Vous êtes sur la page 1sur 4

INTRODUCTION

Dans le cadre de la professionnalisation des enseignants sur leurs métiers, nous avons choisi de
présenter ce thème : « SAVOIR S’AUTO-EVALUER » à l’aide des supports vidéos d’accompagnements
pour améliorer la qualité de l’enseignement a Madagascar

PRERECQUIS :

Les enseignants doivent avoir la maitrise sur:

- Les Stratégies d’enseigner (Méthodes, démarches, outils, gestion de classe,…)


- L’élaboration des grilles d’auto-évaluation sur leurs enseignements apprentissages (Critères
et indicateur sur l’auto-évaluation de leurs enseignants)
- La conception d’une grille de régulation pour la progression.

Objectif général :

- Renforcer les compétences professionnelles des enseignants sur l’enseignement


apprentissage

Objectifs spécifiques :

- L’enseignant maitrise les démarches, les méthodes, les stratégies appliquent dans
l’enseignement apprentissage.
- L’enseignant développe l’acquisition des élèves par rapport aux démarches,
méthodologies et stratégies.

SOMMAIRE :

INTRODUCTION

Activité 1 : Définition

Activité 2 : Théorie de l’auto-évaluation

Activité 3 : La démarche à suivre sur l’auto-évaluation

Selon l’axe de la pedagogie, l’enseignant doit etre capable de concevoir un grille d’autoevaluation de
la competence « ENSEIGNER ».

Pour la structure, l’enseignant doit clarifier la rigueur et la pertinence de la plannification.

C’est-à-dire que :

- Les activites presentent un lien clair avec un objectif du programme d’etudes


- Les taches sont adaptés à l’age ou aux developpements des eleves
- Le plan de la leçon est annoncé
- L’enseignant rend explicite le lien entre l’activité et l’objectif du programme poursuivi.
- Les consignes organisationnelles sont communiquées.
- Le temps requis pour exécuter les tâches et les échéances sont précisés.
- La tâche à accomplir est décrite de façon explicite.
- L’enseignant donne des exemples et des contre-exemples des comportements attendus.
- Au moment de l’apprentissage, les tâches complexes sont scindées en tâches plus simples.
- Les consignes sont transmises dans un ordre séquentiel.
- Des transitions sont prévues entre les différentes activités.
- Les pièges à éviter et les risques de confusion sont explicitement identifiés.
- Les indications ou les pistes pour résoudre les difficultés sont annoncées.

Pour le contrôle, l’enseignant doit contrôler le déroulement des activités.

C’est-à-dire :

- Les élèves et l’enseignant disposent du matériel pour l’activité.


- Le découpage du temps permet l’accomplissement des activités prévues.
- Le cours démarre à l’heure.
- Les modifications ou ajustements aux procédures annoncées sont rares.
- La surveillance du déroulement de l’activité est constante.
- L’enseignant situe périodiquement les élèves dans leur travail.
- L’essentiel des énergies des élèves est consacré à l’accomplissement des tâches
pédagogiques.
- Les échéances sont respectées.

Les critères d’auto-évaluation


Ces critères peuvent être relatifs aux caractéristiques intrinsèques de l’enseignement.
Néanmoins, certains critères nous semblent parfois incontournables. Il s’agit notamment de :
- L’efficience
- L’efficacité
- L’impact
- La viabilité
- La pertinence
Activité 4 : Outils nécessaire sur l’auto-évaluation dans l’enseignement / apprentissage

Activité 5 : L’intérêt de s’auto-évaluation a l’enseignement / apprentissage effectuée

CONCLUSION

Définition de l'auto-évaluation :

- Susciter la curiosité et l'intérêt des élèves pour l'auto- évaluation : s'auto


évaluer pour comprendre, apprendre et progresser
- Se donner du temps pour analyser un résultat obtenu.
- A partir des observations effectuées, amener l'élève à extraire les notions, les règles
à apprendre.
S’auto-évaluer pour être plus
efficace
Prendre l’habitude de s’auto-évaluer est utile car l’auto-évaluation permet
de vérifier si le travail demandé est bien compris, si les méthodes de travail
sont efficaces et d’élaborer des stratégies pour gagner en efficacité.

Les élèves peuvent prendre l’habitude de se poser quelques questions


simples avant de commencer un exercice ou une évaluation afin de se
mettre en projet et de rendre clair à la fois l’objectif et les stratégies à
activer.

En cours d’exercice ou de devoir, les élèves peuvent prendre une pause


réflexive pour voir dans quelle mesure ils progressent vers l’objectif et de
quelles ressources ils ont besoin s’il leur en manque.

Une fois l’exercice ou l’évaluation terminée, les élèves peuvent s’auto-


évaluer pour déterminer si leurs méthodes de travail sont efficaces et pour
trouver des moyens de s’améliorer si nécessaire.

La Théorie de l'auto-évaluation est basée sur trois théories:

- La Préparation

- L'exécution

- L'autorégulation

- S’auto-évaluer permet d’acquérir une connaissance globale de l’enseignement / apprentissage

- Cette connaissance participe à un principe qui reconnait le hors norme

- Cette connaissance permet l’orientation des actions d’amélioration par une approche bien
déterminée