Vous êtes sur la page 1sur 12

Présentation d’unité

1. Introduction :
NAFTAL, société par action et filiale à 100% de la SONATRACH depuis 1998, est
une entreprise nationale chargée de la distribution et de la commercialisation des produits
pétroliers en Algérie.
Ses missions principales sont :
 Satisfaire la demande nationale en carburants.
 Contribuer au développement économique et social du pays.
 Stocker et transporter tout produit pétrolier commercialisé sur le territoire national.
 Veiller à l’application et au respect des mesures relatives à la sécurité industrielle, la
sauvegarde et la protection de l’environnement.
Elle intervient dans les domaines suivants :
 L’enfutage de GPL ;
 La formulation de bitumes ;
 La distribution, stockage et commercialisation des carburants GPL/carburant, produits
spéciaux ;
 Transport des produits pétroliers.
NAFTAL est organisée en 3 branches :
 Branche carburants.
 Branche GPL.
 Branche commercialisation.

2. Présentation de branche carburante :


La Branche Carburants est une entité de NAFTAL chargée des activités
d’approvisionnement, de réalisation, stockage et distribution de carburants.

Elle est située dans la wilaya d’ALGER plus précisément dans la commune de
DAR EL BEIDA à 300 m de l’aéroport HOUARI BOUMEDIENE .Elle est constituée de la
division carburant terre et la division aviation marine.
Présentation d’unité

L’organisation de la Branche Carburants est présentée dans l’organigramme ci-


dessous :

Figure 1 : organigramme de la branche carburant

3. Laboratoire central de la branche carburante :


Le laboratoire, avec ses deux services : service inspection (premier niveau de
libération du produit) et service analyse (deuxième niveau de libération du produit), assure à
ses clients des analyses à haute précision à l’aide du matériel et appareils modernes dont il est
disposé.
Présentation d’unité

Le laboratoire est chargé de :

 Contrôler la qualité des carburants commercialisés par la branche


 Respecter strictement les normes exigées
 Etablir des bulletins d’analyses des produits contrôlés
 Soumettre les carburants a des réactions chimiques pour voir s’ils contiennent de l’eau
ou du soufre
 Veiller à la transmission des résultats d’analyses aux différents centres & dépôts
 Vérifier et suivre l’étalonnage des équipements de mesure du laboratoire
 Mettre à jour tous les documents et dossiers qui relèvent des équipements du
laboratoire
 Maîtriser les documents qualité relatifs à l’activité du laboratoire

Figure 2 : répartition du laboratoire centrale

Le laboratoire Central a introduit une demande de pré-évaluation auprès d’ALGERAC


(organisme Algérien d’accréditation) afin de se conformer au référentiel ISO/CEI 17025 :
2005 « Exigences concernant la compétence des laboratoires d’étalonnages et d’essais »et
pour le projet d’accréditation.
Présentation d’unité

RÉPARTITION DU TRAVAIL DANS LE LABORATOIRE CENTRALE


Les produits distribués par NAFTAL sont soumis à un contrôle rigoureux depuis les
installations des fournisseurs jusqu'à la mise à bord des avions et navires. Donc Il est
important de respecter certaines normes de sécurités et être attentif pendant la manipulation
pour minimiser les accidents .En fait il faut disposer :

 Des équipements de protection


 Des douches de sécurité et des laves yeux
 Un étiquetage des appareils et de verrerie pour éviter des erreurs éventuelles
(des explosions, des feux, des courts circuits

Voici comment procèdent le personnel du laboratoire lors d’arrivage d’une raffinerie :

Figure 3 : distribution du travail lors d’arrivage d’un échantillon


Présentation d’unité

3.1 Missions principales de la branche carburante :


3.1.1Dans les activités aviation et marine :
 Superviser, coordonner et contrôler les activités approvisionnement, stockage,
ravitaillement, livraison et transport des carburants Aviation et Marine, sur les
aéroports et ports où la BC/AVM est présente ;
 Assurer la préservation de la conformité du produit depuis son approvisionnement
jusqu’à sa livraison de celui-ci, et ce conformément aux exigences du client.
 Assurer la maintenance des installations et des moyens de distribution.
 Assurer une qualité de service répondant aux attentes de la clientèle et veiller au
maintien de l’image de marque de l’entreprise.

