Vous êtes sur la page 1sur 88

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 2/17

L’Asset Manager doit démontrer aux autorités compétentes que, des


mesures adaptées sont mises en place à l’effet de prévenir tout
accident/incident industriel et en limiter ainsi les conséquences sur
l’homme, les biens et l’environnement.
Il doit également, veiller à ce que les actions d’amélioration sont
entreprises dans le respect des engagements de SONATRACH dans le
domaine HSE.
Ce référentiel s’inscrit dans le cadre de la politique HSE de
SONATRACH priorisant la promotion de la sécurité industrielle et
constituant ainsi un axe continu de progrès en la matière.
L’audit sécurité est une démarche proactive, contrairement à
l’investigation, indispensable pour évaluer les risques afin de garantir la
sécurité de nos salariés, nos biens et notre environnement.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 3


L’audit sécurité permettra aux Managers de disposer d'un
véritable tableau de bord pour hiérarchiser les risques liés à leurs
activités, planifier des investissements nécessaires à la prévention
et surtout mettre en place les moyens qui seront prioritairement
orientés vers le traitement des risques les plus importants.
L’audit sécurité ne peut plus se limiter à signaler d’éventuelles
lacunes en matière de prévention et d’évaluation des risques, il
doit également jouer un rôle de dynamisation au sein de nos sites
et d’apporter une plus-value à la prévention des risques
industriels.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 4


Cette journée de sensibilisation permet de :
- Comprendre les exigences de ce référentiel, de manière à développer
une gestion méthodique des risques liés à nos activités et à améliorer
ainsi nos performance HSE ;
- Concevoir et mettre en place un processus d’audit et de maitrise de
risques au sein de nos sites et Activités.
Les objectifs de cette formation sont :
- Comprendre les responsabilités de chaque partie prenantes ;
- Découvrir le référentiel, son contenu, ses principes et ses exigences et
savoir les interpréter.
- Comprendre les étapes et les outils pour la réalisation d’un audit
sécurité ;
- Se familiariser avec l'approche processus et la terminologie du
référentiel.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 5


A la fin de la formation le participant devra savoir :
- Contribuer à l'élaboration d’un processus de maitrise des risques ;
- Interpréter correctement les dispositions du référentiel ;
- Concevoir et mettre en place un système de veille réglementaire ;
- Connaître les étapes et outils permettant la mise en place d’un système de
management des risques.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 6


Le référentiel a été élaborer en collaboration des représentants des
Activités Suivantes :
- L’Activité E&P: Mr. GHERNOUG FAOUZI, Chef Département
Sécurité Industrielle et LOUCIF Imene, ingénieur Sécurité PPL HSE-
DP/E&P ;
- L’Activité (LQS/RPC ): Mme Naar Mokhtaria, Chef Département
Cellule Certification et Mrs El Eulmi Abdellah, Rahmani Mohamed
Djamel Eddine, Ingénieur Environnement et Ingénieur Sécurité N3
respectivement ;
- L’Activité TRC : Mme NEGGACHE Malika, Chef de Département
Audit Sécurité ;
- L’Activité COM: Mme ABAD MYRIAM, Assistante HSE ;
- Direction ACT/DHS: Mr. SEKKOUR ABDELGHANI, Cadre Etudes
TECH ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 7


Ce référentiel peut contribuer de manière efficace à la réduction et à
l’anticipation des risques liés à nos activités et à l’amélioration des
performances HSE.

L’adaptation et la mise en œuvre de ce référentiel traduisent la volonté


de l’Activité de prévenir les incidents, et renforce son engagement à
améliorer proactivement les performances HSE.
Il a pour objet de définir les exigences et les pratiques en matière de
planification, de préparation, de réalisation et de suivi des audits
sécurité au sein de SONATRACH.
Il définit également la qualification des auditeurs, les principes de
l'audit, la présentation du rapport d'audit ainsi que le suivi et la prise en
charge des recommandations de l’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 8


- D’uniformiser les procédures et les pratiques en matière d’audits et
d’inspections sécurité au sein de SONATRACH ;
- De cadrer la réalisation des audits, la coordination et la coopération
nécessaires entre les Structures SH (Centrale, Activité, Division) ;
- De clarifier les rôles et les responsabilités des acteurs impliqués
dans l’audit et/ou l’inspection sécurité ;
- De formaliser la conduite des audits et/ou inspection sécurité au
sein des Structures de SONATRACH ;
- L’identification et l’évaluation des insuffisances en matière de
sécurité ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 9


- Il permettra l’évaluation de :
- La conformité réglementaire et normative à travers le respect de
l’ensemble des dispositions applicables à l’activité ;
- La mise en œuvre des référentiels, des directives, des instructions et notes
internes de SONATRACH ;
- Les moyens de maitrise de l’intégrité des installations, ouvrages et
infrastructures ;
- La proposition des améliorations et de solutions pour une meilleure
gestion des risques HSE ;
- Le suivi de la mise en œuvre des recommandations émises ;
- Le retour d’expériences des audits et inspections réalisés à travers
les différents Sites de SONATRACH.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 10


