaction –client au cœur de ses préoccupations, SAVOLA ne lésine pas sur les
moyens pour proposer un produit alliant santé, goût et sécurité. Aussi, elle cherche toujours le
meilleur, à se développer et à développer son produit, ceci aussi bien pour l’huile proposée que
pour son emballage qui est son point fort.
A l’image de la maison mère, SAVOLA MOROCCO est profondément attachée à des valeurs
et éthiques fortes qui la distinguent et constituent la source de sa force, à savoir : la modestie,
l’honnêteté, la bonne foi et le sentiment d’appartenance qui caractérisent tous les membres de
son capital humain hautement qualifié.

a) Fiche signalétique de la société

b) Schéma d’implantation de la société :

p. 7
La société SAVOLA se situe à Berrchid, route de Marrakech zone
industrielle lot n°7 au Maroc, et l’usine se présente comme suit :

c) Principales marques de la société


• AFIA : LA MARQUE PRINCIPALE DE SAVOLA ; FAITE A BASE
DE SOJA ET DE TOURNESOL.

Le soja a de plus en plus d’adeptes à travers le monde. Originaire d’Asie, cette


légumineuse contient des protéines complètes, pouvant remplacer la viande chez les
végétariens. De plus, le soja ne contient pas de cholestérol et on y retrouve des gras de bonne
qualité incluant des acides mono-insaturés et polyinsaturés.

« AFIA représente l’incarnation du mélange parfait entre le soja et


le tournesol »

p. 8
• HALA : HUILE A BASE DE SOJA.

HALA est une huile végétale, onctueuse grâce à sa qualité supérieure et sa


pureté. Parfaitement adaptée à tout type de cuisson et pâtisserie Bienfaits de l’huile Hala :
- Naturellement riche en acide gras : Omega 3 qui aide à la croissance et participe au bon
fonctionnement du système cardiovasculaire ;
- Enrichie en vitamine A qui a des effets bénéfiques sur la vue et vitamine D3 qui aide à
former et entretenir des os solides en favorisant la fixation du calcium.
Composition : riche en acide gras : Omega 3 et enrichie en vitamine A

• ZITOUNI : HUILE D’OLIVE.

ZITOUNI comme son nom l’indique, est un patio de naturel et jus alliant goût fruité et
authenticité ;
- ZITOUNI est une huile d’olive vierge d’excellente qualité produite à partir d’olives
fraiches, cultivées sur les terres du Moyen Atlas marocain, sélectionnées et triturées à froid
selon la tradition ancestrale en combinaison avec le système moderne ;
Elle est caractérisée par sa saveur et sa typicité, liées aux conditions climatiques et agricoles,
à l’altitude spécifiques de la région du Moyen Atlas Marocain et à la variété des olives
utilisées (picholine marocaine). ZITOUNI est une huile stable riche en oméga 9 qui préserve
la présence du bon cholestérol, compense l’insuffisance en oméga 3 et 6. Elle est aussi
connue pour être riche en vitamine E et polyphénols protégeant les cellules de l’organisme

p. 9
contre le vieillissement et l’oxydation. Elle est le complément idéal pour les petit déjeuners,
préparations alimentaires, salades, tagines…

d) Organigramme de la société

e) Stratégie de la société

p. 10
DEUXIEME PARTIE : PROCÉDÉS DE PRODUCTION DE
L’HUILE RAFFINÉE.

I. Raffinage de l’huile de soja


1) Notion de raffinage
Le raffinage des huiles comporte de nombreuses étapes dont l’enchaînement
peuvent varier selon qu’il est de type chimique ou physique voici le type de raffinage
le plus répondu « raffinage chimique

2) Les différentes étapes du raffinage :


a) Démucilagination (Dégommage)

La démucilagination est une opération consiste à éliminer de l’huile brute les composés
susceptibles de devenir insolubles par hydratation (phospholipides) ou d’être éliminés
avec une phase aqueuse (glycérides, sucres, protéines). L’ensemble de ces produits est
souvent désigné sous le nom de gommes.
L’objectif principal du dégommage est cependant l’élimination des phospholipides.
La présence de ce contaminant dans les huiles brutes entraîne plusieurs d’inconvénients :
Ø Ils forment des précipités (mucilages) qu’il n’est pas possible d’admettre dans une
huile destinée à la consommation.
Ø Ils s’acidifient, s’oxydent et développent plus rapidement un goût désagréable.
Ø Ils sont souvent liés à des métaux lourds catalyseurs d’oxydation.

