Vous êtes sur la page 1sur 4

École de technologie supérieure

Mat 265-10: Équations différentielles Session É-2021


Michel Beaudin
Devoir #1
Corrigé sur 200, pondération : 12%
Devoir mis en ligne le 8 mai, à remettre le 9 juin à 18:00
À faire préférablement en groupe de 2 à 4 étudiants

Objet se déplaçant sur un axe : utilisation du TFCI

1- [10 points] Un objet se déplace le long de l’axe des x avec une vitesse (en m/s) donnée par
vi (t ) = 3 t e −t 2 + t sin t + cos t .
Au début des observations, à t = 0, l’objet est à la position −5.

a) Combien de fois, dans les 10 premières secondes, l’objet traverse-t-il l’origine?


b) Quelle distance totale l’objet parcoure-t-il durant les 10 premières secondes?

É.D. directement intégrables, séparables, linéaires.


Champ de pentes, méthode d’Euler.
Théorème d’existence et d’unicité. Itérations de Picard.

2- [15 points] Résolvez à la main chacune des équations différentielles suivantes et indiquez ensuite le
domaine de la fonction qui est solution de l’équation différentielle.

d3y
a) = x 2 + sin(2 x), y(0) = 1, y(0) = 2, y(0) = 3 b) y 2 dx − dy = 0, y (0) = 1
dx3
dy
c) = x 2 + y , y (3) = 2 d) x y  + y − x3 = 0, y (−1) = 3
dx

dy x 2 + x − 2
3- [15 points] Considérons l’équation différentielle suivante : = , y (0) = 2.
dx 3+ y
a) Résolvez cette É.D. et trouvez la solution (implicite). Tracez le graphique de la solution implicite dans
la fenêtre « standard » et insérez le graphe dans votre devoir.

b) D’après le théorème d’existence et d’unicité, quelle est la solution explicite unique y(x)? Autrement
d x2 + x − 2
dit, quelle est la fonction  satisfaisant ( ( x)) = ,  (0) = 2?
dx 3 +  ( x)

c) Estimez y (0.9) en utilisant la méthode d’Euler avec un pas de 0.1 et comparez avec la valeur exacte.
Calculez les 2 premières valeurs « à la main » et continuez avec la calculatrice afin de vous assurer d’avoir
bien fait les choses.

d) Superposez au graphique de la solution analytique un champ de pentes et la courbe générée par la


méthode d’Euler en c). Insérez ce graphique dans votre devoir.
dy
4- [10 points] Soit le problème = 3x + y 2 , y (1) = 2. Calculez les trois premières itérations de Picard
dx
y1 ( x), y2 ( x) et y3 ( x) en partant de y0 ( x) = 2.

Applications des É.D du premier ordre


Mouvement rectiligne avec force de résistance
5- [15 points] Quel temps met un parachutiste pour atteindre le sol si sa masse totale est de 75 kg, qu’il
saute d’une hauteur de 4000 m et si l’on suppose que la force de résistance de l’air est proportionnelle à la
vitesse avec constante de proportionnalité de 15 kg/s pour les 60 premières secondes de chute (avant
l’ouverture du parachute) et de 105 kg/s pour le reste de la chute ? Prenez g = 9.81 m/s2.

6- [15 points] À partir du toit d’un très haut édifice, à une hauteur de 500 m, une balle de masse est 0.2 kg
est lancée verticalement vers le haut, à une vitesse initiale de 50 m/s. Choisissez le sens positif du
déplacement vers le haut (le sol correspondant à la position 0); ainsi la vitesse est positive lorsque l’objet
monte et négative lorsque l’objet descend. Trouvez la hauteur maximale atteinte au-dessus du sol et le
moment où elle touchera le sol dans chacune des situations suivantes (on suppose que la balle évite
l’édifice dans sa chute vers le sol). Ici v est la vitesse mesurée en m/s. Indiquez bien les équations
différentielles posées. Prenez encore 9.81 pour la valeur de g.

Grandeur de la force de résistance de l’air Hauteur maximale Temps total pour


atteinte toucher le sol
On néglige la résistance de l’air, donc grandeur de la force
de résistance de l’air = 0
Grandeur de la force de résistance de l’air = v 6
Grandeur de la force de résistance de l’air = v 2 4000

Remarque 1 : dans le cas où la grandeur de la force de résistance de l’air = v 6 , une seule et même É.D.
dv v
modélise la montée et la descente : m = −m g − car la vitesse v est positive (resp. négative) lorsque
dt 6
l’objet monte (resp. descend). Par contre, dans le cas où la grandeur de la force de résistance de l’air =
v 2 4000 , on devra résoudre deux É.D. : l’une pour la montée et une autre pour la descente puisque
v 2 4000 n’est jamais négatif. À moins, bien sûr, d’utiliser une méthode numérique via l’éditeur
dv vv
graphique puisque m = −m g − : détails en classe. Et n’oubliez pas : dès que la vitesse v(t) a été
dt 4000
trouvée, on récupère la position y(t) à l’aide du théorème fondamental du calcul intégral puisque
t
y (t ) = y0 +  v( s) ds .
0
Remarque 2 : la hauteur maximale atteinte peut se trouver sans trouver le temps requis pour y arriver en
dv dv dy dv
appliquant la règle de dérivation des fonctions composées. En effet, = = v et on fait résoudre
dt dy dt dy
l’É.D. en termes de v et de y, la condition initiale devenant v(500) = 50.