Installations de production et de
stockage, les ouvrages de transport et les
infrastructures de bases

Projets et les chantiers de construction

Opérations de forage et d’exploration

Locaux administratifs, bases de vies et


logistiques

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 11


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 12
- Elaborer, publier et diffuser le référentiel ;
- Informer et sensibiliser les Activités sur le Référentiel ;
- Réaliser des missions d’audit ;
- Auditer la mise en œuvre des plans d’actions ;
- Vérifier l’application du référentiel ;
- Evaluer et mettre à jour le référentiel.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 13


- Adapter, le diffuser et veiller à sa mise en œuvre du référentiel
- Informer et sensibiliser les parties concernées par ce référentiel
- Déclencher des missions d’audit et participer aux audits effectués par
les Structures Centrales
- Veiller au suivi de la mise en œuvre des recommandations émises par
les différents audits et inspections
- Evaluer le référentiel d’audit sécurité adapté une fois par/an
- Proposer d’éventuelles révisions du référentiel à la Direction Centrale
HSE
- Reporter à la Direction Centrale HSE les résultats du suivi de la mise
en œuvre du référentiel.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 14


Le référentiel d’audit adapté, doit être endossé par le premier
responsable de l’Activité, de la filiale ou de la Structure (le Vice-
président, le Directeur Général adjoint, le Directeur Exécutif, le
Directeur Centrale et les Présidents Directeurs Généraux pour les
filiales).
 Par ailleurs, les systèmes et/ou les procédures d’audit sécurité
existants doivent répondre à toutes les dispositions du
référentiel et toute insuffisance doit être complétée.
 Enfin, chaque Structure du Groupe SONATRACH doit mettre
en place un vivier d’auditeurs et d’inspecteurs compétents et
expérimentés.
Aptitude à mettre en pratique des connaissances et des savoir-faire pour obtenir
les résultats escomptés

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 15


Le responsable d’une équipe d’audit devrait avoir la compétence
nécessaire pour :
 Planifier l’audit et attribuer les tâches d’audit selon la compétence
spécifique de chaque membre de l’équipe d’audit ;
 Établir et maintenir une relation de travail en collaboration entre
les membres de l’équipe d’audit ;
 Représenter l’équipe d’audit lors des communications avec la ou
les personnes responsables du management du programme
d’audit, le client de l’audit et l’audité;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 16


 Manager le processus d’audit en :
– Utilisant efficacement les ressources au cours de l’audit ;
– Gérant l’incertitude liée à l’atteinte des objectifs de l’audit ;
– Assurant la protection de la santé et de la sécurité des membres de
l’équipe d’audit pendant l’audit ;
– S’assurant que les auditeurs respectent les dispositions en matière
de santé, de sécurité et de sûreté ;
– Dirigeant les membres de l’équipe d’audit ;
– Prévenant et résoudre les conflits pouvant survenir pendant
l’audit ;
 Amener l’équipe d’audit à élaborer les conclusions d’audit ;
 Préparer et établir le rapport d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 17


doit :
- Avoir des connaissances approfondies en termes :
- De méthodologie et techniques d’audit sécurité ;
- De préparation et de planification des plans et programmes d’audit
sécurité ;
- D’animation et de direction d’équipe d’audit sécurité et de
présentation des constats relevés ;
- De procédés et d’activités des installations à auditer.
- Respecter le programme et le plan de l’audit sécurité ;
- Veiller au respect de toutes les consignes et règles de sécurité
applicables au niveau du Site durant toute la période de l’audit sécurité.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 18


ils doivent avoir au
minimum :
- Des connaissances de base sur le procédé et les activités des
installations à auditer ;
- La capacité de travailler en équipe, à collecter et à analyser des
informations ;
- La capacité de se familiariser rapidement avec les procédés des
différentes activités et les techniques d’audit sécurité ;
- Par ailleurs, il est indispensable que l’équipe d’audit sécurité respecte
toutes les consignes de sécurité et règles applicables au niveau de
l’installation du Site durant la conduite des audits sécurité.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 19


Il convient que les critères soient qualitatifs :
- La démonstration lors de formations ou sur le lieu du travail ;
- Les comportements souhaités ;
- Les connaissances ou de la mise en œuvre des aptitudes.
Et quantitatifs :
- Les années d’expérience professionnelle ;
- La formation initiale ;
- Le nombre d’audits réalisés ;
- Les heures de formation à l’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 20


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 21
- La mise à la disposition de l’équipe d’audit sécurité de tous les
documents nécessaires
- L’autorisation d’accès aux informations nécessaires, pour l’équipe
d’audit, dans le cadre de la réalisation des d’audits sécurité
- La facilitation, aux équipes d’audit sécurité, de la réalisation des
interviews nécessaires durant la conduite des audits
- La mise en place d’un système de suivi et de contrôle de la prise en
charge des recommandations et plans d’actions y afférents
- La validation et la mise en place des plans d’actions issus des audits
de la Direction Centrale HSE

