Vous êtes sur la page 1sur 3

6/",

/ | \ \
)f'

/ lil*/
\
.
6 Partie 2 compréhension des écrits -
of l
/0/,\ '/(
o_
OIl\\;?/l\\\
"\/(5 II II
b /No?

comme οΕΙ.Ε
pxftivaen NOUVEAU FORMAT

Argent : vers la fin du paiement en especes


Retirer de Fargent risque bientôt de coûter plus cher :
les banques peuvent desormais augmenter le prix de la commission protevee sur chaque retrait.
À chaque fois que quelqu'un retire de l'argent à un distri- un an, est encore peu connu. D'autre part, avec seulement
buteur hors de son réseau bancaire, sa banque paie une 3 retraits par semaine et par magasin, on ne peut pas vrai-
commission, et cerce commission a été relevée de 56 % le ment parler d'engouement pour l'instant.
181
janvier pour passer à 89 centimes. On se dirige doucement mais sûrement vers la fin de l'argent
Pour justifier cette augmentation, les banques traditionnelles liquide. D'après la Banque de France les paiements par bil-
expliquent que l'entretien des distributeurs de billets coûte lets vont reculer de 20 % d'ici 5 ans. Ils sont délaissée par les
cher. Elles subissent par ailleurs la concurrence des banques jeunes, surtout entre amis...
en ligne qui, elles, n'ont pas ce problème. La loi s'est aussi durcie : les paiements en liquide sont au-
Qui plus est il y a de moins en moins de distributeurs de bil- jourd'hui limités à 1 000 euros et a 300 euros dans l'admi-
lets en France. Il y en a desormais moins de 53000, soit 10 % nistration. La fin de l'argent liquide arrange beaucoup de
de moins qu'iI y a 5 ans. 8 communes sur 10 n'en sont pas monde : les banques, car fabriquer et distribuer des billets
équipées, et ce sont les plus petites, dans les campagnes, coûte cher, l'État, parce que ça rend la fraude fiscale plus dif-
qui en souffrent. Environ 3 distributeurs y sont supprimes ficile, et la planète, puisqu'un paiement par carte bleue émet
chaque jour. Résultat, dans les campagnes, on se débrouille 7 fois moins de C' qu'un paiement en liquide.
comme on peut, notamment avec le cashback. Le cashback, Beaucoup de pays ont déjà pris de l'avance : en Suède,
c'est quand le commerçant se transforme en distributeur de certains restaurants et commerces n'acceptent que la carte
billets. Par exemple, si chez le buraliste, un client achète bleue : impossible de payer en espèces. En Chine, le paie-
10 euros de journaux, il paie 50 euros par carte bancaire et le ment par smartphone s'est généralisé : un tiers des consom-
buraliste lui rend 40 euros en liquide. mateurs l'utilisent alors qu'il y a seulement 2 % d'utilisateurs
C'est pratique pour le client et pour lui puisqu'il a moins de en France.
liquide dans sa caisse. Mais ce service, qui existe depuis D'après : msn, Victor Joanin, 13 février 2û20.
1 l _ ' _ I ' 1 _ .

Répondez aux questions en cochant (X) la bonne réponse.


1 . Pour chaque retrait fait par ses clients à un distributeur... 1.5 point
a. U de sa banque,
b. U de son réseau bancaire, la banque prélève une commission de 89 centimes.
c. U hors de son réseau bancaire,

-
2 En 2015, en France, it Y avail environ... ............................................................................................................................ 1 point
a. J 50000
b. o 58500 distributeurs de billets.
c. CI 56000

-
3 À la campagne. ..................................................................................................... ... ....... ... ... .......... ... ... ....... ... ... .......... ... ...................
a. U 2 communes sur 10 n'ont pas de distributeurs de billets.
1 point

b. U 3 distributeurs de billets sont supprimés par semaine.


c. U 3 distributeurs de billets sont supprimés tous les jours.

