Vous êtes sur la page 1sur 9

B R A N C H E M E N T S NBRE DE PAGES : 9

Guide Technique de
la Distribution du
CODE : 33PL2
Gaz par REGLES D'ETABLISSEMENT DES
canalisations CONDUITES DE DESSERTE DES CLIENTS
M.A.J : 13/12/2010

SOMMAIRE:
==========
1 – Objet

2 – Matériaux utilisés

3 – Calibres usuels

4 - Prise de branchement

4.1 – Réseau acier


4.1.1 – Branchement cuivre
4.1.2 – Branchement PE
4.1.3 – Branchement acier

4.2 – Réseau polyéthylène


4.3 – Réseau cuivre

4.4 - Réseau fonte


4.4.1 - Branchement PE

4.5 – Résumé

5 - Conduites d’immeubles

6 - Conduites montantes
7 - Branchements particuliers

8 - Gaines techniques d'immeuble

9 - Détendeurs régulateurs

9.1 - Pression d’utilisation


9.2 - Emplacement
9.2.1 – Détendeur régulateur individuel
9.2.2 - Détendeur régulateur collectif

10 - Compteurs

Références à consulter : Spécifications matériels (A - G - J - K - L) Utilisation :

- Gaz naturel

Annule et remplace la planche du 01/06/2000 - Propane


1 - Objet

L'objet de cette planche est d'édicter les règles principales d'établissement des conduites
de desserte des clients.

2 - Matériaux utilisés

Les matériaux couramment utilisés pour la réalisation des branchements sont l'acier, le
cuivre et le polyéthylène pour les clients industriels, administratifs, tertiaires et domestiques.

Ces branchements dérivent d'une conduite principale de distribution de gaz qui peut être
de l’acier, du cuivre, de la fonte ou du polyéthylène.

Cette dérivation est effectuée au moyen d’un accessoire appelé prise de


branchement.

Un branchement est perpendiculaire à la conduite de desserte et à la façade du


local desservi.

La longueur d'un branchement ne peut en aucun cas excéder les 20 mètres.

3 - Calibres usuels

Dans la conception des branchements les calibres couramment utilisés sont :

- pour le polyéthylène : 20,40, 63 et 125


- pour l’acier : 50, 100 et 150 dans le cas des postes clients.
- pour le cuivre 15, 25 et 40 (extrême sud)

4 - Prise de branchement

La prise de branchement est choisie en fonction de la nature de la conduite de


distribution et de la nature du branchement à réaliser (référence 33PL3).

4.1 - Réseau acier

4.1.1 - Branchement cuivre

La prise de branchement est du type à souder avec ou sans obturateur, suivant que le
branchement est à réaliser en charge ou hors charge. La jonction entre les deux parties est
assurée par un assemblage permettant l’isolement électrique du branchement de la conduite
(référence 32PL7).

La réalisation des branchements neufs en cuivre est réglementée par instruction


technique (référence 1/4).

4.1.2 - Branchement PE

La prise de branchement est du type à souder sur acier avec un assemblage métal-
plastique à jonction sphéro-conique côté coffret (référence 32PL7).

Le branchement PE ne peut en aucun cas émerger en façade au delà d’un mètre et


demi.

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 2/9
4.1.3 - Branchement acier

Dans ce type de branchement la dérivation est assurée par une prise du type à souder ou
par un piquage direct (référence 32PL7).

4.2 - Réseau polyéthylène

Branchement PE

La prise de branchement est une selle de branchement PE, ou selle té de branchement


soudée en technique électro-soudable (référence 32PL7).

La première est utilisée sur réseau hors gaz et la seconde sur réseau en charge

4.3 - Réseau Cuivre

Dans le cas d’un réseau en cuivre, le branchement doit être réalisé en PE ou en cuivre, la
prise de branchement est du type à souder par brasage capillaire fort (référence 32PL7).

4.4 - Réseau fonte

Les branchements sur réseau fonte sont réalisables en polyéthylène.

4.4.1 - Branchement PE

Un branchement en polyéthylène sur réseau fonte est réalisable avec une prise à 03
pièces avec un serrage mécanique; la liaison branchement coffret est assuré par un raccord
métal plastique (référence 32PL7).

4.5 - Résumé

Branchement Réseau Prise de brt.