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 22


- L’application du référentiel décliné par l’Activité et/ou la Division
- La mise en place des programmes annuels d’audits et d’inspections
sécurité
- La composition de l’équipe et la désignation d’un leader pour les audits
et/ou inspections ;
- La validation et la mise en place des plans d’actions issus des audits
et/ou inspections
- La mise en place d’un système de suivi et de contrôle pour la
réalisation des plans d’actions
- La proposition d’amélioration et/ou révision du référentiel à la
Structure HSE de l’Activité et/ou Division et filiale

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 23


- La planification de l’audit sécurité et de l’exploitation effective des
ressources pour l’atteinte des objectifs préétablis
- L’animation des réunions d’ouverture et de restitution des résultats
d’audits sécurité
- L’organisation et la gestion de l’équipe d’audit sécurité pour la
collecte d’informations nécessaires
- L’orientation de l’équipe d’audit pour une meilleure formulation des
constats et recommandations claires et précises
- La préparation et la consolidation, en collaboration avec l’équipe, du
rapport d’audit sécurité

NB: Le leader de l’équipe d’audit est désigné par le premier Responsable de la


Structure HSE chargée de l’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 24


- Suivre et soutenir le leader de l’équipe d’audit ;
- Participer à la préparation du plan et du programme de l’audit
sécurité ;
- Réaliser les tâches qui lui sont attribuées ;
- Collecter et analyser les informations pertinentes pour l’élaboration
des constats et recommandations d’audit sécurité ;
- Participer à la rédaction et la consolidation du rapport d’audit
sécurité.

NB: Les membres de l’équipe d’audit sont désignés, sur la base de leurs
compétences, de leurs qualifications et de leurs expériences, par le premier
responsable de la Structure HSE chargée de l’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 25


Ce Référentiel est publié par la Direction Centrale HSE (contenu, diffusion) à
travers les Directions HSE/QHSE des Activités, Divisions et Filiales ainsi que
les Directions Centrales de la ligne fonctionnelle du Groupe SONATRACH.
Les Structures de SONATRACH doivent adapter le référentiel d’audit sécurité
en fonction des dispositions édictées par ce référentiel.

Elaborer et
Adapter Appliquer
Publier

Direction Activité/Divis Site


centrale HSE ion et Filiale Opérationnel

Proposer des améliorations

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 26


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 27
Processus (Ensembles d’activités
corrélées ou en interaction qui transforme des E-
Entrée en E-Sortie) méthodologique,
indépendant et documenté
permettant d'obtenir des preuves
d'audit et de les évaluer de manière
objective pour déterminer dans
quelle mesure les critères d'audit
sont satisfaits.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 28


Ensemble d’exigences utilisées comme référence vis-à-vis de
laquelle les preuves objectives sont comparées (politiques, procédures ou exigences
référentiel). (Intentions et orientations d’un organisme, telles qu’elles sont
officiellement formulées par sa direction).
Interviews des audités

Etude des informations


Documentées de l’organisme

Observation des installations,


activités des employés, produits,
services, etc…

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 29


Enregistrements, énoncés de faits ou autres
informations pertinents pour les critères d’audit et vérifiables
(données démontrant l’existence ou la véracité de quelque chose qui sont obtenues par observation,
mesure, essai ou par un autre moyen).

Les politiques, les Les informations documentées de


l’organisme
pratiques, les procédures
ou bien les exigences
par rapport auxquelles Exigences légales et autres
l'auditeur compare les exigences
preuves d’audit afin
d’établir les constats Les exigences référentiel
d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 30


L’examen de la conception d’un produit,
d’un service, d’un processus ou d’une usine et la
détermination de leur conformité aux exigences
spécifiques, ou, sur la base d’un jugement
professionnel, à des exigences générales. l’inspection
des processus comprend le personnel, les installations,
la technologie et la méthodologie.

Besoins ou attentes formulés dans des


documents normatifs tels que les règlements techniques, les
normes et les spécifications techniques

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 31


- Formel, périodique et systématique ;
- Ponctuelle voire improviste ;
- Basé sur un programme, un système ou
une procédure ; - Contrôle de l’application ou non du
système ou procédures ;
- Contrôle du systèmes de contrôle de
risque et leur efficacité (Procédures,…) ; - Etablissement des constatations et
sanctions (points négatifs) ;
- Points positifs et points d’amélioration ;
- Réalisée par le site opérationnel
- Réalisé par les Structures Centrales,
Activités ou Divisions ;

Pour une investigation plus approfondie et Permet l'identification et la


une analyse des causes pour identifier les correction des risques
contraintes et défaillances des processus

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 32


Est une opération destinée à démontrer que des
exigences relatives à un produit, un processus, un système, sont
respectées. Elle peut inclure une décision d'acceptation, de rejet ou
de retouche (c’est l’évaluation de la conformité).
NB: DE_17-65 du 7 février 2017 relatif aux conditions et aux caractéristiques
d’apposition de marquage de conformité aux règlements techniques ainsi que les
procédures de certification de conformité. (DE n° 05-465 du 6 décembre 2005
relatif à l’évaluation de la conformité).

