Vous êtes sur la page 1sur 3

Matière : Français Section : PC1–MP1–PT1–BG1 Correction

Devoir de synthèse
1ère semestre Page 1/3

I. Résumé :

 Schéma (idées principales)


 Les nouvelles technologies de l’information et de la
communication

Ces nouvelles technologies suscitent un malaise de cette nouvelle société. Il


s’agit d’un malaise individuel et collectif (mouvement antimondialiste).
Nous sommes tous préoccupés par le changement :
 Critiques
 Atteintes au milieu culturel
 Précarité de l’emploi
 Inégalités accentuées

 Peur compréhensible mais trois défis à relever


a) La liberté : légitimité de la libre circulation de l’information mais obstacles
économiques, politiques…
b) Marginalisation : manque d’infrastructure et de compétences humaines. Un monde
divisé : pays connectés # pays déconnectés (marginalisés)
c) L’éducation : avant d’acquérir des équipements techniques, il faudrait innover (rendre
nouveau) le système éducatif pour avoir des individus autonomes.

Développement :

Face au développement extraordinaire des nouvelles technologies de


l’information et de la communication, remonte un malaise de la société moderne.
Il s’agit d’un malaise individuel et collectif lié au mouvement antimondialiste.
Nous sommes tous préoccupés par le changement qui suscitent aussi des
critiques.

1
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
En fait, l’excès de la technologie porte atteintes au milieu culturel, à la situation
précaire de l’emploi et aux couches sociales faibles.
Ce peur est, en effet, compréhensible, cependant, reste trois défis à dépasser.
Le premier celui de la liberté de la communication c'est-à-dire la légitimité de la
libre circulation de l’information mais reste encore les obstacles économiques,
politiques et sociaux.
Le deuxième est le faite de la marginalisation dû au manque d’infrastructure et
de compétences humaines. Du coup, le monde est divisé en deux: pays connectés
et pays déconnectés (marginalisés).
Le troisième est celui de l’éducation qui nécessite l’innovation du système
éducatif pour avoir des individus autonomes.

II. Essai :

On peut choisir un plan nuancé en 2 parties :

I. L’écart entre les pays s’explique aujourd’hui en partie par la faille


numérique :
1) Sur le plan économique : Dans le contexte de mondialisation et dans une économie
numérisée, en pleine mutation, on doit maitriser le développement impressionnant de
l’informatique pour rependre en temps réelle aux coins du marché international.
Exemple : le tourisme, ce secteur dépend du NTIC au niveau de la publicité,
commercialisation, réservation…
2) Sur le plan scientifique : accès à la publication, documentation, échanges,
coopération.
3) Sur le plan de l’éducation : possibilité de se recycler, d’acquérir.

Certes, la société déconnectée est condamnée à la marginalisation. Toutefois, certains


pays souffrants d’un retard de développement, on a intérêt à combler d’autres lacunes
avant de s’engager dans le numérique.

2
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
II. L’écart entre les pays s’explique autrement que par la faille
numérique:

Il peut être dû à :

a. L’extrême pauvreté et la faim : certains pays ont convenu par habitant inférieur à un
dollar par jour.

b. La non-socialisation des enfants : les taux d’alphabétisation restent extrêmement


faibles dans les zones rurales. Les enfants et les femmes sont les premières victimes
d’alphabétisme.

c. Inégalité des sexes et marginalisation des femmes : elles sont victimes de


l’alphabétisme et du chômage.

d. Une politique environnementale défectueuse dans les pays de sud : Déforestation,


désertification, la faune et la flore sont menacées.

3
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn

Vous aimerez peut-être aussi