p. 11
Ø Réduisent l’activité des terres de blanchiment

Par ailleurs, l’élimination incomplète


des composés phosphorés peut avoir
comme conséquence de créer des
difficultés dans les étapes ultérieures du
raffinage : émulsion, formation de
mousses au séchage, désactivation de la
terre décolorante et colmatage rapide des
filtres, empoisonnement des catalyseurs
d’hydrogénation, inhibition de la
décoloration thermique lors de la
désodorisation.

b) Neutralisation :

La neutralisation est une étape essentielle au bon déroulement du raffinage. Au cours de la


neutralisation s’effectue l’élimination des acides gras libres, qui risquent de donner à
l’huile un gout certainement désagréable.

La neutralisation s’effectue le plus souvent par addition de soude qui transforme les acides
gras libres en savon (Réaction ci-dessous) que l’on sépare ensuite par centrifugation en
même temps que les autres impuretés.

La réaction de saponification :

p. 12
c) Lavage :
Le lavage est une opération qui permet d’éliminer les substances alcalines (savon et
soude en excès) présentes dans l’huile à la sortie de la turbine de neutralisation, ainsi que
les dernières traces des métaux, de phospholipides et autres impuretés.

d) Séchage :
L'huile finale lavée à l'eau peut être soit séchée pour le stockage, soit être directement
soumise à la décoloration.
Le séchage se fait sous vide (entre 50 ET 20mmHg) avec injection de vapeur (100%,50
à 80 mbar) pour barbotage afin d’obtenir une valeur inférieure à 10% d’humidité. La
température peut atteindre 90C0.

e) Décoloration :
La décoloration est une étape qui consiste à éliminer les peroxydes et les pigments
colores (carotène et chlorophylle) que la neutralisation n’a que très partiellement
détruit. Le phénomène physique qui intervient est l’adsorption sur des terres
décolorantes et du charbon actif.

f) Décirage :
Cette opération a pour but de séparer l’huile de la terre usée et l’élimination des ions.
Il existe deux types de décirage ; le décirage par filtration ainsi que le décirage par
centrifugation. Au sein de SAVOLA on utilise le filtre NIAGARA.

g) Désodorisation :
L’huile décolorée subit d’abord une désaération pour éliminer les traces
d’eau dans l’huile car ces traces constituent un obstacle pendant la
désodorisation puisqu’elles cassent le vide. L’huile passe ensuite à travers
une série d’échangeurs à contre-courant avec l’huile raffinée pour élever
sa température de (90° C à 220° C) et pour passer dans la colonne de
distillation.

p. 13
L’opération consiste à injecter de la vapeur sèche dans l’huile maintenue
sous vide (30 mm HG) à haute température (220° C à 240° C). Il s’agit
donc d’un entrainement à la vapeur des substances odorantes qui sont plus
volatiles que l’huile.
3) Le but du raffinage :

Raffinage
Huile brute Huile raffinée

II. Packaging de l’huile


o Étapes de production des bouteilles d’huile :
1) Soufflage des préformes :

Les bouteilles utilisées à SAVOLA sont d’abord sous formes de


préformes (voir figure ci-contre). Elles sont achetées de la société
« APPE plastique Maroc ». Ces dernières préformes passent par
l’élévateur de préformes et entrent en chaine dans un four pour un
formage à chaud (moulage par soufflage ou
souffleuse) cette opération consiste à faire
fondre la préforme par la chaleur du four
(radiateurs à infrarouge), ensuite la
préforme devenu fluide entre dans un moule
et soufflée par l’air à forte pression pour
donner à la bouteille sa forme finale. Une
fois le plastique refroidi et durci le moule s’ouvre et la pièce est éjectée.