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 33


Résultats de l’évaluation des preuves
d’audit recueillies, par rapport aux critères d’audit.
NB: Les constatations d’audit indiquent la conformité ou la non-conformité.

Résultat d’un audit, après avoir pris en


considération les objectifs de l’audit et toutes les constatations
d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 34


Étendue, limites et lieux d'un audit.
Le champ de l’audit décrit généralement les lieux physiques, les fonctions, les
unités organisationnelles, les activités et les processus ainsi que la période de
temps couverte.

Activité et processus

Sites géographiques Période couverte

Etendue et limites
de l’audit

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 35


Description des activités et des dispositions
nécessaires pour réaliser un audit.
dispositions relatives à un ensemble d’un
ou plusieurs audits planifié pour une durée spécifique et dirigé dans
un but spécifique.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 36


Evaluation de
- Exigences l’efficacité du
règlementaires ; processus de gestion
- Référentiels et des risques HSE
standards ;
- Directives et
circulaires ; Rapport et revue
de direction
- Bonnes pratiques

Amélioration Continue des performances HSE


AC: Activité récurrente menée pour améliorer les performances, en cohérence
avec la politique et les objectifs

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 37


L’audit sécurité est un outil important pour l’amélioration continue des
performances HSE d’une Entreprise, il repose sur démarche suivante :

Préparer la mission d’audit (le - Visite sur site ;


site à auditer, l’équipe d’audit, le - Consultation des documents
plans d’audit) et procédures
- Observations physiques
témoignage

- Rapport d’audit (les points forts


- Expérience des auditeurs ;
et points d’amélioration) ;
- Jugements professionnel ;
- Plans d’actions ;
- Preuves tangibles.
- Suivi de levée des réserves.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 38


L’observation physique, la collecte d’informations et de preuves,
l’observation des pratiques lors des travaux, l’examen et le
contrôle des documents, des procédures et modes opératoires sont
des instruments d’audit sécurité servant à l’évaluation de la gestion
des risques mettant en évidence la performance HSE du Site en
matière de gestion de la sécurité.

NB: La collecte de preuves, à travers ces audits sécurité, ne sont jamais


destinés à identifier les responsabilités et chercher les coupables.
Toutefois, ces preuves serviront à la validation des non-conformités, par
l’Asset Manager.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 39


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 40
Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 41
Ils concernent, entre autres, les sous-éléments du système de
management HSE du groupe SONATRACH (HSE-MS), notamment :
– Conformité réglementaire ;
– Management des risques HSE ;
– Management des incidents & accidents ;
 La sécurité des installations, en particulier, la gestion de l’intégrité des
installations et équipements, la gestion des modifications, la maitrise
opérationnelle et la formation du personnel, l’identifications des
dangers et évaluation des risques.
Ces audits constituent une évaluation externe, pour le Site, en matière de
gestion et de maitrise des risques HSE et d’existence effective de
procédures et organisation nécessaire sur le terrain.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 42


Le chargé de l’équipe d’audit doit préparer et coordonner toutes les étapes
de la mission d’audit, notamment :
 La notification de la visite à l’Activité/Direction du Site, la prise de
contact avec le responsable HSE à l’effet de désigner un représentant et
de confirmer ainsi les dates de la visite ;
 Le passage en revue, selon les thématiques de l’audit des documents
suivants :
- Les rapports de visite de risques et les études de dangers réalisés ;
- Les bilans A&I et les recommandations des rapports d’accidents y afférents ;
- Les résultats des CR d’inspection, les rapports d’audits et d’investigation ;
- Les différentes rapports d’audits et investigations (ARH, DGM,…) ;
- Les plans de formations, etc.…

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 43


L’étendue de l’audit doit couvrir essentiellement les éléments suivants :
- Les installations et les unités à auditer ;
- Les ressources et organisations ;
- Les aspects à auditer ;
- Les critères d’audit.
NB: La Structure initiatrice de l’audit sécurité doit composer une équipe
pluridisciplinaire et designer un leader ayant les compétences nécessaires exigées
dans les paragraphes 8.2.1 & 8.2.2 et être composée au minimum de trois (03)
personnes.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 44