Calibre Nature
15 – 40 PE Acier Prise à souder
15 – 40 PE PE Selle/Selle té de brt.
40 PE Fonte Prise à visser
20 PE Cuivre Prise à souder
15 Cuivre Cuivre Prise à souder
Prise à souder
50 – 100 Acier Acier
Piquage direct

5 - Conduite d'immeuble

- elle fait suite à partir du dispositif de coupure extérieur, au branchement d’immeuble collectif,

- elle emprunte un parcours horizontal et alimente une ou plusieurs conduites montantes


auquel cas, il est nécessaire de placer un organe de coupure au pied de chaque conduite
montante,

- elle sera, si possible, placée hors sol,

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 3/9
- elle est réalisée soit en acier nu, lorsqu'elle est hors sol et auquel cas elle est protégée par
une peinture anti-corrosive, soit en acier revêtu lorsqu'elle est enterrée ou en cuivre,

- elle ne doit pas emprunter un vide sanitaire,

- elle doit suivre un parcours simple accessible et située dans des parties communes ventilées
ou aérées. Rappelons qu’un local ventilé est muni de dispositifs assurant une alimentation en
air frais et une évacuation en air vicié et qu’un local aéré à défaut de ses dispositifs, est muni
d’une baie (porte-fenêtre, châssis) dont la section ouvrante est d’au moins 0,4 m², ouvrant
directement sur l’extérieur ou sur une cour intérieure, dont la plus petite dimension est au moins
égale à 2 mètres,

- elle ne peut traverser un local de réception d’ordures ménagères compte tenu des risques de
corrosion provoqués par les produits de désinfection,

- au point de pénétration dans l’immeuble, l’espace annulaire entre la conduite et le fourreau


doit être rendu soigneusement étanche pour ne pas drainer une fuite extérieure,

- en basse pression, la tuyauterie doit être posée avec une pente de 0,5 % vers la conduite du
réseau,

- lorsque la conduite d’immeuble est en acier et la conduite montante en cuivre, l’assemblage


est réalisé avec une manchette acier cuivre en évitant de recourir à un joint isolant.

6 - Conduite montante

Chaque conduite montante est munie systématiquement d’un organe de coupure.

Elle est constituée :

- pour un calibre ≤ 50, par des éléments préfabriqués en cuivre, assemblés sur chantier à la
brasure d’argent,

- pour un calibre > 50, de tube acier.

L’installation intérieure à partir du compteur jusqu’à l’entrée de l’appartement est réalisée


en tube cuivre.

La conduite montante est placé soit :

- dans une gaine réservée exclusivement aux installations de gaz,


- en cage d’escalier,

Les conduites ne doivent pas être en contact avec tout autre canalisation y compris les
câbles électriques.

La distance minimale entre une tuyauterie de gaz et tout autre canalisation doit être de :

- 03 cm en parcours parallèle,

- 01 cm en croisement.

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 4/9
Les colliers des canalisations doivent être assurés par des dispositifs conformes au
tableau suivant :

Supports Ecartement maximum (mm)


Nature et diamètre
Nature du
Parties Parties
des tuyaux métal en
Type horizontales verticales
contact avec
le tuyau
∅ extérieur Colliers
acier noir ou
1,00 2,00
< 20mm galvanisé
Acier
∅ extérieur Colliers
acier noir ou
2,00 3,00
> 20mm galvanisé
∅ extérieur Colliers
laiton ou
1,00 1,00
≤ 25mm cuivre, acier
Cuivre
∅ extérieur Colliers
laiton ou
2,00 3,00
> 25mm cuivre, acier

On doit également prévoir un support le plus près possible de chaque dispositif


d’obturation, sauf si celui-ci possède sa propre fixation.

7 - Branchement particulier

La prise de branchement particulier, sur une conduite d’immeuble, une conduite montante
ou coursive, doit être placée le plus près possible du logement à desservir.

Tout branchement particulier est muni d’un organe de coupure situé avant le point
d’entrée de la tuyauterie dans le local desservi.

Cet organe de coupure doit être accessible en permanence et facilement manœuvrable. Il


doit être placé sur le même palier que le logement desservi ou un demi palier inférieur ou
supérieur.

Il est interdit de faire des piquages sur une conduite montante pour alimenter un
client artisanal ou tertiaire; celui-ci sera alimenté par un branchement individuel.

8 – Gaines techniques d'immeuble

Les dimensions de la gaine sont fonction du nombre et de la disposition des


branchements particuliers à chaque étage (voir côtes minimales sur schéma ci-après) :

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 5/9
Section de la gaine :

L = 70 cm si N < 6 et L = 110 cm si 6 ≤ N ≤ 8
N = Nombre de compteur à l'étage

La gaine doit être, autant que possible rectiligne et uniforme sur toute la hauteur de
l'immeuble.

L’épaisseur de la paroi de fixation des compteurs et de la conduite montante


(généralement la paroi de fond de gaine) doit être au minimum de 11 cm pour les matériaux
creux et de 5 cm pour les matériaux pleins.

Dans le cas de matériaux creux, les parois de la gaine doivent être enduites.