4 . Le cashback permet à un client de retirer chez un commerçant. ..................................................... 1.5 point


a Il des espèces
b. U des billets en payant chaque achat, une somme plus importante, par carte bancaire.
c. U des pièces

ea `/J'
" " //`;
/ \ "l
. - " '

._
'f~:

I
F.-f

.-"
-
/
II////
l

A
1
_

*O
-__
~\~
l ---. I '.\ J'
5 . Selon la Banque de France, les paiements par billets... .................................................................................. 1,5 point
a Q] délaissé-s par les séniors, baisseront de 20 % d'icí 5 ans.
b. LJ en recul chez les jeunes, baisseront de 20 % d'ici 5 ans.
c. U délaissés par les jeunes, disparaîtront d'ici 5 ans.

-
6 Les paiements par carte bancaire bénéficient. .................................................................................................. 1.5 point
a J à la planète, aux banques et à l'État.
b. U aux commerçants, à la planète et aux banques.
c. CI à l'État, aux commerçants et aux banques.

-
7 En Chine, le paiement par smartphone est réalisé par... .................................................................................
a U deux fois plus de consommateurs qu'en France.
1 point

b. o un quart des consommateurs.


c. U un peu plus de 30 % des consommateurs.

NOUVEAU FORMAT ....... . ........ ...... ...... . . . . . . . ............ . . . . . . ............ . . . . .................


. ... . . ............. . . .
. . . ....... . . . ....... ............. . . ........... ............ . . . . . .. . . . . . .

Distributeurs de produits frais les distributeurs cle produits frais appa


missent comme une solution efficaoe
pourquoi ont-ils autant de succès ?
sur plusieurs points. Cela penne de pri
(EulS. carottes. salades. radis. Iraises Pierre Albrieux, président de la d'ambre vilêgier des produits bio dont l`origine
charcuterie, pains, plats préparés ou syndicale nationale de vente et services est facile ii identifier : ces drives › sont ¢

même fruits de mer... El si, au lieu automatiques généralement approvisionnés par un ou


cacheter vos 'OS aliments préférés dans la Épa pl'liés un peu partout, ces distribu- plusieurs producteurs d'une même zone
grande surface ou la supérette située teurs séduisent grâce à leur praticité. géographique. Une alternative tissu
près de chez vous, vous alliez les cher- D`abord, ces installations - qui actuel- tante la grande distribution. Cela fiiuo-
cher dans un point de vente automatisé ? lement ont plus dc succès en zones rise aussi les circuits courts ct présent
Souvent situés à la sortie dune com- rurales - sont utilisables généralement ainsi le lien entre producteur et conso
-
mune, ces drives › cle tailles variées
sont constitués cle plusieurs casiers où
24/24 h et 7/7 j. Côté paiement, rien de
plus simple : on peut se rendre devant la
mateur. Un argument de taille car 71 %
des Français disent préférer acheter clos
les producteurs disposent différents machine, choisir les produits souhaités et produits locaux. Cest enfin et surtout un
produits alimentaires cle saison, géné- payer en monnaie ou en cane, ou bien moyen de consommer des produits frais
ralement des fruits et légumes frais, cles réserver directement via le site lntemet de saison
neufs, cle la volaille ou du pain. Depuis ¢
de exploitant, dans le clistributeur de Autre raison du succès cle ces distribu
plus de 5 ms la a'rLstrif2ution automa- son choix. Une fois la commande pas- leurs : les prix, souvent plus abordables
tique de pmdrrits agricole se mulnplfe sée et pas-ee, la porte du casier où sont que ceux de la grande distribution ou
en Fn.'mce›, indiquait la société Rea- les denrées s'ouvre ceux cles marchés. Et pour cause, avec
lease Capital en mai 2019, et précisait Les consommateurs, peu importe leur les points de vente automatisés, souvent
Encore éprpbénomène, cette tendance âge, sont séduits : ils peuvent faire leurs installés près des lieux de production, les
courses (notamment d'appoint) de jour intermécliailes (transports, logistique...)
la dzsrriburion de colis er la Mme
dfflecte aux panicufiers par des auto-
comme de nuit. Les jeunes adorent
acheter au disnfbuteur: Il rr.`y a pas ce'at-
- disparaissent. les consommateurs béni
scient ainsi de tarifs plus justes sur cles
mates pèsent encore? peu mark ils se- tente et cent ludique produits frais et de qualité
mm, à lïmenír: les princÿaaux axes de Quand manger plus sainement est deve [ïaprès : brrpsflezrdarœcaaorarrgefi
dézvelqpenremzt du secremw assurait nu le credo de plus en plus de Français Fabien Gallet