Chaque Site de SONATRACH doit être audité au moins une fois tous les
trois ans par une Structure Centrale. Cette fréquence peut être augmentée
ou diminuée en tenant compte de :
- Le niveau des risques induits par l’activité et l’ampleur des
installations co-existantes ;
- L’importance du Site et les résultats des audits précédents ;
- Les résultats des diagnostics et des programmes de mise en
conformité y afférents ;
- L’historique des accidents/incidents enregistrés.
NB: la fréquence est à fixer durant la programmation annuelle, sur la base
d’une analyse des résultats et conclusions, des visites de risques, des EDD
et des audits et inspections précédents.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 45


La DC-HSE est tenue d’organiser annuellement une réunion avec les
représentants des Activités pour arrêter le programme et planning des
Sites à auditer. Les aspects suivants peuvent être discutés :
- Le contexte et l’objet des audits sécurité ;
- L’étendue et les éléments à auditer ;
- La fréquence des audits sécurité.
Les réunions seront organisées par Activité et les dates seront fixées en
concertation. Ces réunions seront sanctionnées par un PV.
Un représentant de l’Activité doit être présent parmi l’équipe d’audit
et/ou d’inspection.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 46


- Contenu: Le rapport d’audit doit contenir au minimum ce qui suit :
- Temps de rédaction: Le rapport final doit être rédigé dans une durée
ne dépassant pas un mois à compter de la date du lancement de la
mission.
- Diffusion du rapport: Les copies du rapport final seront adressées :
- Au Site audité et au niveau N+1 par rapport au Site ;
- Aux autres niveaux hiérarchiques au cas par cas (décision du
responsable de la Structure initiatrice de l’audit).
- Langage du rapport d’audit sécurité: Les expressions utilisées dans
les rapports d’audit doivent être claires, précises et ne portent pas à
confusion.
Les constats formulés doivent être objectifs basés sur des faits et non pas
sur des jugements.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 47


La mise en œuvre des plans d’actions des audits sécurité incombent au
premier responsable du Site audité.
Le plan d’actions comportant au minimum :
- La hiérarchisation des actions, l’affectation des ressources et la
définition des délais de mise en œuvre ;
- La périodicité des revues de direction (adoption du plan et suivi
des plans d’actions) ;
- Les cas nécessitant un traitement spécifique sur la base de la
criticité des points à améliorer ;
- Les critères de mesure pour le suivi des actions.

NB: Chaque entité doit prendre en considération le plan d’actions du niveau


d’organisation N+1 et doit l’intégrer dans son propre plan d’actions.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 48


- L’Asset Manager du Site audité doit veiller à la levée des réserves et à
la mise en œuvre des recommandations émises.
- Chaque niveau hiérarchique transmettra au niveau HSE supérieur les
résultats des audits effectués accompagné d’un plan d’actions.
- Les Directions HSE des Activités transmettront à leurs tours, à l’issue
de chaque audit, à la Direction Centrale HSE, un rapport d’audit
accompagné d’un plan d’actions, validé par le responsable de l’unité
pour information et suivi.
- Le plan d’actions doit comporter les mesures correctives et les
mesures d’améliorations, définir les responsabilités, les priorités et les
échéanciers.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 49


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 50
La Structure initiatrice de l’audit sécurité doit :
- Composer une équipe d’audit et designer un leader ;
L’équipe d’audit une fois désignée doit :
- Procéder à la préparation de l’audit ;
- Anticiper et demander, du Site à auditer, des informations
complémentaires pour la préparation de la mission d’audit ;
- Préparer un plan d’audit et de l’envoyer au Site à auditer avant l’audit
sur Site ;
Le plan d’audit devrait contenir au minimum ce qui suit :
- Les documents et les enregistrements à examiner ;
- Le plan d’échantillonnage pour la collecte des informations ;
- Les unités et les sections à visiter ;
- Les postes des personnes à rencontrer.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 51


Le plan d’audit doit également comporter l’examen des plans et
documents suivants :
- Les organigrammes des Sites à auditer ;
- Les plans PFD’s, P&ID’s et les plans de connexion inter-unités ;
- Le plan du réseau anti-incendie ;
- Les études de danger (EDD) et les plans (PII) ;
- Les procédures d’Exploitation et de Maintenance ;
- Les procédures de mise en sécurité des installations et unités ;
- Le planning et réalisation des formations du personnel ;
- Les statistiques des accidents et incidents ;
- L’inventaire des équipements soumis aux contrôles périodiques et
réglementaires ;
- Les rapports et planning d’inspection et de maintenance des
équipements soumis aux contrôles périodiques et réglementaires ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 52


Une fois sur site, l’équipe d’audit :
Au début de chaque audit sécurité, doit être tenue conjointement avec
l’Asset Manager et son staff une réunion d’ouverture pour définir
l’agenda de la visite et de présenter ainsi ce qui suit :
- Le contexte et les objectifs de la mission d’audit sécurité ;
- L’étendue et l’approche de l’audit sécurité ;
- Les membres de l’équipe d’audit et les interlocuteurs désignés par le
Site ;
- L’organisation et les activités du Site ;
- Le programme de l’audit sécurité pour validation ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 53


- Examiner visuellement l’installation et ses équipements ;
- Observer la conduite des travaux et opérations ainsi que le
comportement du personnel ;
- Rencontrer et interviewer le personnel exerçant au niveau de ces
installations (Exploitation, Maintenance, Technique, HSE, sous-
traitant, etc.…).

