Vous êtes sur la page 1sur 3

TRAVAUX DIRIGES N°2 DE TRANSFERT THERMIQUE

Exercice 1 :
Le mur d’un bâtiment a 6 m de haut et 10 m de long. Sous l’échauffement dû au soleil, sa
température extérieure atteint Tm = 40 ◦C. La température ambiante extérieure est Tair = 20°C.
On donne les propriétés physiques suivantes de l’air, à la température de 30 ◦C:
• Masse volumique :ρrair = 1,149 kg m−3
• Conductivité thermique :λair = 0,0258 W m−1 K−1
• Viscosité dynamique : µair = 18,4 × 10−6 Pa s
• Capacité thermique massique : Cp,air = 1 006 J kg−1 K−1
Calculer le flux de chaleur échangé par convection entre le mur et l’air ambiant.

Exercice 2 :
On considère une tige chauffée à une extrémité et soumise à l’air ambiant sur toute sa surface
latérale. Une fois le régime permanent atteint, les transferts thermiques mis en jeu sont :
- La conduction thermique le long du barreau, dont le paramètre principal est la conductivité
thermique notée k ;
- La dissipation de chaleur due à la convection de l’air autour du barreau, dont le principal
paramètre est le coefficient global d’échange thermique h.

Surface
latérale

La figure ci-dessus présente quelques-uns des paramètres à prendre en compte dans l’étude. La
température en un point x de la barre est ainsi notée T(x). On considère aussi qu’en chaque point
x, la température est homogène dans toute la coupe transversale A.
Pour établir l’équation différentielle régissant les phénomènes étudiés, il faut considérer une portion
de longueur dx ; cette portion est à la température T(x) au point x et à la température T(x+dx) au
point x+dx. On note P le périmètre d’une section du cylindre. En tenant compte du fait que 𝑃 = ,

1. Etablir l’équation de propagation de la chaleur à travers cette barre


2. En Déduire le profil de température dans la barre. On pourra faire le changement de variable
ϴ = Tx – Ta. Pour cela vous utiliserez les conditions aux limites suivantes :
- À x = 0, on a T=T1 ;
- À x = L, on admet qu’il n’y a pas de transfert de chaleur, autrement dit = 0.

Exercice 3 :
Le transfert de chaleur entre deux fluides s’effectue à travers un tube d’acier de diamètres
intérieur/extérieur 18 / 21 mm.
On donne :
- côté intérieur : h1 = 1000 W / m2K ; température moyenne de mélange T1 = 10 °C
- côté extérieur : h2= 2000 W / m2K ; température T2 = 25°C
- acier : λ= 46 W / m.K
1. Calculer le coefficient global d’échange k.
2. Après un an de fonctionnement, on estime avoir une résistance d’encrassement Re= 4.10-4 W -
1 2
m K. Déterminer le nouveau coefficient d’échange global.
3. En attribuant une efficacité de 1 au tube neuf, que devient cette efficacité au bout d’un an ?
4. Quel est alors le flux échangé dans un tube de longueur 1 m ?
Exercice 4 :
On se propose de comparer un simple vitrage, d’épaisseur 5 mm et un double vitrage constitué de
deux vitres d’épaisseurs égales à5 mm chacune séparées par une lame d’air de 1 cm d’epaisseur.
La surface vitrée de l’appartement est de 15 m2. La température intérieure est de 19°C. La
température extérieure est de – 10°C.
On donne :
Coefficient de convection intérieur hi = 0,11 W/m2 .K.
Coefficient de convection extérieur he = 0,06 W/m2 .K
Conductivité thermique de la lame d’air: λair= 0,026 W/m .K
Conductivité thermique du verre : λ verre= 1,15 W/m .K
Dans les deux cas (vitrage simple et vitrage double)
1. Calculer la puissance thermique perdue par toute la surface vitrée de l’appartement.
2. Quelle est la température de surface intérieure de ces deux vitrages ?

Exercice 5 :
Le soleil peut être considéré comme un corps noir à 5800K :
Déterminer :
- la fraction de l'énergie émise par le soleil dans le domaine de l’invisible.
- La fraction d’énergie thermique émise par le soleil
Exercice 6 :
Considérons une ampoule électrique munie d'un filament de tungstène dont on estime la
température à environ 2500 K.
- Déterminer la fraction de l'énergie émise dans le visible.
- Que peut-on conclure ?

Exercice 7 :
Un tube à vapeur passe à travers une enceinte dont
les murs et l’air sont à la temperature de 25°C. Le
diameter du tube est de 70 mm et sa surface est à la
temperature de 200°C avec une emissivité de 0,8.
On considère que la surface de l’enceinte est très
grande par rapport à celle du fluide.
1. Calculer le flux de chaleur émis et le flux
radiatif reçu par le tube.
2. Calculer la chaleur perdue par unite de
longueur du tube si le coefficient de transfert
de chaleur par convection entre l’air et la
surface du tube est de 15 W/m².K.
Données :