2) Conditionnement :

Le conditionnement est la dernière étape dans l’usine il exige la


maîtrise de nombreux paramètres du remplissage, capsulage, étiquetage et
datage, afin d'éviter les problèmes à ces niveaux.
Le processus de conditionnement de SAVOLA Maroc est basé sur trois lignes, elle
dispose de trois machines de remplissages : deux rotatives, un linéaire et trois
machines d’étiquetages : deux rotatives et un linéaire.

p. 14
3) Remplissage :
Le système de remplissage des bouteilles se fait sans aucune intervention humaine,
il est mis en place dans le but de remplir automatiquement les bouteilles et donc
réduire l’intervention manuelle.
Ce système est contrôlé par un automate programmable industriel, qui contrôle, guide
et assure la bonne démarche du travail. De surplus, ce programme a la capacité de
préciser le débit de la machine, ainsi que le bon dosage requis. La réalisation nécessite
la division des tâches, chacun se situe au-dessous d’un outil spécifique en base de
temps afin que celui-ci puisse achever son travail.

À SAVOLA on utilise la machine KOSME.

4) Capsulage

C’est l’étape ou les bouteilles sont refermée par un bouchon vissé après
être remplie. Le temps de contact avec l’air ambiant est donc négligeable.
Le risque de contamination, quasiment inexistant garanti une étanchéité
totale de la bouteille, Ce système de bouchage est une partie intégrée à la
même machine de remplissage.

p. 15
5) Étiquetage

Cette étape nécessite à placer des étiquettes sur les bouteilles d’huile remplies. Les
opérations de marquage et d'étiquetage se déroulent séparément. La position de
l'étiquette est réglable facilement par un dispositif mécanique.
La machine de base est équipée d’une station colle chaude pour poser une étiquette
enveloppante. Optionnellement, pour PE FUTURA possibilité d’installer
successivement des stations d’étiquetage par colle froide ou auto-adhésives. Toutes les
stations peuvent travailler simultanément ou alternées.
Une Station de distribution colle chaude sur le conteneur et un rouleau à la silicone.
6) Marquage et mise en carton :
16
-

Le marquage se fait à l’aide de la dateuse. C 'est une machine automatises qui se


compose de trois éléments importants :
• Un clavier pour la modification du programme.
• Un afficheur pour lancer les erreurs et compter les nombres des bouteilles.
• La tête de tirage il contient un détecteur qui détecte la bouteille pour imprimer la
date le numéro de la ligne de production, le numéro de la bouteille selon le comptage.
`

La dernière phase consiste à emballer le produit dans des caisses


en carton à l’aide d’une machine semi-automatique et un groupe
d’opérateurs qui assure le triage.

p. 16
7) Palettisation :

Le regroupement des lots se fait de manière manuelle par 4 ouvriers.

8) Stockage final :

Le stockage de l’huile raffinée se fait dans des cuves spéciales en inox équipées d’un
système d’injection d’azote. Cette injection se fait d’une façon périodique, elle protège
l’huile raffinée de l’oxydation, par la création d’une couche empêchant la pénétration et le
contact de l’air aux huiles.
III. Station de traitement des eaux usées :

Comme nous le savons tous, le raffinage de l’huile est une opération qui génère des
débris et qui entraine l’apparition d’eaux usées au cours de son traitement.
Ces eaux usées doivent être traiter pour éviter la pollution et l’ensemble des dégâts qu’ils
peuvent causés.
Cependant le traitement de ces eaux usées se fait suivant plusieurs étapes (voir schémas
qui suivent).

p. 17
CONCLUSION

Comme dit le célèbre dicton ; à toute bonne chose une fin. Ici s’achève mon
expérience au sein de SAVOLA MAROC. Une expérience qui m’a appris à être
patiente et vigilante afin de pouvoir comprendre le monde professionnel auquel
j’aurai accès durant les années qui viennent.

Au sein de cette entreprise, j’ai pu essentiellement observer les étapes de raffinage


de l’huile végétale et le packaging de cette dernière. Je suis donc à présent apte à
décrire le circuit complet de production d’une usine d’huile.

Par ailleurs, cette expérience m’a egalement permis de développer mes capacités
d’autonomie, de mieux comprendre la notion de responsabilité et de me
familiariser avec le monde de l’entreprise.

Finalement, je tiens à remercier de nouveau l’équipe entière de SAVOLA pour


m’avoir accueilli et pour m’avoir permis de comprendre le fonctionnement de
l’usine.

p. 18

Vous aimerez peut-être aussi