Vous êtes sur la page 1sur 1

Fauteuil aluminium ////GERRIT RIETVELD////1942

feuille d’aluminium estampée et cintrée

fonction(s) première(s)
supporter le poids de
l’usager assis

fonction(s) secondaire(s)

typologie de produit
assise : fauteuil

production (pièce unique, gde/moy/pet série, ed lim, prototype...)


prototype

domaine :
art artisanat industrie expérimentation prospection

usage(s) et contraintes appliquées au produit


contraintes d’usage courant d’une assise
les défauts sur l’aspect du produit témoignent d’une
fabrication manuelle

éléments d’analyse contextuels (esthétiques, historiques, sociaux...)


époque d’expérimentation de l’aluminium, fascination
pour ce matériau mais aussi nécessité face à la pénurie
d’acier (guerre)
Matériau ductile = possibilité de formage à froid manuel
pour élaboration prototypes
volonté d’économiser matière - rationnalisation
fantasme de l’élaboration d’un fauteuil monomatière et
monobloc

choix du (des) matériau(x)

aluminium : légéreté, bonne résistance aux chocs,


inoxydable, bonne ductilité, possibilité de formage à
froid = cintrage, pliage, ajourage par emporte-pièce

choix du (des) procédé(s)

tôle estampée, cintrée, poinçonnée et rivetée


concepts et notions essentiels procédés manuels (nécessitant peu d’outillages) =
économie/rationnalisation de forme matière appropriés pour élaborer un prototype
et assemblage les pliages et les retours suite au poinçonnage parti-
monobloc cipent à alléger l’objet et à le rigidifier
allure hyperstatique (trône) possibilité de transfert vers l’industrie et la produc-
tion sérielle