3.1.2Dans les activités gestion de stockage des infrastructures :


 Superviser, coordonner et contrôler les activités approvisionnement, stockage,
ravitaillement, livraison et transport de la carburant terre au niveau des dépotes
primaires et secondaires.
 Assurer la préservation de la conformité du produit depuis son approvisionnement
jusqu’à sa livraison ou son ravitaillement conformément aux exigences du client
(branche commercialisation).
 Assurer la maintenance des installations de stockage et des moyens de distribution.
 Assurer une qualité de service répondant aux attentes de la branche commercialisation
et veiller au maintien de l’image de marque de l’entreprise.
 Assurer la livraison des carburantes terres au niveau des districts de Batna, Becher et
Ouargla.

4. Produits commercialisés :
4.1 Par activité aviation :
 Le carburéacteur jet A1 destine aux avions turboréacteurs.
 L’essence Avgaz destine aux moteurs d’avions à piston (à hélice)
 Les lubrifiantes aviations.
 Les produits spéciaux.

4.2 Par activités marine :


 Les fuel-oils bunker C de haut viscosité (HS, LS), issus des importations et destines
aux navires de pros tonnages (moteurs lentes).
 Les fuel-oils BTS (basse teneur en soufre), issus du pétrole algérien et provenant des
raffineries algériennes destine aux moteurs semi rapides.
 Les inters fuel-oils de différent viscosités issus de mélanges de fuel-oil (bunker C
et/ou BTS) et de gas-oil.
 Le gas-oil.
 Les lubrifiants et produits spéciaux marines.
Présentation d’unité

4.3 Par l’activité GIS :


 Le gas-oil utilise dans les véhicules, engins et machines à moteurs diesel ainsi que les
besoins domestiques (éclairage, chauffage…).
 Les essences utilisées dans les véhicules et engins à moteurs thermiques ou les
moteurs à combustion interne à allumage commandé.

5. Moyens humains et matériels :


5.1 Moyens humains :
La branche carburante dispose d’un effectif de 5427 agents, opérant dans les activités
prévues dans son organisation toutes catégories confondues, répartis comme suit :

 Cadres supérieurs : 164


 Cadres : 1596
 Maitrise : 2342
 Exécutants : 1325

5.2 Infrastructures de la branche carburante :


 Activités Aviation : 29Centres Marine opérationnels.
 Activités Marine : 06 Centres Marine opérationnels.
 Activités GIS : 46 Dépôts Opérationnels.

5.3 Capacité de stockage :

aviation Marine terre

3 3
367489 m3
Capacité de stockage 54131 m 99000 m

5.4 Structure d’accueil :


Les clients veulent toujours avoir une assurance vendus. Ces produits ou services
doivent conformes à certaines exigences particulières. Cela nous amène souvent à dire que ces
produits doivent impérativement transiter par un laboratoire en vue de déterminer les
caractéristiques en fonction d’une norme ou d’une spécification données. En faisant appel aux
laboratoires compétents au plan de les fabricants ou fournisseurs minimisent les risques de
produire ou des produits défectueux.

Ces laboratoires peuvent se faire vérifier et certifier selon une norme internationale
de systèmes de gestion qui s’appelle ISO 9001. Cette norme est très généralement utilisée par
Présentation d’unité

les fabricants et organismes de service pour évaluer leurs systèmes de gestion de la qualité de
la qualité de leurs produits ou services.

La compétence technique d’un laboratoire dépend de plusieurs facteurs :

 Les qualifications, la formation et l’expérience du personnel ;


 Un équipement d’essai approprié bien étalonné et bien entretenu ;
 Des procédures d’assurance de la qualité adéquates ;
 Des méthodes d’échantillonnages appropriées ;
 Des procédures d’enregistrement et de déclaration des résultats exactes
 Des installations d’essai appropriées.

