Vous êtes sur la page 1sur 6

Matière : Physiologie Animale Section : PB 2 Année : 2013/2014 Correction

Série de révision
1ère Trimestre Page 1/6

1ère partie

1. Décrire à l’aide de schéma simplifiés et commentés les systèmes de neurosécrétion


endocrinienne de l’axe hypothalamo-hypophysaire.

Hypothalamus Hypothalamus

SPHH = Relation
Relation direct indirecte + vasculaire
et nerveuse Libérines = RH
Hypophyse Ant
Hypophyse Post : Lieu de stockage de NH =Adéno H
hypothalamique
Neuro-H =
Stimulus Hormone
périphérique
Partie nerveuse

Glande
endocrine
périphérique

ADH = neuro H hypothalamique stockée et libérée par l’hypophyse postérieur.

2. Citez les hormones des deus parties de l’hypophyse et donnez leurs principales cibles
et leurs principales actions (formulez votre réponse sous forme d’un tableau).

1
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
Hormones Principales cibles Principales actions
Neuro – Hyp ADN = - reins (+) la réabsorption de
lieu de stockage de 2 neuro- vasopressine l’eau au niveau du
H Hypothalamique néphron.
-vaisseaux sanguins (+) la vasoconstriction
Augmentation de la Pr
Art.
Ocytocine - Utérus -contraction du
myomètre pour
permettre
l’accouchement
-glandes mammaires -Ejection du lait
maternel.
Stimulines TSH -la thyroïde -sécrétion de T4 et T3
(synthèse + libération)
ACTH -Cortico-s (surrénale) -sécrétion du
Adéno-
glucocorticoïde dont le
Hypophyse plus important cortisol.
FSH Glandes : -sécrétion des
Ovaire + hormones sexuelles
LH Testicules + maturation des
gonies
GH = Growth -l’os -croissance osseuse
Hormon
Non stimuline PRL = Prolactine -glandes mammaires -production du lait
maternel.

3. Donnez la fonction du système nerveux somatique.

Subdivision des voies + définition efférentes matrices du système nerveux


périphérique.
Il assure la relation de l’organisme avec le milieu extérieur c'est-à-dire sa sensibilité
et motricité. Il fonctionne d’une manière volontaire.

4. A l’aide de schémas simplifiés, expliquer toutes les différences de structure entre les
composantes des voies efférentes motrices du système nerveux périphérique.
Voir cour.

Expliquer la neuro transmissions dans le système nerveux périphérique

 Système nerveux somatique : AcTH/N : toujours excitateur


 Système nerveux végétatif
 Au niveau des ganglions : toujours ACH/N : Symp : NAD (α, β)
 Au niveau de l’effecteur : para sym : AcH/ (N, M)

2
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
5. Expliquer à quoi est due la période réfractrice absolue qui suit le potentiel d’action.

PRA : inactivation des CVD Na+. Un canal inactivé est un état intermédiaire entre
ouvert et fermé et qui est imperméable aux ions Na+.

6. Question supplémentaire : Expliquer comment s’effectue la régulation neuro-


hormonale de la pression artérielle.

Cas de la diminution de la Pr art :


- L’action du système sympa activation de la M-S (amplification).
- La M-S n’est innervée que par le système sympathique. Elle a une origine nerveuse
(cellule post-ganglions qui ont perdu leurs prolongement cellulaire) joue le rôle d’un
ganglions modifié.
En cas de stress activation du système nerveux sympathique :
« ergotrope » (dépense de l’énergie) innervation de la M-S par des fibres
prè-ganglionnaire sympathique libération d’un NT = ACH/N (qui se fixe
sur un récepteur nicotinique) exocytose des cellules chromaffines
libération dans le sang d’Hormone : AD, NAD, Dopamine qui agissent sur le
cœur pour amplifier l’action du système sympathique.
Conclusion : Il s’agit ici d’une coopération entre système nerveux végétatif
sympathique et système endocrinien.

