Vous êtes sur la page 1sur 4

Dakar, le …………………...

REGLEMENT INTERIEUR

DISPOSITIONS GENERALES

Le présent règlement intérieur a pour objet, conformément aux dispositions de l’article L.100
du code du travail, de fixer exclusivement, en vue de la bonne marche de l’entreprise :
- Les règles relatives à l’organisation technique du travail ;
- Les règles relatives à la discipline ;
- Les prescriptions concernant l’hygiène et la sécurité
Il est complété, le cas échéant, par des notes de service portant prescriptions générales et
permanentes dans les matières ci-dessus énumérées.

ARTICLE 2.- CHAMP D’APPLICATION


Destiné à organiser la vie dans l’entreprise, dans l’intérêt de tous, le présent règlement
s’applique à l’ensemble des travailleurs qui y sont occupés sans restriction, ni réserve et en
tout lieu de l’entreprise.
Toute personne nouvellement embauchée accepte par ce fait le présent règlement dont il est
tenu de prendre connaissance.

DISPOSITIONS RELATIVES A LA DISCIPLINE

ARTICLE 3- DUREE DU TRAVAIL ET HORAIRE

Chaque travailleur doit se trouver à son poste, en tenue de travail propre aux heures fixées
pour le début et la fin du travail.
Tout travailleur doit respecter l’horaire de travail affiché dans l’entreprise sur les panneaux
réservés à cet usage.
Dans les périodes de surcroît d’activité, les travailleurs sont tenus d’accepter les modifications
d’horaire décidées par la direction, en raison des nécessités de service.
Les travailleurs sont tenus d’effectuer les heures supplémentaires ou de récupération décidées
dans le cadre des dispositions légales et réglementaires en vigueur.
La méconnaissance de ces dispositions constitue une faute.
Dakar, le …………………...

ARTICLE 4- RETARDS ET ABSENCES


Tout retard doit être justifié auprès de la direction auquel le retardataire doit se présenter
immédiatement.
Toute absence prévisible doit être préalablement autorisée, sous réserve des droits reconnus
aux délégués du personnel dans l’exercice de leur fonction.
A défaut de motif valable, les retards et absences constituent des fautes qui peuvent être
sanctionnées.
Si une absence est imprévisible, le travailleur doit informer ou faire informer au plus tôt la
direction et fournir un justificatif dans le respect de la législation et de la réglementation
générale.
Le non-respect de ces formalités constitue une faute qui peut donner à sanction.
En cas d’absence pour maladie ou accident, le travailleur doit, sauf cas de force majeure,
avertir son employeur du motif de son absence, produire un certificat médical indiquant la
durée probable de l’absence.
Le travailleur que la maladie ou l’accident retient à son domicile ne peut refuser la visite du
médecin d’entreprise ou de tout autre médecin choisi par l’employeur.

ARTICLE 5- ACCES A L’ENTREPRISE


L’entrée et la sortie du personnel s’effectuent selon les itinéraires prévus à cet effet.
Les travailleurs n’ont accès aux locaux de l’entreprise que pour l’exécution de la prestation
prévue dans leur contrat de travail.
Il est interdit d’introduire ou de faire introduire dans l’entreprise des personnes étrangères à
celles-ci sans autorisation préalable de la direction.

ARTICLE 6- EXECUTION DU TRAVAIL


L’ensemble du personnel est soumis, de façon générale, aux directives et instructions émanant
de la direction de la pâtisserie et devra en particulier se conformer aux ordres de service
donnés par le responsable hiérarchique. En cas de nécessité de service, la direction pourra
affecter provisoirement un travailleur à des emplois différents du sien mais relevant de ses
compétences.
Dakar, le …………………...

Tout travailleur de l’entreprise est tenu de garder, à l’extérieur de l’entreprise, une discrétion
absolue sur toutes les opérations industrielles, commerciales, financières ou autres dont il aura
eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions et pour tout ce qui a trait aux secrets et
procédés concernant l’activité de l’entreprise et de ses clients.
Le port de tenue de travail, fournie par la direction est obligatoire.
Le non-respect de ce point constitue une faute.
Les travailleurs sont tenus de conserver en bon état, d’une façon générale, tous les matériels et
outillages confiés pour l’exécution du travail.
En aucun cas, ils ne doivent être utilisés ;
- Soit à des fins personnelles ;
- Soit à d’autres fins que celles auxquelles ils sont destinés (sauf accord préalable de la
direction).
Il est interdit d’utiliser, pendant le service, à son poste de travail, le téléphone portable
personnel ainsi que tout appareil électronique multimédia. Toutefois, une communication sur
la ligne de service pour raison d’urgence peut être autorisée sur demande.
Il est interdit de sortir quoi que ce soit de l’entreprise et n’appartenant pas aux travailleurs,
sans autorisation préalable.
En cas de disparitions renouvelées ou rapprochées de matériels, marchandises ou objets
appartenant à l’entreprise, la direction se réserve la possibilité de demander au personnel de se
soumettre, aux accès de l’établissement, à toute mesure de vérification des objets ou effets
transportés ou emportés par le personnel ainsi que du contenu des vestiaires.
Toute disparition d’outils de travail doit être signalée immédiatement à la direction par le
travailleur qui en a la responsabilité.
De même, la défectuosité constatée dans le fonctionnement de la machine sur laquelle il
travaille doit être portée par le travailleur à la connaissance de la direction.
Sauf autorisation préalable de la direction, aucune personne ne peut être transportée dans les
véhicules de l’entreprise.
Les conducteurs doivent se conformer aux prescriptions du code de la route et aux règles de
sécurité relatives aux personnes transportées.
Le port du casque est strictement obligatoire pour les chauffeurs utilisant les « 2 » roues
comme moyen de livraison.
Tout incident ou accident, quel qu’il soit, doit être signalée, ainsi que toute infraction relevée
ou susceptible de l’être.

Vous aimerez peut-être aussi