2
Autres applications des É.D du premier ordre
Circuits RL, RC

7- [20 points] Une résistance de 20  est branchée en série avec un condensateur de 10−4 F et une source
E (t ) = 200 t e −t /5 V. On suppose que vC (0) = 80 V. Trouvez la tension aux bornes du condensateur et
tracez son graphique dans une fenêtre approprié en indiquant la valeur maximale atteinte. Insérez le
graphe dans votre devoir.

8- [15 points] Une résistance de 2  est branchée en série avec une bobine de 10H et une source
E (t ) = 100sin( t ) V. Le courant initial est nul. Quelles sont la période et l’amplitude du courant en
régime permanent? Insérez les graphes du courant et du courant en régime permanent dans votre devoir.

Rappel : soit  > 0. Dans l’expression (souvent appelée régime permanent) A cos( t ) + B sin( t ) ,
2 
l’amplitude est A2 + B 2 et la période P est P = . La fréquence f est l’inverse de la période : f =
 2
et donc  = 2 f . Si le temps t est en secondes et la position y en mètres, alors l’amplitude est en mètres,
la période P est en secondes, la fréquence f en hertz. Remarquez que  t devient un nombre « pur » sans
unité, donc un réel et que les réels sont bien le domaine des fonctions sin et cos :

Figure 1

La calculatrice avec sa commande « tcollect » permet de simplifier une combinaison linéaire de sinus et
cosinus de même fréquence.

É.D. linéaires d’ordre n  2 et méthode des coefficients indéterminés


9- [70 points] Résolvez les équations différentielles suivantes par la méthode des coefficients
indéterminés. Une fois le candidat pour la solution particulière trouvé, utilisez la calculatrice afin de
déterminer les coefficients comme montré en classe et dans les notes de cours plutôt que de tout faire à la
main.
a) y  + 7 y  + 12 y = (2 x − 5) e −3 x , y (0) = 7, y (0) = −4.
b) y  + 8 y  + 20 y = cos(3x), y (0) = 0, y (0) = 0
c) y  + 49 y = x 2 − 1, y (0) = 1, y (0) = −1
d) y  + 36 y = 7 x cos(6 x)
e) 3 y  + 2 y  + 2 y  − y = cos x

3
Autres types d’É.D du premier ordre (méthode de changement de variables)

10- [15 points] Les É.D. du premier ordre non linéaires et non séparables peuvent être difficiles à résoudre
(par exemple l’É.D. de la question 3). Dans le cas général, quand une É.D. du premier ordre est écrite
sous la forme
M ( x, y ) dx + N ( x, y ) dy = 0 (*) ,
M N
on vérifie si l’on a l’égalité = .
y x
• Si oui, la solution générale de (*) est donnée par V(x, y) = C où C est une constante et où V est un
potentiel du champ de vecteurs [M, N], c’est-à-dire V est un champ scalaire dont le gradient est
égal au vecteur [M, N] : V =  M , N  .
• Sinon, on multiplie (*) de chaque côté par une fonction inconnue (x, y) pour obtenir

 ( x, y ) M ( x, y ) dx +  ( x, y ) N ( x, y ) dy = 0 (**)

Puisqu’il est, en général difficile de résoudre (*), on cherche plutôt si  ne dépendrait plutôt pas
d’une seule variable. Il n’est d’aucun intérêt autre que manipulatoire que de parler de cela si l’on
n’a pas fait de calcul à plusieurs variables et par conséquent, nous ne questionnerons pas là-dessus
cet automne dans notre groupe.

Mais dans certains cas spécifiques, un changement de variables simple existe, notamment pour les É.D. de
type Bernoulli, de type homogène. Dans d’autres cas, un changement de variables approprié peut résoudre
l’É.D. Résolvez les É.D. suivantes en suivant les indications données.

dy
a) = 4 y − y 2 . Posez v = y −1 .
dx
dy x 2 + 3x y + y 2 y
b) = 2
. Posez v = .
dx x x
dy
c) = (3x + 4 y )2 + 1 . Posez z = 3 x + 4 y .
dx

Vous aimerez peut-être aussi