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 54


La collecte de ces informations et éléments représentant une entrée
indispensable (input), pour l’audit sécurité, doit être effectuée dans
l’objectif de :
- Comprendre les systèmes de gestion de risque ;
- Évaluer les points forts et les points à améliorer ;
- Collecter les données/preuves pour la confirmation des
constats relevés ;
- Évaluer les données d’entrée en termes de véracités et de
représentativité.
Toutes les suggestions et commentaires émanant du Site doivent être
notés et pris en considération par l’équipe d’audit sécurité.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 55


Suite à une entente mutuelle entre l’équipe d’audit et les interlocuteurs du
Site audité une réunion quotidienne peut être tenue entre l’équipe d’audit
et les représentants désignés par le responsable du Site. Cette réunion a
pour objectifs de :
- Passer en revue et discuter les premiers constats relevés ;
- Confirmer l’agenda de la journée suivante.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 56


L’équipe d’audit doit restituer les résultats de l’audit, discuter les points
d’amélioration et proposer des recommandations avec l’Asset Manager et
son Staff. Les objectifs de la réunion sont :
– Rappel du contexte, des objectifs et de l’étendue de l’audit ;
– Présentation des points positifs enregistrés ;
– Présentation des constats les plus critiques ;
– Présentation sommaire des constats par élément audité et des axes
d’amélioration ;
– Discussion de l’élaboration, de la revue et de la finalisation du rapport
d’audit sécurité ;
– Rappel sur la nécessité des suites à donner et du processus de suivi des
recommandations émises.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 57


Des fiches de non-conformités seront présentées au responsable du Site
audité, pour renseignement et proposition éventuelle des actions
correctives avec un échéancier. Elles doivent être validées par le
responsable de la Structure et le responsable de l'audit.

Une fois, la mission d’audit sécurité est achevée,


Le leader et l’équipe d’audit doivent élaborer et diffuser le rapport final
d’audit dans une durée ne dépassant pas un mois à compter de la date du
lancement de la mission d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 58


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 59
Ces audits couvrent l’évaluation de l’application des procédures et
des systèmes mis en œuvre pour le contrôle des risques inhérents
aux activités. Ils sont fréquemment effectués dans des périodes
plus courtes que celles réalisés par les Structures Centrales.
Ils entrent également dans l’évaluation et l’amélioration continue
de l’efficacité des systèmes et des procédures mises en place.
1. Audits des systèmes de contrôle de gestion des risques ;
2. Inspections des installations et lieu de travail.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 60


A cet effet, les étapes suivantes pourraient ne pas être nécessaires,
notamment :
– La réunion d’ouverture ;
– Les réunions quotidiennes ;
– Les rencontres et les interviews des responsables.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 61


En revanche, les actions suivantes doivent être entreprises :
– Les réunions de programmation et de préparation des audits et/ou
inspections sécurité ;
– Les interviews avec le personnel effectuant des taches de supervision ou
d’exécution liées à la procédure, au système ou aux aspects objet de
l’audit et/ou de l’inspection sécurité ;
– La revue documentaire et/ou enregistrement relatifs aux procédures ou
aux systèmes objet de l’audit et/ou de l’inspection sécurité ;
– Les observations des lieux de travail, des équipements et installations ;
– L’élaboration des constats et proposition des axes d’amélioration ;
– La finalisation du rapport d’audit et diffusion aux parties concernées.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 62


Ces audits couvrent l’application des procédures, des systèmes de
contrôle et de gestion des risques sur place.

Les objectifs :
– La vérification de la mise en œuvre des référentiels, des procédures et des
systèmes de contrôle et de gestion des risques ;
– L’identification et l’évaluation des insuffisances en termes d’application et de
mise en œuvre
– La vérification de leur efficacité en termes de maitrise de risque ;
– L’établissement des recommandations pour pallier aux insuffisances
constatées ;
– La proposition des axes d’amélioration pour rehausser la maitrise du risque.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 63


L’équipe d’audit et/ou d’inspection sécurité
Désigner par le 1er responsable du site et composée des représentants
des Structures concernées (exploitation, maintenance, technique, HSE,
etc...).
- Le leader de l’équipe d’audit doit être un membre de la Structure HSE
ou externe et indépendant de la Structure à auditer et/ou à inspecter.
- Le nombre doit être au minimum (03) personnes ayant les
compétences nécessaires pour auditer les procédures, les systèmes de
contrôle et de gestion des risques, les lieux de travail, les installations,
équipements, ouvrages et les travaux programmés.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 64