2ème partie

1. Complétez les phrases suivantes :


 Tous les leucocytes naissent dans la moelle osseuse (organe lymphoïde central ou
primaire).
 Les Ganglions lymphatiques et la rate sont des organes lymphoïdes II (périphérique).
 Les plasmocytes sont de grosses cellules dérivant des LB après leur activation par les
Interleukines. Leur fonction est sécrétion (Production) des AC.
 L’activation des LT4 se traduit par la sécrétion IT2.
 Le HLA est également appelé CMH (complexe majeur d’Histocompatibilité).

3
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
2. Quelles sont les différentes étapes de la réaction immunitaire ?
La réaction immunitaire comporte deux étapes :

RINS : qui commence par la réaction inflammatoire et qui fini par la


phagocytose.
 Entrée de l’Ag activation des Prt (protéines) complément
activation des mastocytes par quelques Prt du complément
dégranulation des mastocytes libération des M.I qui sont
responsables aux symptômes de l’inflammation : CROD.
 Chaleur la plupart des bactéries meurent à une T°C>37°.
La T°C joue le rôle chimiotactique (attraction des GB).
 Rougeur due à une vasodilatation écartement de cellules
endothéliales (Diapédèse).
 Œdème = gonflement : liée à une hyperperméabilité vasculaire
permettant la sortie du plasma riche en Prt (complément et anticorps
(AC)).
 Douleur : stimilisation de terminaisons nerveuses sensitives.
La réaction inflammatoire se termine par la phagocytose
Remarque : Si le macrophage n’arrive pas à éliminer l’Ag, il va dégrader et
va présenter un fragment à sa sur surface.
CMH I LT 8
RIS
CMH II LT 4
RIS dépend de la nature de la nature de l’Ag : Ag extracellulaire (exemple :
bactéries (RIMH)) / Ag : intracellulaire (exemple : virus (RIMC)).

3. Comment un macrophage reconnait-il un antigène ? Quel est le rôle du macrophage


dans la réaction immunitaire ?
La phagocytose / opsonisation (facilité par compliment) / C Prt Ag / Cellule sécrétrice de la
cytokine : lymphokine, maF, Ile1).

4
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
Système rénine angiotensine aldostérone

RINS
Récepteur à
qqs Prt du C
Protéine du C

 Entrée de l’Ag 
Récepteur
spécifique à qq  Activation de qqes Prt du
CAM Polysaccharides
Prt du C complément par les
de surface
Macrophage polysaccharides de la surface.
 Fixation du C sur les
Opsonisation mastocytes dégranulation du
Ag = microbe mastocyte et libération des
2 médiateurs de l’inflammation
1 Entrée de l’Ag activation du
C par l’Ag perforation de (MI).
l’Ag entrée de l’eau lyse de
l’Ag.
Initiation de la réaction
inflammatoire
Action cytoplasmique
directe (indépendante du
macrophage) 3

4. Indiquer le rôle du complément dans la réaction immunitaire.

Le rôle du complément C dans la réaction immunitaire est le chimiotactisme : les GB


possèdent des récepteurs à quelques protéines du compliment.
Définition du complément : ensemble de 20protèines plasmatique qui possède une
activité enzymatique.

Ces protéines peuvent être activées de deux manières différentes :

- Manière innée = nom spécifique (naturelle) = voie alterne du compliment.


- Manière acquise = spécifique liée à l’anticorps = voie classique du compliment.
Opsonisation = facilitation de la phagocytose par les protéines du complément

5
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn
Remarque :
 Lorsqu’un Ag accède à l’organisme, s’il est dans le sang il est piégé par la rate. S’il
est dans la lymphe il est capté par les ganglions lymphatiques.
 Les interférons sont les Prt synthétisées par une cellule infectée par un virus et dont
le rôle est de protéger les cellules voisines (adjacentes) en inhibant la réplication
virale.
 Définition mastocyte : ne sont pas des GB, cellules de l’immunité qui sont se trouvent
dans tous les tissus conjonctifs sauf le tissu nerveux. Leur rôle est d’initier la
réaction inflammatoire.

6
Tous droits réservés et toute reproduction interdite©
monprepa.tn