Uíšïfi
.
'
. / * * w- / \ W / ' \ ,I I O / l~f'\ ' / \K t u .-
| .
*' II -- r- - - * ; ' / \ ~W .I ,, / * ' l ; ' * ' 1 ( 4 ' /
K )Î\ \ W // \" U
\
\ ' 7J l
* \I
L . , */ o f *J/\ / \ f / L//\
C* I/ \ I I0.A/ / 0I I //4.
/ I
/ \ / ` //.-\ 1/ / C* // J / o
\ \ " l a / / " ' Y

2\ \- f Ço- J
/ .

/4, /\0 /. C'\ ___ I iv,_ /\©


s /

I / ' I I / / / /~\ A v i 'l / / _/_*O


/
L /
~I __/ / / / \ \ 1-
- se \I U
- --. --.
1'-`\"'-' I ) 0
«.\\ )
..*
r*«
\..-.*
O \\ :' _ \J ,H \ Q _- r \

l *\ k_ I .\
*_,
.
\,\
\ \ \ L :_ x\\ O \×* I 'r-. :î 1 f I »\
i «
" /'*\ \--.-_
\\\ I '~.\' 17
i \ \ \ - - / . I I /"\ î l
I / l I !\\'\. \ J l
Ii "N \ _ J \×\*
w q I
. ǧ\
. -
.U_.. / ¢ / ×J . \\\ \ ._

I r [-U..'.l1*"- I l
\ / I'r)/.I1 --11\\ /_ 11\\ /_` ,1 1
,*
\
¢_..'
I-'/FU./.llx / A ,'. I 1 I 1'1\ /',.. ›'(î 1.1l
.
Partie 2 compréhension des écrits -
Il II

(D'mme DELF
Répondez aux questions en cochant (X) la bonne réponse.
1 . Les distributeurs de produits frais. ................................................................................................................................. 1 point
a. J généralement de même taille, sont situés près des communes.
b. LI de tailles diverses, sont situés non loin des communes.
c. U de taille standard, sont situés au centre ou à l'e×térieur des communes.

2 . Les produits disposés dans les casiers. ........................................................................................................................ 1 point


a i sont essentiellement des legumes de saison, parfois des œufs et des volailles.
b. U sont généralement de saison, et parfois des plats cuisinés.
c. CI sont surtout des fruits et des légumes de saison, ou encore de la volaille et des œufs.

3 . Ces distributeurs plaisent beaucoup... ......................................................................................................................... 1.5 point


a U surtout à la campagne, car ils sont pratiques, accessibles généralement à tout moment.
b. U en zone rurale, car ils sont utilisables en semaine essentiellement, parfois le dimanche.
c. U en zone rurale ou urbaine, car ils sont utilisables de jour comme de nuit.

4 . Pour obtenir les produits souhaités il est nécessaire... ................................................................................. 1.5 point
a. J uniquement de réserver et payer les produits sur le site Internet du producteur.
b. U de choisir les produits proposés dans les casiers et de payer en espèces ou par carte.
c. U de choisir directement les produits et de les payer ou de passer commande sur Internet.

5 • Les consommateurs... .................................................................................................................................................................. 1,5 point


a U âgés apprécient de pouvoir y faire leurs courses d'appoint.
b. U jeunes sont séduits cal: de jour comme de nuit, c'est immédiat et amusant.
c. U quel que soit leur âge, utilisent ces distributeurs surtout pour leurs courses d'appoint.

6 Ces distributeurs répondent à quatre raisons essentielles pour manger sain... .................... 1,5 point
a. _I des produits frais de saison, bio, d'origine locale, identifiables.
b. U des produits frais généralement de saison, issus de circuits courts, des producteurs tables.
c. U un lien direct entre producteur et consommateur, des produits frais, d'Origine garantie.

7 . Ces distributeurs sont aussi attractifs pour leurs prix... ................................................................................ 1 point
a U proches de ceux de la grande distribution, plus justes pour Écologie.
b. U souvent moins chers que dans les grandes surfaces ou sur les marchés.
c. U semblables à ceux des autres commerces mais pour des produits meilleurs.

Vous aimerez peut-être aussi