Vous êtes sur la page 1sur 33

Résumé D'éclairage

Aissi Brahim
Fondamentaux de
l’éclairage
Grandeurs
photométrique
Flux lumineux

Quantité totale de la lumière émise par une source lumineuse dans


toutes les directions

Exemple:
 Une lampe incandescente de 1000 watt émet 15000lumen
• Une lampe au sodium HP émet 150000lm
Efficacité lumineuse d’une lampe lm/watt

Rapport entre le flux lumineux d’une lampe et sa puissance:


Lm/W
-Efficacité lampe incandescence: 10 lm/W
-Efficacité lampe fluo compact: 50 lm/W
- Efficacité lampe LED: 100 lm/W
L’éclairement

luxmètre
C’est le flux lumineux reçu en un point d’une surface
E= Ф/S(lm/m2 Lux)
L’intensité lumineuse(cd)
Quantité de lumière émise dans une direction donnée:
I: intensité lumineuse en candela (cd)
I=Ф/Ω Ф: flux lumineux el lumen (lm)
Ω: angle solide en stéradian (sr)

1cd= 1lm/sr : correspond environ à une intensité lumineuse d’une bougie


L’angle solide unité, ‘’stéradian sr’’ est représenté par un cône qui découpe
sur une sphère de rayon r une calotte sphérique dont la surface est de r2.

La surface de la calotte est de ωr2 (ω : angle solide en sr)


La sphère contient 4π sr. Donc surface d’une sphère = 4πr2.
Relation entre éclairement et
intensité lumineuse
Résumé des paramètres photométriques
L’indice rendu de couleur (IRC)

L’indice rendu de couleur mesure la capacité d’une source lumineuse à restituer


correctement toutes les couleurs du spectre visible des couleurs ,
Les mesures se font par comparaison avec les 15 secteurs d’un échantillon
étalon .
0<IRC<100
L’indice rendu de couleur (IRC)
Température de couleur
La couleur de la lumière artificielle a une action directe sur la sensation de
confort de l'ambiance lumineuse d'un espace.

Pour la qualifier, on définit la température de couleur (exprimée en Kelvins


(K)). On parlera généralement de teinte chaude (température de couleur < 3
000 K) ou froide (température de couleur > 3 000 K). Plus une couleur est
chaude visuellement, plus sa température thermique (en degré Kelvin) est
donc faible.
Types de lampes classées par méthode de
production de la lumière
• Lampes à incandescence
• Lampes à décharge dans un gaz
• Décharge à basse pression
- lampes fl uorescentes
-lampes à vapeur de sodium basse pression (SBP)
• Décharge à haute pression ou DHI
- lampes à vapeur de mercure (VM)
- lampes aux halogénures métalliques (HM)
- lampes à vapeur de sodium haute pression (SHP)
• Lampes électroluminescentes
- DEL
Types de lampes par classes normalisées
• Lampes à incandescence
• Lampes fl uorescentes
• Lampes à décharge à haute intensité (DHI)
• lampes à vapeur de mercure (VM)
• lampes aux halogénures métalliques (HM)
• lampes à vapeur de sodium haute pression (SHP)
• Lampes à vapeur de sodium basse pression (SBP)
• Sources à diodes électroluminescentes (DEL)
A.3 identifications des sources et des appareils d’éclairage

TSEEB05 43
Initiation à l’éclairage Public
Composants de l’EP
Composants de l’EP
Composants de l’EP
Composants de l’EP
Composants de l’EP
Composants d’un luminaire conventionnel
Composants de l’EP
luminaire conventionnel: types de luminaires et de vasques

Luminaire LED
Composants de l’EP
Schéma de types de luminaires d’EP
Composants de l’EP
Relations approximatives pour l’éclairement d’une rue: Uniformité
NORMES de l’EP
NORMES de l’EP
Normes PNM CEN/TR 13201 régissant l’EP au Maroc depuis 2014

L’application des normes d’EP est obligatoire dans le marché public(loi 12-06, article 35)
Dimensionnement de l’EP
Dimensionnement de l’EP
Dimensionnement de l’EP
facteur d’utilisation: u
Dimensionnement de l’EP
Efficacité lumineuse du luminaire :
Dimensionnement de l’EP
Facteur global de maintenance: ‘Mf’
Dimensionnement de l’EP
Facteur: ‘R’
Dimensionnement de l’EP
Exemple de dimensionnement de l’EP:

Vous aimerez peut-être aussi