La gaine doit être ventilée (voir schéma) :

- à sa partie inférieure, une entrée d’air doit être assurée :

. soit par un jeu de 5 mm sous la partie inférieure de la porte située au niveau le plus bas;
dans ce cas, la porte doit donner sur une partie commune ventilée ou aérée,

. soit par un orifice ou une gaine de ventilation d’une section minimale de 100 cm²
prenant l’air dans un local ou une partie commune ventilée ou aérée ou à l’extérieur de
l’immeuble,

- à chaque traversée de plancher, on doit ménager un passage d’air libre d’au moins 100 cm²
lorsque ce passage a une section supérieure à 400 cm², il doit être protégé par une grille
amovible capable de supporter un homme,

- à la partie supérieure de la gaine, on doit aménager une évacuation à l’air libre d’au moins
150 cm² et la protéger contre l’introduction de la pluie.

Les matériaux doivent être incombustibles et avoir un degré pare-flammes d’un quart
d’heure.

Les portes doivent être coupe-feu d'une demi-heure et munies d’un carré de manœuvre
pour clé.

En outre, la gaine ne doit pas être en communication avec le sous-sol ni avec les locaux
présentant un danger d’incendie ni avec les vides sanitaires.

Dans la traversée des locaux à danger d’incendie, la gaine doit être coupe-feu deux
heures.

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 6/9
La traversée d’une gaine gaz par une autre canalisation est à éviter.

La présence de câbles (téléphone, parabole, etc.) n'est pas autorisée.

9 - Détendeurs/Régulateurs

La détente et la régulation sont assurées par l’emploi de détendeurs régulateurs.

9.1 - Pression d’utilisation

La pression d'utilisation du gaz à usage domestique à l'intérieur des bâtiments est limitée
à 21 mbar pour le GN, 25 mbar pour le gaz SBAA et 39 mbar pour le propane.

Pour l'alimentation des IGH (Immeubles à Grande Hauteur), référence 32PL11.

Les pressions normalisées en distribution pour les clients autre que domestiques sont :

21 mbar, 300 mbar et 1000 mbar.

9.2 - Emplacement

Dans tous les cas, ils doivent être accessibles et placés dans des locaux ou des abris
ventilés ou aérés à l’abri des causes de détériorations ou de mauvais fonctionnement tels que
chocs, atmosphère corrosive, température trop basse ou trop élevée.
_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 7/9
Ils doivent être montés dans la position nécessaire à leur bon fonctionnement.

Ils doivent être précédés d’un organe de coupure permettant leur montage et démontage.

9.2.1 – Détendeur régulateur individuel

Il est placé dans le même endroit que le compteur si celui-ci est installé en limite de
propriété ou en façade dans un coffret de préférence si l’espace est restreint.

9.2.2 - Détendeur régulateur collectif

Il est placé à l’extérieur du bâtiment :

- soit dans un abri extérieur au bâtiment,

- soit dans un coffret ou une niche spécifique à l’usage du gaz, en façade du bâtiment et
communiquant avec l’extérieur.

10 - Compteurs

Les compteurs doivent être placés dans des locaux ou emplacements ventilés ou aérés,
éclairés, à l’abri des causes de détérioration ou de mauvais fonctionnement tels que chocs,
atmosphère corrosive, humidité, température trop basse ou trop élevée.

Il doit être placé aussi près que possible du point de pénétration du branchement
particulier lorsqu’il est à l’extérieur du logement. Il peut être installé dans un coffret ou abri (voir
dimensions recommandées) étanche aux intempéries et qui offre toutes les possibilités de
manœuvre, de pose, de dépose et de contrôle d’entretien. Ce coffret peut être logé dans la
façade, dans un mur de clôture posé sur socle ou fixé en applique.

Dimensions à titre indicatif en coffret ou abri :

Désignation Dimension minimale intérieure


du compteur (mm)

L P H

G4 580 250 500

G6 670 300 600

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 8/9
Dans le cas des compteurs placés dans une gaine technique, la pose ne peut être faite
que si les aménagements prévus dans le point 10 sont respectés.

Le compteur ne doit pas être en contact direct avec le sol.

Les compteurs secs des types G2,5, G4 et G6 doivent être suspendus :

- soit par leur patte de fixation ou support compteur,

- soit par les tuyauteries auxquelles ils sont raccordés avec rapprochement des colliers de
fixation.

L’emploi des raccords entrée et sortie, autre que ceux prévus par la Spécification, sont
interdits.

Le compteur est fixé tout en respectant le sens de circulation du gaz et de telle façon que
le milieu du cadran soit situé entre 1,80 m et 2,20 m du sol.

L’entrée du compteur est toujours précédée d’un organe de coupure; s’il est à l’intérieur
du logement, un robinet supplémentaire doit être installé.

===========

_____________________________________________________________________
13/12/2010 33PL2 9/9

Vous aimerez peut-être aussi