La fréquence des audits et/ou d’inspection sécurité
En générale, la fréquence est indiquée dans la procédure et le système lui-même
(ex : SPTW, référentiel d’investigation, APG, APV, APE, APL, etc…).
Si la fréquence n’est pas spécifiée, elle doit être déterminée en tenant compte :
- Du degré de risque lié à la procédure et au système de contrôle des risques ;
- De la maturité de la procédure et le système (les nouvelles procédures
nécessitent des audits plus fréquents) ;
- Du nombre des accidents/incidents enregistrés ;
- Des résultats des audits sécurité précédents et degré de levée des réserves des
recommandations précédentes ;

NB: Les systèmes et procédures utilisés fréquemment dont la fréquence n’est pas
déterminée doivent être audités au minium une (01) fois par année et au minium une
(01) fois chaque deux (02) années pour ceux qui ne sont pas fréquemment utilisés.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 65


Les thèmes d’audit et/ou d’inspection sécurité
- La procédure des isolements d’énergie ;
- Le système d’accès au Site ;
- Le système permis de travail ;
- Les travaux en hauteur et les opérations de levage et de manutention ;
- Les accès dans des espaces confinés et/ou considérés confinés ;
- Les révisions périodiques triennales et décennales des installations et
équipements ;
- Les chargement et déchargement des hydrocarbures et produits
pétroliers ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 66


Les actions suivantes devant être effectuées :
- Les réunions de préparation et de programmation des inspections ;
- Les discussions avec les personnes effectuant des taches de supervision
ou d’exécution liées à la situation observée, travail, procédure,
équipements, installations, systèmes ou aspects objet de l’inspection ;
- La revue des documents relatifs aux installations et équipements, à la
procédure ou au système objet de l’inspection ;
- L’observation et l’examen des lieux de travail ;
- L’élaboration des constats et recommandations ;
- La consignation des résultats de l’inspection et la diffusion aux acteurs
concernés pour les suites à donner.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 67


Les objectifs :
Les inspections programmées ou non programmées visent à identifier les
risques au niveau des installations et lieux de travail inhérents aux
conditions des installations et au comportement du personnel.
Elles sont orientées essentiellement pour identifier les dangers et évaluer
les risques.
Les inspections non programmées (inopinées) peuvent être effectuées
suite :
- Aux résultats des inspections programmées qui révèlent des
risques qui nécessitent une analyse approfondie ;
- A des changements ou des situations particulières qui nécessitent
plus de contrôle ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 68


Les recommandations issues de ces inspections peuvent proposer
des évaluations approfondies ou des audits dans les cas suivants :
- L’identification des risques importants dont les causes sont
susceptibles d’être d’ordre organisationnel et/ou technique ;
- L’observation directe ne permet pas d’apprécier les risques et
de proposer les recommandations nécessaires.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 69


La fréquence des inspections
La fréquence des inspections doit être déterminée en tenant compte :
- Du degré de risque qui peut exister au niveau des lieux de travail et
installations ;
- Des situations et des facteurs (ex : travaux, conditions métrologiques)
introduisant des nouveaux risques ou influençant le niveau des risques
déjà existant ;
- Du nombre d’accidents et incidents ;
- De la récurrence des incidents et accidents similaires ;
- Des résultats des inspections précédentes.

NB: Une inspection de sécurité de toute l’installation et lieux de travail doit être réalisée
mensuellement, au minimum.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 70


Les thèmes des inspections
Ces inspections doivent couvrir plusieurs thèmes à savoir :
- L’état général des équipements (fuite, corrosion, intégrité structurelle…) ;
- Les systèmes et les équipements de sécurité nécessaires ;
- L’état du système de lutte contre l’incendie ;
- L’état général des installations (Housekeeping, dégagement des voies de
circulation,…) ;
- La signalisation et l’affichage ;
- Les systèmes d’électricité ;
- Les utilités et le stockage ;
- Les isolements d’énergie ;
- Les accès dans des espaces confinés et/ou considérés confinés ;
- Les travaux en hauteur et les opérations de levage et de manutention ;
- Les chargement et déchargement des hydrocarbures et produits
pétroliers ;
- Travaux effectués par des entreprises extérieures et leurs sous-traitants ;

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 71


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 72
Ces visites sont menées par l’Asset Manager ou ses collaborateurs
directs, au niveau de leurs installations et chantiers, pour :
- Montrer leur engagement et leur intérêt vis-à-vis de la sécurité des
installations et de leur personnel ;
- Avoir une vision générale, mais concrète concernant la situation des
installations et les performances sécurité ;
- Etre à l’écoute de leur personnel et contribuer à un climat social sain.

C’est un rapprochement nécessaire pour rassurer le personnel en matière de


prise en charge directe de leurs préoccupations.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 73


Ces safety-tours peuvent être planifiés pour couvrir :
- Un Site entier ;
- Certaines opérations (révision triennale, contrôles périodiques
réglementaires, travaux en hauteur et dans un espace confiné,
etc…) ;
- Certains aspects (chantier de construction, chantier de
forage,….etc.).

