Vous êtes sur la page 1sur 5

Université de Saad Dahleb – BLIDA

Faculté de médecine
Département de médecine dentaire

Les cires dentaires

Cours de biomatériaux dentaires


2eme année médecine dentaire

Préparé par :Dr Abdessadok M-O


Encadré par :Dr Mokhtari

Année universitaire :
2017-2018
I Introduction
Les cires sont des “polymères organiques”.
Se sont des hydrocarbures et des dérivés d'hydrocarbures.
La masse molaire moyenne de la cire se situe entre 400 et 4000 environ, ce qui
est assez bas si l'on
compare ces mesures à celle des polymères acryliques.
On distingue :
Des cires naturelles et synthétiques
Des résines naturelles
Des huiles des gras
et des substances colorantes
Tous ces ingrédients rentrent dans la composition des cires dentaires.

II Composition
II.A.Cire d'origine naturelle
II.A.a.Animal
1 Cire d'abeille
Elle est extraite des alvéole des rayons de miel.
Elle est fragile et son intervalle de fusion est entre 63° et 70°.
Elle est ajoutée aux autres types de cires.
2 Le soif du mouton
Elle est extraite de la torsion du mouton.
Son point de fusion est de 40°
3 La stéarine
C'est le principal composant des graisses animals
Son point de fusion est de 70°c
4 Le blanc de baleine
Point de fusion est de 49°, elle est utilisée pour enduire la soie dentaire.
II.A.b.Végétal
1 Cire de carnauba
Elle est dure et tenace
et son intervalle de fusion se situe entre 80 et 85C°.
C'est une cire sécrétée par certains palmiers tropicaux.
2 Cire de Candellila
Elle provient de certains plantes charnues du Mexique
Son point de fusion est de 68°C.

II.A.c.Minéral
1 La paraffine
Elle est relativement mole
Son intervalle de fusion [50 - 70C°].
Elle est extraite du pétrole raffiné elle est utilisée comme cire d'incrustation et
de maquette
2 Les microcristallines
Se sont des cires qui ont un intervalle de fusion [65 - 90°C]
Elles sont également extraites du pétrole
II.B.Cires synthétiques
Elle possède des points de fusion spécifiques et elles sont mélangées aux cires
naturelles
Exemple : le polyéthylène
II.C.Résine naturelle
Elles sont mélangées aux cires entant qu'agent modificateur.
Elle provient d'une espèce d'“Acacia” elle est originaire du Soudan
Elle est dérivée d'une variété de Pin
Elle est ajoutée à la paraffine pour améliorer sa plasticité et pour le rendre plus
résistante à l'écaillage
Elle augmente la dureté de la cire et la brillance de sa surface
a : Le colophane
b : Le copal
c : La gomme de Kauri (extraite du pin Kauri)
III Propriétés des cires
III.A.Intervalle de fusion
Les cires contiennent des constituants cristallin et amorphe, chaque un ayant
sa propre masse
molaire.
C'est pour ça que les intervalles de fusion sont aussi variables d'une cire à
l'autre.
III.B.Expansion thermique et contraction
Les cires possèdent des coefficients de dilatation thermique les plus élevés des
matériaux
dentaires
Les changements dimensionnels qui en résulte peuvent entraîner un mauvais
ajustement
des pièces coulées à moins que soit utiliser des facteurs compensateurs pour
équilibrer ce
coefficient de dilatation thermique.
La contraction de la cire lors du refroidissement peut être elle aussi
importante.
III.C.Le fluage
C'est la mesure de la capacité de déformation sous l'effet des pressions légères
Il augmente en fonction de la température et de la pression
III.D.Distorsion de la cire
Les cires ont un comportement “partiellement élastique”, elles ont tendance à
reprendre leur
forme initiale après déformation.
Pour réduire ces distorsions, il faut
Un chauffage uniforme.
Une mise en revêtement rapide de la maquette du cire.
Une conservation en température basse.
IV Les indications de la cire
IV.A.Cire des maquettes
IV.A.a.Cire d'incrustation
Elles sont utilisées pour faire des incrustations (insertion en surface) des
couronnes et des intermédiaires de bridges.

IV.A.b.Cires de coulée :
Elle est utilisée pour la sculpture des maquettes de couronne et des bridges

IV.A.c.Cires de plaques bases :


Utilisées pour la fabrication des maquettes de prothèse complète et des
bourrelets
d'occlusion destinés à l'enregistrement des relations intermaxillaire.

IV.B.Cire d'usage courant

IV.B.a.Cire pour coffrage des empreintes :


Elles servent pour le coffrage des empreintes avant le moulage.

IV.B.b.Cire collante :
Permet le collage des différentes substances de manière provisoire

Conclusion
La cire est l’un des matériaux les plus utilisées en pratique quotidienne du
médecin dentiste et du prothésiste en clinique et au laboratoire de
prothèse
Elle se présente en différentes formes et différents types, leur
manipulation se diffère d’une cire a l’autre.

Vous aimerez peut-être aussi