5.5 L’accréditation :
C’est une attestation délivrée par une tierce partie, ayant un rapport à un organisme
d’évaluation de la conformité, constituant une reconnaissance formelle de la compétence de
ce dernier a réalisé des activités spécifiques d’évaluation de la conformité. En somme,
l’accréditation est considérée comme étant le dernier niveau de contrôle, au plan technique,
des activités de certification et d’évaluation de la conformité.

Ce processus a pour objet après évaluation, d’attester que des organismes sont
techniquement capables :

 De réalisée des analyses, des étalonnages ou des essais ;


 De procéder à des actions d’inspection ou à des actions de certification (de produits,
services, systèmes qualité ou de personnels).

Pour maintenir cette reconnaissance, les laboratoires doivent se soumettre à des


réévaluations menées par l’organisme d’accréditation qui vérifie ainsi s’ils demeurent
conformes aux exigences et qui s’assure qu’ils respectent leurs normes d’exploitation. Pour
rappel, l’organisme qui assure les opérations d’accréditation en Algérie s’appelle ALGERAC.
Synthèse bibliographique

1. Introduction :
Le raffinage du pétrole désigne l’ensemble des traitements et transformations visant à
tirer du pétrole le maximum de produits à haute valeur commerciale. Selon l’objectif visé, en
générale, ces procédés sont réunis dans une raffinerie.

De nos jours, le pétrole brut- se composant d’au moins 500 composants différents-est
traité par distillation et raffinage pour produire du gaz liquide, de l’essence du diesel, du
carburant, des lubrifiants ainsi qu’une grande variété d’autre produits de chauffage.

Le pétrole brut est omniprésent et agit comme le « lubrifiant »de l’économie


mondiale.il couvre environ 40% de notre demande en énergie et il est utilisé dans l’industrie
chimique pour la production de matière plastiques, de textiles et colorants, des produits
cosmétiques, d’engrais, de détergents, de matériaux de construction et de produits
pharmaceutiques.

L’importance des produits pétroliers et de leurs dérivés se reflète à travers le grand


nombre de normes qui s’y rattachent.

2. Procédés de raffinage du pétrole :

 La distillation initiale du pétrole brut.


 Le reformage catalytique.
 Le craquage catalytique.
 Isomérisation des fractions légères.
 Alkylation.
 Polymérisation.
 La cokéfaction.
 Hydrocraquage.

3. Les carburants :
Le pétrole brut n’a pas d’utilisation pratique tant qu’il n’a pas été traité.il est
important de le raffiner afin d’obtenir des produits dont les propriétés conviennent a
une application particulière : combustible, solvant, etc.

La première opération de raffinage consiste à séparer le pétrole brut en


plusieurs fractions de volatilité différentes. Pour cela, le pétrole est chauffé fortement
dans un four (environ380C°), ou les constituants les plus légers se vaporisent. Le
pétrole partiellement vaporisé est introduit dans une colonne de distillation, un
cylindre d’environ 40metres de haut garni de plateaux.
Synthèse bibliographique

Les produits suivants peuvent être décroissants : prélevés et condensés à


divers niveaux, de haut en bas, par ordre de volatilité
 En tête de colonne, le gaz de pétrole (LPG, hydrocarbures C1, C4).
 Le naphta, utilisé comme matières première pour la pétrochimie (C5, C10-12).
 L’essence brute de distillation (C5 Ac10-12).
 Le kérosène, base pour le carburant d’aviation (C10 à C14).
 Le gasoil, utilisé dans les moteurs diesel (C12à C16-17).
 Une coupe intermédiaire pouvant être utilisée comme lubrifiant (C15-C40).
 Le gazole lourd, utilisé pour le chauffage (C30 à C50).
 Un résidu lourd (asphalte) (C>50).
Synthèse bibliographique

Vous aimerez peut-être aussi