NB: ils peuvent déléguer un ou plusieurs de ces collaborateurs

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 74


Fréquence des tournées de sécurité :
Une visite chaque mois doit être effectuée par le responsable du Site et ses
collaborateurs ou par ses délégués.
Le responsable du Site doit au moins réaliser ou participer dans quatre
(04) tournées de sécurité par année. Ces tournées de sécurité consistent
en :
- L’observation générale de l’état des installations, équipements et
lieux de travail ;
- Le comportement des personnes et du sous-traitant ;
- La discussion avec le personnel sur Site (installations ou chantiers)
et celui du sous-traitant sur les aspects de sécurité ;
- L’observation des situations ou des conditions dangereuses.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 75


Résultats des tournées de sécurité
A la fin de chaque safety-tours, les actions suivantes sont à
envisager :
- Instructions pour remédier immédiatement aux anomalies
observées ;
- Lancement des audits ou des inspections pour des aspects
identifiés critiques et qui nécessitent une évaluation
approfondie ;
- Rappel et insistance sur le respect des consignes de sécurité
déclinées ;
- Prise en charge de mesures jugées nécessaires et
indispensables.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 76


Ils permettent d'obtenir un feedback sur la performance de réalisation des
activités planifiées et sur l’appréciation des résultats obtenus des audits
sécurité effectués.
Ils permettent également de mieux apprécier l'atteinte ou non des
objectifs préétablis, et de là, ajuster les actions et les plans d'actions pour
corriger les situations déviantes identifiées. Les indicateurs utilisés sont :
- La détermination du taux de mise en œuvre des recommandations
émises par l’équipe d’audit ;
- Le taux de clôture des recommandations dans les délais ;
- La détermination du degré de réalisation du programme d’audits ;
- Le taux d’amélioration en matière d’observations entre deux
audits successifs.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 77


La page de garde du rapport d’audit
Le sommaire du rapport d’audit ;
La fiche de non-conformité
Les Définitions
Les éléments à auditer
Le système de gestion de la sécurité (SGS)
Les recommandations des visites de risques (Assureurs)
Les références réglementaires et normatives
Le protocole d'audit « Référentiel d’Audit Sécurité….»
Le protocole d'audit du risque routier
Le protocole d'audit « Référentiel SPTW »
Le protocole d'audit « Référentiel Accidents/incidents »
Le protocole d'audit « ICS »
Le protocole d'audit « Management des Ent. Ex »

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 78


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 79
L’audit est caractérisé par le respect d’un certain nombre de
principes (7)

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 80


- Tâches réalisées de manière éthique, avec honnêteté et
responsabilité;
- Avoir les compétences requises pour réaliser les activités
d’audit ;
- Tâches réalisées toute impartialité, justes et sans parti
pris dans toutes leurs actions;
- Être sensibilisé à toutes influences pouvant exercer
d’autres parties intéressées sur le jugement.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 81


- Les constatations, conclusions et rapports d’audit doivent
refléter de manière sincère et précise les activités d’audit.
- Consigner les obstacles importants rencontrés pendant
l’audit et les questions non résolues ou les avis divergents
entre l’équipe d’audit et l’audité.
- La Communication doit être sincère, précise, objective,
opportune, claire et complète.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 82


- Agir en accord avec l’importance des tâches réalisées et la
confiance que leur ont accordée le client de l’audit et les
autres parties intéressées.
- Avoir la capacité de prendre des décisions avisées dans
toutes les situations d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 83


- Les informations acquises lors de l’audit doivent être
utilisées avec précaution.
- Les informations d’audit ne soient pas utilisées de manière
inappropriée ou de manière qui pourrait porter préjudice
aux intérêts légitimes de l’audité.
Ce concept comprend le traitement correct des informations
sensibles ou confidentielles.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 84


- Être indépendants de l’activité auditée et n’avoir ni parti pris
ni conflit d’intérêt dans toute la mesure du possible.
- Être, si possible, indépendants de la fonction auditée, cas des
audits internes.
- Conserver un état d’esprit objectif tout au long du processus
d’audit pour s’assurer que les constatations et conclusions
d’audit sont fondées uniquement sur les preuves d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 85


- Les preuves d’audit être vérifiables.
- S’appuyer sur des échantillons des informations disponibles,
dans la mesure où un audit est réalisé avec une durée et des
ressources délimitées.
- Utiliser l’échantillonnage de manière appropriée, dans la
mesure où cette utilisation est étroitement liée à la confiance
qui peut être accordée aux conclusions d’audit

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 86


- Avoir une influence substantielle sur la planification, la
réalisation et le compte rendu des audits afin de s’assurer
que les audits sont axés sur les questions importantes ;
- Réaliser les objectifs du programme d’audit.

Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 87


Référentiel d'Audit Sécurité des Installations de Production & Infrastructures de base 88